RDS 2015 - Web régional France

2 961 vues

Publié le

RDS 2015

Publié dans : Industrie automobile
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 961
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2 069
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

RDS 2015 - Web régional France

  1. 1. Date : 10/12/2015 Heure : 05:46:47 www.lanouvellerepublique.fr Pays : France Dynamisme : 435 Page 1/1 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 265165762 Le trophée Roses des sables, elles l'ont fait ! Visuel indisponible Marie, pilote, et Bérengère, copilote, entourent Thierry Conré, un de leurs nombreux sponsors. Lundi soir, en disant merci à leurs sponsors, Marie la blonde et Bérengère la brune ont mis le point final à leur belle aventure : « Un sponsor, c'est beaucoup plus qu'un chèque, c'est aussi quelqu'un qui croit en nous. » Après un an et demi de préparatifs en tous genres et du montage, surtout financier, de leur dossier, ces dames se sont alignées en octobre au départ du trophée « Roses des sables », un rallye à travers le sud marocain qui, depuis 15 ans, s'est donné pour but de venir en aide à deux associations « Cancer du sein parlons-en ! » et « Enfants du désert ». « Pour nous, cela n'a jamais été une course de vitesse ! » ont affirmé les « dames en rose ». Malgré cela, au volant de son beau 4 x 4 rose, l'équipage n° 7 s'est très honorablement classé 62 e sur 167. Sur écran, leur public a pu les accompagner tout au long de leur périple, de la magie d'un bivouac en plein désert à l'épreuve des pistes à travers les dunes de Merzouga. Et partager leurs larmes de joie au passage sous l'arche d'arrivée à Tazarine.
  2. 2. Date : 03/12/2015 Heure : 06:08:03 www.ouest-france.fr Pays : France Dynamisme : 3207 Page 1/1 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 264542154 Roses des Sables : l’aventure de Sabrina et Maryline Marilyne Challet et Sabrina Manse (au centre) ont remercié l'ensemble de leurs partenaires. | Les jeunes aventurières sont de retour. La Talmondaise Sabrina et l'Angevine Maryline ont participé, du 8 au 18 octobre, au Trophée Roses des Sables, un raid féminin au Maroc, créé en 2000. 150 équipes ont participé à la compétition. Chaque année, des femmes, toujours plus nombreuses, tentent l'aventure de ce rallye 100 % féminin, et s'élancent en 4x4, buggy, moto ou quad dans le désert marocain. Écocitoyenneté et solidarité sont également au rendez-vous, avec une remise de dons aux enfants du grand sud marocain, et le Roses-éco-challenge, qui récompense le meilleur projet en faveur de l'environnement mené au Maroc ou dans un autre pays à l'occasion de ce raid réservé aux femmes. Tous les partenaires du duo étaient réunis à la Médiathèque pour partager ces quelques moments de bonheur, d'aventure et de souvenirs autour d'un film et d'échanges.
  3. 3. Date : 27/11/2015 Heure : 04:19:33 www.ladepeche.fr Pays : France Dynamisme : 963 Page 1/1 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 264001112 «Une aventure exceptionnelle» pour les deux Sylvie Trophée rose des sables L'aventure pour les Lisloises./Photo DDM, S. B. Sylvie Aita, pilote, et Sylvie David-Boulin, copilote, ont participé au trophée Roses des sables. Un formidable souvenir. Pouvez-vous expliquer le but de cette épreuve ? Ce trophée vient chaque année au soutien de l'association Les Enfants du désert, chaque équipage apportant plus de 50 kg de dons. Mais il est aussi solidaire d'associations comme «Cancer du sein, parlons- en !» ou encore «Le club des petits-déjeuners». C'est une épreuve sans notion de vitesse. L'objectif est de rallier l'étape du jour exclusivement à l'aide d'un road book et d'une boussole, en respectant les différents contrôles de passage (CP). Nous sommes parties de Ciboure, direction Algesiras, pour prendre le bateau pour Tanger. Puis ce fut Haroune pour la remise des dons, bivouac à Er-Rachidia, une nuit à Rissani et, pour finir, à Marrakech. De là, à nouveau Tanger et enfin la France et L'Isle-Jourdain . Au total, plus de 5 200 km. Que retenez-vous de cette aventure ? La préparation aura duré un an. La recherche de sponsors pour une participation financière ou en matériel pour le véhicule a été très difficile. Mais chaque euro récolté a contribué à atteindre le budget prévu, soit plus de 10 500 €, sans compter, bien sûr, le 4 x 4 acheté et préparé par nos soins. Il faut avoir des notions de mécanique mais la motivation est le plus important. Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons vécu une aventure exceptionnelle. Le seul regret que nous pourrions avoir est que la soirée de l'étape marathon aurait dû être une soirée de fête entre équipages. Mais nous avons tellement bien roulé ce jour- là que nous nous sommes retrouvées toutes seules. Nous avons posé notre tente sur une superbe colline. Nous tenons une nouvelle fois à remercier nos sponsors, partenaires et amis, sans qui rien n'aurait été possible, et que nous avons réunis pour partager le verre de l'amitié. Pour 2016, Sylvie David-Boulin participera au Rallye des Gazelles en tant que pilote, et Sylvie Aita à un raid au Maroc, où elle apportera des dons pour une école. La Dépêche du Midi
  4. 4. Date : 21/11/2015 Heure : 22:45:54 jactiv.ouest-france.fr Pays : France Dynamisme : 45 Page 1/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 263534415 L’aventure humaine de deux vendéennes aux Roses des sables Sévrine Mourat, enseignante de Zumba à La Tranche (85), et Magali Bertaud, mytilicultrice à L'Aiguillon, ont participé au Trophée Roses des sables, en octobre. Les deux jeunes femmes vendéennes ont participé à ce rallye-raid exclusivement féminin à travers le désert marocain. Une expérience humaine riche d'enseignements, malgré les moments de galère. Elles en avaient rêvé, maintenant ça y est, elles l'ont fait. Sévrine Mourat, enseignante de Zumba à La Tranche, et Magali Bertaud, mytilicultrice à L'Aiguillon, ont participé au Trophée Roses des sables, un raid 100 % féminin qui s'est déroulé au Maroc, en octobre. Germée dans la tête de Magali, puis partagée par Sévrine, l'idée de cette aventure dans le désert les avait captivées. Depuis le début de l'année, elles s'étaient plongées dans la préparation, avec l'enthousiasme de celles qui s'attendent à vivre quelque chose de grand, d'exceptionnel. Elles l'ont vécu, mais pas tout à fait comme prévu. Plutôt de façon paroxysmique, passant de la galère intégrale du début, au bonheur retrouvé en fin de course. Une formation inadaptée En guise de mise en bouche, quelques problèmes techniques : « Le terratrip (compteur métrique de précision, NDLR) n'était pas étalonné, nous avons dû faire le réglage lors de la descente sur au moins 160 bornes kilométriques d'autoroute espagnole, explique Magali. Puis, c'est l'installation de la localisation par liaison satellite qui faisait péter les fusibles à répétition. » Mais, dès la première étape, ce n'était plus seulement la voiture, mais aussi les deux filles qui étaient en passe de péter les plombs. « Je lisais les indications du road-book comme on nous avait appris. Et nous ne trouvions rien, nous n'étions jamais sur le bon chemin, raconte Sévrine, avec une pointe d'amertume résiduelle. Le
  5. 5. Date : 21/11/2015 Heure : 22:45:54 jactiv.ouest-france.fr Pays : France Dynamisme : 45 Page 2/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 263534415 doute s'installe, la confiance en soi et en l'autre se perd, le stress gagne. Au bout de trois jours, j'ai refusé ce qui nous arrivait, j'ai dit stop, il faut réagir. » En expliquant leur problème aux organisateurs, elles ont découvert que, lors de la formation, on leur avait tout simplement appris à lire le road-book d'une mauvaise façon ! Dès lors, tout est redevenu simple, l'ambiance dans l'équipage est repassée à la bonne humeur. Elles se sont prouvé qu'elles étaient capables de bien faire, passant de la 144e place lors de la première étape, à la 4e place lors de la dernière. « Au début, notre destin nous échappait, nous avons su le reprendre en main. » Finalement, elles en retirent « du positif, avec une expérience humaine très riche d'enseignements ». Une déception toutefois sur l'aspect humanitaire : « Les dons emportés, nous les déposons dans une cour d'école, et terminé. Ce n'est pas le côté humanitaire que nous attendions. »
  6. 6. Date : 22/11/2015 Heure : 06:07:55 www.ouest-france.fr Pays : France Dynamisme : 4729 Page 1/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 263546381 L’aventure humaine de Magali et Sévrine aux Roses des sables Sévrine Mourat, enseignante de Zumba à La Tranche, et Magali Bertaud, mytilicultrice à L'Aiguillon, ont participé au Trophée Roses des sables, en octobre. | Les deux jeunes femmes ont participé à ce rallye-raid exclusivement féminin à travers le désert marocain. Une expérience humaine riche d'enseignements, malgré les moments de galère. Elles en avaient rêvé, maintenant ça y est, elles l'ont fait. Sévrine Mourat, enseignante de Zumba à La Tranche, et Magali Bertaud, mytilicultrice à L'Aiguillon, ont participé au Trophée Roses des sables, un raid 100 % féminin qui s'est déroulé au Maroc, en octobre. Germée dans la tête de Magali, puis partagée par Sévrine, l'idée de cette aventure dans le désert les avait captivées. Depuis le début de l'année, elles s'étaient plongées dans la préparation, avec l'enthousiasme de celles qui s'attendent à vivre quelque chose de grand, d'exceptionnel. Elles l'ont vécu, mais pas tout à fait comme prévu. Plutôt de façon paroxysmique, passant de la galère intégrale du début, au bonheur retrouvé en fin de course. Une formation inadaptée En guise de mise en bouche, quelques problèmes techniques : « Le terratrip (compteur métrique de précision, NDLR) n'était pas étalonné, nous avons dû faire le réglage lors de la descente sur au moins 160 bornes kilométriques d'autoroute espagnole, explique Magali. Puis, c'est l'installation de la localisation par liaison satellite qui faisait péter les fusibles à répétition. » Mais, dès la première étape, ce n'était plus seulement la voiture, mais aussi les deux filles qui étaient en passe de péter les plombs. « Je lisais les indications du road-book comme on nous avait appris. Et nous ne trouvions rien, nous n'étions jamais sur le bon chemin, raconte Sévrine, avec une pointe d'amertume résiduelle. Le
  7. 7. Date : 22/11/2015 Heure : 06:07:55 www.ouest-france.fr Pays : France Dynamisme : 4729 Page 2/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 263546381 doute s'installe, la confiance en soi et en l'autre se perd, le stress gagne. Au bout de trois jours, j'ai refusé ce qui nous arrivait, j'ai dit stop, il faut réagir. » En expliquant leur problème aux organisateurs, elles ont découvert que, lors de la formation, on leur avait tout simplement appris à lire le road-book d'une mauvaise façon ! Dès lors, tout est redevenu simple, l'ambiance dans l'équipage est repassée à la bonne humeur. Elles se sont prouvé qu'elles étaient capables de bien faire, passant de la 144e place lors de la première étape, à la 4e place lors de la dernière. « Au début, notre destin nous échappait, nous avons su le reprendre en main. » Finalement, elles en retirent « du positif, avec une expérience humaine très riche d'enseignements ». Une déception toutefois sur l'aspect humanitaire : « Les dons emportés, nous les déposons dans une cour d'école, et terminé. Ce n'est pas le côté humanitaire que nous attendions. »
  8. 8. Date : 20/11/2015 Heure : 16:45:15 sainte-foy-la-grande.blogs.sudouest.fr Pays : France Dynamisme : 6 Page 1/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 263447754 Emmanuelle Henocque et Marion Naudon ont terminé 5es au Trophée roses des sables. Les Foyennes sur le sable marocain. © PHOTOS M. NAUDON ET E. HENOCQUE Emmanuelle Henocque et Marion Naudon ont réalisé leur rêve en participant au rallye raid humanitaire 100 % féminin au Maroc, le Trophée roses des sables. Une épreuve qu'elles ont terminée à la 5e place sur 167 concurrentes, il y a maintenant trois semaines. Publicité L'heure est au bilan après avoir repris le chemin du travail à peine remises de leurs émotions. « Une aventure humaine incroyable », témoignent les deux jeunes femmes. « Elle a débuté par la remise des dons auprès de l'association Enfants du désert. Le samedi, après notre première étape d'orientation, nous avions rendez-vous au village d'Erfoud, afin de rencontrer les destinataires de notre imposant chargement : les enfants. Nous étions très attendues par ces familles qui nous ont reçues dans leurs maisons, autour d'un délicieux couscous. » Un défi sportif au-delà de leurs espérances. Avant le départ, les deux Foyennes plaisantaient sur l'éventualité d'une place sur le podium. Et dès le début, elles se sont surprises à tutoyer les premières places sur leur 4x4 Toyota. « Aussi, nous nous sommes très vite prises au jeu de la compétition, tout en gardant l'esprit sportif et amical qui nous liait depuis nos premières compétitions sportives au collège », avouent les Foyennes. Elles sont revenues éblouies par l'accueil de la population, la compétition conviviale dans un pays chaleureux aux paysages grandioses. Film souvenir en projet « Un pays aux mille visages, nous avons été éblouies par la multiplicité des décors lors de notre traversée du Maroc. Nous pensions le savoir, mais là nous l'avons vécu. C'est un pays magnifique, chaleureux et accueillant que nous avons eu le plaisir de traverser. Au final, c'est avec une immense joie et une fierté non dissimulée que nous revenons 5es au classement général du 15e Trophée roses des sables, qui, pour nous, fût le premier… et probablement pas le dernier », concluent Emmanuelle et Marion.
  9. 9. Date : 20/11/2015 Heure : 16:45:15 sainte-foy-la-grande.blogs.sudouest.fr Pays : France Dynamisme : 6 Page 2/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 263447754 Elles préparent un film en souvenir de cette aventure qu'elles projetteront lors d'une soirée où tous leurs soutiens seront conviés pour les remercier d'avoir pu réunir les 15 000 euros qui leur ont permis de réaliser ce rêve.
  10. 10. Date : 20/11/2015 Heure : 16:45:15 sainte-foy-la-grande.blogs.sudouest.fr Pays : France Dynamisme : 6 Page 1/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 263447754 Emmanuelle Henocque et Marion Naudon ont terminé 5es au Trophée roses des sables. Les Foyennes sur le sable marocain. © PHOTOS M. NAUDON ET E. HENOCQUE Emmanuelle Henocque et Marion Naudon ont réalisé leur rêve en participant au rallye raid humanitaire 100 % féminin au Maroc, le Trophée roses des sables. Une épreuve qu'elles ont terminée à la 5e place sur 167 concurrentes, il y a maintenant trois semaines. Publicité L'heure est au bilan après avoir repris le chemin du travail à peine remises de leurs émotions. « Une aventure humaine incroyable », témoignent les deux jeunes femmes. « Elle a débuté par la remise des dons auprès de l'association Enfants du désert. Le samedi, après notre première étape d'orientation, nous avions rendez-vous au village d'Erfoud, afin de rencontrer les destinataires de notre imposant chargement : les enfants. Nous étions très attendues par ces familles qui nous ont reçues dans leurs maisons, autour d'un délicieux couscous. » Un défi sportif au-delà de leurs espérances. Avant le départ, les deux Foyennes plaisantaient sur l'éventualité d'une place sur le podium. Et dès le début, elles se sont surprises à tutoyer les premières places sur leur 4x4 Toyota. « Aussi, nous nous sommes très vite prises au jeu de la compétition, tout en gardant l'esprit sportif et amical qui nous liait depuis nos premières compétitions sportives au collège », avouent les Foyennes. Elles sont revenues éblouies par l'accueil de la population, la compétition conviviale dans un pays chaleureux aux paysages grandioses. Film souvenir en projet « Un pays aux mille visages, nous avons été éblouies par la multiplicité des décors lors de notre traversée du Maroc. Nous pensions le savoir, mais là nous l'avons vécu. C'est un pays magnifique, chaleureux et accueillant que nous avons eu le plaisir de traverser. Au final, c'est avec une immense joie et une fierté non dissimulée que nous revenons 5es au classement général du 15e Trophée roses des sables, qui, pour nous, fût le premier… et probablement pas le dernier », concluent Emmanuelle et Marion.
  11. 11. Date : 20/11/2015 Heure : 16:45:15 sainte-foy-la-grande.blogs.sudouest.fr Pays : France Dynamisme : 6 Page 2/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 263447754 Elles préparent un film en souvenir de cette aventure qu'elles projetteront lors d'une soirée où tous leurs soutiens seront conviés pour les remercier d'avoir pu réunir les 15 000 euros qui leur ont permis de réaliser ce rêve.
  12. 12. Date : 13/11/2015 Heure : 23:21:35 Journaliste : Julien Bonnet www.sudouest.fr Pays : France Dynamisme : 426 Page 1/1 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 262851865 Elles ont dompté le désert marocain Mélanie et Gaëlle ont relevé leur défi personnel avec leur première participation à un rallye humanitaire. © Photo DR Nous évoquions leur aventure il y a un mois (voir « Sud Ouest » du 29 septembre), les Cagouilles du désert en sont maintenant revenues. Parties de Saint-Jean-d'Angle, Mélanie Chartier et Gaëlle Bellet ont participé au trophée Rose des Sables, un rallye humanitaire dans le désert marocain. une première pour elles. « Tant qu'on ne le vit pas, c'est dur à décrire et à imaginer, assure Mélanie. On s'attendait à quelque chose de particulier, de hors du commun et d'épuisant, mais c'est dur d'imaginer le rythme. On était debout tous les jours à 6 h 30, on faisait 10 heures de route pour 150 à 170 km, sans prendre le temps de manger… » Les deux femmes se sont lancées dans l'aventure avec de la préparation, sauf pour les dunes. « Ça a été notre épreuve préférée, toutes les deux on s'est éclatées », affirment-elles. Le plein de confiance Et malgré les épreuves et les ensablements, l'équipage n'a pas eu de casse ni de souci technique. tout juste la crainte d'une surchauffe du radiateur. « Notre objectif, c'était de passer la ligne d'arrivée sans casser », indique Mélanie. Arrivées 113e sur 168 équipages, elles ont pourtant tenu tête aux autres équipes en terminant 25e de la première épreuve et 31e dans les dunes, sans entraînement. Une prouesse qui les a d'autant plus motivées à poursuivre, mais l'épreuve de nuit s'est révélée trop ardue pour maintenir une meilleure position au classement. De cette aventure, les deux femmes en retiendront de nombreux souvenirs d'entraide, de solidarité et de dépassement de soi. « Ça m'a redonné une bouffée d'oxygène, assure Gaëlle. J'ai toujours cette petite voix de Mélanie qui me dit “Aie confiance en toi”, et ça m'a fait un bien de dingue. On est tellement déconnectées que ça permet de prendre du recul sur sa vie et prendre les décisions qu'il y a à prendre. » Les deux amies se sentent désormais capables d'affronter n'importe quelle épreuve, mais elles sentent aussi l'ampleur du défi relevé. Le passage sous la haie d'honneur, à la fin du rallye, en est d'ailleurs un signe fort. « On sentait leur admiration dans le regard, on était très émues. Là je me suis dit : “On a fait un truc de fou” », se souvient Gaëlle. Quant à savoir si elles se relanceront dans une aventure pareille, Mélanie et Gaëlle sourient. « On a envie de refaire quelque chose, mais pas tout de suite. » Une idée de rallye leur trotte dans la tête, mais elles n'en diront pas plus. Pour l'instant, du moins.
  13. 13. Date : 13/11/2015 Heure : 23:36:20 Journaliste : Aurélie KLEIN. www.republicain-lorrain.fr Pays : France Dynamisme : 568 Page 1/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 262854479 Sarreguemines : l'aventure humaine le long des pistes Amelle Chouikh et Vanessa Boualam ont participé au rallye 100 % féminin Roses des sables. Une course d’orientation organisée dans le désert marocain, alliant sport et humanitaire. Arrivées 6 e sur 168 équipages, elles retiennent avant tout les moments passés avec les habitants, les enfants des villages. Photo Thierry NICOLAS Elles s’étaient fixées pour objectif de figurer parmi les 30 premières. Mission accomplie. Vanessa Boualam et Amelle Chouikh terminent 6e sur 168 équipages du rallye humanitaire Roses des sables. Une course d’orientation 100 % féminine, organisée dans le désert marocain. « Après avoir fini 19e la première journée, on s’est dit qu’on pouvait mieux faire si on bossait bien. » Elles visent le top 10 et l’atteignent, pour ne plus jamais le quitter. Elles se paient même le luxe de remporter deux étapes sur cinq. L’une de navigation, l’autre de franchissement de dunes. « La plupart des participantes se contentaient de suivre le roadbook. » Les deux pilotes, elles, préfèrent emprunter des chemins de traverse cabossés, périlleux pour leur 4X4. 150 km à 20 km/h Chacune trouve sa place. Vanessa à la conduite ; Amelle à la navigation. « On a très vite compris qu’il ne fallait pas échanger pour rester dans la course. » Pari payant, malgré quelques soucis mécaniques. Un compresseur cassé et un pneu crevé. Malgré tout, les filles jouent la carte de la prudence. Elles ne dépassent pas les 20-30 km/h sur les pistes et mettent plus de 10 heures pour rallier leur destination, 150-180 km plus loin. « Ce n’est pas le chrono qui compte, mais le nombre de kilomètres parcourus. » Moins elles en font, mieux elles se placent. « Nous étions souvent les premières à partir ; les dernières à arriver. » Ereintant. « Beaucoup de filles craquaient sous la pression. » Elles non. Elles se prêtent au jeu, seules, quand d’autres participantes préfèrent rester groupées. « Au moins, on ne doit nos victoires qu’à nous-mêmes. » Une fois descendues de leur 4X4, Vanessa et Amelle retrouvent avec plaisir les autres équipages. Surtout les Québécoises avec qui elles ont le plus d’affinité. « Comme nous, elles vivaient l’aventure à fond »,
  14. 14. Date : 13/11/2015 Heure : 23:36:20 Journaliste : Aurélie KLEIN. www.republicain-lorrain.fr Pays : France Dynamisme : 568 Page 2/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 262854479 sans chichi. « Certaines râlaient parce qu’elles n’avaient pas d’eau chaude, dormaient sur un matelas à même le sol dans un bivouac. » Qu’importe pour les filles. Leur quête est ailleurs, au bord des pistes ; dans les villages qu’elles traversent, où elles nouent des liens avec les habitants. « J’ai la chance de parler leur langue » , confie Amelle. On a pu vivre des moments très forts. » Avec des enfants, « qui à 7-8 ans, marchent 12 km pour aller l’école, sans se plaindre… Ils sont heureux de ce qu’ils ont. » Une leçon de vie. En Amérique latine Après 15 jours d’aventure, les filles sont rentrées, exténuées par les 3 000 km qu’il a fallu parcourir. « On a traversé le Maroc, l’Espagne, la France », l’excitation du départ en moins, la fatigue de la compétition en plus. « On est en train de prendre du recul, pour savoir en quoi le rallye nous a enrichies. L’esprit de cette course, alliant sport et humanitaire, nous correspond bien. » Il colle à celui du raid aventure Amazone, en Amérique latine. Peut-être le tenteront-elles un jour. Mais avant, elles savourent les retrouvailles avec leur famille.
  15. 15. Date : 10/11/2015 Heure : 05:54:18 Journaliste : Laurence Mondon Samit www.centre-presse.fr Pays : France Dynamisme : 250 Page 1/1 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 262477066 Le retour des roses Deux équipages féminins de la Vienne ont participé au Trophée Roses des Sables dans le sud-est marocain. Retour sur leur expérience. Le Trophée Roses des sables, organisé par Désert Tour, a réuni dans le sud-est marocain, près de 400 femmes, pour un rallye de sept jours dans le désert. La Vienne comptait deux équipages. Pour sa deuxième participation au rallye raid, Stéphanie Guérin est arrivée 14e sur 178 avec sa coéquipière Anne-Sophie Deshoulières. Belle performance. « On ne le fait pas pour la compétition, mais on s'est pris au jeu », explique la copilote du tandem "la Vie en roses". "On s'entraide, on parle essieux et plus du tout chiffon" Cette maman de cinq enfants, de Saint-Julien-l'Ars, connue pour ses gâteaux (Cooking Steph, c'est elle), est tellement enthousiaste qu'elle a acheté un 4x4 après sa première expérience en 2014 et a décidé d'embrayer sur un nouveau challenge en 2016, cette fois avec sa soeur. « J'ai été bouleversée lors du premier Trophée. C'est violent comme sensation, on se sent vivantes. » L'aspect humanitaire de la course prime dans le choix de Stéphanie, qui a apporté, comme les autres concurrentes, un véhicule chargé à bloc pour Enfants du désert. « Cette association oeuvre pour favoriser la scolarisation des petites filles. » Les filles en rose ont ainsi apporté sept tonnes de dons et de l'argent: 6.500 euros pour permettre l'opération à coeur ouvert d'une petite fille. L'équipage poitevin soutient également une association qui lutte contre le cancer du sein. Quant au rallye en lui-même, « on ne part pas en vacances », assure cette passionnée, tombée dans le chaudron des Roses. « On galère, on se perd, on manie les pelles. Les émotions sont démultipliées. On s'entraide, on parle essieux, mécanique, et plus du tout chiffon! Si je voulais juste profiter du désert, je partirais en vacances, ça me coûterait moins cher! » En 2016, le 4x4 tout rose repartira donc dans les dunes. Et cette fois, "la Vie en roses" oeuvrera aussi pourl'association poitevine Un hôpital pour les enfants. Laure Toix, qui formait l'équipage des "Taupes Models" avec son amie de Nancy, dresse un bilan mitigé. elle a dit Laure Toix: "Trop commercial" L'autre équipage de la Vienne, formé par Laure Toix, responsable du restaurant Passions et gourmandises à Saint-Benoît, et son amie nancéenne Frédérique Frechin, ne revient pas avec le même enthousiasme. « C'était une première expérience, on a pris un grand plaisir dans le pilotage, l'orientation, on n'a ni pelleté ni crevé, nous sommes arrivées 83. Mais nous ne le referons pas. » Ce qui a dérangé Laure Toix et sa coéquipière des "Taupes Models", c'est le côté « trop commercial » du rallye. « Désert Tour est là pour faire de l'argent et nous sommes vraiment trop nombreuses: 400 personnes c'est trop pour avoir une vraie relation avec les gens ». Les concurrentes engagées pour l'association « La faim du petit poids » (lutte contre l'anorexie mentale) reviennent avec un sentiment mitigé. « L'aspect humanitaire, c'est très bien. Le désert, c'est magique, les gens du désert sont adorables. Mais non, je ne reviens pas transformée après cette aventure, somme toute, accessible à toutes. Pas besoin d'être sportive! On aurait aimé avoir davantage de relations humaines, de cohésion, genre ambiance colo pour adultes. »
  16. 16. Date : 08/11/2015 Heure : 05:45:35 Journaliste : van Roullet www.lanouvellerepublique.fr Pays : France Dynamisme : 415 Page 1/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 262303823 Marie et Bérengère... deux femmes pour une sacrée aventure humaine ! (visuel indisponible) Bérengère et Marie (de gauche à droite) ont vécu une belle aventure. Le trophée Roses des sables, un rallye humanitaire en plein désert, a une saveur spéciale pour deux Amboisiennes. Elles reviennent de ce pari sportif et humain avec des images plein la tête. L'une des premières visions qui revient à l'esprit de Marie Berty, ce sont les dunes, « la beauté, le sable, l'immensité, le tout et le rien » . Pour Bérengère Gasiorowski, « ce sont toutes ces filles habillées en rose, tous ces sourires roses » . Les deux femmes ont participé, en octobre, à ce trophée qui rassemble des équipages féminins, novices dans la pratique du rallye raid, pour des épreuves dans les cailloux et le désert du Sud marocain. L'objectif est multiple : préparer le trophée en récoltant des fonds, terminer le rallye sans casse après plusieurs jours d'épreuve, supporter les conditions physiques du raid et des bivouacs et apporter des dons pour les enfants du désert. Ce trophée a modifié leur vie Bien qu'elles soient revenues en terre tourangelle depuis une quinzaine de jours et qu'elles aient repris leurs vies familiales et professionnelles, les deux femmes ont du mal à « atterrir » tellement cette expérience fut dense. « C'était très intense. On est revenues avec une fatigue physique et mentale car on était concentrées sur la conduite et le road book, mais on ne regrette pas. Nos familles sont très fières de ce qu'on a fait » , disent-elles avant d'égrener les souvenirs les plus marquants. « Vous êtes en plein milieu du désert. Il n'y a rien et vous sortez pour faire le cap avec votre boussole. Et , tout d'un coup, il y a trois enfants qui arrivent. Venant de nulle part » , dit Bérengère. Marie se souvient du moment où elles ont traversé un plateau rocailleux : « Il y avait un tapis de petites plantes qui dégageaient une odeur. Ça sentait super bon ! » Ce trophée fut aussi une aventure humaine : « Il y a une très grande solidarité entre toutes les filles qui font ce trophée. Elles viennent pour l'aventure, le dépassement de soi et pas pour la gagne. » Marie et Bérengère ont d'ailleurs gardé des contacts avec des équipages de Tours, Angers et Poitiers. L'humanitaire fut aussi un grand moment : « Nous étions très fières de déposer tous nos dons. On a été reçus dans une famille marocaine du désert. On a bu le thé à la menthe et on a mangé le couscous comme eux, à la main. On œuvre toute l'année pour ce moment unique et on avait hâte de les voir, tous ces enfants avec le sourire jusqu'aux oreilles ! » Il y eut aussi la surprise de la soirée de gala en clôture à Marrakech : « Il y avait Philippe Candeloro. On ne s'y attendait pas. On est allées le voir à sa table. Il est très sympa. On a fait des photos. » Ce trophée Roses des sables a modifié la vie des deux femmes : « C'est une aventure d'un an et demi. L'intérêt, c'est tout ce qu'on a fait pendant ce temps-là. Le mental s'est forgé. Quand on a l'envie, ça vaut le coup de le faire, de vivre une aventure humaine incroyable », s'exclament-elles. Bérengère ajoute : « Ça redonne une bonne confiance en soi. » Marie surenchérit : « La vie n'est plus comme avant. » Et celle qui pilotait le 4 x 4 de l'équipage amboisien pèse ses mots car, pour elle, le trophée Roses des sables a pris une importance toute particulière (lire ci dessous) ! Et la suite ? Marie aimerait bien refaire de la conduite 4 x 4 mais en famille. Bérengère, elle, a envie de se relancer dans un autre défi… A suivre.
  17. 17. Date : 08/11/2015 Heure : 05:45:35 Journaliste : van Roullet www.lanouvellerepublique.fr Pays : France Dynamisme : 415 Page 2/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 262303823
  18. 18. Date : 08/11/2015 Heure : 05:34:12 Journaliste : I.R www.lanouvellerepublique.fr Pays : France Dynamisme : 415 Page 1/1 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 262301005 Un témoignage émouvant Ce Trophée menait aussi une action en faveur de la lutte contre le cancer du sein. Pour chaque kilomètre parcouru, l'organisation reverse 1€ à l'association Le cancer du sein, parlons-en ! Chaque année, les concurrentes se rassemblent dans les dunes de Merzouga pour dessiner un symbole en soutien aux femmes atteintes de ce mal… Cette année, c'était un smiley. « Un moment exceptionnellement fort pour moi… », souligne Marie Berty qui a de bonnes raisons de vivre deux fois plus intensément que les autres cet instant. Elle raconte : « En mai dernier, ironie du sort, on me diagnostiquait un cancer du sein. Un séisme dans la vie d'une femme. Ma chance est qu'il a été découvert suffisamment tôt pour m'épargner la chimiothérapie. » Elle est prise en charge à Tours et tout est fait pour qu'elle puisse prendre le départ du trophée. Elle subit sa dernière séance de radiothérapie trois semaines avant de se mettre au volant du 4 x 4. Aujourd'hui, elle veut faire passer un message positif : « La maladie ne doit pas nous faire oublier nos rêves, elle ne doit pas nous arrêter dans nos projets, c'est une étape difficile à traverser mais nous devons en ressortir plus forts. « Oui, cette aventure m'a changée… L'envie si forte d'être sur la ligne de départ m'a permis de vivre mon cancer avec un peu plus de douceur. Chaque jour de combat qui passait me rapprochait de mon but ! « Pour moi, le trophée Roses des sables n'est pas qu'un rallye sportif et humanitaire, c'est une magnifique revanche sur MA vie ! Malgré l'épreuve, je l'ai fait et j'en suis fière. « Mon cancer et le Trophée seront liés à jamais ; pour vous dire à quel point cette aventure restera pour moi inoubliable ! Si le trophée Roses des sables est une aventure humaine extraordinaire, mon cancer l'est aussi ! « Il a fait partie intégrante de notre aventure à toutes les deux. Bérengère a été d'un très grand soutien avant et pendant le rallye. »
  19. 19. Date : 05 NOV 15 Pays : France Périodicité : Quotidien OJD : 749258 Edition : Rennes Sud, Rennes, Rennes Ouest, Rennes Nord, Rennes Est Page 1/1 a077a5f154d0ff08922e4d94330f354638b00990110f506 ROSES3 4247785400502Tous droits réservés à l'éditeur Rennes en bref Elles ont participé au trophée Rose des Sables Sophie Bensaci et Céline Langevin Sponsorisées notamment par la PME rennaise Ton Direct, deux amies ont participe au trophee Rose des Sables le mois dernier ll s'agissait de rallier les Pyrénées-Orientales, au Sud-Est marocain « Pendant onze jours, nous avons réalisé des épreuves d'orientation, de franchissement de dunes, sans oublier une étape ma- rathon, soit deux jours et une nuit en autonomie totale en plein dé- sert », racontent Sophie Bensaci et Céline Langevin, les participantes Les deux femmes sont parisiennes, maîs elle ont choisi une entreprise rennaise (gestion des principales techniques d'impression, de façon- nage et de logistique) « Olivier Ga- nivet, son dirigeant, est un pres- tataire avec lequel je travaillais. Il incarne les valeurs qui nous res- semblent comme le challenge, le dépassement de soi et la généro- sité. » Toutes les concurrentes partaient aussi pour des raisons sociales et so- lidaires, avec des produits d'hygiène, de vêtements ou encore de fourni- tures scolaires
  20. 20. Date : 03/11/2015 Heure : 13:35:06 Journaliste : Virginie Gea france3-regions.francetvinfo.fr Pays : France Dynamisme : 446 Page 1/3 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 261831258 ALPC matin du 3 novembre - Sport et Santé © cc Amanda Mills by Google Exercices de stretching. Marie-Luce reçoit, Nathalie Martineau qui vient de participer au Trophée Roses des Sables. Cette compétition est exclusivement réservée aux femmes. Chaque jour, à bord d'un 4X4, d'un SSV, d'un quad ou d'une moto, les participantes s' élancent sur les pistes marocaines. La philosophie du Trophée, permet à chaque femme d'accéder à une compétition internationale dotée d'une forte dimension humaine. Chaque année, les Roses acheminent des dizaines de tonnes de dons à destination des enfants défavorisés du grand sud marocain. Mesdames sachez que la prochaine édition aura lieu du 13 au 23 octobre 2016. © CC Trophée Roses des Sables 2015/Flashsport http://www.trophee-roses-des-sables.com
  21. 21. Date : 03/11/2015 Heure : 13:35:06 Journaliste : Virginie Gea france3-regions.francetvinfo.fr Pays : France Dynamisme : 446 Page 2/3 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 261831258 Marie-Luce recevra également Sébastien Mondory un des 10 policiers qui participera, à un Iron man le 9 octobre 2016, à Louisville aux USA pour récolter des fonds pour l'association ASC France pour la lutte contre la spondylarthrite ankylosante. L'iron man est un triathlon, les participants doivent effectuer un en temps record : 3,80 km de natation, 180 km de course cycliste et pour finir courir un marathon (42,195 km). Préparation au triathlon Ironman 10 Policiers se préparent pour l'Iron man de Louisville.. Pour aider à financer l'Ironman, vous pouvez envoyer un don : FSPN/LSO - 28 rue de Sybirol - 33270 Floirac Les bons plans : - Dimanche 8 novembre avançons pour faire reculer les maladies masculine, en courant ou en marchant. C'est " run for him". Plus d'infos http://vivons100pour100sport.com - Découvrir le "Drift trike" tricycle dont les roues arrières sont en PVC. Des courses sont organisées un peu partout en France notamment en Corrèze. Plus d'infos http://drift.trike.fnsi.@gmail.com © cc Ticiclos de la montaña - Sauter à l'élastique depuis le Viaduc de l'Isle Jourdain (86), sensations fortes garanties ! http://www.oxygene40.com - Enfin s'asseyer au Karma krump danse contemporaine, croisement entre le hip hop et de la transe.
  22. 22. Date : 03/11/2015 Heure : 13:35:06 Journaliste : Virginie Gea france3-regions.francetvinfo.fr Pays : France Dynamisme : 446 Page 3/3 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 261831258
  23. 23. Date : 31/10/2015 Heure : 17:00:04 Journaliste : Vanessa RELOUZAT www.lepaysbriard.fr Pays : France Dynamisme : 19 Page 1/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 261598038 Une habitante de Grisy-Suisnes remporte le Trophée Roses des Sables Delphine Coste a pris le départ du Trophée Roses des Sables, à Ciboure (Pyrénées- Atlantiques) pour 10 jours de course sur les pistes et les dunes du désert marocain. Delphine Coste participait à sa 4e course des Roses des Sables (photos Trophée Roses des Sables) Mercredi 7 octobre. Plus d'une centaine de 4×4 pétaradants quitte Ciboure, dans les Pyrénées-Atlantiques. En tout, 328 participantes, âgées de 19 à 65 ans et réparties en 168 équipages (autos, motos, quads et buggy) ont pris la direction de l'Espagne. Destination finale : Marrakech. Équipées de trois instruments de navigation, une carte, une boussole et un road-book, les concurrentes vont passer dix jours d'aventure en binôme et parcourir plus de 5000 kilomètres, de jour comme de nuit, dans des paysages époustouflants. Le but : parcourir le minimum de kilomètres entre le départ et l'arrivée de chacune des sept étapes. Étape des dunes Parmi les pilotes, Delphine Coste, 40 ans, architecte à Grisy-Suisnes. C'est sa quatrième participation au rallye. Pour la quinzième édition, la jolie brune avait décidé de passer la seconde. « L'année dernière, j'étais arrivée en 6e position. Je ne visais pas forcément le podium mais je voulais m'améliorer, raconte cette compétitrice dans l'âme. Je ne cours pas pour l'amusement mais pour le classement ». Un challenge réussi puisque la Grisyssolienne se hisse à la première place du podium. « D'habitude, j'ai la place du pilote. Pour la première fois, je me suis testée au poste de l'orientation. Je ne m'attendais pas à ce résultat. » Une belle victoire donc pour la quarantenaire qui se remet à peine de ses émotions. « C'est une course très intense. Il faut être vigilante en permanence. On n'est jamais à l'abri d'une crevaison, d'un amortisseur qui lâche », etc. Et d'ajouter : « Le plus difficile, c'est le passage dans les dunes. Il s'agit d'un marathon sur deux jours en autonomie totale, avec une étape de nuit dans le désert. Dans le noir total, on a vite fait de perdre tous ses repères. »
  24. 24. Date : 31/10/2015 Heure : 17:00:04 Journaliste : Vanessa RELOUZAT www.lepaysbriard.fr Pays : France Dynamisme : 19 Page 2/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 261598038 Adrénaline Heureusement, les co-équipières se sont révélées astucieuses et ont su maintenir leur première place, acquise dès le deuxième jour de la compétition. « Pour ne pas prendre de kilomètres au compteur, je suis sortie de la voiture et j'ai escaladé une dune. Au sommet, à l'aide de mes jumelles, j'ai pu visualiser le check-point. Ce qui nous a permis d'éviter les erreurs de trajectoire ». Une bonne dose de malice donc mais également d'esprit sportif et d'une bonne complémentarité qui auront permis aux deux femmes de remporter la première place de ce Trophée. Leur récompense : le droit de recommencer ! Mais Delphine Coste a d'autres ambitions : « J'ai envie de me confronter aux hommes » , explique-t-elle. Bientôt le Paris-Dakar ? « C'est mon rêve ! Mais cette course nécessite un très gros budget. » Prochain départ, donc : le Carta, en mars prochain. La Grisyssolienne n'est pas prête à mettre un frein à sa passion ! Vanessa RELOUZAT
  25. 25. Date : 30/10/2015 Heure : 09:05:49 www.letelegramme.fr Pays : France Dynamisme : 876 Page 1/1 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 261469759 Plomeur. 1.000 km à moto dans le désert marocain 1.000 km à moto. C'est la distance qu'a parcourue la Plomeuroise Marlène Le Corre, du 7 au 18 octobre, dans le cadre de la 15e édition du Trophée Rose des sables. Seule sur sa moto dans le désert marocain, Marlène Le Corre a terminé première dans sa catégorie. « J'avais ma boussole pour me diriger, confie-t-elle. Le rallye participe activement au développement humain et social de communautés particulièrement isolées grâce à l'association Enfants du désert ». Et le Trophée apporte également son soutien aux femmes victimes d'un cancer du sein à travers l'association Cancer du sein. Article avec accès abonnés : http://www.letelegramme.fr/finistere/quimper/ plomeur-1-000-km-a-moto-dans-le-desert-marocain-30-10-2015-10831556.php
  26. 26. Date : 28/10/2015 Heure : 21:06:46 www.letelegramme.fr Pays : France Dynamisme : 881 Page 1/1 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 261305615 Marlène Le Corre. L'esprit de l'aventure Marlène Le Corre a parcouru 1.000 km à moto, seule dans le désert marocain. Pour la troisième fois, mais la première en moto, Marlène Le Corre a participé à la 15e édition du Trophée roses des sables, épreuve humanitaire et féminine qui s'est déroulée dans le désert marocain du 7 au 18 octobre. Elle est rentrée de son raid de 1.000 km avec le premier prix en catégorie moto. Au départ, 168 équipages étaient alignés dont seulement deux motos. « L'important pour moi était d'arriver. J'ai parcouru plus de 1.000 km dans le désert, seule sur ma moto, avec ma boussole pour me diriger. Je définissais mes itinéraires par rapport à mes capacités de pilotage. J'étais seule décisionnaire et d'arriver au bout de cette aventure est une expérience énorme et très enrichissante », a expliqué l'aventurière plomeuroise. Au-delà du côté aventurier, le Trophée roses des sables s'appuie sur les valeurs de l'humanitaire. « Dans l'ADN du Trophée roses des sables depuis sa création, la solidarité ancre profondément le sens d'une aventure à la fois collective, humaine et généreuse. Au coeur du Maroc, le rallye participe ainsi activement au développement humain et social de communautés particulièrement isolées grâce à l'association Enfants du désert ». Le trophée apporte également son soutien aux femmes victimes du cancer du sein à travers l'association Cancer du sein, parlons-en ! Autre volet de son action, les centaines de kilos de denrées alimentaires collectées chaque année et le soutien apporté à l'association canadienne Le Club des petits-déjeuners.
  27. 27. Date : 28/10/2015 Heure : 21:23:23 www.leparisien.fr Pays : France Dynamisme : 812 Page 1/1 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 261308073 Les baroudeuses de la Croix Rouge 94 ont distribué 50 kg de jouets Maisons-Alfort. Aude Simonet (à gauche) et Carole Flamand ont franchi les 7 000 km du Trophée Roses des Sables sous la bannière de la Croix Rouge 94. (DR.) Carole et Aude, deux jeunes filles volontaires de la Croix-Rouge du Val-de-Marne viennent de rentrer du Maroc, allégées de quelque 50 kg. Au volant de leur 4X4, sous la bannière de la Croix Rouge 94, elles participaient au Rallye Roses des Sables, course d'orientationde 7 000 km de pistes et de dunes. Arrivées au village de Haroum, elles y ont déposé 50 kg de jouets, livres, vêtements et produits d'hygiène pour l'association Les enfants du Désert. Pour mieux franchir les dunes, la brune Carole Flamand, de Maisons-Alfort et la blonde Aude Simonet, de Villecresnes, ont dû bricoler leur véhicule sur place. Les jeunes femmes sont arrivées à la 41e place sur 168 équipages. Article avec accès abonné : http://www.leparisien.fr/maisons-alfort-94700/les- baroudeuses-de-la-croix-rouge-94-ont-distribue-50-kg-de- jouets-28-10-2015-5226393.php
  28. 28. Date : 28/10/2015 Heure : 08:13:54 Journaliste : = www.ladepeche.fr Pays : France Dynamisme : 868 Page 1/1 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 261239995 Randonnée, théâtre et marche nordique Octobre rose Nérac se met aux couleurs d'Octobre rose avec une manifestation qui s'élancera de l'esplanade du Château, samedi, à 9 heures./Photo DDM. En partenariat avec la mairie de Nérac, le tourisme pédestre néracais se mobilise dans le cadre d'Octobre rose. En présence de Martine Palaze, adjointe au maire en charge des affaires sociales, les responsables ont détaillé le contenu de ce rendez- vous solidaire. A cette occasion, une randonnée théâtralisée de 5 km et une marche nordique de 7 km seront organisées, samedi, à partir de 9 heures. Le départ sera donné de l'esplanade du Château. La compagnie «Les Filles de Rib» participe aussi à cette manifestation. Tout au long du parcours, les comédiens proposeront des «pastilles» théâtralisées. Tout en improvisation pour divertir les participants tout au long de leur marche dont le parcours les mènera notamment dans le poumon vert de la cité d'Albret, la Garenne. Nicole Lantin de Réaup et Laurende Le Boedec de Lannes participeront également à cette manifestation caritative. Le duo rentre du rallye «Les Roses des sables» qui s'est déroulé dans le désert du sud marocain. Grâce à leur association «Rubans roses sans frontière», elles ont pu faire des dons aux enfants d'une commune Haroun. A travers leur participation, elles veulent témoigner de l'importance de la mobilisation. En rémission, Nicole Lantin apportera aussi son témoignage touchant. Participation de 2 €. Remise d'un tee-shirt à partir de 5 €. Tous les dons seront reversés au Comité féminin d'Agen. La Dépêche du Midi
  29. 29. Date : 28/10/2015 Heure : 08:01:36 Journaliste : = www.ouest-france.fr Pays : France Dynamisme : 2128 Page 1/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 261240014 Les gazelles de Roses des Sables sont de retour | L'équipage 11 du trophée Roses des sables est de retour. Marina Rault, de Réguiny, et sa coéquipière Nadège Loreiller de Baud ont parcouru 6 350 km. L'histoire Marina Rault, originaire de la commune, et sa coéquipière Nadège Loreiller, de Baud, sont rentrées la semaine dernière du rallye solidaire « Trophée Roses des sables » avec ses 6 350 km aller-retour. Elles ne s'étaient pas particulièrement préparées avant le départ, un peu de sport, deux journées de formation au pilotage et à l'orientation, beaucoup de démarches pour trouver des sponsors, et fortes de leur budget bouclé, les voilà embarquées dans l'aventure. « Le 7 octobre, nous quittons Réguiny, à bord d'un 4x4, loué pour l'occasion, orné des écussons de tous nos sponsors, chargé des 50 kg de marchandises obligatoire, un peu triste de laisser la famille, mais excitées par l'aventure qui commence. » « J'ai mal calé ma boussole » Il faut traverser la France pour rejoindre Ciboure (Pyrénées-Atlantiques), premier point de rendez-vous, puis Algésiras, en Espagne, d'où elles prendront, avec les 167 autres équipages, le bateau pour traverser le détroit de Gibraltar et enfin, le Maroc, où elles reçoivent leur premier Road Book. Pour les premières étapes, elles n'ont pas beaucoup brillé, il a fallu s'adapter aux affres de la boussole. « On a débuté par l'étape de nuit, j'ai mal calé ma boussole et on est parti dans le mauvais sens, plaisante Marina. Cela ne nous a pas empêchés de rentrer dans les temps. » Au début, les coéquipières suivaient les instructions du carnet de bord à la lettre et elle se faisait doubler au classement par des équipages qui avait coupé et fait moins de km. Ensuite, elles ont fait comme les autres, si bien qu'elles se sont classées 5e à l'épreuve marathon qui se déroule sur deux jours.
  30. 30. Date : 28/10/2015 Heure : 08:01:36 Journaliste : = www.ouest-france.fr Pays : France Dynamisme : 2128 Page 2/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 261240014 « Cette épreuve restera un de nos meilleurs moments. 300 km à faire en deux jours avec deux consignes, s'arrêter avant la nuit et faire au moins 160 km le premier jour, explique Nadège. Nous sommes fières de notre classement et nous avons passé une soirée fabuleuse avec 18 autres équipages au milieu du désert. » Le rallye s'est très bien passé pour l'équipe féminine. Aucun ennui mécanique n'est venu ternir l'aventure. Nadège bichonnait la voiture tous les soirs au bivouac, pendant que Marina étudiait l'itinéraire pour le lendemain. « Nous garderons en mémoire la journée passée à Haroun, où a eu lieu la remise des dons avec l'association Enfants du désert, et la rencontre exceptionnelle avec les enfants du village et les femmes marocaines qui nous ont offert l'hospitalité. »
  31. 31. Date : 27/10/2015 Heure : 16:29:14 Journaliste : FLORENT MOREAU www.nordeclair.fr Pays : France Dynamisme : 421 Page 1/1 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 261174623 Deux Forestoises bien tentées par un rallye en 4 x 4 dans le désert marocain Céline Dupire et Camille Caron comptent participer l'an prochain au trophée Roses des Sables, une course en 4x4 dans le désert marocain. Première étape : dégoter un budget de 16 000 €. Camille Caron (à gauche) et Céline Dupire espèrent s'attaquer l'an prochain au désert marocain. La première est la coiffeuse du village, la seconde pharmacienne à Hem, les deux sont amies et ont un point commun : une envie certaine d'aventure. Céline Dupire et Camille Caron vont être servies, d'ici un an, lorsqu'à bord d'un 4x4 loué pour l'occasion, elles s'attaqueront au désert marocain et au trophée Roses des sables, un rallye exclusivement féminin. « Ça fait longtemps que ça me tente, j'ai toujours aimé les voitures et l'aventure , résume Camille Caron. Les gens qui l'ont fait disent qu'on n'en revient pas indemne, et puis il y a un côté humanitaire puisqu'on emmène des fournitures pour les enfants. » Il ne s'agit pas d'une course de vitesse mais d'orientation, l'objectif étant non pas d'aller le plus vite d'un point A à un point B, mais de parcourir la distance la plus courte entre ces deux points, à l'aide d'un road book et d'une boussole. Et chaque équipage emporte avec lui 50 kilos de matériel (scolaire, médical, ou autre) pour les enfants du désert marocain. Les deux amis n'en sont pas là : « Le problème principal, c'est de trouver les financements », note Céline Dupire. Les Forestoises ont estimé le coût de l'aventure à près de 16 000 € et démarchent commerces et entreprises pour trouver un soutien financier. Elles vont par ailleurs organiser une série de petites actions (tombolas, barderies, loto, etc.) et ont lancé une page Facebook – « les ch'tites roses 2016 » – suivie par 200 personnes. Céline et Camille ont jusqu'en septembre pour boucler leur budget, sachant que le trophée Rose des Sables se dispute en octobre. Aux dernières nouvelles, elles avaient récolté plus de 3 000 €.
  32. 32. Date : 24/10/2015 Heure : 16:57:22 Journaliste : vanessa relouzat www.larepublique77.fr Pays : France Dynamisme : 23 Page 1/1 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 260936557 Une Grisyssolienne remporte le Trophée Roses des Sables Le 7 octobre, Delphine Coste a pris le départ de la 15ème édition du Trophée Roses des Sables, à Ciboure (Pyrénées-Atlantiques) pour 10 jours de course sur les pistes et les dunes du désert marocain. Avec sa co-équipère, la passionnée d'automobile se classe première de ce rallye-raid 100 % féminin, basé sur l'orientation. Chronique d'un succès annoncé. Mercredi 7 octobre. Plus d'une centaine de 4×4 pétaradants quitte Ciboure, dans les Pyrénées-Atlantiques. En tout, 328 participantes, âgées de 19 à 65 ans et réparties en 168 équipages (autos, motos, quads et buggy) ont pris la direction de l'Espagne. Destination finale : Marrakech. Équipées de trois instruments de navigation, une carte, une boussole et un road-book, les concurrentes vont passer dix jours d'aventure en binôme et parcourir plus de 5000 kilomètres, de jour comme de nuit, dans des paysages époustouflants. Le but : parcourir le minimum de kilomètres entre le départ et l'arrivée de chacune des sept étapes. Parmi les pilotes, Delphine Coste, 40 ans, architecte à Grisy-Suisnes. C'est sa quatrième participation au rallye. Pour la quinzième édition, la jolie brune avait décidé de passer la seconde.
  33. 33. Date : 19/10/2015 Heure : 23:02:44 www.midilibre.fr Pays : France Dynamisme : 205 Page 1/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 260454897 Claret : Lina et Carole sont parties pour une grande aventure En route pour l'aventure Les sponsors font partie du voyage Carole et Lina Lina et Carole Elles participent au trophée Roses des Sables marocain. Au sein de l'association Enfants du désert elles participent à une action qui les honore. Une Clarétaine et son amie Drômoise sont parties ce mardi 6 octobre après- midi à bord d'une Land Cruiser Toyota pour participer au trophée Roses des Sables 2015. Pour Lina Jourdan et Carole Coste, c'est une aventure autour d'une action solidaire et humanitaire mais également un défi sportif et la découverte d'une nature
  34. 34. Date : 19/10/2015 Heure : 23:02:44 www.midilibre.fr Pays : France Dynamisme : 205 Page 2/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 260454897 inconnue et parfois hostile. Leur objectif est d'apporter des fournitures scolaires et des produits d'hygiène destinés à l'association Enfants du désert, créée par Lætitia et Emmanuelle Chevalier, qui travaille en étroite collaboration avec 15 ONG locales basées au Maroc, afin d'évaluer et de répondre aux besoins les plus urgents de la population notamment pour la construction d'une école. Les deux aventurières qui soutiennent également l'association de lutte contre le cancer du sein, sont parties de la place de la Mairie de Claret avec 80 kg de fournitures, pour un périple de 6 000 km. Elles sont conscientes des difficultés qui les attendent mais leur motivation dépasse leurs craintes. Cette course est uniquement basée sur l'orientation. Lina et Carole ont suivi une formation à la navigation, au pilotage et à la mécanique. Toutefois un service assistance veillera à la sécurité des 180 équipages inscrits pour l'épreuve. Les équipages issus de toute la France avaient rendez-vous à Ciboure (côte basque), avant la traversée de l'Espagne et l'arrivée à Tanger, au nord du Maroc, prévue ce jeudi 8 octobre. "À partir de là, notre destination ne nous sera communiquée qu'au jour le jour. D'où l'obligation d'avoir suivi une formation. Sachant que la dernière étape est fixée à Marrakech, ont-elles précisé. Seuls autorisés pour nous guider : un road-book, une boussole et une carte. L'objectif de cette course est de parcourir le moins de km en un temps respectable. " Et de conclure aussi : "Tout au long du parcours nous aurons une pensée bien sûr pour nos familles mais également pour tous ceux qui nous ont permis de financer notre projet et que nous remercions vivement."
  35. 35. Date : 19/10/2015 Heure : 13:38:15 fr.news.yahoo.com Pays : France Dynamisme : 1184 Page 1/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 260394927 Victoria Bedos amoureuse et épanouie face à son frère Nicolas, ravi Par Purepeople.com La jeune comédienne et scénariste brille en pleine lumière.Sous le feu des projecteurs après avoir signé le scénario du film à succès de l'année 2014, La Famille Bélier, Victoria Bedos continue de s'imposer, de moins en moins dans l'ombre de son père Guy Bedos , ou de son frère Nicolas. C'est aux côtés de ce dernier qu'elle a célébré en grande pompe la 15e édition du Trophée Roses des Sables, qui s'est refermée ce samedi 17 octobre à Marrakech avec la traditionnelle cérémonie de remise des prix. Marraine de cette course entièrement féminine qui s'est déroulée du 7 au 18 octobre – se soldant par la victoire de deux Françaises –, Victoria Bedos a rendu hommage aux quelque 300 participantes de ce raid, sous les yeux de son frère adoré. "C'est très intense pour moi d'être ici ce soir. Ce rallye, c'est fou d'arriver à faire ça !", confiait-elle aux côtés de Géraldine Rey et du journaliste sportif Lionel Chamoulaud. L'occasion de mettre aussi en lumière l'engagement de ces femmes et du rallye pour deux causes : l'aide aux enfants marocains démunis via l'association Enfants du Désert, et, bien entendu, la sensibilisation au dépistage précoce du cancer du sein via Octobre Rose et l'association Cancer du Sein Parlons-En.
  36. 36. Date : 19/10/2015 Heure : 13:38:15 fr.news.yahoo.com Pays : France Dynamisme : 1184 Page 2/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 260394927 Dans l'assistance, Philippe Candeloro et sa femme Olivia ont dû apprécier, tout comme Nicolas Bedos, complice avec Doria Tillier, ou encore Olivier Barthélémy. L'acteur français, que l'on a croisé dans Notre jour viendra, Sheitan ou plus récemment Discount, n'est autre que l'homme qui fait battre le coeur de la pétillante Victoria Bedos. Celle qui disait il y a peu vouloir "plutôt crever que de [se] sacrifier pour un homme" ("C'est l'une des raisons pour lesquelles j'ai renoncé à me marier : je ne me voyais pas être la femme de quelqu'un", avait-elle confié à Paris Match en mai dernier) semble aujourd'hui être une femme (...) Lire la suite sur purepeople.com lien: http://www.purepeople.com/article/victoria-bedos-amoureuse-et-epanouie- face-a-son-frere-nicolas-ravi_a166989/1
  37. 37. Date : 18/10/2015 Heure : 17:08:03 www.lavoixdunord.fr Pays : France Dynamisme : 772 Page 1/1 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 260324571 Auto - Rallye-raid: deux Delphine remportent le 15e "Trophée Roses des Sables" Une architecte et une chef d'entreprise, Delphine Crosse et Delphine Coste, 40 ans, ont remporté à Marrakech (Maroc) la 15e édition du rallye-raid mécanique et exclusivement féminin, le "Trophée Roses des Sables". 328 pilotes et copilotes- navigatrices, de 19 à 64 ans et de 5 nationalités (France, Canada, Espagne, Suisse et Belgique) réparties en 168 équipages, se sont mesurées pendant 10 jours sur les pistes désertiques du Sahara marocain, à bord de véhicules 4X4, quads et SSV (petit buggy des dunes, ndlr). Ce rallye-raid réservé aux seules femmes a compté 7 étapes (liaisons et spéciales) qu'il convenait de parcourir à la seule orientation (vitesse exclue) en un minimum de km. AFP
  38. 38. Date : 18/10/2015 Heure : 21:57:19 www.aisnenouvelle.fr Pays : France Dynamisme : 86 Page 1/1 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 260335364 Auto - Rallye-raid: deux Delphine remportent le 15e "Trophée Roses des Sables" Par © 2015 AFP Une architecte et une chef d'entreprise, Delphine Crosse et Delphine Coste, 40 ans, ont remporté à Marrakech (Maroc) la 15e édition du rallye-raid mécanique et exclusivement féminin, le "Trophée Roses des Sables". 328 pilotes et copilotes- navigatrices, de 19 à 64 ans et de 5 nationalités (France, Canada, Espagne, Suisse et Belgique) réparties en 168 équipages, se sont mesurées pendant 10 jours sur les pistes désertiques du Sahara marocain, à bord de véhicules 4X4, quads et SSV (petit buggy des dunes, ndlr). Ce rallye-raid réservé aux seules femmes a compté 7 étapes (liaisons et spéciales) qu'il convenait de parcourir à la seule orientation (vitesse exclue) en un minimum de km. AFP
  39. 39. Date : 19/10/2015 Heure : 13:47:48 portail.free.fr Pays : France Dynamisme : 805 Page 1/1 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 260395292 Victoria Bedos amoureuse et épanouie face à son frère Nicolas, ravi Purepeople La jeune comédienne et scénariste brille en pleine lumière. Sous le feu des projecteurs après avoir signé le scénario du film à succès de l'année 2014, La Famille Bélier, Victoria Bedos continue de s'imposer, de moins en moins dans l'ombre de son père Guy Bedos, ou de son frère Nicolas. C'est aux côtés de ce dernier qu'elle a célébré en grande pompe la 15e édition du Trophée Roses des Sables, qui s'est refermée ce samedi 17 octobre à Marrakech avec la traditionnelle cérémonie de remise des prix. Marraine de cette course entièrement féminine qui s'est déroulée du 7 au 18 octobre ? se soldant par la victoire de deux Françaises ?, Victoria Bedos a rendu hommage aux quelque 300 participantes de ce raid, sous les yeux de son frère adoré. "C'est très intense pour moi d'être ici ce soir. Ce rallye, c'est fou d'arriver à faire ça !", confiait-elle aux côtés de Géraldine Rey et du journaliste sportif Lionel Chamoulaud. L'occasion de mettre aussi en lumière l'engagement de ces femmes et du rallye pour deux causes : l'aide aux enfants marocains démunis via l'association Enfants du Désert, et, bien entendu, la sensibilisation au dépistage précoce du cancer du sein via Octobre Rose et l'association Cancer du Sein Parlons-En. Dans l'assistance, Philippe Candeloro et sa femme Olivia ont dû apprécier, tout comme Nicolas Bedos, complice avec Doria Tillier, ou encore Olivier Barthélémy. L'acteur français, que l'on a croisé dans Notre jour viendra, Sheitan ou plus récemment Discount, n'est autre que l'homme qui fait battre le coeur de la pétillante Victoria Bedos. Celle qui disait il y a peu vouloir "plutôt crever que de [se] sacrifier pour un homme" ("C'est l'une des raisons pour lesquelles j'ai renoncé à me marier : je ne me voyais pas être la femme de quelqu'un", avait-elle confié à Paris Match en mai dernier) semble aujourd'hui être une femme épanouie, amoureuse et libérée de ses peurs. On la retrouvera prochainement devant la caméra dans la comédie Vicky Banjo, où elle campera l'héroïne d'une histoire ressemblant fortement à la sienne...
  40. 40. Date : 18/10/2015 Heure : 16:45:23 www.courrier-picard.fr Pays : France Dynamisme : 299 Page 1/1 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 260322143 Auto - Rallye-raid: deux Delphine remportent le 15e "Trophée Roses des Sables" Une architecte et une chef d'entreprise, Delphine Crosse et Delphine Coste, 40 ans, ont remporté à Marrakech (Maroc) la 15e édition du rallye-raid mécanique et exclusivement féminin, le "Trophée Roses des Sables". 328 pilotes et copilotes- navigatrices, de 19 à 64 ans et de 5 nationalités (France, Canada, Espagne, Suisse et Belgique) réparties en 168 équipages, se sont mesurées pendant 10 jours sur les pistes désertiques du Sahara marocain, à bord de véhicules 4X4, quads et SSV (petit buggy des dunes, ndlr). Ce rallye-raid réservé aux seules femmes a compté 7 étapes (liaisons et spéciales) qu'il convenait de parcourir à la seule orientation (vitesse exclue) en un minimum de km. AFP
  41. 41. Date : 15/10/2015 Heure : 22:34:03 Journaliste : Aurélie KLEIN. www.republicain-lorrain.fr Pays : France Dynamisme : 597 Page 1/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 260085838 Sarreguemines : Amelle et Vanessa dans le top 10 Une semaine après le départ du rallye 100 % féminin Roses des sables, Vanessa Boualam et Amelle Chouikh sont toujours dans la course au Maroc. Elles figurent à la 10e place du classement général, sur 168 ! Vanessa et Amelle sont toujours dans la course. Elles sont positionnées à la dixième place. PhotoTrophée Roses des Sables. Elles avaient hâte d'être confrontées à la réalité. Pour se mesurer aux autres concurrentes, savoir de quoi elles étaient capables livrées à elles-mêmes, et surtout se rassurer sur le fait que leur 4X4 tienne le coup. Elles ne sont pas déçues du voyage. Parties le 5 octobre de Sarreguemines, Vanessa Boualam et Amelle Chouik sont toujours dans la course du rallye 100 % féminin Roses des sables. Une course d'orientation organisée dans le désert marocain. Elle réunit 168 équipages. Concentration et stratégie Malgré quelques petits soucis mécaniques, le duo est bien positionné au classement général. Très bien même ! Il termine 18e à l'issue de la première étape. Une belle performance réitérée quelques jours plus tard, lors de l'épreuve marathon de 48 heures. « La première journée, on a mieux compris comment s'orienter , confie Amelle. Du coup, on s'est permis de prendre des risques. » La stratégie est payante. Les deux "Roses" grappillent encore quelques rangs et se hissent à la dixième place du tableau ! Elles ont su composer le bon itinéraire pour rallier le point d'arrivée et terminer l'étape de 357 km en négatif. Car le classement n'est pas basé sur le temps des participantes, mais sur le nombre de kilomètres parcourus. Et les filles se paient même le luxe de terminer avec 1,5 km d'avance ! « Les rôles sont bien partagés, même si nous échangeons parfois », pour casser la routine. Vanessa pilote. Amelle dirige. « Cela demande beaucoup de concentration, car on peut rapidement perdre le fil. » Cette belle place réjouit Amelle et Vanessa, même si elles s'étaient fixé un objectif plus modeste au départ : figurer dans les 30 premières. « Maintenant, on vise le top 10 ! » Elles semblent bien parties pour confirmer leur position lors des deux dernières étapes : une de franchissement de dunes, l'autre de navigation. « Du costaud ! »
  42. 42. Date : 15/10/2015 Heure : 22:34:03 Journaliste : Aurélie KLEIN. www.republicain-lorrain.fr Pays : France Dynamisme : 597 Page 2/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 260085838 Partage Cette expérience intense sur le plan sportif l'est tout autant sur le plan émotionnel. Le rallye organisé par Désertour et les Enfants du désert n'est pas qu'une simple compétition. Il comporte également un volet humanitaire. Rappelons que chaque équipage devait transporter 50 kg de produits d'hygiène, de puériculture, des vêtements… et 10 kg de denrées remis à la Croix rouge. « Nous sommes partout bien accueillies. Même lorsque nous avons un pépin sur la route, il y a toujours quelqu'un qui sort de nulle part et vient nous aider. » Pour les dix ans des Enfants du désert, les Roses des sables ont partagé un moment unique avec les habitants d'un village. « J'ai la chance de parler la langue du pays , poursuit Amelle. Les enfants nous ont montré leur école, leur salle de classe, c'était très touchant. » Ce partage se retrouve également entre les participantes. Malgré la compétition, elles restent solidaires et se regroupent dès qu'elles le peuvent. Comme lors de ce feu de camp, où elles ont passé une nuit à la belle étoile sous leur tente, loin de la pollution lumineuse. Un instant inoubliable. Suivez la performance d'Amelle et de Vanessa, sur leur blog : http ://lesraidingues du57.trophee-roses-des-sables.org/
  43. 43. Date : 16/10/2015 Heure : 08:01:41 www.ouest-france.fr Pays : France Dynamisme : 2270 Page 1/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 260116259 Sabrina et Maryline dans le désert marocain pour la bonne cause Les deux jeunes femmes ont quitté Talmont, mardi 6 octobre, pour rejoindre Ciboure, au Pays basque. | L'Angevine, Maryline Challet, et la Talmondaise, Sabrina Manse, ont quitté Talmont, mardi 6, pour prendre le départ du trophée Roses des sables. La quinzième édition de ce trophée est partie mercredi 7, depuis Ciboure au Pays basque, emmenant quelque 168 équipages, exclusivement féminins, dans une course d'aventure et de solidarité au coeur du Maroc, avec une arrivée prévue le 17 octobre, à Marrakech. Chaque année, des femmes toujours plus nombreuses tentent l'aventure de ce rallye 100 % féminin, et s'élancent en 4X4, buggy, moto ou quad dans le désert marocain. Écocitoyenneté et solidarité sont également au rendez-vous, avec une remise de dons aux enfants du grand Sud marocain, et le Roses-éco-challenge qui récompense le meilleur projet en faveur de l'environnement mené au Maroc ou dans un autre pays. Les jeunes femmes ont créé une association Les Roses au nez rouge, un clin d'oeil à une autre association de coeur : Le rire médecin. « Pour être totalement transparentes vis-à-vis de nos partenaires, mais aussi nous donner l'opportunité d'organiser des activités de financement dans un cadre légal. » « Lorsque Sabrina m'a proposée de participer au Trophée, j'ai accepté sans hésitation parce que je pense que c'est un moment unique à vivre avec une personne dans l'esprit action, partage, solidarité », a ajouté Maryline.
  44. 44. Date : 16/10/2015 Heure : 08:01:41 www.ouest-france.fr Pays : France Dynamisme : 2270 Page 2/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 260116259 Contact : lesrosesaunezrouge@gmail.com ou sur le blog de l'équipage : lesrosesaunezrouge.trophee-roses-des-sables.org
  45. 45. Date : 14/10/2015 Heure : 22:26:13 www.msn.com Pays : France Dynamisme : 1475 Page 1/1 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 259965327 Trophée Roses des Sables 2015 - La Vie Off Roses #1 On a pu le voir lors de la dernière saison de The Voice, il est aussi toutes les semaines sur Bein Sports dans « Sunday Goupil »… Jean-Baptiste Goupil est avec nous sur cette 15ème édition du Trophée Roses des Sables et vous présente chaque jour les coulisses du Trophée ! video : http://www.msn.com/fr-fr/auto/actualite/troph%c3%a9e-roses-des- sables-2015-la-vie-off-roses-supernumber1/vp-AAfoNco
  46. 46. Date : 14/10/2015 Heure : 21:48:04 www.ladepeche.fr Pays : France Dynamisme : 957 Page 1/1 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 259953208 Rallye Rose des sables : elles sont parties Rallyes - Raids Eric est au 2 e rang (5 e à partir de la droite) et l'équipage./DDM, A. C. Il y a quelques jours, c'était encore l'effervescence au garage 4 x 4/65, à Lubret- Saint-Luc (65), non loin de Miélan, tout près de Trie-sur-Baïse. En effet, Eric Milon mettait la dernière main aux cinq véhicules 4 x 4 qu'il a préparés pour le rallye des Roses des Sables. Un rallye-raid qui se déroule dans les dunes et les montagnes de l'Atlas marocain, du 7 au 18 octobre. Il a fallu bien des jours et quelques nuits pour affiner les réglages de ces véhicules qui seront mis à rude épreuve tout en préservant la qualité du service à la clientèle régionale habituelle de cet atelier spécialisé dans ce type de véhicules depuis déjà plus de dix ans. Les cinq équipages féminins, 8 Québécoises et 2 Basques, après avoir pris possession de leur 4 x 4 respectif sont arrivés à Ciboure pour le contrôle pointilleux des véhicules avant la traversée de l'Espagne. Encore quelques poussées d'adrénaline pour Eric Milon, pourtant habitué aux rallyes raids. En effet, en 2014, il avait plusieurs de ses véhicules engagés sur le Rallye Aicha des Gazelles au Maroc. Les choses sérieuses ont débuté : une étape de liaison Tanger-Errachidia, puis la 1re étape Errachidia-Mergiuza, une journée humanitaire avec le slogan «Toutes les filles à l'école», une étape de nuit. Actuellement, les concurrentes roulent dans une étape marathon sans assistance de 48 heures. Rendez-vous vendredi 16 octobre à Marrakech pour le garagiste bigourdan, avec de sérieux espoirs de podium. La Dépêche du Midi
  47. 47. Date : 14/10/2015 Heure : 22:26:13 www.msn.com Pays : France Dynamisme : 1475 Page 1/1 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 259966135 Trophée Roses des Sables 2015 - JT n°5 : Etape Marathon Avec 380 km dont 357 km de spéciales, l'étape marathon est l'un des mythes de l'aventure. La piste, l'orientation, les décors de rêve, la soirée en autonomie, la nuit sous les étoiles, le réveil au milieu de rien… Tout simplement inoubliable.
  48. 48. Date : 13/10/2015 Heure : 10:24:50 www.lasemainedespyrenees.fr Pays : France Dynamisme : 11 Page 1/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 259773615 Lubret Saint Luc – Elles sont parties pour le rallye des Roses des Sables ! Il y a quelques jours encore, c'était encore l'effervescence au garage 4X4/65, à Lubret Saint Luc, tout près de Trie-sur-Baïse En effet, Eric Milon mettait la dernière main aux cinq véhicules 4X4 qu'il préparait pour le rallye des Roses des Sables. Ce rallye raid se déroule dans les dunes et les montagnes de l'Atlas marocain du 7 au 18 octobre 2015. Il a fallu bien des jours et quelques nuits pour affiner les réglages de ces véhicules qui allaient être mis à rude épreuve tout en préservant la qualité du service à la clientèle régionale habituelle de cet atelier spécialisé dans ce type de véhicules depuis déjà plus de dix ans. Les cinq équipages féminins, 8 Québécoises et 2 Basques, après avoir pris possession de leur 4X4 respectif sont arrivés à Ciboure pour le contrôle pointilleux des véhicules avant la traversée de l'Espagne, histoire de se familiariser à la conduite et l'équipement de ces véhicules. Encore quelques poussées d'adrénaline pour Eric Milon pourtant habitué aux rallyes raids. En effet en 2014, il avait plusieurs de ses véhicules engagés sur le Rallye Aicha des Gazelles aussi au Maroc.
  49. 49. Date : 13/10/2015 Heure : 10:24:50 www.lasemainedespyrenees.fr Pays : France Dynamisme : 11 Page 2/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 259773615 Les choses sérieuses ont débuté : une étape de liaison Tanger- Errachidia, puis la 1° étape Errachidia-Mergiuza, ensuite une journée humanitaire avec le slogan « toutes les filles à l'école », une étape de nuit. Actuellement les concurrentes roulent dans une étape marathon sans assistance de 48 heures. Rendez vous vendredi 15 octobre pour le garagiste bigourdan à Marrakech avec de sérieux espoirs de podium. N’hésitez pas à contacter Éric, au 06.14.13.81.64 ou www.4x465team.com.
  50. 50. Date : 11/10/2015 Heure : 23:01:02 Journaliste : RB www.centrepresseaveyron.fr Pays : France Dynamisme : 100 Page 1/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 259636914 Une Aveyronnaise au départ du Trophée Roses des sables La Baraquevilloise Marie Boudou-Landais (à droite) et Sylvie Montiel composeront l'équipage n° 43 qui s'alignera, en 4X4, au départ de ce rallye de la solidarité. (Repro CP) Marie Boudou-Landais et Sylvie Montiel n'auraient jamais dû se rencontrer. Pendant que, du côté de Baraqueville, la première va de malades en patients pour prodiguer des soins infirmiers, la seconde, qui réside à Narbonne, accompagne des groupes de voyageurs en balade dans des contrées lointaines. Rien à voir au premier abord. Pourtant, c'est bien dans le cadre de leurs métiers respectifs qu'elles ont été amenées à se rencontrer, puis à s'apprécier. Au point de s'aligner ensemble au départ du prochain Trophée Roses des Sables, un rallye solidaire féminin qui s'élancera dans un an à l'assaut du sud marocain. «Je participais à un séminaire infirmier à Cuba et Sylvie Montiel était notre accompagnatrice», résume Marie Boudou-Landais. Au fil de leurs échanges, les deux femmes en viennent à se dévoiler davantage. «Ces dernières années, à travers mon métier, j'ai constaté que j'étais amenée de plus en plus à soigner
  51. 51. Date : 11/10/2015 Heure : 23:01:02 Journaliste : RB www.centrepresseaveyron.fr Pays : France Dynamisme : 100 Page 2/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 259636914 des personnes cancéreuses, parfois en fin de vie, raconte la Baraquevilloise. Des combats que les malades mènent souvent avec beaucoup de courage et de dignité. » C'est aussi contre un cancer que s'est battue jusqu'au bout la meilleure amie de Sylvie Montiel. Une expérience commune qui a forgé chez les deux femmes respect et détermination, tout en faisant naître en elles l'envie d'engagement au profit de la recherche et de la lutte contre le cancer. C'est aussi en parcourant le monde, chacune de son côté, que les deux femmes ont été touchées par la condition des enfants dans de nombreux pays du globe. « Un autre sens à ma vie » «Ici (en Europe), les gens ont tout ce qu'ils veulent. Cela ne les empêche pas de se plaindre en permanence, commente-t-elle. Dans de nombreux pays, il y a plus de 50 gamins par classe. Ils n'ont même pas un siège pour s'asseoir, une feuille et un crayon pour écrire et pourtant, ils ne se plaignent jamais. Cela fait longtemps que je pense à m'impliquer davantage pour la cause de l'enfance. Aujourd'hui, c'est le bon moment. Je suis plus âgée, je n'ai plus de famille à charge et j'ai surtout envie de donner un autre sens à ma vie», confie-t-elle sereine. En participant au Trophée Roses des sables, les deux femmes vont pouvoir défendre ces causes qui leur tiennent à cœur : enfance et lutte contre le cancer. Car chaque équipage achemine au moins 50 kg de matériel (hygiène, puériculture, fournitures scolaires...) à destination de l'association Enfants du désert qui œuvre tout au long de l'année au service de l'enfance dans le sud-est marocain. Depuis 2012, les organisateurs du rallye se sont également rapprochés de l'association Le Cancer du sein, parlons-en ! et verse à l'association un euro par kilomètre parcouru.
  52. 52. Date : 08/10/2015 Heure : 22:36:17 www.midilibre.fr Pays : France Dynamisme : 218 Page 1/1 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 259411972 Dansez la Zumba à Saint-Thibéry pour une bonne cause Christelle Martinez et Stéphanie Ruot C Vacassy D eux de nos concitoyennes entament une longue bataille afin de participer au Trophée Roses des Sables au profit de la recherche contre le cancer. Dimanche 11 octobre à la salle des fêtes de Saint-Thibéry, aura lieu un cours d'essai de Zumba, de 10h00 à 11h30, puis un brunch sera offert. Les inscriptions pour le cours ne sont pas obligatoires, mais pour prévoir le brunch, les organisatrices vous conseillent de vous inscrire au 06 62 94 56 35 ou au 06 16 84 42 44. Cet événement n'est pas un simple cours de Zumba mais une opération caritative pour récolter des fonds afin de participer au Trophée Roses des Sables dans le désert marocain et soutenir trois associations: la recherche pour le cancer du sein, les enfants du désert et la croix rouge française. Le départ se fera si les organisatrices que sont Christelle Martinez et Stéphanie Ruot réussissent à récolter les fonds d'ici octobre 2016. Elles se sont toutes deux mobilisées pour convaincre des sociétés sponsors d'investir sur elles, en créant une page Facebook pour les suivre: Les Mum's Du Désert. Leur moteur à toutes deux: leurs enfants, afin de leur montrer que quand on le veut vraiment tout est possible ! Saint-Thibéry il y a 2 heures
  53. 53. Date : 09/10/2015 Heure : 05:33:22 www.lanouvellerepublique.fr Pays : France Dynamisme : 451 Page 1/1 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 259426539 Le Centre d'oncologie radiothérapie soutient le Trophée Roses des sables Marie Berty sur son 4 X 4 et ses soutiens du centre de radiothérapie. Le rose est de mise ce mois-ci au Centre d'oncologie radiothérapie du Pôle Léonard de Vinci, avec Octobre rose, contre le cancer du sein, et le soutien à une concurrente du 15 e Trophée Roses des Sables, le rallye raid « 100 % féminin » à travers le Maroc. Parmi les 168 équipages inscrits, celui de Marie Berty et Bérengère Gasiorowski « Rêves de Sable 007 ». Marie Berty a eu un cancer, elle a été suivie à Chambray et entend faire de ce rallye une aventure en faveur de la lutte contre le cancer du sein. Elle explique : « En préparant ce projet, je n'avais bien évidemment pas prévu de passer par la case cancer, mais je pense que rien n'arrive par hasard… chaque étape de notre vie nous enrichit et est remplie de belles rencontres. » Le rallye, qui n'est pas une course de vitesse mais une épreuve de navigation en particulier dans le désert, est aussi l'occasion de soutenir des causes humanitaires. Marie et Bérengère porteront les messages de deux associations « Cancer du sein parlons-en ! » et « Enfants du désert » en apportant du matériel scolaire pour les enfants du sud-marocain. Et, question couleur elles porteront bien sûr des maillots roses, tout comme leur 4 X 4 ! Le rallye est parti le 7 octobre de Ciboure sur la Côte basque pour finir dans le sud- marocain le 18 octobre.
  54. 54. Date : 07/10/2015 Heure : 18:55:46 www.lanouvellerepublique.fr Pays : France Dynamisme : 465 Page 1/1 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 259263992 Rallye-raid: départ du 15e édition trophée "Roses des Sables" Les participants du 15e Rallye-raid "Roses des Sables" le 7 octobre 2015 à Ciboure - AFP PATRICK FILLEUX La 15e édition du Trophée Roses des Sables, rallye-raid exclusivement féminin, est partie mercredi de Ciboure (Pyrénées-Atlantiques) et s'achèvera le 18 octobre sur les pistes et les dunes du désert marocain. 328 pilotes et copilotes, de 19 à 64 ans et de 5 nationalités (France, Canada, Espagne, Suisse et Belgique) participent à cette édition anniversaire. Elles sont réparties en 168 équipages, autos, motos, quads et SSV (petit buggy des dunes). Depuis la première édition, quelque 2.500 femmes de tous âges ont disputé ce trophée, une course mécanique d'orientation de 6.000 km qui se revendique comme "le plus important rallye-raid féminin au monde". Après avoir traversé l'Espagne et franchi le détroit de Gibraltar pour rejoindre le Maroc, les concurrentes, équipées de trois uniques instruments de navigation - road-book, carte et boussole -, devront couvrir le minimum de km entre le départ et l'arrivée de chacune des sept étapes. © 2015 AFP
  55. 55. Date : 07/10/2015 Heure : 22:47:59 www.nordnet.fr Pays : France Dynamisme : 287 Page 1/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 259287980 Rallye-raid: départ du 15e édition trophée "Roses des Sables" Les participants du 15e Rallye-raid "Roses des Sables" le 7 octobre 2015 à Ciboure (AFP-PATRICK FILLEUX) La 15e édition du Trophée Roses des Sables, rallye-raid exclusivement féminin, a pris le départ mercredi à Ciboure (Pyrénées-Atlantiques) pour les pistes et les dunes du désert marocain, qu'elle sillonnera jusqu'au 18 octobre. 328 pilotes et copilotes, de 19 à 64 ans et de 5 nationalités (France, Canada, Espagne, Suisse et Belgique) réparties en 168 équipages, autos, motos, quads et SSV (petit buggy des dunes) ont pris la direction de l'Espagne. Depuis 2001 et sur une idée de Jean-Jacques et Géraldine Rey, déjà organisateurs du célèbre 4L Trophy -grand rallye motorisé étudiant, également au Maroc-, quelque 2.500 femmes ont disputé ce trophée, une course mécanique d'orientation de 6.000 km qui se revendique comme "le plus important rallye-raid féminin au monde". Deux règles d'or président au déroulement de cette épreuve: hommes et vitesse exclus ! Après avoir traversé l'Espagne et franchi le détroit de Gibraltar pour rejoindre le royaume chérifien, les concurrentes, devront, équipées de trois uniques instruments de navigation - road-book, carte et boussole -, enchaîner le minimum de km entre le départ et l'arrivée de chacune des sept étapes. C'est la matière grise, l'astuce, le sens de l'orientation et la capacité à "lire le terrain" pour ne pas se perdre ou s'ensabler, qui sont convoquées en lieu et place de l'adrénaline. - Acadiennes du Nouveau Brunswick - Vicky Bouchard et Christine Ouellet, 39 et 40 ans, coiffeuse et comptable, équipage 613, ont fait des milliers de km pour rejoindre le Pays Basque français et mis
  56. 56. Date : 07/10/2015 Heure : 22:47:59 www.nordnet.fr Pays : France Dynamisme : 287 Page 2/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 259287980 deux ans à réunir, auprès de petits partenaires financiers locaux, le budget de leur expédition. Elles sont Canadiennes et appartiennent à la petite communauté acadienne francophone du Nouveau Brunswick, région majoritairement anglophone au Nord- Est de Montréal. "Nous sommes les premières de cette région, à participer aux Roses", disent-elles non sans fierté. L'épreuve accueille depuis 15 ans de nombreuses Québécoises (79 cette année). Vicky et Christine collectionnent d'ailleurs les "premières" puisqu'elles n'avaient jamais quitté leur pays, jamais pris l'avion et vont découvrir successivement la France, l'Espagne et le Maroc. "On a vu un reportage à la télé et on est tombées en amour... On va casser la glace (inaugurer)...", assurent-elles en mettant la dernière main aux préparatifs de leur SSV, gros scarabée d'acier qui va s'en donner à coeur joie dans les grandes dunes ocres de Merzouga au Sud-Est du Maroc. - Humanitaire - Depuis sa première édition en 2000, le trophée s'est toujours accompagné d'un important volet humanitaire, avec notamment l'association "Enfants du désert" et la Croix Rouge qui récoltent auprès des concurrentes des fournitures scolaires et produits d'hygiène, pour les distribuer aux familles déshéritées des douars (villages) isolés du Sahara. Don de soi, effort, partage sur fond d'aventure sont les valeurs que revendiquent les "Roses" qui soutiennent aussi financièrement l'association "Cancer du sein, parlons- en" pour aider la recherche médicale. En une longue file bigarrée, pétaradante et klaxonnante, les 4X4, baptisés "Taupes modèles", "Rêves de sable", "Gambas du désert" ou encore "Semeuses d'étoiles", ont quitté Ciboure en passant devant la redoute râblée à la tour crénelée du fort de Socoa, face au Golfe de Gascogne. "Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine... Elle est mortelle !" proclame sur sa carrosserie un équipage, qui a lu l'écrivain brésilien Paulo Coelho.
  57. 57. Date : 07/10/2015 Heure : 22:57:33 www.martinique.franceantilles.fr Pays : France Dynamisme : 176 Page 1/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 259295843 Rallye-raid: départ du 15e édition trophée "Roses des Sables" Les participants du 15e Rallye-raid " Roses des Sables" le 7 octobre 2015 à Ciboure - PATRICK FILLEUX (AFP) La 15e édition du Trophée Roses des Sables, rallye-raid exclusivement féminin, a pris le départ mercredi à Ciboure (Pyrénées-Atlantiques) pour les pistes et les dunes du désert marocain, qu'elle sillonnera jusqu'au 18 octobre. 328 pilotes et copilotes, de 19 à 64 ans et de 5 nationalités (France, Canada, Espagne, Suisse et Belgique) réparties en 168 équipages, autos, motos, quads et SSV (petit buggy des dunes) ont pris la direction de l'Espagne. Depuis 2001 et sur une idée de Jean-Jacques et Géraldine Rey, déjà organisateurs du célèbre 4L Trophy -grand rallye motorisé étudiant, également au Maroc-, quelque 2.500 femmes ont disputé ce trophée, une course mécanique d'orientation de 6.000 km qui se revendique comme "le plus important rallye-raid féminin au monde". Deux règles d'or président au déroulement de cette épreuve: hommes et vitesse exclus ! Après avoir traversé l'Espagne et franchi le détroit de Gibraltar pour rejoindre le royaume chérifien, les concurrentes, devront, équipées de trois uniques instruments de navigation - road-book, carte et boussole -, enchaîner le minimum de km entre le départ et l'arrivée de chacune des sept étapes. C'est la matière grise, l'astuce, le sens de l'orientation et la capacité à "lire le terrain" pour ne pas se perdre ou s'ensabler, qui sont convoquées en lieu et place de l'adrénaline. - Acadiennes du Nouveau Brunswick -
  58. 58. Date : 07/10/2015 Heure : 22:57:33 www.martinique.franceantilles.fr Pays : France Dynamisme : 176 Page 2/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 259295843 Vicky Bouchard et Christine Ouellet, 39 et 40 ans, coiffeuse et comptable, équipage 613, ont fait des milliers de km pour rejoindre le Pays Basque français et mis deux ans à réunir, auprès de petits partenaires financiers locaux, le budget de leur expédition. Elles sont Canadiennes et appartiennent à la petite communauté acadienne francophone du Nouveau Brunswick, région majoritairement anglophone au Nord- Est de Montréal. "Nous sommes les premières de cette région, à participer aux Roses", disent-elles non sans fierté. L'épreuve accueille depuis 15 ans de nombreuses Québécoises (79 cette année). Vicky et Christine collectionnent d'ailleurs les "premières" puisqu'elles n'avaient jamais quitté leur pays, jamais pris l'avion et vont découvrir successivement la France, l'Espagne et le Maroc. "On a vu un reportage à la télé et on est tombées en amour... On va casser la glace (inaugurer)...", assurent-elles en mettant la dernière main aux préparatifs de leur SSV, gros scarabée d'acier qui va s'en donner à coeur joie dans les grandes dunes ocres de Merzouga au Sud-Est du Maroc. - Humanitaire - Depuis sa première édition en 2000, le trophée s'est toujours accompagné d'un important volet humanitaire, avec notamment l'association "Enfants du désert" et la Croix Rouge qui récoltent auprès des concurrentes des fournitures scolaires et produits d'hygiène, pour les distribuer aux familles déshéritées des douars (villages) isolés du Sahara. Don de soi, effort, partage sur fond d'aventure sont les valeurs que revendiquent les "Roses" qui soutiennent aussi financièrement l'association "Cancer du sein, parlons- en" pour aider la recherche médicale. En une longue file bigarrée, pétaradante et klaxonnante, les 4X4, baptisés "Taupes modèles", "Rêves de sable", "Gambas du désert" ou encore "Semeuses d'étoiles", ont quitté Ciboure en passant devant la redoute râblée à la tour crénelée du fort de Socoa, face au Golfe de Gascogne. "Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine... Elle est mortelle !" proclame sur sa carrosserie un équipage, qui a lu l'écrivain brésilien Paulo Coelho.
  59. 59. Date : 06/10/2015 Heure : 08:16:14 remiremontinfo.fr Pays : France Dynamisme : 24 Page 1/3 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 259083696 Remiremont - Florence Vernet, née Olczyk, à l’assaut du trophée Roses des Sables Un raid-aventure 100 % féminin en 4x4, en neuf étapes à travers l'Espagne et le Maroc à partir de mercredi 7 octobre 2015 Elles sont professeurs au lycée Georges-de-la-Tour de Nancy. Anne André et la Romarimontaine Florence Vernet, née Olczyk, ont choisi de s’attaquer, avec leur 4×4, au trophée Roses des Sables. Un raid-aventure 100 % féminin, en neuf étapes à travers l’Espagne et le Maroc à partir de mercredi 7 octobre 2015. Un projet que ces deux amies, qui se sont baptisées « Marquises des Sables », mûrissent doucement mais sûrement depuis un an et demi. A bord de leur Mitsubishi Pajiro, elles vont concilier défi sportif et cause caritative en emmenant des fournitures scolaires et du matériel d’hygiène au profit des enfants du Sud marocain. Au total, 150 équipages venus du Monde entier s’engageront dans le périple. Compétition exclusivement réservée aux femmes, le Trophée Roses des Sables s'inscrit dans la grande tradition des rallyes raids africains. Chaque jour, à bord d'un 4×4, d'un SSV, d'un quad ou d'une moto, les participantes s'élancent sur les pistes marocaines munies de leur Road Book et de leur boussole. Un objectif : rallier l'arche d'arrivée en suivant au plus près (mais pas au plus vite) le parcours tracé par l'organisation. Tout au long de l'étape, des contrôles de passage (les fameux CP), où sont installés les commissaires de course, doivent être validés par les participantes. Un CP non pointé à la suite d'une erreur de navigation, et ce sont des points qui s'envolent… Synonyme de chute probable au classement. Le Trophée Roses des Sables n'est pas une course de vitesse (aucune notion de chrono n'est retenue), mais une épreuve d'orientation. Lorsqu'au coeur d'un désert sans repère, trois pistes s'étirent vers l'infini, il s'agit de bien déchiffrer le Road Book pour prendre la bonne. Pas si simple… Le talent des pilotes reste par ailleurs constamment sollicité pour déjouer les pièges d'oueds ramollis par la chaleur, et bien sûr pour le franchissement des dunes, autant attendues que redoutées par les
  60. 60. Date : 06/10/2015 Heure : 08:16:14 remiremontinfo.fr Pays : France Dynamisme : 24 Page 2/3 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 259083696 participantes. Après l'étape, les Roses prennent leurs quartiers dans des bivouacs organisés, ou à l'hôtel pour les jours de départ et d'arrivée. Pour participer à cette compétition, il suffit de constituer un équipage 4×4 ou SSV avec une pilote et une co-pilote, d'au moins 18 ans et de posséder un permis de conduire. Les candidates à l'aventure « en solo » ont la possibilité de s'engager à moto ou en quad. Que l'on soit néophyte ou habituée de la conduite d'un 4×4 sur la piste, le Trophée Roses des Sables est accessible à toutes. Pour celles qui le souhaitent, l'organisation propose des stages de deux jours pour s'initier ou approfondir leurs connaissances. Une aventure solidaire. La philosophie du Trophée, consiste, au travers d'un financement réaliste, à permettre à chaque femme d'accéder à une compétition internationale dotée d'une forte dimension humaine. Car les coffres ne sont pas seulement remplis de bagages destinés à la course. Chaque année, les Roses acheminent des dizaines de tonnes de dons à destination des enfants défavorisés du grand sud marocain.
  61. 61. Date : 06/10/2015 Heure : 08:16:14 remiremontinfo.fr Pays : France Dynamisme : 24 Page 3/3 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 259083696
  62. 62. Date : 07/10/2015 Heure : 22:58:10 www.franceguyane.fr Pays : France Dynamisme : 166 Page 1/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 259296479 Rallye-raid: départ du 15e édition trophée "Roses des Sables" Les participants du 15e Rallye-raid " Roses des Sables" le 7 octobre 2015 à Ciboure - PATRICK FILLEUX (AFP) La 15e édition du Trophée Roses des Sables, rallye-raid exclusivement féminin, a pris le départ mercredi à Ciboure (Pyrénées-Atlantiques) pour les pistes et les dunes du désert marocain, qu'elle sillonnera jusqu'au 18 octobre. 328 pilotes et copilotes, de 19 à 64 ans et de 5 nationalités (France, Canada, Espagne, Suisse et Belgique) réparties en 168 équipages, autos, motos, quads et SSV (petit buggy des dunes) ont pris la direction de l'Espagne. Depuis 2001 et sur une idée de Jean-Jacques et Géraldine Rey, déjà organisateurs du célèbre 4L Trophy -grand rallye motorisé étudiant, également au Maroc-, quelque 2.500 femmes ont disputé ce trophée, une course mécanique d'orientation de 6.000 km qui se revendique comme "le plus important rallye-raid féminin au monde". Deux règles d'or président au déroulement de cette épreuve: hommes et vitesse exclus ! Après avoir traversé l'Espagne et franchi le détroit de Gibraltar pour rejoindre le royaume chérifien, les concurrentes, devront, équipées de trois uniques instruments de navigation - road-book, carte et boussole -, enchaîner le minimum de km entre le départ et l'arrivée de chacune des sept étapes. C'est la matière grise, l'astuce, le sens de l'orientation et la capacité à "lire le terrain" pour ne pas se perdre ou s'ensabler, qui sont convoquées en lieu et place de l'adrénaline. - Acadiennes du Nouveau Brunswick -
  63. 63. Date : 07/10/2015 Heure : 22:58:10 www.franceguyane.fr Pays : France Dynamisme : 166 Page 2/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSES3 259296479 Vicky Bouchard et Christine Ouellet, 39 et 40 ans, coiffeuse et comptable, équipage 613, ont fait des milliers de km pour rejoindre le Pays Basque français et mis deux ans à réunir, auprès de petits partenaires financiers locaux, le budget de leur expédition. Elles sont Canadiennes et appartiennent à la petite communauté acadienne francophone du Nouveau Brunswick, région majoritairement anglophone au Nord- Est de Montréal. "Nous sommes les premières de cette région, à participer aux Roses", disent-elles non sans fierté. L'épreuve accueille depuis 15 ans de nombreuses Québécoises (79 cette année). Vicky et Christine collectionnent d'ailleurs les "premières" puisqu'elles n'avaient jamais quitté leur pays, jamais pris l'avion et vont découvrir successivement la France, l'Espagne et le Maroc. "On a vu un reportage à la télé et on est tombées en amour... On va casser la glace (inaugurer)...", assurent-elles en mettant la dernière main aux préparatifs de leur SSV, gros scarabée d'acier qui va s'en donner à coeur joie dans les grandes dunes ocres de Merzouga au Sud-Est du Maroc. - Humanitaire - Depuis sa première édition en 2000, le trophée s'est toujours accompagné d'un important volet humanitaire, avec notamment l'association "Enfants du désert" et la Croix Rouge qui récoltent auprès des concurrentes des fournitures scolaires et produits d'hygiène, pour les distribuer aux familles déshéritées des douars (villages) isolés du Sahara. Don de soi, effort, partage sur fond d'aventure sont les valeurs que revendiquent les "Roses" qui soutiennent aussi financièrement l'association "Cancer du sein, parlons- en" pour aider la recherche médicale. En une longue file bigarrée, pétaradante et klaxonnante, les 4X4, baptisés "Taupes modèles", "Rêves de sable", "Gambas du désert" ou encore "Semeuses d'étoiles", ont quitté Ciboure en passant devant la redoute râblée à la tour crénelée du fort de Socoa, face au Golfe de Gascogne. "Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine... Elle est mortelle !" proclame sur sa carrosserie un équipage, qui a lu l'écrivain brésilien Paulo Coelho.

×