Chapitre 30
LE NOUVEAU
COMMENCEMENT
IV. La vérité derrière
les illusions (1)
Tu attaqueras ce qui ne satisfait pas; ainsi
...
Chapitre 30
LE NOUVEAU
COMMENCEMENT
IV. La vérité derrière
les illusions (2)
Ces dieux lassants et insatisfaisants que tu
...
Chapitre 30
LE NOUVEAU
COMMENCEMENT
IV. La vérité derrière
les illusions (3)
Le fossé qui n’est pas là est rempli de
jouet...
Chapitre 30
LE NOUVEAU
COMMENCEMENT
IV. La vérité derrière
les illusions (4)
La réalité observe les lois de Dieu, et non
l...
Chapitre 30
LE NOUVEAU
COMMENCEMENT
IV. La vérité derrière
les illusions (5)
Les apparences trompent parce que ce sont
des...
Chapitre 30
LE NOUVEAU
COMMENCEMENT
IV. La vérité derrière
les illusions (6)
Les apparences ne peuvent tromper
que l’espri...
Chapitre 30
LE NOUVEAU
COMMENCEMENT
IV. La vérité derrière
les illusions (7)
Le salut est certes un paradoxe ! Que
pourrai...
Chapitre 30
LE NOUVEAU
COMMENCEMENT
IV. La vérité derrière
les illusions (8)
Ici le rêve de séparation commence à
s’estomp...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

IV. La vérité derrière les illusions

161 vues

Publié le

Un Cours en Miracles - Le Texte
UCEM
Chapitree 30 - LE NOUVEAU COMMENCEMENT

Publié dans : Spirituel
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
161
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

IV. La vérité derrière les illusions

  1. 1. Chapitre 30 LE NOUVEAU COMMENCEMENT IV. La vérité derrière les illusions (1) Tu attaqueras ce qui ne satisfait pas; ainsi tu ne verras pas que tu l’as toi-même inventé. Tu luttes toujours contre des illusions. Car la vérité derrière elles est si belle et si calme, pleine d’amour et de douceur, que si tu en avais conscience, tu oublierais entièrement toute défensive et te jetterais dans ses bras. La vérité ne pourrait jamais être attaquée. Et cela, tu le savais quand tu as fait les idoles. Elles ont été faites pour que cela puisse être oublié. Tu n’attaques que des idées fausses, et jamais les vraies. Toutes les idoles sont des idées fausses que tu as faites pour combler le fossé que tu penses qui a surgi entre toi et ce qui est vrai. Et tu les attaques pour les choses que tu penses qu’elles représentent. Ce qui est au-delà d’elles ne peut pas être attaqué.
  2. 2. Chapitre 30 LE NOUVEAU COMMENCEMENT IV. La vérité derrière les illusions (2) Ces dieux lassants et insatisfaisants que tu as faits sont des jouets d’enfants gonflés. Un enfant est effrayé lorsqu’une tête de bois jaillit d’une boîte fermée qui s’ouvre soudainement, ou lorsqu’un ours en peluche doux et silencieux se met à geindre comme il s’en empare. Les règles qu’il avait faites pour les boîtes et pour les ours l’ont déçu et ont brisé son «contrôle» de ce qui l’entoure. Et il est apeuré, parce qu’il pensait que les règles le protégeaient. Maintenant il doit apprendre que les boîtes et les ours ne l’ont pas trompé, n’ont brisé aucune règle, et ne signifient pas que son monde est devenu chaotique et dangereux. Il faisait erreur. Il avait mal compris ce qui le mettait en sécurité, et il a pensé que cela était parti.
  3. 3. Chapitre 30 LE NOUVEAU COMMENCEMENT IV. La vérité derrière les illusions (3) Le fossé qui n’est pas là est rempli de jouets sous d’innombrables formes. Et chacun semble briser les règles que tu fixes pour lui. Il n’a jamais été la chose que tu pensais. Il doit sembler briser tes règles de sécurité, puisque les règles étaient fausses. Mais tu n’es pas en danger. Tu peux rire des têtes qui jaillissent et des jouets qui geignent, comme le fait l’enfant qui apprend qu’ils ne sont pas une menace pour lui. Or tant qu’il aime à jouer avec eux, il les perçoit encore comme obéissant à des règles qu’il a faites pour son plaisir. Ainsi y a-t-il encore des règles qu’ils peuvent sembler briser et l’effrayer. Or est- il à la merci de ses jouets? Et peuvent-ils représenter une menace pour lui?
  4. 4. Chapitre 30 LE NOUVEAU COMMENCEMENT IV. La vérité derrière les illusions (4) La réalité observe les lois de Dieu, et non les règles que tu fixes. Ce sont Ses lois qui garantissent ta sécurité. Toutes les illusions que tu crois à ton sujet n’obéissent à aucune loi. Elles semblent danser un petit moment, conformément aux règles que tu fixes pour elles. Mais ensuite elles tombent et ne peuvent plus se relever. Ce ne sont que des jouets, mon enfant, ne les pleure donc pas. Leur danse ne t’a jamais apporté aucune joie. Mais ce n’étaient pas non plus des choses qui pouvaient t’effrayer, ni te mettre en sécurité si elles obéissaient à tes règles. Elles ne doivent être ni chéries ni attaquées, mais simplement considérées comme des jouets d’enfant sans une seule signification en elles-mêmes. Vois-en une en elles et tu les verras toutes. N’en vois aucune en elles et elles ne te toucheront pas.
  5. 5. Chapitre 30 LE NOUVEAU COMMENCEMENT IV. La vérité derrière les illusions (5) Les apparences trompent parce que ce sont des apparences et non la réalité. Ne t’y attarde pas sous quelque forme que ce soit. Elles ne font qu’obscurcir la réalité, et elles apportent la peur parce qu’elles cachent la vérité. N’attaque pas ce que tu as fait pour te laisser tromper, car tu prouves ainsi que tu as été trompé. L’attaque a le pouvoir de rendre les illusions réelles. Or ce qu’elle fait n’est rien. Qui pourrait être apeuré par un pouvoir qui ne peut pas avoir d’effets réels? Qu’est-ce que cela pourrait être, sauf une illusion, qui fait paraître les choses semblables à elle? Regarde calmement ses jouets et comprends que ce sont des idoles qui ne font que danser sur de vains désirs. Ne leur donne pas ton adoration, car elles ne sont pas là. Or cela est également oublié dans l‘attaque. Le Fils de Dieu n’a pas besoin de défense contre ses rêves. Ses idoles ne le menacent pas du tout. Sa seule erreur est de penser qu’elles sont réelles. Que peut faire le pouvoir des illusions?
  6. 6. Chapitre 30 LE NOUVEAU COMMENCEMENT IV. La vérité derrière les illusions (6) Les apparences ne peuvent tromper que l’esprit qui veut être trompé. Et tu peux faire un simple choix qui te placera pour toujours bien au-delà de la tromperie. Tu n’as pas besoin de te préoccuper de comment cela sera fait, car cela tu ne peux pas le comprendre. Mais tu comprendras que des changements considérables ont vite été amenés, quand tu décides une seule chose très simple : tu ne veux pas de quoi que ce soit que tu crois qu’une idole donne. Car ainsi le Fils de Dieu déclare qu’il est libre des idoles. Et ainsi il est libre.
  7. 7. Chapitre 30 LE NOUVEAU COMMENCEMENT IV. La vérité derrière les illusions (7) Le salut est certes un paradoxe ! Que pourrait-il être, sauf un rêve heureux? Il te demande seulement de pardonner toutes choses que nul n’a jamais faites; de passer sur ce qui n’est pas là, et de ne pas considérer l’irréel comme la réalité. Il t’est seulement demandé de laisser ta volonté être faite, et de ne plus rechercher les choses que tu ne veux pas. Et il t’est demandé de te laisser être libre de tous les rêves de ce que tu n’as jamais été, et de ne plus chercher à substituer la force de vains souhaits à la Volonté de Dieu.
  8. 8. Chapitre 30 LE NOUVEAU COMMENCEMENT IV. La vérité derrière les illusions (8) Ici le rêve de séparation commence à s’estomper et à disparaître. Car ici le fossé qui n’est pas là commence à être perçu sans les jouets de terreur que tu as faits. Rien de plus n’est demandé. Réjouis-toi, certes, que le salut demande si peu, et non tant. Il ne demande rien en réalité. Et même dans l’illusion il demande uniquement que le pardon soit le substitut à la peur. Telle est la seule règle pour des rêves heureux. Le fossé est vidé des jouets de la peur, et alors son irréalité est claire. Les rêves sont pour rien. Et le Fils de Dieu ne peut en avoir besoin. Ils ne lui offrent pas une seule chose qu’il pourrait jamais vouloir. Il est délivré des illusions par sa volonté, et simplement rendu à ce qu’il est. Que pourrait être le plan de Dieu pour son salut, sauf un moyen de le donner à Lui-même?

×