SlideShare une entreprise Scribd logo
REFERENCE PILOTE PROJET
16 Nord vaudois - Broye 24 heures | Samedi-dim
aéronautique.Sibeaucoupsontef-
fectivement de petites équipes in-
novantes,ilfautensuitedegrandes
entreprisescapablesdepoursuivre
et d’assumer l’industrialisation.
D’autres projets se feront à
Payerne», assure-t-il.
«Accord de principe»
Reste que tout n’est pas encore
jouépourl’Air-Clubd’Yverdon,qui
espère pouvoir lancer les travaux
au printemps prochain. Il dispose
d’un«accorddeprincipe»delaMu-
nicipalité pour prolonger de
quinze ans le droit de superficie,
jusqu’en 2045 – et ainsi obtenir un
empruntbancaireafinderéunirles
4à6millionsnécessairesauprojet.
Mais le contrat doit encore passer
devant le Conseil communal et le
dossierdevantlesautoritéscompé-
tentes.
«Ilfaudraréfléchir,analyserles
conséquences positives et négati-
ves, précise le syndic, Jean-Daniel
Carrard. Y aura-t-il plus de bruit et
de passages? Est-ce qu’on peut dé-
multiplier les structures entre
Payerne et la Blécherette?» Il faut
en tout cas s’attendre à refaire en-
tièrement l’étroite route d’accès,
lescanalisations,etlesdiguesdela
Thièle.
sansparlerdescoûts»,expliqueau-
jourd’hui Pierre-Philippe Viret,
dont l’entreprise est basée en Inde
et à… Payerne. Yverdon laisse éga-
lement plus de marge de
manœuvre: la piste dispose d’un
plafond de 30 000 mouvements
parannée,jusqu’à22 h.APayerne,
l’armée laisse 8400 mouvements
aux civils, aux heures de bureau.
«L’essentiel, c’est que ce projet
se fasse», réagit le directeur de la
Communauté régionale de la
Broye,Pierre-AndréArm,quicon-
cède quelques «regrets» même si,
pourlui,lesdeuxplacessont«com-
plémentaires». «Il faut pouvoir as-
surer la mixité des structures en
L’entreprise y prévoit un petit
«aéro-parc», pendant du Parc
scientifique et technologique de la
cité thermale.
«L’idée est de fournir un sup-
portauxnombreusespetitesentre-
prises, aux start-up formées ici
mais qui partent ensuite en Eu-
rope, enchaîne l’ingénieur Pierre-
Philippe Viret. En synergie avec
l’EPFL,lesUniversitésdeLausanne
etdeNeuchâtel,laSuisseromande
a une carte à jouer.» Les spécialis-
tes imaginent la réalisation par-
tielle de prototypes, sans aller jus-
qu’àproposerunechaînedemon-
tage complète. Des entreprises
étrangères figureraient déjà parmi
les intéressés.
Pourfairepasserleprojet,l’Air-
Clubseveutrassurant.«Lesavions
ne passeront pas par la ville, et
nousrestonsdanslamêmecatégo-
rie d’appareils», souligne le prési-
dent, Georges Chevalley. Pour lui,
aucune adaptation du cadastre du
bruit ou des procédures de vol ne
seront nécessaires.
Le concept du projet avait déjà
été proposé sur la place payer-
noise, des terrains avaient même
été réservés à l’aéropôle. «Mais le
règlement d’exploitation civil de
l’aérodrome militaire tardait trop,
L’Air-Club compte
développer
un «aéro-parc»
de pointe au bord
du tarmac
Erwan Le Bec
Lapetitepistedel’Air-Clubd’Yver-
don,900 mètresdebitumeperdus
entre un champ et les digues de la
Thièle, pourrait bien devenir un
véritable hub dédié à l’aéronauti-
que. Le projet était d’abord prévu
sur l’Aéropôle de Payerne, et veut
réunir sur la place la crème des
étudiantsdel’EPFLettoutcequele
pays compte de start-up spéciali-
séesendéveloppementd’appareils
embarqués, ou d’ingénierie aé-
rienne.
C’estdumoinsleprojetquiaété
récemment déposé pour enquête
préalableauprèsdelaVilled’Yver-
don et de l’Office fédéral de l’avia-
tioncivile.Ilcomprendtoutunvo-
lettechnologique,quivients’ajou-
ter aux projets de développement
prévus de longue date par l’aéro-
dromed’Yverdon,quipeineàassu-
mer son statut de deuxième piste
du canton et sixième de Suisse.
Dureste,letarmacyverdonnois
n’est officiellement qu’un «champ
d’aviation». En dehors de la piste
construiteenduren2000,l’essen-
tiel des installations ont été assem-
blées au coup par coup depuis
1945. Il faut savoir aussi que la
Thièle, par grandes eaux, peut tra-
verser la digue voisine et inonder
jusqu’aux hangars. «On a hésité à
faire payer une taxe d’atterrissage
aux canards», plaisante Laurent
Dellsperger,responsabledesinfra-
structures.
Places de travail à la clé
C’estlàquedoivents’implantersix
hangarsentièrementneufs,unres-
taurant, les bâtiments du club, et
surtoutuneimpressionnantecour-
sive. Ce long bâtiment de locaux
modulairesestprévupourdonner
directement sur les hangars. Dont
deux adaptés aux hélicoptères, un
réservéauxateliers,lesautrescon-
çus pour des multimoteurs de
15 mètresd’envergure:lespluspri-
sés en aviation d’affaires.
«En tout, ce sera 3000 m2 de
bureaux et entre 60 et 120 places
de travail», résume Antoine Was-
serfallen,architected’Aeroground
Concept. L’ancien municipal Vert
de Moudon préside aujourd’hui
cette coopérative passée maître
dans les travaux aéroportuaires et
chargée du projet yverdonnois.
Aéronautique
Le nouvel aérodrome d’Yverdon
veut attirer les avions de demain
Taxiway
Hangar
800 m2
Hangar
945 m2
4 hangars
d'env. 1100 m2
chacun
La Thièle
Immeuble
de bureaux
env. 7000 m2
sur 4 niveaux
Poste
carburants
Piste d'envol
Le spectaculaire projet d’agrandissement de l’aérodrome d’Yverdon
P. FY SOURCE: AIR-CLUB YVERDON
YVERDON-
LES-BAINS
Aérodrome
La Thièle
Le Bey
Selon le projet de drainage du
site, le niveau du sol doit être
rehaussé de 60 cm afin de
mettre au sec les 12 nouveaux
bâtiments. Le tarmac doit être
percé de 13 bandes herbeuses
afin de laisser l’eau s’infiltrer. La
nappe phréatique, protégée, doit
rester à 2 m sous les construc-
tions, qui seront bâties en tirants
afin de préserver le sol. Sur les
3000 m2 de bureaux et de
hangars, les architectes envisa-
gent 7000 m2 de panneaux
solaires, soit 3 à 4 mégawatts
par an. Deux réservoirs de
55 000 litres sont prévus pour
l’essence. Ils seront surélevés et
mis aux normes. L’idée est de
faciliter l’accès aux bicyclettes,
en leur créant 90 places de
parc, et d’y amener une ligne de
bus. Au total, le projet est devisé
à 7 millions. Les mouvements
restent plafonnés à 30 000 par
an (quelque 22 000 sont
réellement effectués sur la place).
Avec l’augmentation des vols
d’affaires et liés au hub, la hausse
devrait atteindre 10%.
En chiffres
Georges
Chevalley
Président de
l’Air-Club
«Lesavions
nepasserontpas
parlaville,etnous
resteronsdans
lamêmecatégorie
d’appareils»
24 heures | Samedi-dimanche 9-10 mai 2015

Contenu connexe

Similaire à ANNEXE reference pilote aeroground ARTICLE ACY 24H 2015

Emr
EmrEmr
Recherche simple
Recherche simpleRecherche simple
Recherche simple
vincentOOL
 
Etude de cas n°3 : Recherche locaux / terrains simples
Etude de cas n°3 : Recherche locaux / terrains simplesEtude de cas n°3 : Recherche locaux / terrains simples
Etude de cas n°3 : Recherche locaux / terrains simples
Investlr
 
Cefival Development
Cefival DevelopmentCefival Development
Cefival Development
pierremunch
 
Bilan debat public psmo
Bilan debat public psmoBilan debat public psmo
Bilan debat public psmo
Frédéric GASNIER
 
Visite collèges lycées circuit coulisses
Visite collèges lycées circuit coulissesVisite collèges lycées circuit coulisses
Visite collèges lycées circuit coulisses
johannah95
 
Autour de notre dame-des-landes
Autour de notre dame-des-landesAutour de notre dame-des-landes
Autour de notre dame-des-landes
OliwilO
 
Dossier Aeronotique - 2013 - Industrie & Technologie
Dossier Aeronotique - 2013 - Industrie & TechnologieDossier Aeronotique - 2013 - Industrie & Technologie
Dossier Aeronotique - 2013 - Industrie & Technologie
Françoise PRETEUX
 
Le pôle Course au large de la BSM (Lorient). Communication AudéLor n°78, sept...
Le pôle Course au large de la BSM (Lorient). Communication AudéLor n°78, sept...Le pôle Course au large de la BSM (Lorient). Communication AudéLor n°78, sept...
Le pôle Course au large de la BSM (Lorient). Communication AudéLor n°78, sept...
AudéLor
 
Autour de notre dame-des-landes
Autour de notre dame-des-landesAutour de notre dame-des-landes
Autour de notre dame-des-landes
OliwilO
 
Annexes 2020_V6.pdf
Annexes 2020_V6.pdfAnnexes 2020_V6.pdf
Annexes 2020_V6.pdf
Interconsulaire 909
 
Conference Grand Roissy Le Bourget, salon siae 2015 - Hubstart Paris Region ...
Conference Grand Roissy Le Bourget, salon siae 2015 -  Hubstart Paris Region ...Conference Grand Roissy Le Bourget, salon siae 2015 -  Hubstart Paris Region ...
Conference Grand Roissy Le Bourget, salon siae 2015 - Hubstart Paris Region ...
Vincent GOLLAIN
 
ATMO France 2018 - Key Trends Slideshow (in French)
ATMO France 2018 - Key Trends Slideshow (in French)ATMO France 2018 - Key Trends Slideshow (in French)
ATMO France 2018 - Key Trends Slideshow (in French)
Andi (Andreas) Gkizelis
 
Damien Piller : Speedwings va vendre des surfaces de bureau
Damien Piller : Speedwings va vendre des surfaces de bureauDamien Piller : Speedwings va vendre des surfaces de bureau
Damien Piller : Speedwings va vendre des surfaces de bureau
Damien Piller
 
DCI News - Octobre/October 2014
DCI News - Octobre/October 2014DCI News - Octobre/October 2014
DCI News - Octobre/October 2014
Défense Conseil International
 
PSMO : COMPTE RENDU DE LA 1ERE REUNION DE CONCERTATION A ACHERES
PSMO : COMPTE RENDU DE LA 1ERE REUNION DE CONCERTATION A ACHERESPSMO : COMPTE RENDU DE LA 1ERE REUNION DE CONCERTATION A ACHERES
PSMO : COMPTE RENDU DE LA 1ERE REUNION DE CONCERTATION A ACHERES
Frédéric GASNIER
 
Newsletter france hydravion mars 2013
Newsletter france hydravion mars 2013Newsletter france hydravion mars 2013
Newsletter france hydravion mars 2013
Dominique Pongi
 
2016 lettre api_special_tria_vf
2016 lettre api_special_tria_vf2016 lettre api_special_tria_vf
2016 lettre api_special_tria_vf
Interconsulaire 909
 
Annexes_benchmark_2022_VF.pdf
Annexes_benchmark_2022_VF.pdfAnnexes_benchmark_2022_VF.pdf
Annexes_benchmark_2022_VF.pdf
Interconsulaire 909
 

Similaire à ANNEXE reference pilote aeroground ARTICLE ACY 24H 2015 (20)

Emr
EmrEmr
Emr
 
Recherche simple
Recherche simpleRecherche simple
Recherche simple
 
Etude de cas n°3 : Recherche locaux / terrains simples
Etude de cas n°3 : Recherche locaux / terrains simplesEtude de cas n°3 : Recherche locaux / terrains simples
Etude de cas n°3 : Recherche locaux / terrains simples
 
Cefival Development
Cefival DevelopmentCefival Development
Cefival Development
 
Bilan debat public psmo
Bilan debat public psmoBilan debat public psmo
Bilan debat public psmo
 
Visite collèges lycées circuit coulisses
Visite collèges lycées circuit coulissesVisite collèges lycées circuit coulisses
Visite collèges lycées circuit coulisses
 
Autour de notre dame-des-landes
Autour de notre dame-des-landesAutour de notre dame-des-landes
Autour de notre dame-des-landes
 
Dossier Aeronotique - 2013 - Industrie & Technologie
Dossier Aeronotique - 2013 - Industrie & TechnologieDossier Aeronotique - 2013 - Industrie & Technologie
Dossier Aeronotique - 2013 - Industrie & Technologie
 
Le pôle Course au large de la BSM (Lorient). Communication AudéLor n°78, sept...
Le pôle Course au large de la BSM (Lorient). Communication AudéLor n°78, sept...Le pôle Course au large de la BSM (Lorient). Communication AudéLor n°78, sept...
Le pôle Course au large de la BSM (Lorient). Communication AudéLor n°78, sept...
 
Autour de notre dame-des-landes
Autour de notre dame-des-landesAutour de notre dame-des-landes
Autour de notre dame-des-landes
 
Annexes 2020_V6.pdf
Annexes 2020_V6.pdfAnnexes 2020_V6.pdf
Annexes 2020_V6.pdf
 
Setec mars 10
Setec mars 10Setec mars 10
Setec mars 10
 
Conference Grand Roissy Le Bourget, salon siae 2015 - Hubstart Paris Region ...
Conference Grand Roissy Le Bourget, salon siae 2015 -  Hubstart Paris Region ...Conference Grand Roissy Le Bourget, salon siae 2015 -  Hubstart Paris Region ...
Conference Grand Roissy Le Bourget, salon siae 2015 - Hubstart Paris Region ...
 
ATMO France 2018 - Key Trends Slideshow (in French)
ATMO France 2018 - Key Trends Slideshow (in French)ATMO France 2018 - Key Trends Slideshow (in French)
ATMO France 2018 - Key Trends Slideshow (in French)
 
Damien Piller : Speedwings va vendre des surfaces de bureau
Damien Piller : Speedwings va vendre des surfaces de bureauDamien Piller : Speedwings va vendre des surfaces de bureau
Damien Piller : Speedwings va vendre des surfaces de bureau
 
DCI News - Octobre/October 2014
DCI News - Octobre/October 2014DCI News - Octobre/October 2014
DCI News - Octobre/October 2014
 
PSMO : COMPTE RENDU DE LA 1ERE REUNION DE CONCERTATION A ACHERES
PSMO : COMPTE RENDU DE LA 1ERE REUNION DE CONCERTATION A ACHERESPSMO : COMPTE RENDU DE LA 1ERE REUNION DE CONCERTATION A ACHERES
PSMO : COMPTE RENDU DE LA 1ERE REUNION DE CONCERTATION A ACHERES
 
Newsletter france hydravion mars 2013
Newsletter france hydravion mars 2013Newsletter france hydravion mars 2013
Newsletter france hydravion mars 2013
 
2016 lettre api_special_tria_vf
2016 lettre api_special_tria_vf2016 lettre api_special_tria_vf
2016 lettre api_special_tria_vf
 
Annexes_benchmark_2022_VF.pdf
Annexes_benchmark_2022_VF.pdfAnnexes_benchmark_2022_VF.pdf
Annexes_benchmark_2022_VF.pdf
 

ANNEXE reference pilote aeroground ARTICLE ACY 24H 2015

  • 1. REFERENCE PILOTE PROJET 16 Nord vaudois - Broye 24 heures | Samedi-dim aéronautique.Sibeaucoupsontef- fectivement de petites équipes in- novantes,ilfautensuitedegrandes entreprisescapablesdepoursuivre et d’assumer l’industrialisation. D’autres projets se feront à Payerne», assure-t-il. «Accord de principe» Reste que tout n’est pas encore jouépourl’Air-Clubd’Yverdon,qui espère pouvoir lancer les travaux au printemps prochain. Il dispose d’un«accorddeprincipe»delaMu- nicipalité pour prolonger de quinze ans le droit de superficie, jusqu’en 2045 – et ainsi obtenir un empruntbancaireafinderéunirles 4à6millionsnécessairesauprojet. Mais le contrat doit encore passer devant le Conseil communal et le dossierdevantlesautoritéscompé- tentes. «Ilfaudraréfléchir,analyserles conséquences positives et négati- ves, précise le syndic, Jean-Daniel Carrard. Y aura-t-il plus de bruit et de passages? Est-ce qu’on peut dé- multiplier les structures entre Payerne et la Blécherette?» Il faut en tout cas s’attendre à refaire en- tièrement l’étroite route d’accès, lescanalisations,etlesdiguesdela Thièle. sansparlerdescoûts»,expliqueau- jourd’hui Pierre-Philippe Viret, dont l’entreprise est basée en Inde et à… Payerne. Yverdon laisse éga- lement plus de marge de manœuvre: la piste dispose d’un plafond de 30 000 mouvements parannée,jusqu’à22 h.APayerne, l’armée laisse 8400 mouvements aux civils, aux heures de bureau. «L’essentiel, c’est que ce projet se fasse», réagit le directeur de la Communauté régionale de la Broye,Pierre-AndréArm,quicon- cède quelques «regrets» même si, pourlui,lesdeuxplacessont«com- plémentaires». «Il faut pouvoir as- surer la mixité des structures en L’entreprise y prévoit un petit «aéro-parc», pendant du Parc scientifique et technologique de la cité thermale. «L’idée est de fournir un sup- portauxnombreusespetitesentre- prises, aux start-up formées ici mais qui partent ensuite en Eu- rope, enchaîne l’ingénieur Pierre- Philippe Viret. En synergie avec l’EPFL,lesUniversitésdeLausanne etdeNeuchâtel,laSuisseromande a une carte à jouer.» Les spécialis- tes imaginent la réalisation par- tielle de prototypes, sans aller jus- qu’àproposerunechaînedemon- tage complète. Des entreprises étrangères figureraient déjà parmi les intéressés. Pourfairepasserleprojet,l’Air- Clubseveutrassurant.«Lesavions ne passeront pas par la ville, et nousrestonsdanslamêmecatégo- rie d’appareils», souligne le prési- dent, Georges Chevalley. Pour lui, aucune adaptation du cadastre du bruit ou des procédures de vol ne seront nécessaires. Le concept du projet avait déjà été proposé sur la place payer- noise, des terrains avaient même été réservés à l’aéropôle. «Mais le règlement d’exploitation civil de l’aérodrome militaire tardait trop, L’Air-Club compte développer un «aéro-parc» de pointe au bord du tarmac Erwan Le Bec Lapetitepistedel’Air-Clubd’Yver- don,900 mètresdebitumeperdus entre un champ et les digues de la Thièle, pourrait bien devenir un véritable hub dédié à l’aéronauti- que. Le projet était d’abord prévu sur l’Aéropôle de Payerne, et veut réunir sur la place la crème des étudiantsdel’EPFLettoutcequele pays compte de start-up spéciali- séesendéveloppementd’appareils embarqués, ou d’ingénierie aé- rienne. C’estdumoinsleprojetquiaété récemment déposé pour enquête préalableauprèsdelaVilled’Yver- don et de l’Office fédéral de l’avia- tioncivile.Ilcomprendtoutunvo- lettechnologique,quivients’ajou- ter aux projets de développement prévus de longue date par l’aéro- dromed’Yverdon,quipeineàassu- mer son statut de deuxième piste du canton et sixième de Suisse. Dureste,letarmacyverdonnois n’est officiellement qu’un «champ d’aviation». En dehors de la piste construiteenduren2000,l’essen- tiel des installations ont été assem- blées au coup par coup depuis 1945. Il faut savoir aussi que la Thièle, par grandes eaux, peut tra- verser la digue voisine et inonder jusqu’aux hangars. «On a hésité à faire payer une taxe d’atterrissage aux canards», plaisante Laurent Dellsperger,responsabledesinfra- structures. Places de travail à la clé C’estlàquedoivents’implantersix hangarsentièrementneufs,unres- taurant, les bâtiments du club, et surtoutuneimpressionnantecour- sive. Ce long bâtiment de locaux modulairesestprévupourdonner directement sur les hangars. Dont deux adaptés aux hélicoptères, un réservéauxateliers,lesautrescon- çus pour des multimoteurs de 15 mètresd’envergure:lespluspri- sés en aviation d’affaires. «En tout, ce sera 3000 m2 de bureaux et entre 60 et 120 places de travail», résume Antoine Was- serfallen,architected’Aeroground Concept. L’ancien municipal Vert de Moudon préside aujourd’hui cette coopérative passée maître dans les travaux aéroportuaires et chargée du projet yverdonnois. Aéronautique Le nouvel aérodrome d’Yverdon veut attirer les avions de demain Taxiway Hangar 800 m2 Hangar 945 m2 4 hangars d'env. 1100 m2 chacun La Thièle Immeuble de bureaux env. 7000 m2 sur 4 niveaux Poste carburants Piste d'envol Le spectaculaire projet d’agrandissement de l’aérodrome d’Yverdon P. FY SOURCE: AIR-CLUB YVERDON YVERDON- LES-BAINS Aérodrome La Thièle Le Bey Selon le projet de drainage du site, le niveau du sol doit être rehaussé de 60 cm afin de mettre au sec les 12 nouveaux bâtiments. Le tarmac doit être percé de 13 bandes herbeuses afin de laisser l’eau s’infiltrer. La nappe phréatique, protégée, doit rester à 2 m sous les construc- tions, qui seront bâties en tirants afin de préserver le sol. Sur les 3000 m2 de bureaux et de hangars, les architectes envisa- gent 7000 m2 de panneaux solaires, soit 3 à 4 mégawatts par an. Deux réservoirs de 55 000 litres sont prévus pour l’essence. Ils seront surélevés et mis aux normes. L’idée est de faciliter l’accès aux bicyclettes, en leur créant 90 places de parc, et d’y amener une ligne de bus. Au total, le projet est devisé à 7 millions. Les mouvements restent plafonnés à 30 000 par an (quelque 22 000 sont réellement effectués sur la place). Avec l’augmentation des vols d’affaires et liés au hub, la hausse devrait atteindre 10%. En chiffres Georges Chevalley Président de l’Air-Club «Lesavions nepasserontpas parlaville,etnous resteronsdans lamêmecatégorie d’appareils» 24 heures | Samedi-dimanche 9-10 mai 2015