Avec les résultats, le classement et la prochaine journée. 
Comprenant les résultats, le classement et la prochaine journé...
Journée 11 
Chambéry 
29 
- 
26 
Saint-Raphaël 
Nîmes 
24 
- 
28 
Aix 
Istres 
22 
- 
26 
Cesson 
Sélestat 
22 
- 
26 
Tou...
Cesson se déplaçait à Istres pour rester au contact du haut de tableau (22-26). 
Premier but de la rencontre marqué par le...
Tremblay effectuait un déplacement compliqué à Montpellier. (31-30) 
Les deux équipes perdent beaucoup de ballons mais Ibr...
Après une courte victoire de Dunkerque face à Nantes, Benjamin Afgour a accepté de nous donner sa réaction : 
Suite à la v...
Journée 10 
Nîmes 
33 
- 
37 
Nantes 
Fleury 
29 
- 
20 
Mios 
Le Havre 
20 
- 
27 
Toulon 
Dijon 
19 
- 
26 
Nice 
Issy 
...
Journée 10 
Mulhouse 
34 
- 
26 
Massy 
Valence 
29 
- 
27 
Pontault-Combault 
Chartres 
29 
- 
17 
Besançon 
Cherbourg 
2...
Après une seconde défaite de suite lors de la dernière journée, les Chartrains qui recevaient Besançon pour le compte de l...
En ligue des champions, Montpellier est stoppé par Rhein- Neckar Löwen, Dunkerque se reprends et Paris continu sur sa lanc...
En Allemagne : 
 HSV Hambourg : Kentin Mahé évolue à Hambourg. Pour le moment et après 16 rencontres disputées, l’équipe ...
Golden League 
Résultats 
1ère journée 
Serbie 
France 
18 - 22 
Norvège 
Danemark 
21 - 24 
2ème journée 
Danemark 
Serbi...
Cette semaine a eu lieu la deuxième étape de la Golden League, avec les équipes du Danemark, de la Norvège et l'équipe inv...
Les Françaises n'auront pas eu suffisamment de répondant face aux offensives danoises, mais ont malgré tout su les tenir à...
Florian Chapel 
Euro Féminin 2014 
Voici la liste des 18 filles sélectionnées par Alain Portes : 
N° 
Prénom 
Nom 
Club 
N...
" Une entrée dans l'effectif Pro Remarquée pour le Jeune Tom Pelayo " 
Crédit: Bastien Créqui 
Le Jeune Tom Pelayo a début...
As-tu appréhendé ce premier match, comment te sentais tu avant cette rencontre ? 
T.P: Avant la rencontre j'étais assez st...
Après le match que t'ont dit ton coach et tes coéquipiers ? Quelques félicitations ? 
T.P: J'ai eu des félicitations de la...
T.P: Depuis tout petit je suis fan de Ivano Balic surement grâce à ses tirs en appuis. Mais sinon c'est toute l'équipe de ...
Nous avons demandé à deux de ses coéquipiers ce qu'ils pensent de Tom et ce qu'il apporte à l'équipe : 
Julian Emonet: "To...
Hand hebdo officiel-1 dec 2014
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Hand hebdo officiel-1 dec 2014

1 597 vues

Publié le

2ème édition de HandHebdo !

Publié dans : Sports
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 597
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
522
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Hand hebdo officiel-1 dec 2014

  1. 1. Avec les résultats, le classement et la prochaine journée. Comprenant les résultats, le classement et la prochaine journée ; les résumés du match de Istres face à Cesson, et du déplacement de Tremblay à Montpellier ; les réactions de Benjamin Afgour (USDK) et de Cyril Dumoulin (Fénix). Résultats, classement, prochaine journée ; résumé de la journée La deuxième étape de la Golden League Feminine, le groupe des 18 joueuses et le programme de la phase de qualification de la coupe d’Europe du groupe de l’équipe de France. Résultats du Montpellier, de Paris et de Dunkerque. Le résumé de la victoire de Nantes, malgré l’élimination.
  2. 2. Journée 11 Chambéry 29 - 26 Saint-Raphaël Nîmes 24 - 28 Aix Istres 22 - 26 Cesson Sélestat 22 - 26 Toulouse Dunkerque 27 - 25 Nantes Montpellier 31 - 30 Tremblay Créteil 21 - 29 Paris Rang Équipe Points J G N P 1 Montpellier 20 11 9 2 0 2 Paris 16 11 8 0 3 3 Saint-Raphaël 15 11 7 1 3 4 Dunkerque 14 11 7 0 4 5 Nantes 14 11 6 2 3 6 Cesson-Rennes 13 11 6 3 3 7 Chambéry 13 11 6 1 4 8 Toulouse 11 11 4 2 5 9 Tremblay-en-France 9 11 4 1 6 10 Aix 8 11 3 2 6 11 Créteil 7 11 3 1 7 12 Sélestat 6 11 3 0 8 13 Nîmes 6 11 2 2 7 14 Istres 3 11 1 1 9 Journée 12 Cesson - Créteil Saint-Raphaël - Nîmes Toulouse - Istres Nantes - Sélestat Paris - Montpellier Tremblay - Dunkerque Aix - Chambéry
  3. 3. Cesson se déplaçait à Istres pour rester au contact du haut de tableau (22-26). Premier but de la rencontre marqué par le cessonais Sylvain Hochet (à droite sur la photo). Le début de match parait très équilibré, les deux équipes se rendent buts pour buts avec des réalisations de Istvan Redei et Yvan Gérard : 2-2 (4’) puis 3-3 (5’). Grâce à des arrêts du gardien istréen Milan Kosanovic et un but de Fredericp Vieyra, Istres prend un léger avantage : 5-3 (9’). Jérémy Suty continue de marquer pour Cesson mais Istres conserve sa légère avance au score grâce à des arrêts de leur portier et des réalisations de Bastien Cismondo : 7-4 (13’). Yvan Gérard enchaine les réalisations, mais les cessonais Damir Batinovic, Istvan Redei et Dusko Celica réussissent à ramener leur équipe au score avec de belles réalisations consécutives et des arrêts de Mickaël Robin : 8-8 (18’). Malgré des arrêts réguliers de Milan Kosanovic coté Istres, Romain Briffe, Maxime Derbier et Mickaël Robin permettent à Cesson Rennes de mener au score : 9-11 (20’). Istres ne lâche rien et Yvan Gérard marque 2 buts qui remettent Istres dans le match à quelques minutes de la mi-temps : 11-11 (25’). Juste avant la mi-temps, Mickaël Robin fait 2 arrêts consécutifs et Jérémy Suty et Sylvain Hochet marquent les 2 buts permettent à Cesson Rennes de mener à la mi-temps : 11-13. En revenant du vestiaire, Théo Derot marque le premier but istréen : 12-13 (31’). Mais, suite à des tirs manqués coté Istres et des réalisations de Romain Briffe et Jérémy Suty coté cessonais, les rennais conservent leur avantage : 12-16 (35’). Théo Derot marque de nouveau un but pour Istres et les arrêts de Milan Kosanovic relancent l’équipe d’Istres, qui réduit petit à petit l’écart au score avec des buts de Yvan Gérard et Benjamin Massot-Pellet, même si Cesson concerve toujours un écart de 3 buts avec des réalisations de Romaric Guillo et Jérémy Suty : 15-18 (42’). Très en forme, Yvan Gérard ramène encore Istres à hauteur de Cesson, bien aidé par son gardien Pierre Andry : 17-18 (43’). Istres s’accroche et reste à un petit but dernière Cesson grâce à des buts de Théo Derot et Benjamin Massot-Pellet : 19-20 (48’). Michele Skatar et Mickaël Robin remettent les rennais à 2 buts, mais rapidement, les réalisations de Quentin Eymann et Théo Derot ramènent Istres à égalité avec Cesson: 21-21 (52’). Ensuite, Cesson Rennes va dérouler avec des buts de Damir Batinovic : 21-23 (52’). Théo Derot va marquer le dernier but istréen (22-24 à la 52’), après ça, Mickaël Robin va enchainer les arrêts et un dernier but de Mathieu Lanfranchi va clore le match : 22- 26. Malheureusement, c’est 2 points de perdu à domicile pour Istres qui a besoin de points pour se relancer. Chloé Quéré.
  4. 4. Tremblay effectuait un déplacement compliqué à Montpellier. (31-30) Les deux équipes perdent beaucoup de ballons mais Ibrahima Sall ramène doucement Tremblay qui s’accroche à Montpellier : 6-3 (9’). Les gardiens de buts Arnaud Siffert et Aljosa Rezar enchainent les arrêts mais Audray Tuzolana permet à son équipe de rester au contact des montpelliérains : 7-4 (11’). Arnaud Siffert multiplie les arrêts mais Montpellier perd des ballons et Rémi Salou permet aux tremblaysiens de revenir à deux buts puis à un but de Montpellier : 8-7 (17’). Montpellier reprend un peu le large grâce à un but de Michael Guigou (10-7 à la 19’), mais Tremblay revient vite grâce à deux réalisations d’Oussama Boughanmi : 10-9 (21’). Les franciliens perdent beaucoup de ballons et échouent aux tirs, ce qui laisse Montpellier reprendre de nouveau un avantage grâce à ses butteurs Matej Gaber, Michael Guigou et Vid Kavticnik : 15-11 (27’). Diego Simonet marque le dernier but de cette première mi- temps qui permet à Montpellier de rentrer au vestiaire avec 4 buts d’avance sur Tremblay : 16-12. La deuxième mi-temps commence exactement comme avait commencé la première, avec des arrêts de gardiens et de nombreuses pertes de balles. Des deux côtés, les buteurs Diego Simonet, Barna Putics, Jérémy Darras et Issam Tej s’illustrent parfaitement : 18-15 (35’). Grâce à deux buts de Romain Ternel, Tremblay reste à deux buts au score de Montpellier : 20-18 (42’). Le gardien francilien Milan Malina enchaine les arrêts mais Issam Tej marque le but qui permet à Montpellier de mettre son adversaire à trois buts dernière lui au score : 23-20 (45’). Les deux équipes enchainent les pertes de balles et les échecs aux tirs, mais Benjamin Bataille, Oussama Boughanmi et Audray Tuzolana s’arrachent pour rester au contact et revenir au score sur Montpellier : 24-23 (50’). Diego Simonet et Vid Kavticnik permettent au Héraultais de prendre trois buts d’avance : 26-23 (52’), mais Audray Tuzolana marque deux buts consécutifs qui ramènent Tremblay au score : 28-27 (55’), puis 28-28 (56’) grâce aux arrêts de Aljosa Rezar et au but de Benjamin Bataille. Dragan Gajic, Romain Ternel, Mathieu Grebille et Jérémy Darras marquent les derniers buts, mais Tremblay restera toujours à un but de retard de Montpellier dans les dernières minutes. Les deux équipes se quittent sur le score de 31-30. Chloé Quéré.
  5. 5. Après une courte victoire de Dunkerque face à Nantes, Benjamin Afgour a accepté de nous donner sa réaction : Suite à la victoire de Toulouse à Sélestat (22-26), Cyril Dumoulin à accepter de nous accorder quelques minutes : « Une victoire à Sélestat était capitale pour nous mais c'était également le cas pour nos hôtes ! Après un départ canon, nous avons été rejoints par les alsaciens et il a fallu rester solides, notamment défensivement, pour ne pas les laisser s'échapper. L'absence de Valentin Porte nous a obligé à s'adapter offensivement mais, notamment grâce à Remi Calvel ou Jérôme Fernandez, nous avons trouvé les solutions pour les pousser dans leurs derniers retranchements et les faire craquer sur la toute fin de match avec l'appui précieux de Wesley Pardin. Bien que ce match ne fut pas le plus brillant, c'est une victoire pleine de détermination et c'est, surtout, notre première victoire à l'extérieur ! » «C’est une victoire qui fait vraiment du bien… On traverse une phase difficile avec pas mal de blessés donc la victoire était impérative pour rester au contact du podium. On savait que ça allait être un match rugueux et très physique. En première mi-temps on fait beaucoup d’erreurs évitables ce qui permettent à Nantes d’arriver à la mi- temps avec 3 buts d’avance. En deuxième mi-temps, c’est la fraicheur des jeunes qui nous a permis de revenir dans le match. Ils ont grandement contribué à ce succès. Nantes est une belle équipe, on savait que ça serait serré tout le match comme souvent contre eux. Seule la victoire comptait mercredi soir. »
  6. 6. Journée 10 Nîmes 33 - 37 Nantes Fleury 29 - 20 Mios Le Havre 20 - 27 Toulon Dijon 19 - 26 Nice Issy 28 - 24 Metz Rang Équipe Points J G N P 1 Fleury Loiret Handball 27 10 8 1 1 2 Issy Paris Hand 24 10 7 1 2 3 Metz Handball 23 10 7 0 3 4 Handball Cercle Nîmes 21 10 5 1 4 5 Toulon Saint-Cyr Var Handball 19 10 4 1 5 6 OGC Nice Côte d’Azur Handball 18 10 4 0 6 7 Nantes Loire Atlantique Handball 17 10 3 1 6 8 Union Mios Biganos-Bègles 17 10 3 1 6 9 Cercle Dijon Bourgogne 16 10 2 2 6 10 Havre Athletic Club Handball 16 10 2 2 6 Journée 11 Toulon - Fleury Metz - Nîmes Nice - Le Havre Nantes - Dijon Mios - Issy
  7. 7. Journée 10 Mulhouse 34 - 26 Massy Valence 29 - 27 Pontault-Combault Chartres 29 - 17 Besançon Cherbourg 25 - 27 Ivry Nancy 20 - 21 Angers Strasbourg 24 - 28 Billere Rang Equipes Points J G N P 1 Ivry 29 10 9 1 0 2 Chartres 28 11 8 1 2 3 Mulhouse 27 10 8 1 1 4 Massy 24 10 7 0 3 5 Cherbourg 22 11 5 1 5 6 Billere 20 10 4 2 4 7 Angers Noyant 20 10 45 0 5 8 Dijon 18 10 4 0 6 9 Nancy 18 10 4 0 6 10 Besançon 18 10 4 0 6 11 Valence 16 10 3 0 7 12 Strasbourg 14 10 2 0 8 13 Pontault-Combault 10 10 0 0 10 Journée 11 Besançon - Massy Valence - Mulhouse Pontault-Combault - Strasbourg Billere - Nancy Angers - Dijon Ivry - Chartres
  8. 8. Après une seconde défaite de suite lors de la dernière journée, les Chartrains qui recevaient Besançon pour le compte de la 11e journée avaient à coeur de se reprendre. Dans une salle bien remplie comme souvent, les joueurs de l’Eure et Loire se sont imposé facilement en infligeant à leur adversaire du soir une différence de 11buts. Massy, se déplacer à Mulhouse, après avoir remporté la semaine dernière une belle victoire face à Chartres, les visiteurs n’ont pu faire chuter un des favoris de ce championnat. Dans un match engagé se sont bien les joueurs de l’Est qui remporte la victoire sur le score de 34 à 26. Toujours à la recherche d’une première victoire, les joueurs de Pontault-Combault se déplacer à Valence vainqueur de Billere lors de la dernière journée. Face une équipe au plus bas, Valence inflige une nouvelle défaite aux hommes de Sébastien Quintallet (29 – 27). Une nouvelle défaite qui divise les supporters de Pontault à en voir les nombreux commentaires sur les réseaux sociaux, où l’on peut voir leurs agacements. Avec la trêve qui arrive, il faudra surveiller les décisions des dirigeants pontellois. Le promu Strasbourgeois recevait une équipe de Billere revanchard après la défaite subite la semaine dernière journée. Fébrile en défense depuis le début de saisons les strasbourgeois ont toujours quelques lacune et n’ont pu éviter la défaite 24-28. Nancy recevait une équipe d’Angers s qui cette saison connaissent moins de &difficultés que lors des saisons précédentes. Dans un match engagé tant en défense qu’en attaques, les angevins sont parvenu à remporter la victoire 21 21. Cherbourg – Ivry, sans doute, le choc de cette journée. Une équipe de Cherbourg promu qui réalise un début de saison plus que respectable avec une 5e place au classement, recevait l’ex-pensionnaire de LNH Ivry. Dans une salle comme d'habitude bien garnie et dans une grosse ambiance, les mauves ont bataillé durant 60 minutes, mais n’ont pu empêcher les visiteurs à remporter une victoire qui consolide un premier classement. Sylvain Richard
  9. 9. En ligue des champions, Montpellier est stoppé par Rhein- Neckar Löwen, Dunkerque se reprends et Paris continu sur sa lancée. - Dans le groupe A, le PSG Handball recevait le Metalurg Skopje. Les joueurs parisiens ont su rentrer directement dans le match en prenant déjà 9 buts d'avances à la mi-temps. Ils s'imposent finalement 35 à 24 face à des macédoniens malmenés tout au long du match. A noter également que tous les joueurs du PSG Handball ont amené leur pierre à l'édifice car ils ont tous marqué lors de cette rencontre (exceptés les gardiens). Pour leur prochain match dans la compétition, les parisiens (2ème) se déplaceront à Zagreb (4ème) le 9 Décembre. - Dans le groupe C, Le Montpellier Agglomération Handball accueillait les allemands du Rhein-Neckar Löwen. Un match qui s'annonçait compliqué pour des héraultais diminués (absence de Diego Simonet). Malgré les 8 buts de Dragan Gajic, le MAHB s'est incliné 29 à 33 (14- 18). Les montpelliérains (4ème) se déplaceront pour leur prochain match en Slovénie, à Celje (5ème), le 6 Décembre. - Dans le groupe D, Dunkerque se déplaçait chez les danois de Aalborg. A l'image de Théophile Caussé (5 buts) et de Tom Pelayo (4 buts), l'USDK a pu compter sur ses jeunes pour aller chercher la victoire 25 à 28 (13 – 15). Dunkerque (5ème) recevra les ukréniens du HC Motor Zaporozhye (4ème) le 6 Décembre. Crédit photo : Léa Dénavarre Article : Florian Chapel En coupe EHF, la semaine dernière, Nantes s'est incliné 23-18 en Allemagne sur le paquet de Berlin. Au match retour ce dimanche, malgré une victoire 28-23 du HBC Nantes à domicile face au Füchse Berlin devant un Palais des Sports de Beaulieu complet et en feu, Nantes devait gagner de 6 buts pour accéder aux phases de poules de la Coupe d'Europe. Les deux équipes se quittent donc sur un score cumulé de 46-46, et c'est malheureusement Berlin qui accède aux phases de poules de la Coupe EHF. Le parcours en Coupe d'Europe s'arrête donc là pour le H cette année. Photo : Chloé Quéré Article : Chloé Quéré
  10. 10. En Allemagne :  HSV Hambourg : Kentin Mahé évolue à Hambourg. Pour le moment et après 16 rencontres disputées, l’équipe Allemande est 7ème du championnat d’Allemagne avec 18 points. Kentin lui, en est à 70 buts en 16 matchs soit un total de 4,4 buts par match.  HSG Wetzlar : Avec son club de Wetzlar, Guillaume Joli est actuellement11ème du championnat d’Allemagne avec 16 points, le club du Français est sur une pente ascendante après un début de saison délicat.  Frisch Auf Goppingen : Kévynn Nyokas se plait en Allemagne dans le club de Frisch Auf Goppingen. Son équipe est actuellement 4ème de la Bundesliga avec 20 points et Kévynn Nyokas lui en est à 57 buts en 15 matchs soit 3,8 buts par match. En Espagne :  FC Barcelone : Nikola Karabatic et Cedric Sorhaindo font les beaux jours du club Espagnol. Après 12 matchs, le FC Barcelone réalise le sans faute et est en tête avec 12 victoires. En ligue des champions, le FCB, s’est imposé 42 à 29 face à Alingsas HK et reste en tête avec 13 points avec 6 victoires et 1 nul. Les bleues, elles, sont en plein tournoi de la Golden League, qui fait office de préparation à l’Euro (7 au 21 Décembre). Tristan Mieger
  11. 11. Golden League Résultats 1ère journée Serbie France 18 - 22 Norvège Danemark 21 - 24 2ème journée Danemark Serbie 32 - 20 Norvège France 21 - 20 3ème journée Norvège Serbie 30 - 18 France Danemark 23 - 26 Classement Équipes Pts MJ G N P Diff. 1 Danemark 6 3 3 0 0 +18 2 Norvège 4 3 2 0 1 +10 3 France 2 3 1 0 2 0 4 Serbie 0 3 0 0 3 -28 Crédit Photo : Stéphane Pillaud - Sportissimo Florian Chapel
  12. 12. Cette semaine a eu lieu la deuxième étape de la Golden League, avec les équipes du Danemark, de la Norvège et l'équipe invitée : La Serbie. Trois matchs au programme, permettant au sélectionneur Alain PORTES d'étayer sa liste des 18 joueuses qu'il a transmise à l'issue de la compétition. Parmi la précédente liste déjà proposée, deux noms se voient retirer pour l'Euro : Celui de Wendy LAWSON, arrière gauche et de Laura KAMDOP, pivot. Après trois jours de compétition, l'Équipe de France aura montré du bon et du moins bon ; FRANCE – SERBIE : 22 - 18 Du bon déjà, face à la Serbie, vice-championne en titre, qui se retrouvait quelque peu diminuer par un grand nombre d'absentes, mais pour autant, les joueuses d'Alain PORTES ont su venir à bout des Serbes, et s'imposer sans se faire peur : Victoire 22- 18. De plus est, ce match fût une première occasion de voir les nouvelles têtes apportées à l'effectif : Avec notamment Marie PROUVENSIER (2/3 buts) et Marie FRANÇOIS, qui ont toutes les deux inaugurées leur premières sélections en Équipe de France, et y ont inscrit, dans le même temps, leurs premiers buts. FRANCE – NORVÈGE : 20-21 Du très bon face à la Norvège, vendredi pendant... 45 min. Les Bleues auront réussi à tenir la dragée haute face à des Norvégiennes qui leur avaient infligé un sévère +8, un mois plus tôt. Après avoir mené tous le match, en proposant en handball de grande qualité, bien portée par Allison PINEAU, qui retrouve son niveau match après match, les Françaises n'ont su trouver le chemin du but qu'à deux reprises les 15 dernières minutes... Seulement deux buts en 15 min, certes, mais il faut également noter que les Norvégiennes n'ont pas plus trouver le but que les Françaises. Amandine LEYNAUD, qui revient tout juste de blessure (au genou), tout comme Allison PINEAU, aura bien répondu à son homologue norvégien. Au terme d'un money time rempli de suspens, ce seront les Norvégiennes, à la maison, qui s'imposeront d'une toute petite longueur : 20-21. Ce fût à nouveau un soir de première, vendredi. En effet, après les premiers buts des deux Dijonnaises, on aura eu cette fois-ci, la premier but de la Nantaise Estelle NZE-MINKO. Mais pas que, il s'agissait également de la 200ème sélection de Nina KANTO ! FRANCE – DANEMARK : 23 – 26 Troisième et dernier match de cette Golden League, face à l'équipe la plus en forme de cette deuxième étape (la seule par ailleurs à avoir tout gagné). Après avoir battu la Norvège en ouverture, 24-21, et la Serbie, 32-20, pour le second match, c'est un véritable dernier test qui se présentait aux Françaises.
  13. 13. Les Françaises n'auront pas eu suffisamment de répondant face aux offensives danoises, mais ont malgré tout su les tenir à proximité, et au mieux les égaler. En effet, souvent à égalité au score avec les Danoises, les Françaises n'ont pas réussi à passer devant au score, se voyant même dans un premier temps distancées (+4 pour le plus gros écart), avant de revenir. Comme l'avant-veille, les filles d'Alain PORTES ne tiendront pas face à leurs adversaires dans les dernières minutes, les voyant prendre une petite avance, confortable pour terminer la partie sans se faire peur. Au final, une deuxième courte défaite, qui se joue principalement à la conclusion, comme nous le dit Wendy LAWSON dans son interview (à retrouver en page suivante) « On a eu beaucoup trop de déchets pour les attentes de niveau international », même si « collectivement, il y a eu des très bonnes choses malgré les deux défaites ». Ces détails peuvent se régler à une semaine de l'Euro... Ce dernier match de la Golden League aura été l'occasion pour Paule BAUDOUIN d'y fêter sa 200ème sélection, et avec pour cadeau la présence dans le « All Star Team » de cette Golden League, avec Allison PINEAU. Aujourd'hui c'est une nouvelle semaine qui commence pour nos Femmes de Défi qui se sont envolées vers la Hongrie. Une rencontre aura d'ailleurs lieu ce Jeudi 4 Décembre, face à l'équipe nationale. À l'issu de celle-ci, Alain PORTES dévoilera la liste des 16 joueuses qui débuteront l'Euro, et parmi laquelle il n'est pas encore exclu de retrouver de nouveaux noms (celui de Blandine DANCETTE par exemple, afin de suppléer Marie PROUVENSIER, seule ailière droite du groupe). Clichés Hand CLASSEMENT GÉNÉRAL DE LA GOLDEN LEAGUE Les points acquis face aux équipes invitées ne sont pas pris en compte 1 Danemark 10 points 2 Norvège 8 points 3 France 5 points La prochaine et dernière étape se déroulera en France, du 19 au 22 mars prochain, avec la Pologne comme équipe invitée, à Dijon (19 mars) et Besançon (21 et 22 mars).
  14. 14. Florian Chapel Euro Féminin 2014 Voici la liste des 18 filles sélectionnées par Alain Portes : N° Prénom Nom Club Née le Taille / Poids Poste 1 Laura Glauser Metz HB 20/08/1996 180/73 GB 12 Amandine Leynaud ZRK Vardar Skopje 02/05/1986 178/64 GB 23 Armelle Attingré Issy Paris HB 15/01/1989 174/71 GB 11 Marie Prouvensier Cercle Dijon Bourg. 09/02/1994 164/63 ALD 5 Camille Ayglon HBC Nîmes 21/05/1985 180/66 ARD 6 Koumba Cissé Le Havre AC HB 04/06/1991 173/70 ARD 28 Marie Paule Gnabouyou Toulon St-Cyr Var HB 04/03/1988 185/79 ARD 64 Alexandra Lacrabère OGC Nice Handball 27/04/1987 177/70 ARD 27 Estelle Nze Minko Nantes LA 11/08/1991 176/67 DC 7 Allison ¨Pineau Krim Ljubljana 02/08/1989 181/72 DC 10 Grâce Zaadi Metz HB 07/07/1993 172/69 DC 22 Marie François Cercle Dijon Bourg. 14/08/1993 178/74 ARG 21 Alice Lévèque Mios Biganos-Bègles 09/05/1989 182/71 ARG 29 Gnonsiane Niombla Fleury Loiret HB 09/07/1990 172/65 ARG 9 Paule Baudouin Metz HB 25/10/1984 172/58 ALG 17 Siraba Dembélé ZRK Vardar Skopje 28/06/1986 172/64 ALG 4 Nina Kanto Metz HB 25/06/1983 175/74 PVT 8 Laurisa Landre Le Havre AC HB 27/10/1985 174/67 PVT Réaction de Wendy Lawson Le programme 8 Déc France – Slovaquie (18h) Monténégro – Serbie (20h15) 10 Déc Serbie – France (18h) Slovaquie – Monténégro (20h15) 12 Déc Monténégro – France (18h) Serbie – Slovaquie (20h15) internationale digne de ce nom. Je ne viendrais que plus forte. L'objectif pour l'Euro est de finir dans les 5 premières. On a une équipe en construction, il y a beaucoup de jeunes, de nouvelles donc on avance petit à petit. Après, l'objectif principal est bien sûr d'aller chercher un podium, une médaille. On ne peut pas aller là-bas et se contenter d'une 5ème place si on peut mieux faire. Être dans le Top 5 nous permettrait d'avoir un bon tirage au sort pour les qualifications au Mondial. » « Personnellement, un petit peu déçu de ne pas avoir pu plus m'exprimer. Je m'attendais à cette décision. Malgré le temps de jeu que j'ai eu, le fait que je ne joue pas contre le Danemark, il y avait un petit espoir. C'est un échec mais on se relève toujours de ses échecs. Je rentre à Nantes aujourd'hui (01/12/2014) et je vais me remettre dès à présent au travail pour bosser ce qui me manque et devenir une
  15. 15. " Une entrée dans l'effectif Pro Remarquée pour le Jeune Tom Pelayo " Crédit: Bastien Créqui Le Jeune Tom Pelayo a débuté le Handball à l'âge de 6 ans après s'être essayé à la Natation et au Badminton, ce sport que des amis lui ont fait découvrir et auquel il a aussitôt accroché. Avant de rejoindre le club de l'US Dunkerque et son Centre de Formation en Juillet dernier et pour 3 années il a effectué toutes ses années de jeune handballeur au Club du Melantois Handball. Joueur de l'équipe de France jeunes auprès de joueurs ayant fait leurs premières apparitions en D1 comme Yanis Lenne (SAHB), Ludovic Fabregas (MAHB) ou encore Melvyn Richardson (CSH) ce fut à son tour. En effet à seulement 17 ans et après quelques mois au Centre il a été convoqué au milieu de tous ces joueurs pro Mercredi 26 Novembre pour son premier match en D1 face à HBC Nantes au sein d'un effectif dépourvu de joueur à son poste pour cause de blessures, il a été placé titulaire à ce poste d'arrière droit. Un premier match, de la confiance, une révélation ! Nous sommes donc allés à sa rencontre et lui avons posé quelques questions auxquelles il nous a gentiment répondu : Quelle a été ta réaction lorsque le coach t’a annoncé que tu faisais partie de l'équipe face à Nantes ? Tom Pelayo: J'ai pas tout de suite réalisé ce qu'on venait de m'annoncer, c'est au bout de quelques minutes que j'ai compris que le lendemain je serai sur un terrain de D1. Comment as-tu été accueilli au sein de l'équipe ? Tu t'entrainais déjà avec les pros avant la blessure des autres joueurs à ton poste ? T.P: Au sein de l'équipe j'ai bien été accueilli, j'ai fait quelques entraînements qui se sont plutôt bien passé ce qui a facilité l'intégration au groupe et ce qui m'a permis de mieux appréhender la suite et ce qui aller se passer.
  16. 16. As-tu appréhendé ce premier match, comment te sentais tu avant cette rencontre ? T.P: Avant la rencontre j'étais assez stressé mais aussi et surtout pressé, mais à partir du moment où j'ai enfilé le maillot et que l'échauffement a commencé je me suis sentis confiant malgré le contexte assez stressant. Comment t'es-tu senti lors de la première mi-temps ? Les gabarits sont différents que lorsque tu joues avec la réserve, cela t'a impressionné ? T.P: Lors de la première mi-temps je me sentais assez bien puisque j'avais pris mes repères et je me sentais capable d'apporter un plus à l'équipe en deuxième mi-temps pour compenser une mauvaise première mi-temps de notre part. Les gabarits sont différents, le jeu est beaucoup plus physique, la preuve j'ai pris quelques coups assez violents. Avec l'équipe réserve on a déjà eu à faire à des grosses équipes assez impressionnantes physiquement ou qui comportait quelques anciens professionnels donc j'avais une idée de ce que j'allais avoir en face. Mais ça reste tout de même impressionnant de se retrouver en face joueurs que je regardais à la télé. En parlant des gabarits en face, tu t'es pris de sacrés coups tout va bien ? T.P: Juste quelques contact qui font mal sur le coup mais c'est dans le jeu donc rien de grave. Titulaire pour un premier match, ton coach et tes coéquipiers t'ont accordé leur confiance cela t'as t'il aidé à te montrer ? T.P: Le fait d'être titulaire m’a permis d'être encore plus en confiance puisque j'étais tout de suite plongée dans la rencontre alors que si j'étais rentré à un autre moment le ballon aurait été brulant et je n'aurai pas agi de la même manière. Avais-tu envisagé de réussir aussi bien ton entrée en matière chez les pros ? 5/9 un peu plus de 52% de réussite c'est pas mal pour un premier match ? T.P: Avant le match on m'a dit de jouer le handball que je savais jouer, de pas me prendre la tête et que je n'avais rien à perdre. C’est ce que j'ai fait et ça a marché mais contre une autre équipe ou dans d'autres conditions ça n'aurait peut-être pas été pareil.
  17. 17. Après le match que t'ont dit ton coach et tes coéquipiers ? Quelques félicitations ? T.P: J'ai eu des félicitations de la part de toute l'équipe ça m'a fait plaisirs. Les coachs m'ont quand même parlé de ce que je devais régler dans mon jeu parce que le haut niveau ce joue sur des détails. En plus de Dunkerque tu fais parti de l'équipe de France Jeune, tu étais au tournoi International Pierre Tiby il y a un mois et là tu es convoqué pour le stage au Qatar en Décembre ! Comment cela se passe avec cette équipe ? L'approche du handball est-elle différente de celle en club ? Changer de staff et d'équipe cela te procure davantage ? T.P: J'ai participé au Tiby il y a un mois, c'était une expérience géniale car en plus nous l'avons remporté. Il y a une super ambiance dans l'équipe tout le monde s'entend et commence à vraiment se connaître car plusieurs joueurs sont présent depuis l'équipe de France Cadets. L'approche avant les matchs et la même un match reste un match tout le monde veut la victoire. Pouvoir évoluer avec des joueurs et un staff différent ne peut procurer que des avantages car chaque stage et une expérience positive qui permet d'enrichir son jeu et son approche du handball. Que représente pour toi le fais de porter le maillot tricolore ? T.P: Porter ce maillot est une grande fierté car on représente une nation et à chaque match ils y a toujours du monde pour nous soutenir et on essaie de leur rendre de la meilleure des manières. Puis on se dit qu'on marche sur les traces des plus grands et qu'il ne faut rien lâcher. En parlant des plus grands quels sont tes idoles, tes exemples si tu en as ?
  18. 18. T.P: Depuis tout petit je suis fan de Ivano Balic surement grâce à ses tirs en appuis. Mais sinon c'est toute l'équipe de France que je prends comme modèle, ce qu'ils ont réalisé est incroyable et ils arrivent encore à nous faire rêver chaque jour Qu'est ce qui te passionne dans ce sport ? T.P: Ce que j'aime le plus c'est les valeurs qu'on peut partager dans une équipe. Sur un terrains de hand on partage des valeurs qui sont simple comme l'entraide, la combativité et l'esprit d'équipe qui permettent à un groupe d'aller chaque jour un peu plus loin. "Tout seul on va plus vite mes ensemble on va plus loin." Mais le plus important c'est de prendre du plaisir tous ensemble dans victoire comme dans la défaite. Que gardes-tu de tes années de pôle espoir ? T.P: J'ai passé 3 années au pôle espoir de Dunkerque j'y ai passé mes meilleurs années, faire du handball et être avec ses amis il y a rien de mieux malgré ce que j'ai du laisser chez moi à Lille. Ta famille t'a-t-elle toujours encouragé dans cette voie? Car elle est tout de même incertaine T.P: Ma famille à toujours était là pour moi et le hand mais les conditions scolaires devaient être remplis (obtention du bac) pour rentrer au CF. Je sais que quand mes proches ne peuvent pas être à mes matchs ils pensent à moi ou sont stressé surtout mon père qui s'est plongée dans ma passion au fur et à mesure des années que j'ai passé sur les terrains. Un petit mot pour la fin, pour les jeunes qui ont le même rêve que toi ? T.P: On a tous le même rêve on veut tous y arriver il y aura des hauts et des bas, mais si on s'en donne les moyens cela deviendra réalisable. A coeur vaillant rien d'impossible. Mais surtout et c'est le plus important prenez du plaisirs !
  19. 19. Nous avons demandé à deux de ses coéquipiers ce qu'ils pensent de Tom et ce qu'il apporte à l'équipe : Julian Emonet: "Tom est un jeune qui ne se prend pas du tout la tête et qui se donne à fond. Il ne se pose aucune question sur ce qu'il a à faire ... Il fonce vers le but et puis ça lui sourit donc tant mieux pour lui et surtout pour nous. Il a de grosses qualités de percussions, une bonne lecture de jeu et cette envie d'aller marquer des buts. Son insouciance nous apporte beaucoup et j'espère que ce n'est pas qu'un passage et que dans 2 semaines on le verra encore avec cette assurance et ce qu'il nous apporte ... Il travaille beaucoup et à envie de progresser donc je pense que tout va bien se passer pour lui. Il faut qu'il soit bon jusqu'à la trêve vu que nos 2 arrières droits sont en délicatesse :) ! " Sébastien Joumel : "C'est un très bon jeune capable de jouer arrière droit et également demi-centre. Il a du culot. Sa principale qualité c'est qu'il croit en lui et doute très peu. Il ne se pose pas de question, il joue et sur ses 2 sorties avec la d1, il joue bien ! Cela fait plaisir de voir des jeunes qui saisissent leur chance car ce n'est pas forcément simple. Il apporte de l'insouciance à l'équipe." A savoir que Tom a encore frappé ce Dimanche 30 Novembre face à Aalborg, au lieu d'affronter son ancien club, son ancienne équipe il a pris l'avion direction le match de Champions League avec la D1 et a réalisé un beau 4/4 (100%) tout comme Julian Emonet 6/6 (100%). Nous remercions Tom de nous avoir accordé de son temps, et lui souhaitons le meilleur pour la suite et un bon stage au Qatar fin Décembre ! Léa Denavarre L'équipe Hand Actu tient à remercier : - Tous les joueurs et toutes les joueuses pour leur disponibilité. - Cyril Dumoulin qui est le premier partenaire du Web Journal.

×