5 x In-CompanySupport par Acerta
Table de matières                                             Avant propos par Carine De Bruyn et Astrid Vercruyssen      ...
AvAnT-proposComment du personnel externe peut fairela différence en interneDans cette brochure, vous lirez des témoignages...
« Nous pouvons compter sur                   ABB est une entreprise de premier                                            ...
« Une collaboration solide entre partenaires »Pour ABB, la coopération avec Acerta Legal Consult « on site » dure depuis u...
Capgemini est l’un des principaux                                                fournisseurs mondiaux de services        ...
« Un appel le jeudi, au travail le lundi »Frank Apers travaille chez Capgemini Belgium depuis la mi-mai de l’année der-   ...
Coca-Cola se compose de diver-                                                         ses entreprises en Belgique et au  ...
« Une grande indépendance, mais aussi une lourde responsabilité »Chez Coca-Cola Enterprises Belgium (CCEB), la Talent Acqu...
En 2007, siemens clôturait une                                                 période de changement en transfé-          ...
«15 minutes et Pieter est de nouveau opérationnel ! »En 2007, Siemens clôturait une période de changement en transférant l...
Le groupe volkswagen recouvre une                                                      dizaine de marques de véhicules et ...
« Une transition faite pour durer »La société Volkswagen Group Services SA/NV (VGS) a la                                  ...
BusinEss proCEss ouTsourCing     Business Process Outsourcing : pour qui souhaite se concentrer sur l’essentiel     Pour f...
rECruiTMEnT proCEss ouTsourCingRecruitment Process Outsourcing optimise le cycle de recrutementAcerta In-Company Support g...
InCasu.be            Acerta in-Company support            Buro & Design Center            Esplanade du Heysel BP 65       ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Acerta In-Company Support FR

683 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
683
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Acerta In-Company Support FR

  1. 1. 5 x In-CompanySupport par Acerta
  2. 2. Table de matières Avant propos par Carine De Bruyn et Astrid Vercruyssen ........................................................................................................................ 3 « Une collaboration solide entre partenaires » - ABB ....................................................................................................................................... 5 « Un appel le jeudi, au travail le lundi » - Capgemini ...................................................................................................................................... 7 « Une grande indépendance, mais aussi une lourde responsabilité » - Coca-Cola ............................................ 9 « 15 minutes et Pieter est de nouveau opérationnel ! » - Siemens .......................................................................................... 11 « Une transition faite pour durer » - Volkswagen ............................................................................................................................................... 13 Colophon Business Process Outsourcing .......................................................................................................................................................................................................... 14 Recruitment Process Outsourcing .............................................................................................................................................................................................. 15Cette brochure est une réalisation deAcerta.Coordination : Griet MertensTexte : Trix SlockMise en page : In CasuEditeur responsable :Acerta, Buro & Design Center,Esplanade du Heysel BP 65, 1020 Bruxelles.
  3. 3. AvAnT-proposComment du personnel externe peut fairela différence en interneDans cette brochure, vous lirez des témoignages d’entreprises et d’associations qui, à un Business Process Outsourcing peut se charger entièrement de certains de vos processus etcertain moment, ont eu besoin, sans délai, de professionnalisme dans la gestion et l’admi- vous accompagner dans vos projets RH stratégiques, le recrutement, la planification dunistration de leur personnel ou leur payroll. D’autres expliquent les raisons de leur choix personnel ou le Performance Management. Vous nous confiez les tâches qui vousstratégique de faire appel à une expertise en continu. Toutes ont trouvé une solution chez conviennent et nous les assurons à tous les niveaux grâce à un large éventail de servicesAcerta In-Company Support et l’attribuent à un facteur décisif unique : le facteur humain. RH : communication, administration, management et stratégie. Les témoignages de cetteElles ont trouvé chez Acerta In-Company Support des personnes qui, par leur professionna- brochure sont encourageants, tant pour nous, en notre qualité de managers d’In-Companylisme, leur flexibilité et l’ampleur de leur perspective, ont eu un impact significatif sur le Support, que pour nos collaborateurs et nos clients. Nous espérons que cette brochure vousniveau d’expertise disponible. À leurs yeux, ce point constitue une plus-value déterminante inspirera également et que vous penserez à nous au moment voulu. Car chaque jour, nouspar rapport aux propositions concurrentes, même lorsque celles-ci semblent plus avanta- pouvons faire la démonstration d’une collaboration agréable et fructueuse qui se développegeuses. Tous les collaborateurs d’Acerta In-Company Support s’appuient sur une expérience au départ d’une situation d’urgence.d’au moins 10 ans dans la gestion du personnel. Pour pouvoir proposer des solutionsflexibles rapidement réalisables, l’équipe de base peut faire appel à un réseau de profession-nels en RH indépendants possédant différents niveaux de connaissance et d’expérience. Ilssont tous supervisés personnellement. Le meilleur professionnel, celui qui vous convient lemieux compte tenu de vos systèmes, processus et culture d’entreprise, peut vous être ainsiattribué. Acerta In-Company Support est à même de garantir sécurité et continuité à votreentreprise ou association : un professionnel ne vous fera jamais défaut. C’est vous qui déci-dez de la durée de notre mission car la flexibilité fait partie de nos atouts. Tous nos profes-sionnels sont d’ailleurs habitués à passer en souplesse d’un projet à l’autre. Leurs vastesconnaissances et expériences leur permettent d’être directement à pied d’œuvre. Ils partici-pent à vos processus de réflexion, davantage peut-être que ce que vous espériez. Carine De Bruyn et Astrid Vercruyssen Managers Acerta In-Company Support 3
  4. 4. « Nous pouvons compter sur ABB est une entreprise de premier plan dans les technologies de l’énergie l’expertise des autres collabora- et de l’automatisation. ABB aide les teurs d’Acerta Legal Consult. À entreprises des services publics, les clients industriels et les utilisateurs travers une seule personne, finaux à améliorer leur rendement tout nous avons en fait toute une en réduisant leur impact environne- mental. équipe à notre disposition. » Sur la photo de g. à dr. : Sonja Goormans, ABB Katia Deknop, managing consultant Acerta4 Sonja Goormans, HR Center Manager ABB
  5. 5. « Une collaboration solide entre partenaires »Pour ABB, la coopération avec Acerta Legal Consult « on site » dure depuis un juristes, c’est qu’ils se limitent souvent au cadre juridique. Katia contrôle bien sûr lacertain temps déjà. Sonja Goormans, HR Center Manager d’ABB, et Katia Deknop, conformité de nos demandes et besoins par rapport à la loi, mais cette loi est sujetteManaging Consultant d’Acerta, considèrent leur collaboration comme un partena- à interprétations. Elle saisit parfaitement quelle direction ABB doit suivre. Et surtout,riat solide dans une atmosphère ouverte et naturelle. Katia n’est pas seule quand elle vient chez nous. Elle peut s’appuyer sur l’expertise de ses collègues. À travers elle, nous avons en fait toute une équipe à notre disposition.« Legal on site » est le terme qu’utilise Katia Deknop pour décrire son travail chez ABB. Les nouveaux venus ne suivent plus de formation sur la législation sociale : Katia lesDepuis 2003, elle passe un jour par semaine chez ce client, même si elle n’aime pas forme. Ils ne suivent plus un cours général, mais reçoivent des informations spéci-le mot « client ». « Nous sommes des partenaires. Au fil des ans, ABB et Acerta Legal fiques à ABB. Par ailleurs, Katia assiste régulièrement aux négociations avec la déléga-Consult se sont petit à petit rapprochées, si bien qu’il est impossible de parler unique- tion syndicale. Elle connaît bien les représentants, ce qui constitue un point positif. Ilsment d’une relation client. » « Après le départ de notre sont des acteurs tout aussi importants de notre histoire. Enfin,« conseiller juridique », nous avons tourné un petit temps sans je peux appeler Katia en permanence et en cas d’urgence, elleLegal Department, mais nous avions besoin d’aide », explique parvient toujours à se libérer. »Sonja Goormans. Nous avons donc contacté Acerta Legal « Elle saisitConsult. Au départ, nous étions persuadés d’avoir essentielle- parfaitement Double rôlement besoin d’une personne qui vérifie le règlement du tra- « C’est effectivement un grand avantage de bien connaîtrevail. Mais par la suite, il s’est avéré que cette personne signifiait quelle direction l’entreprise », avoue Katia Deknop. « Par exemple, je peuxdavantage pour notre entreprise. C’est ainsi qu’est née l’idée ABB doit suivre. » adapter mes conseils à mon interlocuteur. Je connais person-de faire appel à un conseiller juridique «on site» permanent. » nellement les managers d’ABB. Pour certains, ce sont surtout Sonja Goormans, ABB les chiffres qui importent, pour d’autres, l’accent doit porter surConseils spécifiques d’autres aspects. Finalement, tout est une question de person-Katia Deknop travaille un jour par semaine chez ABB. « À nalité et il paraît naturel que le courant passe entre nous. »moins qu’un accompagnement supplémentaire soit néces- Cette étroite collaboration offre d’autres avantages à ABB.saire. Dans ce cas, j’adapte mes horaires. » « Un jour par semaine, en fait, cela ne Sonja Goormans : « En la personne de Katia, nous disposons d’un contact direct etcorrespond pas tout à fait à la réalité », ajoute Sonja Goormans. « Notre contrat dure personnel avec Acerta. Elle transmet directement nos questions et réflexions aux ser-depuis si longtemps, qu’il a acquis une autre dimension qu’un jour de présence par vices internes d’Acerta. » Katia Deknop : « Il va de soi que l’on représente le clientsemaine. Katia connaît nos directives de «compliancy» aussi bien que nous. Elle également au sein de notre entreprise. Je travaille pour Acerta Legal Consult maisconnaît le «code of conduct» et les valeurs ABB sur le bout des doigts. Mais il y a aussi pour ABB. Les deux parties doivent être satisfaites et pouvoir fonctionner delongtemps que ses attributions dépassent les simples aspects légaux. Je reçois manière optimale. En tant que consultante, j’ai deux rôles à jouer. Il faut en perma-naturellement des conseils juridiques, mais ceux-ci concernent spécifiquement notre nence veiller à ne pas dépasser cette limite, ni d’un côté ni de l’autre. Mais mon cœurentreprise et tiennent compte de nos directives. Quel confort ! Le problème avec les est partagé entre les deux. » 5
  6. 6. Capgemini est l’un des principaux fournisseurs mondiaux de services de consulting, de technology et d’outsourcing. Capgemini s’appuie sur une méthode de travail unique pour aider ses clients : la « Collaborative Business Experience ». Capgemini a réalisé en 2009 un chiffre d’affaires de 8371 millions d’euros et emploie plus de 90 500 personnes dans le monde. Frank Apers n’en fait pas partie, mais il s’implique chaque jour en vue de participer au succès de Capgemini et à la réussite de nom- breuses carrières. Sur la photo de g. à dr. : Paul Verbruggen, Vice President HR Capgemini Frank Apers, Acertafied HR professional « On ne peut pas demander à une personne inexpérimentée d’engager des «big boys».» Paul Verbruggen, Capgemini6
  7. 7. « Un appel le jeudi, au travail le lundi »Frank Apers travaille chez Capgemini Belgium depuis la mi-mai de l’année der- Paul Verbruggen : « Les compétences techniques de chaque candidat sont sondéesnière. Il glisse une carte de visite de Capgemini sur la table, pourtant son nom par des collaborateurs de la ligne. Ils sont les mieux placés pour déterminer si unn’apparaît pas sur le payroll de la société. Le vice-président HR Paul Verbruggen candidat présente tous les atouts pour devenir leur collègue. Viennent ensuite l’inter-hoche la tête avec satisfaction et dit : « Frank est l’un des nôtres. » view de personnalité et la procédure destinée à vérifier si le candidat a des atomes crochus avec notre culture d’entreprise. Une collaboration implique deux parties.Dans le département ICT, les besoins en recrutement varient en fonction de la Nous voulons savoir si le candidat nous convient, mais il importe tout autant de véri-conjoncture. Paul Verbruggen : « En 2009, l’année de la crise, nous avons embauché fier si nous sommes l’employeur idéal pour ce candidat. »25 personnes et en 2010, près de 10 fois plus. Le recrutement de 170 personnesest un processus de travail intensif. Au final, l’entreprise compte 170 collaborateurs Connaissance du métierde plus, mais elle a interviewé davantage de candidats. Ce Frank Apers a développé un outil permettant aux inter-processus doit être pris en charge même si nous ne savons pas vieweurs techniques de brosser un tableau univoque de l’en-de quoi l’avenir sera fait. Outre notre recruitment manager, « Les nouveaux outils treprise. « Nous pouvons maintenant harmoniser le discoursnous avons donc également besoin d’une capacité de recru- des différents intervieweurs grâce à une présentationtement flexible. » Capgemini recherche des profils expérimen- nous ont permis PowerPoint. Ces dias constituent un bon point de départ pourtés pour son département Technology Services. « On ne peut d’harmoniser le leur briefing, indépendamment de l’équipe dans laquelle ilspas demander à une personne inexpérimentée d’engager des discours des diffé- travaillent. C’est réjouissant de savoir qu’on aide réellement un«big boys» », explique Paul Verbruggen. « Nous souhaitions un client. Dans notre situation, la satisfaction de notre employeurrecruteur chevronné. » rents intervieweurs. » se remarque immédiatement. La prolongation du contrat en Frank Apers, Acerta est la preuve. Je la considère un peu comme mon évaluationRapidement opérationnel personnelle. » « Outre le fait qu’une personne puisse parfaite-Cet expert, Capgemini l’a déniché chez Acerta. « Le jeudi, j’ai ment s’intégrer dans l’entreprise, il faut qu’elle fournisse descontacté Acerta, le vendredi, nous nous sommes rencontrés et résultats », précise Paul Verbruggen. « La première semaine oùle lundi, Frank se mettait au travail », ajoute Paul Verbruggen. « Nous avions vraiment Frank a travaillé chez nous, il s’est mis sans délai au travail de manière autonome. Cebesoin qu’une personne correspondant parfaitement au profil voulu nous rejoigne qui constitue un grand avantage. Un collaborateur doit apprendre à connaître l’en-rapidement. Nous venions de perdre un mois et demi en raison d’un candidat poten- vironnement et les systèmes, mais aussi être rapidement opérationnel ; grâce à sestiel qui nous avait lâchés en dernière minute et nous souhaitions enchaîner rapide- nombreuses années d’expérience, Frank connaît son métier sur le bout des doigts. »ment. Les 23 années d’expérience de Frank et sa connaissance des technologies ICT Paul Verbruggen ne conseillerait certainement pas à un concurrent direct de collabo-ont emporté notre décision. » Dans le département RH, Frank se consacre au rer avec Acerta. « Je le conseillerais bien sûr à quelqu’un qui n’empiète pas sur mesrecrutement de spécialistes Java, d’architectes, d’experts SAP, de Software Engineers plates-bandes mais pas à la concurrence ; je ne veux surtout pas la renforcer », pré-et de Project Managers. Son expérience des TIC lui vient à point, mais la décision cise-t-il en souriant.finale n’est positive que si son avis rejoint celui des intervieweurs techniques. 7
  8. 8. Coca-Cola se compose de diver- ses entreprises en Belgique et au Luxembourg : Coca-Cola Services, une filiale de The Coca-Cola Company, est propriétaire des marques, s’occupe du marketing consommateurs et vend le con- centré de base à Coca-Cola Enterprises Belgium et à Coca- Cola Enterprises Luxembourg. Coca-Cola intègre la durabilité dans ses activités entrepreneuria- les et se centre sur trois domaines où les interfaces entre ses activités et le monde environnant sont les plus marquantes. Sur la photo de g. à dr. : Roel Lambrichts, Head of Talent Acquisition Europe Coca-Cola Enterprises Rose Famaey, Acertafied HR professional « Faire appel à une aide externe nous a permis de trouver une personne qui combine des caractéristiques et une expertise bien spécifiques. » Roel Lambrichts, Coca-Cola Entreprises8
  9. 9. « Une grande indépendance, mais aussi une lourde responsabilité »Chez Coca-Cola Enterprises Belgium (CCEB), la Talent Acquisition Team possède un Travailler partout et à l’internationaleffectif suffisant pour répondre aux besoins de recrutement habituels. Mais pour lan- Le projet concerne le Benelux, la France et le Royaume-Uni. Rose Famaey a donc uncer le « Plant Performance Project », l’entreprise a eu besoin de l’aide d’un spécialiste collègue français et un collègue britannique. « L’objectif est d’accompagner tant lesRH externe expérimenté pour assurer la charge de travail supplémentaire. Rose collaborateurs que les managers », précise-t-elle. « Nous accordons une grande impor-Famaey a débuté comme HR Project Manager dans le cadre d’une mission d’Acerta tance à une communication claire et correcte sur les postes. Préserver la transparenceen vue d’appuyer l’Acquisition Team interne dans l’accompagnement d’environ 150 des parcours de sollicitation et accompagner la candidature des travailleurs fait égale-salariés qui ont changé de fonction au sein de Coca-Cola Enterprises Belgium. ment partie de nos prérogatives. Tout aussi important, nous proposons notre aide aux managers de ligne pour les interviews. Par conséquent, je travaille un petit peu partout.« Jusqu’alors, chaque site avait sa propre méthode de travail », explique Roel Lambrichts, Je me rends sur les sites de Gand, d’Anvers, de Chaudfontaine, d’Anderlecht et deHead of Talent Acquisition Europe chez Coca-Cola Enterprises. Dongen aux Pays-Bas si nécessaire. Je dois également veiller à« Dans notre nouvelle structure, nous voulons que l’organisation « Il est impossible de être parfaitement en phase avec le Training Manager et lesoit interprétée de manière identique sur chaque site de pro- Project Manager. Enfin, je suis régulièrement en contact avecduction. Notre objectif est de concentrer toutes les expériences simplement planifier nos sites au Royaume-Uni et en France, qui suivent actuelle-positives des différents sites pour créer une grande usine à idées un projet de cette ment le même mouvement.et d’appliquer ces idées partout de manière normalisée. Tous les ampleur danssites pourront ainsi tirer parti de leurs expériences mutuelles et l’organisation Grande responsabilitétravailler plus efficacement. » Dans un projet de ce type, il Voilà une mission difficile pour un consultant externe, mais Roseimporte bien sûr que les collaborateurs – les forces vives de existante. » Famaey voit surtout les aspects positifs. « Dans le cadre de cettel’entreprise – soient accompagnés dans leur changement de Roel Lambrichts, Coca-Cola Entreprises mission, je rencontre différentes parties prenantes qui ont toutesfonction en interne. Par le truchement d’Acerta, Rose Famaey a des souhaits et des intérêts particuliers. Consultante externe, j’aiété invitée à appuyer le processus de recrutement interne du une grande indépendance, mais aussi une grande responsabi-projet. Roel Lambrichts : « Notre département Talent Acquisition lité dans la bonne fin du processus. Au final, environ 150est tout à fait capable d’assurer la sélection et le recrutement dans le cadre d’une charge emplois sont en jeu. » Mais est-il réellement utile de déléguer l’accompagnement d’unde travail habituelle. Mais ce défi requiert d’énormes efforts supplémentaires. » « La projet d’une telle envergure et d’un impact aussi important à un consultant externe ?nouvelle organisation mise en place sur les sites offre également des opportunités », Roel Lambrichts : « Justement, il vaut mieux que des projets de ce type soient suivis paraffirme Rose Famaey. « Dans le même temps, les collaborateurs auront davantage une personne extérieure. Il est impossible de simplement planifier un projet de cetted’occasions de partager leurs expériences ; de plus, les parcours de carrière ne se limi- ampleur dans l’organisation existante. Il requiert en effet énormément d’efforts ainsiteront plus à un site mais les couvriront tous. Ce projet entraîne des conséquences pour qu’un single point of contact pour les collaborateurs. En outre, faire appel à une aidede nombreuses personnes. Le nombre de postes disponibles s’est modifié et l’objectif externe nous a permis de trouver une personne qui combine des caractéristiques etconsiste à maintenir le plus possible de collaborateurs au travail. Nous ciblons un re- une expertise bien spécifiques. Rose avait de l’expérience dans le change managementdeployment maximal. Un autre volet de ce projet s’incarne dans le besoin de former un et dans le stakeholder management, elle a rapidement trouvé sa vitesse de croisière etcertain nombre de personnes. » bien qu’elle travaille de manière très autonome, elle fait partie de notre entreprise. » 9
  10. 10. En 2007, siemens clôturait une période de changement en transfé- rant les activités de télécommunication vers les réseaux Nokia Siemens Networks et Siemens Enterprise Communications. L’organisation Siemens a donc été revue intégrale- ment et différents services ont été regroupés. Aujourd’hui, plusieurs acti- vités de payroll sont reprises dans des clusters régionaux et sont, pour une dizaine de pays, réalisées au Portugal. Sur la photo de g. à dr. : Serge Le Noir, Head of Business Administration at Siemens Global Shared Services Pieter Devisch, HR Officer Acerta In-House « Nous parlons continuellement le même langage. » Serge Le Noir, Siemens10
  11. 11. «15 minutes et Pieter est de nouveau opérationnel ! »En 2007, Siemens clôturait une période de changement en transférant les activités de d’intérêt. » Et Serge Le Noir d’ajouter : « C’est une question de donnant-donnant ettélécommunication vers les réseaux Nokia Siemens Networks et Siemens Enterprise à ce niveau-là, Acerta se positionne comme un vrai partenaire. Nous parlons conti-Communications. L’organisation Siemens a donc été revue intégralement et différents nuellement le même langage et je ne dois vraiment pas chercher longtemps pourservices ont été regroupés. Aujourd’hui, plusieurs activités de payroll sont reprises obtenir une offre concrète. De plus, je constate également le professionnalismedans des clusters régionaux et sont, pour une dizaine de pays, réalisées au Portugal. d’une personne comme Pieter. Un bon professionnel du payroll sait très rapidementSerge Le Noir, à l’époque Controller pour le département telecom, relève le défi de trouver sa place dans une équipe. C’est ce qu’il faut car il doit justement intervenirmener cette opération depuis la Belgique : « La délocalisation des activités de transac- pendant des périodes de pic. De ce fait, on peut toujours disposer de main d’œuvretion au Portugal s’est effectuée par phases. Actuellement, nous achevons la dernière supplémentaire pendant les vacances ou en cas d’absences dues à des maladies.étape, mais ce qui devait rester au niveau local l’est resté. Pour nous, travailler avec Dans cet environnement en mutation permanente, j’exige que nous maintenionsdes intervenants externes afin de faire face aux pics tempo- une ouverture et une convivialité certaines au sein de notreraires, au cours de cette phase de transition, constituait la équipe. »meilleure solution. Quelqu’un comme Pieter peut partirquelque temps, mais il est de nouveau opérationnel au bout « Personne ici nede 15 minutes. » sait que je suis Une situation win-win Aux yeux de Serge Le Noir, le fait que Siemens travaille égale-« Nous sommes ravis que des entreprises disposant d’un secré- un membre du ment avec le secrétariat social Acerta constitue une situationtariat social proposent également ce type de services », personnel externe. » win-win : « Cette situation comporte en effet son lot d’avan-explique Serge Le Noir. « Les experts en Payroll sont très tages. Pieter est un client mais aussi un collègue des employés Pieter Devisch, Acertademandés et, même si plusieurs de nos services sont déjà du secrétariat social. De cette manière, on peut travailler sou-centralisés, il existe toujours des besoins nécessitant une aide vent très rapidement. » Pieter Devisch : « Ce n’est pas un must.temporaire. Par ailleurs, nous mettons tout en œuvre pour Nous pouvons également nous adapter à d’autres fournis-intégrer totalement dans l’organisation des experts intervenant seurs, mais c’est précisément parce qu’on travaille avec desà titre provisoire. » Pieter Devisch, HR Officer chez Acerta In-House confirme : collègues que l’on retire des avantages d’une telle situation. » Serge Le Noir a« Personne ici ne sait que je suis un membre du personnel externe. » conscience que des personnes comme Pieter ne peuvent pas promettre une fidélité éternelle à son entreprise. Mais il sait également apprécier le professionnalisme et leDe vrais partenaires partenariat d’Acerta In-House : « Il s’agit d’une transmission réciproque de connais-Pieter Devisch s’est visiblement bien acclimaté au groupe Siemens. Pour preuve, sances, et je constate qu’Acerta In-House fait de son mieux pour nous garantir lelorsque nous signalons à la réceptionniste que deux collaborateurs d’Acerta ont un concours des mêmes personnes. Ce qui importe, c’est que nous puissions toujoursrendez-vous avec Serge Le Noir, elle est convaincue qu’une autre personne d’Acerta compter sur la connaissance de la législation nationale et les connaissances informa-doit encore arriver alors que Pieter et son collègue sont déjà présents. Pieter Devisch tiques, ce que maîtrise justement un HR-Officer d’Acerta In-House. Vous devez avoir: « Ici, les collaborateurs externes font partie de l’équipe. Cela se remarque au fait que un contact agréable et efficace car il existe toujours des besoins qui doivent êtrej’ai accès à tout ce dont j’ai besoin et qu’on recense en permanence mes points satisfaits. » 11
  12. 12. Le groupe volkswagen recouvre une dizaine de marques de véhicules et emploie pas moins de 380 000 per- sonnes dans le monde. En Belgique, VGS occupe une cinquantaine de col- laborateurs, essentiellement des profils financiers au sens large, des juristes, des administratifs ... VGS est en effet un des maillons importants de la trésorerie centrale de VW. Son core business consiste notamment au financement des exportations du groupe pour l’ensemble du monde. VGS fait également office de banque interne pour les sociétés européennes du Groupe hors Allemagne. Sur la photo de g. à dr. : Christel Heyvaert, HR Officer Acerta Consult « La consultante d’Acerta Olivier Brissaud, Managing Director Volkswagen s’implique vraiment, alors nous avons envie de lui demander son avis. » Olivier Brissaud, Volkswagen12
  13. 13. « Une transition faite pour durer »La société Volkswagen Group Services SA/NV (VGS) a la La transition s’est tellement bien déroulée que Christeltaille et le fonctionnement d’une PME, tout en ayant la une Heyvaert a poursuivi et élargi, à la demande de VGS, sonmentalité et les contraintes d’un grand groupe. En « Beaucoup de champ d’action. « Christel a une conception large de lal’occurrence celui de VW, qui ambitionne de devenir le choses étaient faites notion de service, poursuit Olivier Brissaud. Nous appré-fabricant automobile numéro un en 2018. VGS a été créée il jusqu’à présent cions sa flexibilité. C’est pourquoi, après l’engagementy a une vingtaine d’années. Elle a sa propre personnalité de notre nouvelle DRH, nous lui avons demandé dejuridique et est autonome pour un grand nombre d’aspects manuellement. Aussi, continuer à nous assister afin, notamment, d’optimaliser lesde sa gestion. « Mais nous devons veiller à préserver la Christel Heyvaert systèmes. » L’objectif, aujourd’hui, de la faire venir un jourréputation de VW, notamment dans la manière dont nous d’Acerta est aujourd’hui par semaine dans la société.recrutons ou licencions du personnel », souligne Olivier occupée à automatiserBrissaud, Managing Director, pour qui l’excellence n’est Stratégie RHvisiblement pas un vain mot. un certain nombre de Le rôle de la consultante Acerta ne se limite cependant pasIl s’agit donc aussi, pour cette société qui constitue un procédures afin de à de l’opérationnel. Bien que n’étant pas membre du per-maillon important de la trésorerie du groupe mondial, de nous permettre d’utiliser sonnel de VGS, celle-ci a été invitée à réfléchir, avec la DRHbien choisir ses partenaires. « En fait, nous travaillons avec nos collaborateurs RH et le management, sur la stratégie RH de la société. « NousAcerta depuis le départ. Au début, Acerta s’est uniquement lui avons demandé de nous apporter un éclairage suite auxoccupé de notre payroll. Mais en février 2010, notre respon- dans des tâches plus conclusions d’une enquête de satisfaction menée auprès desable des ressources humaines nous a quittés. Nous avons valorisantes et intelligen- notre personnel, explique Olivier Brissaud. Je pense quealors directement demandé à Acerta de mettre quelqu’un tes. Nous préférons en votre interlocuteur a une influence sur le niveau deà notre disposition pour assurer la transition, le temps effet voir les compéten- confiance que vous accordez à un partenaire. Christel, ond’engager un nouveau DRH. » sent qu’elle aime travailler avec nous. Elle s’implique beau- ces utilisées dans la coup. Nous avons donc envie de lui demander son avis. »Une conception large de la notion de service recherche de solutionsC’est Christel Heyvaert, HR Officer chez Acerta Consult, qui a à une série de problé- La confiance est visiblement réciproque. « Nous avons enmis tout de suite la main à la pâte pour sortir la société de la matiques, plutôt qu’à effet tout de suite travaillé dans la confiance, confie Christelsituation un peu délicate dans laquelle elle se trouvait. « Il a Heyvaert. C’est très agréable d’évoluer dans cet environne-fallu un peu chercher pour retrouver tous les fichiers et me faire des colonnes ment. Je me sens bien intégrée dans la société. Dès lemettre au courant des procédures, habitudes et conven- d’additions … » moment où j’entre dans le garage, je me sens « VW » … Ations, car tout cela n’est en général pas écrit sur papier. Mais part peut-être ma voiture, qui est la seule à ne pas être unecomme j’ai déjà une expérience de plus de vingt ans dans Olivier Brissaud, Volkswagen VW (rires) ! »tous les aspects des ressources humaines, j’ai pu très rapide-ment reprendre les dossiers en mains. » 13
  14. 14. BusinEss proCEss ouTsourCing Business Process Outsourcing : pour qui souhaite se concentrer sur l’essentiel Pour faire face à la tendance de plus en plus marquée qu’ont les entreprises d’exter- Acerta apporte des améliorations à nos processus. C’est là sa spécialité et elle y naliser tout ce qui ne concerne pas leur activité de base, Acerta In-Company Support excelle. Bien que notre but principal ait été autre, nous notons une plus grande effi- propose également le Business Process Outsourcing (BPO). cience des coûts. » Il s’agit de contrats de plus longue durée dans le cadre desquels Acerta In-Company Support assure certains processus RH End-To-End conformément aux exigences et Pour les mandats plus importants, le client se voit attribuer un Business Partner qui aux besoins spécifiques du client. traduit et surveille la stratégie et la vision du client. Ce Business Partner possède au sein du groupe de services RH Acerta les contacts nécessaires pour faire intervenir Par exemple, Acerta In-Company Support peut se charger de l’administration des l’expertise lorsqu’elle est nécessaire, par exemple sur le terrain de la législation, du données des salariés et de la gestion du parc automobile, de l’enregistrement des recrutement, de la rémunération, de l’outplacement, de la formation … En principe, absences et des présences, ou affecter du personnel à un HR Service Desk auquel toutes les démarches s’effectuent de manière centralisée depuis Louvain, mais des peuvent s’adresser les salariés pour toutes leurs questions sur leur fiche de paie ou concertations se tiennent régulièrement dans les domaines opérationnels, tactiques leur contrat. Le client peut également recevoir un accompagnement Hands-On pour (processus), stratégiques … En cas de besoin, un professionnel In-House peut égale- ses projets RH stratégiques, le recrutement, la planification du personnel ou le ment apporter son aide. Performance Management. BPO propose un éventail particulièrement large de services RH à tous les niveaux : communication, administration, management et Le cas échéant, le client a ainsi la possibilité de faire appel de manière très flexible à stratégie. des connaissances et compétences spécifiques nécessaires à un moment précis, si bien qu’il peut sensiblement comprimer ses frais à long terme. Pour l’administration Efficience des coûts du personnel, Acerta In-Company Support facture un prix all-inclusive par salarié. Il Nokia Siemens Networks, la branche belge de l’un des plus importants producteurs s’agit pour l’employeur d’un coût variable qui peut dans certains cas lui revenir deux d’appareils de télécommunication au monde, fait entièrement confiance à Acerta fois moins cher. In-Company Support pour ses activités de payroll. Jan Stynen, chef du département Human Resources pour l’Europe de l’Ouest : « La transition s’est effectuée sans heurt, Plus important encore est la qualité des services fournis. Grâce à cette qualité, les nos collaborateurs n’ont rien remarqué. Cette continuité dans le payroll est le point employeurs peuvent se concentrer sur ce qui fait véritablement la différence : leurs le plus important pour un directeur du personnel. De plus, grâce à son expertise, collaborateurs.14
  15. 15. rECruiTMEnT proCEss ouTsourCingRecruitment Process Outsourcing optimise le cycle de recrutementAcerta In-Company Support gère parfois le processus de recrutement du client, entout ou en partie: il s’agit du Recruitment Process Outsourcing (RPO). La demande desolutions RPO émane souvent d’entreprises qui sont en pleine croissance ou qui sou-haitent recruter de manière ciblée pour un domaine de croissance stratégique ; ellesconstatent à cette occasion que leur département RH ne dispose pas des moyenssuffisants pour répondre à cette demande interne.Acerta In-Company Support leur propose alors des solutions intégrales ou modulairesqui leur permettent de choisir avec beaucoup de flexibilité les éléments dont elles ontun besoin crucial. La solution RPO choisie est ensuite intégrée en toute fluidité à leurorganisation RH et entièrement adaptée à leurs besoins spécifiques.Professionnel, transparent et avantageuxAu terme d’une analyse détaillée de la stratégie ainsi que des processus et besoins derecrutement du client, un plan d’action intégral est mis sur pied en vue de réaliser lesobjectifs fixés. À chaque étape du cycle, le client est accompagné par des consultantsqualifiés qui mettent à sa disposition leur expertise et leur professionnalisme. LesService Level Agreements (SLA’S) et les Key Performance Indicators (KPI’S) garantissentune transparence totale et des résultats quantifiables. Les moyens et services étant misen œuvre avec flexibilité en fonction des besoins en évolution constante, une solutionRPO est particulièrement efficace pour réduire les coûts. 15
  16. 16. InCasu.be Acerta in-Company support Buro & Design Center Esplanade du Heysel BP 65 1020 Bruxelles tél. 02 474 01 06 e-mail : incompany.support@acerta.beacerta.be

×