p.1
L’AGENDA 2016
DE L’ENTREPRENEUR ET
DU PATRON DE TPE/PME
p.2
INTRODUCTION
Bonjour, et bienvenue dans ce nouveau livre blanc signé QuickBooks !
Après avoir parlé ensemble des façon...
p.3
Au sommaire :
Ce que l’entrepreneur ne doit pas oublier
page 4
Les temps forts de l’année des entrepreneurs
page 8
L’é...
p.4
| www.QuickBooks.fr
POUR LE PROJET D’ENTREPRISE
Lorsque vous vous êtes lancé, vous avez certainement établi un prévisi...
p.5
| www.QuickBooks.fr
Par ailleurs, prenez un moment dès le début de l’année — voire un peu avant — pour
établir des bud...
p.6
| www.QuickBooks.fr
Tant que nous parlons de chiffres, n’oubliez pas de faire votre reporting tous les mois.
Compiler ...
p.7
| www.QuickBooks.fr
N’oubliez pas d’ailleurs que la loi impose, quelle que soit la taille de votre entreprise,
de réal...
p.8
| www.QuickBooks.fr
Les temps forts
de l’année
de l’entrepreneur
La vie d’un entrepreneur, ce n’est pas uniquement se ...
p.9
| www.QuickBooks.fr
LES ÉVÉNEMENTS ORGANISÉS PAR LA CGPME
La CGPME (Confédération générale des petites et moyennes ent...
p.10
| www.QuickBooks.fr
L’idée de l’Expert Masqué
N’oubliez pas votre CCI ! Elle organise tout au long de l’année des évé...
p.11
| www.QuickBooks.fr
L’échéancier fiscal
et administratif de
l’entrepreneur
Un entrepreneur ne peut se soustraire à ce...
p.12
| www.QuickBooks.fr
Vous faites circuler des biens et des services à l’intérieur de l’Union européenne ?
N’oubliez pa...
p.13
| www.QuickBooks.fr
ET LES ÉCHÉANCES PERSONNELLES
À ne pas oublier également ! L’entrepreneur n’est pas complètement ...
p.14
POUR CONCLURE
| www.QuickBooks.fr
Qu’avons-nous vu dans ce troisième ebook ? Qu’un agenda d’entrepreneur, ça s’antici...
by
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Ebook-Agenda-2016-Entrepreneur

112 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
112
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ebook-Agenda-2016-Entrepreneur

  1. 1. p.1 L’AGENDA 2016 DE L’ENTREPRENEUR ET DU PATRON DE TPE/PME
  2. 2. p.2 INTRODUCTION Bonjour, et bienvenue dans ce nouveau livre blanc signé QuickBooks ! Après avoir parlé ensemble des façons de se lancer lorsque l’on n’a pas d’argent et de l’importance de mettre en place un reporting de votre activité, évoquons ensemble — c’est de saison ! — l’agenda 2016 de l’entrepreneur. Un entrepreneur, par définition, a toujours un agenda très chargé : il doit gérer son affaire, ses collaborateurs, les différentes administra- tions qui viennent sonner à sa porte, son propre stress et celui de ses proches… Bref, il n’est pas toujours évident de se retrouver dans toutes les démarches à effectuer lorsque l’on gère sa propre entreprise. C’est pourquoi nous vous proposons cet ebook, qui fait le point sur toutes les démarches fiscales et administratives à traiter tout au long de l’année. Nous évoquerons bien sûr l’impôt sur les sociétés, les différentes déclarations à remplir — et, vous le verrez, il y a de quoi faire ! —, les dossiers à compléter et les échéances à payer — là en- core, nous ne voulons pas vous faire peur mais il y en a quelques-unes. Mais un agenda d’entrepreneur, ce n’est pas que payer des factures et remplir des dossiers, heureusement. La vie d’une entreprise (qui n’a pas vocation à connaître la crise) est aussi rythmée par des réflexions sur le projet, sur l’avenir, sur la stratégie commerciale. Elle peut aussi contenir quelques moments plus agréables, comme des événements internes pour se rapprocher de ses collaborateurs ou des séminaires pour se former et renforcer la cohésion des équipes. Il peut également s’agir tout simplement, vous le verrez, d’accepter de prendre des vacances. Enfin, dans votre agenda, il y a des événements à noter, dédiés à la promotion des solutions ou au networking. Nous avons sélectionné pour vous les meilleurs et les plus intéressants !
  3. 3. p.3 Au sommaire : Ce que l’entrepreneur ne doit pas oublier page 4 Les temps forts de l’année des entrepreneurs page 8 L’échéancier fiscal et administratif de l’entrepreneur page 11 Nous vous souhaitons une excellente lecture !
  4. 4. p.4 | www.QuickBooks.fr POUR LE PROJET D’ENTREPRISE Lorsque vous vous êtes lancé, vous avez certainement établi un prévisionnel et un business plan. Ces documents constituent un véritable guide pour la vie de votre petite-entreprise-qui-ne-doit-pas-connaître-la-crise. Ils ne sont, cependant, pas gravés dans le marbre. Au contraire, ils doivent évoluer pour coller au maximum à l’état de votre activité ! Plusieurs raisons pour vous en convaincre : • Votre connaissance du marché sur lequel vous évoluez a forcément changé depuis vos débuts ; • Votre positionnement aussi ; • Tout comme votre stratégie commerciale ; • Vos données chiffrées — obtenues par exemple grâce à un tableau de bord complet — se sont affinées au fil des mois… Le conseil de l’Expert Masqué Ne faites pas l’impasse sur l’actualisation de votre prévisionnel et de votre business plan ! Cela constituera un gage de crédibilité envers d’éventuels investisseurs. Adressez-vous à votre expert-comptable, il est là pour vous aider à dégager les bons indicateurs de vos résultats ! Ce que l’entrepreneur ne doit pas oublier Une année, c’est long… et c’est court à la fois. Si c’est votre première année d’activité, vous vous rendrez vite compte en juillet, à la veille de partir en vacances que vous n’avez pas fait, faute de temps, la moitié de tout ce que vous aviez prévu pour 2016. Reste néanmoins quelques impératifs, ces démarches et projets qu’il vous faut absolument mettre en place cette année. À garder au chaud près de soi !
  5. 5. p.5 | www.QuickBooks.fr Par ailleurs, prenez un moment dès le début de l’année — voire un peu avant — pour établir des budgets annuels. Combien prévoyez-vous de dépenser en salaires ? En inves- tissement ? En communication ? En matières premières ? Combien devez-vous « rentrer » pour ne pas passer des nuits blanches ? Répondre à toutes ces questions en avance vous permettra de savoir où vous allez en 2016. Et d’éviter quelques mauvaises surprises — même s’il y en aura forcément. Il est temps également de mettre en place des choses pour la retraite, ce qu’oublient bien souvent de nombreux entrepreneurs, embarqués dans le quotidien et l’aventure pas- sionnante de l’entreprenariat. Faites le point, de nombreux professionnels peuvent vous aider… à commencer par votre expert-comptable. Enfin, n’oubliez pas de faire un point sur… votre propre motivation. La passion est-elle toujours là ? L’envie aussi ? Bref, êtes-vous aussi impliqué qu’au début de l’aventure ? Les entrepreneurs qui réussissent sont ceux qui n’hésitent pas à se relever la nuit pour terminer un dossier ou noter une idée novatrice. Êtes-vous toujours dans cette catégorie ? Un peu d’introspection ne fait jamais de mal ! POUR LA GESTION COURANTE DE L’ENTREPRISE Tout au long de l’année, vous ne devez garder qu’un objectif en tête : maintenir la tête de votre entreprise hors de l’eau — et même le plus loin de l’eau possible. Il vous faudra donc régulièrement faire le point sur votre trésorerie, en particulier durant les deux premières années, qui sont souvent considérées, à raison, comme les plus difficiles. Vérifiez donc : • Les opérations en cours et ce qu’elles vont vous rapporter prochainement ; • Les factures en attente ; • L’état de votre fonds de roulement ; • Les devis en attente, histoire de savoir si vous attendez de grosses entrées potentielles ; • La trésorerie dont vous disposez concrètement ; • Les échéances (URSSAF, RSI…) auxquelles vous allez faire face dans les prochaines semaines… Le « plus » de l’Expert Masqué Vous souhaitez savoir d’un coup d’œil où vous en êtes ? Le logiciel de comptabilité en ligne édité par QuickBooks vous aidera assurément : directement connecté à votre banque, un tableau de bord vous donne- ra un aperçu en temps réel de la situation de votre trésorerie. Vous disposerez d’alertes, de graphiques ou encore de bilans des recettes et des dépenses pour y voir un plus clair. Une aide précieuse pour les entrepreneurs !
  6. 6. p.6 | www.QuickBooks.fr Tant que nous parlons de chiffres, n’oubliez pas de faire votre reporting tous les mois. Compiler des données reste en effet la meilleure façon de prendre les bonnes décisions pour la vie de votre entreprise. Rappelons qu’un tableau de bord digne de ce nom comporte : • des données financières (chiffre d’affaires, bénéfices…) ; • des données commerciales (ventes, devis en attente…) ; • des données RH (salaire moyen, nombre d’employés…) ; • des données Web (nombre de visites sur votre site, de contacts noués…) •… Enfin, gardez en mémoire qu’une entreprise vit aussi de la qualité de ses collaborateurs. Il existe quelques bonnes fenêtres pour recruter : nous pensons notamment au début de l’année et à la rentrée de septembre. Enfin, s’agissant des stagiaires, la période où ils sont le plus nombreux sur le marché reste celle de Noël à avril. Qui sait, vous y trouverez peut- être votre futur employé du mois ? POUR L’ÉQUIPE Nous en venons à la partie la plus « humaine » de ce chapitre sur ce que l’entrepreneur ne doit pas oublier ! Vous avez choisi de confier certaines tâches à des humains et non à des machines, soit par conviction, soit parce qu’aucun robot ne peut avoir la créativité d’un graphiste par exemple ? Il est impératif de leur faire sentir que vous êtes reconnaissant pour les heures passées sur vos projets. Une petite surprise de temps en temps, c’est ainsi une bonne manière de remercier et d’encourager vos collaborateurs. Il peut s’agir : • d’une fête pour l’anniversaire de l’entreprise ou lorsqu’un important appel d’offres est remporté ; • d’un séminaire dans un endroit sympa (une bonne manière d’allier l’utile à l’agréable) ; • d’un afterwork en mode « Allez, assez travaillé pour aujourd’hui, allons boire un lait-fraise » ; • d’un repas d’équipe avant les vacances… Bref, une seule limite : votre imagination ! Bon, peut-être deux : votre imagination et votre trésorerie ! Plus sérieusement, vous pouvez aussi conduire des entretiens annuels et individuels avec vos collaborateurs. Cela vous permettra de faire le point avec eux sur leurs motivations, l’état des relations au sein de l’entreprise, leurs aspirations et leurs éventuelles frustra- tions…
  7. 7. p.7 | www.QuickBooks.fr N’oubliez pas d’ailleurs que la loi impose, quelle que soit la taille de votre entreprise, de réaliser un entretien professionnel avec chaque collaborateur, et ce tous les deux ans. Ne prenez pas ça comme une contrainte de plus, mais comme un moyen de tirer l’en- semble de vos collaborateurs — et par conséquent, votre entreprise — vers le haut ! Bref, en un mot : communiquez ! L’échange au sein de votre boîte est de votre respon- sabilité. Organisez des réunions pour évoquer les projets en cours, les rôles de chacun et les blocages qui peuvent survenir. POUR VOUS-MÊME PRENEZ DES VACANCES ! Certes, l’entrepreneur qui réussit est capable de se lever la nuit pour noter une idée et a bien souvent oublié ce que les mots « dimanche » ou « farniente » signifient. Mais il n’est pas pour autant un robot. Il vous faudra donc prendre le temps de recharger les batteries, et cela passe par des vacances. Cela aura 5 bénéfices potentiels : - Vous vous débarrasserez de la fatigue physique née des ré- veils à 5 heures du matin, à grand renfort de siestes et d’apéritifs. La fatigue physique est celle qui vous force à prendre 2 heures en juin pour une tâche que vous accomplissez en octobre en une heure. Autant dire qu’elle est l’ennemi public numéro 1 de l’entrepreneur ! - Vous oublierez la fatigue mentale, causée par des comptes trop souvent dans le rouge, des mauvais payeurs et des délais très courts. La fatigue mentale vous fait perdre du temps. - Vous passerez du temps avec vos proches, qui vous voient souvent travailler, travailler et encore travailler. Vous pourrez ainsi vous souvenir pourquoi (et pour qui) vous vous donnez autant de mal ! - Vous découvrirez de nouvelles choses ou alors vous fusion- nerez avec votre jardin, peu importe, le tout étant de faire ce que vous aimez quelques semaines par an. Vous « aimez travailler » ? Allons, il y a bien une activité détente ou une destination qui vous fait rêver ! - Vous reviendrez au travail avec une énergie nouvelle, de celles à même de vous faire remporter de nouveaux marchés. C’est la seconde raison d’être des vacances — la première étant de déconnecter du travail — et du farniente : toute l’énergie accu- mulée pourra être réutilisée lors de votre retour au bureau. C’est tout le projet entrepreneurial qui y gagne !
  8. 8. p.8 | www.QuickBooks.fr Les temps forts de l’année de l’entrepreneur La vie d’un entrepreneur, ce n’est pas uniquement se consacrer aux tâches quotidiennes de l’entreprise. Il faut aussi la représenter, prospecter, nouer des par- tenariats, se renseigner sur ce que fait la concurrence réseauter… Les plus malins d’entre vous penseront sans doute aux réseaux sociaux, et vous auriez bien raison. Mais il existe aussi des événements « IRL » — In Real Life — qui vous sont destinés. Lesquels ? Suivez le guide, et préparez votre agenda ! LE PRINTEMPS DES ENTREPRENEURS Organisé par le MEDEF (le syndicat des patrons), le Printemps des entrepreneurs se déroule à Villeurbanne. Son objectif ? Apporter des réponses, à travers des conférences et des ateliers, aux nouveaux enjeux que connaissent les entrepreneurs, notamment en matière de digitalisation et d’innovation. L’UNIVERSITÉ D’ÉTÉ DU MEDEF MEDEF encore, avec la traditionnelle Université d’été du syndicat patronal. Elle se déroule traditionnellement à la fin du mois d’août, à Paris. L’occasion pour les entrepreneurs de rencontrer les grands patrons, et d’échanger avec eux sur ce qui fait leur quotidien et les éventuelles difficultés auxquelles ils font face !
  9. 9. p.9 | www.QuickBooks.fr LES ÉVÉNEMENTS ORGANISÉS PAR LA CGPME La CGPME (Confédération générale des petites et moyennes entreprises) est une organi- sation patronale française représentant, comme son nom l’indique, les petites et moyennes entreprises. Elle organise tout au long de l’année différents événements et différentes ren- contres : Planète PME (en juin à Paris), La Semaine des Business Angels (en novembre), le CAMP (en novembre)… Ils permettent de réseauter et de booster votre business ! LE SALON DES ENTREPRENEURS Paris (février), Lyon (juin), Marseille (octobre) et Nantes (novembre) : ces quatre villes accueillent chacune un Salon des entrepreneurs, l’événement numéro 1 des créateurs et dirigeants d’entreprises. Ce que vous y trouverez ? Des ateliers, des conférences, des expositions… Un rendez-vous unique pour partager l’expérience de grands entrepreneurs, développer votre réseau et faire décoller votre business ! D’ailleurs, QuickBooks sera présent les 3 et 4 février 2016 à Paris, n’hésitez pas à passer nous voir ! LE SALON SME (SOLUTIONS POUR MON ENTREPRISE) Seul événement dédié aux dirigeants et créateurs de petites entreprises, le Salon SME (qui s’appelait jusque-là le Salon de la Micro-Entreprise) vous permettra d’exposer vos solutions et de rencontrer, qui sait, de futurs clients et partenaires. En 2016, il se tiendra du 4 au 6 octobre. Il sera divisé en deux événements : - un salon virtuel le 2 juin (échanges Skype, conférences live ou en replay…) ; - un salon « classique », à Paris. LES SALONS DE LA FRANCHISE Vous pensez utiliser la franchise comme levier de développement commercial ? L’idée est valable, et vous pourrez en juger lors des différents salons de la franchise or- ganisés en France tout au long de l’année, par exemple à Paris en mars ou à Lyon en octobre. Au menu : rencontre avec les banques, les candidats à la franchise, des experts en la matière…
  10. 10. p.10 | www.QuickBooks.fr L’idée de l’Expert Masqué N’oubliez pas votre CCI ! Elle organise tout au long de l’année des évé- nements dédiés aux entrepreneurs. Consultez donc son site Internet ou, mieux, allez vous renseigner sur place ! LES ÉVÉNEMENTS DÉDIÉS AUX STARTUPS Ils sont nombreux en France, les événements qui se concentrent sur ces petites entreprises dynamiques et digitales que l’on appelle startup. Si vous êtes concerné, vous pouvez notamment vous rendre au : • Start in Paris, un concours de pitch ; • Girls in Tech, en décembre, un événement dédié à l’entrepreneuriat tech féminin ; • Web2Day, à Nantes en juin, qui propose des conférences, des débats et des animations ludiques et technophiles autour des nouveaux usages du web ; • Blend Web Mix, en octobre à Lyon ; • LeWeb, à Paris en décembre… Vous voulez apprendre des erreurs des autres entrepreneurs ? Rendez-vous, enfin, au FailCon France. Une conférence d’un jour pour comprendre ce qui n’a pas marché chez les autres… et éviter de commettre les mêmes erreurs !
  11. 11. p.11 | www.QuickBooks.fr L’échéancier fiscal et administratif de l’entrepreneur Un entrepreneur ne peut se soustraire à certaines obligations en matière de fiscalité et de démarches administratives. C’est ce qui fait le charme de l’entrepreneuriat. Certes, de nombreuses mesures ont été mises en place pour simplifier les démarches. Néanmoins, nous avons pensé qu’un petit récap’ ne serait pas de trop. Le voici ! LES ÉCHÉANCES PÉRIODIQUES À ne pas oublier… d’autant que c’est à faire plusieurs fois dans l’année et qu’un seul oubli peut avoir de fâcheuses conséquences : certaines déclarations doivent être faites tous les 15 du mois, ou encore tous les trimestres selon l’effectif de votre entreprise. C’est notamment le cas : • des cotisations de Sécurité sociale ; • de la contribution solidarité autonomie ; • de la CSG (Contribution sociale généralisée) ; • de la CRDS (Contribution pour le remboursement de la dette sociale) ; • de la contribution au FNAL (Fonds national d’aide au logement) ; • des cotisations chômage ; • des cotisations AGS. Celles-ci se font auprès de votre meilleur ami-ennemi, l’URSSAF. N’oubliez pas par ailleurs de payer vos cotisations de retraite, de prévoyance ou encore de mutuelle. Vous en voulez encore ? Tant mieux, ce n’est pas fini : il vous faudra également déclarer la TVA — cela peut être tous les mois, tous les trimestres voire tous les semestres. Vous payez l’impôt sur les sociétés ? Il y a 4 acomptes à verser, au plus tard les 15 mars, 15 juin, 15 septembre et 15 décembre.
  12. 12. p.12 | www.QuickBooks.fr Vous faites circuler des biens et des services à l’intérieur de l’Union européenne ? N’oubliez pas de transmettre aux services douaniers une déclaration d’échange de bien (DEB) ou une déclaration européenne de services (DES) ! Cela doit se faire tous les mois. À noter : le report de la généralisation de la DSN (déclaration sociale nominative) a été officialisé en décembre. À surveiller néanmoins : si le 1er janvier n’est plus une date valable, le projet est loin d’être abandonné. Une date sera fixée prochainement par décret, et ce sera au plus tard le 1er juillet 2017. Petite précision : la DSN reste obligatoire pour les très grandes entreprises, ayant dépassé un certain montant de cotisations sociales, et ce pour les paies établies depuis le 1er avril 2015. LES ÉCHÉANCES ANNUELLES À vos agendas ! Les échéances évoquées ci-après sont à inscrire en rouge si vous utilisez un agenda papier, ou à accompagner d’un rappel si vous êtes un adepte des agendas électroniques. Ainsi, n’oubliez pas, aux dates suivantes : • le 31 janvier, la DADS (déclaration automatisée des données sociales), qui consiste à communiquer les effectifs employés ainsi qu’une liste nominative de leurs salariés (indiquant pour chacun le statut et la rémunération) ; • le 15 février, la déclaration des intérêts et des dividendes, qui récapitule tous les reve- nus de capitaux mobiliers ; • le 31 mars, la taxe d’apprentissage et la taxe de formation continue ; • le 30 avril, il est l’heure de clôturer les comptes ; • le 30 avril également, la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises, qui est calcu- lée en fonction de la valeur ajoutée produite par l’entreprise ; • au début du mois de mai, la déclaration des résultats et ses annexes, qui concerne les entreprises individuelles soumises à l’impôt sur le revenu (BIC, BNC et BA) ; • à la mi-mai, la DSI (déclaration sociale des indépendants), qui concerne les artisans, les industriels, les commerçants et les professions libérales, et permet de déterminer le revenu servant de base au calcul des cotisations obligatoires (assurance maladie, maternité, vieillesse, invalidité et allocations familiales), de la CSG et de la CRDS. • le 30 juin, pour les sociétés uniquement, le dépôt des comptes au Greffe du tribunal de commerce ; • le 30 novembre, la TVS (taxe sur les véhicules de société), qui est due si… vous disposez de véhicules de société ; • le 15 décembre, la CFE (cotisation foncière des entreprises).
  13. 13. p.13 | www.QuickBooks.fr ET LES ÉCHÉANCES PERSONNELLES À ne pas oublier également ! L’entrepreneur n’est pas complètement fusionné à son entreprise et, à titre personnel, il doit payer et déclarer certaines choses. Nous pensons notamment : • au très célèbre IRPP, pour « impôt sur le revenu des personnes physiques ». Il se paie de plusieurs façons : tous les 15 du mois ou par tiers (dits « provisionnels ») les 15 février, 15 mai et 15 septembre, ou encore à l’échéance en-dessous d’un cer- tain montant. Ne l’oubliez pas, surtout si vous payez par trimestre ! • à la déclaration des revenus, la non moins célèbre 2042, qui permet de déclarer les revenus perçus par l’ensemble des membres du foyer. Elle doit être complétée au plus tard début juin si vous déclarez par internet, et en mai en version papier. Là en- core, notre conseil est simple : dématérialisez tout ça, vous gagnerez du temps et de la tranquillité d’esprit. • à la déclaration ISF. Vous payez l’impôt sur la fortune ? C’est que votre patrimoine net taxable au 1er janvier est supérieur ou égal à 1 300 000 euros. N’oubliez pas votre déclaration : elle doit être déposée aux impôts avant le 15 juin, pour un paiement le 15 septembre. Le conseil de l’Expert-Masqué IRPP, ISF, 2042, DSN, DADS, DSI, CSG… tous ces acronymes vous donnent le tournis ? Tournoyez donc vers votre expert-comptable. Il peut vous aider à faire le point sur votre situation, sur ce que vous devez payer, sur la façon d’optimiser votre situation… Vous pouvez même lui demander de remplir pour vous certains documents. Il peut également être intéres- sant de le rencontrer au moment de la clôture des comptes, pour faire un bilan avec lui de l’exercice qui vient de s’écouler. D’ailleurs, n’oubliez pas de remplir avec lui une lettre de mission. C’est du formalisme mais c’est obligatoire : elle renseigne sur les modalités d’intervention, le contenu de la mission et les obligations des parties au contrat.
  14. 14. p.14 POUR CONCLURE | www.QuickBooks.fr Qu’avons-nous vu dans ce troisième ebook ? Qu’un agenda d’entrepreneur, ça s’anticipe : il s’agit de faire face à de nombreux documents, destinés à d’aussi nombreux interlocu- teurs (l’URSSAF, le RSI, les impôts…). Votre meilleur allié pour faire face à tout ça ? Votre expert-comptable, qui saura mettre toutes ses compétences à votre service pour que vous puissiez vous y retrouver et savoir ce que vous devez payer. N’oubliez pas aussi, tout au long de l’année, de déconnecter du train-train quotidien de l’entrepreneur — si tant est qu’il existe ! Cela peut passer par deux choses : • les événements à destination des entrepreneurs, une bonne façon de voir ce qu’il se fait ailleurs, de rencontrer les bonnes personnes, de nouer des partenariats ou encore de réfléchir, à plusieurs, sur les enjeux auxquels font face les entrepreneurs de 2016 ; • les vacances, qui permettent de penser à autre chose qu’au travail, de se consacrer à ses proches et de recharger les batteries après de longs mois passés sur un ou plu- sieurs projets. Enfin, un dernier conseil soufflé par l’Expert Masqué qui intervient tout au long des ebooks et sur le Small Business Center : il existe un logiciel de gestion tout simple d’utilisa- tion et très complet pour vous aider à piloter votre activité, en collaboration avec votre expert-comptable : QuickBooks. 100 % en ligne, il vous permet d’accéder à vos données à tout moment et en tout lieu. Vous pourrez également suivre vos dépenses, anticiper les rentrées d’argent et les différentes décla- rations et échéances, créer et envoyer des factures… Bref, gagnez du temps avec QuickBooks ! Nous vous retrouverons très vite pour un prochain ebook made in QuickBooks. En attendant, si vous lisez ces quelques lignes en janvier… Bonne année entrepreneuriale 2016 !
  15. 15. by

×