10 idées fausses sur
la virtualisation VMware




        VMware a formulé un certain nombre
        d’allégations à l’enc...
Idée fausse n° 1 - Microsoft                        autrement dit un produit jeune, peu fiable
                           ...
10 idées fausses sur la virtualisation VMware



Idée fausse n° 6 - VMware                            produits VMware par ...
réelles, à les redimensionner en fonction de                                             Idée fausse n° 10 - Vous
        ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les 10 IdéEs Fausses Sur La Virtualisation

1 734 vues

Publié le

Publié dans : Technologie, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 734
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
42
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les 10 IdéEs Fausses Sur La Virtualisation

  1. 1. 10 idées fausses sur la virtualisation VMware VMware a formulé un certain nombre d’allégations à l’encontre des produits de virtualisation de Microsoft® pour tenter de positionner ses offres comme plus compétitives et plus peformantes. Mais les arguments de VMware ne tiennent pas. Découvrez pourquoi. La preuve en détails et en images : www.microsoft.com/vmwarecompare
  2. 2. Idée fausse n° 1 - Microsoft autrement dit un produit jeune, peu fiable et peu évolutif. Totalement faux ! Nous ne propose pas de capacités sommes tellement sûrs de sa fiabilité que nous de migration dynamique. exécutons notre site Web TechNet, ainsi que de nombreux autres sites Microsoft sur Hyper-V. En VMware a déclaré que Microsoft ne proposait fait, l’un de nos clients exécute 4500 machines pas et ne proposera jamais de capacités de virtuelles sur Hyper-V. Nous vous invitons à lire migration dynamique. Faux ! Une fonctionnalité de nombreux témoignages clients sur Hyper-V, de migration dynamique est intégrée à en cliquant sur http://www.microsoft.com/ Windows Server® 2008 R2 Hyper-V™ et virtualization/casestudies/default.mspx Microsoft® Hyper-V Server 2008 R2, qui est un produit de virtualisation de serveur autonome et gratuit reposant sur un hyperviseur. Cette fonctionnalité est comparable à celle Idée fausse n° 4 - Hyper-V offerte par VMware VMotion. Elle vous permet de déplacer des machines virtuelles (VM) n’est pas très performant. d’un hôte physique à un autre, sans occasionner Complètement faux ! Les performances de de temps d’arrêt perceptible. Hyper-V ont été démontrées par des tests indépendants et des déploiements client en situation réelle. Dans tous les cas, il a obtenu Idée fausse n° 2 - Windows des scores élevés homogènes et au moins égaux à ceux de VMware ESX. Dans certains Server ne comporte pas de domaines, Hyper-V est même plus rapide que systèmes de fichiers de cluster. VMware (notamment lors des opérations de disque). Computerworld a ainsi indiqué que les Encore faux ! Microsoft a doté Windows opérations d’E-S (entrée-sortie) par seconde Server 2008 R2 d’une nouvelle fonctionnalité étaient « impressionnantes » et ZD Net a étonnante : les volumes partagés de cluster, déclaré que « Hyper-V est un outil simple et qui non seulement offrent la plupart des ultra-performant pour virtualiser des hôtes avantages des systèmes de fichiers de cluster, Wintel ». mais qui s’intègrent également aux systèmes d’administration Windows® existants. Par exemple, vous pouvez exposer un seul numéro d’unité logique (LUN) pour l’ensemble des Idée fausse n° 5 - VMware hôtes, visualiser toutes vos VM en un clin d’œil et les organiser dans des sous-dossiers. Vous ESX ne prend pas de place. pouvez même basculer la charge d’un serveur VMware prétend que l’encombrement disque sur une VM plutôt que sur l’espace de stockage. d’ESX est si faible qu’il est possible de le faire tenir sur une clé USB. Faux ! En réalité, il faut nettement plus de 32 Mo de mémoire pour Idée fausse n° 3 - Hyper-V exécuter VMware ESX. En fait, il requiert à peu près la même capacité mémoire que Hyper-V. est une version 1.0. VMware prétend que la technologie de virtualisation Hyper-V n’est qu’une version 1.0 —
  3. 3. 10 idées fausses sur la virtualisation VMware Idée fausse n° 6 - VMware produits VMware par rapport à la suite Microsoft System Center — autrement dit VMM, mais aussi supporte quasiment tous Operations Manager, Configuration Manager les matériels. et Data Protection Manager. Vous constaterez ainsi non seulement que la suite System Center VMware prétend qu’il est le seul fournisseur intégrée réunit toutes les fonctionnalités offertes de plates-formes de virtualisation à supporter par les différents produits VMware, mais qu’elle autant de matériels en s’appuyant sur des est la seule solution capable de gérer à la fois des études comparatives avec deux autres machines physiques et des machines virtuelles éditeurs — mais bizarrement pas Microsoft. Microsoft et VMware – à un coût inférieur. Toujours faux ! Si VMware avait inclus Microsoft propose réellement une gestion Microsoft, il ne serait plus en tête de liste. de bout en bout. En effet, Hyper-V est un composant du système d’exploitation Windows Server. À ce titre, il supporte l’ensemble des matériels et des pilotes actuellement pris en charge par Windows : Idée fausse n° 8 - VMware réseau, stockage, adaptateurs de bus hôte peut accueillir deux fois plus (HBA), ports iSCSI (Internet Small Computer System Interface, etc. Hyper-V peut s’exécuter de machines virtuelles sur sur plusieurs plates-formes, notamment sur son hyperviseur. des ordinateurs portables comme le montre notre système de démo. Hyper-V offre le Memory Overcommit est une fonctionnalité même support que Windows parce qu’il s’agit VMware qui permet d’allouer davantage de précisément d’un composant Windows. mémoire à vos machines virtuelles. Il faut avouer qu’elle peut être très utile dans certaines situations, notamment lorsque vous avez besoin de démarrer plusieurs VM qui n’utilisent pas Idée fausse n° 7 - VMware cette quantité de mémoire. Par contre, les propose des capacités performances des VM risquent vite d’en pâtir si les VM utilisent effectivement cette mémoire, d’administration supérieures. mais que vous dépassez la capacité de mémoire VMware aime comparer les capacités physique réelle. Pour faire ses comparaisons d’administration de ses produits de de Memory Overcommit, VMware utilise virtualisation à ceux de Microsoft. Il regroupe généralement un rapport théorique de 2:1 ses produits vCenter et ESX, ainsi que ses outils signifiant que vous pouvez accueillir deux fois de sauvegarde consolidés et divers outils, puis plus de VM sur un système VMware par les compare à Microsoft System Center Virtual rapport à un système comparable (de marque Machine Manager (VMM) 2008. Pourtant, Microsoft ou autre). Ce rapport va dans VMM n’est qu’un représentant de la famille le sens des arguments de prix de VMware. d’outils System Center qui gère la virtualisation. Mais en réalité, les clients ne constatent pas de La gestion de la virtualisation étant distillée tels rapports. Si vous souhaitez connaître à travers l’ensemble de la suite System Center, la suite de l’histoire, téléchargez notre livre la comparaison de VMware revient à comparer blanc à l’adresse http://www.microsoft.com/ une pomme à un quartier de pomme. Pour une vmwarecompare. L’approche la plus efficace évaluation réaliste, il faut examiner la série de consiste à optimiser les fonctionnalités des VM
  4. 4. réelles, à les redimensionner en fonction de Idée fausse n° 10 - Vous la capacité mémoire disponible et à utiliser des outils comme System Center pour les optimiser avez besoin de VMware et les placer de manière dynamique sur l’hôte pour virtualiser votre le plus approprié. Ce n’est que de cette façon que vous pourrez tirer le plus de bénéfices infrastructure. de vos ressources physiques et virtuelles. VMware prétend que vous ne pourrez pas virtualiser votre infrastructure avec d’autres solutions. Aujourd’hui, nous vous démontrons Idée fausse n° 9 - VMware que vous n’avez pas besoin de VMware pour faire de la virtualisation. En fait, choisir VMware est moins cher. revient à payer une taxe de virtualisation. Si on évalue des solutions Microsoft et VMware Avec VMware, vous avez quatre couches à comparables, il apparait souvent que les virtualiser : le matériel, le système d’exploitation, solutions VMware coûtent trois à cinq fois plus les applications et les solutions VMware. cher que les solutions Microsoft. Pourtant, Alors qu’avec Microsoft, la virtualisation est VMware affirme que les coûts sont plus ou déjà intégrée aux applications Windows et moins identiques. Comment VMware parvient-il à la suite System Center. Vous n’avez donc que à cette conclusion ? En fait, il s’appuie sur ses trois couches à virtualiser : le matériel, le système déclarations Memory Overcommit et tente d’exploitation et les applications. Pourquoi d’influencer l’acheteur en ne lui montrant choisir VMware alors que vous devrez virtualiser non pas le prix par hôte, mais seulement le une couche de plus, autrement dit une couche prix par application. Pourtant, VMware et supplémentaire en termes de complexité, Microsoft calculant leurs prix en fonction du de problèmes de sécurité, mais aussi de coûts ? boîtier physique, cette comparaison n’est pas En choisissant Windows, vous virtualisez valable. Pour sa comparaison, VMware ne une couche de moins, mais vous avez toutes tient pas compte de ce que le client achète, les technologies en main pour virtualiser ni de la façon dont il l’achète. Puis, il compare et simplifier votre environnement. également son produit VI Foundation d’entrée de gamme par rapport à la solution d’entreprise Les solutions de virtualisation Microsoft sont de Microsoft dans le but d’exagérer les supérieures à celles proposées par VMware. différences de prix. Pour être représentative, Nos solutions réunissent les fonctionnalités et la comparaison doit être effectuée au cas par les capacités dont vous avez besoin pour gérer cas selon la configuration et les besoins de votre infrastructure IT – des postes de travail au chacun. Là, vous verrez réellement la valeur datacenter. Sans couche de virtualisation, ajoutée des solutions Microsoft. ni coûts supplémentaires, le constat est clair. Téléchargez Windows Server 2008 R2 avec technologie de virtualisation préintégrée Hyper-V à l’adresse www.microsoft.com/windowsserver2008/en/us/R2.aspx ou téléchargez Microsoft Hyper-V Server 2008 R2, l’hyperviseur autonome gratuit qui inclut des capacités de migration dynamique et de mise en cluster, à l’adresse http://www.microsoft.com/hyper-v-server/en/us/default.aspx © 2009 Microsoft Corporation. Tous droits réservés. Ce document est fourni à titre informatif uniquement. MICROSOFT N’ACCORDE AUCUNE GARANTIE, EXPRESSE OU TACITE, PAR LE BIAIS DE CE DOCUMENT. Microsoft, Hyper-V, Windows et Windows Server sont des marques déposées du groupe de sociétés Microsoft. Toutes les autres marques sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.

×