Lexique

1 232 vues

Publié le

Lexique

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 232
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
17
Actions
Partages
0
Téléchargements
19
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Lexique

  1. 1. Lexique de l’infographie IM3D 2012-2013
  2. 2. Communication et marketing B2B : Voir Business to business. B2C : Voir Business to consumer. B to B : Voir Business to Business. B to C : Voir Business to consumer. Border line : Limite limite ! Ex : «cette créa est border line» ; elle est aux limites du bon goût, ou de l’éthique, ou du trash, ou de ce qu’il est possible de faire compte tenu de contraintes juridiques par exemple. Branding : ce qui concerne la marque, depuis son nom, jusqu’à son design. En conséquence une agence s’occupant de branding devrait être à même de pouvoir réaliser l’intégralité des prestations liées à la « chaîne de valeur » de la marque. Brief agence : Ensemble des informations communiquées par un annonceur qui permettront à une agence de proposer une stratégie de communication puis une stratégie des moyens adaptées. CSP+ : Regroupement des catégories socio-professionnelles comprenant les artisans, commerçants, chefs d’entreprises, cadres, professions intellectuelles supérieures et professions intermédiaires. Préférer le terme P.C.S.+ Conversion (taux de) : Rapport entre les personnes ayant effectué une première demande d’information et leurs commandes ultérieures. One-to-many : Le one-to-many désigne une opération de marketing ou de communication émanant d’un seul émetteur (l’annonceur) et s’adressant à de multiples personnes (le public), bref des actions de communication traditionnelles. Contraire : One-to-one. Synonyme : marketing de masse. One-to-one : Concept marketing reposant sur la communication personnalisée avec un individu-consommateur considéré comme unique. Contraire : «One to many». sémantique
  3. 3. Droit Antériorité : Droit de propriété intellectuelle ou industrielle, tel qu’un droit d’auteur, une marque, un dessin, un modèle, un brevet, une dénomination sociale, un nom commercial, une enseigne, une appellation d’origine, etc., existant antérieurement et conférant à son titulaire le droit d’interdire l’utilisation de son droit par un tiers, sans son consentement. Copyright : Mécanisme légal américain conférant le droit de contrôler l’exploitation d’une oeuvre de l’esprit. Il comprend de nombreux droits exclusifs, tels que le droit d’exploiter, le droit de faire des copies, d’autoriser des tiers à réaliser des copies, de créer des œuvres dérivées, de vendre et de commercialiser. Déclaration préalable : 1 - Déclaration obligatoire des fichiers à la C.N.I.L. 2 - Depuis 1996 (Loi BARNIER), l’installation, le remplacement et la modification des dispositifs qui supportent de la publicité sont soumis à une double déclaration auprès du Maire et du Préfet. Dépôt de marque : Acte par lequel une personne demande à un office national de propriété industrielle (en France : INPI) d’enregistrer un signe à titre de marque, dont elle sera le légitime propriétaire, en précisant le modèle de la marque et l’énumération des produits et services auxquels elle s’applique. Dépôt légal : Formalité légale consistant à déposer trois exemplaires à la Bibliothèque nationale de France et un exemplaire au ministère de l’Intérieur. C’est l’éditeur qui effectue ces envois dès la sortie du livre. De plus, la mention « Dépôt légal » suivie du mois et de l’année doit figurer sur la dernière page imprimée. Ces indications sont communiquées à l’éditeur par l’imprimeur. Droits de propriété intellectuelle Editeur de contenus : Toute personne morale, constituée sous forme de société ou d’association, qui édite un service de télévision, composé des éléments de programmes qu’elle a produits, coproduits ou achetés, qu’elle met à la disposition du public à titre gratuit ou payant. L’éditeur de service est soumis au contrôle du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel. INPI (Institut National de la Propriété Industrielle : Établissement public administratif, doté de l’autonomie financière et placé auprès du ministre de l’industrie, chargé notamment de centraliser et diffuser toute information nécessaire pour la protection des innovations et pour l’enregistrement des entreprises, de recevoir des dépôts de demandes des titres de propriété industrielle ou annexes, de les examiner, les délivrer ou les enregistrer, de surveiller leur maintien, et de les publier. Le siège de l’INPI est à Paris et 10 délégations régionales sont réparties sur le territoire français, dans les principales villes de province.
  4. 4. Licencié : Bénéficiaire du droit d’exploitation donné en licence par le donneur de licence, en contrepartie du versement de redevances ou royalties (voir Contrat de licence). Marque : Signe susceptible de représentation graphique servant à distinguer les produits ou services d’une personne physique ou morale. Marque blanche : Solution consistant pour un fournisseur d’accès Internet à livrer des solutions d’accès gratuit à Internet aux couleurs et à la marque d’autres intervenants. Mentions légales : Dispositions devant obligatoirement figurer sur un support de communication. Par exemple en affichage : dénomination sociale de l’annonceur, numéro de son RCS, nom et adresse de l’imprimeur. Les mentions légales sont aussi exigées dans le cadre de certaines réglementations, comme « l’abus d’alcool est dangereux pour la santé « dans le cadre de la Loi Evin. Open source : Se dit de logiciels qui peuvent être modifiés et redistribués librement (mais pas forcément gratuits !). Linux et GNU font partie de l’univers open source. Propriété intellectuelle : Ensemble regroupant d’une part les droits d’auteur et d’autre part les droits de propriété industrielle. Depuis 1992, la totalité des textes régissant la propriété intellectuelle est réunie dans le Code de la Propriété Intellectuelle.
  5. 5. PAO - Imprimerie Abréviation : Une abréviation (brevis en latin, qui signifie « court ») est le raccourcissement d’un mot ou d’un groupe de mots, obtenu par retranchement de lettres dans ce mot. Accent : Caractère typographique correspondant à un accent graphique. Signe qui, placé sur une voyelle, la définit (en français). e accent aigu (é : fermé); grave (è : ouvert), circonflexe (ê : ouvert, plus long à l’origine). Signe diacritique analogue (à, où). Signe graphique qui note un accent (langues anciennes, espagnol, langues slaves, etc.). Accroche : Dans un document publicitaire, titre capable par les mots qui le composent et sa mise en valeur typographique de capter immédiatement l’attention du lecteur, de l’accrocher. Acronyme : Mot formé des lettres initiales ou de syllabes d’autres mots et prononcé comme un mot ordinaire. Exemple : Onu, Assedic, Urssaf… Addendum (pluriel : addenda) : Ajout d’un texte oublié sur un encart volant. simultané, sur une même feuille, impressions différentes prévue sur le même papier et dans les mêmes couleurs. (Impression) Angle de trame : Orientation de la ligne de points de trame. Une orientation correcte permet d’éviter le moirage lorsque deux demi-tons sont superposés. Aplat : Surface partielle ou totale d’un document recouverte uniformément par une couche d’encre. (Tous procédés d’impression) Approche : Espace entre deux lettres. Assemblage : Mise en ordre des cahiers dans un ordre précis. (Façonnage) Bâche : Dispositif tendu devant un mur ou une structure spéciale qui permet des réalisations de dimensions géantes. Peut être peint ou imprimé à l’unité. Synonyme : Toile. Bandeau : Vignette horizontale (ou ornement typographique) que l’on dispose en tête d’un chapitre ou sur la partie de la page restée blanche, après le texte. Appelé également cul-de-lampe Alignement : Mise en forme verticale des lignes d’un texte par rapport à sa justification. Par exemple, l’alignement peut être en fer à gauche, en fer à gauche avec alinéa, en fer à droite, justifié, centré, etc. Bas-de-casse : Nom des minuscules, par extension du nom de la partie inférieure de la boîte (casse) où elle se trouvent. Cette boîte est utilisée par les typographes pour classer une police de caractères.(Composition) Alinéa : Retrait d’une ligne annonçant un nouveau paragraphe dans un texte, passage entre deux retraits. Belle ouvrage : Désigne la typographie réalisée dans les règles de l’art. Amalgame (amalgamer) : Tirage Belle page : Page de droite d’un
  6. 6. document, ou recto. Benday : Juxtaposition de tramés définis en pourcentages de couleur primaires pour l’obtention de couleurs données sans aucun dégradé (Photogravure) Bichromie : Résultat obtenu après sélection photographique en deux couleurs directes d’un document original couleur ou après interprétation d’un document noir demi-teinte. (Photogravure) Bitmap : Format d’image constituée de pixels. Blanc tournant : Blanc entourant dans toutes les directions une illustration ou une composition typographique. Bon à tirer (BAT) : Accord du client sur le dernier élément (épreuve de photogravure ou traceur imprimeur) avant le tirage, dégageant la responsabilité de l’imprimeur. Tous les exemplaires du tirage devront alors se rapprocher le plus possible du BAT (Impression / Impression en relief) Bold : Terme anglais pour définir un caractère typographique en “gras”. Bords Perdus : Impression jusqu’au bord du papier. Brochage (brocher) : Façonnage de plusieurs cahiers sous couverture souples (Façonnage) Cadratin : Espace de même valeur que celle du corps typographique utilisé. Cahier : Groupe de pages résultant du pliage d’une feuille. Les cahiers sont superposés ou insérés les uns dans les autres. Son nombre de page est donc toujours un multiple de 4. On rencontre des cahiers de 4, 8, 12, 16, 24, 32, 48 et 64 pages. (Façonnage) Calage (caler) : Réglage mécanique d’une presse offset permettant d’ajuster et de centrer l’impression sur un support papier. (Impression) Calcul du poids d’une feuille : I (cm) X L (cm) X g/m2 divisé par 10000. pour exemple : le poids d’une feuille A4 en 80g/m2 est égal à : 21X29.7X80/10000 soit 4.9896g. Calibrage (calibrer) : Paramétrage, en fonction de couleurs connues, d’un périphérique (scanner, écran, imprimante, etc.) dont les caractéristiques colorimétriques changent fréquemment. Capitale : Lettre majuscule. Caractère : Lettre d’imprimerie – Ensemble des lettres d’un alphabet déterminé : famille de caractères (Composition) Cartouche : Ornement servant à entourer ou à encadrer quelques lignes de texte. Casse : Boîte typographique de rangement d’une police de caractère, divisée en cassetins (Typographie) Césure : Coupure d’un mot, d’une phrase ou d’une formule en fin de ligne, qui obéit à des régles typographiques et étymologiques très précises, suivant la langue utilisée. Chapeau (ou chapô) : Court texte précédant un article et l’introduisant. Il est souvent mis en valeur par sa typographie (gras, gras italique…). Chapitre : Chacune des parties qui se suivent dans un livre, et en articulent la lecture.
  7. 7. Charte graphique : Ensemble des éléments graphiques caractérisant une publication ou une identité visuelle. Chasse (chasser) : Largeur du caractère typographique, approches comprises. Chemin de fer : Terme de presse qui s’applique à la description schématique sur papier de toutes les pages d’un document, ce qui permet de visualiser rapidement l’ensemble de la brochure. Cheminée : Blanc disgracieux résultant de l’alignement vertical hasardeux d’espaces, dans une colonne de texte. Également appelée lézarde ou rivière. CMYK(Cyan, magenta, yellow, black) : Les quatre couleurs primaires de l’imprimerie : Cyan, Magenta, Jaune (« Y » pour « Yellow » en anglais) et Noir (« K » pour « Black » en anglais) (PAO) Collombelle : Mince filet vertical placé entre deux colonnes permettant leur séparation. Colonnage : Nombre de colonnes occupées en largeur par un titre, un article, … Colonne : Division verticale d’une page. Compte fils : Loupe à fort grossissement, montée sur charnière, utilisée à l’origine dans l’industrie textile, puis dans l’imprimerie pour examiner le détail d’un cliché ou d’une impression. Coquille : Erreur de composition d’une ou plusieurs lettres (Composition). Corps : Hauteur totale des caractères d’une police, ascendantes et descendantes comprises, plus un petit blanc en haut et en bas pour que les lignes de texte ne se touchent pas. Se mesure en points. (Composition) Couché : Type de papier ayant subi un traitement de surface lui donnant un bon lissé (Papier). Epreuve de typographie pour le montage en document sur le papier de même nom (Typographie) Couleur : Le nombre de couleurs est défini par le nombre de groupes imprimants, dont le noir en quadrichromie. Les couleurs directes sont obtenues par mélange des encres de base destiné à un seul groupe imprimant. Couleurs primaires : Ce sont les couleurs cyan, magenta, jaune et noire (CMJN) à partir desquelles on peut produire en quadrichromie toutes les couleurs existantes. Courbe de Bézier : Courbe dont la définition repose sur la position des points de contrôle. Crénage : Le crénage consiste à augmenter ou réduire l’espace entre deux caractères spécifiques (exemple : entre A et V. L’approche consiste à créer un espacement égal entre les différents caractères d’une plage de caractères. Une valeur de crénage ou d’approche positive espace les caractères (en augmentant l’espacement par défaut), alors qu’une valeur négative les rapproche (en réduisant l’espacement par défaut). Cromalin : Epreuve couleur pouvant servir de bon à tirer et de référence couleur pour le tirage. CTF : Computer-To-Film — Exposition directe des données d’une image sur film. CTP : Computer-To-Plate — Gravure directe des données d’une image sur plaque (sans film).
  8. 8. CTP (ou DTP) : Computer-To-Presse or Direct-To-Press — Impression directe sur presse, sans film, avec ou sans plaque. Cul de lampe : Mode de composition dans lequel les lignes d’un pavé de texte sont composées centrées, avec une longueur décroissante, l’ensemble formant un triangle pointe vers le bas. Le cul de lampe renversé a lui la pointe tournée vers le haut. Cursive : Se dit d’une écriture manuscrite rapide « à main levée », en différenciation d’une écriture « lente, à main posée et appliquée ». Cyan : Détramage : Lissage des points de trame d’un original imprimé en demiteintes. Dorure à chaud : Cette impression à chaud consiste à transférer une pellicule de pigments colorés sur le papier à l’aide de la chaleur (80 à 160°C) qui agit sur une colle thermofusible. Les pigments peuvent être dorés, argentés, mats ou brillants, à diffraction, nacrés, transparents ou en couleur (blanc inclus). (Impression à chaud / Impression en relief). Dos : Côté pli d’un cahier ou côté charnière d’un livre ou brochure. Le bleu cyan (ou cyan) est l’une des quatre couleurs primaires utilisées en imprimerie pour la reproduction de la couleur en quadrichromie. Dos carré collé : Reliure du type livre de poche où les feuillets sont emboîtés et collés dans une couverture à dos carré. Débord : Partie imprimée venant à l’extérieur du format de page, supprimée lors du massicotage. DPI (Dot Per Inch ou Pixel par pouce) : Traduction de point par pouce (PPP). Découpe : Forme de Montage, de filets en acier, raineurs et coupeurs, destinée au pliage et à tous les découpages qui ne peuvent s’effectuer au massicot (Façonnage) Drapeau : Composition d’un texte aligné d’un seul côté à l’aide d’un fer à droite ou à gauche, ou centré sans coupures de mots. Défonce : Réserve dans une couleur. Dégradé : diminution progressive des trames pour en varier l’intensité. Demi-teinte (ou Demi-ton, ou Simili) : Image composée de points de dimensions variées créant l’illusion d’une variation de tonalité. Densitomètre : Appareil de mesure de densité des couleurs (Impression). Détourage : Délimitation du contour d’un objet ou d’un sujet par élimination du fond. Empattement : Ornement esthétique caractérisé par l’épaississement de la base des jambages ou des obliques d’un caractère. Même signification que petit pied. Encadré : Court pavé de texte encadré de filets, souvent annexe d’un article principal Encart : Elément supplémentaire à une brochure placé à un endroit déterminé ou indéterminé dans cet ouvrage (Façonnage) Encartage (encarter) : Placement d’un encart manuel. Insertion d’un cahier dans un autre. (Façonnage) Encoche : Découpe des pages d’un ouvrage
  9. 9. pour faciliter la recherche d’un début de partie, se dit “coup de pouce” lorsqu’elle est de la forme d’un demi-cercle. Encre : Matière composée d’un véhicule, de pigments ou de colorants et de divers adjuvants. L’encre est présente dans les dispositifs prépresse suivants, notamment : imprimantes, traceurs, copieurs et systèmes d’impression numériques, systèmes d’épreuves, imageuses. Epreuve : Tirage sur papier d’une composition pour contrôle (Typographie ou PAO). Essai d’impression en relief ou à plat ou de photogravure (Photogravure) Épreuve contractuelle : Épreuve qui tient lieu de bon à tirer et fait office de document juridique entre le client et l’imprimeur. Erratum (pluriel : errata) : Correction d’un texte sur un encart volant. Espace fine (ou Fine) : Espace quelque peu variable en typographie numérisée et équivalant environ au quart de cadratin (plomb). L’espace fine est utilisée pour décoler légèrement certains signes de ponctuations du mot qui les précède. Espace inséquable : Espace dont la largeur reste fixe et qui ne peux pas être séparée des deux lettres ou signes qu’elle relie. Espace normale : Espace réalisée sur le clavier avec la barre d’espacement. Cette espace est sécable et sa dimension peut varier en fonction de la justification automatique sur les deux côtés. En typographie on l’appelle également espace justifiante et espace-mot. Esperluette ou Perluette : C’est le nom de notre caractère &, ligature du e et du t. L’esperluette était déjà utilisée par les Romains. Estampage : Réalisation d’un creux ou d’un relief sur un support papier, pour l’obtention d’un gaufrage ou avec encrage pour celle d’un timbrage. Exécution (exécuter) : Réalisation du document au net, propre à la reproduction. Exemplaire : Nombre de reproductions à l’identique réalisées à partir de l’original. Façonnage (façonner) : Dernières opérations qui, par pliage, découpe, assemblage, encartage, piqûre, couture, reliure, etc., donnent aux imprimés leur forme définitive (Finition) Fausse page : a page de gauche (page L paire) d’un ouvrage imprimé est appelée Fausse page. Cette page est moins accessible au regard que celle de droite (Belle page). Faux titre : Nom donné à la première page d’un ouvrage imprimé, dont la particularité est de contenir uniquement le titre de l’œuvre. Par habitude, cette page est imprimée sur une Belle Page (page de droite), sans impression sur le verso. Fer à droite, fer à gauche : Alignement vertical des lignes de texte à droite ou à gauche pour les compositions en drapeau, du fait du calage sur un fer en typographie (Composition) Feuille de style : Dans la majorité des logiciels, ainsi qu’en composition traditionnelle, la feuille de style est le fichier informatique qui
  10. 10. rassemble les paramètres de composition du texte ou de la page. Feuillet : Appellation servant à désigner une subdivision de la feuille au format rogné ou non (dans un ouvrage, un feuillet représente deux pages, soit deux faces, le recto et le verso) Filet : Trait fin dont l’épaisseur dépasse rarement un demi-point. Filigrane : Marque dans la pâte du papier pouvant être lue par transparence ce qui donne les indications sur l’éditeur et le fabricant de papier ou marque distinctives particulière (Impression et sécurité) Film : Pellicule photographique, communément appelée « typon » (Edition) Flashage (“Typesetting” en anglais) : Terme français désignant le travail qui consiste à réaliser des films ou bromures haute définition d’après un fichier. Flexographie (ou flexo) : Technique d’impresion utilisant une plaque de caoutchouc flexible ou de polymère sur laquelle on découpe une image en relief qui s’imprime directement sur la surface à imprimer. La plaque flexible permet d’imprimer sur des surfaces irrégulières ou non planes (tasses à café, boites alu, carton ondulé...). Folio : Chiffre de numérotation des pages d’un ouvrage (Edition) Foliotage : Numérotation des pages. Fond (grand): Marge extérieure, par opposition au petit fond. Fond (petit) : Marge intérieure, par opposition au grand fond. Fond perdu : Impression sans marge d’une illustration rognée lors du façonnage de 3 mm au minimum Fonte : Police de caractère complète, avec ses chiffres, sa ponctuation et ses signes divers tels que les petites capitales, etc…. (Typographie et PAO) Format papier : A0+ : L = 1 310 mm et de Hauteur illimitée A0 : L = 841 x H = 1 188 mm A1 : L = 594 x H = 841 mm A2 : L = 420 x H = 594 mm A3 : L = 297 x H = 420 mm A4 : L = 210 x H = 297 mm A5 : L = 148,5 x H = 210 mm A6 : L = 105 x H = 148,5 mm Française (à la) : Format dont la plus grande dimension est à la hauteur. Gabarit : Tracé constant de la grille de mise en page dans un format, sur papier ou sur écran, afin de faciliter la mise en uvre. Gaufrage (gaufrer) : Procédé d’impression permettant d’obtenir des motifs en relief, encrés ou non, à l’aide de clichés (outils gravés) en creux et de contreparties en relief (Impression en relief) Gouttière : Blanc séparant les colonnes. Grain : Rugosité plus ou moins importante de la surface d’un papier (Papier). Apparence granuleuse de certains types d’émulsions photographiques rapides (Photographie) Graisse : Epaisseur du dessin d’une lettre. Un caractère peut avoir plusieurs
  11. 11. graisses : léger, maigre, book, demi-gras, gras, extra-gras (Composition) Grammage : Poids d’une feuille de papier ou de carton en grammes au mètre carré (Papier) Grand format Grand titre : Nom donné à la page d’un ouvrage, portant des mentions identiques à celles de la couverture (titre, auteur, éditeur) et imprimée sur une Belle Page (page de droite). Le Grand Titre se trouve après le Faux-Titre. Habillage : Texte dont un côté (ou les deux) épouse le contour d’une illustration détourée. (Composition) Hautes lumières : Parties les plus claires d’une image. Dans une image en simili, les hautes lumières se caractérisent par des points les plus petits possibles Héliogravure : Procédé de gravure et d’impression, pour gros tirages, réalisé au moyen d’un cylindre en cuivre gravé en creux. La profondeur des creux détermine l’intensité des valeurs (Impression) Hirondelle : Trait de coupe (repères ou croix de repérage) imprimés dans la marge permettant de repérer les différents films. Homothétique : Qualité d’un format proportionnel à un autre, en réduction ou en agrandissement (Studio et Photogravure) Image : Toute représentation graphique : illustration, diagramme, logo, photographie, etc. Imposition : Classement dans un ordre déterminé des pages d’un ouvrage, afin qu’après pliage, les pages se suivent dans le bon ordre (Impression) Impression numérique : Impression directe à partir des fichiers informatiques, sans forme imprimante. Les principaux procédés utilisés pour produire des livres sont l’électrophotographie (ou xerographie), la magnétographie et le jet d’encre. Imprimante : Machine permettant une sortie papier des données contenues dans l’ordinateur. Il existe de nombreux procédés d’imprimantes laser, à jet d’encre, à électro-érosion, à sublimation, etc.. Infographie : Ensemble des techniques de création et de traitement électronique des images. Interlettrage : Modification de l’espace normal qui sépare les lettres d’un mot. Interligner : Disposer du blanc entre les lignes d’un texte en modifiant la hauteur des interlignes. ISBN : L’ISBN (International Standard Book Number) ou numéro international normalisé du livre est un numéro international qui permet d’identifier, de manière unique, chaque livre publié. Il est destiné à simplifier la gestion informatique du livre : bibliothèques, libraires, distributeurs, etc. Italienne (à l’) : Format dont la plus grande dimension est la largeur. Italique : Caractère dont les jambages sont inclinés ; ce terme s’oppose à “romain” (droit). Jaquette : Chemise souple protégeant la couverture d’un livre relié ou broché. Justifier : Disposer une composition de texte selon la largeur prescrite
  12. 12. en jouant de l’emplacement des mots, de telle sorte qu’elle soit rigoureusement alignée à gauche comme à droite. Laize : Largeur de la bande du papier en bobine (Papier et Impression) Légende : Texte accompagnant une photo, un dessin, un graphique, un document, pour l’expliquer et parfois renvoyer le lecteur à l’article. Lettrine : En typographie, lettre de corps beaucoup plus important que le texte, souvent décorée, placée au début d’un paragraphe ou d’un chapitre sur 2, 3 ou 4<:span> lignes de hauteur. Ligature : Nom donné aux lettres liées ensemble (ex. æ, œ, fi, fl, ff, ffi, ffl). Ligne de base (ou Ligne de pied) : Ligne sur laquelle se positionnent les différents composants d’un mot ou d’une phrase, comme les bas de casse, les majuscules et les divers signes de ponctuation utilisés. Linéature (ou Linéature de trame) : Mesure de la finesse d’une trame imprimée exprimée en nombre de lignes. Plus le chiffre est élevé, plus la trame est fine. Maculage (maculer) : Taches d’encre, communiquées par les autres feuilles de papier lors de la mise en pile au sortir de la machine (Impression) Magenta : Nuance de rouge violacé, couleur primaire en quadrichromie. Maquette : Projet tentant de donner l’aspect de ce que sera l’exemplaire imprimé. Marge : Zone vierge entourant un texte ou une composition de page. Massicot : Machine à couper le papier, portant le nom de l’inventeur (Imprimerie) Moirage (moirer) : Structure géométrique donnée par la superposition de deux films tramés et révélée par une anomalie due à une mauvaise inclination des tramés Motif : Série de représentations graphiques (points, carrés, quadrillés, etc.) que l’infographiste peut utiliser pour créer ou remplir un dessin. N.D.A. : Note de l’Auteur. NDLR : Note de la Rédaction. Niveau de gris : Ton particulier de gris. On trouve généralement entre 0 et 256 tons de gris. Nom d’imprimeur : Mention obligatoire devant figurer sur l’ensemble des documents imprimés (sauf bilboquets : en-têtes de lettres, cartes commerciales, faire-parts, invitations, etc. ) et comportant le nom de l’imprimeur ainsi que son adresse ou RCS. Nuancier : chantillonnage de couleurs E pour le choix des encres ou des papiers Numérisation : Transformation d’un document papier en fichier informatique. Oblique : Déformation (penché à droite) d’une romaine pour simuler une italique, cette dernière ayant un dessin distinct de sa romaine. Offset : Technique d’impression, la plus couramment utilisée de nos jours, fondé sur le principe de répulsion des encres grasses et de l’eau. Les parties encrées de la forme imprimante (qui est ici la plaque offset positionnée sur un cylindre) sont reportées sur un cylindre revêtu d’une feuille
  13. 13. de caoutchouc (appelé blanchet) qui les reporte à son tour sur la feuille de papier. OpenType : Format de police basé sur Unicode, successeur de TrueType et PostScript. Il peut avoir jusqu’à 65 536 glyphes. Il est indépendant du système d’exploitation (Windows, Mac OS, Linux...) d’impression. Paquetage : Mise en paquets des imprimés pour livraison (Façonnage). Papiers recyclés : Papiers fabriqués avec une très forte proportion de fibres cellulosiques de récupération, désencrées ou non. Orpheline : Mot seul ou ligne qui mesure moins du tiers de sa justiication, se trouvant en haut d’une colonne ou d’une page. Cette situation est à éviter à tout prix. Paragraphe : En bonne typographie, on appelle paragraphe un segment de texte suivi (dit aussi texte linéaire) compris entre deux alinéas. Son symbole est §. Les paragraphes sont formés de phrases, de mots et de lettres. Ours : Dans la presse, texte rédactionnel dans lequel figurent différentes informations légales et utilitaires concernant la publication : l’achevé d’imprimer, le dépôt légal, l’adresse, le nom des responsables de différents services (direction, rédaction, publicité, fabrication…), etc. Pavé : Colonne ou groupe de texte ne comportant qu’un alinéa. PDF : Fichier produit à partir du logiciel Adobe Acrobat. Côté d’une feuille, soit le recto, soit le verso. Pelliculage (pelliculer) : Application d’une pellicule cellulosique, transparente, mate ou brillante sur une feuille imprimée (Façonnage) Page : Pagination (paginer) : Numérotation des pages. Synonyme : foliotage. Palette graphique : Logiciel de dessin, comportant un pinceau et un stylo et permettant de fabriquer ou de modifier une image. Pantone ou PMS (Pantone Matching System) : Systéme international de références de composition des couleurs directes d’encres d’impression, papiers couleurs, feutres, etc. PAO (ou Publication assistée par ordinateur) : Technique d’assemblage de textes et d’images sur un microordinateur en vue de créer des pages et des tracés et de les sauvegarder afin de les exporter sur de l’équipement Peluchage : Décollement de particules de la couche du papier qui subissent un arrachage et qui adhèrent à la forme imprimante (Impression) Perforation : Façonnage consistant à réaliser des trous plus ou moins gros à l’aide d’aiguilles. La perforation permet de pré découper le papier pour le détacher (ex. carnets à souche). Pied de mouche = ¶ Ce signe était couramment utilisé en typographie pour attirer l’attention du lecteur sur un point particulier. Aujourd’hui, en PAO, c’est le caractère invisible qui matérialise la fin d’un paragraphe. Piqûre : Opération de brochage destinée à maintenir à l’aide de piques en métal (agrafes) les diverses pages
  14. 14. d’un volume (Façonnage) Pixel : Le plus petit élément d’image auquel on puisse attribuer des caractéristiques individuelles (attributs) comme la couleur ou la transparence. machine. Quadrichromie : Procédé d’impression résultant du mélange des 4 couleurs primaires. Avec cette technique, la gamme de couleurs est infinie. Pixels par pouce (ou ppp) ou Points par pouce (ppp) : Quantité d’information numérisée et mesurée en pixels par pouce. Rainage : Ecrasement du papier par un filet raineur afin de faciliter un pliage net pour tout grammage au-dessus de 170 grammes Plaque : Forme imprimante offset. Rame : Pli accordéon : Pliage en forme de « M », ce qui permet d’ouvrir le dépliant, à la manière d’un accordéon. Pli croisé : Pli exécuté perpendiculairement à un autre. Pli portefeuille : Pliage à trois plis paralléles permettant le repli des deux feuillets extérieurs vers le pli central intérieur (Façonnage) PLV Point blanc : Élément de mesure, en degrés Kelvin, de la combinaison des phosphores rouges, verts et bleus d’un moniteur utilisé pour le calibrage ou la caractérisation d’un périphérique. Polices (ou Fonte) : Ensemble de lettres, composant un caractère dans un corps et une graisse donnés. Portefeuille (pli) : Trois plis parallèles et repli des feuillets extérieurs vers le centre. Postscript : Langage informatique de description de page, permettant de faire la liaison entre les ordinateurs et les unités de sortie telles que les imprimantes laser ou les composeuses. Pouce : 2.54 cm Prise de Pinces : Endroit ou la feuille est prise par les pinces dans la 500 feuilles identiques d’un certain format (Papier) Ramette : 500 feuilles de papier dans un format obtenu par massicotage d’une rame, le format le plus courant étant 21X29.7 centimètres (in quarto) ( Papier) Recouvrement : Technique qui consiste à prévoir le chevauchement des couleurs contiguës, les plus claires dans les plus foncées, pour compenser les variations de repérage. Recto : Face d’une feuille, la première imprimée ou face d’un feuillet (Impression) Page de droite dans un livre. Antonyme : verso Renvoi : Astérisque ou nombre généralement entre parenthèses, accolé à un mot renvoyant le lecteur à une note de marge ou à une note bas de page. Repérage (repérer) : Superposition parfaite des différents films ou plaques d’impression monochromes pour la reproduction d’une image couleur. (Impression) Repère : Petit symbole, dans la marge, qui facilite la superposition des couleurs ou, dans un document, qui indique le format, la pliure, etc.
  15. 15. Repiquage (Repiquer) : Impression complémentaire d’un ouvrage déjà imprimé (Impression) Sérif : Résolution : Degré de finesse d’une reproduction ou d’un flashage (PAO) Retrait des sous-couleurs (ou UCR) : Fonction électronique par laquelle on réduit la couleur dans les zones les plus sombres de l’image et on la remplace par du noir. R.I.P (Raster Image Processor) : Interface qui traduit le fchier numérique issu de la PAO en un fichier au format Postscript, permettant ainsi de le lire et de l’imprimer. Rognage (rogner) : Mise au format définitif d’un ensemble de feuilles au massicot (Façonnage) Romain : Caractère typographique vertical, en différenciation d’un caractère italique. Rotative : Machine à imprimer en continu, utilisant du papier en bobines (Impression) Roulé (pli) : Pli(s) parallèle(s), une extrémité rejoint l’autre en pliant cette dernière toujours sur elle-même et dans le même sens. RVB : espace des couleurs primaires additives : rouge, vert, bleu, utilisées pour reproduire les images couleur sur les écrans (web, vidéo...) Sans Sérif (ou Sans) : En anglais : caractères typographiques sans empattements (linéales). Saturation : La couleur est saturée lorsqu’elle atteint son niveau d’intensité maximum. Scanner : Appareil de numérisation d’originaux opaques ou transparents qui doivent être manipulés ou stockés sur ordinateur. Empattements caractéristiques de certaines familles de fontes. Le mot est d’origine hollandaise : « shreef », ce qui signifie ligne fine de l’écriture. Il existe de nombreuses sortes de sérifs, cela va de la simple barre rectiligne du Bodoni à l’empattement très façonné du Century. Sérigraphie : Procédé d’impression dérivé du pochoir, utilisant un écran de soie : certaines parties ont été obturées, l’encre ne traverse, pour se déposer sur le support, que les parties non obturées. Impression sur tout support (Impression) Signe : Unité de comptage du texte. Chaque lettre, signe de ponctuation et les blancs sont comptés. Sommaire : Enumération des titres de chapitre d’un ouvrage avec pagination indiquée. Sous-titre : Court texte placé sous un titre pour apporter un complément d’information sur le contenu du chapitre. Surfacé : Papier ayant reçu un apport en surface afin de réduire le peluchage (Papier) Surimpression (ou Superposition) : Impression d’une couleur sur une autre pour en obtenir une nouvelle. Insertion ou impression sur une image existante en vue de la remplacer. Tétière : Ensemble des éléments graphiques communs placés au même endroit à chaque en-tête de page. Tiff : Format de fichier d’image fréquemment utilisé par les logiciels de dessin et de retouche. Tirage : Action de tirer une épreuve
  16. 16. c’est-à-dire de l’imprimer. Par extension ce terme est devenu synonyme d’édition (Impression). Quantité d’exemplaires d’une impression (Edition). Titre : Courte phrase résumant la substance informative de l’article, ou formule destinée à susciter la curiosité du lecteur, et mise en évidence en gros caractères en tête de l’article. à la mettre ainsi en valeur. Vernis : Procédé de dépôt d’un vernis en cours d’impression (vernis machine) ou après impression (vernis UV) pour parfaire la finition d’un document. Verso : Côté de la feuille imprimé en second ou page 2 d’un feuillet. Antonyme :recto (Impression) Veuve : Syllabe, ou mot seul, ou encore ligne mesurant moins du tiers de sa justfication, qui se trouve en bas d’un paragraphe, d’une colonne ou d’une page. Cette situation est à éviter à tout prix. Volet : Terme synonyme de « feuillets », utilisé lorsque l’on parle de dépliant (ex dépliant trois volets). Traits de coupe : Marques imprimées sur le document qui permettent de déterminer là où il doit être coupé. Trame (tramer) : Quadrillage obtenu en photogravure, désigné par le nombre de lignes au pouce (2.54cm), permettant la reproduction des documents demi-teintes ou couleurs (Photogravure) True type : format de police de caractères vectorielle. Elle permet ainsi de varier la taille, la résolution ou la forme des caractères sans perte de qualité. Elle est économe en espace disque et mémoire. Typographie : Art de composer un texte au moyen de caractères d’imprimerie. Procédé de composition manuelle ou mécanique basé sur le relief de caractères en plomb. Procédé d’impression utilisant le même relief pour déposer l’encre sur le papier (Impression en relief) Une : Première page d’un journal. Vectoriel : Système de contour d’un dessin par coordonnées de points. En opposition au système bitmap. Vedette : Ligne de texte imprimée avec un interlignage supérieur à celle du texte en général, de façon à la détacher de la masse du texte et
  17. 17. Web Adsenses et Adwords : de Google régie publicitaire ADSL (Asymetric Digital Subscriber Line) : Standard de télécommunications permettant un signal numérique élevé (6 mégabits par seconde ou plus). Nota : l’ADSL a une largueur de bande plus importante pour le téléchargement que pour la télétransmission. qu’il sélectionne. Des éditeurs analysent le contenu des sites et créent des résumés de ce contenu pour orienter leurs visiteurs. Back-office : Système informatique de gestion qui n’est pas en relation avec la clientèle d’une organisation (gestion des stocks, ressources humaines, paie... Contraire : Front-office. Bandeau : 3 - Forme de publicité sur API (Application Programming Interface) : Internet qui apparaît sur l’écran Interface de programme d’appliet dont le format, variable, est cation. Elle définit l’interface cependant standard (taille la logicielle qui fait le lien entre plus courante : 468x60 pixels). les programmes d’application Synonyme : Bannière. (ceux dont se sert l’utilisateur) Bannière : Voir Bandeau. et l’interface des services réseau (programmes qui communiquent Base de données multidimensionnelle entre eux). : Base dont les données sont stockées de manière à optimiser Agrégateur : Logiciel ou service en ligne l’accès aux informations suivant permettant de lire des fils RSS, des requêtes non prévues lors de en particulier les derniers billets la création de la base. publiés sur ses blogs favoris. On parle également de «lecteur RSS». Billet : Entrée publiée sur un blog. Synonyme de «note» ou d’actualité, au sens large. Peut se limiter à un simple lien ou à une photo, mais se compose le plus souvent d’un texte court enrichi de liens externes. Souvent, chacun des billets publiés peut être commenté par les visiteurs du blog. Post en anglais. Blog : Contraction de «Web Log». Site Web caractérisé par un format qui prend la forme de textes, de liens hypertextes et/ou d’images publiés au fil de l’eau, en général par un auteur unique, à titre personnel. Définition plus détaillée ici. Algorithme : Procédure informatique qui prend des valeurs en entrée et produit un jeu de valeurs en sortie. Annimatic : brouillon d’animation Annonceur : Entreprise ou n’importe quelle organisation investissant dans la publicité et, par extension, dans toute forme de communication (promotion, marketing direct, relations publiques…). Les annonceurs sont les clients des agences et des supports publicitaires. Annuaire de recherche: Site qui classe de façon thématique les sites Borne interactive : Borne généralement
  18. 18. située dans une surface de vente permettant au client d’accéder aux offres produits services d’une marque et / ou à ses données personnelles. Buzz : Bruit autour d’un sujet de communication (organisation, marque…) qui accroît sa notoriété. Call for action : Invitation à l’action. Généralement une action Direct Marketing incite les personnes ciblées à réagir en renvoyant une carte-réponse pour une commande, une demande de catalogue etc. ou en visitant un point de vente. Captcha : Lettres, mots ou chiffres sous forme d’images déformées qu’il faut taper dans un formulaire pour effectuer certaines opérations sur des sites web, permettant une lutte contre les robots de spam. Cloaking : e cloaking consiste à créer des L doubles des pages réelles du site pour obtenir de bons classements dans les outils de recherche. Ainsi pour une même URL, les moteurs verront une page entièrement optimisée et qui répond à leurs critères de classement tandis qu’en demandant la même URL, l’internaute lambda verra une page tout a fait ordinaire. CMS Cookies : fichiers envoyés par les serveurs sur le disque dur de l’utilisateur pour dresser son profil, connaître la dernière page qu’il a consulté et le reconnaître à chaque nouvelle arrivée (au cours d’une même session). L’éditeur est tenu de prévenir l’internaute de l’utilisation de cookies. CSS Débit : Terme propre au mode de représentation numérique de l’information. Il désigne le nombre de bits transmis par unité de temps, mesuré en bits/seconde (bits/s). Les multiples de cette unité les plus utilisés sont le kilobits par seconde (kbits/s) qui vaut 1 024 bits/seconde et le mégabits par seconde (Mbits/s) qui vaut 1 024 kbits/s. E-commerce : Voir Commerce électronique Extranet : Réseau Internet privé accessible aux clients, fournisseurs et partenaires d’une entreprise. FAI : Fournisseur d’accès à l’Internet proposant des services (plusieurs adresses e-mail, pages perso, information push…) en plus de l’accès. Synonyme : F.A.I. Fil RSS : Les fils RSS (Realy Simple Syndication) sont des fils (ou flux) de contenus gratuits en provenance de sites Internet éditoriaux. Ils contiennent des titres des articles, et des liens hypertexte vers les articles intégraux. Synonyme de fil, en anglais : feed. Flash : Format d’animation proposé par Macromedia. Il est composé de graphiques vectoriels et permet des fonction d’interactivité simples. Les fichiers, petits et pratiques pour connexions modem à faible vitesse, peuvent offrir de la vidéo en temps réel. Front-office : Ensemble des systèmes informatiques situés au contact de la clientèle : centre d’appel, site web, standard téléphonique... Contraire : Back-office. HTML (Hypertext markup language) : L’HTML (langage de balisage hypertexte) est un langage
  19. 19. de description standard de documents utilisé sur le Web. Hacker : Pirate du Net IP Java : Langage informatique utilisé pour créer des pages web. Java est un langage de programmation de niveau élevé de plateforme indépendante, développé par Sun Microsystems. Il se distingue de JavaScript, un langage script de navigateur Web développé par Netscape. JavaScript : Langage script interprété de Netscape permettant l’amélioration de la présentation et des fonctionnalités des pages Web. C’est la base du standard international ECMAScript. Malgré quelques similitudes de structure, ce langage se distingue de Java, le langage de programmation de niveau élevé développé par Sun Microsystems. Job board :Nom donné aux sites de recrutement en ligne. Nom de domaine : Appellation utilisée pour représenter une personne physique ou morale sur Internet. Le nom de domaine est de plus en plus assimilé en droit français à un signe distinctif de l’entreprise soumis au régime du droit des marques. Page (Internet) : Document multimédia composé de fichiers délivrés par un ou plusieurs serveurs, et présenté dans la fenêtre du navigateur de l’utilisateur. Les fichiers sont agencés au sein d’une ou plusieurs frame(s) (subdivision visuelle de la page). Le chargement d’un nouveau fichier au sein d’une ou des frame(s), suite à une action de l’utilisateur, est considéré comme un changement de page. Plug-in : Petit morceau de programme venant se loger dans une application pour l’adapter à l’environnement dans lequel elle va fonctionner (quelle que soit la configuration sur laquelle ils sont installés) ou en accroître les fonctions. Portail : Éventail ou agrégat de sites. Pourriel : Mot valise résultant de pourri + courriel, caractérisant un des e-mails non sollicités arrivant en masse. Synonymes : junkmail, spam. RSS : Acronyme de «Rich Site Summary», résumé détaillé du site. Moyen utilisé par les sites web pour résumer leur contenu, comme des articles d’actualité, pour les publier dans différentes versions. Par exemple, si un site utilise un fil RSS pour publier des actualités. RVB (Rouge, vert, bleu) : Système de synthèse additive par lequel chaque couleur est restituée à l’écran selon ses composantes rouge, verte et bleue. Synonyme : Couleurs vidéo. Registrar : Organisme accrédité pour enregistrer les noms de domaine sur Internet. SMTP : (Simple Mail Transfer Protocol) : Protocole utilisé pour le transfert de courriers électroniques sur Internet. Site web : 1 - Regroupement cohérent de domaines gérés par une même société à hauteur de 51% minimum. 2 - Ensemble d’URL pour lequel l’éditeur exerce sa responsabilité sur le contenu. Spam : Publicité directe sauvage (i.e.
  20. 20. sans autorisation du destinataire) utilisant l’e-mail. Synonyme : Pourriel (voir ce mot). Spamdexing : Techniques de fraude à l’intérieur du code HTML d’une page pour tenter de tromper les algorithmes de tri des moteurs de recherche. Exemple : répéter 100 fois le même mot, ou le nom des concurrents, insérer du texte en blanc sur fond blanc, répéter la balise de titre, etc. Toutes ces techniques sont aujourd’hui connues (et combattues !) par les moteurs de recherche. Tracking : 2 - Procédé permettant de pister l’internaute dans le temps, via les cookies. Il permet entre autres de rémunérer les sites affiliés qui apportent des clients, et de proposer des bannières en fonction du profil du visiteur. U.R.L. : Adresse Internet reconnue par les navigateurs. Le Localisateur de Ressource Universel est la syntaxe utilisée sur le Web comme identifiant unique pour accéder à des milliards de pages Web personnelles et d’éléments de pages. Utilisabilité (ou Usabilité) : Mesure de la qualité de l’expérience utilisateur quand celui-ci utilise un système interactif (web par exemple). L’utilisabilité est composée de la facilité d’apprentissage, de l’efficacité d’utilisation, de la facilité de mémorisation, de l’utilisation sans erreurs et de la satisfaction. WC3 : Le consortium W3C développe des technologies d’interopérabilité (spécifications, lignes directrices, logiciels et outils) afin d’optimiser le potentiel du Web comme forum destiné à l’information, le commerce, la communication et la compréhension collective. Web agency : gence dont l’activité est liée A à l’Internet ; elle peut proposer la construction de sites, la publicité en ligne, le référencement, etc. Webmaster : Responsable d’un site web ou des relations avec les internautes. www ou web : Abréviation de World Wide Web.

×