SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  1
Télécharger pour lire hors ligne
SOCIETE CIVILE DES RWANDAIS REFUGIES EN RDC
SOCIRWA /RDC
E-mail <socirwardc11@gmail.com>
Tel :( +243) 812 753 426, 826 299 135, 852 390 877
COMMUNIQUE DE LA SOCIRWA/RDC No 018/001
SOS POUR LES RÉFUGIÉS RWANDAIS A KISANGANI:QU'ILS NE SOIENT PAS
CONTRAINTS AU RAPATRIEMENT NON VOLONTAIRE.
• La Société Civile des Rwandais Réfugiés en RDC (SOCIRWA/RDC) a été
profondément indignée d'apprendre que le 07/01/2018 la communauté
rwandaise réfugiée à Kisangani (au site de cantonnement Général Bauma) a
été sommée à signer un document selon lequel elle doit, dans les tous
prochains jours, s'attendre au non- accès à la nourriture et que, par
conséquent, elle n'a que le choix de faire un acte d'engagement pour, d'une
part, se faire rapatrier et, d'autre part, rester au même site mais dans des
conditions de non accès à la nourriture.
• Préoccupée par le sort de ces réfugiés- à majorité femmes et enfants- qui sont
à Kisangani dans les circonstances bien connues par la RDC et la
communauté internationale ; Se référant à la triste histoire de 1996 quand la
diminution progressive de la nourriture dans les camps du NORD et SUD
KIVU contraignit les réfugiés rwandais à s'inscrire au rapatriement ;
La SOCIRWA /RDC fait un vibrant appel aux gouvernement de la RDC et ses
partenaires onusiens et internationaux dans la gestion de ces réfugiés pour
que le droit à la nourriture soit respecté car LA NOURRITURE EST UN DROIT
INALIÉNABLE A TOUTE PERSONNE HUMAINE, même aux condamnés.
• La SOCIRWA/RDC fait appel à tous les hommes et femmes épris par les
valeur de justice et de respect des droits humains à s'impliquer davantage
pour que ces réfugiés ne soient pas forcés au rapatriement et que la
problématique des réfugiés rwandais en RDC trouve solution en toute
ÉQUITÉ et dans le respect strict de la DIGNITÉ HUMAINE.
Fait à Goma, le 14/01/2018

Contenu connexe

Plus de aujourlejour1

devastation cultures
devastation culturesdevastation cultures
devastation culturesaujourlejour1
 
Mémorandum sur la situation de Masisi
Mémorandum sur la situation de MasisiMémorandum sur la situation de Masisi
Mémorandum sur la situation de Masisiaujourlejour1
 
Gic violence and-instability-in-ituri
Gic violence and-instability-in-ituriGic violence and-instability-in-ituri
Gic violence and-instability-in-ituriaujourlejour1
 
Lettre des communautés Lokutu à PHC-Feronia
Lettre des communautés Lokutu à PHC-FeroniaLettre des communautés Lokutu à PHC-Feronia
Lettre des communautés Lokutu à PHC-Feroniaaujourlejour1
 
transmission observations du gouvernement
transmission observations du gouvernementtransmission observations du gouvernement
transmission observations du gouvernementaujourlejour1
 
dossier Capsa Kisuma
dossier Capsa Kisumadossier Capsa Kisuma
dossier Capsa Kisumaaujourlejour1
 
fdlr pnvi communique presse
fdlr pnvi communique pressefdlr pnvi communique presse
fdlr pnvi communique presseaujourlejour1
 
chasse au communauté hutu
chasse au communauté hutuchasse au communauté hutu
chasse au communauté hutuaujourlejour1
 

Plus de aujourlejour1 (20)

police goma
police gomapolice goma
police goma
 
devastation cultures
devastation culturesdevastation cultures
devastation cultures
 
Mon Berceau
Mon BerceauMon Berceau
Mon Berceau
 
Mémorandum sur la situation de Masisi
Mémorandum sur la situation de MasisiMémorandum sur la situation de Masisi
Mémorandum sur la situation de Masisi
 
communiqué OVG
communiqué OVGcommuniqué OVG
communiqué OVG
 
Gic violence and-instability-in-ituri
Gic violence and-instability-in-ituriGic violence and-instability-in-ituri
Gic violence and-instability-in-ituri
 
primature
primatureprimature
primature
 
Lettre des communautés Lokutu à PHC-Feronia
Lettre des communautés Lokutu à PHC-FeroniaLettre des communautés Lokutu à PHC-Feronia
Lettre des communautés Lokutu à PHC-Feronia
 
Lettre de RIAO
Lettre de RIAOLettre de RIAO
Lettre de RIAO
 
CASC communiqué
CASC communiquéCASC communiqué
CASC communiqué
 
appel au consensus
appel au consensusappel au consensus
appel au consensus
 
communiqué NDCr
communiqué NDCrcommuniqué NDCr
communiqué NDCr
 
transmission observations du gouvernement
transmission observations du gouvernementtransmission observations du gouvernement
transmission observations du gouvernement
 
jugement 100 jours
jugement 100 joursjugement 100 jours
jugement 100 jours
 
dossier Capsa Kisuma
dossier Capsa Kisumadossier Capsa Kisuma
dossier Capsa Kisuma
 
press note kenya
press note kenyapress note kenya
press note kenya
 
Rubaya
RubayaRubaya
Rubaya
 
codepef
codepefcodepef
codepef
 
fdlr pnvi communique presse
fdlr pnvi communique pressefdlr pnvi communique presse
fdlr pnvi communique presse
 
chasse au communauté hutu
chasse au communauté hutuchasse au communauté hutu
chasse au communauté hutu
 

Sos

  • 1. SOCIETE CIVILE DES RWANDAIS REFUGIES EN RDC SOCIRWA /RDC E-mail <socirwardc11@gmail.com> Tel :( +243) 812 753 426, 826 299 135, 852 390 877 COMMUNIQUE DE LA SOCIRWA/RDC No 018/001 SOS POUR LES RÉFUGIÉS RWANDAIS A KISANGANI:QU'ILS NE SOIENT PAS CONTRAINTS AU RAPATRIEMENT NON VOLONTAIRE. • La Société Civile des Rwandais Réfugiés en RDC (SOCIRWA/RDC) a été profondément indignée d'apprendre que le 07/01/2018 la communauté rwandaise réfugiée à Kisangani (au site de cantonnement Général Bauma) a été sommée à signer un document selon lequel elle doit, dans les tous prochains jours, s'attendre au non- accès à la nourriture et que, par conséquent, elle n'a que le choix de faire un acte d'engagement pour, d'une part, se faire rapatrier et, d'autre part, rester au même site mais dans des conditions de non accès à la nourriture. • Préoccupée par le sort de ces réfugiés- à majorité femmes et enfants- qui sont à Kisangani dans les circonstances bien connues par la RDC et la communauté internationale ; Se référant à la triste histoire de 1996 quand la diminution progressive de la nourriture dans les camps du NORD et SUD KIVU contraignit les réfugiés rwandais à s'inscrire au rapatriement ; La SOCIRWA /RDC fait un vibrant appel aux gouvernement de la RDC et ses partenaires onusiens et internationaux dans la gestion de ces réfugiés pour que le droit à la nourriture soit respecté car LA NOURRITURE EST UN DROIT INALIÉNABLE A TOUTE PERSONNE HUMAINE, même aux condamnés. • La SOCIRWA/RDC fait appel à tous les hommes et femmes épris par les valeur de justice et de respect des droits humains à s'impliquer davantage pour que ces réfugiés ne soient pas forcés au rapatriement et que la problématique des réfugiés rwandais en RDC trouve solution en toute ÉQUITÉ et dans le respect strict de la DIGNITÉ HUMAINE. Fait à Goma, le 14/01/2018