L’OBSERVATOIRE                          DES                                              E-ASSURÉS     LE PROFIL DES PERSO...
QUISOMMES-NOUS ? PRÉSENTATION DEcmonassurance est un e-courtier, filiale d’Alptis Assurances. Les deux entités sont basées...
POURQUOI                                UN      BAROMÈTRE DES                                                             ...
MÉTHODOLOGIE                                                                                                           L’É...
HOMME ET FEMMEEn déclaratif, les hommes sont plus nombreux à          Nous devons cependant prendre en compte, le faitrech...
TRANCHES D’ÂGE  20 – 30 ans       31 – 40 ans                    41 – 50 ans             51 – 60 ans                      ...
LES  PROFESSIONS                                                                                                          ...
La population française par région                      SITUATION                                                         ...
SITUATION                                                   FAMILIALE         27 %                                        ...
LE                                         RÉGIME                                OBLIGATOIRE   SÉCURITÉ   SOCIALE         ...
NIVEAU D’ASSURANCE SOUHAITÉ UN MARCHÉ ORIENTÉ VERS UNE OPTIMISATION RAPPORT QUALITÉ / PRIX                                ...
0 - 50 €                           MONTANT DE COTISATION43 %          50 - 100 €                                          ...
ÉVOLUTION      TRIMESTRIELLE DE L’ACTIVITÉ                                                                              JA...
ÉVOLUTION                                  MENSUELLE DE L’ACTIVITÉUNE FIN DANNÉE HAUTE EN RECHERCHESLes mois dintense acti...
ÉVOLUTION                   EN JOURS DE L’ACTIVITÉ                                                  ASSURANCE ET INTERNET ...
LE PROFIL                                   TYPE                 30-40 ANS                                                ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Cmonassurance baromètre e-assurés 1ère édition_juillet 2012

930 vues

Publié le

1er baromètre e-assurés par cmonassurance

Une demande croissante de garanties d’entrée de gamme


Mieux connaître les profils, besoins, attentes et comportements des internautes : c’est l’objectif du baromètre e-assurés créé par cmonassurance, acteur incontournable du courtage d’assurance sur internet. cmonassurance est la filiale web d’Alptis, courtier grossiste spécialisé en assurance des personnes.

Actualisé chaque année, ce baromètre permettra de répondre aux questions suivantes : qui sont les consommateurs qui se renseignent et achètent leur assurance santé sur internet ? Comment évolue leur profil au fil du temps ? Vers quels types de couverture santé s’orientent-ils ?



Un marché tourné vers une optimisation du rapport qualité/prix

Si l’assurance santé de moyenne gamme a longtemps été privilégiée sur Internet, un changement de comportement est en oeuvre depuis 2010, au profit des produits à prix bas, offrant une protection sur l’essentiel des dépenses. Principale raison avancée : la hausse du coût de la santé, qui a augmenté deux fois plus vite que le revenu des Français en 2011-2012. Un tiers des Français déclarent être contraints de renoncer à se soigner, ajournant soins dentaires et optiques, les plus coûteux, voire des opérations…

De plus, l’augmentation annuelle du tarif des mutuelles (+ 5% par an en moyenne) fragilise toujours plus le budget des familles, qui revoient leur choix à la baisse au moment de la souscription. En 2011, selon le baromètre e-assurés cmonassurance, près d’1 internaute sur 2 (49%) s’est orienté vers une garantie d’entrée de gamme en première intention. Ils n’étaient que 25% en 2009. Ainsi, les demandes de produits de moyenne gamme ont été quasiment divisées par deux (passant de 75% en 2009 à 39% en 2011). Certains Français vont même jusqu’à se contenter du remboursement de la Sécurité sociale, se mettant eux-mêmes en difficultés lorsqu’un grave problème de santé survient.

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
930
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
23
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cmonassurance baromètre e-assurés 1ère édition_juillet 2012

  1. 1. L’OBSERVATOIRE DES E-ASSURÉS LE PROFIL DES PERSONNES RECHERCHE A LA D’UNE ASSURANCE SANTÉ INTERNET SURPUBLIÉ PAR
  2. 2. QUISOMMES-NOUS ? PRÉSENTATION DEcmonassurance est un e-courtier, filiale d’Alptis Assurances. Les deux entités sont basées à Lyon.cmonassurance a été créé en 2007 pour répondre à une demande croissante d’internautes à larecherche d’une assurance santé précisément adaptée à leurs besoins et à leur budget.cmonassurance se charge en conséquence de commercialiser on line une partie de la gamme desproduits Alptis.La mission de cmonassurance est d’apporter aux prospects et clients un conseil à forte valeurajoutée dans le choix de leur assurance santé : analyse des besoins, réalisation de devis mutuellesanté, conseil personnalisé, souscription à distance, suivi commercial du contrat.Fondé en 1976, le Groupe Alptis est un réseau associatif qui construit avec l’ensemble de sesadhérents des solutions dassurances de personnes. D’après le site opinion-assurances.fr, Alptis COURTIERfait partie des 10 assureurs préférés des Français dans la catégorie « mutuelle santé » 07 EN LIGNE 20 ?? ? 976 1 1
  3. 3. POURQUOI UN BAROMÈTRE DES E-ASSURÉS ?PRÉFACEToutes les études publiées sur le secteur de l’e-assurance portent sur les tendances, lesacteurs, les motifs de recherche, le développement des solutions techniques, l’impact desréseaux sociaux.Pour cmonassurance, filiale d’Alptis, courtier grossiste spécialisé en assurance depersonnes, il nous est apparu important de compléter les informations disponibles enétudiant les internautes eux-mêmes : leur profil détaillé, leurs besoins, la saisonnalité deleur activité…Avec cette étude, appelée à être actualisée chaque année pour devenir le baromètre deréférence des e-assurés, nous essayons de répondre aux questions suivantes : qui sont lesconsommateurs qui se renseignent et achètent leur assurance santé sur internet ?Comment évolue leur profil au fil du temps ? Quelle période priviligient-ils pour leurrecherche ? 2
  4. 4. MÉTHODOLOGIE L’ÉTUDE DE OBJECTIF Dresser un profil socio-démographique des personnes effectuant des recherches de mutuelles sur internet.ÉCHANTILLON4 156 960 personnes ayant sollicité le service de PÉRIODE D’OBSERVATIONtarification des produits Alptis de la gamme de Du 1er janvier 2009 au 30 juin 2012.complémentaires santé.
  5. 5. HOMME ET FEMMEEn déclaratif, les hommes sont plus nombreux à Nous devons cependant prendre en compte, le faitrechercher une assurance santé que les femmes : que certaines femmes demandent des devis au nom56% vs. 44% en moyenne depuis 2009. de leur conjoint. 57 % 55 % 56 % 57 % 45 % 44 % 43 % 43 % 2009 2010 2011 2012 2009 2010 2011 2012Dans certains formulaires, la civilité correspondantà Monsieur est cochée par défaut. Certainspersonnes qui veulent obtenir un devis rapide-ment ne prennent pas le temps de vérifier si lacivilité est la bonne. Données INSEE Homme : 48 % Femme : 52%
  6. 6. TRANCHES D’ÂGE 20 – 30 ans 31 – 40 ans 41 – 50 ans 51 – 60 ans 81 – 90 ans + 90 ans 61 – 70 ans 71 – 80 ans 57 % 57 % 57 % 56 % 30 % 30 % 30 % 29 % 14 % 14 % 13 % 13 % 2009 2010 2011 2012 2009 2010 2011 2012 2009 2010 2011 2012ÂGE MOYEN : 42 ANSPrès de la moitié des personnes recherchant une assurance santé sur Internet a moins de 40 ans (en moyenne depuis 2009).Les 31-40 ans représentent le quart des internautes, suivis des 20-30 ans.Les plus de 60 ans sont sous-représentés : 14% vs. 22% dans lensemble de la population.Une étude menée par le cabinet de conseil indépendant Bearingpoint montre que, si lon compare la France à dautres pays, on Données INSEEconstate un décrochage dans lutilisation dinternet après 65 ans. En effet, seulement 19% des Français âgés de 65 ans et plus < 40 ans : 51%utilisent Internet régulièrement, comparé à 69% au Royaume-Uni et 65% aux Pays Bas. Autre élément hypothétique dexplications : 40- 60 ans : 27%une fidélité plus grande à la marque dans cette catégorie de population, qui serait par conséquent moins encline à faire des > 60 ans : 22%recherches pour changer de mutuelle.
  7. 7. LES PROFESSIONS - Industriel - rise Pro ep fes tr en sio Chef d n Libérale t-A rtisan - Ag é - Technicien Étudia an ric loy -A 3% u p nt rç m me ge lte E r- nt d ur Com Ouvrie e maîtr 4% Sans p 54 % ise - rof 2% es En sio e s eig ir na n nan t - Fonction Retrait é 14 % Cadr e PEU DE Les C 18 % professions intermé- AD diaires représentent plus de 5% RES la moitié des internautes en quête dune nouvelle complémen- taire santé. A noter que la catégorie Alors qu’ils représentent "Sans profession" agrège les personnes près d’1 personne sur 10, les sans profession (femme au foyer) et les étudiants ne sont présents qu’à personnes au chômage. Les retraités hauteur de 2%. Le marché de laDonnées INSEE (2009) représentent près d1 internaute sur 5 mutuelle étudiante est en effet captif (données 2009) , alors qu’ils repré- (la concurrence ne joue pas) alorsCommerçant, artisan, agriculteur : 4% même que les étudiants ont du mal àOuvrier, employé, technicien : 42% sentent 1 personne sur 4 dans la s’assurer et ne se considèrent pas enCadre : 9% population. bonne santé (article « Les étudiantsChef d’entreprise, industriel : 1% sont-ils en bonne santé – LeRetraité : 27% Monde pour Lyon Plus datéEtudiant : 9% du 18/11/2011).Sans profession (y compris chômeur) : 8%
  8. 8. La population française par région SITUATION (données 2010) – Top 5 : Ile de France : 17% Rhône-Alpes : 10% GÉOGRAPHIQUE Paca : 8% Nord Pas-de-Calais : 6% Pays de la Loire : 5% 24 % ÎLE DE FRANCE 8% NORD PAS DE CALAIS 4% PAYS DE LOIRE 12 % RHÔNE-ALPES 5% AQUITAINE 10 % PROVENCE ALPES CÔTE D’AZUR 5% LANGUEDOC-ROUSSILLONLe Top 5 des régions les plus contributives en termes de recherche d’une complémentaire santé sur internet est proche sans êtreconforme aux régions les plus peuplées.
  9. 9. SITUATION FAMILIALE 27 % 23 % 22 % 15 % 10 % 3% Données INSEE (2008) :UNE MAJORITÉ DE PERSONNE S’ASSURENT SEULES Homme seul : 14%On relève la prépondérance des personnes s’assurant seules : près de la moitié de léchantillon (50% versus Femme seule : 20%34% dans la population). Couple sans enfant : 27%Explication : dexpérience, on sait que les personnes s’assurant seules regroupent les célibataires sans enfants Couple avec enfant(s) : 30%et les personnes qui sassurent à titre individuel alors que leur conjoint/enfant sont assurés sur un autre Femme seule avec enfant(s) : 8%contrat. Homme seul avec enfant(s) : 1%
  10. 10. LE RÉGIME OBLIGATOIRE SÉCURITÉ SOCIALE 6% TRAVAILLEURS NON SALARIÉS 92% des personnes ayant recherché une assurance santé sur Internet entre 2009 et juin 2011 sont inscrites au régime général. AMEXA Ce régime est sur-représenté sur internet puisque, en France, 492 % personnes sur 5 (soit 80%) sont ratta- chées au régime général de la Sécurité Sociale. 2%
  11. 11. NIVEAU D’ASSURANCE SOUHAITÉ UN MARCHÉ ORIENTÉ VERS UNE OPTIMISATION RAPPORT QUALITÉ / PRIX MOYENNE GAMME Lassurance santé de moyenne gamme est privilégiée. Explication : la complémentaire santé étant un produit relativement complexe, les assurés nont pas toujours une connaissance 09 aboutie et de loffre et de leurs besoins réels et sorientent par défaut vers les gammes stan- 20 dard. Toutefois, depuis 2009, on observe un basculement des comportements (effet crise ?) : alors que le bas de gamme intéressait moins d1 internaute sur 5, cest désormais 1 utilisateur sur 2 % qui demande une première tarification pour un produit dentrée de gamme. 75 Lorientation vers des garanties plus complètes, souvent plus chères, connaît elle aussi une 10 hausse en 2 ans, mais ne concerne qu1 internaute sur 8. 20 Conséquence : une désaffection des gammes moyennes, dont la “part de marché“ a été divisée par plus de deux en 3 ans. % 11 12 63 20 20 1 % % 1 20 2BAS DE GAMME 50 50 1 20 % 10 HAUT DE GAMME % 39 20 32 09 12 1 % 20 20 1 10 20 26 09 20 % 20 % % 18 % 18 14 % 11
  12. 12. 0 - 50 € MONTANT DE COTISATION43 % 50 - 100 € UN MARCHÉ TIRÉ VERS LE BAS La tendance observée sur les formules retenues se confirme avec la répartition 33 % 2009 : 40% par montant de cotisation. En effet, les 3/4 de léchantillon se concentrent dans 2010 : 42% la tranche 0-100€/mois. 2011 : 46% 2012 : 39% Près des 3/4 des tarifications effectuées le sont pour des cotisations men- 2009 : 32% 2010 : 34% 100 - 150 € suelles inférieures à 100€. La tranche 0-50€ concerne 2 internautes sur 5, ce qui est cohérent avec le fait que la moitié des personnes cherchent 17 % 2011 : 32% à sassurer seules et que ces utilisateurs sont jeunes. 2012 : 36% Effet crise oblige, la part des cotisations de moins de 50 € a 2009 : 19% augmenté de 6 points entre 2009 et 2011, malgré linflation 2010 : 17% annuelle des tarifs. 2011 : 15% Cela montre que les assurés arbitrent fortement sur leurs garanties. 2012 : 16% 150 - 200 € 5% 2009 : 7% 200 € et + 2010 : 5% 2011 : 5% 2012 : 6% 2% 2009 : 2% 2010 : 3% 2011 : 2% 2012 : 3%
  13. 13. ÉVOLUTION TRIMESTRIELLE DE L’ACTIVITÉ JANVIER MARS OCTOBRE NOVEMBRE 24 % 33 % AVRIL JUIN JUILLET SEPTEMBRE 18 % 25 % UNE FORTE SAISONNALITÉ La saisonnalité de lactivité est marquée puisque le seul quatrième trimestre (25% du temps) représente 33% de lactivité, près de deux fois plus que le 2e trimestre. Les trimestres 1 et 3 sont conformes en volumes de recherche de complémentaires santé à leur durée : 50% des recherches pour 50% du temps.
  14. 14. ÉVOLUTION MENSUELLE DE L’ACTIVITÉUNE FIN DANNÉE HAUTE EN RECHERCHESLes mois dintense activité se concentrent sur le dernier quadrimestre. A eux seuls, les quatre derniers mois de lannée(1/3 du temps) représentent près de 45% des demandes de tarification pour une complémentaire santé. Des chiffrescohérents avec la date anniversaire (31/12) de la plupart des contrats du marché. E E BR BR EM M E E E BR C PT BR DÉ TO SE M IER VE OC NV R NO % RIE % S ÛT JA R 13 V MA 12 AO % FÉ RIL % IN 11 I ET MA 9% AV JU 10 8% ILL 7% 8% JU 6% 6% 6% 5%
  15. 15. ÉVOLUTION EN JOURS DE L’ACTIVITÉ ASSURANCE ET INTERNET : DES HORAIRES DE BUREAU Les recherches se concentrent essentielle- MARDI ment au cours des trois premiers jours de la semaine, qui représentent plus de 52% LUNDI 17,5 % des demandes alors quils comptent pour17,3 % 43% du temps hebdomadaire. Alors que les recherches se font sur internet, le week-end est délaissé. Hypothèses : - les internautes préfèrent chercher une complémentaire santé pendant les jours et heures douverture des agences dans une logique de click & mortar. MERCREDI DIMANCHE - l’assurance étant encore considérée 11 % 17,3 % comme un achat contraint, les recherches ne se font pas pendant le week-end. SAMEDI 8,5 % JEUDI VENDREDI 15,4 % 13 %
  16. 16. LE PROFIL TYPE 30-40 ANS CÉLIBATAIRE SANS ENFANTILE DE FRANCE (PARIS) SÉCURITÉ SOCIALE DÉCEMBRE MARDI 27 EMPLOYÉ OFFRE SANTÉ 0-50 € MILIEU DE GAMME

×