Nos Experts :

Teddy YEKPE
Fondateur/Directeur Général
de Credit Manager Services
depuis 2009.
Expérience :
15 ans de Cred...
LESEXPERTSDURECOUVREMENT.COM vous offre le TOP 10 des excuses préférées des débiteurs pour ne pas avoir à payer leurs
dett...
1. « JE N’AI PAS REÇU LA FACTURE »

2. « LA COMPTABLE EST ABSENTE »
»

Cette excuse arrive au Top du
classement, en effet ...
3. « C’EST LE DIRECTEUR QUI VALIDE LES REGLEMENTS, MAIS IL EST TRES PEU PRESENT»
Cette solution est à nuancer en fonction ...
5. « NOUS AVONS OUBLIE DE VOUS REGLER »
Soyez indulgent, un oubli c’est humain! Reportez vous toujours à l’historique de v...
7. « IL Y A UN CENTIME D’ECART »
Situation très fréquente,
les erreurs à quelques
centimes, voir quelques
dizaine d’euros ...
9. « J’AI PERDU MON CHEQUIER, JE N’AI PAS DE CHEQUIER POUR LE MOMENT, J’EN ATTENDS
UN NOUVEAU POUR VOUS REGLER »
L’excuse ...
Quelques conseils supplémentaires, notre plus:
3 règles à respecter pour réussir votre recouvrement.
1- Le succès d’une bo...
LES 10 EXCUSES DE VOS DEBITEURS
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

LES 10 EXCUSES DE VOS DEBITEURS

1 153 vues

Publié le

Découvrez les 10 EXCUSES utilisées par vos clients pour ne pas vous payer!
Accompagné des 10 PARADES d'un Credit Manager !

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 153
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
394
Actions
Partages
0
Téléchargements
29
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

LES 10 EXCUSES DE VOS DEBITEURS

  1. 1. Nos Experts : Teddy YEKPE Fondateur/Directeur Général de Credit Manager Services depuis 2009. Expérience : 15 ans de Credit Management Contactez-le : @ :tyekpe@cmservice.fr Tel : 01 56 56 65 16 Karim OMAIR Credit Manager chez Credit Manager Services depuis 2009. CMS Expérience : 7 ans de Credit Management Contactez-le : @ : komair@cmservice.fr Tel : 01 56 56 65 16 2 LESEXPERTSDURECOUVREMENT.COM Ce d o ssier a p o u r b u t d e d o n n er u n e in f o r m at io n g én ér ale et n e p eu t r em p lacer u n e ét u d e ap p r o f o n d ie aap p r o f o o n d p er so n n alisée.
  2. 2. LESEXPERTSDURECOUVREMENT.COM vous offre le TOP 10 des excuses préférées des débiteurs pour ne pas avoir à payer leurs dettes. Ce classement a été réalisé par nos experts et grâce au concours de l’équipe de credit Manager de la société Credit Manager Services que nous remercions particulièrement pour leur disponibilité et leurs conseils. Pour chaque argument, vous trouverez leurs préconisations et la démarche à suivre afin de réussir votre recouvrement. CLASSEMENT DES 10 EXCUSES LES PLUS UTILISENT PAR LES DEBITEURS : 1. 2. 3. 4. 5. « JE N’AI PAS REÇU LA FACTURE »….p4 « LA COMPTABLE EST ABSENTE »…..p4 « C’EST LE DIRECTEUR QUI VALIDE LES REGLEMENTS, MAIS IL N’EST LA QUE TRES PEU »…p5 « LE REGLEMENT N’A PAS ETE PRIS EN COMPTE, CAR VOTRE RIB N’EST PAS RENSEIGNE »...p5 « NOUS AVONS OUBLIE DE VOUS REGLER »….p6 6. « JE N’AI PAS ETE PAYE PAR MES CLIENTS »….p6 7. « IL Y A UN CENTIME D’ECART »….p7 8. « JE NE VEUX PAS PAYER »….p7 9. « J’AI PERDU MON CHEQUIER/JE N’AI PAS DE CHEQUIER POUR LE MOMENT, J’EN ATTENDS UN NOUVEAU POUR VOUS REGLER »….p8 10. «JE VOUS AI FAIT UN CHEQUE ! FAITES-MOI UNE LETTRE DE DESISTEMENT ET JE VOUS EN RENVOI UN AUTRE »….p8 3 LESEXPERTSDURECOUVREMENT.COM Ce d o ssier a p o u r b u t d e d o n n er u n e in f o r m at io n g én ér ale et n e p eu t r em p lacer u n e ét u d e ap p r o f o n d ie aap p r o f o o n d p er so n n alisée.
  3. 3. 1. « JE N’AI PAS REÇU LA FACTURE » 2. « LA COMPTABLE EST ABSENTE » » Cette excuse arrive au Top du classement, en effet c’est la première cause de retard de paiement. La poste peut avoir des ratés contrairement à la mauvaise fois de certains de vos débiteurs. Une excuse est une excuse, faites en sortes de la contourner au mieux, là est la stratégie et une des expertises du credit Manager. Astuce: Dans votre process de facturation : Prenez-soin d’envoyez la facture par courrier ET PAR MAIL. Astuce: Envoyez un mail avec un accusé de réception si vous recevez l’accusé d’ouverture ou de lecture, c’est qu’il est là. LES PRECONISATIONS DE NOS EXPERTS : CMS Tout d’abord, vérifiez et validez l’adresse de facturation avec le débiteur. Proposez ensuite au débiteur de lui renvoyer une copie de la facture par mail et par courrier si nécessaire. Demandez dans quel délai sera-t-elle comptabilisée et à quel moment sera-t-elle dans le circuit de règlement. Recontacter le client sous 48h pour vérifier et confirmer que la facture a bien été traitée. Toujours formaliser un appel par mail en confirmant ce qui a été dit durant la conversation téléphonique. Cela permet de laisser des traces en cas de contentieux, vous aurez réuni les preuves de votre bonne foi. Ne laissez aucune opportunité au débiteur de vous servir la même excuse : Tenez un historique de vos démarches et des échanges pour chaque compte client. LES PRECONISATIONS DE NOS EXPERTS : Dans un premier temps, demandez à parler à une autre personne de la comptabilité. Dans un second temps assurez-vous que vous disposez des coordonnées exactes du service administratif et financier auquel cas vous pouvez les demander à votre interlocuteur. N’hésitez pas tout au long de votre process de recouvrement à prendre les coordonnées de nouveaux contacts et à confirmer celles que vous avez déjà. Envoyez un mail de relance avec la copie de la facture à la personne ou le service ciblé. 4 LESEXPERTSDURECOUVREMENT.COM Ce d o ssier a p o u r b u t d e d o n n er u n e in f o r m at io n g én ér ale et n e p eu t r em p lacer u n e ét u d e ap p r o f o n d ie aap p r o f o o n d p er so n n alisée.
  4. 4. 3. « C’EST LE DIRECTEUR QUI VALIDE LES REGLEMENTS, MAIS IL EST TRES PEU PRESENT» Cette solution est à nuancer en fonction de l’ancienneté de la facture et de son montant. Mais aussi de la relation commerciale entre le client et le fournisseur. Astuce : Avant chaque signature de contrat assurez-vous que vous disposez de toutes les coordonnées (téléphone, mails, portable) des responsables financiers et de toutes les personnes susceptible d’intervenir dans vos relations commerciales. LES PRECONISATIONS DE NOS EXPERTS : Si vous ne les avez pas… Tachez de les obtenir auprès de votre interlocuteur (l’adresse mail est suffisante pour commencer). C’est à vous de relancer le directeur, n’attendez pas qu’il/elle vous rappelle. Ne raccrochez pas si vous n’avez pas obtenu les coordonnées du signataire afin de l’informer de la situation. Contactez-le dans un premier temps par MAIL UNIQUEMENT, en prenant soin de lui expliquer la situation de façon simple (mettez-y du tact, les dirigeants n’aiment pas être déranger). Joignez à votre mail une copie de la facture ET SURTOUT n’oubliez pas de mettre en copie le comptable ou votre interlocuteur direct. A chaque appel, faites en sorte d’obtenir des informations qui vous permettent d’avancer dans votre recouvrement. Le recouvrement se rapproche énormément d’une partie d’échec, il faut vaincre son adversaire en finesse et avec stratégie. 4. « LE REGLEMENT N’A PAS ETE PRIS EN COMPTE CAR VOTRE RIB N’ETAIT PAS RENSEIGNE » Astuce : Chez certains clients, vous pouvez demander un avis de paiement *pour voir un modèle de préavis cliquez-ici, ce document vous garantit que le paiement de votre facture à été ordonné et peut vous servir de preuve opposable à votre débiteur. LES PRECONISATIONS DE NOS EXPERTS : Il vaut mieux dans certains cas, laisser le bénéfice du doute au débiteur. Conservez vos preuves, qu’il sera bien temps de produire si le débiteur tente ultérieurement de se soustraire au règlement de la créance. CMS Dans le cas où vous doutez, confrontez immédiatement le débiteur en lui renvoyant une copie de la facture et des renseignements bancaires que vous avez fournis précédemment. Si vos clients vous payent par virement, n’hésitez pas à faire apparaitre vos coordonnées bancaires sur la facture. Demandez le justificatif de paiement : Avis de virement. 5 LESEXPERTSDURECOUVREMENT.COM Ce d o ssier a p o u r b u t d e d o n n er u n e in f o r m at io n g én ér ale et n e p eu t r em p lacer u n e ét u d e ap p r o f o n d ie aap p r o f o o n d p er so n n alisée.
  5. 5. 5. « NOUS AVONS OUBLIE DE VOUS REGLER » Soyez indulgent, un oubli c’est humain! Reportez vous toujours à l’historique de votre débiteur. A-t-il déjà manqué un règlement ? Astuce : Vous pouvez demander une confirmation écrite (un mail suffira) du client, stipulant que le règlement a bien été exécuté suite à cet oubli. Après tout, un peu de formalisme ne fait pas de mal. LES PRECONISATIONS DE NOS EXPERTS : Prenez le temps de lui rappeler ses obligations contractuelles et les sanctions auxquels il s’expose en cas de non respect des délais de règlement (sauf cas particulier). Si c’est la deuxième ou la troisième fois n’hésitez pas à appliquer les pénalités de retard qui sont prévues dans vos conditions générales de vente (Cf. article du blog : « L’indemnité forfaitaire de 40€ »). Par mesure de sécurité, prenez le soin d’envoyer votre prochaine facture en prenant le soin de programmer une relance anticipée au comptable en mettant en copie le responsable financier ou le directeur. 6. « JE N’AI PAS ETE PAYE PAR MES CLIENTS » Soyez magnanimes, il faut toujours donner une issue au débiteur. Astuce : Donner un coup de main à votre client ! Obtenez les coordonnées de son débiteur et contactez-le pour savoir à quel moment il va le régler. CMS LES PRECONISATIONS DE NOS EXPERTS : Convenez du paiement d’un acompte afin de vous assurer de sa bonne foi. Il s’agit aussi d’une garantie de non contestation du débiteur de sa dette. C’est UNE PREUVE LEGALE. Demandez à quelle date, doit-il percevoir un règlement ? Ayez de la visibilité sur sa trésorerie ! S’il ne peut vous donner aucune prévision de règlement, proposez-lui alors de mettre en place un échéancier de règlement. Toujours s’assurer de la transparence du débiteur. C’est un indice de vos chances d’encaissement. 6 LESEXPERTSDURECOUVREMENT.COM Ce d o ssier a p o u r b u t d e d o n n er u n e in f o r m at io n g én ér ale et n e p eu t r em p lacer u n e ét u d e ap p r o f o n d ie aap p r o f o o n d p er so n n alisée.
  6. 6. 7. « IL Y A UN CENTIME D’ECART » Situation très fréquente, les erreurs à quelques centimes, voir quelques dizaine d’euros sont courantes. Astuce : Si l’écart est moindre demander au client de régler le montant déduit de la différence. LES PRECONISATIONS DE NOS EXPERTS : Deux solutions dans ce cas précis : 1- Vous décidez de réémettre une facture au bon montant (Attention : cette option rallonge les délais de paiement). 2- Vous décidez de ne pas tenir compte de l’écart et vous choisissez de solder la facture. Dans ce cas, prenez note de cette opération afin de ne pas perturber vos bilans comptables. CMS 8. « JE NE VEUX PAS PAYER » Il s’agit dans ce cas précis d’une signification de contentieux. En effet votre client vous notifie clairement son intention de ne pas vous régler cette facture. Astuce : Un peu de pédagogie. Expliquez fermement au débiteur les conséquences de sa décision. Mettez en avant tous les frais qu’il devra payer (intérêt de retard, frais d’huissier, d’avocat, tribunal). LES PRECONISATIONS DE NOS EXPERTS : Chercher dans un premier temps à savoir pourquoi il ne veut pas payer. Il peut y avoir deux raisons : - Un problème est survenu à l’exécution de la prestation, ce qui entraine que le client n’accepte pas le service. - Le client fait preuve de mauvaise foi. Vous devez comprendre qu’il cherche à gagner du temps. Cet argument est souvent utilisé par les débiteurs afin de ne pas donner les véritables raisons qui les empêchent de régler leur dette. Tout d’abord, tentez d’obtenir gain de cause en raisonnant le mauvais payeur, rappelez lui les termes et conditions du contrat mais surtout les sanctions pour non paiement et des indemnités auxquels il s’expose. L’objectif n’est pas de l’intimider mais de l’informer des suites qui seront données pour ce cas. S’il n’entend pas raison, déroulez la procédure. Ne vous préoccupez pas d’une négociation (sauf cas particulier), dans la plupart des cas des les premières phases de relances en précontentieux, le client règle la facture. D’où le fait de respecter les périodes de latence entre chaque phase de précontentieux. PROCEDURE A SUIVRE: Faites une 1ere relance Programmez une 2eme relance une semaine après. Mettez vous un rappel. 3eme relance : Mise en demeure Sommation de payer par voie d’huissier Injonction de payer (décision émanant du tribunal). 7 LESEXPERTSDURECOUVREMENT.COM Ce d o ssier a p o u r b u t d e d o n n er u n e in f o r m at io n g én ér ale et n e p eu t r em p lacer u n e ét u d e ap p r o f o n d ie aap p r o f o o n d p er so n n alisée.
  7. 7. 9. « J’AI PERDU MON CHEQUIER, JE N’AI PAS DE CHEQUIER POUR LE MOMENT, J’EN ATTENDS UN NOUVEAU POUR VOUS REGLER » L’excuse n°9 a vraiment sa place dans ce classement. LES PRECONISATIONS DE NOS EXPERTS : En effet cet argument leur permet de jouer un joker donnant un délai supplémentaire au débiteur. Sans trop de conséquence pour lui. Il doit à ce moment la date à laquelle il recevra le nouveau chéquier mais surtout celle à laquelle le chèque sera effectué. Prenez un maximum d’informations, obtenez des engagements de votre client. N’oubliez pas que vous devez envoyer quand même une relance et faire un mail récapitulatif avec les engagements de règlement que vous avez recueillis. CMS Astuce : Demandez à votre client de vous présenter et de vous détailler sa situation dans un mail. 10. « JE VOUS AI FAIT UN CHEQUE, VOUS L’AVEZ PERDU, FAITES-MOI UNE LETTRE DE DESISTEMENT ET JE VOUS RENVOI UN AUTRE CHEQUE » *cliquez ici pour voir un modèle de lettre de désistement CMS Situation commune, votre client peut être sincère ou utilisez une nouvelle excuse. Dans les deux cas, vous vous devez de lui faire confiance et respecter la procédure. Astuce : Si c’est un chèque d’un gros montant n’hésitez pas envoyer un coursier, cela vous garantit de récupérer votre chèque LES PRECONISATIONS DE NOS EXPERTS : CMS Si vous ne l’avez pas déjà, demandez une copie par mail du chèque précédemment expédié. Par précaution : attendez une semaine à deux semaines maximum pour établir la lettre de désistement demandée par le client. Il s’agit d’une période de sécurité pour prévenir le cas où le chèque vous parviendrai. Demandez un virement bancaire. Le cas échéant, demandez un chèque à émission avec l’envoi d’une copie par mail à la réception de la lettre de désistement par le client. Soyez méticuleux. 8 LESEXPERTSDURECOUVREMENT.COM Ce d o ssier a p o u r b u t d e d o n n er u n e in f o r m at io n g én ér ale et n e p eu t r em p lacer u n e ét u d e ap p r o f o n d ie aap p r o f o o n d p er so n n alisée.
  8. 8. Quelques conseils supplémentaires, notre plus: 3 règles à respecter pour réussir votre recouvrement. 1- Le succès d’une bonne relance réside dans la régularité et la fréquence de vos actions. 2- Ne laissez pas de trop grand délai s’écouler entre chaque relance. 3- N’hésitez pas à parler avec les différents acteurs du dossier, en prenant soin de les hiérarchiser par avance. LESEXPERTSDURECOUVREMENT.COM vous remercie d’avoir téléchargé ce guide. CMS Ce contenu vous a plu ? Découvrez aussi nos « 3 mesures concrètes pour réduire vos délais de paiement » Vous avez des questions ? Retrouvez-nous sur : : Les Experts du Recouvrement : @CMSmanager 9 LESEXPERTSDURECOUVREMENT.COM Ce d o ssier a p o u r b u t d e d o n n er u n e in f o r m at io n g én ér ale et n e p eu t r em p lacer u n e ét u d e ap p r o f o n d ie aap p r o f o o n d p er so n n alisée.

×