Presentation1.ppt alexandra

197 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
197
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
14
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Presentation1.ppt alexandra

  1. 1. La voix passive et laLa voix passive et lavoix activevoix activeAlexandraAlexandra Mateică,Mateică,M1DFM1DFUniversitatea “1Decembrie 1918” Alba IuliaUniversitatea “1Decembrie 1918” Alba Iulia
  2. 2. Voix active et voix passiveVoix active et voix passiveLa voix active est celle où le sujet fait l’action.  Il est l’agentLa voix active est celle où le sujet fait l’action.  Il est l’agentde l’action.  Elle comprend tous les temps simples à tous lesde l’action.  Elle comprend tous les temps simples à tous lesmodes verbaux personnels comme dans : j’écris, j’écrivais,modes verbaux personnels comme dans : j’écris, j’écrivais,j’écrivis, j’écrirai, elle s’imaginait que…j’écrivis, j’écrirai, elle s’imaginait que…Cette voix comprend aussi tous les temps composés, formésCette voix comprend aussi tous les temps composés, formésavec un temps simple de l’auxiliaire « avoir » (ou, pour lesavec un temps simple de l’auxiliaire « avoir » (ou, pour lesformes pronominales de l’auxiliaire « être ») : J’ai écrit,formes pronominales de l’auxiliaire « être ») : J’ai écrit,j’avais écrit, j’eus écrit, j’aurais écrit, elle s’était imaginéj’avais écrit, j’eus écrit, j’aurais écrit, elle s’était imaginéque…  que…  On considère que les verbes non pronominaux qui ne seOn considère que les verbes non pronominaux qui ne seconjuguent qu’avec l’auxiliaire « être » sont toujoursconjuguent qu’avec l’auxiliaire « être » sont toujoursconjugués à la voix active.  conjugués à la voix active.  Ainsi « Ça m’est déjà arrivé » et « Notre pierre était tombéeAinsi « Ça m’est déjà arrivé » et « Notre pierre était tombéesur une sorte de petit balcon de roche pourrie » sont à lasur une sorte de petit balcon de roche pourrie » sont à lavoix active, de même que « Ils sont partis il y a unevoix active, de même que « Ils sont partis il y a unesemaine » ou « Elle est montée au troisième étage ».semaine » ou « Elle est montée au troisième étage ».
  3. 3. La voix passive est celle où le sujet subit l’action. La voix passive est celle où le sujet subit l’action. Les verbes non pronominaux qui admettent l’existence d’unLes verbes non pronominaux qui admettent l’existence d’uncomplément d’objet direct (un COD) peuvent avoir la voixcomplément d’objet direct (un COD) peuvent avoir la voixpassive.  passive.  On construit la voix passive, non pronominale,  à l’aide deOn construit la voix passive, non pronominale,  à l’aide del’auxiliaire « être » conjugué à tous les temps et du participel’auxiliaire « être » conjugué à tous les temps et du participepassé du verbe de la voix active. passé du verbe de la voix active. Ainsi, dans la phrase « Il n’y a presque pas eu depuis leAinsi, dans la phrase « Il n’y a presque pas eu depuis lecommencement de la monarchie française un crime d’état, dontcommencement de la monarchie française un crime d’état, dontla connaissance n’ait été soustraite aux tribunaux ordinaires,la connaissance n’ait été soustraite aux tribunaux ordinaires,ou dans le jugement duquel les formes voulues par la loi aientou dans le jugement duquel les formes voulues par la loi aientété suivies » les propositions subordonnées sont à la voixété suivies » les propositions subordonnées sont à la voixpassive.  passive.  De même, dans « Ils dévoraient la science comme une nourritureDe même, dans « Ils dévoraient la science comme une nourritureprécieuse dont leurs aïeux avaient été privés », la propositionprécieuse dont leurs aïeux avaient été privés », la propositionsubordonnée relative est à la voix passive et son verbe est ausubordonnée relative est à la voix passive et son verbe est auplus-que-parfait de l’indicatif.plus-que-parfait de l’indicatif.
  4. 4. La proposition « On enverra cette lettre à tous les candidats » aLa proposition « On enverra cette lettre à tous les candidats » apour équivalent « Cette lettre sera envoyée à tous lespour équivalent « Cette lettre sera envoyée à tous lescandidats ». candidats ». La transformation d’une proposition active, non pronominale, dansLa transformation d’une proposition active, non pronominale, danslaquelle le verbe a un COD, en proposition passive, se faitlaquelle le verbe a un COD, en proposition passive, se faitcomme suit : l’auxiliaire « être » dans la voie passive estcomme suit : l’auxiliaire « être » dans la voie passive estconjugué au même temps que le verbe dans la voie active, leconjugué au même temps que le verbe dans la voie active, leverbe de la voie active devient un participe passé, le sujet de laverbe de la voie active devient un participe passé, le sujet de lavoix active devient complément d’agent, généralement introduitvoix active devient complément d’agent, généralement introduitpar les prépositions « par », « de », ou « à » (ou disparaît s’ilpar les prépositions « par », « de », ou « à » (ou disparaît s’ils’agit de l’indéfini « on »), et le COD du verbe actif devients’agit de l’indéfini « on »), et le COD du verbe actif devientsujet du verbe « être » à la voix passive.  sujet du verbe « être » à la voix passive.  On obtiendrait ainsi les propositions   « Il était surpris de monOn obtiendrait ainsi les propositions   « Il était surpris de monrefus catégorique » ou « La pelouse a été piétinée par lesrefus catégorique » ou « La pelouse a été piétinée par lesspectateurs ».spectateurs ».
  5. 5. Mais la dernière affirmation souffre des exceptions.  C’est ainsiMais la dernière affirmation souffre des exceptions.  C’est ainsique les phrases suivantes, bien qu’elles comportent toutes desque les phrases suivantes, bien qu’elles comportent toutes desverbes ayant un COD, ne peuvent pas être transformées à laverbes ayant un COD, ne peuvent pas être transformées à lavoix passive : « Les yeux qu’on ferme voient encore » (Sullyvoix passive : « Les yeux qu’on ferme voient encore » (SullyPrudhomme, poème Prudhomme, poème  Les YeuxLes Yeux), « Il a deux trous rouges au côté), « Il a deux trous rouges au côtédroit » (Rimbaud, poèmedroit » (Rimbaud, poème Le Dormeur du valLe Dormeur du val), « Jean respire la), « Jean respire lasanté ».   D’autres phrases ne doivent pas être transformées àsanté ».   D’autres phrases ne doivent pas être transformées àla voix passive, question d’usage : « Tout gouvernementla voix passive, question d’usage : « Tout gouvernementcomporte au moins dix ministres »,« J’ai bien reçu votrecomporte au moins dix ministres »,« J’ai bien reçu votreréponse », « La directrice du département l’a rencontrée laréponse », « La directrice du département l’a rencontrée lasemaine dernière » et « Pourriez-vous répéter votresemaine dernière » et « Pourriez-vous répéter votreexplication ? ».explication ? ».Enfin, quelques voix passives ne découlent pas ainsi de voixEnfin, quelques voix passives ne découlent pas ainsi de voixactives avec COD.  Exemples : « Je parle en roi, et veux êtreactives avec COD.  Exemples : « Je parle en roi, et veux êtreobéi »  (Pierre de l’Estoile,obéi »  (Pierre de l’Estoile, Mémoires-JournauxMémoires-Journaux, tome 7),  « Il, tome 7),  « Ileut le malheur d’être trop bien obéi dans sa fureur contre laeut le malheur d’être trop bien obéi dans sa fureur contre lapresse anglaise » (Stendhal,presse anglaise » (Stendhal, Vie de NapoléonVie de Napoléon , chapitre 45),, chapitre 45),« Pardonnez et vous serez pardonnés » (Evangile de Luc, Bible« Pardonnez et vous serez pardonnés » (Evangile de Luc, Biblede la liturgie, 6, 37), « Tu es pardonnée ; je t’aime à la folie »de la liturgie, 6, 37), « Tu es pardonnée ; je t’aime à la folie »(lettre de Napoléon à Joséphine, datée de Pistoia).(lettre de Napoléon à Joséphine, datée de Pistoia).Lire la suite sur :Lire la suite sur :http://www.etudes-litteraires.com/grammaire/voix-active-voix-passive.php#http://www.etudes-litteraires.com/grammaire/voix-active-voix-passive.php#
  6. 6. Mais la dernière affirmation souffre des exceptions.  C’est ainsiMais la dernière affirmation souffre des exceptions.  C’est ainsique les phrases suivantes, bien qu’elles comportent toutes desque les phrases suivantes, bien qu’elles comportent toutes desverbes ayant un COD, ne peuvent pas être transformées à laverbes ayant un COD, ne peuvent pas être transformées à lavoix passive : « Les yeux qu’on ferme voient encore » (Sullyvoix passive : « Les yeux qu’on ferme voient encore » (SullyPrudhomme, poème Prudhomme, poème  Les YeuxLes Yeux), « Il a deux trous rouges au côté), « Il a deux trous rouges au côtédroit » (Rimbaud, poèmedroit » (Rimbaud, poème Le Dormeur du valLe Dormeur du val), « Jean respire la), « Jean respire lasanté ».   D’autres phrases ne doivent pas être transformées àsanté ».   D’autres phrases ne doivent pas être transformées àla voix passive, question d’usage : « Tout gouvernementla voix passive, question d’usage : « Tout gouvernementcomporte au moins dix ministres »,« J’ai bien reçu votrecomporte au moins dix ministres »,« J’ai bien reçu votreréponse », « La directrice du département l’a rencontrée laréponse », « La directrice du département l’a rencontrée lasemaine dernière » et « Pourriez-vous répéter votresemaine dernière » et « Pourriez-vous répéter votreexplication ? ».explication ? ».Enfin, quelques voix passives ne découlent pas ainsi de voixEnfin, quelques voix passives ne découlent pas ainsi de voixactives avec COD.  Exemples : « Je parle en roi, et veux êtreactives avec COD.  Exemples : « Je parle en roi, et veux êtreobéi »  (Pierre de l’Estoile,obéi »  (Pierre de l’Estoile, Mémoires-JournauxMémoires-Journaux, tome 7),  « Il, tome 7),  « Ileut le malheur d’être trop bien obéi dans sa fureur contre laeut le malheur d’être trop bien obéi dans sa fureur contre lapresse anglaise » (Stendhal,presse anglaise » (Stendhal, Vie de NapoléonVie de Napoléon , chapitre 45),, chapitre 45),« Pardonnez et vous serez pardonnés » (Evangile de Luc, Bible« Pardonnez et vous serez pardonnés » (Evangile de Luc, Biblede la liturgie, 6, 37), « Tu es pardonnée ; je t’aime à la folie »de la liturgie, 6, 37), « Tu es pardonnée ; je t’aime à la folie »(lettre de Napoléon à Joséphine, datée de Pistoia).(lettre de Napoléon à Joséphine, datée de Pistoia).Lire la suite sur :Lire la suite sur :http://www.etudes-litteraires.com/grammaire/voix-active-voix-passive.php#http://www.etudes-litteraires.com/grammaire/voix-active-voix-passive.php#

×