Cours postgrade en environnement Transfert économique du risque 20 janvier 2010  Dr Vincent PELLISSIER
Déroulement – 3 <ul><li>Transfert du risque économique pour les dangers naturels </li></ul><ul><li>Principes actuaires </l...
Transfert du risque time Losses [$] Financial Capacity Past Future MPL
Des méthodes dépassées ! Homme Moyen Homme des extrêmes Gauss Pareto-Lévy Distribution normale centrée (pas trop dispersée...
Le jeu de Saint Petersbourg Quelle est la valeur du ticket d’entrée ? Pour 5 faces = 32 Frs. Pour 10 faces = 1024 Frs. … ....
Les outils financiers D’autres capacités financières plus importantes ont dès lors été explorées. Le transfert vers les ma...
Politique triple-étagée Faible intensité Assurance Assureurs privés Etablissements cantonaux d’assurance Cata-strophe Co-a...
Confédération Canton Canton Aspects législatifs Complexité liée à la taille de l’espace affecté Communes Communes Communes...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Risk management-Environnement-Part 3

130 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
130
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Risk management-Environnement-Part 3

  1. 1. Cours postgrade en environnement Transfert économique du risque 20 janvier 2010 Dr Vincent PELLISSIER
  2. 2. Déroulement – 3 <ul><li>Transfert du risque économique pour les dangers naturels </li></ul><ul><li>Principes actuaires </li></ul><ul><li>Pourquoi ces principes ne sont-ils plus valables pour les cataclysmes </li></ul><ul><li>Quelles méthodes s’appliquent dès lors ? </li></ul><ul><li>Les véhicules financiers à disposition </li></ul>Aspects législatifs
  3. 3. Transfert du risque time Losses [$] Financial Capacity Past Future MPL
  4. 4. Des méthodes dépassées ! Homme Moyen Homme des extrêmes Gauss Pareto-Lévy Distribution normale centrée (pas trop dispersée autour de la moyenne) Distribution suivant une loi de puissance Pas de présence d’extrêmes Valeurs extrêmes rares et chères Prime = espérance mathématique Espérance mathématique infinie ???
  5. 5. Le jeu de Saint Petersbourg Quelle est la valeur du ticket d’entrée ? Pour 5 faces = 32 Frs. Pour 10 faces = 1024 Frs. … . = beaucoup !!! Face Face Face Pile 2 2 2 x x = 8.-
  6. 6. Les outils financiers D’autres capacités financières plus importantes ont dès lors été explorées. Le transfert vers les marchés financiers de ce type de risques catastrophiques a été concrétisé dès le début des années 90. La capitalisation boursière des marchés américains approche, en 2003, 20 trillards de dollars, avec une fluctuation moyenne de 130 milliards de dollars. Ainsi un cataclysme pourrait être absorbé relativement facilement par ces marchés. Trois outils ont été mis en place, décrits dans [Godard 2002].   1. Les échanges de portefeuilles entre assureurs différemment exposés aux risques catastrophiques, proposé sur le Catastrophe Risk Exchange (CATEX) de New York 2.     les options sur indice du Chicago Board of Trade (CBOT), 3.    les obligations, indexées sur la survenance de catastrophes, proposées sur le marché de Chicago, ou Cat Bonds .   Ces outils présentent plusieurs avantages, aussi bien pour les compagnies d’assurance et de réassurance que pour les investisseurs. Le nombre d’entrants sur ce type de marché est d’ailleurs croissant.
  7. 7. Politique triple-étagée Faible intensité Assurance Assureurs privés Etablissements cantonaux d’assurance Cata-strophe Co-assurance Réassurance Pool Suisse pour la couverture des dommages sismiques Captive des cantons et des institutions de crédit hypothécaire Cataclysme Titrisation du risque Confédération Marchés financiers Evénement Outils Acteurs
  8. 8. Confédération Canton Canton Aspects législatifs Complexité liée à la taille de l’espace affecté Communes Communes Communes Communes

×