SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  1
Télécharger pour lire hors ligne
la tribune des travailleurs
L’émancipation des travailleurs sera l’œuvre des travailleurs eux-mêmes
Pour l’Internationale
ouvrière
No
55
Mercredi 14 septembre 2016
1,50 euro - (soutien : 2 euros)
Hebdomadaire du
Parti ouvrier indépendant
démocratique
Pour le socialisme,
la République et la démocratie
LA TRIBUNE
DES TRAVAILLEURS
Tribune libre de la lutte des classes
...c’est maintenant, tout de suite,
que les licenciements d’Alstom
doiventêtreinterdits
Ilsparlenttousde2017...
(Lirepage3)
(Lirepage16)
«Leretraitdestroupes
françaises,l’arrêt
immédiatdesinterventions
militaires»:unecampagne
deJeunesserévolution
Politique
Les grandes « affaires »
de la Ve République.
Page 5
Campagne
2 522 travailleurs,
jeunes, militants
de toutes tendances
appellent à la tenue
d’une conférence
de délégués pour
la rupture avec l’Union
européenne
et la Ve République.
Rejoignez-les !
Pages 6-7
Conférence
internationale
La parole
à Youri Glouchakov
(Biélorussie)
et Mafa (Zimbabwe)
délégués à la conférence
de Mumbai
Page 13
Comme ce lecteur,
réabonnez-vous !
« Je trouve le journal bien, avec des
informations qu’on ne trouve pas
ailleurs. Par exemple, je viens de
lire la page sur la rentrée scolaire
avec l’emploi du temps d’une classe
de troisième. Je suis sidéré : mon fils
était en troisième l’année dernière
et il avait 38 heures de cours par se-
maine.Maintenant,un élève n’a plus
que 30 heures ! En même temps, c’est
bien de montrer ce qu’ont fait les pa-
rents, les enseignants et les élus dans
le Val-de-Marne. J’apprécie la nou-
velle page “la parole aux lecteurs”.
Mais ce serait bien de laisser plus de
place à des appels de militants qui
dénoncent des situations abusives
ou qui soutiennent des travailleurs
attaqués comme à Air France. »
(M., abonné de l’été, qui a repris un
abonnement de trois mois)
Vous êtes 2 650 abonnés à recevoir
le numéro 55. Comme ce lecteur,
abonnez-vous, réabonnez-vous !
LTT55.indd 1 13/09/2016 18:51
Hebdoma
indépend
tribune li
pour l’Int
L’hebdom
par l’asso
La Tribun
Directeur
Daniel Gl
Adresse (
La Tribun
34, rue Vi
75020 Pa
Mail :
administra
Site : latr
Imprimer
Tirage : 5
ISSN : 24
CPPAP : 0
JeunesserévolutionfaitsarentréeEn cette rentrée scolaire 2016, Jeunesse révolution (JR) lance une grande campagne de signatures
pour « le retrait des troupes françaises, l’arrêt immédiat des interventions militaires de Hollande et Valls »,
mais aussi prend l’initiative d’écrire à la direction du Mouvement jeunes communistes de France (MJCF).
La parole à Alexandre, membre du collectif national de JR.
J
eunesse révolution fait sa rentrée, à l’heure
où tous se battent pour la présidentielle.
Mais que reste-t-il de ces cinq années de
politique « socialiste » ? Comment qualifier
le bilan de ce gouvernement ? En un mot :
destructeur. Car jamais un gouvernement
français n’avait autant fait la guerre. Le bud-
get attribué aux armées
n’a d’ailleurs pas cessé d’aug-
menter et on a pu constater que
Hollande etValls n’avaient aucun
mal à trouver des milliards d’eu-
ros pour financer la destruction
du Moyen-Orient (1).
Et pour nos écoles ? nos uni-
versités ? nos hôpitaux et services
publics ? Pas d’augmentation de
budget ni de rallonge supplé-
mentaire, mais toujours plus de
réformes... Loi Travail, réforme du collège, groupe-
ments hospitaliers de territoire : assez des réformes
de destruction massive !
Ce gouvernement est responsable et personne
ne le dit ! Il est responsable de la misère et de la
précarité dans lesquelles sont plongés des milliers
de jeunes et de travailleurs. Il est responsable de
l’extrême répression policière et judiciaire contre
les jeunes et les travailleurs. Il est responsable de
la situation inhumaine de ces millions de femmes,
d’hommes et surtout d’enfants qu’il contraint à fuir
leurs pays. Et il faudrait les chasser ? Les renvoyer
sous les bombes ? À Calais, le gouvernement veut
construire des murs et faire comme l’Union euro-
péenne, parquer ceux qu’ils appellent « migrants »
mais qui ne sont rien d’autre que les victimes de
leur politique de guerre ! Ces méthodes n’ont rien à
voir avec la démocratie et le socialisme ! Alors, c’est
Hollande, Valls, leurs ministres et toutes
les institutions, qui, comme celles de la
Ve République et de l’Union européenne,
protègent ces gouvernements policiers,
qui doivent dégager ! Nous lançons notre
campagne pour stopper ce gouverne-
ment et sa politique, contre la guerre à
l’extérieur et la guerre à l’intérieur. Il
est nécessaire d’en finir avec le système
capitaliste qui sème la guerre, l’exploita-
tion et le travail précaire partout dans le
monde.
C’est pour cela que se tiendra, à Mumbai, en
Inde, une conférence mondiale contre la guerre,
l’exploitation et le travail précaire les 18, 19 et 20 no-
vembre prochain.
Cette conférence réunira des jeunes et des tra-
vailleurs de tous les continents qui se battent pour
construire le rapport de force qui permettra de
balayer ce système à l’agonie. Pour nous, cela passe
par la construction de l’organisation de jeunes révo-
lutionnaires et l’envoi de délégués à Mumbai, l’un
pour la jeunesse française et l’autre pour la jeu-
nesse azanienne (Afrique du Sud). Nous appelons
les jeunes à signer, à faire signer massivement notre
appel pour le retrait immédiat des troupes françaises
et l’arrêt immédiat des interventions militaires. ■
(1) Budget militaire voté pour 2015 : 31,5 milliards
d’euros. Budget dépensé pour 2015 : 42,5 milliards.
Répression
Un appel de Jeunesse révolution
pour le retrait des troupes,
l’arrêt des interventions militaires
« Mali, République centrafricaine (RCA), Irak,
Syrie, Libye... Jamais un gouvernement
n’avait autant fait la guerre.
Une guerre menée contre les peuples, quels que
soient les prétextes invoqués. (…)
Une guerre qui prétend être menée “contre
le terrorisme” alors qu’elle ne fait que l’attiser.
(…) Ce gouvernement “socialiste” lance une cam-
pagne permanente de recrutement à l’armée (…).
Son programme, c’est la précarité pour tous ! (…)
Hollande-Valls : arrêt de toutes vos interven-
tions militaires au Mali, en République centrafri-
caine, en Afghanistan, en Irak, en Syrie, en Libye !
Retrait immédiat de toutes les troupes françaises
partout où elles sont engagées !
Réquisition des milliards du budget militaire
pour les consacrer à l’instruction, à la santé, au
logement, à garantir à chacun un vrai diplôme, un
vrai travail, un vrai salaire ! »
« Car jamais
un gouvernement
français n’avait
autant fait
la guerre »
Chers camarades,
Nous avons été informés que
le 6 septembre, le camarade Martin Pontier,
secrétaire fédéral du MJCF de la Loire, a été
condamné à 8 mois de prison avec sursis et
3 850 euros d’amende, au motif qu’il aurait
commis des « violences contre sept agents des
forces de l’ordre », en dépit de tous les témoi-
gnages apportés à son procès !
Cette condamnation scandaleuse contre un
jeune militant s’inscrit dans une vague de répres-
sion sans précédent contre les jeunes, les mili-
tants, notamment contre les syndicalistes, qui,
comme des millions, ont participé au mouvement
pour le retrait (et aujourd’hui pour l’abrogation)
de la loiTravail. (…) A travers un militant qui est
réprimé, ce sont tous les militants qui sont visés.
A travers une organisation qui est frappée,
ce sont toutes les organisations qui sont visées.
Pour Jeunesse révolution, les libertés démocra-
tiques ne se divisent pas. C’est pourquoi, nous
vous prions de transmettre notre totale et entière
solidarité au camarade Martin Pontier. Nous exi-
geons la levée immédiate de sa condamnation.
Pour notre part, Jeunesse révolution, nous
sommes disposés à mener campagne dans
l’unité la plus large des organisations de jeunesse
engagées dans le mouvement pour le retrait de la
loi Travail sur les mots d’ordre suivants :
– Levée immédiate de la condamnation de
Martin Pontier !
– Levée immédiate de toutes les condamna-
tions contre les jeunes qui ont manifesté, arrêt
immédiat des poursuites !
Nous vous proposons de vous rencontrer
dans les meilleurs délais pour mener campagne
ensemble sur ces mots d’ordre.
Fraternellement
Le collectif national de Jeunesse révolution.
Paris, le 8 septembre 2016
Cam
de fi
de la
de M
Ob
TO
ALPES-D
BOUCHE
CÔTE-D’O
CÔTES-D
EURE-ET
GERS:
GIRONDE
HÉRAULT
ISÈRE:
LANDES
LOIRET:
LOT-ET-G
MORBIH
MOSELLE
NIÈVRE:
PYRENÉE
BAS-RHI
SOMME:
VAR:
VAUCLUS
PARIS:
YVELINE
HAUTS-D
SEINE-SA
VAL-DE-M
VAL-D’OI
DIVERS:
Pour
ch
de «
Une lettre de Jeunesse révolution
à la direction des Jeunes communistes (JC)
SanglantattentatàBagdad.Quiestresponsabl213 morts : c’est le bilan du dernier attentat à Bagdad revendiqué par « l’État islamique », le 3 juillet,
dans le quartier populaire de Karrada. Mais Bagdad, c’est loin… et nos grands médias sont vite passés à autre
Par Dominique Ferré
A
Karrada, les habitants ont chassé le Pre-
mier ministre irakien, chef d’un régime
fantoche installé par les États-Unis,
venu présenter ses « condoléances ».
Car en Irak, c’est chaque mois que des atten-
tats frappent dans les quartiers, les mosquées,
les lieux de travail : 78 morts et 200 blessés
le 28 février à Sadr City ; 60 morts et 70 bles-
sés le 6 mars à Hilla ; 32 morts et 84 blessés
à Al-Asriya le 25 mars ; 38 morts à Bagdad le
30 avril ; au moins deux cents morts les 11 et
17 mai à Bagdad…
Le déchaînement de violence en Irak
n’aurait-il commencé qu’avec l’apparition de
« l’État islamique » ?
En octobre 2006, la revue médicale bri-
tannique The Lancet publie une étude d’uni-
versitaires américains selon laquelle plus de
650 000 Irakiens ont été victimes de la « sur-
mortalité due aux violences » depuis le début
de l’invasion, puis de l’occupation américaine
en 2003.
S’ajoutent à ces chiffres ceux des victimes
de la première intervention militaire contre
l’Irak, en 1991, sous l’égide d’une « grande coa-
lition » dirigée par Bush (le père). Une guerre
à laquelle participa Mitterrand et son Premier
ministre d’alors… un certain Rocard. Et aussi
les centaines de milliers de morts – notam-
ment des enfants – victimes de l’embargo de
l’ONU, qui, pendant dix ans après 1991, inter-
dit l’importation par l’Irak de médicaments
les plus basiques. Et il faudrait s’étonner que
des millions fuient cette guerre sans fin, réfu-
giés que l’Union européenne rejette à coup de
matraque ?
Peuvent-ils dégager leur responsabilité
de cette barbarie tous ceux, de Bush senior
à Obama, de Mitterrand à Hollande, qui ont
multiplié les interventions militaires, les occu-
pations, l’installation de
des bases « ethniques » e
à l’Afghanistan en passa
« Il y a vingt-cinq ans
delapremièreguerred’Ira
ouvriers indiens qui ont
niser la conférence mon
l’exploitation et le trava
(Inde, 18-20 novembre 20
puis, la guerre n’a jamai
de la Left Radical of Afg
sont associés à cet appel
responsabilité du mouve
tional de s’opposer aux g
A l’autre bout du monde
américaine US Labor Ag
vement ouvrier améric
aux États-Unis et la Stop
Grande-Bretagne soutie
de Mumbai.
La Tribune des tra
lecteurs à soutenir la
de Mumbai contre la gu
à verser les sommes né
financement !
Pour que résonne à
en janvier 1991 par la
de Barcelone contre la
tion : « Gouvernements,
peuples ! A bas la guerre
Mézy-sur-Seine (Yvelines)
« Lorsqu’il y a un an nous accueillions à
Mézy les premiers 190 migrants, je me suis
sentie particulièrement fière de cette action
(…). Lorsque j’ai entendu les propos tenus lors
du conseil du 9 mai appelant à aller occuper
les lieux s’ils n’étaient pas libres le 30 juin au
soir, et les positions des membres du conseil à
titre individuel sur la question de l’occupation
des migrants dans des locaux dûment loués
par une association – Aurore – ayant vocation
à les accueillir et à les loger dignement, mon
exaspération s’est transformée en stupéfac-
tion. (…) Je ne pense pas qu’il existe de zone
de confort en France quand il y a la guerre et la
barbarie dans d’autres pays.
Il n’y a pas de petit chez-soi bien tranquille
quand on massacre, pille, déloge, détruit les
populations, à quelque motif que ce soit. Et
à Mézy, comme dans toute l’Europe, nous
sommes confrontés à ces difficultés, ne pou-
vons nous vanter d’être à l’abri des turpitudes
de ce monde trop sou-
vent destructeur. Je
suis, et nous sommes
très nombreux à l’être,
favorable à l’accueil
des peuples victimes
– ici, de la guerre – et
qui cherchent refuge et
asile. L’État, quant à lui,
doit prendre ses res-
ponsabilités et dégager
les moyens pour mettre
en place les structures
qui permettent un ac-
cueil décent des réfu-
giés. (…)
Un toit, un emploi, c’est ce qu’il faut à ces
hommes et femmes qui auraient préféré rester
chez eux.
Aujourd’hui, ils ne l’ont pas choisi et ils
sont là. Aujourd’hui, il leur faut des papiers
et retrouver la décence
et la dignité. Qu’une
association, qui répond
à l’État, prenne en
charge ce minimum
vital ne doit pas être un
problème. Qu’elle loge
ces personnes ici ou
ailleurs, ne doit pas être
un danger. (…) Moi, je
suis issue de ce peuple
d’Arménie, massacré,
pillé, déplacé et au-
jourd’hui encore, nié.
Je ne peux entendre ni
admettre que l’on mé-
prise à ce point l’autre, qu’on ne puisse conce-
voir pour lui un toit, un lieu pour vivre et se
poser pour se reconstruire. (…)
Aujourd’hui, le préfet a prolongé le bail
jusqu’au 31 décembre 2016. Notre préoccupa-
tion ne doit pas être celle
location de la maison de
n’est pas aujourd’hui not
est le propriétaire. Il loue
Intéressons-nous p
accueil comme une cha
humains, ouverts et, c’e
préhensifs à l’égard de la
à ces hommes.
Je ne peux imaginer,
breux à vouloir le penser
de Mézy sont sans resp
particulier quand il tra
les élus montrent autan
habitants ne me semble
option.
Au contraire, assumo
rôle, défendons Mézy d
rons la population en a
respectueuse des droits
libertés démocratiques.
Les attentats à Bagdad le 3 juillet ont fait 213 morts
Manifestation pour l’accueil
des migrants
Hebdoma
indépend
tribune lib
pour l’Inte
L’hebdom
par l’Asso
Tribune d
Directeur
Daniel Glu
Adresse (
La Tribun
34, rue Vi
75020 Pa
Mail :
administra
Site : latr
Imprimeri
Tirage : 5
ISSN : 243
CPPAP : 0
« L’État doit dégager les moyens pour mettre en place les structures
qui permettent un accueil décent des réfugiés »
Déclaration de Victoria Chakarian-Bavage, conseillère municipale, membre du POID, au conseil municipal extraordinaire du 2 juillet (extraits)
l’événement
Alstom annonce la fermeture du site de Belfort
et la suppression de 400 emplois.
campagne
Préparation de la Conférence nationale de délégués
pour la rupture avec l’Union européenne.
conférence internationale
La parole à Youri Glouchakov (Biélorussie) et
Mafa (Zimbabwe) délégués à la conférence de Mumbai !
tribunes libres
Pour la reconquête d’une école qui instruise.
dernière
Jeunesse révolution lance la campagne pour le retrait
des troupes, l’arrêt des interventions militaires.
abon-
nez-
vous !

Contenu connexe

Similaire à Promo tt55

Pour l'emploi, ils ne trouvent pas d'argent, mais pour la guerre, ils ont des...
Pour l'emploi, ils ne trouvent pas d'argent, mais pour la guerre, ils ont des...Pour l'emploi, ils ne trouvent pas d'argent, mais pour la guerre, ils ont des...
Pour l'emploi, ils ne trouvent pas d'argent, mais pour la guerre, ils ont des...Persoonlijke studie teksten
 
Lettre reponse poi84_a_ud_cgt_84_debat_fn
Lettre reponse poi84_a_ud_cgt_84_debat_fnLettre reponse poi84_a_ud_cgt_84_debat_fn
Lettre reponse poi84_a_ud_cgt_84_debat_fnBertrand Tacchella
 
La Presse Nouvelle Magazine 263 fevrier mars 2009
La Presse Nouvelle Magazine 263 fevrier mars 2009La Presse Nouvelle Magazine 263 fevrier mars 2009
La Presse Nouvelle Magazine 263 fevrier mars 2009Tikoun38
 
La Presse Nouvelle Magazine 263 fevrier mars 2009
La Presse Nouvelle Magazine 263 fevrier mars 2009La Presse Nouvelle Magazine 263 fevrier mars 2009
La Presse Nouvelle Magazine 263 fevrier mars 2009Tikoun38
 
La Presse Nouvelle Magazine 273 février 2010
La Presse Nouvelle Magazine  273 février 2010La Presse Nouvelle Magazine  273 février 2010
La Presse Nouvelle Magazine 273 février 2010Tikoun38
 
En grève pour qu'ça chauffe ! Mobilisation du jeudi 8 octobre 2015
En grève pour qu'ça chauffe !  Mobilisation du jeudi 8 octobre 2015En grève pour qu'ça chauffe !  Mobilisation du jeudi 8 octobre 2015
En grève pour qu'ça chauffe ! Mobilisation du jeudi 8 octobre 2015assr38 vercors
 
Le Mouvement Ouvrier
Le Mouvement OuvrierLe Mouvement Ouvrier
Le Mouvement Ouvrierguest9371f4
 
Le Mouvement Ouvrier
Le Mouvement OuvrierLe Mouvement Ouvrier
Le Mouvement Ouvrierjulrodom30
 
Petite présentation du mjcf
Petite présentation du mjcfPetite présentation du mjcf
Petite présentation du mjcf_MJCF
 
Communiqué de la CNT sur l'état d'urgence-permanent
Communiqué de la CNT sur l'état d'urgence-permanentCommuniqué de la CNT sur l'état d'urgence-permanent
Communiqué de la CNT sur l'état d'urgence-permanentassr38 vercors
 
Le Catechisme Postmoderne
Le Catechisme PostmoderneLe Catechisme Postmoderne
Le Catechisme PostmoderneJorge Barbosa
 

Similaire à Promo tt55 (20)

Pour l'emploi, ils ne trouvent pas d'argent, mais pour la guerre, ils ont des...
Pour l'emploi, ils ne trouvent pas d'argent, mais pour la guerre, ils ont des...Pour l'emploi, ils ne trouvent pas d'argent, mais pour la guerre, ils ont des...
Pour l'emploi, ils ne trouvent pas d'argent, mais pour la guerre, ils ont des...
 
Lettre reponse poi84_a_ud_cgt_84_debat_fn
Lettre reponse poi84_a_ud_cgt_84_debat_fnLettre reponse poi84_a_ud_cgt_84_debat_fn
Lettre reponse poi84_a_ud_cgt_84_debat_fn
 
La Presse Nouvelle Magazine 263 fevrier mars 2009
La Presse Nouvelle Magazine 263 fevrier mars 2009La Presse Nouvelle Magazine 263 fevrier mars 2009
La Presse Nouvelle Magazine 263 fevrier mars 2009
 
La Presse Nouvelle Magazine 263 fevrier mars 2009
La Presse Nouvelle Magazine 263 fevrier mars 2009La Presse Nouvelle Magazine 263 fevrier mars 2009
La Presse Nouvelle Magazine 263 fevrier mars 2009
 
La Presse Nouvelle Magazine 273 février 2010
La Presse Nouvelle Magazine  273 février 2010La Presse Nouvelle Magazine  273 février 2010
La Presse Nouvelle Magazine 273 février 2010
 
En grève pour qu'ça chauffe ! Mobilisation du jeudi 8 octobre 2015
En grève pour qu'ça chauffe !  Mobilisation du jeudi 8 octobre 2015En grève pour qu'ça chauffe !  Mobilisation du jeudi 8 octobre 2015
En grève pour qu'ça chauffe ! Mobilisation du jeudi 8 octobre 2015
 
Indignez vous
Indignez vous   Indignez vous
Indignez vous
 
Indignez vous
Indignez vousIndignez vous
Indignez vous
 
Indignez vous, texto original en francés de Stéphane Hessel
Indignez vous, texto original en francés de Stéphane HesselIndignez vous, texto original en francés de Stéphane Hessel
Indignez vous, texto original en francés de Stéphane Hessel
 
Indignez vous
Indignez vousIndignez vous
Indignez vous
 
Indignez vous
Indignez vousIndignez vous
Indignez vous
 
Indignez vous
Indignez vousIndignez vous
Indignez vous
 
Le Mouvement Ouvrier
Le Mouvement OuvrierLe Mouvement Ouvrier
Le Mouvement Ouvrier
 
Le Mouvement Ouvrier
Le Mouvement OuvrierLe Mouvement Ouvrier
Le Mouvement Ouvrier
 
Promo pour la tt45
Promo pour la tt45Promo pour la tt45
Promo pour la tt45
 
Petite présentation du mjcf
Petite présentation du mjcfPetite présentation du mjcf
Petite présentation du mjcf
 
Communiqué de la CNT sur l'état d'urgence-permanent
Communiqué de la CNT sur l'état d'urgence-permanentCommuniqué de la CNT sur l'état d'urgence-permanent
Communiqué de la CNT sur l'état d'urgence-permanent
 
Appel jr répression
Appel jr répressionAppel jr répression
Appel jr répression
 
Le Catechisme Postmoderne
Le Catechisme PostmoderneLe Catechisme Postmoderne
Le Catechisme Postmoderne
 
1er mai 2012
1er mai 20121er mai 2012
1er mai 2012
 

Promo tt55

  • 1. la tribune des travailleurs L’émancipation des travailleurs sera l’œuvre des travailleurs eux-mêmes Pour l’Internationale ouvrière No 55 Mercredi 14 septembre 2016 1,50 euro - (soutien : 2 euros) Hebdomadaire du Parti ouvrier indépendant démocratique Pour le socialisme, la République et la démocratie LA TRIBUNE DES TRAVAILLEURS Tribune libre de la lutte des classes ...c’est maintenant, tout de suite, que les licenciements d’Alstom doiventêtreinterdits Ilsparlenttousde2017... (Lirepage3) (Lirepage16) «Leretraitdestroupes françaises,l’arrêt immédiatdesinterventions militaires»:unecampagne deJeunesserévolution Politique Les grandes « affaires » de la Ve République. Page 5 Campagne 2 522 travailleurs, jeunes, militants de toutes tendances appellent à la tenue d’une conférence de délégués pour la rupture avec l’Union européenne et la Ve République. Rejoignez-les ! Pages 6-7 Conférence internationale La parole à Youri Glouchakov (Biélorussie) et Mafa (Zimbabwe) délégués à la conférence de Mumbai Page 13 Comme ce lecteur, réabonnez-vous ! « Je trouve le journal bien, avec des informations qu’on ne trouve pas ailleurs. Par exemple, je viens de lire la page sur la rentrée scolaire avec l’emploi du temps d’une classe de troisième. Je suis sidéré : mon fils était en troisième l’année dernière et il avait 38 heures de cours par se- maine.Maintenant,un élève n’a plus que 30 heures ! En même temps, c’est bien de montrer ce qu’ont fait les pa- rents, les enseignants et les élus dans le Val-de-Marne. J’apprécie la nou- velle page “la parole aux lecteurs”. Mais ce serait bien de laisser plus de place à des appels de militants qui dénoncent des situations abusives ou qui soutiennent des travailleurs attaqués comme à Air France. » (M., abonné de l’été, qui a repris un abonnement de trois mois) Vous êtes 2 650 abonnés à recevoir le numéro 55. Comme ce lecteur, abonnez-vous, réabonnez-vous ! LTT55.indd 1 13/09/2016 18:51 Hebdoma indépend tribune li pour l’Int L’hebdom par l’asso La Tribun Directeur Daniel Gl Adresse ( La Tribun 34, rue Vi 75020 Pa Mail : administra Site : latr Imprimer Tirage : 5 ISSN : 24 CPPAP : 0 JeunesserévolutionfaitsarentréeEn cette rentrée scolaire 2016, Jeunesse révolution (JR) lance une grande campagne de signatures pour « le retrait des troupes françaises, l’arrêt immédiat des interventions militaires de Hollande et Valls », mais aussi prend l’initiative d’écrire à la direction du Mouvement jeunes communistes de France (MJCF). La parole à Alexandre, membre du collectif national de JR. J eunesse révolution fait sa rentrée, à l’heure où tous se battent pour la présidentielle. Mais que reste-t-il de ces cinq années de politique « socialiste » ? Comment qualifier le bilan de ce gouvernement ? En un mot : destructeur. Car jamais un gouvernement français n’avait autant fait la guerre. Le bud- get attribué aux armées n’a d’ailleurs pas cessé d’aug- menter et on a pu constater que Hollande etValls n’avaient aucun mal à trouver des milliards d’eu- ros pour financer la destruction du Moyen-Orient (1). Et pour nos écoles ? nos uni- versités ? nos hôpitaux et services publics ? Pas d’augmentation de budget ni de rallonge supplé- mentaire, mais toujours plus de réformes... Loi Travail, réforme du collège, groupe- ments hospitaliers de territoire : assez des réformes de destruction massive ! Ce gouvernement est responsable et personne ne le dit ! Il est responsable de la misère et de la précarité dans lesquelles sont plongés des milliers de jeunes et de travailleurs. Il est responsable de l’extrême répression policière et judiciaire contre les jeunes et les travailleurs. Il est responsable de la situation inhumaine de ces millions de femmes, d’hommes et surtout d’enfants qu’il contraint à fuir leurs pays. Et il faudrait les chasser ? Les renvoyer sous les bombes ? À Calais, le gouvernement veut construire des murs et faire comme l’Union euro- péenne, parquer ceux qu’ils appellent « migrants » mais qui ne sont rien d’autre que les victimes de leur politique de guerre ! Ces méthodes n’ont rien à voir avec la démocratie et le socialisme ! Alors, c’est Hollande, Valls, leurs ministres et toutes les institutions, qui, comme celles de la Ve République et de l’Union européenne, protègent ces gouvernements policiers, qui doivent dégager ! Nous lançons notre campagne pour stopper ce gouverne- ment et sa politique, contre la guerre à l’extérieur et la guerre à l’intérieur. Il est nécessaire d’en finir avec le système capitaliste qui sème la guerre, l’exploita- tion et le travail précaire partout dans le monde. C’est pour cela que se tiendra, à Mumbai, en Inde, une conférence mondiale contre la guerre, l’exploitation et le travail précaire les 18, 19 et 20 no- vembre prochain. Cette conférence réunira des jeunes et des tra- vailleurs de tous les continents qui se battent pour construire le rapport de force qui permettra de balayer ce système à l’agonie. Pour nous, cela passe par la construction de l’organisation de jeunes révo- lutionnaires et l’envoi de délégués à Mumbai, l’un pour la jeunesse française et l’autre pour la jeu- nesse azanienne (Afrique du Sud). Nous appelons les jeunes à signer, à faire signer massivement notre appel pour le retrait immédiat des troupes françaises et l’arrêt immédiat des interventions militaires. ■ (1) Budget militaire voté pour 2015 : 31,5 milliards d’euros. Budget dépensé pour 2015 : 42,5 milliards. Répression Un appel de Jeunesse révolution pour le retrait des troupes, l’arrêt des interventions militaires « Mali, République centrafricaine (RCA), Irak, Syrie, Libye... Jamais un gouvernement n’avait autant fait la guerre. Une guerre menée contre les peuples, quels que soient les prétextes invoqués. (…) Une guerre qui prétend être menée “contre le terrorisme” alors qu’elle ne fait que l’attiser. (…) Ce gouvernement “socialiste” lance une cam- pagne permanente de recrutement à l’armée (…). Son programme, c’est la précarité pour tous ! (…) Hollande-Valls : arrêt de toutes vos interven- tions militaires au Mali, en République centrafri- caine, en Afghanistan, en Irak, en Syrie, en Libye ! Retrait immédiat de toutes les troupes françaises partout où elles sont engagées ! Réquisition des milliards du budget militaire pour les consacrer à l’instruction, à la santé, au logement, à garantir à chacun un vrai diplôme, un vrai travail, un vrai salaire ! » « Car jamais un gouvernement français n’avait autant fait la guerre » Chers camarades, Nous avons été informés que le 6 septembre, le camarade Martin Pontier, secrétaire fédéral du MJCF de la Loire, a été condamné à 8 mois de prison avec sursis et 3 850 euros d’amende, au motif qu’il aurait commis des « violences contre sept agents des forces de l’ordre », en dépit de tous les témoi- gnages apportés à son procès ! Cette condamnation scandaleuse contre un jeune militant s’inscrit dans une vague de répres- sion sans précédent contre les jeunes, les mili- tants, notamment contre les syndicalistes, qui, comme des millions, ont participé au mouvement pour le retrait (et aujourd’hui pour l’abrogation) de la loiTravail. (…) A travers un militant qui est réprimé, ce sont tous les militants qui sont visés. A travers une organisation qui est frappée, ce sont toutes les organisations qui sont visées. Pour Jeunesse révolution, les libertés démocra- tiques ne se divisent pas. C’est pourquoi, nous vous prions de transmettre notre totale et entière solidarité au camarade Martin Pontier. Nous exi- geons la levée immédiate de sa condamnation. Pour notre part, Jeunesse révolution, nous sommes disposés à mener campagne dans l’unité la plus large des organisations de jeunesse engagées dans le mouvement pour le retrait de la loi Travail sur les mots d’ordre suivants : – Levée immédiate de la condamnation de Martin Pontier ! – Levée immédiate de toutes les condamna- tions contre les jeunes qui ont manifesté, arrêt immédiat des poursuites ! Nous vous proposons de vous rencontrer dans les meilleurs délais pour mener campagne ensemble sur ces mots d’ordre. Fraternellement Le collectif national de Jeunesse révolution. Paris, le 8 septembre 2016 Cam de fi de la de M Ob TO ALPES-D BOUCHE CÔTE-D’O CÔTES-D EURE-ET GERS: GIRONDE HÉRAULT ISÈRE: LANDES LOIRET: LOT-ET-G MORBIH MOSELLE NIÈVRE: PYRENÉE BAS-RHI SOMME: VAR: VAUCLUS PARIS: YVELINE HAUTS-D SEINE-SA VAL-DE-M VAL-D’OI DIVERS: Pour ch de « Une lettre de Jeunesse révolution à la direction des Jeunes communistes (JC) SanglantattentatàBagdad.Quiestresponsabl213 morts : c’est le bilan du dernier attentat à Bagdad revendiqué par « l’État islamique », le 3 juillet, dans le quartier populaire de Karrada. Mais Bagdad, c’est loin… et nos grands médias sont vite passés à autre Par Dominique Ferré A Karrada, les habitants ont chassé le Pre- mier ministre irakien, chef d’un régime fantoche installé par les États-Unis, venu présenter ses « condoléances ». Car en Irak, c’est chaque mois que des atten- tats frappent dans les quartiers, les mosquées, les lieux de travail : 78 morts et 200 blessés le 28 février à Sadr City ; 60 morts et 70 bles- sés le 6 mars à Hilla ; 32 morts et 84 blessés à Al-Asriya le 25 mars ; 38 morts à Bagdad le 30 avril ; au moins deux cents morts les 11 et 17 mai à Bagdad… Le déchaînement de violence en Irak n’aurait-il commencé qu’avec l’apparition de « l’État islamique » ? En octobre 2006, la revue médicale bri- tannique The Lancet publie une étude d’uni- versitaires américains selon laquelle plus de 650 000 Irakiens ont été victimes de la « sur- mortalité due aux violences » depuis le début de l’invasion, puis de l’occupation américaine en 2003. S’ajoutent à ces chiffres ceux des victimes de la première intervention militaire contre l’Irak, en 1991, sous l’égide d’une « grande coa- lition » dirigée par Bush (le père). Une guerre à laquelle participa Mitterrand et son Premier ministre d’alors… un certain Rocard. Et aussi les centaines de milliers de morts – notam- ment des enfants – victimes de l’embargo de l’ONU, qui, pendant dix ans après 1991, inter- dit l’importation par l’Irak de médicaments les plus basiques. Et il faudrait s’étonner que des millions fuient cette guerre sans fin, réfu- giés que l’Union européenne rejette à coup de matraque ? Peuvent-ils dégager leur responsabilité de cette barbarie tous ceux, de Bush senior à Obama, de Mitterrand à Hollande, qui ont multiplié les interventions militaires, les occu- pations, l’installation de des bases « ethniques » e à l’Afghanistan en passa « Il y a vingt-cinq ans delapremièreguerred’Ira ouvriers indiens qui ont niser la conférence mon l’exploitation et le trava (Inde, 18-20 novembre 20 puis, la guerre n’a jamai de la Left Radical of Afg sont associés à cet appel responsabilité du mouve tional de s’opposer aux g A l’autre bout du monde américaine US Labor Ag vement ouvrier améric aux États-Unis et la Stop Grande-Bretagne soutie de Mumbai. La Tribune des tra lecteurs à soutenir la de Mumbai contre la gu à verser les sommes né financement ! Pour que résonne à en janvier 1991 par la de Barcelone contre la tion : « Gouvernements, peuples ! A bas la guerre Mézy-sur-Seine (Yvelines) « Lorsqu’il y a un an nous accueillions à Mézy les premiers 190 migrants, je me suis sentie particulièrement fière de cette action (…). Lorsque j’ai entendu les propos tenus lors du conseil du 9 mai appelant à aller occuper les lieux s’ils n’étaient pas libres le 30 juin au soir, et les positions des membres du conseil à titre individuel sur la question de l’occupation des migrants dans des locaux dûment loués par une association – Aurore – ayant vocation à les accueillir et à les loger dignement, mon exaspération s’est transformée en stupéfac- tion. (…) Je ne pense pas qu’il existe de zone de confort en France quand il y a la guerre et la barbarie dans d’autres pays. Il n’y a pas de petit chez-soi bien tranquille quand on massacre, pille, déloge, détruit les populations, à quelque motif que ce soit. Et à Mézy, comme dans toute l’Europe, nous sommes confrontés à ces difficultés, ne pou- vons nous vanter d’être à l’abri des turpitudes de ce monde trop sou- vent destructeur. Je suis, et nous sommes très nombreux à l’être, favorable à l’accueil des peuples victimes – ici, de la guerre – et qui cherchent refuge et asile. L’État, quant à lui, doit prendre ses res- ponsabilités et dégager les moyens pour mettre en place les structures qui permettent un ac- cueil décent des réfu- giés. (…) Un toit, un emploi, c’est ce qu’il faut à ces hommes et femmes qui auraient préféré rester chez eux. Aujourd’hui, ils ne l’ont pas choisi et ils sont là. Aujourd’hui, il leur faut des papiers et retrouver la décence et la dignité. Qu’une association, qui répond à l’État, prenne en charge ce minimum vital ne doit pas être un problème. Qu’elle loge ces personnes ici ou ailleurs, ne doit pas être un danger. (…) Moi, je suis issue de ce peuple d’Arménie, massacré, pillé, déplacé et au- jourd’hui encore, nié. Je ne peux entendre ni admettre que l’on mé- prise à ce point l’autre, qu’on ne puisse conce- voir pour lui un toit, un lieu pour vivre et se poser pour se reconstruire. (…) Aujourd’hui, le préfet a prolongé le bail jusqu’au 31 décembre 2016. Notre préoccupa- tion ne doit pas être celle location de la maison de n’est pas aujourd’hui not est le propriétaire. Il loue Intéressons-nous p accueil comme une cha humains, ouverts et, c’e préhensifs à l’égard de la à ces hommes. Je ne peux imaginer, breux à vouloir le penser de Mézy sont sans resp particulier quand il tra les élus montrent autan habitants ne me semble option. Au contraire, assumo rôle, défendons Mézy d rons la population en a respectueuse des droits libertés démocratiques. Les attentats à Bagdad le 3 juillet ont fait 213 morts Manifestation pour l’accueil des migrants Hebdoma indépend tribune lib pour l’Inte L’hebdom par l’Asso Tribune d Directeur Daniel Glu Adresse ( La Tribun 34, rue Vi 75020 Pa Mail : administra Site : latr Imprimeri Tirage : 5 ISSN : 243 CPPAP : 0 « L’État doit dégager les moyens pour mettre en place les structures qui permettent un accueil décent des réfugiés » Déclaration de Victoria Chakarian-Bavage, conseillère municipale, membre du POID, au conseil municipal extraordinaire du 2 juillet (extraits) l’événement Alstom annonce la fermeture du site de Belfort et la suppression de 400 emplois. campagne Préparation de la Conférence nationale de délégués pour la rupture avec l’Union européenne. conférence internationale La parole à Youri Glouchakov (Biélorussie) et Mafa (Zimbabwe) délégués à la conférence de Mumbai ! tribunes libres Pour la reconquête d’une école qui instruise. dernière Jeunesse révolution lance la campagne pour le retrait des troupes, l’arrêt des interventions militaires. abon- nez- vous !