Asperges vs. CancerAsperges vs. Cancer
Traduction à partir d’un diaporama reçu en espagnolDel Artículo "Espárragos para el cáncer"publicado en la revista Noticia...
Je suis spécialisé dans la chimie au sujet de la relation entrelalimentation et la santé depuis 50 ans.Il y a quelques ann...
Cas No. 1Un homme désespéré avec la maladie de Hodgkin (cancer des ganglionslymphatiques), À l’intérieur d’un an après avo...
Un commerçant performant de 68 ans souffrait dun cancer de la vessie depuis16 ans. Après des années de traitement médical ...
Un homme avait un cancer dupoumon. Le 5 Mars 1971, il a étéopéré et on a trouvé un cancer dupoumon si répandue que ce néta...
Cas No. 4Une femme qui a lutté pendant des annéescontre le cancer de la peau. Elle avaitfinalement développé différents ca...
Létude intitulée «The Elements of Materia Medica», publié en 1854 par unprofesseur à lUniversité de Pennsylvanie a déclaré...
Il existe de nombreux autres cas, mais lecorps médical interfère en ne voulantpas que nous obtenions les dossiers.Cest pou...
Mettez les asperges cuites dans unmélangeur et réduire en purée pourêtre conserver au réfrigérateur.Donnez au patient 4 cu...
En tant que biochimiste, je suis convaincue que le vieil adage: «Ce qui peutguérir peut aussi prévenir.» En se basant sur ...
Les asperges contiennent une bonne quantité de protéines appeléeshistones, qui est censé activer le contrôle de la croissa...
Les asperges sont riches en élémentsnutritifs et faibles en calories, sodium et encholestérol.Elles sont une excellente so...
F i nTranscripción del texto a formato de Powerpoint, cortesía de Carlos RangelTranscripción del texto a formato de Powerp...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Asperges vs cancer

465 vues

Publié le

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
465
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
81
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Asperges vs cancer

  1. 1. Asperges vs. CancerAsperges vs. Cancer
  2. 2. Traduction à partir d’un diaporama reçu en espagnolDel Artículo "Espárragos para el cáncer"publicado en la revista Noticias sobre el Cáncer,dic. 1979
  3. 3. Je suis spécialisé dans la chimie au sujet de la relation entrelalimentation et la santé depuis 50 ans.Il y a quelques années jai entendu parler de la découverte deRichard R. Vensal, DDS que les asperges pourraient guérir lecancer.Depuis, jai travaillé avec lui sur ce projet et nous avons accumuléun certain nombre de cas favorables.Voici quelques exemples:
  4. 4. Cas No. 1Un homme désespéré avec la maladie de Hodgkin (cancer des ganglionslymphatiques), À l’intérieur d’un an après avoir commencé la thérapie desasperges, ses médecins n’ont pu détecter aucun signe de cancer. Cet homme apu retourner à la pratique des exercices exténuants.
  5. 5. Un commerçant performant de 68 ans souffrait dun cancer de la vessie depuis16 ans. Après des années de traitement médical incluant la radiation sansobtenir aucune amélioration, il a opté pour les asperges. En 3 mois, les examensont révélé que la tumeur avait disparu de la vessie et les reins étaient normaux.Cas No. 2
  6. 6. Un homme avait un cancer dupoumon. Le 5 Mars 1971, il a étéopéré et on a trouvé un cancer dupoumon si répandue que ce nétaitpas opérable. Le chirurgien a l’arecousu et a déclaré que c’étaitincurable. Le 5 avril, le patient étaitau courant de la thérapie daspergeset la commença immédiatement. Enaoût, les rayons X ont révélé quetous les signes dun cancer avaitdisparu. Il est retourné travaillerdans son commerce. Vous pouvezcomparer ceci avec les témoignagessur le cancer du poumon guéri ouamélioré grâce à lhuile de lin et à laricotta avec le régime du DrJohanna Budwig)Cas No. 3
  7. 7. Cas No. 4Une femme qui a lutté pendant des annéescontre le cancer de la peau. Elle avaitfinalement développé différents cancersde la peau qui avaient été diagnostiquéscomme avancé par un spécialiste de lapeau. Trois mois après avoir commencé letraitement aux asperges, le spécialiste dela peau a dit qu’elle avait maintenant unebelle peau sans aucune lésion cutanée.La femme a déclaré que la thérapie auxasperges l’avait aussi guérie dunemaladie des reins qu’elle avait depuis1949. Elle avait eu 10 opérations afind’extraire des calculs rénaux, Ellerecevait des prestations dinvalidité dugouvernement en raison de son casinopérable. Elle a reconnu entièrementque sa guérison était dû aux asperges. Cerésultat ne m’a pas surprise.
  8. 8. Létude intitulée «The Elements of Materia Medica», publié en 1854 par unprofesseur à lUniversité de Pennsylvanie a déclaré que lasperge a été utilisécomme un remède populaire pour des calculs rénaux. Ce professeur en 1739 afait des expériences sur le pouvoir de lasperge à dissoudre les calculs.
  9. 9. Il existe de nombreux autres cas, mais lecorps médical interfère en ne voulantpas que nous obtenions les dossiers.Cest pourquoi je demande aux lecteursde propager ces bonnes nouvelles et denous aider à recueillir un grand nombrede cas qui dépassent les médecinssceptiques au sujet de ce remèdeincroyablement simple et naturel.Pour le traitement, les asperges doiventêtre cuits avant leur consommation, etles asperges en conserve par conséquentsont aussi bonnes que fraîches. Il fautsimplement faire attention et choisir unemarque qui contient le moins depesticides et d’agents de conservation .
  10. 10. Mettez les asperges cuites dans unmélangeur et réduire en purée pourêtre conserver au réfrigérateur.Donnez au patient 4 cuillères à soupepleine par jour, matin et soir.Habituellement en 2 à 4 semaines,les patients ont des réactionspositives. Cette purée peut êtrediluée dans de leau et la prendrecomme boisson chaude ou froide. Ladose recommandée est basée surlexpérience passée, mais des dosesplus élevées ne pourrontcertainement pas causer de dommageet, dans certains cas peut êtrenécessaire.Procédure
  11. 11. En tant que biochimiste, je suis convaincue que le vieil adage: «Ce qui peutguérir peut aussi prévenir.» En se basant sur cette théorie, ma femme et moi,avons utilisé la purée dasperges en tant que boisson avec les repas. Nousprenons 2 cuillères à soupe diluée dans de leau selon les goûts, avec petitdéjeuner et le dîner. Je la prend chaude et ma femme la préfère froid.ePendant des années, nous avons pris lhabitude de faire analyser notre sang. Ladernière fois après lexamen fait par un médecin qui se spécialise dans lesapproches nutritionnelles pour la santé, les résultats ont montré desaméliorations importantes dans toutes les catégories de lexamen précédent.Jai fait une étude approfondie de tous les aspects du cancer, et de tous lesremèdes proposés. Comme résultat, je suis convaincu que les aspergesconstituent sont la théorie ultime et majeure pour le cancer
  12. 12. Les asperges contiennent une bonne quantité de protéines appeléeshistones, qui est censé activer le contrôle de la croissance cellulaire.Pour cette raison, je crois que les asperges contiennent une substancelaquelle nous appelons normalisateur de la croissance des cellules. Cestce qui explique laction dans le cancer et comme tonique général ducorps.Quoi quil en soit, les asperges utilisés comme je le suggère, est unesubstance inoffensive. La FDA ne peut pas empêcher leur utilisation ànimporte qui, peut cependant faire beaucoup de bien. Leonard(leonardleonard1 à earthlink.net) ajoute:«Il y a de nombreux rapports de la récupération pour manger desasperges crues et cuites. Houston a écrit que «le jus brut ou smoothie»peut être une forme plus efficace »(cité dans Hess, 1999, p. 138)« Sijavais le cancer je mangerais autant d’asperges que je pourrais, cuites(de préférence à la vapeur) crues, solide ou liquides. »
  13. 13. Les asperges sont riches en élémentsnutritifs et faibles en calories, sodium et encholestérol.Elles sont une excellente source dacidefolique, de vitamine C, de thiamine et devitamine B6 .Lasperge ne contient pas de gras ou decholestérol.Elles sont une source importante depotassium et de nombreux micronutriments.Selon lInstitut national du cancer, lasperge est lalimentle plus élevé de glutathion, un des ennemis les pluspuissants contre le cancer appelé «le plus puissant anti-cancer et anti-oxydant.En outre, les asperges contiennent la rutine de haut niveauqui renforce les vaisseaux sanguins.
  14. 14. F i nTranscripción del texto a formato de Powerpoint, cortesía de Carlos RangelTranscripción del texto a formato de Powerpoint, cortesía de Carlos RangelSantiago de Querétaro, Mex. Feb.2009Santiago de Querétaro, Mex. Feb.2009carlitosrangel@hotmail,comcarlitosrangel@hotmail,comLe texte présenté a été largement diffusésur Internet depuis plusieurs années etpeut être facilement vu par les recherchessur Google. Prendre en compte cetteinformation est strictement à la discrétionet la responsabilité du lecteur.

×