SlideShare une entreprise Scribd logo
EPIDÉMIOLOGIE DE LA PUBALGIE 
DANS LE SPORT DE HAUT NIVEAU 
GROIN PAIN EPIDEMIOLOGY 
IN HIGH-PERFORMANCE SPORT 
Prof EKSTRAND J , Dr BAUDOT C , Dr CHALABI H , Dr BLANCHARD S 
1ère JOURNÉE EUROPÉENNE SUR LA PUBALGIE 
BORDEAUX 3 OCTOBRE 2014
EPIDÉMIOLOGIE DE LA PUBALGIE 
DANS LE SPORT DE HAUT NIVEAU 
GROIN PAIN EPIDEMIOLOGY 
IN HIGH-PERFORMANCE SPORT 
Cadre nosologique NON CONSENSUEL
« La confusion des langues » 
GUSTAVE DORÉ, 1865 
PUBALGIE: 
pubic pain, pubalgia, sports hernia, groin disruption… 
≠ 
GROIN PAIN: 
douleur inguinale, path. complexe pelvi-fémoral (Rodineau)…
PUBALGIE 
• OSTEOARTHROPATHIE PUBIENNE 
2
PUBALGIE 
• ENTHESOPATHIE ADDUCTEURS / GRAND DROIT ABDOMEN 
2
PUBALGIE 
• SOUFFRANCE DU CANAL INGUINAL 
2
GROIN PAIN 
• PUBALGIE 
2
GROIN PAIN 
• Lésions musculo-tendineuses aigües du LONG ADDUCTEUR 
2
GROIN PAIN 
• COXOPATHIES: 
- conflit FEMORO-ACETABULAIRE 
- lésions du LIGAMENT ROND 
2
GROIN PAIN 
• ILIO-PSOAS 
• Douleur d’origine LOMBAIRE 
2
GROIN PAIN 
• Lésions des muscles PELVI-TROCHANTERIENS
PUBALGIE GROIN PAIN 
• Références internationales - 
• Focalisé au carrefour pubien 
• Récurrent et /ou chronique 
• Surmenage, sportif +++ 
• Références internationales ++ 
• Plus étendu que « Pubalgie » 
• Lésions chroniques et aigües
Intérêt épidémiologique 
entité « PUBALGIE » 
PUBALGIE 
• Cadre nosologique plus ciblé ( précis ?) 
• Regroupement de 3 pathologies étroitement liées: 
 Topographie
Intérêt épidémiologique 
entité « PUBALGIE » 
PUBALGIE 
• Cadre nosologique mieux défini 
• Regroupement de 3 pathologies étroitement liées: 
 Topographie 
 Anatomie 
continuum 
tendons/aponévroses
Intérêt épidémiologique 
entité « PUBALGIE » 
PUBALGIE 
• Cadre nosologique mieux défini 
• Regroupement de 3 pathologies étroitement liées: 
 Topographie 
 Anatomie 
 Biomécanique
Intérêt épidémiologique 
entité « PUBALGIE » 
PUBALGIE 
• Cadre nosologique mieux défini 
• Regroupement de 3 pathologies étroitement liées: 
 Topographie 
 Anatomie (continuum tendons/aponévroses) 
 Biomécanique 
• Formes associées fréquentes++ (Bouvard 2012): 
 25-85% selon critères cliniques 
 15% selon critères IRM: 
MAIS méconnait SCI 
• Prise en charge globale 
• Chirurgie combinée fréquente
Intérêt épidémiologique 
entité « GROIN PAIN » 
GROIN PAIN 
• Regrouper une cohorte de pathologies variées 
 Valent, Muscles, Ligaments, Tendons J 2012 : 
littérature = 30 à 72 étiologies « hip and groin pain » 
Werner, Br J Sports Med 2009 : 
UEFA , 2001-2008 : 18 diagnostics différents « groin pain » 
• Similitudes cliniques 
• Formes associées fréquentes 
• Critères étio-pathogéniques communs 
-> implications TTT 
• Incidences respectives faibles à modérées (sauf Long Adduc) 
• Incidente globale importante
« GROIN PAIN » 
Lésions aigües Long Adducteur 
GROIN PAIN 
• Incidence élevée -> impact ++ incidence 
globale « groin pain » 
Ekstrand, J Am J Sports Med. 2011 
Hägglund, Am J Sports Med. 2013 
Football niveau Elite 
Blessures musculaires 
= 1/3 du total des blessures 
Rang 1 : IJ (37-42%) 
Rang 2 : adducteurs (23-25%)
« GROIN PAIN » 
Lésions aigües Long Adducteur 
GROIN PAIN 
OM équipe pro 2010-11 2011-12 2012-13 
% % % 
HANCHE: 1,8 2,4 4,5 
arthropathie de hanche 0,9 1,2 
muscles pelvi-trochantériens 1,2 3,0 
muscle psoas-iliaque 1,5 
PUBALGIE: 6,4 3,6 4,5 
ostéoarthropathie pubienne 
enthésopathie adducteurs 2,8 1,2 1,5 
forme pariéto-abdominale 0,9 2,4 1,5 
forme mixte 1,8 0,0 1,5 
lésion aigüe LONG ADDUCTEUR 7,3 8,3 10,6 
rupture 0,9 
lésion myo-aponév ou myo-tendi 6,4 8,3 10,6 
total "GROIN PAIN" 15,6 14,3 19,7 
proportion l° aigües Long Adduc 47,1% 58,3% 53,8%
Variabilité statistique ++ 
Entité nosologique considérée 
PUBALGIE GROIN PAIN
Variabilité statistique ++ 
Définition des cas comptabilisés: 
Critères OBJECTIFS: « groin injury » ; arrêt (UEFA), arrêt > 3j (LNFP) 
• comparabilité 
• Blessures ne nécessitant pas d’arrêt 
• Sous-estime l’incidence 
Critères SUBJECTIFS: « groin pain » = douleur 
• Intérêt des échelles analogiques, scores fonctionnels 
• Comptabilise les lésions autorisant l’activité footballistique mais 
nécessitant soins, imagerie, adaptation charge de travail… 
-> coût humain et matériel ++
GROIN PAIN EPIDEMIOLOGY 
IN HIGH-PERFORMANCE SPORT 
GROIN PAIN 
2-7% des blessures chez les sportifs en général 
(Weber, Rofo 2012 ; Valent, Muscles, Ligaments, Tendons J 2012) 
10% motifs de consultations des centres de médecine du sport 
(Ryan, Br J Sports Med.2014) 
Sports comprenant : frappes, rotations ou changements de direction 
ou accélérations/décélération rapides en courant (ou en patinant) : 
• Falvey, Br J Sports Med 2009 
• Kinchington, ASPETAR Sports Med J 2013 
• Ryan, Br J Sports Med.2014 
• Hölmich, ” Sports Hernia and Athletic 
Pubalgia. Diagnosis and Treatment” 2014
GROIN PAIN EPIDEMIOLOGY 
IN HIGH-PERFORMANCE SPORT 
GROIN PAIN 
Football et hockey sur glace: 
• 5-18% voire 20% selon les études 
• 0.8-1.3 blessures / 1000h (niveau Elite) 
Football: UEFA (Ekstrand J, UEFA Elite club injury study) 
clubs exposure total of injury rate hip/groin injury 
nb hours injuries nb/1000h % nb/1000h 
2001-2008 17 12 à 16 
2012-13 22 140000 892 6,37 14,5 0,89 
2013-14 29 200000 1324 6,62 14,7 0,90
GROIN PAIN EPIDEMIOLOGY 
IN HIGH-PERFORMANCE SPORT 
GROIN PAIN 
Australian rules 
Rugby 
Football gaélique 
-> de l’ordre de 20%
GROIN PAIN EPIDEMIOLOGY 
IN HIGH-PERFORMANCE SPORT 
GROIN PAIN 
Football américain: de l’ordre de 10%
GROIN PAIN EPIDEMIOLOGY 
IN HIGH-PERFORMANCE SPORT 
GROIN PAIN 
Hölmich, Br J Sports Med. 2007 : 207 “groin pain” > 2 mois 
66% footballeurs vs 18% coureurs à pieds 
50 à 70% des footballeurs interrogés déclarent avoir déjà souffert de 
« groin pain » 
Hanna, J Sci Med Sport. 2010 
Karlsson ,J Sports Med Phys Fitness. 2014 
Plus fréquent à haut niveau : 
Hölmich,” Sports Hernia & Athletic Pubalgia. Diagnosis and 
Treatment” 2014 
élite = 0,8-1,3 b./ 1000h vs sub-élite = 0,4-0,8 b./1000h
GROIN PAIN EPIDEMIOLOGY 
IN HIGH-PERFORMANCE SPORT 
GROIN PAIN 
Forte morbidité (durée d’arrêt du sport) : 
• Brooks, Br J Sports Med 2005 : championnat anglais pro rugby 
Rang 1 = lésions du LCA 
Rang 2 =fractures osseuses 
Rang 3 = « groin pain » 
• Werner, Br J Sports Med 2009 : UEFA, saisons 2001-2008: 
Durée moyenne d’absence/« groin injury » = 15 jours 
53% classées modérées à sévère (absence > 1 semaine)
GROIN PAIN EPIDEMIOLOGY 
IN HIGH-PERFORMANCE SPORT 
GROIN PAIN 
Prédominance masculine : Sex ratio = 3 
Paajanen, Arch Orthop Trauma Surg. 2011, 
Karlsson, J Sports Med Phys Fitness. 2014 
Prédominance des lésions des adducteurs : 
ENTHÈSE + MUSCLE = 60% des lésions de « groin pain » 
Hölmich, Br J Sports Med. 2007, Werner, Br J Sports Med 2009 
Caractère récidivant : ATCD groin pain = FR x 2.6 à 7.3 
Ryan, Br J Sports Med.2014 
Formes associées fréquentes : 1/3 des cas 
Hölmich, Br J Sports Med. 2007, Eirale C, J Sci Med Sport. 2014
GROIN PAIN EPIDEMIOLOGY 
IN HIGH-PERFORMANCE SPORT 
GROIN PAIN 
 Hammoud , Arthroscopy. 2012 : 38 arthroscopies pour CONFLIT DE 
HANCHE: 32% ont des ATCDs chirurgicaux de PUBALGIE 
 Economopoulos , Sports Health. 2014 : 43 PUBALGIES opérées: 
86% de critères radiologiques de CONFLIT ANTÉRIEUR 
MAIS cas fréquents = imagerie + avec clinique – 
Silvis, Am J Sports Med. 2011 : 
39 hockeyeurs asymptomatiques 
IRM: 
77% anomalies 
36% enthésopathie, 64% coxopathie
Intérêt des études basées sur des 
scores fonctionnels 
Thorborg , Br J Sports Med. 2011 
Échelle HAGOS = Copenhagen Hip And Groin Outcome Score 
37 questions réparties en 6 sous-échelles de scores indépendantes : 
• Douleur (10 items) 
• Symptômes (7 items) 
• Activité de la vie quotidienne (5 items) 
• Sport et loisirs (8 items) 
• Participation aux activités physiques (2 items) 
• Qualité de vie (5 items) 
Score de 0 à 100 pour chaque échelle : 100 étant le meilleur score et 
0 le plus mauvais
Intérêt des études basées sur des 
scores fonctionnels 
Thorborg , Br J Sports Med. 2014 : 444 joueurs danois (div 1 à 4) 
sans ATCD « hip/groin INJURY » ; 32% déclarent ATCD « groin PAIN » 
Questionnaire HAGOS relatif à la semaine précédente 
Résultats du groupe SANS ATCD : 
• Douleur : 80.1-100 
• Symptômes : 64.3-100 
• Activité de la vie quotidienne : 80.3-100 
• Sport et loisirs : 71.9-100 
• Participation aux activité physiques : 75-100 
• Qualité de vie : 75-100 
Résultats dans le groupe AVEC ATCD : valeurs inférieures 
significativement plus basses dans les 6 sous-échelles
Merci / thank you

Contenu connexe

Tendances

PCL POSTERIOR CRUCIATE LIGAMENT OF KNEE JOINT SPORTS INJURY: HOW TO DEAL WITH...
PCL POSTERIOR CRUCIATE LIGAMENT OF KNEE JOINT SPORTS INJURY: HOW TO DEAL WITH...PCL POSTERIOR CRUCIATE LIGAMENT OF KNEE JOINT SPORTS INJURY: HOW TO DEAL WITH...
PCL POSTERIOR CRUCIATE LIGAMENT OF KNEE JOINT SPORTS INJURY: HOW TO DEAL WITH...
Dr.RAJAT JANGIR Orthopaedic surgeon Jaipur
 
General radiologic measurement of scoliosis 복사본
General radiologic measurement of scoliosis   복사본General radiologic measurement of scoliosis   복사본
General radiologic measurement of scoliosis 복사본
yjcho0429
 
1 perthese diagnosis & classification
1 perthese diagnosis & classification1 perthese diagnosis & classification
1 perthese diagnosis & classification
Anisuddin Bhatti
 
04 fractures du cotyle (1)
04  fractures du cotyle (1)04  fractures du cotyle (1)
04 fractures du cotyle (1)latifahanachi
 
Revision TKR: Why Knee Fails Basic Surgical Principles Dr.Sandeep Agrawal Agr...
Revision TKR: Why Knee Fails Basic Surgical Principles Dr.Sandeep Agrawal Agr...Revision TKR: Why Knee Fails Basic Surgical Principles Dr.Sandeep Agrawal Agr...
Revision TKR: Why Knee Fails Basic Surgical Principles Dr.Sandeep Agrawal Agr...
AGRASEN Fracture Arthritis Hospital, Ganesh Nagar,Gondia,Maharashtra,INDIA
 
11 gonarthrose
11  gonarthrose11  gonarthrose
11 gonarthroseSoulaf Sel
 
Soft Tissue Balancing in Primary Total Knee Arthroplasty
Soft Tissue Balancing in Primary Total Knee ArthroplastySoft Tissue Balancing in Primary Total Knee Arthroplasty
Soft Tissue Balancing in Primary Total Knee Arthroplasty
Ihab El-Desouky
 
Ankle Fractures and Syndesmosis.pptx
Ankle Fractures and Syndesmosis.pptxAnkle Fractures and Syndesmosis.pptx
Ankle Fractures and Syndesmosis.pptx
Kavivarma Raj Rajendran
 
Pfn biomechanics
Pfn biomechanicsPfn biomechanics
Pfn biomechanics
shivlata
 
Pathologie du pied de l’adulte lp 14 06 11
Pathologie du pied de l’adulte lp 14 06 11Pathologie du pied de l’adulte lp 14 06 11
Pathologie du pied de l’adulte lp 14 06 11raymondteyrouz
 
MENISCUS REPAIR I Dr.RAJAT JANGIR JAIPUR
MENISCUS REPAIR  I Dr.RAJAT JANGIR JAIPURMENISCUS REPAIR  I Dr.RAJAT JANGIR JAIPUR
MENISCUS REPAIR I Dr.RAJAT JANGIR JAIPUR
Dr.RAJAT JANGIR Orthopaedic surgeon Jaipur
 
Legg calve-perthes disease
Legg calve-perthes diseaseLegg calve-perthes disease
Legg calve-perthes disease
Dr Rajeev
 
Disappearing bone disease
Disappearing bone diseaseDisappearing bone disease
Disappearing bone disease
PratikDhabalia
 
Patella Instability
Patella InstabilityPatella Instability
Patella Instability
Dr Saseendar MD
 
Imagerie de la gonarthrose
Imagerie de la gonarthroseImagerie de la gonarthrose
Imagerie de la gonarthrosedanielle colin
 
Como tratar a condropatia patelo-femoral ?
Como tratar a condropatia  patelo-femoral ?Como tratar a condropatia  patelo-femoral ?
Como tratar a condropatia patelo-femoral ?
Fernando Farias
 
4.diformitati fr
4.diformitati fr4.diformitati fr
4.diformitati fr
Salah Eddine
 
Le genou de l'enfant et de l'ado sportif
Le genou de l'enfant et de l'ado sportifLe genou de l'enfant et de l'ado sportif
Le genou de l'enfant et de l'ado sportif
ROBERT ELBAUM
 
Généralités fractures, entorses, luxations.ppt
Généralités fractures, entorses, luxations.pptGénéralités fractures, entorses, luxations.ppt
Généralités fractures, entorses, luxations.ppt
BadrAbouAlia
 
Classification & management of legg calve perthes disease
Classification & management of legg calve perthes diseaseClassification & management of legg calve perthes disease
Classification & management of legg calve perthes disease
Sitanshu Barik
 

Tendances (20)

PCL POSTERIOR CRUCIATE LIGAMENT OF KNEE JOINT SPORTS INJURY: HOW TO DEAL WITH...
PCL POSTERIOR CRUCIATE LIGAMENT OF KNEE JOINT SPORTS INJURY: HOW TO DEAL WITH...PCL POSTERIOR CRUCIATE LIGAMENT OF KNEE JOINT SPORTS INJURY: HOW TO DEAL WITH...
PCL POSTERIOR CRUCIATE LIGAMENT OF KNEE JOINT SPORTS INJURY: HOW TO DEAL WITH...
 
General radiologic measurement of scoliosis 복사본
General radiologic measurement of scoliosis   복사본General radiologic measurement of scoliosis   복사본
General radiologic measurement of scoliosis 복사본
 
1 perthese diagnosis & classification
1 perthese diagnosis & classification1 perthese diagnosis & classification
1 perthese diagnosis & classification
 
04 fractures du cotyle (1)
04  fractures du cotyle (1)04  fractures du cotyle (1)
04 fractures du cotyle (1)
 
Revision TKR: Why Knee Fails Basic Surgical Principles Dr.Sandeep Agrawal Agr...
Revision TKR: Why Knee Fails Basic Surgical Principles Dr.Sandeep Agrawal Agr...Revision TKR: Why Knee Fails Basic Surgical Principles Dr.Sandeep Agrawal Agr...
Revision TKR: Why Knee Fails Basic Surgical Principles Dr.Sandeep Agrawal Agr...
 
11 gonarthrose
11  gonarthrose11  gonarthrose
11 gonarthrose
 
Soft Tissue Balancing in Primary Total Knee Arthroplasty
Soft Tissue Balancing in Primary Total Knee ArthroplastySoft Tissue Balancing in Primary Total Knee Arthroplasty
Soft Tissue Balancing in Primary Total Knee Arthroplasty
 
Ankle Fractures and Syndesmosis.pptx
Ankle Fractures and Syndesmosis.pptxAnkle Fractures and Syndesmosis.pptx
Ankle Fractures and Syndesmosis.pptx
 
Pfn biomechanics
Pfn biomechanicsPfn biomechanics
Pfn biomechanics
 
Pathologie du pied de l’adulte lp 14 06 11
Pathologie du pied de l’adulte lp 14 06 11Pathologie du pied de l’adulte lp 14 06 11
Pathologie du pied de l’adulte lp 14 06 11
 
MENISCUS REPAIR I Dr.RAJAT JANGIR JAIPUR
MENISCUS REPAIR  I Dr.RAJAT JANGIR JAIPURMENISCUS REPAIR  I Dr.RAJAT JANGIR JAIPUR
MENISCUS REPAIR I Dr.RAJAT JANGIR JAIPUR
 
Legg calve-perthes disease
Legg calve-perthes diseaseLegg calve-perthes disease
Legg calve-perthes disease
 
Disappearing bone disease
Disappearing bone diseaseDisappearing bone disease
Disappearing bone disease
 
Patella Instability
Patella InstabilityPatella Instability
Patella Instability
 
Imagerie de la gonarthrose
Imagerie de la gonarthroseImagerie de la gonarthrose
Imagerie de la gonarthrose
 
Como tratar a condropatia patelo-femoral ?
Como tratar a condropatia  patelo-femoral ?Como tratar a condropatia  patelo-femoral ?
Como tratar a condropatia patelo-femoral ?
 
4.diformitati fr
4.diformitati fr4.diformitati fr
4.diformitati fr
 
Le genou de l'enfant et de l'ado sportif
Le genou de l'enfant et de l'ado sportifLe genou de l'enfant et de l'ado sportif
Le genou de l'enfant et de l'ado sportif
 
Généralités fractures, entorses, luxations.ppt
Généralités fractures, entorses, luxations.pptGénéralités fractures, entorses, luxations.ppt
Généralités fractures, entorses, luxations.ppt
 
Classification & management of legg calve perthes disease
Classification & management of legg calve perthes diseaseClassification & management of legg calve perthes disease
Classification & management of legg calve perthes disease
 

Similaire à Epidemiologie de la pubalgie - Prof Ekstrand j, Dr Baudot c , Dr Chalabi h, Dr Blanchard s - 1ère journée européenne de la pubalgie - Clinique du sport bordeaux mérignac

NOUVEAUTÉS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ARTHROSE
NOUVEAUTÉS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ARTHROSENOUVEAUTÉS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ARTHROSE
NOUVEAUTÉS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ARTHROSE
Dr Riyadh Essefi
 
JOUR 1 - (02) Epaules (MM. Lefèvre-Colau).pdf
JOUR 1 - (02) Epaules (MM. Lefèvre-Colau).pdfJOUR 1 - (02) Epaules (MM. Lefèvre-Colau).pdf
JOUR 1 - (02) Epaules (MM. Lefèvre-Colau).pdf
DiandraTchadeu
 
Rééducation et orthèses de la main et du poignet du golfeur - Journées des sc...
Rééducation et orthèses de la main et du poignet du golfeur - Journées des sc...Rééducation et orthèses de la main et du poignet du golfeur - Journées des sc...
Rééducation et orthèses de la main et du poignet du golfeur - Journées des sc...
Grégory MESPLIÉ
 
La chirurgie des tendinopathies d’adducteur - Dr Gilles Reboul - 1ère Journée...
La chirurgie des tendinopathies d’adducteur - Dr Gilles Reboul - 1ère Journée...La chirurgie des tendinopathies d’adducteur - Dr Gilles Reboul - 1ère Journée...
La chirurgie des tendinopathies d’adducteur - Dr Gilles Reboul - 1ère Journée...
VitamineB
 
Algies peri-pubiennes
Algies peri-pubiennesAlgies peri-pubiennes
Algies peri-pubiennes
IRMSHN276
 
2017-019
2017-0192017-019
2017-019
joortho972
 
Syndrôme fémoro-patellaire : quelle place pour la biomécanique et quels trait...
Syndrôme fémoro-patellaire : quelle place pour la biomécanique et quels trait...Syndrôme fémoro-patellaire : quelle place pour la biomécanique et quels trait...
Syndrôme fémoro-patellaire : quelle place pour la biomécanique et quels trait...
Clément Potier
 
La prothèse de hanche par voie antérieure mini-invasive
La prothèse de hanche par voie antérieure mini-invasiveLa prothèse de hanche par voie antérieure mini-invasive
La prothèse de hanche par voie antérieure mini-invasive
Didier DHONDT
 
Apport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportif
Apport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportifApport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportif
Apport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportif
IRMSHN276
 
Le rôle du médecin généraliste dans la prise en charge du diabète type II ...
Le rôle du médecin généraliste dans la prise en charge du diabète  type II   ...Le rôle du médecin généraliste dans la prise en charge du diabète  type II   ...
Le rôle du médecin généraliste dans la prise en charge du diabète type II ...
maamrifateh
 
Le role du médecin généraliste dans la prise
Le role du médecin généraliste dans la priseLe role du médecin généraliste dans la prise
Le role du médecin généraliste dans la prise
Fateh Maamri
 
2017-032
2017-0322017-032
2017-032
joortho972
 
10 raisons pour lesquelles il ne faut jamais sous estimer une entorse de la c...
10 raisons pour lesquelles il ne faut jamais sous estimer une entorse de la c...10 raisons pour lesquelles il ne faut jamais sous estimer une entorse de la c...
10 raisons pour lesquelles il ne faut jamais sous estimer une entorse de la c...
Urgencehsj
 
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
IRMSHN276
 
Skk éPaule 2009 Marc
Skk éPaule 2009 MarcSkk éPaule 2009 Marc
Skk éPaule 2009 Marc
Pierre Trudelle
 
Epaule 2009 Marc
Epaule 2009 MarcEpaule 2009 Marc
Epaule 2009 Marc
Pierre Trudelle
 
Arthrose du genou et prothese de genou
Arthrose du genou et prothese de genouArthrose du genou et prothese de genou
Arthrose du genou et prothese de genou
sailhan
 
Semelles et polyarthrite rhumatoïde
Semelles et polyarthrite rhumatoïdeSemelles et polyarthrite rhumatoïde
Semelles et polyarthrite rhumatoïde
Clément Potier
 
Prothese de genou plannification ichg
Prothese de genou plannification ichgProthese de genou plannification ichg
Prothese de genou plannification ichg
sailhan
 
Entorses chevilles 2014
Entorses chevilles 2014Entorses chevilles 2014
Entorses chevilles 2014
Urgencehsj
 

Similaire à Epidemiologie de la pubalgie - Prof Ekstrand j, Dr Baudot c , Dr Chalabi h, Dr Blanchard s - 1ère journée européenne de la pubalgie - Clinique du sport bordeaux mérignac (20)

NOUVEAUTÉS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ARTHROSE
NOUVEAUTÉS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ARTHROSENOUVEAUTÉS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ARTHROSE
NOUVEAUTÉS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ARTHROSE
 
JOUR 1 - (02) Epaules (MM. Lefèvre-Colau).pdf
JOUR 1 - (02) Epaules (MM. Lefèvre-Colau).pdfJOUR 1 - (02) Epaules (MM. Lefèvre-Colau).pdf
JOUR 1 - (02) Epaules (MM. Lefèvre-Colau).pdf
 
Rééducation et orthèses de la main et du poignet du golfeur - Journées des sc...
Rééducation et orthèses de la main et du poignet du golfeur - Journées des sc...Rééducation et orthèses de la main et du poignet du golfeur - Journées des sc...
Rééducation et orthèses de la main et du poignet du golfeur - Journées des sc...
 
La chirurgie des tendinopathies d’adducteur - Dr Gilles Reboul - 1ère Journée...
La chirurgie des tendinopathies d’adducteur - Dr Gilles Reboul - 1ère Journée...La chirurgie des tendinopathies d’adducteur - Dr Gilles Reboul - 1ère Journée...
La chirurgie des tendinopathies d’adducteur - Dr Gilles Reboul - 1ère Journée...
 
Algies peri-pubiennes
Algies peri-pubiennesAlgies peri-pubiennes
Algies peri-pubiennes
 
2017-019
2017-0192017-019
2017-019
 
Syndrôme fémoro-patellaire : quelle place pour la biomécanique et quels trait...
Syndrôme fémoro-patellaire : quelle place pour la biomécanique et quels trait...Syndrôme fémoro-patellaire : quelle place pour la biomécanique et quels trait...
Syndrôme fémoro-patellaire : quelle place pour la biomécanique et quels trait...
 
La prothèse de hanche par voie antérieure mini-invasive
La prothèse de hanche par voie antérieure mini-invasiveLa prothèse de hanche par voie antérieure mini-invasive
La prothèse de hanche par voie antérieure mini-invasive
 
Apport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportif
Apport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportifApport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportif
Apport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportif
 
Le rôle du médecin généraliste dans la prise en charge du diabète type II ...
Le rôle du médecin généraliste dans la prise en charge du diabète  type II   ...Le rôle du médecin généraliste dans la prise en charge du diabète  type II   ...
Le rôle du médecin généraliste dans la prise en charge du diabète type II ...
 
Le role du médecin généraliste dans la prise
Le role du médecin généraliste dans la priseLe role du médecin généraliste dans la prise
Le role du médecin généraliste dans la prise
 
2017-032
2017-0322017-032
2017-032
 
10 raisons pour lesquelles il ne faut jamais sous estimer une entorse de la c...
10 raisons pour lesquelles il ne faut jamais sous estimer une entorse de la c...10 raisons pour lesquelles il ne faut jamais sous estimer une entorse de la c...
10 raisons pour lesquelles il ne faut jamais sous estimer une entorse de la c...
 
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
 
Skk éPaule 2009 Marc
Skk éPaule 2009 MarcSkk éPaule 2009 Marc
Skk éPaule 2009 Marc
 
Epaule 2009 Marc
Epaule 2009 MarcEpaule 2009 Marc
Epaule 2009 Marc
 
Arthrose du genou et prothese de genou
Arthrose du genou et prothese de genouArthrose du genou et prothese de genou
Arthrose du genou et prothese de genou
 
Semelles et polyarthrite rhumatoïde
Semelles et polyarthrite rhumatoïdeSemelles et polyarthrite rhumatoïde
Semelles et polyarthrite rhumatoïde
 
Prothese de genou plannification ichg
Prothese de genou plannification ichgProthese de genou plannification ichg
Prothese de genou plannification ichg
 
Entorses chevilles 2014
Entorses chevilles 2014Entorses chevilles 2014
Entorses chevilles 2014
 

Dernier

La refonte du système national de santé Maroc
La refonte du système national de santé MarocLa refonte du système national de santé Maroc
La refonte du système national de santé Maroc
Adil NADAM
 
Baromètre Donner des ELLES à la santé Janssen
Baromètre Donner des ELLES à la santé JanssenBaromètre Donner des ELLES à la santé Janssen
Baromètre Donner des ELLES à la santé Janssen
Ipsos France
 
Analyse comparative des pratiques ethnobotaniques
Analyse comparative des pratiques ethnobotaniquesAnalyse comparative des pratiques ethnobotaniques
Analyse comparative des pratiques ethnobotaniques
YousriMokaddem1
 
LIPIDES ET FONCTION METABOLIQUE DANS LA CELLULE.pdf
LIPIDES ET FONCTION METABOLIQUE DANS LA CELLULE.pdfLIPIDES ET FONCTION METABOLIQUE DANS LA CELLULE.pdf
LIPIDES ET FONCTION METABOLIQUE DANS LA CELLULE.pdf
OuattaraBamory3
 
6. Supervision technique de la campagne.pptx
6. Supervision technique de la campagne.pptx6. Supervision technique de la campagne.pptx
6. Supervision technique de la campagne.pptx
abdelhabibadamou
 
28.04.Fracture_2_Os_Avant-bras.pdf fracture des deux os de l'avant bras
28.04.Fracture_2_Os_Avant-bras.pdf fracture des deux os de l'avant bras28.04.Fracture_2_Os_Avant-bras.pdf fracture des deux os de l'avant bras
28.04.Fracture_2_Os_Avant-bras.pdf fracture des deux os de l'avant bras
islambouchiba9
 
LES TROUBLES DE LA MICTION ETANOMALIES DE LA diurese 2024 Sémio L3.pptx
LES TROUBLES DE LA MICTION ETANOMALIES DE LA diurese 2024 Sémio L3.pptxLES TROUBLES DE LA MICTION ETANOMALIES DE LA diurese 2024 Sémio L3.pptx
LES TROUBLES DE LA MICTION ETANOMALIES DE LA diurese 2024 Sémio L3.pptx
EldadAttoh
 

Dernier (7)

La refonte du système national de santé Maroc
La refonte du système national de santé MarocLa refonte du système national de santé Maroc
La refonte du système national de santé Maroc
 
Baromètre Donner des ELLES à la santé Janssen
Baromètre Donner des ELLES à la santé JanssenBaromètre Donner des ELLES à la santé Janssen
Baromètre Donner des ELLES à la santé Janssen
 
Analyse comparative des pratiques ethnobotaniques
Analyse comparative des pratiques ethnobotaniquesAnalyse comparative des pratiques ethnobotaniques
Analyse comparative des pratiques ethnobotaniques
 
LIPIDES ET FONCTION METABOLIQUE DANS LA CELLULE.pdf
LIPIDES ET FONCTION METABOLIQUE DANS LA CELLULE.pdfLIPIDES ET FONCTION METABOLIQUE DANS LA CELLULE.pdf
LIPIDES ET FONCTION METABOLIQUE DANS LA CELLULE.pdf
 
6. Supervision technique de la campagne.pptx
6. Supervision technique de la campagne.pptx6. Supervision technique de la campagne.pptx
6. Supervision technique de la campagne.pptx
 
28.04.Fracture_2_Os_Avant-bras.pdf fracture des deux os de l'avant bras
28.04.Fracture_2_Os_Avant-bras.pdf fracture des deux os de l'avant bras28.04.Fracture_2_Os_Avant-bras.pdf fracture des deux os de l'avant bras
28.04.Fracture_2_Os_Avant-bras.pdf fracture des deux os de l'avant bras
 
LES TROUBLES DE LA MICTION ETANOMALIES DE LA diurese 2024 Sémio L3.pptx
LES TROUBLES DE LA MICTION ETANOMALIES DE LA diurese 2024 Sémio L3.pptxLES TROUBLES DE LA MICTION ETANOMALIES DE LA diurese 2024 Sémio L3.pptx
LES TROUBLES DE LA MICTION ETANOMALIES DE LA diurese 2024 Sémio L3.pptx
 

Epidemiologie de la pubalgie - Prof Ekstrand j, Dr Baudot c , Dr Chalabi h, Dr Blanchard s - 1ère journée européenne de la pubalgie - Clinique du sport bordeaux mérignac

  • 1. EPIDÉMIOLOGIE DE LA PUBALGIE DANS LE SPORT DE HAUT NIVEAU GROIN PAIN EPIDEMIOLOGY IN HIGH-PERFORMANCE SPORT Prof EKSTRAND J , Dr BAUDOT C , Dr CHALABI H , Dr BLANCHARD S 1ère JOURNÉE EUROPÉENNE SUR LA PUBALGIE BORDEAUX 3 OCTOBRE 2014
  • 2. EPIDÉMIOLOGIE DE LA PUBALGIE DANS LE SPORT DE HAUT NIVEAU GROIN PAIN EPIDEMIOLOGY IN HIGH-PERFORMANCE SPORT Cadre nosologique NON CONSENSUEL
  • 3. « La confusion des langues » GUSTAVE DORÉ, 1865 PUBALGIE: pubic pain, pubalgia, sports hernia, groin disruption… ≠ GROIN PAIN: douleur inguinale, path. complexe pelvi-fémoral (Rodineau)…
  • 5. PUBALGIE • ENTHESOPATHIE ADDUCTEURS / GRAND DROIT ABDOMEN 2
  • 6. PUBALGIE • SOUFFRANCE DU CANAL INGUINAL 2
  • 7. GROIN PAIN • PUBALGIE 2
  • 8. GROIN PAIN • Lésions musculo-tendineuses aigües du LONG ADDUCTEUR 2
  • 9. GROIN PAIN • COXOPATHIES: - conflit FEMORO-ACETABULAIRE - lésions du LIGAMENT ROND 2
  • 10. GROIN PAIN • ILIO-PSOAS • Douleur d’origine LOMBAIRE 2
  • 11. GROIN PAIN • Lésions des muscles PELVI-TROCHANTERIENS
  • 12. PUBALGIE GROIN PAIN • Références internationales - • Focalisé au carrefour pubien • Récurrent et /ou chronique • Surmenage, sportif +++ • Références internationales ++ • Plus étendu que « Pubalgie » • Lésions chroniques et aigües
  • 13. Intérêt épidémiologique entité « PUBALGIE » PUBALGIE • Cadre nosologique plus ciblé ( précis ?) • Regroupement de 3 pathologies étroitement liées:  Topographie
  • 14. Intérêt épidémiologique entité « PUBALGIE » PUBALGIE • Cadre nosologique mieux défini • Regroupement de 3 pathologies étroitement liées:  Topographie  Anatomie continuum tendons/aponévroses
  • 15. Intérêt épidémiologique entité « PUBALGIE » PUBALGIE • Cadre nosologique mieux défini • Regroupement de 3 pathologies étroitement liées:  Topographie  Anatomie  Biomécanique
  • 16. Intérêt épidémiologique entité « PUBALGIE » PUBALGIE • Cadre nosologique mieux défini • Regroupement de 3 pathologies étroitement liées:  Topographie  Anatomie (continuum tendons/aponévroses)  Biomécanique • Formes associées fréquentes++ (Bouvard 2012):  25-85% selon critères cliniques  15% selon critères IRM: MAIS méconnait SCI • Prise en charge globale • Chirurgie combinée fréquente
  • 17. Intérêt épidémiologique entité « GROIN PAIN » GROIN PAIN • Regrouper une cohorte de pathologies variées  Valent, Muscles, Ligaments, Tendons J 2012 : littérature = 30 à 72 étiologies « hip and groin pain » Werner, Br J Sports Med 2009 : UEFA , 2001-2008 : 18 diagnostics différents « groin pain » • Similitudes cliniques • Formes associées fréquentes • Critères étio-pathogéniques communs -> implications TTT • Incidences respectives faibles à modérées (sauf Long Adduc) • Incidente globale importante
  • 18. « GROIN PAIN » Lésions aigües Long Adducteur GROIN PAIN • Incidence élevée -> impact ++ incidence globale « groin pain » Ekstrand, J Am J Sports Med. 2011 Hägglund, Am J Sports Med. 2013 Football niveau Elite Blessures musculaires = 1/3 du total des blessures Rang 1 : IJ (37-42%) Rang 2 : adducteurs (23-25%)
  • 19. « GROIN PAIN » Lésions aigües Long Adducteur GROIN PAIN OM équipe pro 2010-11 2011-12 2012-13 % % % HANCHE: 1,8 2,4 4,5 arthropathie de hanche 0,9 1,2 muscles pelvi-trochantériens 1,2 3,0 muscle psoas-iliaque 1,5 PUBALGIE: 6,4 3,6 4,5 ostéoarthropathie pubienne enthésopathie adducteurs 2,8 1,2 1,5 forme pariéto-abdominale 0,9 2,4 1,5 forme mixte 1,8 0,0 1,5 lésion aigüe LONG ADDUCTEUR 7,3 8,3 10,6 rupture 0,9 lésion myo-aponév ou myo-tendi 6,4 8,3 10,6 total "GROIN PAIN" 15,6 14,3 19,7 proportion l° aigües Long Adduc 47,1% 58,3% 53,8%
  • 20. Variabilité statistique ++ Entité nosologique considérée PUBALGIE GROIN PAIN
  • 21. Variabilité statistique ++ Définition des cas comptabilisés: Critères OBJECTIFS: « groin injury » ; arrêt (UEFA), arrêt > 3j (LNFP) • comparabilité • Blessures ne nécessitant pas d’arrêt • Sous-estime l’incidence Critères SUBJECTIFS: « groin pain » = douleur • Intérêt des échelles analogiques, scores fonctionnels • Comptabilise les lésions autorisant l’activité footballistique mais nécessitant soins, imagerie, adaptation charge de travail… -> coût humain et matériel ++
  • 22. GROIN PAIN EPIDEMIOLOGY IN HIGH-PERFORMANCE SPORT GROIN PAIN 2-7% des blessures chez les sportifs en général (Weber, Rofo 2012 ; Valent, Muscles, Ligaments, Tendons J 2012) 10% motifs de consultations des centres de médecine du sport (Ryan, Br J Sports Med.2014) Sports comprenant : frappes, rotations ou changements de direction ou accélérations/décélération rapides en courant (ou en patinant) : • Falvey, Br J Sports Med 2009 • Kinchington, ASPETAR Sports Med J 2013 • Ryan, Br J Sports Med.2014 • Hölmich, ” Sports Hernia and Athletic Pubalgia. Diagnosis and Treatment” 2014
  • 23. GROIN PAIN EPIDEMIOLOGY IN HIGH-PERFORMANCE SPORT GROIN PAIN Football et hockey sur glace: • 5-18% voire 20% selon les études • 0.8-1.3 blessures / 1000h (niveau Elite) Football: UEFA (Ekstrand J, UEFA Elite club injury study) clubs exposure total of injury rate hip/groin injury nb hours injuries nb/1000h % nb/1000h 2001-2008 17 12 à 16 2012-13 22 140000 892 6,37 14,5 0,89 2013-14 29 200000 1324 6,62 14,7 0,90
  • 24. GROIN PAIN EPIDEMIOLOGY IN HIGH-PERFORMANCE SPORT GROIN PAIN Australian rules Rugby Football gaélique -> de l’ordre de 20%
  • 25. GROIN PAIN EPIDEMIOLOGY IN HIGH-PERFORMANCE SPORT GROIN PAIN Football américain: de l’ordre de 10%
  • 26. GROIN PAIN EPIDEMIOLOGY IN HIGH-PERFORMANCE SPORT GROIN PAIN Hölmich, Br J Sports Med. 2007 : 207 “groin pain” > 2 mois 66% footballeurs vs 18% coureurs à pieds 50 à 70% des footballeurs interrogés déclarent avoir déjà souffert de « groin pain » Hanna, J Sci Med Sport. 2010 Karlsson ,J Sports Med Phys Fitness. 2014 Plus fréquent à haut niveau : Hölmich,” Sports Hernia & Athletic Pubalgia. Diagnosis and Treatment” 2014 élite = 0,8-1,3 b./ 1000h vs sub-élite = 0,4-0,8 b./1000h
  • 27. GROIN PAIN EPIDEMIOLOGY IN HIGH-PERFORMANCE SPORT GROIN PAIN Forte morbidité (durée d’arrêt du sport) : • Brooks, Br J Sports Med 2005 : championnat anglais pro rugby Rang 1 = lésions du LCA Rang 2 =fractures osseuses Rang 3 = « groin pain » • Werner, Br J Sports Med 2009 : UEFA, saisons 2001-2008: Durée moyenne d’absence/« groin injury » = 15 jours 53% classées modérées à sévère (absence > 1 semaine)
  • 28. GROIN PAIN EPIDEMIOLOGY IN HIGH-PERFORMANCE SPORT GROIN PAIN Prédominance masculine : Sex ratio = 3 Paajanen, Arch Orthop Trauma Surg. 2011, Karlsson, J Sports Med Phys Fitness. 2014 Prédominance des lésions des adducteurs : ENTHÈSE + MUSCLE = 60% des lésions de « groin pain » Hölmich, Br J Sports Med. 2007, Werner, Br J Sports Med 2009 Caractère récidivant : ATCD groin pain = FR x 2.6 à 7.3 Ryan, Br J Sports Med.2014 Formes associées fréquentes : 1/3 des cas Hölmich, Br J Sports Med. 2007, Eirale C, J Sci Med Sport. 2014
  • 29. GROIN PAIN EPIDEMIOLOGY IN HIGH-PERFORMANCE SPORT GROIN PAIN  Hammoud , Arthroscopy. 2012 : 38 arthroscopies pour CONFLIT DE HANCHE: 32% ont des ATCDs chirurgicaux de PUBALGIE  Economopoulos , Sports Health. 2014 : 43 PUBALGIES opérées: 86% de critères radiologiques de CONFLIT ANTÉRIEUR MAIS cas fréquents = imagerie + avec clinique – Silvis, Am J Sports Med. 2011 : 39 hockeyeurs asymptomatiques IRM: 77% anomalies 36% enthésopathie, 64% coxopathie
  • 30. Intérêt des études basées sur des scores fonctionnels Thorborg , Br J Sports Med. 2011 Échelle HAGOS = Copenhagen Hip And Groin Outcome Score 37 questions réparties en 6 sous-échelles de scores indépendantes : • Douleur (10 items) • Symptômes (7 items) • Activité de la vie quotidienne (5 items) • Sport et loisirs (8 items) • Participation aux activités physiques (2 items) • Qualité de vie (5 items) Score de 0 à 100 pour chaque échelle : 100 étant le meilleur score et 0 le plus mauvais
  • 31. Intérêt des études basées sur des scores fonctionnels Thorborg , Br J Sports Med. 2014 : 444 joueurs danois (div 1 à 4) sans ATCD « hip/groin INJURY » ; 32% déclarent ATCD « groin PAIN » Questionnaire HAGOS relatif à la semaine précédente Résultats du groupe SANS ATCD : • Douleur : 80.1-100 • Symptômes : 64.3-100 • Activité de la vie quotidienne : 80.3-100 • Sport et loisirs : 71.9-100 • Participation aux activité physiques : 75-100 • Qualité de vie : 75-100 Résultats dans le groupe AVEC ATCD : valeurs inférieures significativement plus basses dans les 6 sous-échelles