Banque Digitale 
DIGITAL LECTER 
Les FinTech 
cannibalisent la banque ! 
www.octo.com – blog.octo.com
LES FINTECH CANNIBALISENT LA BANQUE 
best job in banking: Chief Cannibal 
" […] everybody missed the [job] title that will...
Mise 
en bouche
LES FINTECH CANNIBALISENT LA BANQUE 
Dans tous les secteurs, la montée en puissance du digital stigmatise les entreprises ...
LES FINTECH CANNIBALISENT LA BANQUE 
Le digital n’épargne pas les banques ! 
La vague digitale a violemment frappé d’autre...
LES FINTECH CANNIBALISENT LA BANQUE 
La société en colère contre les banques 
La pression du digital dans la banque provie...
LES FINTECH CANNIBALISENT LA BANQUE 
11 
www.octo.com – blog.octo.com ­­­
LES FINTECH CANNIBALISENT LA BANQUE 
« it’s better to own 
the disruption than to 
23 
www.octo.com – blog.octo.com ­­­ 
b...
LES FINTECH CANNIBALISENT LA BANQUE 
À propos 
Les auteurs 
Sylvain est consultant senior chez OCTO depuis 15 ans. Il a bâ...
LES FINTECH CANNIBALISENT LA BANQUE 
OCTO Technology 
« Nous croyons que l’informatique 
transforme nos sociétés. Nous sav...
Téléchargez 
l’intégralité 
du pdf
www.octo.com – blog.octo.com 
PARIS - RABAT - LAUSANNE - SAO PAULO
Banque Digitale - Les FinTech Cannibalisent la banque!
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Banque Digitale - Les FinTech Cannibalisent la banque!

3 394 vues

Publié le

Dans tous les secteurs, la montée en puissance du digital stigmatise les entreprises qui ne s’adaptent pas aux changements économiques et sociaux. Tout secteur réglementé qu’il soit, le milieu bancaire ne fera pas exception.

Pour comprendre et agir, nous partageons notre analyse de la digitalisation du secteur bancaire dans ce livre blanc traitant des raisons et impacts de sa nécessaire transformation : arrivée des FinTech, changements de paradigmes et conseils pour construire une banque digitale.

Retrouvez l'intégralité du document en téléchargement sur le site OCTO : http://www.octo.com/fr/publications/14-banque-digitale-les-fintech-cannibalisent-la-banque

«[…] everybody missed the [job] title that will be the most important one in the future: the Chief Cannibal. The Chief Cannibal runs the internal Cannibalization Department, a group with the one pure mission: destroy our business.» Chris Skinner, blog The Finanser

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
4 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 394
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
737
Actions
Partages
0
Téléchargements
64
Commentaires
0
J’aime
4
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Banque Digitale - Les FinTech Cannibalisent la banque!

  1. 1. Banque Digitale DIGITAL LECTER Les FinTech cannibalisent la banque ! www.octo.com – blog.octo.com
  2. 2. LES FINTECH CANNIBALISENT LA BANQUE best job in banking: Chief Cannibal " […] everybody missed the [job] title that will be the most important one in the future: the Chief Cannibal. The Chief Cannibal runs the internal Cannibalization Department, a group with the one pure mission: destroy our business. The focus of the cannibals is to look at every part of the bank and see if they could destroy it. Using technology, new structures, new thinking, new business models, the aim of the cannibals is to knock down the sacred cows within the bank, leap across the product silo’s and challenge every nuance of thinking. Of course, the cannibals are really annoying – who wants to get eaten? – and they don’t necessarily appear on your doorstep every day but, when they do, prepare to be destroyed. […] That is why banks need an Internal Cannibalisation Unit and, if I could get that job, I would be happy to be nominated as the Chief Cannibal. In fact, it would be a pleasure, as I enjoy a bottle of Chianti. " * Chris Skinner. Chris Skinner est connu pour son blog The Finanser sur lequel il poste régulièrement ses commentaires indépendants sur le monde de la finance. Il est par ailleurs l’auteur de “Digital bank: Strategies for launching or becoming a Digital Bank” ouvrage qui traite de la banque digitale au XXIe siècle. * http://thefinanser.co.uk/fsclub/2014/09/the-best-job-in-banking-chief-cannibal.html 2 www.octo.com – blog.octo.com ­­­The
  3. 3. Mise en bouche
  4. 4. LES FINTECH CANNIBALISENT LA BANQUE Dans tous les secteurs, la montée en puissance du digital stigmatise les entreprises qui ne s’adaptent pas aux changements économiques et sociaux. Comme l’affirme Chris Skinner dans son ouvrage1 « Digital Bank: Strategies to Launch or Become a Digital Bank », tout secteur réglementé qu’il soit, le milieu bancaire ne fera pas exception. Cette transformation a déjà bouleversé d’autres secteurs comme la culture, les médias, ou encore l’enseignement. Francisco González – CEO de la banque espagnole BBVA – estime que d’ici 10 ans et à l’échelle mondiale, peut-être seulement une centaine d’acteurs bancaires suffisamment forts résisteront à cette déferlante numérique2. Pourtant, à quelques exceptions près, le sentiment d’urgence dans le secteur bancaire est globalement absent. Peu de banques embrassent la radicalisation des usages et les possibilités technologiques d’internet en particulier. Pour comprendre et agir, nous partagerons notre analyse de la digitalisation du secteur bancaire dans ce livre blanc traitant des raisons et impacts de sa nécessaire transformation. Nous apporterons des éléments de réponse afin que les acteurs concernés puissent accompagner et adopter cette vague. Enfin, nous donnerons les premiers éléments-clés pour construire une banque digitale. [1] http://thefinanser.co.uk/fsclub/2014/05/digital-bank-revised-is-released-today.html [2] http://press.bbva.com/latest-contents/press-releases/francisco-gonzalez-says-8220-knowledge-banking-offers-more-and-better- 4 solutions-for-our-needs-8221__9882-22-c-107358__.html www.octo.com – blog.octo.com ­­­Introduction
  5. 5. LES FINTECH CANNIBALISENT LA BANQUE Le digital n’épargne pas les banques ! La vague digitale a violemment frappé d’autres secteurs Si nous regardons ce qui a pu se passer dans d’autres secteurs d’activité, certains ont subi la vague digitale parfois de façon extrême. Ainsi, la musique est devenue digitale et les moins de 30 ans savent à peine ce qu’est un CD. Spotify, iTunes, Deezer ou Qobuz, ont montré après Napster, le chemin du tout digital légal en musique. La photographie est digitale, ce n’est pas Kodak qui dira le contraire. Que dire de la télévision et de Netflix, qui vient de franchir le cap des 50 millions d’abonnés dans le monde3 et qui aux USA consomme plus de 30% de la bande passante de la VOD en prime time. Enfin, le livre, que l’on croyait protégé, suit aussi le même chemin que la musique ou la vidéo (cf. offre Unlimited d’Amazon4) après avoir été numérisé. Et nous pourrions multiplier les exemples dans d’autres secteurs tels que le transport avec l’arrivée d’acteurs comme Über5 ou Blablacar6, l’enseignement avec celui de Coursera7, ou le tourisme avec celui d’AirBnB8. téra- voire de péta-octets est celui du Big Data. Les signes avant-coureurs dans le secteur bancaire Commençons par la fréquentation des agences bancaires : la tendance mondiale est à la baisse9. Et cela ne devrait pas s’arranger car même le crédit immobilier, pourtant chasse gardée des agences, peut désormais être souscrit en ligne (comme chez Boursorama dans le cas de montages simples10). Ce qui signifie que l’on peut dès aujourd’hui souscrire quasiment tous les produits financiers en ligne. Ensuite, l’usage des mobiles et la tendance du « mobile first » est alimentée par une habitude grandissante du digital : « n’importe où, n’importe quand et surtout quand je le souhaite ». La banque ne fait pas exception. Les consultations sur mobile ont dépassé les consultations via un autre canal11. On constate même une augmentation du nombre de consultations quotidiennes mobiles… pour un même client. 3] http://www.boursier.com/actions/actualites/news/netflix-franchit-la-barre-des-50-millions-d-abonnes-dans-le-monde- [4] http://www.actualitte.com/usages/kindle-unlimited-lecture-d-ebooks-illimitee-l-abonnement-amazon-51441.htm [5] https://www.uber.com/ [6] http://www.covoiturage.fr/ [7] https://www.coursera.org/ [8] https://www.airbnb.fr [9] http://blog.octo.com/les-agences-bancaires-la-fin-dun-modele-v2/ [10] http://www.boursorama.com/banque-en-ligne/credits/ [11] http://www.tobechanged.com/1184-le-trafic-sur-mobile-du-secteur-bancaire-depasse-celui-du-web.html 5 588203.html www.octo.com – blog.octo.com ­­­[ 20 000 agences bancaires ont fermé en Europe depuis 2008
  6. 6. LES FINTECH CANNIBALISENT LA BANQUE La société en colère contre les banques La pression du digital dans la banque provient enfin d’un mécontentement de la société dans son ensemble, qui entraîne un changement profond des mentalités. Des initiatives comme Finance Watch12 dont la motivation est de construire « une finance au service de la société » témoigne que même d’anciens banquiers ont pris conscience de l’inadéquation du secteur bancaire vis-à-vis de la vie « réelle » économique et sociale. Depuis la crise des subprimes en 2008, le mécontentement à l’égard des banques est grandissant et les scandales à répétition dans la finance n’ont rien arrangé13. La crise de confiance est sévère et se traduit en particulier par le fait que la société commence à envisager un monde financier et bancaire… sans les banques ! : « we need banking, not banks14». Cela se traduit ensuite par le fait que les gouvernements dans un climat de reprise atone, conscients que les banques ne remplissent plus leur rôle de financement de l’économie, plaident pour plus de concurrence. 12] http://www.finance-watch.org/fr [13] http://www.challenges.fr/galeries-photos/finance-et-marche/20120810.CHA9569/15-scandales-financiers-qui-ont-marque-la- crise.html [14] Citation de Bill Gates (1994) [15] http://nicolasguillaume.fr/nouveau-cadre-juridique-du-financement-participatif-crowdfunding-en-france/ [16] http://www.01net.com/editorial/623666/miche-l-sapinprepare-l-encadrement-des-monnaies-virtuelles/?page=2 6 www.octo.com – blog.octo.com ­­­[ Ils favorisent donc l’arrivée de nouveaux entrants qui, eux, sont nativement digitaux : exemple en France avec la mise en place d’un cadre réglementaire autour de la finance participative (crowdfunding15) ou les réflexions gouvernementales autour de l’encadrement des cryptomonnaies16. téra- voire de péta-octets est celui du Big Data. Dérogation au monopole bancaire : au 1er Octobre 2014 entre en vigueur le décret encadrant la finance participative en France
  7. 7. LES FINTECH CANNIBALISENT LA BANQUE 11 www.octo.com – blog.octo.com ­­­
  8. 8. LES FINTECH CANNIBALISENT LA BANQUE « it’s better to own the disruption than to 23 www.octo.com – blog.octo.com ­­­ be eaten by it » Chris Skinner
  9. 9. LES FINTECH CANNIBALISENT LA BANQUE À propos Les auteurs Sylvain est consultant senior chez OCTO depuis 15 ans. Il a bâti son expertise sur les architectures applicatives et fonctionnelles des SI bancaires dans des domaines variés tels que la banque de détail, la banque d’investissement ou la banque privée. Depuis 2007, il anime le programme de formation interne OCTO sur le secteur de la banque dont il pilote depuis 2012 la R&D sectorielle. Depuis 2010, Sylvain rédige régulièrement des tribunes sur l’innovation dans les secteurs de la banque de détail et de la banque privée. Il a rejoint en 2014 le pôle Digital d’OCTO dans lequel il anime, entre autre, la veille sectorielle bancaire. À l’heure du repas son côté carnivore lui fera opter pour une belle hampe saignante. Stephen Périn Stephen est manager et consultant senior au sein du pôle Digital d’OCTO, entreprise qu’il a rejoint en 2009. Il accompagne aujourd’hui ses clients dans leurs ambitions de transformation digitale et a porté en interne le projet d’ouvrage collectif « Les Géants du Web » qui recense 21 patterns culturels, architecturaux et techniques. Stephen a 15 années d’expérience et a occupé par le passé des postes de responsable de projet R&D, analyste ISR, CTO de startup et créateur d’entreprise, dans plusieurs secteurs d’activité dont la finance et la notation extra-financière des entreprises. Il intervient régulièrement en France et à l’international dans des conférences et des workshops intra-entreprise, publics ou académiques. Le reste de son temps, vous le trouverez probablement attablé devant un osso buco ou un tournedos sauce Rossini. 24 Fagnent sfagnent@octo.com +33 (0)6 03 10 44 11 Profil Linkedin sperin@octo.com +33 (0)6 69 76 83 37 @sperin Profil Linkedin www.octo.com – blog.octo.com ­­­Sylvain
  10. 10. LES FINTECH CANNIBALISENT LA BANQUE OCTO Technology « Nous croyons que l’informatique transforme nos sociétés. Nous savons que les réalisations marquantes sont le fruit du partage des savoirs et du plaisir à travailler ensemble. Nous recherchons en permanence de meilleures façons de faire. THERE IS A BETTER WAY ! » – Manifeste OCTO Technology Depuis 1998, nous accompagnons nos clients dans la transformation de leurs entreprises en intervenant à la fois sur la technologie, la méthodologie et la compréhension de leurs enjeux métier. Ils trouvent chez nous des équipes qui utilisent la technologie et la créativité pour transformer rapidement leurs idées en valeur : Attijari, AXA, B2Winc, BNP Paribas, Bouygues Telecom, Canalplus, Cdiscount, Cloudwatt, Corsair, Crédit Agricole, Gefco, Macif, FranceTV Numérique, ING, La Poste, Meetic, Orange, RFF, SFR, Société Générale Direct, Texa, Viadeo, Voyages-SNCF, BforBank, etc. Nous sommes aujourd’hui un groupe international avec trois filiales : le Maroc, la Suisse et le Brésil. OCTO s’est positionné à la 1ère place du palmarès Great Place to Work® des entreprises de moins de 500 salariés où il fait bon travailler trois années consécutivement entre 2011 et 2013. 25 www.octo.com – blog.octo.com ­­­
  11. 11. Téléchargez l’intégralité du pdf
  12. 12. www.octo.com – blog.octo.com PARIS - RABAT - LAUSANNE - SAO PAULO

×