Sequence 1 des concepts cles - diaporama

765 vues

Publié le

SEQUENCE 1 - DES CONCEPTS CLES

Publié dans : Marketing
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
765
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Sequence 1 des concepts cles - diaporama

  1. 1. COURS DE MARKETING CHAPITRE 1 DES CONCEPTS CLES DU MARKETING Alain DEPPE – Université Picardie Jules Verne – Chapitre 1 : les fondements
  2. 2. COURS DE MARKETING PROBLEMATIQUE Comment la démarche marketing s’est-elle progressivement structurée ? Alain DEPPE – Université Picardie Jules Verne – Chapitre 1 : les fondements
  3. 3. COURS DE MARKETING OBJECTIF Connaître la démarche marketing et les outils afférents Alain DEPPE – Université Picardie Jules Verne – Chapitre 1 : les fondements
  4. 4. COURS DE MARKETING PLAN 1. La formalisation du concept 2. La formalisation du modèle Alain DEPPE – Université Picardie Jules Verne – Chapitre 1 : les fondements
  5. 5. COURS DE MARKETING 1. La formalisation du concept Approche fonctionnelle et conception tayloriste du partage des tâches Fin XIXe siècle APPARITION DU MARKETING Universités d’Harvard et du Wisconsin CONTEXTE RECESSIF ET DEFLATIONNISTE 1914 1918 1900 PENURIE ANNÉES 20 1939 1945 1950 PRODUCTION MASSE Alain DEPPE – Université Picardie Jules Verne – Chapitre 1 : les fondements
  6. 6. COURS DE MARKETING 1. La formalisation du concept Fin XIXe siècle APPARITION DU MARKETING Années 50 - 1er Virage CONSTRUCTION DU MARKETING CONTEXTE RECESSIF ET DEFLATIONNISTE MIX ETUDES 1914 1918 ANNÉES 20 SEGMENTATION 1939 1945 30 Glorieuses 1900 PENURIE 1950 PRODUCTION MASSE CRISE 1975 DEMANDE Alain DEPPE – Université Picardie Jules Verne – Chapitre 1 : les fondements
  7. 7. COURS DE MARKETING 1.La formalisation du concept Fin XIXe siècle APPARITION DU MARKETING Années 50 - 1er Virage CONSTRUCTION DU MARKETING CONTEXTE RECESSIF ET DEFLATIONNISTE MIX ETUDES 1914 1918 ANNÉES 20 SEGMENTATION 1939 1945 Années 80 - 2e Virage EVOLUTION DU MARKETING NOMADISATION INTERNATIONALISATION 30 Glorieuses 1900 PENURIE 1950 PRODUCTION MASSE 1975 DEMANDE 2000 CONSOMMATION Alain DEPPE – Université Picardie Jules Verne – Chapitre 1 : les fondements
  8. 8. COURS DE MARKETING FIN DE LA PARTIE 1 Résumé Le marketing est apparu, pour la première fois, en tant que pensée théorique et discipline codifiée, aux Etats-Unis, il y a environ un siècle Il s’est développé à partir de l’approche fonctionnelle d’Harvard, sur une conception tayloriste du partage des tâches Alain DEPPE – Université Picardie Jules Verne – Chapitre 1 : les fondements
  9. 9. COURS DE MARKETING 2. La formalisation du modèle 1. ANALYSE DIAGNOSTIC INTERNE DIAGNOSTIC OU SWOT DIAGNOSTIC EXTERNE Forces et faiblesses Menaces et opportunités Alain DEPPE – Université Picardie Jules Verne – Chapitre 1 : les fondements
  10. 10. COURS DE MARKETING 2. La formalisation du modèle 1. ANALYSE du 2. REFLEXION Choix couple Produit/Marché DIAGNOSTIC INTERNE DIAGNOSTIC OU SWOT SEGMENTATION DIAGNOSTIC EXTERNE MICRO SEGMENTATION MACRO SEGMENTATION Choix de la cible Alain DEPPE – Université Picardie Jules Verne – Chapitre 1 : les fondements
  11. 11. COURS DE MARKETING 2. La formalisation du modèle People, Public opinion, Product, Price, Political power Place, Promotion 1. ANALYSE 2. REFLEXION 3. ACTION MIX DIAGNOSTIC INTERNE DIAGNOSTIC OU SWOT SEGMENTATION DIAGNOSTIC EXTERNE MICRO SEGMENTATION MACRO SEGMENTATION (4+n) P’s MARKETING MIX MARKETING ACHAT 4 P’s MARKETING DIRECT R E T Sourcing R O A One to C many T I O N Alain DEPPE – Université Picardie Jules Verne – Chapitre 1 – Les fondements
  12. 12. COURS DE MARKETING CONCLUSION Le marketing s’est construit à partir d’un modèle FONCTION - ETUDE - PRODUIT tangible et très clairement délimité Alain DEPPE – Université Picardie Jules Verne – Chapitre 1 : les fondements
  13. 13. COURS DE MARKETING PROCHAIN CHAPITRE NOUVELLES PROBLEMATIQUES DU MARKETING Alain DEPPE – Université Picardie Jules Verne – Chapitre 1 : les fondements
  14. 14. COURS DE MARKETING CAS PROTELEC Alain DEPPE – Université Picardie Jules Verne – Chapitre 1 : les fondements
  15. 15. MODULE MARKETING 2.1 - CALCUL DU SEUIL DE RENTABILITE EN QUANTITE : 150 924 : 168 ≈ 898 ONDULEURS EN VALEUR : 898 x 489 = 439 122 € Alain DEPPE – Université Picardie Jules Verne – Cas Protelec
  16. 16. MODULE MARKETING 2.2.1 - ESPERANCE MATHEMATIQUE DE RESULTAT X = 1200 +  X = 2100 - 2 X = 1500 2.2.2 - CALCUL DE L’ECART-TYPE EN QUANTITE 1500 = 1200 +  1500 - 1200 =  1500 - 1200 = 300 Alain DEPPE – Université Picardie Jules Verne – Cas Protelec
  17. 17. MODULE MARKETING 2.3 - PROBABILITE D’ATTEINDRE LE SEUIL DE RENTABILITE P (T) P (T) P (X > ≤ 898 ≤ ≤ 898) = _ 1500 300 - 2 (par défaut) - 0.0228 0.9772 Soit près de 98 % de chances : ON INTERNALISE Alain DEPPE – Université Picardie Jules Verne – Cas Protelec
  18. 18. MODULE MARKETING Pour calculer la probabilité d’un événement concernant une variable aléatoire X (Espérance de résultat par exemple), on utilise la table de la fonction de répartition  (t) de la loi normale centrée réduite qui permet de calculer les valeurs de probabilités Pour calculer cette probabilité, je dois donc transformer la variable aléatoire X en une variable centrée (par rapport à la moyenne X et réduite (par rapport à l’écart-type ), notée par convention : T = x _ X σ Elle ne donne que les probabilités que T < t et ce uniquement pour les valeurs positives de t. Si t est négatif, on utilise la propriété suivante de la loi normale  (-t) = 1 -  (t) Alain DEPPE – Université Picardie Jules Verne – Cas Protelec
  19. 19. MODULE MARKETING 0.8413 1 – 0.0228 = 0.9772 Alain DEPPE – Université Picardie Jules Verne – Cas Protelec
  20. 20. MODULE MARKETING ESPERANCE MATHEMATIQUE ET ECART-TYPE Les quantités que PROTELEC veut vendre dans ces conditions suivent une loi normale et les estimations suivantes : – Probabilité de vendre plus de 1200 unités : 0.8413 – Probabilité de vendre plus de 2100 unités : 0.0228 Alain DEPPE – Université Picardie Jules Verne – Cas Protelec
  21. 21. MODULE MARKETING On a donc: p ( X > 1200 ) = 1 - p ( X < = 1200 ) = 0.8413 p ( X < = 1200 ) = 0.1587 1 De plus: π ( -t ) = 1 - π ( t ) = 1 - 0.1587 = 0.8413 t = - 1 , d ’où: π [ ( 1200 - X ) / σ ] = π (-1) ( 1200 - X )/ σ = -1 1200 - X = - σ X = 1200 + σ Alain DEPPE – Université Picardie Jules Verne – Cas Protelec
  22. 22. MODULE MARKETING On a aussi : P ( X > 2100 ) = 1 - p ( X < = 2100 ) = 0.0228 p ( X < = 2100 ) = 1 - 0.0228 = 0.9772 2 Donc t = 2 ; d ’où π [ ( 2100 - X) / σ ] = π ( 2 ) ( 2100 - X ) / σ = 2 2100 – X =2σ X = 2100 + 2 σ Alain DEPPE – Université Picardie Jules Verne – Cas Protelec
  23. 23. MODULE MARKETING On a un système de 2 équations à 2 inconnues : {X = 1200 + σ {X = 2100 - 2 σ Après résolution, il s’ensuit e(X)= 1500 et σ(X) = 300 L ’espérance mathématique de PROTELEC est de 1500 L ’écart-type s’élève à 300. Alain DEPPE – Université Picardie Jules Verne – Cas Protelec
  24. 24. MODULE MARKETING PROBABILITE D ’ATTEINDRE LE POINT MORT P ( X > 898 ) = 1-p ( x <= 898 ) P ( x <= 898 ) = π (( 898 - 1500 ) / 300 ) D ’où : P ( X > 898 ) = 1 - π (( 898 - 1500 ) / 300 ) = 1 - π (-2) Car : π (- t) = 1 - π (t)  1 - π (-t) = π (t) P ( X > 898 ) = π ( 2 ) Dans la table de la loi Normale pour t = 2 : 0.9772 PROTELEC a 97.72 % de chances d ’atteindre SR, soit 2.28 % de risque. PROTELEC devrait internaliser sa fonction de production et laisser la sous-traitance.

×