ALTIDOR NICOLE YOLETTE, DIRECTRICE GÉNÉRALE 
29 OCTOBRE 2014 
CONSEIL DE GOUVERNEMENT, PRIMATURE 
PORT-AU-PRINCE, HAÏTI 
V...
L’ENVIRONNEMENT 
NOUS FORME, NOUS DÉFORME ET NOUS TRANSFORME AU MOINS AUTANT QUE NOUS LE FORMONS, LE DÉFORMONS, LE TRANSFO...
3 
PLAN 
•DEFINITION DU CONCEPT DE L’ENVIRONNEMENT 
•DIAGNOSTIC DE L’ENVIRONNEMENT DE RIO A DATE 
•OBJECTIFS, STRATEGIES, ...
4 
DEFINITION DU CONCEPT 
LE CONCEPT SE RAPPORTE A TOUT CE QUI NOUS ENTOURE 
LE MILIEU DANS LEQUEL EVOLUE UN ORGANISME, IN...
DIAGNOSTIC DE L’ENVIRONNEMENT DE RIO A DATE 
FRACTURES SOCIALES, ECONOMIQUES ET POLITIQUES DEGRADATION ENVIRONNEMENTALE SE...
OBJECTIFS 
7 
FORMULER,ORIENTER ET FAIRE APPLIQUER LA POLITIQUE DU GOUVERNEMENT 
CHANGER DE PARADIGME VERS UNE SOCIETE I...
8 
STRATEGIES D’INTERVENTION 
I- BASER SES SERVICES PUBLICS SUR : CHANGEMENTS CLIMATIQUES, DEBOISEMENT, ASSAINISSEMENT, FO...
Secrétaire d’Etat 
MINISTRE 
Direction Générale 
12 Directions Techniques et Administratives Centrales + Unites 
10 Direct...
10 
DIX PROGAMMES DU PAE 
1.RENFORCEMENT DE LA CAPACITE DE LENVIRONNEMENT NATIONAL 
2.ENERGIE POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABL...
11 
AXES D’INTERVENTION PRIORITAIRES DU MDE 
•REBOISEMENT, REFORESTATION ET PROTECTION DES AIRES PROTÉGÉES 
•EDUCATION ENV...
12 
DIFFERENTS PANELS 
PANEL III: GOUVERNANCE ENVIRONNEMENTALE 
1.Presentation sur vermi- compostage dans le Sud-est 
2.Pr...
13 
TEMOIGNAGES DES BENEFICIAIRES 
TEMOIN PROTECTION MORNE L’HOPITAL 
•TEMOIN PROTECTION DE LA VILLE OUANOMINTHE 
•TEMOIN ...
EDUCATION ENVIRONNEMENTALE DANS LES CURRICULA ET DANS LES MEDIA 
 PROGRAMMES DE SURVEILLANCE SISMIQUE, DE CONTRÔLE DES R...
15
Présentation du Ministère de l’Environnement lors du Conseil du Gouvernement. Vue d’ensemble de la situation environnement...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Présentation du Ministère de l’Environnement lors du Conseil du Gouvernement. Vue d’ensemble de la situation environnementale d’Haïti et plan d’interventions pour un développement durable. 29 octobre 2014, Haïti.

770 vues

Publié le

Présentation du Ministère de l’Environnement lors du Conseil du Gouvernement. Vue d’ensemble de la situation environnementale d’Haïti et plan d’interventions pour un développement durable. 29 octobre 2014, Haïti.

Publié dans : Environnement
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
770
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
18
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Présentation du Ministère de l’Environnement lors du Conseil du Gouvernement. Vue d’ensemble de la situation environnementale d’Haïti et plan d’interventions pour un développement durable. 29 octobre 2014, Haïti.

  1. 1. ALTIDOR NICOLE YOLETTE, DIRECTRICE GÉNÉRALE 29 OCTOBRE 2014 CONSEIL DE GOUVERNEMENT, PRIMATURE PORT-AU-PRINCE, HAÏTI VUE D’ENSEMBLE DE LA SITUATION ENVIRONNEMENTALE D’HAITI ET PLAN D’INTERVENTIONS POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE MINISTERE DE L’ ENVIRONNEMENT
  2. 2. L’ENVIRONNEMENT NOUS FORME, NOUS DÉFORME ET NOUS TRANSFORME AU MOINS AUTANT QUE NOUS LE FORMONS, LE DÉFORMONS, LE TRANSFORMONS DANS CETTE LATITUDE DE RÉCIPROCITÉ ACCEPTÉE OU REFUSÉE SE JOUE NOTRE RAPPORT AU MONDE. DANS CET ESPACE TEMPS- FRONTIÈRE S’ÉLABORENT LES FONDEMENTS DE NOS ACTES ENVERS L’ENVIRONNEMENT. 2 (Cottereau,1999)
  3. 3. 3 PLAN •DEFINITION DU CONCEPT DE L’ENVIRONNEMENT •DIAGNOSTIC DE L’ENVIRONNEMENT DE RIO A DATE •OBJECTIFS, STRATEGIES, CADRE LEGAL ET STRUCTURE ORGANISATIONNELLE DU MDE •DIX PROGRAMMES DU PAE •AXES D’INTERVENTION PRIORITAIRES DU MDE •DIFFERENTS PANELS ET TEMOIGNAGES DES BENEFICIAIRES •CONCLUSION ET PERSPECTIVES
  4. 4. 4 DEFINITION DU CONCEPT LE CONCEPT SE RAPPORTE A TOUT CE QUI NOUS ENTOURE LE MILIEU DANS LEQUEL EVOLUE UN ORGANISME, INCLUANT L'AIR, L'EAU, LA TERRE, LA FLORE, LA FAUNE, LES ÊTRES HUMAINS ET LEURS INTERRELATIONS. DICTIONNAIRE DE L’ENVIRONNEMENT LE SOMMET DE RIO LE DÉFINIT COMME UN BIEN COMMUN. IL ETABLIT UNE RELATION DIRECTE ENTRE LES PROBLÈMES ÉCOLOGIQUES ÉCONOMIQUES ET SOCIAUX . L’ENVIRONNEMENT DEVIENT L’UN DES TROIS PILIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE
  5. 5. DIAGNOSTIC DE L’ENVIRONNEMENT DE RIO A DATE FRACTURES SOCIALES, ECONOMIQUES ET POLITIQUES DEGRADATION ENVIRONNEMENTALE SE TRADUISANT PAR DES PERTES SPECTACULAIRES: EN BIODIVERSITE, EN VIES HUMAINES ET EN PATRIMOINE CULTUREL (EX PLANTES MEDICINALES) PAR LA DESTRUCTION DES INFRASTRUCTURES ECONOMIQUES AVEC DES CONSEQUENCES DESASTREUSES SUR LA RICHESSE NATIONALE BASES DE LA CREATION DU MDE EN 1994 •CONFERENCE DE TBILISSI ET DE RIO •PLAIDOYER DES ASSOCIATIONS ECOLOGIQUES DU PAYS
  6. 6. OBJECTIFS 7 FORMULER,ORIENTER ET FAIRE APPLIQUER LA POLITIQUE DU GOUVERNEMENT CHANGER DE PARADIGME VERS UNE SOCIETE INFORMEE, CONSCIENTISEE ,RESPONSABILISEE SUR LE PLAN ENVIRONNEMENTAL PAR L’ERE RENVERSER LA DEGRADATION PAR L’AMENA- GEMENT, LA SURVEILLANCE GARANTISSANT LES INVESTISSEMENTS, LA CROISSANCE DURABLE ET UN CADRE DE VIE AMELIORE. LE PAE DE 1999 ET LE DECRET CADRE DE 2006, BOUSSOLES DE LA POLITIQUE ENVIRON- NEMENTALE ET DES OBJECTIFS DU MDE
  7. 7. 8 STRATEGIES D’INTERVENTION I- BASER SES SERVICES PUBLICS SUR : CHANGEMENTS CLIMATIQUES, DEBOISEMENT, ASSAINISSEMENT, FORMATION III-RENFORCER: COOPERATION INTERNATIONALE, SUD-SUD, PARTENARIAT PUBLIC-PRIVE, PUBLIC COLLECTIVITES TERRITORIALES, SYNERGIE INTERINSTITUTIONNELLE VI- UTILISER LES OUTILS: SURV ENV, ERE, EIE, ONEV, TABLE SECTORIELLE EN VUE DE PROTEGER LES INVESTISSEMENTS II- INVESTIR DANS LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT DE LA MONTAGNE A LA MER COMME MOYEN DE DEFENSE DU TERRITOIRE ET DE LA PROTECTION DU CITOYEN IV-PRATIQUER GESTION DE PROXIMITE CENTRAL DEPARTEMENTAL COMMUNAL, INSULAIRE V- PROMOUVOIR DES ALTERNATIVES DE SUBSISTANCE D’ADAPTATION ET DE RESILENCE COMMUNAUTAIRE
  8. 8. Secrétaire d’Etat MINISTRE Direction Générale 12 Directions Techniques et Administratives Centrales + Unites 10 Directions Départementales Secrétariat Technique Dir. Generale Secretariat Ministre Cabinet STRUCTURE ORGANISATIONELLE 2 Bureaux insulaires
  9. 9. 10 DIX PROGAMMES DU PAE 1.RENFORCEMENT DE LA CAPACITE DE LENVIRONNEMENT NATIONAL 2.ENERGIE POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE 3.EDUCATION ENVIRONNEMENTALE POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE 4.CONSERVATION ET UTILISATION DURABLE DE LA DIVERSITÉ BIOLOGIQUE 5.GESTION DES BASSINS VERSANTS STRATÉGIQUES 6.GESTION INTÉGRÉE DES ZONES COTIÈRES ET MARINES 7.ASSAINISSEMENT DE L’ENVIRONNEMENT 8.GESTION DES CATASTROPHES ET DÉSASTRES NATURELS 9.SUPPORT AUX ACTIVITÉS RELATIVES AU DÉVELOPPEMENT DURABLE/POPULATION ET ENVIRONNEMENT 10.SUPPORT À L’EXPLOITATION DES MINES ET CARRIÈRES
  10. 10. 11 AXES D’INTERVENTION PRIORITAIRES DU MDE •REBOISEMENT, REFORESTATION ET PROTECTION DES AIRES PROTÉGÉES •EDUCATION ENVIRONNEMENTALE •SURVEILLANCE ENVIRONNEMENTALE •GESTION DES CRUES ET PROTECTION DES COMMUNAUTÉS VULNÉRABLES •LUTTE CONTRE LES POLLUTIONS •COOPÉRATION INTERNATIONALE ET TRANSFRONTALIÈRE
  11. 11. 12 DIFFERENTS PANELS PANEL III: GOUVERNANCE ENVIRONNEMENTALE 1.Presentation sur vermi- compostage dans le Sud-est 2.Présentation dans le Sud PANEL II: ACTIONS DE PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT 1.Reboisement et reforestation 2.Aires protegées 3.Environnement transfrontalier 4.Pollution /cadre de vie et assainissement 5.Surveillance Environnementale 6.Ėtude d’Impact Environnementale PANEL IV: ENVIRONNEMENT PATRIMOINE CULTUREL 1.Avantages plantes médicinales 2.Anthropologie/culture 3.Adaptation à la science moderne PANEL I: RENFORCEMENT DE CAPACITE,COOPERATION INTERNATIONALE 1.Aménagement du territoire 2.Changements climatiques 3.Désertification 4.Ozone 5.Biodiversité
  12. 12. 13 TEMOIGNAGES DES BENEFICIAIRES TEMOIN PROTECTION MORNE L’HOPITAL •TEMOIN PROTECTION DE LA VILLE OUANOMINTHE •TEMOIN PROTECTION DE PETIT GOAVE •BENEFICIAIRE VENTE DE SEMENCES •TECHNICIEN BENEFICIAIRE EQUIPEMENT CONTROLE FRIGORIFIQUE •BENEFICIAIRE EDUCATION ENVIRONNEMENTALE •BENEFICIAIRE REHABILITATION AIRE PROTÉGÉE •BÉNÉFICIAIRE DU PROJET CORRIDOR BIOLOGIQUE
  13. 13. EDUCATION ENVIRONNEMENTALE DANS LES CURRICULA ET DANS LES MEDIA  PROGRAMMES DE SURVEILLANCE SISMIQUE, DE CONTRÔLE DES RESSOURCES HYDRIQUES POURSUITE CAMPAGNE NATIONALE DE REBOISEMENT ET DE PROTECTION DES AIRES PROTEGES CAMPAGNE DE SENSIBILISATION SUR DES ENERGIES ALTERNATIVES/PROMOTION DE CHARBON ISSU DU RECYCLAGE EIE DANS LES POLITIQUES, LES PROGRAMMES DE DEVELOPPEMENT. MISE EN PLACE DU BNEEN RENFORCEMENT DÉPLOIEMENT DES AGENTS DE SURVEILLANCE ENVIRONNEMENT GESTION DES CRUES/ MESURES INCITATIVES A LA RESPONSA- BILISATION ET PARTICIPATION DES CITOYENS, A LA RESILIENCE: AUX CONSEQUENCES DES CATASTROPHES NATURELLES PERSPECTIVES
  14. 14. 15

×