Nutrition des plantes :     Innover pour une agriculture        compétitive et durable    15 & 16 novembre 2012 - Montpell...
Caractérisation des produitsrésiduaires organiques (PRO)     Pour quelle finalité ?                      Caroline Le Roux ...
SommaireContexteCaractérisation des PRONomenclature et typologieRecyclage des PRO                             Le Roux Caro...
ContexteBeaucoup de réflexions en cours autour des PRO :- Divers projets (CASDAR effluents, ITA AMG, réseau PRO…)- Des enj...
Pourquoi caractériser les PROEvaluation :         1- Intérêt agronomique du produit (effets N à court et long terme,      ...
Principales méthodes de             caractérisation des PROAnalyses chimiques, biochimiques et microbiologiques           ...
Analyses chimiques, biochimiques       et microbiologiquesLa norme est d’exprimer les résultats en % du produit brutMatièr...
Incubation en conditions contrôléesObjectif : Déterminer le potentiel de minéralisation du carbone et de l’azote des produ...
Résultats des incubations en                                            conditions contrôlées (CN)                        ...
Essais au champEvaluation des effects des PRO in situ :   – Effet sur les cultures (courbes de réponse)   – Effet sur le s...
Nomenclature et typologieConstat du RMT Fertilisation et Environnement :- Besoin d’une nomenclature et d’une typologie app...
Nomenclature des PROCréation d’un groupe de travail dans le cadre du projet Réseau PRODans quel but ?Pour proposer une nom...
Typologie des PRODans quel but ?       Création d’une typologie pour des applications spécifiques :            – pour les ...
Application d’une typologie dans         60                               AzoFert®                    Date d’épandage     ...
Application d’une typologie dans               AzoFert®Effluents d’élevage : fumiers (bovins, ovins, porcins, chevaux, vol...
Recyclage des PROLe devenir des produits organiques dans le sol dépend :    -   de la nature physique et chimique du produ...
ConclusionDiversité des approches de caractérisation :- existence de méthodes fines et précises- mais en complément, néces...
Merci de votre attention ….         LE ROUX Caroline / LDAR
www.rencontres-qualimediterranee.fr
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Atelier 5 - Optimiser la gestion des matières organiques : les PRO et aspects socio-économique : Caractérisation des Produits Résiduaires Organiques, pour quelle finalité ?

569 vues

Publié le

Caroline Leroux (LDA de l'Aisne)

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
569
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
12
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Atelier 5 - Optimiser la gestion des matières organiques : les PRO et aspects socio-économique : Caractérisation des Produits Résiduaires Organiques, pour quelle finalité ?

  1. 1. Nutrition des plantes : Innover pour une agriculture compétitive et durable 15 & 16 novembre 2012 - Montpellier SupAgro INRAwww.rencontres–qualimediterranee.fr
  2. 2. Caractérisation des produitsrésiduaires organiques (PRO) Pour quelle finalité ? Caroline Le Roux - LDAR LE ROUX Caroline / LDAR
  3. 3. SommaireContexteCaractérisation des PRONomenclature et typologieRecyclage des PRO Le Roux Caroline - LDAR
  4. 4. ContexteBeaucoup de réflexions en cours autour des PRO :- Divers projets (CASDAR effluents, ITA AMG, réseau PRO…)- Des enjeux réglementaires liés à la directive nitrates : - Etude des calendriers d’épandage, - Constitution des GREN et du groupe d’appui national- Différents groupes de travail dans le cadre : - du COMIFER (groupe PRO, N & S) - du RMT Fertilisation et Environnement
  5. 5. Pourquoi caractériser les PROEvaluation : 1- Intérêt agronomique du produit (effets N à court et long terme, stockage du carbone, effet amendant…) 2 - Préservation de lenvironnement : risques de toxicité et de pollution 3 - Innocuité du produitFertilisation raisonnée (Apport d’éléments fertilisants)Vérification de la composition affichée des produits commercialisésDémarche d’homologationContentieux juridique
  6. 6. Principales méthodes de caractérisation des PROAnalyses chimiques, biochimiques et microbiologiques Incubations de sol en conditions contrôlées Essais expérimentaux in situ
  7. 7. Analyses chimiques, biochimiques et microbiologiquesLa norme est d’exprimer les résultats en % du produit brutMatière sècheN total (azote élémentaire ou méthode Kjeldhal)N ammoniacal N nitrique et N uréique sont présents en faible quantité : il n’est pasjustifié de les analyser (sauf pour produit normalisé)P2O5, K2O, éventuellement CaO, MgOMatière organique (par calcination) Le Carbone organique est déduit de la MO; le C/N est égalementcalculé d’après le N total et le C organiqueFractionnement biochimique (ISB, ISMO)Détection de pathogènes …
  8. 8. Incubation en conditions contrôléesObjectif : Déterminer le potentiel de minéralisation du carbone et de l’azote des produits Dispositif expérimental Bocal hermétique Pilulier contenant 10 ml de NaOH 0.20 N (pour le piégeage du CO2) Cristallisoir contenant 20 g de terre (+ produit) Pilulier d’eauConditions fixées : Sol, 28°C, humidité du sol , N non limitant, produit broyé, incubation 91 j Variables mesurées : CO2 , N minéral
  9. 9. Résultats des incubations en conditions contrôlées (CN) Minéralisation du carbone organique des produits Minéralisation C des produits 70.00 60.00% C apporté par le produit 50.00 Minéralisation de l’azote 40.00 organique des produits Minéralisation N des produits Fientes 70.00 30.00 Fumier poulet 60.00 Compost déchets verts % N apporté par le produit 20.00 50.00 10.00 Fientes 40.00 Fumier poulet Compost déchets verts 0.00 30.00 0 50 100 150 200 jours à 28°C 20.00 10.00 0.00 0 50 100 150 200 -10.00 jours à 28°C Source : INRA Reims
  10. 10. Essais au champEvaluation des effects des PRO in situ : – Effet sur les cultures (courbes de réponse) – Effet sur le sol – Mesure des flux d’azote (minéralisation, lixiviation, volatilisation) Expérimentations lourdes et coûteuses
  11. 11. Nomenclature et typologieConstat du RMT Fertilisation et Environnement :- Besoin d’une nomenclature et d’une typologie appropriées à la grandediversité des produits pour : 1 - expliciter et discuter les approches de caractérisation des produits organiques - dans les projets en cours, - dans les divers outils et modèles concernés 2 - faire émerger les (in)cohérences et (di)convergences, lesaméliorations possibles et les questions à traiter Organisation d’un atelier transversal du RMT en juillet 2011 Mieux partager la caractérisation des PRO Pour ensuite mieux paramétrer les OAD et les modèles
  12. 12. Nomenclature des PROCréation d’un groupe de travail dans le cadre du projet Réseau PRODans quel but ?Pour proposer une nomenclature unique, consensuelle et aussi détaillée quepossible, pour l’ensemble des pro: élevages, urbains et agro industriels.Résultats :Définition d’une nomenclature des PROPrésentation de ce travail au groupe PRO du COMIFERSuites à donner :Valider la liste de PRO établie par les ITA animaux, Réseau Pro, groupe PROCOMIFER
  13. 13. Typologie des PRODans quel but ? Création d’une typologie pour des applications spécifiques : – pour les dates d’épandage, pour la fertilisation azotée, pour le raisonnement C, pour stocker des informations dans des bases de données… – pour d’autres usages …Suites à donner :Introduire les différentes caractéristiques agronomiques connues (teneurs enMS,MO, Ntot et min, Corg, ISMO …)Tous les PRO ne seront pas référencés: voir méthodologies pour compléter(extrapolation…)Utilisation de ce travail dans le cadre des GREN
  14. 14. Application d’une typologie dans 60 AzoFert® Date d’épandage Effet N – AzoFert® FBD 50 11 kgN/ha FIV 40 34 kgN/ha 30 38 kgN/ha 20kgN/ha 16 kgN/ha FBP 10 23 kgN/ha 0 0 50 70 JN 100 150 200 250 300 -10 -10 kgN/ha FBD : Fumier de bovins décomposé -20 FBP : Fumier de bovins pailleux FIV : Fientes de Volailles Fermeture du bilan -30 Ouverture du bilan 25-janv Temps normalisé (JN)
  15. 15. Application d’une typologie dans AzoFert®Effluents d’élevage : fumiers (bovins, ovins, porcins, chevaux, volailles…), lisiers(porcins, bovins…), fientes…Effluents agro-industriels : sucrerie, distillerie, féculerie, amidonnerie,déshydratation de luzerne, laiterie, conserverie…Effluents urbains : boues de stations d’épuration, composts fractionfermentescible d’ordures ménagères, composts de déchets verts...
  16. 16. Recyclage des PROLe devenir des produits organiques dans le sol dépend : - de la nature physique et chimique du produit - de sa localisation - du climat - du sol - de la date d’apportLes verrous à lever :- Passage de conditions potentielles à des conditions réelles (hétérogénéitéde répartition, conditions limitantes en eau ou N…, contact sol-PRO…) Groupe de travail transversal du RMT Fertilisation et Environnement
  17. 17. ConclusionDiversité des approches de caractérisation :- existence de méthodes fines et précises- mais en complément, nécessité de mise en place : • de méthodes plus pratiques pour caractériser la variabilité d’une même catégorie de produit (ex SPIR dans le cadre du projet Casdar effluents) • d’une méthodologie opérationnelle pour typer rapidement les nouveaux produits,Harmonisation des travaux et réflexions en cours : - généricité et complémentarité des approches
  18. 18. Merci de votre attention …. LE ROUX Caroline / LDAR
  19. 19. www.rencontres-qualimediterranee.fr

×