LA NORMALITÉ DIFFÉRENTE
 Philippe et Oskar sont arrivés dans une planète étrange, l’atmosphere était rare et chaleureuse…
 Ils ont exploré un peu et, sur le terrain, ils ont vu seulement des grandes roches en couleur orange.
 Ils étaient très préoccupés du vaisseau spatial car il n’avait pas de combustible suffisant pour retourner á la Terre et...
 Oskar et Philippe sont retournés au vaisseau spatial pour essayer de réparer la communication, mais la nuit était proche.
 Dans la nuit, on entendait des bruits étranges, les grognements étaient comme s’il s’agissait des bêtes affamées.
 Le lendemain, Philippe a décide d’explorer encore plus loin la planète pour chercher l’aide d’autres personnes pendant q...
 Philippe marchait et marchait mais la planète semblait le même, complètement désert, a l’exception des grandes pierres o...
 La nuit est arrivée et Philippe ne retournait  pas au vaisseau spatial et Oskar était  préoccupe...  Très tard dans la n...
 Le lendemain matin, sans succès avec la réparation de la communication, Oskar a décidé de chercher son ami. Il a pensé q...
 Oskar marchait et marchait mais la planète semblait toujours le même, complètement désert a l’exception des grandes roch...
 Il ne trouvait pas Philippe, mais la nuit  était encore loin et cette idée lui a  donné un peu de réconfort... mais il  ...
 Mais il était trop tard quand il a finalement compris tout.
Histoire avec des photographies
Histoire avec des photographies
Histoire avec des photographies
Histoire avec des photographies
Histoire avec des photographies
Histoire avec des photographies
Histoire avec des photographies
Histoire avec des photographies
Histoire avec des photographies
Histoire avec des photographies
Histoire avec des photographies
Histoire avec des photographies
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Histoire avec des photographies

320 vues

Publié le

Publié dans : Divertissement et humour
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
320
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
16
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Histoire avec des photographies

  1. 1. LA NORMALITÉ DIFFÉRENTE
  2. 2.  Philippe et Oskar sont arrivés dans une planète étrange, l’atmosphere était rare et chaleureuse…
  3. 3.  Ils ont exploré un peu et, sur le terrain, ils ont vu seulement des grandes roches en couleur orange.
  4. 4.  Ils étaient très préoccupés du vaisseau spatial car il n’avait pas de combustible suffisant pour retourner á la Terre et le système de communication ne marchait pas.
  5. 5.  Oskar et Philippe sont retournés au vaisseau spatial pour essayer de réparer la communication, mais la nuit était proche.
  6. 6.  Dans la nuit, on entendait des bruits étranges, les grognements étaient comme s’il s’agissait des bêtes affamées.
  7. 7.  Le lendemain, Philippe a décide d’explorer encore plus loin la planète pour chercher l’aide d’autres personnes pendant qu’ Oskar essayait de rétablir la communication avec la Terre.
  8. 8.  Philippe marchait et marchait mais la planète semblait le même, complètement désert, a l’exception des grandes pierres oranges.
  9. 9.  La nuit est arrivée et Philippe ne retournait pas au vaisseau spatial et Oskar était préoccupe... Très tard dans la nuit, Oskar a écouté des grognements des bêtes, les mêmes que la nuit d’avant, mais, cette nuit, accompagnés d’un longue et profond cri qui a disparu dans un instant.
  10. 10.  Le lendemain matin, sans succès avec la réparation de la communication, Oskar a décidé de chercher son ami. Il a pensé que la seule chose qu’il devait éviter c’était les bêtes de la nuit précédente.
  11. 11.  Oskar marchait et marchait mais la planète semblait toujours le même, complètement désert a l’exception des grandes roches oranges.
  12. 12.  Il ne trouvait pas Philippe, mais la nuit était encore loin et cette idée lui a donné un peu de réconfort... mais il sentait une présence qui s’approchait de lui et, tout de suite, il a compris tout, le danger n’était pas dans les bêtes de la nuit, le danger était dans les roches oranges, qu’étaient vivantes et affamées...
  13. 13.  Mais il était trop tard quand il a finalement compris tout.

×