13
SÉCURITÉ
•	  ngagement total du gouvernement pour que les Jeux 	
E
se déroulent en toute sécurité et en toute quiétude
...
13
Security
•	 Total Government commitment to safe and secure Games
•	  ed by Federal Government, fully integrated with 	
...
13

Sécurité

13.1 RISQUES GÉNÉRAUX

INTRODUCTION

Le gouvernement fédéral du Brésil, et les gouvernements de
l’État et de...
13

Sécurité

public seront perfectionnés pour les Jeux et permettront
aux activités légitimes de protestation d’avoir lie...
13
Le plan de sécurité de Rio 2016 inclut des mesures spécifiques
pour s’assurer de l’identification et de la protection d...
Graves accidents de la circulation
La sécurité du trafic est une grande priorité pour la ville et un
certain nombre de pro...
13

Sécurité

13

Security

13.3.2 Responsabilités spécifiques

13.3.2 Specific responsibilities

Définition des responsab...
Sécurité

L’ABIN activera et gérera un Centre unique de renseignements pour
les Jeux (GIC) à Rio qui sera chargé du proces...
13

Sécurité

13

Security

Deuxième phase de planification, 2011 à 2014

Second phase of planning 2011-2014

Á partir de ...
13

Sécurité

Phase de mise en œuvre, 2015 à 2016

Operational phase 2015-2016

Pendant les Jeux, des représentants de hau...
13

Sécurité

13

Security

13.7 Ressources humaines DISPONIBLES

13.9 BESOINS EN RESSOURCES HUMAINES

13.7 HUMAN RESOURcE...
13.12 CONTRÔLE DE L’ESPACE AÉRIEN
Contrôle total de l’espace aérien 
Les forces aériennes brésiliennes auront la responsab...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Rio 2016 security

585 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
585
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Rio 2016 security

  1. 1. 13 SÉCURITÉ • ngagement total du gouvernement pour que les Jeux E se déroulent en toute sécurité et en toute quiétude • ffort mené par le gouvernement fédéral, pleinement E intégré avec l’État et la ville • tructure de commandement intégrée S • iveau de risques lié aux Jeux globalement faible N • n totale harmonie avec les renseignements généraux E © RICARDO AZOURY Security • Total Government commitment to safe and secure Games • ed by Federal Government, fully integrated with L State and City • ingle command structure S • Low overall level of Games-related risks • Full alignment with intelligence services
  2. 2. 13 Security • Total Government commitment to safe and secure Games • ed by Federal Government, fully integrated with L State and City • ingle command structure S • Low overall level of Games-related risks • Full alignment with intelligence services
  3. 3. 13 Sécurité 13.1 RISQUES GÉNÉRAUX INTRODUCTION Le gouvernement fédéral du Brésil, et les gouvernements de l’État et de la ville de Rio de Janeiro prennent l’engagement de garantir la sécurité de tous les clients des Jeux, ainsi que des résidents et des visiteurs, avant, pendant et après les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2016. Le niveau de risque pour les Jeux est faible The Federal Government of Brazil and the State and City Governments of Rio de Janeiro are totally committed to ensuring the safety of all Games clients, residents and visitors before, during and after the 2016 Olympic and Paralympic Games. The three levels of Government will work as a single integrated team to provide a safe, secure and enjoyable environment for the Games. Les trois niveaux de gouvernement travailleront en étroite collaboration, en équipe intégrée, pour assurer un environnement sûr, et en toute sécurité, dans un environnement convivial pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2016. Les risques ayant trait à la sécurité et aux catastrophes seront atténués par la mise en œuvre d’une opération de sécurité exhaustive, mais discrète et accueillante. Les Jeux seront un important catalyseur pour des améliorations systémiques dans la sécurité et les systèmes de sécurité dans la ville de Rio à long terme. C’est une réelle opportunité de transformation, un processus qui a déjà commencé avec l’organisation d’un grand événement, les Jeux Panaméricains de 2007 et qui se poursuit avec les préparatifs de la Coupe du Monde de la FIFA 2014. Le gouvernement fédéral a la responsabilité ultime pour la sécurité des Jeux, par l’entremise du Secrétariat national chargé de la sécurité publique (SENASP) du Ministère de la justice. Le SENASP coordonnera l’action des agences fédérales, celle des agences de l’État et de la ville dans l’opération de sécurité des Jeux et travaillera en étroite collaboration avec la direction de la sécurité de Rio 2016 pour s’assurer d’un bon résultat. La planification des opérations pour la sécurité des Jeux a été soutenue par une analyse globale de la sécurité et des risques qui y sont associés faite par des experts en sécurité internationale et des spécialistes de la gestion du risque, en coopération avec les autorités brésiliennes pertinentes. La mise en ouvre des opérations pour la sécurité, ainsi qu’une planification exhaustive de mécanismes de prévention des urgences et de réponses aux incidents permettront de réduire à un niveau faible les risques d’incendies, de désobéissance civile, de catastrophes naturelles ou anthropiques pendant la période des Jeux. Le dispositif de sécurité prévu sur les sites permettra d’assurer que le risque d’intrusion dans les installations olympiques reste très faible. Le Brésil ne connaît pas d’activité terroriste importante au niveau national ou international, et les autorités brésiliennes n’ont identifié aucune menace de terrorisme sur leur territoire national pour les Jeux Olympiques de 2016. Les risques criminels seront atténués par la mise en œuvre de plans de gestion efficaces de la criminalité dans la ville. Ces plans seront basés sur des programmes qui ont déjà fait leurs preuves au Brésil, y compris le Programme national de sécurité publique et de citoyenneté (PRONASCI), un programme de réduction de la criminalité avec un investissement de 3,35 milliards USD à l’horizon 2012, mené par le gouvernement fédéral, et toute une gamme d’autres programmes proactifs de prévention du crime. L’expérience du Brésil dans les opérations de sécurité de grands événements, tels que l’étape brésilienne du Relais au flambeau olympique lors des Jeux d’Athènes en 2004 et le célèbre Carnaval de Rio et les célébrations de la Saint-Sylvestre, permettra d’organiser une opération de sécurité à la fois réussie et conviviale pour les spectateurs. L’opération de sécurité sera en harmonie avec le ‘look’ et l’ambiance des Jeux, et contribuera au plaisir des athlètes, des spectateurs et des autres membres de la Famille des Jeux. Une analyse exhaustive de la sécurité et des risques ayant trait aux Jeux Olympiques et Paralympiques à Rio a été réalisée par des experts de la sécurité internationale et des spécialistes de la gestion du risque, en coopération avec les autorités brésiliennes pertinentes, et conformément à la norme ISO31000 de gestion du risque international. Incendies Les grands incendies en zone non résidentielle sont rares à Rio et la ville a des codes du bâtiment bien établis et basés sur des normes internationales, en matière de sécurité contre les incendies. Les forêts dans la ville de Rio étant généralement tropicales, les incendies de forêts ne représentent pas un problème. Les mesures de prévention des incendies seront incorporées dans la conception de toutes les installations des Jeux, y compris l’utilisation de matériaux de construction résistant au feu, et l’installation d’un équipement de détection et d’extinction des incendies. Le Corps des sapeurs-pompiers inspectera toutes les installations des Jeux pour s’assurer qu’elles sont en conformité avec les exigences de sécurité contre les incendies avant les Jeux. Pendant les Jeux, le Corps des sapeurs-pompiers de Rio procédera au pré-déploiement du matériel de lutte contre les incendies sur l’ensemble des sites des Jeux, avec un accent particulier sur l’enceinte du Parc olympique de Rio. Le risque qu’un incendie affecte le bon déroulement des Jeux Olympiques et Paralympiques est faible. Intrusion dans les installations des Jeux Un vaste dispositif de sécurité olympique sera mis en place pour assurer l’intégrité de toutes les Installations des Jeux et empêcher tout accès non autorisé. Ceci inclura un périmètre de sécurité, un contrôle d’accès et une gestion d’alarmes intégrés, ainsi que la surveillance technique et le déploiement de personnel de sécurité et de la police. Un système efficace et rigoureusement contrôlé d’accréditation et de billetterie sera mis en place pour contrôler l’accès aux épreuves et aux sites. Toutes les ressources de sécurité nécessaires seront acquises et déployées sur la base de l’évaluation du risque. Le dispositif de sécurité des Jeux sera basé sur les principes de la prévention du crime à l’aide de la conception environnementale (CPTED), principes qui seront incorporés dans la conception de tous les sites, avec une attention toute particulière sur la protection du Village olympique et paralympique, des Stades pour les Cérémonies d’ouverture et de clôture, l’athlétisme, les hôtels du CIO et le village des médias de Barra. Le dispositif de sécurité olympique qui en résultera permettra de s’assurer que le risque d’accès non autorisé dans les installations olympiques est très faible. Security and disaster-related risks for the event will be mitigated by the implementation of a comprehensive, yet unobtrusive and welcoming, security operation. The Games will act as a major catalyst for long-term systemic improvements in safety and security systems in the City of Rio, representing a genuine opportunity for transformation, a process already commenced through the staging of the 2007 Pan American Games and evolving with the preparations for the 2014 FIFA World Cup. © Rio Convention Visitors Bureau INTRODUCTION 26 13 Security Ultimate responsibility for securing the Games will lie with the Federal Government, through the National Public Security Secretariat (SENASP) of the Ministry of Justice. SENASP will coordinate the involvement of Federal, State and City agencies in the Games security operation and will work closely with the Rio 2016 Security Directorate to ensure an effective outcome. Planning for the Games security operation has been supported by a thorough analysis of security and related risks, undertaken by international security and risk management specialists in cooperation with the relevant Brazilian authorities. The implementation of the security operation, coupled with comprehensive emergency prevention and response planning, will result in risks to the Games from issues such as fire, civil disobedience, natural or man-made catastrophes being low. The planned security overlay for Games venues will ensure the risk of intrusion into facilities remains very low. Brazil has no history of any significant international or domestic terrorist activity and Brazilian authorities have not identified any terrorism threats to the 2016 Games in Brazil. Criminal risks will be mitigated by the implementation of effective crime management plans within the city and the Games footprint in the lead up to and during the event. These will build on successful programs already being implemented in Brazil, including the National Program for Public Security and Citizenship (PRONASCI), a Federal Government crime reduction program with USD3.35 billion investment committed through 2012, and a range of other proactive crime prevention programs. Brazil’s experience in successfully securing major events such as the Brazilian leg of the 2004 Athens Olympic Torch Relay, Rio’s worldfamous Carnaval and New Year’s Eve celebrations will ensure delivery of a successful, spectator-friendly security operation. The security operation will be compatible with the look and feel of the event, contributing to the peaceful enjoyment by athletes, spectators and other Games Family members. 13.1 GENERAL RISKS Désobéissance civile Low level of Games-related risks Progressiste et démocratique, le Brésil est un pays où les manifestations pacifiques sont autorisées. Toutefois, les grandes manifestations ou les violentes manifestations sont rares à Rio. La force publique au niveau de la ville ou au niveau de l’État a des plans de gestion de l’ordre public bien établis et mis au point pendant des années d’expérience dans la gestion de grands événements. Ces plans de gestion de l’ordre The response to Theme 13 has been prepared by Rio 2016 and SENASP jointly, with input from the National Intelligence Agency (ABIN). A comprehensive analysis of security and related risks to the Olympic and Paralympic Games in Rio has been conducted by international security and risk management specialists in cooperation with relevant Brazilian authorities in accordance with the international risk management standard ISO31000. Fire Major non-residential fires are rare in Rio and the city has wellestablished building codes based on internationally accepted fire safety standards. As forests within the City of Rio are largely tropical, forest fires are not an issue. Fire prevention measures will be incorporated in the design of all Games facilities, including the use of fire-resistant building materials, the installation of fire detection and suppression equipment, and well designed access and egress systems. The Fire Corps will inspect all Games facilities to ensure compliance with fire and life safety requirements prior to the Games. During Games operations, the Rio Fire Corps will pre-deploy fire appliances within the Games footprint, with particular emphasis on the Rio Olympic Park Precinct. The risk of a fire affecting the Olympic and Paralympic Games is low. Intrusion into Games facilities A comprehensive security overlay will be implemented to ensure the integrity of all Games facilities and prevent unauthorized access. This will include perimeter security, integrated access control and alarm management, coupled with technical surveillance and the deployment of security personnel and police. An effective and rigorously controlled accreditation and ticketing system will be implemented to control access to events and venues. All necessary security resources will be sourced and deployed on the basis of assessed risk. The security overlay will be based on Crime Prevention through Environmental Design (CPTED) principles, to be incorporated into the design of all venues, with particular focus on protection of the Olympic and Paralympic Village, the stadiums for Ceremonies and Athletics, IOC Hotels and the Barra Media Village. The resultant security overlay will ensure the risk to the Games from unauthorized access is very low. 27
  4. 4. 13 Sécurité public seront perfectionnés pour les Jeux et permettront aux activités légitimes de protestation d’avoir lieu sans avoir une incidence sur la sécurité des Jeux. Les agences nationales de renseignements aideront la police en lui fournissant des informations sur la possibilité de manifestations. Les populations de Rio et du Brésil sont très largement en faveur de l’organisation des Jeux, et aucun groupe de protestation local n’a indiqué son opposition aux Jeux. En outre, il n’y a pas eu de manifestations importantes à Rio lors des Jeux Panaméricains de 2007 et l’on ne s’attend à aucune manifestation lors de la Coupe du Monde de la FIFA 2014. La planification de la sécurité pour 2016 tiendra compte de la nécessité de s’assurer que d’éventuelles manifestations n’auront pas une incidence négative sur les Jeux et que les procédures de sécurité mises en œuvre garantiront que le risque d’actes de désobéissance civile sera faible en ce qui concerne les Jeux. Criminalité La réduction de la criminalité a été et demeure une priorité pour les services responsables du maintien de l’ordre à Rio. Les initiatives de maintien de l’ordre pour lutter contre les crimes vont de pair avec des stratégies importantes de réduction de la criminalité au sein des communautés, telles que le programme PRONASCI, un programme du gouvernement fédéral pour la réduction de la criminalité d’une valeur de 3,35 milliards USD. De telles stratégies sont soutenues par des changements législatifs. C’est ainsi que des lois ont été introduites en 2003 renforçant les restrictions sur la propriété privée des armes à feu, ce qui a conduit à une réduction considérable des crimes commis avec une arme à feu. Les autorités brésiliennes ont beaucoup d’expérience dans la mise en œuvre des stratégies de réduction de la criminalité lors de grands événements, tels que les célébrations de la SaintSylvestre. Les gouvernements de l’État et de la ville ont mis en œuvre un programme d’envergure de gestion de la criminalité lors des Jeux Panaméricains de 2007, ce qui a conduit à une baisse de la criminalité pendant ces Jeux qui se sont déroulés dans une ambiance de paix et de sécurité. Les programmes de gestion de la criminalité seront fondés sur des évaluations détaillées de tous les sites, y compris des sites susceptibles d’accueillir des membres de la Famille olympique et des touristes internationaux. Les ‘points chauds’ de la criminalité seront identifiés et des plans de gestion spécifiques à diverses zones seront mis au point. Des stratégies similaires de réduction de la criminalité seront mises en œuvre pendant la Coupe du Monde de la FIFA 2014 et améliorées, le cas échéant. Un résumé de projets clés en cours de réalisation ou qui débuteront en 2009, selon les engagements pris par le gouvernement fédéral et le gouvernement de l’État, figure dans le tableau ci-dessous. Chacun de ces projets aura un impact important sur les systèmes de sécurité en préparation pour les Jeux. La mise en œuvre de ces projets, en plus d’un plan exhaustif de sécurité pour les Jeux, garantira que le risque de criminalité violente lors des Jeux sera faible. PROJETS DE SÉCURITÉ CAPITALE ACTUELS ET ENGAGÉS - GOUVERNEMENTS FÉDÉRAL ET D'ÉTAT Améliorer la sécurité à travers l’analyse statistique des tendances criminelles; amélioration de la documentation policière et des processus du service de renseignements, y compris l’expansion des systèmes de CCTV à travers la région métropolitaine Amélioration des systèmes Entrainement spécialisé pour les officiers de police dans les engagements avec les d'Entrainement de la Police communautés défavorisées et la résolution de conflits Mettre en œuvre Prévoir le financement de bourses pour encourager les officiers de police à améliorer leurs les Bourses PRONASCI connaissances professionnelles. Améliorer le professionalisme de la Police Civile à travers la rationalisation des promotions Augmentation des effectifs de la et des progressions des carrières de commissaires, inspecteurs et enquêteurs criminels, et introduire une méthode rigoureuse d’examen public pour la promotion. 68 officiers ont déjà Police Civile (Projet Genesis) été selectionnés par cette nouvelle méthode et ils seront 1 500 à en bénéficier jusqu’en 2011 Civile Augmentation de l'entraînement Améliorer le potentiel gestionnaire, opérationel et administratif de la Police gestion pour augmenter sa capacité, en améliorant les exigences pour les postes de et de la productivité de la et en renforcant l’entraînement comportemental et améliorant la culture de la police. Police Civile Cela comprend des cours avancés de techniques d’enquête. Géstion opérationnelle et Améliorer l’efficacité de la Police Civile en modernisant les systèmes administratifs administrative de la Police Civile et téchnologiques de la police Installation de postes de Médecine-légale par régions de police pour améliorer Mise en place des la capacité d’enquête au sein de la Police Civile au niveau local en décentralisant Postes de Médecine Légale les activités d’enquêtes médico-légales. Rendre efficace les forces de l’ordre spécialisées en centralisant le commandement dans Centralisation des fonctions un complexe de police central. Cela améliorera le développement des connaissances, policières spécialisées l’entraînement et le transfert de connaissances entre les unités de police spécialisées, (Projet de la Citté de la Police) amenant une meilleure efficacité des forces de l’ordre. Augmenter les effectifs de la Police Militaire de de 38 000 (actuellement) à 54 000 en Augmentation de l'effectif 2012, permettant une présence policière permanente dans les zones à hauts risques de la de la Police Militaire communauté. (Considerant seulement les coûts de l’entraînement) Introduction de cours spécialisés, y compris: 1. éaction tactique: incorporer le commandement d’incident et le service de renseigneR ments policiers (2 000 particpants par an) Entrainement intensif 2. olice Communautaire et résolution de conflits, en incorporant le soin aux groupes vulnéP de la Police Militaire rables et l’entrainement des officiers de soutien communautaire (2 000 participants par an) 3. Cours d’Anglais et d’Espagnol (500 par an) Viser la prévention de la violence dans l’état de Rio de Janeiro en créant le Groupe de Amélioration de la prévention criminelle et du maintien de l'ordre Police à Haute Visibilité, en restructurant le Transport Policier dans les Bus Urbains existant à forte visibilité (Police Militaire) et en augmentant l’utilisation de fourgons de police comme moyen de dissuasion visible. Mise en œuvre du programmes spécialisés visant la réduction de l’absentéisme dans le lieu de travail dû aux problèmes psychologiques: Démarrage du programme 1. ise en application d’un contrôle psychologique du travail policier dans les zones M d’amélioration psychologique de conflits violents et physique des officiers 2. Améliorer l’esprit de corps de la Police Militaire et ses valeurs de la Police Militaire 3. Établissement du profil socio-économique des officiers de la Police Militaire 4. Améliorer le conditionnement physique de la Police Militaire C3 et capacité de surveillance 28 Objectif Civil disobedience As a progressive, democratic country, Brazil permits peaceful protest. Nevertheless, large or violent protests are rare in Rio. City and State law enforcement authorities have wellestablished public order management plans developed over years of experience in managing major events. These will be refined for the Games and will allow legitimate protest activity to occur without impacting the safe conduct of the event. Brazilian intelligence agencies will assist the police by providing information on likely protests. There is a high level of support within Rio and Brazil for hosting the Games, and no local protest groups have indicated their opposition to the event. There were no significant protests in Rio during the 2007 Pan American Games and none is expected for the 2014 FIFA World Cup. Security planning for 2016 will take into account the requirement to ensure protests will not adversely impact the Games and the security procedures implemented will ensure the risk to the Games from civil disorder is low. Crime Crime reduction has been and remains a key area of focus for law enforcement agencies in Rio. Law enforcement initiatives to combat crime are coupled with significant community based crime reduction strategies such as the PRONASCI program, a USD3.35 billion Federal Government crime reduction program. Such strategies have been supported by legislative changes, including the introduction in 2003 of laws tightening restrictions on the private ownership of firearms, which have led to a considerable reduction in gun-related crime. Authorities in Brazil are well experienced in implementing crime reduction strategies for major events, including New Year’s Eve celebrations. The State and City Governments implemented a comprehensive crime management program for the 2007 Pan American Games, resulting in a peaceful and secure environment for the event. Crime management programs will be underpinned by detailed assessments of all venues and non-Games areas likely to be frequented by Games Family and international visitors. Crime hot spots will be identified and area-specific crime management plans developed. Similar crime reduction strategies will be implemented during the 2014 FIFA World Cup and refined as necessary. Included in the following table is a summary of a selection of the key projects already underway or committed by the Federal and State Governments for commencement in 2009. Each of these projects will have a significant impact on security systems in preparation for the Games. The implementation of these projects, supplemented by a comprehensive security plan for the Games, will ensure the risk to the Games from crime will be low. CURRENT AND COMMITTED KEY SECURITY PROJECTS - FEDERAL AND STATE GOVERNMENTS Période Programme 13 Security Début Fin Investissement en USD (000) 2008 2011 2009 Period Program Objective Start Finish Investment USD (000) 3 000 C3 and surveillance capability Improve security by predictive analysis of crime trends; improve police resourcing and enhance surveillance and intelligence processes. Includes the expansion of CCTV systems throughout the metropolitan area 2008 2011 3,000 2011 3 420 Improved Police Training systems Specialist training for police officers in community engagement and conflict resolution 2009 2011 3,420 2008 2012 3 399 Initiate PRONASCI scholarships Provide scholarship funding as an incentive for police officers to improve their professional skills 2008 2012 3,399 64,750 2011 64 750 Increase Civil Police officer numbers (Genesis Project) 2011 2008 Enhance the professionalism of the Civil Police by streamlining promotion and career progression for delegates, inspectors and criminal investigators, and introducing a stringent public examination process for promotion. Already 68 officers have been selected under this 2008 new process with a total of 1,500 to benefit from the scheme by 2011 Increase Civil Police training and productivity Improve the management, operational and administrative capability of Civil Police to increase capability by updating management position requirements and placing more emphasis on behavioral training and improving police culture. Includes advanced investigation courses 2009 2010 5,378 2009 2010 5,850 2009 2010 5 378 2009 2010 5 850 2008 2009 11 800 Improve operational and adminis- Increase Civil Police efficiency by upgrading police administrative and technology systems trative management of Civil Police 50 000 2009 2012 2008 2009 11,800 Centralize specialized police functions (Police City Project) Generate efficiencies in specialized policing by unifying these commands in a central police complex. This will enhance skills development, training and knowledge transfer between specialized policing units, leading to greater law enforcement effectiveness 2009 2010 50,000 Increase Military Police numbers Increase the Military Police headcount from 38,000 (current) to 54,000 by 2012, enabling a permanent policing presence in high risk areas of the community (considered only the training costs) 2009 2012 57,600 The introduction of specialist courses including: 1. actical response: incorporating incident command and police intelligence T (2,000 attendees per year) 2008 2. ommunity policing and conflict resolution, incorporating care of vulnerable C groups and training of community support officers (2,000 attendees per year) 3. English and Spanish language courses (500 per year) 2016 5,962 Enhance crime prevention and high profile policing (Military Police) Target the prevention of violence in the State of Rio de Janeiro by creating the High Profile Policing Group, restructuring of the existing Transport Policing on Urban Buses and increasing the use of police patrol vans as a visible deterrent 2009 2011 20,000 Initiate Military Police officers physical and mental health program 2010 Establish Forensic Science Posts on a police region basis to enhance the investigative capability within the Civil Police at the local level by decentralizing the forensic investigative function Introduce intensive training for Military Police 2009 Establish Forensic Science Posts Specialist programs aimed at reducing workplace absence for psychological problems: 1. Implementing psychological monitoring of police working in areas of violent conflict 2. Enhancing a culture of pride in the Military Police and its values 3. Socio-economic and psychological profile mapping of Military Police officers 4. Improving the physical fitness of Military Police officers 2009 2016 4,800 57 600 2008 2009 2009 2016 2011 2016 5 962 20 000 4 800 29
  5. 5. 13 Le plan de sécurité de Rio 2016 inclut des mesures spécifiques pour s’assurer de l’identification et de la protection des infrastructures critiques et des services technologiques des Jeux. Le plan de sécurité s’inspirera de celui du programme national de protection de l’infrastructure critique de télécommunications du Brésil qui a commencé en 2007 et qui assurera la prestation ininterrompue de services d’infrastructure et de services techniques critiques pendant les Jeux. La planification sera améliorée à la lumière de l’expérience de l’organisation de la Coupe du Monde de la FIFA 2014. Le plan de sécurité de Rio 2016 s’inspirera des programmes qui ont déjà été mis en œuvre pour les services essentiels de Rio, y compris la modernisation de l’alimentation électrique en améliorant de façon substantielle le réseau électrique et la mise en service de nouvelles centrales électriques. Les risques technologiques aux services essentiels à l’organisation des Jeux sont faibles. Trafic Le trafic routier pendant les Jeux sera surveillé et contrôlé par le Centre intégré de gestion du trafic de la ville. Ce centre, et le Centre d’opérations du transport des Jeux, seront liés au Poste de commandement de la sécurité olympique intégrée du SENASP, permettant ainsi une pleine coordination entre la gestion du trafic, le Centre d’opérations du transport et la sécurité pendant les Jeux. L’intégration du transport et de la sécurité sera facilitée davantage par l’inclusion de représentants du SENASP dans le Centre de coordination de l’Agence olympique de la circulation routière et du transport (OTTD), assurant ainsi la coordination entre le transport, les services d’urgence et la sécurité. Tous les véhicules de la flotte olympique seront équipés de dispositifs de repérage électroniques (ainsi que d’une alarme de contrainte) contrôlés à partir du Poste intégré de commandement de la sécurité olympique du SENASP. Un système intelligent et intégré de gestion contrôlera de la circulation sur les autoroutes et les grandes artères (les rocades, contrôles des signaux lumineux, télévision en circuit fermé, etc.). Ce système sera mis en œuvre avant la Coupe du Monde de la FIFA 2014. Le risque ayant trait à la gestion du trafic routier pendant les Jeux est faible. Catastrophes naturelles Le Brésil est géologiquement stable et Rio n’a jamais connu de séisme majeur. Les Jeux auront lieu pendant la saison sèche, ce qui permettra d’éviter toute possibilité d’effet indésirable dû aux inondations périodiques et localisées qui ont lieu de temps à autre dans certains quartiers de Rio pendant la grande saison des pluies de décembre à février. Les Jeux Olympiques de 2016 bénéficieront de la protection des services de réaction rapide en cas d’urgence de Rio. Ces services, bien formés et très expérimentés, opéreront dans le cadre établi par le Secrétariat d’État à la santé et à la défense civile de Rio. La réaction à toute catastrophe sera gérée depuis le Centre des opérations d’urgence de Rio, qui sera directement lié au Poste de commandement de la sécurité olympique intégrée du SENASP. Les procédures de réaction rapide en cas d’urgence seront maintenues et révisées si nécessaire pour s’assurer que ces opérations soient parfaitement intégrées aux exigences des Jeux. Le risque qu’une catastrophe naturelle affecte le bon déroulement des Jeux est très faible. Autres catastrophes Le Brésil a mis en place un cadre exhaustif et bien réglementé pour la manipulation, l’entreposage et le transport des matières dangereuses. Les agences de défense civile sont chargées de réglementer l’industrie. Rio est desservie par deux centrales nucléaires, situées toutes les deux à Angra dos Reis à plus de 100 km de la ville. Aucune de ces deux centrales nucléaires n’a fait l’expérience de problème important ni d’incident ayant trait à la sécurité. Le cadre actuel de gestion des catastrophes naturelles de Rio est applicable à tout incident de cette nature. Le risque lié à d’autres catastrophes pendant les Jeux de 2016 à Rio est faible. Terrorisme Le Brésil a l’un des profils les plus bas dans le monde en matière de risque de terrorisme et n’a jamais connu d’acte de terrorisme international. Il existe d’excellents arrangements d’échange de renseignements tant à l’intérieur du Brésil qu’entre les agences brésiliennes et leurs partenaires étrangers, pour obtenir des informations sur toute possibilité de risques de terrorisme international dans le pays. Il n’y a jamais eu de menace de terrorisme international visant un grand événement à Rio, y compris les Jeux Panaméricains de 2007. Toutefois, compte tenu des événements de par le monde, le Brésil a renforcé ses capacités en matière de lutte antiterroriste au cours de ces dernières années et continuera de renforcer ces capacités en vue de la Coupe du Monde de la FIFA 2014. Les autorités compétentes reconnaissent l’urgente nécessité pour les meilleures pratiques en matière de capacité de lutte antiterroriste, à cause du risque associé à l’organisation d’un grand événement à l’échelle des Jeux. Le risque de terrorisme international pendant les Jeux au Brésil est faible. Technological risks The Rio 2016 security plan includes specific measures to ensure the identification and protection of Games-related critical utilities and technology services. The security plan will draw on Brazil’s national Telecom Critical Infrastructure Protection program which commenced in 2007, and will ensure the provision of uninterrupted mission critical technology and utility services for the Games. Planning will be refined in light of the experience gained in hosting the 2014 FIFA World Cup. The Rio 2016 security plan will build on programs that have already been implemented for Rio’s essential services. These include improvements to the power supply through substantial upgrades to the electricity network and the commissioning of new power plants. Technology risks to services essential to the staging of the Games are low. Traffic Road traffic during the Games will be monitored and controlled by the city’s integrated Traffic Control Management Center. This center, and the Games Transport Operations Center, will be linked to the SENASP Integrated Security Command Center, ensuring full coordination between traffic management, transport operations and security during the event. The integration between transport and security will be further facilitated by the inclusion of SENASP representatives in the Olympic Traffic and Transport Division (OTTD) Coordination Center, assuring coordination between transport, emergency services and security. All Olympic fleet vehicles will be fitted with electronic tracking devices (coupled with a duress alarm facility) monitored via the SENASP Integrated Security Command Center. An integrated and intelligent traffic management system will monitor and control motorways and major arterial roads (loops, traffic light controls, CCTV etc.). This will be implemented before the 2014 FIFA World Cup. Road traffic management-related risk during the Games is low. Natural catastrophes Brazil is geologically stable and no major seismic events have occurred in Rio. 30 13 Security © SENASP Risques technologiques Sécurité The Games will take place in the dry season, avoiding any potential for adverse effects from the periodic and localized flooding that can occasionally occur in parts of Rio during the higher rainfall months between December and February. The 2016 Games will benefit from the protection afforded by Rio’s well trained and experienced emergency response services, operating within the framework established by the State Secretariat of Health and Civil Defense of Rio. The response to any catastrophe is managed from Rio’s Emergency Operations Center, which will be directly linked to the SENASP Integrated Security Command Center. Emergency response procedures will be maintained, with revisions as required to ensure operations are completely integrated with Games requirements. The risk of a natural catastrophe impacting the Games is very low. Other catastrophes Brazil has implemented a comprehensive and well policed framework for the handling, storage and transportation of hazardous materials, with industry regulation the responsibility of the Civil Defense agencies. Rio is serviced by two nuclear plants, co-located in Angra dos Reis more than 100 km from the city. Neither has experienced any significant safety or security incident in the past. The existing Rio disaster management framework applies to any potential incidents of this nature. The risk of other catastrophes to the 2016 Games in Rio is low. Terrorism Brazil has one of the lowest terrorism risk profiles in the world and has never suffered an act of international terrorism. Excellent intelligence sharing arrangements exist, both within Brazil and between Brazilian agencies and their foreign counterparts, to provide information on any potential emerging international terrorism risks to the country. There has never been an international terrorism threat to a major event in Rio, including the 2007 Pan American Games. Nevertheless, in view of global events, Brazil has significantly enhanced its counter-terrorism capabilities in recent years and will further enhance these in preparation for the 2014 FIFA World Cup. The competent authorities recognize the heightened requirement for world’s best practice anti-terrorism capability owing to the attendant risk of conducting a major event of the scale of the Games. The risk of international terrorism to the Games in Brazil is low. 31
  6. 6. Graves accidents de la circulation La sécurité du trafic est une grande priorité pour la ville et un certain nombre de projets en cours visent à améliorer davantage la sécurité routière à Rio. De récentes campagnes, très réussies, pour la promotion de la sécurité routière et l’introduction de nouvelles lois sur la conduite en état d’ivresse, ainsi que le rigoureux maintien de l’ordre dans le domaine de la sécurité routière, ont conduit à une réduction de 30% des accidents mortels de la route depuis juin 2007. À cause de sa topographie montagneuse, Rio est desservie par un certain nombre d’importants tunnels routiers. La ville de Rio a lancé des appels d’offres pour la prestation de services et la fourniture d’équipement visant à moderniser les systèmes de sécurité sur les grands axes routiers et dans les tunnels de la ville, ainsi que pour la modernisation des grandes infrastructures des transports publics. Ce projet de 117 millions USD qui sera achevé d’ici l’an 2014 inclut la modernisation des télévisions en circuit fermé, de l’équipement de surveillance de la circulation routière et des systèmes de détection des accidents sur les autoroutes et dans les tunnels routiers. Le risque d’accidents graves de la circulation pouvant affecter les Jeux à Rio est faible. 13.2 risques D’ACTIVISME OU DE TERRORISME Les risques d’activisme et de terrorisme sont faibles Une évaluation des risques émanant de minorités activistes ou de groupes terroristes dans le pays a été réalisée par des experts en sécurité internationale et des spécialistes de la gestion du risque, en coopération avec les autorités brésiliennes pertinentes, et conformément à la norme ISO31000 de gestion du risque international. Le SENASP, ainsi que l’ABIN ont activement participé à la réalisation de cette évaluation. Des minorités activistes sont de temps en temps actives au Brésil, la majorité de leurs revendications portant sur les droits des peuples autochtones, les questions écologiques ou la mondialisation. En général, ces revendications sont légitimes et non-violentes. Toutefois, les autorités brésiliennes sont en train de mettre en place des plans exhaustifs d’ordre public pour protéger les Jeux tout en respectant l’engagement du Brésil à autoriser les manifestations pacifiques. Ces plans incluront une plus grande liaison avec les leaders des activistes et la désignation de zones où ceux-ci peuvent manifester. Le Brésil n’a pas de groupes terroristes dans le pays. En outre, la société brésilienne est caractérisée par des niveaux relativement élevés d’harmonie raciale et sociale, surtout en zones urbaines. Les forces brésiliennes de maintien de l’ordre et les services de renseignements ont d’excellentes capacités de lutte antiterroriste Sécurité et de réaction rapide aux menaces de terrorisme. Celles-ci font l’objet d’exercices réguliers menés par les autorités fédérales, les autorités de l’État, ainsi que celles de la ville. Aucune infrastructure importante ou réseau de soutien terroriste pouvant constituer une menace lors des Jeux n’ont été identifiés au Brésil. Le risque de manifestations d’activistes ou d’actes de groupes terroristes dans le pays pouvant affecter les Jeux est faible. 13.3 organiSMEs CHARGÉS DE LA SÉCURITÉ Des opérations de sécurité exhaustives et intégrées 13.3.1 Organismes publics et privés La responsabilité ultime incombe au gouvernement fédéral La responsabilité ultime pour la sécurité des Jeux olympiques et Paralympiques de 2016 incombe au gouvernement fédéral du Brésil, par le biais du Ministère de la justice et du SENASP. Le SENASP sera chargé de coordonner les actions des services fédéraux, de l’État et de la ville chargés du maintien de l’ordre, des renseignements et de la défense dans les opérations de sécurité ayant trait aux Jeux. Les agences fédérales participant aux opérations de sécurité des Jeux incluront tous les services de police fédérale, l’Agence nationale de renseignements (ABIN) et le Force de securité nationale. Les forces de défense sécuriseront l’espace aérien et fourniront la protection maritime, et seront déployées pour apporter leur assistance aux autorités civiles en cas d’incident majeur. Les organismes au niveau de l’État incluront la police civile (les enquêteurs), la police militaire (la police de proximité), le Corps des sapeurs-pompiers et la défense civile de l’État (les services d’urgence). Ces organismes seront soutenus par les services de sécurité de la ville, y compris la garde municipale (sécurité bâtimentaire pour la ville, ainsi que le contrôle de la circulation) et l’Agence municipale chargée de la défense civile. La responsabilité opérationnelle pour la sécurité des activités de routine, dont le contrôle des accès et la protection des biens, incombera à la direction de la sécurité de Rio 2016, qui développera des plans pour la sécurité de l’événement, y compris le déploiement de ressources privées de sécurité. Les procédures de transmission des dossiers à un échelon supérieur seront mises au point, répétées et mises en œuvre pour permettre au SENASP de coordonner avec efficacité toutes les opérations de maintien de l’ordre. Security 13 Major traffic accident Traffic safety is a major priority for the city and a number of current projects are targeting further improvements in the safety of Rio’s roads. Recent successful campaigns to promote safe driving and the introduction of drunk driving laws, coupled with robust traffic law enforcement, have resulted in a 30% decrease in fatal traffic accidents since June 2007. Owing to its mountainous topography Rio is serviced by a number of important road tunnels. The City of Rio has issued a tender for the provision of services and equipment to modernize safety systems on major roads and in city tunnels, and for upgrades to major public transport infrastructure. This USD117 million project is scheduled for completion by 2014. It will include upgrades to CCTV, traffic monitoring equipment and accident detection systems on expressways and in road tunnels. The risk to the Games from major traffic accidents in Rio is low. 13.2 activist/terrorist risks Low risk from activists and terrorists An assessment of the risks connected with activist minorities and domestic terrorism was conducted by international security and risk management specialists in cooperation with relevant Brazilian authorities in accordance with the international standard for risk management ISO31000. SENASP and ABIN were actively involved in this assessment. Issue motivated groups are periodically active in Brazil, the majority concerned with indigenous rights, environmental or anti-globalization issues. The majority of their actions are lawful and peaceful. However, Brazilian authorities are putting in place comprehensive civil order plans to protect the Games while adhering to Brazil’s commitment to the right of peaceful protest. These will include increased liaison with activist leaders and establishing designated protest areas. Brazil does not suffer from domestic terrorism and its society is characterized by relatively high levels of racial and social harmony, particularly in urban areas. Brazilian law enforcement and intelligence agencies have excellent counter-terrorism capabilities and counter-terrorism responses are regularly exercised by Federal, State and City authorities. No significant domestic terrorist infrastructure or support networks have been identified in Brazil that could pose a threat to the Games. The risk to the Games from protest action and domestic terrorism is low. 13.3 security organizations Integrated and comprehensive security operations 13.3.1 Public and private organizations Ultimate responsibility with Federal Government © SENASP 13 Federal agencies involved in the Games security operation will include all Federal Police agencies, the National Intelligence Agency (ABIN) and the National Security Force. The defense forces will deliver airspace and maritime protection and will be deployed to provide aid to the civil authorities in the event of a major incident. State level organizations will include Civil Police (investigators), Military Police (community policing), the Fire Corps and State Civil Defense (emergency services). These will be supported by City security agencies including the Municipal Guard (protective security for city facilities and public spaces, as well as traffic control) and the Municipal Civil Defense. Operational responsibility for routine event security, incorporating access control and asset protection, will rest with the Security Directorate within Rio 2016, which will plan for and deliver the provision of protective security for the event, including the deployment of private security resources. Escalation procedures will be agreed, rehearsed and implemented to enable SENASP to efficiently coordinate all law enforcement and specialist operations and responses. Ultimate responsibility for the security of the 2016 Olympic and Paralympic Games rests with the Federal Government of Brazil through the Ministry of Justice and SENASP. SENASP will coordinate the involvement of Federal, State and City law enforcement, intelligence and defense agencies in the Gamesrelated security operation. 32 33
  7. 7. 13 Sécurité 13 Security 13.3.2 Responsabilités spécifiques 13.3.2 Specific responsibilities Définition des responsabilités pour les services de sécurité Clearly defined responsibilities for security agencies The Games-related responsibilities of each agency are summarized below: Les responsabilités ayant trait aux Jeux pour chaque service sont résumées ci-dessous: GAMES-RELATED RESPONSiBILITIES RESPONSABILITÉS DES JEUX Agence Secrétariat national de sécurité publique (SENASP) Agency Commandement et coordination des agences Fédérales, Étatiques et Municipales (avec un accord formel avec Rio 2016) Jurisdiction National Public Security Secretariat (SENASP) Juridiction Command and coordination of Federal, State and City agencies (with a formal agreement with Rio 2016) Border protection Protection des frontières Ports and airports control Contrôle des Ports et Aéroports Police fédérale Protection des dignitaires et des athlètes Federal Police Antiterrorisme (premiers intervenants) Force de sécurité nationale Soutien à la Police et aux autres entités publics de sécurité liées aux Jeux; soutien à la sécurité privée aux sites de compétition et de non-compétition Police fédérale de la route Agence nationale de reinseigment (ABIN) Federal agencies National Security Force Support to Police and other public security entities involved with the Games; support for private security at competition and non-competition venues Escorte des véhicules Olympiques et Paralympiques Federal Highway Police Olympic and Paralympic vehicle escort Collecte et analyse de renseignements pour les Jeux en coopération avec les activités d'intelligence des forces de l'ordre de l'état et de la Ville National Intelligence Agency (ABIN) Intelligence collection and analysis for the Games in cooperation with State and City law enforcement intelligence functions Armée de l'Air: contrôle et interdiction de l'espace aérien Défense Counter-terrorism (first responders) Specialist forces, including bomb response and second responders to Chemical, Biological and Radiation (CBR) incidents Forces spéciales, y compris interventions de déminage et second intervenants aux incidents Chimiques, Biologiques et Radiologiques (CBR) Agences fédérales Dignitary and athlete protection Air Force: Airspace control and protection Marine: sécurité des sites maritimes Defense Armée: sécurité pour la zone militaire de Deodoro Navy: Maritime venue security Army: Security for Deodoro Military precinct Armée: antiterrorisme (seconds intervenants) Police civile de l'État Agences de l'État de Rio de Janeiro Army: Counter-terrorism (second responders) Prévention et enquête criminelles Crime prevention and investigation Interventions de déminage et premiers intervenants aux incidents CBR Mesures policières liées à la protection de la propriété intellectuelle Police militaire de l'État Maintien de l’ordre, prévention et interventions criminelles Sapeurs-pompiers State Civil Police State agencies Bomb response and first responders to CBR incidents Policing measures related to the protection of intellectual property Community policing, crime prevention and response Prévention et intervention d’incendies et de matières dangereuses (HAZMAT) Fire Corps Fire and chemical (HAZMAT) prevention and response Département de defense civile Planification de réaction et intervention anticatastrophe State Civil Defense Counter-disaster planning and response Garde municipale Amélioration du contrôle de la circulation et des opérations de contrôle urbain, y compris le contrôle des activités des vendeurs de rues Municipal Guard Enhanced traffic control and urban order control operations, including control of street vending activities Défense civile municipale Agences municipales State Military Police Planification de réaction et intervention anticatastrophe City agencies Municipal Civil Defense Liaison avec le SENASP et autres agences gouvernementales de sécurité Sécurité collective et protection du patrimoine Rio 2016 Direction de la sécurité Contrôle des accès aux sites de compétition et non compétition Counter-disaster planning and response Liaison with SENASP and other Government security agencies Corporate security and asset protection Rio 2016 Security Directorate Opération de la salle de contrôle de sécurité Access control at competition and non-competition venues Security control room operation Gestion de contrat de la sécurité privée: services, technologie et équipement Secteur privé Entreprises privées de sécurité Contract management of private security: services, technology and equipment Sécurité des sites et protection du patrimoine Venue security and asset protection Contrôle des accès et opération de la salle de contrôle Les responsabilités financières seront partagées entre les entités gouvernementales concernées, et le ministère de la justice fournira un financement spécifique pour les exigences des Jeux via le SENASP (voir le Thème 7 - Finances). 13.4 Renseignements gÉnÉraux Composé de représentants des services de sécurité au niveau fédéral, ainsi qu’aux niveaux de l’État et de la ville, le SENASP est l’agence chargée d’améliorer la coopération entre les services brésiliens responsables du maintien de l’ordre. Le SENASP a planifié et géré l’opération de sécurité lors des Jeux Panaméricains de 2007. Le Brésil a un système intégré de renseignements, coordonné par l’ABIN, et incluant les services de renseignements civils, militaires et policiers. 13.3.3 Autres organisations Pleine participation de toutes les organisations En totale harmonie avec les renseignements généraux au niveau international L’Agence nationale de renseignements a d’excellents rapports de travail avec les services de renseignements au niveau international et participe de façon active à l’échange d’informations dans le cadre de la lutte antiterroriste. Les services de renseignements des pays participant aux Jeux seront invités à coopérer avec le système de renseignements des Jeux. Private sector Private Security Firms Access control and control room operation Financial responsibilities will be shared by all Government entities involved, with funding for Games-specific requirements supplied by the Ministry of Justice via SENASP (refer to Theme 7). 13.4 Intelligence services Comprising representatives from Brazil’s Federal, State and City security agencies, SENASP is the agency responsible for enhancing cooperation between Brazil’s law enforcement agencies. SENASP planned and managed the security operation that protected the 2007 Pan American Games. Brazil has an integrated intelligence system, coordinated by the Brazilian Intelligence Agency (ABIN), incorporating civilian, military and police intelligence agencies. 13.3.3 Other organizations Fully inclusive organizational involvement Full alignment with international intelligence Brazilian intelligence agencies maintain excellent liaison relationships internationally and actively participate in the global exchange on anti-terrorism. The intelligence bodies of participating nations will be invited to cooperate with the Games intelligence system. All key security organizations will be involved in delivering a safe and secure environment for the Games. Toutes les organisations clés de sécurité participeront à la mise en place d’un environnement sûr pour les Jeux. 34 35
  8. 8. Sécurité L’ABIN activera et gérera un Centre unique de renseignements pour les Jeux (GIC) à Rio qui sera chargé du processus d’accréditation et de la collecte, de l’analyse et de la dissémination des rapports de la gestion du risque pour toutes les opérations de sécurité des Jeux, y compris pour les villes accueillant des matchs de football et le Relais au flambeau. Pendant la période des Jeux, l’ABIN sera en interface directe avec le Poste de commandement de la sécurité olympique intégrée du SENASP. 13.5 DIRECTION DE LA SÉCURITÉ DE rio 2016 Intégration totale avec les services responsables du maintien de l’ordre Une direction de la sécurité sera créée au sein de la fonction Services des Jeux de Rio 2016. En collaboration étroite avec le SENSASP et d’autres agences gouvernementales, elle sera chargée d’assurer l’intégration des principaux éléments de la planification et des opérations de sécurité sur site avec d’autres secteurs d’activité de Rio 2016. Elle sera également responsable des services de sécurité pour les entreprises, la sécurité de contrôle des accès sur sites et la protection des biens lors des Jeux. 13.6 OrganiGRAMMEs Des structures d’organisation intégrées Première phase de planification, 2009 à 2010 Depuis la création de Rio 2016, la planification globale de la sécurité en vue des Jeux relève de la responsabilité du SENASP, qui travaille en étroite collaboration avec la direction de la sécurité de Rio 2016. Pendant la première phase de planification, de 2009 à 2010, le SENASP mettra surtout l’accent sur le développement des politiques de la sécurité des Jeux, faisant appel aux ressources et à l’expertise des agences fédérales, d’État et de la ville, selon les besoins et procédant à la coordination de celles-ci. En d’autres termes, le SENASP: • ntégrera les activités de toutes les entités de sécurité i participant directement ou indirectement aux Jeux • éterminera les besoins en ressources de chaque organisation d pour les Jeux, et • ontribuera au processus de planification des installations de c sécurité olympique. La direction de la sécurité jouera un rôle clé dans la détermination des besoins en matière de sécurité pour tous les sites de compétition et les sites annexes. Les sociétés de gardiennage et de surveillance sur tous les sites des Jeux seront gérées par la direction de la sécurité. La direction de la sécurité de Rio 2016 s’assurera de l’alignement et de la cohérence des politiques de sécurité des Jeux par rapport à la politique opérationnelle développée par Rio 2016. Le SENASP et Rio 2016 collaboreront au développement d’une culture de planification coopérative. Dans le cas de tout incident important ou de menace de sécurité, des procédures de transmission des dossiers à un échelon supérieur, convenues en commun, garantiront que le poste de commandement du SENASP sera informé et prendra les mesures appropriées pour régler le problème. L’intégration des diverses agences sera améliorée par la création du Groupe de travail chargé de la sécurité olympique (OSWG), composé de représentants de haut rang du SENASP, des services pertinents responsables du maintien de l’ordre aux niveaux fédéral, de l’État et de la ville, de l’Agence pour le développement olympique (ODA) et de Rio 2016. Le CIO sera également invité à participer aux travaux du groupe de travail. Le groupe de travail sera présidé par un dirigeant supérieur nommé par le ministre de la justice, et sera chargé d’approuver de façon formelle des politiques clés en ce qui concerne la sécurité des Jeux, ou y ayant trait. STRUCTURE D’ORGANISATION DE SÉCURITÉ DE RIO 2016 - 1ere PHASE DE PLANIFICATION Organismes planificiation de sécurité Instances dirigeantes des Jeux 13 Security ABIN will activate and manage a unified Games Intelligence Center (GIC) in Rio that will support the accreditation process and have primary responsibility for collection, analysis and dissemination of risk management reporting for all Games security operations, including for cities hosting Football and the Torch Relay. At Games time ABIN will also have a direct interface with the SENASP Integrated Security Command Center. 13.5 rio 2016 SECURITY DIRECTORATE Full integration with law enforcement agencies A Security Directorate will be established within the Games Services function of Rio 2016. Liaising closely with SENASP and other Government agencies, it will ensure core venue security planning and operations are integrated with other Rio 2016 functional areas. The Rio 2016 Security Directorate will also be responsible for delivering corporate security services, venue security access control and asset protection for the Games. The Security Directorate will have a key role in providing security specifications for all competition and non-competition venues. Private security contractors at all Games venues will be managed by the Security Directorate. In the event of any significant security incident or threat, agreed escalation procedures will ensure SENASP command and control is implemented to resolve the incident or issue. 13.6 Organizational charts Integrated organizational structures First phase of planning 2009-2010 From the date of inception of Rio 2016, overall Games security planning will be undertaken by SENASP, working closely with the Rio 2016 Security Directorate. During the first phase of planning, from 2009 to 2010, SENASP will concentrate primarily on Games security policy development, drawing on and coordinating the resources and expertise of Federal, State and City agencies as required. Specifically SENASP will: © O Globo | Marcos Tristão 13 • ntegrate the activities of all security entities directly or I indirectly involved with the Games • etermine the Games-related resource requirements of each D organization • rovide input into the planning process for the Games P security overlay. The Rio 2016 Security Directorate will ensure that Games security policies are closely aligned to and consistent with Games operational policy being developed by Rio 2016. SENASP and Rio 2016 will work together to establish a culture of cooperative planning. Inter-agency integration will be enhanced through formation of the Olympic Security Working Group (OSWG), comprising senior representatives of SENASP, relevant Federal, State and City law enforcement agencies, the Olympic Development Authority (ODA) and Rio 2016. The IOC will also be invited to attend the Working Group. The group will be chaired by a senior officer appointed by the Minister of Justice, and will formally approve key Games security and security-related policies. rio 2016 security ORGANIZATION structure - 1st planning phase Security planning bodies Games governing bodies Groupe de Travail pour la Sécurité Olympique (OSWG) olympic security working group (OSWG) CIO/IPC Autres ministères liés aux Jeux Ministère de la justice Planification intégrée de sécurité du SENASP 36 ODA Conseil Rio 2016 Direction de Sécurité de Rio 2016 IOC/IPC Other Games related ministries Ministry of Justice SENASP Integrated Security Planning ODA Rio 2016 Board Rio 2016 Security Directorate 37
  9. 9. 13 Sécurité 13 Security Deuxième phase de planification, 2011 à 2014 Second phase of planning 2011-2014 Á partir de 2011, plus de détails sur la planification opérationnelle des Jeux seront développés, avec la participation directe et significative des services de sécurité du gouvernement fédéral, de l’État et de la ville, sous la coordination du SENASP, à Rio et dans les villes accueillant des matchs de football. From 2011 onwards more detailed Games operational planning will commence, involving the direct and significant involvement of the Federal, State and City security agencies, coordinated through SENASP, both in Rio and the cities hosting Football. © SENASP La Coupe des Confédérations de la FIFA 2013 et la Coupe du Monde de la FIFA 2014 auront lieu pendant cette phase, ce qui nécessitera le déploiement du dispositif intégré de réaction sécuritaire rapide. Le Groupe de travail chargé de la sécurité olympique continuera de superviser l’orientation de la politique de sécurité des Jeux et se réunira selon les besoins pendant cette phase. Il sera dissous à la fin de cette deuxième phase de planification. STRUCTURE D’ORGANISATION DE SÉCURITÉ DE RIO 2016 - 2eme PHASE DE PLANIFICATION Organismes planificiation de sécurité Juridiction opérationnelle Instances dirigeantes des Jeux Autres ministères liés aux Jeux CIO/IPC ODA • SENASP • Police fédérale • Renseignement ABIN • Police fédérale de la route • Forces de défense • Force nationale de sécurité 5 x Gouv.d’État 1 • Police civile • Police militaire • Sapeurs-pompiers • Renseignement • Agences de transport 1 Y compris les états de Rio de Janeiro, São Paulo, Minas Gerais, Bahia et le District Fédéral (Brasília) 2 Y compris les villes de Rio de Janeiro, São Paulo, Belo Horizonte et Salvador 38 The Olympic Security Working Group will continue to oversee Games security policy direction and will meet as needed throughout this phase. The group will be disbanded at the conclusion of the second planning phase. Conseil Rio 2016 Security planning bodies Planning jurisdiction Games governing bodies Other Games related Ministries Direction de Sécurité de Rio 2016 Planification Intégrée de Sécurité du SENASP Gouv. fédéral The 2013 FIFA Confederations Cup and the 2014 FIFA World Cup will be held during this phase, requiring the comprehensive deployment of the integrated security response. rio 2016 security ORGANIZATION structure - 2nd planning phase Groupe de Travail pour la Sécurité Olympique (OSWG) Ministère de la justice Working closely with SENASP, Rio 2016, through the Security Directorate, will commence detailed venue security planning, incorporating the established Games security policies and protocols. 4 x Gouv. municipaux 2 • Gardes municipaux • Sécurité civile • Renseignement • Agences de transport © SENASP Travaillant en collaboration étroite avec le SENASP, Rio 2016, par le biais de la direction de la sécurité, commencera la planification détaillée de la sécurité sur site, en y incorporant les politiques de sécurité et de protocole déjà établies. Planification de Site • Equipe de Planification de Rio 2016 olympic security working group (OSWG) IOC/IPC Ministry of Justice ODA Rio 2016 Security Directorate SENASP Integrated Security Planning Federal Government • SENASP • Federal Police • ABIN Intelligence • Federal Highway Police • Defense Forces • National Security Force 5 X State Governments 1 • Civil Police • Military Police • Fire Corps • Intelligence • Transport agencies Rio 2016 Board 4 X City Governments 2 • Municipal Guards • Civil Defense • Intelligence • Transport agencies Venue Planning • Rio 2016 planning teams 1 Includes the States of Rio de Janeiro, São Paulo, Minas Gerais, Bahia and the Federal District (Brasília) 2 Includes the Cities of Rio de Janeiro, São Paulo, Belo Horizonte and Salvador 39
  10. 10. 13 Sécurité Phase de mise en œuvre, 2015 à 2016 Operational phase 2015-2016 Pendant les Jeux, des représentants de haut rang de tous les services clés de sécurité, aux niveaux fédéral, de l’État et de la ville, travailleront à partir du Poste intégré de commandement de la sécurité olympique. ville. Le commandant des forces de sécurité sur site travaillera en étroite collaboration avec le Directeur de la sécurité du site, nommé par la direction de la sécurité de Rio 2016, et qui coordonnera les ressources privées de sécurité. Sur les sites, le commandant des forces de sécurité sur site, nommé selon l’emplacement du site, sera chargé de coordonner la réaction sécuritaire des agences fédérales, de l’État et de la La protection de l’espace aérien, la sécurité maritime et la sécurité des hautes personnalités seront assurées par les agences fédérales pertinentes. STRUCTURE D’ORGANISATION DE SÉCURITÉ DE RIO 2016 - PHASE DE MISE EN APPLICATION Organismes planificiation de sécurité Juridiction opérationnelle Instances dirigeantes des Jeux Autres ministères Ministère de la justice ODA Sécurité maritime Sécurité des dignitaires Gérant de site (Centre de Commandement des Sites) At Games venues the Venue Security Commander, appointed according to the jurisdiction of the venue, will coordinate the security response of all Federal, State and City agencies. Airspace protection, maritime security and dignitary security will be provided by the relevant Federal agencies. rio 2016 security ORGANIZATION structure - Operational phase Antiterrorisme Enquêtes 1 Etabli en accord avec la juridiction du site, y compris les villes de football Security planning bodies Planning jurisdiction Games governing bodies Conseil Rio 2016 Other ministries Gestion des conséquences IOC/IPC Ministry of Justice ODA Rio 2016 Board Games Security Command and Control Center and C3 Direction de sécurité de Rio 2016 Airspace protection Gérant de la sécurité des sites Ressources Fédérales, Étatiques et Municipales intégrées 40 The Venue Security Commander will work closely with the Venue Security Manager, appointed by the Rio 2016 Security Directorate, who will coordinate the private security resources. MOC Commandant de la sécurité des sites 1 Sécurité et interventions d’urgence During the Games, senior representatives of all key security agencies, Federal, State and City, will be co-located in the Integrated Security Command Center. CIO/IPC Centre de commandement des Jeux C3 Protection de l’espace aérien 13 Security Sécurité des sites Sécurité Privée Maritime security Dignitary security MOC Venue Manager (Venue Command Center) Venue Security Manager Venue Security Commander 1 Security and Emergency Response Counter Terrorism Investigation Integrated Federal, State and Municipal resources Rio 2016 Security Directorate Consequence Management Venue Security Private Security 1 Appointed in accordance with the jurisdiction of the venue, including cities hosting Football 41
  11. 11. 13 Sécurité 13 Security 13.7 Ressources humaines DISPONIBLES 13.9 BESOINS EN RESSOURCES HUMAINES 13.7 HUMAN RESOURcES AVAILABLE Un personnel de sécurité adapté déjà prêt à être déployé Assez de ressources humaines pour assurer la sécurité au niveau local Adequate security personnel ready to deploy Rio est desservie par quatre services de police: Le Brésil dispose d’assez de ressources humaines pour aider à assurer la sécurité des Jeux Olympiques de 2016. Les ressources disponibles dans la ville de Rio seront accrues selon les besoins en appelant en renfort le personnel des autres régions du pays. L’hébergement de ce personnel se fera dans les casernes militaires ou dans les casernes de la police, ainsi que dans le village du port (se référer au Thème 14). Ces quatre services sont habitués à travailler en collaboration pour le maintien efficace de l’ordre et la sécurité de la ville de Rio. EXIGENCES DU PERSONNEL DE SÉCURITÉ Les ressources combinées de ces agences dans la ville s’élèvent actuellement à 24 000 personnes, et pour tout l’État de Rio, ce chiffre est de 50 000 personnes. Il existe des programmes continus visant à augmenter le nombre de personnes chargées du maintien de l’ordre à Rio (se référer aux détails au point 13.1), permettant ainsi d’avoir une présence permanente proactive dans toute la ville. Cette capacité sera améliorée davantage par la fourniture d’équipement supplémentaire et par la formation d’un plus grand nombre de personnes; ce qui constituera un héritage des Jeux. Organization Ressources prévues pour la sécurité des Jeux Police fédérale 5 000 3 610 Police fédérale routière 4 320 3 090 Police militaire de l’État 15 980 3 000 Police civile de l’État 2 890 0 Sapeurs-pompiers 3 500 0 Sécurité civile de l'État 430 0 Sécurité civile municipale 150 0 2 500 0 Sécurité privée 20 000 0 Forces armées 2 000 500 Force de sécurité nationale 4 000 4 000 Total 60 770 14 200 Des ressources supplémentaires sont disponibles auprès du Force de sécurité nationale (NSF), une unité spécialisée composée d’officiers d’élite des services de police de chaque État du Brésil. Opérant comme une force d’intervention, le NSF peut être constitué selon les besoins en cas de circonstances spéciales, sous le commandement intégré du SENASP. Le NSF a été utilisé avec succès pendant les Jeux Panaméricains de 2007 et le sera à nouveau lors de la Coupe du Monde de la FIFA 2014. La structure souple de cette force d’intervention permet le déploiement de tout genre d’unité spécialisée, selon les circonstances spécifiques d’un incident donné. Le chiffre de 4 000 personnes identifiées comme ressources du NSF dans le tableau 13.9 peut être considérablement accru selon les besoins. D’autre part, il y a 17 000 sapeurs-pompiers dans la ville de Rio, ainsi que d’autres spécialistes de réaction en cas d’urgence. Dans tout l’État ce nombre s’élève à 20 000. 13.8 Forces armÉes Tous les services des forces armées peuvent être déployés selon les besoins Conformément à des procédures bien rodées, y compris pendant les Jeux Panaméricains de 2007, les forces de défense brésiliennes feront une contribution importante à la planification de la sécurité et des opérations des Jeux. L’armée aura un rôle clé pour la sécurité des sites dans la zone de Deodoro, alors que l’armée de l’air et la marine contrôleront et protégeront l’espace aérien et maritime. L’armée jouera également un rôle important dans le plan de lutte antiterroriste des Jeux. Garde municipale Ressources à être retirées d'autres régions 13.10 structure DE GESTION UNIQUE Un système de commandement centralisé La législation brésilienne permet d’avoir un seul système de gestion pour s’assurer de l’intégration de l’opération de sécurité à des niveaux stratégiques, opérationnels et tactiques. La responsabilité ultime de la sécurité des Jeux Olympiques de 2016 incombera au ministre de la justice. La participation à l’opération de sécurité au niveau fédéral, ainsi qu’au niveau de l’État et de la ville se fera par le biais du SENASP, qui travaillera en étroite collaboration avec la direction de la sécurité au sein de Rio 2016 via le poste de commandement intégré de la sécurité du SENASP. 13.11 CHANGEMENTS LÉGISLATIFS Engagement à faire tout changement législatif nécessaire Tous les niveaux de gouvernement du Brésil (Fédéral, État et ville) s’engagent pleinement à mettre en œuvre tout changement législatif nécessaire pour assurer la sécurité des Jeux Olympiques et Paralympiques. • • • • State Military Police responsible for general policing State Civil Police responsible for investigations Federal Highway Police monitoring transport Federal Police with specialist policing functions. These four services routinely work together to achieve effective law enforcement and security outcomes in the City of Rio. The combined resources of these agencies in the city currently total 24,000 and for the entire State of Rio, these numbers increase to 50,000. There are ongoing programs to increase the number of law enforcement personnel in Rio (refer to details in question 13.1), enabling a permanent proactive policing presence to be maintained throughout the city. This capability will be further enhanced through the provision of additional equipment and training which will be a legacy of the Games. Additional resources are available from the National Security Force (NSF), a specialist unit comprising elite officers from the police services of each state of Brazil. Operating as a taskforce, the NSF can be formed as required in special circumstances, under the integrated command of SENASP. The NSF was successfully employed during the 2007 Pan American Games, and will be used during the 2014 FIFA World Cup. The flexible structure of this force enables the deployment of any type of specialist unit, in accordance with the specific demands of any incident. The 4,000 NSF resources identified in Table 13.9 can be increased substantially as required. Also in the city of Rio, 17,000 fire fighters and other specialist emergency responders are available. State-wide this number increases to 20,000. 13.8 Armed Forces All services to be deployed as required In accordance with well-practiced procedures, including during the 2007 Pan American Games, the Brazilian Defense Forces will make a significant contribution to Games security planning and operations. The Army will have a key venue security role in the Deodoro Zone, and the Air Force and Navy will provide airspace control and protection and maritime security for Games venues. Army personnel will also be an important part of the counterterrorism plan for the Games. 13.9 HUMAN RESOURCE REQUIREMENTS Sufficient number of security resources locally Brazil has adequate existing, trained human resources available to assist in securing the 2016 Games. Available resources in the City of Rio will be augmented as required from other areas of the country. Accommodation for personnel from other regions will be provided in police and military barracks, as well as the Port Village (refer to Theme 14). © SENASP • a police militaire de l’État, responsable du maintien de l l’ordre général • police civile de l’État, responsable des enquêtes la • a police fédérale de la route, responsable de la circulation l routière, et • a police fédérale exerçant des fonctions policières spéciales. l Rio is served by four police services: SECURITY HUMAN RESOURCES REQUIREMENTS Organization Estimated resources required for Games security Resources to be drawn from other regions Federal Police 5,000 3,610 Federal Highway Police 4,320 3,090 Military Police 15,980 3,000 Civil Police 2,890 0 Fire Corps 3,500 0 430 0 150 0 State Civil Defense Municipal Civil Defense Municipal Guard 2,500 0 Private Security 20,000 0 Defense Forces 2,000 500 National Security Force 4,000 4,000 Total 60,770 14,200 13.10 Single management structure Unified command and control system Brazilian legislation permits a single management system to ensure integration of the security operation at strategic, operational and tactical levels. Ultimate responsibility for the security of the 2016 Olympic Games will rest with the Minister of Justice. Federal, State and City involvement in the security operation will be accomplished through SENASP, which will work closely with the Security Directorate within Rio 2016 via the SENASP Integrated Security Command Center. 13.11 LEGISLATIVE CHANGE Commitment to any necessary legislative changes 42 All levels of Government in Brazil (Federal, State and City) are fully committed to implementing any legislative changes necessary to ensure the security of the Olympic and Paralympic Games. 43
  12. 12. 13.12 CONTRÔLE DE L’ESPACE AÉRIEN Contrôle total de l’espace aérien Les forces aériennes brésiliennes auront la responsabilité principale de la gestion de l’espace aérien des sites, conformément aux accords de coordination conclus avec le SENASP. Celle-ci comprendra les services de contrôle de la circulation aérienne. Des aéronefs à voilure fixe et à voilure tournante assureront le contrôle de l’espace aérien affectant les Jeux Olympiques et Paralympiques. Les forces aériennes seront également chargées d’identifier et de faire dévier tout aéronef susceptible de poser un risque de sécurité ou toute autre menace pour les Jeux. 13.13 sÉcuritÉ paralympiQUE Progression harmonieuse aux opérations des Jeux Paralympiques L’opération de sécurité des Jeux Paralympiques de Rio 2016 sera une progression harmonieuse à partir de celle mise en œuvre pour les Jeux Olympiques. Les structures administratives et de gestion de la sécurité des Jeux Paralympiques seront en principe identiques à celles mises en place pour les Jeux Olympiques, mais refléteront l’envergure beaucoup plus limitée de l’opération de sécurité des Jeux Paralympiques. 13.14 expÉrience DE LA SÉcuritÉ DES GRANDS ÉVÉNEMENTS Sécurité 13.15 garantIe DU Gouvernement fÉdÉral 13.12 AIRSPACE CONTROL Des plans de sécurité garantis Lead responsibility for air space management over venues will be with the Brazilian Air Force, under coordination arrangements agreed with SENASP. This will include the provision of air traffic control services and fixed and rotary wing aircraft to patrol and control air space affected by the Olympic and Paralympic Games. Full control of air space Le gouvernement fédéral a garanti le respect de toutes les exigences du CIO et de l’IPC en ce qui concerne la sécurité publique nécessaire à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2016. La garantie promet l’engagement total du gouvernement fédéral à adopter toutes les mesures de sécurité nécessaires pour l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2016 en toute sécurité et en toute quiétude, non seulement dans la ville de Rio, mais également dans toutes les villes qui accueilleront des épreuves olympiques. Se référer à la Section 13 du dossier des garanties. 13.16 garantIes DES gouvernementS RÉGIONAL ET LOCAL La garantie du gouvernement fédéral est renforcée La garantie du gouvernement fédéral est soutenue par les garanties supplémentaires du gouverneur de l’État de Rio et du maire de la ville de Rio, ainsi que par les garanties du gouvernement de l’État et des autorités des municipalités accueillant des matchs de football. 13.14 MAJOR EVENT SEcurity experience achieve safe and secure 2016 Olympic and Paralympic Games, not only in the City of Rio but in all cities that will host Games events. Refer to Section 13 of the Guarantees File. 13.15 FEDERAL Government guarantee 13.16 Regional and local government guarantees Security plans guaranteed Guarantees reinforced The Federal Government has guaranteed the implementation of all the requirements of the IOC and IPC in respect of the public security necessary to stage the 2016 Olympic and Paralympic Games. The guarantee pledges the total dedication of the Federal Government in adopting all security measures necessary to Tableau 13.14 - sécurité expérience The Federal Government guarantee is supported by complementary guarantees from the Governor of the State of Rio and the Mayor of the City of Rio, as well as the State and City Governments of the cities hosting Football. Refer to Section 13 of the Guarantees File. Table 13.14 - Security experience Durée de l’évènement (en jour) 1 Nombre de Participants 150 Nombres de Dignitaires et VIPs 50 Nombre de Spectateurs Présents 5 000 Nombre des Effectifs de Sécurité 70 Annuel Coupe du Monde ITU de Triathlon, annuel en novembre entre 2003 et 2005 1 100 50 200 000 360 Annuel Carnaval 5 N/A N/A 1 000 000 27 000 Annuel Nouvel An, Plage de Copacabana 1 N/A N/A 2 000 000 1 668 2008 IAAF World Half Marathon Championship 1 200  55 250 000 460 2008 Coupe du Monde FIFA de Futsal 20 280  70 330 000 756 2007 Jeux Panaméricains et Para Panaméricains de Rio 25 8 906  500 1 600 000 18 600 2007 Championnats du Monde IJF de Judo 4 796  50 25 000 100 2006 Concert des Rolling Stones, Plage de Copacabana 1 N/A N/A 1 200 000 2 400 2004 Relais de la Flamme des Jeux Olympiques d’Athènes 1 149 100 1 400 000 362 2003 Championnats du Monde FIVB de Volleyball de plage 13 190 120 50 000 420 2002 44 The security operation for the Rio 2016 Paralympic Games will progress seamlessly from the comprehensive security operation to be implemented to secure the Olympic Games. Administrative and management structures for Paralympic Games security will be identical in principle to those in place for the Olympic Games, but will reflect the more limited scope of the Paralympic Games security operation. Rio has a wealth of experience in providing a safe and secure environment for large scale celebrations, events and government summits. Attracting up to two million people each year, New Year’s Eve is among the most memorable of these events, with huge crowds gathering on the city’s beaches in an atmosphere of peace and friendship. A list of relevant major event experience follows. Rio a une expérience considérable dans l’organisation d’événements de grande envergure dans un environnement sûr et sécurisé. Drainant jusqu’à deux millions de personnes chaque année, la Saint Sylvestre fait partie de ces événements les plus inoubliables, avec de grandes foules se rassemblant sur les plages de la ville dans un climat de paix et de bonne intelligence. Une liste de grands événements semblables figure ci-dessous. Annuel Grand Prix d’Athlètisme IAAF Athletics Grand Prix, évènement annuel organisé en mai entre 2004 et 2007 13.13 paralympic security Highly-experienced security personnel and systems Se référer à la Section 13 du dossier des garanties. Evènement The Air Force will also be responsible for identifying and diverting any aircraft posing a security or any other threat to the Games. Seamless progression to Paralympic operations Des systèmes et un personnel de sécurité très expérimentés Année 13 Security © Tyba | Rogério Reis 13 VII Jeux Sud-Américains 11 2 069 310 350 000 2 800 1999 Premier Sommet des États Européens, Latino-Américains et Caribéens 2 N/A 48 N/A 1 800 Year Event Duration of event (days) Number of participants Number of dignitaries and VIPs Number of attending spectators Number of security personnel Annual IAAF Athletics Grand Prix, held each May from 2004-2007 1 150 50 5,000 70 Annual ITU Triathlon World Cup, held each November from 2003-2005 1 100 50 200,000 360 Annual Carnaval 5 N/A N/A 1,000,000 27,000 Annual New Year’s Eve, Copacabana Beach 1 N/A N/A 2,000,000 1,668 2008 IAAF World Half Marathon Championship 1 200  55 250,000 460 2008 FIFA Futsal World Cup 20 280  70 330,000 756 2007 Pan American and Parapan American Games 25 8,906  500 1,600,000 18,600 2007 IJF Judo World Championship 4 796  50 25,000 100 2006 Rolling Stones concert, Copacabana Beach 1 N/A N/A 1,200,000 2,400 2004 Athens Olympic Games Torch Relay 1 149 100 1,400,000 362 2003 FIVB Beach Volleyball World Championship 13 190 120 50,000 420 2002 VII South American Games 11 2,069 310 350,000 2,800 1999 First Summit of European, Latin American and Caribbean States 2 N/A 48 N/A 1,800 45

×