Le bouddhisme est fondé par SiddharthaGautama (appelé aussi parfois Sakiamuni –famille des Sakya : le sage des Sakya) ditl...
•  C’est entre l’hédonisme (satisfaction de   tous les désirs) et l’ascétisme (privations   extrêmes) que se tracera la fa...
Le mudra del’enseignement
10
•  Le Bouddha refuse de répondre aux   questions concernant l’origine de l’univers   et de l’être humain. Une seule chose ...
• Désirer exister (la soif),prendre le monde pour laréalité, voilà la cause dela souffrance.
•    Après son illumination : Sermon de     Bénarès à cinq disciples•    IL parcourt l’Inde en enseignant la     Voie du m...
Le bouddhisme
•  Certaines montagnes   (Kailash) ou villes   (Bodhgaya) sont   considérées comme   sacrées en lien parfois   avec la vie...
•  Le moulin à prières (kor-ten) : cylindre contenant des   prières écrites sur un papier. Faire tourner le moulin   équiv...
Dérangez-                                 moé pas,                                 je médite !J’ai… perdumes deuxmains    ...
Bouddhisme pour site
Bouddhisme pour site
Bouddhisme pour site
Bouddhisme pour site
Bouddhisme pour site
Bouddhisme pour site
Bouddhisme pour site
Bouddhisme pour site
Bouddhisme pour site
Bouddhisme pour site
Bouddhisme pour site
Bouddhisme pour site
Bouddhisme pour site
Bouddhisme pour site
Bouddhisme pour site
Bouddhisme pour site
Bouddhisme pour site
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Bouddhisme pour site

1 124 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 124
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
16
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Bouddhisme pour site

  1. 1. Le bouddhisme est fondé par SiddharthaGautama (appelé aussi parfois Sakiamuni –famille des Sakya : le sage des Sakya) ditle Bouddha au VIe siècle avant l’ère Lumbinicommune.Bouddha signifie Éveillé, IlluminéSiddharthta est né à Lumbini un villagesitué entre Kânpur et la frontière du Népalautour de – 560. Il serait le fils du roiSuddhodana et de la reine Maya (caste desKsatriyas). Il serait décédé vers – 480.
  2. 2. •  C’est entre l’hédonisme (satisfaction de tous les désirs) et l’ascétisme (privations extrêmes) que se tracera la fameuse voie du milieu. « Si on tend trop la corde, elle casse, si on ne la tend pas assez, elle ne sonne pas… ».•  Assis sous un figuier à Bodh-Gaya, tenté par Mara (dieu de la mort dans l’hindouisme), à trente-cinq ans, après une nuit d’épreuves, il passe de Bodhisattva (aspirant à la bouddhéité) à Bouddha.
  3. 3. Le mudra del’enseignement
  4. 4. 10
  5. 5. •  Le Bouddha refuse de répondre aux questions concernant l’origine de l’univers et de l’être humain. Une seule chose importe : la libération.•  Le moi est une illusion. La vacuité, le vide ou l’interrelation des éléments est l’ultime réalité.•  Comme un chariot, l’être humain est un ensemble de cinq éléments ou agrégats en transformation permanente•  Les cinq agrégats sont : 1-le corps 2-les sensations 3-les perceptions 4-les formations mentales 5-la conscience.
  6. 6. • Désirer exister (la soif),prendre le monde pour laréalité, voilà la cause dela souffrance.
  7. 7. •  Après son illumination : Sermon de Bénarès à cinq disciples•  IL parcourt l’Inde en enseignant la Voie du milieu.•  Il meurt à 80 ans.•  Le Bouddha aurait prononcé plus de 80 000 paroles
  8. 8. Le bouddhisme
  9. 9. •  Certaines montagnes (Kailash) ou villes (Bodhgaya) sont considérées comme sacrées en lien parfois avec la vie du Bouddha.•  Retenons le stupa (monument en forme de cloche inversée pouvant contenir reliques du Bouddha.
  10. 10. •  Le moulin à prières (kor-ten) : cylindre contenant des prières écrites sur un papier. Faire tourner le moulin équivaut à réciter les prières.•  Le chapelet (mâlâ) à 108 perles pour aider le fidèle à prier. Se tient de la main droite ou enroulé autour du poignet gauche s’il ne sert pas.•  Les drapeaux de prière : pièces de tissu imprimé de prière ou de représentations de divinités suspendues à un fil flottant au vent. Protège les temples les environnements immédiats.
  11. 11. Dérangez- moé pas, je médite !J’ai… perdumes deuxmains Moi,j’enseigne !

×