Rapportd'activitÉ/Janv.-août.2012
2 / 3
Édito/Sommaire
L’année scolaire 2011-2012 a été marquée par deux records dans
l’histoire de Sala Baï : celui de la r...
4 / 5
ActionsauCambodge
Introduction
Nos actions
au Cambodge
Agir pour le Cambodge, association d’intérêt général,
a été f...
6 / 7
ActionsauCambodge/SalaBaï/laformation
Sala Baï
la formation professionnelle au cœur
du développement
Chaque année, 1...
8 / 9
Chaque année, 100 jeunes, dont 70% de jeunes filles, âgés de 17 à 23
ans, apprennent un des quatre métiers enseignés...
10 / 11
Sala Baï
en 2012
Tous les étudiants de la Xème
promotion
ont obtenu leur diplôme. L’effort mis sur
l’enseignement ...
12 / 13
En 2012, l’accent a été mis sur la formation de
formateurs, l’adéquation entre la formation
dispensée et les besoi...
14 / 15
Sala Baï et l’UNIFEM
La contribution de Sala Baï à l'insertion
sociale, économique et professionnelle des
femmes a...
16 / 17
ActionsauCambodge/SreiAmpil/présentation
Sre Ampil
un accueil pour enfants
et jeunes défavorisés
Créé par SON Soub...
18 / 19
Actionsdecollecte/introduction
Actions
de collecte :
Introduction
56,9 % des ressources d’Agir pour le Cambodge
pr...
Dîners
Mobilisation du lycée
des métiers Sainte-Anne
La gastronomie française
s’invite à Siem Reap
Sport et solidarité
À l...
L’équipe
en France
Le Conseil d’administration
Georges-Henry LE ROY,
Président
Pierre FICHTER,
Vice-président
Juliette BIE...
-Nos nouveaux Partenaires--De nouvelles fondations et entreprises partenaires-
Arcturus Group
ArcturusGroupadétachédeuxcol...
Rapport Financier
26 / 27
Rapportfinancier/Ressourcesetemplois
Emplois 2011 - 2012 2010 - 2011
Missions sociales
Subventio...
28 / 29
Contacts
Nous contacter
À Paris - France
Anne-Charlotte Carré
Tel : (+33) 01 39 54 56 44
contact@agirpourlecambodg...
www.agirpourlecambodge.org
www.salabai.com
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Rapport d'activite SB

231 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
231
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Rapport d'activite SB

  1. 1. Rapportd'activitÉ/Janv.-août.2012
  2. 2. 2 / 3 Édito/Sommaire L’année scolaire 2011-2012 a été marquée par deux records dans l’histoire de Sala Baï : celui de la rapidité avec laquelle tous les élèves de la promotion sortante ont été embauchés, cinq semaines après la remise de leur diplôme ils avaient tous trouvé du travail, et celui du nombre de candidatures pour la promotion entrante. Pour 100 places offertes, 700 dossiers de candidatures ont été retirés. Les besoins étant encore très importants dans ce pays où 30% de la population vit toujours sous le seuil de la pauvreté, l'association Agir pour le Cambodge a décidé de mener une politique plus ambitieuse auprès des plus pauvres en développant l'école hôtelière de Sala Baï. L’année 2011-2012 a également vu l’amélioration des conditions d’accueil des enfants de Sre Ampil. Les activités présentées dans ce rapport ont été menées au cours des huit premiers mois de l’année 2012. Ce document ne couvre pas la totalité de l’année civile pour qu’à l’avenir les rapports d’activité d’Agir pour le Cambodge coïncident avec l’exercice budgétaire et avec l'année scolaire. Aucune des ces actions n’aurait pu voir le jour sans l’implication des équipes au Cambodge, sans la mobilisation de bénévoles et sans votre générosité. Que chacun soit remercié pour son généreux soutien. Emmanuelle Dethomas Président d’Agir pour le Cambodge Actions au Cambodge Sala Baï, la formation professionnelle au cœur du développement Sre Ampil, un accueil pour enfants et jeunes défavorisés Actions de collecte L’équipe Partenaires Rapport financier p. 4 p. 7 p. 17 p. 19 p. 22 p. 24 p. 25 Édito Sommaire
  3. 3. 4 / 5 ActionsauCambodge Introduction Nos actions au Cambodge Agir pour le Cambodge, association d’intérêt général, a été fondée en 1984 pour faire face à une situation d’urgence humanitaire dans ce pays et venir en aide à la population cambodgienne réfugiée dans les camps à la frontière thaïlandaise. Dès l’origine, Agir pour le Cambodge a placé l’éducation au coeur de sa mission de lutte contre la pauvreté. Agir pour le Cambodge finance le foyer de Sre Ampil au Sud-Est de Phnom Penh : il accueille des orphelins ou des enfants issus de familles incapables de subvenir à leurs besoins du fait de leur grande pauvreté. Depuis sa création en 1995, Agir pour le Cambodge leur offre notamment un soutien scolaire, moyen d’accéder aux études supérieures ou de suivre une formation, choses inenvisageables sans cette structure d’accueil. L’école hôtelière de Sala Baï a d’ailleurs été créée en 2002 pour donner un avenir professionnel aux jeunes de Sre Ampil. Située aux portes des temples d’Angkor afin de bénéficier des débouchés du tourisme, le secteur économique le plus dynamique du pays, Sala Baï ouvre aujourd’hui ses portes à des jeunes en situation de très grande pauvreté venus de tout le pays. Répondant à sa mission sociale, l’école prend en charge la totalité des frais de l’année de formation et encourage le recrutement de jeunes déscolarisés depuis de nombreuses années. Sala Baï, au vu de ses résultats en termes d’insertion professionnelle, est reconnue comme un acteur majeur de lutte contre la pauvreté et contre le trafic d’êtres humains.
  4. 4. 6 / 7 ActionsauCambodge/SalaBaï/laformation Sala Baï la formation professionnelle au cœur du développement Chaque année, 100 jeunes Cambodgiens, dont 70% de jeunes filles, issus de l’extrême pauvreté, apprennent un métier à l’école hôtelière de Sala Baï. Ce programme de développement où 900 jeunes ont été formés a pour mission de : • lutter contre la pauvreté et contre le trafic d’êtres humains par l’insertion professionnelle dans le secteur économique le plus dynamique du pays,1 • permettre aux jeunes filles d’accéder à l’éducation et la formation, • être un acteur dans la prévention de l’émigrationillégaleetdutraficd’êtreshumains, • favoriser le développement d’un tourisme responsable au Cambodge. Objectifs 1 - Le tourisme représente 16% du PIB du pays en 2012
  5. 5. 8 / 9 Chaque année, 100 jeunes, dont 70% de jeunes filles, âgés de 17 à 23 ans, apprennent un des quatre métiers enseignés à Sala Baï : Pour pouvoir postuler, il faut répondre à trois critères : Critères sociaux Les élèves de Sala Baï sont issus de familles dont le revenu familial est inférieur à 25$ par mois. Critères scolaires Les candidats doivent avoir atteint au moins le grade 6 (équivalent de la 6ème ). La formation réception, nécessitant une formation plus solide en raison des impératifs des métiers (vente, réservation….), est réservée aux jeunes ayant atteint le grade 10 (2nde ) et au-delà. Critères personnels Le sérieux de la formation repose en grande partie sur l’extrême motivation des étudiants sélectionnés au cours d’un processus de sélection de six mois. À noter : les formations cuisine, service en salle et service en chambre accueillent des jeunes à partir du grade 6 alors que les formations professionnelles au Cambodge sont ouvertes, dans la grande majorité des cas, aux élèves ayant au moins atteint le grade 9 (3ème ). Bénéficiaires Équipe L’équipe de Sala Baï est composée à grande majorité de salariés khmers, 21 salariés sur 24. Il s’agit des formateurs, des professeurs, des travailleurs sociaux et des personnes détachées aux fonctions supports. Au-delà du salaire perçu, cette équipe bénéficie de transfert de compétences, grâce à des formations et à des plans d’accompagnement au développement professionnel. Trois Volontaires français, deux Volontaires de la Solidarité internationale et un Service Civique pris en charge par la Guilde, accompagnent cette équipe dans les domaines du management, de la gestion du programme, de la recherche de fonds et de la pédagogie. Depuis sa création, plus de 900 jeunes ont été formés à Sala Baï. Tous ont trouvé du travail. La promotion 2011-2012 a battu tous les records en termes de salaire, le salaire moyen d’embauche s’élevant à 77$2 et en termes de rapidité de placement. Cinq semaines après l’obtention des diplômes, toute la promotion était embauchée, alors que ce délai était de trois, puis de deux mois pour les précédentes promotions. Beaucoup débutent leur vie professionnelle dans un des dix-sept établissements partenaires de l’école, où ils ont effectué leur stage. Dès la fin de leur formation, les anciens élèves de Sala Baï, issus de l’extrême pauvreté, accèdent ainsi à la classe moyenne. Après quelques années, leur salaire oscille entre 200$ et 300$. Résultats serveur cuisinier réceptionniste femme ou valet de chambre ActionsauCambodge/SalaBaï/laformation 2 - Le salaire moyen au Cambodge s’élève à 60$.
  6. 6. 10 / 11 Sala Baï en 2012 Tous les étudiants de la Xème promotion ont obtenu leur diplôme. L’effort mis sur l’enseignement de l’anglais3 a été suivi d’effets. Le niveau des élèves de la promotion 2011-2012 a augmenté dans cette discipline. Les appréciations des examinateurs, des professionnels de la spécialité faisant passer des épreuves orales corroborent l’augmentation des notes aux examens écrits. La cérémonie de remise des diplômes a eu lieu le 24 juillet sous la présidence de Pich Sophoan, secrétaire d’Etat au ministère du Travail et de la Formation professionnelle, en présence de Sam Promonea, secrétaire d’Etat au ministère du Travail, de Pock Pann, sous secrétaire d’Etat au ministère du Travail et de la Formation professionnelle , de Chan Sophal, président du Conseil provincial de Siem Reap, de représentants d’ONG et de professionnels du secteur de l’hôtellerie et de la restauration. Le voyage de fin d’année a eu lieu du 28 au 30 juillet à Sihanoukville et à Phnom Penh. La promotion sortante Insertion professionnelle : record battu Fin juillet, 50 % de la promotion avait déjà trouvé du travail. cinq semaines après, le taux de placement était de 99 %, une jeune fille ayant décidé de ne pas exercer son métier pour se marier. Le salaire moyen d’embauche s’élevait à 77$. Un record dans l’histoire de l’école tant en termes de rapidité de placement que de salaire. Six mois de sélection 700 dossiers de candidature ont été retirés enjanvier.455dossiersontétéretenusdonnant lieu, pendant trois mois, à des visites de familles par les quatre travailleurs sociaux de l’école. Elément essentiel de la sélection, ces visites servent à contrôler que la formation dispensée à Sala Baï profitera bien aux plus démunis. A leur issue, 269 candidats ont été convoqués aux tests écrits (mathématiques, anglais et khmer), puis 193 candidats ont passé des entretiens de motivation par spécialité. La composition de la XIème promotion a été publiée le 2 juillet 2012. Tous les élèves de niveau 6 à 9 ayant passé les examens ont été admis entrainant l’allongement d’un an de la durée moyenne de déscolarisation. Elle passe de 3 ans, promotion 2011-2012, à 4 ans pour la promotion 2012-2013. La promotion entrante La composition de la onzième promotion 34% sont orphelins de père, de mère ou des deux parents. 20% ont été envoyés par une ONG partenaire : Enfants du Mékong, EGBOK, Caring for Cambodia, Enfant de la rizière, PSE. 7% sont déscolarisés depuis une dizaine d’années. Faute de moyens financiers, ils ont dû quitter le système scolaire au grade 6, équivalent à la classe de 6ème . Origine géographique 13 provinces réparties dans le Nord-Ouest, le Centre, le Sud et le Sud-Est du Cambodge Age moyen 19 ans Niveau moyen Grade 10 (seconde) Durée moyenne de déscolarisation 4 ans 32 % 32 % 12 % 24 % Cuisinier Serveur Femme et valet de chambre Réceptionniste Répartition de la promotion par métier ActionsauCambodge/SalaBaï/en2012 3 - CF. paragraphe sur la formation p.12
  7. 7. 12 / 13 En 2012, l’accent a été mis sur la formation de formateurs, l’adéquation entre la formation dispensée et les besoins du marché étant un souci constant de l’équipe de Sala Baï. Une étude menée auprès des directeurs des hôtels partenaires a servi de base à ce travail. Formation de formateurs Constituer une équipe de formateurs venant d’établissements hôteliers de Siem Reap a été une priorité. L’implication de ces formateurs venant du Raffles et du Méridien s’est faite à raison d'une centaine d'heures. Leurs missions ont été variées : remise à jour du contenu pédagogique des cours, organisation de stages de formation continue le week-end pour les professeurs dans des établissements hôteliers partenaires de l’école, débriefing des cours donnés aux élèves. Pourl’anglais,deuxprofesseursaustraliens,dontunmembre de Friends of Sala Baï, ont effectué des missions bénévoles d'un et deux mois. Ils ont suivi les trois professeurs d’anglais de Sala Baï en monitorat, donné des cours supplémentaires au personnel cambodgien volontaire, actualisé le contenu des cours. Prévention et culture générale 11% de l’enseignement est consacré à la culture générale sous forme de conférences sur des thèmes de société et des questions de santé publique. Elles sont animées par les travailleurs sociaux et des intervenants extérieurs : Friends International sur la lutte contre la pédophilie à travers le programme « Childsafe », l’ONG RHAC sur le VIH, Mario Hardy, President d’UBM Aviation pour la zone Asie-Pacifique sur l’évolution du tourisme au Cambodge. Ces éclairages sur la société participent à la mission de Sala Baï qui, au-delà d’une formation, propose une véritable éducation globale de la personne. Ils sont d’autant plus importants dans une école avec 70% de jeunes filles. Sensibilisées aux problèmes de santé publique et aux enjeux de société, elles élèveront leurs enfants différemment en leur transmettant ces valeurs et ces savoirs. La formation en 2012 Augmentation des revenus de l’hôtel et du restaurant de 29 % Sala Baï a développé des activités génératrices de revenus dont l’hôtel et le restaurant d’application. Ils sont ouverts de mi-octobre à mi-juillet et ferment une semaine au moment du nouvel an khmer. Sala Baï étant une école avant tout, le restaurant est fermé les soirs, week-ends et jours fériés. L’accroissement des revenus de l’hôtel et du restaurant de 29% s’explique par l’augmentation des tarifs des chambres d’hôtel, une hausse sensible du taux de remplissage du restaurant, résultat d’une campagne auprès des tours opérateurs et dans les médias, et par des efforts réalisés sur les coûts matières. Taux d’occupation de l’hôtel 57,2% Nombre de clients au restaurant 5184 couverts Le restaurant d’application de Sala Baï à une capacité de 45 couverts 45 % 45 % Clients n’ayant pas réservé Clients venus par des tours operateurs Vente de livres de cuisine Les livres de recettes de Sala Baï « La cuisine du Cambodge avec les apprentis de Sala Baï » ont été vendus en français et en anglais à Sala Baï ou chez nos partenaires : les restaurants Abacus, Chamkar, Cuisine Wat Damnak et Le tigre de papier et dans les hôtels Heritage Suites Hotel, Réga le Toit et Soria Moria. ActionsauCambodge/SalaBaï/en2012 10 % Clients séjournant à l'hôtel
  8. 8. 14 / 15 Sala Baï et l’UNIFEM La contribution de Sala Baï à l'insertion sociale, économique et professionnelle des femmes a conduit l’antenne de l’UNIFEM, United Nations Entity for Gender Equality and Empowerment of Women de Singapour à présenter ce programme de développement lors de la journée internationale de la femme le 8 mars. Khatna, élève en réception, est allée témoigner de son parcours devant une assemblée de femmes chefs d’entreprise et trois lycées de renom de Singapour. Ils soutiennent Sala Baï Le 1er avril, 400 anciens élèves, toutes promotions confondues, ont participé aux côtés des professeurs et de l’encadrement de l’école au dîner organisé à l’occasion du nouvel an khmer. Les fondateurs de Sala Baï, deux anciens volontaires français, étaient présents et ont insisté sur l’importance de structurer encore davantage le réseau des anciens notamment pour créer une bourse à l’emploi et mettre en place un système d’entraide en cas de difficulté. Les Anciens de Sala Baï ont fondé, avec l’aide des travailleurs sociaux de l’école, leSalaBaïGraduateNetworkle15décembre 2011, dans un esprit d’amitié, de fidélité et de solidarité, afin d’institutionnaliser des liens déjà très forts avec cette école et de soutenir les promotions futures. Du 21 au 23 juin s’est tenue la deuxième édition du week-end «Test and learn». À l’initiative de Touch Sala Baï, 18 personnes ont découvert le programme et l’importance de la formation professionnelle pour des jeunes déscolarisés et issus de l’extrême pauvreté. Ce week-end est le fruit d’un partenariat entre le réseau Touch, Sala Baï et l’Héritage. Touch Sala Baï a été créé à l’initiative de Sam McGoun, Vice-­Président à American Express à Singapour. Il regroupe 14 personnes qui sollicitent leurs réseaux pour apporter soutien financier et mécénat de compétences à l’école. Le réseau des anciens : SBGN “Test and learn” un week-end pour découvrir Sala Baï Andrée Rosier, chef, première femme à remporter le titre meilleur ouvrier de France et marraine de Sala Baï, a rencontré les élèves le 8 mars. Leur dextérité en cuisine a retenu l’attention de ce chef. Rencontre d’Andrée Rosier avec les élèves Philippe Gloaguen, co-fondateur et propriétaire du Routard, a effectué une visite de terrain le 24 février à la suite de laquelle il a renouvelé son soutien à l’école. La présence de Sala Baï dans l'un des guides de voyage francophones les plus répandus se révèle un excellent moyen de faire connaître le projet aux voyageurs intéressés par le tourisme solidaire. Renouvellement du soutien du Routard Fritz Gubler, co-fondateur de Friends of Sala Baï in Australia, s’est rendu à Sala Baï en janvier. FOSBA a été créé en 2005 par trois hommes d’affaires dans le domaine de l'hôtellerie et de la formation. Depuis, l'organisation lève des fonds et soutient l'école hôtelière de Sala Baï grâce notamment à l’implication des élèves de l’école d'hôtelerie et de management Blue Mountains. FOSBA travaille aussi avec deux organisations, Skal Sydney North avec 70 membres et The ICE, un réseau de 20 écoles hôtelières, dont un des ses membres était présent à Sala Baï en avril. Friends of Sala Baï sur le terrain Événements Visite de terrain de nos partenaires ActionsauCambodge/SalaBaï/soutiens Le rayonnement de Sala Baï Sala Baï et l’ASEAN L’expérience et l’expertise de l’équipe de Sala Baï dans le domaine de la formation professionnelle ont incité le Ministère du tourisme cambodgien à demander le concours de trois professeurs pour se joindre au groupe de travail sur la certification des diplômes cambodgiens au sein de l’ASEAN. Professionnels du secteur et professeurs ont pour objectif d’établir des équivalences dans l’ensemble des pays de l’ASEAN en définissant le contenu des cours et les cours à suivre pour obtenir un niveau de certification professionnel. La liste officielle des participants à ce groupe de travail a été promulguée en février. Les trois formateurs seniors de l’école ont été désignés. Des réunions régulières se sont tenues au Ministère du tourisme à Phnom Penh. Le premier thème abordé a été celui de la réception et du service en chambre, puis la cuisine et le service en salle.
  9. 9. 16 / 17 ActionsauCambodge/SreiAmpil/présentation Sre Ampil un accueil pour enfants et jeunes défavorisés Créé par SON Soubert en avril 1995, concomitamment avec la Fondation pour la Justice, la Paix et le Développement, le foyer de Sre Ampil accueille des orphelins ou des enfants abandonnés par des familles issues de la grande pauvreté de la province de Kandal. Cette structure leur permet de retrouver un cadre de vie inspiré du modèle familial et de suivre une scolarité, conditions indispensables pour se reconstruire et préparer l’avenir. Jusqu’en mars 2003, des volontaires expatriés ont contribué à la gestion quotidienne du foyer. Depuis, il est géré par la Fondation et est soutenu par Agir pour le Cambodge grâce à un programme de parrainage collectif. Les origines SITUÉ À 40 KM DE PHNOM PENH, LE FOYER DE SRE AMPIL ACCUEILLE 65 ENFANTS et JEUNES de 8 à 22 ans Elle s’ organise autour de l’éducation des enfants : après le lever de 6h, la prière au temple et un petit déjeuner, ils partent pour l’école primaire ou le lycée. À leur retour, temps d’étude et moments de détente alternent. Du plus petit au plus grand, avec l’aide des monitrices, chacun contribue aux tâches collectives quotidiennes. L’organisation de la vie du foyer Les cours supplémentaires dispensés à partir du grade 9 [équivalent de la 3ème ] leur permettent d’envisager plus sereinement leur orientation vers des études supérieures ou une formation professionnelle. Les jeunes partent du foyer à la fin de leurs études secondaires pour rejoindre, le plus souvent, Phnom Penh. Reconnaissants envers le Foyer de Sre Ampil, ils y reviennent régulièrement. Agir pour le Cambodge poursuit son action auprès des enfants de Sre Ampil en : • prenant en charge les dépenses de santé des pensionnaires, •  finançant des cours de soutien de khmer, langues étrangères, mathématiques, sciences, • versant chaque année une subvention au foyer pour ses dépenses de fonctionnement, •finançant des travaux de réfection, Le soutien d’Agir pour le Cambodge • envoyant des volontaires durant l’été pour effectuer des travaux et organiser des actions d'animation. En 2012, Agir pour le Cambodge a financé d’importants travaux : remise en état du toit du préau et des balustrades. Des travaux de peinture ont été réalisés par deux groupes de volontaires de l’établissement Saint-Louis de Gonzague (Paris).
  10. 10. 18 / 19 Actionsdecollecte/introduction Actions de collecte : Introduction 56,9 % des ressources d’Agir pour le Cambodge proviennent de la générosité du public. Entre janvier et août 2012, les actions de collecte se sont diversifiées et internationalisées. Au-delà des retombées financières, ces opérations de soutien font naître de beaux partenariats mettant en lien des acteurs de différents horizons. Les huit premiers mois de l’année 2012 ont été marqués par le dîner de collecte donné par Andrée Rosier avec le concours d’élèves de Sala Baï au restaurant de l’Héritage, à Siem Reap. La même semaine, en France, les élèves et les professeurs du lycée Sainte-Anne de Saint-Nazaire, en lien avec NCPC, se mobilisaient pour la 6ème année consécutive. Riches de sens, Agir pour le Cambodge encourage ces partenariats avec des écoles hôtelières. En 2012, la politique événementielle d’APLC s’est enrichie d’un volet musical avec l’organisation de deux concerts à Paris. Lancés en 2011, des challenges sportifs au profit de Sala Baï ont été montés avec parmi eux un exploit : un triathlon de 670 km à travers le Cambodge pour lutter contre le trafic d’êtres humains. Agir pour le Cambodge a également développé de nouveaux outils pour les donateurs : un module de don en ligne sur la nouvelle version de son site internet et une extension des déductions fiscales pour les ressortissants de six pays européens grâce au réseau Transgiving Europe.
  11. 11. Dîners Mobilisation du lycée des métiers Sainte-Anne La gastronomie française s’invite à Siem Reap Sport et solidarité À l’ occasion du marathon du Mont Saint-Michel et de la course des Crêtes, des sportifs ont collecté des fonds via www.alvarum.fr 20 / 21 E-collecte La nouvelle version du site d’Agir pour le Cambodge permet de faire des dons en ligne et de recevoir son reçu fiscal par email www.agirpourlecambodge.org Actionsdecollecte/lesévénements Le 9 mars, et pour la 6ème année consécutive, le lycée Sainte-Anne de Saint-Nazaire a organisé, sous la tutelle de "Nouveau Challenge pour le Cambodge", un dîner de levée de fonds. Les élèves participent à cette soirée sur la base du volontariat. Le 10 mars, Andrée Rosier a donné un dîner de gala à l’Heritage Suites Hotel, le seul Relais et Châteaux du Cambodge. Elle était assistée par le chef de l’Héritage et par des élèves de Sala Baï, fiers d’avoir été sélectionnés pour travailler avec ce chef de renom. Partenariat avec les Nouveaux Virtuoses Les Nouveaux Virtuoses ont organisé un récital de piano. Mika Akiyama, musicienne japonaise, a joué le 20 juin au théâtre Adyar, à Paris, des oeuvres de Mozart, Chopin, Schumann, Schubert, Beethoven au profit de Sala Baï. Challenges sportifs solidaires Un triathlon de 670 km à travers le Cambodge Du 31 mars au 6 avril 2012, Sam McGoun, fondateur de Touch Sala Baï, a réalisé un triathlon de 670 km à travers le Cambodge. 7 jours d’efforts pour contribuer à la lutte contre le trafic d’êtres humains. Concerts Concert de musique sacrée par l’ensemble Cantasio L'ensemble Cantasio a donné un concert de musique sacrée dans l’église Saint-Christophe de Javel à Paris, le 31 mars 2012. Déduction fiscale pour les ressortissants de six pays européens Grâce au réseau de fondations de pays européens, Transgiving Europe, les dons versés à Agir pour le Cambodge sont déductibles pour les ressortissants de six pays européens : l’Allemagne, la Belgique, la Grande-Bretagne, l’Italie, le Luxembourg et la Suisse. Agir pour le Cambodge a reçu l’accord de la Fondation de France en juillet.
  12. 12. L’équipe en France Le Conseil d’administration Georges-Henry LE ROY, Président Pierre FICHTER, Vice-président Juliette BIENFAIT Trésorier Jean-Rémi LANQUETOT Trésorier-adjoint Lucie RECH Secrétaire Les membres du bureau Juliette BIENFAIT Xavier ESCHERMANN, Véronique ESKENAZI, Laurent FICHTER, Pierre FICHTER, Philippe GLOAGUEN, Véronique GUISSET, Michèle LAFANECHERE, Jean-Rémi LANQUETOT, Didier LAURET, Georges-Henry LE ROY, Régis MARCON Elisa O’NEILL Lucie RECH Boramy SUON Les administrateurs Anne-Charlotte CARRE Responsable de la communication et de la levée de fonds Juliette BIENFAIT, Trésorier, mars 2012 Anne Charlotte CARRE, en charge de la communication et de la levée de fonds, avril 2012 Missions de suivi de terrain des membres du Bureau 22 / 23 L’équipe au Cambodge Jean-Paul DETHOMAS, Directeur de l’école depuis août 2010 Emmanuelle DETHOMAS Responsable de la communication depuis août 2010 Florent MELTZHEIM, Service civique, assistant du directeur depuis février 2012 Les Volontaires à Sala Baï Catherine LUMLEY, Professeur d’anglais Ross PLAYER Professeur d’anglais Susanne SACK Formatrice pour la section réception Kosal CHAM CHAN et Buntheurn KEO Formateurs pour la section cuisine Maria IBANEZ et Lilia BRANDUSA Consultantes à Arcturus Group Soutien dans l’élaboration et la rédaction d’une note en réponse à un appel à projets de l’Union européenne Les bénévoles à Sala Baï Missions de courte durée à Sre Ampil Deuxgroupesd’élèvesdeterminaleetdeclassespréparatoires de l’établissement Saint-Louis de Gonzague, Paris, ont effectué une mission volontaire de trois semaines en juillet et août 2012. L’équipe/enFranceetauCambodge
  13. 13. -Nos nouveaux Partenaires--De nouvelles fondations et entreprises partenaires- Arcturus Group ArcturusGroupadétachédeuxcollaboratrices pour répondre à un appel d’offres de l’Union européenne. 24 / 25 Rapport Financier Ressources 2011 - 2012 2010 - 2011 Dons du grand public Autres fonds privés Autres produits Produits financiers Cotisations Revenus de l'hôtel et du restaurant d'application Vente de livres et autres revenus Total autres produits Total général des ressources de l'année Dons en nature 209 721 € 202 714 € 88 760 € 45 909 € 1 623 € 1 334 € 675 € 52 797 € 70 278 € 368 759 € 15 183 € 810 € 40 895 € 16 800 € 59 839 € 308 462 € 12 600 € Le total des recettes est en augmentation de 19,55% par rapport à 2010-2011 et s’élève à 368 759 €. 56,9% de nos recettes viennent de la générosité du public. L’augmentation des dons du grand public s’explique par la mise en place d’une politique événementielle, par la constitution d’un réseau de grands donateurs en France ainsi que par la montée en puissance de deux structures pérennes de soutien à Sala Baï : Friends of Sala Baï in Australia et Touch Sala Baï à Singapour. Les résultats probants de Sala Baï dans les domaines de l’insertion professionnelle des femmes et du développement d’un tourisme responsable ont encouragé de nombreuses fondations à soutenir notre action. Les subventions de celles-ci ont enregistré une hausse de 93,33% en 2011-2012 pour atteindre 88 760 €. L’augmentation de nos autres ressources est principalement due aux résultats du restaurant et de l’hôtel d’application. Leur hausse de 29% s’explique par l’augmentation des tarifs des chambres d’hôtel, une hausse sensible du taux de remplissage du restaurant et par des efforts réalisés sur les coûts matières. Rapportfinancier/Ressourcesetemplois Audace La version 2 du site internet d’Agir pour le Cambodge a été conçue et réalisée à titre gracieux par cette agence de communication multicanal. Fondation d’Entreprise Chanel Créée en mai 2011, la Fondation d’Entreprise Chanel accompagne des projets innovants d'intérêt général présentant des aspects sociaux, humanitaires, éducatifs, professionnels ou sanitaires ayant un impact durable sur la condition de vie des femmes. A ce titre, elle a financé la formation de 25 étudiantes. Fondation Saur La Fondation Saur accompagne des projets liés au développement durable, notamment dans les domaines du lien social, des oeuvres humanitaires, de l'insertion professionnelle et de la préservation de l'environnement. Deux collaboratrices du groupe Saur ont été détachées pour appuyer APLC dans sa politique donateurs. PATA Foundation Avec ses programmes, la fondation Pacific Asia Travel Association, s'est donné pour mission de développer le tourisme en Asie Pacifique par la protection de l'environnement, la conservation de l'héritage culturel et le soutien à l'éducation. En 2012, la fondation PATA s’engage auprès de Sala Baï en finançant la formation de 8 étudiants. Meotec Meotec est un cabinet de conseil spécialisé dansleManagementdeprojetsetl'optimisation des achats. L’amélioration des applications informatiques utilisées par APLC pour le suivi des dons et des donateurs est l’objectif de la mission réalisée par Meotec dans le cadre d’un mécénat de compétences.
  14. 14. Rapport Financier 26 / 27 Rapportfinancier/Ressourcesetemplois Emplois 2011 - 2012 2010 - 2011 Missions sociales Subventions Sre Ampil Fonctionnement Sala Baï Total missions sociales Frais de recherche de fonds Frais de fonctionnement Total des emplois inscrits au compte de résultat Excédent de l'année Total général 16 679 € 15 061 € 221 789 € 238 468 € 222 274 € 33 115 € 13 427 € 83 748 € 368 759 € 285 010 € 237 335 € 28 149 € 7 053 € 272 537 € 308 463 € 35 926 € Nos dépenses au Cambodge sont restées constantes malgré l’augmentation du coût de la nourriture des élèves de Sala Baï. Ceci résulte d’une politique de réduction des frais de fonctionnement de cette école hôtelière,notamment des coûts matière du restaurant et de l’hôtel. 83,7% des ressources de l’année sont consacrés aux missions sociales réalisées au Cambodge. Nos frais de fonctionnement ne représentent que 4,7% de nos dépenses. Au titre des exercices précédents, la somme de 35 926 €, issue de la générosité du public n’a pas été affectée. Ce montant est donc reporté au début de l’exercice 2011-2012. Pour cet exercice, un excédent des ressources collectées auprès du public d’un montant de 83 748 € se dégage. Ainsi au 31 août 2012, le solde des ressources collectées auprès du public non affectées et non utilisées en fin d’exercice s’élève à 119 673 €. Ce montant fait l’objet d’une mise en réserve pour le projet de développement de l’école Sala Baï. Rapport Financier Répartition des emplois par destination Près de 84% des emplois sont affectés aux missions sociales Ce graphique présente le montant de chaque rubrique d’emplois par rapport au total des emplois du compte de résultat de l’exercice 2011-2012. Répartition des ressources par origine 56,9% des ressources viennent de la générosité du grand public Ce graphique présente le montant de chaque rubrique de ressources par rapport au total des ressources de l’exercice 2011-2012. Affectation des ressources issues de la générosité du public Frais de fonctionnement 4,7% Frais de recherche de fonds 11,6% Missions sociales 83,7% Autres produits* 19% Autres fonds privés : dons d'entreprises ou de fondations 24,1% Dons du grand public 56,9% Frais de collecte de fonds 8,7% Mission sociales au Cambodge * 91,3% * - Produits financiers - Cotisations - Revenus de l'hôtel et du restaurant d'application - Vente de livres et autres revenus * • 83,1% école hôtelière de Sala Baï • 8,2% foyer de Sre Ampil
  15. 15. 28 / 29 Contacts Nous contacter À Paris - France Anne-Charlotte Carré Tel : (+33) 01 39 54 56 44 contact@agirpourlecambodge.org À Siem Reap - Cambodge Marie-Ombeline Amiot Bureau: (+855) 089 590 864 info@salabai.com Agir pour le Cambodge Association de solidarité auprès du peuple cambodgien 14, rue du Dragon 75006 Paris Tel : (+33) 01 39 54 56 44 Graphisme : Cécile Pauly - pauly.cecile@gmail.com Crédit photos : Scott A. Woodward - www.scottawoodward.com www.facebook.com/SalaBaiSchool Trip Advisor : Sala Bai Restaurant School
  16. 16. www.agirpourlecambodge.org www.salabai.com

×