SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  37
Télécharger pour lire hors ligne
Rapport
GUIDE UTILISATEUR
Observatoire des données sociales et de l’emploi – CDG31
Karine DUVAL
Tél : 05.81.91.93.69
Mél : observatoire@cdg31.fr
Rapport annuel sur la situation générale de la santé, de la
sécurité et des conditions de travail
RASSCT – Données 2014
Ce guide va vous permettre de télécharger le questionnaire de l’étude (fichier Excel),
de saisir vos données, les contrôler et de les renvoyer au Centre de Gestion.
Afin de vous faciliter la saisie des informations, il est fortement conseillé de prendre
connaissance de ce guide.
SOMMAIRE
I. INTRODUCTION ............................................................................................................................1
II. COMMENT TÉLÉCHARGER, ENREGISTRER ET RENOMMER VOTRE FICHIER ?....................................2
III. COMMENT RÉCUPÉRER VOS DONNÉES DES ANNÉES PRÉCÉDENTES ? .............................................3
IV. QUELQUES PRÉCISIONS MÉTHODOLOGIQUES................................................................................3
IV.1 Les structures concernées par l’étude ................................................................................................... 3
IV.2 Les définitions des événements observés.............................................................................................. 3
IV.3 La période de survenance des événements........................................................................................... 4
IV.4 Les définitions des indicateurs............................................................................................................... 5
IV.5 Comment calculer le nombre total d’heures payées pour l’ensemble des agents ?............................. 6
V. COMMENT RENSEIGNER VOTRE FICHIER ?.....................................................................................7
Onglet « Titre ».............................................................................................................................................. 7
Onglet « Sommaire »..................................................................................................................................... 7
Onglet « Présentation de la collectivité » ..................................................................................................... 9
Onglet « Effectifs » ...................................................................................................................................... 11
Onglet « Généralités »................................................................................................................................. 13
Onglet « Bilan des actions réalisées » ........................................................................................................ 14
Onglet « Bilan des actions et mesures »..................................................................................................... 16
Pour l’ensemble des onglets « Filières », « Tranche d’âge », « Type d’activité », « Nature des lésions »,
« Siège des lésions et « Eléments matériels »............................................................................................. 17
Onglet « Filières»........................................................................................................................................ 17
Onglet « Type d’activité»............................................................................................................................ 17
Onglet « Nature des lésions »..................................................................................................................... 17
Onglet « Siège des lésions » ....................................................................................................................... 17
VI. LES NOUVEAUTÉS DE LA COLLECTE 2014...................................................................................... 18
VI.1 Un onglet « aide » ................................................................................................................................ 18
VI.2 Un onglet sur les maladies professionnelles par type d’activités........................................................ 18
VI.3 Un onglet sur les risques psychosociaux.............................................................................................. 18
VII. COMMENT VÉRIFIER VOS DONNÉES ? ......................................................................................... 20
VII.1 Le nombre total d’agents ou le nombre total d’arrêt (plusieurs onglets sont concernés)................ 20
VII.2 Le Comité Technique (onglet « présentation de la collectivité ») ..................................................... 23
VII.3 Le nombre total d’heures payées (onglet « présentation de la collectivité »).................................. 23
VII.4 L’intercommunalité de rattachement (onglet « présentation de la collectivité) .............................. 24
VII.5 Le numéro SIRET ................................................................................................................................ 24
VII.6 L’Onglet « Vérification »..................................................................................................................... 24
VIII. COMMENT TRANSMETTRE VOTRE FICHIER AU CDG ?................................................................... 25
ANNEXE TECHNIQUE ............................................................................................................................ 26
A. Procédure sous CIRIL ........................................................................................................................... 26
B. Procédure sous Magnolia.................................................................................................................... 26
C. Procédure sous CIVITAS....................................................................................................................... 27
ANNEXE RÉGLEMENTAIRE .................................................................................................................... 33
1
I. INTRODUCTION
En vertu de l’article 49 du décret n° 85-603 du 10 juin 1985 modifié par le décret n° 2012-170 du 3 février
2012, relatif à l’hygiène et à la sécurité du travail ainsi qu’à la médecine professionnelle et préventive dans
la Fonction Publique Territoriale, un rapport faisant le bilan de la santé, la sécurité et des conditions de
travail doit être établi chaque année par l’ensemble des collectivités territoriales et des établissements
publics locaux ayant au moins un agent.
Les dispositions du chapitre dont relève l’obligation d’établir ce rapport, concernent le comité d'hygiène, de
sécurité et des conditions de travail (CHSCT) ou le comité technique lorsqu'il exerce les missions du comité
d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail.
Comme le prévoit le décret, un exemplaire de ce rapport doit être transmis au centre de gestion.
Ainsi un rapport de synthèse final, regroupant les Rapports Annuels de la Situation générale de la Santé,
de la Sécurité et des Conditions de Travail (RASSCT) pour l’année 2014, déclarés par l’ensemble des
collectivités ou établissements publics du département par l’intermédiaire du fichier joint, sera établi par
le Centre de Gestion de la Haute-Garonne, qui le transmettra ensuite au Conseil Supérieur de la Fonction
Publique Territoriale.
Un outil d’aide à la décision
Au-delà de l’obligation réglementaire, les Centres de Gestion ont souhaité créer un outil informatique de
collecte des données, qui soit un véritable outil de gestion des Ressources Humaines. La démarche est
importante à la fois pour les collectivités et le centre de gestion, car les informations renseignées dans
cette étude permettront :
- Pour votre structure :
o De vous apporter des informations statistiques nécessaires pour adapter vos plans d’action et
orienter vos actions de prévention (actions de formation, de sensibilisation et autres actions
de prévention ciblés) pour améliorer la santé et la sécurité de votre personnel.
o D’observer l’évolution de votre accidentologie dans le temps.
o De renforcer le dialogue social dans votre structure.
o De répondre à votre obligation réglementaire.
- Pour le Centre de Gestion :
o D’informer les collectivités et établissements de son territoire sur les éléments relatifs à
l’évolution des risques professionnels (éléments sur l’absentéisme liés aux maladies
professionnelles et accidents de service et de trajet, éléments d’analyse des accidents de
service (siège des lésions, gravité des blessures…) et permettre ainsi, à chaque collectivité de
bénéficier d’éléments de comparaison.
o De permettre au Service prévention et conditions de travail du CDG31, à travers cette
obligation réglementaire, d’accompagner au mieux les collectivités et établissements
adhérents à la mission de médecine de prévention, dans leur démarche de prévention des
risques professionnels dans un objectif de diminution de la sinistralité. Les éléments contenus
dans ce rapport permettront également d’identifier les actions prioritaires à mettre en place
annuellement avec le médecin de prévention.
2
Un outil informatique à votre disposition
Un questionnaire au format Excel facile d’accès et incluant des graphiques vous est proposé afin d’éditer
directement vos Rapports Annuels de la situation générale de la Santé, de la Sécurité et des Conditions
de Travail.
Le document est verrouillé pour permettre un traitement informatique des données. Il n’est pas possible
de rajouter ou de supprimer des lignes, sauf au niveau de l’onglet « Détail actions et mesures ».
En cas d’information manquante, il convient de vous rapprocher de l’observatoire des données sociales et
de l’emploi du CDG31 (soit par mail à l’adresse suivante : observatoire@cdg31.fr soit par téléphone au
05.81.91.93.69).
Afin de vous permettre de compléter au mieux ce document, vous trouverez ci-après quelques indications
et conseils. Par ailleurs, les services du Centre de Gestion de la Haute-Garonne se tiennent à votre
disposition pour vous accompagner dans cette démarche.
II. COMMENT TÉLÉCHARGER, ENREGISTRER ET RENOMMER VOTRE FICHIER ?
Pour accéder au rapport à renseigner, il suffit de cliquer sur le lien présent dans le mél qui vous a été
envoyé ou de vous rendre sur le site internet du CDG31 (www.cdg31.fr dans la rubrique Le CDG31 –
Observatoire (bloc document de couleur turquoise)).
Le fichier Excel de saisie est à enregistrer sur l’ordinateur de l’agent en charge de l’enquête, et à
renommer sur la forme : « RASSCT2014_Type de collectivité + Nom de votre collectivité.xls » :
Exemples :
- Pour une mairie, ex : RASSCT2014_MAIRIE D’AGASSAC.xls
- Pour un CCAS, ex : RASSCT2014_CCAS DE MONDONVILLE.xls
- Pour une communauté de communes, ex : RASSCT2014 _CC DU VOLVESTRE.xls
- Pour une communauté d’agglomération, ex : RASSCT2014_CA DU MURETAIN.xls
- Pour un syndicat intercommunal, ex : RASSCT2014_SICASMIR.xls
: Lors de l’ouverture du fichier, si un message vous demandant d’activer les macros apparaît, cliquez
sur « Activer les Macros ».
3
III. COMMENT RÉCUPÉRER VOS DONNÉES DES ANNÉES PRÉCÉDENTES ?
Il est possible de récupérer les données 2013 provenant du RASSCT 2013.
Pour cela, il faut cliquer sur le bouton qui se trouve dans l’onglet
« Présentation ».
Il vous sera alors demandé d’ouvrir le fichier du RASSCT 2013 : cliquez sur ok puis sélectionnez le fichier
correspondant.
Les onglets Présentation – Effectifs – Généralités et Précisions MP se complètent en fonction des données
présentes dans le RASSCT 2013.
Les données 2012 qui avaient été saisies dans le RASSCT 2013 au niveau des onglets Généralités et
Précisions MP seront également récupérées lors de cette opération.
IV. QUELQUES PRÉCISIONS MÉTHODOLOGIQUES
IV. 1. Les structures concernées par l’étude
Cette étude est obligatoire pour toutes les structures publiques territoriales du département de la Haute-
Garonne ayant rémunéré au moins 1 agent, entre le 1er
janvier et le 31 décembre 2014.
IV. 2. Les définitions des événements observés
- L’accident de travail / service concerne les accidents survenus durant l’exercice des missions
Lorsqu’un accident se produit lors des missions ou à l’occasion d’un déplacement nécessaire à
l’exécution du travail, les informations sont à renseigner dans la rubrique accident de travail /
service.
- L’accident de trajet, quant à lui est un accident qui se produit à l’occasion d’un déplacement
Entre le domicile et le lieu de travail,
Entre le lieu de travail et le lieu de restauration habituel.
- Les maladies professionnelles, à caractère professionnel ou contractées en service
La maladie professionnelle est la conséquence directe de l’exposition plus ou moins prolongée à un
risque qui existe lors de l’exercice habituel de la profession. Cela peut être un risque physique
4
(mouvements répétés, ports de charges), chimique ou biologique. On considère comme maladies
professionnelles les maladies énumérées par les tableaux mentionnés par le Code de la Sécurité
Sociale (tableaux des maladies professionnelles).
Dans d’autres cas :
Si une ou plusieurs conditions tenant au délai de prise en charge, à la durée d'exposition ou à la
liste limitative des travaux ne sont pas remplies, la maladie telle qu'elle est désignée dans un
tableau de maladies professionnelles peut être reconnue d'origine professionnelle lorsqu'il est
établi qu'elle est directement causée par le travail habituel de la victime.
Peut être également reconnue d'origine professionnelle une maladie caractérisée non désignée
dans un tableau de maladies professionnelles lorsqu'il est établi qu'elle est essentiellement et
directement causée par le travail habituel de la victime et qu'elle entraîne le décès de celle-ci ou
une incapacité permanente d'un taux évalué dans les conditions mentionnées à l'article L. 434-2
du code de la sécurité sociale et au moins égal à 25 %.
IV. 3. La période de survenance des événements
Dans tous les cas, les statistiques sont à réaliser dans le respect de la règle « en cours », c'est-à-dire que le
décompte des jours d’arrêt et du nombre d’évènements est effectué de la façon suivante :
Le nombre de jours d’arrêt de travail doit être comptabilisé en jours calendaires
D’après le graphique ci-dessus, nous constatons que la période prise en compte pour établir les statistiques
est comprise entre le 1er
janvier 2014 et le 31 décembre 2014.
Période prise en compte
pour les statistiques
Arrêt n°2
Année 2013 Année 2014 Année 2015
Arrêt n°1
Arrêt n°3
1er
janvier 31 décembre
Arrêt n°4
Rechute 1
arrêt n°4
Rechute 2
arrêt n°4
5
Quelques exemples :
Arrêt n°1 : l’accident de travail n’est pas consolidé au 1er
janvier de l’année 2014. L’arrêt de travail n°1
débute au 20 novembre 2013 et prend fin au 15 janvier 2014. L’accident ne sera pas pris en compte au titre
de l’année 2014 et les jours pris en compte seront uniquement ceux postérieurs au 1er
janvier 2014 jusqu’à
la reprise du travail. L’arrêt n°1 entraînera donc 15 jours d’arrêt pour 0 accident en 2014.
Conclusion : mentionnez nombre d’accident : 0 Nombre de jours d’arrêt : 15j
Arrêt n°2 : l’accident de travail est survenu au cours de l'année. L’arrêt de travail n°2 débute au 5 avril 2014
et prend fin au 23 juillet 2014. Il s’agit d’un évènement dont tous les jours d’arrêt sont comptabilisés au titre
de l’année 2014, c'est-à-dire 110 jours d’arrêt.
Conclusion : mentionnez nombre d’accident : 1 ; Nombre de jours d’arrêt : 110 j
Arrêt n°3 : l’arrêt de travail n°3 débute au 19 décembre 2014 et prend fin au 16 janvier 2015. Un évènement
sera pris en compte pour cet arrêt au titre de l’année 2014 et les jours pris en compte seront uniquement
ceux jusqu’au 31 décembre 2014. L’arrêt n°3 entraînera donc 13 jours d’arrêt pour un accident en 2014.
Conclusion : mentionnez nombre d’accident : 1 ; Nombre de jours d’arrêt : 13 j
Arrêt n°4 : l’arrêt de travail n°4 débute au cours de l’année 2013 et se consolide la même année. Puis, une
première rechute débute le 1er
février de l’année 2014 et prend fin le 20 février de l’année 2014. Une
seconde rechute débute le 10 juin de l’année 2014 et se termine le 20 juin de l’année 2014. Pour
comptabiliser les rechutes d’accidents antérieurs, l’accident est comptabilisé en 2013. Le nombre de jours
d’arrêt imputable à l’année 2014 sera pris en compte. Pour l’arrêt n°4, nous comptabiliserons 0 accident en
2014 et 31 jours d’arrêt de travail au titre de l’année 2014.
Conclusion : mentionnez nombre d’accident : 0 ; Nombre de jours d’arrêt : 31 j
Pour comptabiliser le nombre total de jours d’arrêt de travail, nous prendrons en compte les accidents non
consolidés au 1er janvier de l’année 2014 (cas n°1), les accidents survenus au courant de l’année (cas n°2 et
3) et les rechutes d’accidents antérieurs (cas n°4).
IV. 4. Les définitions des indicateurs
Le taux de fréquence représente le nombre d’accidents avec arrêt par million d’heures payées.
L’indice de fréquence représente le nombre d’accidents avec arrêt pour 1000 agents.
Le taux de gravité représente le nombre de jours d’arrêt par millier d’heures payées.
Les taux et indices de 2014 sont calculés automatiquement à partir des données renseignées dans l’onglet
« présentation de la collectivité » et dans l’onglet « généralités ».
Pour les années 2012 et 2013, les données seront calculées automatiquement à partir des données de
nombre d’heures payées de l’onglet « effectif » ainsi que des données concernant les accidents de travail
présentes dans l’onglet « généralités ».
Les taux prennent en compte l’ensemble des données, à savoir les accidents survenus au courant de
l’année, les accidents non consolidés et les accidents ayant entraîné une rechute. Ils permettent de
comparer l’accidentologie d’une année à l’autre malgré la variation du nombre d’heures payées et des
effectifs présents dans les collectivités.
6
Ils sont destinés à permettre des comparaisons entre collectivités de même type ou à observer les
évolutions au sein d’une même collectivité.
IV. 5. Comment calculer le nombre total d’heures payées pour l’ensemble des agents ?
Le nombre total annuel d’heures payées pour l’ensemble des agents est indispensable pour calculer le
taux de fréquence, l’indice de fréquence et le taux de gravité des accidents du travail, calculés
automatiquement dans la page 15 de ce rapport. (Ce nombre d’heures payées, aisément accessible depuis
le fichier N4DS, est plus précis et réaliste que le nombre d’heures travaillées au 31/12 habituellement utilisé.
En effet, ce dernier ne tient compte ni des agents partis dans l’année, ni des agents occasionnels ou
saisonniers).
Pour obtenir le nombre total annuel d’heures payées pour l’ensemble des agents, vous trouverez en
annexe technique de ce document, des modèles de requêtes permettant d’extraire facilement cette
donnée à partir de différents logiciels de gestion des ressources humaines.
Si vous êtes dans l’impossibilité de donner le total annuel d’heures payées, vous pouvez fournir le total
annuel des heures travaillées selon le mode de calcul suivant :
- Un agent travaillant à temps complet et à temps plein travaille 1 607 heures par an.
- Un agent travaillant à temps complet et à temps partiel (80 %) travaille 1 607 x 0.8 = 1 285,6 heures par
an.
- Un agent travaillant 28 heures par semaine travaille : 28 x 1 607 / 35 = 1285,6 heures.
: Quand un agent n’a pas travaillé l’année entière, il faut calculer son nombre d’heures travaillées en
fonction du nombre de jours travaillés :
Par exemples :
o Un agent travaillant à temps complet et à temps plein pendant 200 jours travaille :
1 607 heures x 200 jours travaillés / 360 jours dans l’année = 1 607 x 200 / 360 = 892,8 heures.
o Un agent travaillant 28 heures par semaine pendant 6 semaines travaille :
1285,6 heures (cf. ci-dessus) x (6 semaines x 7 jours) / 360 jours = 1285,6 x 42 / 360 = 150 heures.
7
V. COMMENT RENSEIGNER VOTRE FICHIER ?
Le fichier comporte 15 onglets à renseigner. Ces pages sont directement accessibles en cliquant sur les
boutons de la page « sommaire », ou sur le bouton « Onglet suivant » au bas de chaque page, ou encore en
cliquant sur les différents onglets. Si certains des 19 onglets (titre, sommaire, 15 onglets de données,
vérification, aide) n’apparaissent pas au bas de votre écran, vous pouvez les retrouver à l’aide des boutons
de défilement. Enfin, certaines feuilles nécessitent d’utiliser la barre de défilement pour pouvoir
renseigner l’ensemble des indicateurs.
Ce fichier comporte de nombreux graphiques qui se génèreront automatiquement en fonction des
données que vous renseignerez. L’ensemble du fichier avec ses tableaux et graphiques est imprimable.
Onglet « Titre » : Le rapport pouvant être imprimé, le logo de la collectivité peut être ajouté sur cette page.
Onglet « Sommaire » : Cette page permet d’accéder aux différentes pages de saisie en cliquant sur les
boutons de leurs intitulés. Le bouton impression permet d’imprimer directement l’ensemble du rapport mis
en page (impression de l’ensemble des onglets du classeur Excel).
Barre de défilement
Boutons de défilement
Onglets
8
Les zones de commentaires
Vous trouverez dans les différents onglets du fichier Excel, souvent placés sous les représentations
graphiques, des zones de commentaires.
Ces zones sont à votre disposition pour commenter, analyser voire préciser les informations représentées
afin de personnaliser votre RASSCT. Ces commentaires apparaitront lors de l’impression de votre
document.
Lorsque vous êtes dans une cellule ‘commentaires’, vous ne pouvez pas utiliser les boutons « onglet
suivant », « onglet précédent » ou « vérification ». Pour utiliser ces boutons, vous devez cliquer dans une
autre cellule.
Deux cas possibles :
1- Si au moins un agent de votre collectivité :
- a été victime en 2014 d’un accident de service/travail ou d’une maladie professionnelle,
- ou était arrêté au moins un jour en 2014 suite à une maladie professionnelle ou à un accident de
service/travail survenu avant 2014 (reliquat),
Alors vous devez renseigner l’ensemble du fichier (soit 15 feuilles).
2- Si, en 2014, aucun agent de votre collectivité n’a été victime d’un accident de service/travail ou
d’une maladie professionnelle, et si aucun agent n’a été arrêté au moins un jour en 2014 suite à une
maladie professionnelle ou à un accident de service/travail survenu avant 2014 (reliquat),
A. Alors, vous devez cocher la case du bas de la première page (onglet 1-Présentation de la
collectivité, cf copie écran ci-contre).
9
B. et renseignez les six feuilles aux onglets rouges (1-Présentation de la collectivité, 2- Effectifs, 3-
Généralités, 4-RPS, 5-Bilan des actions réalisées en 2014, 6-Détail des actions et des mesures). Au
moment de l’impression, seuls les 8 premiers onglets seront imprimés (Titre, Sommaire, et les six
onglets listés précédemment).
Onglet « Présentation de la collectivité »
Le numéro SIRET est un champ obligatoire car il s’agit de l’identifiant de chaque structure publique
territoriale.
Le type de collectivité est un champ essentiel, car il permet au Centre de gestion de pouvoir réaliser
des groupes de structures et ainsi comparer les différents indicateurs selon le type de collectivité.
10
La liste déroulante proposée pour ce champ est la suivante :
L’effectif à prendre en compte concerne les agents permanents et non permanents rémunérés par la
collectivité au 31 décembre 2014.
A noter : Les agents mis à disposition doivent être compatibilisés dans la collectivité d’origine et non dans
la collectivité d’accueil. En effet, les maladies professionnelles, les accidents et les reliquats étant déclarés
par la collectivité d’origine, ils doivent être renseignés par cette dernière dans son Rapport Annuel sur la
Santé, la Sécurité et les Conditions de Travail.
L’enquête concerne TOUS les agents rémunérés dans l’année de référence (y compris les saisonniers).
11
Dans les feuilles " Effectifs", "Généralités", "RPS" et "Précisions MP", seules les colonnes dont les
intitulés sont en rouge doivent obligatoirement être renseignées (il s’agit des données de l’année 2014).
Onglet « Effectifs »
Pour l’ensemble des tableaux de cet onglet, l’effectif à prendre en compte concerne les agents
permanents et non permanents rémunérés par la collectivité en 2014.
Ces éléments permettent ainsi de comparer la typologie des agents victimes d’accidents de travail à celle
de l’ensemble des agents de votre structure.
12
N’oubliez pas de contrôler : que le nombre total d’hommes et de femmes doivent être identiques
dans les deux tableaux (fillière et tranche d’âge).
13
Onglet « Généralités »
Dans ce tableau, vous devez renseigner le nombre d’accidents de travail, se service et/ou de maladies
professionnelles survenus dans votre collectivité, ainsi que le nombre de jours d’arrêt consécutifs.
Toutes les lignes sont à compléter.
Les accidents ayant entraîné un décès doivent d’abord être renseignés dans ce tableau en fonction de la
durée des arrêts qu’ils ont entraînée. Dans un deuxième temps, ils doivent être renseignés au niveau de la
ligne « Nombre de ces accidents ayant entraîné un décès ».
Les maladies professionnelles à renseigner portent sur l’ensemble des maladies professionnelles
reconnues.
14
La date à laquelle l'agent est informé du lien éventuel entre sa maladie et l’exercice des fonctions est prise
en compte comme étant le début de la maladie et est assimilée à la date de l’accident. A partir de cette
date peuvent être comptabilisés, le cas échéant, les jours d’arrêt rattachés à la pathologie.
Cependant, seule la prise d’un acte permet de reconnaître l’imputabilité au service et d’ouvrir droit au
congé pour maladie professionnelle.
Le nombre total de maladies professionnelles (MP) en cours résulte de la somme des MP reconnues
dans l’année et des MP reconnues durant les années antérieurs mais ayant entraîné des jours d’arrêt dans
l’année.
Onglet « Bilan des actions réalisées »
Les objectifs de cet onglet, outre l’identification des acteurs en santé et sécurité au travail au sein de votre
collectivité, sont de :
- faire un point sur les documents en santé et sécurité au travail obligatoires, mis en place en interne,
- mettre en avant les actions de prévention des risques professionnels engagées par votre collectivité.
S’il est indiqué que votre collectivité relève du Comité Technique Paritaire intercommunal placé auprès du
CDG (information présente dans l’onglet « présentation de la collectivité »), les données des 3 premières
lignes sont automatiquement complétées par « 0-0-Non ». Pour pouvoir modifier ces données, il est
nécessaire que vous indiquiez, dans l’onglet « présentation de la collectivité », que vous disposez d’un
CTP/CHS propre (au 31/12/2014).
Pour rappel, le décret n° 2012-170 du 3 février 2012 modifiant le décret n° 85-603 du 10 juin 1985 relatif à
l'hygiène et à la sécurité du travail ainsi qu'à la médecine professionnelle et préventive dans la fonction
publique territoriale a pour objet la modification de règles relatives à l'hygiène et à la sécurité au travail, à
la formation et aux organismes compétents dans ces matières, ainsi qu'à la médecine professionnelle et
préventive dans la fonction publique territoriale.
Ainsi, le décret modifié a introduit de nouvelles dispositions qui visent à faire évoluer les missions de
l’ACMO vers un dispositif à deux niveaux :
- les assistants de prévention qui assurent un rôle de proximité
- les conseillers de prévention qui assurent un rôle de coordination.
Les trois premières questions (cf, copie écran ci-dessus) ne concernent que les collectivités qui disposaient
au 31 décembre 2014, d’un Comité Technique Paritaire propre, à savoir les collectivités de plus de 50
agents, ou qui disposaient de leur propre Comité d’hygiène et de Sécurité.
15
Le Document Unique d'Evaluation des Risques Professionnels (Document obligatoire)
Code du Travail (Code du Travail articles L 4121-1 à L 4121-5 et articles R 4121-1 à 4121-4)
L'évaluation des risques professionnels consiste à identifier les risques (physiques et psychosociaux)
auxquels sont soumis les agents d'une collectivité ou d'un établissement public, en vue de mettre en place
un plan d’actions de prévention pertinentes couvrant les dimensions techniques, humaines et
organisationnelles. Elle constitue l'étape initiale de toute démarche de prévention en santé et sécurité au
travail.
L'évaluation des risques professionnels est une démarche structurée dont les résultats sont formalisés dans
un "Document Unique d'Evaluation des Risques". Ce document est mis à la disposition des agents, des
membres du CHSCT, des délégués du personnel, du médecin de prévention. Il doit être revu au moins
annuellement et lors de toute modification des conditions de travail pouvant avoir un impact sur la santé et
la sécurité de vos agents.
Le Programme annuel de prévention ou plan d'actions en santé et sécurité au travail (Document
obligatoire)
Un programme annuel de prévention des risques professionnels et d'amélioration des conditions de travail
fixe la liste détaillée des mesures devant être prises au cours de l'année à venir, ainsi que, pour chaque
mesure, ses conditions d'exécution et l'estimation de son coût.
Ce programme est l'aboutissement de la démarche de prévention, déterminant les actions prioritaires à
mettre en place pour améliorer les conditions de travail et réduire les risques auxquels sont exposés vos
agents.
Le Rapport d'activités de la médecine préventive (Document obligatoire)
Le service de médecine préventive établit chaque année un rapport d'activité qui est transmis à l'autorité
territoriale. Ce rapport intègre les éléments significatifs du suivi médical de vos agents.
Le Registre de santé et de sécurité au travail (Document obligatoire)
Ce registre, que l’on dénommait registre d’hygiène et de sécurité, est mis à la disposition de tous les agents
afin qu’ils y retranscrivent leurs observations et suggestions en matière d’hygiène et de sécurité dans leur
travail quotidien, comme par exemple :
• signaler un dysfonctionnement, une anomalie, des problèmes liés à l’ambiance de travail
(encombrement, température, bruit…), à la formation, à la présence de produits ou équipements
dangereux ou encore à l’environnement de travail (état de locaux, vétusté des installations…).
• poser des questions relatives à la prévention des risques professionnels.
Il s’agit donc d’un véritable outil de communication et de traçabilité.
16
Le Plan de prévention (Document obligatoire)
Un plan de prévention est un document arrêté en commun avant le début d’une opération réalisée par une
entreprise extérieure dans une collectivité, qui définit les mesures devant être prises par chacune d’elles,
selon la nature et la durée des travaux réalisés. Ces mesures visent à prévenir les risques d’interférences
dus à la présence de leurs activités, de leurs matériels et de leurs installations. Ce plan est élaboré, à
l'initiative de la collectivité qui est responsable de la coordination générale en matière de sécurité sur la
zone d’intervention tout au long de l'opération.
Le Diagnostic de pénibilité (Document obligatoire)
Depuis le 1er janvier 2015, l’employeur doit annexer au document unique, les données collectives utiles à
l’évaluation des expositions à 4 facteurs de pénibilité (le travail en milieu hyperbare, le travail de nuit, le
travail en équipe successives alternantes et le travail répétitif) de nature à faciliter l’établissement des
fiches pénibilité, notamment à partir de l’identification de situations types d’exposition et la proportion des
agents exposés à ces facteurs au-delà des seuils.
Les études/audits/conseils peuvent concerner des études ergonomiques, une mission de conseil en
prévention des risques professionnels, des audits sur les risques chimiques.
Onglet « Bilan des actions et mesures »
En ce qui concerne les mesures techniques, peuvent être renseignées par exemple, pour le tableau
« Réalisations 2014 » :
- les mesures visant la mise en conformité des bâtiments et des matériels,
- les mesures d’isolation phonique, thermique, organisation spatiale, …
- l’achat de matériel léger afin d’alléger le port de charges, de matériel adapté diminuant les
vibrations….
En ce qui concerne les mesures organisationnelles, peuvent être indiquées par exemple, pour le tableau
« Réalisations 2014 » :
- la mise en place de procédures, de consignes, de fiches techniques de sécurité, …
- la mise en place de systèmes de management de la sécurité,
- la réalisation de fiche de poste, d’un livret d’accueil sécurité,
- la réalisation d’études ergonomiques, d’environnement de travail, …
- la réalisation d’audits (chimiques…)
Les tableaux « Prévisions 2015 » permettent à la collectivité d’indiquer les démarches réalisées, en cours
de réalisation ou prévues cette année.
17
Pour l’ensemble des onglets « Filières », « Tranche d’âge », « Type d’activité », « Nature des lésions »,
« Siège des lésions et « Eléments matériels »
Il ne faut renseigner que les accidents de travail / service survenus durant l’année 2014. Il ne faut donc
prendre en compte ni les accidents de trajet, ni les accidents antérieurs à 2014. En revanche, les jours
d’arrêt en 2014 consécutifs à des accidents survenus au cours des années précédentes (les reliquats)
doivent être comptabilisés dans la colonne « Nombre de jours d’arrêt ».
Aussi les totaux hommes/femmes pour les onglets « filières » et « tranche d’âge » doivent être les
mêmes. Idem pour les totaux globaux des onglets : « type d’activités », « nature des lésions », « siège
des lésions » et « éléments matériels ».
Onglet « Filières»
Dans cet onglet, il est nécessaire d’indiquer la filière correspondante à l’activité exercée au moment de
l’accident.
Exemple : un agent qui exerce la fonction d’agent administratif polyvalent pour une collectivité pendant 20
h et manutentionnaire (adjoint technique) pour une autre collectivité pendant 4h et que l’accident se
déroule sur son temps de travail en tant que manutentionnaire, il faut comptabiliser l’accident dans la
filière technique.
Onglet « Type d’activité»
Il faut renseigner ici le type d’activité pratiquée par l’agent au moment de son accident. Il peut donc
s’agir d’une activité différente de son activité principale.
Onglet « Nature des lésions »
Chaque accident ne doit être renseigné que sur une ligne de ce tableau. Ainsi, les accidents entraînant
plusieurs lésions doivent être uniquement comptabilisés dans « Lésions de nature multiple ».
Onglet « Siège des lésions »
Chaque accident ne doit être renseigné que sur une ligne de ce tableau. Ainsi, les accidents touchant
plusieurs parties du corps doivent être uniquement comptabilisés dans « Localisation multiple ».
18
VI. LES NOUVEAUTÉS DE LA COLLECTE 2014
VI. 1 Un onglet « aide »
Pour de nombreux indicateurs vous pouvez accéder un module d’aide via l’utilisation du bouton
depuis chacune des pages.
L’ensemble des précisions relatives aux indicateurs des pages 1 à 15 du questionnaire se trouve sur l’onglet
« Aide ».
VI.2 Un onglet sur les maladies professionnelles par type d’activités
Lorsque qu’un agent a plusieurs maladies professionnelles, à caractère professionnel ou contractées en
service, il faut renseigner l’ensemble de ces MP. Ainsi, pour un même agent ayant, par exemple, une
maladie professionnelle consécutive à des activités d’entretien, nettoyage et rangement et une maladie
professionnelle consécutive à une activité de restauration, deux maladies professionnelles doivent être
renseignées.
VI. 3 Un onglet sur les risques psychosociaux
Conformément à la circulaire du 25 juillet 2014 relative à la mise en œuvre dans la FPT, de l’accord cadre du
22 octobre 2013 concernant la prévention des risques psychosociaux (RPS), 4 indicateurs sont destinés à
être suivis à un niveau national. Il s’agit des indicateurs suivants :
- Le taux d’absentéisme pour raison de santé. Ne sont pas pris en compte dans cet indicateur : les
congés maternité, paternité, parentaux, formation ni tout autre type de congé que ceux cités, ci-
après : maladie ordinaire, longue maladie, accidents du travail et maladie professionnelle.
Le taux d’absentéisme est un indicateur très souvent utilisé pour mesurer l'implication et la
satisfaction du personnel au travail : un taux faible induit une forte présence des agents à leur
poste et donc une moindre désorganisation du travail.
- Le taux de rotation des agents. Il s’agit d’un coefficient qui indique le ratio entre le nombre
d'agents qui ont quitté la collectivité et le nombre total d'agents dans la collectivité, selon une
période donnée. Afin ne pas prendre en compte les emplois saisonniers et ainsi surestimer ce taux,
il est calculé uniquement à partir des effectifs permanents présents au 31/12.
- Le taux de visite sur demande de l’agent au médecin de prévention. Ce taux indique le nombre de
visites médicales demandées par les agents d’une collectivité ou d’un établissement public, pour
quelque raison que ce soit, entre deux visites périodiques, pour 100 agents.
Rappel réglementaire - Article 20 du décret 85-603 modifié :
Les agents des collectivités et établissements publics bénéficient d'un examen médical périodique au
minimum tous les deux ans. Dans cet intervalle, les agents qui le demandent bénéficient d'un
examen médical supplémentaire.
19
Pour les fonctionnaires territoriaux nommés dans plusieurs emplois permanents à temps non
complet, cet examen médical se déroule dans la collectivité qui emploie le fonctionnaire pendant la
quotité horaire hebdomadaire la plus longue.
- Le taux de violence physiques envers les agents. Il correspond au nombre d’actes de violence
physique ayant entrainé une déclaration d’accident de travail avec ou sans arrêt, pour 100 agents.
Les risques psychosociaux sont définis comme les risques pour la santé mentale, physiques et sociale,
engendrés par les conditions d’emploi et les facteurs organisationnels et relationnels susceptibles
d’interagir avec le fonctionnement mental.
Le terme de RPS désigne donc un ensemble de phénomènes affectant principalement la santé mentale
mais aussi physique des travailleurs. Ils peuvent se manifester sous diverses formes : stress au travail mais
aussi sentiment de mal-être ou de souffrance au travail, incivilités, agressions physiques ou verbales,
violences…
20
VII. COMMENT VÉRIFIER VOS DONNÉES ?
Avant de transmettre votre fichier au CDG31, il est fortement recommandé de vérifier vos données. Vous
trouverez ci-dessous les 5 erreurs les plus souvent observées sur la collecte 2013 :
VII.1 Le nombre total d’agents ou le nombre total d’arrêt (plusieurs onglets sont
concernés)
L’erreur la plus fréquemment observée est l’incohérence sur le nombre total d’agents dans les différents
tableaux.
Quelques exemples :
Dans l’onglet « Effectifs »
= =
= =
=
21
Dans les onglets « Généralités », « Filière » et « Tranche d’âge »
=
=
=
=
==
= =
22
Dans les onglets « Types d’activités », « Nature des lésions » et « Généralités »
=
=
=
=
23
VII.2 Le Comité Technique (onglet « présentation de la collectivité »)
Par défaut, les cases « oui » de « CTP/CHS CDG » et « Affiliée au CDG » sont cochées. Par ailleurs, si vous
cochez « oui » à la question CTP/CHS CDG, la question CTP/CHS propre est automatiquement cochée en
« non » et inversement.
Pour rappel : Toute structure publique employant moins de 50 agents relève obligatoirement du Comité
Technique Intercommunal placé auprès du CDG.
Ce champ permet au CDG de réaliser des groupes de structures.
VII.3 Le nombre total d’heures payées (onglet « présentation de la collectivité »)
Le nombre total annuel d’heures payées pour l’ensemble des agents est indispensable pour calculer le
taux de fréquence, l’indice de fréquence et le taux de gravité des accidents du travail, calculés
automatiquement dans l’onglet « TF TG » du questionnaire. Cette donnée est aisément accessible depuis le
fichier N4DS (enregistrement S40 ou édition d’un bulletin annuel). On peut aussi la trouver sur les feuilles
de salaire de décembre (ou du dernier mois de présence pour les agents partis en cours d’année).
Pour vérifier qu’il n’y a pas d’erreur sur le nombre total d’heures payées, vous pouvez visualiser sur l’onglet
« vérification », le ratio entre ce nombre global et le nombre total d’agents que vous avez déclaré au 31/12
de l’année.
Pour rappel : A titre de comparaison, un agent travaillant à temps complet réalise 1 607 heures par an.
24
VII.4 L’intercommunalité de rattachement (onglet « présentation de la collectivité)
L’intercommunalité de rattachement est à renseigner à partir des listes déroulantes existantes dans le
fichier (utiliser si besoin l’ascenseur sur la droite de ces listes).
L’intercommunalité de rattachement d’un établissement public communal, intercommunal, départemental
ou régional correspond à l’intercommunalité de rattachement de la commune siège de cet établissement.
Les collectivités « communautés de communes ou d’agglomération » doivent se rattacher à elles-mêmes.
VII.5 Le numéro SIRET
Le numéro de SIRET est une information indispensable pour l’exploitation de votre fichier par le CDG. Sans
ce dernier votre fichier ne peut pas être compilé avec les données départementales.
Cet identifiant numérique de 14 chiffres est articulé en deux parties : la première est le numéro SIREN de
l'unité légale à laquelle appartient l'unité SIRET ; la seconde, habituellement appelée NIC (Numéro Interne
de Classement), se compose d'un numéro d'ordre à quatre chiffres attribué à l'établissement et d'un chiffre
de contrôle, qui permet de vérifier la validité de l'ensemble du numéro SIRET.
VII.6 L’Onglet « Vérification »
A la fin du questionnaire Excel, vous disposez d’un onglet « vérification » .
Cet onglet vous permet de vérifier les principaux contrôles de cohérence. Un bouton « Vérification »
présent sur chaque page vous permet d’y accéder directement.
Si tous les tests de cohérences sont bons, vous ne devez visualiser que des zones vertes sur cette page.
Si ce n’est pas le cas (apparition de zones rouge), vérifier les éléments indiqués dans cette zone ou
contacter l’Observatoire des données sociales et de l’emploi du CDG31 (observatoire@cdg31.fr).
25
VIII. COMMENT TRANSMETTRE VOTRE FICHIER AU CDG ?
Une fois votre rapport renseigné, et après avoir vérifié les contrôles de cohérence sur la page
« Vérifications », il vous reste à le transmettre à votre centre de gestion.
Pour transmettre votre rapport renseigné au centre de gestion, il vous suffit (après l’avoir renommé sur la
forme : « RASSCT2014_Type de collectivité_Nom de votre collectivité.xls »), de l’envoyer par mail à
l’adresse suivante :
observatoire@cdg31.fr
LE CDG31 VOUS REMERCIE VIVEMENT DE VOTRE PARTICIPATION
26
ANNEXE TECHNIQUE
Procédures d’édition automatisée pour obtenir le total annuel d’heures payées
Modèles de requêtes permettant de calculer le nombre total d’heures payées, à partir de différents
logiciels de gestion des ressources humaines :
A. Procédure sous CIRIL
 Accéder au module N4DS
 Ouvrir la brique DADS U – (NORME – N4DS)
 Dans le Menu Edition :
- Menu Editions détaillées
o Déclaration URSSAF
 Lancer la requête pour l’année et l’établissement concerné
 L’application édite un fichier PDF de plusieurs pages (qui peut-être long)
 Rechercher le total établissement en dernière page puis la colonne heures payées
B. Procédure sous Magnolia
 Magnolia :
 Module paye
 Etats récapitulatifs
 Fiche individuelle
 Appliquer le filtre
 Sélectionner tous
 Année N
27
C. Procédure sous CIVITAS
1. Sur la page d’accueil, aller dans « Rémunération » / « Paie »
2. Aller dans « Etats paramétrables »
28
3. Aller dans « Description des états de paie » et sélectionner « HTR – Nombre total annuel Hres
payées », puis cliquer sur « OK »
29
4. Sélectionner la rubrique de paie « 240.00 Nombre heures (mois) », puis cliquer sur « OK »
30
5. Retourner sur la page d’accueil, dans « Rémunération » / « Paie »
31
6. Aller dans « Variables de paie » / « Saisie des éléments permanents » et dans « critères » / « Type
de statut », sélectionner « Tous »
32
7. Aller dans « Etats des Charges » / « Déclaration – Etats de Paie »
- Dans « Sélection des trains de paie », sélectionner « Tous »
- Dans « Sélection des Etats », sélectionner « Nbre total annuel Hres payées »
- Dans « Périodes », aller du 01/01 au 31/12 de l’année
Puis imprimer
8. Pour les heures supplémentaires, recommencer la procédure depuis le début et au niveau de
l’étape 4, sélectionner la rubrique de paie « 241.00 Nombre heures sup. (mois) », puis cliquer sur
« OK ».
33
ANNEXE RÉGLEMENTAIRE
En vertu de l’article 49 du décret n° 85-603 du 10 juin 1985 modifié par le décret n° 2012-170 du 3 février
2012, relatif à l’hygiène et à la sécurité du travail ainsi qu’à la médecine professionnelle et préventive dans
la Fonction Publique Territoriale, un rapport annuel de la situation générale de la santé, de la sécurité et
des conditions de travail (RASSCT) doit être établi chaque année par l’ensemble des collectivités
territoriales et des établissements publics locaux.
Les dispositions du chapitre dont relève l’obligation d’établir ce rapport, concernent le comité d'hygiène, de
sécurité et des conditions de travail (CHSCT) ou le comité technique lorsqu'il exerce les missions du comité
d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail.
« Art. 49.-Chaque année, le président soumet au comité, pour avis :
« 1° Un rapport annuel écrit faisant le bilan de la situation générale de la santé, de la sécurité et des
conditions de travail du ou des services entrant dans le champ de compétence du comité et des actions
menées au cours de l'année écoulée. Ce bilan est établi notamment sur la base des indications contenues
dans le rapport prévu par le décret n° 97-443 du 25 avril 1997 relatif au rapport pris en application de
l'avant-dernier alinéa de l'article 33 de la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions
statutaires relatives à la fonction publique territoriale. Il fait état des indications contenues dans le registre
prévu à l'article 5-3 du présent décret (…) »
Chaque centre de gestion doit ensuite établir sur la base de ces documents, un rapport de synthèse
bisannuel, qu'il transmet au Conseil Supérieur de la Fonction Publique Territoriale en annexe du rapport sur
l’état des collectivités (bilan social).

Contenu connexe

En vedette

Intellectual property and the internet
Intellectual property and the internetIntellectual property and the internet
Intellectual property and the internetdwalsh21
 
Manual de gmail
Manual de gmailManual de gmail
Manual de gmaililyabej
 
일산오피&분당오피#사이트【http://dasom10.net】인천오피
일산오피&분당오피#사이트【http://dasom10.net】인천오피일산오피&분당오피#사이트【http://dasom10.net】인천오피
일산오피&분당오피#사이트【http://dasom10.net】인천오피dasomygirl
 
Impact of Web Advertisement on Customers Perception - A Case of Banking Sector
Impact of Web Advertisement on Customers Perception - A Case of Banking SectorImpact of Web Advertisement on Customers Perception - A Case of Banking Sector
Impact of Web Advertisement on Customers Perception - A Case of Banking Sectorscmsnoida5
 
Introduction to law and legal
Introduction to law and legalIntroduction to law and legal
Introduction to law and legalMayank Sharma
 
IEEE Karachi Section StudentYPWIE Congress
IEEE Karachi Section StudentYPWIE CongressIEEE Karachi Section StudentYPWIE Congress
IEEE Karachi Section StudentYPWIE CongressShehzar Shahzad Sheikh
 
RuleML 2015: Ontology Reasoning using Rules in an eHealth Context
RuleML 2015: Ontology Reasoning using Rules in an eHealth ContextRuleML 2015: Ontology Reasoning using Rules in an eHealth Context
RuleML 2015: Ontology Reasoning using Rules in an eHealth ContextRuleML
 
книжкові виставки демиденко
книжкові  виставки демиденкокнижкові  виставки демиденко
книжкові виставки демиденкоsergiyko04
 
дискусійна програма кохання територія безпеки
дискусійна програма кохання   територія безпекидискусійна програма кохання   територія безпеки
дискусійна програма кохання територія безпекиsergiyko04
 
اعترافات القديس-اغسطينوس
اعترافات القديس-اغسطينوساعترافات القديس-اغسطينوس
اعترافات القديس-اغسطينوسIbrahimia Church Ftriends
 

En vedette (11)

Intellectual property and the internet
Intellectual property and the internetIntellectual property and the internet
Intellectual property and the internet
 
Manual de gmail
Manual de gmailManual de gmail
Manual de gmail
 
양학선
양학선양학선
양학선
 
일산오피&분당오피#사이트【http://dasom10.net】인천오피
일산오피&분당오피#사이트【http://dasom10.net】인천오피일산오피&분당오피#사이트【http://dasom10.net】인천오피
일산오피&분당오피#사이트【http://dasom10.net】인천오피
 
Impact of Web Advertisement on Customers Perception - A Case of Banking Sector
Impact of Web Advertisement on Customers Perception - A Case of Banking SectorImpact of Web Advertisement on Customers Perception - A Case of Banking Sector
Impact of Web Advertisement on Customers Perception - A Case of Banking Sector
 
Introduction to law and legal
Introduction to law and legalIntroduction to law and legal
Introduction to law and legal
 
IEEE Karachi Section StudentYPWIE Congress
IEEE Karachi Section StudentYPWIE CongressIEEE Karachi Section StudentYPWIE Congress
IEEE Karachi Section StudentYPWIE Congress
 
RuleML 2015: Ontology Reasoning using Rules in an eHealth Context
RuleML 2015: Ontology Reasoning using Rules in an eHealth ContextRuleML 2015: Ontology Reasoning using Rules in an eHealth Context
RuleML 2015: Ontology Reasoning using Rules in an eHealth Context
 
книжкові виставки демиденко
книжкові  виставки демиденкокнижкові  виставки демиденко
книжкові виставки демиденко
 
дискусійна програма кохання територія безпеки
дискусійна програма кохання   територія безпекидискусійна програма кохання   територія безпеки
дискусійна програма кохання територія безпеки
 
اعترافات القديس-اغسطينوس
اعترافات القديس-اغسطينوساعترافات القديس-اغسطينوس
اعترافات القديس-اغسطينوس
 

Similaire à Rassct2014 guide utilisateur

Bilan social & tableaux de bord rh et strategie
Bilan social & tableaux de bord rh et strategieBilan social & tableaux de bord rh et strategie
Bilan social & tableaux de bord rh et strategieAbdelhak Essoulahi
 
Bilan social & tableaux de bord rh et strategie
Bilan social & tableaux de bord rh et strategieBilan social & tableaux de bord rh et strategie
Bilan social & tableaux de bord rh et strategieClaireMERVANT
 
Bilan social et tableaux de bord _ des outils de pilotage au service des ress...
Bilan social et tableaux de bord _ des outils de pilotage au service des ress...Bilan social et tableaux de bord _ des outils de pilotage au service des ress...
Bilan social et tableaux de bord _ des outils de pilotage au service des ress...kabbani2
 
La Version 2023 de la doctrine du numérique en santé
La Version 2023 de la doctrine du numérique en santéLa Version 2023 de la doctrine du numérique en santé
La Version 2023 de la doctrine du numérique en santébenj_2
 
[Lecture] Audit des systèmes d'information.pdf
[Lecture] Audit des systèmes d'information.pdf[Lecture] Audit des systèmes d'information.pdf
[Lecture] Audit des systèmes d'information.pdfOMARADELOUANE1
 
Catalogue de formation 2013 a4
Catalogue de formation 2013 a4Catalogue de formation 2013 a4
Catalogue de formation 2013 a4EPSILIM
 
Rapport de stage jibin Lin
Rapport de stage jibin LinRapport de stage jibin Lin
Rapport de stage jibin LinJibin Lin
 
Étude des coûts de la production des soins de santé à l’hôpital Sacré-Cœur de...
Étude des coûts de la production des soins de santé à l’hôpital Sacré-Cœur de...Étude des coûts de la production des soins de santé à l’hôpital Sacré-Cœur de...
Étude des coûts de la production des soins de santé à l’hôpital Sacré-Cœur de...HFG Project
 
Livre Blanc Professional Services
Livre Blanc Professional ServicesLivre Blanc Professional Services
Livre Blanc Professional ServicesJulien Goossens
 
Rapport sur le tiers payant généralisé février 2016
Rapport sur le tiers payant généralisé février 2016Rapport sur le tiers payant généralisé février 2016
Rapport sur le tiers payant généralisé février 2016Société Tripalio
 
Dpi support formation_v6.2_dossier_de_soins_avril_2016
Dpi support formation_v6.2_dossier_de_soins_avril_2016Dpi support formation_v6.2_dossier_de_soins_avril_2016
Dpi support formation_v6.2_dossier_de_soins_avril_2016Patou Conrath
 
Analyse des politiques de gratuité et étude du cout de traitement du paludism...
Analyse des politiques de gratuité et étude du cout de traitement du paludism...Analyse des politiques de gratuité et étude du cout de traitement du paludism...
Analyse des politiques de gratuité et étude du cout de traitement du paludism...HFG Project
 
Comité de suivi du Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi : Rapport...
Comité de suivi du Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi : Rapport...Comité de suivi du Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi : Rapport...
Comité de suivi du Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi : Rapport...France Stratégie
 
Rapport de l'AMF sur le rapport du Président sur les procédures de contrôle i...
Rapport de l'AMF sur le rapport du Président sur les procédures de contrôle i...Rapport de l'AMF sur le rapport du Président sur les procédures de contrôle i...
Rapport de l'AMF sur le rapport du Président sur les procédures de contrôle i...actuel-expert-comptable
 
1er rapport du comité de suivi du CICE - 10/2013
1er rapport du comité de suivi du CICE - 10/20131er rapport du comité de suivi du CICE - 10/2013
1er rapport du comité de suivi du CICE - 10/2013FactaMedia
 
Rapport activite-2014-observatoire-emplois-metiers-economie-verte
Rapport activite-2014-observatoire-emplois-metiers-economie-verteRapport activite-2014-observatoire-emplois-metiers-economie-verte
Rapport activite-2014-observatoire-emplois-metiers-economie-vertePEXE
 
Rapport activite 2014 observatoire emplois metiers economie verte
Rapport activite 2014 observatoire emplois metiers economie verteRapport activite 2014 observatoire emplois metiers economie verte
Rapport activite 2014 observatoire emplois metiers economie vertePEXE
 
Rapport activite-2014-observatoire-emplois-metiers-economie-verte
Rapport activite-2014-observatoire-emplois-metiers-economie-verteRapport activite-2014-observatoire-emplois-metiers-economie-verte
Rapport activite-2014-observatoire-emplois-metiers-economie-vertePEXE
 
Guide des primes 2015 Fonction Publique TRRITORIALE
Guide des primes 2015 Fonction Publique TRRITORIALE Guide des primes 2015 Fonction Publique TRRITORIALE
Guide des primes 2015 Fonction Publique TRRITORIALE Dominique Gayraud
 

Similaire à Rassct2014 guide utilisateur (20)

Bilan social & tableaux de bord rh et strategie
Bilan social & tableaux de bord rh et strategieBilan social & tableaux de bord rh et strategie
Bilan social & tableaux de bord rh et strategie
 
Bilan social & tableaux de bord rh et strategie
Bilan social & tableaux de bord rh et strategieBilan social & tableaux de bord rh et strategie
Bilan social & tableaux de bord rh et strategie
 
Bilan social et tableaux de bord _ des outils de pilotage au service des ress...
Bilan social et tableaux de bord _ des outils de pilotage au service des ress...Bilan social et tableaux de bord _ des outils de pilotage au service des ress...
Bilan social et tableaux de bord _ des outils de pilotage au service des ress...
 
La Version 2023 de la doctrine du numérique en santé
La Version 2023 de la doctrine du numérique en santéLa Version 2023 de la doctrine du numérique en santé
La Version 2023 de la doctrine du numérique en santé
 
[Lecture] Audit des systèmes d'information.pdf
[Lecture] Audit des systèmes d'information.pdf[Lecture] Audit des systèmes d'information.pdf
[Lecture] Audit des systèmes d'information.pdf
 
Catalogue de formation 2013 a4
Catalogue de formation 2013 a4Catalogue de formation 2013 a4
Catalogue de formation 2013 a4
 
Bilan soc 4
Bilan soc 4Bilan soc 4
Bilan soc 4
 
Rapport de stage jibin Lin
Rapport de stage jibin LinRapport de stage jibin Lin
Rapport de stage jibin Lin
 
Étude des coûts de la production des soins de santé à l’hôpital Sacré-Cœur de...
Étude des coûts de la production des soins de santé à l’hôpital Sacré-Cœur de...Étude des coûts de la production des soins de santé à l’hôpital Sacré-Cœur de...
Étude des coûts de la production des soins de santé à l’hôpital Sacré-Cœur de...
 
Livre Blanc Professional Services
Livre Blanc Professional ServicesLivre Blanc Professional Services
Livre Blanc Professional Services
 
Rapport sur le tiers payant généralisé février 2016
Rapport sur le tiers payant généralisé février 2016Rapport sur le tiers payant généralisé février 2016
Rapport sur le tiers payant généralisé février 2016
 
Dpi support formation_v6.2_dossier_de_soins_avril_2016
Dpi support formation_v6.2_dossier_de_soins_avril_2016Dpi support formation_v6.2_dossier_de_soins_avril_2016
Dpi support formation_v6.2_dossier_de_soins_avril_2016
 
Analyse des politiques de gratuité et étude du cout de traitement du paludism...
Analyse des politiques de gratuité et étude du cout de traitement du paludism...Analyse des politiques de gratuité et étude du cout de traitement du paludism...
Analyse des politiques de gratuité et étude du cout de traitement du paludism...
 
Comité de suivi du Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi : Rapport...
Comité de suivi du Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi : Rapport...Comité de suivi du Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi : Rapport...
Comité de suivi du Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi : Rapport...
 
Rapport de l'AMF sur le rapport du Président sur les procédures de contrôle i...
Rapport de l'AMF sur le rapport du Président sur les procédures de contrôle i...Rapport de l'AMF sur le rapport du Président sur les procédures de contrôle i...
Rapport de l'AMF sur le rapport du Président sur les procédures de contrôle i...
 
1er rapport du comité de suivi du CICE - 10/2013
1er rapport du comité de suivi du CICE - 10/20131er rapport du comité de suivi du CICE - 10/2013
1er rapport du comité de suivi du CICE - 10/2013
 
Rapport activite-2014-observatoire-emplois-metiers-economie-verte
Rapport activite-2014-observatoire-emplois-metiers-economie-verteRapport activite-2014-observatoire-emplois-metiers-economie-verte
Rapport activite-2014-observatoire-emplois-metiers-economie-verte
 
Rapport activite 2014 observatoire emplois metiers economie verte
Rapport activite 2014 observatoire emplois metiers economie verteRapport activite 2014 observatoire emplois metiers economie verte
Rapport activite 2014 observatoire emplois metiers economie verte
 
Rapport activite-2014-observatoire-emplois-metiers-economie-verte
Rapport activite-2014-observatoire-emplois-metiers-economie-verteRapport activite-2014-observatoire-emplois-metiers-economie-verte
Rapport activite-2014-observatoire-emplois-metiers-economie-verte
 
Guide des primes 2015 Fonction Publique TRRITORIALE
Guide des primes 2015 Fonction Publique TRRITORIALE Guide des primes 2015 Fonction Publique TRRITORIALE
Guide des primes 2015 Fonction Publique TRRITORIALE
 

Plus de M'hammed Hamdaoui

2- سيرة الرسول ﷺ.pdf
2- سيرة الرسول ﷺ.pdf2- سيرة الرسول ﷺ.pdf
2- سيرة الرسول ﷺ.pdfM'hammed Hamdaoui
 
0369 كتاب pdf جورج أوفيد ـ اليسار الفرنسي والقضية المغربية.pdf
0369 كتاب  pdf جورج أوفيد ـ اليسار الفرنسي والقضية المغربية.pdf0369 كتاب  pdf جورج أوفيد ـ اليسار الفرنسي والقضية المغربية.pdf
0369 كتاب pdf جورج أوفيد ـ اليسار الفرنسي والقضية المغربية.pdfM'hammed Hamdaoui
 
Frédéric Poulon - TD Économie générale-Dunod (2015).pdf
Frédéric Poulon - TD Économie générale-Dunod (2015).pdfFrédéric Poulon - TD Économie générale-Dunod (2015).pdf
Frédéric Poulon - TD Économie générale-Dunod (2015).pdfM'hammed Hamdaoui
 
الإسلام والديمقراطية بعد الربيع العربي PDF.pdf
الإسلام والديمقراطية بعد الربيع العربي PDF.pdfالإسلام والديمقراطية بعد الربيع العربي PDF.pdf
الإسلام والديمقراطية بعد الربيع العربي PDF.pdfM'hammed Hamdaoui
 
Arab nationalism Myrtherss.pdf
Arab nationalism Myrtherss.pdfArab nationalism Myrtherss.pdf
Arab nationalism Myrtherss.pdfM'hammed Hamdaoui
 
هيكل والسياسة الاسبوعية.pdf
هيكل والسياسة الاسبوعية.pdfهيكل والسياسة الاسبوعية.pdf
هيكل والسياسة الاسبوعية.pdfM'hammed Hamdaoui
 
Robin Bade, Michael Parkin, Monique Barrette - Initiation à l’économie (2017,...
Robin Bade, Michael Parkin, Monique Barrette - Initiation à l’économie (2017,...Robin Bade, Michael Parkin, Monique Barrette - Initiation à l’économie (2017,...
Robin Bade, Michael Parkin, Monique Barrette - Initiation à l’économie (2017,...M'hammed Hamdaoui
 
Bibliothèque Apc Hamma_A00214_2019.pdf
Bibliothèque Apc Hamma_A00214_2019.pdfBibliothèque Apc Hamma_A00214_2019.pdf
Bibliothèque Apc Hamma_A00214_2019.pdfM'hammed Hamdaoui
 
(Modulo) Dominic Roy_ Douglas Blanchet_ Raymond Munger - Économie globale _ l...
(Modulo) Dominic Roy_ Douglas Blanchet_ Raymond Munger - Économie globale _ l...(Modulo) Dominic Roy_ Douglas Blanchet_ Raymond Munger - Économie globale _ l...
(Modulo) Dominic Roy_ Douglas Blanchet_ Raymond Munger - Économie globale _ l...M'hammed Hamdaoui
 
(Mai-juin 2016) coll. - cahiers français 392 L’économie à l’heure du numériqu...
(Mai-juin 2016) coll. - cahiers français 392 L’économie à l’heure du numériqu...(Mai-juin 2016) coll. - cahiers français 392 L’économie à l’heure du numériqu...
(Mai-juin 2016) coll. - cahiers français 392 L’économie à l’heure du numériqu...M'hammed Hamdaoui
 
Guide taches-de-securite-autre-que-conduite-des-trains-v1
Guide taches-de-securite-autre-que-conduite-des-trains-v1Guide taches-de-securite-autre-que-conduite-des-trains-v1
Guide taches-de-securite-autre-que-conduite-des-trains-v1M'hammed Hamdaoui
 

Plus de M'hammed Hamdaoui (20)

2003_NidJamaa_Bahcine.pdf
2003_NidJamaa_Bahcine.pdf2003_NidJamaa_Bahcine.pdf
2003_NidJamaa_Bahcine.pdf
 
6_merged.pdf
6_merged.pdf6_merged.pdf
6_merged.pdf
 
2- سيرة الرسول ﷺ.pdf
2- سيرة الرسول ﷺ.pdf2- سيرة الرسول ﷺ.pdf
2- سيرة الرسول ﷺ.pdf
 
0369 كتاب pdf جورج أوفيد ـ اليسار الفرنسي والقضية المغربية.pdf
0369 كتاب  pdf جورج أوفيد ـ اليسار الفرنسي والقضية المغربية.pdf0369 كتاب  pdf جورج أوفيد ـ اليسار الفرنسي والقضية المغربية.pdf
0369 كتاب pdf جورج أوفيد ـ اليسار الفرنسي والقضية المغربية.pdf
 
Frédéric Poulon - TD Économie générale-Dunod (2015).pdf
Frédéric Poulon - TD Économie générale-Dunod (2015).pdfFrédéric Poulon - TD Économie générale-Dunod (2015).pdf
Frédéric Poulon - TD Économie générale-Dunod (2015).pdf
 
الإسلام والديمقراطية بعد الربيع العربي PDF.pdf
الإسلام والديمقراطية بعد الربيع العربي PDF.pdfالإسلام والديمقراطية بعد الربيع العربي PDF.pdf
الإسلام والديمقراطية بعد الربيع العربي PDF.pdf
 
1580898684Revue3Ar.pdf
1580898684Revue3Ar.pdf1580898684Revue3Ar.pdf
1580898684Revue3Ar.pdf
 
العدد الثالث.pdf
العدد الثالث.pdfالعدد الثالث.pdf
العدد الثالث.pdf
 
Arab nationalism Myrtherss.pdf
Arab nationalism Myrtherss.pdfArab nationalism Myrtherss.pdf
Arab nationalism Myrtherss.pdf
 
2003_NidJamaa_Bahcine.pdf
2003_NidJamaa_Bahcine.pdf2003_NidJamaa_Bahcine.pdf
2003_NidJamaa_Bahcine.pdf
 
هيكل والسياسة الاسبوعية.pdf
هيكل والسياسة الاسبوعية.pdfهيكل والسياسة الاسبوعية.pdf
هيكل والسياسة الاسبوعية.pdf
 
al-chahnama.pdf
al-chahnama.pdfal-chahnama.pdf
al-chahnama.pdf
 
1-465.pdf
1-465.pdf1-465.pdf
1-465.pdf
 
a1653n.pdf
a1653n.pdfa1653n.pdf
a1653n.pdf
 
Robin Bade, Michael Parkin, Monique Barrette - Initiation à l’économie (2017,...
Robin Bade, Michael Parkin, Monique Barrette - Initiation à l’économie (2017,...Robin Bade, Michael Parkin, Monique Barrette - Initiation à l’économie (2017,...
Robin Bade, Michael Parkin, Monique Barrette - Initiation à l’économie (2017,...
 
Bibliothèque Apc Hamma_A00214_2019.pdf
Bibliothèque Apc Hamma_A00214_2019.pdfBibliothèque Apc Hamma_A00214_2019.pdf
Bibliothèque Apc Hamma_A00214_2019.pdf
 
1-465.pdf
1-465.pdf1-465.pdf
1-465.pdf
 
(Modulo) Dominic Roy_ Douglas Blanchet_ Raymond Munger - Économie globale _ l...
(Modulo) Dominic Roy_ Douglas Blanchet_ Raymond Munger - Économie globale _ l...(Modulo) Dominic Roy_ Douglas Blanchet_ Raymond Munger - Économie globale _ l...
(Modulo) Dominic Roy_ Douglas Blanchet_ Raymond Munger - Économie globale _ l...
 
(Mai-juin 2016) coll. - cahiers français 392 L’économie à l’heure du numériqu...
(Mai-juin 2016) coll. - cahiers français 392 L’économie à l’heure du numériqu...(Mai-juin 2016) coll. - cahiers français 392 L’économie à l’heure du numériqu...
(Mai-juin 2016) coll. - cahiers français 392 L’économie à l’heure du numériqu...
 
Guide taches-de-securite-autre-que-conduite-des-trains-v1
Guide taches-de-securite-autre-que-conduite-des-trains-v1Guide taches-de-securite-autre-que-conduite-des-trains-v1
Guide taches-de-securite-autre-que-conduite-des-trains-v1
 

Rassct2014 guide utilisateur

  • 1. Rapport GUIDE UTILISATEUR Observatoire des données sociales et de l’emploi – CDG31 Karine DUVAL Tél : 05.81.91.93.69 Mél : observatoire@cdg31.fr Rapport annuel sur la situation générale de la santé, de la sécurité et des conditions de travail RASSCT – Données 2014
  • 2. Ce guide va vous permettre de télécharger le questionnaire de l’étude (fichier Excel), de saisir vos données, les contrôler et de les renvoyer au Centre de Gestion. Afin de vous faciliter la saisie des informations, il est fortement conseillé de prendre connaissance de ce guide.
  • 3. SOMMAIRE I. INTRODUCTION ............................................................................................................................1 II. COMMENT TÉLÉCHARGER, ENREGISTRER ET RENOMMER VOTRE FICHIER ?....................................2 III. COMMENT RÉCUPÉRER VOS DONNÉES DES ANNÉES PRÉCÉDENTES ? .............................................3 IV. QUELQUES PRÉCISIONS MÉTHODOLOGIQUES................................................................................3 IV.1 Les structures concernées par l’étude ................................................................................................... 3 IV.2 Les définitions des événements observés.............................................................................................. 3 IV.3 La période de survenance des événements........................................................................................... 4 IV.4 Les définitions des indicateurs............................................................................................................... 5 IV.5 Comment calculer le nombre total d’heures payées pour l’ensemble des agents ?............................. 6 V. COMMENT RENSEIGNER VOTRE FICHIER ?.....................................................................................7 Onglet « Titre ».............................................................................................................................................. 7 Onglet « Sommaire »..................................................................................................................................... 7 Onglet « Présentation de la collectivité » ..................................................................................................... 9 Onglet « Effectifs » ...................................................................................................................................... 11 Onglet « Généralités »................................................................................................................................. 13 Onglet « Bilan des actions réalisées » ........................................................................................................ 14 Onglet « Bilan des actions et mesures »..................................................................................................... 16 Pour l’ensemble des onglets « Filières », « Tranche d’âge », « Type d’activité », « Nature des lésions », « Siège des lésions et « Eléments matériels »............................................................................................. 17 Onglet « Filières»........................................................................................................................................ 17 Onglet « Type d’activité»............................................................................................................................ 17 Onglet « Nature des lésions »..................................................................................................................... 17 Onglet « Siège des lésions » ....................................................................................................................... 17 VI. LES NOUVEAUTÉS DE LA COLLECTE 2014...................................................................................... 18 VI.1 Un onglet « aide » ................................................................................................................................ 18 VI.2 Un onglet sur les maladies professionnelles par type d’activités........................................................ 18 VI.3 Un onglet sur les risques psychosociaux.............................................................................................. 18 VII. COMMENT VÉRIFIER VOS DONNÉES ? ......................................................................................... 20 VII.1 Le nombre total d’agents ou le nombre total d’arrêt (plusieurs onglets sont concernés)................ 20 VII.2 Le Comité Technique (onglet « présentation de la collectivité ») ..................................................... 23 VII.3 Le nombre total d’heures payées (onglet « présentation de la collectivité »).................................. 23 VII.4 L’intercommunalité de rattachement (onglet « présentation de la collectivité) .............................. 24 VII.5 Le numéro SIRET ................................................................................................................................ 24 VII.6 L’Onglet « Vérification »..................................................................................................................... 24
  • 4. VIII. COMMENT TRANSMETTRE VOTRE FICHIER AU CDG ?................................................................... 25 ANNEXE TECHNIQUE ............................................................................................................................ 26 A. Procédure sous CIRIL ........................................................................................................................... 26 B. Procédure sous Magnolia.................................................................................................................... 26 C. Procédure sous CIVITAS....................................................................................................................... 27 ANNEXE RÉGLEMENTAIRE .................................................................................................................... 33
  • 5. 1 I. INTRODUCTION En vertu de l’article 49 du décret n° 85-603 du 10 juin 1985 modifié par le décret n° 2012-170 du 3 février 2012, relatif à l’hygiène et à la sécurité du travail ainsi qu’à la médecine professionnelle et préventive dans la Fonction Publique Territoriale, un rapport faisant le bilan de la santé, la sécurité et des conditions de travail doit être établi chaque année par l’ensemble des collectivités territoriales et des établissements publics locaux ayant au moins un agent. Les dispositions du chapitre dont relève l’obligation d’établir ce rapport, concernent le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) ou le comité technique lorsqu'il exerce les missions du comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail. Comme le prévoit le décret, un exemplaire de ce rapport doit être transmis au centre de gestion. Ainsi un rapport de synthèse final, regroupant les Rapports Annuels de la Situation générale de la Santé, de la Sécurité et des Conditions de Travail (RASSCT) pour l’année 2014, déclarés par l’ensemble des collectivités ou établissements publics du département par l’intermédiaire du fichier joint, sera établi par le Centre de Gestion de la Haute-Garonne, qui le transmettra ensuite au Conseil Supérieur de la Fonction Publique Territoriale. Un outil d’aide à la décision Au-delà de l’obligation réglementaire, les Centres de Gestion ont souhaité créer un outil informatique de collecte des données, qui soit un véritable outil de gestion des Ressources Humaines. La démarche est importante à la fois pour les collectivités et le centre de gestion, car les informations renseignées dans cette étude permettront : - Pour votre structure : o De vous apporter des informations statistiques nécessaires pour adapter vos plans d’action et orienter vos actions de prévention (actions de formation, de sensibilisation et autres actions de prévention ciblés) pour améliorer la santé et la sécurité de votre personnel. o D’observer l’évolution de votre accidentologie dans le temps. o De renforcer le dialogue social dans votre structure. o De répondre à votre obligation réglementaire. - Pour le Centre de Gestion : o D’informer les collectivités et établissements de son territoire sur les éléments relatifs à l’évolution des risques professionnels (éléments sur l’absentéisme liés aux maladies professionnelles et accidents de service et de trajet, éléments d’analyse des accidents de service (siège des lésions, gravité des blessures…) et permettre ainsi, à chaque collectivité de bénéficier d’éléments de comparaison. o De permettre au Service prévention et conditions de travail du CDG31, à travers cette obligation réglementaire, d’accompagner au mieux les collectivités et établissements adhérents à la mission de médecine de prévention, dans leur démarche de prévention des risques professionnels dans un objectif de diminution de la sinistralité. Les éléments contenus dans ce rapport permettront également d’identifier les actions prioritaires à mettre en place annuellement avec le médecin de prévention.
  • 6. 2 Un outil informatique à votre disposition Un questionnaire au format Excel facile d’accès et incluant des graphiques vous est proposé afin d’éditer directement vos Rapports Annuels de la situation générale de la Santé, de la Sécurité et des Conditions de Travail. Le document est verrouillé pour permettre un traitement informatique des données. Il n’est pas possible de rajouter ou de supprimer des lignes, sauf au niveau de l’onglet « Détail actions et mesures ». En cas d’information manquante, il convient de vous rapprocher de l’observatoire des données sociales et de l’emploi du CDG31 (soit par mail à l’adresse suivante : observatoire@cdg31.fr soit par téléphone au 05.81.91.93.69). Afin de vous permettre de compléter au mieux ce document, vous trouverez ci-après quelques indications et conseils. Par ailleurs, les services du Centre de Gestion de la Haute-Garonne se tiennent à votre disposition pour vous accompagner dans cette démarche. II. COMMENT TÉLÉCHARGER, ENREGISTRER ET RENOMMER VOTRE FICHIER ? Pour accéder au rapport à renseigner, il suffit de cliquer sur le lien présent dans le mél qui vous a été envoyé ou de vous rendre sur le site internet du CDG31 (www.cdg31.fr dans la rubrique Le CDG31 – Observatoire (bloc document de couleur turquoise)). Le fichier Excel de saisie est à enregistrer sur l’ordinateur de l’agent en charge de l’enquête, et à renommer sur la forme : « RASSCT2014_Type de collectivité + Nom de votre collectivité.xls » : Exemples : - Pour une mairie, ex : RASSCT2014_MAIRIE D’AGASSAC.xls - Pour un CCAS, ex : RASSCT2014_CCAS DE MONDONVILLE.xls - Pour une communauté de communes, ex : RASSCT2014 _CC DU VOLVESTRE.xls - Pour une communauté d’agglomération, ex : RASSCT2014_CA DU MURETAIN.xls - Pour un syndicat intercommunal, ex : RASSCT2014_SICASMIR.xls : Lors de l’ouverture du fichier, si un message vous demandant d’activer les macros apparaît, cliquez sur « Activer les Macros ».
  • 7. 3 III. COMMENT RÉCUPÉRER VOS DONNÉES DES ANNÉES PRÉCÉDENTES ? Il est possible de récupérer les données 2013 provenant du RASSCT 2013. Pour cela, il faut cliquer sur le bouton qui se trouve dans l’onglet « Présentation ». Il vous sera alors demandé d’ouvrir le fichier du RASSCT 2013 : cliquez sur ok puis sélectionnez le fichier correspondant. Les onglets Présentation – Effectifs – Généralités et Précisions MP se complètent en fonction des données présentes dans le RASSCT 2013. Les données 2012 qui avaient été saisies dans le RASSCT 2013 au niveau des onglets Généralités et Précisions MP seront également récupérées lors de cette opération. IV. QUELQUES PRÉCISIONS MÉTHODOLOGIQUES IV. 1. Les structures concernées par l’étude Cette étude est obligatoire pour toutes les structures publiques territoriales du département de la Haute- Garonne ayant rémunéré au moins 1 agent, entre le 1er janvier et le 31 décembre 2014. IV. 2. Les définitions des événements observés - L’accident de travail / service concerne les accidents survenus durant l’exercice des missions Lorsqu’un accident se produit lors des missions ou à l’occasion d’un déplacement nécessaire à l’exécution du travail, les informations sont à renseigner dans la rubrique accident de travail / service. - L’accident de trajet, quant à lui est un accident qui se produit à l’occasion d’un déplacement Entre le domicile et le lieu de travail, Entre le lieu de travail et le lieu de restauration habituel. - Les maladies professionnelles, à caractère professionnel ou contractées en service La maladie professionnelle est la conséquence directe de l’exposition plus ou moins prolongée à un risque qui existe lors de l’exercice habituel de la profession. Cela peut être un risque physique
  • 8. 4 (mouvements répétés, ports de charges), chimique ou biologique. On considère comme maladies professionnelles les maladies énumérées par les tableaux mentionnés par le Code de la Sécurité Sociale (tableaux des maladies professionnelles). Dans d’autres cas : Si une ou plusieurs conditions tenant au délai de prise en charge, à la durée d'exposition ou à la liste limitative des travaux ne sont pas remplies, la maladie telle qu'elle est désignée dans un tableau de maladies professionnelles peut être reconnue d'origine professionnelle lorsqu'il est établi qu'elle est directement causée par le travail habituel de la victime. Peut être également reconnue d'origine professionnelle une maladie caractérisée non désignée dans un tableau de maladies professionnelles lorsqu'il est établi qu'elle est essentiellement et directement causée par le travail habituel de la victime et qu'elle entraîne le décès de celle-ci ou une incapacité permanente d'un taux évalué dans les conditions mentionnées à l'article L. 434-2 du code de la sécurité sociale et au moins égal à 25 %. IV. 3. La période de survenance des événements Dans tous les cas, les statistiques sont à réaliser dans le respect de la règle « en cours », c'est-à-dire que le décompte des jours d’arrêt et du nombre d’évènements est effectué de la façon suivante : Le nombre de jours d’arrêt de travail doit être comptabilisé en jours calendaires D’après le graphique ci-dessus, nous constatons que la période prise en compte pour établir les statistiques est comprise entre le 1er janvier 2014 et le 31 décembre 2014. Période prise en compte pour les statistiques Arrêt n°2 Année 2013 Année 2014 Année 2015 Arrêt n°1 Arrêt n°3 1er janvier 31 décembre Arrêt n°4 Rechute 1 arrêt n°4 Rechute 2 arrêt n°4
  • 9. 5 Quelques exemples : Arrêt n°1 : l’accident de travail n’est pas consolidé au 1er janvier de l’année 2014. L’arrêt de travail n°1 débute au 20 novembre 2013 et prend fin au 15 janvier 2014. L’accident ne sera pas pris en compte au titre de l’année 2014 et les jours pris en compte seront uniquement ceux postérieurs au 1er janvier 2014 jusqu’à la reprise du travail. L’arrêt n°1 entraînera donc 15 jours d’arrêt pour 0 accident en 2014. Conclusion : mentionnez nombre d’accident : 0 Nombre de jours d’arrêt : 15j Arrêt n°2 : l’accident de travail est survenu au cours de l'année. L’arrêt de travail n°2 débute au 5 avril 2014 et prend fin au 23 juillet 2014. Il s’agit d’un évènement dont tous les jours d’arrêt sont comptabilisés au titre de l’année 2014, c'est-à-dire 110 jours d’arrêt. Conclusion : mentionnez nombre d’accident : 1 ; Nombre de jours d’arrêt : 110 j Arrêt n°3 : l’arrêt de travail n°3 débute au 19 décembre 2014 et prend fin au 16 janvier 2015. Un évènement sera pris en compte pour cet arrêt au titre de l’année 2014 et les jours pris en compte seront uniquement ceux jusqu’au 31 décembre 2014. L’arrêt n°3 entraînera donc 13 jours d’arrêt pour un accident en 2014. Conclusion : mentionnez nombre d’accident : 1 ; Nombre de jours d’arrêt : 13 j Arrêt n°4 : l’arrêt de travail n°4 débute au cours de l’année 2013 et se consolide la même année. Puis, une première rechute débute le 1er février de l’année 2014 et prend fin le 20 février de l’année 2014. Une seconde rechute débute le 10 juin de l’année 2014 et se termine le 20 juin de l’année 2014. Pour comptabiliser les rechutes d’accidents antérieurs, l’accident est comptabilisé en 2013. Le nombre de jours d’arrêt imputable à l’année 2014 sera pris en compte. Pour l’arrêt n°4, nous comptabiliserons 0 accident en 2014 et 31 jours d’arrêt de travail au titre de l’année 2014. Conclusion : mentionnez nombre d’accident : 0 ; Nombre de jours d’arrêt : 31 j Pour comptabiliser le nombre total de jours d’arrêt de travail, nous prendrons en compte les accidents non consolidés au 1er janvier de l’année 2014 (cas n°1), les accidents survenus au courant de l’année (cas n°2 et 3) et les rechutes d’accidents antérieurs (cas n°4). IV. 4. Les définitions des indicateurs Le taux de fréquence représente le nombre d’accidents avec arrêt par million d’heures payées. L’indice de fréquence représente le nombre d’accidents avec arrêt pour 1000 agents. Le taux de gravité représente le nombre de jours d’arrêt par millier d’heures payées. Les taux et indices de 2014 sont calculés automatiquement à partir des données renseignées dans l’onglet « présentation de la collectivité » et dans l’onglet « généralités ». Pour les années 2012 et 2013, les données seront calculées automatiquement à partir des données de nombre d’heures payées de l’onglet « effectif » ainsi que des données concernant les accidents de travail présentes dans l’onglet « généralités ». Les taux prennent en compte l’ensemble des données, à savoir les accidents survenus au courant de l’année, les accidents non consolidés et les accidents ayant entraîné une rechute. Ils permettent de comparer l’accidentologie d’une année à l’autre malgré la variation du nombre d’heures payées et des effectifs présents dans les collectivités.
  • 10. 6 Ils sont destinés à permettre des comparaisons entre collectivités de même type ou à observer les évolutions au sein d’une même collectivité. IV. 5. Comment calculer le nombre total d’heures payées pour l’ensemble des agents ? Le nombre total annuel d’heures payées pour l’ensemble des agents est indispensable pour calculer le taux de fréquence, l’indice de fréquence et le taux de gravité des accidents du travail, calculés automatiquement dans la page 15 de ce rapport. (Ce nombre d’heures payées, aisément accessible depuis le fichier N4DS, est plus précis et réaliste que le nombre d’heures travaillées au 31/12 habituellement utilisé. En effet, ce dernier ne tient compte ni des agents partis dans l’année, ni des agents occasionnels ou saisonniers). Pour obtenir le nombre total annuel d’heures payées pour l’ensemble des agents, vous trouverez en annexe technique de ce document, des modèles de requêtes permettant d’extraire facilement cette donnée à partir de différents logiciels de gestion des ressources humaines. Si vous êtes dans l’impossibilité de donner le total annuel d’heures payées, vous pouvez fournir le total annuel des heures travaillées selon le mode de calcul suivant : - Un agent travaillant à temps complet et à temps plein travaille 1 607 heures par an. - Un agent travaillant à temps complet et à temps partiel (80 %) travaille 1 607 x 0.8 = 1 285,6 heures par an. - Un agent travaillant 28 heures par semaine travaille : 28 x 1 607 / 35 = 1285,6 heures. : Quand un agent n’a pas travaillé l’année entière, il faut calculer son nombre d’heures travaillées en fonction du nombre de jours travaillés : Par exemples : o Un agent travaillant à temps complet et à temps plein pendant 200 jours travaille : 1 607 heures x 200 jours travaillés / 360 jours dans l’année = 1 607 x 200 / 360 = 892,8 heures. o Un agent travaillant 28 heures par semaine pendant 6 semaines travaille : 1285,6 heures (cf. ci-dessus) x (6 semaines x 7 jours) / 360 jours = 1285,6 x 42 / 360 = 150 heures.
  • 11. 7 V. COMMENT RENSEIGNER VOTRE FICHIER ? Le fichier comporte 15 onglets à renseigner. Ces pages sont directement accessibles en cliquant sur les boutons de la page « sommaire », ou sur le bouton « Onglet suivant » au bas de chaque page, ou encore en cliquant sur les différents onglets. Si certains des 19 onglets (titre, sommaire, 15 onglets de données, vérification, aide) n’apparaissent pas au bas de votre écran, vous pouvez les retrouver à l’aide des boutons de défilement. Enfin, certaines feuilles nécessitent d’utiliser la barre de défilement pour pouvoir renseigner l’ensemble des indicateurs. Ce fichier comporte de nombreux graphiques qui se génèreront automatiquement en fonction des données que vous renseignerez. L’ensemble du fichier avec ses tableaux et graphiques est imprimable. Onglet « Titre » : Le rapport pouvant être imprimé, le logo de la collectivité peut être ajouté sur cette page. Onglet « Sommaire » : Cette page permet d’accéder aux différentes pages de saisie en cliquant sur les boutons de leurs intitulés. Le bouton impression permet d’imprimer directement l’ensemble du rapport mis en page (impression de l’ensemble des onglets du classeur Excel). Barre de défilement Boutons de défilement Onglets
  • 12. 8 Les zones de commentaires Vous trouverez dans les différents onglets du fichier Excel, souvent placés sous les représentations graphiques, des zones de commentaires. Ces zones sont à votre disposition pour commenter, analyser voire préciser les informations représentées afin de personnaliser votre RASSCT. Ces commentaires apparaitront lors de l’impression de votre document. Lorsque vous êtes dans une cellule ‘commentaires’, vous ne pouvez pas utiliser les boutons « onglet suivant », « onglet précédent » ou « vérification ». Pour utiliser ces boutons, vous devez cliquer dans une autre cellule. Deux cas possibles : 1- Si au moins un agent de votre collectivité : - a été victime en 2014 d’un accident de service/travail ou d’une maladie professionnelle, - ou était arrêté au moins un jour en 2014 suite à une maladie professionnelle ou à un accident de service/travail survenu avant 2014 (reliquat), Alors vous devez renseigner l’ensemble du fichier (soit 15 feuilles). 2- Si, en 2014, aucun agent de votre collectivité n’a été victime d’un accident de service/travail ou d’une maladie professionnelle, et si aucun agent n’a été arrêté au moins un jour en 2014 suite à une maladie professionnelle ou à un accident de service/travail survenu avant 2014 (reliquat), A. Alors, vous devez cocher la case du bas de la première page (onglet 1-Présentation de la collectivité, cf copie écran ci-contre).
  • 13. 9 B. et renseignez les six feuilles aux onglets rouges (1-Présentation de la collectivité, 2- Effectifs, 3- Généralités, 4-RPS, 5-Bilan des actions réalisées en 2014, 6-Détail des actions et des mesures). Au moment de l’impression, seuls les 8 premiers onglets seront imprimés (Titre, Sommaire, et les six onglets listés précédemment). Onglet « Présentation de la collectivité » Le numéro SIRET est un champ obligatoire car il s’agit de l’identifiant de chaque structure publique territoriale. Le type de collectivité est un champ essentiel, car il permet au Centre de gestion de pouvoir réaliser des groupes de structures et ainsi comparer les différents indicateurs selon le type de collectivité.
  • 14. 10 La liste déroulante proposée pour ce champ est la suivante : L’effectif à prendre en compte concerne les agents permanents et non permanents rémunérés par la collectivité au 31 décembre 2014. A noter : Les agents mis à disposition doivent être compatibilisés dans la collectivité d’origine et non dans la collectivité d’accueil. En effet, les maladies professionnelles, les accidents et les reliquats étant déclarés par la collectivité d’origine, ils doivent être renseignés par cette dernière dans son Rapport Annuel sur la Santé, la Sécurité et les Conditions de Travail. L’enquête concerne TOUS les agents rémunérés dans l’année de référence (y compris les saisonniers).
  • 15. 11 Dans les feuilles " Effectifs", "Généralités", "RPS" et "Précisions MP", seules les colonnes dont les intitulés sont en rouge doivent obligatoirement être renseignées (il s’agit des données de l’année 2014). Onglet « Effectifs » Pour l’ensemble des tableaux de cet onglet, l’effectif à prendre en compte concerne les agents permanents et non permanents rémunérés par la collectivité en 2014. Ces éléments permettent ainsi de comparer la typologie des agents victimes d’accidents de travail à celle de l’ensemble des agents de votre structure.
  • 16. 12 N’oubliez pas de contrôler : que le nombre total d’hommes et de femmes doivent être identiques dans les deux tableaux (fillière et tranche d’âge).
  • 17. 13 Onglet « Généralités » Dans ce tableau, vous devez renseigner le nombre d’accidents de travail, se service et/ou de maladies professionnelles survenus dans votre collectivité, ainsi que le nombre de jours d’arrêt consécutifs. Toutes les lignes sont à compléter. Les accidents ayant entraîné un décès doivent d’abord être renseignés dans ce tableau en fonction de la durée des arrêts qu’ils ont entraînée. Dans un deuxième temps, ils doivent être renseignés au niveau de la ligne « Nombre de ces accidents ayant entraîné un décès ». Les maladies professionnelles à renseigner portent sur l’ensemble des maladies professionnelles reconnues.
  • 18. 14 La date à laquelle l'agent est informé du lien éventuel entre sa maladie et l’exercice des fonctions est prise en compte comme étant le début de la maladie et est assimilée à la date de l’accident. A partir de cette date peuvent être comptabilisés, le cas échéant, les jours d’arrêt rattachés à la pathologie. Cependant, seule la prise d’un acte permet de reconnaître l’imputabilité au service et d’ouvrir droit au congé pour maladie professionnelle. Le nombre total de maladies professionnelles (MP) en cours résulte de la somme des MP reconnues dans l’année et des MP reconnues durant les années antérieurs mais ayant entraîné des jours d’arrêt dans l’année. Onglet « Bilan des actions réalisées » Les objectifs de cet onglet, outre l’identification des acteurs en santé et sécurité au travail au sein de votre collectivité, sont de : - faire un point sur les documents en santé et sécurité au travail obligatoires, mis en place en interne, - mettre en avant les actions de prévention des risques professionnels engagées par votre collectivité. S’il est indiqué que votre collectivité relève du Comité Technique Paritaire intercommunal placé auprès du CDG (information présente dans l’onglet « présentation de la collectivité »), les données des 3 premières lignes sont automatiquement complétées par « 0-0-Non ». Pour pouvoir modifier ces données, il est nécessaire que vous indiquiez, dans l’onglet « présentation de la collectivité », que vous disposez d’un CTP/CHS propre (au 31/12/2014). Pour rappel, le décret n° 2012-170 du 3 février 2012 modifiant le décret n° 85-603 du 10 juin 1985 relatif à l'hygiène et à la sécurité du travail ainsi qu'à la médecine professionnelle et préventive dans la fonction publique territoriale a pour objet la modification de règles relatives à l'hygiène et à la sécurité au travail, à la formation et aux organismes compétents dans ces matières, ainsi qu'à la médecine professionnelle et préventive dans la fonction publique territoriale. Ainsi, le décret modifié a introduit de nouvelles dispositions qui visent à faire évoluer les missions de l’ACMO vers un dispositif à deux niveaux : - les assistants de prévention qui assurent un rôle de proximité - les conseillers de prévention qui assurent un rôle de coordination. Les trois premières questions (cf, copie écran ci-dessus) ne concernent que les collectivités qui disposaient au 31 décembre 2014, d’un Comité Technique Paritaire propre, à savoir les collectivités de plus de 50 agents, ou qui disposaient de leur propre Comité d’hygiène et de Sécurité.
  • 19. 15 Le Document Unique d'Evaluation des Risques Professionnels (Document obligatoire) Code du Travail (Code du Travail articles L 4121-1 à L 4121-5 et articles R 4121-1 à 4121-4) L'évaluation des risques professionnels consiste à identifier les risques (physiques et psychosociaux) auxquels sont soumis les agents d'une collectivité ou d'un établissement public, en vue de mettre en place un plan d’actions de prévention pertinentes couvrant les dimensions techniques, humaines et organisationnelles. Elle constitue l'étape initiale de toute démarche de prévention en santé et sécurité au travail. L'évaluation des risques professionnels est une démarche structurée dont les résultats sont formalisés dans un "Document Unique d'Evaluation des Risques". Ce document est mis à la disposition des agents, des membres du CHSCT, des délégués du personnel, du médecin de prévention. Il doit être revu au moins annuellement et lors de toute modification des conditions de travail pouvant avoir un impact sur la santé et la sécurité de vos agents. Le Programme annuel de prévention ou plan d'actions en santé et sécurité au travail (Document obligatoire) Un programme annuel de prévention des risques professionnels et d'amélioration des conditions de travail fixe la liste détaillée des mesures devant être prises au cours de l'année à venir, ainsi que, pour chaque mesure, ses conditions d'exécution et l'estimation de son coût. Ce programme est l'aboutissement de la démarche de prévention, déterminant les actions prioritaires à mettre en place pour améliorer les conditions de travail et réduire les risques auxquels sont exposés vos agents. Le Rapport d'activités de la médecine préventive (Document obligatoire) Le service de médecine préventive établit chaque année un rapport d'activité qui est transmis à l'autorité territoriale. Ce rapport intègre les éléments significatifs du suivi médical de vos agents. Le Registre de santé et de sécurité au travail (Document obligatoire) Ce registre, que l’on dénommait registre d’hygiène et de sécurité, est mis à la disposition de tous les agents afin qu’ils y retranscrivent leurs observations et suggestions en matière d’hygiène et de sécurité dans leur travail quotidien, comme par exemple : • signaler un dysfonctionnement, une anomalie, des problèmes liés à l’ambiance de travail (encombrement, température, bruit…), à la formation, à la présence de produits ou équipements dangereux ou encore à l’environnement de travail (état de locaux, vétusté des installations…). • poser des questions relatives à la prévention des risques professionnels. Il s’agit donc d’un véritable outil de communication et de traçabilité.
  • 20. 16 Le Plan de prévention (Document obligatoire) Un plan de prévention est un document arrêté en commun avant le début d’une opération réalisée par une entreprise extérieure dans une collectivité, qui définit les mesures devant être prises par chacune d’elles, selon la nature et la durée des travaux réalisés. Ces mesures visent à prévenir les risques d’interférences dus à la présence de leurs activités, de leurs matériels et de leurs installations. Ce plan est élaboré, à l'initiative de la collectivité qui est responsable de la coordination générale en matière de sécurité sur la zone d’intervention tout au long de l'opération. Le Diagnostic de pénibilité (Document obligatoire) Depuis le 1er janvier 2015, l’employeur doit annexer au document unique, les données collectives utiles à l’évaluation des expositions à 4 facteurs de pénibilité (le travail en milieu hyperbare, le travail de nuit, le travail en équipe successives alternantes et le travail répétitif) de nature à faciliter l’établissement des fiches pénibilité, notamment à partir de l’identification de situations types d’exposition et la proportion des agents exposés à ces facteurs au-delà des seuils. Les études/audits/conseils peuvent concerner des études ergonomiques, une mission de conseil en prévention des risques professionnels, des audits sur les risques chimiques. Onglet « Bilan des actions et mesures » En ce qui concerne les mesures techniques, peuvent être renseignées par exemple, pour le tableau « Réalisations 2014 » : - les mesures visant la mise en conformité des bâtiments et des matériels, - les mesures d’isolation phonique, thermique, organisation spatiale, … - l’achat de matériel léger afin d’alléger le port de charges, de matériel adapté diminuant les vibrations…. En ce qui concerne les mesures organisationnelles, peuvent être indiquées par exemple, pour le tableau « Réalisations 2014 » : - la mise en place de procédures, de consignes, de fiches techniques de sécurité, … - la mise en place de systèmes de management de la sécurité, - la réalisation de fiche de poste, d’un livret d’accueil sécurité, - la réalisation d’études ergonomiques, d’environnement de travail, … - la réalisation d’audits (chimiques…) Les tableaux « Prévisions 2015 » permettent à la collectivité d’indiquer les démarches réalisées, en cours de réalisation ou prévues cette année.
  • 21. 17 Pour l’ensemble des onglets « Filières », « Tranche d’âge », « Type d’activité », « Nature des lésions », « Siège des lésions et « Eléments matériels » Il ne faut renseigner que les accidents de travail / service survenus durant l’année 2014. Il ne faut donc prendre en compte ni les accidents de trajet, ni les accidents antérieurs à 2014. En revanche, les jours d’arrêt en 2014 consécutifs à des accidents survenus au cours des années précédentes (les reliquats) doivent être comptabilisés dans la colonne « Nombre de jours d’arrêt ». Aussi les totaux hommes/femmes pour les onglets « filières » et « tranche d’âge » doivent être les mêmes. Idem pour les totaux globaux des onglets : « type d’activités », « nature des lésions », « siège des lésions » et « éléments matériels ». Onglet « Filières» Dans cet onglet, il est nécessaire d’indiquer la filière correspondante à l’activité exercée au moment de l’accident. Exemple : un agent qui exerce la fonction d’agent administratif polyvalent pour une collectivité pendant 20 h et manutentionnaire (adjoint technique) pour une autre collectivité pendant 4h et que l’accident se déroule sur son temps de travail en tant que manutentionnaire, il faut comptabiliser l’accident dans la filière technique. Onglet « Type d’activité» Il faut renseigner ici le type d’activité pratiquée par l’agent au moment de son accident. Il peut donc s’agir d’une activité différente de son activité principale. Onglet « Nature des lésions » Chaque accident ne doit être renseigné que sur une ligne de ce tableau. Ainsi, les accidents entraînant plusieurs lésions doivent être uniquement comptabilisés dans « Lésions de nature multiple ». Onglet « Siège des lésions » Chaque accident ne doit être renseigné que sur une ligne de ce tableau. Ainsi, les accidents touchant plusieurs parties du corps doivent être uniquement comptabilisés dans « Localisation multiple ».
  • 22. 18 VI. LES NOUVEAUTÉS DE LA COLLECTE 2014 VI. 1 Un onglet « aide » Pour de nombreux indicateurs vous pouvez accéder un module d’aide via l’utilisation du bouton depuis chacune des pages. L’ensemble des précisions relatives aux indicateurs des pages 1 à 15 du questionnaire se trouve sur l’onglet « Aide ». VI.2 Un onglet sur les maladies professionnelles par type d’activités Lorsque qu’un agent a plusieurs maladies professionnelles, à caractère professionnel ou contractées en service, il faut renseigner l’ensemble de ces MP. Ainsi, pour un même agent ayant, par exemple, une maladie professionnelle consécutive à des activités d’entretien, nettoyage et rangement et une maladie professionnelle consécutive à une activité de restauration, deux maladies professionnelles doivent être renseignées. VI. 3 Un onglet sur les risques psychosociaux Conformément à la circulaire du 25 juillet 2014 relative à la mise en œuvre dans la FPT, de l’accord cadre du 22 octobre 2013 concernant la prévention des risques psychosociaux (RPS), 4 indicateurs sont destinés à être suivis à un niveau national. Il s’agit des indicateurs suivants : - Le taux d’absentéisme pour raison de santé. Ne sont pas pris en compte dans cet indicateur : les congés maternité, paternité, parentaux, formation ni tout autre type de congé que ceux cités, ci- après : maladie ordinaire, longue maladie, accidents du travail et maladie professionnelle. Le taux d’absentéisme est un indicateur très souvent utilisé pour mesurer l'implication et la satisfaction du personnel au travail : un taux faible induit une forte présence des agents à leur poste et donc une moindre désorganisation du travail. - Le taux de rotation des agents. Il s’agit d’un coefficient qui indique le ratio entre le nombre d'agents qui ont quitté la collectivité et le nombre total d'agents dans la collectivité, selon une période donnée. Afin ne pas prendre en compte les emplois saisonniers et ainsi surestimer ce taux, il est calculé uniquement à partir des effectifs permanents présents au 31/12. - Le taux de visite sur demande de l’agent au médecin de prévention. Ce taux indique le nombre de visites médicales demandées par les agents d’une collectivité ou d’un établissement public, pour quelque raison que ce soit, entre deux visites périodiques, pour 100 agents. Rappel réglementaire - Article 20 du décret 85-603 modifié : Les agents des collectivités et établissements publics bénéficient d'un examen médical périodique au minimum tous les deux ans. Dans cet intervalle, les agents qui le demandent bénéficient d'un examen médical supplémentaire.
  • 23. 19 Pour les fonctionnaires territoriaux nommés dans plusieurs emplois permanents à temps non complet, cet examen médical se déroule dans la collectivité qui emploie le fonctionnaire pendant la quotité horaire hebdomadaire la plus longue. - Le taux de violence physiques envers les agents. Il correspond au nombre d’actes de violence physique ayant entrainé une déclaration d’accident de travail avec ou sans arrêt, pour 100 agents. Les risques psychosociaux sont définis comme les risques pour la santé mentale, physiques et sociale, engendrés par les conditions d’emploi et les facteurs organisationnels et relationnels susceptibles d’interagir avec le fonctionnement mental. Le terme de RPS désigne donc un ensemble de phénomènes affectant principalement la santé mentale mais aussi physique des travailleurs. Ils peuvent se manifester sous diverses formes : stress au travail mais aussi sentiment de mal-être ou de souffrance au travail, incivilités, agressions physiques ou verbales, violences…
  • 24. 20 VII. COMMENT VÉRIFIER VOS DONNÉES ? Avant de transmettre votre fichier au CDG31, il est fortement recommandé de vérifier vos données. Vous trouverez ci-dessous les 5 erreurs les plus souvent observées sur la collecte 2013 : VII.1 Le nombre total d’agents ou le nombre total d’arrêt (plusieurs onglets sont concernés) L’erreur la plus fréquemment observée est l’incohérence sur le nombre total d’agents dans les différents tableaux. Quelques exemples : Dans l’onglet « Effectifs » = = = = =
  • 25. 21 Dans les onglets « Généralités », « Filière » et « Tranche d’âge » = = = = == = =
  • 26. 22 Dans les onglets « Types d’activités », « Nature des lésions » et « Généralités » = = = =
  • 27. 23 VII.2 Le Comité Technique (onglet « présentation de la collectivité ») Par défaut, les cases « oui » de « CTP/CHS CDG » et « Affiliée au CDG » sont cochées. Par ailleurs, si vous cochez « oui » à la question CTP/CHS CDG, la question CTP/CHS propre est automatiquement cochée en « non » et inversement. Pour rappel : Toute structure publique employant moins de 50 agents relève obligatoirement du Comité Technique Intercommunal placé auprès du CDG. Ce champ permet au CDG de réaliser des groupes de structures. VII.3 Le nombre total d’heures payées (onglet « présentation de la collectivité ») Le nombre total annuel d’heures payées pour l’ensemble des agents est indispensable pour calculer le taux de fréquence, l’indice de fréquence et le taux de gravité des accidents du travail, calculés automatiquement dans l’onglet « TF TG » du questionnaire. Cette donnée est aisément accessible depuis le fichier N4DS (enregistrement S40 ou édition d’un bulletin annuel). On peut aussi la trouver sur les feuilles de salaire de décembre (ou du dernier mois de présence pour les agents partis en cours d’année). Pour vérifier qu’il n’y a pas d’erreur sur le nombre total d’heures payées, vous pouvez visualiser sur l’onglet « vérification », le ratio entre ce nombre global et le nombre total d’agents que vous avez déclaré au 31/12 de l’année. Pour rappel : A titre de comparaison, un agent travaillant à temps complet réalise 1 607 heures par an.
  • 28. 24 VII.4 L’intercommunalité de rattachement (onglet « présentation de la collectivité) L’intercommunalité de rattachement est à renseigner à partir des listes déroulantes existantes dans le fichier (utiliser si besoin l’ascenseur sur la droite de ces listes). L’intercommunalité de rattachement d’un établissement public communal, intercommunal, départemental ou régional correspond à l’intercommunalité de rattachement de la commune siège de cet établissement. Les collectivités « communautés de communes ou d’agglomération » doivent se rattacher à elles-mêmes. VII.5 Le numéro SIRET Le numéro de SIRET est une information indispensable pour l’exploitation de votre fichier par le CDG. Sans ce dernier votre fichier ne peut pas être compilé avec les données départementales. Cet identifiant numérique de 14 chiffres est articulé en deux parties : la première est le numéro SIREN de l'unité légale à laquelle appartient l'unité SIRET ; la seconde, habituellement appelée NIC (Numéro Interne de Classement), se compose d'un numéro d'ordre à quatre chiffres attribué à l'établissement et d'un chiffre de contrôle, qui permet de vérifier la validité de l'ensemble du numéro SIRET. VII.6 L’Onglet « Vérification » A la fin du questionnaire Excel, vous disposez d’un onglet « vérification » . Cet onglet vous permet de vérifier les principaux contrôles de cohérence. Un bouton « Vérification » présent sur chaque page vous permet d’y accéder directement. Si tous les tests de cohérences sont bons, vous ne devez visualiser que des zones vertes sur cette page. Si ce n’est pas le cas (apparition de zones rouge), vérifier les éléments indiqués dans cette zone ou contacter l’Observatoire des données sociales et de l’emploi du CDG31 (observatoire@cdg31.fr).
  • 29. 25 VIII. COMMENT TRANSMETTRE VOTRE FICHIER AU CDG ? Une fois votre rapport renseigné, et après avoir vérifié les contrôles de cohérence sur la page « Vérifications », il vous reste à le transmettre à votre centre de gestion. Pour transmettre votre rapport renseigné au centre de gestion, il vous suffit (après l’avoir renommé sur la forme : « RASSCT2014_Type de collectivité_Nom de votre collectivité.xls »), de l’envoyer par mail à l’adresse suivante : observatoire@cdg31.fr LE CDG31 VOUS REMERCIE VIVEMENT DE VOTRE PARTICIPATION
  • 30. 26 ANNEXE TECHNIQUE Procédures d’édition automatisée pour obtenir le total annuel d’heures payées Modèles de requêtes permettant de calculer le nombre total d’heures payées, à partir de différents logiciels de gestion des ressources humaines : A. Procédure sous CIRIL  Accéder au module N4DS  Ouvrir la brique DADS U – (NORME – N4DS)  Dans le Menu Edition : - Menu Editions détaillées o Déclaration URSSAF  Lancer la requête pour l’année et l’établissement concerné  L’application édite un fichier PDF de plusieurs pages (qui peut-être long)  Rechercher le total établissement en dernière page puis la colonne heures payées B. Procédure sous Magnolia  Magnolia :  Module paye  Etats récapitulatifs  Fiche individuelle  Appliquer le filtre  Sélectionner tous  Année N
  • 31. 27 C. Procédure sous CIVITAS 1. Sur la page d’accueil, aller dans « Rémunération » / « Paie » 2. Aller dans « Etats paramétrables »
  • 32. 28 3. Aller dans « Description des états de paie » et sélectionner « HTR – Nombre total annuel Hres payées », puis cliquer sur « OK »
  • 33. 29 4. Sélectionner la rubrique de paie « 240.00 Nombre heures (mois) », puis cliquer sur « OK »
  • 34. 30 5. Retourner sur la page d’accueil, dans « Rémunération » / « Paie »
  • 35. 31 6. Aller dans « Variables de paie » / « Saisie des éléments permanents » et dans « critères » / « Type de statut », sélectionner « Tous »
  • 36. 32 7. Aller dans « Etats des Charges » / « Déclaration – Etats de Paie » - Dans « Sélection des trains de paie », sélectionner « Tous » - Dans « Sélection des Etats », sélectionner « Nbre total annuel Hres payées » - Dans « Périodes », aller du 01/01 au 31/12 de l’année Puis imprimer 8. Pour les heures supplémentaires, recommencer la procédure depuis le début et au niveau de l’étape 4, sélectionner la rubrique de paie « 241.00 Nombre heures sup. (mois) », puis cliquer sur « OK ».
  • 37. 33 ANNEXE RÉGLEMENTAIRE En vertu de l’article 49 du décret n° 85-603 du 10 juin 1985 modifié par le décret n° 2012-170 du 3 février 2012, relatif à l’hygiène et à la sécurité du travail ainsi qu’à la médecine professionnelle et préventive dans la Fonction Publique Territoriale, un rapport annuel de la situation générale de la santé, de la sécurité et des conditions de travail (RASSCT) doit être établi chaque année par l’ensemble des collectivités territoriales et des établissements publics locaux. Les dispositions du chapitre dont relève l’obligation d’établir ce rapport, concernent le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) ou le comité technique lorsqu'il exerce les missions du comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail. « Art. 49.-Chaque année, le président soumet au comité, pour avis : « 1° Un rapport annuel écrit faisant le bilan de la situation générale de la santé, de la sécurité et des conditions de travail du ou des services entrant dans le champ de compétence du comité et des actions menées au cours de l'année écoulée. Ce bilan est établi notamment sur la base des indications contenues dans le rapport prévu par le décret n° 97-443 du 25 avril 1997 relatif au rapport pris en application de l'avant-dernier alinéa de l'article 33 de la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale. Il fait état des indications contenues dans le registre prévu à l'article 5-3 du présent décret (…) » Chaque centre de gestion doit ensuite établir sur la base de ces documents, un rapport de synthèse bisannuel, qu'il transmet au Conseil Supérieur de la Fonction Publique Territoriale en annexe du rapport sur l’état des collectivités (bilan social).