RE v é n e m e n t
Une
tombola
pour un
orphelinat
                                                                        ...
Haïti
   « Reconstruire
   au plus vite»




                                                                             ...
R. SCHMIDT/AFP POUR L’EXPRESS STYLES
                                          Participez à la tombola Pour les enfants d’...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

1003 haiti orphelinat_a3

908 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
908
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

1003 haiti orphelinat_a3

  1. 1. RE v é n e m e n t Une tombola pour un orphelinat Haïti vite » « Reconstruire au plus C ’était le 12 janvier. Haïti faisait face au plus violent séisme de son histoire. Tout est à reconstruire aujourd’hui, L’association Pour les enfants d’Haïti (Pled’h) soutient l’une des plus et les Haïtiens ont, plus que jamais, besoin vieilles crèches de Port-au-Prince, durement touchée par le séisme. de notre soutien. Voilà pourquoi L’Express Styles A la tête de celle-ci, Ita et Rolande Lafontant, une mère et sa fille qui a décidé de s’engager au côté de l’association Pour se battent pour sauver une soixantaine d’enfants. Elles racontent… les enfants d’Haïti (Pled’h), présente dans l’île depuis 2007. Notre but ? Aider l’orphelinat Enfant haïtien mon frère à construire un nouveau bâtiment pour faire face à l’afflux d’enfants privés de toit. Pour financer les travaux, nous avons sollicité tous les acteurs de l’art de vivre qui sont dans nos pages semaine après semaine et qui, bien sûr, ne sont pas restés insensibles à ce drame. Mode, beauté, design, saveurs, Depuis quarante U tourisme… tous nous ont n ciel bleu pur, sans ans, Ita Lafontant, grondement effroyable ! On aurait cru qu’un âgée de 86 ans, répondu avec une absolue un nuage. Le ther - et sa fille Rolande bus lancé à toute allure se fracassait contre générosité, nous offrant plus momètre frôle déjà portent à bout la maison, raconte Rolande. Les murs se sont de 160 lots dont la valeur va les 30 degrés. Cette de bras la crèche mis à tressauter, le sol ondulait et les vitres de 68 € à 1 630 €. Maintenant, journée du 12 janvier Enfant haïtien volaient en éclats. Ma mère a aussitôt crié : c’est à vous de participer à 2010 débute comme mon frère, “C’est un tremblement de terre, il faut sor- que la maman notre « tombola pour un toutes les autres. Pour a fondée avec tir !” » Le calme est revenu d’un coup. Les orphelinat ». Pour cela, il Rolande Lafontant, le père Lespinasse, adultes se précipitent dans toutes les pièces vous suffit d’adresser à c’est pourtant une date un peu spéciale : elle victime du séisme de la maison pour évacuer les enfants terrifiés. l’association votre bulletin s’apprête à accueillir à l’aéroport sa cousine du 12 janvier. Puis une deuxième secousse… Des lézardes de participation, accompagné germaine qui arrive du Canada. L’après-midi béantes grimpent jusqu’au plafond. Par d’un chèque (à retourner s’écoule dans la gaieté des retrouvailles. chance, les murs ne cèdent pas. avant le 1er avril 2010, voir Rolande, bientôt 60 ans, et sa mère Ita, Dehors, un silence blanc. Un épais brouil- p. 62). Montant de chaque 86 printemps, abreuvent leur hôte des der- lard de poussière empêche de voir à 2 mètres. PHOTOS : R. SCHMIDT/AFP POUR L’EXPRESS STYLES ticket : 10 €. Date du tirage, nières nouvelles d’Enfant haïtien mon frère, Puis des hurlements, des pleurs, des silhouettes le 7 avril 2010. Un moment la crèche qu’elles portent à bout de bras. Les enfarinées, qui errent sur l’avenue Chris- intense, signant aussi enfants jouent dans le patio, les bébés émer- tophe, hagardes. « Notre maison était l’une la communauté d’esprit qui Dans le patio de la maison, gent de leur sieste dans les dortoirs du des seules debout dans un quartier dévasté. les deux femmes ont aménagé nous réunit, vous, lecteurs, un centre préscolaire dans deuxième étage et les nounous préparent le Nous ne pouvons plus y habiter, mais, au et nous, rédaction de L’Express lequel elles accueillent tous souper qu’elles serviront, comme chaque moins, il nous reste la vie. » Le lendemain Styles, dans un même élan les « cabossés de l’existence ». jour, vers 18 heures. Quand soudain, quel- matin, c’est pourtant la mort qui frappe à la de générosité. G ques tours de trotteuse avant 17 heures : « Un porte : trois des sept jeunes adultes dont GGG 58 G 4/3/2010 4/3/2010 G 59
  2. 2. Haïti « Reconstruire au plus vite» L’association Pled’h espère – c’est ainsi qu’on appelle ici les nounous qu’un bâtiment d’un petit Jerry âgé de 8 ans, qui a fondé employées à l’année –, auscultés toutes les aux normes anti- l’association en 2007 avec sa sœur Morgane semaines par une pédiatre, hospitalisés si sismiques pourra Soularue et Sylviane Cauliez, également mère nécessaire. Certains d’entre eux fréquentent être construit adoptive de Robin, 8 ans, et Nedjie, 5 ans. un centre préscolaire aménagé dans la cour au plus vite Première mission d’urgence : maintenir à la périphérie de la crèche. Les grands sont éduqués, sco- de Port-au-Prince. coûte que coûte le maigre cordon sanitaire larisés et inscrits à l’université. Leur point et alimentaire avec la crèche. Deuxième mis- Rolande Lafontant commun ? Tous des cabossés de l’existence : sion : faciliter les démarches administratives GGG elle finance les études et assure l’héber- a renoncé à son son attention sur un berceau tapissé de abandonnés, orphelins, handicapés, grave- pour rapatrier les enfants déjà détenteurs métier d’avocate gement dans un appartement situé à pour reprendre prescriptions médicales. Sous un drap, inerte, ment malades, anciens délinquants ou d’un passeport avant le séisme vers leurs quelques rues de là sont décédés dans l’ef- l’œuvre familiale. un nouveau-né sans parent connu. « Il va drogués… Leur destin ? Pour environ 20 % familles d’adoption en France. Troisième fondrement de leur immeuble. Un autre s’en La crèche- mourir », soupire l’infirmière. Le lendemain, d’entre eux, l’adoption. Pour les autres, la mission : rebâtir, ailleurs, loin du drame. En est sorti avec le fémur fracturé. Et puis il y orphelinat abrite Ita revient. Le bébé respire toujours. « Il avait réinsertion. plus grand, pour accueillir d’autres enfants a le père Lespinasse, que Rolande et Ita ten- aujourd’hui tellement envie de vivre que je l’ai emmené « Après une catastrophe naturelle, nous sinistrés, et aux normes antisismiques. « J’ai une soixantaine tent désespérément de contacter depuis la d’enfants et chez moi pour le soigner », confie-t-elle. Avec accueillons en moyenne une dizaine d’en- déjà visité trois terrains en périphérie de veille. Ce prêtre haïtien de 81 ans, figure de de jeunes adultes. son mari, ils ont déjà cinq filles et trois fants. Mais après le séisme du 12 janvier, il Port-au-Prince. Il faut maintenant construire Port-au-Prince et professeur de droit canon, garçons. Qu’à cela ne tienne : ils sont prêts y a eu un afflux trop massif. Nous n’avons au plus vite, car les enfants vivent dehors avait légué en 1980 la maison de sa famille à nourrir une neuvième bouche. Trois jours pu accepter personne, car nous n’avions plus dans la poussière de béton et dorment à la pour accueillir la crèche. Elles ne tarderont plus tard, l’enfant est rétabli. C’est décidé, suffisamment de vivres pour nous ni de place belle étoile », s’indigne Annelise Arsant. pas à apprendre qu’il a perdu la vie sous ils en accueilleront d’autres. L’hôpital lui dans notre patio, qui a été transformé en Comme pour ajouter au malheur, une les ruines de son séminaire. « Pour honorer confie de nouveaux nourrissons abandon- dortoir à ciel ouvert », se désole Rolande. Rolande Lafontant première nuit de pluie, le 10 février dernier, – ici, avec sa mémoire, il faut continuer à vivre », affirme nés. Bientôt, elle n’aura plus de place dans Celle qui est connue en ville pour ne jamais un gendarme de a fait remonter les odeurs de cadavres, et Rolande. « Continuer à vivre » pour dire « sur- sa maison transformée en nursery. Elle se se lamenter s’est fendue, trois semaines après la sécurité civile – d’im menses nuées de mouches laissent vivre » : cette avocate au charisme débor- prend alors à rêver, avec le père Lespinasse, la catastrophe, d’un SOS sans précédent. Les a dû lancer planer le risque d’un nouveau désastre sani- dant n’a, dans ce chaos, plus d’autre défense d’un endroit plus grand. Ensemble, ils sou- médicaments et les produits de première un SOS devant taire… Une première averse, trop précoce, le manque cruel lèvent des montagnes en France et en Amé- nécessité viennent à manquer cruellement. pour rappeler que la saison des pluies com- de médicaments rique du Nord pour récolter des fonds des- Mais elle ne voit toujours rien venir : aucune mence en mai. G “Le mot de maison a un sens, tinés à financer une structure adaptée, qui aide de l’Etat haïtien, débordé ; tout juste et de vivres. La rédaction car les enfants que nous sera d’emblée reconnue par l’Etat haïtien. Crèche ? Orphelinat ? Foyer ? « Même si quelques couvertures pour bébés de la part de l’Unicef. La première bouée de sauvetage accueillons n’en ont jamais eue” nous n’avons plus de toit, je préfère encore le mot “maison”, car les enfants que nous dans cet océan de détresse ? 31 colis de mé- dicaments, de vitamines, de lait, de viande accueillons n’en ont jamais eu, explique en conserve, de purifiants d’eau… expédiés que l’euphémisme. Une façon de s’immu- Rolande, qui habite avec eux au quotidien. par Pled’h (Pour les enfants d’Haïti), une niser pour celle qui a fait le choix radical, en On est là pour subvenir à leurs besoins mais petite association française qui se débat pour 1994, de tourner la page de vingt ans de surtout pour leur donner de l’amour et un venir en aide à Rolande et aux enfants. confort bourgeois au Québec pour prendre avenir. » Ils sont une soixantaine. Une tren- « En temps normal, notre engagement le relais de l’œuvre familiale commencée taine d’enfants et une trentaine d’adultes de consiste à acheter des fournitures scolaires quarante ans plus tôt. moins de 30 ans. Le plus jeune, Rénald, arrivé pour la rentrée des classes, à offrir des ca- C’était en août 1969. Engagée dans la vie cinq jours avant le séisme, a 2 mois. La plus deaux pour Noël, à envoyer des vaccins ou religieuse de sa paroisse, Ita, la mère de âgée, Martine, a 30 ans ; elle est secrétaire à remplacer un ordinateur défectueux… Rolande, effectue une visite pastorale à et a fait son retour à la maison d’accueil après Mais devant le drame qui se joue en Haïti, l’hôpital de l’université d’Etat. Au hasard que son domicile a été détruit. Les petits les besoins sont devenus immenses », ex- d’une chambre bondée de patients, elle porte sont choyés par une dizaine de gardiennes plique Annelise Arsant, maman adoptive 60 G 4/3/2010 4/3/2010 G 61
  3. 3. R. SCHMIDT/AFP POUR L’EXPRESS STYLES Participez à la tombola Pour les enfants d’Haïti* dont est partenaire Plus de 150 lots d’exception à gagner. 10 le ticket. Tirage au sort le 7 avril 2010. L I S T E D E S L O T S q 1 séjour pour deux + q 2 tabourets de bar, au Tiara Yaktsa Hôtel, q 1 déjeuner pour deux q 1 vase par Fx Bolléry Sentou (145 €) 3soins Royal Thalasso Cassina (760 €) à Cannes (450 €) à l’hôtel Lancaster, + 1 paire de taies d’oreil- q 4 produits Gamme Barrière, à La Baule (1 630 €) q 1 sac en cuir, Kenzo (760 €) q 4 flacons de Cologne, à Paris (300 €) ler par Matali Crasset, Prodigy Re-Plasty high, q 1 sac vernis noir, q 1 bracelet 6 tours en cuir Christian Dior (450 €) q 1 sac en cuir + 1 pochette, Domeau et Pérès (200 €) Biotherm (135 €) Versace (1 600 €) et argent, Tod’s (750 €) q 3 produits de soins Stéphane Verdino (300 €) q 1 boule + 1 parfum, q 1 pull marinière, q 1 salon de jardin, q 1 séjour de deux nuits Homme High Recharge, q 1 écharpe « snood » Annick Goutal (200 €) The Kooples (135 €) Sifas (1 585 €) pour deux au Club Med de Helena Rubinstein (445 €) en laine et cachemire, q 1 tapis de Manish Arora, q 1 eau de parfum + crème q 1 bouteille de cham- Palmyre Atlantique (700 €) q 1 sac, Chloé (440 €) Burberry (295 €) Trois Suisses (199 €) douche Tuberose Garde- pagne Yellowboam, q 1 sac cabas en cuir façon q 1 sac, Mysuelly (440 €) q 1 couvre-lit en soie, q 1 robe, Antik Batik (195€) nia Private Collection, Veuve Cliquot (1 500 €) crocro, Paule Ka (680 €) q 5 sacs en cuir croco, Caravane (290 €) q 1 lot de 4 soins Estée Lauder (135 €) q 1 coffret Prestige du q 1 sac en toile Mono- Séquoia (435 € l’un) q 1 sac en cuir, Premium, Caudalie (195 €) q 1 parfum + 1 crème pour parfum Essence, Narcisso gram, Louis Vuitton (670 €) q 1 étole en cachemire et Gérard Darel (290 €) q 1 coupe de cheveux, le corps Lalique (127 €) Rodriguez (1 400 €) q 1 veste en cuir, top en soie, Jimmy Choo (425 €) q 2 chemises en jean, IKKS Massato (195 €) q 1 suspension bambou, q 1 nuit pour deux à l’hôtel soie et short, Maje (637 €) q 1 blouson en cuir, (homme et femme) (260 €) q 1 dîner pour deux Autour du monde (122 €) Edouard-VII, à Paris (1 300 €) q 1 lampe Tolomeo, Swildens (390 €) q 1 fauteuil Mr Impossible au Spoon d’Alain Ducasse, q 2 produits de beauté, q 1 sac Adjani, Lancel Artémide (636 €) q 1 sac cabas en daim, Kartell, Silvera (256 €) à Paris (190 €) By Terry (120 €) (1 250 €) q 1 bougeoir « Our Fire », ba & ch (380 €) q 1 sac maxi cabas Arti- q 5 « Pasta Pot » de Patrick q 1 coffret spa et bien-être q 1 sac Lowry, Burberry Baccarat (605 €) q 1 parka femme, tude, Longchamp (255 €) Jouin, Alessi (185 € le lot) pour une personne (1 195 €) q 1 nuit pour deux à l’hôtel Sandro (375 €) q 3 produits de beauté, q1 bougie, au Wonderbox (119,90 €) q 1 lampe Cadmo, Méridien de Paris (597 €) q 1 monture solaire, Viktor & Rolf (254 €) Aqua Di Parma (185 €) q 1 coffret de 5 produits Artémide (1 110 €) q 1 valise en cuir et sa Lafont (374 €) q 4 lots de 2 parfums q 1 collier Jasmine White de beauté bio, q 1 sac en cuir, Anne- pochette Lolita Lempicka, q 3 sautoirs en laiton doré, Thierry Mugler (250 € le lot) Moss, Estée Lauder (180 €) Melvita (113,70 €) Valérie Hash (1 100 €) Delsey (590 €) Hervé Van der Straeten q 1 dîner pour deux q 1 collier Azzaro (180 €) q 1 chaise Supernatural q 1 sac en cuir rouge, Yves q 5 produits de soins Re- (à partir de 360 € pièce) au restaurant du Bristol, q 1 caisse de 12 bouteilles Moroso, Silvera (113 €) Saint Laurent (1 095 €) Nutriv, Estée Lauder (589 €) q 3 tables basses ENO à Paris (250 €) saint-émilion grand cru q 4 produits Rituel d’huile, q 1 sac Pandora en cuir, q 1 commode Louis XV, (350 € l’une) q 1 lampe Miss K Philippe Château Béard (180 €) Biotherm (108 €) Givenchy (990 €) Moissonnier (550 €) q 1 sac tricoté, Starck, FLOS (250 €) q 1 robe, q 3 produits de beauté, q 3 produits de soins q 4 produits de soins Gérard Darel (350 €) q 1 tabouret doré, XO (249 €) Claudie Pierlot (175 €) By Terry (102 €) L’Or de Vie, Christian Généfique, Lancôme (535 €) q 6 produits Top Secret, Yves q 1 élément à tiroir q 3 produits de beauté, q 1 coffret restaurant Dior Parfums (950 €) q 1 nuit pour deux et Saint Laurent Beauté (347 €) série PS, Ikea (249 €) Giorgio Armani (175 €) pour deux personnes q 1 cahier Kelly Secret, 1 dîner au Jardin des Sens, q 1 sac à main en cuir, q 1 chaise Surpil, q 3 produits La Parisienne, au Wonderbox (99,90 €) Hermès (910 €) à Montpellier (530 €) Jamin Puech (340 €) Merci (245 €) Yves Saint Laurent (170 €) q 1 jean, Comptoir q 1 vase en verre de Mura- q 6 produits solaires q 1 trench homme, q 1 lampe Design House q 2 montres, des cotonniers (90 €) no, Christian Ghion (900 €) Re-Nutriv Sun Suprême, Sandro (340 €) Stockholm, L’Air de rien & Toywatch (165 € l’une) q 1 blouse en coton, q 8 produits de soins Estée Lauder (521 €) q 1 sac en toile et cuir, Les 1000 feuilles (240 €) q 1 eau de parfum Comptoir et maquillage, q 5 week-ends en Relais Hogan (335 €) q 1 fauteuil Louis Ghost + 2 soins Sensuous, des cotonniers (75 €) Shu Uemura (874 €) & Châteaux (500 € l’un) q 2 produits de beauté, Kartell, Silvera (233 €) Estée Lauder (165 €) q 2 cartes Très Bon cadeau, q 1 nuit pour deux à q 1 sac en toile et cuir, Armani Privé (330 €) q 2 parfums Azzaro q 2 produits Opium, Yves L’Atelier des chefs l’hôtel Radisson Blu, Ralph Lauren (495 €) q 2 lots de 3 parfums, Thierry et Thierry Mugler (231 €) Saint Laurent beauté (162 €) (72 € l’une) à Marseille (850,45 €) q 1 paire de chaussures Mugler (326,50 € le lot) q 3 parfums Hypnôse q 1 plateau en argent, q 5 ensembles de lingerie q 1 bracelet Cœur, en cuir, Roger Vivier (490 €) q 1 trousse en cuir, Senses, Trésor in love, Christofle (155 €) Princesse Tam Tam Dinh Van (850 €) q 1 veste, Paul & Joe (480 €) Jimmy Choo (325 €) Trésor, Lancôme (205 €) q 1 bon d’achat pour une (68 € l’un) q 1 paire de chaussures q 1 sac, Max Mara (469 €) q 3 coussins Livingstones, q 5 bons d’achat, tenue Mango (150 €) q 1 broche en céramique Kléber, Pierre Corthay q 1 invitation pour deux Smarin (319 €) Gant (200 € l’un) q 1 purificateur d’air, or, Chanel Bottier (850 €) à l’Opéra Garnier (469 €) q 1 sac en toile, q 3 aspirateurs DC31, Andréa (149 €) q 1 foulard en soie, Chanel q 1 collier « Oui », q 1 nuit pour deux à Paul Smith (310 €) Dyson (200 € l’un) q 3 produits q 1 coffret maquillage Dior joaillerie (820 €) l’hôtel Montalembert, q 1 nuit pour deux au q 1 vase Astier de Villatte, La nuit de l’homme, Aqualumière, Chanel q 1 sac en toile, à Paris (450 €) Tiara Mirama Beach L’Air de rien & Les 1000 Yves Saint Laurent (146 €) q 1 paire de solaires noire Pierre Hardy (780 €) q 1 nuit pour deux Hôtel, à Cannes (300 €) feuilles (200 €) q 1 miroir Constellation, et strass, Chanel (prix n.c.) * Association soutenant la maison d’accueil Enfant haïtien mon frère, à Port-au-Prince. La totalité des bénéfices de cette tombola est destinée à la reconstruction de la maison d’accueil. Règlement disponible sur Lexpress.fr ou sur demande écrite à l’association : Pour les enfants d’Haïti, BP 36, 13370 Mallemort. Règlement déposé chez Me Simonin, huissier de justice à Paris. Arrêt de la participation le 1er avril à midi. ¢ BULLETIN DE PARTICIPATION POUR LES ENFANTS D’HAÏTI Nom .................................................................................................................................................................................... Prénom ........................................................................................................................................…… Adresse .....................................................................................................................................................................................................................................................................................................................……………………….. Code postal ........................................………………………………………… Ville ...................................................................................................................................................................................................………………………....... Tél. ........................................….……………….……………….……………….……… Adresse e-mail …………………….……………….……………….……………….……………….……………….……………….…………………………………………………………....… ES 3061 Règlement à effectuer par chèque à l’ordre de l’association Pour les enfants d’Haïti et à envoyer avant le 1er avril 2010 avec ce bulletin ou sa photocopie à Pour les enfants d’Haïti, BP 36, 13370 Mallemort BULLETIN TÉLÉCHARGEABLE ET DÉTAIL DES LOTS SUR WWW.LEXPRESS.FR

×