S28 p4

415 vues

Publié le

Abstract of paper to be presented at Destinations for All Summit 2014 in Montreal http://www.destinationsforall2014.com/en/

Publié dans : Voyages
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
415
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
175
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

S28 p4

  1. 1. Defining the Scooter: Establishing an Acceptable Definition for Motorized Mobility Devices Daniel Blais, Transport Canada, Transportation Development Centre Ottawa, Canada (presenter); Phoebe Chan, ICSA, Saint-Lambert, Canada; Uwe Rutenberg, Rutenberg Design Inc, Ottawa, Canada; Ling Suen, ICSA, Saint-Lambert, Canada; Situation/purpose of study Transport Canada’s Transportation Development Centre has been conducting research on the use of motorized mobility devices (MMDs) since 2008. The results of these efforts include an investigation into the regulatory and physical environment in which MMDs operate published in 2011 and an interactive workshop on MMDs held in Calgary Alberta in November of 2013. There has been an increase in the use of MMDs over the past few years, most likely due to the aging demographics of the Canadian population and this trend is expected to continue. Despite the added mobility benefits that MMDs provide to users, problems have been identified by various levels of government regarding the use of MMDs in the built environment (e.g.: roads, streets, sidewalks and bicycle paths) and with regards to their transportability in public transit and inter-city transport vehicles. One of the main reasons cited for these problems is a lack of consistent definition and standards for MMDs and a lack of design guidelines for the built environment. Approach and/or methodology Through a review of research, regulations, policy documents, guidelines and standards as well as consultations and stakeholder surveys, a wealth of information was obtained on MMDs and possible ways to address issues. Stakeholders involved in the research included representatives from: municipal governments; municipal and provincial transportation authorities; private sector transportation operators; law enforcement; MMD manufacturers and dealers; occupational therapists; and most importantly, users of MMDs. Stakeholders were engaged through direct consultations, workshops and surveys. Results/conclusions The results of this research have led to a number of recommendations that respond to needs related to policy, regulations, training, education, data collection and future research. Most notably, this research has uncovered that there does not exist a consistently accepted definition of MMDs, and that any definition should state whether an MMD is transportable or not. Establishing a definition will provide guidance to various levels of government on how to ensure safe, efficient and reliable access to the built environment and the transportation network.
  2. 2. Classification du scooter : établir une définition acceptable pour les véhicules motorisés spécialisés Daniel Blais, Transport Canada, Centre de développement des transports, Ottawa, Canada (présentateur); Phoebe Chan, ICSA, Saint-Lambert, Canada; Uwe Rutenberg, Rutenberg Design Inc, Ottawa, Canada; Ling Suen, ICSA, Saint-Lambert, Canada; Situation/Objectif de l’étude Le centre de développement des transports de Transport Canada mène une recherche sur l’utilisation des équipements mobiles motorisés (EMM) depuis 2008. Les résultats de cette étude tiennent entre autre compte d’une enquête publiée en 2011 au sujet de l’aspect législatif et physique des déplacements avec l’aide d’EMM, ainsi que les conclusions d’un atelier interactif sur les EMM qui s’est tenu en novembre 2013 à Calgary, en Alberta. Nous avons constaté une augmentation de l’utilisation d’EMM depuis les dernières années qui selon les hypothèses serait relié au vieillissement de la population canadienne et tout indique que cette tendance se maintiendra dans le futur. Malgré les bénéfices évidents apportés par les EMM, certaines problèmes furent identifiés par les divers paliers gouvernementaux au sujet de l’utilisation de EMM dans les espaces publics (par exemple : routes, rues, trottoirs et pistes cyclables), et au sujet du transport de ces équipements dans les services de transport en commun et interurbains. L’une des causes principales de ce problème semble être le manque de constance et de normes régissant les EMM et le manque de règlementation pour les espaces utilisés. Approche et/ou méthodologie Après avoir révisé les détails de plusieurs études, règlementations, politiques, règles et normes, et suite aux résultats d’une série de rencontres consultatives et de sondages, nous avons recueilli une multitude d’informations au sujet des EMM et des avenues qui pourraient permettre de résoudre les problèmes rencontrés par les utilisateurs de EMM. Les principaux intéressés qui ont participé à l’étude étaient des représentants des : autorités municipales, gestionnaires des transports municipaux et provinciaux, opérateurs de services de transports privés, autorités policières, fabricants et détaillants de EMM, thérapeutes occupationnels, sans oublier les utilisateurs de EMM. Les intéressés ont pris part à des séances de consultation, des ateliers et ils ont aussi été invités à participer à divers sondages. Résultats/Conclusions Les résultats de cette recherche ont donné naissance à plusieurs recommandations qui mettent l’emphase sur les besoins de créer de nouvelles politiques et règles, d’offrir une meilleure formation et plus d’informations au sujet des EMM, de compiler toutes les données nécessaires et de mener des études plus approfondies. Les résultats de cette recherche démontrent qu’il n’existe présentement aucune définition officielle des EMM et que, s’il en existait une, celle-ci devrait tenir compte de la
  3. 3. transportabilité de l’EMM. L’élaboration d’une définition officielle permettra aux différents paliers gouvernementaux d’assurer la sécurité, l’efficacité et l’accessibilité des espaces publics et des réseaux de transports.

×