SlideShare une entreprise Scribd logo
Page 1 sur 32
Etude de faisabilité du Programme destiné au
renforcement des écoles de médecine et des soins
infirmiers en ouvrages et matériels didactiques dans la
Région Africaine
Revue Documentaire
Code pays Date (jj/mm/aa)
02 2011
Page 2 sur 32
Remerciements
 Pr. NJOYA OUDOU, Vice Doyen à la FMSB
 Pr. Samuel KINGUE, DRH au Ministère de la Santé Publique
 Dr. FONGANG Emmanuel Ordre National des médecins du Cameroun
 Pr. Lazare Kaptué, Doyen de l’ISS de l’UDM
 Dr. Alain KAMEA , Lob AFRICA
 Mr. ONOMO Jean Louis , Librairie St Paul
 Mr. Henri KAMNENG, senior manager LIGESTEC
 Mr.Ibrahim Gapche , Services de la Coopération et de la Législation de la Direction Générale
des Douanes (DGD
 Mlle Danielle Evina, documentaliste au Centre de Développement de Bonnes Pratiques en
Santé
 Directeurs des écoles des infirmiers de Yaoundé, Bamenda, Shisong, et EPIG de Guider
 Représentant MEDIBEST à Yaoundé
 Le chargé de la documentation à l’université de Yaoundé 1
 Responsable de la pharmacie Française
 Le documentaliste de l’hôtel de ville de Yaoundé
Page 3 sur 32
ABBREVIATIONS
CEMAC Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale
Afrique
Centrale
Centre Universitaire des Sciences de la Santé
DGD Direction Générale des Douanes
DGI Direction Générale des Impôts
DSEP Diplôme Supérieur d’Etudes Professionnelles
DRH Direction des Ressources Humaines
DPRC Division de la Prospective, de la Recherche et de la Coopération
FMSS Faculté de Médecine et des Sciences de la Santé
FSPMMS Faculté des Sciences Pharmaceutiques, Médicales et Médico-Sanitaires
FHS Faculty of Health Sciences
ISS Institut Supérieur des Sciences de la Santé
HND Higher National Diploma
IPES Instituts Privés d’Enseignement Supérieur
ISTM Institut Supérieur de Technologie Médicale
LIGESTEC Librairie Générale des Sciences et Technologies
OMS Organisation mondiale de la santé
ONMC Ordre National des Médecins du Cameroun
MINESUP Ministère de l'Enseignement supérieur
MINSANTE Ministère de la Santé Publique
MINEDUC Ministère de l’Education Nationale
CSSIU Cellule des Statistiques et du Système d'Information Universitaire
SGS Société Générale de Surveillance
SYDONIA Système Douanier Automatisé
Page 4 sur 32
I. INTRODUCTION ET QUELQUES RAPPELS
Le Cameroun est caractérisé par son bilinguisme, fruit d’une histoire coloniale complexe. La
Constitution Camerounaise consacre ainsi le français et l’anglais comme langues officielles du pays.
Le Cameroun est signataire de l'Accord de Florence visant la facilitation de l'importation d'objets à
caractère éducatif, scientifique ou culturel, accord élaboré par le secrétariat général de l'UNESCO à
Florence en juillet 1950. Le livre est ainsi classé biens de première nécessité ou biens sociaux
essentiels, qui stipulent 0 % de taxe à l'importation.
II. DESCRIPTION DE LA CAPACITE DU SYSTEME EDUCATIF DU CAMEROUN.
I.1. La structure du système éducatif camerounais
Le système éducatif camerounais est régi par la loi n° 98/004 du 14 Avril 1998 d’orientation de
l’éducation au Cameroun (MINEDUC, 1998). Selon l’Article 15 de la dite loi, le système éducatif
camerounais est subdivisé en deux sous-systèmes : le sous-système anglophone et le sous-système
francophone.
L'Enseignement supérieur public est sous tutelle du ministère de l'Enseignement supérieur
(MINESUP). Les huit universités publiques que compte le Cameroun sont issues de l'éclatement de
l'Université de Yaoundé de par la Réforme de l'enseignement supérieur de 1993. À ces universités
d’Etat sont généralement rattachés des écoles et instituts spécialisés d'enseignement et de recherches
appelés par l’acronyme IPES (Instituts Privés d’Enseignement Supérieur).
D’après les informations contenues dans l’Annuaire Statistique 2009 de l’Enseignement Supérieur du
Cameroun, le pays compte sept Universités d’Etat ou publiques. Ce sont
1. L’Université de Yaoundé I
2. L’Université de Yaoundé II à Soa
3. L’Université de DSCHANG
4. L’Université de Ngaoundéré
5. L’Université de Douala
6. L’Université de Maroua
7. L’Université de Buéa
8. L’Université de Bamenda1
1
Le décret No.2011/045 du 8 Mars 2011 porte organisation de l’Université de Bamenda qui est en
phase d’opérationnalisation.
Page 5 sur 32
I.2 La capacité des écoles de médecine.
L’enseignement supérieur du Cameroun vit en ce moment une période de grandes mutations.
Le Ministère de l’Enseignement Supérieur recense en date du 01 Juillet 2011, 17 écoles de médecine
qui fonctionnent au Cameroun. Parmi ces 17, huit délivrent un doctorat après sept ans de formation
(ONMC, 2011). D’après les informations recueillies auprès de la Cellule des Statistiques et du Système
d'Information Universitaire (CSSIU), le Cameroun compte sept (07) écoles de médecine agrées dont 3
publiques et 4 privées.
Les Facultés de Médecine Publique sont :
 La Faculté de Médecine et des Sciences Biomédicales (FMSB), de l’Université de Yaoundé I
 La Faculté de Médecine et des Sciences Pharmaceutiques (FMSP), de l’Université de Douala
 La Faculté des Sciences de la Santé (Faculty of Health Sciences) de l’Université de Buéa.
Les Instituts Privés d’Enseignement Supérieur ayant vocation de formation médicale sont :
 L’Institut Supérieur des Sciences et de Santé (ISSS), de l’Université des Montagnes à
Banganté
 L’Institut Supérieur de Technologie Médicale (ISTM) de Nkolodom à Yaoundé
 La Faculté de Médecine et des Sciences de Santé (FMSS) de l’Institut Supérieur Protestant des
Sciences et de Technologies d’Elat à Ebolowa
 La Faculté des Sciences Pharmaceutiques Médicales et Médico-Sanitaire (FSPMMS) de
L’Institut Supérieur Privé Laïc de l’Equateur à Ebolowa
La Faculté de Médecine et des Sciences Biomédicales fut crée par décret présidentiel N° 69/DF/256
de 1969 sous l’appellation de Centre Universitaire des Sciences de la Santé (CUSS) qui a été pendant
plus de 30 ans— de 1969 à 2002— l’unique établissement de formation médicale au Cameroun.
Les 03 Facultés de Médecine Publiques citées plus haut, appartiennent aux Universités d’Etat. Etant
donné la relative jeunesse des Institut Privé d’Enseignement Supérieur (IPES), il a été mis en place un
système de « tutorat » qui autorise les Facultés de Médecine des universités d’Etats de « tutorer » les
établissements de formation médicale privées nouvellement crées.
Page 6 sur 32
Il est important de préciser que les enseignants ne sont pas propres à une Faculté de Médecine. En
pratique ce sont les mêmes enseignants qui enseignent dans les Facultés de Médecine d’Etat qui
donnent également cours dans les IPES.
Nom de l’école ou faculté
Nombre total d’étudiants
dans le cycle de médecins
généralistes au moment
de l’étude
Nombre total
d’étudiants en
formation de
spécialisation au
moment de l’étude
Nombre total
d’enseignants pour
tous les cycles au
moment de l’étude
Faculté de Médecine et des Sciences Biomédicales (FMSB)2 907 367 168
Faculté de Médecine et des Sciences Pharmaceutiques (FMSP) 594 0 -
La Faculté des Sciences de la Santé (Faculty of Health 3Sciences) 485 0 -
L’Institut Supérieur des Sciences et de Santé
(ISSS)
708 0 404
L’Institut Supérieur de Technologie Médicale
(ISTM)
421 0 -
Faculté de Médecine et des Sciences de Santé
(FMSS)
434 0 -
La Faculté des Sciences Pharmaceutiques Médicales et Médico-
5Sanitaire (FSPMMS)
165 0 30
I.3. La capacité des écoles de soins infirmiers
En termes de capacité des écoles des infirmiers, le Cameroun compte 40 écoles publiques et 29 écoles
privées, soit un total de 69 écoles de formation des personnels médico-sanitaires (MINSANTE, DRH
2010) qui sont sous la tutelle du Ministère de la santé Publique. Des 69 écoles agrées par le
MINSANTE, seules l’Ecole Privée Catholique des Infirmiers de Yaoundé (EPICY) et l’école Privée
Catholique des infirmiers Shisong sont affiliées à l’Université Catholique d’Afrique Centrale.
2
Statiques 2011 du décanat de la FMSB
3
Statistiques obtenu par un entretien téléphonique avec le Dr. Achidi, enseignant à la FHS
4
www.udesmontagnes.org, visité le 30 Août 2011
5
Conversation téléphonique avec le doyen de la Faculté, Pr. ABOLO BENTI
Page 7 sur 32
Ajouté à ces 69 écoles, il existe neuf6 écoles de formation d’infirmiers sous la tutelle du Ministère de
l’Enseignement Supérieur. Ce sont :
1. Ecole des Sciences Infirmière (ESI), Yaoundé
2. Institut Supérieur des professions de Santé, Yaoundé
3. Higher Institute of Health Sciences, Bamenda
4. Saint Judes Higher Institute of Nursing and Biomedical, Bamenda
5. Capitol Higher Institute of Health Sciences and Beauty Therapy, Bamenda
6. Saint Francis Higher Institute of Nursing and Midwifery, Buéa
7. Institut Supérieur de Santé, Bafoussam
8. Institut Supérieur Presbytérien Camille Chazeaud, Sangmélima
9. Higher Institute for Nursing and Technico-Sanitary Personnels, Douala
Ces neuf écoles agrées par le Ministère de l’Enseignement Supérieur délivrent des licences
professionnelles en Sciences Infirmières, des DSEP (Diplôme Supérieur d’Etudes Professionnelles) et
des HND (Higher National Diploma).
6
Source: Ministère de l’enseignement supérieur, Direction de la Prospective et de l’orientation, la Cellule des Statistiques et du Système d'Information Universitaire (CSSIU) , 2011
Page 8 sur 32
Les fiches de supervision des écoles de 2011, disponibles à la sous direction de la formation du
Ministère de la Santé Publique du Cameroun ont permis d’établir le tableau ci-dessous.
Nom de l’école statut
Nombre total
d’étudiants en
soins infirmiers
Nombre total
d’étudiants en
formation de
spécialisation
Nombre total
d’enseignants
pour tous les
cycles
Ecole des Infirmiers des Techniciens du Génie Sanitaire
Yaoundé (EiTMS-gs)
PUBLIQUE 253 87 76
Ecole des infirmiers diplômés d’Etat de Sa’a PUBLIQUE 145 -7
15
Ecole des Agents Techniques Médico-Sanitaires Yaoundé PUBLIQUE 102 - 16
Ecole des Techniciens Médico-Sanitaires Yaoundé
PUBLIQUE 58 - 17
Ecole des Aides- Soignants d’Ayos PUBLIQUE 129 - 19
Ecole des infirmiers Diplômés d’Etat d’Ayos PUBLIQUE 127 - 19
Ecole des Aides- Soignants de Monatele PUBLIQUE 194 - 20
Ecole Privée Catholique des Infirmiers de Yaoundé (EPCIY) PRIVEE 278 20 92
Centre d’Enseignement Spécialisé en techniques d’Analyses
Médicales (CESTAM)
PRIVEE 157 - 16
Ecole Privée La Rosière de Yaoundé PRIVEE 84 66
Ecole Privée Nursing Academy de Yaoundé PRIVEE 28 - 42
Ecole Privée Virginia Henderson de Yaoundé PRIVEE 68 - 29
Ecole Privée de Formation des Techniciens Dentaires de
Yaoundé
PRIVEE 48 30
Ecole privée de formation des techniciens en radiologie
(DORCAS)
PRIVEE 13 - 18
Institut Panafricain de Formation Paramédical
(IPAF PM)
PRIVEE 84 - 25
Ecole Privée de Formation des Techniciens en
Kinésithérapie (Institut Florida)
PRIVEE 12 - 13
7
La mention (-) indique 0 étudiants en cycle de spécialisation
Page 9 sur 32
Ecole des Infirmiers Diplômés d’Etat Bertoua PUBLIQUE 110 - 24
Ecole des Agents Techniques Médico -Sanitaires Bertoua PUBLIQUE 50 - 6
Ecole des Aides Soignants Abong-Mbang PUBLIQUE 31 - 14
Ecole des Aides Soignants Batouri PUBLIQUE 42 - 11
Ecole des Agents Techniques Médico -Sanitaires Maroua PUBLIQUE 57 - 13
Ecole des Aides Soignants Maroua PUBLIQUE 56 - 15
Ecole des infirmiers Diplômés d’Etat Douala PUBLIQUE 48 - 189
Ecole des Aides Soignants Douala PUBLIQUE 72 - 29
Ecole des Infirmiers Diplômés d’Etat Nkongsamba PUBLIQUE 141 - 21
Ecole Privée de Formation des Personnels Médico-
Sanitaires Douala (EFPSA) PRIVEE
147 91 46
Ecole Privée des Lumières des Justes Douala PRIVEE 54 - 25
Ecole Privée d’Emilie Saker Ndoungue PRIVEE 41 - 14
Ecole Privée Internationale des Infirmiers et des
Personnels Médico- Sanitaires
PRIVEE 119 - 40
Ecole des Infirmiers Diplômés d’Etat Garoua PUBLIQUE 127 - 42
Ecole des Infirmiers Diplômés d’Etat et des Techniques
Médico- Sanitaires Bamenda
PUBLIQUE 38 - 24
Ecole des Aides Soignants Bamenda PUBLIQUE 49 - 16
Ecole Privée Catholique des infirmiers Shisong PRIVEE 86 66 18
Ecole des Techniciens Médico-Sanitaires
Bamenda PUBLIQUE
36 - 13
Ecole Privée des Infirmiers Florence Nightingale HIS BS
Bamenda
PRIVEE 69 - 18
Ecole Privée de Baptist Banso PRIVEE 39 10 14
Ecole privée Saint Louis Higher Institue of Health
PRIVEE
91 - 28
Page 10 sur 32
Complexe Privé de Formation des personnels médico-
sanitaires fondation TSOPDJIO Dschang
PRIVEE 76 - 36
Ecole des infirmiers Diplômés d’Etat de Sangmelima PUBLIQUE 134 - 29
Ecole des Aides Soignants Ebolowa PUBLIQUE 57 - 16
Centre Privé de Formation Paramédical CEPFSA Enonga PRIVEE 35 - 34
Ecole des Infirmiers Diplômés d’Etat Limbé PUBLIQUE 170 - 33
Ecole des Agents Techniques Médico-Sanitaires Limbé PUBLIQUE 37 - 12
Ecole Privée de Formation SWEPTHS Mamfé PRIVEE 26 26 16
Ecole Privée Saint Francis Buea PRIVEE 71 6 21
Ecole des Aides Soignants de Mbalmayo PUBLIQUE 74 - 7
Ecole Infirmiers Diplômés d’Etat de Ngaoundéré PUBLIQUE 129 - 32
Ecole d’Agents Techniques Medico Sanitaires de Maroua PUBLIQUE 57 - 13
Ecole des Aides Soignants Batouri PUBLIQUE 42 - 11
Il est important de noter que depuis Août 2011, le Ministère de la Santé Publique a crée 8 écoles
additionnelles qui formeront les sages-femmes. Il est prévu un effectif de 25 sages-femmes par écoles,
soit un total de 200 sur l’ensemble du territoire national. Le début effectif des cours dans ces écoles se
fera en Novembre 2011.
Page 11 sur 32
III- CONDITIONS D’APPROVISIONNEMENT ET DE VENTE DES OUVRAGES ET
MATERIELS DIDACTIQUES
III-1- Principaux ouvrages fréquemment mentionnés par les étudiants/enseignants dans les
écoles de médecine
Nom de l’ouvrage et de
l’équipement didactique
Editeur
Distribué par qui Quels sont
les points de
vente ou de
distribution?
Langues
de
publication
Format
Ordre de prix
en monnaie
locale
Atlas d’Anatomie
Humaine
Franck Netter DIGESTEC Librairie Fe.
Tchuente
Français et
Anglais
Imprimé 49.000FCFA
Embryologie
Médicale Humaine
Langman LIGESTEC Librairie Fe.
Tchuente
Français Imprimé 14.900
Physiologie Humaine
Elaine Marieb LIGESTEC Librairie Fe.
Tchuente
Français et
Anglais
Imprimé 19.900
Sherwood LIGESTEC Librairie Fe.
Tchuente Français
Imprimé 12.900
Livre d’Anatomie Rouvière LIGESTEC Librairie Fe.
Tchuente
Français Imprimé Tome1 : 74.325
Tome2 : 79.900
Tome3 : 71.800
Tome4 : 56.900
Sémiologie Médicale Marie C.
Renaud
LIGESTEC Librairie Fe.
Tchuente
Français Imprimé 33.900
Physiologie
Pathologie
Flammarion LIGESTEC Librairie Fe.
Tchuente
Français Imprimé 49.900
Gray’s Anatomy for
students
Gray LIGESTEC Librairie Fe.
Tchuente
Français et
Anglais
Imprimé 49.000FCFA
Principe de Medecine
Interne
Davidson LIGESTEC Librairie Fe.
Tchuente
Français et
Anglais
Imprimé 97.900
Gynecology Lansac LIGESTEC Librairie Fe.
Tchuente
Français Imprimé 79.000
Nb : - Il n’existe pas de distributeur officiel, chaque opérateur importe lui-même les ouvrages qu’il veut
bien proposer aux étudiants.
-les librairies Saint-Paul et Hachette ont été considérées, mais ne possédait pas de stock de livres
médicaux au moment de l’étude.
Page 12 sur 32
III-2- Principaux ouvrages fréquemment mentionnés dans les écoles
d’infirmiers
Nom de l’ouvrage et de
l’équipement didactique
Editeur
Distribué
par qui
Quels sont
les points de
vente ou de
distribution?
Langues
de
publication
Format Ordre de
prix en
monnaie
locale
Anatomie/
physiologie /pathologie
Brunner et
Studdart
- Bibliothèque
de Shisong
Français
Anglais
Imprimé -
Gray’s Anatomy and
Physiology
Janet Ross &
Kathleen J
Wilson
- Bibliothèque
de Shisong
Anglais Imprimé -
Medical & Surgical
Nursing
Brunner et
Studdart
- Bibliothèque
de Shisong
Anglais Imprimé 40.000
Textbook For Midwives Margaret Myles - Bibliothèque
de Shisong
Anglais Imprimé 14.000
Fundamentals Of Nursing Barbara R - Anglais Imprimé -
IV- Conditions d’approvisionnement et de distribution/vente pour les matériels ou
équipements
Instruments Ordre des
prix
Fabricants Pays de
fabrication
Nom et lieu des points locaux de distribution et d’achat Localisation des points de ventes
et de distribution
Stethoscope 6.000F-
20.000F8
SPRINGER,
HOLTEST,
GIMMA
France,
Allemagne
-Bio Africa commande à la maison
Holtest en France.
-Medibest commande aux maisons
HOSPITEX, HTDS, GEMMA en
Europe
Tuman’s medical,
Medibest, Polypharma
Otoscope/Laryn
goscope
30.000F-
45.000F
ZUMAX
MEDICAL,H
EMMA
Angleterre -Bio Africa commande à la maison
Holtest en France. Medibest commande
aux maisons HOSPITEX, HTDS,
GEMMA en Europe
Tuman’s medical,
Medibest, Polypharma
Marteau à
Reflexe
5.000F-
10.000F
MAISON
HOLTEST
France
Italie
-Bio Africa commande à la maison
Holtest en France - Medibest commande
aux maisons HOSPITEX, HTDS,
GEMMA en Europe
Tuman’s medical,
Medibest, Polypharma
Thermomètre 500F-
2.000F
MAISON
HOLTEST
France
Italie
Bio Africa commande à la maison Holtest
en France.-Medibest commande aux
maisons HOSPITEX, HTDS, GEMMA
en Europe
Hôpitaux, pharmacies,
Medibest, Polypharma
Ophthalmoscope 9.0000F-
120000F
ZUMAX
MEDICAL
Angleterre,
France,
Italie
Bio Africa commande à la maison Holtest
en France. Medibest commande aux
maisons HOSPITEX, HTDS, GEMMA
en Europe
Medibest, Polypharma
8 F=CFA Francs
Page 13 sur 32
IV- Capacité de distribution, de stockage et de vente des matériels
IV-1- Les différentes étapes de la chaîne de distribution des ouvrages du point de
leur production à leur point de vente finale
Concernant les étapes dans la chaîne de distribution des ouvrages, en début de chaque année, les
propriétaires de librairie au Cameroun reçoivent des catalogues des différentes maisons d’éditions.
Pour les livres de médecine, le catalogue Vigo Maloine ou autres maisons telles que Masson et
Ellipses. Cependant pour effectuer une commande, Maloine reste incontournable même pour les
ouvrages édités par Masson et Ellipses.
Le senior Manager de la librairie LIGESTEC9 a parcouru les étapes dans la chaîne de distribution des
ouvrages du point de fabrication aux points de vente en 7 étapes.
1ère étape : LIGESTEC recueille les besoins en ouvrages auprès des clients, étudiants et
enseignants en organisant des caravanes mobiles promotionnelles dans les campus des universités.
2ème étape : La liste des besoins établie à l’issue des caravanes mobiles permet ainsi d’établir une
facture pro-format que LIGESTEC envoie par e-mail pour commande auprès des centrales de
distribution suivantes : Amateur de livre, horizon éducation et Nouveaux horizons10, toutes basées en
France. La facture pro-forma comporte les titres du livre, la quantité, les auteurs, l’éditeur et le mode
de transport choisi.
Pour la librairie St Paul, le libraire établie un bon de commande à la centrale de distribution
l’HARMATTAN. L’HARMATTAN se charge d’expédier la marchandise par voie maritime ou par voie
aérienne selon le mémorandum d’entente fixé entre les deux partenaires.
3ème étape : La centrale de distribution renvoie à LIGESTEC la facture pro-format avec les prix
imputés à chaque ouvrage. Dès lors LIGESTEC dispose d’un délai de 90 jours pour régler la facture.
9 LIGESTEC est l’abréviation de Librairies Générale des Sciences et Technologies.
10
N O U V E A U X H O R I Z O N S publie en coédition avec les éditeurs français, belges et canadiens une sélection des meilleurs
ouvrages classiques et contemporains traduits de l’américain et pratique des prix très bas (quatre à cinq fois inférieurs à ceux du marché français).
Source : site internet de « nouveaux horizons »
Page 14 sur 32
Cette facture pro-format est déposée à la Société Générale de Surveillance la SGS qui délivre une
déclaration d’importation11 .
4ème étape : Après accord de LIGESTEC sur le montant global de la facture, la centrale de distribution
envoie un bordereau d’embarquement. La réception des ouvrages se fait généralement après 45
jours par voie maritime au port autonome de Douala.
5ème étape : la procédure de dédouanement au port autonome de Douala. La déclaration en
douane doit comporter toutes les pièces réglementaires requises. Le numéro du scellé apposé sur le
conteneur doit obligatoirement figurer sur le bordereau de taxation.
Après vérification des documents, de l’aspect extérieur du conteneur et du scellé par l’inspecteur des
douanes et l’agent de brigade, le bon à enlever est délivré à l’importateur ou à son représentant dans
un délai maximal de 12 heures. La facture de frais de dépenses est payée à BOLLORE Africa Logistics
Cameroon et comporte :
 La taxe guichet unique
 Le timbre sur B/L
 Changement de circuit
 Protocole de douanes
 Frais bancaires
 TVA sur débours
6ème étape : La réception et la livraison de la marchandise se font par le transitaire (Société
SAGA) qui livre à l’entrepôt de LIGESTEC à Yaoundé.
7ème étape : le déballage et vérification de la marchandise se font à l’entrepôt à Yaoundé. Après
vérification, les ouvrages seront distribués aux deux filiales de LIGESTEC : Librairie Fe Tchuente et
LIGESTEC pour étalage et vente.
11 La déclaration d’importation équivaut à 0.95% de la facture finale pour des marchandises supérieur à 10.000.000 FCFA (dix millions) et de
110.000cfa pour des marchandises ayant un montant compris entre 2.000.000 et 9.999.900 FCFA.
Page 15 sur 32
IV-2- Les différentes étapes de la chaîne de distribution des matériels du point
de leur fabrication à leur point de vente finale
Concernant les étapes dans la chaîne de distribution des matériels suscités (ophtalmoscope,
stéthoscope, tensiomètre, marteau à reflexe), deux grandes structures qui font dans la distribution
notamment BIO AFRICA et MEDIBEST ont accepté d’apporter des éclairages à cette étude de
faisabilité.
Pour illustrer, les étapes dans la chaîne de distribution des matériels didactiques, Medibest qui est une
Société Camerounaise, fournisseur exclusif des matériels aux hôpitaux de référence de la capitale du
Cameroun passe par les étapes suivantes :
1ère étape : En fonction des commandes à eux adressés par les clients (Hôpitaux, étudiants, etc..), le
processus commence par un appel téléphonique du fournisseur notamment HOLTEST pour les
maisons BIO AFRICA et HOSPITEX pour MEDIBEST. L’entretien téléphonique a pour objet d’adresser
d’abord verbalement une demande de livraison de matériel. Suite à l’entretien téléphonique, MEDIBEST
soumet une demande pro- format de commande et une facture pro-format qui établie la liste des
besoins avec le prix de chaque matériel au fournisseur.
2ème étape : Ensuite, MEDIBEST effectue un virement bancaire qui couvre les frais de matériels
mais aussi les frais de transport du pays de fabrication au Cameroun.
3ème étape : La marchandise (stéthoscope, marteau à reflexe, tensiomètre et stéthoscope) sollicitée
est transporté par avion marchandise. Cependant, la voie maritime est utilisée quant il s’agit des
matériels plus lourd comme ceux utilisés dans les laboratoires des hôpitaux.
4ème étape : A l’arrivée à l’aéroport de Douala, MEDIBEST est tenu de présenter les papiers de
dédouanement. Il est à noter que les documents de Douanes sont préparés en même temps que la
commande est effectuée. Suite à l’entretien sur les conditions requises pour l’importation avec
l’inspecteur des douanes, Mr.Ibrahim Gapche des Services de la Coopération et de la Législation de la
Direction Générale des Douanes (DGD), il est requis:
 La facture finale de la marchandise
 La facture de fret
 L’attestation d'assurance
 La lettre de transport aérien (LTA)
 La déclaration d'importation
 la carte du contribuable
 La licence d’importation délivrée par les services de douanes et du Ministère du Commerce
 Une patente
Page 16 sur 32
 L’attestation d’inscription au registre de commerce.
 Le rapport d'inspection de la Société Générale de Surveillance (SGS) ou le certificat
d'exonération des droits et taxes.
Toutefois il est important de noter que, d’après la loi de finances 2010, les consommables médicaux
sont exonérés de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA). Pour l'importation des biens tels que les produits
pharmaceutiques (une autorisation de mise sur le marché (AMM) délivrée par le Ministre chargé de la
santé publique, ainsi qu'un "visa transit santé" de la délégation régionale de la santé publique
5ème étape : Après avoir présenté le dossier de douanes, le transitaire s’occupera de récupérer
la marchandise auprès des services de Douanes et de la livrer au siège national de MEDIBEST à
Douala. En général un camion cargo ou des véhicules tout terrain quatre roues transporteront les
matériels /consommables de l’aéroport à l’entrepôt principal de la maison de distribution MEDIBEST.
6ème étape : De l’entrepôt de MEDIBEST à Douala, les matériels sont acheminés dans les quatre
filiales nationales. La distribution se fait par voie terrestre grâce à des agences de voyage. D’après le
représentant de MEDIBEST à Yaoundé, « Les conditions de transport terrestre sont précaires mais
cependant reste privilégiés au détriment du transport aérien qui reste onéreux. »
IV-3 Pour les points de distribution et des ventes listés dans les tableaux,
combien en a-t-on dans le pays ?
MEDIBEST a 3 points de distribution sur l’ensemble du territoire national. Ces quatre succursales
desservent chacune une grande région du Cameroun. Ainsi, La filiale de N’Gaoundéré dessert les 3
régions du Septentrion, la maison mère à Douala dessert le Littoral, l’agence de Yaoundé dessert le
Centre et le Sud.
LEGISTEC quant à elle n’a que deux filiales localisées dans la capitale, Yaoundé. Toutefois, un
partenariat est entrain de se consolider entre LEGISTEC et la Librairie du Savoir à Ngaoundéré qui
dessert toutes les 3 régions septentrionales ainsi que le Tchad.de plus, LEGISTEC effectue des
stratégies avancées en allant vers l’ acheteur final par le biais des expositions vente et des
représentants de l’association des étudiants de chaque Faculté de Médecine.
Page 17 sur 32
IV-4 Des entrepôts existent-ils dans le pays? Si oui, combien y en a-t-il ? et
quelle est leur capacité de stockage?
Des entrepôts tels qu’en occident n’existeraient pas au Cameroun. Cependant, les importateurs et
grossistes rencontrés font mention des magasins en location au sein de certains immeubles. Ces
enceintes vides leur servent de lieu de stockage.
Trois magasins en plein centre ville de Yaoundé, d’une surface égale à 1.000mètres carré servirait
d’entrepôt à la société LIGESTEC. La société MEDIBEST quant à elle utilise les grandes surfaces
d’environ 1500 mètre cube de son siège national à Douala comme entrepôt.
IV-5- En moyenne combien de temps prend t-il de recevoir un produit d’un point
de vente après qu’il a été commandé chez le fabricant ?
Cette durée varie en fonction des produits à importer. Pour les matériels tels que les stéthoscopes,
thermomètre, marteau à reflexe, ophtalmoscope et tensiomètre, en moyenne 72 heures. Cependant
pour les ouvrages, la durée de transport est supérieure à 45 jours.
IV-6- Les enseignants et/ou étudiants peuvent-ils passer directement la
commande auprès des fabricants ?
Il est impossible pour les étudiants et enseignants de passer directement la commande auprès des
fabricants pour trois raisons :
 Tout d’abord ils n’ont pas d’agréments auprès des centrales de distribution
 Ensuite il faut une quantité minimale requise pour effectuer une commande auprès du fabricant
 Enfin les individus ne peuvent être « cofacés »12, seuls des entreprises peuvent être
« cofacées. »
12 COFACE SERVICES WEST AFRICA CAMEROON : Vérifie auprès de l’entreprise, et préalablement à toute décision, tout incident de paiement,
propose des services d’assurance-crédit dans 95 pays, notamment grâce à ses partenaires du réseau CreditAlliance.
Page 18 sur 32
IV-6- Transport
 Les distributeurs Camerounais privilégient le transport terrestre. Les moyens de transport des
équipements et ouvrages les plus abordables et sécurisés d’après eux sont les cars de
transport des agences de voyage.
 Les ouvrages et matériels didactiques peuvent également être distribués par voie postale,
cependant ce moyen est réputé onéreux, lent avec un taux relativement élevé de
perdition de colis postaux.
 Le transport terrestre est le moyen de transport privilégié des maisons de distributions
cependant la multiplicité des zones de contrôles policières et les tracasseries
douanières rendent difficile la distribution des ouvrages et matériels.
 les facteurs qui facilitent la distribution/transport de ces produits dans le pays sont la présence
des cars des agences de voyage terrestres.
V- Cadre ou conditions légales d’importation et des services douaniers
 La quantité totale estimée des livres importés chaque année au Cameroun par LEGISTEC est
de 40.000 livres (équivalent à une somme de 200.000.000 FCFA) par an. De ces 40.0000
livres, 10.000 sont les ouvrages de médecine et de sciences infirmières.
 la quantité totale estimée de matériels didactiques importés chaque année dans le pays
par MEDIBEST est d’environ 50.000 cinquante mille tonnes par an. Il ne serait possible
d’estimer l’importation nationale, puisque ces chiffres ne sont pas gratuitement disponibles pour
le public dans les services de Douanes.
 les conditions et les normes légales relatives à l’importation des ouvrages et matériels
didactiques au Cameroun ont été décrites dans les diverses étapes des sections IV-1 et 2.
Pour réguler les activités d’importation au Cameroun, le Gouvernement Camerounais par le
biais de la Douane utilise comme matériel de travail :
 Les accords internationaux et conventions en matière de commerce international
 Le code des douanes CEMAC 13
 Le tarif des Douanes de la CEMAC
13 CEMAC : Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale
Page 19 sur 32
 Les lois et règlements de la république
Nous avons les produits à valeur imposable et les produits exonérés des droits de douane et des taxes
fiscales. Pour les régimes des produits exonérés ou régime de franchise :
Au niveau des douanes. Pour l’application de cette franchise nous avons l’acte 2/92 et l’article 272 du
code des douanes. Pour qu’une marchandise soit frappée du régime de franchise il faudra que
l’importateur remplisse les conditions ci-dessous :
 Demande adressée au Directeur général des douanes tout en faisant mention de la nature,
quantité et destination des produits.
 Une Copie du titre de transport (connaissement par voie maritime ou lettre de transport de
transport aérien)
 Tout autre document régissant de notre organisation attestant ses liens avec l’Organisation
Mondiale de la Santé (OMS).
Au niveau des services de fiscalité, pour toutes les activités à caractère social, il faudra la création
d’une société civile, et pour créer une société il faudra le statut de la société et être enregistré au
Ministère du Commerce.
Au Cameroun il y a concurrence c’est-à-dire libre entrée et libre sortie des biens. Pour ce qui est des
taxes, il est régit par le code général des impôts (CGI) édition officielle. Ainsi à l’article 153 du CGI nous
avons des textes relatifs à l’importation des ouvrages et matériels exonérés des taxes fiscales
 Il n’existe pas une agence de contrôle de qualité établie pour les ouvrages et matériels
didactiques. Cependant au niveau du Ministère du Commerce une agence de contrôle de
norme et de qualité a été récemment crée mais reste encore embryonnaire.
 les principaux enjeux sur ce plan dans le pays sont le mode d'organisation concertation avec
les fournisseurs, les distributeurs et autour du canal de distribution
 les facteurs légaux qui pourraient faciliter l’implantation du présent projet de programme
au Cameroun sont nombreux. Des mesures ont été mises en œuvre par les pouvoirs publics
pour encourager les importations. Il s’agit notamment de :
 la simplification des procédures douanières
 l’Ordre National des libraires du Cameroun existe au Cameroun et pourrait faciliter l’implantation
d’AFRITEX
Page 20 sur 32
 Le Ministère de la culture apporte également son soutien à travers l’aide à la diversification des
fonds proposée aux libraires à l’étranger
 l’acquisition depuis janvier 2007 du Système Douanier Automatisé (SYDONIA) a eu une
influence très positive sur les délais de dédouanement et de passage des marchandises au
niveau de tous les secteurs de douane du territoire national.
 L’élaboration d’un document appelé Guide de la douane mettant en relief les missions de
l’administration des Douanes et comment dédouaner les marchandises au Cameroun
 La fixation des prix par l’administration au travers de la mercuriale. La mercuriale est un
document établi par le Ministère du Commerce qui fixe le prix de chaque produit sur le marché
Camerounais.
 La concurrence pure et parfaite ; le marché n’est pas détenu par une seul personne.
 La libre entrée et sortie dans le marché.
 l’application de la valeur transactionnelle dans le calcul des droits de douane ;
 La réduction des délais de traitement des déclarations en douane à l’importation (6h) et à
l’exportation (2h)
 la continuité du Service Public par la disponibilité totale des personnels pour les opérations de
dédouanement et enlèvement des marchandises.
Commentaire
 l’école de Shisong des partenaires étrangers représentait une grande aide dans la fourniture de
livres gratuitement.
 L’utilisation des fascicules (typed notes) élaboré par des enseignants est courant
 Certaines écoles choisissent d’importer les livres qu’ils estiment nécessaires pour la formation
des étudiants comme l’école privée catholique de Shisong
 les libraires trouvent que ce programme sera une entrave à leurs activités commerciales. *
 Les enseignants interrogés ont beaucoup critiqué le questionnaire tant sur la forme que sur le
fond. Ils se sont d’abord outré de savoir que le questionnaire leur demandait ou ils avaient
obtenus leur diplôme de médecin généraliste ce qui faut que la plupart des personnels
enseignants non médecins ont considéré le questionnaire spécifiquement adressé aux
médecins at que les non médecins était frustrant de ne pas recueillir les. Les fautes
d’orthographes et l’absence de contextualisation. Ils ont estimé que le questionnaire n’était pas
adapté au contexte Camerounais avec les questions comme des achats en ligne et ont
Page 21 sur 32
recommandé que d’dorénavant le questionnaire soit au préalable étudié par les professionnels
Camerounais avant d’être administré.
 les personnes interviewes refusent de remplir le questionnaire en majuscule, trouvant cela très
difficile
 les enseignants de rang magistral en général, les professeurs agrégés étaient moins disposées
à remplir le questionnaire que les assistants et les charges de cours.
 Les enseignants infirmiers qui ont rempli le questionnaire se sont offusques et ce sont dits
délaissés du fait du début du questionnaire qui a leur avis était adressé aux médecins et
souhaite un questionnaire spécifique pour les infirmiers
Page 22 sur 32
REFERENCES
1.Cameroon Medical. Trimestriel de l’Ordre National des Médecins du Cameroun.
Juillet/aout/Septembre 2011. Issue N°15.Page 08
2.Ministère de la Santé Publique. Manuel des procédures administratives et financières des écoles
médico-sanitaires publiques. 2007
3. Ministère de la Santé Publique. Le décret n°80/ 198 du 9 juin 1980 réglemente la classification
des écoles, selon le nombre de filières et les tâches des personnels
4. Ministère de la Santé Publique. arrêté interministériel n° 142/J1/MINEDUC/DEP, n°
0140/MSP/DS/SFD du 12 juin 1979 fixant les conditions d'organisation et de fonctionnement
des établissements privés de formation des personnels médico-sanitaires,
5. MINESEC,1998. loi numéro 98/004 du 14 Avril 1998 en son article17 d'orientation de
l'éducation
6. Quelques Repères Historiques, FMSB, 2011. www.fmsb.uninet
7. Extrait de l'ACTE N° 5/94-UDEAC-556-CD-56 portant modification des articles 5 et 16 et
suppression de l'article 14 de l'Acte n° 7/93-UDEAC-556-CD-SE1 portant révision du Tarif
Extérieur Commun et fixant les modalités d'application du Tarif Préférentiel Généralisé.- (19
Décembre 1994)
8. Document de l’analyse de la situation des ressources humaines au Cameroun (2010)
MINSANTE,DRH 2010
9. arrêté n°5024 /MINSANTE DU 18 NOVEMBRE 2010)
10. loi de finances 2010
11. www.udesmontagnes.org
12. Annuaire Statistique 2008 de l’Enseignement Supérieur du Cameroun
13. Annuaire Statistique 2009 de l’Enseignement Supérieur du Cameroun
14. Présidence de la République . décret No.2011/045 du 8 Mars 2011 porte organisation de
l’Université de Bamenda
Page 23 sur 32
Annexe1 : Liste des ouvrages disponibles et en vente à l’école Catholique de Shisong
Page 24 sur 32
Page 25 sur 32
Annexe 2 : Liste des facultés de médecine du Cameroun/ 2011
Région Etablissement- Institution- Facultés Doyen Statut
Date
De Création
D’autorisation
Date
D’ouverture
Email
Téléphone
Centre Université YAOUNDE I
Faculté de Médecine et des
Sciences Biomédicales
BP 1364 YAOUNDE
Professeur
TETANYE
EKOE
public 1969 1969 Tel : 22 31 12 24/22 31 05
86
22 03 88 43/22 03 88 41
facmeduy1@hotmail.fr
Littoral Faculté de Médecine et
Sciences Pharmaceutiques
2701 DOUALA
Professeur
EBANA
MVOGO
Côme
public 2007 2007 Tél : 33 01 41 39/31 01 41
29
facmedouala@gmail.com
Ouest Université des Montagnes
Institut Supérieures des
Sciences de la Santé
BP 208 BANGANGTE
Professeur
Lazare
KAPTUE
privé
2005 2008 Tél : 33 02 51 41/ 33 48 90
89
Fax : 22 23 98 02
info@udesmontagnes.org
Ikaptue@udesmontagnes.or
g
Centre Institut Supérieur de
Technologie Médicale
NKOLONDOM
BP 188 YAOUNDE
Sous tutelle de l’Université de
DOUALA
Professeur
Paul
HAGBE
privé 2005 2007 Tél : 22 67 39 94/77 75 08
36
75 547 95 89
Istm2007@yahoo.fr
Sud Ouest Université de BUEA
Faculty of Health Sciences
BP 63 BUEA
Professeur
Peter M.
NDUMBE
public 2007 2007 Tél : 33 32 21 34
Sud Institut Supérieur Privé Laïc
de l’Equateur
Université de l’Equateur
BP 1022
EBOLOWA
Professeur
ABOLO
MBENTI
Louis
privé 2010 12/03/2010 Tél : 99 87 43 30/70 89 51
57
22 28 40 30
louisabolo@yahoo.fr
Sud Institut Supérieur Protestant
des Sciences et Technologies
d’ELAT
Université protestante Edwin
COZZENS
BP 720 EBOLOWA
Professeur
Henri
OBIANG
MD
privé 21/09/2007 2008 obiang.henri@yahoo.fr
77 52 23 99
Page 26 sur 32
Ouest Université de DSCHANG
BP 96 DSCHANG
En cours de création Tel : 33 45 13 81
Annexe 3 : LISTE DES ECOLES DE FORMATION PUBLIQUES OU PRIVEES AGREEES PAR LE
MINISTERE DE LA SANTE PULIQUE DU CAMEROUN EN 2011
REGION ECOLES Année de
création
FILIERES
ADAMAOUA
(2 écoles)
Ecole des Aides Soignants Ngaoundéré 1985 Aide- Soignant
Ecole des Infirmiers Diplômés d’Etat
Ngaoundéré
2008 Infirmier Diplômé d’Etat
CENTRE
(20 écoles)
Ecole des Infirmiers Diplômés d’Etat en
-Santé de la Reproduction
-Ophtalmologie
-Santé Mentale
-Anesthésie Réanimation
et des Sages Femmes/Infirmiers Accoucheurs
Yaoundé
2004 Infirmier Diplômé d’Etat spécialisé en :
- Santé Mentale ;
- Ophtalmologie ;
- Anesthésie/Réanimation
- Sage- Femme / Infirmier Accoucheur
Ecole des Infirmiers des Techniciens du
Génie Sanitaire Yaoundé (EiTMS-gs)
1971 - Infirmier Diplômé d’Etat
- Technicien Médico Sanitaire Génie
Sanitaire.
Ecole des infirmiers diplômés d’Etat de Sa’a 2003 -Infirmier Diplômé d’Etat
Centre Louis Pasteur Yaoundé 1959 -Technicien Médico- Sanitaire (option
Page 27 sur 32
BP 1274 Yaoundé Analyses Médicales)
Ecole des Agents Techniques Médico-
Sanitaires Yaound
Ecole des Techniciens Médico-Sanitaires
Yaoundé
1976
2010
Agent Technique Médico Sanitaire
(ATMS)
- Technicien Médico- Sanitaire (option
Analyses Médicales)
Ecole des Aides Soignants de Mbalmayo 1977 Aide-Soignant
Ecole des Aides- Soignants d’Ayos 1930 Aide- Soignant
Ecole des infirmiers Diplômés d’Etat d’Ayos 2008 Infirmier Diplômé d’Etat
Ecole des Aides- Soignants de Monatele 2010 Aide- Soignant
Ecole Privée Catholique des Infirmiers de
Yaoundé (EPCIY)
BP 184 Yaoundé
1959
- Infirmier Diplômé d’Etat
- Infirmier Diplômé d’Etat spécialisé
en :
- Santé de la Reproduction ;
- Anesthésie Réanimation ;
-Technicien Médico- Sanitaire (option
analyses médicales) ;
- Aide- Soignant.
Centre d’Enseignement Spécialisé en
techniques d’Analyses Médicales (CESTAM)
BP 20 179 Yaoundé
1996 - Agent Technique Médico -Sanitaire
(ATMS) ;
- Technicien Médico -Sanitaire (option
Analyses Médicales)
Ecole Privée La Rosière de Yaoundé
BP 14 712/30 568 Yaoundé
2010 -Aide- soignant ;
-Infirmier Diplômé d’Etat ;
Technicien Médico -Sanitaire (option
Analyses Médicales)
Page 28 sur 32
Ecole Privée Nursing Academy de Yaoundé 2010 -Infirmier Diplômé d’Etat ;
-Aide- Soignant ;
-Agent Technique Médico -Sanitaire
(ATMS)
Ecole Privée Virginia Henderson de Yaoundé 2010 -Infirmier Diplômé d’Etat ;
-Aide-Soignant.
Centre de Formation Paramédical d’Ekounou
(CFPP)
2010 -Agent Technique Médico -Sanitaire
(ATMS)
-Technicien Médico -Sanitaire (option
Analyses Médicales)
-Technicien Médico -Sanitaire (option
Radiologie)
Ecole Privée de Formation des Techniciens
Dentaires de Yaoundé
2010 Technicien Médico- Sanitaire (option
Odontologie)
Ecole privée de formation des techniciens en
radiologie (DORCAS)
2010 Technicien Médico-Sanitaire (option
Radiologie)
Institut Panafricain de Formation
Paramédical
(IPAF PM)
2010 - Technicien Médico- Sanitaire (option
Radiologie) ;
- Agent Technique Médico -Sanitaire
(ATMS) ;
-Aide- Soignant
Ecole Privée de Formation des Techniciens
en Kinésithérapie (Institut Florida)
2010 -Technicien Médico- Sanitaire (option
Kinésithérapie)
EST
(5 écoles)
Ecole des Infirmiers Diplômés d’Etat
Bertoua
2008 -Infirmier Diplômé d’Etat
Ecole des Aides Soignants
Bertoua
1977 -Aide- soignant
Ecole des Agents Techniques Médico -
Sanitaires
Bertoua
1984 -Agent Technique Médico -Sanitaire
(ATMS)
Ecole des Aides Soignants
Abong-Mbang
1973 -Aide- Soignant
Ecole des Aides Soignants
Batouri
2010 -Aide- Soignant
Page 29 sur 32
EXTREME-
NORD
(3 écoles)
Ecole des Agents Techniques Médico -
Sanitaires
Maroua
1985 Agent Technique Médico -Sanitaire
(ATMS)
Ecole des Aides Soignants
Maroua
1981 Aide- Soignant
Ecole des infirmiers Diplômés d’Etat
Maroua
2008 Infirmier Diplômé d’Etat
LITTORAL
(8 écoles)
LITTORAL
Ecole des infirmiers Diplômés d’Etat
Douala
1985 Infirmier Diplômé d’Etat
Ecole des Aides Soignants Douala
BP 1943 Douala
1969 Aide- Soignant
Ecole des Infirmiers Diplômés d’Etat
Nkongsamba
2008 Infirmier Diplômé d’Etat
Ecole Privée de Formation des Personnels
Médico- Sanitaires Douala (EFPSA)
BP 4100 Douala
1993
-Aide- Soignant
-Agent Technique Médico -Sanitaire
(ATMS)
-Infirmier Diplômé d’Etat
-Technicien Médico -Sanitaire Génie
Sanitaire
-Technicien Médico -Sanitaire
(Analyses Médicales)
-Technicien Médico –Sanitaire
(Radiologie)
Ecole Privée des Lumières des Justes Douala
BP 7440 Douala
1998 -Aide-soignant ;
-Agent Technique Médico- Sanitaire
(ATMS)
Ecole Privée d’Emilie Saker
Ndoungue
1973 -Aide-Soignant
Ecole Privée Internationale des Infirmiers et
des Personnels Médico- Sanitaires
Douala
2010 -Infirmier Diplômé d’Etat ;
-Technicien Médico- Sanitaire (option
analyses médicales)
Institut Panafricain de Psychomotricité et de
Relaxation
Douala
2010 Technicien Médico- Sanitaire (Psycho
motricité et Relaxation)
Ecole des Infirmiers Diplômés d’Etat
Garoua
1981 Infirmier Diplômé d’Etat
Page 30 sur 32
NORD
(3 écoles)
Ecole des Aides Soignants
Garoua
2008 Aide-soignant
Ecole Privée des Infirmiers
Complexe Privé de Guider (EPIG)
BP 1281 Garoua
1991 -Aide-soignant ;
-Infirmier Diplômé d’Etat ;
-Infirmier Diplômé d’Etat spécialisé en
Santé de la Reproduction.
NORD-OUEST
(10 écoles)
NORD-OUEST
Ecole des Infirmiers Diplômés d’Etat et des
Techniques Médico- Sanitaires
Bamenda
1969 Infirmier Diplômé d’Etat
Ecole des Infirmiers Diplômés d’Etat en
Santé de Reproduction et des Sages Femmes
Bamenda
2004 -Infirmier Diplômé d’Etat spécialisé en
Santé de la Reproduction ;
-Sage femme Diplômée d’Etat/Infirmier
Accoucheur.
Ecole des Aides Soignants
Bamenda
2001 Aide- Soignant
Ecole des Agents Techniques Médico-
Sanitaires
Bamenda
1973 Agent Technique Médico-Sanitaire
/ATMS (option analyses médicales)
Ecole Privée Catholique des infirmiers
Shisong
1954 -Aide-soignant ;
-Infirmier Diplômé d’Etat ;
- Technicien Médico- Sanitaire (option
analyses médicales)
**nouveau
Ecole des Techniciens Médico-Sanitaires
Bamenda
2010
- Technicien Médico- Sanitaire (option
analyses médicales)
Ecole Privée des Infirmiers Florence
Nightingale HIS BS
Bamenda
2010 -Aide-soignant ;
-Infirmier Diplômé d’Etat
Ecole Full Gospel
Bamenda
2010 -Infirmier Diplômé d’Etat
Ecole Privée de Baptist
Banso
Ecole privée Saint Louis Higher Institue of
Health PO BOX 126 Bamenda
2010
2004
-Aide- Soignant
-Technicien Médico –Sanitaire (option
kinésithérapie)
-Technicien Médico Sanitaire (option
pharmacie)
Page 31 sur 32
-Technicien Médico Sanitaire (option
odontologie)
OUEST
(8 écoles)
Ecole des Infirmiers Diplômés d’Etat
Bafoussam
1985 -Infirmier Diplômé d’Etat
Ecole des Aides Soignants
Bafoussam
1975 -Aide- Soignant
Ecole des Aides Soignants
Foumban 1977 -Aide- Soignant
Ecole des Infirmiers Diplômés d’Etat
Foumban
2010 -Infirmier Diplômé d’Etat
Ecole Privée Fondation Tchuenteu
Bafoussam
1994/2003 -Aide-soignant ;
-Infirmier Diplômé d’Etat
Ecole privée médico-sanitaires Banka
Bafang
2010 -Aide- Soignant
Ecole privée des agents techniques médico-
sanitaires
Foumbot
2010 Agent Technique Médico -Sanitaire
/ATMS
Complexe Privé de Formation des personnels
médico-sanitaires fondation TSOPDJIO
Dschang
2010 -Infirmier Diplômé d’Etat ;
-Agent Technique Médico -Sanitaire
/ATMS
SUD
(4 écoles)
Ecole des Infirmiers Diplômés d’Etat
Ebolowa
1985 -Infirmier Diplômé d’Etat
Ecole des infirmiers Diplômés d’Etat de
Sangmelima
2003 -Infirmier Diplômé d’Etat
Ecole des Aides Soignants
Ebolowa
1969 -Aide-soignant
Centre Privé de Formation Paramédical
CEPFSA
Enongal
1998 -Aide-soignant ;
-Infirmier Diplômé d’Etat.
Page 32 sur 32
SUD-OUEST
(6 écoles)
Ecole des Aides Soignants
Limbé
1971 -Aide-soignant
Ecole des Infirmiers Diplômés d’Etat
Limbé
1985 -Infirmier Diplômé d’Etat
Ecole des Agents Techniques Médico-
Sanitaires
Limbé
1986 Agent Technique Médico -Sanitaire
/ATMS (option analyses médicales)
Ecole Privée de Formation SWEPTHS
Mamfé 1994 Aide- Soignant
Ecole Privée Saint Francis
Buea
2004 Aide- Soignant
Ecole Privée Redemption Medical
Foundation
Muyuka
2010 Aide- Soignant

Contenu connexe

En vedette

Corrigé anglais zone_1_2010
Corrigé anglais zone_1_2010Corrigé anglais zone_1_2010
Corrigé anglais zone_1_2010blessedkkr
 
140422 Museomix Basse-Normandie aperomix 1
140422 Museomix Basse-Normandie aperomix 1140422 Museomix Basse-Normandie aperomix 1
140422 Museomix Basse-Normandie aperomix 1
Coralie Galmiche
 
Diapo milgram v3.0
Diapo milgram v3.0Diapo milgram v3.0
Diapo milgram v3.0
Florent le Meur
 
Le Calendrier de l'Après de GroupM France : l'innovation au jour le jour.
Le Calendrier de l'Après de GroupM France : l'innovation au jour le jour.Le Calendrier de l'Après de GroupM France : l'innovation au jour le jour.
Le Calendrier de l'Après de GroupM France : l'innovation au jour le jour.
Florian Dangel
 
Windows Phone Workshop: Isolated Storage / LINQ to SQL
Windows Phone Workshop: Isolated Storage / LINQ to SQLWindows Phone Workshop: Isolated Storage / LINQ to SQL
Windows Phone Workshop: Isolated Storage / LINQ to SQLZayen Chagra
 
Journal parlementaire
Journal parlementaireJournal parlementaire
Journal parlementaireCyberwyn
 
Curguid ander
Curguid anderCurguid ander
Curguid ander
Adalberto
 
UC: la lumière au bout du tunnel
UC: la lumière au bout du tunnelUC: la lumière au bout du tunnel
UC: la lumière au bout du tunnel
Maurice Duchesne
 
Régionales : les résultats par cantons
Régionales : les résultats par cantonsRégionales : les résultats par cantons
Régionales : les résultats par cantons
Guyon Jacky
 
Por qué la internacionalización ya no es una decisión que pueda posponerse
Por qué la internacionalización ya no es una decisión que pueda posponersePor qué la internacionalización ya no es una decisión que pueda posponerse
Por qué la internacionalización ya no es una decisión que pueda posponerse
Enrique Farez
 
Defensa 16 diciembre
Defensa 16 diciembreDefensa 16 diciembre
Defensa 16 diciembre
Adalberto
 
Plaquette invités ag 2014
Plaquette invités ag 2014Plaquette invités ag 2014
Plaquette invités ag 2014
Vivadour
 
Ce qui change en 2015 dans nos entreprises en social
Ce qui change en 2015 dans nos entreprises en socialCe qui change en 2015 dans nos entreprises en social
Ce qui change en 2015 dans nos entreprises en social
MP CONSULTANTS
 
La dynamique mohawk de la paix robert vachon
La dynamique mohawk de la paix robert vachonLa dynamique mohawk de la paix robert vachon
La dynamique mohawk de la paix robert vachon
Eldoux
 
Univers juridique autochtone et droit autochtones ii 75-76
Univers juridique autochtone et droit autochtones ii 75-76Univers juridique autochtone et droit autochtones ii 75-76
Univers juridique autochtone et droit autochtones ii 75-76Eldoux
 
09 2014.03.27 conférence obe emploi-chômage bxl sud-est
09   2014.03.27 conférence obe emploi-chômage bxl sud-est09   2014.03.27 conférence obe emploi-chômage bxl sud-est
09 2014.03.27 conférence obe emploi-chômage bxl sud-est
dynamicemploi
 

En vedette (18)

Corrigé anglais zone_1_2010
Corrigé anglais zone_1_2010Corrigé anglais zone_1_2010
Corrigé anglais zone_1_2010
 
140422 Museomix Basse-Normandie aperomix 1
140422 Museomix Basse-Normandie aperomix 1140422 Museomix Basse-Normandie aperomix 1
140422 Museomix Basse-Normandie aperomix 1
 
Diapo milgram v3.0
Diapo milgram v3.0Diapo milgram v3.0
Diapo milgram v3.0
 
Le Calendrier de l'Après de GroupM France : l'innovation au jour le jour.
Le Calendrier de l'Après de GroupM France : l'innovation au jour le jour.Le Calendrier de l'Après de GroupM France : l'innovation au jour le jour.
Le Calendrier de l'Après de GroupM France : l'innovation au jour le jour.
 
Windows Phone Workshop: Isolated Storage / LINQ to SQL
Windows Phone Workshop: Isolated Storage / LINQ to SQLWindows Phone Workshop: Isolated Storage / LINQ to SQL
Windows Phone Workshop: Isolated Storage / LINQ to SQL
 
Livro10
Livro10Livro10
Livro10
 
Journal parlementaire
Journal parlementaireJournal parlementaire
Journal parlementaire
 
Curguid ander
Curguid anderCurguid ander
Curguid ander
 
UC: la lumière au bout du tunnel
UC: la lumière au bout du tunnelUC: la lumière au bout du tunnel
UC: la lumière au bout du tunnel
 
Régionales : les résultats par cantons
Régionales : les résultats par cantonsRégionales : les résultats par cantons
Régionales : les résultats par cantons
 
Por qué la internacionalización ya no es una decisión que pueda posponerse
Por qué la internacionalización ya no es una decisión que pueda posponersePor qué la internacionalización ya no es una decisión que pueda posponerse
Por qué la internacionalización ya no es una decisión que pueda posponerse
 
GRENOBLE
GRENOBLEGRENOBLE
GRENOBLE
 
Defensa 16 diciembre
Defensa 16 diciembreDefensa 16 diciembre
Defensa 16 diciembre
 
Plaquette invités ag 2014
Plaquette invités ag 2014Plaquette invités ag 2014
Plaquette invités ag 2014
 
Ce qui change en 2015 dans nos entreprises en social
Ce qui change en 2015 dans nos entreprises en socialCe qui change en 2015 dans nos entreprises en social
Ce qui change en 2015 dans nos entreprises en social
 
La dynamique mohawk de la paix robert vachon
La dynamique mohawk de la paix robert vachonLa dynamique mohawk de la paix robert vachon
La dynamique mohawk de la paix robert vachon
 
Univers juridique autochtone et droit autochtones ii 75-76
Univers juridique autochtone et droit autochtones ii 75-76Univers juridique autochtone et droit autochtones ii 75-76
Univers juridique autochtone et droit autochtones ii 75-76
 
09 2014.03.27 conférence obe emploi-chômage bxl sud-est
09   2014.03.27 conférence obe emploi-chômage bxl sud-est09   2014.03.27 conférence obe emploi-chômage bxl sud-est
09 2014.03.27 conférence obe emploi-chômage bxl sud-est
 

Similaire à Etude de faisabilité du Programme destiné au renforcement des écoles de médecine et des soins infirmiers en ouvrages et matériels didactiques dans la Région Africaine

HAITI: LA FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE A LA CROISEE DES CHEMINS
HAITI: LA FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE A LA CROISEE DES CHEMINSHAITI: LA FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE A LA CROISEE DES CHEMINS
HAITI: LA FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE A LA CROISEE DES CHEMINS
Stanleylucas
 
Guide pratique des bacheliers 2020-2021 FR
Guide pratique des bacheliers 2020-2021 FRGuide pratique des bacheliers 2020-2021 FR
Experience de Cameroun par Leonard Onana, CEPCA
Experience de Cameroun par Leonard Onana, CEPCAExperience de Cameroun par Leonard Onana, CEPCA
Experience de Cameroun par Leonard Onana, CEPCAachapkenya
 
Rapport sous comm_enseignement_biliogie_utm
Rapport sous comm_enseignement_biliogie_utmRapport sous comm_enseignement_biliogie_utm
Rapport sous comm_enseignement_biliogie_utmHela Ghaffari Ben Jemia
 
Teaser rouen
Teaser rouenTeaser rouen
Teaser rouen
Le Grand Métier
 
Dépliant Filière Pharmacie FMPF-USMBA
Dépliant Filière Pharmacie FMPF-USMBADépliant Filière Pharmacie FMPF-USMBA
Place d'internet auprès des femmes dans la recherche d'information sur leur g...
Place d'internet auprès des femmes dans la recherche d'information sur leur g...Place d'internet auprès des femmes dans la recherche d'information sur leur g...
Place d'internet auprès des femmes dans la recherche d'information sur leur g...
Hoel Charbonnel
 
Teaser nantes
Teaser nantesTeaser nantes
Teaser nantes
Le Grand Métier
 
Dépliant Filière Médecine FMPF-USMBA
Dépliant Filière Médecine FMPF-USMBADépliant Filière Médecine FMPF-USMBA
Mdsavenir et L'Université des Patients signent un partenariat
Mdsavenir et L'Université des Patients signent un partenariatMdsavenir et L'Université des Patients signent un partenariat
Mdsavenir et L'Université des Patients signent un partenariat
Festival de la Communication Santé
 
Interview de vola botolahy, gynécologue obstétricien malgache.
Interview de vola botolahy, gynécologue obstétricien malgache.Interview de vola botolahy, gynécologue obstétricien malgache.
Interview de vola botolahy, gynécologue obstétricien malgache.
Réseau Pro Santé
 
Dossier - La santé en France
Dossier - La santé en FranceDossier - La santé en France
Dossier - La santé en France
Réseau Pro Santé
 
Université Saint Joseph 2013/2014
Université Saint Joseph 2013/2014Université Saint Joseph 2013/2014
Université Saint Joseph 2013/2014
Service d'orientation de l'USJ
 
Ecn gynécologie obstétrique 3e édition
Ecn gynécologie obstétrique 3e éditionEcn gynécologie obstétrique 3e édition
Ecn gynécologie obstétrique 3e édition
misterlamine
 
Ier symposium de la COLUFRAS
Ier symposium de la COLUFRASIer symposium de la COLUFRAS
Ier symposium de la COLUFRAS
COLUFRAS
 
Double cursus pharma + ensic
Double cursus   pharma + ensicDouble cursus   pharma + ensic
Double cursus pharma + ensic
Réseau Pro Santé
 
Médecine d'ailleurs : le Cambodge
Médecine d'ailleurs : le Cambodge Médecine d'ailleurs : le Cambodge
Médecine d'ailleurs : le Cambodge
Réseau Pro Santé
 
Cnu teaser
Cnu teaserCnu teaser
Cnu teaser
Le Grand Métier
 
2016 lil2c015
2016 lil2c0152016 lil2c015
2016 lil2c015
mii va
 

Similaire à Etude de faisabilité du Programme destiné au renforcement des écoles de médecine et des soins infirmiers en ouvrages et matériels didactiques dans la Région Africaine (20)

HAITI: LA FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE A LA CROISEE DES CHEMINS
HAITI: LA FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE A LA CROISEE DES CHEMINSHAITI: LA FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE A LA CROISEE DES CHEMINS
HAITI: LA FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE A LA CROISEE DES CHEMINS
 
Guide pratique des bacheliers 2020-2021 FR
Guide pratique des bacheliers 2020-2021 FRGuide pratique des bacheliers 2020-2021 FR
Guide pratique des bacheliers 2020-2021 FR
 
Experience de Cameroun par Leonard Onana, CEPCA
Experience de Cameroun par Leonard Onana, CEPCAExperience de Cameroun par Leonard Onana, CEPCA
Experience de Cameroun par Leonard Onana, CEPCA
 
Rapport sous comm_enseignement_biliogie_utm
Rapport sous comm_enseignement_biliogie_utmRapport sous comm_enseignement_biliogie_utm
Rapport sous comm_enseignement_biliogie_utm
 
Teaser rouen
Teaser rouenTeaser rouen
Teaser rouen
 
Dépliant Filière Pharmacie FMPF-USMBA
Dépliant Filière Pharmacie FMPF-USMBADépliant Filière Pharmacie FMPF-USMBA
Dépliant Filière Pharmacie FMPF-USMBA
 
Place d'internet auprès des femmes dans la recherche d'information sur leur g...
Place d'internet auprès des femmes dans la recherche d'information sur leur g...Place d'internet auprès des femmes dans la recherche d'information sur leur g...
Place d'internet auprès des femmes dans la recherche d'information sur leur g...
 
Teaser nantes
Teaser nantesTeaser nantes
Teaser nantes
 
Dépliant Filière Médecine FMPF-USMBA
Dépliant Filière Médecine FMPF-USMBADépliant Filière Médecine FMPF-USMBA
Dépliant Filière Médecine FMPF-USMBA
 
Mdsavenir et L'Université des Patients signent un partenariat
Mdsavenir et L'Université des Patients signent un partenariatMdsavenir et L'Université des Patients signent un partenariat
Mdsavenir et L'Université des Patients signent un partenariat
 
Interview de vola botolahy, gynécologue obstétricien malgache.
Interview de vola botolahy, gynécologue obstétricien malgache.Interview de vola botolahy, gynécologue obstétricien malgache.
Interview de vola botolahy, gynécologue obstétricien malgache.
 
Dossier - La santé en France
Dossier - La santé en FranceDossier - La santé en France
Dossier - La santé en France
 
Université Saint Joseph 2013/2014
Université Saint Joseph 2013/2014Université Saint Joseph 2013/2014
Université Saint Joseph 2013/2014
 
Ecn gynécologie obstétrique 3e édition
Ecn gynécologie obstétrique 3e éditionEcn gynécologie obstétrique 3e édition
Ecn gynécologie obstétrique 3e édition
 
Ier symposium de la COLUFRAS
Ier symposium de la COLUFRASIer symposium de la COLUFRAS
Ier symposium de la COLUFRAS
 
Double cursus pharma + ensic
Double cursus   pharma + ensicDouble cursus   pharma + ensic
Double cursus pharma + ensic
 
Médecine d'ailleurs : le Cambodge
Médecine d'ailleurs : le Cambodge Médecine d'ailleurs : le Cambodge
Médecine d'ailleurs : le Cambodge
 
Cnu teaser
Cnu teaserCnu teaser
Cnu teaser
 
2016 lil2c015
2016 lil2c0152016 lil2c015
2016 lil2c015
 
Enquète OVE 2010
Enquète OVE 2010Enquète OVE 2010
Enquète OVE 2010
 

Plus de Dr. Adidja AMANI, MD MPH

Global financing facility process in Cameroon
Global financing facility process in Cameroon  Global financing facility process in Cameroon
Global financing facility process in Cameroon
Dr. Adidja AMANI, MD MPH
 
USING EQUIST FOR BOTTLENECK ANALYSIS
USING EQUIST FOR BOTTLENECK ANALYSIS�USING EQUIST FOR BOTTLENECK ANALYSIS�
USING EQUIST FOR BOTTLENECK ANALYSIS
Dr. Adidja AMANI, MD MPH
 
LES SOINS KANGOUROU POUR LES BEBES PREMATURES : CE QU’IL FAUT SAVOIR EN 10 P...
LES SOINS KANGOUROU POUR LES BEBES PREMATURES : CE QU’IL FAUT SAVOIR  EN 10 P...LES SOINS KANGOUROU POUR LES BEBES PREMATURES : CE QU’IL FAUT SAVOIR  EN 10 P...
LES SOINS KANGOUROU POUR LES BEBES PREMATURES : CE QU’IL FAUT SAVOIR EN 10 P...
Dr. Adidja AMANI, MD MPH
 
MESSAGES ESSENTIELS POUR L A SANTE DE LA MERE, DU NOUVEAU NE ET DE L'ENFANT
MESSAGES ESSENTIELS POUR L A SANTE DE LA MERE, DU NOUVEAU NE ET DE L'ENFANTMESSAGES ESSENTIELS POUR L A SANTE DE LA MERE, DU NOUVEAU NE ET DE L'ENFANT
MESSAGES ESSENTIELS POUR L A SANTE DE LA MERE, DU NOUVEAU NE ET DE L'ENFANT
Dr. Adidja AMANI, MD MPH
 
SITUATION DE LA SANTE MATERNELLE, NEONATALE ET INFANTILE AU CAMEROUN
SITUATION DE LA SANTE MATERNELLE, NEONATALE ET INFANTILE AU CAMEROUNSITUATION DE LA SANTE MATERNELLE, NEONATALE ET INFANTILE AU CAMEROUN
SITUATION DE LA SANTE MATERNELLE, NEONATALE ET INFANTILE AU CAMEROUN
Dr. Adidja AMANI, MD MPH
 
Build your E-reputation by Dr Adidja AMANI
Build your E-reputation by Dr Adidja AMANIBuild your E-reputation by Dr Adidja AMANI
Build your E-reputation by Dr Adidja AMANI
Dr. Adidja AMANI, MD MPH
 
CV- Resume-Letter of motivation
CV- Resume-Letter of motivationCV- Resume-Letter of motivation
CV- Resume-Letter of motivation
Dr. Adidja AMANI, MD MPH
 
Goals setting and career plan design
Goals setting and career plan design Goals setting and career plan design
Goals setting and career plan design
Dr. Adidja AMANI, MD MPH
 
STRATEGIE DE MISE A ECHELLE DE LA METHODE KANGOUROU AU CAMEROUN
STRATEGIE DE MISE A ECHELLE DE LA METHODE KANGOUROU AU CAMEROUN STRATEGIE DE MISE A ECHELLE DE LA METHODE KANGOUROU AU CAMEROUN
STRATEGIE DE MISE A ECHELLE DE LA METHODE KANGOUROU AU CAMEROUN
Dr. Adidja AMANI, MD MPH
 
Situational Analysis-HReH-GB-DRAFT ZERO
Situational Analysis-HReH-GB-DRAFT ZEROSituational Analysis-HReH-GB-DRAFT ZERO
Situational Analysis-HReH-GB-DRAFT ZERO
Dr. Adidja AMANI, MD MPH
 
Healthworkforce development in Francophone West Africa
Healthworkforce development in Francophone West AfricaHealthworkforce development in Francophone West Africa
Healthworkforce development in Francophone West Africa
Dr. Adidja AMANI, MD MPH
 
HIV AIDS IN CAMEOON
HIV AIDS IN CAMEOONHIV AIDS IN CAMEOON
HIV AIDS IN CAMEOON
Dr. Adidja AMANI, MD MPH
 
BARRIERS TO EXCLUSIVE BREASTFEEDING AND STRATEGIES TO IMPROVE THE UPTAKE IN T...
BARRIERS TO EXCLUSIVE BREASTFEEDING AND STRATEGIES TO IMPROVE THE UPTAKE IN T...BARRIERS TO EXCLUSIVE BREASTFEEDING AND STRATEGIES TO IMPROVE THE UPTAKE IN T...
BARRIERS TO EXCLUSIVE BREASTFEEDING AND STRATEGIES TO IMPROVE THE UPTAKE IN T...
Dr. Adidja AMANI, MD MPH
 
ADDRESSING OPHTHALMOLOGISTS TRAINING IN FRANCOPHONE WEST AFRICA
ADDRESSING OPHTHALMOLOGISTS TRAINING IN FRANCOPHONE WEST AFRICAADDRESSING OPHTHALMOLOGISTS TRAINING IN FRANCOPHONE WEST AFRICA
ADDRESSING OPHTHALMOLOGISTS TRAINING IN FRANCOPHONE WEST AFRICA
Dr. Adidja AMANI, MD MPH
 
Liberia workshop - Mid level workforce planning
Liberia workshop - Mid level  workforce planning Liberia workshop - Mid level  workforce planning
Liberia workshop - Mid level workforce planning
Dr. Adidja AMANI, MD MPH
 
The health workers crises- A summary of the book
The health workers crises- A summary of the bookThe health workers crises- A summary of the book
The health workers crises- A summary of the book
Dr. Adidja AMANI, MD MPH
 
Orientations Politique Sur Les Ressources Humaines De Santé - Dr Adidja AMANI
Orientations Politique Sur Les Ressources Humaines De Santé - Dr Adidja AMANIOrientations Politique Sur Les Ressources Humaines De Santé - Dr Adidja AMANI
Orientations Politique Sur Les Ressources Humaines De Santé - Dr Adidja AMANI
Dr. Adidja AMANI, MD MPH
 
Georgia WIC Program
Georgia WIC Program Georgia WIC Program
Georgia WIC Program
Dr. Adidja AMANI, MD MPH
 
Plan de travail de developpement des ressoucres humaines de la sante cameroun
Plan de travail  de developpement des ressoucres humaines de la sante camerounPlan de travail  de developpement des ressoucres humaines de la sante cameroun
Plan de travail de developpement des ressoucres humaines de la sante cameroun
Dr. Adidja AMANI, MD MPH
 
Capacity building of 7 countries on Human Resources for Health Development- E...
Capacity building of 7 countries on Human Resources for Health Development- E...Capacity building of 7 countries on Human Resources for Health Development- E...
Capacity building of 7 countries on Human Resources for Health Development- E...
Dr. Adidja AMANI, MD MPH
 

Plus de Dr. Adidja AMANI, MD MPH (20)

Global financing facility process in Cameroon
Global financing facility process in Cameroon  Global financing facility process in Cameroon
Global financing facility process in Cameroon
 
USING EQUIST FOR BOTTLENECK ANALYSIS
USING EQUIST FOR BOTTLENECK ANALYSIS�USING EQUIST FOR BOTTLENECK ANALYSIS�
USING EQUIST FOR BOTTLENECK ANALYSIS
 
LES SOINS KANGOUROU POUR LES BEBES PREMATURES : CE QU’IL FAUT SAVOIR EN 10 P...
LES SOINS KANGOUROU POUR LES BEBES PREMATURES : CE QU’IL FAUT SAVOIR  EN 10 P...LES SOINS KANGOUROU POUR LES BEBES PREMATURES : CE QU’IL FAUT SAVOIR  EN 10 P...
LES SOINS KANGOUROU POUR LES BEBES PREMATURES : CE QU’IL FAUT SAVOIR EN 10 P...
 
MESSAGES ESSENTIELS POUR L A SANTE DE LA MERE, DU NOUVEAU NE ET DE L'ENFANT
MESSAGES ESSENTIELS POUR L A SANTE DE LA MERE, DU NOUVEAU NE ET DE L'ENFANTMESSAGES ESSENTIELS POUR L A SANTE DE LA MERE, DU NOUVEAU NE ET DE L'ENFANT
MESSAGES ESSENTIELS POUR L A SANTE DE LA MERE, DU NOUVEAU NE ET DE L'ENFANT
 
SITUATION DE LA SANTE MATERNELLE, NEONATALE ET INFANTILE AU CAMEROUN
SITUATION DE LA SANTE MATERNELLE, NEONATALE ET INFANTILE AU CAMEROUNSITUATION DE LA SANTE MATERNELLE, NEONATALE ET INFANTILE AU CAMEROUN
SITUATION DE LA SANTE MATERNELLE, NEONATALE ET INFANTILE AU CAMEROUN
 
Build your E-reputation by Dr Adidja AMANI
Build your E-reputation by Dr Adidja AMANIBuild your E-reputation by Dr Adidja AMANI
Build your E-reputation by Dr Adidja AMANI
 
CV- Resume-Letter of motivation
CV- Resume-Letter of motivationCV- Resume-Letter of motivation
CV- Resume-Letter of motivation
 
Goals setting and career plan design
Goals setting and career plan design Goals setting and career plan design
Goals setting and career plan design
 
STRATEGIE DE MISE A ECHELLE DE LA METHODE KANGOUROU AU CAMEROUN
STRATEGIE DE MISE A ECHELLE DE LA METHODE KANGOUROU AU CAMEROUN STRATEGIE DE MISE A ECHELLE DE LA METHODE KANGOUROU AU CAMEROUN
STRATEGIE DE MISE A ECHELLE DE LA METHODE KANGOUROU AU CAMEROUN
 
Situational Analysis-HReH-GB-DRAFT ZERO
Situational Analysis-HReH-GB-DRAFT ZEROSituational Analysis-HReH-GB-DRAFT ZERO
Situational Analysis-HReH-GB-DRAFT ZERO
 
Healthworkforce development in Francophone West Africa
Healthworkforce development in Francophone West AfricaHealthworkforce development in Francophone West Africa
Healthworkforce development in Francophone West Africa
 
HIV AIDS IN CAMEOON
HIV AIDS IN CAMEOONHIV AIDS IN CAMEOON
HIV AIDS IN CAMEOON
 
BARRIERS TO EXCLUSIVE BREASTFEEDING AND STRATEGIES TO IMPROVE THE UPTAKE IN T...
BARRIERS TO EXCLUSIVE BREASTFEEDING AND STRATEGIES TO IMPROVE THE UPTAKE IN T...BARRIERS TO EXCLUSIVE BREASTFEEDING AND STRATEGIES TO IMPROVE THE UPTAKE IN T...
BARRIERS TO EXCLUSIVE BREASTFEEDING AND STRATEGIES TO IMPROVE THE UPTAKE IN T...
 
ADDRESSING OPHTHALMOLOGISTS TRAINING IN FRANCOPHONE WEST AFRICA
ADDRESSING OPHTHALMOLOGISTS TRAINING IN FRANCOPHONE WEST AFRICAADDRESSING OPHTHALMOLOGISTS TRAINING IN FRANCOPHONE WEST AFRICA
ADDRESSING OPHTHALMOLOGISTS TRAINING IN FRANCOPHONE WEST AFRICA
 
Liberia workshop - Mid level workforce planning
Liberia workshop - Mid level  workforce planning Liberia workshop - Mid level  workforce planning
Liberia workshop - Mid level workforce planning
 
The health workers crises- A summary of the book
The health workers crises- A summary of the bookThe health workers crises- A summary of the book
The health workers crises- A summary of the book
 
Orientations Politique Sur Les Ressources Humaines De Santé - Dr Adidja AMANI
Orientations Politique Sur Les Ressources Humaines De Santé - Dr Adidja AMANIOrientations Politique Sur Les Ressources Humaines De Santé - Dr Adidja AMANI
Orientations Politique Sur Les Ressources Humaines De Santé - Dr Adidja AMANI
 
Georgia WIC Program
Georgia WIC Program Georgia WIC Program
Georgia WIC Program
 
Plan de travail de developpement des ressoucres humaines de la sante cameroun
Plan de travail  de developpement des ressoucres humaines de la sante camerounPlan de travail  de developpement des ressoucres humaines de la sante cameroun
Plan de travail de developpement des ressoucres humaines de la sante cameroun
 
Capacity building of 7 countries on Human Resources for Health Development- E...
Capacity building of 7 countries on Human Resources for Health Development- E...Capacity building of 7 countries on Human Resources for Health Development- E...
Capacity building of 7 countries on Human Resources for Health Development- E...
 

Dernier

M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...
M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...
M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...
M2i Formation
 
Iris et les hommes.pptx
Iris      et         les      hommes.pptxIris      et         les      hommes.pptx
Iris et les hommes.pptx
Txaruka
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdfEdito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
WarlockeTamagafk
 
Mémoire de licence en finance comptabilité et audit
Mémoire de licence en finance comptabilité et auditMémoire de licence en finance comptabilité et audit
Mémoire de licence en finance comptabilité et audit
MelDjobo
 
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
mrelmejri
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
Friends of African Village Libraries
 
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La JeunesseConseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Oscar Smith
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
cristionobedi
 
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupeCours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Yuma91
 
Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"
Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"
Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"
IES Turina/Rodrigo/Itaca/Palomeras
 
SYLLABUS DU COURS MARKETING DTS 1-2.pdf
SYLLABUS DU COURS  MARKETING DTS 1-2.pdfSYLLABUS DU COURS  MARKETING DTS 1-2.pdf
SYLLABUS DU COURS MARKETING DTS 1-2.pdf
Moukagni Evrard
 
Système de gestion des fichiers de amine
Système de gestion des fichiers de amineSystème de gestion des fichiers de amine
Système de gestion des fichiers de amine
sewawillis
 

Dernier (13)

M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...
M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...
M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...
 
Iris et les hommes.pptx
Iris      et         les      hommes.pptxIris      et         les      hommes.pptx
Iris et les hommes.pptx
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdfEdito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
 
Mémoire de licence en finance comptabilité et audit
Mémoire de licence en finance comptabilité et auditMémoire de licence en finance comptabilité et audit
Mémoire de licence en finance comptabilité et audit
 
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
 
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La JeunesseConseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
 
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupeCours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
 
Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"
Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"
Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"
 
SYLLABUS DU COURS MARKETING DTS 1-2.pdf
SYLLABUS DU COURS  MARKETING DTS 1-2.pdfSYLLABUS DU COURS  MARKETING DTS 1-2.pdf
SYLLABUS DU COURS MARKETING DTS 1-2.pdf
 
Système de gestion des fichiers de amine
Système de gestion des fichiers de amineSystème de gestion des fichiers de amine
Système de gestion des fichiers de amine
 

Etude de faisabilité du Programme destiné au renforcement des écoles de médecine et des soins infirmiers en ouvrages et matériels didactiques dans la Région Africaine

  • 1. Page 1 sur 32 Etude de faisabilité du Programme destiné au renforcement des écoles de médecine et des soins infirmiers en ouvrages et matériels didactiques dans la Région Africaine Revue Documentaire Code pays Date (jj/mm/aa) 02 2011
  • 2. Page 2 sur 32 Remerciements  Pr. NJOYA OUDOU, Vice Doyen à la FMSB  Pr. Samuel KINGUE, DRH au Ministère de la Santé Publique  Dr. FONGANG Emmanuel Ordre National des médecins du Cameroun  Pr. Lazare Kaptué, Doyen de l’ISS de l’UDM  Dr. Alain KAMEA , Lob AFRICA  Mr. ONOMO Jean Louis , Librairie St Paul  Mr. Henri KAMNENG, senior manager LIGESTEC  Mr.Ibrahim Gapche , Services de la Coopération et de la Législation de la Direction Générale des Douanes (DGD  Mlle Danielle Evina, documentaliste au Centre de Développement de Bonnes Pratiques en Santé  Directeurs des écoles des infirmiers de Yaoundé, Bamenda, Shisong, et EPIG de Guider  Représentant MEDIBEST à Yaoundé  Le chargé de la documentation à l’université de Yaoundé 1  Responsable de la pharmacie Française  Le documentaliste de l’hôtel de ville de Yaoundé
  • 3. Page 3 sur 32 ABBREVIATIONS CEMAC Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale Afrique Centrale Centre Universitaire des Sciences de la Santé DGD Direction Générale des Douanes DGI Direction Générale des Impôts DSEP Diplôme Supérieur d’Etudes Professionnelles DRH Direction des Ressources Humaines DPRC Division de la Prospective, de la Recherche et de la Coopération FMSS Faculté de Médecine et des Sciences de la Santé FSPMMS Faculté des Sciences Pharmaceutiques, Médicales et Médico-Sanitaires FHS Faculty of Health Sciences ISS Institut Supérieur des Sciences de la Santé HND Higher National Diploma IPES Instituts Privés d’Enseignement Supérieur ISTM Institut Supérieur de Technologie Médicale LIGESTEC Librairie Générale des Sciences et Technologies OMS Organisation mondiale de la santé ONMC Ordre National des Médecins du Cameroun MINESUP Ministère de l'Enseignement supérieur MINSANTE Ministère de la Santé Publique MINEDUC Ministère de l’Education Nationale CSSIU Cellule des Statistiques et du Système d'Information Universitaire SGS Société Générale de Surveillance SYDONIA Système Douanier Automatisé
  • 4. Page 4 sur 32 I. INTRODUCTION ET QUELQUES RAPPELS Le Cameroun est caractérisé par son bilinguisme, fruit d’une histoire coloniale complexe. La Constitution Camerounaise consacre ainsi le français et l’anglais comme langues officielles du pays. Le Cameroun est signataire de l'Accord de Florence visant la facilitation de l'importation d'objets à caractère éducatif, scientifique ou culturel, accord élaboré par le secrétariat général de l'UNESCO à Florence en juillet 1950. Le livre est ainsi classé biens de première nécessité ou biens sociaux essentiels, qui stipulent 0 % de taxe à l'importation. II. DESCRIPTION DE LA CAPACITE DU SYSTEME EDUCATIF DU CAMEROUN. I.1. La structure du système éducatif camerounais Le système éducatif camerounais est régi par la loi n° 98/004 du 14 Avril 1998 d’orientation de l’éducation au Cameroun (MINEDUC, 1998). Selon l’Article 15 de la dite loi, le système éducatif camerounais est subdivisé en deux sous-systèmes : le sous-système anglophone et le sous-système francophone. L'Enseignement supérieur public est sous tutelle du ministère de l'Enseignement supérieur (MINESUP). Les huit universités publiques que compte le Cameroun sont issues de l'éclatement de l'Université de Yaoundé de par la Réforme de l'enseignement supérieur de 1993. À ces universités d’Etat sont généralement rattachés des écoles et instituts spécialisés d'enseignement et de recherches appelés par l’acronyme IPES (Instituts Privés d’Enseignement Supérieur). D’après les informations contenues dans l’Annuaire Statistique 2009 de l’Enseignement Supérieur du Cameroun, le pays compte sept Universités d’Etat ou publiques. Ce sont 1. L’Université de Yaoundé I 2. L’Université de Yaoundé II à Soa 3. L’Université de DSCHANG 4. L’Université de Ngaoundéré 5. L’Université de Douala 6. L’Université de Maroua 7. L’Université de Buéa 8. L’Université de Bamenda1 1 Le décret No.2011/045 du 8 Mars 2011 porte organisation de l’Université de Bamenda qui est en phase d’opérationnalisation.
  • 5. Page 5 sur 32 I.2 La capacité des écoles de médecine. L’enseignement supérieur du Cameroun vit en ce moment une période de grandes mutations. Le Ministère de l’Enseignement Supérieur recense en date du 01 Juillet 2011, 17 écoles de médecine qui fonctionnent au Cameroun. Parmi ces 17, huit délivrent un doctorat après sept ans de formation (ONMC, 2011). D’après les informations recueillies auprès de la Cellule des Statistiques et du Système d'Information Universitaire (CSSIU), le Cameroun compte sept (07) écoles de médecine agrées dont 3 publiques et 4 privées. Les Facultés de Médecine Publique sont :  La Faculté de Médecine et des Sciences Biomédicales (FMSB), de l’Université de Yaoundé I  La Faculté de Médecine et des Sciences Pharmaceutiques (FMSP), de l’Université de Douala  La Faculté des Sciences de la Santé (Faculty of Health Sciences) de l’Université de Buéa. Les Instituts Privés d’Enseignement Supérieur ayant vocation de formation médicale sont :  L’Institut Supérieur des Sciences et de Santé (ISSS), de l’Université des Montagnes à Banganté  L’Institut Supérieur de Technologie Médicale (ISTM) de Nkolodom à Yaoundé  La Faculté de Médecine et des Sciences de Santé (FMSS) de l’Institut Supérieur Protestant des Sciences et de Technologies d’Elat à Ebolowa  La Faculté des Sciences Pharmaceutiques Médicales et Médico-Sanitaire (FSPMMS) de L’Institut Supérieur Privé Laïc de l’Equateur à Ebolowa La Faculté de Médecine et des Sciences Biomédicales fut crée par décret présidentiel N° 69/DF/256 de 1969 sous l’appellation de Centre Universitaire des Sciences de la Santé (CUSS) qui a été pendant plus de 30 ans— de 1969 à 2002— l’unique établissement de formation médicale au Cameroun. Les 03 Facultés de Médecine Publiques citées plus haut, appartiennent aux Universités d’Etat. Etant donné la relative jeunesse des Institut Privé d’Enseignement Supérieur (IPES), il a été mis en place un système de « tutorat » qui autorise les Facultés de Médecine des universités d’Etats de « tutorer » les établissements de formation médicale privées nouvellement crées.
  • 6. Page 6 sur 32 Il est important de préciser que les enseignants ne sont pas propres à une Faculté de Médecine. En pratique ce sont les mêmes enseignants qui enseignent dans les Facultés de Médecine d’Etat qui donnent également cours dans les IPES. Nom de l’école ou faculté Nombre total d’étudiants dans le cycle de médecins généralistes au moment de l’étude Nombre total d’étudiants en formation de spécialisation au moment de l’étude Nombre total d’enseignants pour tous les cycles au moment de l’étude Faculté de Médecine et des Sciences Biomédicales (FMSB)2 907 367 168 Faculté de Médecine et des Sciences Pharmaceutiques (FMSP) 594 0 - La Faculté des Sciences de la Santé (Faculty of Health 3Sciences) 485 0 - L’Institut Supérieur des Sciences et de Santé (ISSS) 708 0 404 L’Institut Supérieur de Technologie Médicale (ISTM) 421 0 - Faculté de Médecine et des Sciences de Santé (FMSS) 434 0 - La Faculté des Sciences Pharmaceutiques Médicales et Médico- 5Sanitaire (FSPMMS) 165 0 30 I.3. La capacité des écoles de soins infirmiers En termes de capacité des écoles des infirmiers, le Cameroun compte 40 écoles publiques et 29 écoles privées, soit un total de 69 écoles de formation des personnels médico-sanitaires (MINSANTE, DRH 2010) qui sont sous la tutelle du Ministère de la santé Publique. Des 69 écoles agrées par le MINSANTE, seules l’Ecole Privée Catholique des Infirmiers de Yaoundé (EPICY) et l’école Privée Catholique des infirmiers Shisong sont affiliées à l’Université Catholique d’Afrique Centrale. 2 Statiques 2011 du décanat de la FMSB 3 Statistiques obtenu par un entretien téléphonique avec le Dr. Achidi, enseignant à la FHS 4 www.udesmontagnes.org, visité le 30 Août 2011 5 Conversation téléphonique avec le doyen de la Faculté, Pr. ABOLO BENTI
  • 7. Page 7 sur 32 Ajouté à ces 69 écoles, il existe neuf6 écoles de formation d’infirmiers sous la tutelle du Ministère de l’Enseignement Supérieur. Ce sont : 1. Ecole des Sciences Infirmière (ESI), Yaoundé 2. Institut Supérieur des professions de Santé, Yaoundé 3. Higher Institute of Health Sciences, Bamenda 4. Saint Judes Higher Institute of Nursing and Biomedical, Bamenda 5. Capitol Higher Institute of Health Sciences and Beauty Therapy, Bamenda 6. Saint Francis Higher Institute of Nursing and Midwifery, Buéa 7. Institut Supérieur de Santé, Bafoussam 8. Institut Supérieur Presbytérien Camille Chazeaud, Sangmélima 9. Higher Institute for Nursing and Technico-Sanitary Personnels, Douala Ces neuf écoles agrées par le Ministère de l’Enseignement Supérieur délivrent des licences professionnelles en Sciences Infirmières, des DSEP (Diplôme Supérieur d’Etudes Professionnelles) et des HND (Higher National Diploma). 6 Source: Ministère de l’enseignement supérieur, Direction de la Prospective et de l’orientation, la Cellule des Statistiques et du Système d'Information Universitaire (CSSIU) , 2011
  • 8. Page 8 sur 32 Les fiches de supervision des écoles de 2011, disponibles à la sous direction de la formation du Ministère de la Santé Publique du Cameroun ont permis d’établir le tableau ci-dessous. Nom de l’école statut Nombre total d’étudiants en soins infirmiers Nombre total d’étudiants en formation de spécialisation Nombre total d’enseignants pour tous les cycles Ecole des Infirmiers des Techniciens du Génie Sanitaire Yaoundé (EiTMS-gs) PUBLIQUE 253 87 76 Ecole des infirmiers diplômés d’Etat de Sa’a PUBLIQUE 145 -7 15 Ecole des Agents Techniques Médico-Sanitaires Yaoundé PUBLIQUE 102 - 16 Ecole des Techniciens Médico-Sanitaires Yaoundé PUBLIQUE 58 - 17 Ecole des Aides- Soignants d’Ayos PUBLIQUE 129 - 19 Ecole des infirmiers Diplômés d’Etat d’Ayos PUBLIQUE 127 - 19 Ecole des Aides- Soignants de Monatele PUBLIQUE 194 - 20 Ecole Privée Catholique des Infirmiers de Yaoundé (EPCIY) PRIVEE 278 20 92 Centre d’Enseignement Spécialisé en techniques d’Analyses Médicales (CESTAM) PRIVEE 157 - 16 Ecole Privée La Rosière de Yaoundé PRIVEE 84 66 Ecole Privée Nursing Academy de Yaoundé PRIVEE 28 - 42 Ecole Privée Virginia Henderson de Yaoundé PRIVEE 68 - 29 Ecole Privée de Formation des Techniciens Dentaires de Yaoundé PRIVEE 48 30 Ecole privée de formation des techniciens en radiologie (DORCAS) PRIVEE 13 - 18 Institut Panafricain de Formation Paramédical (IPAF PM) PRIVEE 84 - 25 Ecole Privée de Formation des Techniciens en Kinésithérapie (Institut Florida) PRIVEE 12 - 13 7 La mention (-) indique 0 étudiants en cycle de spécialisation
  • 9. Page 9 sur 32 Ecole des Infirmiers Diplômés d’Etat Bertoua PUBLIQUE 110 - 24 Ecole des Agents Techniques Médico -Sanitaires Bertoua PUBLIQUE 50 - 6 Ecole des Aides Soignants Abong-Mbang PUBLIQUE 31 - 14 Ecole des Aides Soignants Batouri PUBLIQUE 42 - 11 Ecole des Agents Techniques Médico -Sanitaires Maroua PUBLIQUE 57 - 13 Ecole des Aides Soignants Maroua PUBLIQUE 56 - 15 Ecole des infirmiers Diplômés d’Etat Douala PUBLIQUE 48 - 189 Ecole des Aides Soignants Douala PUBLIQUE 72 - 29 Ecole des Infirmiers Diplômés d’Etat Nkongsamba PUBLIQUE 141 - 21 Ecole Privée de Formation des Personnels Médico- Sanitaires Douala (EFPSA) PRIVEE 147 91 46 Ecole Privée des Lumières des Justes Douala PRIVEE 54 - 25 Ecole Privée d’Emilie Saker Ndoungue PRIVEE 41 - 14 Ecole Privée Internationale des Infirmiers et des Personnels Médico- Sanitaires PRIVEE 119 - 40 Ecole des Infirmiers Diplômés d’Etat Garoua PUBLIQUE 127 - 42 Ecole des Infirmiers Diplômés d’Etat et des Techniques Médico- Sanitaires Bamenda PUBLIQUE 38 - 24 Ecole des Aides Soignants Bamenda PUBLIQUE 49 - 16 Ecole Privée Catholique des infirmiers Shisong PRIVEE 86 66 18 Ecole des Techniciens Médico-Sanitaires Bamenda PUBLIQUE 36 - 13 Ecole Privée des Infirmiers Florence Nightingale HIS BS Bamenda PRIVEE 69 - 18 Ecole Privée de Baptist Banso PRIVEE 39 10 14 Ecole privée Saint Louis Higher Institue of Health PRIVEE 91 - 28
  • 10. Page 10 sur 32 Complexe Privé de Formation des personnels médico- sanitaires fondation TSOPDJIO Dschang PRIVEE 76 - 36 Ecole des infirmiers Diplômés d’Etat de Sangmelima PUBLIQUE 134 - 29 Ecole des Aides Soignants Ebolowa PUBLIQUE 57 - 16 Centre Privé de Formation Paramédical CEPFSA Enonga PRIVEE 35 - 34 Ecole des Infirmiers Diplômés d’Etat Limbé PUBLIQUE 170 - 33 Ecole des Agents Techniques Médico-Sanitaires Limbé PUBLIQUE 37 - 12 Ecole Privée de Formation SWEPTHS Mamfé PRIVEE 26 26 16 Ecole Privée Saint Francis Buea PRIVEE 71 6 21 Ecole des Aides Soignants de Mbalmayo PUBLIQUE 74 - 7 Ecole Infirmiers Diplômés d’Etat de Ngaoundéré PUBLIQUE 129 - 32 Ecole d’Agents Techniques Medico Sanitaires de Maroua PUBLIQUE 57 - 13 Ecole des Aides Soignants Batouri PUBLIQUE 42 - 11 Il est important de noter que depuis Août 2011, le Ministère de la Santé Publique a crée 8 écoles additionnelles qui formeront les sages-femmes. Il est prévu un effectif de 25 sages-femmes par écoles, soit un total de 200 sur l’ensemble du territoire national. Le début effectif des cours dans ces écoles se fera en Novembre 2011.
  • 11. Page 11 sur 32 III- CONDITIONS D’APPROVISIONNEMENT ET DE VENTE DES OUVRAGES ET MATERIELS DIDACTIQUES III-1- Principaux ouvrages fréquemment mentionnés par les étudiants/enseignants dans les écoles de médecine Nom de l’ouvrage et de l’équipement didactique Editeur Distribué par qui Quels sont les points de vente ou de distribution? Langues de publication Format Ordre de prix en monnaie locale Atlas d’Anatomie Humaine Franck Netter DIGESTEC Librairie Fe. Tchuente Français et Anglais Imprimé 49.000FCFA Embryologie Médicale Humaine Langman LIGESTEC Librairie Fe. Tchuente Français Imprimé 14.900 Physiologie Humaine Elaine Marieb LIGESTEC Librairie Fe. Tchuente Français et Anglais Imprimé 19.900 Sherwood LIGESTEC Librairie Fe. Tchuente Français Imprimé 12.900 Livre d’Anatomie Rouvière LIGESTEC Librairie Fe. Tchuente Français Imprimé Tome1 : 74.325 Tome2 : 79.900 Tome3 : 71.800 Tome4 : 56.900 Sémiologie Médicale Marie C. Renaud LIGESTEC Librairie Fe. Tchuente Français Imprimé 33.900 Physiologie Pathologie Flammarion LIGESTEC Librairie Fe. Tchuente Français Imprimé 49.900 Gray’s Anatomy for students Gray LIGESTEC Librairie Fe. Tchuente Français et Anglais Imprimé 49.000FCFA Principe de Medecine Interne Davidson LIGESTEC Librairie Fe. Tchuente Français et Anglais Imprimé 97.900 Gynecology Lansac LIGESTEC Librairie Fe. Tchuente Français Imprimé 79.000 Nb : - Il n’existe pas de distributeur officiel, chaque opérateur importe lui-même les ouvrages qu’il veut bien proposer aux étudiants. -les librairies Saint-Paul et Hachette ont été considérées, mais ne possédait pas de stock de livres médicaux au moment de l’étude.
  • 12. Page 12 sur 32 III-2- Principaux ouvrages fréquemment mentionnés dans les écoles d’infirmiers Nom de l’ouvrage et de l’équipement didactique Editeur Distribué par qui Quels sont les points de vente ou de distribution? Langues de publication Format Ordre de prix en monnaie locale Anatomie/ physiologie /pathologie Brunner et Studdart - Bibliothèque de Shisong Français Anglais Imprimé - Gray’s Anatomy and Physiology Janet Ross & Kathleen J Wilson - Bibliothèque de Shisong Anglais Imprimé - Medical & Surgical Nursing Brunner et Studdart - Bibliothèque de Shisong Anglais Imprimé 40.000 Textbook For Midwives Margaret Myles - Bibliothèque de Shisong Anglais Imprimé 14.000 Fundamentals Of Nursing Barbara R - Anglais Imprimé - IV- Conditions d’approvisionnement et de distribution/vente pour les matériels ou équipements Instruments Ordre des prix Fabricants Pays de fabrication Nom et lieu des points locaux de distribution et d’achat Localisation des points de ventes et de distribution Stethoscope 6.000F- 20.000F8 SPRINGER, HOLTEST, GIMMA France, Allemagne -Bio Africa commande à la maison Holtest en France. -Medibest commande aux maisons HOSPITEX, HTDS, GEMMA en Europe Tuman’s medical, Medibest, Polypharma Otoscope/Laryn goscope 30.000F- 45.000F ZUMAX MEDICAL,H EMMA Angleterre -Bio Africa commande à la maison Holtest en France. Medibest commande aux maisons HOSPITEX, HTDS, GEMMA en Europe Tuman’s medical, Medibest, Polypharma Marteau à Reflexe 5.000F- 10.000F MAISON HOLTEST France Italie -Bio Africa commande à la maison Holtest en France - Medibest commande aux maisons HOSPITEX, HTDS, GEMMA en Europe Tuman’s medical, Medibest, Polypharma Thermomètre 500F- 2.000F MAISON HOLTEST France Italie Bio Africa commande à la maison Holtest en France.-Medibest commande aux maisons HOSPITEX, HTDS, GEMMA en Europe Hôpitaux, pharmacies, Medibest, Polypharma Ophthalmoscope 9.0000F- 120000F ZUMAX MEDICAL Angleterre, France, Italie Bio Africa commande à la maison Holtest en France. Medibest commande aux maisons HOSPITEX, HTDS, GEMMA en Europe Medibest, Polypharma 8 F=CFA Francs
  • 13. Page 13 sur 32 IV- Capacité de distribution, de stockage et de vente des matériels IV-1- Les différentes étapes de la chaîne de distribution des ouvrages du point de leur production à leur point de vente finale Concernant les étapes dans la chaîne de distribution des ouvrages, en début de chaque année, les propriétaires de librairie au Cameroun reçoivent des catalogues des différentes maisons d’éditions. Pour les livres de médecine, le catalogue Vigo Maloine ou autres maisons telles que Masson et Ellipses. Cependant pour effectuer une commande, Maloine reste incontournable même pour les ouvrages édités par Masson et Ellipses. Le senior Manager de la librairie LIGESTEC9 a parcouru les étapes dans la chaîne de distribution des ouvrages du point de fabrication aux points de vente en 7 étapes. 1ère étape : LIGESTEC recueille les besoins en ouvrages auprès des clients, étudiants et enseignants en organisant des caravanes mobiles promotionnelles dans les campus des universités. 2ème étape : La liste des besoins établie à l’issue des caravanes mobiles permet ainsi d’établir une facture pro-format que LIGESTEC envoie par e-mail pour commande auprès des centrales de distribution suivantes : Amateur de livre, horizon éducation et Nouveaux horizons10, toutes basées en France. La facture pro-forma comporte les titres du livre, la quantité, les auteurs, l’éditeur et le mode de transport choisi. Pour la librairie St Paul, le libraire établie un bon de commande à la centrale de distribution l’HARMATTAN. L’HARMATTAN se charge d’expédier la marchandise par voie maritime ou par voie aérienne selon le mémorandum d’entente fixé entre les deux partenaires. 3ème étape : La centrale de distribution renvoie à LIGESTEC la facture pro-format avec les prix imputés à chaque ouvrage. Dès lors LIGESTEC dispose d’un délai de 90 jours pour régler la facture. 9 LIGESTEC est l’abréviation de Librairies Générale des Sciences et Technologies. 10 N O U V E A U X H O R I Z O N S publie en coédition avec les éditeurs français, belges et canadiens une sélection des meilleurs ouvrages classiques et contemporains traduits de l’américain et pratique des prix très bas (quatre à cinq fois inférieurs à ceux du marché français). Source : site internet de « nouveaux horizons »
  • 14. Page 14 sur 32 Cette facture pro-format est déposée à la Société Générale de Surveillance la SGS qui délivre une déclaration d’importation11 . 4ème étape : Après accord de LIGESTEC sur le montant global de la facture, la centrale de distribution envoie un bordereau d’embarquement. La réception des ouvrages se fait généralement après 45 jours par voie maritime au port autonome de Douala. 5ème étape : la procédure de dédouanement au port autonome de Douala. La déclaration en douane doit comporter toutes les pièces réglementaires requises. Le numéro du scellé apposé sur le conteneur doit obligatoirement figurer sur le bordereau de taxation. Après vérification des documents, de l’aspect extérieur du conteneur et du scellé par l’inspecteur des douanes et l’agent de brigade, le bon à enlever est délivré à l’importateur ou à son représentant dans un délai maximal de 12 heures. La facture de frais de dépenses est payée à BOLLORE Africa Logistics Cameroon et comporte :  La taxe guichet unique  Le timbre sur B/L  Changement de circuit  Protocole de douanes  Frais bancaires  TVA sur débours 6ème étape : La réception et la livraison de la marchandise se font par le transitaire (Société SAGA) qui livre à l’entrepôt de LIGESTEC à Yaoundé. 7ème étape : le déballage et vérification de la marchandise se font à l’entrepôt à Yaoundé. Après vérification, les ouvrages seront distribués aux deux filiales de LIGESTEC : Librairie Fe Tchuente et LIGESTEC pour étalage et vente. 11 La déclaration d’importation équivaut à 0.95% de la facture finale pour des marchandises supérieur à 10.000.000 FCFA (dix millions) et de 110.000cfa pour des marchandises ayant un montant compris entre 2.000.000 et 9.999.900 FCFA.
  • 15. Page 15 sur 32 IV-2- Les différentes étapes de la chaîne de distribution des matériels du point de leur fabrication à leur point de vente finale Concernant les étapes dans la chaîne de distribution des matériels suscités (ophtalmoscope, stéthoscope, tensiomètre, marteau à reflexe), deux grandes structures qui font dans la distribution notamment BIO AFRICA et MEDIBEST ont accepté d’apporter des éclairages à cette étude de faisabilité. Pour illustrer, les étapes dans la chaîne de distribution des matériels didactiques, Medibest qui est une Société Camerounaise, fournisseur exclusif des matériels aux hôpitaux de référence de la capitale du Cameroun passe par les étapes suivantes : 1ère étape : En fonction des commandes à eux adressés par les clients (Hôpitaux, étudiants, etc..), le processus commence par un appel téléphonique du fournisseur notamment HOLTEST pour les maisons BIO AFRICA et HOSPITEX pour MEDIBEST. L’entretien téléphonique a pour objet d’adresser d’abord verbalement une demande de livraison de matériel. Suite à l’entretien téléphonique, MEDIBEST soumet une demande pro- format de commande et une facture pro-format qui établie la liste des besoins avec le prix de chaque matériel au fournisseur. 2ème étape : Ensuite, MEDIBEST effectue un virement bancaire qui couvre les frais de matériels mais aussi les frais de transport du pays de fabrication au Cameroun. 3ème étape : La marchandise (stéthoscope, marteau à reflexe, tensiomètre et stéthoscope) sollicitée est transporté par avion marchandise. Cependant, la voie maritime est utilisée quant il s’agit des matériels plus lourd comme ceux utilisés dans les laboratoires des hôpitaux. 4ème étape : A l’arrivée à l’aéroport de Douala, MEDIBEST est tenu de présenter les papiers de dédouanement. Il est à noter que les documents de Douanes sont préparés en même temps que la commande est effectuée. Suite à l’entretien sur les conditions requises pour l’importation avec l’inspecteur des douanes, Mr.Ibrahim Gapche des Services de la Coopération et de la Législation de la Direction Générale des Douanes (DGD), il est requis:  La facture finale de la marchandise  La facture de fret  L’attestation d'assurance  La lettre de transport aérien (LTA)  La déclaration d'importation  la carte du contribuable  La licence d’importation délivrée par les services de douanes et du Ministère du Commerce  Une patente
  • 16. Page 16 sur 32  L’attestation d’inscription au registre de commerce.  Le rapport d'inspection de la Société Générale de Surveillance (SGS) ou le certificat d'exonération des droits et taxes. Toutefois il est important de noter que, d’après la loi de finances 2010, les consommables médicaux sont exonérés de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA). Pour l'importation des biens tels que les produits pharmaceutiques (une autorisation de mise sur le marché (AMM) délivrée par le Ministre chargé de la santé publique, ainsi qu'un "visa transit santé" de la délégation régionale de la santé publique 5ème étape : Après avoir présenté le dossier de douanes, le transitaire s’occupera de récupérer la marchandise auprès des services de Douanes et de la livrer au siège national de MEDIBEST à Douala. En général un camion cargo ou des véhicules tout terrain quatre roues transporteront les matériels /consommables de l’aéroport à l’entrepôt principal de la maison de distribution MEDIBEST. 6ème étape : De l’entrepôt de MEDIBEST à Douala, les matériels sont acheminés dans les quatre filiales nationales. La distribution se fait par voie terrestre grâce à des agences de voyage. D’après le représentant de MEDIBEST à Yaoundé, « Les conditions de transport terrestre sont précaires mais cependant reste privilégiés au détriment du transport aérien qui reste onéreux. » IV-3 Pour les points de distribution et des ventes listés dans les tableaux, combien en a-t-on dans le pays ? MEDIBEST a 3 points de distribution sur l’ensemble du territoire national. Ces quatre succursales desservent chacune une grande région du Cameroun. Ainsi, La filiale de N’Gaoundéré dessert les 3 régions du Septentrion, la maison mère à Douala dessert le Littoral, l’agence de Yaoundé dessert le Centre et le Sud. LEGISTEC quant à elle n’a que deux filiales localisées dans la capitale, Yaoundé. Toutefois, un partenariat est entrain de se consolider entre LEGISTEC et la Librairie du Savoir à Ngaoundéré qui dessert toutes les 3 régions septentrionales ainsi que le Tchad.de plus, LEGISTEC effectue des stratégies avancées en allant vers l’ acheteur final par le biais des expositions vente et des représentants de l’association des étudiants de chaque Faculté de Médecine.
  • 17. Page 17 sur 32 IV-4 Des entrepôts existent-ils dans le pays? Si oui, combien y en a-t-il ? et quelle est leur capacité de stockage? Des entrepôts tels qu’en occident n’existeraient pas au Cameroun. Cependant, les importateurs et grossistes rencontrés font mention des magasins en location au sein de certains immeubles. Ces enceintes vides leur servent de lieu de stockage. Trois magasins en plein centre ville de Yaoundé, d’une surface égale à 1.000mètres carré servirait d’entrepôt à la société LIGESTEC. La société MEDIBEST quant à elle utilise les grandes surfaces d’environ 1500 mètre cube de son siège national à Douala comme entrepôt. IV-5- En moyenne combien de temps prend t-il de recevoir un produit d’un point de vente après qu’il a été commandé chez le fabricant ? Cette durée varie en fonction des produits à importer. Pour les matériels tels que les stéthoscopes, thermomètre, marteau à reflexe, ophtalmoscope et tensiomètre, en moyenne 72 heures. Cependant pour les ouvrages, la durée de transport est supérieure à 45 jours. IV-6- Les enseignants et/ou étudiants peuvent-ils passer directement la commande auprès des fabricants ? Il est impossible pour les étudiants et enseignants de passer directement la commande auprès des fabricants pour trois raisons :  Tout d’abord ils n’ont pas d’agréments auprès des centrales de distribution  Ensuite il faut une quantité minimale requise pour effectuer une commande auprès du fabricant  Enfin les individus ne peuvent être « cofacés »12, seuls des entreprises peuvent être « cofacées. » 12 COFACE SERVICES WEST AFRICA CAMEROON : Vérifie auprès de l’entreprise, et préalablement à toute décision, tout incident de paiement, propose des services d’assurance-crédit dans 95 pays, notamment grâce à ses partenaires du réseau CreditAlliance.
  • 18. Page 18 sur 32 IV-6- Transport  Les distributeurs Camerounais privilégient le transport terrestre. Les moyens de transport des équipements et ouvrages les plus abordables et sécurisés d’après eux sont les cars de transport des agences de voyage.  Les ouvrages et matériels didactiques peuvent également être distribués par voie postale, cependant ce moyen est réputé onéreux, lent avec un taux relativement élevé de perdition de colis postaux.  Le transport terrestre est le moyen de transport privilégié des maisons de distributions cependant la multiplicité des zones de contrôles policières et les tracasseries douanières rendent difficile la distribution des ouvrages et matériels.  les facteurs qui facilitent la distribution/transport de ces produits dans le pays sont la présence des cars des agences de voyage terrestres. V- Cadre ou conditions légales d’importation et des services douaniers  La quantité totale estimée des livres importés chaque année au Cameroun par LEGISTEC est de 40.000 livres (équivalent à une somme de 200.000.000 FCFA) par an. De ces 40.0000 livres, 10.000 sont les ouvrages de médecine et de sciences infirmières.  la quantité totale estimée de matériels didactiques importés chaque année dans le pays par MEDIBEST est d’environ 50.000 cinquante mille tonnes par an. Il ne serait possible d’estimer l’importation nationale, puisque ces chiffres ne sont pas gratuitement disponibles pour le public dans les services de Douanes.  les conditions et les normes légales relatives à l’importation des ouvrages et matériels didactiques au Cameroun ont été décrites dans les diverses étapes des sections IV-1 et 2. Pour réguler les activités d’importation au Cameroun, le Gouvernement Camerounais par le biais de la Douane utilise comme matériel de travail :  Les accords internationaux et conventions en matière de commerce international  Le code des douanes CEMAC 13  Le tarif des Douanes de la CEMAC 13 CEMAC : Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale
  • 19. Page 19 sur 32  Les lois et règlements de la république Nous avons les produits à valeur imposable et les produits exonérés des droits de douane et des taxes fiscales. Pour les régimes des produits exonérés ou régime de franchise : Au niveau des douanes. Pour l’application de cette franchise nous avons l’acte 2/92 et l’article 272 du code des douanes. Pour qu’une marchandise soit frappée du régime de franchise il faudra que l’importateur remplisse les conditions ci-dessous :  Demande adressée au Directeur général des douanes tout en faisant mention de la nature, quantité et destination des produits.  Une Copie du titre de transport (connaissement par voie maritime ou lettre de transport de transport aérien)  Tout autre document régissant de notre organisation attestant ses liens avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Au niveau des services de fiscalité, pour toutes les activités à caractère social, il faudra la création d’une société civile, et pour créer une société il faudra le statut de la société et être enregistré au Ministère du Commerce. Au Cameroun il y a concurrence c’est-à-dire libre entrée et libre sortie des biens. Pour ce qui est des taxes, il est régit par le code général des impôts (CGI) édition officielle. Ainsi à l’article 153 du CGI nous avons des textes relatifs à l’importation des ouvrages et matériels exonérés des taxes fiscales  Il n’existe pas une agence de contrôle de qualité établie pour les ouvrages et matériels didactiques. Cependant au niveau du Ministère du Commerce une agence de contrôle de norme et de qualité a été récemment crée mais reste encore embryonnaire.  les principaux enjeux sur ce plan dans le pays sont le mode d'organisation concertation avec les fournisseurs, les distributeurs et autour du canal de distribution  les facteurs légaux qui pourraient faciliter l’implantation du présent projet de programme au Cameroun sont nombreux. Des mesures ont été mises en œuvre par les pouvoirs publics pour encourager les importations. Il s’agit notamment de :  la simplification des procédures douanières  l’Ordre National des libraires du Cameroun existe au Cameroun et pourrait faciliter l’implantation d’AFRITEX
  • 20. Page 20 sur 32  Le Ministère de la culture apporte également son soutien à travers l’aide à la diversification des fonds proposée aux libraires à l’étranger  l’acquisition depuis janvier 2007 du Système Douanier Automatisé (SYDONIA) a eu une influence très positive sur les délais de dédouanement et de passage des marchandises au niveau de tous les secteurs de douane du territoire national.  L’élaboration d’un document appelé Guide de la douane mettant en relief les missions de l’administration des Douanes et comment dédouaner les marchandises au Cameroun  La fixation des prix par l’administration au travers de la mercuriale. La mercuriale est un document établi par le Ministère du Commerce qui fixe le prix de chaque produit sur le marché Camerounais.  La concurrence pure et parfaite ; le marché n’est pas détenu par une seul personne.  La libre entrée et sortie dans le marché.  l’application de la valeur transactionnelle dans le calcul des droits de douane ;  La réduction des délais de traitement des déclarations en douane à l’importation (6h) et à l’exportation (2h)  la continuité du Service Public par la disponibilité totale des personnels pour les opérations de dédouanement et enlèvement des marchandises. Commentaire  l’école de Shisong des partenaires étrangers représentait une grande aide dans la fourniture de livres gratuitement.  L’utilisation des fascicules (typed notes) élaboré par des enseignants est courant  Certaines écoles choisissent d’importer les livres qu’ils estiment nécessaires pour la formation des étudiants comme l’école privée catholique de Shisong  les libraires trouvent que ce programme sera une entrave à leurs activités commerciales. *  Les enseignants interrogés ont beaucoup critiqué le questionnaire tant sur la forme que sur le fond. Ils se sont d’abord outré de savoir que le questionnaire leur demandait ou ils avaient obtenus leur diplôme de médecin généraliste ce qui faut que la plupart des personnels enseignants non médecins ont considéré le questionnaire spécifiquement adressé aux médecins at que les non médecins était frustrant de ne pas recueillir les. Les fautes d’orthographes et l’absence de contextualisation. Ils ont estimé que le questionnaire n’était pas adapté au contexte Camerounais avec les questions comme des achats en ligne et ont
  • 21. Page 21 sur 32 recommandé que d’dorénavant le questionnaire soit au préalable étudié par les professionnels Camerounais avant d’être administré.  les personnes interviewes refusent de remplir le questionnaire en majuscule, trouvant cela très difficile  les enseignants de rang magistral en général, les professeurs agrégés étaient moins disposées à remplir le questionnaire que les assistants et les charges de cours.  Les enseignants infirmiers qui ont rempli le questionnaire se sont offusques et ce sont dits délaissés du fait du début du questionnaire qui a leur avis était adressé aux médecins et souhaite un questionnaire spécifique pour les infirmiers
  • 22. Page 22 sur 32 REFERENCES 1.Cameroon Medical. Trimestriel de l’Ordre National des Médecins du Cameroun. Juillet/aout/Septembre 2011. Issue N°15.Page 08 2.Ministère de la Santé Publique. Manuel des procédures administratives et financières des écoles médico-sanitaires publiques. 2007 3. Ministère de la Santé Publique. Le décret n°80/ 198 du 9 juin 1980 réglemente la classification des écoles, selon le nombre de filières et les tâches des personnels 4. Ministère de la Santé Publique. arrêté interministériel n° 142/J1/MINEDUC/DEP, n° 0140/MSP/DS/SFD du 12 juin 1979 fixant les conditions d'organisation et de fonctionnement des établissements privés de formation des personnels médico-sanitaires, 5. MINESEC,1998. loi numéro 98/004 du 14 Avril 1998 en son article17 d'orientation de l'éducation 6. Quelques Repères Historiques, FMSB, 2011. www.fmsb.uninet 7. Extrait de l'ACTE N° 5/94-UDEAC-556-CD-56 portant modification des articles 5 et 16 et suppression de l'article 14 de l'Acte n° 7/93-UDEAC-556-CD-SE1 portant révision du Tarif Extérieur Commun et fixant les modalités d'application du Tarif Préférentiel Généralisé.- (19 Décembre 1994) 8. Document de l’analyse de la situation des ressources humaines au Cameroun (2010) MINSANTE,DRH 2010 9. arrêté n°5024 /MINSANTE DU 18 NOVEMBRE 2010) 10. loi de finances 2010 11. www.udesmontagnes.org 12. Annuaire Statistique 2008 de l’Enseignement Supérieur du Cameroun 13. Annuaire Statistique 2009 de l’Enseignement Supérieur du Cameroun 14. Présidence de la République . décret No.2011/045 du 8 Mars 2011 porte organisation de l’Université de Bamenda
  • 23. Page 23 sur 32 Annexe1 : Liste des ouvrages disponibles et en vente à l’école Catholique de Shisong
  • 25. Page 25 sur 32 Annexe 2 : Liste des facultés de médecine du Cameroun/ 2011 Région Etablissement- Institution- Facultés Doyen Statut Date De Création D’autorisation Date D’ouverture Email Téléphone Centre Université YAOUNDE I Faculté de Médecine et des Sciences Biomédicales BP 1364 YAOUNDE Professeur TETANYE EKOE public 1969 1969 Tel : 22 31 12 24/22 31 05 86 22 03 88 43/22 03 88 41 facmeduy1@hotmail.fr Littoral Faculté de Médecine et Sciences Pharmaceutiques 2701 DOUALA Professeur EBANA MVOGO Côme public 2007 2007 Tél : 33 01 41 39/31 01 41 29 facmedouala@gmail.com Ouest Université des Montagnes Institut Supérieures des Sciences de la Santé BP 208 BANGANGTE Professeur Lazare KAPTUE privé 2005 2008 Tél : 33 02 51 41/ 33 48 90 89 Fax : 22 23 98 02 info@udesmontagnes.org Ikaptue@udesmontagnes.or g Centre Institut Supérieur de Technologie Médicale NKOLONDOM BP 188 YAOUNDE Sous tutelle de l’Université de DOUALA Professeur Paul HAGBE privé 2005 2007 Tél : 22 67 39 94/77 75 08 36 75 547 95 89 Istm2007@yahoo.fr Sud Ouest Université de BUEA Faculty of Health Sciences BP 63 BUEA Professeur Peter M. NDUMBE public 2007 2007 Tél : 33 32 21 34 Sud Institut Supérieur Privé Laïc de l’Equateur Université de l’Equateur BP 1022 EBOLOWA Professeur ABOLO MBENTI Louis privé 2010 12/03/2010 Tél : 99 87 43 30/70 89 51 57 22 28 40 30 louisabolo@yahoo.fr Sud Institut Supérieur Protestant des Sciences et Technologies d’ELAT Université protestante Edwin COZZENS BP 720 EBOLOWA Professeur Henri OBIANG MD privé 21/09/2007 2008 obiang.henri@yahoo.fr 77 52 23 99
  • 26. Page 26 sur 32 Ouest Université de DSCHANG BP 96 DSCHANG En cours de création Tel : 33 45 13 81 Annexe 3 : LISTE DES ECOLES DE FORMATION PUBLIQUES OU PRIVEES AGREEES PAR LE MINISTERE DE LA SANTE PULIQUE DU CAMEROUN EN 2011 REGION ECOLES Année de création FILIERES ADAMAOUA (2 écoles) Ecole des Aides Soignants Ngaoundéré 1985 Aide- Soignant Ecole des Infirmiers Diplômés d’Etat Ngaoundéré 2008 Infirmier Diplômé d’Etat CENTRE (20 écoles) Ecole des Infirmiers Diplômés d’Etat en -Santé de la Reproduction -Ophtalmologie -Santé Mentale -Anesthésie Réanimation et des Sages Femmes/Infirmiers Accoucheurs Yaoundé 2004 Infirmier Diplômé d’Etat spécialisé en : - Santé Mentale ; - Ophtalmologie ; - Anesthésie/Réanimation - Sage- Femme / Infirmier Accoucheur Ecole des Infirmiers des Techniciens du Génie Sanitaire Yaoundé (EiTMS-gs) 1971 - Infirmier Diplômé d’Etat - Technicien Médico Sanitaire Génie Sanitaire. Ecole des infirmiers diplômés d’Etat de Sa’a 2003 -Infirmier Diplômé d’Etat Centre Louis Pasteur Yaoundé 1959 -Technicien Médico- Sanitaire (option
  • 27. Page 27 sur 32 BP 1274 Yaoundé Analyses Médicales) Ecole des Agents Techniques Médico- Sanitaires Yaound Ecole des Techniciens Médico-Sanitaires Yaoundé 1976 2010 Agent Technique Médico Sanitaire (ATMS) - Technicien Médico- Sanitaire (option Analyses Médicales) Ecole des Aides Soignants de Mbalmayo 1977 Aide-Soignant Ecole des Aides- Soignants d’Ayos 1930 Aide- Soignant Ecole des infirmiers Diplômés d’Etat d’Ayos 2008 Infirmier Diplômé d’Etat Ecole des Aides- Soignants de Monatele 2010 Aide- Soignant Ecole Privée Catholique des Infirmiers de Yaoundé (EPCIY) BP 184 Yaoundé 1959 - Infirmier Diplômé d’Etat - Infirmier Diplômé d’Etat spécialisé en : - Santé de la Reproduction ; - Anesthésie Réanimation ; -Technicien Médico- Sanitaire (option analyses médicales) ; - Aide- Soignant. Centre d’Enseignement Spécialisé en techniques d’Analyses Médicales (CESTAM) BP 20 179 Yaoundé 1996 - Agent Technique Médico -Sanitaire (ATMS) ; - Technicien Médico -Sanitaire (option Analyses Médicales) Ecole Privée La Rosière de Yaoundé BP 14 712/30 568 Yaoundé 2010 -Aide- soignant ; -Infirmier Diplômé d’Etat ; Technicien Médico -Sanitaire (option Analyses Médicales)
  • 28. Page 28 sur 32 Ecole Privée Nursing Academy de Yaoundé 2010 -Infirmier Diplômé d’Etat ; -Aide- Soignant ; -Agent Technique Médico -Sanitaire (ATMS) Ecole Privée Virginia Henderson de Yaoundé 2010 -Infirmier Diplômé d’Etat ; -Aide-Soignant. Centre de Formation Paramédical d’Ekounou (CFPP) 2010 -Agent Technique Médico -Sanitaire (ATMS) -Technicien Médico -Sanitaire (option Analyses Médicales) -Technicien Médico -Sanitaire (option Radiologie) Ecole Privée de Formation des Techniciens Dentaires de Yaoundé 2010 Technicien Médico- Sanitaire (option Odontologie) Ecole privée de formation des techniciens en radiologie (DORCAS) 2010 Technicien Médico-Sanitaire (option Radiologie) Institut Panafricain de Formation Paramédical (IPAF PM) 2010 - Technicien Médico- Sanitaire (option Radiologie) ; - Agent Technique Médico -Sanitaire (ATMS) ; -Aide- Soignant Ecole Privée de Formation des Techniciens en Kinésithérapie (Institut Florida) 2010 -Technicien Médico- Sanitaire (option Kinésithérapie) EST (5 écoles) Ecole des Infirmiers Diplômés d’Etat Bertoua 2008 -Infirmier Diplômé d’Etat Ecole des Aides Soignants Bertoua 1977 -Aide- soignant Ecole des Agents Techniques Médico - Sanitaires Bertoua 1984 -Agent Technique Médico -Sanitaire (ATMS) Ecole des Aides Soignants Abong-Mbang 1973 -Aide- Soignant Ecole des Aides Soignants Batouri 2010 -Aide- Soignant
  • 29. Page 29 sur 32 EXTREME- NORD (3 écoles) Ecole des Agents Techniques Médico - Sanitaires Maroua 1985 Agent Technique Médico -Sanitaire (ATMS) Ecole des Aides Soignants Maroua 1981 Aide- Soignant Ecole des infirmiers Diplômés d’Etat Maroua 2008 Infirmier Diplômé d’Etat LITTORAL (8 écoles) LITTORAL Ecole des infirmiers Diplômés d’Etat Douala 1985 Infirmier Diplômé d’Etat Ecole des Aides Soignants Douala BP 1943 Douala 1969 Aide- Soignant Ecole des Infirmiers Diplômés d’Etat Nkongsamba 2008 Infirmier Diplômé d’Etat Ecole Privée de Formation des Personnels Médico- Sanitaires Douala (EFPSA) BP 4100 Douala 1993 -Aide- Soignant -Agent Technique Médico -Sanitaire (ATMS) -Infirmier Diplômé d’Etat -Technicien Médico -Sanitaire Génie Sanitaire -Technicien Médico -Sanitaire (Analyses Médicales) -Technicien Médico –Sanitaire (Radiologie) Ecole Privée des Lumières des Justes Douala BP 7440 Douala 1998 -Aide-soignant ; -Agent Technique Médico- Sanitaire (ATMS) Ecole Privée d’Emilie Saker Ndoungue 1973 -Aide-Soignant Ecole Privée Internationale des Infirmiers et des Personnels Médico- Sanitaires Douala 2010 -Infirmier Diplômé d’Etat ; -Technicien Médico- Sanitaire (option analyses médicales) Institut Panafricain de Psychomotricité et de Relaxation Douala 2010 Technicien Médico- Sanitaire (Psycho motricité et Relaxation) Ecole des Infirmiers Diplômés d’Etat Garoua 1981 Infirmier Diplômé d’Etat
  • 30. Page 30 sur 32 NORD (3 écoles) Ecole des Aides Soignants Garoua 2008 Aide-soignant Ecole Privée des Infirmiers Complexe Privé de Guider (EPIG) BP 1281 Garoua 1991 -Aide-soignant ; -Infirmier Diplômé d’Etat ; -Infirmier Diplômé d’Etat spécialisé en Santé de la Reproduction. NORD-OUEST (10 écoles) NORD-OUEST Ecole des Infirmiers Diplômés d’Etat et des Techniques Médico- Sanitaires Bamenda 1969 Infirmier Diplômé d’Etat Ecole des Infirmiers Diplômés d’Etat en Santé de Reproduction et des Sages Femmes Bamenda 2004 -Infirmier Diplômé d’Etat spécialisé en Santé de la Reproduction ; -Sage femme Diplômée d’Etat/Infirmier Accoucheur. Ecole des Aides Soignants Bamenda 2001 Aide- Soignant Ecole des Agents Techniques Médico- Sanitaires Bamenda 1973 Agent Technique Médico-Sanitaire /ATMS (option analyses médicales) Ecole Privée Catholique des infirmiers Shisong 1954 -Aide-soignant ; -Infirmier Diplômé d’Etat ; - Technicien Médico- Sanitaire (option analyses médicales) **nouveau Ecole des Techniciens Médico-Sanitaires Bamenda 2010 - Technicien Médico- Sanitaire (option analyses médicales) Ecole Privée des Infirmiers Florence Nightingale HIS BS Bamenda 2010 -Aide-soignant ; -Infirmier Diplômé d’Etat Ecole Full Gospel Bamenda 2010 -Infirmier Diplômé d’Etat Ecole Privée de Baptist Banso Ecole privée Saint Louis Higher Institue of Health PO BOX 126 Bamenda 2010 2004 -Aide- Soignant -Technicien Médico –Sanitaire (option kinésithérapie) -Technicien Médico Sanitaire (option pharmacie)
  • 31. Page 31 sur 32 -Technicien Médico Sanitaire (option odontologie) OUEST (8 écoles) Ecole des Infirmiers Diplômés d’Etat Bafoussam 1985 -Infirmier Diplômé d’Etat Ecole des Aides Soignants Bafoussam 1975 -Aide- Soignant Ecole des Aides Soignants Foumban 1977 -Aide- Soignant Ecole des Infirmiers Diplômés d’Etat Foumban 2010 -Infirmier Diplômé d’Etat Ecole Privée Fondation Tchuenteu Bafoussam 1994/2003 -Aide-soignant ; -Infirmier Diplômé d’Etat Ecole privée médico-sanitaires Banka Bafang 2010 -Aide- Soignant Ecole privée des agents techniques médico- sanitaires Foumbot 2010 Agent Technique Médico -Sanitaire /ATMS Complexe Privé de Formation des personnels médico-sanitaires fondation TSOPDJIO Dschang 2010 -Infirmier Diplômé d’Etat ; -Agent Technique Médico -Sanitaire /ATMS SUD (4 écoles) Ecole des Infirmiers Diplômés d’Etat Ebolowa 1985 -Infirmier Diplômé d’Etat Ecole des infirmiers Diplômés d’Etat de Sangmelima 2003 -Infirmier Diplômé d’Etat Ecole des Aides Soignants Ebolowa 1969 -Aide-soignant Centre Privé de Formation Paramédical CEPFSA Enongal 1998 -Aide-soignant ; -Infirmier Diplômé d’Etat.
  • 32. Page 32 sur 32 SUD-OUEST (6 écoles) Ecole des Aides Soignants Limbé 1971 -Aide-soignant Ecole des Infirmiers Diplômés d’Etat Limbé 1985 -Infirmier Diplômé d’Etat Ecole des Agents Techniques Médico- Sanitaires Limbé 1986 Agent Technique Médico -Sanitaire /ATMS (option analyses médicales) Ecole Privée de Formation SWEPTHS Mamfé 1994 Aide- Soignant Ecole Privée Saint Francis Buea 2004 Aide- Soignant Ecole Privée Redemption Medical Foundation Muyuka 2010 Aide- Soignant