Le rôle des diasporas dans les transitions vers la démocratie: défis 
politiques et économiques 
Tunis, le 17 octobre 2014...
Nous remercions aussi tous les participants à cette table ronde pour leur attention et 
leur participation aux échanges d’...
- Les diasporas peuvent jouer un rôle stratégique dans les situations de crise, en mobilisant 
leurs connaissances, leur e...
· d’un cadre institutionnel adéquat pour la promotion de lien entre diasporas et pays 
d’origine. 
4
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le rôle des diasporas dans les transitions vers la démocratie, rapport de la table ronde

402 vues

Publié le

Le rôle des diasporas dans les transitions vers la démocratie, rapport de la table ronde de 17 Octobre 2014

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
402
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
13
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le rôle des diasporas dans les transitions vers la démocratie, rapport de la table ronde

  1. 1. Le rôle des diasporas dans les transitions vers la démocratie: défis politiques et économiques Tunis, le 17 octobre 2014, table ronde Rapport et recommandations Remerciements : La fondation jasmin est reconnaissante pour le soutien financier du programme de recherche WAFAW « when authorotarism fails in the arab world » qui a permis à cette table ronde de voir le jour. Nous souhaitons aussi remercier les intervenants de la table ronde pour le temps qu’ils nous ont accordés et l’intérêt de leur participation: -Vincent Geisser -Ala’a Shehabi -Maherzeya Labidi -Elyes Ganmi -Mohamed Cherif -Mohamed Malouche -Hichem Zebidi -Khalil Lamiri -Elyes Jeribi -Zied Milad -Nadia Marzouki 1
  2. 2. Nous remercions aussi tous les participants à cette table ronde pour leur attention et leur participation aux échanges d’idées et de réflexions. Introduction - Contexte de l’élaboration de la table ronde : Près de 1,2 million, dont 80 % se trouvent en Europe et 50 % environ en France, la diaspora tunisienne à l’étranger, représente plus de 10 % de la population du pays. Autant dire une force électorale considérable, dont on vient de découvrir après les premières élections libres celle du 23 octobre 2011, une force qu’elle peut faire basculer un scrutin. D’où la question sur leur rôle dans les transitions vers la démocratie. Etant résidents à l'étranger, la question de la diaspora est aussi un enjeu important dans les pays d’accueil. Cette table ronde avait pour objectif de poser les enjeux, de mobiliser et de valoriser les diasporas tout en identifiant les défis politico-économiques et les leviers à l’expression du potentiel qu’elles représentent. Elle avait également pour objet de nourrir, par des idées nouvelles, les politiques publiques, en Tunisie en période de transition démocratique, dont les diasporas représentent une force de proposition. Compte rendu de la table ronde : Un modèle de relations entre diaspora et pays d’origine ainsi que des témoignages des acteurs ont été présenté, qui a servi de base pour aborder les axes suivants : - Les diasporas constituent des liens entre les sociétés et créent un espace transnational propice au développement des pays d’accueil et d’origine. - Les ressources de la diaspora, tant financières que non financières, peuvent démultiplier les efforts de développement familiaux, communautaires et nationaux dans les pays d’accueil et d’origine. - Les partenariats entre les Etats, les organisations internationales, la société civile et le secteur privé alimentent un cadre permettant de mobiliser les diasporas et de leur donner les moyens de partager et de transférer leurs ressources. 2
  3. 3. - Les diasporas peuvent jouer un rôle stratégique dans les situations de crise, en mobilisant leurs connaissances, leur expérience, leurs compétences, leurs réseaux et leurs relations en vue d’une assistance pendant et après la crise. -La dictature et les régimes autoritaires ont encouragé la fuite des cerveaux de la contestation. - Un défis important concerne le concept de connaissance de la diaspora, d’en avoir une connaissance quantitative et qualitative, de mettre en place des politiques plus conscientes et efficaces, et de mobiliser les migrants pour des actions spécifiques. - Le lien identitaire avec la diaspora représente un défi réel pour renforcer les relations « diaspora-pays d’origine » qui se réfère à un sentiment d’appartenance matérielle et symbolique. -La nécessité de promouvoir la diaspora en tant qu’acteur de développement social et économique au niveau national et local, et la valorisation du rôle du migrant comme acteur dans les politiques publiques. -L’existence d’une forte intégration entre réseaux économiques et réseaux migratoires. - les compétences, les transferts financiers et les investissements des diasporas peuvent aider à rendre concret la « co-production ». - Nécessité de tirer profit et de valoriser les initiatives de la diaspora. Recommandations : Le débat livré des représentants de la diaspora et des chercheurs, a conclu à la nécessité de mettre en oeuvre un ensemble d’actions au niveau : · d’une connaissance accrue de la diaspora · de la consolidation des relations et des liens identitaires avec la diaspora · de la construction d’un environnement favorable pour la promotion des migrants comme acteurs essentiels du développement de leurs pays d’origine 3
  4. 4. · d’un cadre institutionnel adéquat pour la promotion de lien entre diasporas et pays d’origine. 4

×