Dynamiser l’Evènementiel à Maurice
Si l’on se réfère à l’ethymologie du mot Evènementiel, il vous mène au latin
classique ...
Pour accueillir les évènements de toutes sortes et de toutes tailles, il fallait
aussi créer des endroits.
Bien que Mauric...
Ce qu’il fait que souvent, les agences évènementielles y vont de leur poche
au final et doivent fermer leurs portes au bou...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Impact Production - Jean Luc Manneback: L’avenir et les moyens de dynamiser l’évènementiel à Maurice

2 246 vues

Publié le

PRCPA(M) conference: Communication applied to the promotion of Mauritius as a destination.
Case studies: Impact Production - Jean Luc Manneback: L’avenir et les moyens de dynamiser l’évènementiel à Maurice

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 246
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Impact Production - Jean Luc Manneback: L’avenir et les moyens de dynamiser l’évènementiel à Maurice

  1. 1. Dynamiser l’Evènementiel à Maurice Si l’on se réfère à l’ethymologie du mot Evènementiel, il vous mène au latin classique «EVENIRE » signifiant « avoir une issue, un résultat ». Si on se réfère aux définitions actuelles, l’évènement ou l’évènementiel, correspond à « ce qui se produit », au « fait important » ou encore à «ce qui constitue l'actualité ou qui marque l'actualité » Depuis, la définition du terme l’évènementiel a pris une connotation beaucoup plus ciblée et basée sur des éléments liés le plus souvent à des actions spectaculaires ou gravitant autour du spectacle. L’évènementiel est devenu aujourd’hui non seulement un métier à part entière mais un moteur absolument nécessaire à la dynamique d’une société moderne. Il existe de par le monde de très nombreuses compagnies qui sont spécialisées dans le métier de l’évènementiel. Il existe même des salons spécialisés tels que le salon Heaven qui se tient chaque année à Paris et qui attire des milliers de visiteurs. On y découvre entre autres les dernières technologies audiovisuelles, de nouvelles formes de communication évènementielle, des métiers artistiques liés à l’évènement, des concepts et des idées. L’évènement fait donc partie de notre quotidien et, bien qu’il y ait une multitude d’évènements de type privé (lancement de produits, voyages d’affaires, etc…), nous allons concentrer notre exposé sur les évènements publics Depuis quelques années de nombreuses compagnies évènementielles ont vu le jour à Maurice. Certaines, pionnières dans leurs spécialités respectives, ont contribué à jeter les base de l’évènementiel, que ce soit en terme de communication (Imagine), de concerts (Immédia), de foires et salons (Publi-Promo) ou de conception complète de grands évènements tels que le Festival de la Mer, organisé par le gouvernement et par quelques visionnaires dont Sir Gaetan Duval il y a une vingtaine d’année de cela. D’autres sont arrivées plus récemment avec des moyens techniques et audiovisuels de plus en plus sophistiqués servant l’évènement (DB Vision, Kawai,Impact). D’autres enfin sont arrivées avec de nouvelles idées tel qu’un système de billetterie performant (Otayo) ou encore des concepts de soirées qui ne s’étaient jamais vues à Maurice, dont les grandes soirées DJ sont un bon exemple (Green dots, Hippies) L’évènement et l’évènementiel ont donc ces dernières années très largement contribué au développement d’un marché qui ne doit plus être considéré comme un marché de niche mais bien comme un marché à part entière.
  2. 2. Pour accueillir les évènements de toutes sortes et de toutes tailles, il fallait aussi créer des endroits. Bien que Maurice dispose d’emplacements, propices à la réalisation d’évènements grandioses, (la Citadelle ou encore le théâtre du Plaza malheureusement fermé pour l’instant), un nouvel endroit a vu le jour en 2004 : le Swami Vivekananda International Convention Center de Pailles. Cette salle était devenu un outil indispensable bénéficiant de toutes les facilités pour accueillir de nombreux types d’évènements de grande envergure. Foires et salons, congrès internationaux, conventions, lancement de produits et concerts se succèdent régulièrement dans ce lieu. Un évènement qui fait parler de lui est toujours un véhicule de communication. De plus, dépendant de son ampleur, il sera national, régional ou même international (tel le sommet des Nations Unies – le SIDS - ou encore le Zee TV Award). Maurice, comme tout les lieux touristiques du monde a donc besoin d’évènementiel pour faire parler de la destination mais aussi satisfaire l’habitant qui, depuis qu’il a accès à l’information, (bouquets satellitaire, internet) veut aussi pouvoir bénéficier d’évènements de qualité. Non seulement l’écotourisme est un autre atout supplémentaire mais c’est aussi une piste pour dynamiser l’évènementiel. Le Royal Raid (ex Raid Amazone) est l’exemple type d’évènements qui font parler d’eux et donc de la destination « Maurice » au niveau international. La tenue de Festivals tels que le Festival International Kreol, action gratuite que nous devons au dynamisme du Ministère du Tourisme et des Loisirs fait partie des autres évènements qui, au fil des années a pris de l’ampleur. D’autres initiatives privées, (Reggae Don Sa ou le Festival Sakifo), sont autant d’évènements nécessaires à dynamiser l’image de notre pays. Malheureusement, en ces temps de crises, le carburant nécessaire à la tenue d’évènements « le sponsor » vient à manquer. De plus, face aux coûts très lourds liés à l’organisation d’évènements, de nombreuses agences ont dû stopper leurs activités. Car l’évènementiel, c’est aussi un sacerdoce. Pour l’organisation d’un concert par exemple, il faut faire face à de nombreux obstacles entre la réservation de l’artiste, satisfaire la fiche technique, payer les frais de voyage, le logement, le cachet, la location de salle ou du lieu, la promotion, la billetterie, la police, le service de sécurité, le nettoyage …. Un vrai parcours du combattant qui se solde, malheureusement souvent, par des pertes car il faut savoir qu’entre les droits d’auteurs, la TVA sur les billets, le pourcentage de la billetterie et les impôts sur le cachet, près de 30 % du prix du billet sont déjà englouti. Le reste est alloué à la location du lieu, la technique, le cachet du chanteur, la sécurité, les billets d’avion ….
  3. 3. Ce qu’il fait que souvent, les agences évènementielles y vont de leur poche au final et doivent fermer leurs portes au bout d’un certain temps. Pourtant, grâce à elles de nombreux métiers fonctionnent tout en générant de l’emploi donc des impôts et des taxes qui alimentent les caisses de l’état. Moins d’agences évènementielles c’est donc moins de travail pour de nombreuses personnes. Quelques pistes sont à étudier pour booster l’évènementiel au niveau des organisateurs de spectacle. Par exemple l’abolition des impôts sur les artistes, une MASA revue à la baisse, l’application d’un taux de TVA préférentiel, des déductions d’impôts aux sponsors qui verseraient des sommes dans le but de promotionner l’évènement et la culture, des tarifs préférentiels au niveau de la compagnie aérienne nationale. Il faudrait aussi créer de nouvelles opportunités tel que de nouveaux festivals…. festival culinaires (notre pluriculturalisme est un atout), relancer le concept du festival de la mer, pérenniser, en y apportant toute l’aide nécessaire, le festival de la mode qui était une brillante idée dans un pays où le textile est un des piliers de l’économie et où nous disposons de stylistes créatifs et dynamiques, un festival pyrotechnique qui verrait des joutes entre les meilleurs artificiers du monde, l’organisation d’expositions mettant en valeur les artistes peintres et sculpteurs mauriciens en mettant à leur disposition des endroits spécifiques pour créer des expositions et qui bénéficieraient d’une aide gouvernementale en terme de communication, la mise sur pied d’une association des artistes mauriciens qui leur offrirait une protection juridique contre le piratage, la création d’un village multimédia où on trouverait réuni dans un seul endroit de nombreux métiers liés à l’évènementiel crédibilisant ainsi ce domaine. Il y a de nombreuses choses à réaliser dans ce magnifique pays où nous bénéficions de la chance unique d’être un creuset extraordinaire de cultures où se côtoie Inde, Afrique, Asie, Europe et qui est un exemple de réussite et de dynamisme au niveau régional. Avec la volonté du privé mais aussi des instances gouvernementales, tout est possible car nous disposons de tous les éléments, de la créativité et du savoir faire pour y arriver.

×