MASKARADAK

      LES
  MASCARADES

Xiberoko herri ihauteriak
Carnaval populaire de Soule



        SÜ AZIAren sail berez...
Depuis maintenant plusieurs mois, l'association SÜ AZIA
          Sail berezi horik SÜ AZIAk argitaratürik dira ,         ...
EDIRENGIA
Bada jagoiti honenbeste bat hilabete SÜ AZIA alkartea
Züberoko ohidürazko kantoreen biltze bati lotü dela. Lan

...
La Mascarade                                 Maskaradak
     Marcel Bedaxagar                             Marcel Bedaxagar...
LIBÜRÜ EDIRENGIA                                               Jean Dominique LAJOUX est                  Jean      Domini...
actuellement à l'université de Pau               Libürü oso bat behar lizateke
pour ses études sur le théâtre popu-       ...
2 - La loi des rôles : lorsque les       3. Askazgoaren legea, kümitatüa           Les représentations se déroulent       ...
A) LES ROUGES                                   A) GORRIAK                                     Pour le déjeuner, il y a qu...
et à boire à gogo. Les acteurs se             ase bezain bat .                                * Laborari eta laborarisa,  ...
B) LES NOIRS :                                  B) BELTZAK :                               Un aspect de la                ...
psychopompe de transporteur des                Déroulement d'une                            Maskarada elibaten
âmes des mo...
en béarnais à son valet d'aller              »     Aitzindariak : Gabota (zaharra      “gathu” d’attraper une jeune fille ...
bouffons et nous laisse penser que le      direla. Holiaren kasüan ezagütürik da      écrasé. Il est mort. On lit son test...
La mascarade souletine                         Züberoko maskaradak                       Contribution à l'étude Züberoko
 ...
monstreux au regard de la morale. Ils              Konprenitzen da nola elizak ez      revanche, d'inspiration plus ou moi...
ressurgit parfois en période de              Dantza                                    été fourni par la tradition. La cri...
Maskarada La Mascarade
Maskarada La Mascarade
Maskarada La Mascarade
Maskarada La Mascarade
Maskarada La Mascarade
Maskarada La Mascarade
Maskarada La Mascarade
Maskarada La Mascarade
Maskarada La Mascarade
Maskarada La Mascarade
Maskarada La Mascarade
Maskarada La Mascarade
Maskarada La Mascarade
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Maskarada La Mascarade

2 788 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 788
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
155
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Maskarada La Mascarade

  1. 1. MASKARADAK LES MASCARADES Xiberoko herri ihauteriak Carnaval populaire de Soule SÜ AZIAren sail bereziak Les cahiers de SÜ AZIA 1993.ko Urtarila - N° 2 Zbk.- Janvier 1993 ( Ré-édition 2004) Euskal Kultur Erakundea partaide Avec la collaboration de l'Institut Culturel Basque
  2. 2. Depuis maintenant plusieurs mois, l'association SÜ AZIA Sail berezi horik SÜ AZIAk argitaratürik dira , travaille sur un projet de collecte du chant traditionnel Euskal Kultur Erakundea, souletin. But de l'opération : garder des aspects vivants de Frantziako kültür ministerigoako müsika züzendaritza, notre patrimoine chanté, qui possède des particularités et Eusko Jaurlaritza, Akitania Eskualdea spécificités dont la valeur est reconnue dans toute l'Europe. eta FIDAR alkargoaren lagüngoarekin Concrètement, ceci se traduit par la création d'archives qui Ces cahiers sont édités par SÜ AZIA, seront, à terme, installées dans le cadre de la future Maison du avec le concours de l'Institut Culturel Basque, Patrimoine de Mauléon. Nous recueillons des anciennes pho- le Ministère de la Culture (Direction de la Musique) tos, cartes postales, cahiers de chants, cassettes et bandes son, du Gouvernement Autonome Basque et de la Région Aquitaine des affiches, livres, textes divers.... (Convention Aquitaine / Euskadi) et du FIDAR. A partir de là, sont engagées des actions visant à redynamiser **************** la pratique de la danse et du chant souletins. Ainsi seront Jean Dominique Lajoux, Thierry Truffaut, éditées des cassettes comportant des extraits d'anciens enregis- François Fourquet eta Kepa Fernandez de Larrinoa trements, des documentations sur les pastorales et mascarades, beren lanegiten gatik eskertzen dütügü. des collections de cassettes-livrets pour l'apprentissage de Argazkiak Sü Aziako bilgietarik vieilles chansons, des cassettes présentant les musiques tradi- eta ARGIA astekarietik hartürik. tionnelles souletines (comme la collection quot;Xiberoko Dantza Marrazkiak Pamiela argitaldariaren 'Orhipean' libürütik hartürik . Jauziakquot; dont la cassette n°2 est sortie à l'occasion de Dantzari Eguna ou quot;Ostatü Kantorequot; dont la première vient de sortir) Nous remercions pour leur collaboration Jean Dominique Lajoux, Thierry Truffaut, François Fourquet et Kepa Fernandez de Larrinoa. Vous aussi, si vous possédez de tels documents dans vos Photos extraites de la revue ARGIA armoires et vos greniers, si vous avez conservé des photos, des et de la collection d'archives de Sü Azia. cahiers ou tout autre document ayant trait au chant et à la Dessins extraits de la revue Orhipean - Editions Pamiela. danse souletines, aux pastorales et aux mascarades, PRETEZ NOUS LES quelques jours, que nous puissions en faire des **************** REPRODUCTIONS. Tous les originaux seront rendus à leurs Libürüxka honen adelatzen parte hartü düe : propriétaires! Ont participé à l'élaboration de ce livret : Ensemble, nous réaliserons les archives de la danse et du chant Ützülpenetan : Traductions souletins. Marxel Bedaxagar - Margarita Etchart (Livret: réédition 2004) Maite Lephaille - Allande Socarros SÜ AZIA - Ondarearen etxea - 64130 Maule Bekanikaz joite eta moldatzean : Pour la partie technique www.suazia.com Christine Etcheberrigaray Frantxoa Hastaran
  3. 3. EDIRENGIA Bada jagoiti honenbeste bat hilabete SÜ AZIA alkartea Züberoko ohidürazko kantoreen biltze bati lotü dela. Lan SOMMAIRE honen helbürüa argi da : kantore nola ere dantzako gure herri hontarzünak bizirik begiratzea, sail hoietan, Züberoa, Europa güzian aipü diren berezitarzün elibaten jabe beita. Abiatüz geroz izkiribü, argarzki eta sonü gisako artxibak egin eta egiten ari gira eta egün batez hoik oro baliagei 4 Zer dira Maskaradak ? Que sont les Mascarades ? dirateke Maulen plantatüko den Herri HontarzünarenEtxean. Marcel Bedaxagar Hala ere biltzea eta sailkatzea ez da aski, kültüra baten biziarazteko. Arren, egintza bizi emaile elibat plantatü dütü- 14 Xiberoko maskaradak La mascarade souletine gü, hala nola leheneko grabatze elibaten kazetaz arragertzea; Jean Dominique Lajoux pastoral eta maskaradetzaz argibide libürüxkak argitaratzea ; Negütik bedatseala, De l'hiver au printemps kazeta eta libürütto zonbaiten bidez leheneko kantore eliba- Xiberoko maskaraden ten berriz ikaseraztea ; züberotar dantza jauziak kazetekilan un temps : celui des irakastea (hoien bigerren zinta Dantzari Egunean agertü 28 urtaroa. mascarades souletines zen). Thierry Truffaut Mündüaren ützültzea L' inversion du monde Züek ere, etxeko xoko batetan, kaier bat kantore xahar elibateki edo argazki zaharrak, hots Züberoko kantore nahiz 35 maskaradetan dans la mascarade dantzareki, maskarada ala pastoralareki zerbait ikusteko François Fourquet düanik bazünüe, egün zonbaitez gure esküetan üztea galtegin Xiberoko maskaradetako Contribution à l'étude geneikezüe.KOPIAK EGIN BEZAIN SARRI, ÜTZÜLIKO DEITZÜEGÜ ! 47 Gatüzainaz du gatüzain souletin Thierry Truffaut Ororen artean, Xiberoko kantore eta dantzak begiratüko dü- tügü eta bizi berri bat emanen deiegü. Maskaradetako ohidüra Un aspect de la berezia: mascarade : 51 bazkariteko kümitüak l'invitation au repas Kepa Fernandez de Larrinoa ( Berriz agerrarazirik: 2004) 56 Libürü Edirengia Bibliographie SÜ AZIA - Ondarearen etxea - 64130 Maule www.suazia.com 3
  4. 4. La Mascarade Maskaradak Marcel Bedaxagar Marcel Bedaxagar Ordiarp, Esquiule, Barcus, Urdiñarbe, Eskiula, Barkoxe, Tardets, Musculdy, Aussurucq, Atarratze, Muskildi, Altzürükü, Alçay, Sainte Engrâce, peut être Altzai, laster Santa Grazi hain sarri : bientôt. Beaucoup de mascarades maskaradak aloia hanitx kurritzen di- parcourent la Soule ces dernières ra Xiberoan azken ihautirietan années. Pour présenter toujours le Beti ber jei ederraren erakusteko même spectacle et pour apporter la eta jenteen alagerazteko lehenik, bonne humeur, comme le veut la loi ihautiriko legeak nahi düan bezala. du carnaval. Chacun y trouvera son compte : Bakoitxak gustüko dütüan les uns préfèreront la danse, d'autres gaüzak edirenen dütü hor. Edo les discours des bohémiens et des dantzak, lehenago Aitzindari izan chaudronniers, d'autres encore les direnentako edo perediküak Buhame pitreries de Pitxu. edo Kauter ohientako, edo Pitxuren Mais la plupart apprécieront les kokillot eta janfutrekeriak beste mascarades dans leur globalité : zonbaitentako. admirant la finesse des quot;pointsquot; des Haatik, beren osotarzünean danseurs, riant de bon coeur aux dütüe haboroxeek maskaradak hartü- critiques ou grossièretés des quot;Noirsquot;. ko: püntü fiak amiratzez bai eta ele eta muldegaitzkerier erri egitez. Mais que sont les Bena zer dira xüxen mascarades? maskaradak ? C'est ce que nous avons voulu Sail horri gira libürüxka hontan évoquer dans ce modeste livret, en lotü nahi izan, erraitez lehenik nola décrivant brièvement leur déroule- iragaiten diren orai, ikustez ere zer ment, et en essayant d'apporter un lizatekean hainbeste jokü edo jeien regard nouveau sur leur signification. erran nahia. Pour cela nous nous sommes Maskarader huilantik jarraiki di- adressés à des spécialistes que nous ren eta ezagützen güntüan jakintsuner connaissions pour avoir étudié de près gira hortarako hersatü: bakoitxari cette forme de théâtre de rue. Chacun galtegitez egin dütüan ikerketen a apporté sa contribution à ce livret, bildümaxkot bat egin dezaküien ahal trop bref résumé en quelques pages bezain sinpleki. de longues années de recherches passionnées. 4
  5. 5. LIBÜRÜ EDIRENGIA Jean Dominique LAJOUX est Jean Dominique LAJOUX ethonologue au C.N.R.S. Dans ses C.N.R.S.-ko (Centre National de la BIBLIOGRAPHIE recherches sur le quot;calendrier et les Recherche Scientifique) etnologo bat fêtes calendaires il a parcouru quot; da : Europa güziaren gainti kurritü da, l'Europe. Il peut ainsi comparer nos ohidürazko besta herrikoien ikertzez : mascarades à d'autres fêtes ou rites de holaz dü ideia berri bat aitzinatzen carnaval. C'est ainsi qu'il avance l'idée gure maskaradentako : urte berria du cortège nuptial, de quot;rituelquot; anuntzatzen ziren ezteietarik ere bali- Alford, V. : quot;Les mascarades souletines en 1914 et aujourd'huiquot; permettant de marier les hommes ratekeala (Jaun Andereak). Eusko Jakintza, 1949. avec l'année dont ils tentent de se concilier les faveurs. BADE, J. : quot;Le Carnaval chez les Basques de la Soulequot; Observateur des Pyrénées, 1840. Thierry TRUFFAUT e s t Thierry TRUFFAUT Lauburu membre de l'association Lauburu et alkartean da bai eta ere Eusko BARANDIARAN, J : quot;Dillinario de mitologia vascaquot; d'Eusko Ikaskuntza. Il a été aussi le Ikaskuntzan. Lajoux-ekin ibili da La grande encyclopédie basque, Bilbao, 1972. guide de Jean Dominique Lajoux en lüzaz. Erranen deikü nola argizagiari Pays Basque ; et donc a son école. La bermatzen zen egünarietik ekiaren BORDES, C. : quot;Cortèges et danses du Pays Basquequot; grande révolution que fut le passage arabera eginik den egünariala Paris, 1914-1915. du calendrier lunaire au calendrier iragaiteak mündüa iharrausten düan solaire a aussi ses répercussions dans eta hori ere nola agertzen den DUVERT, M: quot;Les Mascarades nocturnes en Soulequot; la mascarade. C'est ce qu'évoque ici maskaradetan, Gatüzainaren sorter- Reve Dantzari, Bilbao. Thierry Truffaut, en s'intéressant roaz egin dütüan ikerketen berri également à la provenance du Gatü- emaitez ber zoinean. GALLOP, R. : quot; Un zamalzain grecquot; zain qui était un peu mystérieuse en- Gure Herria, 1927. core. GUILCHER, J.M. : quot;La tradition de danse en Béarn et Pays Basquequot; François FOURQUET de , Ikusten denak bere inportantzea Editions de la maison des sciences de l'homme, Paris, 1984. l'association Ikerka , est l'un des rares balinbadü, entzüten denak ere bere chercheurs à s' être intéréssé de prés erran nahia badü. Perediküer da arren HERELLE, G. : quot;Les mascarades souletinesquot; aux prêches de la mascarade jusque-là Ikerka alkarteko François R.I.E.V., 1914. hermétiques aux non-bascophones. FOURQUET interesatü. Harentako Pour lui, ces discours expriment presentatzen düe quot;Mündüaren bürüz JAUREGUIBERRY Dr : quot;Mascarades souletinesquot; quot;l'inversion du mondequot;. beheraquot;. Libro de oro, 1935. Il ne faudrait cependant pas Ez dira horregatik oraiko MAZERIS, J.B. : quot;Maskadakquot; croire que c'est pour ces raisons que maskaradak jakitate horien arabera Gure Herria, 1933 l'on quot;montequot; des mascarades antolatürik, bardin ezagün edo nabari actuellement, même si tout apparaît badira ere. Hori dü, Eusko Jaularitza- SALLABERRY, J. : quot;Les mascarades souletinesquot; spontanement, et on peut dire que le ren hezkuntza eta unibertsitateko désir de réunir la jeunesse, de ikerlaria eta Paueko unibertsitateari Tradition au Pays Basque, 1899. perpétuer les traditions, de faire la lotürik den Kepa FERNANDEZ DE fête sont les principales motivations, LARRINOA antropologoak agerra- comme a pu le constater Kepa razi bere tesian : maskaradetako baz- FERNANDEZ DE LARRINOA , karier lotürik diren üsantxez ere ar- chercheur du département éducation renküratzez. et université du gouvernement auto- nome d'Euskadi, détaché 5 5
  6. 6. actuellement à l'université de Pau Libürü oso bat behar lizateke pour ses études sur le théâtre popu- maskaradetzaz behar bezala laire souletin. mintzatzeko. Bena libürüxka honek galtore zonbaiti pürü ihardetsiko deie En fait, un livre serait nécessaire agian eta beste zonbait sorraraziko ba- pour parler des mascarades comme il linban. Iraün dezala, maskaradak se doit. Puisse quand même ce livret lüzaz izan ditean orano. répondre à quelques questions et en provoquer d'autres, afin qu'il y ait et qu'on parle encore des mascarades. Les mascarades Maskaradak Pour faire des mascarades, il Maskaraden egiteko dantzari faut surtout une bonne équipe de dan- honak behar dira lehenik. Gazteria seurs. La jeunesse d'un village se ras- jüntatzen da gero, zaharragoer aholkü semble ensuite, et décide de monter galtegitez. Denen artean dira kargüak les mascarades, sous les conseils emanik. Dantzari hoberenak éclairés des anciens. Aintzindari dirateke, entrabalak Ma- Les rôles sont distribués entre rexal edo Küküilero , erri eginarazten tous. Les plus lestes seront danseurs , laket direnak Buhame edo Kauter, ko- ceux qui apprennent à danser, maré- killot eta abilenak Pitxu eginen dü . chaux-ferrants ou Küküllero , les plus comiques bohémiens ou chaudron- Hogeita hamar berrogei partaide niers, et le plus habile fera Pitxu , le da orai maskaradetan. Hanitxez pitre. haboro izan da lehenago herri Il y a maintenant de trente à handietan (80 Sohütan 1930en quarante acteurs. Ils furent plus no- altexean) gütiago ere Basabürüko breux dans les grands villages (80 à herri ttipietan. Chéraute dans les années 1930). Ihautirian dira egiten. Urtatsez Les mascarades se déroulent en hasten dira egiten dütüan herrian, hor période de carnaval, la première berean ürrentzeko ihaute astearteare- ki, herriz herri kurritzez artean (azken représentation (le 1er janvier) et la gerlala artino (1940) San Pantzart er- dernière (le mardi gras) dans le rearazten zen haustez eta kontüka egi- village organisateur. Actuellement ce ten ordüan). Orai maskaradak beran- calendrier n'est pas toujours respecté tago hasten dira, eta goroxüman ere Entre ces deux dates, périple à travers kurritzen dira üsüenean. la Soule pendant tout le carnaval. Jus- Eskülangile baten jonalea emaiten zen qu'avant la 2ème guerre mondiale, on müsikalarieri. brûlait San Panzar le mercredi des Cendres, premier jour de Carême. C'est là qu'on faisait les comptes. On donnait le salaire d'un artisan aux mu- 6 siciens.
  7. 7. 2 - La loi des rôles : lorsque les 3. Askazgoaren legea, kümitatüa Les représentations se déroulent Igantez dira igaraiten. Lehen, as- acteurs et ceux qui les reçoivent eta kümitazalea ber odoleko direlarik. le dimanche. Mais avant, elles se tegünez ere kurritzen ziren. Üsantxak tiennent ou ont tenu le même rôle, 4. Adiskidetarzünaren legea, faisaient également en semaine. Le nahi züan maskaradak Atarratzen izan 3 - La loi de la camaraderie : kümit dena eta kümitazalea lagün jeudi gras, les mascarades étaient à litean Lerdoz, eta Maulen igante gize- lorsque invité et invitant sont de direlarik. Tardets (il y en eu jusqu'à 3 le même nez, ihautiriko azken igantearekin. grands amis, 5. Zorraren legea, oraikoan jour) et le dimanche gras à Mauléon. Bat beno haboro balin bazen ber ur- 4 - La loi de la famille : quand kümitatzen düana aitzinetik kümit tean, oro han jüntatzen ziren egün invités et invitants sont de même denaren etxen kümitatürik izan Les mascarades se déplacent dès hortan. sang. delarik . le matin, pour arriver au village qui Goizetik abiatzen dira, kümitat- 5 - Et enfin la loi de la dette Aisa ikusten denaz, maskaradak les invite. Elles doivent franchir les zen dütüan herrialat heltzeko. Hor lorsque celui qui invite fut auparavant plantatzean, hots eginaldi erritüal eta barricades, symbolisées actuellement Barrikadak egiten dütüe. Ardu pitxer invité chez la personne qu’il reçoit estetikoak plazalat agertzean, par une bouteille de vin et quelques bat eta godalet baten aitzinean actuellement” Züberoko herrien arteko harremanak verres posés sur leur route. Autrefois, dantzan ari dira herriko sargian pizten dira, bai eta herri il fallait gagner l'honneur d'entrer au lehenik eta quot;trabaquot; hor eginik zaien Comme on le voit aisément dans antolazalearen barneko arrolatzeak . village, en sautant au dessus d'un aldikal. Lehen, herrian sartzeko l’organisation des mascarades, Jana, edana, hitzaldiak, kantoreak, obstacle posé en travers ou en faisant ohorea irabazi behar zen trebes autrement dit dans l’expression d’un dantzak, bersetak, jaunsteko manerak, une détonation (poudre de mine) de ezarririk zen haga baten gainetik rituel esthétique, les relations entre ibilmoldeak ... Gertakizün güzi horik plus que le village qui reçoit. jauztez edo batzarri egiten züan her- les villages de Soule, mais également oro aitzinetik jarririk diren eredü edo riak tiro bat beno haboro tiratzez pol- propre au village organisateur, se modelo zonbaiti jarraikitzen zaitze ; Aprés ces barricades, les sauts bora larriarekin. manifestent sur la place publique. noiztenka eredüari hüilantik jarraikit- basques sont donnés sur la place du Herriko plazala hel eta, dantza Boire, chanter, danser, improvi- zeko, beste ordüz eredütik hürrüntze- village, puis les acteurs sont invités à jauziak emanik dira, eta gero ser, se déguiser, se comporter... tous ko. Hala izatez, gertakizün horiek gi- déjeuner, selon des règles définies maskaradakariak bazkaraitera kümit ces phénomènes répondent à des zarte bizitzearekilanko egon molde (voir description de Kepa Fernandez dira adere edo arau berezi elibaten critères, parfois en les suivant au plus eta gogoetak poetikoki, korpitz de Larrinoa). arabera (ikus Kepa Fernandez de prés parfois en s’éloignant. metaforaz, edertarzünaz baliatürik eta Autrefois, les mascarades de Larrinoaren ikerlana). Dans ce dernier cas de figure, jei giro bizi bizian agerrarazten dütüe. Haute Soule se jouaient à la suite : Lehenago, Basabürüko maskara- les comportements et réflexions liés à barricades, représentations sur la dak bürütik bürü emanik ziren; sonü la vie sociale se manifestent sur un place, petit bal populaire (polkas, ttipi bat bazen gero, txülüla eta mode politique par l’expression mazurkas, eskutix) et ce n'est que vers atabalarekin ( kadrillak, polka, corporelle, par le recours à la beauté trois ou quatre heures de l'aprés-midi eskütix) eta ondotik ziren et dans l’ambiance festive. qu'on allait déjeuner. Maintenant , les maskaradakariak bazkaritera joaiten. jeux et danses se font l'aprés-midi : Orai arrastirian dira joküak eginik. Deux groupes se dégagent des Bi jente mota agertzen da mas- mascarades. karadetan : * LES ROUGES : beaux costumes, * Gorriak : jauntsi ederrekin, jolis danseurs, toujours quot;comme il dantzari, xüxen ibiltzale, herritarrak fautquot;. Ce sont les autochtones, dira (horkoak). * LES NOIRS : Sales, grossiers, * Beltzak : zikin, itsusi, ahoteiü, semant le désordre. Ce sont les arrunt, arrotzak (kanpotik jinik) quot;étrangersquot;. 54 7
  8. 8. A) LES ROUGES A) GORRIAK Pour le déjeuner, il y a quelques Lehen hiruak ihautirietako règles, selon le lieu d’origine de la janariak dira, egüerdiko bazkarian * Txerreroa : serait le gardien * Txerreroa : Xerrizaina mascarade, ou selon les habitudes du deserta gisa berriz eskentürik direnak. du troupeau de porcs. A l'aide de son lizateke. Aitzinean horra da, bidea village qui la reçoit. Bazkariteko püntüan egin molde balai à queue de cheval, il ouvre la zabaltzen dü makila pünta batetan Il y a 2 possibilité : faire zonbait bada, bisitazaleak nonko di- route aux mascarades. Il porte des düan zaldi büztan bat erabiltez. Behi déjeuner les acteurs au restaurant ou ren eta bisitatüen ohidüren arabera . clochettes de vache à la ceinture. txintxak badütü gerrikoan. les inviter dans les maisons. Bi haütü bada: maskaradakarien * Gatüzaina : le quot;chatquot; : il * Gatüzaina : Esküetan düan herriko ostatüan bazkalaraztea edo manipule une sorte de ciseau. Mais ce sorginhaixtür bat erabilten dü. Horren Dans le premier cas, tous les etxetarat kümitatzea. Lehen kasüan, personnage a beaucoup évolué au itxüra hanitx kanbiatü da azken acteurs peuvent déjeuner dans le denek ber ostatüan jan lezakee edo bi cours du siècle dernier. Selon Thierry mentean (ikus Thierry Truffauten même restaurant. On peut aussi les ostatüetan : gorriak ostatü batetan, Truffaut, ce serait un arlequin (voir ikerketa) séparer : les rouges dans un restaurant beltzak beste batetan, eman dezagün. sa contribution). * Kantiniersa : Lehen, buhami- les noirs dans l’autre par exemple. Etxetan bazkaritan denean kümitatze- * Kantiniersa : la cantinière : na bat zen horren leküan. Lorsque les acteurs sont invités ko lege zonbait agertzen da eta balio autrefois, une quot;bohémiennequot; tenait ce Louis Lucien Bonaparteri batzarri dans les maisons, il y a quelques dü hetaz mintzatzea. rôle. Mais lors d'une visite du Prince egiteko zen kantiniersa bat ezarririk règles qui méritent qu’on s’y Beraz, etxeetako bazkarian holako Louis Lucien Bonaparte, on aurait izan, Printze bati hobeki zoakiola- intéresse. Voici ce qui peut se alkarretatzeak agitzen dira. Ontsalaz, jugé ce costume plus présentable. koan, omen... produire dans ce cas : aüzapezak maskaradetako Jaun * Zamalzaina : l'homme-cheval * Zamalzaina : gizonertzaldia Normalement, le Maire invite Andereak hartzen dütü, haren or- le centaure ? ohitarazten dü. Jaun et Anderea, son adjoint dariak Laborari eta Laborarisa har- * Ensenaria : le porte-enseigne * Entseinaria : Xiberoko entsei- Laboraria eta labororarisa. tüko dütüalarik . qui manipule le drapeau souletin ou na edo ikurriña erabilten dü. S’il y a dans le village un Herrian, Txerrero, Zamalzain edo basque. Txerrero, un Zamalzain ou d’autres beste dantzaririk balitz, bakoitxak ber Bost horiek dütüe dantza danseurs, chacun invitera celui qui kargüa düan dantzaria kümita liro . Ces cinq personnages exécutent ederrenak emaiten. Urte zonbaitez tient le même rôle dans les Maskaradakariak askazi balin badü les danses les plus spectaculaires : edo bederen hilabete lüze zonbaitez mascarades. bisitatürik den herrian, askazi horren pour arriver à ce niveau ils ont suivi erauntsi düe ikasten hein hortara Si un acteur a de la parenté dans etxen bazkaltüko da edo un long apprentissage. En principe le heltzeko. Ontsalaz, Txerreroak azkar le village qui reçoit il ira déjeuner maskaradakariak adiskide handi bat Txerrero est un homme fort et izan behar dü Kantiniersak arin eta chez ce parent S’il avait un grand balü herri hortan, haren etxen bazkal vigoureux. La Cantinière doit être motiko eijer, ez sobera handi, Zamal- ami dans ce village il irait chez cet leite . agile et quot;beau gossequot;, pas trop grand. zainak azkar, zale, dantzari hoberena ami. L’invitation peut être aussi le Le Zamalzain très leste et puissant (le da. Entseinaria lüze da eta dantzari remboursement d’une vieille dette. Kümitüa zor baten pakatzea meilleur danseur) . L'Enseinari assez fia, Gatüzaina entrebalena da. L’invité ayant été invité lors d’une lizateke bardin: kümit dena aitzineko grand et fin danseur. Le moins bon précédente mascarade. maskarada elibatetan kümitazale izan est placé Gatüzain. * Jauna eta Anderea : Jauna da Dans ce dernier cas, grâce aux zelakoz. Azken kasü hontan, maskaraden bürüzagia. Harek dütü mascarades, lorsqu’une rencotnre a maskaradak direlakoz, etxe zonbaite- * Jauna eta anderea : ( le oro manatzen. Lehen, herriko gazteen lieu entre les villages, il y a aussi tako seme alabek alkar ikusten düe, monsieur et sa dame). Jauna nausi egoiten zen ondoko maskarade- rencontre entre les enfants de herriak kürütxatzen direlarik . commande la mascarade. Il est tara. Anderea : espusa baten arropa certaines maisons. Beraz, kümitüaren bideek bost lege responsable de son bon déroulement xurian agertzen da orai (ikus Jean jarraik lezakee : (autrefois il restait chef de la jeunesse Dominique Lajoux-ek kargü horien Par conséquent, les règles 1. Hierrarkiaren legea, herriko jusqu'aux prochaines mascarades dans erran nahiaz zer dion). d’invitation peuvent être ainsi définies antolamentüaren hierrarkia e t a le village). : maskaradaren hierrarkia mahain Anderea est habillée de blanc, 1 - La loi de hierarchie : lorque gainean batzen direnean . comme une mariée ce qui, d'aprés le hierarchie de l’organisation 2. Maskaradetako kargüen legea Jean Dominique Lajoux, n'est pas un villageoise et la hiérarchie de la harzalek eta hartürik direnek ber hasard. mascarade se croisent au moment du repas, kargüa etxeki edo etxekitzen düelarik 8 53
  9. 9. et à boire à gogo. Les acteurs se ase bezain bat . * Laborari eta laborarisa, * Laborari eta Laborarisa : moquent gentiment de ceux qui les Maskaradakariek herritarrez erri vétus de noir. Ils n'ont pas de rôle beltzez bezti, ez düe egiazko lanik, reçoivent, se rient de leurs mésaven- egiten dizüe eta trüfa merke düzü. précis, si ce n'est lors du branle. non ez den Bralean. tures. Les danseurs donnent tout ce Dantzariek dakiena oro agertzen di- * Marexalak : les maréchaux * Marexalek kasabet gorriak qu’ils peuvent en dansant le mieux züe, ahal bezain ederki jauztez algarri ferrands. Trois ou quatre en général. dütüe eta zaragoila beltzak. Hiru edo possible. Chacun essaie de se faire plazer eman gei beitüe denek. Ils ferrent le cheval. lau dira. Zaldia ferratzen düe. plaisir et de partager ce plaisir. .. * Kükülleroak : pas de rôle * Küküileroak : Gazteenak ; ez ...Autrefois il était plus facile de ...Lehen aisago egiten zütüzün précis. Ils permettent la participation düe egiazko lanik maskaradetan bena faire des mascarades. Il y avait maskaradak etxe orotan beitzien jente des plus jeunes et des futurs danseurs. biharko dantzariak hor dira, ikasteko beaucoup de jeunes et de main gazte eta eskü franko. Egün haatik, * Kerestuak : les hongreurs, eskola hoberenean beitira m askaradetan. d’oeuvre. Aujourd’hui c’est difficile, gaitz düzü, kartielak hüsten ari beiti- difficiles à classer. Apparaissent * Kerestuak : Ez genezake les quartiers se vident. Il n’y a plus ra. Orai ez düzü zazpi edo zortzi haur parfois chez les rouges, parfois chez xüxen erran beltz ala gorrietan dire- que 7 ou 8 enfants dans les écoles des baizik herriko eskoletan, eta abantxü les noirs dans d'autres mascarades. nez, denetan ikusten beitira. Dantzari villages, menacées de fermeture. zerratzekoak dütüzü. Souvent on prenait d'anciens danseurs ohiak ziren hor ezarririk lehen (eta Avant il y avait quasiment mille Lehen bazüzün mila jente, zerbait pour jouer le rôle. Ils sont béarnais et orai ere builtaka) eta biarnesez mint- personnes par village. Il n’y en a plus eskaz, herrikal eta orai berrehün bat parlent cette langue. Ils doivent zo dira. Zamariaren osatzea da beren que dans les deux cent dans beaucoup iraganik baizik ez düzü herri hanitxe- castrer le cheval. lana. de communes. Mais un village qui tan. Holaz dü herri batek bere indar- prépare une mascarade témoigne de ra eta geroa segürtatzen düan bere sa force, de sa jeunesse, et de sa foi gazteria besteer erakasten maskara- en l’avenir....quot;. den medio quot;. Lorsqu’une mascarade se rend Herri batetako maskaradak dans un village, la décision n’est pas Züberoko beste herrietara joaitea ez uniquement prise par les visiteurs. Il y da bisitazaleek berek hartzen düen a un processus particulier. erabakia. En préparant les mascarades, la Bada prozezüz bat : maskaraden jeunesse envoie une lettre aux autres plantatzearekin herriko gazteriak villages, pour savoir quelles sont eskütitz bat igorten dü beste leurs intentions. Ces villages herrietara, heren xedeen berri jakiteko décideront s’ils doivent inviter la Herri horiek düe deliberatzen mascarade ou non. Une rencontre a maskarada egileak kümitatüko lieu ensuite pour choisir une date. dütüenez ala ez. Alkarrekin da gero Pour le village où se rend la egün bat haütatürik. Bisitatürik diren mascarade, c’est la fête, et l’on herrietan besta jei egün handia da, mange et l’on boit plus que de manera berezi batez jaten eta edaten coutume. delarik . Les mets offerts lors des Goizanko barrikadetan eskent- barricades du matin sotn rituels. Ils zen diren jatekoak erritüalak dira. Lau sont de quatre sortes : de gros janari mota emaiten da txestatzera : beignets, des crêpes, des merveilles kauserak lodi eta biribil, matahameak, ou enfin des galettes, biscuits ou jezuitak edo merveillak eta azkenik, gateaux. Les premiers sont propres au galetak, bixkotx edo arroskillak . carnaval : ils sont à nouveau offerts pour le dessert au repas du midi. 52 9
  10. 10. B) LES NOIRS : B) BELTZAK : Un aspect de la Maskaradetako mascarade : ohidüra berezia : * Xorrotxak les rémouleurs * Xorrotxak : Auvergne évoquent une tradition originaire d' esküaldetik horra dira. Kantan ari dira l'invitation au repas. bazkariteko kümitüak Auvergne. Se déplacent en chantant beti joküen artean. Jaunaren ezpata Kepa Fdz de Larrinoa Kepa Fz de Larrinoa toujours un couplet, souvent sur le zorrozten düe beren joküan, kantore même air pour critiquer les acteurs baten emaitez, aharratzen ez direlarik qui les précèdent ou les suivent. Leur * Buhameak : Basagaitz erregea Les mascarades souletines ont Züberoko maskaradekihautiria- rôle est d'affûter l'épée de Jauna. eta haren mitilak. Basa dira, beti évidemment un rapport avec le rekin zer ikusi handia badüe, bai eta * Buhameak : les bohémiens. txostakan ari, lanari ihes, Buhame carnaval ainsi qu’avec le théâtre herri antzerki, poesia, talde kantore, Leur chef, Basagaitz, et ses sujets. Jaunak bere perediküan aipatzen düan populaire, la poésie, le chant de herri kontakizün, jauntsi eta Sauvages, grossiers, fuyant le travail legeari jarraikiz. (Ikus François groupe, les contes populaires, les dantzarekin . vivant des rapines car c'est la loi Fourquet-en ikerlana). costumes et la danse. C’est une fête qu'ils promulguent dans leur prêche. * Kauterak : Itsusienak, particulière. C’est ainsi que les Maskaradak jei bereziak dira, * Kauterak : les plus vilains, begitarteak mozorroz gorderik, chercheurs s’y sont intéréssé de prés, hots hartakoz da ikerlari hanitx souvent masqués. Kabana est leur txapelak eta jauntsiak adar eta lümaz afin de les observer. Chacun décrivant huillantü, jakiteko zer agitzen den chef. Ils quot;réparentquot; spectaculairement edertürik. Kabana da hen nausia. sa théorie. maskaradetan. Bakoitxak bere teoria le chaudron de Jauna pendant que Jaunaren bertza düe zapartagarriki izkiribatü dü. Sineste zahar baten Kabana récite son prêche tournant à betatxatzen. Kabana jenteren jor- Péréniscences d ’ a n c i e n n e s ondarrak direla edo oraiko sinesteak; la dérision tel ou tel évènement du ratzen ari da eta astokeria hanitx igor- religions, croyances actuelles, suite erdi aroko ospakizün harroen segida village qui reçoit la mascarade (pour ten dütü bere mintzaldian (ikus F. des folles fêtes au moyen âge, rite dela ; mündüko gaüzak oro zankazgo- les prêches, voir la contribution de Fourquet-en ikerlana). symbolique mettant le monde sans ra agerarrazten dütüan errito sinboli- François Fourquet ). dessus-dessous. Toutes les hypothèses ko bat dela edo beste . ont été avancées. Quand à moi j’ai Pitxu est le kauter le plus petit Pitxu da haren mitilik xotilena essayé d’analyser les mascarades en Bena nik metafora sozial gisa mais le plus habile et comique, trés bena kokillotena ere. Beti tximinoke- tant que ‘”méthaphore sociale”. dütüt maskaradak ikertü ene lanetan farceur surtout quand les chefs ria egiten ari da, Kerestuek eta eta hori egin düt Züberoko adiskideen hongreurs ou rémouleurs l'appellent à Xorrotxek beren mitilekin aharratürik, J’ai agi de la sorte car je crois ikus moldea beharrezkoa dela uste l'aide aprés avoir mis leurs collabora- lagüngoa galtegiten dioielarik, que la propre opinion de mes amis beitüt. Hona hetarik batek zer dion : teurs à la porte. Pitxu meurt à la fin bereziki. Zoritxarrez, Pitxu hiltzen da souletins a une grande importance. des mascarades, écrasé par ces quot;bu- maskarada ürrentzean, Buhame eta Voici ce qu’en disait un d’entre eux : quot;...Maskarada zera düzü, besta- hamequot; et quot;kauterquot;. Heureusement, le Kauterek lehertürik. Behar ere, ren egitea sinpleki, manera sinple ba- médecin est là pour l'opérer et le rés- sendagile edo bedezia hor da. Zer “...La mascarade, c’est la fête tez bestaren egitea. Herriko gazteak susciter. (Voir Truffaut et Lajoux.) nahi elkitzen deio tripatik eta tiro ba- tout simplement. Les jeunes du village bide berezi batez alkarretaratzen dü- tekin da Pitxu arrapizten (ikus se rassemblent d’une façon tüzü, molde liferent batez, eta adiski- Lorsqu'il y avait assez de Truffaut eta Lajoux en idazkiak. particulière et différente. Il n’y a detarzünaren mügak idekitzen dütüzü. monde, il y avait de nombreux autres Aski jente bazelarik, beste plus d’obstacle à la camaraderie. Je Erran nahi beita, besteinaz ezagütüko rôles. Les sapeurs (Chéraute), le bar- personaje hanitx bazen: Zapürrak veux dire que c’est l’occasion de ez zünükean jentearekilan inportant bier, l'ours et les agneaux. Ainsi que (Sohütan), Bizar egilea, Hartza partager quelque chose de particulier den zerbait partekatzen düzüla . les Aintzindari noirs, doublés des (Müskildin 1987ean), Axuria eta avec des gens que l’on ne connaissait ...Maskarader esker, jentea rouges (un groupe entier à Ordiarp en Aitzindari beltzak ere (Urdiñarbek pas autrement. arolatzen düzü, egiazko komünione 1993). talde oso bat presentaten dü 1993.ko ... Grâce aux mascarades, les bat düzü . Herri batetako gazteria Un quot;txülülariquot; et un tambour maskaradetan) jeunes se réunissent, c’est une beste herri batetara badoazü eta assurent toute la musique des Txülülari eta atabalariak dira sonü véritable communion. La jeunsse d’un herri hortakoek jatera eta edatera mascarades. Parfois, le txülülari s'aide egileak beti. B uiltaka, txülülariak, village se déplace vers un autre emaiten diozü, ahal bezain beste, aussi d'un tambourin à corde (quot;Ttun Tanbuila edo T tun Ttuna ere joiten dü. village qui lui donne à manger ttun). 51 10
  11. 11. psychopompe de transporteur des Déroulement d'une Maskarada elibaten âmes des morts), d’Errege Xalamon mascarade : ürratsak : et de Matéo-txistu(s)... Le gatuzain pourrait bien trouver son origine dans ce personnage errant, couvert de haillons, marginal, Maskarada baten ürratsak kon- Pour le déroulement des chargé chaque année dans cette tatzeko, 1993. ko Urdiñarbeko mas- mascarades nous nous contenterons période de débarrasser les maisons karadak aipagei hartüko dütügü : d'observer le programme de celle des morts de l’année, avec l’aide de d'Ordiarp en 1993 : son “gatu” et par la même occasion de se payer en victuailles... » 10etarik oren bakotxeala » de 10 heures du matin à 13 h barrikadak environ, barricades (1) Guilcher Jean-Michel “la » Bazkaria. » Repas chez l'habitant tradition de danse en Béarn et en » 16 heures : entrée sur la place et » Arrastiriko lauetan, plazan Pays Basque français”. Editions de la barricades sartzea eta barrikada haustea. Maison des Sciences de l’Homme. » Muñeiñak: danse en rond éxécu- » Muñeiñak (üngurüan emanik Paris 1984. tée par tous les danseurs diren jauziak). (2) Idem » Marianak : danse en rond éxécu- (3) Duvert Michel “ les Mascarades » Marianak (AitzinaPika üngürüan tée par tous les danseurs nocturnes en Soule”. Revue Dantza- emanik). » Xorrotxak : un couplet riak Bilbao. » Xorrotxak : kobla bat. » Marexalak : ferrent le cheval qui (4) Arnandin. Contes de Gascogne. boite encore. Il est referré et peut » Marexalak: zaldia, zamaria (5) Barandiaran José Higuel de gambader à nouveau ferratzen, gaixki lehenik, behar bezala “Dillinario de Mizologia vasca”. La » Xorrotxak : un couplet gero. grande encyclopédie Vasca Bilbao » Bralea (le branle) : exécuté par » Xorrotxak : kobla bat. 1972 les rouges et des personnes prises » Bralea : gorriak eta püblikoan dans le public. Danse trés importante. hartürik diren neskatilek katea bat On ne pouvait concevoir aller à egiten düe; hiru puxka bada Bralean. Tardets sans danser le branle. Lorsque * Kontrepasak (jauzia baratx plusieurs mascarades s'y retrouvaient, baratxa emanik). celle qui dansait le branle était tirée * Braletik jauztea (Aintzindariek au sort. püntü hoberenak erakusten dütüe Cette danse se déroule en trois hor). parties : * Karakoiltzea : dantza horren * Kontrapasak: éxécutés par tout erroak balinban. Enseiñariak dü hori le monde eramaiten eta katea kurriarazten * Braletik jauztia : les aintzindari barnetik eta kanpotik. Denboraren exécutent leurs points les plus arra ützültzea lizateke. Junes Case- spectaculaires et savants. nave-Harigilek dio ekiaren dantza * karakoiltzea : l'escargot mené dela, biziaren eta argiaren laidatzeko. par l'Entseiñari: la chaine avance dans le cercle, en ressort, y revient : danse » Xorrotxak : kobla bat. du soleil ? Temps qui revient sur lui » Aitzindariak : ostalersa (dantza). même ? » Xorrotxen joküa : Heben ere » Xorrotxak : un couplet nausiak mitila kanpoan ezarten dü. » Kerestuak : le maître ordonne 11 Mitilarekin dü filabait jaunaren ezpa- 50 ta zorrozten, kantore bat emaiten
  12. 12. en béarnais à son valet d'aller » Aitzindariak : Gabota (zaharra “gathu” d’attraper une jeune fille erabilirik zela. Azken gertakari hau chercher le cheval. Danse, soif, celui- .gorrientako ). Urdiñarbekoa beltzen- située au balcon. Maskak deitü gaüaz gaüeko maskara- ci fait tout pour ne pas travailler. tako. da elibatetan agitzen zen, maskatürik Lorsqu'il finit par obéir, il laisse » Buhameak : dantza basa bat Cela évoque aussi certains récits eta zirzilki bezti zen saldo bat etxee- échapper le cheval et se fait renvoyer. eman eta, Buhame jaunak bere balen- qui en Soule disent que cet instrument tan sartzen zelarik, Gatüzain bat aitzi- Le maître appelle Pitxu qui lui triak kontatzen dütü, gizenki üsüan. servait à la fois à attrapper les jeunes nean. Basabürüan bada errana ere apporte la cantinière donc une filles, à faire peur aux enfants, à Basa Jaunari zor zirenen bila horra » Aitzindariak : Godalet dantzak. jument. Difficile à castrer ! C'est en ouvrir le chemin à la mascarade (alors zela hau. » Kauterak : Nausiaren bertza rappelant le valet que le maître peut qu’aujourd’hui le rôle revient à la Etxeetan sartze horrek ere betatxatü behar düe. Dantza berezi bat enfin accomplir sa tâche. Txerra du Txerrero) et à pendre des Arlequin personajeareki zerbait lotüra emaiten düe, lehenik bürüz bürü, saucisses accrochées aux plafonds des balüke. Ezi, 1580. eko mürrü margo üzküz, saihetsealat, beren txapelak » Xorrotxak : un couplet maisons visitées, spécialement lors batek Harlequin zirzill bat erakusten esküetan. Horrek ere bere erran nahia » Aitzindariak : ostalersa (danse des mascarades nocturnes des Maskak deigü eta dakigünez, pilda txar badü segür ere. Nausiak mitilak en rond) (2). Lors de ces mascarades des horietan kurritzen ziren eta haurrak lanean ezarten dütü eta bere perediküa » Xorrotxak : ce coup-ci les ré- personnages dépenaillés, masqués, iziarazten zütüen jente tristant elibat egiten, erri eginarazteko prefosta. mouleurs sont sur la scène. Comme entraient dans chaque maison menés bat bezala ezagütürik ziren Alemania, Jaunak lanaren pakatzeko, sosa précédemment, le maître veut aiguiser par le “gatuzain” personnage déguisé Hollanda eta Flandria gainti horietan. urtukitzen düalarik da Pitxu, Buhame l'épée de Jauna. Dispute. Le valet s'en en tenant un “gatu”. En Haute-Soule, Kartiel horietan hilen txerka horra eta Kauterek egiten düen atearen pean va. Appel de Pitxu. Pitreries. Rappel il est même dit qu’il venait chercher ziren beste mündüalat lagüntzeko. atzamanik. Hiltzen da bena Bedeziak du valet. Affutage correct, en chan- la part dûe au Basa-Jaun (3). Sineste hori ere bizi-bizian da operatzen dü eta arrapizten da. Berri tant à deux voix. Gaskoina eta Eüskal Herrian, 'Artus hon horren ospatzeko, maskaradakari » Aitzindariak : gabota. Ancienne Cette situation consistant à erregearen ihiztekak', ' E r r e g e oroek eta soegiletarik jin nahi direnek pour les rouges. quot;D' Ordiarpquot; pour les rentrer dans les maisons rappelle aussi Xalamon' eta 'Mateo Txistu' izenez. Muñeiñak emaiten dütüe. Azken bar- noirs. le personnage d’Arlequin. Une autre Artus eta Hartzaren artean parekatze rikadak emanik dira plazan berean eta » Buhameak : aprés avoir donné gravure ancienne de 1580 nous bat egitea ere balegoki zeren gogoan hola dira maskaradak ürrentzen. une espèce de danse du sabre, leur présente un Harlequin geux et loque- etxeki behar beita, lehenagoko Lehenago, hoinez zirelarik chef raconte leurs exploits à travers le teux qui trouve son origine sans doute denboretan, hartzaz ustekeria bazela kurritzen, maskadakariak arrajüntat- monde, et assez grossièrement. dans les personnages d’Hellequin, hilen txerka horra zela. zen ziren beren herriko plazan. Hennequin (de la Hollande à l'Alle- Arren, Gatüzainaren sorterroa, » Aitzindariak : godalet dantza. Jauziak emaiten zütüen eta zaharra- magne en passant par la Flandre) bidez bide zebilen jente zirzill eta Danse du verre.On remarque que goen kritikak entzüten ; bekan ziren véritables damnés, errants aux habits tristant horren oritzapenean litzateke monter sur le verre est le plus specta- laidatürik. déchirés et en lambeaux. C’étaient de eta honen egitekoa zen urte zaharrez culaire mais pratiquement le plus fa- véritables croquemitaines (person- etxeetan agitü ziren hilen eramaitea cile. Les points donnés autour du nages chargés d’effrayer les enfants) bere Gatüa baliatzez, ber zoinean ere, verre sont beaucoup plus difficiles Ils venaient chercher les morts pour hatüen hartzez ordain gisa. s'ils sont bien exécutés. les emmener dans l’au-delà. Dans » Kauterak : doivent réparer le cette zone les carnavals de Wallonie chaudron de Jauna. Exécutent une possèdent de nombreux “Happe- danse trés bizarre. Le maître met ses chair”. quot;ouvriersquot; au travail. Pendant ce temps, il fait son discours égratignant Ce mythe est particulièrement les personnalités, se moquant de vivant en Gascogne et en Pays Basque l'actualité, etc... sous le nom des chasses du Roi Artus (4) (la relation entre Artus et Hartza Lorsque le travail est fait il est est intéressante surtout quand nous d'abord refusé et quand Jauna savons que l’ours possédait aussi jadis l'accepte, il jette l'argent. Tous les un rôle noirs se précipitent et Pitxu est 49 12
  13. 13. bouffons et nous laisse penser que le direla. Holiaren kasüan ezagütürik da écrasé. Il est mort. On lit son testa- choix des deux couleurs jaune safran hori, bena urdina ere agertzen da üsü ment, mais le médecin arrive. Il opère et bleu qui composent depuis plus de idatzi zaharretan ageri diren marraz- Pitxu en lui retirant toutes sortes deux cent ans le costume du Gatu- kietako ertzoen erredoletan. Artetik d'objets ou organes : un pétard zain, ne sont peut être pas dues au ha- erraiteko ere, Eüskal Herriko ihauti- résonne et Pitxu réssuscite. Pour fêter sard. En effet ces couleurs détonnent rietako beste personaje zonbaitek ere cet heureux évènement tous les au milieu du groupe des rouges. Ces jauntsi ñabarrak badütüe, hala nola acteurs et tous les volontaires dansent deux couleurs sont parmi les couleurs Oioneko 'Katxi'-k (Araba), Otsagiko moneinak. associées à la folie. Le jaune safran 'Bobo'-k edo Lantzeko 'Mozorro'-ek est l’une des plus employées pour (Nafarroa). » Dernière barricade et FIN caractériser la folie et la plupart des Ata, Gatüzainaren lehenagoko miniatures dans les manuscrits arropa ez zen hori. XIX. mente (début de la fête pour les acteurs). anciens utilisaient le bleu pour ürrentzeko eta XX. hatsarrekoa den blasonner le fou ! Baionako Eüskal Erakustokian goititürik dena, zolatik gain xuri da. Au passage signalons que Soinekoak, halere, xerrenda gorri eta d’autres personnages du Carnaval ou urdineko pezaz eta holi, urdin eta du folklore basque possèdent des gorri diren ttaka elibatez apaintürik costumes barriolés ou trés colorés : le da. Horrek, düda denmendrenik gabe, Katxi d’Oyaon en Alaba, le Bobo Andorran kausitzen den Ordinoko d’Otxagabia et les Mozorros de Lantz ihautirietako 'Arlequins' personajeak en Navarre. oritarazten dütü. Ezi, horiek ere, Pourtant le costume du gatuzain beren jauntsi xurietan peza margodü- n’était jadis pas celui là. Celui nak badütüe nahiz eta xuria den nausi conservé au Musée Basque et qui date egoiten. Xüxenean baniz, arren, de la fin du XIXème siècle et du Gatüzaina, Arlequin kenteko persona- début du XXème siècle est blanc jeetarik lizateke. (pantalon et veste). La veste est garnie de petits noeuds, de rubans Erromako Ederlan eta Ohidüre- rouges et bleus , jaunes ou rouges. Ce tako Erakustokian ikusten ahal den type de costume évoque celui des beste margo batek ere barneago ikert- Arlequins d’Ordinao en Andorre. Sur zera lagüntzen gütü. Honek, XIX. une tunique blanche sont cousus mentean Erromako ihautiriak erakus- d’autres morceaux de tissus, mais le ten deizgü eta personajeen artean age- blanc reste dominant. ri da bat balku batetan den neskatila Si notre hypothèse est justifiée, bat atzaman beharrez 'Gatüa' üdüri il s’agirait donc bien d’un personnage tresna bateki. de ce type que représenterait le gatuzain. Horrek, jüstoki, oritarazten deigü, Züberoako honenbeste bat Une deuxième gravure nous erranetan tresna hori aipatürik zela eta permet d’aller un peu plus loin dans erraiten züela neskatilen atzamaiteko, notre recherche. Elle représente le haurren lotsarazteko, maskarader carnaval de Rome au XIXème siècle bidea zabaltzeko (egünko egünean, et est conservée au Musée des Arts et Txerreroak bere Txerrarekin egiten Traditions à Rome. Nous pouvons y düana) eta bijitatzen ziren etxeetan voir un personnage essayant avec un lükainkak selauretik ebasteko 48 13
  14. 14. La mascarade souletine Züberoko maskaradak Contribution à l'étude Züberoko Jean Dominique Lajoux Jean Dominique Lajoux du ”Gatüzain” maskaradetako Ethnologue au CNRS. CNRS-ko etnologoa des mascarades Gatüzainaz Thierry Truffaut Thierry Truffaut Mentez mentetako ohidürazko Il est des coutumes qui semblent errandüra batetan eta beren sorterrian enracinées dans le terroir et errotürik üdüri diren üsantxak badira. Personnage faisant partie de la Jean Michel Guilcher jaunaren l'expression d'une tradition locale Halere huilantik so egiten dügülarik mascarade rouge dans le groupe des ikerlan batek erakutsi deigünaz, séculaire, voire millénaire. Pourtant bestetan zer dabilan, errealitatea cinq danseurs, il ne semble pourtant Maskarada gorriaren Aitzindarietako dès que l'on regarde d'un peu près ce heinbat ustegabekoa, eta ustekerie- n’y être présent que depuis la fin du parteliant hau igaran mente qui se passe ailleurs, il arrive souvent tarik hürrün dela agit leite üsü . Badü siècle dernier comme a réussi à le ürrentzean baizik ez da saldo hortan que la réalité soit pour le moins hogeitahamar urte ibilten nizala arrotz démontrer Jean-Michel Guilcher (1). sartü. Dantzari entrabaleko bat bezala surprenante et peu conforme avec les herrietan, hala nola Espainiatik Il est pourtant différent par son ikusirik izan da lüzaz eta, bereziki, idées reçues. Depuis près de trente Errusiala, Inglaterrarik Greziala... costume et son rôle. En effet, il est txaskoini egile eginkizün bat emaiten ans, je vais de pays en pays, de Europan, egünko egüneko ohidürazko souvent considéré comme un danseur zeion. l'Espagne à la Russie, de l'Angleterre jeien egünaria entelegatzeko. moyen et avait plutôt un rôle de Orai berri artino, personaje à la Grèce, etc... pour tenter de farceur il était même appelé “Le honen sorterroetaz ez günüan argibide comprendre le calendrier des fêtes de Züberoko herriak batzarri egin bouffon”. hanitx bena mürrü margo zahar elibat l'Europe contemporaine. deit behin beno haborotan, eta idazlan bai eta Andorrako Ordino herriko honen geia den maskaraden begirari Jusqu’à recemment, nous ihauteriak ikusi ondoan, parekatze Le pays souletin m'a accueilli à kartsü bezain amiazale handi bat niz . n’avions pas beaucoup d’explications zonbait egin ahal üken dütüt. de nombreuses reprises et je suis Mündü orotan huilan, urtarilan eta sur les origines de ce personnage. Or Ikusteko parada üken düdan aussi grand admirateur que fervent barantailan ospatzen diren negüko la vision de plusieurs gravures lehen mürrü margoa Pariseko défenseur de ses mascarades, sujet de ohidüra maskatüetan, Züberoko anciennes, ainsi qu’une fête carnava- Libürütegi Nazionalean goititürik da. cette dissertation. Ces séjours maskaradek hartü ohi düen leküa lesque en Andorre (Ordino), nous ont Hontan, 'Comédiens de l'Hotel de souletins répétés ayant d'ailleurs été ikertü nahiareki ibili niz behin eta permis d’entrevoir quelques pistes de Bourgogne' antzerki saldoko suscités par la difficulté de situer ces beste Züberoan gainti . Beti botzik niz comparaison qui, espérons le, éclai- personaje bat ageri da 'Gatüa' izenez mascarades dans le concert des rites maskaraden ikustez eta ekarten rent un peu plus ses origines. ezagützen dügün tresna bat esküetan. masqués d'hiver qui, dans quasiment deitadeen goxotarzünaz gain, ikusaldi La première gravure présente un Erabilteareki lüzatzen den trükesa tous les pays, sont célébrés en janvier horiekin hobeki barnatü ahal izan düt personnage faisant partie de la troupe gisako trastü horri 'Happe-Chair' et en février. En plus du plaisir que beren erranahi eta joküa . des “comédiens de l’hôtel de izena ere eman ohi zaio. procure le spectacle de la mascarade, Bourgogne” et est conservé à la Personaje horrek badü lapurtar ces visites répétées devaient me Halere, aldi oroz, misterioa ezin Bibliothèque Nationale à Paris. On Ihautirietako 'Ponpierra' delakoareki permettre de mieux les pénétrer par zilatüz baratzen zen . Maskarada peut y voir un Arlequin qui déplie un egite handia, honek ere, bere ertzo une connaissance plus complète de agertzen zen dantzari talde balde “Gathu” (ce zig-zag en bois en forme builtetan, 'Haizturra' izeneko tresna leur contenu et de leur déroulement. zoinetan ere jokü eta horien arteek de tenailles connu aussi sous le nom berberra erabilten beitü. Arren, ohidürazko beste ihauteriak üdüri de “happe-clair”). Gatüzain bai Ponpierra txaskoini Pourtant après chaque manifes- lükeen bena güneko eraikidüra oso Ce personnage, nous rappelle au- egile eta ertzoen mündü batez mintzo tation, le mystère restait aussi berezi bati lotürik . Aldiz arropak, tomatiquement le “Ponpierra” du zeizgü eta mente bat beno zaharrago impénétrable. La mascarade s'avérait Napoleon en armadakoak, ez dira ene carnaval Labourdin (carnaval d’ Usta- diren beren jauntsietako margoak une troupe dansante dont les jeux, les ustez denbora horien erranahikoak be- ritz). Le ponpierra est une sorte de berak ere, hots hoili-urdinak, ez dira intermèdes pouvaient avoir quelque na üsantxa zahar zahar baten herexak fou bouffon portant le même balinban gertüzkoak. Ezi, saldoko ancrage dans la tradition . instrument qui est appellé Haisturra beste partelianten gorriarekin bi carnavalesque mais dont le corps (grandes tenailles). Cela évoque bien margo horik ez dira aurride eta errana paraissait tout à fait original, exclusif sûr le monde des fous et des bada ere ertzoaren markak à ce pays. Les costumes, en 14 47
  15. 15. monstreux au regard de la morale. Ils Konprenitzen da nola elizak ez revanche, d'inspiration plus ou moins Hartza affirment publiquement leur düan aisa honartü Indeuropan herexa marquée par les costumes de l'armée quot;immoralequot; présentée comme la edireiten den ohidüra zahar hori Sa- napoléonienne ne constituent pas, Maskaradetan hartzaren agertzea meilleure morale, leur désordre kratü horren trüfa bera ere, beharbada selon moi, un critère significatif mais kartsüki gogatzen düt zeren eta lüzaz considéré naturellement comme le kargü sakratü bat da . au contraire, le gage d'une ancienneté pentsatü beitüt ohidüra zaharrenaren vrai bon ordre. On comprend que certaine de la coutume. seinale xüxen bat dela, eta hortan l'Eglise n'ait jamais beaucoup gorde leiteela barne xede argienak. apprécié cette tradition ancienne dont L'ours on retrouve la trace dans le monde Haatik errealitatea beste da : indeuropéen ! Dévot du culte de l'ours, la hartza maskaradetan agertzea ene présence de quot;Hartzaquot; (nom basque du esperantxa handiena izana gatik, Cette dérision du sacré est peut- plantigrade) signalée dans quelques 1968. urteaz geroztik ez da üsü être une fonction elle-même sacrée. mascarades m'a semblé longtemps holakorik agitü. Agusti Chahok être la manifestation la plus 1836.ean egin züan aipaldiaz mintzo directement liée à la tradition, celle où zeikün Salaberryren 1899.ko idatziaz pouvait se cacher ses motivations fidatzen bagira, Züberoako saldo profondes. maskatüetan ez zen haboro, ez art- zain, ez axuri haboroziz hartzik. Pourtant il faut se rendre à 1968.az geroztik talde batek edo bes- l'évidence, malgré mon grand espoir tek habororenetik ere, arra biziarazte- de voir évoluer Hartza dans une ra lehiatü dira. . mascarade, le personnage est resté Güti da, oso güti eta ez da bide hona, désespérément discret depuis 1968 et zeren ohidürak ohartü gabe aldatzen si l'on se réfère au texte de Sallaberrry balinbadira, ordülari baten orratzak (1899), citant la description gük asmatü gabe aitzinatzen diren d'Augustin Chaho de 1836, on ne bezala, funtsezko arizale baten voyait plus depuis longtemps ni ours eskaza ez lizate behin behinekoa ni agneau ni berger dans les groupes baizik izan, ustegabeko gorabehera masqués de la Soule. Un, peut-être baten gatik. Ondoko urtean dena deux cortèges, ont essayé de le faire berriz honealat horra da . revivre depuis 1968. C'est peu, trop peu et ce n'est donc pas la bonne piste Züberoan egoera oso bestelakoa car si les traditions changent sans da : hartzaren eskaza ohidüra bat da, bouger de manière apparente, à agertzen delarik berezi da . l'image des aiguilles de la pendule qui Ordüan, edo aspaldian ahatzerik tournent mais pourtant ne bougent pas den üsantxa baten noizean behin arra lorsqu'on les observe, l'absence d'un sortzea da edo huilan ala hürrüneko personnage important ne peut être que aizoer hartürik izan den küjüberia bat temporaire, provoquée par une lizate, non ez diren biak . circonstance imprévue. Tout rentre dans l'ordre l'année suivante... En Soule la situation est inverse, l'absence d'ours est traditionnelle, sa présence une exception. C'est donc soit la survivance d'une coutume depuis longtemps oubliée, qui 46 15
  16. 16. ressurgit parfois en période de Dantza été fourni par la tradition. La critique mascarade, soit une fioriture de Charles Etchandy, industriel empruntée à des voisins plus ou souletin, prend la forme d'une prière Euskal kültüran dantza moins proches, soit les deux raisons collective chantée. A Larrau, il funtzezkoa beita, maskaradetan dant- conjuguées. introduit son prêche par une annonce za jauziak bürütik bürü izateak erran quot;Evangile selon Saint Llargoquot; et nahi lüke ihautiri kente hori Eüskal n'hésite pas à épingler le curé Herrikoa dela . La danse d'Aussurucq qui s'est permis de Baserritar dantza antzerki bat critiquer la mascarade dans un journal leite heben , negüko pastoral galdü paroissial de la Soule. A Pagolle, La danse étant le fleuron de la baten azken herexa eta honen geiak village qui prépare une pastorale culture basque, la mascarade serait hartürik ziren Züberoko historian, (théâtre populaire d'origine définitivement basque, parce que Jaun eta Anderea, taldeko jauregizai- religieuse), il commence son prêche dansée. Nous serions en présence d'un nen parte hartzeak erran nahi liroan en improvisant sur l'air traditionnel théâtre-ballet paysan, version d'hiver bezala . des pastorales : d'une pastorale perdue, dont le sujet Hori zentzüzkoa ote dea ? aurait été puisé dans l'Histoire du quot;Pipiplin papaplan quot;Pipiplin papaplan ! pays Souletin comme pourrait le Igaran mente ürrentzean dantzak Ensemble les deux jambes ! Bi zankoak batetan ! laisser supposer la présence, déjà hartü düan nausigoa osoareki jeiaren Je n'ai jamais vu Ez diat sekülan ikusi remarquée, du Jaun et de l'Anderia, beste ikusgeiak ahültü bezala dütü autant de connards en rang ! Hainbeste astapito herrokan !quot; les châtelains du cortège. Est-ce Dantza, agerraldien arteko lokarri [mot à mot quot;autant de bites d'ânesquot;] raisonnablement possible? bezala bilakatü da, dantzarien Eta buhame jaunak gisa hontara trebetarzünaren zerbütxüko . Voici comment le buhame jaun de ürrentzen : La danse portée à son Horik oro hola, ihautiri antzerkia urte 1982 terminait son prêche quot;10°) Eskerrik hanitx behatü paroxysme à la fin du siècle dernier a jin urte joan dantzaren lagüngarri zidielakotz estompé l'intérêt pour les autres besterik ez izatez ber itxüretan baratü quot;10°) [commandement] Merci de Zeren gure beharra beitüzüe egün attractions, au point de les avoir da azken mente hontan . nous avoir écoutés oroz complètement intégrées au spectacle Car vous avez tous les jours besoin de Badateke buhame mündüa mündü dansé, d'en constituer une sorte de Bena ez niz hürrünago joanen nous deno livret sur lequel les danseurs exercent zeren idatziak eüskaraz izatez , ene Il y aura le bohémien tant que le Eta ez balinbazide gurekin ados leur virtuosité. Dès lors le théâtre beharrietara arrotz direla ahalke monde sera monde Ürgüllütsü , auher, aserik loz carnavalesque, répétant chaque année handiz aitortzen düt .Halere esperant- Et si vous n'êtes pas d'accord avec Üzker handi bat deizüegü züer oroer un texte dont la raison est d'introduire xa düt parkatürik nizateala zeren eta nous, Gure ahal oroz ou d'accompagner la danse, va se Lorraine esküaldean sortürik izatez ez Orgueilleux, paresseux, ivrognes [que Biba buhameak quot; trouver définitivement figé et il est düt Eüskal Herriko lürra lehen aldikoz vous êtes] effectivement resté étonnamment 35 urtetan baizik honki . Nous vous donnons un grand pet à Azken bertset horik Dominika stable depuis un siècle. Ata, egün güzian emanik ziren vous tous, de toutes nos forces ! Agergaraiek oihüstatü zütüan ahal erranaldien ützülpenak, bazter oroetan Vive les bohémiens ! quot;. bezain beste indar eta sinesterekin . Mais je ne pourrai guère aller txerkatü dütüt bena ez dütüt ediren. plus loin car les textes en question Lan gogor hori eüskaldün batek hasi Ces derniers versets furent Morala eta ordenaren salaketan sont nécessairement en basque, donc dü bena oraikoan ez düt bere lanaren déclamés par Dominique Aguergaray ez da ahalkerik. Buhameek ahalke eta hermétique à mes oreilles, ce dont j'ai berririk eta ez dakit besterik lotü avec le maximum de vigueur et de dolü denmendrenik ez düe beren profondément honte je l'avoue mais denez hortara. Haatik idazki horietan conviction. L'offense de la morale et egitateaz. Püblikoki goraipatzen düe j'espère toutefois qu'on me kasik dena agertzen da eta buhamena de l'ordre établi ne se fait pas du tout beren okerreria . pardonnera puisque, ayant vu le jour ene ustez aberatsena da . timidement. Les bohémiens n'éprou- en Lorraine, je n'ai foulé pour la vent jamais la moindre honte ni le première fois le sol basque, qu'à l'âge moindre regret pour leurs actes de trente-cinq ans. Aussi ai-je 45 16

×