SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  48
Télécharger pour lire hors ligne
Vergers Urbains.
Vers une ville comestible
BILAN D'ACTIVITE 2016
Siège : 14 bd La Chapelle (boîte 97)
75018_PARIS
Tel : 0182090562
Bureaux : 14bis rue Pajol
75018 PARIS
Siret : 794838 649 000 189
Facebook : projetvergerurbains
twitter : @ProjetVU
www.villecomestible.org
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 1
Sommaire
I. Actions...................................................................................................................................................... 2
A. Réappropriation des communs urbains......................................................................................... 2
1) Quartier Comestible - La Chapelle............................................................................................ 2
2) Végétalisation d’espaces publics.................................................................................................. 8
3) Jardin comestibles en pied d’immeuble avec les bailleurs ou des copropriétés ................. 10
B. Accompagnement des Maîtres d'Ouvrage................................................................................... 14
1) Végétalisons le 18ème................................................................................................................. 14
2) Végétalisons le 14ème................................................................................................................. 16
6) Elaboration de la stratégie ville nourricière de Roubaix........................................................ 17
7) Saclay – ville comestible............................................................................................................. 17
C. Accompagnement dans la création/animation de tiers lieux, espaces/ jardins partagés ou
collectifs................................................................................................................................................. 19
1) Le CUBE...................................................................................................................................... 19
2) Maison des Ensembles ............................................................................................................... 21
3) Jessaint .......................................................................................................................................... 22
D. Création et animation de vergers collectifs et forêts fruitières................................................. 24
1) des Vergers urbains..................................................................................................................... 24
2) Des Vergers Extra-Urbains........................................................................................................ 28
II. Sensibilisation / Transmissions......................................................................................................... 29
A. Interventions dans les établissements scolaires, partenariats éducatifs................................... 29
1) Eco-école des boutours.............................................................................................................. 29
2) Ecoles du quartier La Chapelle ................................................................................................. 30
2) Collège Marx Dormoy, mesure de responsabilisation........................................................... 30
3) Crêche la Chouine....................................................................................................................... 30
4) Projet tutoré ICP- Jardin des Carmes ...................................................................................... 31
5) Lycée Belliard............................................................................................................................... 32
B. Ateliers-Conférence......................................................................................................................... 33
1) Chantiers formation - Taille, greffe et multiplication fruitière 2016.................................... 33
2) Atelier formation au tressage d’osier........................................................................................ 33
3) Interventions diverses - Colloques, groupes de travail, conférences, événements etc.) ... 33
4) Une mise en lien entre acteurs et présence sur différents événements........................... 34
5) Création de fiches pédagogiques............................................................................................... 36
III. Fonctionnement................................................................................................................................. 37
A. Ressources humaines...................................................................................................................... 37
B. Communication ............................................................................................................................... 40
C. Budget ............................................................................................................................................... 43
IV. Perspectives......................................................................................................................................... 44
A. Actions futures ................................................................................................................................ 44
B. Développer le travail en réseau et les partenariats...................................................................... 46
C. Communication............................................................................................................................... 47
Conclusion ................................................................................................................................................. 47
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 2
I. ACTIoNs
A. Réappropriation des communs urbains
1) Quartier Comestible - La Chapelle
a. Lab-AU Pajol
Le local de Toits Vivants et Vergers Urbains, reste le principal lieu de travail des deux
associations, il constitue par ailleurs un des principaux lieux de réunion de divers collectifs,
notamment le Festival des Utopies Concrètes, Babylone, ou en lien avec la permaculture. Il
accueil divers ateliers, ou formations liées au jardinage, à l’agriculture urbaine (Culture de
Champignon, Agriculture Urbaine, Permaculture, Taille fruitière etc, etc.)
L’outilthèque, en partie transférée à Commun Jardin compte environ 50 emprunts tout au long
de l’année 2016 ainsi que 7 fidèles adhérents. En cours d’inventaire, elle reste ouverte sur rendez-
vous à tout amateur passionné de jardinage, de bricolage. A terme, il sera possible de réserver
ses outils directement via le site internet de Vergers urbains. Pour l’instant, seul le catalogue
initial de l’outilthèque est accessible en ligne.
Lien outilthèque : http://vergersurbains.org/ressources/outiltheque
La bibliothèque compte actuellement plus de 280 livres, elle contient des ouvrages centrés sur la
ville comestible : agroforesterie, permaculture, urbanisme, jardinage…. section jeunesse, cuisine...
Abonnée à la Garance voyageuse depuis 2014, la collection s’est enrichie en 2016 des revues Silence,
des 4 saisons du jardin bio, Rustica et de la Revue Durable, Passerelle Eco, le 18ème
du Mois. Pour 2017, il
est prévu de s’abonner à plusieurs autres revues.
Comme pour l’outilthèque, son inventaire et sa réorganisation sont en cours afin de faciliter à
terme les échanges. La bibliothèque reste ouverte sur rendez-vous à tout amateur passionné, ou
professionnel.
La grainothèque de Vergers urbains : un nouveau projet voit le jour. Vergers urbains met
progressivement en place une grainothèque, lieu -ressource à la disposition des les jardiniers et
des jardins partagés afin qu’ils puissent récolter et échanger des graines reproductibles de qualité,
ce en partenariat avec l’association Graines de troc.
En 2017, aux bénévoles de Vergers urbains seront proposés des ateliers sur les graines : Qu’est-
ce qu’une graine ? (notions de botanique et semences) ; Comment les reproduire ? (semis).
a. Le Projet Chapelle Comestible
(fond cartographique : Giacomo Coppo / Amanda Marquez)
L'association Vergers Urbains est née dans le quartier La Chapelle, en lien avec des jardins
partagés ou lieux collectifs existants dans le quartier et au delà (la Goutte d'or notamment). Cette
implantation a permis à l'association de prendre conscience de
ses problématiques et potentialités. Afin de mettre à profit cette expérience, Vergers Urbains
continue de tester différents modes
projets génèrent une expérience
de Vergers Urbains s'est renforcé avec la mise en œuvre du jardin partagé Comm’un Jardin situé
dans le square Rosa Luxembourg et du Jardin Mobile.
amenés à en accompagner d’autres et donc relayer, étendre le mouvement.
Objectifs :
Plusieurs objectifs ont été suivis pour rendre le quartier la Chapelle "Comestible" :
 Accompagner techniquement et en terme d'animation les habitants dans le
développement des projets de végétalisation et d'agriculture urbaine,
 Créer avec eux des espaces de convivialité, de rencontre, liés indirectement ou
directement à l'activité de jardinage urbain,
 Valoriser le cadre de vie et susciter une meilleure implication dans l'espace
les espaces collectifs en pied d'immeuble,
 Développer des espaces ressource
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains
a. Le Projet Chapelle Comestible
: Giacomo Coppo / Amanda Marquez)
L'association Vergers Urbains est née dans le quartier La Chapelle, en lien avec des jardins
partagés ou lieux collectifs existants dans le quartier et au delà (la Goutte d'or notamment). Cette
implantation a permis à l'association de prendre conscience des différents besoins du quartier, de
ses problématiques et potentialités. Afin de mettre à profit cette expérience, Vergers Urbains
continue de tester différents modes d'actions et d’amener l’agriculture urbaine dans la rue. Ces
ence reproductible et adaptable dans d'autres quartiers. Cet ancrage
de Vergers Urbains s'est renforcé avec la mise en œuvre du jardin partagé Comm’un Jardin situé
dans le square Rosa Luxembourg et du Jardin Mobile. Certains projets accompagnés, sont
s à en accompagner d’autres et donc relayer, étendre le mouvement.
Plusieurs objectifs ont été suivis pour rendre le quartier la Chapelle "Comestible" :
Accompagner techniquement et en terme d'animation les habitants dans le
projets de végétalisation et d'agriculture urbaine,
Créer avec eux des espaces de convivialité, de rencontre, liés indirectement ou
directement à l'activité de jardinage urbain,
Valoriser le cadre de vie et susciter une meilleure implication dans l'espace
les espaces collectifs en pied d'immeuble,
Développer des espaces ressource
3
L'association Vergers Urbains est née dans le quartier La Chapelle, en lien avec des jardins
partagés ou lieux collectifs existants dans le quartier et au delà (la Goutte d'or notamment). Cette
s différents besoins du quartier, de
ses problématiques et potentialités. Afin de mettre à profit cette expérience, Vergers Urbains
et d’amener l’agriculture urbaine dans la rue. Ces
reproductible et adaptable dans d'autres quartiers. Cet ancrage
de Vergers Urbains s'est renforcé avec la mise en œuvre du jardin partagé Comm’un Jardin situé
Certains projets accompagnés, sont
Plusieurs objectifs ont été suivis pour rendre le quartier la Chapelle "Comestible" :
Accompagner techniquement et en terme d'animation les habitants dans le
Créer avec eux des espaces de convivialité, de rencontre, liés indirectement ou
Valoriser le cadre de vie et susciter une meilleure implication dans l'espace public et dans
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 4
Indirectement :
 Développer dans ces espaces et à travers cette activité de jardinage, une pédagogie
valorisant une alimentation saine et locale,
 Développer et sensibiliser à la biodiversité urbaine,
1. Comm’un Jardin
Les permanences ont lieu tous les mercredis et samedis après-midi. Le jardin compte une dizaine
d'adhérents et 4 personnes morales et leurs usagers (le centre aéré Blanche, l’ESAT ecod’air,
L’ADAPT centre médicalisé de jour, Kaps La Chapelle).
Objectif/contexte:
La configuration de ce jardin ouvert sur un square public permet aux habitants non adhérents de
bénéficier aussi de ce jardin en circulant librement dans cet espace et profiter des activités de
manière occasionnelle.
Ce jardin collectif est le support d’ateliers pédagogiques plusieurs structures du quartier telles que
(ESAT, ADAPT , Centres aérés etc) en bénéficient.
Les ateliers consistent à la pratique du jardinage ainsi qu'à une sensibilisation à l’écologie et
l’environnement.
Diverses installations à dimension pédagogique ont complété le jardin :
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 5
 Keyhole Garden
 Module Aquaponique
 Chassis serre
 Clôtures en Osier Tréssé
 Butte de culture en lasagnes,
 Extension de la pépinière fruitière
Intervention Vergers Urbains :
Animation et gestion d'un jardin partagé
Vera assure depuis l'ouverture de ce jardin (été 2014) des permanences bi hebdomadaires les
mercredi après midi avec des ateliers de jardinage en direction des enfants usagers du square ainsi
que les samedi après midi pour des ateliers tout public.
Pour exemple quelques dates et ateliers ayant mêlé ces publics :
 20 janvier 2016 : atelier plessis, il s'agissait de refaire les cheminements du jardin en osier
vivant et de fabriquer des éléments décoratifs tels que barrières et tipi pour enfants .
 10 février : plantation de fruitiers venant compléter le verger
 30 mars au 16 avril (les mercredi après midi et les samedis après midi) exposition
sur les abeilles.
 21 mai : construction d'une butte de culture.
 atelier jardinage avec les usagers de l’association « Paris Macadam »
 18 juin : atelier d’ agro-écologie avec l’association « trouve ma culture » de Massy..
 24 et 25 septembre dans le cadre de la « Fête des Jardins » le samedi : atelier confitures
avec les petits fruits du jardin et dimanche : atelier de teinture végétale.
 12 novembre: atelier confiture de tomates vertes.
 3 décembre : atelier couronnes de noël végétales et chocolat chaud.
 17 décembre : réaménagement de la pépinière de quartier* avec la mise en pot des arbres
mis en jauge l'an passé pour l'opération « 1000 arbres pour le climat » en parallèle de la
COP 21 à laquelle l'association a participé. Les pots ont été replanté en ligne sur le
verger par les participants riverains et adhérents en prévision de construction de bacs sur
l'espace public où ils seront transplantés dans le cadre de « végétalisons le 18ème ».
Résultats/réalisations:
Depuis l’ouverture du square nous nous sommes aperçu que la configuration du jardin collectif :
ouvert au public et contraint par des horaires, ne favorise pas l’adhésion d’un public de
particuliers. Par contre cette formule semble convenir parfaitement à des personnes morales
souhaitant développer une activité de jardinage pour leurs usagers.
Perspectives
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 6
Nous allons renforcer la dimension de jardin pédagogique en proposant des ateliers thématiques
en fonction des saisons, en direction des usagers du jardin collectif ainsi que des riverains. Pour
mener à bien ce projet, nous mettrons en place un calendrier et une communication spécifique.
Un projet a été déposé pour implanter deux ruches dans le square, il est question aussi d’intégrer
un poulailler au potager collectif.
2. La Friche
Objectif/contexte:
Ce projet consiste à revaloriser une friche en dent creuse, au 71 rue Philippe de Girard:
restructuration de sols (anciennement gravats). Intervention Vergers Urbains :
Rendez vous tous les vendredis soir de fin avril à mi octobre avec les riverains pour des séances
de nettoyage, de jardinage et de construction d’un poulailler, accompagnés d’une auberge
espagnole (chacun apporte de quoi grignoter et boire).
Sur cette friche, on retrouve : Elevage de poules, deux ruches
Résultats/réalisations:
La cocotte mobile et un poulet ayant été volés début Août, il a été décidé de transférer les poules
au CUBE.
Deux ruches ont pris place à la friche et du matériel d’apiculture a été acheté pour le suivi du
rucher et constituer une miellerie.
Perspectives
Deux voisins immédiats de la friche (immeuble 71 rue Philippe de Girard) ont émis le souhait de
participer activement à l’amélioration du site. Pour activer ces bonnes volontés nous avons
décidé de dédier en partie un poste de volontaire en service civique avec l’appui du poste existant
de l’adulte relais, pour favoriser la mise en oeuvre d’un jardin partagé sur le site.
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 7
3. La placette Toit & Joie
A la demande du bailleur ainsi que de certains riverains, la placette devra être résidentialisé.
L’opération se fera au terme du ravalement de l’immeuble. Pour avoir une serrurerie un peu
moins “carcérale” nous nous rapprochons d’artistes et proposerons des solutions alternatives,
consistant à étendre le jardin actuel et développer des délimitations constituées de supports
végétaux suffisamment robustes.
4. Le Jardin Mobile
Contexte
Le déménagement du living roof sur le toit de la mode et du design a enrichi le jardin mobile
d’une trentaine de bacs supplémentaires à partir de février 2016.
Réalisations
Ce jardin mobile est entretenu par les permanents de l’association, avec de trop rares
participations d’habitants.
Les premiers bacs ont fait l’objet d’une rénovation en avril, les plantes dégradées sont
régulièrement remplacées. Ce jardin a souffert de l’installation d’un campement de migrants au
début de l’été 2016 (plantes étouffées, écrasées).
Une mesure prise par la Mairie a généré l’installation de « Chapelle plage » sur l’esplanade face à
la bibliothèque Vaclav Havel, jusqu’à début octobre, dans laquelle une partie des bacs du jardin
mobile ont été intégrés malgré nous pour délimiter l’espace. Face au manque d’entretien de nos
bacs, nous les avons re-déplacé en partie face à la bibliothèque pour qu’ils restent accessibles à
l’arrosage depuis la bibliothèque. Le lombricomposteur est victime de son succès, aussitôt vidé,
aussitôt rempli !
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 8
2) Végétalisation d’espaces publics
a) Végétalisons le 18ème
1. Les Gens de Cottin 2
Dans le cadre de Végétalisons le 18ème
, le projet des « Gens de Cottin » s’est étendu de quatre
bacs, réalisés dans le cadre d’un chantier participatif lors de « La bonne Tambouille » du mois de
juillet ».
Ce projet fait suite à une demande de riverains
pour aménager un morceau de trottoir de la rue
Jean Cottin avec des modules de jardinage sur le
modèle du jardin mobile. Cet espace était la
cible de nombreux dépôts d'ordure.
Après plusieurs réunions avec Vergers Urbains
et l'EDL , ce collectif d'habitants s'est constitué
en association sous l'appellation « Les Gens de
Cottin » et a mobilisé de nombreux habitants
de la rue et de la résidence Boucry (habitat
social géré par Astria).
Le projet est dorénavant pris en exemple
par d'autres collectifs, pour faciliter et encourager leur démarche de végétalisation (c'est le cas du
projet Simplon et d'autres projets du quartier La Chapelle).
2. Rue Maurice Genevoix
Objectif/contexte:
Intervention Vergers Urbains :
 Mobilisation des habitants ;
 Jardinage des pieds d’arbres Maurice Genevoix de manière hebdomadaire pendant la
sortie de l’école tous les jeudis durant l’année scolaire ;
 Information et promotion auprès des habitants de manière mensuelle lors de la bonne
tambouille événement de quartier ;
 Parrainage de ce projet par l’association voisine“les gens de cottin” ;
Résultats/réalisations:
Construction de deux bacs dans la rue Maurice Genevoix 17 décembre, en plus des 2 bacs déjà
installés et pérennisés sur le lieu.
Perspectives
Le collectif de la rue Maurice Genevoix épaulé pour le moment par Vergers Urbains et “Les
Gens de Cottin” est appelé à devenir autonome.
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 9
3. 22-28 bd La Chapelle 2
Projet : Végétalisation d'un espace en décaissé par rapport à la
rue ayant des problèmes d'usage sous l'impulsion de plusieurs
riverains. Vergers Urbains a participé à la mobilisation des
riverains, avec l'edl, ainsi qu'à la co-conception du projet. Le
chantier s'est déroulé les 10 et 18 Mars avec deux jeunes
proposés par l'association Coordination Toxicomanie. Kiwi,
aubépine, passiflore, Jasmin, houx, groseilliers, menthe etc. se
sont emparés de ce "renfoncement" ombragé.
Cet espace s’est enrichi depuis d’une dizaine de bacs et va
encore être agrandi pour l’AAP de 2017. Le projet sera
poursuivi par la mise en œuvre d’une fresque et d’un panneau
d’information
4. Espace Torcy, ENS
Objectif/contexte :
Végétalisation d’un espace de la rue Torcy, en face de l’ENS
Torcy qui accueille des jeunes et fait de l’insertion. Collaboration entre l’équipe de VU, les jeunes
et les adultes apprenant le français.
Résultats/réalisations :
- 20 au 22 octobre, nous avons réalisé en collaboration avec l’équipe, les jeunes et des
adultes apprenant le français une série de bacs de différentes hauteurs ainsi qu’un grand
composteur à deux compartiments à vocation collective. Forte implication des jeunes
motivés pour apprendre de nouvelles choses.
- Organisation d’un pot de fin de chantier.
- Plantation d’arbres fruitiers et de potager.
- Participation de VU à la “Fête de l’ENS” par un atelier autour du compostage et des
plantations de fruitiers le 10/12/2016.
Perspectives : Animation par la structure autour du jardin et des arbres fruitiers. Étendre
l’utilisation de ce composteur pour en faire un composteur collectif.
Autres projets : cf page 14
b. Végétalisons le 14ème
- Place de l’Abbé Jean Lebeuf
- Rue Didot – Joncquoy
- 13 rue de l’Ouest
- Angle rue de l’Aude – Loewy
Cf chapitre suivant
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 10
3) Jardin comestibles en pied d’immeuble avec les
bailleurs ou des copropriétés
VU porte beaucoup de projets de végétalisation et agriculture urbaine participative en pied et
cours d'immeubles, appartenant pour la plupart à des bailleurs sociaux.
Vergers Urbains organise et anime la mise en place des projets de végétalisation et d’agriculture
urbaine (fruitière entre autres) dans ces espaces, impulse une dynamique locale avec les habitants,
propose des ateliers d'entretien (taille, greffe, ...), et accompagne le projet vers une organisation
autonome en vue de sa pérennité.
Vergers Urbains s'attache à répondre aux demandes des habitants, susciter l'émergence d’une
dynamique de projet portée par les habitants, tout en étant force de propositions.
En projet:
 18/24 rue Tchaïkowski potager partagé et haies fruitières
 18, rue de l’évangile jardin sur toit courette
a. ILN Raspail
Le Samedi 9 avril a vu le lancement d’un nouveau jardin partagé à Arcueil. Près de 30 personnes
se sont mobilisées tout au long de la journée pour mettre en valeur un espace délaissé situé au 5
av Convention, au pied d’une résidence gérée par Opaly. Soutenu par le bailleur et accompagné
techniquement par Vergers Urbains, des rendez vous réguliers se sont mis en place, pour
démarrer au mieux la création du jardin. Ces rdv ont commencé par un atelier semis le lundi 4
avril et ont continué par des ateliers semis et la création de plusieurs bacs à compost. Certains
futurs adhérents sont déjà près pour continuer la dynamique sur d’autres espaces de la résidence.
Le Collectif Arcueil Comestible est par ailleurs présent pour partager son expérience,
accompagner les résidents et renforcer la dynamique.
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 11
b. Clignancourt–Labori 75018, Paris Habitat
Objectif contexte
Ce projet prend place dans le cadre de la sélection de projets issus de l'appel à projets conduit par
Paris Région Lab sur les végétalisations innovantes. Il a pour objectif de sélectionner des
solutions innovantes en matière de végétalisation et d’agriculture urbaine et d’organiser leur
expérimentation sur des territoires d’accueil, à savoir des emprises appartenant à Paris Habitat –
OPH.
Depuis 2014, l’association Vergers Urbains réalise avec les locataires de Paris Habitat - OPH, une
plantation d’arbres et de petits fruitiers dans l’enceinte des jardins extérieurs situés au 1-47
avenue de la Porte de Clignancourt et vise à imaginer et à tester différentes stratégies et modes
d'action pour à la fois favoriser l'implication des résidents dans leurs espaces collectifs et les
accompagner dans la mise en place d'une végétation fruitière pérenne, à travers les différentes
étapes d'un projet (idée, co-conception, chantier et entretien...).
Interventions
Le projet expérimental s’articule en deux phases principales :
- Phase terminée en 2015 : mobilisation et premières plantations (10 mois environ) avec les
résidents
- une deuxième phase d’atelier-formation pour rendre autonomes les résidents sur la
gestion des fruitiers: entretien et animation autour des fruitiers (2,5 ans) avec une densification
des plantations, ateliers de cueillette, arrosage et taille.
En 2016,
1 nouvelle plantation,
2 séances de cueillette participative,
4 séances d’entretien (arrosage),
1 séance de taille.
Chaque séance était précédée d’une communication par e-mail/sms, d’une affiche ou d’une
présence sur site une semaine auparavant pour tenir informés les résidents de vive voix.
Résultats
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 12
> L’accès à l’eau est permis grâce aux gardiens mais il est partagé avec l’association Halage (qui
gère et entretient le jardin partagé de la résidence), ce qui complique l’entretien en été. Bonne
entente avec l’association Halage.
> Les pratiques de jardinage écologiques (herbes hautes, intervention douces et parcimonieuses)
différentes de celles des jardiniers référents des espaces verts de la résidence complique la
cohérence de l’intervention.
> Les résidents adultes sont très satisfaits du nouveau cadre qu’apportent les fruitiers mais très
peu investis dans leur gestion.
> Les enfants sont très demandeurs des animations en pied d’immeuble (cueillette participative,
arrosage…) mais n’ont pas encore le réflexe de cueillir eux-même les fruits en dehors des séances
de cueillette!
> Les fruitiers plantés depuis bientôt 3 ans ont commencés à donner des fruits et a bien prendre
forme.
Perspectives 2017
L’année 2017 constitue la dernière année de convention avec Paris-Habitat. Elle comprendra :
- continuité des ateliers d’entretien et d’animation autour des fruitiers avec les résidents :
multiplication, taille, récoltes
- chantier éducatif co-animé avec ARC75 et le jardin partagé Labori : plantation d’osier
vivant de délimitation de l’espace verger pour le protéger (jeu de ballon sur les fruitiers)
c. Ilot Diderot-Pantin 93500, OGIF
Contexte:
A Pantin, un réaménagement du quartier des 4 chemins et particulièrement de l’îlot Diderot va
avoir lieu à partir de 2017. Avec ce nouvel aménagement, une envie de végétalisation en pieds
d’immeubles par certains habitants de l'îlot a été recueillie. C’est dans ce contexte que l’APES
(association pour le développement social et urbain missionnée par les bailleurs sociaux France
Habitation et OGIF) nous a contacté.
Objectif :
En partenariat avec six volontaires en service civique d’Unis Cité et en concertation avec les
habitants nous allons donc élaborer et réaliser un projet autour de la végétalisation en pieds
d’immeubles.
Réalisations:
Le projet se déroule en 3 étapes:
Première étape : Rencontre/consultation. En tout quatre après-midi de rencontre-consultation
en pieds d’immeubles. La première a été faite en décembre 2016.
Deuxième étape: Atelier/réunion de co conception avec les habitants
Troisième étape: Mise en place du projet
Perspectives:
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 13
Pour 2017, 3 ateliers de rencontre/consultation sont programmés. Ceux- ci ont lieu aux pieds des
immeubles de l'îlot. Autour d’une boisson chaude, nous passerons un questionnaire aux habitants
afin de les sonder sur leur cadre de vie et leurs envies ou non d’un projet de végétalisation en bas
de chez eux.
Objectifs opérationnels de la première étape du projet :
– Rencontrer les habitants et se faire identifier
– Recueillir l'avis des habitants vis-à-vis d’un projet de végétalisation
– Recueillir des contacts pour les inviter aux futurs événements.
Suivront ensuite la deuxième étape de co conception avec les habitants du projet de
végétalisation à partir des souhaits formulés dans les questionnaire et discussions de la première
phase du projet. Et la troisième étape de réalisation et suivis d’ateliers et d'événements autour du
projet de végétalisation.
d. 129 bd Ney 75018, RIVP
Vergers Urbains a été lauréat de l’appel à projet « Réduisons notre empreinte écologique » lancé
par la RIVP (Régie Immobilière de la Ville de Paris) en 2013. Une convention de 2 ans a été
signée pour la transformation participative des espaces verts en pied d’immeuble auparavant
constitués de pelouse et d’arbres ornementaux en bordure.
L’année 2015/2016 constituait la dernière année de convention avec la RIVP.
Objectifs
Susciter l'implication à long terme des résidents dans l'appropriation et l'amélioration de leur
espace en pied d'immeuble, à travers divers ateliers pratiques et moments de rencontre. Le projet
devait être l’occasion de faire vivre cet espace, d’en faire un lieu de cohésion pour l’ensemble de
la résidence
Interventions
- 5 ateliers pratiques autour des fruitiers et du jardin (taille des fruitiers à pépins, à noyaux,
arrosage, cueillette,…)
- Accompagnement pour la mise en place de 2 composteurs en pied d’immeuble, une
vingtaine de famille y participe.
Résultats
- Les résidents sont satisfaits des nouveaux aménagements fruitiers en bas de chez eux.
Encore un certain nombre locataires n’ont pas connaissance de notre action. La majorité
considère que les fruitiers ont un intérêt pour les loisirs, la production de nourriture et
pour leur aspect ornemental.
- 3 locataires (2 adultes et un enfant) semblent identifiés pour l'entretien des arbres
(arrosage). Les résidents ne sont pas autonomes pour la taille des fruitiers.
- Peu d’appropriation de l’espace en pied d’immeuble en tant que lieu de rencontres et de
sociabilité. Le statut de cet espace commun n’a pas été modifié dans le règlement, il est
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 14
toujours interdit d’accès pour éviter les nuisances tel que le bruit. Ceci ne facilite pas
l’implication des locataires.
Perspectives
Rendu du bilan d’intervention, perspectives à définir avec le bailleur.
e. 20ème Chaise, 75020 Paris-Habitat
Contexte:
Vergers Urbains a accompagné la création d’un jardin collectif en pied d’immeuble au 38 rue des
Amandiers 75020 avec les habitants de la résidence Paris-Habitat et le centre social La 20ème
Chaise. L’espace jardin s’étend sur deux espaces : un jardin collectif sur dalle, le réaménagement
de la cour par l’installation de ba(n)cs-jardinières dans la cours de l’immeuble. Sur demande des
jardiniers et du centre social, nous avons collectivement décidé de reconduire la convention
d’accompagnement jusqu’à juillet 2016.
Interventions
De janvier 2016 à avril 2016, 8 nouveaux ateliers semis et jardinage au jardin. Un atelier
commun à la fête “préparons le printemps” à la mairie du 20ème.
Nous avons aussi participé à l’inauguration du compostage collectif dans la résidence sur
l’initiative d’un stagiaire du centre.
Résultats
A la suite des derniers ateliers, le groupe de jardinier actif est réduit mais très motivé. Un ancien
stagiaire de la 20è Chaise et la coordinatrice culturelle du centre ont perpétué les rendez-vous
jardinage.
Perspectives
Nous sommes toujours en contact avec Paris-Habitat pour poursuivre l’aménagement d’une
partie de la dalle et agrandir le jardin.
B. Accompagnement des Maîtres d'Ouvrage
1) Végétalisons le 18ème
Objectif : Suite à l'appel à projet “Végétalisons le 18ème
#2”, près d’une vingtaine de projets
d'habitants ont été retenus, 14 réalisés. VU accompagne une dizaine de ces projets.
Intervention de Vergers Urbains :
 Co-Conception du projet avec les habitants (aider les habitants à formaliser leur projet,
étude de faisabilité technique, urbaine et paysagère)
 Réalisation participative des chantiers (animation du chantier)
 Finalisation du projet plantations, point sur le compostage
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 15
Réalisations/résultats
Rue Simplon #3
Le projet est reconfiguré suite à une opposition d’un riverain et sera déplacé sur un autre lieu
Impasse Robert, Impasse Verte #2
Cette phase consiste à créer une quinzaine de nouvelles jardinières, en pied de façade, ainsi
qu’une nouvelle parcelle fixe vers l’entrée du centre Emmaus, avec plusieurs étages et 3 bacs à
compost.
Centre social rue Laghouat
Contacté par Accueil Goutte d’or, et suite à atelier de co-conception, VU a proposé la création
d’un micro-jardin à l’emplacement d’une place de parking, devant le centre social, incluant bancs
bacs, platelage bois, mobilier, entourage des pieds d’arbre. Une quinzaine d’habitants ont
participés au chantier, qui a duré une journée.
Rue Affre
Construction et plantation de deux bacs dans un angle
Rue clignancourt
Construction et plantation d’une grande structure en madriers (et traversines) de chêne, avec
plusieurs hauteurs sur un recoin (en rupture d’alignement)
Square ornano
Projet retardé, programmé en avril 2017
Celtic et amicale rue de la chapelle
Construction et plantation d’un ilot de 5 bacs. Projet d’extension lors du prochain appel à projet
Cf aussi chapitre précédent : Maurice Gennevoix, Gens de Cottin, et Cugnot - Torcy
Une réunion avec les porteurs de projet de végétalisation a permis d’identifier 4 axes :
1. Les habitants sont satisfaits mais l’accompagnement est à développer sur demande des
habitants. Elle n’était normalement pas comprise dans le contrat avec la mairie du 18ème. Acté
par la mairie
2. Plaintes quant à la propreté des installations. Les habitants ont du mal à gérer seul l’évacuation
des déchets sur les espaces de leurs bacs (les services propreté de la ville n'entretiennent plus les
espaces installés). Demande remontée pour que les services concernés soutiennent ces initiatives
en continuant d’aider au travail de nettoyage
3. L’arrosage sur l’espace public reste un point compliqué. La solution des réserves d’eau
remplies par les services de la mairie semble envisagée
4. Composteurs : une stagiaire de la ville sera chargée de la communication autour de ce thème
pour rendre plus visible les composteurs de quartier.
Certaines installations vont se poursuivre en 2017 car elles n’ont pu être terminé en 2016 à cause
de contraintes juridiques : square ornano.
Perspectives
Lancement d’un troisième appel à projet “Végétalisons notre 18ème” le 1 février 2017 où
Vergers Urbains continuera à accompagner un grand nombre de collectifs.
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 16
2) Végétalisons le 14ème
Objectif : Suite à l'appel d’offre (Marché Public) “Végétalisons le 14ème”, VU a été retenu pour
la mise en œuvre des projets des habitants, avec l’appui de la mairie et de la Deve, dans la
coordination, la co-conception, la réalisation et le suivi.
Une carte interactive a été réalisé par VU pour permettre aux habitants de s’investir et de choisir
l’endroit des prochains lieux à végétaliser. Sur la carte sont représentés tous les projets réalisés ou
en cours de réalisation.
Lien :http://umap.openstreetmap.fr/fr/map/vegetalisons-le-
14eme_117652#16/48.8309/2.3210
A ce jour 4 projets ont été réalisés:
Rue Didot
Construction et plantation de bancs bacs sur 4 pieds d’arbres
Ecole 13 Ouest
Construction et plantation d’un îlot mobile composé de bancs bacs et d’un composteur
Place Abbé Jean Leboeuf
Construction et plantation de deux jardinières
Angle Loewy / Aude
Végétalisation d’un angle de rue
18 sites ont été diagnotiqués.
La mission dure jusqu’en 2018, et vise à végétaliser au moins 12 points
Divers ateliers de sensibilisation vont suivre, notamment dans le quartier Porte de Vanves
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 17
6) Elaboration de la stratégie ville nourricière de Roubaix
Vergers Urbains, via Urban – interstices et avec Auxilia, Ferme d’avenir, Gembloux, l’Isa Lille
intervient depuis Septembre 2016 grâce à son expertise en agriculture urbaine, pour
l’identification des lieux, la faisabilité, l’élaboration de la stratégie et le design des projets.
7) Saclay – ville comestible
Objectif : création d’un verger participatif, qui soit en même temps un lieu pédagogique sur
l’environnement et la biodiversité, cultivée ou pas.
Le projet est porté par un collectif regroupant des habitants et la ville, accompagnés par Vergers
Urbains (mobilisation, co-conception, coordination, outils de communication, encadrement du
chantier,animation etc.) et le collectif Igny Vallée Comestible.
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 18
La réunion de travail réalisée avec les saclaisiens le 8 octobre, a débouché sur la réalisation d’un
plan d’implantation, présenté le 5 novembre par l’association Vergers Urbains.
Le verger est implanté dans un premier temps sur un espace d’environ 3000 m2, situé en partie
basse du site, entre le boisement existant et les limites de propriété, entre l’aire de jeux et la rue
de la truie qui file.
Le projet prévoit la plantation de 45 arbres, de différentes formes, composés de 16 fruitiers haute
tige, placé en alignement au nord du site, le long de la future piste cyclable, 11 demi-tige et 18
basse tiges. Ces jeunes arbres seront composés de pommiers, poiriers, pruniers, cerisiers,
pêchers, abricotiers etc. Ce seront principalement des variétés d’île de France, ou anciennes.
Certains feront l’objet de séances de greffe réalisées sur site, ils permettront d’observer les
différentes étapes de la constitution d’un verger et de la formation d’un arbre fruitier.
Interventions
La répartition des arbres sera réalisée selon différentes strates complémentaires, inspirées des
boisements naturels. L’implantation optimisera la captation des rayons du soleil, sans que les
arbres se fassent concurrence. Certains arbres permettront de faire transition, sous forme de
lisière entre la zone boisée existante, principalement composée grands de grands arbres et le futur
verger. La plantation d’une soixantaine d’arbustes à petits fruits (groseilliers, framboisiers,
cassissiers etc.), adaptés à l’ombrage des arbres viendra compléter cet écosystème. Des vignes
seront plantées à proximité des arbres de haute tige, qui pourront y trouver un support. D’autres
plantations vivaces complémentaires, viendront transformer progressivement la pelouse en
espace comestible.
Pour compléter l’aménagement du site et développer son caractère pédagogique, des carrés
potagers seront créés à proximité de l’aire de jeux, dont certains seront expérimentaux. Ils
laisseront place à des plantes comestibles vivaces ou annuelles, à des aromates et seront gérés par
les saclaisiens. Les abords de l’aire de jeu resteront libres pour permettre d’accueillir des
événements.
Un composteur, disposé à l’entrée du site permettra d’accueillir des déchets organiques qui
viendront par la suite amender les sols.
La plantation, participative, se déroule en deux étapes, une première à l’automne (le 3 décembre
et une seconde en mars). Ce verger sera géré de manière collective, par les saclaisiens, et
permettra de lancer Saclay dans une dynamique Ville Comestible, qui amènera un nouveau regard
sur ses espaces verts, une nouvelle manière de les mettre en valeur, une gestion plus écologique.
Ils gagneront ainsi en biodversité (comestible notamment) et en usages.
1ère
plantation : 6 haute tiges, 8 1/2 tiges, 8 basse tiges, 8 arbustes à petits fruits et 4 noisetiers),
Perspectives
VU est missionné pour animer plusieurs ateliers par mois pour poursuivre
Prochaines étapes :
VU accompagnera au moins 1 rdv tous les mois.
 Samedi 11 mars 10h-16h : deuxième phase de plantations + montage et plantations de la
lasagne avec les enfants
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 19
 Samedi 29 avril 10h-12h : greffage + de tresser des petits plessis d'osier autour des 5
petites parcelles + la lasagne centrale
 Dimanche 21 mai 14h-17h dans le cadre de Vert Vous 4 : visite-animation du verger
 Samedi 8 juillet de 10h-16h : atelier à préciser + Pique-nique partagé.
 Samedi en octobre 10h-12h : à déterminer
 Samedi en novembre 10h-12h : à déterminer
C. Accompagnement dans la création/animation de
tiers lieux, espaces/ jardins partagés ou collectifs
1) Le CUBE
Vergers Urbains fait partie des acteurs intervenants au Centre d’Hébergement d’Urgence Jean
Quarré, pour la mise en place d’une “ferme laboratoire” - avec Toits Vivants et le collectif
Babylone.
L’action de Vergers Urbains est soutenue par un financement d’AG2R/ Croix Rouge
Objectif:
 Créer un “tiers-lieu” social, dédié à l’agriculture urbaine.
 Permettre la création d’un lieu de rencontre entre résidents du centre et gens de
l’extérieur;
 Permettre l’échange de savoir autour de l’agriculture.
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 20
Intervention Vergers Urbains :
Ateliers d’animation jardinage et autres loisirs pour la création, avec les résidents, d’un tier-lieu.
Réalisations :
Dans un premier temps :
 permanence tous les jeudis depuis mars pour l’aménagement du potager (800 m²) et du
poulailler (10 poules). Puis, permanences le lundi et le jeudi (décidé à la fin printemps
pour répondre aux besoins d’entretiens du jardin)
 Mise en place d’une page facebook partageant les activités (cultures, récoltes,
événements, etc.)
 Création de documents d’archives (cartes, notes, photos)
 Événements : pour co-concevoir une cuisine mobile, accueil des scouts pour la réalisation
de travaux manuels, partenariat avec le collectif “Faites la place”, Accueil d’un visite dans
le cadre des Ateliers d’été d’Agriculture Urbaine.
Le jardin est un terrain ouvert à tous qui permet aux résidents d’échanger autour de leur culture
alimentaire et de celles qu’ils découvrent en France. Cela a permis d’être un support de cours de
français réalisé par Emmaus.
Mais peu de personnes participent réellement et l’engouement reste ponctuel surtout à l’occasion
des événements. (Avoir une présence de groupe leur permet de prendre part aux activités plus
facilement).
La gestion du poulailler est réalisée par les résidents de manière autonome
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 21
Les plantations sont adaptées en fonction des demandes des résidents (légumes de leur pays) et
des contraintes d’interdiction de cuisiner les produits du jardin (légumes se mangeant crus)
Perspectives
Les permanences se poursuivront jusqu’au 31 juillet 2017 (si la convention du centre est
reconduite). Un atelier vélo et atelier bois vont être créés pour compléter les actions de Vergers
Urbains (>diversification des activités proposées aux résidents pour répondre à un besoin de
mobilité)
La construction d’une serre est projetée.
La cuisine mobile va permettre de développer des usages complémentaires.
2) Maison des Ensembles
Contexte/objectif :
La maison des ensembles a proposé une mission de service civique concernant le lancement d’un
jardin collectif pour revaloriser un espace délaissé qui la jouxte, pas très loin de la place d'Aligre.
Interventions :
Depuis 2015 avec des ateliers poursuivis en 2016, Vergers Urbains a accompagné la Maison des
Ensembles avec un volontaire de cette dernière dans la création d'un jardin collectif à travers
l'animation de chantiers hebdomadaires ou bi-mensuels de “bricolage et construction en récup”
de manière participative avec des jeunes du quartier, qui ont permis la création de structures hors
sol.
Résultats:
Création de modules hors-sols, de mobilier urbain, de structures verticales, ba(n)cs, parcelles de
jardinage, cabane, réserves d'eau, composteur, pyramides végétale, etc.
Quelques jeunes habitués à utiliser le lieu venait parfois se “divertir” en participants aux
constructions mais pas de manière assidue.
Le “Jardin de Quentin” tel qu’il a été baptisé, a été inauguré dans l’été 2016.
Il a depuis fait l’objet de vandalisme. D’autres chantiers devraient être organisés prochainement
pour le relancer.
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 22
3) Jessaint
Objectifs/contexte :
Aout 2016. Encadrement de chantiers d’insertions Emmaüs solidarité pour la végétalisation du
square Jessaint, en remplacement d’un membre encadrant d’Emmaüs; et ce pour la
transformation du square en jardin partagé. Public : Personnes en insertion, dans le cadre du
dispositif Premières heures.
Interventions
Appui à Emmaüs pour la co construction de jardinière
avec leurs usagers au square Jessaint, 3 fois 3 heures par
semaine sur 5 semaines
Réalisations/résultats : réalisation de nombreux bancs,
bacs et meubles en palettes de récupération, végétalisation
du toit du conteneur installé sur place.
Perspectives:
Expérience qui pourrait être renouvelée pour continuer le
projet dans le square Jessaint (repris par le formateur
d’Emmaüs). Le jardin partagé devrait ouvrir dans l’année
2017.
Partenariat mis en place avec Emmaüs solidarité qui
pourrait déboucher sur l’encadrement d’un autre chantier d’insertion sur un autre site.
4) Festival d’architecture d’ivry
Objectifs/contexte
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 23
Dans le cadre du festival d’architecture d’Ivry “La tête dans les étoiles” dans les locaux du centre
Jeanne Hachette à Ivry-sur-Seine sur la thématique « Renaudie / Gailhoustet – ville et logement »
(mars 2016) porté notamment par le CAUE 94, il a été demandé à Vergers Urbains, Marat des
Bois et des habitants du quartier d’initier la reconfiguration d’une friche de manière participative
située sur une des terrasses présentes dans l’oeuvre de Renaudie.
Interventions
5 ateliers participatifs de construction (menuiserie, mobiliers récup’, plantations…) et 4 ateliers
pédagogiques (Fabrication d’un lombricomposteur, Cultures en lasagnes, Introduction à la
permaculture, Fabrication de germoirs à graine) se sont déroulés durant 2 semaines afin de
permettre la réactivation du jardin public suspendu.
Réalisations/résultats :
Réalisation de parcelles et création de cheminements, création de mobiliers en palettes de
récupération (table, bancs, tabrouets…), mise en place d’une scène sur l’espace du jardin.
Création d’une butte de culture en lasagne et plantations fruitières.
Habitants, associations locales, CAUE 94, jeunes et moins jeunes se sont emparés des bêches,
grelinettes et pelles ou perceuses/visseuses pour y créer un nouveau jardin collectif avec un
nouveau visage laissant entrevoir la mise en oeuvre de l’utopie portée par Renaudie à cette
époque : qu’architecture, végétal et l’humain interagissent en harmonie.
Perspectives
Une édition n°2 du festival est en gestation.
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 24
D. Création et animation de vergers collectifs et
forêts fruitières
1) des Vergers urbains
a. Maison du jardinage
Objectifs/ contexte
Dans le cadre de “Végétalisation Innovante”, projet mené en partenariat pour créer des
délimitations dans un jardin pédagogique, en remplacement de buis morts, avec des fruitiers
palissés.
Interventions
Mise en place d’un verger partagé au niveau du jardin potager pédagogique de la Maison du
Jardinage (Parc de Bercy, Paris 12).
26 pommiers et poiriers en cordon et palissés en U double ou palmette verrier ont été planté en
mars 2016.
Un atelier pédagogique de palissage des fruitiers en aout 2016.
Une conférence-atelier au programme de l’Agence d’écologie urbaine et relayé par “Main Verte”,
avec une 30aine de participant-e-s à propos du fonctionnement des arbres fruitiers en milieu
urbain, et comment gérer ses fruitiers.
Les plants ont été financé dans le cadre du projet 1000 arbres pour le climat.
Résultats
Public nombreux pour la participation à nos ateliers grâce au relais sur le programme de l’agence
d’écologie urbaine
Lieu “vitrine”, permettant de faire connaître Vergers Urbains et servant de support pour des
formations.
Perspectives
Nouvelles interventions sur le verger sous forme d’ateliers pratiques de formation (taille,
conférences-ateliers…)
Mise en place d’un support de communication explicitant la gestion des arbres fruitiers par
Vergers Urbains sur cet espace.
b. Verger partagé Fleury- La forêt fruitière
Cet espace de 2000m² est situé sur le site de l’aqueduc de la Dhuis et fait partie du square
E.Fleury, localisé à proximité de la porte des Lilas. Le square est géré par la DEVE (Délégation
aux Espaces Verts de la ville de Paris).
Objectifs
Revaloriser de manière participative cet espace anciennement inutilisé.
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 25
Mettre en œuvre progressivement une forêt comestible (composée de différentes strates et basée
sur la complémentarité des plantes) sous forme de verger partagé pour et par les habitants du
quartier
En faire un lieu d’exposition/pédagogique sur différentes formes de fruitiers
Interventions
 Plantations fruitières :
L’ensemble du verger partagé comprend actuellement différentes formes fruitières : tiges, demi-
tiges, gobelets et quenouilles, arbres palissés et des lianes (vignes, kiwi) des baies et petits fruits…
qui constituent les strates haute et arbustives de la forêt fruitière. Un chantier de plantation en
février 2016 a permis de densifier encore le verger
En 2016, l’association a aussi mis en place sur le site une pépinière fruitière à travers 2 chantiers
de plantations, dans le cadre de la suite de son projet “1000 arbres pour le climat”. L’un des
chantier a été réalisé avec une école du quartier.
La pépinière fruitière est constituée de porte-greffe (plus d’une centaine) de différentes espèces et
de boutures de petits fruits.
 Aménagement du verger, ateliers pratiques et ateliers de quartier
L’année 2016 a permis la mise en place d’une “palissade” servant à guider les fruitiers palissés
(attachés à cette structure)
Une série d’atelier de palissage, taille, de multiplication fruitières et d’entretien du verger se sont
déroulées durant l’année : boutures en mars, entretien du verger mai-juin-juillet, taille estivale
(taille en vert), palissage août, greffe août, nouvelles plantations de manière participative
Cette année, Vergers Urbains a acquis la gestion de la strate herbacée du site (la DEVE a donc
cessé de tondre cet espace). Ainsi, l’association s’est attelée à la création d’une strate basse avec
des plantes intéressantes pour les fruitiers.
Grâce au stage d’une étudiante en horticulture, la forêt fruitière a bénéficié de la mise en place :
> d’une prairie fleurie (semée en chantier participatif en avril/mai 2016)
> de plantations de plantes complémentaires et compagnes
> des buttes de culture en lasagne (technique notamment mobilisée en permaculture) réalisées
lors d’un chantier en interne expérimental et d’un stage pratique organisé par Permaculture
Itinérante, encadré par Vergers Urbains
ateliers quartier : pressage de pomme pour création de jus de pomme frais au verger partagé
Fleury. Ce genre d’atelier s’inscrit dans l’idée de faire connaitre le lieu aux habitants.
Résultats
Des problèmes d’arrosage sont fréquents sur le site (eau coupée en hiver, tuyau court pour l’été).
La complexité de l’installation d’arrosage ne facilite pas l’entretien autonome des habitants durant
l’été.
La mobilisation est encore superficielle : manque de visibilité du lieu et la communication
(affiche) dans le quartier est généralement détériorée. Le verger demande une présence moins
fréquente qu’un potager, c’est un avantage et un inconvénient vis à vis de la mobilisation.
Une participation variable aux événements organisés sur ce site. Les habitants de proximité
directe sont encore trop peu nombreux à participer.
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 26
Perspectives
L’association souhaite s’inscrire au sein du quartier et participe depuis 2016 à la coordination des
acteurs du quartier politique de la ville “Le Vau/fougères”. Vergers Urbains a créé des liens et a
co-organisé des événements avec d’autres partenaires, notamment “Pépins Production” porteurs
d’un projet de pépinière participative dans le quartier nommé “Cabane Fleury”.
Poursuite de l’aménagement du verger : parcelles potagères, réserve d’eau, densification de la
pépinière, plantes associées, espace de détente. Une demande de subvention a été réalisée pour
2017 au titre de l’intervention en quartier prioritaire, et à une fondation.
c. 1000 arbres pour le climat, pépinières collectives
Objectif/contexte
Dans le cadre de la COP21 et de l’appel à projet “Paris pour le Climat”, l’association a porté le
projet "1000 arbres pour le climat". C'est pour enclencher un mouvement plus pérenne que ce
projet a été imaginé. Il ne s'agit pas de contribuer à une politique du chiffre, mais de donner des
moyens d'action aux parisiens, en développant les ressources (à la fois techniques, spatiales et
végétales) leur permettant de rendre leur quartier comestible.
Ces 1000 arbres fruitiers permettront de donner naissance à une dizaine de pépinières fruitières
dans plusieurs quartiers, où chacun pourra planter, semer, multiplier, greffer les arbres fruitiers...
Ces pépinières, gérées de manière collective et accompagnées par l'association Vergers Urbains
constitueront des lieux ressources qui permettront à chacun d'influer sur le climat tout en se
réappropriant son cadre de vie et son alimentation.
Interventions
Création de mini pépinières fruitières locales- plantations
Certaines plantations ont été effectuées sur des sites dès fin 2015.
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 27
Pendant l’hiver 2015/2016, les plantations pour la création de mini pépinières fruitières de
quartier sont poursuivies :
 3 février Verger Fleury- Forêt Fruitière, Square Emmanuel Fleury, 40 rue Le Vau, 75020
Paris
 4 février Pti bol d’herbe et Jardin thionville Le P’tit Bol d’herbe, 6-8 Rue de
l’Ourcq,75019 et Jardin Crimée Thionville, 152, rue de Crimée,75019
 8 février Jardin Mobile esplanade Nathalie Sarraute, Halle Pajol, face à la Bibliothèque
Vaclav Havel 75018 Paris
 10 février Commun Jardin, Jardin Rosa Luxembourg, 6 ter rue Riquet, 75018 Paris
 Mars : plantations CUBE
 20 mars Maison du Jardinage (parc de Bercy 75012)
 27 mars Labori, pied d’immeuble Paris-Habitat
 greffe
Une séance de greffe a été réalisée en août 2016 sur la pépinière du Verger Fleury.
Résultats
La commande en grande quantité d’arbres fruitiers et la mise en place de pépinières ont permis
de mettre à disposition, à bas coûts, des fruitiers pour les porteurs-teuses de projets de
végétalisation comestible. Ainsi, Vergers Urbains a pu être plus autonome et a pu moins se
préoccuper des commandes et fournitures des végétaux.
La gestion de la pépinière a été limitée (hors arrosage), une grande partie des fruitiers ont été mis
en jauge durant une année, certains arbres ont souffert de cette situation avec la canicule de l’été.
Perspectives
Mise en pot fruitiers sur 2017 pour faciliter leur déplacement, plantation à n’importe quelle
saison.
Greffe programmée pour une nouvelle vague de porte-greffe du Verger Fleury le 15 avril 2017 et
aux jardins thionville et Pti bol d’herbe le 7 avril 2017
Continuer de trouver des sites pour créer des pépinières de portes-greffes.
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 28
d. Square Bashung – Le Verger de la Goutte d’Or
VU continu d’accompagner la Gouute Verte dans la gestion de ce verger, notamment par des
tailles d’entretien et de fructification des fruitiers palissés à l’occasion de la rando-taille du mois
de février 2017.
2) Des Vergers Extra-Urbains
a. Verger de Montgé. Vers la création d'un lieu ressource et
conservatoire
Vergers Urbains a signé une convention avec l’AEV (Agence Régionale des Espaces Verts) fin
2013 pour gérer un ancien verger redécouvert il y a un an. Ce verger d’environ 80 haute tiges
était revenu à un état forestier depuis près de 30 années. Il est situé au sein de la forêt de Montgé
en Goële (77) et couvre une superficie de 8000 m2. Nous le remettons en état depuis cet hiver et
commençons à replanter des variétés typiques d’île de France. L’enjeu est de faire de ce verger un
espace ressource qui permettra d’alimenter les projets plus « urbains » de l’association,
notamment grâce à son rôle de pépinière, et de proposer des ateliers plus « champêtres » aux
habitants et aux adhérents.
Peu de pommes récoltées cette année. VU continue d’effectuer ses séances de tailles annuelles.
1 rdv par saison est organisé.
b. Igny
Vergers Urbains est membre du projet d’Igny Vallée Comestible.
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 29
Objectif : Mise en œuvre d'un parc agricole productif et pédagogique
VU anime régulièrement des ateliers pour la remise en état du verger abandonné, pris par un
roncier.
VU fait partie du Comité scientifique pour l’organisation des Ateliers Régionaux d’Agriculture
Urbaine qui auront lieu à Igny, les 30 juin, 1er
et 2 juillet
c. Saclay
Plantation d’un grand verger partagé dans la ville de Saclay avec des habitants. Composé de 6
haute tiges, 8 1/2 tiges, 8 basse tiges, 8 arbustes à petits fruits et 4 noisetiers), porté par un
collectif regroupant des habitants et la ville, accompagnés par Vergers Urbains (mobilisation, co-
conception, coordination, outils de communication, encadrement du chantier,animation etc.) et
le collectif Igny Vallée Comestible.
Cf Chapitre précédent.
II. sENsIBILIsATIoN / TrANsmIssIoNs
A. Interventions dans les établissements scolaires,
partenariats éducatifs
1) Eco-école des boutours
Vergers Urbains intervient dans l’école maternelle des Boutours à Rosny sous Bois depuis 2014.
En 2016, Vergers Urbains a continué ses interventions sur le temps scolaire, en accompagnement
des professeurs des écoles, autour du jardin potager sur le toit de l’école.
Objectifs : découvrir de manière pratique et théorique les différents cycles de vie du potager et la
biodiversité.
Programme des ateliers:
 Récolte des graines dans le potager puis retour en classe pour expliquer l’intérêt de la
graine et la vie d'une plante le 10 Octobre.
 Construction d'un lombricomposteur et explication de la vie du sol et du lombric le 21
Novembre.
Résultat:
nb de classes 7 x enfants 25
nb d’interventions 3
les enfants ont pu prendre connaissance et observer la vie du potager son fonctionnement et ses
évolutions.
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 30
Perspectives: l’action se poursuivra en 2017 par la mise en place de nouveaux ateliers jusqu’en
Juin.
2) Ecoles du quartier La Chapelle
Ecoles concernées :
Ecole polyvalente Pajol, école maternelle Département, école maternelle Pajol :
Mise en place et entretien de potagers scolaires en lien avec le programme scolaire des sciences et
vie de la terre.
Perspectives:
L’association a déposé un dossier pour intervenir dans le cadre des ARE (aménagements des
rythmes scolaires) sous l’égide de culture 2+ (association créée par les directeurs des écoles du
quartier)
2) Collège Marx Dormoy, mesure de responsabilisation
VU intervient dans le cadre des mesures de responsabilisation avec le collège Aimé Césaire, pour
accompagner 2 jeunes en 2016
3) Crêche la Chouine
Un Jardin pédagogique a été réalisé en Avril 2016, pour l’association l’Araignée Gentil,
Composé d’une dizaine de bacs, structures pour plantes grimpantes.
Le travail avec l’association a continué par la proposition de végétaliser le square Ornano, avec la
création d’hôtel à insecte et nichoirs à oiseaux.
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 31
4) Projet tutoré ICP- Jardin des Carmes
Vergers Urbains intervient depuis 2015 à l’Institut Catholique de Paris, Paris 6ème pour
l’accompagnement des étudiants du Master 2 Politique Environnementale et Management en
Développement Durable, pour la mise en place de carrés potagers d'inspiration médiévale.
Objectif: allier connaissances théoriques des étudiants avec les ateliers pratiques proposés par
Vergers Urbains.
Réalisations 2016 – 2017 :
- Première rencontre avec les étudiants et présentation de Vergers Urbains le 8 Novembre 2016.
- Introduction à la permaculture et à la technique des “lasagnes” le 15 Novembre.
- Mise en place de deux nouveaux plessis en
lasagnes (préparation du sol en superposant
différentes couches de matières brunes et vertes et
tressage d’osier pour les encadrements) les 22 et 29
Novembre.
- Plantation de plantes entrant dans la composition
de l’eau des Carmes le 6 Décembre
Résultats: Deux nouveaux plessis en lasagne dans
la continuité de ceux réalisés l’an derniers. Les
étudiants ont appris et appliqué des techniques de
la pratique permaculturelle.
Perspectives: L’action continue en 2017 par la
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 32
création de nouveaux carrés potager, l’ouverture de nouveaux espaces de jardinage et
l’encadrement en osier du jardin. Un événement/atelier fédérateur autour du jardin sera organisé
avec la communauté étudiante de l’ICP pour faire connaître le jardin et ainsi mieux gérer son
entretien.
5) Lycée Belliard
Contexte/objectifs
Le lycée Belliard est un lycée hotellier (135 rue Belliard, Paris 18ème). La directrice et les
professeurs de l’école souhaitent pouvoir sensibiliser leurs étudiants au cycle des produits qu’ils
utilisent en cuisine. Ils souhaitent obtenir le label Eco-Lycée à travers un investissement dans le
changement de leurs habitudes (tri…).
Cette opération donne l’occasion de décloisonner la formation et faire le lien entre les aliments
cuisinés et leur origine en amenant une production au cœur du lycée, sans perdre de vue la
convivialité et l’architecture du site.
Interventions
 Création d’un jardin de convivialité comestible de 24 ba(n)cs dans la cour principale des
élèves
 Agrémentation de la cours supérieur, de repos, par l’installation de nouveaux arbres
fruitiers en bacs hors-sols
 Création de terrasse potagères pour la démonstration de la production
 Installation d’un rucher (2 ruches)
Résultats
La cour agrémentée de bancs-bacs a été vite
appropriée par les étudiants. Le reste des plantations
a été réalisé par le professeur de technologie et la
professeure d’art plastique. Le système de goutte à
goutte préserve de la tâche laborieuse d’arrosage
régulier.
Perspectives
En 2017, entre mars et fin avril, des ateliers
hebdomadaires (10) encadré par Vergers Urbains
vont permettre aux élèves et formateurs de démarrer
une production de cycle court, en cultivant eux même
une part de leurs ingrédients.
3 bacs compost et de nouvelles jardinières vont être
installées.
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 33
B. Ateliers-Conférence
1) Chantiers formation - Taille, greffe et multiplication
fruitière 2016
En dehors des ateliers réguliers réalisés en pied d’immeuble dans les vergers participatifs, nous
avons proposés souvent en lien avec des collectifs partenaires, des formations de taille et greffe
et multiplication fruitière
 Atelier taille des fruitiers à pépins palissés au Jardin du Ruisseau 7518
 Atelier taille des à pépins palissés le 26 mars 2016 au Jardin Pouplier, au sein des Murs à
Pêche à Montreuil en collaboration avec l’association Le Sens de l’Humus.
 Atelier greffe le 27 août sur les porte-greffes plantés dans la pépinière de la forêt fruitière
à fleury 75020
 Taille aux square Bashung le 22 mars
 Multiplication fruitière : 24 et 25 mars 2016 au Jardin Thionville et Pti Bol d’herbe,
jardins partenaires du projet “1000 arbres pour le climat”
 Maison du jardinage 25/11/16, échanges-formations autour de l’entretien des arbres
fruitiers
2) Atelier formation au tressage d’osier
 Commun jardin 26 janvier 2016
 20è chaise 17 février 2016
 Graine Day, Juin 2016,
 Saint Ouen, Aout 2016,
 Estivales de Permaculture,
 ICP,
3) Interventions diverses - Colloques, groupes de travail,
conférences, événements etc.)
 Vivacités café-outils 8 décembre
 La Maison du Jardinage (à deux reprises),
 Ferme de paris : conférence sur l’agriculture urbaine, avec Epigénie
 Les Estivales de permaculture (Montreuil, Juin 2016)
 CAP ou pas CAP
 Innov’City : Paris 2040, Ville résiliente,
 Ecole d’Architecture de la Villette : Le Bien Commun Politisé, Nouvel Oxymore ?
 Les jeunes Ecolos : Séance de formation, sur l’agriculture urbaine,
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 34
4) Une mise en lien entre acteurs et présence sur
différents événements
a. Le Fuc
Par ses projets, par les événements et les mouvements au sein
desquels l'association s'est engagée, une mise en lien d'acteurs s'est
constituée de manière naturelle et informelle. Le projet Vergers
Urbains a permis un travail en commun avec vaste réseau de
partenaires.
Vergers Urbains accueille par ailleurs les réunions mensuelles du
groupe thématique d'Alternatiba, Alimentation et Agriculture
b. Dans le cadre de Chapelle Comestible
1. Evenements
VU participe à l’organisation de Square en fête, à diverses animations de quartier :
● « La bonne tambouille » stand et animations autour des végétaux et de l’agriculture
urbaine.les premiers samedi de chaque mois (sauf en août)
● « Street popotte » stand de présentation et d’animations sur l’esplanade Nathalie Sarraute
avec les commerçants de l’esplanade 19 juin
● Fête du printemps avec atelier osier (fabrication de nichoirs à oiseaux) sur l’esplanade
Nathalie Sarraute.
● Atelier taille de fruitiers avec les adhérents du jardin partagé « la goutte verte »
● Festival du végétal construction d’une butte de culture au jardin partagé « Comm’un
jardin » et chantier participatif pour la construction d’un étal en bois pour l’AMAP « H-
S-B-C » association partenaire qui fait des distributions hebdomadaire de paniers bio sur
l’esplanade Nathalie Sarraute.
● Atelier masques pour les enfants du quartier en partenariat avec le centre social ENS au
jardin partagé, tous les mercredi à partir du 25 mai jusqu’au 22 juin (5 séances) pour
un défilé de l’esplanade Nathalie Sarraute jusqu’au square Léon le 26 juin dans le cadre de
la Fête de la Goutte d’Or.
● A l’occasion de la sortie du livre « Un grand jardin » auteur Gilles Clément et illustrateur
Vincent Gravé, organisation de la séance de dédicaces à la bibliothèque Vaclav Havel en
partenariat avec la librairie « Le rideau rouge » 26 mai.
● Fête de l’ENS atelier autour du compostage et plantations de fruitiers.
● Journée nationale du jeu en partenariat avec la ludothèque du centre social « course aux
escargots » 28 mai.
● Forum des associations du 18ème dans le gymnase sur l’esplanade Nathalie Sarraute 10
septembre.
● « kiosquorama » Festival musical et éco-citoyen au square Paul Robert place Hébert.
Stand présentant l’association et atelier repiquage le 17 septembre
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 35
● Fête des jardins le 24 septembre atelier confiture avec les petits fruits du jardin et le 25
septembre atelier teinture végétale.
● Fête des vendanges aide logistique et participation à l’animation de l’association « la
rûche des arts » poèmes déclamés ce jour mis en scène dans les parcelles de jardinage,
repas auberge espagnole 9 octobre.
2. Ateliers ponctuels :
Par exemple avec la Bibliothèque Vaclav Havel, ou lors de divers festival (Graine Day, Saint
Ouen, etc., Le Printemps des jardiniers dans le 20ème
, Enjardinez vous dans le 11ème
, Village du
Développement durable dans le 19ème
, etc.)
3. Autre :
Comité de suivi de l’esplanade Nathalie Sarraute à l’auberge de jeunesse, mise en place du comité
d’animation de l’esplanade 16 novembre.
etc
c. Dans le cadre du quartier des Fougères / Verger de Fleury
Démarche/Contexte
L’association souhaite s’inscrire au sein du quartier prioritaire Fougères/Le Vau comme acteur
en coordination avec d’autres collectifs intervenants pour l’animation et l’amélioration du cadre
de vie. Ces deux quartiers forment une bande comprise entre le périphérique et le Boulevard des
Maréchaux (nouveau tram T3), qui s’étend de la Porte des Lilas à la Porte de Bagnolet. Ils sont
majoritairement résidentiels et comprennent peu de lieux qui favorisent la sociabilité.
L’Équipe de Développement Local “ Les Portes du 20ème” contribue largement à rassembler
ces acteurs autour d’objectifs fédérateurs. Elle a été moteur pour la constitution d’un collectif de
“coordination des acteurs Fougères/Le Vau” qui comprend notamment (liste non exhaustive) :
la Maison des Fougères, la Cabane Fleury, Pépins Productions, Khiasma, Vergers Urbains, la
Cyclofficine, Extramuros, l’Amicale de locataires Fougères, Ménil’ Musique, Zarts Prod, le
Groupe local FCPE 20, le Groupement des parents indépendants, l’AJE-Paris, le Club de
prévention Fondation Jeunesse Feu Vert...
Vergers Urbains participe depuis 2016 à cette coordination des acteurs du quartier et a
notamment participé à la mise en œuvre d’une marche exploratoire ayant pour objectif de repérer
des lieux à valoriser et où réaliser de petits projets/actions.
Lors de cette marche, nous avons notamment constaté le manque d’animation dans certaines
rues, l’aspect très minéral de certaines rues et le besoin des résidents du quartier d'être plus
informés des animations et des services existants.
Perspectives 2017
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 36
Vergers Urbains fait partie du collectif de coordination qui initiera la mise en œuvre d’une “rue
pour tou-te-s” en mai 2017 et qui dépose au budget participatif 2017 la proposition d’installation
de panneaux d’infos de quartier aux arrêts de tram à proximité de ce quartier populaire.
e. Diagnostic territorial et étude de faisabilité en Seine Saint Denis
Démarche/Contexte
En 2016, Vergers Urbains est intervenu à l’IUT de Bobigny afin d’accompagner des étudiants en
carrières sociales pour la mise en place d’un potager sur une des terrasse de l’IUT. Il nous a
semblé opportun de continuer dans cette démarche à l’échelle du quartier. Une étude du quartier
Pont de Pierre était donc nécessaire ainsi qu’une rencontre avec les différents acteurs du
territoire.
Objectifs
Plusieurs objectifs découlent de ce diagnostic:
 Comprendre le fonctionnement de manière globale de la commune de Bobigny (urbain,
environnemental, social, économique etc.) et ensuite du quartier Pont de Pierre.
 Analyser la composition sociologique des habitants du quartier Pont de Pierre
 Etablir une liste d’acteurs locaux aussi bien institutionnels qu’associatifs, les rencontrer et
ainsi faire du lien.
 Répondre aux problématiques suivantes :
o Quelle est la place des habitants dans leur quartier et sur l'espace public ?
o Comment se caractérise l’implication des habitants du Pont de Pierre dans les
projets de végétalisation ?
 Ce diagnostic s’accompagne d’une étude de faisabilité sur l’implantation d’un projet
d’agriculture urbaine dans le quartier.
Perspectives
A l’issu de ce diagnostic et de l’étude de faisabilité nous avons pu établir des partenariats avec
différents acteurs locaux dont l’APES. En 2017, Vergers Urbains accompagne les habitants du
quartier des 4 chemins à la réalisation d’un projet de jardin en pied d’immeuble.
5) Création de fiches pédagogiques
Objectifs: La création des fiches pédagogiques permet d’avoir un support lors des ateliers
proposés mais aussi de permettre l’accès à des savoirs pour les personnes suivant les projets.
Elles s’organisent en 2 parties : le verger et le potager.
L’axe abordé est de placer le verger et le potager dans un milieu urbain et de répondre à ses
contraintes tout en respectant la pratique de la permaculture.
Réalisations :
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 37
Fiches vergers : les strates de la ville comestible, présences arboricoles (en région parisienne),
qu'est-ce qu'un arbre, la croissance de l'arbre fruitier, la reproduction végétale, calendrier
saisonnier, l'entretien régulier, la plantation, la multiplication, la greffe, la taille, les maladies
phytosanitaire etc.
Fiches potagers : construction ba(n)c, la vie du sol, végétaliser un pied d’arbre, butte de culture,
le cycle de la plante, les plantes médicinales, les associations de plantes, calendrier saisonnier, etc.
Perspectives : finalisations des fiches afin de pouvoir les éditer
III. FoNCTIoNNEmENT
A. Ressources humaines
a. Permanents / Principaux intervenants actuels
L’association est composée d’un noyau dur d’une vingtaine de personnes, dont 10 membres du
Comité Associatif, 7 salarié-e-s, 2 volontaires en services civiques mutualisés. Une soixantaine de
bénévoles est par ailleurs régulièrement impliquée dans les activités de l’association.
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 38
1. Permanents
 Sébastien Goelzer : Urbaniste indépendant, spécialisé en permaculture urbaine, co-
fondateur, responsable légal et coordinateur de l’association.
 Véra Briole : Salariée co-fondatrice, membre du CA chargée de médiation sociale. Véra
intervient depuis près de 11 années dans l’animation de jardins partagés (notamment
Ecobox entre 2006 et 2013). Elle est référente du jardin partagé Commun Jardin, des
actions menées sur le quartier La Chapelle.
 Julie Boissier : Urbaniste, salariée chargée de mobilisation et coordination de projet.
Elle est par ailleurs très impliquée dans l’organisation du Festival des Utopies Concrètes
et intervient sur l’animation de plusieurs jardins partagés ou collectifs.
 Evelyne Gatineau : Salariée co-fondatrice, membre du CA, chargée de conservation et
développement du patrimoine végétal. Docteur en histoire de l’art, bénévole à la Banque
de graines du Muséum National d’Histoire Naturelle, titulaire d’une capacité de l’Ecole
des Plantes de Paris elle poursuit sa formation à l’Ecole des Plantes ( option botanique,
plantes et santé). Référente semences, outilthèque et bibliothèque.
 Thomas Tran : Salarié, membre du CA, référent technique sur l’arbre fruitier en ville et
responsable du développement des pépinières de quartier. Porteur du projet Vergers
Itinérants.
 Hugo Jalet : Salarié, chargé de co-construction, animation et développement de projet.
Diplômé du MNHN / AgroParisTech, (Master EDTS – mention Anthropologie,
Environnement et Agricultures). Par ailleurs exploitant agricole et producteur de cidre.
 Loelia Marseille : Apprentie, en formation à l’UFA Fenelon. Chargée d’animation et
développement social urbain. Référente pieds d’immeubles.
 Agathe Firoozabadi : Apprentie en formation à l’AGEPUR, chargée d’animation et
gestion des espaces comestibles
 Zoé CAI : Volontaire en service civique, mutualisée avec l’association Toits Vivants,
Graphiste, référente sur l’identité visuelle de l’association et l’animation du Cube
 Lola Nardeli : Volontaire en service civique, mutualisée avec l’association Toits Vivants,
Agronome, en charge du projet de ferme urbaine Jean Quarré (le Cube) et de la micro-
ferme sur le toit du gymnase Jean Dame.
2. Autre principaux intervenants
 Thierry Regnier, co-fondateur de VU, Maitre jardinier, arboriculteur fruitier chargé de
cours à l’école du Breuil et responsable du programme Verger dans les écoles pour le
service de l’arbre.
 Marie Paniez : Membre du CA déléguée au trésor, responsable du community
management, outils de communication et développement de projets.
 Frédéric Dinh : Membre du bureau de Vergers Urbains, responsable de communication,
réseaux, outils collaboratifs et gestion du parc informatique. Particulièrement impliqué
dans l’organisation du Festival des Utopies Concrètes.
 Jacky Libaud : Jardinier conférencier, membre du CA co-fondateur de Vergers Urbains
et Balades aux jardins. Il intervient entre autres sur l’organisation des balades
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 39
exploratoires. Met à profit sa connaissance de la biodiversité parisienne (membre du
Corif).
 Laurence Piltant : Membre du CA, Déléguée à l’administration, par ailleurs animatrice
d’ateliers (référente tressage d’osier, plessis)
 Mael Lamour : En stage mutualisé avec l’école du compost. Référent Lombricomposts
de quartier
 Jérome Woytazik : Charpentier, co-fondateur de Vergers Urbains, il intervient en
support technique sur les projets de co-construction.
 Jean-Marc Orsateli : Co-fondateur du collectif Igny Vallée comestible. Intervient sur le
développement des projets de villes et territoires comestible au sud de Paris
 Frédérique Bernardet : Concepteur Paysagiste. Co-fondatrice du collectif Igny Vallée
comestible.
 Johann Laskowski : Paysagiste spécialisé en agro-écologie, fondateur de Epigenie,
3. Service Civique 2016
 Giacomo Di Coppo, Architecte
 Emilie Sauveur, Paysagiste
Deux autres Services civiques vont être recrutés en 2017
4. Stagiaires 2016
 Giacomo Di Coppo, Etudiant Architecte : appui technique chantier et conception
 Lucie Danguiral, Etudiante Agro, stage en alternance, chargée du Verger de Fleuyry
 Julian Renard, Etudiant Agroparistech, chargé du projet Cube,
 Emmanuele Pettenela, Etudiant Urbanisme, accompagnement de projet:
 Loelia Marseille, Etudiante DUT Carrière Sociale, Chargée de développement social
urbain.
 Dans le cadre d’un partenariat avec Arfog Lafayette : Dominique Madel
Le tutorat des stagiaires et services civiques est effectué par des référents définis au sein de
l’association
2 autres stagiaires seront embauchés en 2017.
b. Bénévoles et Adhérents
Implication importante d'une trentaine de bénévoles. Malgré la présence de permanents, ils
continuent de jouer un rôle indispensable menant à la qualité des projets.
Certains sont parfois porteurs de projets, avec Vergers Urbains en soutien.
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 40
c. Prestataires
Intervenants occasionnels venant en renfort de l'équipe des permanents. Ils comprennent des
associations partenaires ou personnes en entreprise individuelle ou auto-entrepreneurs. Ils sont
parfois porteurs de projet. Les propositions de devis sont validées au préalable par le conseil
associatif ou le bureau.
d. Formations
VU Accompagne les permanents dans leurs projets de formation
Salarié AR : stages pour adultes 2015-2016 de l’Ecole du Breuil, modules aménagements des
paysages urbains et vergers urbains, en cours de formation
VAE
Salariée ET : stages pour adultes 2016-2017 de l’Ecole du Breuil, module vergers biologiques,
demande en cours
VU favorise la diffusion des savoirs et le développement les connaissances des salariés, adhérents
et bénévoles en matière d’agriculture urbaine et d’environnement, par l’intervention de
prestataires externes professionnels dans leur domaine (structures en osier de jardin, plessage,
etc…)
e. Gouvernance
Gestion au quotidien par les permanents qui assurent les relations avec les partenaires et la mise
en œuvre des projets
Les décisions sont prises en CA, par consentement et appliquées par les délégués (trésorière,
secrétaire, et le coordinateur)
Chaque projet a ses référents, membres permanents ou non, de même que certaines taches
(communication, technique, lien avec les écoles etc.)
Une liste de diffusion email VU-Orga regroupe les membres du CA, et membres permanents
B. Communication
1) Réseaux sociaux
 Facebook www.facebook.com/ProjetVergersUrbains/: créé en janvier 2015, 3075
personnes aimant notre page (contre 1300 l’année précédente)
 Twitter : twitter.com/projetvu, créé en octobre 2015, environ 1020 followers (contre 500
l’année précédente) et plus de 500 tweets
 Peuplade : réseau social de proximité !
 Instagram, depuis le mois de février.
2) Site internet
 villecomestible.org, living-roof.paris, 1000arbrespourleclimat.paris
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 41
En moyenne 100 visiteurs par jour (300 000 visiteurs au total)
 Flickr, dont certains albums sont vus plus de 2500 fois
3) Autres outils
 Affichages dans le quartier la chapelle et les lieux de plantations et d’ateliers, flyers
annonçant les ateliers et événements, partenaires locaux relayant l’information à leurs
adhérents (EDL, bibliothèque…)
 Mailing list et Newsletter créée en 2016. Elle est envoyée 1 à 2 fois par mois et permet de
transmettre l’agenda mensuel, les besoins de coups de mains et faire des retours sur
l’avancée de certains projets.
 Agenda Maison des acteurs du paris durable
 Bouge.paris
 CAP ou pas CAP
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 42
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 43
C. Budget
Bilan :
Rappel recettes 2015 : 120 516 e
Recettes 2016 : 161 693 e
Dont 23 212 e de subventions
Et 40 625 e de transfert de charges (aides à l’emploi)
Rappel dépenses 2015 : 94 925 e
Dépenses 2016 : 161 693 e
Dont 64 032 e salaires et traitements
16 824 e charges sociales
18 627 e charges extérieures
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 44
IV. PErsPECTIVEs
A. Actions futures
1. Chapelle comestible :
Suivi des projets déjà engagés, et accompagnement des projets suivants :
 Impasse du Gué
 Rond Point de La Chapelle
 Le Celtic (93 Rue de la Chapelle), fin Janvier 2016
 Bd Ney
 Rue de l’Evangile
 Gens de Cottin,
 Etc.
Création d’un nouveau maillon dans le projet Chapelle Comestible : ouverture d’un nouveau lieu
avec Bocoloco
2. Accompagnement des Maître d’ouvrage
Poursuivre l’accompagnement sur la mise en oeuvre de projets de végétalisation, création de
fermes urbaines ou de stratégies “Ville Comestible”
Réalisation d’études de faisabilité, ou programmation.
2. Projets de co-construction / préfiguration dans le cadre de
collectifs pluridisciplinaire
La ville de Paris à lancé en 2016, plusieurs séries d’appels d’offre visant à réunir des collectifs
pluridisciplinaires pour des projets de co-construction, expérimentation et préfiguration. Nous
sommes retenus sur deux de ces projets, qui démarreront en mars 2017 :
 Petite Ceinture, Lot 3, avec OIKOS, Dédale et Stéphanie Butier
 Civic Line, avec AAA : aménagement d’une promenade entre Barbès et Stalingrad
3.Végétalisation des espaces publics et collectifs
VU continuera à être présent sur diverses terrains, par des projets de végétalisation de l’espace
public et appuiera la création de nouveaux collectifs.
Prochains chantiers à engager (à minima) :
 8 autre dans le 14ème
 Entre 5 et 10 autres projets de végétalisation dans le 18ème
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 45
4.Implication dans le projet de Tiers Lieu Mobile
VU continuera à s’impliquer dans le projet Cube et dans le projet de Tiers Lieu Mobile porté par
le Collectif Babylone, dont l’emplacement reste à définir
5. Accompagnement du projet Bocoloco
 VU accompagnera la (re)création de l’association Bocoloco pour développer des espaces
de rencontre, travail, transformation et cuisine
 Ce lieu sera centré sur la thématique de l’agriculture urbaine et l’alimentation et localisé
dans le quartier La Chapelle, avec une composante mobile déjà construite (cuisine
mobile)
6. Implication dans des actions de sensibilisation, information
pédagogique
 Créer des événements réguliers, projections, conférences, débats,
 Travail avec les écoles dans le cadre des ARE ou avec financement de la ville
 Devenir organisme de formation et s’engager dans des formations liées à l’agriculture
urbaine et la permaculture, destinés à des professionnels ou le grand public ; mener des
ateliers de jardinage
7. Expérimentations
VU continuera d’expérimenter, et « boucler la boucle », en intervenant sur les différentes étapes
de l’agriculture urbaine, avec une réflexion sur les systèmes alimentaires, en lien avec ses
partenaires du collectif Babylone,
 Valorisation des déchets en substrat, nouveaux types de supports de culture (ba(n)cs,
supports verticaux, composteurs, etc.)
 Productions locales (notamment en mode participatif, et intégré)
 Valorisation / Transformation (en lien avec Bocoloco)
 Distribution (en lien avec Bocoloco)
 Consommation (Cuisine associative)
8. Scop Ville Comestible
VU et TV relanceront le projet de coopérative qui prendra en charge certains projets de
l’association entrant dans le champ concurrentiel (marchés publics, notamment). La quantité de
prestations réalisées par l’association risque de la faire changer de catégorie fiscale. Elle permettra
par ailleurs de mutualiser des moyens.
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 46
B. Développer le travail en réseau et les partenariats
VU poursuivra les partenariats déjà développés, et en créera de nouveaux :
Ecoles : Ecole du Breuil, établissements scolaires de la Ville de Paris, ICP…
S’inscrira dans divers réseaux : Réseau Brin de Paille / permaculture, mouvement des villes en
Transition Ile de France, Quartier en Transition, Réseau Colibris, Festival des Utopies Concrètes,
AFAUP,...
Institutionnels : Direction des Espaces Verts, Ville de Paris, Equipes de Développement Local,
bailleurs sociaux, Agence des Espaces Verts (AEV), Paris Region Lab, Natureparif…
Jardins partagés : Bois Dormoy, Jardin Baudélire, Jardin du Ruisseau, la Goutte Verte, Les deux
Lauriers, 20ème Chaise, ...
Acteurs de la végétalisation (comestible) urbaine : Murs à pêche/ Sens de l'Humus, Toits
Vivants, Incroyables Comestibles, Guérilla Gardening, Jardizneuf, Association des Cultures hors
Sol, Pépins Prod, Urbafood
Ou des sujets connexes (Graines de Troc)…
Collectif Babylone :
Vergers Urbains s'inscrit parmi les fondateurs du collectif Babylone, qui est un écosystème
d’acteurs spécialement créé pour imaginer et mettre en œuvre un projet de Tiers Lieu dédié au
design d’écosystèmes résilients et à l’agriculture urbaine. Il réunit architectes, urbanistes,
designers, paysagistes, juriste, écologues, arboriculteurs, ingénieurs, jardiniers, biologiste,
menuisiers, agronomes, permaculteurs, apiculteurs, récupérateurs, animateurs sociaux,
développeurs …etc.
Objectifs du collectif :
 Développer un Tiers Lieu : espace ressource collaboratif dédié au Design et à
l’Agriculture urbaine
 Mettre en place une matériauthèque et un système de gestion des ressources locales, le
Design’ Lab
 Créer et animer un Lab’AU (Laboratoire d’Agriculture Urbaine) : espace agricole
productif et expérimental, inspiré de la permaculture,
 Créer un espace dédié à l’alimentation, associant restauration, transformation et ateliers
pédagogiques
Le collectif est notamment impliqué dans le projet Urban Common Factory, pour le déploiement
du Tiers Lieu Itinérant
Il est par ailleurs impliqué sur plusieurs sites de Réinventer Paris, Réinventer la Seine, et
Inventons la Métropole
VU travaillera en partenariat avec TV pour investir le Toit du Gymnase Jean Dame (Projet
Lauréat Parisculteurs)
Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 47
C. Communication
Cartographie
La réalisation d'une cartographie interactive reprenant l’ensemble des projets de VU reste en
projet. Celle-ci doit permettre de recenser de manière collaborative les fruitiers implantés dans les
espaces publics et collectifs, existants ou en projets, ou les arbres greffables. En s'appuyant sur
les plateformes en ligne existantes, et si possible opensource (openstreetmap), ou sur une
plateforme de type googlemap afin de favoriser l'interconnexion avec les autres cartographies
existantes (guerrilla gardening, incroyables comestibles et seedbomb).
Identité graphique
Un travail a déjà démarré sur l’identité graphique de l’association
Développement, mise à jours des outils de communication : CV, flyer, etc.
Création d'un ouvrage sur la Ville Comestible et les communs urbains
Poursuivre le travail sur les outils signalétique sur site :
points d’appels à moibilisation, information sur nos démarches, sensibilisation,
CoNCLusIoN
L'association a pu constituer un réseau de partenaire et développer une expertise en
végétalisation de l'espace public et création de jardins collectifs et a pu s'appuyer sur les lieux
ressource développés en 2014.
Les ressources financières se sont diversifiées, entre subventions et prestations de conseil ou
réalisations.
VU poursuivra les différentes étapes de son développement :
 Développement du Tiers Lieu Mobile, qui servira éventuellement de nouveau point
d'ancrage
 Développement d'espaces d'expérimentation et réflexions / actions pour mettre en
œuvre des systèmes alimentaires de quartier
 Poursuite de l’accompagnement de projet, actions et structuration, notamment auprès
des collectivités, notamment en répondant à des appels à projet type Marchés public.
 Renforcement et pérennisation des différents projets amorcés
 Diffusion des savoirs et de l'expertise acquise, notamment à travers ouvrages et fiches
 Continuer à former un lieu fédérateur pour le quartier la Chapelle sur les questions du
jardinage urbain
 Accompagner les projets des bénévoles, des stagiaires et des salariés en lien avec l’objet
de l’association
 Participer à Scop Ville Comestible
 Projets de co-construction

Contenu connexe

Tendances

Tendances (12)

Atelier immersif - Décollage Immédiat_28-04-17
Atelier immersif - Décollage Immédiat_28-04-17Atelier immersif - Décollage Immédiat_28-04-17
Atelier immersif - Décollage Immédiat_28-04-17
 
Avp boiteaoutils
Avp boiteaoutilsAvp boiteaoutils
Avp boiteaoutils
 
Atelier-Rencontre CHARENTES Terres Créatives du 20 mai 2014 à Verteuil-sur-Ch...
Atelier-Rencontre CHARENTES Terres Créatives du 20 mai 2014 à Verteuil-sur-Ch...Atelier-Rencontre CHARENTES Terres Créatives du 20 mai 2014 à Verteuil-sur-Ch...
Atelier-Rencontre CHARENTES Terres Créatives du 20 mai 2014 à Verteuil-sur-Ch...
 
Atelier-Rencontre CHARENTES Terres créatives du 4 mars 2014 à Vénérand (17)
Atelier-Rencontre CHARENTES Terres créatives du 4 mars 2014 à Vénérand (17)Atelier-Rencontre CHARENTES Terres créatives du 4 mars 2014 à Vénérand (17)
Atelier-Rencontre CHARENTES Terres créatives du 4 mars 2014 à Vénérand (17)
 
Construire un tiers-lieu : LA TRESO
Construire un tiers-lieu : LA TRESOConstruire un tiers-lieu : LA TRESO
Construire un tiers-lieu : LA TRESO
 
Atelier-Rencontre CHARENTES Terres Créatives du 06 mai 2014 à Dirac (16)
Atelier-Rencontre CHARENTES Terres Créatives du 06 mai 2014 à Dirac (16)Atelier-Rencontre CHARENTES Terres Créatives du 06 mai 2014 à Dirac (16)
Atelier-Rencontre CHARENTES Terres Créatives du 06 mai 2014 à Dirac (16)
 
Stage de création - l'E2C & le Funlab
Stage de création - l'E2C & le FunlabStage de création - l'E2C & le Funlab
Stage de création - l'E2C & le Funlab
 
Book new version basse qualité
Book new version basse qualitéBook new version basse qualité
Book new version basse qualité
 
Marmite Coopérative #10
Marmite Coopérative #10Marmite Coopérative #10
Marmite Coopérative #10
 
Viridis
ViridisViridis
Viridis
 
Projet1 boiteaoutilsdecheteries
Projet1 boiteaoutilsdecheteriesProjet1 boiteaoutilsdecheteries
Projet1 boiteaoutilsdecheteries
 
Dossier de partenariat 2ème Université d'été Révolution Sensible + Expo L'ile...
Dossier de partenariat 2ème Université d'été Révolution Sensible + Expo L'ile...Dossier de partenariat 2ème Université d'été Révolution Sensible + Expo L'ile...
Dossier de partenariat 2ème Université d'été Révolution Sensible + Expo L'ile...
 

Similaire à Ba 2016

Garden'R - Dossier de presse
Garden'R - Dossier de presseGarden'R - Dossier de presse
Garden'R - Dossier de presse
OpenOdyssey
 
Guide ess-elus-complet janvier-2012.pdf
Guide ess-elus-complet janvier-2012.pdfGuide ess-elus-complet janvier-2012.pdf
Guide ess-elus-complet janvier-2012.pdf
MARTIN SYLVAIN
 
Charte officielle MAU
Charte officielle MAUCharte officielle MAU
Charte officielle MAU
Runfola
 

Similaire à Ba 2016 (20)

Book Vergers Urbains 2016
Book Vergers Urbains 2016Book Vergers Urbains 2016
Book Vergers Urbains 2016
 
Villes et territoires en partage - L'économie collaborative au service des te...
Villes et territoires en partage - L'économie collaborative au service des te...Villes et territoires en partage - L'économie collaborative au service des te...
Villes et territoires en partage - L'économie collaborative au service des te...
 
L'économie collaborative au service des territoires
L'économie collaborative au service des territoiresL'économie collaborative au service des territoires
L'économie collaborative au service des territoires
 
Rapport de Geston 2013 (AG 2014)
Rapport de Geston 2013 (AG 2014)Rapport de Geston 2013 (AG 2014)
Rapport de Geston 2013 (AG 2014)
 
Transition Positive - Bilan
Transition Positive - BilanTransition Positive - Bilan
Transition Positive - Bilan
 
Vegetalisons Paris, saison #2 - compte-rendu
Vegetalisons Paris, saison #2 - compte-renduVegetalisons Paris, saison #2 - compte-rendu
Vegetalisons Paris, saison #2 - compte-rendu
 
Compte rendu technique activites 2016 Agropolis International
Compte rendu technique activites 2016 Agropolis InternationalCompte rendu technique activites 2016 Agropolis International
Compte rendu technique activites 2016 Agropolis International
 
Eco coop-2018-2019
Eco coop-2018-2019Eco coop-2018-2019
Eco coop-2018-2019
 
Brochure Bilan Etape
Brochure Bilan EtapeBrochure Bilan Etape
Brochure Bilan Etape
 
Living Lab e-Inclusion - Rapport de pré-étude
Living Lab e-Inclusion - Rapport de pré-étudeLiving Lab e-Inclusion - Rapport de pré-étude
Living Lab e-Inclusion - Rapport de pré-étude
 
NATUREPARIF: Politiques urbaines et biodiversité
NATUREPARIF: Politiques urbaines et biodiversité NATUREPARIF: Politiques urbaines et biodiversité
NATUREPARIF: Politiques urbaines et biodiversité
 
Garden'R - Dossier de presse
Garden'R - Dossier de presseGarden'R - Dossier de presse
Garden'R - Dossier de presse
 
Guide ess-elus-complet janvier-2012.pdf
Guide ess-elus-complet janvier-2012.pdfGuide ess-elus-complet janvier-2012.pdf
Guide ess-elus-complet janvier-2012.pdf
 
Bulletin municipal 2016 de Bazoges en Pareds
Bulletin municipal 2016 de Bazoges en Pareds  Bulletin municipal 2016 de Bazoges en Pareds
Bulletin municipal 2016 de Bazoges en Pareds
 
Hauts de-garonne v4
Hauts de-garonne v4Hauts de-garonne v4
Hauts de-garonne v4
 
FOCUS Espaces Verts et Environnement - Ville de Nantes
FOCUS Espaces Verts et Environnement - Ville de NantesFOCUS Espaces Verts et Environnement - Ville de Nantes
FOCUS Espaces Verts et Environnement - Ville de Nantes
 
Bulletin juin 2019
Bulletin juin 2019Bulletin juin 2019
Bulletin juin 2019
 
Charte officielle MAU
Charte officielle MAUCharte officielle MAU
Charte officielle MAU
 
Domagne dec 2017
Domagne dec 2017 Domagne dec 2017
Domagne dec 2017
 
Innovation sociale - tierslieu éditorial
Innovation sociale - tierslieu éditorialInnovation sociale - tierslieu éditorial
Innovation sociale - tierslieu éditorial
 

Ba 2016

  • 1. Vergers Urbains. Vers une ville comestible BILAN D'ACTIVITE 2016 Siège : 14 bd La Chapelle (boîte 97) 75018_PARIS Tel : 0182090562 Bureaux : 14bis rue Pajol 75018 PARIS Siret : 794838 649 000 189 Facebook : projetvergerurbains twitter : @ProjetVU www.villecomestible.org
  • 2. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 1 Sommaire I. Actions...................................................................................................................................................... 2 A. Réappropriation des communs urbains......................................................................................... 2 1) Quartier Comestible - La Chapelle............................................................................................ 2 2) Végétalisation d’espaces publics.................................................................................................. 8 3) Jardin comestibles en pied d’immeuble avec les bailleurs ou des copropriétés ................. 10 B. Accompagnement des Maîtres d'Ouvrage................................................................................... 14 1) Végétalisons le 18ème................................................................................................................. 14 2) Végétalisons le 14ème................................................................................................................. 16 6) Elaboration de la stratégie ville nourricière de Roubaix........................................................ 17 7) Saclay – ville comestible............................................................................................................. 17 C. Accompagnement dans la création/animation de tiers lieux, espaces/ jardins partagés ou collectifs................................................................................................................................................. 19 1) Le CUBE...................................................................................................................................... 19 2) Maison des Ensembles ............................................................................................................... 21 3) Jessaint .......................................................................................................................................... 22 D. Création et animation de vergers collectifs et forêts fruitières................................................. 24 1) des Vergers urbains..................................................................................................................... 24 2) Des Vergers Extra-Urbains........................................................................................................ 28 II. Sensibilisation / Transmissions......................................................................................................... 29 A. Interventions dans les établissements scolaires, partenariats éducatifs................................... 29 1) Eco-école des boutours.............................................................................................................. 29 2) Ecoles du quartier La Chapelle ................................................................................................. 30 2) Collège Marx Dormoy, mesure de responsabilisation........................................................... 30 3) Crêche la Chouine....................................................................................................................... 30 4) Projet tutoré ICP- Jardin des Carmes ...................................................................................... 31 5) Lycée Belliard............................................................................................................................... 32 B. Ateliers-Conférence......................................................................................................................... 33 1) Chantiers formation - Taille, greffe et multiplication fruitière 2016.................................... 33 2) Atelier formation au tressage d’osier........................................................................................ 33 3) Interventions diverses - Colloques, groupes de travail, conférences, événements etc.) ... 33 4) Une mise en lien entre acteurs et présence sur différents événements........................... 34 5) Création de fiches pédagogiques............................................................................................... 36 III. Fonctionnement................................................................................................................................. 37 A. Ressources humaines...................................................................................................................... 37 B. Communication ............................................................................................................................... 40 C. Budget ............................................................................................................................................... 43 IV. Perspectives......................................................................................................................................... 44 A. Actions futures ................................................................................................................................ 44 B. Développer le travail en réseau et les partenariats...................................................................... 46 C. Communication............................................................................................................................... 47 Conclusion ................................................................................................................................................. 47
  • 3. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 2 I. ACTIoNs A. Réappropriation des communs urbains 1) Quartier Comestible - La Chapelle a. Lab-AU Pajol Le local de Toits Vivants et Vergers Urbains, reste le principal lieu de travail des deux associations, il constitue par ailleurs un des principaux lieux de réunion de divers collectifs, notamment le Festival des Utopies Concrètes, Babylone, ou en lien avec la permaculture. Il accueil divers ateliers, ou formations liées au jardinage, à l’agriculture urbaine (Culture de Champignon, Agriculture Urbaine, Permaculture, Taille fruitière etc, etc.) L’outilthèque, en partie transférée à Commun Jardin compte environ 50 emprunts tout au long de l’année 2016 ainsi que 7 fidèles adhérents. En cours d’inventaire, elle reste ouverte sur rendez- vous à tout amateur passionné de jardinage, de bricolage. A terme, il sera possible de réserver ses outils directement via le site internet de Vergers urbains. Pour l’instant, seul le catalogue initial de l’outilthèque est accessible en ligne. Lien outilthèque : http://vergersurbains.org/ressources/outiltheque La bibliothèque compte actuellement plus de 280 livres, elle contient des ouvrages centrés sur la ville comestible : agroforesterie, permaculture, urbanisme, jardinage…. section jeunesse, cuisine... Abonnée à la Garance voyageuse depuis 2014, la collection s’est enrichie en 2016 des revues Silence, des 4 saisons du jardin bio, Rustica et de la Revue Durable, Passerelle Eco, le 18ème du Mois. Pour 2017, il est prévu de s’abonner à plusieurs autres revues. Comme pour l’outilthèque, son inventaire et sa réorganisation sont en cours afin de faciliter à terme les échanges. La bibliothèque reste ouverte sur rendez-vous à tout amateur passionné, ou professionnel. La grainothèque de Vergers urbains : un nouveau projet voit le jour. Vergers urbains met progressivement en place une grainothèque, lieu -ressource à la disposition des les jardiniers et des jardins partagés afin qu’ils puissent récolter et échanger des graines reproductibles de qualité, ce en partenariat avec l’association Graines de troc. En 2017, aux bénévoles de Vergers urbains seront proposés des ateliers sur les graines : Qu’est- ce qu’une graine ? (notions de botanique et semences) ; Comment les reproduire ? (semis).
  • 4. a. Le Projet Chapelle Comestible (fond cartographique : Giacomo Coppo / Amanda Marquez) L'association Vergers Urbains est née dans le quartier La Chapelle, en lien avec des jardins partagés ou lieux collectifs existants dans le quartier et au delà (la Goutte d'or notamment). Cette implantation a permis à l'association de prendre conscience de ses problématiques et potentialités. Afin de mettre à profit cette expérience, Vergers Urbains continue de tester différents modes projets génèrent une expérience de Vergers Urbains s'est renforcé avec la mise en œuvre du jardin partagé Comm’un Jardin situé dans le square Rosa Luxembourg et du Jardin Mobile. amenés à en accompagner d’autres et donc relayer, étendre le mouvement. Objectifs : Plusieurs objectifs ont été suivis pour rendre le quartier la Chapelle "Comestible" :  Accompagner techniquement et en terme d'animation les habitants dans le développement des projets de végétalisation et d'agriculture urbaine,  Créer avec eux des espaces de convivialité, de rencontre, liés indirectement ou directement à l'activité de jardinage urbain,  Valoriser le cadre de vie et susciter une meilleure implication dans l'espace les espaces collectifs en pied d'immeuble,  Développer des espaces ressource Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains a. Le Projet Chapelle Comestible : Giacomo Coppo / Amanda Marquez) L'association Vergers Urbains est née dans le quartier La Chapelle, en lien avec des jardins partagés ou lieux collectifs existants dans le quartier et au delà (la Goutte d'or notamment). Cette implantation a permis à l'association de prendre conscience des différents besoins du quartier, de ses problématiques et potentialités. Afin de mettre à profit cette expérience, Vergers Urbains continue de tester différents modes d'actions et d’amener l’agriculture urbaine dans la rue. Ces ence reproductible et adaptable dans d'autres quartiers. Cet ancrage de Vergers Urbains s'est renforcé avec la mise en œuvre du jardin partagé Comm’un Jardin situé dans le square Rosa Luxembourg et du Jardin Mobile. Certains projets accompagnés, sont s à en accompagner d’autres et donc relayer, étendre le mouvement. Plusieurs objectifs ont été suivis pour rendre le quartier la Chapelle "Comestible" : Accompagner techniquement et en terme d'animation les habitants dans le projets de végétalisation et d'agriculture urbaine, Créer avec eux des espaces de convivialité, de rencontre, liés indirectement ou directement à l'activité de jardinage urbain, Valoriser le cadre de vie et susciter une meilleure implication dans l'espace les espaces collectifs en pied d'immeuble, Développer des espaces ressource 3 L'association Vergers Urbains est née dans le quartier La Chapelle, en lien avec des jardins partagés ou lieux collectifs existants dans le quartier et au delà (la Goutte d'or notamment). Cette s différents besoins du quartier, de ses problématiques et potentialités. Afin de mettre à profit cette expérience, Vergers Urbains et d’amener l’agriculture urbaine dans la rue. Ces reproductible et adaptable dans d'autres quartiers. Cet ancrage de Vergers Urbains s'est renforcé avec la mise en œuvre du jardin partagé Comm’un Jardin situé Certains projets accompagnés, sont Plusieurs objectifs ont été suivis pour rendre le quartier la Chapelle "Comestible" : Accompagner techniquement et en terme d'animation les habitants dans le Créer avec eux des espaces de convivialité, de rencontre, liés indirectement ou Valoriser le cadre de vie et susciter une meilleure implication dans l'espace public et dans
  • 5. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 4 Indirectement :  Développer dans ces espaces et à travers cette activité de jardinage, une pédagogie valorisant une alimentation saine et locale,  Développer et sensibiliser à la biodiversité urbaine, 1. Comm’un Jardin Les permanences ont lieu tous les mercredis et samedis après-midi. Le jardin compte une dizaine d'adhérents et 4 personnes morales et leurs usagers (le centre aéré Blanche, l’ESAT ecod’air, L’ADAPT centre médicalisé de jour, Kaps La Chapelle). Objectif/contexte: La configuration de ce jardin ouvert sur un square public permet aux habitants non adhérents de bénéficier aussi de ce jardin en circulant librement dans cet espace et profiter des activités de manière occasionnelle. Ce jardin collectif est le support d’ateliers pédagogiques plusieurs structures du quartier telles que (ESAT, ADAPT , Centres aérés etc) en bénéficient. Les ateliers consistent à la pratique du jardinage ainsi qu'à une sensibilisation à l’écologie et l’environnement. Diverses installations à dimension pédagogique ont complété le jardin :
  • 6. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 5  Keyhole Garden  Module Aquaponique  Chassis serre  Clôtures en Osier Tréssé  Butte de culture en lasagnes,  Extension de la pépinière fruitière Intervention Vergers Urbains : Animation et gestion d'un jardin partagé Vera assure depuis l'ouverture de ce jardin (été 2014) des permanences bi hebdomadaires les mercredi après midi avec des ateliers de jardinage en direction des enfants usagers du square ainsi que les samedi après midi pour des ateliers tout public. Pour exemple quelques dates et ateliers ayant mêlé ces publics :  20 janvier 2016 : atelier plessis, il s'agissait de refaire les cheminements du jardin en osier vivant et de fabriquer des éléments décoratifs tels que barrières et tipi pour enfants .  10 février : plantation de fruitiers venant compléter le verger  30 mars au 16 avril (les mercredi après midi et les samedis après midi) exposition sur les abeilles.  21 mai : construction d'une butte de culture.  atelier jardinage avec les usagers de l’association « Paris Macadam »  18 juin : atelier d’ agro-écologie avec l’association « trouve ma culture » de Massy..  24 et 25 septembre dans le cadre de la « Fête des Jardins » le samedi : atelier confitures avec les petits fruits du jardin et dimanche : atelier de teinture végétale.  12 novembre: atelier confiture de tomates vertes.  3 décembre : atelier couronnes de noël végétales et chocolat chaud.  17 décembre : réaménagement de la pépinière de quartier* avec la mise en pot des arbres mis en jauge l'an passé pour l'opération « 1000 arbres pour le climat » en parallèle de la COP 21 à laquelle l'association a participé. Les pots ont été replanté en ligne sur le verger par les participants riverains et adhérents en prévision de construction de bacs sur l'espace public où ils seront transplantés dans le cadre de « végétalisons le 18ème ». Résultats/réalisations: Depuis l’ouverture du square nous nous sommes aperçu que la configuration du jardin collectif : ouvert au public et contraint par des horaires, ne favorise pas l’adhésion d’un public de particuliers. Par contre cette formule semble convenir parfaitement à des personnes morales souhaitant développer une activité de jardinage pour leurs usagers. Perspectives
  • 7. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 6 Nous allons renforcer la dimension de jardin pédagogique en proposant des ateliers thématiques en fonction des saisons, en direction des usagers du jardin collectif ainsi que des riverains. Pour mener à bien ce projet, nous mettrons en place un calendrier et une communication spécifique. Un projet a été déposé pour implanter deux ruches dans le square, il est question aussi d’intégrer un poulailler au potager collectif. 2. La Friche Objectif/contexte: Ce projet consiste à revaloriser une friche en dent creuse, au 71 rue Philippe de Girard: restructuration de sols (anciennement gravats). Intervention Vergers Urbains : Rendez vous tous les vendredis soir de fin avril à mi octobre avec les riverains pour des séances de nettoyage, de jardinage et de construction d’un poulailler, accompagnés d’une auberge espagnole (chacun apporte de quoi grignoter et boire). Sur cette friche, on retrouve : Elevage de poules, deux ruches Résultats/réalisations: La cocotte mobile et un poulet ayant été volés début Août, il a été décidé de transférer les poules au CUBE. Deux ruches ont pris place à la friche et du matériel d’apiculture a été acheté pour le suivi du rucher et constituer une miellerie. Perspectives Deux voisins immédiats de la friche (immeuble 71 rue Philippe de Girard) ont émis le souhait de participer activement à l’amélioration du site. Pour activer ces bonnes volontés nous avons décidé de dédier en partie un poste de volontaire en service civique avec l’appui du poste existant de l’adulte relais, pour favoriser la mise en oeuvre d’un jardin partagé sur le site.
  • 8. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 7 3. La placette Toit & Joie A la demande du bailleur ainsi que de certains riverains, la placette devra être résidentialisé. L’opération se fera au terme du ravalement de l’immeuble. Pour avoir une serrurerie un peu moins “carcérale” nous nous rapprochons d’artistes et proposerons des solutions alternatives, consistant à étendre le jardin actuel et développer des délimitations constituées de supports végétaux suffisamment robustes. 4. Le Jardin Mobile Contexte Le déménagement du living roof sur le toit de la mode et du design a enrichi le jardin mobile d’une trentaine de bacs supplémentaires à partir de février 2016. Réalisations Ce jardin mobile est entretenu par les permanents de l’association, avec de trop rares participations d’habitants. Les premiers bacs ont fait l’objet d’une rénovation en avril, les plantes dégradées sont régulièrement remplacées. Ce jardin a souffert de l’installation d’un campement de migrants au début de l’été 2016 (plantes étouffées, écrasées). Une mesure prise par la Mairie a généré l’installation de « Chapelle plage » sur l’esplanade face à la bibliothèque Vaclav Havel, jusqu’à début octobre, dans laquelle une partie des bacs du jardin mobile ont été intégrés malgré nous pour délimiter l’espace. Face au manque d’entretien de nos bacs, nous les avons re-déplacé en partie face à la bibliothèque pour qu’ils restent accessibles à l’arrosage depuis la bibliothèque. Le lombricomposteur est victime de son succès, aussitôt vidé, aussitôt rempli !
  • 9. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 8 2) Végétalisation d’espaces publics a) Végétalisons le 18ème 1. Les Gens de Cottin 2 Dans le cadre de Végétalisons le 18ème , le projet des « Gens de Cottin » s’est étendu de quatre bacs, réalisés dans le cadre d’un chantier participatif lors de « La bonne Tambouille » du mois de juillet ». Ce projet fait suite à une demande de riverains pour aménager un morceau de trottoir de la rue Jean Cottin avec des modules de jardinage sur le modèle du jardin mobile. Cet espace était la cible de nombreux dépôts d'ordure. Après plusieurs réunions avec Vergers Urbains et l'EDL , ce collectif d'habitants s'est constitué en association sous l'appellation « Les Gens de Cottin » et a mobilisé de nombreux habitants de la rue et de la résidence Boucry (habitat social géré par Astria). Le projet est dorénavant pris en exemple par d'autres collectifs, pour faciliter et encourager leur démarche de végétalisation (c'est le cas du projet Simplon et d'autres projets du quartier La Chapelle). 2. Rue Maurice Genevoix Objectif/contexte: Intervention Vergers Urbains :  Mobilisation des habitants ;  Jardinage des pieds d’arbres Maurice Genevoix de manière hebdomadaire pendant la sortie de l’école tous les jeudis durant l’année scolaire ;  Information et promotion auprès des habitants de manière mensuelle lors de la bonne tambouille événement de quartier ;  Parrainage de ce projet par l’association voisine“les gens de cottin” ; Résultats/réalisations: Construction de deux bacs dans la rue Maurice Genevoix 17 décembre, en plus des 2 bacs déjà installés et pérennisés sur le lieu. Perspectives Le collectif de la rue Maurice Genevoix épaulé pour le moment par Vergers Urbains et “Les Gens de Cottin” est appelé à devenir autonome.
  • 10. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 9 3. 22-28 bd La Chapelle 2 Projet : Végétalisation d'un espace en décaissé par rapport à la rue ayant des problèmes d'usage sous l'impulsion de plusieurs riverains. Vergers Urbains a participé à la mobilisation des riverains, avec l'edl, ainsi qu'à la co-conception du projet. Le chantier s'est déroulé les 10 et 18 Mars avec deux jeunes proposés par l'association Coordination Toxicomanie. Kiwi, aubépine, passiflore, Jasmin, houx, groseilliers, menthe etc. se sont emparés de ce "renfoncement" ombragé. Cet espace s’est enrichi depuis d’une dizaine de bacs et va encore être agrandi pour l’AAP de 2017. Le projet sera poursuivi par la mise en œuvre d’une fresque et d’un panneau d’information 4. Espace Torcy, ENS Objectif/contexte : Végétalisation d’un espace de la rue Torcy, en face de l’ENS Torcy qui accueille des jeunes et fait de l’insertion. Collaboration entre l’équipe de VU, les jeunes et les adultes apprenant le français. Résultats/réalisations : - 20 au 22 octobre, nous avons réalisé en collaboration avec l’équipe, les jeunes et des adultes apprenant le français une série de bacs de différentes hauteurs ainsi qu’un grand composteur à deux compartiments à vocation collective. Forte implication des jeunes motivés pour apprendre de nouvelles choses. - Organisation d’un pot de fin de chantier. - Plantation d’arbres fruitiers et de potager. - Participation de VU à la “Fête de l’ENS” par un atelier autour du compostage et des plantations de fruitiers le 10/12/2016. Perspectives : Animation par la structure autour du jardin et des arbres fruitiers. Étendre l’utilisation de ce composteur pour en faire un composteur collectif. Autres projets : cf page 14 b. Végétalisons le 14ème - Place de l’Abbé Jean Lebeuf - Rue Didot – Joncquoy - 13 rue de l’Ouest - Angle rue de l’Aude – Loewy Cf chapitre suivant
  • 11. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 10 3) Jardin comestibles en pied d’immeuble avec les bailleurs ou des copropriétés VU porte beaucoup de projets de végétalisation et agriculture urbaine participative en pied et cours d'immeubles, appartenant pour la plupart à des bailleurs sociaux. Vergers Urbains organise et anime la mise en place des projets de végétalisation et d’agriculture urbaine (fruitière entre autres) dans ces espaces, impulse une dynamique locale avec les habitants, propose des ateliers d'entretien (taille, greffe, ...), et accompagne le projet vers une organisation autonome en vue de sa pérennité. Vergers Urbains s'attache à répondre aux demandes des habitants, susciter l'émergence d’une dynamique de projet portée par les habitants, tout en étant force de propositions. En projet:  18/24 rue Tchaïkowski potager partagé et haies fruitières  18, rue de l’évangile jardin sur toit courette a. ILN Raspail Le Samedi 9 avril a vu le lancement d’un nouveau jardin partagé à Arcueil. Près de 30 personnes se sont mobilisées tout au long de la journée pour mettre en valeur un espace délaissé situé au 5 av Convention, au pied d’une résidence gérée par Opaly. Soutenu par le bailleur et accompagné techniquement par Vergers Urbains, des rendez vous réguliers se sont mis en place, pour démarrer au mieux la création du jardin. Ces rdv ont commencé par un atelier semis le lundi 4 avril et ont continué par des ateliers semis et la création de plusieurs bacs à compost. Certains futurs adhérents sont déjà près pour continuer la dynamique sur d’autres espaces de la résidence. Le Collectif Arcueil Comestible est par ailleurs présent pour partager son expérience, accompagner les résidents et renforcer la dynamique.
  • 12. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 11 b. Clignancourt–Labori 75018, Paris Habitat Objectif contexte Ce projet prend place dans le cadre de la sélection de projets issus de l'appel à projets conduit par Paris Région Lab sur les végétalisations innovantes. Il a pour objectif de sélectionner des solutions innovantes en matière de végétalisation et d’agriculture urbaine et d’organiser leur expérimentation sur des territoires d’accueil, à savoir des emprises appartenant à Paris Habitat – OPH. Depuis 2014, l’association Vergers Urbains réalise avec les locataires de Paris Habitat - OPH, une plantation d’arbres et de petits fruitiers dans l’enceinte des jardins extérieurs situés au 1-47 avenue de la Porte de Clignancourt et vise à imaginer et à tester différentes stratégies et modes d'action pour à la fois favoriser l'implication des résidents dans leurs espaces collectifs et les accompagner dans la mise en place d'une végétation fruitière pérenne, à travers les différentes étapes d'un projet (idée, co-conception, chantier et entretien...). Interventions Le projet expérimental s’articule en deux phases principales : - Phase terminée en 2015 : mobilisation et premières plantations (10 mois environ) avec les résidents - une deuxième phase d’atelier-formation pour rendre autonomes les résidents sur la gestion des fruitiers: entretien et animation autour des fruitiers (2,5 ans) avec une densification des plantations, ateliers de cueillette, arrosage et taille. En 2016, 1 nouvelle plantation, 2 séances de cueillette participative, 4 séances d’entretien (arrosage), 1 séance de taille. Chaque séance était précédée d’une communication par e-mail/sms, d’une affiche ou d’une présence sur site une semaine auparavant pour tenir informés les résidents de vive voix. Résultats
  • 13. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 12 > L’accès à l’eau est permis grâce aux gardiens mais il est partagé avec l’association Halage (qui gère et entretient le jardin partagé de la résidence), ce qui complique l’entretien en été. Bonne entente avec l’association Halage. > Les pratiques de jardinage écologiques (herbes hautes, intervention douces et parcimonieuses) différentes de celles des jardiniers référents des espaces verts de la résidence complique la cohérence de l’intervention. > Les résidents adultes sont très satisfaits du nouveau cadre qu’apportent les fruitiers mais très peu investis dans leur gestion. > Les enfants sont très demandeurs des animations en pied d’immeuble (cueillette participative, arrosage…) mais n’ont pas encore le réflexe de cueillir eux-même les fruits en dehors des séances de cueillette! > Les fruitiers plantés depuis bientôt 3 ans ont commencés à donner des fruits et a bien prendre forme. Perspectives 2017 L’année 2017 constitue la dernière année de convention avec Paris-Habitat. Elle comprendra : - continuité des ateliers d’entretien et d’animation autour des fruitiers avec les résidents : multiplication, taille, récoltes - chantier éducatif co-animé avec ARC75 et le jardin partagé Labori : plantation d’osier vivant de délimitation de l’espace verger pour le protéger (jeu de ballon sur les fruitiers) c. Ilot Diderot-Pantin 93500, OGIF Contexte: A Pantin, un réaménagement du quartier des 4 chemins et particulièrement de l’îlot Diderot va avoir lieu à partir de 2017. Avec ce nouvel aménagement, une envie de végétalisation en pieds d’immeubles par certains habitants de l'îlot a été recueillie. C’est dans ce contexte que l’APES (association pour le développement social et urbain missionnée par les bailleurs sociaux France Habitation et OGIF) nous a contacté. Objectif : En partenariat avec six volontaires en service civique d’Unis Cité et en concertation avec les habitants nous allons donc élaborer et réaliser un projet autour de la végétalisation en pieds d’immeubles. Réalisations: Le projet se déroule en 3 étapes: Première étape : Rencontre/consultation. En tout quatre après-midi de rencontre-consultation en pieds d’immeubles. La première a été faite en décembre 2016. Deuxième étape: Atelier/réunion de co conception avec les habitants Troisième étape: Mise en place du projet Perspectives:
  • 14. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 13 Pour 2017, 3 ateliers de rencontre/consultation sont programmés. Ceux- ci ont lieu aux pieds des immeubles de l'îlot. Autour d’une boisson chaude, nous passerons un questionnaire aux habitants afin de les sonder sur leur cadre de vie et leurs envies ou non d’un projet de végétalisation en bas de chez eux. Objectifs opérationnels de la première étape du projet : – Rencontrer les habitants et se faire identifier – Recueillir l'avis des habitants vis-à-vis d’un projet de végétalisation – Recueillir des contacts pour les inviter aux futurs événements. Suivront ensuite la deuxième étape de co conception avec les habitants du projet de végétalisation à partir des souhaits formulés dans les questionnaire et discussions de la première phase du projet. Et la troisième étape de réalisation et suivis d’ateliers et d'événements autour du projet de végétalisation. d. 129 bd Ney 75018, RIVP Vergers Urbains a été lauréat de l’appel à projet « Réduisons notre empreinte écologique » lancé par la RIVP (Régie Immobilière de la Ville de Paris) en 2013. Une convention de 2 ans a été signée pour la transformation participative des espaces verts en pied d’immeuble auparavant constitués de pelouse et d’arbres ornementaux en bordure. L’année 2015/2016 constituait la dernière année de convention avec la RIVP. Objectifs Susciter l'implication à long terme des résidents dans l'appropriation et l'amélioration de leur espace en pied d'immeuble, à travers divers ateliers pratiques et moments de rencontre. Le projet devait être l’occasion de faire vivre cet espace, d’en faire un lieu de cohésion pour l’ensemble de la résidence Interventions - 5 ateliers pratiques autour des fruitiers et du jardin (taille des fruitiers à pépins, à noyaux, arrosage, cueillette,…) - Accompagnement pour la mise en place de 2 composteurs en pied d’immeuble, une vingtaine de famille y participe. Résultats - Les résidents sont satisfaits des nouveaux aménagements fruitiers en bas de chez eux. Encore un certain nombre locataires n’ont pas connaissance de notre action. La majorité considère que les fruitiers ont un intérêt pour les loisirs, la production de nourriture et pour leur aspect ornemental. - 3 locataires (2 adultes et un enfant) semblent identifiés pour l'entretien des arbres (arrosage). Les résidents ne sont pas autonomes pour la taille des fruitiers. - Peu d’appropriation de l’espace en pied d’immeuble en tant que lieu de rencontres et de sociabilité. Le statut de cet espace commun n’a pas été modifié dans le règlement, il est
  • 15. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 14 toujours interdit d’accès pour éviter les nuisances tel que le bruit. Ceci ne facilite pas l’implication des locataires. Perspectives Rendu du bilan d’intervention, perspectives à définir avec le bailleur. e. 20ème Chaise, 75020 Paris-Habitat Contexte: Vergers Urbains a accompagné la création d’un jardin collectif en pied d’immeuble au 38 rue des Amandiers 75020 avec les habitants de la résidence Paris-Habitat et le centre social La 20ème Chaise. L’espace jardin s’étend sur deux espaces : un jardin collectif sur dalle, le réaménagement de la cour par l’installation de ba(n)cs-jardinières dans la cours de l’immeuble. Sur demande des jardiniers et du centre social, nous avons collectivement décidé de reconduire la convention d’accompagnement jusqu’à juillet 2016. Interventions De janvier 2016 à avril 2016, 8 nouveaux ateliers semis et jardinage au jardin. Un atelier commun à la fête “préparons le printemps” à la mairie du 20ème. Nous avons aussi participé à l’inauguration du compostage collectif dans la résidence sur l’initiative d’un stagiaire du centre. Résultats A la suite des derniers ateliers, le groupe de jardinier actif est réduit mais très motivé. Un ancien stagiaire de la 20è Chaise et la coordinatrice culturelle du centre ont perpétué les rendez-vous jardinage. Perspectives Nous sommes toujours en contact avec Paris-Habitat pour poursuivre l’aménagement d’une partie de la dalle et agrandir le jardin. B. Accompagnement des Maîtres d'Ouvrage 1) Végétalisons le 18ème Objectif : Suite à l'appel à projet “Végétalisons le 18ème #2”, près d’une vingtaine de projets d'habitants ont été retenus, 14 réalisés. VU accompagne une dizaine de ces projets. Intervention de Vergers Urbains :  Co-Conception du projet avec les habitants (aider les habitants à formaliser leur projet, étude de faisabilité technique, urbaine et paysagère)  Réalisation participative des chantiers (animation du chantier)  Finalisation du projet plantations, point sur le compostage
  • 16. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 15 Réalisations/résultats Rue Simplon #3 Le projet est reconfiguré suite à une opposition d’un riverain et sera déplacé sur un autre lieu Impasse Robert, Impasse Verte #2 Cette phase consiste à créer une quinzaine de nouvelles jardinières, en pied de façade, ainsi qu’une nouvelle parcelle fixe vers l’entrée du centre Emmaus, avec plusieurs étages et 3 bacs à compost. Centre social rue Laghouat Contacté par Accueil Goutte d’or, et suite à atelier de co-conception, VU a proposé la création d’un micro-jardin à l’emplacement d’une place de parking, devant le centre social, incluant bancs bacs, platelage bois, mobilier, entourage des pieds d’arbre. Une quinzaine d’habitants ont participés au chantier, qui a duré une journée. Rue Affre Construction et plantation de deux bacs dans un angle Rue clignancourt Construction et plantation d’une grande structure en madriers (et traversines) de chêne, avec plusieurs hauteurs sur un recoin (en rupture d’alignement) Square ornano Projet retardé, programmé en avril 2017 Celtic et amicale rue de la chapelle Construction et plantation d’un ilot de 5 bacs. Projet d’extension lors du prochain appel à projet Cf aussi chapitre précédent : Maurice Gennevoix, Gens de Cottin, et Cugnot - Torcy Une réunion avec les porteurs de projet de végétalisation a permis d’identifier 4 axes : 1. Les habitants sont satisfaits mais l’accompagnement est à développer sur demande des habitants. Elle n’était normalement pas comprise dans le contrat avec la mairie du 18ème. Acté par la mairie 2. Plaintes quant à la propreté des installations. Les habitants ont du mal à gérer seul l’évacuation des déchets sur les espaces de leurs bacs (les services propreté de la ville n'entretiennent plus les espaces installés). Demande remontée pour que les services concernés soutiennent ces initiatives en continuant d’aider au travail de nettoyage 3. L’arrosage sur l’espace public reste un point compliqué. La solution des réserves d’eau remplies par les services de la mairie semble envisagée 4. Composteurs : une stagiaire de la ville sera chargée de la communication autour de ce thème pour rendre plus visible les composteurs de quartier. Certaines installations vont se poursuivre en 2017 car elles n’ont pu être terminé en 2016 à cause de contraintes juridiques : square ornano. Perspectives Lancement d’un troisième appel à projet “Végétalisons notre 18ème” le 1 février 2017 où Vergers Urbains continuera à accompagner un grand nombre de collectifs.
  • 17. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 16 2) Végétalisons le 14ème Objectif : Suite à l'appel d’offre (Marché Public) “Végétalisons le 14ème”, VU a été retenu pour la mise en œuvre des projets des habitants, avec l’appui de la mairie et de la Deve, dans la coordination, la co-conception, la réalisation et le suivi. Une carte interactive a été réalisé par VU pour permettre aux habitants de s’investir et de choisir l’endroit des prochains lieux à végétaliser. Sur la carte sont représentés tous les projets réalisés ou en cours de réalisation. Lien :http://umap.openstreetmap.fr/fr/map/vegetalisons-le- 14eme_117652#16/48.8309/2.3210 A ce jour 4 projets ont été réalisés: Rue Didot Construction et plantation de bancs bacs sur 4 pieds d’arbres Ecole 13 Ouest Construction et plantation d’un îlot mobile composé de bancs bacs et d’un composteur Place Abbé Jean Leboeuf Construction et plantation de deux jardinières Angle Loewy / Aude Végétalisation d’un angle de rue 18 sites ont été diagnotiqués. La mission dure jusqu’en 2018, et vise à végétaliser au moins 12 points Divers ateliers de sensibilisation vont suivre, notamment dans le quartier Porte de Vanves
  • 18. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 17 6) Elaboration de la stratégie ville nourricière de Roubaix Vergers Urbains, via Urban – interstices et avec Auxilia, Ferme d’avenir, Gembloux, l’Isa Lille intervient depuis Septembre 2016 grâce à son expertise en agriculture urbaine, pour l’identification des lieux, la faisabilité, l’élaboration de la stratégie et le design des projets. 7) Saclay – ville comestible Objectif : création d’un verger participatif, qui soit en même temps un lieu pédagogique sur l’environnement et la biodiversité, cultivée ou pas. Le projet est porté par un collectif regroupant des habitants et la ville, accompagnés par Vergers Urbains (mobilisation, co-conception, coordination, outils de communication, encadrement du chantier,animation etc.) et le collectif Igny Vallée Comestible.
  • 19. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 18 La réunion de travail réalisée avec les saclaisiens le 8 octobre, a débouché sur la réalisation d’un plan d’implantation, présenté le 5 novembre par l’association Vergers Urbains. Le verger est implanté dans un premier temps sur un espace d’environ 3000 m2, situé en partie basse du site, entre le boisement existant et les limites de propriété, entre l’aire de jeux et la rue de la truie qui file. Le projet prévoit la plantation de 45 arbres, de différentes formes, composés de 16 fruitiers haute tige, placé en alignement au nord du site, le long de la future piste cyclable, 11 demi-tige et 18 basse tiges. Ces jeunes arbres seront composés de pommiers, poiriers, pruniers, cerisiers, pêchers, abricotiers etc. Ce seront principalement des variétés d’île de France, ou anciennes. Certains feront l’objet de séances de greffe réalisées sur site, ils permettront d’observer les différentes étapes de la constitution d’un verger et de la formation d’un arbre fruitier. Interventions La répartition des arbres sera réalisée selon différentes strates complémentaires, inspirées des boisements naturels. L’implantation optimisera la captation des rayons du soleil, sans que les arbres se fassent concurrence. Certains arbres permettront de faire transition, sous forme de lisière entre la zone boisée existante, principalement composée grands de grands arbres et le futur verger. La plantation d’une soixantaine d’arbustes à petits fruits (groseilliers, framboisiers, cassissiers etc.), adaptés à l’ombrage des arbres viendra compléter cet écosystème. Des vignes seront plantées à proximité des arbres de haute tige, qui pourront y trouver un support. D’autres plantations vivaces complémentaires, viendront transformer progressivement la pelouse en espace comestible. Pour compléter l’aménagement du site et développer son caractère pédagogique, des carrés potagers seront créés à proximité de l’aire de jeux, dont certains seront expérimentaux. Ils laisseront place à des plantes comestibles vivaces ou annuelles, à des aromates et seront gérés par les saclaisiens. Les abords de l’aire de jeu resteront libres pour permettre d’accueillir des événements. Un composteur, disposé à l’entrée du site permettra d’accueillir des déchets organiques qui viendront par la suite amender les sols. La plantation, participative, se déroule en deux étapes, une première à l’automne (le 3 décembre et une seconde en mars). Ce verger sera géré de manière collective, par les saclaisiens, et permettra de lancer Saclay dans une dynamique Ville Comestible, qui amènera un nouveau regard sur ses espaces verts, une nouvelle manière de les mettre en valeur, une gestion plus écologique. Ils gagneront ainsi en biodversité (comestible notamment) et en usages. 1ère plantation : 6 haute tiges, 8 1/2 tiges, 8 basse tiges, 8 arbustes à petits fruits et 4 noisetiers), Perspectives VU est missionné pour animer plusieurs ateliers par mois pour poursuivre Prochaines étapes : VU accompagnera au moins 1 rdv tous les mois.  Samedi 11 mars 10h-16h : deuxième phase de plantations + montage et plantations de la lasagne avec les enfants
  • 20. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 19  Samedi 29 avril 10h-12h : greffage + de tresser des petits plessis d'osier autour des 5 petites parcelles + la lasagne centrale  Dimanche 21 mai 14h-17h dans le cadre de Vert Vous 4 : visite-animation du verger  Samedi 8 juillet de 10h-16h : atelier à préciser + Pique-nique partagé.  Samedi en octobre 10h-12h : à déterminer  Samedi en novembre 10h-12h : à déterminer C. Accompagnement dans la création/animation de tiers lieux, espaces/ jardins partagés ou collectifs 1) Le CUBE Vergers Urbains fait partie des acteurs intervenants au Centre d’Hébergement d’Urgence Jean Quarré, pour la mise en place d’une “ferme laboratoire” - avec Toits Vivants et le collectif Babylone. L’action de Vergers Urbains est soutenue par un financement d’AG2R/ Croix Rouge Objectif:  Créer un “tiers-lieu” social, dédié à l’agriculture urbaine.  Permettre la création d’un lieu de rencontre entre résidents du centre et gens de l’extérieur;  Permettre l’échange de savoir autour de l’agriculture.
  • 21. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 20 Intervention Vergers Urbains : Ateliers d’animation jardinage et autres loisirs pour la création, avec les résidents, d’un tier-lieu. Réalisations : Dans un premier temps :  permanence tous les jeudis depuis mars pour l’aménagement du potager (800 m²) et du poulailler (10 poules). Puis, permanences le lundi et le jeudi (décidé à la fin printemps pour répondre aux besoins d’entretiens du jardin)  Mise en place d’une page facebook partageant les activités (cultures, récoltes, événements, etc.)  Création de documents d’archives (cartes, notes, photos)  Événements : pour co-concevoir une cuisine mobile, accueil des scouts pour la réalisation de travaux manuels, partenariat avec le collectif “Faites la place”, Accueil d’un visite dans le cadre des Ateliers d’été d’Agriculture Urbaine. Le jardin est un terrain ouvert à tous qui permet aux résidents d’échanger autour de leur culture alimentaire et de celles qu’ils découvrent en France. Cela a permis d’être un support de cours de français réalisé par Emmaus. Mais peu de personnes participent réellement et l’engouement reste ponctuel surtout à l’occasion des événements. (Avoir une présence de groupe leur permet de prendre part aux activités plus facilement). La gestion du poulailler est réalisée par les résidents de manière autonome
  • 22. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 21 Les plantations sont adaptées en fonction des demandes des résidents (légumes de leur pays) et des contraintes d’interdiction de cuisiner les produits du jardin (légumes se mangeant crus) Perspectives Les permanences se poursuivront jusqu’au 31 juillet 2017 (si la convention du centre est reconduite). Un atelier vélo et atelier bois vont être créés pour compléter les actions de Vergers Urbains (>diversification des activités proposées aux résidents pour répondre à un besoin de mobilité) La construction d’une serre est projetée. La cuisine mobile va permettre de développer des usages complémentaires. 2) Maison des Ensembles Contexte/objectif : La maison des ensembles a proposé une mission de service civique concernant le lancement d’un jardin collectif pour revaloriser un espace délaissé qui la jouxte, pas très loin de la place d'Aligre. Interventions : Depuis 2015 avec des ateliers poursuivis en 2016, Vergers Urbains a accompagné la Maison des Ensembles avec un volontaire de cette dernière dans la création d'un jardin collectif à travers l'animation de chantiers hebdomadaires ou bi-mensuels de “bricolage et construction en récup” de manière participative avec des jeunes du quartier, qui ont permis la création de structures hors sol. Résultats: Création de modules hors-sols, de mobilier urbain, de structures verticales, ba(n)cs, parcelles de jardinage, cabane, réserves d'eau, composteur, pyramides végétale, etc. Quelques jeunes habitués à utiliser le lieu venait parfois se “divertir” en participants aux constructions mais pas de manière assidue. Le “Jardin de Quentin” tel qu’il a été baptisé, a été inauguré dans l’été 2016. Il a depuis fait l’objet de vandalisme. D’autres chantiers devraient être organisés prochainement pour le relancer.
  • 23. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 22 3) Jessaint Objectifs/contexte : Aout 2016. Encadrement de chantiers d’insertions Emmaüs solidarité pour la végétalisation du square Jessaint, en remplacement d’un membre encadrant d’Emmaüs; et ce pour la transformation du square en jardin partagé. Public : Personnes en insertion, dans le cadre du dispositif Premières heures. Interventions Appui à Emmaüs pour la co construction de jardinière avec leurs usagers au square Jessaint, 3 fois 3 heures par semaine sur 5 semaines Réalisations/résultats : réalisation de nombreux bancs, bacs et meubles en palettes de récupération, végétalisation du toit du conteneur installé sur place. Perspectives: Expérience qui pourrait être renouvelée pour continuer le projet dans le square Jessaint (repris par le formateur d’Emmaüs). Le jardin partagé devrait ouvrir dans l’année 2017. Partenariat mis en place avec Emmaüs solidarité qui pourrait déboucher sur l’encadrement d’un autre chantier d’insertion sur un autre site. 4) Festival d’architecture d’ivry Objectifs/contexte
  • 24. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 23 Dans le cadre du festival d’architecture d’Ivry “La tête dans les étoiles” dans les locaux du centre Jeanne Hachette à Ivry-sur-Seine sur la thématique « Renaudie / Gailhoustet – ville et logement » (mars 2016) porté notamment par le CAUE 94, il a été demandé à Vergers Urbains, Marat des Bois et des habitants du quartier d’initier la reconfiguration d’une friche de manière participative située sur une des terrasses présentes dans l’oeuvre de Renaudie. Interventions 5 ateliers participatifs de construction (menuiserie, mobiliers récup’, plantations…) et 4 ateliers pédagogiques (Fabrication d’un lombricomposteur, Cultures en lasagnes, Introduction à la permaculture, Fabrication de germoirs à graine) se sont déroulés durant 2 semaines afin de permettre la réactivation du jardin public suspendu. Réalisations/résultats : Réalisation de parcelles et création de cheminements, création de mobiliers en palettes de récupération (table, bancs, tabrouets…), mise en place d’une scène sur l’espace du jardin. Création d’une butte de culture en lasagne et plantations fruitières. Habitants, associations locales, CAUE 94, jeunes et moins jeunes se sont emparés des bêches, grelinettes et pelles ou perceuses/visseuses pour y créer un nouveau jardin collectif avec un nouveau visage laissant entrevoir la mise en oeuvre de l’utopie portée par Renaudie à cette époque : qu’architecture, végétal et l’humain interagissent en harmonie. Perspectives Une édition n°2 du festival est en gestation.
  • 25. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 24 D. Création et animation de vergers collectifs et forêts fruitières 1) des Vergers urbains a. Maison du jardinage Objectifs/ contexte Dans le cadre de “Végétalisation Innovante”, projet mené en partenariat pour créer des délimitations dans un jardin pédagogique, en remplacement de buis morts, avec des fruitiers palissés. Interventions Mise en place d’un verger partagé au niveau du jardin potager pédagogique de la Maison du Jardinage (Parc de Bercy, Paris 12). 26 pommiers et poiriers en cordon et palissés en U double ou palmette verrier ont été planté en mars 2016. Un atelier pédagogique de palissage des fruitiers en aout 2016. Une conférence-atelier au programme de l’Agence d’écologie urbaine et relayé par “Main Verte”, avec une 30aine de participant-e-s à propos du fonctionnement des arbres fruitiers en milieu urbain, et comment gérer ses fruitiers. Les plants ont été financé dans le cadre du projet 1000 arbres pour le climat. Résultats Public nombreux pour la participation à nos ateliers grâce au relais sur le programme de l’agence d’écologie urbaine Lieu “vitrine”, permettant de faire connaître Vergers Urbains et servant de support pour des formations. Perspectives Nouvelles interventions sur le verger sous forme d’ateliers pratiques de formation (taille, conférences-ateliers…) Mise en place d’un support de communication explicitant la gestion des arbres fruitiers par Vergers Urbains sur cet espace. b. Verger partagé Fleury- La forêt fruitière Cet espace de 2000m² est situé sur le site de l’aqueduc de la Dhuis et fait partie du square E.Fleury, localisé à proximité de la porte des Lilas. Le square est géré par la DEVE (Délégation aux Espaces Verts de la ville de Paris). Objectifs Revaloriser de manière participative cet espace anciennement inutilisé.
  • 26. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 25 Mettre en œuvre progressivement une forêt comestible (composée de différentes strates et basée sur la complémentarité des plantes) sous forme de verger partagé pour et par les habitants du quartier En faire un lieu d’exposition/pédagogique sur différentes formes de fruitiers Interventions  Plantations fruitières : L’ensemble du verger partagé comprend actuellement différentes formes fruitières : tiges, demi- tiges, gobelets et quenouilles, arbres palissés et des lianes (vignes, kiwi) des baies et petits fruits… qui constituent les strates haute et arbustives de la forêt fruitière. Un chantier de plantation en février 2016 a permis de densifier encore le verger En 2016, l’association a aussi mis en place sur le site une pépinière fruitière à travers 2 chantiers de plantations, dans le cadre de la suite de son projet “1000 arbres pour le climat”. L’un des chantier a été réalisé avec une école du quartier. La pépinière fruitière est constituée de porte-greffe (plus d’une centaine) de différentes espèces et de boutures de petits fruits.  Aménagement du verger, ateliers pratiques et ateliers de quartier L’année 2016 a permis la mise en place d’une “palissade” servant à guider les fruitiers palissés (attachés à cette structure) Une série d’atelier de palissage, taille, de multiplication fruitières et d’entretien du verger se sont déroulées durant l’année : boutures en mars, entretien du verger mai-juin-juillet, taille estivale (taille en vert), palissage août, greffe août, nouvelles plantations de manière participative Cette année, Vergers Urbains a acquis la gestion de la strate herbacée du site (la DEVE a donc cessé de tondre cet espace). Ainsi, l’association s’est attelée à la création d’une strate basse avec des plantes intéressantes pour les fruitiers. Grâce au stage d’une étudiante en horticulture, la forêt fruitière a bénéficié de la mise en place : > d’une prairie fleurie (semée en chantier participatif en avril/mai 2016) > de plantations de plantes complémentaires et compagnes > des buttes de culture en lasagne (technique notamment mobilisée en permaculture) réalisées lors d’un chantier en interne expérimental et d’un stage pratique organisé par Permaculture Itinérante, encadré par Vergers Urbains ateliers quartier : pressage de pomme pour création de jus de pomme frais au verger partagé Fleury. Ce genre d’atelier s’inscrit dans l’idée de faire connaitre le lieu aux habitants. Résultats Des problèmes d’arrosage sont fréquents sur le site (eau coupée en hiver, tuyau court pour l’été). La complexité de l’installation d’arrosage ne facilite pas l’entretien autonome des habitants durant l’été. La mobilisation est encore superficielle : manque de visibilité du lieu et la communication (affiche) dans le quartier est généralement détériorée. Le verger demande une présence moins fréquente qu’un potager, c’est un avantage et un inconvénient vis à vis de la mobilisation. Une participation variable aux événements organisés sur ce site. Les habitants de proximité directe sont encore trop peu nombreux à participer.
  • 27. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 26 Perspectives L’association souhaite s’inscrire au sein du quartier et participe depuis 2016 à la coordination des acteurs du quartier politique de la ville “Le Vau/fougères”. Vergers Urbains a créé des liens et a co-organisé des événements avec d’autres partenaires, notamment “Pépins Production” porteurs d’un projet de pépinière participative dans le quartier nommé “Cabane Fleury”. Poursuite de l’aménagement du verger : parcelles potagères, réserve d’eau, densification de la pépinière, plantes associées, espace de détente. Une demande de subvention a été réalisée pour 2017 au titre de l’intervention en quartier prioritaire, et à une fondation. c. 1000 arbres pour le climat, pépinières collectives Objectif/contexte Dans le cadre de la COP21 et de l’appel à projet “Paris pour le Climat”, l’association a porté le projet "1000 arbres pour le climat". C'est pour enclencher un mouvement plus pérenne que ce projet a été imaginé. Il ne s'agit pas de contribuer à une politique du chiffre, mais de donner des moyens d'action aux parisiens, en développant les ressources (à la fois techniques, spatiales et végétales) leur permettant de rendre leur quartier comestible. Ces 1000 arbres fruitiers permettront de donner naissance à une dizaine de pépinières fruitières dans plusieurs quartiers, où chacun pourra planter, semer, multiplier, greffer les arbres fruitiers... Ces pépinières, gérées de manière collective et accompagnées par l'association Vergers Urbains constitueront des lieux ressources qui permettront à chacun d'influer sur le climat tout en se réappropriant son cadre de vie et son alimentation. Interventions Création de mini pépinières fruitières locales- plantations Certaines plantations ont été effectuées sur des sites dès fin 2015.
  • 28. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 27 Pendant l’hiver 2015/2016, les plantations pour la création de mini pépinières fruitières de quartier sont poursuivies :  3 février Verger Fleury- Forêt Fruitière, Square Emmanuel Fleury, 40 rue Le Vau, 75020 Paris  4 février Pti bol d’herbe et Jardin thionville Le P’tit Bol d’herbe, 6-8 Rue de l’Ourcq,75019 et Jardin Crimée Thionville, 152, rue de Crimée,75019  8 février Jardin Mobile esplanade Nathalie Sarraute, Halle Pajol, face à la Bibliothèque Vaclav Havel 75018 Paris  10 février Commun Jardin, Jardin Rosa Luxembourg, 6 ter rue Riquet, 75018 Paris  Mars : plantations CUBE  20 mars Maison du Jardinage (parc de Bercy 75012)  27 mars Labori, pied d’immeuble Paris-Habitat  greffe Une séance de greffe a été réalisée en août 2016 sur la pépinière du Verger Fleury. Résultats La commande en grande quantité d’arbres fruitiers et la mise en place de pépinières ont permis de mettre à disposition, à bas coûts, des fruitiers pour les porteurs-teuses de projets de végétalisation comestible. Ainsi, Vergers Urbains a pu être plus autonome et a pu moins se préoccuper des commandes et fournitures des végétaux. La gestion de la pépinière a été limitée (hors arrosage), une grande partie des fruitiers ont été mis en jauge durant une année, certains arbres ont souffert de cette situation avec la canicule de l’été. Perspectives Mise en pot fruitiers sur 2017 pour faciliter leur déplacement, plantation à n’importe quelle saison. Greffe programmée pour une nouvelle vague de porte-greffe du Verger Fleury le 15 avril 2017 et aux jardins thionville et Pti bol d’herbe le 7 avril 2017 Continuer de trouver des sites pour créer des pépinières de portes-greffes.
  • 29. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 28 d. Square Bashung – Le Verger de la Goutte d’Or VU continu d’accompagner la Gouute Verte dans la gestion de ce verger, notamment par des tailles d’entretien et de fructification des fruitiers palissés à l’occasion de la rando-taille du mois de février 2017. 2) Des Vergers Extra-Urbains a. Verger de Montgé. Vers la création d'un lieu ressource et conservatoire Vergers Urbains a signé une convention avec l’AEV (Agence Régionale des Espaces Verts) fin 2013 pour gérer un ancien verger redécouvert il y a un an. Ce verger d’environ 80 haute tiges était revenu à un état forestier depuis près de 30 années. Il est situé au sein de la forêt de Montgé en Goële (77) et couvre une superficie de 8000 m2. Nous le remettons en état depuis cet hiver et commençons à replanter des variétés typiques d’île de France. L’enjeu est de faire de ce verger un espace ressource qui permettra d’alimenter les projets plus « urbains » de l’association, notamment grâce à son rôle de pépinière, et de proposer des ateliers plus « champêtres » aux habitants et aux adhérents. Peu de pommes récoltées cette année. VU continue d’effectuer ses séances de tailles annuelles. 1 rdv par saison est organisé. b. Igny Vergers Urbains est membre du projet d’Igny Vallée Comestible.
  • 30. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 29 Objectif : Mise en œuvre d'un parc agricole productif et pédagogique VU anime régulièrement des ateliers pour la remise en état du verger abandonné, pris par un roncier. VU fait partie du Comité scientifique pour l’organisation des Ateliers Régionaux d’Agriculture Urbaine qui auront lieu à Igny, les 30 juin, 1er et 2 juillet c. Saclay Plantation d’un grand verger partagé dans la ville de Saclay avec des habitants. Composé de 6 haute tiges, 8 1/2 tiges, 8 basse tiges, 8 arbustes à petits fruits et 4 noisetiers), porté par un collectif regroupant des habitants et la ville, accompagnés par Vergers Urbains (mobilisation, co- conception, coordination, outils de communication, encadrement du chantier,animation etc.) et le collectif Igny Vallée Comestible. Cf Chapitre précédent. II. sENsIBILIsATIoN / TrANsmIssIoNs A. Interventions dans les établissements scolaires, partenariats éducatifs 1) Eco-école des boutours Vergers Urbains intervient dans l’école maternelle des Boutours à Rosny sous Bois depuis 2014. En 2016, Vergers Urbains a continué ses interventions sur le temps scolaire, en accompagnement des professeurs des écoles, autour du jardin potager sur le toit de l’école. Objectifs : découvrir de manière pratique et théorique les différents cycles de vie du potager et la biodiversité. Programme des ateliers:  Récolte des graines dans le potager puis retour en classe pour expliquer l’intérêt de la graine et la vie d'une plante le 10 Octobre.  Construction d'un lombricomposteur et explication de la vie du sol et du lombric le 21 Novembre. Résultat: nb de classes 7 x enfants 25 nb d’interventions 3 les enfants ont pu prendre connaissance et observer la vie du potager son fonctionnement et ses évolutions.
  • 31. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 30 Perspectives: l’action se poursuivra en 2017 par la mise en place de nouveaux ateliers jusqu’en Juin. 2) Ecoles du quartier La Chapelle Ecoles concernées : Ecole polyvalente Pajol, école maternelle Département, école maternelle Pajol : Mise en place et entretien de potagers scolaires en lien avec le programme scolaire des sciences et vie de la terre. Perspectives: L’association a déposé un dossier pour intervenir dans le cadre des ARE (aménagements des rythmes scolaires) sous l’égide de culture 2+ (association créée par les directeurs des écoles du quartier) 2) Collège Marx Dormoy, mesure de responsabilisation VU intervient dans le cadre des mesures de responsabilisation avec le collège Aimé Césaire, pour accompagner 2 jeunes en 2016 3) Crêche la Chouine Un Jardin pédagogique a été réalisé en Avril 2016, pour l’association l’Araignée Gentil, Composé d’une dizaine de bacs, structures pour plantes grimpantes. Le travail avec l’association a continué par la proposition de végétaliser le square Ornano, avec la création d’hôtel à insecte et nichoirs à oiseaux.
  • 32. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 31 4) Projet tutoré ICP- Jardin des Carmes Vergers Urbains intervient depuis 2015 à l’Institut Catholique de Paris, Paris 6ème pour l’accompagnement des étudiants du Master 2 Politique Environnementale et Management en Développement Durable, pour la mise en place de carrés potagers d'inspiration médiévale. Objectif: allier connaissances théoriques des étudiants avec les ateliers pratiques proposés par Vergers Urbains. Réalisations 2016 – 2017 : - Première rencontre avec les étudiants et présentation de Vergers Urbains le 8 Novembre 2016. - Introduction à la permaculture et à la technique des “lasagnes” le 15 Novembre. - Mise en place de deux nouveaux plessis en lasagnes (préparation du sol en superposant différentes couches de matières brunes et vertes et tressage d’osier pour les encadrements) les 22 et 29 Novembre. - Plantation de plantes entrant dans la composition de l’eau des Carmes le 6 Décembre Résultats: Deux nouveaux plessis en lasagne dans la continuité de ceux réalisés l’an derniers. Les étudiants ont appris et appliqué des techniques de la pratique permaculturelle. Perspectives: L’action continue en 2017 par la
  • 33. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 32 création de nouveaux carrés potager, l’ouverture de nouveaux espaces de jardinage et l’encadrement en osier du jardin. Un événement/atelier fédérateur autour du jardin sera organisé avec la communauté étudiante de l’ICP pour faire connaître le jardin et ainsi mieux gérer son entretien. 5) Lycée Belliard Contexte/objectifs Le lycée Belliard est un lycée hotellier (135 rue Belliard, Paris 18ème). La directrice et les professeurs de l’école souhaitent pouvoir sensibiliser leurs étudiants au cycle des produits qu’ils utilisent en cuisine. Ils souhaitent obtenir le label Eco-Lycée à travers un investissement dans le changement de leurs habitudes (tri…). Cette opération donne l’occasion de décloisonner la formation et faire le lien entre les aliments cuisinés et leur origine en amenant une production au cœur du lycée, sans perdre de vue la convivialité et l’architecture du site. Interventions  Création d’un jardin de convivialité comestible de 24 ba(n)cs dans la cour principale des élèves  Agrémentation de la cours supérieur, de repos, par l’installation de nouveaux arbres fruitiers en bacs hors-sols  Création de terrasse potagères pour la démonstration de la production  Installation d’un rucher (2 ruches) Résultats La cour agrémentée de bancs-bacs a été vite appropriée par les étudiants. Le reste des plantations a été réalisé par le professeur de technologie et la professeure d’art plastique. Le système de goutte à goutte préserve de la tâche laborieuse d’arrosage régulier. Perspectives En 2017, entre mars et fin avril, des ateliers hebdomadaires (10) encadré par Vergers Urbains vont permettre aux élèves et formateurs de démarrer une production de cycle court, en cultivant eux même une part de leurs ingrédients. 3 bacs compost et de nouvelles jardinières vont être installées.
  • 34. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 33 B. Ateliers-Conférence 1) Chantiers formation - Taille, greffe et multiplication fruitière 2016 En dehors des ateliers réguliers réalisés en pied d’immeuble dans les vergers participatifs, nous avons proposés souvent en lien avec des collectifs partenaires, des formations de taille et greffe et multiplication fruitière  Atelier taille des fruitiers à pépins palissés au Jardin du Ruisseau 7518  Atelier taille des à pépins palissés le 26 mars 2016 au Jardin Pouplier, au sein des Murs à Pêche à Montreuil en collaboration avec l’association Le Sens de l’Humus.  Atelier greffe le 27 août sur les porte-greffes plantés dans la pépinière de la forêt fruitière à fleury 75020  Taille aux square Bashung le 22 mars  Multiplication fruitière : 24 et 25 mars 2016 au Jardin Thionville et Pti Bol d’herbe, jardins partenaires du projet “1000 arbres pour le climat”  Maison du jardinage 25/11/16, échanges-formations autour de l’entretien des arbres fruitiers 2) Atelier formation au tressage d’osier  Commun jardin 26 janvier 2016  20è chaise 17 février 2016  Graine Day, Juin 2016,  Saint Ouen, Aout 2016,  Estivales de Permaculture,  ICP, 3) Interventions diverses - Colloques, groupes de travail, conférences, événements etc.)  Vivacités café-outils 8 décembre  La Maison du Jardinage (à deux reprises),  Ferme de paris : conférence sur l’agriculture urbaine, avec Epigénie  Les Estivales de permaculture (Montreuil, Juin 2016)  CAP ou pas CAP  Innov’City : Paris 2040, Ville résiliente,  Ecole d’Architecture de la Villette : Le Bien Commun Politisé, Nouvel Oxymore ?  Les jeunes Ecolos : Séance de formation, sur l’agriculture urbaine,
  • 35. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 34 4) Une mise en lien entre acteurs et présence sur différents événements a. Le Fuc Par ses projets, par les événements et les mouvements au sein desquels l'association s'est engagée, une mise en lien d'acteurs s'est constituée de manière naturelle et informelle. Le projet Vergers Urbains a permis un travail en commun avec vaste réseau de partenaires. Vergers Urbains accueille par ailleurs les réunions mensuelles du groupe thématique d'Alternatiba, Alimentation et Agriculture b. Dans le cadre de Chapelle Comestible 1. Evenements VU participe à l’organisation de Square en fête, à diverses animations de quartier : ● « La bonne tambouille » stand et animations autour des végétaux et de l’agriculture urbaine.les premiers samedi de chaque mois (sauf en août) ● « Street popotte » stand de présentation et d’animations sur l’esplanade Nathalie Sarraute avec les commerçants de l’esplanade 19 juin ● Fête du printemps avec atelier osier (fabrication de nichoirs à oiseaux) sur l’esplanade Nathalie Sarraute. ● Atelier taille de fruitiers avec les adhérents du jardin partagé « la goutte verte » ● Festival du végétal construction d’une butte de culture au jardin partagé « Comm’un jardin » et chantier participatif pour la construction d’un étal en bois pour l’AMAP « H- S-B-C » association partenaire qui fait des distributions hebdomadaire de paniers bio sur l’esplanade Nathalie Sarraute. ● Atelier masques pour les enfants du quartier en partenariat avec le centre social ENS au jardin partagé, tous les mercredi à partir du 25 mai jusqu’au 22 juin (5 séances) pour un défilé de l’esplanade Nathalie Sarraute jusqu’au square Léon le 26 juin dans le cadre de la Fête de la Goutte d’Or. ● A l’occasion de la sortie du livre « Un grand jardin » auteur Gilles Clément et illustrateur Vincent Gravé, organisation de la séance de dédicaces à la bibliothèque Vaclav Havel en partenariat avec la librairie « Le rideau rouge » 26 mai. ● Fête de l’ENS atelier autour du compostage et plantations de fruitiers. ● Journée nationale du jeu en partenariat avec la ludothèque du centre social « course aux escargots » 28 mai. ● Forum des associations du 18ème dans le gymnase sur l’esplanade Nathalie Sarraute 10 septembre. ● « kiosquorama » Festival musical et éco-citoyen au square Paul Robert place Hébert. Stand présentant l’association et atelier repiquage le 17 septembre
  • 36. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 35 ● Fête des jardins le 24 septembre atelier confiture avec les petits fruits du jardin et le 25 septembre atelier teinture végétale. ● Fête des vendanges aide logistique et participation à l’animation de l’association « la rûche des arts » poèmes déclamés ce jour mis en scène dans les parcelles de jardinage, repas auberge espagnole 9 octobre. 2. Ateliers ponctuels : Par exemple avec la Bibliothèque Vaclav Havel, ou lors de divers festival (Graine Day, Saint Ouen, etc., Le Printemps des jardiniers dans le 20ème , Enjardinez vous dans le 11ème , Village du Développement durable dans le 19ème , etc.) 3. Autre : Comité de suivi de l’esplanade Nathalie Sarraute à l’auberge de jeunesse, mise en place du comité d’animation de l’esplanade 16 novembre. etc c. Dans le cadre du quartier des Fougères / Verger de Fleury Démarche/Contexte L’association souhaite s’inscrire au sein du quartier prioritaire Fougères/Le Vau comme acteur en coordination avec d’autres collectifs intervenants pour l’animation et l’amélioration du cadre de vie. Ces deux quartiers forment une bande comprise entre le périphérique et le Boulevard des Maréchaux (nouveau tram T3), qui s’étend de la Porte des Lilas à la Porte de Bagnolet. Ils sont majoritairement résidentiels et comprennent peu de lieux qui favorisent la sociabilité. L’Équipe de Développement Local “ Les Portes du 20ème” contribue largement à rassembler ces acteurs autour d’objectifs fédérateurs. Elle a été moteur pour la constitution d’un collectif de “coordination des acteurs Fougères/Le Vau” qui comprend notamment (liste non exhaustive) : la Maison des Fougères, la Cabane Fleury, Pépins Productions, Khiasma, Vergers Urbains, la Cyclofficine, Extramuros, l’Amicale de locataires Fougères, Ménil’ Musique, Zarts Prod, le Groupe local FCPE 20, le Groupement des parents indépendants, l’AJE-Paris, le Club de prévention Fondation Jeunesse Feu Vert... Vergers Urbains participe depuis 2016 à cette coordination des acteurs du quartier et a notamment participé à la mise en œuvre d’une marche exploratoire ayant pour objectif de repérer des lieux à valoriser et où réaliser de petits projets/actions. Lors de cette marche, nous avons notamment constaté le manque d’animation dans certaines rues, l’aspect très minéral de certaines rues et le besoin des résidents du quartier d'être plus informés des animations et des services existants. Perspectives 2017
  • 37. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 36 Vergers Urbains fait partie du collectif de coordination qui initiera la mise en œuvre d’une “rue pour tou-te-s” en mai 2017 et qui dépose au budget participatif 2017 la proposition d’installation de panneaux d’infos de quartier aux arrêts de tram à proximité de ce quartier populaire. e. Diagnostic territorial et étude de faisabilité en Seine Saint Denis Démarche/Contexte En 2016, Vergers Urbains est intervenu à l’IUT de Bobigny afin d’accompagner des étudiants en carrières sociales pour la mise en place d’un potager sur une des terrasse de l’IUT. Il nous a semblé opportun de continuer dans cette démarche à l’échelle du quartier. Une étude du quartier Pont de Pierre était donc nécessaire ainsi qu’une rencontre avec les différents acteurs du territoire. Objectifs Plusieurs objectifs découlent de ce diagnostic:  Comprendre le fonctionnement de manière globale de la commune de Bobigny (urbain, environnemental, social, économique etc.) et ensuite du quartier Pont de Pierre.  Analyser la composition sociologique des habitants du quartier Pont de Pierre  Etablir une liste d’acteurs locaux aussi bien institutionnels qu’associatifs, les rencontrer et ainsi faire du lien.  Répondre aux problématiques suivantes : o Quelle est la place des habitants dans leur quartier et sur l'espace public ? o Comment se caractérise l’implication des habitants du Pont de Pierre dans les projets de végétalisation ?  Ce diagnostic s’accompagne d’une étude de faisabilité sur l’implantation d’un projet d’agriculture urbaine dans le quartier. Perspectives A l’issu de ce diagnostic et de l’étude de faisabilité nous avons pu établir des partenariats avec différents acteurs locaux dont l’APES. En 2017, Vergers Urbains accompagne les habitants du quartier des 4 chemins à la réalisation d’un projet de jardin en pied d’immeuble. 5) Création de fiches pédagogiques Objectifs: La création des fiches pédagogiques permet d’avoir un support lors des ateliers proposés mais aussi de permettre l’accès à des savoirs pour les personnes suivant les projets. Elles s’organisent en 2 parties : le verger et le potager. L’axe abordé est de placer le verger et le potager dans un milieu urbain et de répondre à ses contraintes tout en respectant la pratique de la permaculture. Réalisations :
  • 38. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 37 Fiches vergers : les strates de la ville comestible, présences arboricoles (en région parisienne), qu'est-ce qu'un arbre, la croissance de l'arbre fruitier, la reproduction végétale, calendrier saisonnier, l'entretien régulier, la plantation, la multiplication, la greffe, la taille, les maladies phytosanitaire etc. Fiches potagers : construction ba(n)c, la vie du sol, végétaliser un pied d’arbre, butte de culture, le cycle de la plante, les plantes médicinales, les associations de plantes, calendrier saisonnier, etc. Perspectives : finalisations des fiches afin de pouvoir les éditer III. FoNCTIoNNEmENT A. Ressources humaines a. Permanents / Principaux intervenants actuels L’association est composée d’un noyau dur d’une vingtaine de personnes, dont 10 membres du Comité Associatif, 7 salarié-e-s, 2 volontaires en services civiques mutualisés. Une soixantaine de bénévoles est par ailleurs régulièrement impliquée dans les activités de l’association.
  • 39. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 38 1. Permanents  Sébastien Goelzer : Urbaniste indépendant, spécialisé en permaculture urbaine, co- fondateur, responsable légal et coordinateur de l’association.  Véra Briole : Salariée co-fondatrice, membre du CA chargée de médiation sociale. Véra intervient depuis près de 11 années dans l’animation de jardins partagés (notamment Ecobox entre 2006 et 2013). Elle est référente du jardin partagé Commun Jardin, des actions menées sur le quartier La Chapelle.  Julie Boissier : Urbaniste, salariée chargée de mobilisation et coordination de projet. Elle est par ailleurs très impliquée dans l’organisation du Festival des Utopies Concrètes et intervient sur l’animation de plusieurs jardins partagés ou collectifs.  Evelyne Gatineau : Salariée co-fondatrice, membre du CA, chargée de conservation et développement du patrimoine végétal. Docteur en histoire de l’art, bénévole à la Banque de graines du Muséum National d’Histoire Naturelle, titulaire d’une capacité de l’Ecole des Plantes de Paris elle poursuit sa formation à l’Ecole des Plantes ( option botanique, plantes et santé). Référente semences, outilthèque et bibliothèque.  Thomas Tran : Salarié, membre du CA, référent technique sur l’arbre fruitier en ville et responsable du développement des pépinières de quartier. Porteur du projet Vergers Itinérants.  Hugo Jalet : Salarié, chargé de co-construction, animation et développement de projet. Diplômé du MNHN / AgroParisTech, (Master EDTS – mention Anthropologie, Environnement et Agricultures). Par ailleurs exploitant agricole et producteur de cidre.  Loelia Marseille : Apprentie, en formation à l’UFA Fenelon. Chargée d’animation et développement social urbain. Référente pieds d’immeubles.  Agathe Firoozabadi : Apprentie en formation à l’AGEPUR, chargée d’animation et gestion des espaces comestibles  Zoé CAI : Volontaire en service civique, mutualisée avec l’association Toits Vivants, Graphiste, référente sur l’identité visuelle de l’association et l’animation du Cube  Lola Nardeli : Volontaire en service civique, mutualisée avec l’association Toits Vivants, Agronome, en charge du projet de ferme urbaine Jean Quarré (le Cube) et de la micro- ferme sur le toit du gymnase Jean Dame. 2. Autre principaux intervenants  Thierry Regnier, co-fondateur de VU, Maitre jardinier, arboriculteur fruitier chargé de cours à l’école du Breuil et responsable du programme Verger dans les écoles pour le service de l’arbre.  Marie Paniez : Membre du CA déléguée au trésor, responsable du community management, outils de communication et développement de projets.  Frédéric Dinh : Membre du bureau de Vergers Urbains, responsable de communication, réseaux, outils collaboratifs et gestion du parc informatique. Particulièrement impliqué dans l’organisation du Festival des Utopies Concrètes.  Jacky Libaud : Jardinier conférencier, membre du CA co-fondateur de Vergers Urbains et Balades aux jardins. Il intervient entre autres sur l’organisation des balades
  • 40. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 39 exploratoires. Met à profit sa connaissance de la biodiversité parisienne (membre du Corif).  Laurence Piltant : Membre du CA, Déléguée à l’administration, par ailleurs animatrice d’ateliers (référente tressage d’osier, plessis)  Mael Lamour : En stage mutualisé avec l’école du compost. Référent Lombricomposts de quartier  Jérome Woytazik : Charpentier, co-fondateur de Vergers Urbains, il intervient en support technique sur les projets de co-construction.  Jean-Marc Orsateli : Co-fondateur du collectif Igny Vallée comestible. Intervient sur le développement des projets de villes et territoires comestible au sud de Paris  Frédérique Bernardet : Concepteur Paysagiste. Co-fondatrice du collectif Igny Vallée comestible.  Johann Laskowski : Paysagiste spécialisé en agro-écologie, fondateur de Epigenie, 3. Service Civique 2016  Giacomo Di Coppo, Architecte  Emilie Sauveur, Paysagiste Deux autres Services civiques vont être recrutés en 2017 4. Stagiaires 2016  Giacomo Di Coppo, Etudiant Architecte : appui technique chantier et conception  Lucie Danguiral, Etudiante Agro, stage en alternance, chargée du Verger de Fleuyry  Julian Renard, Etudiant Agroparistech, chargé du projet Cube,  Emmanuele Pettenela, Etudiant Urbanisme, accompagnement de projet:  Loelia Marseille, Etudiante DUT Carrière Sociale, Chargée de développement social urbain.  Dans le cadre d’un partenariat avec Arfog Lafayette : Dominique Madel Le tutorat des stagiaires et services civiques est effectué par des référents définis au sein de l’association 2 autres stagiaires seront embauchés en 2017. b. Bénévoles et Adhérents Implication importante d'une trentaine de bénévoles. Malgré la présence de permanents, ils continuent de jouer un rôle indispensable menant à la qualité des projets. Certains sont parfois porteurs de projets, avec Vergers Urbains en soutien.
  • 41. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 40 c. Prestataires Intervenants occasionnels venant en renfort de l'équipe des permanents. Ils comprennent des associations partenaires ou personnes en entreprise individuelle ou auto-entrepreneurs. Ils sont parfois porteurs de projet. Les propositions de devis sont validées au préalable par le conseil associatif ou le bureau. d. Formations VU Accompagne les permanents dans leurs projets de formation Salarié AR : stages pour adultes 2015-2016 de l’Ecole du Breuil, modules aménagements des paysages urbains et vergers urbains, en cours de formation VAE Salariée ET : stages pour adultes 2016-2017 de l’Ecole du Breuil, module vergers biologiques, demande en cours VU favorise la diffusion des savoirs et le développement les connaissances des salariés, adhérents et bénévoles en matière d’agriculture urbaine et d’environnement, par l’intervention de prestataires externes professionnels dans leur domaine (structures en osier de jardin, plessage, etc…) e. Gouvernance Gestion au quotidien par les permanents qui assurent les relations avec les partenaires et la mise en œuvre des projets Les décisions sont prises en CA, par consentement et appliquées par les délégués (trésorière, secrétaire, et le coordinateur) Chaque projet a ses référents, membres permanents ou non, de même que certaines taches (communication, technique, lien avec les écoles etc.) Une liste de diffusion email VU-Orga regroupe les membres du CA, et membres permanents B. Communication 1) Réseaux sociaux  Facebook www.facebook.com/ProjetVergersUrbains/: créé en janvier 2015, 3075 personnes aimant notre page (contre 1300 l’année précédente)  Twitter : twitter.com/projetvu, créé en octobre 2015, environ 1020 followers (contre 500 l’année précédente) et plus de 500 tweets  Peuplade : réseau social de proximité !  Instagram, depuis le mois de février. 2) Site internet  villecomestible.org, living-roof.paris, 1000arbrespourleclimat.paris
  • 42. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 41 En moyenne 100 visiteurs par jour (300 000 visiteurs au total)  Flickr, dont certains albums sont vus plus de 2500 fois 3) Autres outils  Affichages dans le quartier la chapelle et les lieux de plantations et d’ateliers, flyers annonçant les ateliers et événements, partenaires locaux relayant l’information à leurs adhérents (EDL, bibliothèque…)  Mailing list et Newsletter créée en 2016. Elle est envoyée 1 à 2 fois par mois et permet de transmettre l’agenda mensuel, les besoins de coups de mains et faire des retours sur l’avancée de certains projets.  Agenda Maison des acteurs du paris durable  Bouge.paris  CAP ou pas CAP
  • 43. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 42
  • 44. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 43 C. Budget Bilan : Rappel recettes 2015 : 120 516 e Recettes 2016 : 161 693 e Dont 23 212 e de subventions Et 40 625 e de transfert de charges (aides à l’emploi) Rappel dépenses 2015 : 94 925 e Dépenses 2016 : 161 693 e Dont 64 032 e salaires et traitements 16 824 e charges sociales 18 627 e charges extérieures
  • 45. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 44 IV. PErsPECTIVEs A. Actions futures 1. Chapelle comestible : Suivi des projets déjà engagés, et accompagnement des projets suivants :  Impasse du Gué  Rond Point de La Chapelle  Le Celtic (93 Rue de la Chapelle), fin Janvier 2016  Bd Ney  Rue de l’Evangile  Gens de Cottin,  Etc. Création d’un nouveau maillon dans le projet Chapelle Comestible : ouverture d’un nouveau lieu avec Bocoloco 2. Accompagnement des Maître d’ouvrage Poursuivre l’accompagnement sur la mise en oeuvre de projets de végétalisation, création de fermes urbaines ou de stratégies “Ville Comestible” Réalisation d’études de faisabilité, ou programmation. 2. Projets de co-construction / préfiguration dans le cadre de collectifs pluridisciplinaire La ville de Paris à lancé en 2016, plusieurs séries d’appels d’offre visant à réunir des collectifs pluridisciplinaires pour des projets de co-construction, expérimentation et préfiguration. Nous sommes retenus sur deux de ces projets, qui démarreront en mars 2017 :  Petite Ceinture, Lot 3, avec OIKOS, Dédale et Stéphanie Butier  Civic Line, avec AAA : aménagement d’une promenade entre Barbès et Stalingrad 3.Végétalisation des espaces publics et collectifs VU continuera à être présent sur diverses terrains, par des projets de végétalisation de l’espace public et appuiera la création de nouveaux collectifs. Prochains chantiers à engager (à minima) :  8 autre dans le 14ème  Entre 5 et 10 autres projets de végétalisation dans le 18ème
  • 46. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 45 4.Implication dans le projet de Tiers Lieu Mobile VU continuera à s’impliquer dans le projet Cube et dans le projet de Tiers Lieu Mobile porté par le Collectif Babylone, dont l’emplacement reste à définir 5. Accompagnement du projet Bocoloco  VU accompagnera la (re)création de l’association Bocoloco pour développer des espaces de rencontre, travail, transformation et cuisine  Ce lieu sera centré sur la thématique de l’agriculture urbaine et l’alimentation et localisé dans le quartier La Chapelle, avec une composante mobile déjà construite (cuisine mobile) 6. Implication dans des actions de sensibilisation, information pédagogique  Créer des événements réguliers, projections, conférences, débats,  Travail avec les écoles dans le cadre des ARE ou avec financement de la ville  Devenir organisme de formation et s’engager dans des formations liées à l’agriculture urbaine et la permaculture, destinés à des professionnels ou le grand public ; mener des ateliers de jardinage 7. Expérimentations VU continuera d’expérimenter, et « boucler la boucle », en intervenant sur les différentes étapes de l’agriculture urbaine, avec une réflexion sur les systèmes alimentaires, en lien avec ses partenaires du collectif Babylone,  Valorisation des déchets en substrat, nouveaux types de supports de culture (ba(n)cs, supports verticaux, composteurs, etc.)  Productions locales (notamment en mode participatif, et intégré)  Valorisation / Transformation (en lien avec Bocoloco)  Distribution (en lien avec Bocoloco)  Consommation (Cuisine associative) 8. Scop Ville Comestible VU et TV relanceront le projet de coopérative qui prendra en charge certains projets de l’association entrant dans le champ concurrentiel (marchés publics, notamment). La quantité de prestations réalisées par l’association risque de la faire changer de catégorie fiscale. Elle permettra par ailleurs de mutualiser des moyens.
  • 47. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 46 B. Développer le travail en réseau et les partenariats VU poursuivra les partenariats déjà développés, et en créera de nouveaux : Ecoles : Ecole du Breuil, établissements scolaires de la Ville de Paris, ICP… S’inscrira dans divers réseaux : Réseau Brin de Paille / permaculture, mouvement des villes en Transition Ile de France, Quartier en Transition, Réseau Colibris, Festival des Utopies Concrètes, AFAUP,... Institutionnels : Direction des Espaces Verts, Ville de Paris, Equipes de Développement Local, bailleurs sociaux, Agence des Espaces Verts (AEV), Paris Region Lab, Natureparif… Jardins partagés : Bois Dormoy, Jardin Baudélire, Jardin du Ruisseau, la Goutte Verte, Les deux Lauriers, 20ème Chaise, ... Acteurs de la végétalisation (comestible) urbaine : Murs à pêche/ Sens de l'Humus, Toits Vivants, Incroyables Comestibles, Guérilla Gardening, Jardizneuf, Association des Cultures hors Sol, Pépins Prod, Urbafood Ou des sujets connexes (Graines de Troc)… Collectif Babylone : Vergers Urbains s'inscrit parmi les fondateurs du collectif Babylone, qui est un écosystème d’acteurs spécialement créé pour imaginer et mettre en œuvre un projet de Tiers Lieu dédié au design d’écosystèmes résilients et à l’agriculture urbaine. Il réunit architectes, urbanistes, designers, paysagistes, juriste, écologues, arboriculteurs, ingénieurs, jardiniers, biologiste, menuisiers, agronomes, permaculteurs, apiculteurs, récupérateurs, animateurs sociaux, développeurs …etc. Objectifs du collectif :  Développer un Tiers Lieu : espace ressource collaboratif dédié au Design et à l’Agriculture urbaine  Mettre en place une matériauthèque et un système de gestion des ressources locales, le Design’ Lab  Créer et animer un Lab’AU (Laboratoire d’Agriculture Urbaine) : espace agricole productif et expérimental, inspiré de la permaculture,  Créer un espace dédié à l’alimentation, associant restauration, transformation et ateliers pédagogiques Le collectif est notamment impliqué dans le projet Urban Common Factory, pour le déploiement du Tiers Lieu Itinérant Il est par ailleurs impliqué sur plusieurs sites de Réinventer Paris, Réinventer la Seine, et Inventons la Métropole VU travaillera en partenariat avec TV pour investir le Toit du Gymnase Jean Dame (Projet Lauréat Parisculteurs)
  • 48. Bilan d'activité 2016. Vergers Urbains 47 C. Communication Cartographie La réalisation d'une cartographie interactive reprenant l’ensemble des projets de VU reste en projet. Celle-ci doit permettre de recenser de manière collaborative les fruitiers implantés dans les espaces publics et collectifs, existants ou en projets, ou les arbres greffables. En s'appuyant sur les plateformes en ligne existantes, et si possible opensource (openstreetmap), ou sur une plateforme de type googlemap afin de favoriser l'interconnexion avec les autres cartographies existantes (guerrilla gardening, incroyables comestibles et seedbomb). Identité graphique Un travail a déjà démarré sur l’identité graphique de l’association Développement, mise à jours des outils de communication : CV, flyer, etc. Création d'un ouvrage sur la Ville Comestible et les communs urbains Poursuivre le travail sur les outils signalétique sur site : points d’appels à moibilisation, information sur nos démarches, sensibilisation, CoNCLusIoN L'association a pu constituer un réseau de partenaire et développer une expertise en végétalisation de l'espace public et création de jardins collectifs et a pu s'appuyer sur les lieux ressource développés en 2014. Les ressources financières se sont diversifiées, entre subventions et prestations de conseil ou réalisations. VU poursuivra les différentes étapes de son développement :  Développement du Tiers Lieu Mobile, qui servira éventuellement de nouveau point d'ancrage  Développement d'espaces d'expérimentation et réflexions / actions pour mettre en œuvre des systèmes alimentaires de quartier  Poursuite de l’accompagnement de projet, actions et structuration, notamment auprès des collectivités, notamment en répondant à des appels à projet type Marchés public.  Renforcement et pérennisation des différents projets amorcés  Diffusion des savoirs et de l'expertise acquise, notamment à travers ouvrages et fiches  Continuer à former un lieu fédérateur pour le quartier la Chapelle sur les questions du jardinage urbain  Accompagner les projets des bénévoles, des stagiaires et des salariés en lien avec l’objet de l’association  Participer à Scop Ville Comestible  Projets de co-construction