SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  25
Télécharger pour lire hors ligne
LE ROLE DE L’INFORMATION
METOROLOGIQUE DANS LA
GESTION DE CRISE
1
3
2
Sommaire
PHASE DE PREVENTION A COURTE ECHEANCE
SUIVI EN TEMPS REEL ET ACCOMPAGNEMENT
RETOUR D’EXPERIENCE
4
PHASE D’ANTICIPATION A MOYENNE ECHEANCE
5
INTRODUCTION
INTRODUCTION
Les phénomènes météorologiques à fort impact et les extrêmes climatiques ont des effets dévastateurs
partout dans le monde, qui entraînent des pertes en vies humaines, des personnes blessées, des
déplacements de populations et la destruction des moyens de subsistance et des biens.
L’immense majorité des catastrophes, telles que les cyclones tropicaux, les tempêtes, les crues, les
sécheresses, les feux incontrôlés et les vagues de chaleur et de froid, restent d’origine
hydrométéorologiques. Pour la période entre 2005 et 2014, les relevés montrent que 83 % des
catastrophes (3 253), 39 % des décès (283 035), et 95 % de la population touchée (1,6 milliard de
personnes) ainsi que 70 % du montant total des dégâts (983 millions de dollars des États-Unis) ont été
causés par des catastrophes naturelles liées au temps, à l’eau et au climat.
INTRODUCTION
Gestion
de crise
Les phases temporelles de la gestion de crise
RETOUR
D’EXPÉRIENCE
Capitalisation du
savoir
SUIVI ET
ACCOMPAGNEMENT
Prévision
immédiate, veille et
assistance ( j )
Alerte
ANTICIPATION
Prévision moyenne
échéance sous
forme de tendance
(j+8 à j+4)
PREVENTION
Prévision courte
échéance plus
précise dans le
temps et l’espace
(j+3 à j+1)
Prealerte/Alerte
PHASE D’ANTICIPATION A MOYENNE ECHEANCE (J+8 à J+4)
Prévision à moyenne échéance:
Se base essentiellement sur les modèles de prévision numérique et un peu moins sur l’expertise
humaine
Prévision:
 Exploitation des sorties du modèle numérique du Centre Européen ECMWF
 Utilisation de la prévision ensembliste (probabiliste)
 Elaboration des prévision sous forme tendance
(indications du type de temps)
communication:
 Diffusion de communiqués aux usagers et la presse en cas de
forte probabilité d’occurrence d’un phénomène météorologique dangereux de grande échelle
Valeur ajoutée:
 Déceler l’éventuelle survenue de phénomènes dangereux
 Planification et Préparation
 Organisation des moyens d’intervention
PHASE D’ANTICIPATION A MOYENNE ECHEANCE (J+8 à J+4)
La prévision à moyenne échéance:
Bulletin moyenne échéance établi le jeudi 9 Février 2017
VENDREDI : Temps nuageux et pluvieux sur le nord, l’intérieur et le centre
 Pluies et averses orageuses intenses et très fortes par endroits sur les côtes et les plaines au nord d’Est Saouira, le
Souss, le Haouz,Chiadma,les reliefs de l’atlas et le sud de l’oriental; modérées sur le sud-est et le reste nord-ouest
 Chute de neige sur l’atlas à des hauteurs dépassant 1700m.
 Vent assez fort à fort de sud-ouest sur le sud de l’oriental
 Température minimale variant entre -02 et 05 degrés sur les reliefs et les hauts plateaux, entre 09 et 15 degrés sur
les versants sud-est et l’oriental et entre 14 et 19 degrés les autres régions.
SAMEDI: Temps pluvieux sur le centre et l’intérieur .
 Temps nuageux avec pluies et averses orageuses localement fortes sur les côtes entre Safi et Guelmim.
 Pluies ou averses sur le nord des provinces sud, le sud de l’oriental et les versants sud-est.
 Chute de neige importante le vendredi sur l’atlas à des hauteurs dépassant 1700m.
 Vent modéré à assez fort de secteur ouest à sud sur la majeure partie du royaume.
 Température en baisse sur le nord et le centre.
Du Dimanche au Mardi : Passages nuageux denses sur le nord et le centre .
 Temps favorable à des pluies et averses sur le nord, le centre et l’est avec quelques chutes de neiges sur les
sommets du haut et moyen atlas le dimanche et le lundi.
 Passages nuageux denses sur le nord-est du pays le mardi.
 Vent faible à localement modéré de secteur ouest a sud-ouest en général.
 Température en légère hausse.
Du Mercredi au Samedi : Temps en améliorations.
 Temps stable mercredi et jeudi.
 Remontées tropicales sur le vendredi et samedi.
 Température en légère hausse ou stationnaire.
PHASE D’ANTICIPATION A MOYENNE ECHEANCE (J+8 à J+4)
La prévision à moyenne échéance:
Communiqué
Communiqué de la Direction de la Météorologie Nationale
Etabli le 22/11/2002 à 13h 50mn
Temps pluvieux sur l’ensemble du pays
à partir de la journée du 26-02-02
Une première perturbation donnera lieu à de faibles pluies sur les plaines océaniques Nord, modérées à
localement fortes (supérieures à 30 mm en 12 heures) sur le Rif occidental et le loukoss avec un maximum
avoisinant les 60mm en 12 heures . Ces averses seront accompagnées de coups de vent atteignant par endroit
les 70 km/h .
Jeudi après midi , une seconde perturbation plus active abordera le pays par l’Ouest donnant lieu a des
averses modérées sur toutes les régions situées a l’Ouest de l’Atlas et au Nord de Sidi Ifni. Ces pluies seront
localement fortes sur le Rif occidental et les reliefs du Haut Atlas.
Vendredi et Samedi, le temps pluvieux et instable continuera d’intéresser le Royaume où des averses
orageuses seront localement accompagnées de grêles. Des chutes de neige seront aussi observées sur les
sommets du Haut et Moyen Atlas.
Dimanche, des averses résiduelles continueront d’intéresser encore l’extrême Nord du pays et de larges
éclaircies apparaîtront au Sud de Casablanca.
PHASE DE PREVENTION A COURTE ECHEANCE (J+3 à J+1)
La prévision à courte échéance:
Elle est plus précise aux niveaux spatial et temporel et se base sur:
 Les modèles de prévision numérique nationaux et internationaux
 Les données observées
 L’expertise humaine est preponderante
1. MODELE
AROME
2. MODELE
ALBACHIR
3. MODELE
NORAF
4. MODELE
MARINE
PHASE DE PREVENTION A COURTE ECHEANCE (J+3 à J+1)
PHENOMENES METEOROLOGIQUES DANGEUREUX
phénomène Echelle Prévisibilité Anticipation
Fortes pluies 100 à 1000Km bonne 2j à quelques jours
Averses orageuses 10 à 100Km moyenne quelques heures à 1 jour
Neige abondante 100 à 1000Km bonne 2j à quelques jours
Vents forts 100 à 1000Km bonne 2j à quelques jours
Vagues de chaleur /froid 100 à 1000Km bonne 2j à quelques jours
Houles dangereuses 100 à 1000Km bonne 2j à quelques jours
PHASE DE PREVENTION A COURTE ECHEANCE (J+3 à J+1)
La prévision à courte échéance:
Prévision, alerte et assistance:
 Diffusion de pré-alerte et d’alerte;
 Diffusion de la carte vigilance vers les partenaires de la DMN;
 Assistance aux autorités et aux usagers;
 Diffusion de bulletins d’estimation des intensités de fortes pluies et/ou chutes de neige;
 Participation aux réunions tenues au CVC (ministère de l’intérieur);
 Participation aux réunions tenues aux niveaux des Wilayas et Provinces.
communication:
 Diffusion des alertes aux chaines nationales de télévision, radios et la presse;
 Intervention du chargé de la communication auprès des médias.
Valeur ajoutée:
 Mobilisation et sensibilisation de la population;
 Organisation: Donner une marge de manœuvre, la plus longue possible, aux autorités et aux
usagers pour agir.
PHASE DE PREVENTION A COURTE ECHEANCE (J+3 à J+1)
La prévision à courte échéance:
Exemple de bulletin d’alerte
BULLETIN METEOROLOGIQUE D’ALERTE
NR: 121
ETABLIE LE LUNDI 22 SEPTEMBRE 2008 A 06H00
A -IDENTIFICATION: AVERSES ORAGEUSES.
B -VALIDITÉ : MARDI 23 SEPTEMBRE A 06H00 AU MERCREDI 24
SEPTEMBRE A 06H00.
C -ZONES MENACÉES : LES WILAYAS ET PROVINCES :
ERRACHIDIA, BOUARFA, BOULEMANE, MISSOUR, TAZA, JERADA,
BERKAN, AL HOUCEIMA, NADOR ET OUJDA.
D -TEXTE :
DES AVERSES ORAGEUSES LOCALEMENT IMPORTANTES
INTERESSERONT LES REGIONS PRECITEES.
PHASE DE PREVENTION A COURTE ECHEANCE (J+3 à J+1)
La prévision à courte échéance:
Exemple de carte de vigilance
PHASE DE PREVENTION A COURTE ECHEANCE (J+3 à J+1)
La prévision à courte échéance:
Exemple de bulletin d’estimation de précipitations par provinces
le vendredi 10 février 2017
Vendredi :
• 25/30 mm : Haouz, kelaa, Chefchaouen, Ouazzane, Tétouan et Larache.
• 10/25 mm : Tanger, Kenitra, Fahs-Anjra, Sidi Kacem, Sidi Slimane, Rabat-Salé, Skhirate-Temara, Mohammedia, Ben Slimane,
Casablanca, Nouacer, Berrchid, El Jadida, Sidi Bennour, Safi, El Hajeb, Khemisset, Khenifra, Khouribga, Fquih Ben Saleh,
Essaouira, Beni Mellal, Azilal, Sefrou, Taza, Agadir-Idaoutanane et Inezgane.
• hauteurs de neige de l’ordre de 5 à 15 cm : à des hauteurs dépassant 1700m sur les reliefs relevant de : Al-Hoceima, Ifrane,
Azilal, Benimellal, Haouz et Taza
Samedi :
• 60/100 mm : Agadir-Ida-Outanane, Inzegane-Ait-Melloul, Taroudant, Essaouira et Safi.
• 30/60 mm : Haouz, Chtouka-Ait-Baha, Tiznit, Chichaoua, Sidi Bennour, El Jadida et Youssoufia.
• 15/30 mm : Settat, Berchid, Ben Slimane, Khemissete et Sidi Ifni
• 10/20 mm : Tanger, Chefchaouen, Taounate, Driouch, Meknès, El Hajeb, Sefrou, Ifrane, Khenifra, Midelt, Khouribga, Beni
Mellal, Fquih Ben Saleh, Rehamna, Kellaa Sraghna, Marrakech et Ouarzazate.
• Moins de 10 mm : Ailleurs sur les plaines atlantiques, le Rif et le Nord des provinces Sud.
• Chute de neige de l’ordre de 05 à 20 cm : sur les reliefs de : Alhouciema, Boulemane, Taza, Ifrane, Sefrou, Midelt, Tinghir,
Beni Mellal, Azilal, Ouarzazate, Haouz, Chichaoua et Taroudante.
• Dimanche:
• 60/120 mm : Agadir-Ida-Outanane, Inzegane-Ait-Melloul, Le Haouz Et Taroudant.
• 30/60 mm : Essaouira, Safi, Chichaoua, Chtouka-Ait-Baha, Tiznit, Ouarzazate, Tinghir, Beni Mella, Khenifra, Sefrou, Taza,
Taounate, Ifrane, Chefchaouen et Al Houceima .
• hauteurs de neige de l’ordre de 10 à 50 cm : sur les reliefs de : Boulemane, Ifrane, , Midelt, Tinghir, Beni Mellal, Azilal,.
La prévision immédiate :
La prévision immédiate concerne le très court terme (jusqu’à 6h);elle est plus exacte à l’échelle spatio-
temporelle et se base sur:
 le modèle numérique de très haute résolution AROME(1,3km), les moyens d’observation
conventionnels (CPM + stations automatiques) et les outils de télédétection de la DMN (radar,
satellite et réseau foudre)
 L’expertise humaine est très prépondérante
 La Remontée de l’information vers le niveau central
 La Comparaison des éléments observés avec les sorties de model pour le recalage spatial et
temporel des modèles de prévision.
SUIVI EN TEMPS REEL ET ACCOMPAGNEMENT (J)
Stations satellite
foudre
radars
Radars
marine
SUIVI EN TEMPS REEL ET ACCOMPAGNEMENT (J)
La prévision immédiate :
Actions entreprises:
 Renforcement de la veille et du suivi des phénomènes et actualisation des alertes
 Assistance aux autorités et aux usagers
 Participation aux réunions tenues au CVC (ministère de l’intérieur)
Participation aux réunions tenues aux niveaux des Wilayas et Provinces.
Valeur ajoutée:
 Organisation des interventions et des secours
 Optimisation du déploiement des moyens de secours.
RETOUR D’EXPERIENCE
Le retour d’expérience :
Permet de:
- Repérer les points positifs et les capitaliser
- Identifier les points faibles et proposer des axes d’amélioration
- Reconnaître le travail de chacun et valoriser l’expérience acquise pour la gestion
des situations futures et ainsi améliorer les performances de la DMN
- Réétudier les situations spéciales pour mieux comprendre les phénomènes associés
-Actualiser la base de données climatologiques
Valeur ajoutée:
 Tirer des enseignements afin de mettre en place les bonnes pratiques
 Constituer un atlas des situations météorologiques particulières
 Capitaliser le savoir et l’expérience
 Planifier les acquisitions de moyens d’observation et de prévisions
1. Quelles sont les perspectives de renforcement des systèmes
d’alerte pour les événements météorologiques?
2. Comment s’assurer que le développement du système d’alerte
prend en compte les besoins des acteurs de la réponse
d’urgence?
3. Comment communiquer l’imminence des risques au citoyens?
QUESTIONS
Quelles sont les perspectives de renforcement des systèmes d’alerte pour les
événements météorologiques?
Les prévisions et les alertes météorologiques se basent sur quatre éléments:
Les données d’observation et le système de suivi;
La prévision numérique du temps;
Les modèles conceptuels;
La prise de conscience de la situation.
Réseau d’observation:
Plus la resolution temporelle et spatiale des données observées est élevée, meilleurs sont
les diagnostics et les pronostics du temps.
Renforcement des moyens d’observation de surface et d’altitude;
Extension de la couverture radar et foudre à l’ensemble du territoire;
Extension de la couverture des radars marines à l’ensemble des côtes marocaines.
Quelles sont les perspectives de renforcement des systèmes d’alerte pour les
événements météorologiques?
Prévision numérique du temps:
Augmentation de la capacité de calcul par l’acquisition d’un nouveau calculateur
-Passer du modèle AROME 2.5 km à AROME 1.3km
-Remplacer le modèle ALBACHIR 10 km par ALARO 5km
Les modèles conceptuels
Les modèles conceptuels peuvent servir à synthétiser les données d’observation et les
informations des modèles de prévision numérique du temps afin d’appuyer les décisions à
propos de dangers météorologiques actuels et à venir.
Formation continue pour le renforcement des capacités des prévisionnistes;
Sensibilisation du personnel sur l’importance de la qualité des alertes sur la gestion
de crise.
Quelles sont les perspectives de renforcement des systèmes d’alerte pour les
événements météorologiques?
La prise de conscience de la situation:
Les météorologistes doivent disposer de différents moyens pour évaluer de quelle façon la prévision se
vérifie en temps réel. Outre les observations météorologiques classiques, des rapports de personnes
sur le terrain, des données de caméras à distance, de même que des Informations des responsables des
situations de crise peuvent aider à cette prise de conscience de la situation.
Renforcement de la remontée de l’information en temps opportun par la mise en
opérationnel de l’application « Météo risque ».
Mise en œuvre de la nouvelle procédure d’alerte « carte vigilance » »
Validation et préparation des modalités de mise en opérationnel de la nouvelle procédure
d’alerte (carte vigilance);
Actualisation de manière permanente des seuils de vigilance (passage aux seuils horaires).
Partenariat
Extension du partenariat d’amélioration du système d’alerte à d’autre partenaires.
Connaissance du risque
 Renforcement de la base de données et les études de cas relatives aux situations
météorologiques particulières.
Comment s’assurer que le développement du système d’alerte prend en compte les
besoins des acteurs de la réponse d’urgence?
Directives OMM:
Les organismes de gestion des situations de crise doivent être consultés en tant que
partenaires lors de la conception et du perfectionnement des systèmes d’alerte:
La participation des parties prenantes à la conception et à l’amélioration, du début à la
fin, de systèmes d’alerte en cas de phénomènes météorologiques dangereux comporte
plusieurs avantages:
 De meilleures présentation et formulation des alertes
 Une présentation plus efficace des risques et des mesures à prendre pour réagir à des
conditions météorologiques dangereuses
 Une meilleure compréhension de la façon dont les parties prenantes désirent recevoir
les alertes et de leur fréquence
 Une plus grande appropriation du système d’alerte et donc une plus forte crédibilité à
son égard.
Actions : La DGPC, le CVC et la DRPE participent à l’amélioration du système d’alerte
actuel et à l’évaluation de la nouvelle procédure de vigilance.
Comment s’assurer que le développement du système d’alerte prend en compte les
besoins des acteurs de la réponse d’urgence?
Actions entreprises
 Autoévaluation des bulletins d’alertes;
 Participation des partenaires à l’amélioration du système d’alerte;
 Co-évaluation des alertes par la DMN, la DGPC, le CVC et la DRPE;
 Ecoute client avant l’établissement de convention;
 Participation de la DMN aux réunions de gestions de crise à l’échelle central et
régional;
 Personnalisation des alertes pour quelques clients conventionnés (ABHs,ONCF);
 Organisation des actions de formations au profit des usagers;
 Echange de visite et d’expertise entre le personnel concerné de la DMN/Partenaires;
 Participation aux exercices de simulation fonctionnels que mènent les gestionnaires de
situations de crise.
Comment communiquer l’imminence des risques au citoyens?
Directives OMM
Objectifs
Des alertes précoces efficaces doivent être diffusées à l’intention des populations
pour qu’elles soient prévenues de l’imminence de phénomènes dangereux, mais aussi
pour faciliter la coordination aux niveaux national et régional, de même que l’échange
d’informations.
Présentation des alertes
Préparer des alertes dans différents formats – textes, graphiques, code couleurs;
messages audio;
Inclure des mesures précises à adopter par la population pour faire face au phénomène;
Présenter l’information de façon précise et cohérente.
Communication autour des alertes
Préparer des communications efficaces qui mettent en premier plan le danger imminent;
Prendre en compte la diversité de la population et les préoccupations des citoyens;
Utiliser les canaux de transmission classiques (radio et télévision) ainsi que les nouvelles
plateformes (Smartphones et réseau sociaux).
Comment communiquer l’imminence des risques au citoyens?
Actions entreprises:
 Rédaction des bulletins en langage clair avec des phrases courtes et simples;
 Diffusion des alertes en haute priorité par fax et par email par le niveau central;
 Rediffusion des alertes par les centres provinciaux météorologiques CPM vers les
provinces concernées;
 Communication des informations en langues étrangères(français, espagnole et anglais)
et en dialectes;
 Participations à des interviews à la radio et à la télévision;
 Participation aux réunions CVC pour une meilleure assistance des acteurs de l’alerte;
 Présentation des alertes météorologiques sous format graphique accompagnés de
quatre niveaux de vigilance.
Merci pour votre
attention

Contenu connexe

Similaire à Projet d’appui de l’OCDE pour la gestion des risques au Maroc - Marrakech, 2-3 novembre 2017 - Direction Meterologie Nationale

SNA-2017_Risk-nat-PF.pdfalllllllllllllll
SNA-2017_Risk-nat-PF.pdfalllllllllllllllSNA-2017_Risk-nat-PF.pdfalllllllllllllll
SNA-2017_Risk-nat-PF.pdfalllllllllllllll
christocadet099
 
Bulletin special-20130708 chantal-#2
Bulletin special-20130708 chantal-#2Bulletin special-20130708 chantal-#2
Bulletin special-20130708 chantal-#2
laurentlamothe
 
Bulletin suivi martinique
Bulletin suivi martiniqueBulletin suivi martinique
Bulletin suivi martinique
Raphael Bastide
 
Bulletin suivi martinique
Bulletin suivi martiniqueBulletin suivi martinique
Bulletin suivi martinique
Raphael Bastide
 
Bulletin suivi martinique (1)
Bulletin suivi martinique (1)Bulletin suivi martinique (1)
Bulletin suivi martinique (1)
Raphael Bastide
 
Bulletin suivi martinique (1)
Bulletin suivi martinique (1)Bulletin suivi martinique (1)
Bulletin suivi martinique (1)
Raphael Bastide
 
Bulletin suivi martinique
Bulletin suivi martiniqueBulletin suivi martinique
Bulletin suivi martinique
Joseph Nodin
 
Bulletin communique cyclonique_dirrag
Bulletin communique cyclonique_dirragBulletin communique cyclonique_dirrag
Bulletin communique cyclonique_dirrag
Raphael Bastide
 
Cp point de situation chantal confirmation niveau orange
Cp point de situation chantal confirmation niveau orangeCp point de situation chantal confirmation niveau orange
Cp point de situation chantal confirmation niveau orange
Raphael Bastide
 
Bulletin de suivi (23h21)
Bulletin de suivi (23h21)Bulletin de suivi (23h21)
Bulletin de suivi (23h21)
Raphael Bastide
 

Similaire à Projet d’appui de l’OCDE pour la gestion des risques au Maroc - Marrakech, 2-3 novembre 2017 - Direction Meterologie Nationale (20)

DMN : Données et informations
DMN : Données et informationsDMN : Données et informations
DMN : Données et informations
 
SNA-2017_Risk-nat-PF.pdfalllllllllllllll
SNA-2017_Risk-nat-PF.pdfalllllllllllllllSNA-2017_Risk-nat-PF.pdfalllllllllllllll
SNA-2017_Risk-nat-PF.pdfalllllllllllllll
 
Bulletin special-20130708 chantal-#2
Bulletin special-20130708 chantal-#2Bulletin special-20130708 chantal-#2
Bulletin special-20130708 chantal-#2
 
Bulletin suivi martinique
Bulletin suivi martiniqueBulletin suivi martinique
Bulletin suivi martinique
 
Risque marqué d'avalanche en Aure et Louron pour le 7 janvier 2024
Risque marqué d'avalanche en Aure et Louron pour le 7 janvier 2024Risque marqué d'avalanche en Aure et Louron pour le 7 janvier 2024
Risque marqué d'avalanche en Aure et Louron pour le 7 janvier 2024
 
Bulletin suivi martinique
Bulletin suivi martiniqueBulletin suivi martinique
Bulletin suivi martinique
 
Bulletin suivi martinique
Bulletin suivi martiniqueBulletin suivi martinique
Bulletin suivi martinique
 
Bulletin suivi martinique (1)
Bulletin suivi martinique (1)Bulletin suivi martinique (1)
Bulletin suivi martinique (1)
 
Bulletin suivi martinique (1)
Bulletin suivi martinique (1)Bulletin suivi martinique (1)
Bulletin suivi martinique (1)
 
Bulletin suivi martinique
Bulletin suivi martiniqueBulletin suivi martinique
Bulletin suivi martinique
 
Bulletin communique cyclonique_dirrag
Bulletin communique cyclonique_dirragBulletin communique cyclonique_dirrag
Bulletin communique cyclonique_dirrag
 
La carte météo
La carte météoLa carte météo
La carte météo
 
Cp point de situation chantal confirmation niveau orange
Cp point de situation chantal confirmation niveau orangeCp point de situation chantal confirmation niveau orange
Cp point de situation chantal confirmation niveau orange
 
Bulletin d'estimation du risque d'avalanche pour le 15 décembre
Bulletin d'estimation du risque d'avalanche pour le 15 décembreBulletin d'estimation du risque d'avalanche pour le 15 décembre
Bulletin d'estimation du risque d'avalanche pour le 15 décembre
 
Risque marqué d'avalanche (3/5) pour le lundi 8 janvier 2024
Risque marqué d'avalanche (3/5) pour le lundi 8 janvier 2024Risque marqué d'avalanche (3/5) pour le lundi 8 janvier 2024
Risque marqué d'avalanche (3/5) pour le lundi 8 janvier 2024
 
Bulletin matin090713
Bulletin matin090713Bulletin matin090713
Bulletin matin090713
 
BRA Aure Louron 24/11
BRA Aure Louron 24/11BRA Aure Louron 24/11
BRA Aure Louron 24/11
 
Bulletin Météo-France
Bulletin Météo-FranceBulletin Météo-France
Bulletin Météo-France
 
Risque marqué d'avalanche en Aure et Louron pour le 9 janvierle
Risque marqué d'avalanche en Aure et Louron pour le 9 janvierleRisque marqué d'avalanche en Aure et Louron pour le 9 janvierle
Risque marqué d'avalanche en Aure et Louron pour le 9 janvierle
 
Bulletin de suivi (23h21)
Bulletin de suivi (23h21)Bulletin de suivi (23h21)
Bulletin de suivi (23h21)
 

Plus de OECD Governance

Plus de OECD Governance (20)

Public Integrity Indicators Slides
Public Integrity Indicators SlidesPublic Integrity Indicators Slides
Public Integrity Indicators Slides
 
Summary of the OECD expert meeting: Construction Risk Management in Infrastru...
Summary of the OECD expert meeting: Construction Risk Management in Infrastru...Summary of the OECD expert meeting: Construction Risk Management in Infrastru...
Summary of the OECD expert meeting: Construction Risk Management in Infrastru...
 
Using AI led assurance to deliver projects on time and on budget - D. Amratia...
Using AI led assurance to deliver projects on time and on budget - D. Amratia...Using AI led assurance to deliver projects on time and on budget - D. Amratia...
Using AI led assurance to deliver projects on time and on budget - D. Amratia...
 
ECI in Sweden - A. Kadefors, KTH Royal Institute of Technology, Stockholm (SE)
 ECI in Sweden - A. Kadefors, KTH Royal Institute of Technology, Stockholm (SE) ECI in Sweden - A. Kadefors, KTH Royal Institute of Technology, Stockholm (SE)
ECI in Sweden - A. Kadefors, KTH Royal Institute of Technology, Stockholm (SE)
 
Building Client Capability to Deliver Megaprojects - J. Denicol, professor at...
Building Client Capability to Deliver Megaprojects - J. Denicol, professor at...Building Client Capability to Deliver Megaprojects - J. Denicol, professor at...
Building Client Capability to Deliver Megaprojects - J. Denicol, professor at...
 
Procurement strategy in major infrastructure: The AS-IS and STEPS - D. Makovš...
Procurement strategy in major infrastructure: The AS-IS and STEPS - D. Makovš...Procurement strategy in major infrastructure: The AS-IS and STEPS - D. Makovš...
Procurement strategy in major infrastructure: The AS-IS and STEPS - D. Makovš...
 
Procurement of major infrastructure projects 2017-22 - B. Hasselgren, Senior ...
Procurement of major infrastructure projects 2017-22 - B. Hasselgren, Senior ...Procurement of major infrastructure projects 2017-22 - B. Hasselgren, Senior ...
Procurement of major infrastructure projects 2017-22 - B. Hasselgren, Senior ...
 
ECI Dutch Experience - A. Chao, Partner, Bird&Bird & J. de Koning, Head of Co...
ECI Dutch Experience - A. Chao, Partner, Bird&Bird & J. de Koning, Head of Co...ECI Dutch Experience - A. Chao, Partner, Bird&Bird & J. de Koning, Head of Co...
ECI Dutch Experience - A. Chao, Partner, Bird&Bird & J. de Koning, Head of Co...
 
ECI in Sweden - A. Kadefors, KTH Royal Institute of Technology, Stockholm
ECI in Sweden - A. Kadefors, KTH Royal Institute of Technology, StockholmECI in Sweden - A. Kadefors, KTH Royal Institute of Technology, Stockholm
ECI in Sweden - A. Kadefors, KTH Royal Institute of Technology, Stockholm
 
EPEC's perception of market developments - E. Farquharson, Principal Adviser,...
EPEC's perception of market developments - E. Farquharson, Principal Adviser,...EPEC's perception of market developments - E. Farquharson, Principal Adviser,...
EPEC's perception of market developments - E. Farquharson, Principal Adviser,...
 
Geographical scope of the lines in Design and Build - B.Dupuis, Executive Dir...
Geographical scope of the lines in Design and Build - B.Dupuis, Executive Dir...Geographical scope of the lines in Design and Build - B.Dupuis, Executive Dir...
Geographical scope of the lines in Design and Build - B.Dupuis, Executive Dir...
 
Executive Agency of the Dutch Ministry of Infrastructure and Water Management...
Executive Agency of the Dutch Ministry of Infrastructure and Water Management...Executive Agency of the Dutch Ministry of Infrastructure and Water Management...
Executive Agency of the Dutch Ministry of Infrastructure and Water Management...
 
Presentation of OECD Government at a Glance 2023
Presentation of OECD Government at a Glance 2023Presentation of OECD Government at a Glance 2023
Presentation of OECD Government at a Glance 2023
 
The Protection and Promotion of Civic Space: Strengthening Alignment with Int...
The Protection and Promotion of Civic Space: Strengthening Alignment with Int...The Protection and Promotion of Civic Space: Strengthening Alignment with Int...
The Protection and Promotion of Civic Space: Strengthening Alignment with Int...
 
Digital Government Review Türkiye - Assessment and Recommendations
Digital Government Review Türkiye - Assessment and RecommendationsDigital Government Review Türkiye - Assessment and Recommendations
Digital Government Review Türkiye - Assessment and Recommendations
 
Buliding-Financial-Resilience-to climate-Impacts.pdf
Buliding-Financial-Resilience-to climate-Impacts.pdfBuliding-Financial-Resilience-to climate-Impacts.pdf
Buliding-Financial-Resilience-to climate-Impacts.pdf
 
Session-7-OECD-Strengthening-climate.pptx
Session-7-OECD-Strengthening-climate.pptxSession-7-OECD-Strengthening-climate.pptx
Session-7-OECD-Strengthening-climate.pptx
 
Session-6-Building-Financial-Resilience.pptx
Session-6-Building-Financial-Resilience.pptxSession-6-Building-Financial-Resilience.pptx
Session-6-Building-Financial-Resilience.pptx
 
Session-5-Assurance-on-sustainability-Peter-Welch.pptx
Session-5-Assurance-on-sustainability-Peter-Welch.pptxSession-5-Assurance-on-sustainability-Peter-Welch.pptx
Session-5-Assurance-on-sustainability-Peter-Welch.pptx
 
Session-4-Sovereign-green-bonds-Fatos-Koc.pptx
Session-4-Sovereign-green-bonds-Fatos-Koc.pptxSession-4-Sovereign-green-bonds-Fatos-Koc.pptx
Session-4-Sovereign-green-bonds-Fatos-Koc.pptx
 

Dernier (6)

Cérémonie des Trophées de l'Agglo 2024.pdf
Cérémonie des Trophées de l'Agglo 2024.pdfCérémonie des Trophées de l'Agglo 2024.pdf
Cérémonie des Trophées de l'Agglo 2024.pdf
 
Animations du pays d'art et d'histoire des vallées d'Aure et du Louron du 19 ...
Animations du pays d'art et d'histoire des vallées d'Aure et du Louron du 19 ...Animations du pays d'art et d'histoire des vallées d'Aure et du Louron du 19 ...
Animations du pays d'art et d'histoire des vallées d'Aure et du Louron du 19 ...
 
Programme d'animations 2024 de la Réserve naturelle régionale d'Aulon
Programme d'animations 2024 de la Réserve naturelle régionale d'AulonProgramme d'animations 2024 de la Réserve naturelle régionale d'Aulon
Programme d'animations 2024 de la Réserve naturelle régionale d'Aulon
 
Volons au secours des abeilles, avec les jeunes - Mobilisez-vous.
Volons au secours des abeilles, avec les jeunes - Mobilisez-vous.Volons au secours des abeilles, avec les jeunes - Mobilisez-vous.
Volons au secours des abeilles, avec les jeunes - Mobilisez-vous.
 
Droit de l'espace à l' intention des nouveaux acteurs du secteur spatial
Droit de l'espace à l' intention des nouveaux acteurs du secteur spatialDroit de l'espace à l' intention des nouveaux acteurs du secteur spatial
Droit de l'espace à l' intention des nouveaux acteurs du secteur spatial
 
Retour en images sur la cérémonie des Trophées de l'Agglo 2024.pptx
Retour en images sur la cérémonie des Trophées de l'Agglo 2024.pptxRetour en images sur la cérémonie des Trophées de l'Agglo 2024.pptx
Retour en images sur la cérémonie des Trophées de l'Agglo 2024.pptx
 

Projet d’appui de l’OCDE pour la gestion des risques au Maroc - Marrakech, 2-3 novembre 2017 - Direction Meterologie Nationale

  • 1. LE ROLE DE L’INFORMATION METOROLOGIQUE DANS LA GESTION DE CRISE
  • 2. 1 3 2 Sommaire PHASE DE PREVENTION A COURTE ECHEANCE SUIVI EN TEMPS REEL ET ACCOMPAGNEMENT RETOUR D’EXPERIENCE 4 PHASE D’ANTICIPATION A MOYENNE ECHEANCE 5 INTRODUCTION
  • 3. INTRODUCTION Les phénomènes météorologiques à fort impact et les extrêmes climatiques ont des effets dévastateurs partout dans le monde, qui entraînent des pertes en vies humaines, des personnes blessées, des déplacements de populations et la destruction des moyens de subsistance et des biens. L’immense majorité des catastrophes, telles que les cyclones tropicaux, les tempêtes, les crues, les sécheresses, les feux incontrôlés et les vagues de chaleur et de froid, restent d’origine hydrométéorologiques. Pour la période entre 2005 et 2014, les relevés montrent que 83 % des catastrophes (3 253), 39 % des décès (283 035), et 95 % de la population touchée (1,6 milliard de personnes) ainsi que 70 % du montant total des dégâts (983 millions de dollars des États-Unis) ont été causés par des catastrophes naturelles liées au temps, à l’eau et au climat.
  • 4. INTRODUCTION Gestion de crise Les phases temporelles de la gestion de crise RETOUR D’EXPÉRIENCE Capitalisation du savoir SUIVI ET ACCOMPAGNEMENT Prévision immédiate, veille et assistance ( j ) Alerte ANTICIPATION Prévision moyenne échéance sous forme de tendance (j+8 à j+4) PREVENTION Prévision courte échéance plus précise dans le temps et l’espace (j+3 à j+1) Prealerte/Alerte
  • 5. PHASE D’ANTICIPATION A MOYENNE ECHEANCE (J+8 à J+4) Prévision à moyenne échéance: Se base essentiellement sur les modèles de prévision numérique et un peu moins sur l’expertise humaine Prévision:  Exploitation des sorties du modèle numérique du Centre Européen ECMWF  Utilisation de la prévision ensembliste (probabiliste)  Elaboration des prévision sous forme tendance (indications du type de temps) communication:  Diffusion de communiqués aux usagers et la presse en cas de forte probabilité d’occurrence d’un phénomène météorologique dangereux de grande échelle Valeur ajoutée:  Déceler l’éventuelle survenue de phénomènes dangereux  Planification et Préparation  Organisation des moyens d’intervention
  • 6. PHASE D’ANTICIPATION A MOYENNE ECHEANCE (J+8 à J+4) La prévision à moyenne échéance: Bulletin moyenne échéance établi le jeudi 9 Février 2017 VENDREDI : Temps nuageux et pluvieux sur le nord, l’intérieur et le centre  Pluies et averses orageuses intenses et très fortes par endroits sur les côtes et les plaines au nord d’Est Saouira, le Souss, le Haouz,Chiadma,les reliefs de l’atlas et le sud de l’oriental; modérées sur le sud-est et le reste nord-ouest  Chute de neige sur l’atlas à des hauteurs dépassant 1700m.  Vent assez fort à fort de sud-ouest sur le sud de l’oriental  Température minimale variant entre -02 et 05 degrés sur les reliefs et les hauts plateaux, entre 09 et 15 degrés sur les versants sud-est et l’oriental et entre 14 et 19 degrés les autres régions. SAMEDI: Temps pluvieux sur le centre et l’intérieur .  Temps nuageux avec pluies et averses orageuses localement fortes sur les côtes entre Safi et Guelmim.  Pluies ou averses sur le nord des provinces sud, le sud de l’oriental et les versants sud-est.  Chute de neige importante le vendredi sur l’atlas à des hauteurs dépassant 1700m.  Vent modéré à assez fort de secteur ouest à sud sur la majeure partie du royaume.  Température en baisse sur le nord et le centre. Du Dimanche au Mardi : Passages nuageux denses sur le nord et le centre .  Temps favorable à des pluies et averses sur le nord, le centre et l’est avec quelques chutes de neiges sur les sommets du haut et moyen atlas le dimanche et le lundi.  Passages nuageux denses sur le nord-est du pays le mardi.  Vent faible à localement modéré de secteur ouest a sud-ouest en général.  Température en légère hausse. Du Mercredi au Samedi : Temps en améliorations.  Temps stable mercredi et jeudi.  Remontées tropicales sur le vendredi et samedi.  Température en légère hausse ou stationnaire.
  • 7. PHASE D’ANTICIPATION A MOYENNE ECHEANCE (J+8 à J+4) La prévision à moyenne échéance: Communiqué Communiqué de la Direction de la Météorologie Nationale Etabli le 22/11/2002 à 13h 50mn Temps pluvieux sur l’ensemble du pays à partir de la journée du 26-02-02 Une première perturbation donnera lieu à de faibles pluies sur les plaines océaniques Nord, modérées à localement fortes (supérieures à 30 mm en 12 heures) sur le Rif occidental et le loukoss avec un maximum avoisinant les 60mm en 12 heures . Ces averses seront accompagnées de coups de vent atteignant par endroit les 70 km/h . Jeudi après midi , une seconde perturbation plus active abordera le pays par l’Ouest donnant lieu a des averses modérées sur toutes les régions situées a l’Ouest de l’Atlas et au Nord de Sidi Ifni. Ces pluies seront localement fortes sur le Rif occidental et les reliefs du Haut Atlas. Vendredi et Samedi, le temps pluvieux et instable continuera d’intéresser le Royaume où des averses orageuses seront localement accompagnées de grêles. Des chutes de neige seront aussi observées sur les sommets du Haut et Moyen Atlas. Dimanche, des averses résiduelles continueront d’intéresser encore l’extrême Nord du pays et de larges éclaircies apparaîtront au Sud de Casablanca.
  • 8. PHASE DE PREVENTION A COURTE ECHEANCE (J+3 à J+1) La prévision à courte échéance: Elle est plus précise aux niveaux spatial et temporel et se base sur:  Les modèles de prévision numérique nationaux et internationaux  Les données observées  L’expertise humaine est preponderante 1. MODELE AROME 2. MODELE ALBACHIR 3. MODELE NORAF 4. MODELE MARINE
  • 9. PHASE DE PREVENTION A COURTE ECHEANCE (J+3 à J+1) PHENOMENES METEOROLOGIQUES DANGEUREUX phénomène Echelle Prévisibilité Anticipation Fortes pluies 100 à 1000Km bonne 2j à quelques jours Averses orageuses 10 à 100Km moyenne quelques heures à 1 jour Neige abondante 100 à 1000Km bonne 2j à quelques jours Vents forts 100 à 1000Km bonne 2j à quelques jours Vagues de chaleur /froid 100 à 1000Km bonne 2j à quelques jours Houles dangereuses 100 à 1000Km bonne 2j à quelques jours
  • 10. PHASE DE PREVENTION A COURTE ECHEANCE (J+3 à J+1) La prévision à courte échéance: Prévision, alerte et assistance:  Diffusion de pré-alerte et d’alerte;  Diffusion de la carte vigilance vers les partenaires de la DMN;  Assistance aux autorités et aux usagers;  Diffusion de bulletins d’estimation des intensités de fortes pluies et/ou chutes de neige;  Participation aux réunions tenues au CVC (ministère de l’intérieur);  Participation aux réunions tenues aux niveaux des Wilayas et Provinces. communication:  Diffusion des alertes aux chaines nationales de télévision, radios et la presse;  Intervention du chargé de la communication auprès des médias. Valeur ajoutée:  Mobilisation et sensibilisation de la population;  Organisation: Donner une marge de manœuvre, la plus longue possible, aux autorités et aux usagers pour agir.
  • 11. PHASE DE PREVENTION A COURTE ECHEANCE (J+3 à J+1) La prévision à courte échéance: Exemple de bulletin d’alerte BULLETIN METEOROLOGIQUE D’ALERTE NR: 121 ETABLIE LE LUNDI 22 SEPTEMBRE 2008 A 06H00 A -IDENTIFICATION: AVERSES ORAGEUSES. B -VALIDITÉ : MARDI 23 SEPTEMBRE A 06H00 AU MERCREDI 24 SEPTEMBRE A 06H00. C -ZONES MENACÉES : LES WILAYAS ET PROVINCES : ERRACHIDIA, BOUARFA, BOULEMANE, MISSOUR, TAZA, JERADA, BERKAN, AL HOUCEIMA, NADOR ET OUJDA. D -TEXTE : DES AVERSES ORAGEUSES LOCALEMENT IMPORTANTES INTERESSERONT LES REGIONS PRECITEES.
  • 12. PHASE DE PREVENTION A COURTE ECHEANCE (J+3 à J+1) La prévision à courte échéance: Exemple de carte de vigilance
  • 13. PHASE DE PREVENTION A COURTE ECHEANCE (J+3 à J+1) La prévision à courte échéance: Exemple de bulletin d’estimation de précipitations par provinces le vendredi 10 février 2017 Vendredi : • 25/30 mm : Haouz, kelaa, Chefchaouen, Ouazzane, Tétouan et Larache. • 10/25 mm : Tanger, Kenitra, Fahs-Anjra, Sidi Kacem, Sidi Slimane, Rabat-Salé, Skhirate-Temara, Mohammedia, Ben Slimane, Casablanca, Nouacer, Berrchid, El Jadida, Sidi Bennour, Safi, El Hajeb, Khemisset, Khenifra, Khouribga, Fquih Ben Saleh, Essaouira, Beni Mellal, Azilal, Sefrou, Taza, Agadir-Idaoutanane et Inezgane. • hauteurs de neige de l’ordre de 5 à 15 cm : à des hauteurs dépassant 1700m sur les reliefs relevant de : Al-Hoceima, Ifrane, Azilal, Benimellal, Haouz et Taza Samedi : • 60/100 mm : Agadir-Ida-Outanane, Inzegane-Ait-Melloul, Taroudant, Essaouira et Safi. • 30/60 mm : Haouz, Chtouka-Ait-Baha, Tiznit, Chichaoua, Sidi Bennour, El Jadida et Youssoufia. • 15/30 mm : Settat, Berchid, Ben Slimane, Khemissete et Sidi Ifni • 10/20 mm : Tanger, Chefchaouen, Taounate, Driouch, Meknès, El Hajeb, Sefrou, Ifrane, Khenifra, Midelt, Khouribga, Beni Mellal, Fquih Ben Saleh, Rehamna, Kellaa Sraghna, Marrakech et Ouarzazate. • Moins de 10 mm : Ailleurs sur les plaines atlantiques, le Rif et le Nord des provinces Sud. • Chute de neige de l’ordre de 05 à 20 cm : sur les reliefs de : Alhouciema, Boulemane, Taza, Ifrane, Sefrou, Midelt, Tinghir, Beni Mellal, Azilal, Ouarzazate, Haouz, Chichaoua et Taroudante. • Dimanche: • 60/120 mm : Agadir-Ida-Outanane, Inzegane-Ait-Melloul, Le Haouz Et Taroudant. • 30/60 mm : Essaouira, Safi, Chichaoua, Chtouka-Ait-Baha, Tiznit, Ouarzazate, Tinghir, Beni Mella, Khenifra, Sefrou, Taza, Taounate, Ifrane, Chefchaouen et Al Houceima . • hauteurs de neige de l’ordre de 10 à 50 cm : sur les reliefs de : Boulemane, Ifrane, , Midelt, Tinghir, Beni Mellal, Azilal,.
  • 14. La prévision immédiate : La prévision immédiate concerne le très court terme (jusqu’à 6h);elle est plus exacte à l’échelle spatio- temporelle et se base sur:  le modèle numérique de très haute résolution AROME(1,3km), les moyens d’observation conventionnels (CPM + stations automatiques) et les outils de télédétection de la DMN (radar, satellite et réseau foudre)  L’expertise humaine est très prépondérante  La Remontée de l’information vers le niveau central  La Comparaison des éléments observés avec les sorties de model pour le recalage spatial et temporel des modèles de prévision. SUIVI EN TEMPS REEL ET ACCOMPAGNEMENT (J) Stations satellite foudre radars Radars marine
  • 15. SUIVI EN TEMPS REEL ET ACCOMPAGNEMENT (J) La prévision immédiate : Actions entreprises:  Renforcement de la veille et du suivi des phénomènes et actualisation des alertes  Assistance aux autorités et aux usagers  Participation aux réunions tenues au CVC (ministère de l’intérieur) Participation aux réunions tenues aux niveaux des Wilayas et Provinces. Valeur ajoutée:  Organisation des interventions et des secours  Optimisation du déploiement des moyens de secours.
  • 16. RETOUR D’EXPERIENCE Le retour d’expérience : Permet de: - Repérer les points positifs et les capitaliser - Identifier les points faibles et proposer des axes d’amélioration - Reconnaître le travail de chacun et valoriser l’expérience acquise pour la gestion des situations futures et ainsi améliorer les performances de la DMN - Réétudier les situations spéciales pour mieux comprendre les phénomènes associés -Actualiser la base de données climatologiques Valeur ajoutée:  Tirer des enseignements afin de mettre en place les bonnes pratiques  Constituer un atlas des situations météorologiques particulières  Capitaliser le savoir et l’expérience  Planifier les acquisitions de moyens d’observation et de prévisions
  • 17. 1. Quelles sont les perspectives de renforcement des systèmes d’alerte pour les événements météorologiques? 2. Comment s’assurer que le développement du système d’alerte prend en compte les besoins des acteurs de la réponse d’urgence? 3. Comment communiquer l’imminence des risques au citoyens? QUESTIONS
  • 18. Quelles sont les perspectives de renforcement des systèmes d’alerte pour les événements météorologiques? Les prévisions et les alertes météorologiques se basent sur quatre éléments: Les données d’observation et le système de suivi; La prévision numérique du temps; Les modèles conceptuels; La prise de conscience de la situation. Réseau d’observation: Plus la resolution temporelle et spatiale des données observées est élevée, meilleurs sont les diagnostics et les pronostics du temps. Renforcement des moyens d’observation de surface et d’altitude; Extension de la couverture radar et foudre à l’ensemble du territoire; Extension de la couverture des radars marines à l’ensemble des côtes marocaines.
  • 19. Quelles sont les perspectives de renforcement des systèmes d’alerte pour les événements météorologiques? Prévision numérique du temps: Augmentation de la capacité de calcul par l’acquisition d’un nouveau calculateur -Passer du modèle AROME 2.5 km à AROME 1.3km -Remplacer le modèle ALBACHIR 10 km par ALARO 5km Les modèles conceptuels Les modèles conceptuels peuvent servir à synthétiser les données d’observation et les informations des modèles de prévision numérique du temps afin d’appuyer les décisions à propos de dangers météorologiques actuels et à venir. Formation continue pour le renforcement des capacités des prévisionnistes; Sensibilisation du personnel sur l’importance de la qualité des alertes sur la gestion de crise.
  • 20. Quelles sont les perspectives de renforcement des systèmes d’alerte pour les événements météorologiques? La prise de conscience de la situation: Les météorologistes doivent disposer de différents moyens pour évaluer de quelle façon la prévision se vérifie en temps réel. Outre les observations météorologiques classiques, des rapports de personnes sur le terrain, des données de caméras à distance, de même que des Informations des responsables des situations de crise peuvent aider à cette prise de conscience de la situation. Renforcement de la remontée de l’information en temps opportun par la mise en opérationnel de l’application « Météo risque ». Mise en œuvre de la nouvelle procédure d’alerte « carte vigilance » » Validation et préparation des modalités de mise en opérationnel de la nouvelle procédure d’alerte (carte vigilance); Actualisation de manière permanente des seuils de vigilance (passage aux seuils horaires). Partenariat Extension du partenariat d’amélioration du système d’alerte à d’autre partenaires. Connaissance du risque  Renforcement de la base de données et les études de cas relatives aux situations météorologiques particulières.
  • 21. Comment s’assurer que le développement du système d’alerte prend en compte les besoins des acteurs de la réponse d’urgence? Directives OMM: Les organismes de gestion des situations de crise doivent être consultés en tant que partenaires lors de la conception et du perfectionnement des systèmes d’alerte: La participation des parties prenantes à la conception et à l’amélioration, du début à la fin, de systèmes d’alerte en cas de phénomènes météorologiques dangereux comporte plusieurs avantages:  De meilleures présentation et formulation des alertes  Une présentation plus efficace des risques et des mesures à prendre pour réagir à des conditions météorologiques dangereuses  Une meilleure compréhension de la façon dont les parties prenantes désirent recevoir les alertes et de leur fréquence  Une plus grande appropriation du système d’alerte et donc une plus forte crédibilité à son égard. Actions : La DGPC, le CVC et la DRPE participent à l’amélioration du système d’alerte actuel et à l’évaluation de la nouvelle procédure de vigilance.
  • 22. Comment s’assurer que le développement du système d’alerte prend en compte les besoins des acteurs de la réponse d’urgence? Actions entreprises  Autoévaluation des bulletins d’alertes;  Participation des partenaires à l’amélioration du système d’alerte;  Co-évaluation des alertes par la DMN, la DGPC, le CVC et la DRPE;  Ecoute client avant l’établissement de convention;  Participation de la DMN aux réunions de gestions de crise à l’échelle central et régional;  Personnalisation des alertes pour quelques clients conventionnés (ABHs,ONCF);  Organisation des actions de formations au profit des usagers;  Echange de visite et d’expertise entre le personnel concerné de la DMN/Partenaires;  Participation aux exercices de simulation fonctionnels que mènent les gestionnaires de situations de crise.
  • 23. Comment communiquer l’imminence des risques au citoyens? Directives OMM Objectifs Des alertes précoces efficaces doivent être diffusées à l’intention des populations pour qu’elles soient prévenues de l’imminence de phénomènes dangereux, mais aussi pour faciliter la coordination aux niveaux national et régional, de même que l’échange d’informations. Présentation des alertes Préparer des alertes dans différents formats – textes, graphiques, code couleurs; messages audio; Inclure des mesures précises à adopter par la population pour faire face au phénomène; Présenter l’information de façon précise et cohérente. Communication autour des alertes Préparer des communications efficaces qui mettent en premier plan le danger imminent; Prendre en compte la diversité de la population et les préoccupations des citoyens; Utiliser les canaux de transmission classiques (radio et télévision) ainsi que les nouvelles plateformes (Smartphones et réseau sociaux).
  • 24. Comment communiquer l’imminence des risques au citoyens? Actions entreprises:  Rédaction des bulletins en langage clair avec des phrases courtes et simples;  Diffusion des alertes en haute priorité par fax et par email par le niveau central;  Rediffusion des alertes par les centres provinciaux météorologiques CPM vers les provinces concernées;  Communication des informations en langues étrangères(français, espagnole et anglais) et en dialectes;  Participations à des interviews à la radio et à la télévision;  Participation aux réunions CVC pour une meilleure assistance des acteurs de l’alerte;  Présentation des alertes météorologiques sous format graphique accompagnés de quatre niveaux de vigilance.