Dallol est un cratère, unique aumonde, situé dans le désert duDanakil,     au     nord-est   delEthiopie (une région habit...
Dallol est un cratère, unique au monde, situé dans le désert du Danakil, au  nord-est de lEthiopie (une région habitée par...
Cet endroit est constitué d’un ensemble de cratères d’explosions nés au milieud’une plaine de sel. Ces évents subaériens s...
Plateformes en forme de corail et champignons géantsCe site volcanique, véritable excentricité de la planète, est connu po...
Le tout sur un fond blanc, jaune, vert et rouge ocre, dû à la forte présence desoufre, d’oxyde de fer, de sel et d’autres ...
Les températures maximales des eaux ont été mesurées à 70 °C. Le pH trèsproche de 0 témoigne d’une très forte acidité. Cel...
Les sources chaudes sont chargées en minéraux aux teintes fluorescentes. Enafar, Dallol signifie "désintégré" ou "décompos...
Parfois, des gaz toxiques émanent desfumerolles et des geysers. Il n’est pas rare detrouver des cadavres de petits animaux...
On peut apercevoir des jaillissements permanents de gaz à la surface de maresd’acides ou des geysers en forme d’éponge de ...
Des cheminées de fées de sel créent le relief du cratère, conférant au volcan unaspect étrange. Ces édifices géologiques o...
La découverte du site par les premiers colons européens datecertainement des premières colonisations et expéditions dans l...
Du fait de son isolement au cœur d’une zone géopolitiquement très instable, levolcan a été pendant longtemps méconnu du pu...
Malheureusement, le site de Dallol n’est pas encore classéparc national, seul son isolement le protège des visiteurs. Lesi...
Activité humaine :Il existe, dans le cratère de Dallol, une villefantôme, ancienne usine d’extraction depotassium utilisée...
Aujourd’hui, les décombres de l’ancienne usine sont encore visibles :ils s’amoncellent en tas de métaux rouillés par l’hum...
Jusqu’en 2009, il n’existait aucune activitéhumaine dans le site. Seuls les Afars habitaientautour du cratère, d’où ils ex...
En réaction, ils ont miné la région s’étendant entre leDallol et le volcan Erta Alé, entraînant la mort d’unequinzaine de ...
Dans cette vaste one désolée, connue pour ses curieuses formations géologiques, lescontrastes surréalistes sont spectacula...
Volcan dallol dans le désert du danakil en ethiopie
Volcan dallol dans le désert du danakil en ethiopie
Volcan dallol dans le désert du danakil en ethiopie
Volcan dallol dans le désert du danakil en ethiopie
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Volcan dallol dans le désert du danakil en ethiopie

917 vues

Publié le

Publié dans : Voyages
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
917
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Volcan dallol dans le désert du danakil en ethiopie

  1. 1. Dallol est un cratère, unique aumonde, situé dans le désert duDanakil, au nord-est delEthiopie (une région habitéepar des Afars) et à une quinzainede kilomètres de la frontière delErythrée. Le désert du Danakilest l’une des zones les plusstériles de la terre.Jacques-Marie Bardintzeff et NicolasHulot mesurent la température et l’aciditédes fluides géothermaux à Dallol, Ethiopie
  2. 2. Dallol est un cratère, unique au monde, situé dans le désert du Danakil, au nord-est de lEthiopie (une région habitée par des Afars) et à une quinzaine de kilomètres de la frontière de lErythrée. Le désert du Danakil est l’une des zones les plus stériles de la terre.Une couleur dû au fervenu des entrailles dela terre .
  3. 3. Cet endroit est constitué d’un ensemble de cratères d’explosions nés au milieud’une plaine de sel. Ces évents subaériens sont les plus bas sur Terre (-136,8mètres au-dessous du niveau de la mer). La chaleur y atteint régulièrement les45°C à l’ombre.
  4. 4. Plateformes en forme de corail et champignons géantsCe site volcanique, véritable excentricité de la planète, est connu pourses curieuses formations géologiques : sources chaudes acides,montagnes de soufre, colonnes de sel, petits geysers gazeux, vasquessulfureuses, isolées par des corniches de sel et concrétions d’évaporites,de chlorure de magnésium, de saumure, et de soude solidifiée...
  5. 5. Le tout sur un fond blanc, jaune, vert et rouge ocre, dû à la forte présence desoufre, d’oxyde de fer, de sel et d’autres minéraux. C’est une des plusextraordinaires zone géothermale au monde de par ses couleurs et sonenvironnement désolé.
  6. 6. Les températures maximales des eaux ont été mesurées à 70 °C. Le pH trèsproche de 0 témoigne d’une très forte acidité. Celle-ci résulte de l’interactionentre l’eau et des gaz magmatiques.
  7. 7. Les sources chaudes sont chargées en minéraux aux teintes fluorescentes. Enafar, Dallol signifie "désintégré" ou "décomposé", à cause bien sûr de sessources chaudes acides.
  8. 8. Parfois, des gaz toxiques émanent desfumerolles et des geysers. Il n’est pas rare detrouver des cadavres de petits animaux isolésdans le cratère. De plus, certains fondsinstables dissimulent des vasques acides quisont des redoutables pièges pour animaux ethumains. Autre particularité, les petits geysersqui ne ressemblent à rien de connu.
  9. 9. On peut apercevoir des jaillissements permanents de gaz à la surface de maresd’acides ou des geysers en forme d’éponge de cristaux salins d’où sortent desgouttelettes d’eau chaude avec un étrange gargouillis.
  10. 10. Des cheminées de fées de sel créent le relief du cratère, conférant au volcan unaspect étrange. Ces édifices géologiques ont été formés lorsque la mer Rouge ainondé à plusieurs reprises la dépression, il y a plusieurs milliers d’années.Le passage de la mer a construit des dépôts salinsautour du volcan, et l’évaporation de l’eau combinéeà l’absence de vents, a, avec le temps, formé cescolonnes de soude.
  11. 11. La découverte du site par les premiers colons européens datecertainement des premières colonisations et expéditions dans larégion, au 17ème ou 18ème siècle. Mais l’hostilité de la dépression, lachaleur insupportable qui y règne et le danger du site (vasquesacides, émanations toxiques…), n’ont pas dû favoriser lesexpéditions dans les zones proches du cratère.
  12. 12. Du fait de son isolement au cœur d’une zone géopolitiquement très instable, levolcan a été pendant longtemps méconnu du public et le site connu de raresvolcanologues. Ce n’est qu’en 2001 que la zone fut officiellement accessible à tous,et en 2005 que l’on fit prendre connaissance de ce volcan au grand public, grâce auxdocumentaires deNicolas Hulot,
  13. 13. Malheureusement, le site de Dallol n’est pas encore classéparc national, seul son isolement le protège des visiteurs. Lesite demeure peu visité à cause des tensions persistantesentre l’Ethiopie et l’Erythrée, même si le tourisme d’aventurese développe actuellement dans la région.
  14. 14. Activité humaine :Il existe, dans le cratère de Dallol, une villefantôme, ancienne usine d’extraction depotassium utilisée par les Italiens pendantl’invasion du pays par Mussolini, puisabandonné aux alentours de 1930.Réutilisé plus tard par les Américainscomme village, le site finit par êtrefinalement abandonné dans les années 60,les conditions géographiques n’étant paspropices à l’expansion du village.
  15. 15. Aujourd’hui, les décombres de l’ancienne usine sont encore visibles :ils s’amoncellent en tas de métaux rouillés par l’humidité acide duvolcan, progressivement recouverts avec le temps par les sourceschaudes et les concrétions.
  16. 16. Jusqu’en 2009, il n’existait aucune activitéhumaine dans le site. Seuls les Afars habitaientautour du cratère, d’où ils extrayaient le seldes plaines salines et l’emportaient à dos dedromadaire pour le vendre sur les marchés dela région. Mais, en mai 2009, le gouvernementéthiopien a accordé des droits d’exploitationde potasse à des compagnies britanniques,entraînant la colère des Afars.
  17. 17. En réaction, ils ont miné la région s’étendant entre leDallol et le volcan Erta Alé, entraînant la mort d’unequinzaine de personnes au cours du seul mois de mai2009 (essentiellement des ouvriers chinois quiconstruisaient des routes dans la région). Les voyagesdans cette région sont donc à nouveau déconseillés.Source : Wikipedia
  18. 18. Dans cette vaste one désolée, connue pour ses curieuses formations géologiques, lescontrastes surréalistes sont spectaculaires ! Comment rester insensible devant cespaysages époustouflants, et envoûtants…

×