Jérôme Kerviel
L’engrenage, dans la peau d’un trader
Vendredi 27 novembre 2015
Axel Kahn
Sur les chemins de France, dans l...
Jérôme Kerviel
L’engrenage,
dans la peau d’un trader
Vendredi 27 novembre 2015
Hôtel de Ville - 20h30
Jérôme Kerviel est n...
Il a été jugé responsable civilement, à hauteur de 4,82 milliards d'euros, des pertes de la
Société générale découvertes e...
Axel Kahn
Sur les chemins de France,
dans la beauté et l’histoire
Vendredi 18 décembre 2015
Hôtel de Ville - 20h30
Axel Ka...
Publications
Pensées en chemin : ma France des Ardennes au Pays basque par Axel Kahn, 2014
Entre deux mers par Axel Kahn, ...
Isabelle Autissier
Mes rendez-vous
avec la mer
Mercredi 3 février 2016
Hôtel de Ville - 20h30
Isabelle Autissier est une n...
Sa passion pour la mer la conduit à orienter ses études vers une carrière dédiée à
l'halieutisme (études des méthodes de p...
Denis Seznec
L’affaire Seznec
La justice et l’erreur
Vendredi 22 avril 2016
Hôtel de Ville - 20h30
Denis Le Her ou Denis L...
Le 25 mai 1923, Guillaume Seznec et Pierre Quémeneur, conseiller général du Finistère,
quittent Rennes pour se rendre à Pa...
Jean-Luc Roméro
Le droit de mourir
dans la dignité
Vendredi 10 juin 2016
Hôtel de Ville - 20h30
Jean-Luc Romero est né à B...
Le combat pour le droit de mourir dans la dignité
Jean-Luc Romero est président de l’Association pour le Droit de Mourir d...
Contact
Les grandes conférences
Ville de Saint-Lô
Jean Hamel
Service communication
Ville de Saint-Lô
02 33 77 60 24
jean.h...
Service communication Ville de Saint-Lô
Hôtel de ville
Place Général de Gaulle
BP 330
50010 SAINT-LÔ CEDEX
02 33 77 60 00
...
Les Grandes conférences, Saint-Lô
Les Grandes conférences, Saint-Lô
Les Grandes conférences, Saint-Lô
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les Grandes conférences, Saint-Lô

1 052 vues

Publié le

présentation de l'événement

Publié dans : Art & Photos
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 052
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
549
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les Grandes conférences, Saint-Lô

  1. 1. Jérôme Kerviel L’engrenage, dans la peau d’un trader Vendredi 27 novembre 2015 Axel Kahn Sur les chemins de France, dans la beauté et l’histoire Vendredi 18 décembre 2015 Isabelle Autissier Mes rendez-vous avec la mer Mercredi 3 février 2016 Denis Seznec L'affaire Seznec. La justice et l’erreur Vendredi 22 avril 2016 Jean-Luc Roméro Le droit de mourir dans la dignité Vendredi 10 juin 2016 Les grandes conférences
  2. 2. Jérôme Kerviel L’engrenage, dans la peau d’un trader Vendredi 27 novembre 2015 Hôtel de Ville - 20h30 Jérôme Kerviel est né le 11 janvier 1977 à Pont-l'Abbé, dans le Finistère où sa mère tenait un salon de coiffure. Son père fut artisan forgeron, puis maître dans un centre d'apprentissage professionnel de chaudronnerie. Il poursuit ses études au collège-lycée Laënnec et obtient en 1995 son baccalauréat ES . Il suit un DEUG en sciences économiques au Pôle Pierre-Jakez Hélias de Quimper où il se passionne pour les chiffres. Il passe ensuite une maîtrise à l'IUP banque et finances de l'université de Nantes avant d'obtenir en 2000 un master management des opérations de marché à l'université Lyon 2 en alternance ; pour cela il est étudiant quatre mois à l'université et apprenti huit mois en entreprise (dont six au sein de BNP Arbitrage). Cette formation est destinée à former des contrôleurs des opérations de traders plutôt que des traders . La Société générale le recrute dès août 2000 au sein de la division banque d'investissement et de financement (SG CIB) à La Défense à Puteaux. Il travaille d'abord au « middle office » avant de passer en 2005, au « front office ». Il est alors chargé de l'arbitrage sur des contrats à terme portant sur des indices boursiers jusqu’en 2008.
  3. 3. Il a été jugé responsable civilement, à hauteur de 4,82 milliards d'euros, des pertes de la Société générale découvertes en janvier 2008, celles-ci résultant de la liquidation de ses prises de positions sur des contrats à terme sur indices d'actions s'élevant à cette époque à environ 50 milliards d'euros (plus que les fonds propres de la banque) et qu'il a dissimulées à ses chefs par des manipulations frauduleuses . Il est condamné pour abus de confiance, faux et usage de faux et introduction frauduleuse de données dans un système informatique. Cet arrêt de la Cour d'appel de Paris a été confirmé pour la condamnation à une peine de prison, mais les dommages et intérêts ont été cassés par la Cour de cassation en mars 2014 . À l'issue de la liquidation de ses positions, Jérôme Kerviel est jugé responsable de la totalité des pertes enregistrées par le groupe bancaire. A ce jour ces dommages sont les plus élevés qui aient été causés par la faute professionnelle d'un employé en France, toutes catégories confondues, et donc pour un courtier salarié. Les pertes de la Société générale ont en outre coûté 1 milliard d'euros à l'État français. Procédures judiciaires • 24 janvier 2008 : plainte de la Société générale et déroulé de l'instruction • 31 août 2009 : ordonnance de renvoi • 8 juin 2010 : procès en première instance • 4 juin 2012 : procès en appel • 2013-2014 : Prud'hommes • 19 mars 2014 : Cour de cassation • 28 juillet 2014 : Tribunal de Grande Instance d'Évry Publication L’engrenage : dans la peau d’un trader par Jérôme Kerviel (Flammarion, 2010)
  4. 4. Axel Kahn Sur les chemins de France, dans la beauté et l’histoire Vendredi 18 décembre 2015 Hôtel de Ville - 20h30 Axel Kahn, né le 5 septembre 1944 au Petit-Pressigny (Indre-et-Loire), est un scientifique, médecin généticien et essayiste français. Directeur de recherche à l'INSERM et ancien directeur de l'Institut Cochin, il a été également le président de l'université Paris Descartes (2007-2011). Axel Kahn est surtout connu du grand public pour la vulgarisation scientifique qu'il fait depuis de nombreuses années et ses prises de positions sur certaines questions éthiques et philosophiques ayant trait à la médecine et aux biotechnologies, en particulier au clonage ou aux OGM, notamment en raison de son travail au sein du Comité consultatif national d'éthique (CCNE) de 1992 à 2004. De mai à août 2013, Axel Kahn parcourt la France à pied en soixante-douze étapes, depuis Givet dans les Ardennes à la frontière espagnole au Pays basque. Il partage au quotidien, sur les réseaux sociaux, ses impressions d'étapes et réflexions qui font aussi l'objet de son livre Pensées en Chemin. Ma France des Ardennes au Pays basque (éd. Stock, 2014). De mai à fin juillet 2014, il réalise, également en soixante-douze étapes, une seconde traversée diagonale du pays dans l'autre sens, "entre deux mers" de la Pointe-du-Raz dans le Finistère à Menton, à la frontière italienne dans les Alpes maritimes. .
  5. 5. Publications Pensées en chemin : ma France des Ardennes au Pays basque par Axel Kahn, 2014 Entre deux mers par Axel Kahn, 2015 Pensées en chemin, la triple quête Il y a plus de vingt ans, je randonnais avec un groupe d’amis dans le Massif Central. Quoique nous fussions en été, le temps était exécrable, un vent glacial balayait la crête sur laquelle nous cheminions à 1400m d’altitude. Je crus d’abord à un phénomène optique lorsque je distinguai à travers le brouillard épais en ce petit matin une forme scintillante, affaissée sur le sol. M’approchant, je reconnus une silhouette humaine, celle d’un très vieux monsieur enveloppé dans une couverture de survie tapissée d’aluminium ; ses deux cannes anglaises étaient posées à côté de lui. La veille au soir, il avait été pris par la nuit dans le mauvais temps et avait passé la nuit là. Après l’avoir réconforté, lui avoir préparé un café bien chaud, je lui posai alors une question dont la stupidité condescendante me consterne aujourd’hui encore : « Qu’est-ce qu’une personne dans votre état peut bien faire en un tel endroit ? » L’homme ragaillardi se redressa alors et me fixa de son regard intense : « Parce que, selon vous, je devrais être dans un hospice en attendant qu’on me passe le pistolet et le bassin ? Chacun choisit sa vie, je l’ai fait. » … la pensée de réaliser enfin un vieux projet, celui de traverser la France à pied, d’y poursuivre la quête de moi-même après déjà un long parcours, au contact des gens enracinés dans leurs territoires, me remplit d’allégresse. En route, je ferai part de mes coups de cœur esthétiques et de mes réflexions sur un site dédié et par l’intermédiaire des réseaux sociaux. À mon retour, ce voyage intérieur, et au contact des autres, inspirera un ouvrage « Pensées en chemin ». Rien que d’évoquer tout cela, j’ai le cœur en fête et des fourmis dans les jambes ! En route !
  6. 6. Isabelle Autissier Mes rendez-vous avec la mer Mercredi 3 février 2016 Hôtel de Ville - 20h30 Isabelle Autissier est une navigatrice atypique ; en effet, rien ne la prédestinait à devenir la première femme à boucler un tour du monde à la voile en solitaire si ce n'est sa volonté tenace de réaliser un rêve d'enfance. En plus de ses talents de marin, Isabelle Autissier est une fervente défenderesse de la nature. Née à Paris 12e arrondissement le 18 octobre 1956, Isabelle Autissier passe son enfance à Saint Maur. Elle découvre la voile à l'âge de 6 ans au cours des vacances familiales en Bretagne. Elle devient très vite passionnée et dira : « un jour, je serai marin et je construirai mon bateau ». Isabelle Autissier est décorée Chevalier de la Légion d'honneur ainsi que de l'Ordre national du mérite. Elle cumule plusieurs fonctions de membre ou d'administrateur d'institutions et associations. Elle est Présidente France du World Wildlife Fund for Nature (WWF) depuis décembre 2009. Elle a écrit quelques ouvrages consacrés à la mer dont le dernier paru en 2009 a reçu le prix Amerigo Vespucci : « Seule la mer s'en souviendra ».
  7. 7. Sa passion pour la mer la conduit à orienter ses études vers une carrière dédiée à l'halieutisme (études des méthodes de pêche). Elle obtient son diplôme d'ingénieur agronome en 1978 et participe à des recherches pour le compte d'Ifremer. Pendant 6 ans, à partir de 1984, elle est enseignante à l'Ecole Maritime et aquacole de La Rochelle. En 1991, elle s'inscrit au BOC Challenge (course au tour du monde en solitaire), et termine 7ème après 139 jours passés en mer à bord de « Ecureuil Poitou Charentes » devenant la première femme à boucler un tour du monde en course. Elle décide alors de se consacrer à la course au large et abandonne sa carrière d'enseignante. En 1996, elle participe au Vendée Globe (course autour du monde sans escale et sans assistance) à bord de « PRB », mais elle est classée hors course après avoir cassé son safran au passage de Cap Town. En 1999, elle prend le départ du BOC, rebaptisé Around Alone à bord de « PRB », mais elle chavire dans le Pacifique Sud et est contrainte à abandonner son bateau. Elle attendra 4 jours avant qu'un autre skipper vienne lui porter secours. Elle terminera la course sur le bateau de son sauveteur, l'italien Giovanni Soldini qui, d'ailleurs, remporte cette édition. Elle continue à participer aux courses en équipage, mais décide de mettre un terme à sa carrière de solitaire. Publications Seule la mer s'en souviendra, roman (Grasset, 2009) La terre pour horizon, Entretiens avec Isabelle Autissier, (Presses de l'Ile-de- France, 2013) Passer par le Nord, la nouvelle route maritime (Éditions Paulsen, 2014) en collaboration avec Erik Orsenna Soudain, seuls, roman (Stock, 2015)
  8. 8. Denis Seznec L’affaire Seznec La justice et l’erreur Vendredi 22 avril 2016 Hôtel de Ville - 20h30 Denis Le Her ou Denis Le Her-Seznec, plus connu sous le nom de Denis Seznec, né le 26 décembre 1946, est écrivain et conférencier. Il est le petit-fils de Guillaume Seznec et le défenseur de la thèse de la totale innocence de celui-ci dans l'affaire qui lui a valu une condamnation pour faux et pour meurtre sans préméditation en 1924. Denis Seznec est le fils de Jeanne Seznec, fille de Guillaume Seznec et de François Le Her. Il a deux frères, Jean-Claude, canonnier en Indochine, décédé, Bernard qui s'est suicidé en 1996 (72 ans après l'affaire), et une sœur, Francette. François Le Her serait, selon ses propres dires, l'un des derniers à avoir croisé en 1923 Pierre Quémeneur et a témoigné en 1924 en faveur de Guillaume lors du procès. Jeanne l'épouse, une dizaine d'années plus tard, peut- être pour en savoir plus sur l'affaire. François Le Her la frappe et menace de revenir sur son témoignage. Jeanne le tue d'un coup de revolver le 3 octobre 1948. Au procès d'assises, elle est acquittée à l'unanimité.
  9. 9. Le 25 mai 1923, Guillaume Seznec et Pierre Quémeneur, conseiller général du Finistère, quittent Rennes pour se rendre à Paris. En raison d'ennuis mécaniques à répétition, Guillaume Seznec et Pierre Quémeneur se séparent à Houdan, non loin de Dreux. Guillaume Seznec rentrera en Bretagne avec la Cadillac, Pierre Quémeneur prendra, lui, le train pour Paris. Plus personne ne le reverra jamais. Débute alors l'affaire Seznec, une enquête sans cadavre, sans mobile, sans aveu, sans arme du crime et pourtant Guillaume Seznec sera condamné au bagne à perpétuité en Guyane. Après vingt longues années dans le bagne des bagnes, le Général de Gaulle le graciera au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Denis Seznec, après une demande de réhabilitation rejetée en décembre 2006, continue le combat entamé pour la réhabilitation du nom de son grand-père, voici plus de cinquante ans. Écrivain et conférencier, il est l'auteur de plusieurs livres sur l’affaire Seznec, dont le best- seller Nous les Seznec vendu à plus de 200 000 exemplaires. Publications Nous les Seznec, Robert Laffont, 1992 Seznec le bagne, Robert Laffont, 2001 L'affaire Seznec en photos, des assises au bagne, Robert Laffont, 2010
  10. 10. Jean-Luc Roméro Le droit de mourir dans la dignité Vendredi 10 juin 2016 Hôtel de Ville - 20h30 Jean-Luc Romero est né à Béthune dans le Pas-de-Calais, le 30 juin 1959, d'un père espagnol et d'une mère d'origine espagnole naturalisée française. Il a de nombreuses activités, aussi bien politiques qu’associatives qui, toutes, sont tournées vers une seul but : l’humain. Il est le premier homme politique à avoir révélé sa séropositivité en mai 2002 dans un livre Virus de Vie. Défenseur du mariage pour tous, il s'est marié le 27 septembre 2013, avec Christophe Michel, union célébrée par le Maire de Paris. Depuis ce jour, il signe sa correspondance avec les deux noms « Romero-Michel ». Il est aussi un militant, depuis de nombreuses années, pour l’égalité homos/hétéros. Il fut le premier homme politique à être outré par un magazine gay, alors qu’il devait faire son coming out quelques semaines plus tard dans un grand quotidien du soir. Il a combattu avec force pour que les propos homophobes soient pénalisés en France tout comme les propos racistes. Auteur des livres On m’a volé ma vérité et Homopoliticus, comme ils disent. En tant que président du Crips Ile-de-France, il combat l’homophobie et la sérophobie auprès des jeunes.
  11. 11. Le combat pour le droit de mourir dans la dignité Jean-Luc Romero est président de l’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité (ADMD) depuis 2007. Directeur au bureau de la Fédération mondiale pour le Droit de Mourir dans la Dignité, de 2008 à 2011, il est réélu à Chicago en 2014 pour un mandat de deux ans. Forte aujourd'hui de plus de 63 000 adhérents en France, l'ADMD a été créée en 1980. Elle se bat pour le droit de chacun de décider de sa propre mort à partir du moment où sa dignité lui semble gravement remise en cause. Son nom est devenu un symbole. Son nom c'est Jean-Luc Romero Marc-Olivier Fogiel - RTL L’ADMD est à l’origine de nombreuses avancées dans le domaine de la fin de vie. Elle milite pour une légalisation de l’euthanasie. Il est à l’origine de la journée mondiale pour le droit de mourir dans la dignité du 2 novembre. Publications Les voleurs de liberté : une loi de liberté sur la fin de vie pour tous les Français !, Éditions Florent-Massot Monsieur le président, laissez-nous mourir dans la dignité !, Jean-Claude Gawsewitch Éditeur, 2013 Ma mort m'appartient. 100% des Français vont mourir, les politiques le savent- ils ?, entretien avec la journaliste Claire Bauchart, éditions Michalon, avril 2015
  12. 12. Contact Les grandes conférences Ville de Saint-Lô Jean Hamel Service communication Ville de Saint-Lô 02 33 77 60 24 jean.hamel@saint-lo.fr A l’issue de chaque conférence, une séance de dédicaces sera assurée par l’invité. Partenaires
  13. 13. Service communication Ville de Saint-Lô Hôtel de ville Place Général de Gaulle BP 330 50010 SAINT-LÔ CEDEX 02 33 77 60 00 sce.com@saint-lo.fr

×