Sondage ELABE pour MARIANNE
25 septembre 2015
Intentions de vote Elections
Régionales : les listes LR-UDI et FN au
coude à...
Interrogation
Fiche technique
2
Constitution de l’échantillon
Mode de recueil et dates de terrain
La représentativité de l...
Note sur les marges d’erreur
3
25/09/2015
Les intentions de vote aux élections régionales
Pour un échantillon de 1000 pers...
LES PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS
25/09/2015
Les intentions de vote aux élections régionales 4
Principaux enseignements
5
Le potentiel de participation à deux mois du premier tour laisse augurer d’une participation él...
Principaux enseignements
6
Les listes LR-UDI et Front national au coude-à-coude, la gauche pâtit de ses divisions
A ce sta...
LE POTENTIEL DE PARTICIPATION
Intention d’aller voter
au premier tour des élections régionales.
25/09/2015
Les intentions ...
Potentiel de participation à 2 mois du premier tour
Question : Sur une échelle allant de « 0 » à « 10 », quelle est la pro...
LE RAPPORT DE FORCE POLITIQUE NATIONAL
Intentions de vote dans la perspective
du premier tour des élections régionales.
25...
25/09/2015
Les intentions de vote aux élections régionales 10
Le rapport de force politique national présenté page suivant...
1,5
6
22,5
8,5
1,5
1,5
27
3
26
2,5
Listes d'extrême-gauche
Listes Front de gauche
Listes PS et alliés
Listes EELV et allié...
25/09/2015
Les intentions de vote aux élections régionales 12
Suffrages exprimés
Total
Extrême
gauche
Front de
gauche
Part...
25/09/2015
Les intentions de vote aux élections régionales 13
Le rapport de force national dans la perspective du 1er tour...
14 place Marie-Jeanne Bassot
92300 Levallois / Fr
Tél. +33 (0)1 45 63 74 52
@elabe_fr
www.elabe.fr
Yves-Marie CANN – Direc...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

ELABE pour MARIANNE Intentions de vote Élections Régionales : Les listes LR-UDI et FN au coude à coude

506 vues

Publié le

Alors que 43 % des Français se disent certains d’aller voter, les listes estampillées LR-UDI et alliés sont créditées de 27%des intentions de vote au plan national. Elles devancent d’un point celles du Front National (26%), suivies des listes présentées par le Parti socialiste et ses alliés(22,5%).

Publié dans : Données & analyses
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
506
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
183
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

ELABE pour MARIANNE Intentions de vote Élections Régionales : Les listes LR-UDI et FN au coude à coude

  1. 1. Sondage ELABE pour MARIANNE 25 septembre 2015 Intentions de vote Elections Régionales : les listes LR-UDI et FN au coude à coude
  2. 2. Interrogation Fiche technique 2 Constitution de l’échantillon Mode de recueil et dates de terrain La représentativité de l’échantillon a été assurée selon la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge et profession de l’interviewé après stratification par région et catégorie d’agglomération. Echantillon de 986 personnes inscrites sur les listes électorales, issu d’un échantillon national de 1 004 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Interrogation par Internet les 22 et 23 septembre 2015. 25/09/2015 Les intentions de vote aux élections régionales La notice de ce sondage peut être consultée à la Commission des sondages.
  3. 3. Note sur les marges d’erreur 3 25/09/2015 Les intentions de vote aux élections régionales Pour un échantillon de 1000 personnes, les marges d’erreur sont les suivantes avec un niveau de confiance de 95% : Exemple de lecture : Pour un résultat observé de 25 %, il y a 95% de chances pour que le résultat réel soit compris entre 22,3 % et 27,7 %. Pour un pourcentage de : La marge d’erreur est de : Le résultat réel se situe dans une fourchette entre : 5% +/- 1.4 3.6 et 6.4 10% +/- 1.9 8.1 et 11.9 15% +/- 2.2 12.8 et 17.2 20% +/- 2.5 17.5 et 22.5 25% +/- 2.7 22.3 et 27.7 30% +/- 2.8 27.2 et 32.8 35% +/- 3 32 et 38 40% +/- 3 37 et 43 45% +/- 3.1 41.9 et 48.1 50% +/- 3.1 46.9 et 53.1 55% +/- 3.1 51.9 et 58.1 60% +/- 3 57 et 63 65% +/- 3 62 et 68 70% +/- 2.8 67.2 et 72.8 75% +/- 2.7 72.3 et 77.7 80% +/- 2.5 77.5 et 82.5 85% +/- 2.2 82.8 et 87.2 90% +/- 1.9 88.1 et 91.9 95% +/- 1.4 93.6 et 96.4
  4. 4. LES PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS 25/09/2015 Les intentions de vote aux élections régionales 4
  5. 5. Principaux enseignements 5 Le potentiel de participation à deux mois du premier tour laisse augurer d’une participation électorale proche de celle de 2010. Alors que la participation électorale avait atteint un plus bas historique pour des élections régionales en 2010 (46,3% au premier tour), 43% des personnes interrogées par ELABE pour Marianne se disent d’ores-et-déjà « tout à fait certain d’aller voter » le 6 décembre prochain. Un tel résultat en début de campagne électorale laisse augurer d’une participation au moins équivalente, sinon plus élevée qu’il y a six ans. Ce résultat encourageant masque toutefois d’importantes disparités d’une catégorie de population à une autre. A un peu plus de deux mois du premier tour, les hommes apparaissent ainsi plus mobilisés que les femmes (46% contre 40% de « tout à fait certain d’aller voter »). Surtout et dans la continuité des précédents scrutins de 2014 et du printemps 2015, le potentiel de participation varie fortement selon la classe d’âge des personnes interrogées. A titre d’exemple, seuls 31% des 18-24 ans et 28% des 25-34 ans se disent certains d’aller voter, contre 50% des personnes âgées de 50 à 64 ans et jusqu’à 56% chez les 65 ans et plus. En toute logique, ce sont donc les retraités qui apparaissent aujourd’hui comme la catégorie socioprofessionnelle la plus mobilisée (55%) alors que les catégories populaires apparaissent très nettement en retrait (32% chez les employés et 37% chez les ouvriers). L’analyse du potentiel de participation en fonction des principaux électorats aux premier tour de l’élection présidentielle de 2012 s’avère elle aussi riche d’enseignements. De manière générale, les votants du 22 avril 2012 s’avèrent logiquement plus mobilisés que ceux qui s’étaient abstenus. Plus surprenant, ce sont aujourd’hui les anciens électeurs de François Hollande qui apparaissent comme les plus mobilisés (54% de « tout à fait certain d’aller voter). Ceux de Nicolas Sarkozy témoignent eux aussi d’un bon potentiel de mobilisation (49%), supérieur à celui enregistré chez les anciens électeurs de Marine Le Pen (46%). Deux logiques opposées peuvent expliquer un tel résultat chez les anciens électeurs de François Hollande. Tout d’abord, la volonté de profiter de ce dernier scrutin avant 2017 pour sanctionner l’exécutif ou lui adresser un rappel à l’ordre ne peut être écartée. A l’inverse, il convient aussi de considérer l’effet potentiellement mobilisateur que peut avoir l’anticipation d’un Front national au plus haut dans les urnes et donc susceptible d’emporter une ou plusieurs régions à l’issue du scrutin. Une telle perspective pourrait alors être de nature à favoriser non seulement la participation à gauche mais aussi un vote plus stratège et donc utile en faveur des listes présentées par le Parti socialiste et ses alliés. 25/09/2015 Les intentions de vote aux élections régionales
  6. 6. Principaux enseignements 6 Les listes LR-UDI et Front national au coude-à-coude, la gauche pâtit de ses divisions A ce stade encore avancé de la campagne électorale, les listes estampillées LR-UDI et alliés sont créditées de 27% des intentions de vote au plan national. Elles devancent d’un point celles du Front national (26%), suivies des listes présentées par le Parti socialiste et ses alliés (22,5%). Les trois premières forces politiques captant à elles seules plus des trois quarts des intentions exprimées, les autres listes émargent à des niveaux sensiblement inférieurs. Les listes EELV et alliés sont ainsi créditées de 8,5% des intentions de vote, suivies par celles présentées par les composantes du Front de gauche (6%). Sachant que les discussions dans la perspective d’une alliance EELV-Front de gauche ou EELV-Parti de gauche n’ont pas encore abouti dans de nombreuses régions, ces résultats laissent toutefois entrevoir un possible franchissement de la barre symbolique des 10% pour EELV et ses alliés dans l’hypothèses où des accords électoraux seraient conclus ces prochaines semaines. Toutes les autres listes testées sont créditées d’un score inférieur à 5%, au premier rang desquelles les listes Debout La France (3%). S’il devait se vérifier au soir du 6 décembre, et sans présager d’une évolution possible de l’offre électorale d’ici à la campagne officielle, ce rapport de force national s’avère annonciateur d’un entre-deux tours potentiellement douloureux pour la gauche. En effet, les listes LR-UDI et alliés d’une part et Front national d’autre part pourraient occuper les deux premières places dans plusieurs régions au soir du premier tour, reléguant la première liste de gauche (vraisemblablement socialiste) en troisième position. Ceci poserait inévitablement la question du maintien au second tour face au risque de favoriser la victoire du FN dans certaines régions. Une telle perspective d’avère d’autant plus délicate pour la gauche qu’elle totalise au plan national 38,5% des intentions de vote exprimées. S’il s’avère sensiblement inférieur à celui de mars 2010 (50,2% au plan national au 1er tour) un tel résultat n’est pas pour autant négligeable dans un contexte de tripartition de l’espace politique marqué par la montée du Front national. Dans le détail, il convient enfin de noter que le Front national obtient à nouveau ses meilleurs scores parmi les catégories populaires. A titre d’exemple, 46% des ouvriers exprimant une intention de vote choisissent le Front national, contre 20% pour le PS et ses alliés, 15% pour LR-UDI et 10% le Front de gauche. Les listes LR-UDI (et alliés) enregistrent quant à elles leurs meilleurs scores chez les retraités (33%) et surtout parmi les plus de 65 ans (37%). Si elles culminent à 32% chez les 50-64 ans (la « génération Mitterrand »), les listes du PS et ses alliés sont en revanche devancées par LR-UDI chez les CSP+ (avec respectivement 26% et 31%). Yves-Marie CANN, Directeur des études politiques 25/09/2015 Les intentions de vote aux élections régionales
  7. 7. LE POTENTIEL DE PARTICIPATION Intention d’aller voter au premier tour des élections régionales. 25/09/2015 Les intentions de vote aux élections régionales 7
  8. 8. Potentiel de participation à 2 mois du premier tour Question : Sur une échelle allant de « 0 » à « 10 », quelle est la probabilité que vous alliez voter au premier tour des élections régionales qui aura lieu le 6 décembre, sachant « 0 » signifie que vous êtes tout à fait certain de ne pas aller voter et « 10 » signifie que vous êtes tout à fait certain d’aller voter ? Les notes intermédiaires permettent de nuancer votre réponse. En % Les intentions de vote aux élections régionales 8 25/09/2015 43%des répondants se disent « Tout à fait certain d’aller voter » au premier tour, le 6 décembre. 46 40 31 28 39 50 56 43 40 39 32 37 55 44 44 54 47 49 46 16 SEXE Un homme Une femme AGE 18-24 ans 25-34 ans 35-49 ans 50-64 ans 65 ans et plus PROFESSION Artisan, commerçant Cadre et prof. sup. Profession intermédiaire Employé Ouvrier Retraité Autre Inactif VOTE PRESIDENTIELLE 2012 Jean-Luc MELENCHON François HOLLANDE François BAYROU Nicolas SARKOZY Marine LE PEN Abstention, vote blanc ou nul SEXE AGE PROFESSION VOTE PRESIDENTIELLE 2012 Ensemble des inscrits
  9. 9. LE RAPPORT DE FORCE POLITIQUE NATIONAL Intentions de vote dans la perspective du premier tour des élections régionales. 25/09/2015 Les intentions de vote aux élections régionales 9
  10. 10. 25/09/2015 Les intentions de vote aux élections régionales 10 Le rapport de force politique national présenté page suivante agrège à l’échelle nationale les intentions de vote exprimées par les personnes interrogées sur la base de l’offre réelle connue à date de réalisation de l’enquête, soit les 22 et 23 septembre 2015, dans leur région de résidence. ELABE rappelle que les résultats ci-après doivent être interprétés comme une indication significative de l’état du rapport de force politique actuel en France métropolitaine dans la perspective du premier tour des élections régionales. Ils ne constituent en aucun cas un élément prédictif des résultats le jour du vote. Le rapport de force national dans la perspective du 1er tour
  11. 11. 1,5 6 22,5 8,5 1,5 1,5 27 3 26 2,5 Listes d'extrême-gauche Listes Front de gauche Listes PS et alliés Listes EELV et alliés Listes Divers gauche Listes MoDem Listes LR-UDI et alliés Listes Debout la France Listes Front national Divers Le rapport de force national dans la perspective du 1er tour Résultats d’ensemble Question : Si le premier tour des élections régionales avait lieu dimanche prochain, pour laquelle des listes suivantes voteriez-vous ? En % des intentions de vote exprimées Les intentions de vote aux élections régionales 11 25/09/2015 Ensemble des inscrits 25% des personnes interrogées n’ont pas exprimé d’intentions de vote. TOTAL Gauche 38,5% TOTAL Droite et centre 31,5%
  12. 12. 25/09/2015 Les intentions de vote aux élections régionales 12 Suffrages exprimés Total Extrême gauche Front de gauche Parti socialiste et alliés EELV et alliés Divers gauche MoDem LR-UDI et alliés Debout la France Front national Divers SEXE DU RÉPONDANT Un homme 100% 1% 6% 23% 7% 2% 1% 26% 3% 29% 2% Une femme 100% 2% 6% 22% 10% 1% 2% 28% 3% 23% 3% AGE DU RÉPONDANT 18-24 ans 100% 5% 14% 14% 3% 4% 22% 31% 5% 25-34 ans 100% 1% 10% 15% 15% 2% 3% 25% 27% 1% 35-49 ans 100% 3% 6% 21% 8% 2% 28% 1% 29% 2% 50-64 ans 100% 3% 4% 32% 6% 1% 20% 6% 26% 2% 65 ans et plus 100% 6% 22% 4% 2% 37% 5% 19% 3% PROFESSION DU RÉPONDANT CSP+ 100% 2% 6% 26% 12% 2% 1% 31% 3% 15% 3% Artisan, chef d'entreprise 100% 6% 10% 14% 6% 4% 29% 25% 5% Cadre et prof. intellectuelle supérieure 100% 1% 4% 26% 12% 2% 3% 41% 3% 8% Profession intermédiaire 100% 1% 6% 28% 13% 2% 25% 3% 17% 4% CSP- 100% 2% 7% 23% 8% 1% 19% 2% 37% 1% Employé 100% 3% 5% 26% 11% 1% 21% 4% 30% Ouvrier 100% 2% 10% 20% 5% 2% 15% 46% 1% Retraité 100% 1% 5% 24% 5% 2% 33% 5% 21% 3% Autre Inactif 100% 7% 11% 10% 5% 4% 20% 37% 6% CATÉGORIE D'AGGLOMÉRATION Communes rurales 100% 2% 8% 21% 8% 1% 2% 24% 5% 29% Communes urbaines de province 100% 2% 6% 23% 7% 2% 27% 2% 28% 3% - De 2 000 à moins de 20 000 hab. 100% 1% 4% 19% 7% 1% 25% 2% 39% 1% - De 20 000 à moins de 100 000 hab. 100% 2% 4% 27% 4% 1% 4% 26% 2% 24% 5% - Plus de 100 000 hab. 100% 2% 8% 23% 8% 1% 29% 1% 24% 4% Agglomération parisienne 100% 1% 4% 23% 15% 7% 30% 5% 13% 3% Le rapport de force national dans la perspective du 1er tour Résultats détaillés
  13. 13. 25/09/2015 Les intentions de vote aux élections régionales 13 Le rapport de force national dans la perspective du 1er tour Résultats détaillés Suffrages exprimés Total Extrême gauche Front de gauche Parti socialiste et alliés EELV et alliés Divers gauche MoDem LR-UDI et alliés Debout la France Front national Divers PRÉFÉRENCE PARTISANE TOTAL GAUCHE 100% 3% 14% 54% 19% 1% 1% 2% 1% 4% Front de gauche 100% 10% 65% 10% 11% 3% Le Parti Socialiste 100% 1% 84% 6% 1% 3% 1% 4% Europe Ecologie / Les Verts 100% 1% 10% 83% 6% TOTAL DROITE ET CENTRE 100% 1% 3% 1% 1% 3% 73% 5% 10% 4% MoDem 100% 3% 16% 2% 16% 45% 5% 10% 3% UDI 100% 2% 2% 80% 1% 9% 6% Les Républicains 100% 1% 84% 9% 5% Front National 100% 1% 99% Sans préférence partisane 100% 7% 20% 9% 4% 1% 17% 8% 28% 6% VOTE PRÉSIDENTIELLE 2012 (1ER TOUR) Jean-Luc MELENCHON 100% 7% 45% 15% 17% 2% 9% 3% 1% François HOLLANDE 100% 2% 71% 8% 2% 1% 4% 1% 10% 1% François BAYROU 100% 14% 7% 8% 45% 4% 17% 5% Nicolas SARKOZY 100% 1% 1% 3% 2% 78% 1% 11% 4% Marine LE PEN 100% 1% 1% 9% 88% 1%
  14. 14. 14 place Marie-Jeanne Bassot 92300 Levallois / Fr Tél. +33 (0)1 45 63 74 52 @elabe_fr www.elabe.fr Yves-Marie CANN – Directeur des études politiques yves-marie.cann@elabe.fr – 06 07 42 08 60 CONTACT

×