Qu’est-ce qu’une Charte sociale ?
UN PROCESSUS (DYNAMIQUE)
POUR IMAGINER LE BIEN COMMUN :
ü En amont : Concertation et ré...
Un exemple qui va nous inspirer :
le référentiel qu’est la Charte de la Terre
Une initiative de l’Organisation des Nations...
Une Charte sociale sur le gaspillage alimentaire
Un dialogue : intergénérationnel, intersectoriel et interculturel
1° Poin...
QUELLES COMPETENCES EN MATIERE D’EDUCATION ?
¨  Pour l'éducation au développement durable
Des programmes transdisciplinai...
Un livre collaboratif numérique
pour rassembler les problématiques étudiées
et synthétiser les choix éthiques pour la Char...
CONTACT
Violaine Hacker
Directrice de projet DWOF Don’t Waste Our Future
Expert près les Parties prenantes
Responsable de ...
Gaspillage alimentaire : éducation des Jeunes avec les Parties prenantes (Learning by Doing)
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Gaspillage alimentaire : éducation des Jeunes avec les Parties prenantes (Learning by Doing)

684 vues

Publié le

Gaspillage alimentaire : éducation des Jeunes avec les Parties prenantes (Learning by Doing).

Projet d'éducation associée à de la concertation
pour avoir une vision holistique des enjeux de consommation responsable, de gaspillage alimentaire, de citoyenneté globale, de choix éthiques/capabilités.
Rédaction commune d'un livre collaboratif numérique.
Projet fondé sur la notion d'agency/responsabilité des acteurs.
Rédaction commune d'une charte sociale européenne par les jeunes et les parties prenantes sur le territoire
Puis mise en oeuvre pratique sur le territoire de la Charte sociale

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
684
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
203
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Gaspillage alimentaire : éducation des Jeunes avec les Parties prenantes (Learning by Doing)

  1. 1. Qu’est-ce qu’une Charte sociale ? UN PROCESSUS (DYNAMIQUE) POUR IMAGINER LE BIEN COMMUN : ü En amont : Concertation et rédaction collaborative par des acteurs divers ü En aval : Mise en œuvre pratique de la Charte ü Ce n’est pas une Constitution ü Ce n’est pas une norme obligatoire ü Ce n’est pas un manifeste
  2. 2. Un exemple qui va nous inspirer : le référentiel qu’est la Charte de la Terre Une initiative de l’Organisation des Nations Unies (ONU) pour impliquer la société civile dans le processus décisionnel. ü En amont : 1° Choix des Parties prenantes représentant la société civile (éducation, ONG, milieu des Affaires…) 2° Création de groupe de travail de concertation 3° Définition des objectifs communs et des valeurs partagées : consensus 4° Rédaction d’une Charte pour un consensus global et une liberté d’action au plan local. 5° 4 principes éthiques et 16 articles spécifiques 6° Pose des questions éthiques, mais n’impose rien. ü En aval : 1° Création d’un réseau mondial pour mettre en œuvre des actions et débattre sur les principes éthiques du développement durable (environnement, économie, social, culture). 2° Soutien avec des programmes : ü Education, Art, Affaires… Common Good forum est l’organisation affiliée en France pour mutualiser les actions liées à la Charte de la Terre.
  3. 3. Une Charte sociale sur le gaspillage alimentaire Un dialogue : intergénérationnel, intersectoriel et interculturel 1° Points à étudier en amont pour rédiger la Charte sociale à l’Expo Universelle de Milan dédiée à l’alimentation et l’énergie : ü  Les enjeux globaux et locaux ü  Les enjeux français ü  L a diversité territoriale (culturelle, économique, sociale) ü  Les contraintes des Acteurs et décideurs sur le territoire Ex : ONG caritative qui rencontre des problèmes pour la redistribution : RH, logistique… 2° Se préparer à un dialogue interculturel au forum de Milan en découvrant d’autres problématiques Ex : les supermarchés en Belgique / aspects culturels Ex : l’éducation civique en G.-B. ou en Italie Ex : les enjeux prioritaires à Chypre Ex : les liens avec les autorités : Espagne, Portugal, Italie
  4. 4. QUELLES COMPETENCES EN MATIERE D’EDUCATION ? ¨  Pour l'éducation au développement durable Des programmes transdisciplinaires autour de plusieurs piliers : l'éducation à l'environnement, à la santé et à la citoyenneté. ¨  Relier les savoirs, les compétences Renforcer l'acquisition et les combinaisons de connaissances et de compétences. ¨  Favoriser l'inter-sectorialité Une coopération intersectorielle entre experts, acteurs issus d'institutions, de collectivités et associations, du monde de l'éducation... ¨  Renforcer le lien social Réduire les inégalités scolaires, de renforcer les liens entre les générations, les populations...
  5. 5. Un livre collaboratif numérique pour rassembler les problématiques étudiées et synthétiser les choix éthiques pour la Charte sociale 1° Une interface pour rassembler les synthèses des grands enjeux vus dans les ateliers 2° Un dialogue avec les acteurs spécialistes et les décideurs 3° Des possibilités : Mapping, dessins, schémas, vidéos/audio… 4° Les acteurs français et leurs enjeux représentés 5° Des témoignages des partenaires européens 6° Architecture et gestion globale : DWOF 7° Expertise / Imagination par les élèves !
  6. 6. CONTACT Violaine Hacker Directrice de projet DWOF Don’t Waste Our Future Expert près les Parties prenantes Responsable de la coordination Charte sociale et livre collaboratif Violaine.hacker@commongoodforum.eu

×