Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.
AGIR 56 AU MALI
Bienvenue au Mali,
Un pays enclavé, grand, deux fois et demi comme la France.
Traversé par le fleuve Niger sur plus de 2000 km
Le Sahara occupe plus de la moitié du territoire
Le mont Hombori culmine à 1050 mètres
La Main de Fatima, 13 km au Nord du Mont; l'élégance faite montagne !
Au sud, sur le fleuve Sénégal, les spectaculaires chutes de Gouina.
Au centre du pays, la falaise dogon est classée au patrimoine de l'humanité
Trois cents mille personnes vivent encore dans ce milieu protégé
Région agricole, on y cultive le mil entre les baobabs
ou entre les acacias qui apportent ombrage et azote
L'élevage extensif complète les ressources.
Les pluies  d'hivernage  ( juillet-août) irriguent les cultures et alimentent les cascades
Qui deviennent  rivières dans la plaine
Les Dogon savent depuis longtemps capter l'eau pour du maraîchage en saison sèche
Par des barrages d'irrigation sur le plateau.
Et par des digues dans les failles pour des retenues d'eau potables.
Femmes et enfants se chargent de ravitailler les villages, trois fois par jour.
Le Mali, avec un PIB de 400€ par habitant, ne peut pas assumer la construction des retenues d'eau en zones rurales.
A la demande d'une association locale, AGIR56 a missionné Michel Damblant pour coordonner la construction d'un barrage.
Une étude technique a d'abord été réalisée avec Michel Dusser et Mamadou Danté qui ont passé une semaine sur place.
Pour aller dans les villages dogon; il faut grimper  et encore grimper
La solution envisagée : la construction d'un mur de retenue de l'eau dans une faille  comme dessiné derrière les personnag...
Une entreprise locale de maçonnerie rejoint l'équipe de terrassiers bénévoles du village
la poudre est mise dans les trous, un courageux artificier allume la mèche et BOUM Les blocs obtenus sont montés près du b...
Après trois semaines de collaboration entre l'équipe de maçons et les villageois bénévoles; la digue est construite.
Prochains objectifs d'AGIR 56 au Mali : 1/ Restaurer le barrage de Yougo Na qui ne retient pas l'eau après la saison des p...
2 /  accompagner un groupement de femmes dans la production de beurre de karité dans le Sud du Mali.
Manguiers et karités à Kolé au pays mandingue
Les karités forment une forêt claire dans toute la région
Les ventes des livres de Michel Damblant participent au financement des actions Mali d'Agir56
Agir 56 au Mali, une équipe qui avance au rythme du pays ! À suivre...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Agir56 au Mali

816 vues

Publié le

La délégation Morbihan de Agir aide les villages isolés du Mali

  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Agir56 au Mali

  1. 1. AGIR 56 AU MALI
  2. 2. Bienvenue au Mali,
  3. 3. Un pays enclavé, grand, deux fois et demi comme la France.
  4. 4. Traversé par le fleuve Niger sur plus de 2000 km
  5. 5. Le Sahara occupe plus de la moitié du territoire
  6. 6. Le mont Hombori culmine à 1050 mètres
  7. 7. La Main de Fatima, 13 km au Nord du Mont; l'élégance faite montagne !
  8. 8. Au sud, sur le fleuve Sénégal, les spectaculaires chutes de Gouina.
  9. 9. Au centre du pays, la falaise dogon est classée au patrimoine de l'humanité
  10. 10. Trois cents mille personnes vivent encore dans ce milieu protégé
  11. 11. Région agricole, on y cultive le mil entre les baobabs
  12. 12. ou entre les acacias qui apportent ombrage et azote
  13. 13. L'élevage extensif complète les ressources.
  14. 14. Les pluies d'hivernage ( juillet-août) irriguent les cultures et alimentent les cascades
  15. 15. Qui deviennent rivières dans la plaine
  16. 16. Les Dogon savent depuis longtemps capter l'eau pour du maraîchage en saison sèche
  17. 17. Par des barrages d'irrigation sur le plateau.
  18. 18. Et par des digues dans les failles pour des retenues d'eau potables.
  19. 19. Femmes et enfants se chargent de ravitailler les villages, trois fois par jour.
  20. 20. Le Mali, avec un PIB de 400€ par habitant, ne peut pas assumer la construction des retenues d'eau en zones rurales.
  21. 21. A la demande d'une association locale, AGIR56 a missionné Michel Damblant pour coordonner la construction d'un barrage.
  22. 22. Une étude technique a d'abord été réalisée avec Michel Dusser et Mamadou Danté qui ont passé une semaine sur place.
  23. 23. Pour aller dans les villages dogon; il faut grimper et encore grimper
  24. 24. La solution envisagée : la construction d'un mur de retenue de l'eau dans une faille comme dessiné derrière les personnages.
  25. 25. Une entreprise locale de maçonnerie rejoint l'équipe de terrassiers bénévoles du village
  26. 26. la poudre est mise dans les trous, un courageux artificier allume la mèche et BOUM Les blocs obtenus sont montés près du barrage et taillés
  27. 27. Après trois semaines de collaboration entre l'équipe de maçons et les villageois bénévoles; la digue est construite.
  28. 28. Prochains objectifs d'AGIR 56 au Mali : 1/ Restaurer le barrage de Yougo Na qui ne retient pas l'eau après la saison des pluies
  29. 29. 2 / accompagner un groupement de femmes dans la production de beurre de karité dans le Sud du Mali.
  30. 30. Manguiers et karités à Kolé au pays mandingue
  31. 31. Les karités forment une forêt claire dans toute la région
  32. 32. Les ventes des livres de Michel Damblant participent au financement des actions Mali d'Agir56
  33. 33. Agir 56 au Mali, une équipe qui avance au rythme du pays ! À suivre...

×