CONFERENCES / EVENEMENTS

Le Family Business Group s’installe à Bruxelles et s’implante à Lyon

Le Family Business Group s...
Le Coin du Financier
Par Edmée Chandon-Moët et Mickael Vyaho
Point macro-économique au cours de ce trimestre
Aux USA : les...
Le Coin du Juriste et du fiscaliste

ZOOM sur L’actionnariat Familial

Par Kawtar Joua

Par Frédéric Lucet

Pourquoi sousc...
Vous remercie d’avoir pris le
temps de la lecture
Family businessnews nov2013
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Family businessnews nov2013

327 vues

Publié le

La Newsletter du Family Business Group du mois de novembre 2013

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
327
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Family businessnews nov2013

  1. 1. CONFERENCES / EVENEMENTS Le Family Business Group s’installe à Bruxelles et s’implante à Lyon Le Family Business Group s’installe à Bruxelles, afin de proposer son accompagnement de clients privés en « full services » aux français nouvellement installés en Belgique et aux clients belges souhaitant bénéficier de ses méthodes sur mesure dans les domaines de la gestion privée et de la gouvernance de sociétés familiales cotées ou non cotées. Les bureaux sont situés au n° 475 de l’Avenue Louise. Marjorie De Laet rejoint le bureau bruxellois en qualité de Business Developer aux côtés des fondateurs. A Lyon, le Family Business Group a opté pour la conclusion d’un partenariat de compétences et de développement avec le cabinet RDFI, qui devient membre du Family Business Group. RDFI a été créé en 2009 par Christelle Ortiz, et dispose d’une expertise spécifique en matière d’accompagnement de chefs d’entreprises. Les bureaux sont situés au n° 12 de la rue du Doyenné, dans le quartier historique de Lyon (5e).  29 Novembre 2013 : A l’occasion du 8ème Week-End de l'Institut du Chiffre et du Droit à Paris, Edmée Chandon-Moët intervient sur les avantages qu'un client privé peut retirer d'un service de secrétariat privé tel que Pashmina.  Septembre 2013 : Le mois de septembre a vu naître la première collaboration du Family Business Group et de Fidal Formation (organisme de formation spécialisé en formation juridique et RH). Parce que les entreprises familiales sont des structures spécifiques, nous devons leur apporter des solutions spécifiques. C'est dans cette optique que le Family Business Group et Fidal Formation ont imaginé et co-animent trois modules de formations à destination des actionnaires familiaux :  Rester un bon associé familial sur longue période  L’actionnaire familial engagé  L’actionnaire familial et les opérations sur le capital. Retrouvez toutes les informations sur ces évènements sur notre site internet rubrique « Actualités »
  2. 2. Le Coin du Financier Par Edmée Chandon-Moët et Mickael Vyaho Point macro-économique au cours de ce trimestre Aux USA : les parlementaires sont parvenus à un compromis in extremis sur le relèvement du plafond de la dette jusqu’au mois de février 2014. Ben Bernanke prépare son départ pour la fin janvier et sera surement remplacé par Janet Yellen, qui devrait suivre la même politique « accommodante » que son prédécesseur. Durant cette crise majeure, le dollar s’est logiquement affaibli face à l’euro. Dans la zone euro : En Allemagne, Angela Merckel repart pour un troisième mandat. En Italie, Berlusconi a tenté de faire tomber le gouvernement de Mr Letta sans succès. La dette publique de la France dépasse pour la première fois 2 000 milliards d’euros. Point positif pour les pays périphériques (Espagne, Portugal..) : les signes de la reprise constatés cet été, se sont confirmés. Les pays émergents : ayant une balance commerciale négative (Afrique du Sud, Inde, Brésil...), ils ont souffert du rapatriement des capitaux vers les USA durant l’été ce qui s’est traduit par une dévaluation de leur monnaie et une baisse de leurs bourses ; corrélativement le cours des matières premières a fortement chuté. La chine annonce que sa croissance annuelle restera à un niveau élevé : supérieur à 7% d’après les dernières statistiques. Dans ce contexte macro-économique mouvementé, l’ensemble des marchés a chuté à l’exception des bourses européennes qui se sont bien comportées. Effet de rattrapage ou solution de repli pour les investisseurs ? Durant ce trimestre, nous avons écrêté les plus-values dégagées depuis le début de l’année sur les US et sur certains fonds européens, mais avons souffert de l’exposition aux pays émergents et aux matières premières. Maître Stéphane R. notaire est très occupé par ses dossiers et par ses clients. Il vit un divorce difficile et n’a ni le courage ni l’envie de réunir . l’ensemble des documents que lui demande le juge dans le cadre de cette procédure. Il se tourne donc vers le service Pashmina pour que ces documents (tableaux de synthèse sur son train de vie, détaillés poste par poste) soient préparés pour son compte. A l’occasion de cette remise à niveau involontaire de ses affaires personnelles, il est constaté que certains contrats auraient dû être résiliés à la suite du changement de résidence principale et que la nouvelle situation de famille va imposer de revoir le mode de versement des subsides aux enfants communs.
  3. 3. Le Coin du Juriste et du fiscaliste ZOOM sur L’actionnariat Familial Par Kawtar Joua Par Frédéric Lucet Pourquoi souscrire un contrat d’assurance vie luxembourgeois ? Depuis la transposition de la directive 2002/83/CE, un résident français a la possibilité de souscrire, en toute sécurité réglementaire, une assurance-vie auprès d’un assureur siégeant dans un autre pays de l’EEE. Le Luxembourg se distingue particulièrement par : 1. Le triangle de sécurité : avantage n°1 Grâce au mécanisme du super privilège codifié aux articles 37 et 39 de la loi modifiée du 6 décembre 1991 sur le secteur des assurances, la compagnie garantit la protection totale de l’épargne des souscripteurs, contre une garantie limitée à 70 000 € pour un contrat souscrit auprès d’une compagnie française. En pratique, le Commissariat aux assurances (CAA) s’assure que les actifs liés à des polices d’assurance vie soient déposés auprès de banques dépositaires sur des comptes distincts des fonds propres de la compagnie. 2. Le régime du contrat Le régime juridique : pas d’avantage Le contrat en cas de vie et de décès obéit aux règles françaises du code des Assurances en ce qui concerne notamment l’exercice du droit de rachat, la faculté de renonciation, le nantissement ou délégation du contrat et la désignation d’un bénéficiaire. Le régime fiscal : pas d’avantage La fiscalité applicable est celle du pays de résidence du souscripteur. Autrement dit, pour un résident fiscal français, la fiscalité française s’appliquera en cas de rachat (CGI. art 125-0-A) et de décès (CGI. Art 757B ou 990I). Le droit financier : avantage n°2 Le droit luxembourgeois permet de loger une large gamme d’actifs au sein du contrat. Audelà de 2 500 000 € investis, il est possible d’intégrer des contrats dérivés en sus des titres vifs, de l’immobilier, et des parts de fonds de Private Equity… NB : Attention aux obligations déclaratives à la souscription et en cours de vie du contrat. . « Papa!…Dessine-moi un actionnaire familial…» NORD: Sa motivation doit donc se construire sur le long cours : S’il ne peut pas démissionner… Il peut (doit ?) prendre en mains son destin (actionnaire = action)… OUEST: Pourtant, on lui demande de rester… longtemps. EST : La famille n’est pas définie dans le code civil… SUD: L’actionnaire familial: un actionnaire « de hasard », dont la motivation n’est pas traduite par une décision d’investir
  4. 4. Vous remercie d’avoir pris le temps de la lecture

×