Les réseaux sociaux au service de l’entrepreneuriat
par Alban Jarry (@Alban_Jarry)
Les réseaux sociaux au service de
l’entrepreneuriat par Alban Jarry
(@Alban_Jarry)
« Aujourd’hui, avec peu de moyens, il e...
Les réseaux sociaux au service de
l’entrepreneuriat par Alban Jarry
(@Alban_Jarry)
En quelques mois, le réseau « Femmes de...
Les réseaux sociaux au service de
l’entrepreneuriat par Alban Jarry
(@Alban_Jarry)
Grâce à l’étude publiée par « Femmes de...
Les réseaux sociaux au service de
l’entrepreneuriat par Alban Jarry
(@Alban_Jarry)
Retrouvez l’étude complète de la présen...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

"Les réseaux sociaux au service de l’entrepreneuriat" par Alban Jarry

4 058 vues

Publié le

Extrait de l’étude réalisée pour Femmes de Bretagne : « Les entrepreneurs développent leur marque sur les réseaux sociaux »
http://fr.slideshare.net/ClaireCarpentier/les-entrepreneurs-dveloppent-leur-marque-sur-les-rseaux-sociaux

Publié dans : Business
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 058
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3 252
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

"Les réseaux sociaux au service de l’entrepreneuriat" par Alban Jarry

  1. 1. Les réseaux sociaux au service de l’entrepreneuriat par Alban Jarry (@Alban_Jarry)
  2. 2. Les réseaux sociaux au service de l’entrepreneuriat par Alban Jarry (@Alban_Jarry) « Aujourd’hui, avec peu de moyens, il est possible pour une entrepreneuse de mettre en place une communication novatrice en utilisant ces supports modernes puis de développer des affaires commerciales avec des partenaires inattendus. » Alban Jarry, Blogueur et auteur sur les stratégies de marques sur les réseaux sociaux professionnels https://albanjarry.wordpress.com/ https://twitter.com/Alban_Jarry https://fr.linkedin.com/in/albanjarry/en
  3. 3. Les réseaux sociaux au service de l’entrepreneuriat par Alban Jarry (@Alban_Jarry) En quelques mois, le réseau « Femmes de Bretagne » a déjà dépassé les 1 500 connecté(e)s. C’est impressionnant ! Fer de lance d’une dynamique de partage sur l’entrepreneuriat en Bretagne, il facilite la communication professionnelle et démontre l’importance de l’ancrage régional dans un monde où les frontières n’existent plus. Alors que les réseaux sociaux peuvent souvent sembler n’être que virtuels, des associations comme « Femmes de Bretagne » prouvent que leur existence peut aussi renforcer les liens en IRL (« In Real Life » ou « Dans la vraie vie ») entre leurs membres et faciliterle développement de structures entrepreneuriales. Aujourd’hui, avec peu de moyens, il est possible pour une entrepreneuse de mettre en place une communication novatrice en utilisant ces supports modernes puis de développer des affaires commerciales avec des partenaires inattendus. Le processus de connexion des réseaux sociaux laisse la place aux rencontres improbables. Ils aimantent les talents et leurs idées. Ils ouvrent un nouveau monde à celles qui s’y projettent. Les réseaux sociaux donnent accès à de nouveaux prospects et futurs clients. Ils aident à trouver des femmes et des hommes qui vont être des points de relais efficaces. Ils ouvrent de nouveaux horizons, et le réseau « Femmes de Bretagne » montre la pertinence d’un modèle où des Bretonnes et des Bretons veulent faciliter le développement d’entreprises régionales qui reflètent les valeurs de leurs créatrices. Très attachés à cette région, ils sont prêts à mettre à disposition leurs carnets d’adresse ou à investir pour faciliter le développement des entreprises dans lesquelles ils croient. Grâce à la mise en place d’Advisory Boad (Conseils de Sages), ils pourront être associés au développement de la structure plus formellement. Au-delà de leur fonction de mise en relation, les réseaux sociaux doivent surtout être perçus comme la vitrine commerciale moderne de n’importe quelle entreprise. Grande ou petite, elle y reflètera son image, son dynamisme, ses valeurs et pourra y développer sa marque. Dans le cas d’une aventure entrepreneuriale, l’e-réputation d’une TPE/PME est souvent associée à celle de sa dirigeante. Leurs marques gagnent en visibilité en parallèle et multiplient les possibilités de communication. Ainsi, sur LinkedIn ou Twitter, l’entrepreneuse pourra véhiculer ses compétences, établir un réseau étendu de connexions professionnelles, développer un business indirect qui pourra lui servir pour développer sa structure. Aucune piste ne doit être négligée et ces nouveaux univers donnent la possibilité d’essayer et d’innover. 5 principes, commençant par C, sont une recette de développement de cette image : Crédibilité, Connaissances, Communication, Créativité et Création
  4. 4. Les réseaux sociaux au service de l’entrepreneuriat par Alban Jarry (@Alban_Jarry) Grâce à l’étude publiée par « Femmes de Bretagne », chacune de ses lectrices pourra trouver de nouvelles idées et probablement explorer de nouvelles pistes pour développer son business, tout en gardant l’esprit que « Naviguer : c'est accepter les contraintes que l'on a choisies. C'est un privilège. La plupart des humains subissent les obligations que la vie leur a imposées. Naviguer est une activité qui ne convient pas aux imposteurs. Dans bien des professions, on peut faire illusion et bluffer en touteimpunité.En bateau,onsaitou on nesait pas.»(Eric Tabarly) Alban Jarry, Blogueur et auteur sur les stratégies de marques sur les réseaux sociaux professionnels
  5. 5. Les réseaux sociaux au service de l’entrepreneuriat par Alban Jarry (@Alban_Jarry) Retrouvez l’étude complète de la présence des réseaux sociaux et l’intérêt d’y développer une marque personnelle

×