Rapport sur « l ‘atelier de travail régional sur le centre MENA’  pour     l’énergie renouvelable et l’efficience énergéti...
•   Les représentants des Agences Développement on passé en  revue les initiatives         régionales et internationales e...
Parmi les autres résultats marquants de l’atelier et les démarches à prendre dans l’avenir, nous pouvons citer     1) Les ...
Autres observations et commentaires : Les interventions et les présentations faites par les pays de la région MENA lors de...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Session1 rapport sur_mcreee

240 vues

Publié le

RCREEE launching Workshop
29-30 January 2008
On the 29th and the 30th of January 2008, a regional workshop on the MENA Centre for Renewable Energy and Energy Efficiency (MCREEE) was held in Cairo.

The stated objectives of the workshop were to screen / confirm the willingness of the MENA Region countries to cooperate with the new Center, as well as to exchange opinions and suggestions of the legal and administrative structures of the center in order to guarantee in -dependency.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
240
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Session1 rapport sur_mcreee

  1. 1. Rapport sur « l ‘atelier de travail régional sur le centre MENA’  pour  l’énergie renouvelable et l’efficience énergétique (MCREEE) » La ville du Caire a abrité le 29 et le 30 janvier 2008 l’atelier  de travail régional sur le centre MENA pour l’énergie renouvelable et l’efficience énergétique (MCREEE). Buts et Objectifs : L’atelier de travail visait essentiellement à faire le point de la situation et à s’assurer de la disponibilité  des pays de la région du Moyen Orient et de l’Afrique du Nord (la région MENA) à coopérer avec le nouveau centre. L’atelier de travail avait également pour but de permettre aux participants d’échanger les points de vues et de faire des suggestions quant à la structure administrative et juridique du centre afin de garantir son indépendance. Les Participants : Des délégués de 10 pays de la région MENA ont répondu favorablement à l’invitation du Dr. Hassan Younés, ministre égyptien de l’électricité et de l’énergie, et ont participé aux travaux de cet atelier. Ces pays sont : (Le Maroc, L’Algérie, La Tunisie, La libyen, La Syrie, Le Liban, La Jordanie ,La Palestine ,Le Yémen et L’Egypte).Des représentants de L’Allemagne et du Danemark ainsi que de la Commission Européenne ont pris part aux travaux de cet atelier et ce dans le cadre de l’engagement de leurs gouvernements respectifs à apporter le soutien nécessaire à ce centre (MCREEE).   Il est à noter que les deux consultants, M .Claus et M. Mostert, chargés par leurs gouvernements respectifs (L’Allemagne et le Danemark) de préparer le études relatives à la création de ce centre, ont participé également aux travaux, en leur qualité de consultants et d’experts en la matière. Experts et de hauts fonctionnaires de l’Egypte et des autres pays de la région on participé à cet atelier de travail (Voir la liste des participants ci‐ jointe en annexe1). Cet atelier a été conjointement organisé par l’Autorité Egyptienne de l’énergie nouvelle et renouvelable et l’Agence de coopération allemande pour le développement (GTZ). Ordre du Jour et bref aperçu des débats: Les travaux de l’atelier ont respecté l’ordre du jour suivant (voir l’annexe 2) 1er Jour :  • Les représentants des Agences Développement (le Danemark, L’Allemagne et la  Commission Européenne) ont respectivement pris la parole pour souhaiter la bienvenue  aux participants et exprimer leur disponibilité à accorder le soutien nécessaire au  centre. 
  2. 2. • Les représentants des Agences Développement on passé en  revue les initiatives  régionales et internationales en matière d’énergies renouvelables et d efficience  énergétique,(caractéristiques,expériences, leçons dégagées etc...) , ainsi que les  instruments et les mécanismes de soutien.  • Les consultants ont exposé les caractéristiques générales des concertations, les résultats  des consultations qui ont eu lieu ainsi que les conclusions des études poursuivies en vue  de la création du centre.  • Les représentants des différents pays de la région MENA ont de leur part passé en revue  les derniers développements de la situation des énergies renouvelables  dans leurs pays  respectifs et ont fait des remarques préliminaires sur le futur centre. 2éme Jour :  • Se référant à une  présentation spécifique faite par les deux consultants et une  deuxième concernant le projet de la Commission Européenne en la matière, les  participants on discuté des objectifs, de la nature des activités, du calendrier du futur  centre (MCREEE) ainsi que de la meilleure manière de répondre aux besoins des pays de  la région MENA.  • Se basant également sur une proposition faite par les consultants et l’hôte égyptien  (L’Autorité de l’énergie nouvelle et renouvelable), les participants ont examiné les  arrangements institutionnels y compris le cadre juridique, organisationnel et financier  du nouveau centre.  • S’appuyant sur un projet de déclaration ‐  vulgarisé par le pays hôte à tous les  délégués et amendé lors de la réunion‐les participants à l’atelier de travail ont  discuté de la déclaration d’intentions du Caire sur la création du centre MENA pour  l’énergie renouvelable  et l’efficience  l’énergétique (MCREEE).Lors de cette séance  qui a été présidée par le pays hôte (L’Egypte), la déclaration du Caire a été adopteé  à l’unanimité par tous les participants de la région MENA.  • Les Conclusions : Le fait le plus saillant qui a marqué cet  atelier est l’adoption par les participants de la région MENA et les partenaires sponsors (voir l’Annexe 3) de la déclaration d’intentions du Caire sur la création du centre MENA pour l’Energie renouvelable et l’efficience  énergétique (MCREEE).Cette déclaration est la base des démarches à venir. Ces résultats marquent la réussite de cet atelier qui a pleinement réalisé ses objectifs.    
  3. 3. Parmi les autres résultats marquants de l’atelier et les démarches à prendre dans l’avenir, nous pouvons citer   1) Les représentants des pays donateurs et ceux des pays arabes sont convenus de la  nécessité de former deux groupes de travail en vue de :  a)Examiner le statut juridique, légal et organisationnel du centre (MCREEE).Ce groupe  de travail se compose de 5 membres (L’Algérie, L’Egypte, Le Liban, L’Allemagne et la  Commission Européenne).Les propositions et suggestions échangées au cours de  l’atelier feront l’objet des discussions au sein de ce groupe de travail.  b) Examiner les activités du centre MCREEE et un plan d’action biennal….  Ce groupe de  travail regroupe entre 5 à 10 membres de la région MENA et des pays sponsors  (L’Egypte,Le Maroc,La Tunisie,La Libye,La Syrie,La Jordanie,Le Yémen,La  Palestine,L’Allemagne et le Danemark.)  2) il a été proposé d’élaborer, en un premier temps, deux études en la matière .Tous les  pays sont invitées à soumettre leurs idées et leurs suggestions avant le 20 Février 2008.  3)M. Claus,l’expert allemand sera chargé de préparer en collaboration avec un cabinet   international de consultations juridiques, l’étude sur le point 2A, alors que M. Mostert  ,le consultant danois travaillera en coopération  avec M. Kamel, expert au laboratoire  danois PNUE/RISO à l’élaboration  de l’étude sur le point 2B.Les deux consultants  devront préparer leurs projets de rapport d’ici Mars 2008 pour examen lors d’un atelier  préparatoire de travail prévu au mois d’Avril 2008 (voir l’annexe 4 incluant les éléments  d’idées à examiner par le deux groupes)  4) Le représentant libyen à annoncé que l’atelier préparatoire destiné à examiner les  deux projets d’étude sera accueilli par la Libye.  5) Un autre atelier de travail sera organisé au mois de juin 2008 au Caire pour tirer les  conclusions des deux études sus‐mentionées ainsi que pour annoncer le démarrage des  activités du centre (MCREEE).  6) Le  Secrétariat sera assuré par le groupe de travail responsable  de l’organisation de  l’atelier de travail tenue au Caire au mois de janvier 2008.Ce groupe, qui s’occupera de  toutes les activités d’ici jusqu’au dernier atelier prévu en Juin 2008 au Caire, se compose  de  représentants de l’Autorité de l’énergie nouvelle  et renouvelable, de la GTZ, de  DANIDA, du bureau de la Commission Européenne au Caire, L’Algérie, et La libyen.       
  4. 4. Autres observations et commentaires : Les interventions et les présentations faites par les pays de la région MENA lors de l’atelier ont confirmé les conclusions des deux consultants selon lesquelles la question des énergies renouvelables a récemment  joui d’une attention particulière et que tous les pays membres  ont mis en place des agences ou des autorités spécialisées en énergies renouvelables ; Certains agences ont même été établies il ya un mois. Au cours de la réunion, tous les participants ont fait part de  leur  intérêt et de leur soutien au centre : Certains participants ont même annoncé le soutien officiel de leurs gouvernements et leur disponibilité à prendre part aux activités de ce centre. Alors que d’autres délégations on demandé de consulter leurs gouvernements avant de signer le mémorandum portant création du centre. Le représentant algérien a demandé de lui accorder plus de temps pour procéder à un examen  plus a profondie de la question, alors que le représentant libyen avait besoin de consulter son gouvernement. Il est prévu que la déclaration d’intentions du Caire soit adoptée à l’unanimité après  y avoir inclus les amendements proposés par les représentants de certains pays arabes. Il est  à noter que lorsque les délégués se sont interrogés sur leurs obligations financières éventuelles, les deux consultants les ont rassurés en confirmant que les pays sponsors s’occuperaient du financement de toutes les activités du centre au cours des cinq premières années. Certains  participants ont avancé des propositions quant à la manière dont les pays bénéficiaires peuvent contribuer aux activités du centre en versant des ressources en nature et/ou en couvrant les frais de voyage. Les participants ont également discuté des activités et de la capacité du centre à répondre aux besoins de tout pays dans un quelconque domaine ou d’inclure, selon les priorités, de nouveaux domaines. Les moyens de communication entre le centre et les pays membres ont fait également l’objet de discussions approfondies. Après avoir pris note de toutes les remarques et les commentaires, les consultants se sont engagés à les inclure dans leur rapport et à les prendre en considération lors des travaux des groupes de travail. Les Débats se sont déroulés dans une excellente atmosphère. Tous les représentants ont participé activement à la présentation de la situation actuelle dans leurs pays respectifs, aux négociations, aux discussions techniques ainsi qu’à l’adoption de la déclaration. Il est à noter que les différents pays participants ont présidé les, à tour de rôle. Les séances de l’atelier se sont déroulées dans de bonnes conditions de travail  grâce à l’excellente organisation et les services d’interprétation dans les 3 langues (Anglais, Français et Arabe) 

×