Les interactions

419 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
419
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
26
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les interactions

  1. 1. Les interactions NOAC Janvier 2013
  2. 2. Pradaxa® Xarelto® Eliquis® Lixiana® Interactions Inhibiteurs P-gp Inhibiteurs Inhibiteurs Inhibiteurs Quinine/Quinidine: CYP3A4 et P- CYP3A4 et P- P-gp: Principe actif Ctr-Indic gp: gp: Amiodarone éviter éviter réduire Dronédarone éviter Vérapamil, macrolides imidazolés: prudence… Principe actif Inducteurs P-gp Inducteurs Inducteurs Inducteurs éviter CYP3A4 CYP3A4 P-gp: et P-gp: et P-gp: prudence prudence éviter Inducteurs P-gp: rifampicine, millepertuis. Inhibiteurs CYP3A4: antifongiques azolés (kétocon, intracon, voricon, posacon), CAF, clarithromycine, érythromycine, inhibiteurs des protéases du VIHInducteurs CYP3A4: rifampicine, phénytoïne, carbamazépine, phénobarbital, millepertuis NOAC Janvier 2013 Document JC GRIS
  3. 3. 2012 NOAC Janvier 2013
  4. 4. Transporteur et Métabolisme Les cytochromes P450 (CYP) sont une importante famille denzymes dont la principale fonction est de catalyser loxydation dun grand nombre de composés organiques.Leurs substrats peuvent être des métabolites intermédiaires, des médicaments, des drogues ou des composés chimiques provenant de lenvironnement NOAC Janvier 2013
  5. 5. Transporteur et Métabolisme Les transporteurs transmembranaires influencent le profilpharmacocinétique de nombreux médicaments. Parmi ces transporteurs, l’un des mieux connus et des plus importants d’un point de vue clinique est la glycoprotéine-P (Pgp). La Pgp appartient à la superfamille des transporteurs ABC et a été l’un des premiers transporteurs mis en évidence dans les phénomènes de résistance multidrogue (MDR) des cellules cancéreuses NOAC Janvier 2013
  6. 6. Thrombosis Haemstasis 2012NOAC Janvier 2013

×