SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  1
Télécharger pour lire hors ligne
Messieurs, nous avons accepté d’être au Gouvernement pour conduire la guerre avec un redoublement d’efforts
en vue du meilleur rendement de toutes les énergies. [Très bien ! Très bien] Nous nous présentons devant vous dans
l’unique pensée d’une guerre intégrale. Nous voudrions que la confiance dont nous vous demandons le témoignage fût
un acte de confiance en vous-même, un appel aux vertus historiques qui nous ont faits Français. [Vifs applaudissements]
        Ces Français que nous fûmes contraints de jeter dans la bataille, ils ont des droits sur nous. [Applaudissements
prolongés]. Ils veulent qu’aucune de nos pensées ne se détourne d’eux, qu’aucun de nos actes ne leur soit étranger.
Nous leur devons tout, sans aucune réserve. Tout pour la France saignante dans sa gloire, tout pour l’apothéose du droit
triomphant. [Applaudissement]. Un seul devoir, et simple : demeurer avec le soldat, vivre, souffrir, combattre avec lui.
Abdiquer tout ce qui n’est pas de la patrie. […] Droits du front et devoirs de l’arrière, qu’aujourd’hui tout soit confondu.
Toutes les nations civilisées sont engagées dans la même bataille contre les formations modernes des vieilles barbaries.
Champs clos des idéals, notre France a souffert pour tout ce qui est de l’homme. […] C’est ce qui meut notre peuple au
travail comme à l’action de guerre. Ces silencieux soldats de l’usine, sourds aux suggestions mauvaises
[applaudissements], ces vieux paysans courbés sur leurs terres, ces robustes femmes au labour, ces enfants qui leur
apportent l’aide d’une faiblesse grave : voilà de nos poilus. [Nouveaux applaudissements].
        Hélas ! Il y a eu aussi des crimes, des crimes contre la France, qui appellent un prompt châtiment. [Vifs
applaudissements]. Nous prenons devant vous, l’engagement que justice sera faite selon la rigueur des lois. [Très bien !
Très bien]. Ni considérations de personnes, ni entraînements de passions politiques [vifs applaudissement à gauche, au
centre et à droite ; interruptions sur les bancs du parti socialiste] ne nous détourneront du devoir ne nous ne le feront
dépasser. [Très bien ! Très bien !] Trop d’attentats se sont déjà soldés sur notre front de bataille, par un surplus de sang
français. Faiblesse serait complicité. Nous serons sans faiblesse, comme sans violence. Tous les inculpés en conseil de
guerre. […] Plus de campagnes pacifistes, plus de menées allemandes. Ni trahison, ni demi-trahison : la guerre.
[Applaudissements]. Rien que la guerre, Nos armées ne seront pas prises entre deux feux, la justice passe. Le pays
connaîtra qu’il est défendu. [Nouveaux applaudissements]

                                                 Discours de Clemenceau à la Chambre des Députés, 26 novembre 1917.
Questions
1. Présente le document (précise le plus possible).
………………………………………………………………………………………………………………………………..
………………………………………………………………………………………………………………………………..
2. Comment s’appelle l’organisation à laquelle il fait référence dans la phrase soulignée ?
………………………………………………………………………………………………………………………………..
3. A l’impact de quel événement international fait-il référence dans la phrase doublement soulignée ?
………………………………………………………………………………………………………………………………..
4. Les idées politiques de Clemenceau
         Cite ou surligne en bleu le(s) passage(s) montrant son nationalisme.
         Cite ou surligne en vert le(s) passage(s) justifiant qu’à ses yeux, la guerre doit être conduite par les
         civils.
         Cite ou surligne en rouge les passages dans lesquels il dénonce malignement la fin de l’Union sacrée
         à la Chambre des Députés, les mutineries sur le Front et les grèves à l’Arrière.

Contenu connexe

En vedette (13)

Presentación146
Presentación146Presentación146
Presentación146
 
Que és la veritat
Que és la veritatQue és la veritat
Que és la veritat
 
Aleves vs btecs- bacground research
Aleves vs btecs- bacground researchAleves vs btecs- bacground research
Aleves vs btecs- bacground research
 
слайды поспешим весне на п
слайды поспешим весне на пслайды поспешим весне на п
слайды поспешим весне на п
 
13 marchphs spiritpics
13 marchphs spiritpics13 marchphs spiritpics
13 marchphs spiritpics
 
Bitotsav' 15 Entertainment Quiz Infinite Bounce
Bitotsav' 15 Entertainment Quiz Infinite BounceBitotsav' 15 Entertainment Quiz Infinite Bounce
Bitotsav' 15 Entertainment Quiz Infinite Bounce
 
Inno’ cup jr 2015 hangout 5 miguel aubouy
Inno’ cup jr 2015 hangout 5 miguel aubouyInno’ cup jr 2015 hangout 5 miguel aubouy
Inno’ cup jr 2015 hangout 5 miguel aubouy
 
Invest in serbia milano 1 aprile 2015
Invest in serbia milano 1 aprile 2015Invest in serbia milano 1 aprile 2015
Invest in serbia milano 1 aprile 2015
 
Objectiver les acquis Paperjam News
Objectiver les acquis  Paperjam NewsObjectiver les acquis  Paperjam News
Objectiver les acquis Paperjam News
 
Grup Experts 01:La figura del faraó al Món Egipci Antic
Grup Experts 01:La figura del faraó al Món Egipci AnticGrup Experts 01:La figura del faraó al Món Egipci Antic
Grup Experts 01:La figura del faraó al Món Egipci Antic
 
The future tense
The future tenseThe future tense
The future tense
 
Final Final Paper
Final Final PaperFinal Final Paper
Final Final Paper
 
7d maicol
7d maicol7d maicol
7d maicol
 

Plus de ppilard (20)

4 evaluation la metropolisation
4 evaluation la metropolisation4 evaluation la metropolisation
4 evaluation la metropolisation
 
Langage cartographique
Langage cartographiqueLangage cartographique
Langage cartographique
 
Capsule 10 images
Capsule 10 imagesCapsule 10 images
Capsule 10 images
 
Capsule 11 images
Capsule 11 imagesCapsule 11 images
Capsule 11 images
 
Capsule 13 images
Capsule 13 imagesCapsule 13 images
Capsule 13 images
 
Capsule 15 images
Capsule 15 imagesCapsule 15 images
Capsule 15 images
 
Capsule 14 images
Capsule 14 imagesCapsule 14 images
Capsule 14 images
 
Capsule 16 images
Capsule 16 imagesCapsule 16 images
Capsule 16 images
 
Capsule 17 images
Capsule 17 imagesCapsule 17 images
Capsule 17 images
 
Capsule 18 images
Capsule 18 imagesCapsule 18 images
Capsule 18 images
 
Capsule 19 images
Capsule 19 imagesCapsule 19 images
Capsule 19 images
 
02. dossier. les puissances emergentes
02. dossier. les puissances emergentes02. dossier. les puissances emergentes
02. dossier. les puissances emergentes
 
Capsule 5 images
Capsule 5 imagesCapsule 5 images
Capsule 5 images
 
Capsule 2, images
Capsule 2, imagesCapsule 2, images
Capsule 2, images
 
Capsule 6 images
Capsule 6 imagesCapsule 6 images
Capsule 6 images
 
Capsule 7 images
Capsule 7 imagesCapsule 7 images
Capsule 7 images
 
Capsule 8 images
Capsule 8 imagesCapsule 8 images
Capsule 8 images
 
Capsule 9 images
Capsule 9 imagesCapsule 9 images
Capsule 9 images
 
Capsule 12 images
Capsule 12 imagesCapsule 12 images
Capsule 12 images
 
Capsule 4 images
Capsule 4 imagesCapsule 4 images
Capsule 4 images
 

02. polycopié. la rép de l'entre deux guerres

  • 1. Messieurs, nous avons accepté d’être au Gouvernement pour conduire la guerre avec un redoublement d’efforts en vue du meilleur rendement de toutes les énergies. [Très bien ! Très bien] Nous nous présentons devant vous dans l’unique pensée d’une guerre intégrale. Nous voudrions que la confiance dont nous vous demandons le témoignage fût un acte de confiance en vous-même, un appel aux vertus historiques qui nous ont faits Français. [Vifs applaudissements] Ces Français que nous fûmes contraints de jeter dans la bataille, ils ont des droits sur nous. [Applaudissements prolongés]. Ils veulent qu’aucune de nos pensées ne se détourne d’eux, qu’aucun de nos actes ne leur soit étranger. Nous leur devons tout, sans aucune réserve. Tout pour la France saignante dans sa gloire, tout pour l’apothéose du droit triomphant. [Applaudissement]. Un seul devoir, et simple : demeurer avec le soldat, vivre, souffrir, combattre avec lui. Abdiquer tout ce qui n’est pas de la patrie. […] Droits du front et devoirs de l’arrière, qu’aujourd’hui tout soit confondu. Toutes les nations civilisées sont engagées dans la même bataille contre les formations modernes des vieilles barbaries. Champs clos des idéals, notre France a souffert pour tout ce qui est de l’homme. […] C’est ce qui meut notre peuple au travail comme à l’action de guerre. Ces silencieux soldats de l’usine, sourds aux suggestions mauvaises [applaudissements], ces vieux paysans courbés sur leurs terres, ces robustes femmes au labour, ces enfants qui leur apportent l’aide d’une faiblesse grave : voilà de nos poilus. [Nouveaux applaudissements]. Hélas ! Il y a eu aussi des crimes, des crimes contre la France, qui appellent un prompt châtiment. [Vifs applaudissements]. Nous prenons devant vous, l’engagement que justice sera faite selon la rigueur des lois. [Très bien ! Très bien]. Ni considérations de personnes, ni entraînements de passions politiques [vifs applaudissement à gauche, au centre et à droite ; interruptions sur les bancs du parti socialiste] ne nous détourneront du devoir ne nous ne le feront dépasser. [Très bien ! Très bien !] Trop d’attentats se sont déjà soldés sur notre front de bataille, par un surplus de sang français. Faiblesse serait complicité. Nous serons sans faiblesse, comme sans violence. Tous les inculpés en conseil de guerre. […] Plus de campagnes pacifistes, plus de menées allemandes. Ni trahison, ni demi-trahison : la guerre. [Applaudissements]. Rien que la guerre, Nos armées ne seront pas prises entre deux feux, la justice passe. Le pays connaîtra qu’il est défendu. [Nouveaux applaudissements] Discours de Clemenceau à la Chambre des Députés, 26 novembre 1917. Questions 1. Présente le document (précise le plus possible). ……………………………………………………………………………………………………………………………….. ……………………………………………………………………………………………………………………………….. 2. Comment s’appelle l’organisation à laquelle il fait référence dans la phrase soulignée ? ……………………………………………………………………………………………………………………………….. 3. A l’impact de quel événement international fait-il référence dans la phrase doublement soulignée ? ……………………………………………………………………………………………………………………………….. 4. Les idées politiques de Clemenceau Cite ou surligne en bleu le(s) passage(s) montrant son nationalisme. Cite ou surligne en vert le(s) passage(s) justifiant qu’à ses yeux, la guerre doit être conduite par les civils. Cite ou surligne en rouge les passages dans lesquels il dénonce malignement la fin de l’Union sacrée à la Chambre des Députés, les mutineries sur le Front et les grèves à l’Arrière.