6.6 Conclusions

978 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
978
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
25
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

6.6 Conclusions

  1. 1. S6.6 . Quelques conclusions Michel DEBORD Coordinateur du projet GRISI
  2. 2. S1 : Harmonisation et mutualisation des banques de données locales et régionales <ul><li>Attention ne pas confondre échange, partage et mutualisation </li></ul><ul><li>Le partenariat associant tous les fournisseurs de données dans une banque de données territoriale permet de construire un outil multi utilisateurs </li></ul><ul><li>La Région quand elle est bien identifiée semble être la bonne échelle pour échanger et mutualiser les données et référentiels géographique </li></ul>
  3. 3. S2 : INSPIRE une bonne opportunité pour favoriser la coopération interrégionale ? <ul><li>OUI : </li></ul><ul><ul><li>Elle permet l’harmonisation dans le développement d’applications concrètes de coopération entre les régions </li></ul></ul><ul><ul><li>Elle est un bon moyen pour améliorer les compétences des équipes qui dans chaque région traitent l’information géographique </li></ul></ul><ul><li>MAIS :Personne ne sait : </li></ul><ul><ul><li>ce que la mise en place d’INSPIRE va représenter comme dépenses supplémentaires pour les régions </li></ul></ul><ul><ul><li>Comment les gouvernements nationaux vont traduire en décrets d’application le contenu de la Directive </li></ul></ul><ul><li>CONCLUSION : il faut que les régions prennent toute leur place dans l’implémentation de la Directive en développant des applications concrètes de coopération interrégionale </li></ul>
  4. 4. S3 : Un exemple réussi GRISI <ul><li>La géomatique est la discipline qui permet de construire des coopérations interrégionale où tout le monde se comprend </li></ul><ul><li>Mettre en place des IDS régionaux qui se parlent entre eux, c’est possible mais ce n’est pas si facile , il faut des compétences nouvelles </li></ul><ul><li>Pour bâtir des projets de coopération interrégionaux le schéma des Opérations Cadre Régionales mis en place dans Interreg IIIC semble être la bonne organisation pour une projet de coordination interrégionale .Il permet de diffuser très rapidement les bonnes pratiques à une cible élargie avec des sous projets </li></ul>
  5. 5. S4 : Des nouvelles applications à développer pour renforcer la coopération interrégionale <ul><li>Les thématiques prioritaires de GRISI + </li></ul><ul><ul><li>Le développement durable des espaces ruraux </li></ul></ul><ul><ul><li>L’aménagement du territoire et la protection de l’environnement </li></ul></ul><ul><ul><li>La gestion des risques </li></ul></ul><ul><ul><li>La promotion du tourisme </li></ul></ul><ul><ul><li>La certification géographique de l’origine des produits </li></ul></ul><ul><ul><li>L’offre d’accueil des entreprises dans l’espace régional </li></ul></ul><ul><li>Aujourd’hui le projet GRISI + concerne 20 régions de 14 pays membres, il faut en faire une véritable initiative européenne conjointe entre la DG REGIO et DG ENV pour impliquer les 272 régions européennes </li></ul>
  6. 6. S4: réseau NEREUS <ul><li>Pour pouvoir influencer la Commission Européenne sur l’implémentation de la Directive INSPIRE en région, nous avons besoin que les acteurs politiques régionaux s’impliquent dans une association. </li></ul><ul><li>Le réseau NEREUS qui rassemble les régions utilisatrices des technologies spatiales doit considérer que les applications géomatiques avec les banques de données et référentiels géographiques font partie des technologies spatiales </li></ul><ul><li>Les 20 partenaires régionaux du projet GRISI PLUS devraient adhérer au réseau NEREUS </li></ul><ul><li>Il faut réfléchir sur l’association entre NEREUS et les réseaux type ERA-NET et ESINET </li></ul>
  7. 7. S5 : Nouvelles applications utiles pour la coopération interrégionale avec GMES et GALILEO <ul><li>La mise à disposition gratuitement des bases de données développées dans les core services de GMES n’est pas claire </li></ul><ul><li>Les Régions devraient participer activement au prochain appel à projet GMES qui sera lancé début juillet </li></ul><ul><li>La SANTE sera probablement un des secteurs les plus importants des nouvelles applications possibles avec GALILEO </li></ul><ul><li>Les progrès apportés par GALILEO devraient « booster » le développement des nouvelles applications utiles à tous les citoyens si GMES atteint ses objectifs </li></ul><ul><li>La définition de modèles économiques adaptés et la répartition des rôles entre Europe, Etats membres et régions sont deux enjeux majeurs </li></ul>
  8. 8. S6: Comment financer avec des projets européens? <ul><li>Les appels à projet de la Commission qui visent à créer des réseaux thématiques en R&D (ERA-NET, ESYNET …) sont d’excellentes opportunités pour développer et financer la coopération interrégionale </li></ul><ul><li>INTERREG est le programme le plus pertinent pour mettre en place des coopérations interrégionales reposant sur des applications concrètes de l’utilisation de l’information géographique par les régions </li></ul><ul><li>Les opportunités de financement par l’Europe sont nombreuses et variées mais souvent obscures pour les régions qui ne disposent pas de services spécialisés pour répondre aux appels à projet. Mais il existe maintenant beaucoup de services d’appui qu’il faut consulter sans complexe. </li></ul>

×