Gadget Academy
Présentation               Création
                             Considération
  Les gadgets
                             ...
Selon Wikipedia
(www.wikipedia.org), « un gadget
est un objet souvent ingénieux,
mais presque toujours inutile
sur le long...
Les Live gadgets sont des gadgets qui s’exécutent
en ligne, et notamment sur la plateforme Live.com,
MSN Spaces, ….

Les S...
Tout d’abord un gadget n’est pas dans le menu « Démarrer », un gadget ne
se lance qu’a partir de la sidebar

Les gadgets n...
Un gadget s’appuie sur du HTML, du JavaScript, du XML
et des feuilles CSS

Nous avons accès à tout un ensemble de méthodes...
La Sidebar de Windows Vista

Les Widgets de Yahoo

Google desktop

Le Dashboard d’Apple

Samurize

SpringWidgets de Fox In...
Source de la gadget
  Source disponible pour l’utilisateur final
   Ne stocker pas d’informations personnelles vous
  conc...
Un gadget se distribue via un fichier .gadget.
Ce fichier en réalité est une archive au format .zip contenant
les fichiers...
Il s’agit d’un fichier au format XML qui va contenir
l’ensemble des informations décrivant le gadget, comme son
nom, sa de...
L’étape de création est identique à celle du page web de
base, car les gadgets s’appuie sur des technologies web
Le JavaScript constitue le langage privilégié pour permettre
d’apporter à notre gadget une certaine interactivité

En plus...
Un gadget dispose de deux modes de visualisation que l’ont
va appeler ancrage
   un gadget est ancré (dock en anglais) à l...
La sidebar offre un mécanisme totalement automatisé qui s’occupe de
gérer la localisation

Pour un gadget de langue et de ...
Avez-vous déjà eu besoin d’affichez
plus d’informations sur votre gadget
sans que l’utilisateur ai besoin de le
dédocké ? ...
Les gadgets offrent la possibilité de sauvegardé des informations
entrées par l’utilisateur permettant de personnaliser le...
une seule direction http://gallery.live.com
Sites techniques et communautaire
   http://gallery.live.com
   http://microsoftgadgets.com/

Blogs
   http://blogs.msdn.c...
Votre potentiel, notre passion TM




              © 2007 Microsoft France
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Part1 CréAtion D’Un Gadget Et Boite à Outils

2 199 vues

Publié le

Publié dans : Technologie, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 199
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Part1 CréAtion D’Un Gadget Et Boite à Outils

  1. 1. Gadget Academy
  2. 2. Présentation Création Considération Les gadgets Fichier Gadget Les deux familles de Le Manifest Gadgets chez Microsoft HTML/CSS Point technique JavaScript Concurrence Ancrage Localisation Flyout Setting Diffuser votre gadget Ressources
  3. 3. Selon Wikipedia (www.wikipedia.org), « un gadget est un objet souvent ingénieux, mais presque toujours inutile sur le long terme » Les gadgets que l’ont retrouve sur toutes les plateformes de gadget virtuel vont du réveil au calendrier en passant par de l’affichage d’informations en temps réel pour les plus sophistiqués
  4. 4. Les Live gadgets sont des gadgets qui s’exécutent en ligne, et notamment sur la plateforme Live.com, MSN Spaces, …. Les Sidebar gadgets s’exécutent pour leur part sur le bureau de l’utilisateur et uniquement sous Vista.
  5. 5. Tout d’abord un gadget n’est pas dans le menu « Démarrer », un gadget ne se lance qu’a partir de la sidebar Les gadgets ne sont pas des applications entières (pas de menu, pas de bar d’outils, pas de boutons pour maximiser ou minimiser la taille de la fenêtre…) Les gadgets ne sont pas des pages web, bien que les technologies sous jacentes sont utilisés pour le web, en soit un gadget s’exécute localement via la sidebar et ont accès à des fonctionnalités propre à l’OS. Un gadget est multi-instance, un gadget que l’utilisateur installera sur sa sidebar pourra être lancé plusieurs fois en même temps sur le poste de l’utilisateur
  6. 6. Un gadget s’appuie sur du HTML, du JavaScript, du XML et des feuilles CSS Nous avons accès à tout un ensemble de méthodes et de propriétés nous permettant d’interagir avec notre environnement. La sidebar s’appuie sur Internet Explorer 7 pour exécuter les gadgets
  7. 7. La Sidebar de Windows Vista Les Widgets de Yahoo Google desktop Le Dashboard d’Apple Samurize SpringWidgets de Fox Interactive
  8. 8. Source de la gadget Source disponible pour l’utilisateur final Ne stocker pas d’informations personnelles vous concernant dans le gadget Prévoir un mode déconnecté dans vos gadgets pour éviter le bug ! Ergonomie du gadget Ne doit pas dépasser 130px de large env. pour rentrer dans la sidebar
  9. 9. Un gadget se distribue via un fichier .gadget. Ce fichier en réalité est une archive au format .zip contenant les fichiers de votre gadget (css, images, JS et html)
  10. 10. Il s’agit d’un fichier au format XML qui va contenir l’ensemble des informations décrivant le gadget, comme son nom, sa description, son auteur, son logo …
  11. 11. L’étape de création est identique à celle du page web de base, car les gadgets s’appuie sur des technologies web
  12. 12. Le JavaScript constitue le langage privilégié pour permettre d’apporter à notre gadget une certaine interactivité En plus des capacités de ce langage de script, on y à ajouter un certains nombre de méthodes et de propriétés permettant d’interagir avec Vista L’utilisation du JavaScript est aussi très importante dans un autre domaine, à savoir la gestion du dimensionnement de votre gadget
  13. 13. Un gadget dispose de deux modes de visualisation que l’ont va appeler ancrage un gadget est ancré (dock en anglais) à la sidebar, un gadget peut se désolidariser (undock) de la sidebar C’est à nous de définir le comportement du gadget lorsqu’il va être sorti de la sidebar (via du code JavaScript)
  14. 14. La sidebar offre un mécanisme totalement automatisé qui s’occupe de gérer la localisation Pour un gadget de langue et de culture française il faut nommer un sous répertoire « fr-FR » et pour la langue anglaise avec une culture américaine « en-US ». Nous mettrons dans ses répertoires uniquement les ressources localisés, ainsi qu’un manifeste décrivant le gadget. Il n’est pas la peine de modifier ses liens relatifs dans les fichiers localisés car la sidebar le gère d’elle-même par rapport à la racine du gadget.
  15. 15. Avez-vous déjà eu besoin d’affichez plus d’informations sur votre gadget sans que l’utilisateur ai besoin de le dédocké ? Alors la Flyout (fenêtre volante) La flyout est (encore une fois) une page HTML avec donc la possibilité d’utiliser du JavaScript et des CSS. La flyout se lancera lors d’un évènement, il faut donc que le gadget ais le focus pour que son affichage se passe bien. La flyout se fermera d’elle-même lorsque le gadget va perdre son focus.
  16. 16. Les gadgets offrent la possibilité de sauvegardé des informations entrées par l’utilisateur permettant de personnaliser le gadget. (ex: localité pour la météo, fuseau horaire pour l’heure…) Ses informations sont propres à une instance de gadget Les informations que nous entrons via le gadget en utilisant les « Settings » sont stockées dans le fichier Settings.ini Les méthodes System.Gadget.Settings.read() et System.Gadget.Settings.write() nous permettent d’y accéder très facilement !
  17. 17. une seule direction http://gallery.live.com
  18. 18. Sites techniques et communautaire http://gallery.live.com http://microsoftgadgets.com/ Blogs http://blogs.msdn.com/sidebar http://blog.khamlon.info http://blogs.msdn.com/fredeq Forums http://microsoftgadgets.com/forums/10/ShowForum.aspx http://www.aeroxp.org/board/index.php?showforum=50 http://forums.microsoft.com/MSDN/ShowForum.aspx?ForumID=1063 &SiteID=1
  19. 19. Votre potentiel, notre passion TM © 2007 Microsoft France

×