Cap Env Mai 2008

516 vues

Publié le

Présentation Société

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
516
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
12
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cap Env Mai 2008

  1. 1. CAP ENVIRONNEMENT Qualité de l’air & Environnement Atmosphérique
  2. 2. L’ENTREPRISE <ul><li>Bureau d’étude spécialisé en qualité de l’air et en environnement atmosphérique (qualité de l’air, odeur, bruit, Bilan Carbone®, champs électromagnétique, …) </li></ul><ul><li>Créé en 1999 </li></ul><ul><li>5 personnes </li></ul>
  3. 3. LES PRODUITS <ul><li>Etudes d’impact </li></ul><ul><li>Qualité de l’air intérieur </li></ul><ul><li>Nuisances olfactives </li></ul><ul><li>Le Bilan Carbone ® </li></ul><ul><li>Les Champs électromagnétiques </li></ul>
  4. 4. LES ETUDES D’IMPACT <ul><li>Introduite dans les années 70 </li></ul><ul><li>Obligation réglementaire pour tout projet pouvant porter atteinte à l’environnement </li></ul><ul><li>Comprend au minimum un état initial, l’étude des modifications induites, l’étude des effets sanitaires et les mesures envisagées (article L 122-3) </li></ul><ul><li>Répond à 3 objectifs : concevoir des projets respectueux de l’environnement , aide à la décision pour les autorités en charge de l’instruction du dossier, informer le public et faciliter sa participation à la prise de décision </li></ul>Infrastructures routières : Volet « Air et Santé »
  5. 5. LES ETUDES D’IMPACT <ul><li>Les mesures d’impacts </li></ul><ul><ul><li>Diffèrent des études d’impacts </li></ul></ul><ul><ul><li>Peuvent être incluse dans les études d’impacts </li></ul></ul><ul><ul><li>N’ont pas forcément un caractère réglementaire </li></ul></ul>Surveillance de l’impact d’un chantier temporaire sur son environnement
  6. 6. LA QUALITÉ DE L’AIR INTÉRIEUR <ul><li>La prévention des risques professionnels (habilitation IPRP) : INRS, CSHPF </li></ul><ul><ul><li>relève du droit du travail </li></ul></ul><ul><li>La qualité de l’air dans les locaux à usages de bureaux ou d’habitation : OQAI, CSHPF </li></ul><ul><ul><li>non réglementé </li></ul></ul>- Outil interne d’audit de la qualité de l’air intérieur - Sélectionné comme testeur d’outils construit par les institutions
  7. 7. LES ODEURS ET L’OLFACTOMÉTRIE <ul><li>Les odeurs sont des pollutions atmosphériques si elles provoquent des nuisances olfactives excessives (article L.220-2 du code de l’environnement) </li></ul><ul><li>3 grandes familles de composés odorat : </li></ul><ul><ul><li>les soufrés </li></ul></ul><ul><ul><li>les azotés </li></ul></ul><ul><ul><li>les oxygénés </li></ul></ul><ul><li>Caractère hédoniste d’une odeur : </li></ul><ul><ul><li>La qualité (assimilation à une odeur connue) </li></ul></ul><ul><ul><li>L’acceptabilité (agréable ou désagréable) </li></ul></ul><ul><ul><li>L’intensité </li></ul></ul>Propre à chaque individu ➔ g êne olfactive difficile à évaluer
  8. 8. LE BILAN CARBONE <ul><li>Changement climatique </li></ul><ul><ul><li>GES </li></ul></ul><ul><li>Épuisement des énergies fossiles </li></ul><ul><ul><li>Dépendance énergétique </li></ul></ul><ul><li>Peut s’utiliser </li></ul><ul><ul><li>ISO 14064 </li></ul></ul><ul><ul><li>GHG Protocol </li></ul></ul><ul><ul><li>Carbon disclosure project </li></ul></ul><ul><ul><li>Rapport d’activité annuel </li></ul></ul>
  9. 9. LE BILAN CARBONE <ul><li>Estimer les émissions de gaz à effet de serre </li></ul><ul><ul><li>Lutter contre le changement climatique </li></ul></ul><ul><li>Évaluer l’importance de la dépendance aux énergies fossiles </li></ul><ul><ul><li>Anticiper les impacts économiques et sociaux de la raréfaction des énergies fossiles </li></ul></ul>Objectifs :
  10. 10. LE BILAN CARBONE Exemple résultat de modélisation Hydrocarbures Tableau de bas de page présentant les résultats de la simulation. Dans l’exemple ci-dessus, les émissions du Bilan Carbone ® sont de 6 123 tonnes équivalent C0 2 et avec les hypothèses prises, le surcoût serait de 240K euros ± 50K euros. Cette entreprise est « en risque » pour une somme de l’ordre de 250K euros si les hypothèses des hausse sont satisfaites.
  11. 11. LES CHAMPS ÉLECTROMAGNÉTIQUES <ul><li>Environnemental </li></ul><ul><ul><li>Modélisation des champs electromagnétiques en milieu urbain </li></ul></ul><ul><ul><li>(GSM, UMTS, WIFI, DECT, RADAR, …) </li></ul></ul><ul><ul><li>Outil SIG en temps réel d’aide à la décision </li></ul></ul><ul><li>Risque Professionnel </li></ul><ul><ul><li>Directives 2004/40/CE </li></ul></ul><ul><ul><li>Exposition des salariés de toutes les sociétés du territoire ➔ registre </li></ul></ul><ul><ul><li>Champs forts ➔ mesure d’exposition des salariés </li></ul></ul>
  12. 12. <ul><li>Grandes villes (Bruxelles) </li></ul><ul><li>en moyenne 1 à 2 V/m </li></ul><ul><li>cas extrêmes >10 V/m </li></ul><ul><li>Carte WLAN (WiFi) 1 à 3 V/m </li></ul><ul><li>À 50 cm d’un four MO dom. 10 à 20 V/m </li></ul><ul><li>À 10 cm d’un four à 27.5 MHz 61 V/m </li></ul><ul><li>À 3 m d’une base DECT 2 V/m </li></ul><ul><li>PMR (police...) 16 V/m </li></ul><ul><li>Imagerie RM (60 MHz) 30 V/m </li></ul><ul><li>Radar militaire forte puissance </li></ul><ul><li>face à l’antenne 100 à 1 000 V/m </li></ul>mémoriser quelques valeurs typiques
  13. 13. LA DIRECTIVE 2004/40/CE Structure de la Directive : <ul><li>Valeurs limites d’exposition </li></ul><ul><li>Valeurs d’action </li></ul><ul><li>Obligations de l’employeur </li></ul><ul><li>Dispositions destinées à éviter ou réduire les risques </li></ul><ul><li>Information et formation des travailleurs </li></ul><ul><li>Consultation et participation des travailleurs </li></ul>restrictions de base ICNIRP trav. niveaux de référence ICNIRP trav.
  14. 14. LA DIRECTIVE 2004/40/CE <ul><li>La présente directive porte sur les risques qu’entraînent, pour la santé et la sécurité des travailleurs, les effets reconnus nocifs à court terme sur le corps humain, causés par la circulation de courants induits et par l’absorption d’énergie, ainsi que par les courants de contact. </li></ul><ul><li>La présente directive ne traite pas des effets à long terme évoqués. </li></ul>
  15. 15. SIMULATION DE L'ENVIRONNEMENT EM <ul><li>A partir de cartes SIG </li></ul><ul><li>Réflexions sur bâtiments et sol </li></ul><ul><li>Diffraction </li></ul><ul><li>Champs proches et éloignés </li></ul>En milieu urbain
  16. 16. SIMULATION DE CHAMPS RADAR Pour le Ministère belge de la défense nationale

×