1

Qu'est-ce qu'un front pionnier ? Etude de cas : la Bolivie
Doc.1. Comment s’organise un front pionnier ?
Les migrations...
2

Qu’est-ce qu’un conflit d’usage ? Etude d’un cas
Document 1
Depuis 1955, 26 millions d’hectares de terres ont été distr...
3

Qu'est-ce qu'un front pionnier ? Etude de cas : la Bolivie
Doc.1. Comment s’organise un front pionnier ?
Les migrations...
4

Qu’est-ce qu’un conflit d’usage ? Etude d’un cas
Document 1
Depuis 1955, 26 millions d’hectares de terres ont été distr...
5

Les fronts pionniers à l'échelle mondiale
Doc.1. Les conditions naturelles

Doc. 2. Fronts pionniers et populations (vi...
6
7

Les fronts pionniers à l'échelle mondiale
Doc.1. Les conditions naturelles

Doc. 2. Fronts pionniers et populations (vi...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

03. dossier. les dynamiques de la population

572 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
572
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
57
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

03. dossier. les dynamiques de la population

  1. 1. 1 Qu'est-ce qu'un front pionnier ? Etude de cas : la Bolivie Doc.1. Comment s’organise un front pionnier ? Les migrations de population rurale vers la région de Santa Cruz ont débuté en 1955, encouragées par le gouvernement bolivien. En effet, la croissance démographique ainsi que la répartition des terres (en 1952, 92% des terres boliviennes étaient aux mains de 6% des propriétaires) étaient à l’origine d’un véritable émiettement des parcelles agricoles dans les hautes terres andines. Des terres neuves à l’est devenaient accessibles à de nouveaux venus par achat où grâce à des aides de l’Etat. Pour ce dernier, il s’agissait aussi de favoriser le lancement de cultures de riz, coton et canne à sucre, tous les produits dont la Bolivie manquait et devait assurer de coûteuses importations à l’étranger. 26 millions d’hectares de terres ont ainsi été distribués en Oriente : 87,5% à 78 000 grands propriétaires et 13,5% à 77 000 petits exploitants. D’après D. Rolland et S. Chassin, Pour comprendre la Bolivie d’Evo Morales, L’Harmattan, Paris, 2007. Doc.2. Doc.3. Chargement des grains directement du silo dans le wagon. Les grands propriétaires (le plus souvent des grandes entreprises) ont des moyens techniques et financiers très importants. Source : Google Earth. Une hacienda – nom des grandes propriétés – pratiquant l’élevage bovin. Source : Google Earth. Doc.4. Doc.5. Un enfant trie les grains de maïs (Montero) destinés à être vendu dans les marchés locaux. © Source : http://www.kolbemission.org/ Place centrale de Cotoca (Santa Cruz) au centre d’un village carré habité par de petits et moyens paysans. Ce village est lui-même au centre d’un territoire en forme d’étoiles ! Source : Google Earth. Doc.6. Un immense champ rectiligne de soja remplace la forêt équatoriale près de Santa Cruz. Le soja sert principalement à la nourriture du bétail. Il est très souvent exporté. Source : CEnrique, Google Earth.
  2. 2. 2 Qu’est-ce qu’un conflit d’usage ? Etude d’un cas Document 1 Depuis 1955, 26 millions d’hectares de terres ont été distribués en Oriente : 87,5% à 78 000 grands propriétaires et 13,5% à 77 000 petits exploitants. Le président bolivien essaye de résoudre en partie le problème de la très forte inégalité de propriété de la terre donnant des terrains qui faisaient des réserves forestières de l’Etat. On appelle cette politique la réforme agraire. Le président socialiste Morales, à droite, accorde ici un titre de propriété à un paysan sans terres, 6 juin 2006. Document 2 Entre contamination au mercure métallique en consommant du poisson du fleuve Béni ou souffrir de malnutrition [mauvaise alimentation], le problème est grand. Une récente étude menée auprès des femmes et des enfants de 15 communautés amérindiennes établies sur le Béni, un affluent bolivien de l’Amazone, révèle la fragilité de ces populations ayant conservé un mode de vie traditionnel dans lequel le poisson constitue un apport essentiel. Il constitue notamment un risque pour le cerveau des enfants. En fait, c’est le développement des activités [des grandes entreprises] minières et métallurgiques dans les Andes, l’érosion induite par la déforestation des pionniers-colons et les activités des chercheurs d’or en Amazone génèrent de fortes pollutions métalliques (notamment du mercure) dans l’environnement. D’après Sciences au Sud, IRD, n°49, avril-mai 2009. Si les problèmes de mercure se poursuivent, les Amérindiens ont par contre obtenu du président Morales – 1er président d’origine amérindienne en Bolivie – l’abandon du projet de route transamazonienne qui devait passer dans le parc naturel national de Tipnis (forêt équatoriale). Le président, en revanche, n’est pas revenu sur sa décision concernant l’exploitation du gaz dans un autre parc naturel voisin car il s’agit d’une nouvelle ressource économique très importante pour l’Etat à qui appartient le gisement. Document 3 Branco Marinkovic est l’un des personnages influents de Santa Cruz, président de la fédération des industries privées de Santa Cruz, grand propriétaire terrien [plus de 300 000 ha] et descendant d’immigrants croates, comme beaucoup parmi les élites de l’Est de la Bolivie. [L’homme politique de droite] prend un air menaçant s’il est contredit sur d’autres sujets : « La réforme agraire mènerait à la guerre civile », dit-il, avec un accent aux notes texanes, résultat de six ans d’études à l’Université du Texas, à Houston. Quand je lui demande s’il monte une milice [= armée] privée, comme le dit la rumeur, il se défile : « C’est du business, juste du business. Je monte des affaires importantes ici. Je ne suis pas impliqué dans quoi que ce soit de ce genre. » Que pouvait-il dire d’autre? Christian Parenti , "Lettre de Bolivie", Les réformes de Morales, Mouvements, 2006/5 no 47-48, p. 51-56. Comme en avait menacé M. Marinkovic, il y eut effectivement de graves violences en 2008. Le gouverneur de Pando – également entrepreneur dans la châtaigne et le bétail et homme politique de droite – s’est même soulevé avec les dirigeants de Santa Cruz contre le gouvernement. Dans sa région, des petits agriculteurs partisans d’Evo Morales – socialistes – ont été assassinés (18) ou ont été porté disparus (30). Accusé de ce crime, il est actuellement en prison.
  3. 3. 3 Qu'est-ce qu'un front pionnier ? Etude de cas : la Bolivie Doc.1. Comment s’organise un front pionnier ? Les migrations de population rurale vers la région de Santa Cruz ont débuté en 1955, encouragées par le gouvernement bolivien. En effet, la croissance démographique ainsi que la répartition des terres (en 1952, 92% des terres boliviennes étaient aux mains de 6% des propriétaires) étaient à l’origine d’un véritable émiettement des parcelles agricoles dans les hautes terres andines. Des terres neuves à l’est devenaient accessibles à de nouveaux venus par achat où grâce à des aides de l’Etat. Pour ce dernier, il s’agissait aussi de favoriser le lancement de cultures de riz, coton et canne à sucre, tous les produits dont la Bolivie manquait et devait assurer de coûteuses importations à l’étranger. 26 millions d’hectares de terres ont ainsi été distribués en Oriente : 87,5% à 78 000 grands propriétaires et 13,5% à 77 000 petits exploitants. D’après D. Rolland et S. Chassin, Pour comprendre la Bolivie d’Evo Morales, L’Harmattan, Paris, 2007. Doc.2. Doc.3. Chargement des grains directement du silo dans le wagon. Les grands propriétaires (le plus souvent des grandes entreprises) ont des moyens techniques et financiers très importants. Source : Google Earth. Une hacienda – nom des grandes propriétés – pratiquant l’élevage bovin. Source : Google Earth. Doc.4. Doc.5. Un enfant trie les grains de maïs (Montero) destinés à être vendu dans les marchés locaux. © Source : http://www.kolbemission.org/ Place centrale de Cotoca (Santa Cruz) au centre d’un village carré habité par de petits et moyens paysans. Ce village est lui-même au centre d’un territoire en forme d’étoiles ! Source : Google Earth. Doc.6. Un immense champ rectiligne de soja remplace la forêt équatoriale près de Santa Cruz. Le soja sert principalement à la nourriture du bétail. Il est très souvent exporté. Source : CEnrique, Google Earth.
  4. 4. 4 Qu’est-ce qu’un conflit d’usage ? Etude d’un cas Document 1 Depuis 1955, 26 millions d’hectares de terres ont été distribués en Oriente : 87,5% à 78 000 grands propriétaires et 13,5% à 77 000 petits exploitants. Le président bolivien essaye de résoudre en partie le problème de la très forte inégalité de propriété de la terre donnant des terrains qui faisaient des réserves forestières de l’Etat. On appelle cette politique la réforme agraire. Le président socialiste Morales, à droite, accorde ici un titre de propriété à un paysan sans terres, 6 juin 2006. Document 2 Entre contamination au mercure métallique en consommant du poisson du fleuve Béni ou souffrir de malnutrition [mauvaise alimentation], le problème est grand. Une récente étude menée auprès des femmes et des enfants de 15 communautés amérindiennes établies sur le Béni, un affluent bolivien de l’Amazone, révèle la fragilité de ces populations ayant conservé un mode de vie traditionnel dans lequel le poisson constitue un apport essentiel. Il constitue notamment un risque pour le cerveau des enfants. En fait, c’est le développement des activités [des grandes entreprises] minières et métallurgiques dans les Andes, l’érosion induite par la déforestation des pionniers-colons et les activités des chercheurs d’or en Amazone génèrent de fortes pollutions métalliques (notamment du mercure) dans l’environnement. D’après Sciences au Sud, IRD, n°49, avril-mai 2009. Si les problèmes de mercure se poursuivent, les Amérindiens ont par contre obtenu du président Morales – 1er président d’origine amérindienne en Bolivie – l’abandon du projet de route transamazonienne qui devait passer dans le parc naturel national de Tipnis (forêt équatoriale). Le président, en revanche, n’est pas revenu sur sa décision concernant l’exploitation du gaz dans un autre parc naturel voisin car il s’agit d’une nouvelle ressource économique très importante pour l’Etat à qui appartient le gisement. Document 3 Branco Marinkovic est l’un des personnages influents de Santa Cruz, président de la fédération des industries privées de Santa Cruz, grand propriétaire terrien [plus de 300 000 ha] et descendant d’immigrants croates, comme beaucoup parmi les élites de l’Est de la Bolivie. [L’homme politique de droite] prend un air menaçant s’il est contredit sur d’autres sujets : « La réforme agraire mènerait à la guerre civile », dit-il, avec un accent aux notes texanes, résultat de six ans d’études à l’Université du Texas, à Houston. Quand je lui demande s’il monte une milice [= armée] privée, comme le dit la rumeur, il se défile : « C’est du business, juste du business. Je monte des affaires importantes ici. Je ne suis pas impliqué dans quoi que ce soit de ce genre. » Que pouvait-il dire d’autre? Christian Parenti , "Lettre de Bolivie", Les réformes de Morales, Mouvements, 2006/5 no 47-48, p. 51-56. Comme en avait menacé M. Marinkovic, il y eut effectivement de graves violences en 2008. Le gouverneur de Pando – également entrepreneur dans la châtaigne et le bétail et homme politique de droite – s’est même soulevé avec les dirigeants de Santa Cruz contre le gouvernement. Dans sa région, des petits agriculteurs partisans d’Evo Morales – socialistes – ont été assassinés (18) ou ont été porté disparus (30). Accusé de ce crime, il est actuellement en prison.
  5. 5. 5 Les fronts pionniers à l'échelle mondiale Doc.1. Les conditions naturelles Doc. 2. Fronts pionniers et populations (visible au tableau) 1. L’ouverture des fronts pionniers se faitelle dans des zones vides ou pleines ? Donnez deux exemples pour justifier votre réponse. 2. Dans quels milieux naturels se situent les fronts pionniers agricoles ? 3. Dans quels milieux se situent les fronts pionniers à des fins d’exploitation d’hydrocarbures ou de minerais ?
  6. 6. 6
  7. 7. 7 Les fronts pionniers à l'échelle mondiale Doc.1. Les conditions naturelles Doc. 2. Fronts pionniers et populations (visible au tableau) 1. L’ouverture des fronts pionniers se faitelle dans des zones vides ou pleines ? Donnez deux exemples pour justifier votre réponse. 2. Dans quels milieux naturels se situent les fronts pionniers agricoles ? 3. Dans quels milieux se situent les fronts pionniers à des fins d’exploitation d’hydrocarbures ou de minerais ?

×