Adrien VAN HAMME                                     Digikaapéro (12/06/2012)Chargé de mission SIG/BDD (CEN Poitou-Charent...
Master 2 Pro                                                     Géo                   Licence 3      en Cartographie     ...
Géographie et Web : on pense « Géolocalisation »Procédé permettant de positionner un objet (une personne, etc.) surun plan...
Sans proposer de cartographieSimple notion de distance et d’appartenance :-« à X mètres de cet objet »- « dans tel quartie...
Exemples d’applications:- Saisie cartographique d’événements (observations naturalistes, accidents) poursynthèse et analys...
La balise « img »- Carte au format JPG ou PNG, faite sous n’importe quel logiciel (AI, PSD,…)- Utilisation simplifiée (com...
Librairies JS « Grand Public »- Google Maps API, Bing Maps API, Yahoo Maps API,…- Intégration de cartes interactives rendu...
Applets Java- Question de la compatibilité (nécessite qu’un « moteur » soit installé)- Pas adapté pour du web (fonctionnem...
Serveurs (avec Apache ou IIS) : MapServer (open source), GeoServer- Applications lourdes, peu évolutives (.exe)- Fonctionn...
- Est-ce-que j’ai une dimension géo/carto à exploiter dans mon projet ?- Qu’est ce que pourrais m’apporter la géo/carto da...
Géographie, cartographie et web (Digikaapéro, 12/06/2012)
Géographie, cartographie et web (Digikaapéro, 12/06/2012)
Géographie, cartographie et web (Digikaapéro, 12/06/2012)
Géographie, cartographie et web (Digikaapéro, 12/06/2012)
Géographie, cartographie et web (Digikaapéro, 12/06/2012)
Géographie, cartographie et web (Digikaapéro, 12/06/2012)
Géographie, cartographie et web (Digikaapéro, 12/06/2012)
Géographie, cartographie et web (Digikaapéro, 12/06/2012)
Géographie, cartographie et web (Digikaapéro, 12/06/2012)
Géographie, cartographie et web (Digikaapéro, 12/06/2012)
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Géographie, cartographie et web (Digikaapéro, 12/06/2012)

4 770 vues

Publié le

La relation entre "web" et "géographie" s'était jusqu'à très récemment limitée à quelques domaines connexes, comme le géomarketing. Avec le développement de la cartographie moderne, de nouveaux outils, théoriques et pratiques, sont apparus. Aujourd'hui, l'usage de ces outils cartographiques est en plein essor sur le web et certains projets en sont même totalement inspirés (Foursquare par exemple). Dans la plupart des cas connus, la géolocalisation est la fonctionnalité centrale, quand il ne s'agit pas de cartographie "classique" (Google Maps, Via Michelin, Mappy par exemple). Avec les outils techniques conçus aujourd'hui, la cartographie peut prendre beaucoup d'autres formes et celles-ci peuvent très bien être interactives, ludiques ou pleinement porteuses de sens et d'informations. Dans la réalisation d'un projet web, les sciences géographiques et cartographiques peuvent donc aussi bien intervenir dans le fond que dans la forme, selon les besoins. Pour ces quelques raisons, je vous propose, pour ce prochain Digikaapéro, de discuter ensemble du "pourquoi" et du "comment" utiliser la cartographie dans vos projets web.

Publié dans : Technologie
  • Soyez le premier à commenter

Géographie, cartographie et web (Digikaapéro, 12/06/2012)

  1. 1. Adrien VAN HAMME Digikaapéro (12/06/2012)Chargé de mission SIG/BDD (CEN Poitou-Charentes) Poitiers (LM Café)Intégrateur et Développeur Web (auto-entrepreneur)adrien.van.hamme@gmail.comadrienvh.fr @AdrienVH
  2. 2. Master 2 Pro Géo Licence 3 en Cartographie de Géographie puis C.D.I. 2006 2012Bénévole Portagepassionné salarial Auto-entrepreneur Web
  3. 3. Géographie et Web : on pense « Géolocalisation »Procédé permettant de positionner un objet (une personne, etc.) surun plan ou une carte, à laide de ses coordonnées géographiquesPosition géographique de l’user à un instant « T »- « Je suis ici » (check-in)- « Je suis ici et j’y fais quelque chose »- « Je suis ici et regardez ce que j’y fais »Eventuellement aux instants « T », « T+1 », « T+n »Il n’y a pas que l’user qui soit intéressant à localiser :- Où se trouve l’objet (localisation absolue) ?- Où se trouve l’objet par rapport à d’autres objets (localisationrelative) ?
  4. 4. Sans proposer de cartographieSimple notion de distance et d’appartenance :-« à X mètres de cet objet »- « dans tel quartier »- « X is the mayor of X »Avec la mise en place d’une cartographie- Interactivité (expérience ludique si l’outil est à la portée de l’user)- Nouvel angle de vision des objets présentés sur le site- Plus de visibilité pour les objets présentés sur le site (visibilité différente)Attention aux éventuelles contraintes- Saisie de plus d’informations (coordonnées géographiques, « données »)- Nécessité de prendre en main des outils (API et librairies), de coder, etc.- Question des technologies (Flash), des droits (licences), etc.
  5. 5. Exemples d’applications:- Saisie cartographique d’événements (observations naturalistes, accidents) poursynthèse et analyses (+ crowdsourcing)- Représentation cartographiques de lieux (commerces, loisirs,…) pour publicitéet/ou services (calcul d’itinéraire par ex.)- Représentation cartographique de statistiques (cartographie thématique) :géomarketing, journalisme,…- Planification de tournée, calcul d’itinéraire optimisé, suivi d’une flotte devéhicules
  6. 6. La balise « img »- Carte au format JPG ou PNG, faite sous n’importe quel logiciel (AI, PSD,…)- Utilisation simplifiée (comme une image classique)- Intérêt limité : pas de zoom, pas d’interactivité, non dynamique (BDD)Les balises « img » et « map »- Un peu plus interactif : lien <a> sur une ou plusieurs parties de l’image- Javascript pour générer des événements plus complexes qu’un lien <a>- Pénible à coder à la main et très lourd à faire évoluer (non dynamique)
  7. 7. Librairies JS « Grand Public »- Google Maps API, Bing Maps API, Yahoo Maps API,…- Intégration de cartes interactives rendue très simple (qq. lignes de JS)- Attention aux problèmes de licence (prop. des données, pricing plans)Librairies JS cartographiques, librairies « métier »- Openlayers (open source), Leaflet, Kartograph,…- Librairies dédiées : orientées « cartographie » et « géomatique »- Nécessite des connaissances en géo/carto pour en tirer tout l’intérêtExistent sous forme de plugins pour certains CMS (Wordpress, Drupal,…) etcertains frameworks (jQuery)
  8. 8. Applets Java- Question de la compatibilité (nécessite qu’un « moteur » soit installé)- Pas adapté pour du web (fonctionnement pensé pour de la bureautique)Applications en Flash et en Flex- Développement en ActionScript (compétence désuète ?)- Question de la compatibilité cross-browser (peut nécessiter un plugin)Applications en Silverlight- Développement possible dans différents langages de programmation (dont JS)- Question de la compatibilité cross-browser (peut nécessiter un plugin)Possibilité de développer des RIA très graphiques/esthétiquesPas fait pour de la cartographie à la base (sauf de l’animée)…
  9. 9. Serveurs (avec Apache ou IIS) : MapServer (open source), GeoServer- Applications lourdes, peu évolutives (.exe)- Fonctionnalités puissantes (webservices normés pour l’échange de données)- A réserver pour des problématiques précises/pointuesSGBD : PostGIS (PgSQL), SpatiaLite (SQLite), MyGIS (MySQL)- Composants très puissants, capable de croiser beaucoup d’infos (requêtes SQL)- Nécessite obligatoirement des compétences géo/carto pour les utiliser- Nécessite une maîtrise des SGBD concernés
  10. 10. - Est-ce-que j’ai une dimension géo/carto à exploiter dans mon projet ?- Qu’est ce que pourrais m’apporter la géo/carto dans tel ou tel projet ?- Quelles compétences/formations nécessitent les outils qui ont été présentés ?…adrien.van.hamme@gmail.comadrienvh.fr @AdrienVH

×