SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  73
Télécharger pour lire hors ligne
SPECIFICATION TECHNIQUE EDF
Mars 2001 HN 64-S-33
3ème édition
Postes de distribution publique préfabriqués,
en élévation
ELECTRICITE DE FRANCE / CENTRE DE NORMALISATION
2001 - EDF
HN 64-S-33
Mars 2001
3ème édition
EDF HN 64-S-33
SPECIFICATION TECHNIQUE Mars 2001
3ème
édition
Titre Postes de distribution publique
préfabriqués, en élévation
(Public distribution prefabricated
substations, at ground level)
Nombre de pages 70 (y compris annexes)
Type Spécification technique
Document(s) associé(s)
Résumé Cette spécification s'applique aux postes HTA/BT de
distribution publique préfabriqués en élévation.
Elle définit les conditions auxquelles doivent satisfaire tous
les éléments du poste, en ce qui concerne notamment la
constitution, les caractéristiques, la conception, la
construction, la fiabilité et les essais.
Auteurs Cette spécification a été élaborée par :
- P. DUQUERROY (DER-ERMEL) - Tél. : 01 60 73 61 69
- R. BACNUS (EGS-CETE) - Tél. : 01 49 02 79 52
Classe AFNOR / UTE
Direction responsable EDF - GDF SERVICES
CETE
Cedex 8
92080 PARIS La Défense
Editeur EDF POLE INDUSTRIE - Division R&D
Centre de Normalisation
1, avenue du Général de Gaulle
92141 Clamart Cedex
Tél. : 01 47 65 55 30 Fax : 01 47 65 53 33
Distributeur EDF POLE INDUSTRIE - Division R&D
Département CIVAP - Bât. N
1, avenue du Général de Gaulle 92140 Clamart
Tél. : 01 47 65 51 59 Fax : 01 47 65 31 24
Accessibilité EDF-GDF © EDF - 2001
HN 64-S-33
Mars 2001
3ème édition
- 3 - HN 64-S-33
Mars 2001
3ème édition
SOMMAIRE
1. Généralités..................................................................................................................................... 9
1.1 Domaine d'application......................................................................................................... 9
1.2 Références normatives....................................................................................................... 9
1.3 Définitions ........................................................................................................................ 12
2. Conditions de service................................................................................................................... 13
2.1 Conditions normales de service ........................................................................................ 13
2.1.1 Enveloppe............................................................................................................ 13
2.1.2 Appareillage haute tension................................................................................... 13
2.1.3 Appareillage basse tension .................................................................................. 14
2.1.4 Transformateur.................................................................................................... 14
2.2 Conditions spéciales de service........................................................................................ 14
2.2.1 Altitude ................................................................................................................ 14
2.2.2 Pollution............................................................................................................... 14
3. Exigences pour les composants ................................................................................................... 14
3.1 Appareillage HTA ............................................................................................................. 15
3.2 Transformateur HTA/BT ................................................................................................... 15
3.3 Appareillage BT................................................................................................................ 15
3.4 Coffret de contrôle-commande.......................................................................................... 15
3.5 Equipements auxiliaires.................................................................................................... 16
3.5.1 Eclairage public ................................................................................................... 16
3.5.2 Détecteur de défauts HTA.................................................................................... 16
3.5.3 Eclairage interne du poste.................................................................................... 16
3.6 Interconnexions ................................................................................................................ 16
4. Caractéristiques assignées........................................................................................................... 16
4.1 Tensions assignées.......................................................................................................... 16
4.1.1 Tension assignée des circuits HTA (CEI 694) ...................................................... 16
4.1.2 Tension assignée d'emploi des circuits principaux BT (EN 60439-1) .................... 16
4.2 Niveaux d'isolement assignés........................................................................................... 17
4.2.1 Niveau d'isolement assigné des circuits HTA (CEI 694)........................................ 17
4.2.2 Tension assignée d'isolement (EN 60439-1) des circuits principaux BT................ 17
4.2.3 Tension assignée de tenue à fréquence industrielle des circuits
principaux BT (EN 60947-1) .................................................................................. 17
4.2.4 Tension assignée de tenue aux chocs (EN 60439-1) des circuits
principaux BT........................................................................................................ 17
4.2.5 Tension assignée d'emploi des circuits auxiliaires BT........................................... 17
HN 64-S-33 - 4 -
Mars 2001
3ème édition
4.2.6 Tension assignée d'isolement des circuits auxiliaires BT.......................................17
4.2.7 Tension assignée de tenue à fréquence industrielle des circuits
auxiliaires BT durant une minute ............................................................................17
4.2.8 Tension assignée de tenue aux chocs des circuits auxiliaires BT ..........................17
4.3 Fréquence assignée et nombre de phases ........................................................................17
4.4 Courants assignés en service continu et échauffements....................................................17
4.4.1 Courants assignés en service continu...................................................................17
4.4.2 Echauffements .....................................................................................................18
4.5 Courants de courte durée admissibles assignés ................................................................18
4.5.1 Transformateur HTA/BT .......................................................................................18
4.5.2 Appareillage HTA..................................................................................................18
4.5.3 Appareillage BT....................................................................................................18
4.5.4 Interconnexions ....................................................................................................18
4.5.5 Circuits de terre ....................................................................................................19
4.6 Valeurs de crête des courants admissibles assignés .........................................................19
4.7 Durées de court-circuit assignées......................................................................................19
4.10 Puissance maximale assignée du poste préfabriqué........................................................19
4.11 Classe d'enveloppe assignée...........................................................................................19
4.A Compatibilité Electromagnétique (CEM) ...........................................................................19
4.A.1 Compatibilité Electromagnétique - Emission .........................................................19
4.A.2 Compatibilité électromagnétique - Immunité .........................................................19
4.B Durée de vie utile..............................................................................................................19
4.B.1 Durée de vie des bétons.......................................................................................19
4.B.2 Durée de vie des parties métalliques (brutes ou traitées)......................................20
4.B.3 Durée de vie des systèmes de revêtement ...........................................................20
4.B.4 Durée de vie des autres matériaux .......................................................................20
4.B.5 Dépose du matériel en fin de vie ..........................................................................20
5. Conception et construction............................................................................................................20
5.1 Mise à la terre ...................................................................................................................20
5.1.1 Principes ..............................................................................................................20
5.1.2 Collecteur général des masses.............................................................................21
5.1.3 Circuit de terre du poste........................................................................................21
5.1.4 Neutre BT.............................................................................................................21
5.1.5 Interconnexions des masses métalliques ..............................................................21
5.1.6 Dispositions d'ensemble .......................................................................................22
5.2 Equipements auxiliaires.....................................................................................................22
5.2.1 Eclairage public ....................................................................................................23
5.2.2 Eclairage interne du poste ....................................................................................23
- 5 - HN 64-S-33
Mars 2001
3ème édition
5.2.3 Prise de courant................................................................................................... 23
5.2.4 Détecteur de défauts HTA.................................................................................... 23
5.2.5 Autres équipements............................................................................................. 23
5.3 Plaques signalétiques....................................................................................................... 24
5.4 Degré de protection et défaut interne................................................................................ 24
5.4.1 Degrés de protection............................................................................................ 24
5.4.2 Protection du poste préfabriqué contre les contraintes mécaniques...................... 24
5.4.3 Protection contre les conséquences des défauts internes .................................... 25
5.4.4 Protection contre les défauts internes .................................................................. 25
5.5 Enveloppe ........................................................................................................................ 26
5.5.1 Généralités .......................................................................................................... 26
5.5.2 Tenue au feu ....................................................................................................... 28
5.5.3 Capots et portes .................................................................................................. 28
5.5.4 Ouvertures de ventilation ..................................................................................... 29
5.5.7 Accessibilité des équipements ............................................................................. 30
5.5.8 Disposition des équipements et couloir de manoeuvre ......................................... 31
5.5.9 Etiquettes et affiches réglementaires.................................................................... 35
5.6 Emission de bruit.............................................................................................................. 36
5.A Schémas électriques. Fournitures. Interfaces composants ............................................... 36
5.B Installation. Maintenabilité. Disponibilité........................................................................... 36
5.B.1 Installation sur site............................................................................................... 36
5.B.2 Maintenabilité. Disponibilité.................................................................................. 36
5.C Ergonomie....................................................................................................................... 37
6. Essais de type.............................................................................................................................. 37
6.1 Essais diélectriques.......................................................................................................... 38
6.1.1 Modalités............................................................................................................. 38
6.1.2 Exécution............................................................................................................. 39
6.1.3 Sanctions............................................................................................................. 39
6.2 Essais d'échauffement...................................................................................................... 39
6.2.1 Conditions d'essai................................................................................................ 39
6.2.2 Méthode d'essai................................................................................................... 39
6.2.3 Mesures............................................................................................................... 40
6.2.4 Critères d'acceptation .......................................................................................... 40
6.3 Essais au courant de courte durée et à la valeur de crête du courant
admissible sur les circuits de mise à la terre ................................................................. 41
6.4 Essais fonctionnels........................................................................................................... 41
6.5 Vérification des degrés de protection ................................................................................ 41
6.6 Essais mécaniques........................................................................................................... 42
HN 64-S-33 - 6 -
Mars 2001
3ème édition
6.6.1 Pression du vent...................................................................................................42
6.6.2 Charges sur toiture ...............................................................................................42
6.6.3 Impacts mécaniques.............................................................................................42
6.7 Essai de vérification du niveau de bruit d'un poste préfabriqué...........................................42
6.7.1 But .......................................................................................................................42
6.7.2 Spécimen d'essai..................................................................................................42
6.7.3 Méthode d'essai....................................................................................................43
6.7.4 Mesures ...............................................................................................................43
6.7.5 Présentation et calcul des résultats......................................................................43
6.8 Contrôle du béton et essais des revêtements ....................................................................43
6.8.1 Béton....................................................................................................................44
6.8.2 Revêtements sur subjectile à base de ciment .......................................................44
6.8.3 Métaux et leurs revêtements.................................................................................44
6.8.4 Notes de calcul.....................................................................................................44
6.9 Etanchéité de la cuve ........................................................................................................45
10. Règles pour le transport, l'installation, le fonctionnement, la maintenance et la
dépose en fin de vie................................................................................................................45
10.1 Conditions de transport, de stockage et d'installation.......................................................45
10.2 Installation.......................................................................................................................45
10.2.1 Déballage et manutention ...................................................................................45
10.2.2 Assemblage........................................................................................................45
10.2.3 Montage .............................................................................................................46
10.2.4 Inspection finale de l'installation ..........................................................................46
10.3 Fonctionnement...............................................................................................................46
10.4 Maintenance....................................................................................................................46
11. Directives pour l'établissement du dossier d'identification............................................................46
11.1 Définition .........................................................................................................................46
11.2 Composition du dossier d'identification ............................................................................46
11.3 Etablissement et diffusion................................................................................................47
11.4 Mise à jour du dossier d'identification...............................................................................47
ANNEXE AA (informative) CODIFICATION DES POSTES DE DISTRIBUTION
PUBLIQUE ...........................................................................................48
ANNEXE BB (normative) TABLEAU DES CARACTERISTIQUES NOMINALES ET
CONSTRUCTIVES...............................................................................49
ANNEXE CC (normative) CIRCUITS DE MISE A LA TERRE...........................................................52
ANNEXE DD (normative) CARACTERISTIQUES DES BETONS ET DE LEURS
REVETEMENTS...................................................................................54
ANNEXE EE CARACTERISTIQUES DES METAUX ET DE LEURS REVETEMENTS.....................59
- 7 - HN 64-S-33
Mars 2001
3ème édition
ANNEXE FF (normative) SCHEMAS ELECTRIQUES. FOURNITURES. INTERFACES
COMPOSANTS................................................................................... 61
ANNEXE GG (informative) OUTILLAGE DISPONIBLE POUR LES OPERATIONS
D'INSTALLATION ET DE MAINTENANCE .......................................... 63
ANNEXE HH (normative) PRINCIPE DES ESSAIS D'ECHAUFFEMENT........................................ 64
ANNEXE II (normative) ESSAI D'IMPACT MECANIQUE ................................................................ 65
ANNEXE JJ (normative) FIXATION DU SUPPORT D’ANTENNE.................................................... 66
ANNEXE KK (informative) SOMMAIRE TYPE D'UNE NOTICE....................................................... 67
ANNEXE LL (informative) FICHE DE CARACTERISTIQUES ......................................................... 68
ANNEXE MM (normative) INTERFACE AVEC LE RESEAU FRANCE TELECOM .......................... 69
HN 64-S-33 - 8 -
Mars 2001
3ème édition
AVANT-PROPOS
La spécification technique EDF HN 64-S-33, dans sa première édition d’avril 1985, s’appliquait aux
postes de distribution publique préfabriqués en élévation de moins de 6 m².
La deuxième édition d’avril 1989 a introduit la surface de 10 m², tout en conservant les postes de
6 m². A la lumière des premières acceptations de type, elle a également permis d’apporter des
précisions concernant les schémas des circuits de terre et du neutre, les circuits auxiliaires et
l’identification des produits. Enfin , elle a introduit des exigences concernant la tenue des matériaux
dans le temps (corrosion, comportement des bétons).
Cette troisième édition intègre de nouveaux besoins et prend en compte l’évolution des matériels et
du contexte normatif international :
– Mise en conformité avec la CEI 1330 (Postes préfabriqués HT/BT) ;
– Spécification des postes de manière fonctionnelle (3UF et 5UF) et non plus par leur surface (6
ou 10 m²) ;
– Introduction d’un produit intermédiaire (4UF) entre le 3UF et le 5UF ;
– Récupération du diélectrique liquide ;
– Adaptation des ventilations afin de tenir compte de la puissance du transformateur ;
– Actualisation de la caractérisation des bétons, des essais de béton et des revêtements de
surface ;
– Adaptation aux nouvelles voies de transmission (radio, RTC et fibre optique) ;
– Intégration d’un concentrateur CPL destiné à la télérelève (il correspond au coffret de
télécomptage de la spécification HN 64-S-33 de 89) ;
– Amélioration des circuits de masse et de mise à la terre ;
– Passe-câble de réalimentation temporaire.
La présente spécification complète et modifie les articles de la CEI 1330 dont elle reprend et étend la
numérotation des paragraphes. Pour les extensions, la numérotation se fera par des lettres
majuscules.
- 9 - HN 64-S-33
Mars 2001
3ème édition
1. Généralités
1.1 Domaine d'application
La présente spécification prescrit les conditions de service, les caractéristiques assignées, les
exigences structurelles générales, et les méthodes d'essai applicables aux postes préfabriqués en
élévation qui sont connectés par câbles, pour être manoeuvrés de l'intérieur, pour courant alternatif
de tensions primaires assignées de 20 ou de 15 kV, pour un transformateur de puissance maximale
1000 kVA, pour une fréquence de service égale à 50 Hz et pour installation à l'extérieur, dans des
endroits accessibles au public.
Trois types de postes (PAC 3UF, PAC 4UF et PAC 5UF) ont été définis fonctionnellement
(cf. Annexe FF) et caractérisés par le nombre d’unités fonctionnelles d’appareillage HTA qu’ils
peuvent recevoir.
La codification des postes de distribution publique HTA/BT est rappelée en Annexe AA.
1.2 Références normatives
Les normes et spécifications d'entreprise suivantes contiennent des dispositions qui, par suite de la
référence qui en est faite, constituent des dispositions valables pour la présente spécification. Toute
norme ou spécification d'entreprise est sujette à révision. Dans cette éventualité, nous rechercherons
la possibilité d’appliquer les éditions les plus récentes des documents normatifs. En cas de remise en
cause importante du produit, EDF considérera comme édition valable celle en vigueur au moment de
la parution de la présente spécification et indiquée ci-dessous.
CEI 50(151) : 1983, Vocabulaire Electrotechnique International (VEI) - Chapitre 151 : Dispositifs
électriques et magnétiques.
CEI 50(441) : 1984, Vocabulaire Electrotechnique International (VEI) - Chapitre 441 : Appareillage et
fusibles.
CEI 60-1 : 1989, Techniques des essais à haute tension - Première partie : Définitions et prescriptions
générales relatives aux essais.
CEI 68-2-62 : 1991, Essais d'environnement - Deuxième partie : Essais - Essai Ef : impact, marteau
pendulaire. Amendement 1 (1993).
CEI 71-2 : 1976, Coordination de l'isolement - Deuxième partie : Guide d'application.
CEI 76 : Transformateurs de puissance.
CEI 76-1 : 1993, Transformateurs de puissance - Partie 1 : Généralités.
CEI 76-2 : 1993, Transformateurs de puissance - Partie 2 : Echauffement.
CEI 76-5 : 1976, Transformateurs de puissance - Cinquième partie : Tenue au court-circuit.
Guide CEI 109 : 1995, Aspects liés à l'environnement - Prise en compte dans les normes
électrotechniques de produit.
CEI 243-1 : 1988, Méthodes d'essai pour la détermination de la rigidité diélectrique des matériaux
isolants solides - Première partie : Mesure aux fréquences industrielles.
CEI 298 : 1990, Appareillage sous enveloppe métallique pour courant alternatif de tensions assignées
supérieures à 1 kV et inférieures ou égales à 52 kV.
CEI 354 : 1991, Guide de charge pour transformateurs de puissance immergés dans l'huile.
CEI 364-4-41 : 1992, Installations électriques des bâtiments - Quatrième partie : Protection pour
assurer la sécurité - Chapitre 41 : Protection contre les chocs électriques.
CEI 439-1 : 1992, Ensembles d'appareillage à basse tension - Partie 1 : Ensembles de série et
ensembles dérivés de série.
CEI 551 : 1987, Détermination des niveaux de bruit des transformateurs et des bobines d'inductance.
HN 64-S-33 - 10 -
Mars 2001
3ème édition
CEI 664-1 : 1992, Coordination de l'isolement des matériels dans les systèmes (réseaux) à basse
tension - Partie 1 : Principes, prescriptions et essais.
CEI 694 : 1996, Spécifications communes aux normes de l'appareillage à haute tension.
CEI 815 : 1986, Guide pour le choix des isolateurs sous pollution.
CEI 947-1 : 1988, Appareillage à basse tension - Première partie : Règles générales.
CEI 1180-1 : 1992, Techniques des essais à haute tension pour matériels à basse tension - Partie 1 :
Définitions, prescriptions et modalités relatives aux essais.
ISO 1052 : 1982, Aciers de construction mécanique d'usage général.
ISO 1210 : 1992, Plastiques - Détermination du comportement au feu d'éprouvettes horizontales et
verticales au contact d'une petite flamme comme source d'allumage.
ISO 1460 : 1973; Revêtements métalliques - Revêtements de galvanisation à chaud sur métaux
ferreux - Détermination de la masse par unité de surface - Méthode gravimétrique.
ISO 1461 : 1973, Revêtements métalliques - Revêtements de galvanisation à chaud sur produits finis
en fer - Spécification.
ISO 2063 : 1973, Revêtements métalliques - Protection du fer et de l'acier contre la corrosion -
Métallisation au pistolet du zinc et de l'aluminium.
ISO 3613 : 1980, Couches de conversion au chromate sur zinc et cadmium - Méthodes d'essai.
ISO 3892 : 1980, Couches de conversion sur matériaux métalliques - Détermination de la masse par
unité de surface - Méthodes gravimétriques.
ISO 4520 : 1981, Traitement de chromatation des dépôts électrolytiques de zinc ou de cadmium -
Spécifications et méthodes d’essais.
ISO 4628/3 : 1982, Peintures - Dégradation des surfaces peintes - Principes généraux d’évaluation de
la quantité et de la dimension des types courants de défauts - Désignation du degré de cloquage et
d’enrouillement.
NF EN 50102 : 1995, Degrés de protection fournis par les boîtiers destinés à l’équipement électriques
contre les impacts mécaniques externes (code IK).
NF EN 50081-1 : 1992, Compatibilité électromagnétique - Norme générique émission - Partie 1 :
résidentiel, tertiaire et industrie légère.
NF EN 60529 : 1992, Degrés de protection procurés par les enveloppes (code IP).
NF EN 24624 : 1992, Peinture et vernis. Essais de traction.
NF A 35-511 : 1983, Produits grenaillés et peints fabriqués de façon automatique.
FD A 35-511 : 1986, Recommandations quant à la mise en oeuvre et à l'emploi des produits grenaillés
et peints de façon automatique.
NF A 91-121 : 1987, Galvanisation par immersion dans le zinc fondu (galvanisation à chaud) -
Produits finis en fer - Acier - Fonte.
FD A 91-122 : 1987, Revêtements métalliques - Produits finis en acier galvanisés à chaud -
Recommandations relatives à la conception et à l'utilisation des produits galvanisés.
NF C 15-100 : 1995, Installations électriques à basse tension - Règles
NF C 17-200 : 1993, Installations d’éclairage public - Règles.
UTE C 18-510 : 1995, Recueil d’instructions générales de sécurité d’ordre électrique.
NF C 20-030 : 1977, Matériel électrique à basse tension - Protection contre les chocs électriques -
Règles de sécurité.
- 11 - HN 64-S-33
Mars 2001
3ème édition
NF C 32-321 : 1982, Conducteurs et câbles isolés pour installations. Câbles rigides isolés au
polyéthylène réticulé sous gaine de protection en polychlorure de vinyle - Série U-1000 R2V.
NF C 33-051 : 1996 - Connecteurs séparables comportant un écran externe et dispositifs associés de
tensions assignées de 6/10 (12) kV à 18/30 (36) kV.
NFC 33-210 : 1988, Câbles isolés ou protégés pour réseaux d’énergie. Câbles rigides isolés au
polyéthylène réticulé sous gaine de protection en polychlorure de vinyle - Série FR - N1 - X DV - A.
NF C 33-223 : 1992, Câbles isolés pour réseaux d’énergie - Câbles pour réseaux de distribution de
tension assignée comprise entre 6/10 (12) kV à 18/30 (36) kV.
NF C 61-303 : 1981 + add. 84 et 86, Prises de courant et prolongateurs 10/16 A 250 V
UTE C 66-400 : 1972, Ferrures pour lignes aériennes - Galvanisation à chaud des pièces en métaux
ferreux.
NF P 15-301 : 1994, Liants hydrauliques - Ciments courants - Composition, spécifications et critères
de conformité.
DTU P 18-201 : 1987, DTU 21 : Exécution des travaux en béton.
NF P 18-353 : 1985, Adjuvants pour béton, mortiers et coulis. mesure du pourcentage d’air occlus
dans un béton frais à l’aéromètre à béton.
NF P 18-406 : 1981, Essai de compression.
NF P 18-408 : 1981, Essai de fendage.
NF P 18-541 : 1994, Granulats - Granulats pour béton hydrauliques
NF P 18-554 : 1979, Mesures des masses volumiques, porosité, coefficient d'absorption et teneur en
eau des gravillons et cailloux.
NF P 18-572 : 1978, Essai d'usure micro-Deval.
NF P 18-573 : 1978, Essai Los Angeles.
NF P 18-576 : 1978, Mesure du coefficient de friabilité des sables.
NF T 30-049 : 1985; Revêtements à usage extérieur - Essai de vieillissement artificiel.
NF T 34-550 : 1995, Peintures et vernis - Systèmes de peinture pour la protection des ouvrages
métalliques - Spécifications.
NF X 41-002 : 1975, Essai au brouillard salin.
CCTG - T 24.4 - Fascicule 65.
CEMETE CE 96.144/A.
CEMETE CE 86.228/C.
DIN 50 942 : mai 1987, Phosphating of metals; principles, methods of test.
ASTM D 968 : 1981, Abrasion resistance of organic coatings by the falling abrasive tester.
HN 20-M-62 : novembre 1975, Protection des surfaces par métallisation au pistolet à l'aide de zinc,
d'aluminium ou d'alliage zinc-aluminium.
HN 33-S-23 : novembre 1981, Câbles isolés au polyéthylène réticulé de tension assignée 12/20 kV
pour réseaux de distribution.
HN 33-S-33 : octobre 1970, Spécification technique pour la fourniture de câbles basse tension à
isolation synthétique avec neutre non isolé assemblé.
Pr HN 45-S-51 : Réseaux HTA souterrains - Détecteurs de défauts monophasés directionnels et
polyphases non directionnels.
HN 64-S-33 - 12 -
Mars 2001
3ème édition
HN 52-S-20 : novembre 1993, Transformateurs triphasés haute tension/basse tension de distribution
publique immergés dans l’huile minérale.
HN 60-E-02 : juillet 1983, Matériaux synthétiques utilisés dans l'appareillage électrique.
HN 60-S-02 : juillet 1983, Matériaux synthétiques utilisés dans les matériels de distribution à basse
tension.
HN 62-S-17 : octobre 1977, Coffrets et armoires de comptage électricité pour usages divers
HN 62-S-20 : juillet 1993, Coffret de comptage à encombrement réduit électricité ou gaz pour maisons
individuelles
HN 62-S-21 : novembre 1976, Socles et porte-fusibles pour cartouches AD et blocs "neutre"
HN 63-S-61 : 1979 + additif de 1982, Construction de tableau basse tension à encombrement réduit
des postes de distribution publique.
HN 64-S-41 : octobre 1992, Appareillage modulaire sous enveloppe métallique pour courant alternatif
de tension assignée égale à 24 kV.
HN 64-S-42 : novembre 1994, Appareillage monobloc sous enveloppe métallique pour courant
alternatif de tension assignée égale à 24 kV.
HN 64-S-43 : avril 1995, Commande indépendante électrique pour interrupteur 24 kV - 400 A.
HN 64-S-44 : en cours de révision. Coffret d’interface de télécommande des interrupteurs 400 A (ITI).
HN 64-S-48 : janvier 1995, Disjoncteur Réenclencheur en Réseau - Equipement HTA pour
installations en cabine (DRR-C).
HN 68-S-06 : novembre 1987, Extrémités unipolaire pour câbles de tension assignée 12/20 (24) kV
isolés au polyéthylène réticulé du type HN 33-S-23.
HN 68-S-90 : mars 1987, Raccordement par poinçonnage profond de câbles isolés à âme en
aluminium.
Guide Technique de la Direction de la Distribution.
CET BT EDF GDF Services : mai 1995.
1.3 Définitions
Pour les besoins de la présente spécification, les définitions suivantes s'appliquent. Pour les
définitions des termes généraux utilisés dans la présente norme internationale, il est fait référence à
la CEI 50 (441).
1.3.A Poste (d'un réseau électrique) : Partie d'un réseau électrique, située en un même lieu,
comprenant principalement les extrémités des lignes de transport ou de distribution, de l'appareillage
électrique, des bâtiments, et, éventuellement, des transformateurs. Un poste comprend généralement
les dispositifs destinés à la sécurité et à la conduite du réseau (par exemple les protections).
NOTE - Selon le type de réseau auquel appartient le poste, il peut être qualifié par la désignation du réseau.
Exemples : poste de transport (réseau de transport), poste de distribution, poste à 400 kV, poste à 20 kV.
1.3.1 Poste préfabriqué : Ensemble préfabriqué et ayant subi les essais de type comprenant les
matériels décrits en 1.1. et à l'article 3 de la présente norme.
1.3.2 Unité de transport : Partie d'un poste préfabriqué pouvant être expédiée sans démontage.
1.3.3 Enveloppe : Partie d'un poste préfabriqué assurant une protection du poste contre les
influences externes et un degré spécifié de protection contre la proximité ou le contact direct avec
des pièces sous tension et contre le contact avec des pièces en mouvement.
1.3.B Cuve : Partie enterrée de l'enveloppe.
1.3.4 Compartiment : Partie d'un poste préfabriqué fermée, à l'exception des orifices nécessaires
à l'interconnexion, aux commandes ou à la ventilation.
- 13 - HN 64-S-33
Mars 2001
3ème édition
NOTE - Il est admis de désigner un compartiment par le matériel principal qu'il contient, par exemple,
transformateur, appareillage haute tension, appareillage basse tension respectivement.
1.3.5 Matériel : Partie essentielle d'un poste préfabriqué qui remplit une fonction spécifique (par
exemple transformateur, appareillage haute tension, appareillage basse tension, etc.).
1.3.6 Cloison : Partie d'un poste préfabriqué séparant un compartiment des autres
compartiments.
1.3.7 Circuit principal : Ensemble des pièces conductrices d'un poste préfabriqué inséré dans un
circuit qui est destiné à transmettre de l'énergie électrique.
1.3.8 Circuit auxiliaire : Ensemble des pièces conductrices d'un poste préfabriqué inséré dans
un circuit (autre que le circuit principal) destiné à commander, mesurer, signaler, réguler, éclairer,
etc.
1.3.9 Valeur assignée : Valeur d'une grandeur fixée, généralement par le constructeur, pour une
condition de fonctionnement spécifiée d'un poste préfabriqué (VEI 151-04-03, modifiée).
1.3.10 Degré de protection : Niveau de protection assuré par une enveloppe contre l'accès aux
pièces dangereuses, contre la pénétration de corps solides étrangers et/ou la pénétration de l'eau et
vérifié par les méthodes d'essai normalisées.
1.3.11 Température de l'air ambiant : Température, déterminée dans des conditions prescrites,
de l'air extérieur à l'enveloppe du poste préfabriqué.
1.3.12 Classe d'enveloppe : Différence entre l'échauffement du transformateur dans l'enveloppe
et l'échauffement du même transformateur à l'extérieur de l'enveloppe, dans les conditions de service
normales, telles que définies en 2.1 de la présente spécification. Les valeurs assignées du
transformateur (puissance et pertes) correspondent aux valeurs assignées maximales du poste
préfabriqué.
1.3.13 Facteur de charge du transformateur : Valeur par unité de courant constant qui peut être
tiré d'un transformateur à la tension assignée constante. Le principe de base pour la valeur du facteur
de charge est de ne pas dépasser la température maximale du point chaud ainsi que la température
du fluide au point haut telles que prescrites dans la CEI 76.
1.3.C Collecteur général des masses : Circuit destiné à collecter toutes les masses métalliques
des composants d'un ouvrage et à les connecter au circuit de terre de cet ouvrage.
2. Conditions de service
2.1 Conditions normales de service
2.1.1 Enveloppe
L'enveloppe du poste préfabriqué est conçue pour être utilisée dans les conditions normales de
service pour l'extérieur conformément à la CEI 694 avec les précisions suivantes :
a) La température minimale de l'air ambiant est de -40°C. Elle correspond à la classe "moins 40
extérieur".
c) L'altitude n'excède pas 2 000 m.
d) Niveau de pollution II - Moyen (CEI 815).
e) La couche de glace n'excède pas 20 mm. Elle correspond à la classe 20.
f) La vitesse du vent n'excède pas 34 m/s.
2.1.2 Appareillage haute tension
A l'intérieur de l'enveloppe, les conditions normales de service pour l'intérieur prévalent
conformément à la CEI 694 avec les précisions suivantes :
HN 64-S-33 - 14 -
Mars 2001
3ème édition
a) La température minimale de l'air ambiant est de -5°C. Elle correspond à la classe "moins 5
intérieur".
2.1.3 Appareillage basse tension
A l'intérieur de l'enveloppe, les conditions normales de service pour l'intérieur prévalent
conformément à la CEI 439-1 (température inférieure -5°C, degré de pollution 3 de la CEI 439-1).
2.1.4 Transformateur
Un transformateur chargé à son courant assigné en service continu, à l'intérieur de l'enveloppe, a un
échauffement qui est supérieur à l'échauffement dans les conditions normales et les limites de
température définies dans la CEI 76-2 peuvent être dépassées.
Les conditions normales de service du transformateur à l'intérieur de l'enveloppe sont déterminées en
considérant une température ambiante moyenne de 10°C. Ainsi, le facteur de charge du
transformateur est de 1.
2.2 Conditions spéciales de service
Lorsqu’un poste préfabriqué est utilisé dans des conditions autres que les conditions normales de
service décrites en 2.1, se référer à ce qui suit.
2.2.1 Altitude
Il convient de prêter une attention particulière aux matériels suivants :
2.2.1.1 Appareillage haute tension
Pour installation à une altitude supérieure à 1 000 m, se reporter à la CEI 694.
2.2.1.2 Appareillage basse tension
Pour installation à une altitude supérieure à 2 000 m, se reporter à la CEI 439-1.
2.2.1.3 Transformateur
Pour installation à une altitude supérieure à 1 000 m, se reporter à la CEI 76-2.
2.2.2 Pollution
Pour installation dans une atmosphère polluée, il convient de préciser le degré de contamination
conformément aux normes applicables aux matériels suivants :
2.2.2.1 Appareillage haute tension
Se reporter à la CEI 694.
2.2.2.2 Appareillage basse tension
Se reporter à la CEI 664-1.
2.2.2.3 Transformateur
Aucune norme n’est disponible.
3. Exigences pour les composants
Les principaux matériels d’un poste préfabriqué sont le transformateur, l’appareillage HTA, le
tableau BT, les interconnexions correspondantes (câbles, jeux de barres ou autres) et les
équipements auxiliaires.
- 15 - HN 64-S-33
Mars 2001
3ème édition
Ces matériels sont protégés par l’enveloppe du poste et doivent satisfaire aux normes et/ou
spécifications applicables citées ci-dessous.
Le poste préfabriqué de distribution publique comporte :
– une enveloppe constituée d'une cuve, d'une partie hors sol munie d’un dispositif passe-câbles
de réalimentation ;
– un tableau HTA ;
– un transformateur HTA/BT ;
– un tableau BT de distribution publique à 8 départs maximum ;
– un ou plusieurs détecteur(s) de défauts HTA (éventuellement) ;
– un coffret d’Interface de Télécommande pour Interrupteur (éventuellement) ;
– un coffret concentrateur CPL (éventuellement) ;
– un coffret d'éclairage public (éventuellement) ;
– un dispositif d'éclairage interne.
Les trois types de postes (PAC 3UF, PAC 4UF et PAC 5UF) seront équipés d’un dispositif passe-
câbles, et pourront être équipés d’un coffret d’éclairage public (avec embase de téléreport).
La composition complète de chaque type de poste (nombre d’UF, possibilité d’installer un DRRC, une
télécommande, etc.) est donnée en Annexe FF.2.
3.1 Appareillage HTA
L'appareillage HTA du poste préfabriqué est conforme aux spécifications HN 64-S-41 (appareillage
modulaire), HN 64-S-42 (appareillage monobloc), ou HN 64-S-48 (DRRC). Les dimensions
maximales de ces matériels sont données dans leurs spécifications respectives. Toutefois, nous
considérerons que le pas des cellules modulaires n’excède pas 375 mm, et qu’un DRRC correspond
à deux cellules, soit 750 mm.
Les commandes indépendantes électriques pour interrupteur sont conformes à la spécification
HN 64-S-43.
3.2 Transformateur HTA/BT
Le transformateur de puissance est conforme à la spécification HN 52-S-20.
La gamme de puissance des transformateurs est : 100, 160, 250, 400, 630 et 1000 kVA.
3.3 Appareillage BT
Le tableau BT est conforme à la spécification HN 63-S-61 de 1982.
Note - Pour pouvoir évoluer facilement vers l’intégration du nouveau tableau BT (TIPI), il sera réservé un
espace d’une hauteur de 1800 mm, d’une largeur de 1000 mm et d’une profondeur de 430 mm. L’intégration
du TIPI dans le poste devra pouvoir se faire sans modification majeure de la structure du poste.
Suivant la puissance du transformateur, le tableau BT comporte :
– 1 interrupteur 800 A et 4 départs (P max. du TR : 400 kVA)
– 1 interrupteur 1200 A et 8 départs (P max. du TR : 630 kVA)
– 1 interrupteur 1800 A et 8 départs (P max. du TR : 1000 kVA)
3.4 Coffret de contrôle-commande
Le coffret d’interface de télécommande pour interrupteur (ITI) est conforme à la spécification
HN 64-S-44. Le coffret de contrôle-commande du DRRC, pour les postes concernés, est conforme à
la spécification HN 45-S-47.
HN 64-S-33 - 16 -
Mars 2001
3ème édition
3.5 Equipements auxiliaires
3.5.1 Eclairage public
Le ou les coffret(s) sont conformes aux spécifications HN 62-S-17 ou HN 62-S-20.
3.5.2 Détecteur de défauts HTA
Le détecteur de défauts HTA est conforme à la spécification EDF HN 45-S-51.
3.5.3 Eclairage interne du poste
Un dispositif d'éclairage est installé pour permettre une meilleure lisibilité des synoptiques des
appareillages HTA et BT. Les matériels doivent être conformes aux dispositions de la classe II de la
norme NF C 20-030.
3.6 Interconnexions
Les normes et spécifications de référence de l’interconnexion des divers équipements sont données
au § 5.
4. Caractéristiques assignées
Les circuits HTA du poste préfabriqué sont alimentés par un transformateur dont le neutre est
connecté à la terre, soit à travers une résistance, une réactance ou une association des deux, soit par
une bobine d'extinction.
Les caractéristiques assignées d'un poste préfabriqué sont les suivantes :
a) tensions assignées ;
b) niveaux d'isolement assignés ;
c) fréquence assignée et nombre de phases ;
d) courants assignés en service continu pour les circuits principaux ;
e) courants de courte durée admissibles assignés pour les circuits principaux et les circuits de
mise à la terre ;
f) valeurs de crête des courants admissibles assignés, le cas échéant, pour les circuits principaux
et les circuits de mise à la terre ;
g) durées de court-circuit assignées ;
j) puissance maximale assignée du poste préfabriqué ;
m) classe d'enveloppe assignée ;
A) compatibilité électromagnétique (CEM) émission ;
B) durée de vie utile.
4.1 Tensions assignées
4.1.1 Tension assignée des circuits HTA (CEI 694)
La tension assignée correspond à la limite supérieure de la tension la plus élevée des réseaux pour
laquelle le poste préfabriqué est prévu.
La valeur est spécifiée en Annexe BB.
4.1.2 Tension assignée d'emploi des circuits principaux BT (EN 60439-1)
La tension assignée d'emploi d'un circuit d'un ensemble est la valeur de tension qui, combinée avec
le courant assigné de ce circuit, détermine son utilisation.
- 17 - HN 64-S-33
Mars 2001
3ème édition
La valeur est spécifiée en annexe BB.
4.2 Niveaux d'isolement assignés
4.2.1 Niveau d'isolement assigné des circuits HTA (CEI 694)
Le niveau d'isolement assigné est l'un des niveaux de la gamme 1, série 1 du tableau de la CEI 694.
Les valeurs sont spécifiées en Annexe BB.
4.2.2 Tension assignée d'isolement (EN 60439-1) des circuits principaux BT
La valeur de la tension assignée d'isolement est spécifiée en Annexe BB.
4.2.3 Tension assignée de tenue à fréquence industrielle des circuits principaux BT (EN 60947-1)
Les valeurs de la tension assignée de tenue à fréquence industrielle des circuits BT, durant une
minute, sont spécifiées en Annexe BB.
4.2.4 Tension assignée de tenue aux chocs (EN 60439-1) des circuits principaux BT
Les valeurs de la tension assignée de tenue aux chocs sont spécifiées en Annexe BB.
4.2.5 Tension assignée d'emploi des circuits auxiliaires BT
La tension assignée d'emploi des circuits auxiliaires BT est spécifiée en Annexe BB.
4.2.6 Tension assignée d'isolement des circuits auxiliaires BT
La tension assignée d'isolement des circuits auxiliaires BT est spécifiée en Annexe BB.
4.2.7 Tension assignée de tenue à fréquence industrielle des circuits auxiliaires BT durant une
minute
La tension assignée de tenue à fréquence industrielle des circuits auxiliaires BT est spécifiée en
annexe BB.
Elle concerne en particulier toutes les connexions et interconnexions entre appareillages BT et les
dispositifs d'éclairage.
4.2.8 Tension assignée de tenue aux chocs des circuits auxiliaires BT
La tension assignée de tenue aux chocs des circuits auxiliaires BT est spécifiée en Annexe BB.
Elle concerne en particulier toutes les connexions et interconnexions entre appareillages BT et les
dispositifs d'éclairage.
4.3 Fréquence assignée et nombre de phases
La valeur de la fréquence assignée est donnée en Annexe BB.
Nombre de phases: 3
4.4 Courants assignés en service continu et échauffements
4.4.1 Courants assignés en service continu
4.4.1.1 Circuits HTA
Les courants assignés en service continu des circuits HTA sont ceux définis dans les normes ou
spécifications de chacun des composants.
Pour mémoire, ils sont précisés en Annexe BB.
HN 64-S-33 - 18 -
Mars 2001
3ème édition
4.4.1.2 Circuits principaux BT
Les circuits sont ceux de l'interconnexion entre les bornes secondaires BT du transformateur HTA/BT
et les bornes du tableau BT.
Les valeurs des courants assignés en service continu des circuits principaux BT sont spécifiées en
Annexe BB.
4.4.1.3 Circuits auxiliaires BT
Les valeurs des courants assignés en service continu des circuits auxiliaires BT sont spécifiées en
Annexe BB.
4.4.2 Echauffements
Pour l'appareillage HTA, se reporter aux spécifications HN 64-S-41 et HN 64-S-42.
Pour le tableau de distribution BT, se reporter à la spécification HN 63-S-61.
Pour le détecteur de défauts HTA, se reporter à la spécification HN 45-S-51.
Les échauffements admissibles maximaux à prendre en compte pour les interconnexions sont ceux
spécifiés dans les CEI 694 et 439-1 pour les contacts, raccords et pièces métalliques en contact avec
un isolant selon le cas.
Les échauffements admissibles maximaux à prendre en compte pour les câbles HTA et les
connecteurs séparables sont ceux spécifiés dans les normes NF C 33-233 et NF C 33-051.
Les échauffements admissibles maximaux à prendre en compte pour les câbles de puissance BT et
leurs cosses sont ceux spécifiés dans la norme NF C 32-321 et la spécification EDF HN 68-S-90,
ainsi que ceux correspondant à une pose des câbles non jointive de la norme NF C 15-100.
Pour le transformateur, un suréchauffement est accepté. Le suréchauffement du transformateur ne
doit pas excéder celui correspondant à la classe 10 de l'enveloppe.
4.5 Courants de courte durée admissibles assignés
La valeur du courant de court-circuit du réseau d'alimentation aux bornes du poste préfabriqué est au
maximum de 12,5 kA.
4.5.1 Transformateur HTA/BT
La valeur du courant maximum de court-circuit du réseau aux bornes HTA du transformateur est celle
définie dans la spécification EDF HN 52-S-20. Elle est rappelée pour information dans l'Annexe BB.
4.5.2 Appareillage HTA
La valeur du courant de courte durée admissible assigné de l'appareillage HTA est celle des
spécifications EDF HN 64-S-41 et HN 64-S-42. Elle est rappelée dans l'Annexe BB.
4.5.3 Appareillage BT
La valeur du courant de courte durée admissible assigné du tableau BT est celle de la spécification
EDF HN 63-S-61. Elle est rappelée dans l'Annexe BB.
4.5.4 Interconnexions
La valeur du courant de courte durée admissible des connexions et liaisons HTA entre le
transformateur et l'appareillage HTA est spécifiée dans l'Annexe BB.
La valeur du courant de courte durée admissible des connexions et liaisons BT entre le
transformateur et le tableau BT est spécifiée dans l'Annexe BB.
- 19 - HN 64-S-33
Mars 2001
3ème édition
4.5.5 Circuits de terre
La valeur du courant de courte durée admissible assigné du collecteur général des masses et des
circuits reliés à ce collecteur est spécifiée dans l'Annexe BB.
4.6 Valeurs de crête des courants admissibles assignés
La valeur de crête des courants admissibles assignés est égale à 2,5 fois la valeur du courant de
courte durée admissible.
4.7 Durées de court-circuit assignées
Les valeurs de court-circuit assignées des circuits HTA et BT sont spécifiées dans l'Annexe BB.
4.10 Puissance maximale assignée du poste préfabriqué
La puissance maximale assignée du poste préfabriqué est donnée pour les valeurs assignées
maximales du transformateur pour lequel le poste a été conçu.
Les valeurs assignées du transformateur sont la puissance assignée et les pertes totales assignées
du transformateur.
La valeur assignée est spécifiée dans l'Annexe BB.
4.11 Classe d'enveloppe assignée
La classe d'enveloppe assignée est la classe d'enveloppe correspondant à la puissance assignée
maximale du poste préfabriqué.
La valeur de la classe d'enveloppe assignée est spécifiée dans l'Annexe BB.
4.A Compatibilité Electromagnétique (CEM)
En l’absence de « norme produit » concernant spécifiquement les postes de distribution préfabriqués,
les normes génériques s’appliquent.
4.A.1 Compatibilité Electromagnétique - Emission
Les postes préfabriqués doivent satisfaire aux prescriptions de la norme générique émission :
– NF EN 50081-1 : Compatibilité électromagnétique - Norme générique émission - Partie 1 :
résidentiel, tertiaire et industrie légère.
4.A.2 Compatibilité électromagnétique - Immunité
L’immunité des composants des postes préfabriqués est définie dans les spécifications techniques
correspondantes.
4.B Durée de vie utile
La durée de vie utile est fixée en Annexe BB. Elle concerne tous les composants du poste.
Elle est décomptée à partir de la mise à disposition du poste chez le constructeur.
Pendant toute la durée de vie utile du poste, la structure de l'enveloppe doit conserver ses
caractéristiques et en particulier ses degrés de protection (IP et IK), sa tenue au feu, sa tenue
mécanique et son étanchéité.
4.B.1 Durée de vie des bétons
Le constructeur devra prendre toutes dispositions pour interdire pendant une période d'au moins
10 ans, toute dégradation de la structure, en particulier fissure, écornure, épaufrure, désagrégation ou
éclatement.
HN 64-S-33 - 20 -
Mars 2001
3ème édition
4.B.2 Durée de vie des parties métalliques (brutes ou traitées)
Le degré d'enrouillement de l'ensemble après 10 ans doit être inférieur au degré d'enrouillement de
valeur Ri2 défini par le cliché de référence de la norme ISO 4628/3 ou bien inférieur au degré de
valeur Re2 défini par le cliché 8 de l'échelle européenne de degrés d'enrouillement pour peinture
antirouille.
4.B.3 Durée de vie des systèmes de revêtement
Un système de revêtement est jugé satisfaisant, quel que soit le subjectile (béton ou métal), si :
– au terme de dix ans, les modifications d'aspect, caractérisées par un cloquage, un craquelage
profond suivi d'écaillage, un faïençage, un farinage ne dépassent pas, isolées ou cumulées, la
limite de 1 % par carré d'un mètre de côté ;
– au terme de huit ans, la valeur de l'adhérence du feuil sur le subjectile est supérieure à
1,5 MPa, l'essai étant réalisé suivant la norme NF EN 24624 ;
– au terme de six ans, l'altération de la couleur ou l'atténuation du brillant sont uniformes sans
nuire à l'esthétique. Cette disposition s'applique également aux matériaux teintés dans la
masse.
4.B.4 Durée de vie des autres matériaux
Pour tout autre matériau, la durée de vie, les critères et les seuils d'acceptation feront l'objet d'un
accord entre le constructeur et EDF.
4.B.5 Dépose du matériel en fin de vie
Le constructeur devra préciser dans sa notice, la procédure concernant la dépose du poste et de ses
différents composants (procédure de démontage, de retraitement et/ou d’élimination des différents
matériaux).
5. Conception et construction
A la conception des postes préfabriqués, lors du choix des options et en particulier lors du choix des
matériaux et des composants, il est souhaité de suivre les recommandations du guide 109 de la CEI
afin de minimiser les impacts du produit sur l'environnement naturel.
Les postes préfabriqués doivent être conçus de telle façon que les opérations normales d'exploitation,
de contrôle et de maintenance puissent être effectuées en toute sécurité.
5.1 Mise à la terre
5.1.1 Principes
Toutes les masses métalliques des composants du poste préfabriqué doivent être connectées sur un
collecteur général des masses qui sera relié à la terre du poste par l’intermédiaire d’un dispositif de
raccordement des masses à la terre du poste (Annexe CC.1)
Le neutre BT issu du transformateur HTA/BT doit pouvoir être isolé ou relié à la terre du poste, via le
tableau BT.
Les liaisons reliant les masses métalliques des équipements principaux doivent avoir une section
minimale de 30 mm
2
et doivent supporter 200 A/mm
2
pendant 1 s.
Les liaisons reliant les masses métalliques des autres équipements sont considérées comme des
mises au potentiel. Elles doivent avoir une section minimale de 10 mm2
et supporter 1 kA pendant
1 s.
Les petits éléments métalliques individuels (visserie, rails métalliques, etc.) ne sont pas considérés
comme des masses métalliques d'équipements. Il n'est pas nécessaire de les relier au collecteur
général des masses.
- 21 - HN 64-S-33
Mars 2001
3ème édition
Les principales dispositions des circuits de mise à la terre sont présentées dans l'Annexe CC.
Les caractéristiques des principaux circuits de mise à la terre sont présentées dans l'Annexe BB.
Chaque masse métallique du poste est connectée au collecteur général des masses par un seul
circuit (pas de boucle).
Le raccordement de la masse du tableau HTA sera réalisé en aval du raccordement du coffret de
télécommande (ITI) afin d’éviter de ramener dans ce coffret une différence de potentiel générée par
l’écoulement d’un courant de défaut à travers les écrans des câbles HTA.
NOTE - La section minimale de 30 mm2
est donnée par la CEI 1330. Cette section n'étant pas proposée
actuellement par les fabricants de câbles en cuivre, EDF accepte l'utilisation de conducteurs de 29 mm2
de
section pour les conducteurs nus et de 35 mm2
de section pour les conducteurs isolés.
5.1.2 Collecteur général des masses
Le collecteur général des masses est en cuivre, d'une section minimale de 30 mm², réalisé en
conducteur nu ou isolé.
Il doit constituer un seul circuit sans tronçonnement possible (la continuité du circuit par sertissage est
tolérée). En particulier, la connexion des dérivations en 30 mm² au collecteur général des masses
seront réalisées à l’aide de connecteur en C à sertir (côté collecteur général des masses) et à l’aide
de cosses à rétreindre côté matériel.
Le circuit du collecteur général des masses ne doit pas être interrompu lors de l'échange d'un
composant du poste et lors de la déconnexion du circuit de mise à la terre d'une masse métallique.
5.1.3 Circuit de terre du poste
L'interconnexion entre le collecteur général des masses et le circuit de terre du poste est réalisée par
le "dispositif de raccordement des masses à la terre" définie dans l'Annexe CC.
Un espace libre de 10 cm autour de ce dispositif est réservé pour permettre la connexion de
dispositifs mobiles (matériels de recherche de défauts de câbles HTA).
5.1.4 Neutre BT
Selon la valeur de la terre du poste, le neutre BT du transformateur HTA/BT est soit isolé, soit relié à
la mise à la terre du poste.
Le neutre du tableau BT est donc relié à une borne isolée des masses du poste (10 kV, 50 Hz, 1 min
et 20 kV choc). Cette condition sera considérée comme remplie si cette borne isolée est située à au
moins 0,30 m du dispositif de raccordement des masses à la terre (voir Annexe CC).
La liaison entre le tableau BT et cette borne isolée est réalisée par un câble unipolaire type U.1000
R02V de section minimale de 30 mm2
.
Cette borne comporte une borne lisse en cuivre ou laiton d'un diamètre de 12 mm et d'une longueur
utile de 40 mm.
Une liaison réalisée en cuivre nu ou câble type U.1000 R02V de section minimale de 30 mm2
permettant l'interconnexion entre le dispositif de raccordement des masses à la terre et la borne
isolée du neutre BT sera livrée avec le poste mais non raccordée.
5.1.5 Interconnexions des masses métalliques
Les points de raccordement des masses métalliques au collecteur général des masses peuvent ne
pas être visibles, mais doivent être accessibles afin de permettre un contrôle de la continuité
électrique.
Les circuits d'interconnexions sont le plus court possible et disposés selon le schéma de l'Annexe CC.
Les éléments à relier au collecteur général des masses sont les suivants :
– l'enveloppe du poste si elle est métallique ;
HN 64-S-33 - 22 -
Mars 2001
3ème édition
– les panneaux, portes, planchers, capots et toits métalliques ;
– les armatures métalliques du béton ;
– l'enveloppe métallique de l'appareillage HTA, à partir de la plage de raccordement prévue à cet
effet ;
– les écrans métalliques des câbles HTA ; à chaque extrémité pour la liaison entre l'appareillage
HTA et le transformateur HTA/BT ; côté appareillage les écrans sont raccordés au collecteur du
tableau, côté TR HTA/BT ils sont raccordés sur le collecteur général des masses du poste ;
– la cuve du transformateur HTA/BT ;
– le châssis et/ou l'enveloppe, si elle est métallique, de l'appareillage BT ;
– la masse métallique des coffrets, des automatismes et des auxiliaires du poste ;
– le circuit de masse de la ceinture équipotentielle du sol entourant l'enveloppe du poste.
En revanche, les grilles de ventilations ne sont pas raccordées intentionnellement au collecteur
général des masses.
5.1.6 Dispositions d'ensemble
Un soin particulier est apporté à la fixation du collecteur général des masses et des circuits
d'interconnexions afin d'éviter tout contact électrique avec les armatures du béton.
Les circuits de terre du neutre BT et des masses doivent être séparés et être isolés pour une tenue
diélectrique de 10 kV 50 Hz pendant une minute et 20 kV choc.
Une ceinture équipotentielle est réalisée autour du poste préfabriqué pour éviter les tensions de
contact dangereuses, et le circuit de cette ceinture équipotentielle sera connecté au collecteur
général des masses du poste. La ceinture équipotentielle sera mise en oeuvre sous la responsabilité
de l'exploitant par l'enfouissement d'un conducteur de cuivre nu de section minimale de 30 mm
2
à
une profondeur d'au moins 0,40 m et situé à environ 1 m autour de l'enveloppe (tout positionnement
entre 0,5 m et 1 m est acceptable). Elle devra rerentrer dans le poste, après en avoir fait le tour, et
être rebouclée à l’aide d’un connecteur en C. En cas d’obstacle (par exemple un mur), la ceinture fera
toujours le tour du poste, mais en longeant l’obstacle, donc à une distance inférieure à un mètre du
poste.
En ce qui concerne les interconnexions à l'intérieur du poste préfabriqué, l'assemblage par
boulonnage, le soudage ou le rivetage sont considérés comme acceptables pour assurer la continuité
électrique entre le châssis, les capots, les portes ou autres parties de la structure à condition qu'ils
tiennent compte des sollicitations thermiques et mécaniques causées par le courant qu'il peut avoir à
supporter.
5.2 Equipements auxiliaires
Ces équipements comprennent les circuits d’éclairage public, l’éclairage interne du poste, une prise
de courant, le(s) détecteur(s) de défauts et éventuellement les automatismes (télécommande et
circuits divers). L’alimentation de tous ces circuits se fait à partir d’un fusible HPC, de type gG de
dimension 10x38 mm de calibre 10 A et d’un élément neutre dont les embases sont fixées sur le
tableau BT (en amont de l’interrupteur général) et les bornes supérieures des embases, doit être
réalisée en conducteur cuivre de 2,5 mm² de section (cf. Annexe FF). Elle garantit une tenue
diélectrique de 10 kV 50 Hz 1 mm et 20 kV choc par rapport à la masse du tableau (câble
U-1000 R02V). Cette liaison doit être la plus courte possible et correctement fixée le long de son
parcours ainsi qu’à chaque extrémité. Le conducteur neutre sera le conducteur bleu clair.
Les câbles des circuits auxiliaires doivent être conformes à la norme NF C 32-321 (série
U-1000 R02V). L’ensemble des circuits et équipements BT doit avoir une tenue diélectrique de 10 kV
50 Hz 1 mm et de 20 kV choc.
- 23 - HN 64-S-33
Mars 2001
3ème édition
5.2.1 Eclairage public
Les schémas et les équipements doivent être conformes au chapitre B36 du Guide Technique de la
Distribution et d’un modèle agréé par EDF. Selon le schéma, les équipements seront installés :
- soit dans 2 coffrets de comptage électricité à encombrement réduit pour maisons individuelles
conforme à la spécification EDF HN 62-S-20.
- soit dans un coffret de comptage de type 3 conforme à la spécification EDF HN 62-S-17 (version
utilisée si les 2 coffrets HN 62-S-20 ne suffisent pas).
Le(s) coffret(s) doi(ven)t être encastrés dans la face d’accès de l’enveloppe. Le coffret S17 ou un des
2 coffrets S20 comporte une porte équipée d’une embase de téléreport.
Conformément au Guide Technique de la Distribution (chapitre B36), les circuits d’éclairage public
peuvent être alimentés soit à partir d’un départ du tableau BT (EP > 60A), soit à partir d’un
appareillage de coupure générale (ACG) monophasé ou triphasé (EP ≤ 60A).
L’ACG est constitué d’un porte-fusibles HPC (conforme à la HN 62-S-21), raccordé sur le jeu de
barres du tableau BT, en aval de l’interrupteur général.
La position de l’ACG doit être telle :
- qu’il soit accessible pour un opérateur situé devant le tableau BT ;
- que la manoeuvre des fusibles se fasse dans un plan vertical ;
- que l’ouverture des fusibles et leur condamnation ne présente aucune difficulté (en particulier la
mise en place de la barre de condamnation et du cadenas vis-à-vis des parties sous tension) ;
- que l’alimentation en provenance du tableau BT s’effectue sur les bornes supérieures de l’ACG.
5.2.2 Eclairage interne du poste
L’éclairage de l’aire ou du couloir de manoeuvre est commandé par un interrupteur, de préférence
non métallique, placé à proximité de la porte principale, ou par un interrupteur fin de course actionné
par l’ouverture de cette porte (tenue diélectrique des circuits de l’interrupteur par rapport aux masses
et en particulier de la porte : 10 kV 50 Hz 1 mm, 20 kV choc). La lampe est une ampoule à
incandescence à vis. Sa puissance maximale doit apparaître clairement sur le point d’éclairage.
5.2.3 Prise de courant
Une prise de courant 16 A conforme à la norme NF C 61-303, sans prise de terre , sera installée à
proximité de la porte principale.
5.2.4 Détecteur de défauts HTA
Les postes préfabriqués doivent pouvoir être équipés d’un ou plusieurs détecteur(s) de défauts HTA
conforme(s) à la spécification EDF HN 45-S-51. Leur nombre maximal pour chaque type de poste,
ainsi que la position des capteurs de courant sont précisés dans l'Annexe FF.
Les tores des détecteurs de défauts doivent être de type démontable.
Les voyants lumineux allumés, indiquant la présence d'un défaut HTA, doivent être visibles par un
opérateur situé à 5 m de la face d'accès du poste. L'angle de vision doit être d'au moins 90°.
Note : Lorsque le poste préfabriqué est équipé d'une interface de télécommande d'interrupteur HTA (ITI)
conforme à la spécification HN 64-S-44, le détecteur de défaut est alors intégré à l'ITI.
5.2.5 Autres équipements
Les coffrets ou armoires des automatismes de la télécommande ou de fonctions diverses seront
alimentés à partir du fusible général des auxiliaires du poste et seront protégés individuellement.
Les dispositions concernant l’interface entre le coffret de télécommande et le réseau France Télécom
sont décrites en annexe MM.
HN 64-S-33 - 24 -
Mars 2001
3ème édition
5.3 Plaques signalétiques
Chaque poste préfabriqué doit être muni d'une plaque signalétique durable et clairement lisible
pendant la durée de vie utile du poste. Cette plaque doit être placée de manière visible à l’intérieur du
poste (par exemple près de la porte) et contenir au moins les renseignements suivants :
– le nom du constructeur ou la marque;
– la désignation du poste (PAC 3UF, PAC 4UF ou PAC 5UF) ;
– l'année de fabrication ;
– le numéro de série permettant de le situer dans la fabrication (traçabilité) ;
– l'unité de fabrication ;
– la référence de cette spécification (HN 64-S-33).
5.4 Degré de protection et défaut interne
Les dispositions constructives du poste préfabriqué doivent permettre d'assurer la protection des
personnes et des biens.
La protection des personnes concerne le public situé à proximité du poste et l'exploitant pendant les
manoeuvres d'exploitation. Le public et l'exploitant doivent être protégés contre les accès aux parties
actives et contre les conséquences d'un défaut électrique de l'un des composants du poste. Cette
protection est assurée par le poste, par un degré de protection, par une tenue aux contraintes
mécaniques, par une tenue lors d'un défaut électrique interne à l'un des composants et une tension
de pas réduite lors d'un défaut d'isolement de l'un des équipements.
La protection des biens concerne le poste et son environnement. Le poste doit être protégé contre les
contraintes mécaniques et contre la pénétration des liquides (eau de pluie) et des corps solides
étrangers.
L'environnement du poste doit être protégé contre les fuites de diélectrique liquide et contre les
risques d'incendie lors d'un défaut interne à l'un des composants du poste préfabriqué.
La réduction des tensions de pas et de toucher est traitée dans le § 5.1 « Mise à la terre ».
Les autres protections sont assurées par les dispositions présentées ci-après.
5.4.1 Degrés de protection
La protection des personnes contre l'accès aux parties actives et la protection des équipements
contre la pénétration de corps solides étrangers et contre la pénétration de l'eau sont jugées
satisfaisantes lorsque les degrés de protection de l'enveloppe du poste préfabriqué prescrit dans
l'Annexe BB sont satisfaits.
5.4.2 Protection du poste préfabriqué contre les contraintes mécaniques
L'enveloppe du poste préfabriqué doit avoir une résistance mécanique suffisante et doit supporter les
charges et les impacts suivants :
a) Charge sur le toit :
– 2 500 N/m
2
uniformément répartie sur la surface totale du toit (charges de montage ou autres
charges).
b) Charge sur le plancher :
– 5 000 N/m
2
uniformément répartie sur la surface totale du plancher, y compris les trappes
d’accès à la cuve (charges de manutention ou des opérateurs).
c) Support du transformateur :
– un dispositif doit permettre l'installation du transformateur (quelle que soit sa puissance) sur
ses quatre galets. Le poids maximum du transformateur est de 2500 kg.
- 25 - HN 64-S-33
Mars 2001
3ème édition
d) Pression du vent sur l'enveloppe :
– 750 N/m2
. Elle correspond à la force exercée par le vent pour une plaque perpendiculaire à la
direction du vent. Elle est donnée par la formule :
F(N) = 0,65 V2
(V = vitesse moyenne du vent en m/s)
e) Pression interne sur la structure :
– 3000 N/m². Elle assure la tenue de l'enveloppe à une surpression interne exercée lors d'un
défaut interne à l'appareillage.
f) Impacts mécaniques externes sur le toit, les capots, panneaux, portes, grilles de ventilation et
voyants des détecteurs de défauts :
– impacts mécaniques d'une énergie de 20 J correspondant au code IK 10 de la norme
NF EN 50102.
NOTE - Les impacts mécaniques accidentels au-delà de cette valeur (20 J), par exemple du fait d'accidents
de la circulation, ne sont pas couverts par la présente norme et doivent être évités si nécessaire par d'autres
moyens de protection autour et à l'extérieur du poste préfabriqué.
5.4.3 Protection contre les conséquences des défauts internes
Des mesures sont prises pour éviter les fuites de diélectriques liquides du poste préfabriqué et pour
réduire les risques d’incendie.
La seule source possible de fuites de diélectrique liquide est le transformateur HTA/BT. Le poste
préfabriqué comporte donc un "bac" étanche capable de retenir et de permettre la récupération d’au
moins 500 litres de diélectrique liquide pour les PAC 4UF et 5UF (totalité du diélectrique contenu
dans un transformateur de 1000 kVA) et 250 litres pour le PAC 3UF (transformateur 400 kV).
Comme indiqué sur le schéma ci-dessous, ce bac peut faire partie de la cuve du poste préfabriqué.
Plancher du poste
Point bas d'évacuation des eaux
Cuve de
récupération
d'huile
Point bas de pompage de l'huile
Cuve du poste
Note : Le schéma ci-dessus n’est qu’indicatif. Tout bac de récupération d’une capacité suffisante et
disposant d’un point bas destiné au pompage de l’huile est acceptable, quel que soit sa forme.
5.4.4 Protection contre les défauts internes
Un défaut à l'intérieur du poste préfabriqué dû à des défectuosités, à des conditions de service
exceptionnelles ou à une fausse manoeuvre peut amorcer un arc interne. La probabilité d'un tel
défaut des constructions conformes aux exigences de la présente norme est très faible mais ne peut
être complètement négligée.
L'expérience a montré que de tels défauts à l'intérieur d'une enveloppe se produisent plus
fréquemment dans certains emplacements que dans d'autres.
Ces emplacements préférentiels sont les suivants :
– connecteurs séparables ou EUIC HTA (confection défectueuse, défaillance de l'isolation solide
ou embrochage défectueux);
– défauts internes au transformateur;
HN 64-S-33 - 26 -
Mars 2001
3ème édition
– appareillage BT défectueux (défaillance de l'isolation solide dans le tableau BT de distribution);
– appareillage HTA défectueux (défaillance de l'isolation solide ou gazeuse (SF6)).
Les défaillances des connecteurs séparables HTA sont prises en compte par l'appareillage HTA
(HN 64-S-41 ou HN 64-S-42).
Les défaillances internes au transformateur sont éliminées par l’unité-fonctionnelle interrupteur-
fusibles du tableau HTA.
Les défaillances internes au tableau BT sont prises en compte par le tableau BT (HN 63-S-61).
Les défaillances internes au tableau HTA sont de deux types :
– non-coupures lors d’une manoeuvre manuelle, poste ouvert. Elles sont prises en compte par
l’appareillage HTA (HN 64-S-41 ou HN 64-S-42).
– arc interne, poste fermé. Compte tenu de la surface de ventilation du poste, la tenue
mécanique spécifiée au § 5.4.2 e) est suffisante pour éviter la rupture de l’enveloppe. Il faut
toutefois éviter que les gaz chauds produits par le tableau en défaut ne soient évacués
directement vers l’extérieur du poste (pas de ventilation derrière le tableau).
Les valeurs des courants des défauts internes et leurs durées sont spécifiées dans l'Annexe BB
(5.4.4).
5.5 Enveloppe
5.5.1 Généralités
L'enveloppe doit remplir les conditions suivantes.
5.5.1.1 Architecture
Par sa forme, ses dimensions et sa couleur, le poste préfabriqué est discret et bien intégré dans son
environnement.
L'enveloppe du poste peut être :
– monobloc, c'est-à-dire comprenant en une seule unité de transport la partie hors sol et la cuve
montées ensemble ;
– en deux parties distinctes, constituant chacune une unité de transport (partie hors sol et cuve).
Dans ce cas, un assemblage sur le site doit rendre la cuve et la partie hors sol centrées et
interdire tout glissement de l'enveloppe.
Les accès aux équipements internes ou au coffret d’éclairage public doivent être regroupés sur une
seule face, appelée face d'accès ou face avant. La mise en place du transformateur, qui est livré
séparément, doit toujours être possible de plain-pied, par porte ou paroi démontable. Dans ce cas,
durant cette opération, le reste de l’appareillage (tableaux HTA et BT) doit rester à l’abri des
intempéries.
Pour des raisons d'esthétique et de sécurité pour les tiers, aucun équipement, huisserie, serrurerie ou
accessoire ne devra dépasser de plus de 6 cm le plan de chaque face de l'enveloppe et présenter
des parties pointues ou coupantes.
Le plancher intérieur doit se trouver à 10 cm au moins au dessus du niveau du sol extérieur fini.
La structure du poste doit être calculée et réalisée pour répondre aux caractéristiques assignées et
constructives, et pour éviter tout cas de déformation qui pourrait résulter du transport ou de la
manutention effectués en usine ou sur site.
5.5.1.2 Dimensions
Le poste (transformateur exclu) doit être transportable par route. Des dispositifs adaptés seront
prévus pour la manutention du poste par une grue.
- 27 - HN 64-S-33
Mars 2001
3ème édition
La surface au sol hors oeuvre nette du poste, ainsi que ses dimensions maximales sont prescrites
dans l'Annexe BB.
Aucun volume, utile à l'installation d'équipements, n'est toléré en débordement de la surface hors
oeuvre nette.
5.5.1.3 Etanchéité
Toutes dispositions constructives sont prises :
– pour assurer la tenue dans le temps d'une étanchéité parfaite de la partie supérieure de
l'enveloppe, ou toit. Cette étanchéité peut être assurée par un revêtement extérieur. Le toit
devra présenter une pente d'au moins 2 % permettant l'écoulement des eaux pluviales (pas
d'utilisation de gouttière) : aucune accumulation d'eau ne doit s'y produire ;
– pour assurer l'évacuation de la cuve : des orifices doivent être aménagés au niveau le plus bas
de la cuve, soit dans le fond, soit dans les parois verticales ;
– pour éviter toute accumulation d'eau sur le plancher intérieur (l'eau ou la neige pouvant
pénétrer par les ventilations ou par la porte ouverte) ;
– pour éviter toute infiltration d'eau par les parois pleines verticales : l'étanchéité peut être
obtenue par un revêtement extérieur ;
– pour éviter toute évacuation du diélectrique liquide du transformateur HTA/BT à l'extérieur du
poste. Le dispositif de récupération du diélectrique liquide en cas de fuite de l'enveloppe du
transformateur doit permettre de conserver soit de l'huile minérale, soit des esters, soit des
huiles silicone, sans fuite vers l'extérieur pendant un an.
5.5.1.4 Esthétique de l'enveloppe
Pour des raisons d’intégration à son environnement, le poste peut recevoir divers habillages, tels une
toiture rapportée (tuiles, ardoises, etc.) ou le recouvrement des portes. Ces habillages ou accessoires
ne sont pas intégrés dans cette spécification. Ils sont un complément au poste et ne peuvent se
substituer aux fonctions décrites ici. Ils ne doivent pas remettre en cause la conformité du produit.
En plus des critères de forme, de dimensions et de couleurs, le poste doit présenter un bon aspect de
finition après la mise en oeuvre des revêtements de surface.
Les surfaces extérieures et intérieures doivent être régulières et soignées, exemptes de soufflure et
de cloque.
Les arêtes doivent être sans écornure ni épaufrure.
Une palette de couleurs assez large doit pouvoir être proposée soit par un revêtement sur les
surfaces extérieures, soit par une teinte "dans la masse" des matériaux.
Afin d'éviter la pose d'affiches, il est recommandé que les panneaux extérieurs présentent des reliefs
(bossages ou crépi par exemple).
En cas d'utilisation de peinture anti-affiches, anti-insectes ou autre fonction complémentaire à la
demande du distributeur, le constructeur devra prouver l'efficacité du revêtement.
Les surfaces intérieures peuvent être revêtues d'enduit ou de peinture (blanche ou bleue claire). Il
s'agit uniquement d'un revêtement de propreté.
5.5.1.5 Matériaux
L'enveloppe peut être réalisée à l'aide de matériaux différents soit en béton, soit en métal.
La cuve doit être en béton.
Le plancher doit être en béton ou en métal.
Les matériaux constitutifs de l'enveloppe doivent résister aux attaques des éléments atmosphériques,
auxquelles ils pourront normalement être soumis pendant leur durée de vie utile. Si le matériau lui-
même ne possède pas les qualités d'inaltérabilité, un revêtement peut être utilisé.
HN 64-S-33 - 28 -
Mars 2001
3ème édition
Les matériaux doivent répondre aux caractéristiques suivantes.
5.5.1.5.1 Caractéristiques des bétons
Les caractéristiques des bétons utilisés doivent être conformes aux prescriptions de l'Annexe DD.
Tout autre type de béton devra être conforme à une norme nationale, européenne ou internationale,
et faire l'objet d'un accord entre le constructeur et EDF.
Note - Par exemple, le béton à base d’épingles métalliques peut être accepté à condition que : les épingles
soient galvanisées ou inoxydables, que le constructeur de poste témoigne du respect du mode opératoire de
son fournisseur, que soient fournies à EDF des radiographies d’éprouvettes et des notes de calcul.
Les revêtements éventuels des bétons devront être conformes aux prescriptions de l'Annexe DD.
5.5.1.5.2 Caractéristiques des métaux
Les métaux peuvent être utilisés bruts s'ils sont des aciers inoxydables ou de l'aluminium, ou traités
par un revêtement métallique de surface, ou peints.
Les métaux et leurs revêtements satisfont aux prescriptions de l'Annexe EE.
5.5.1.5.3 Caractéristiques des autres matériaux
Tout autre matériau devra être conforme à la norme ou spécification correspondante. Son utilisation
devra faire l’objet d’un accord entre le constructeur et EDF.
5.5.2 Tenue au feu
Les matériaux utilisés pour la construction de l'enveloppe du poste préfabriqué doivent avoir un
niveau minimal de tenue à un feu se produisant à l'intérieur ou à l'extérieur du poste préfabriqué.
Les matériaux utilisés pour le poste préfabriqué doivent être soit non inflammables soit, s’il s’agit de
matériaux synthétiques, conformes au 5.5.2.2.
5.5.2.1 Matériaux conventionnels
Les matériaux énumérés ci-après sont considérés non inflammables :
– béton ;
– métal (acier, aluminium, etc.) ;
– briques ;
– plâtre ;
– fibre de verre ou laine de roche.
5.5.2.2 Matériaux synthétiques
Les matériaux synthétiques doivent avoir un comportement au feu correspondant aux matériaux de
classe M0 ou M1 (arrêté du 19 novembre 1991).
5.5.2.3 Autres matériaux
Le constructeur doit démontrer la non inflammabilité des matériaux utilisés qui doit être au moins
équivalente à celle des matériaux visés par le 5.5.2.2.
5.5.3 Capots et portes
Les capots et les portes font partie de l'enveloppe. Lorsqu'ils sont fermés, ils doivent assurer le degré
de protection prescrit pour l'enveloppe. Lorsque des ouvertures de ventilation sont incorporées aux
capots ou aux portes, il est fait référence au 5.5.4.
- 29 - HN 64-S-33
Mars 2001
3ème édition
Deux catégories de capots ou portes sont reconnues, en ce qui concerne l'accès aux compartiments
du poste préfabriqué :
a) ceux qu'il est nécessaire d'ouvrir à des fins normales d'exploitation (capots amovibles, portes).
Leur ouverture ou leur dépose ne doit pas nécessiter d'outils. Ils doivent être munis de
dispositifs de verrouillage à moins que la sécurité des personnes ne soit assurée par un
dispositif d'interverrouillage approprié ;
b) tous les autres capots, portes ou toits. Ils doivent être munis de dispositifs de verrouillage ou il
ne doit pas être possible de les ouvrir ou de les enlever avant que les portes utilisées pour les
manoeuvres normales n'aient été ouvertes.
Les portes doivent s'ouvrir vers l'extérieur (droite ou gauche poussant), pouvoir se rabattre
complètement sur le plan de la paroi ou dans son prolongement de manière à ne pas créer d'obstacle
ni de prise au vent et, de plus, être munis d'un dispositif d'arrêt les maintenant ouverts à environ 90°
et 180° (+ 0, - 10°). Le dispositif d'arrêt doit faire entièrement partie du poste. Les portes, en position
ouvertes et bloquées, doivent supporter les efforts dus à un vent dont la vitesse maximale est définie
dans l'Annexe BB.
Les manoeuvres d'ouverture et de fermeture doivent être réalisées par un moyen de préhension situé
à mi-hauteur de la porte et près de la serrure.
La porte ouverte doit permettre un accès facile et un transit de matériel. Le passage libre ne doit
présenter aucune partie saillante et le seuil doit être au même niveau que le plancher du poste.
La largeur de la porte d’accès à l’aire de manoeuvre ne doit pas être inférieure à 800 mm. Sa hauteur
doit être supérieure à 2 000 mm. Les portes en position fermée ne doivent pas pouvoir être
démontées de l’extérieur.
Les encadrements de portes peuvent être en béton ou munis d’une huisserie métallique. Pour éviter
tout risque de coincement, chaque porte doit présenter un jeu d'au moins 5 mm par rapport à
l'huisserie en position fermée. Aucun joint ne doit être installé entre l'huisserie et le vantail des portes.
Les portes doivent être équipées d'une serrure du modèle utilisé par le distributeur. La serrure ne doit
pas être démontable de l'extérieur. Le support de serrure doit pouvoir être démonté de l'extérieur à
l'aide d'un outil (burin, scie, perceuse...) en cas d'incident de la serrure.
Les portes doivent être équipées de moraillons pouvant recevoir un cadenas dont l’anse a un
diamètre compris entre 6 et 8 mm.
La porte d'accès à l’aire de manoeuvre doit comporter à l'extérieur un emplacement pour la pose des
affiches réglementaires décrites au paragraphe 5.5.9.
5.5.4 Ouvertures de ventilation
Le refroidissement est assuré par ventilation naturelle de telle manière que :
– les échauffements de l'huile et des enroulements d’un transformateur de 1000 kVA dans le
poste ne dépassent pas de plus de 10 K les valeurs d'échauffement du même transformateur
mesurées en dehors du poste ;
– les échauffements aux emplacements prévus pour les automatismes de réseau, les armoires
de télécommande et de comptage, ainsi qu'à proximité des plages de raccordement du tableau
BT et des câbles BT n'excèdent pas 20 K.
Les ventilations sont conçues de telle manière que le degré de protection présent au paragraphe 5.4
soit respecté, et que le bas de ces ventilations soit situé à au moins 0,10 m au-dessus du niveau du
sol.
Lorsque le poste est équipé d’un transformateur de faible puissance, l’excès de ventilation peut
favoriser la formation de condensation sur l’appareillage. Afin de limiter ce phénomène, le
constructeur proposera, en option, un dispositif de réduction des ventilations qui ramènera ainsi la
puissance assignée du poste de 1000 à 400 kVA.
HN 64-S-33 - 30 -
Mars 2001
3ème édition
Le dispositif devra pouvoir être mis en place, ou retiré, simplement et en toute sécurité pendant une
opération de mutation de transformateur. Il ne devra pas être visible, ni démontable de l’extérieur. Il
devra comporter une inscription lisible de l’intérieur indiquant la limitation de puissance du poste à
400 kVA.
Equipé de ce dispositif, le refroidissement devra être assuré de telle manière que le suréchauffement
maximum de l'huile ou des enroulements d’un transformateur de 400 kVA dans le poste, par rapport
aux échauffements du même transformateur mesurés en dehors du poste soit compris entre 8 et
10 K.
En version 1000 kVA (PAC 4UF et 5UF), la porte du transformateur sera munie d’une surface de
ventilation d’au moins un mètre carré. En option, cette porte ventilée pourra être remplacée par une
porte pleine. La puissance assignée du poste sera alors déclassée à 630 kVA. Cette version 630 kVA,
qui sera suffisante dans la plupart des cas, permettra d’éviter d’obturer une trop grande surface de
ventilation lorsque la puissance du transformateur sera inférieure à 400 kVA (tout autre dispositif
équivalent sera soumis à l'accord d'EDF).
5.5.7 Accessibilité des équipements
Les postes doivent être conçus de telle sorte que les opérations courantes d’exploitation soient
aisées :
– les manoeuvres de l'appareillage HTA et la lecture de son synoptique ;
– les manoeuvres du tableau BT et la lecture de ses informations ;
– les opérations de contrôles et de mesures sur le tableau BT ;
– les opérations d'accès aux conducteurs HTA sur le tableau HTA (essais de câble, recherche de
défaut et mise en place d’un pavé de terre) ;
– les opérations de mesure de la terre du poste et de raccordement au dispositif de
raccordement des masses à la terre ;
– l'accès à l’ITI ou aux détecteurs de défauts HTA ;
– la lecture des pancartes et mode d'emploi ;
Note - Les bornes BT du transformateur ne doivent pas être accessibles en exploitation normale, c’est-à-dire
depuis le couloir de manoeuvre.
La disposition des équipements à l'intérieur de l'enveloppe doit également permettre :
– l'échange d'équipements semblables (voir paragraphe 5.B.2) (tableaux HTA et BT, transfor-
mateur HTA/BT, équipements auxiliaires, interconnexions) ;
– les opérations de raccordement des câbles, avec respect des rayons de courbure :
· HTA au tableau HTA, le poste étant en ou hors service ;
· BT au tableau BT, le poste étant en ou hors service ;
· BT d'éclairage public, sans accès à l'intérieur du poste, ainsi que le passage des câbles le
poste étant en service.
– L’accès au dispositif passe-câbles de réalimentation provisoire ;
– le changement du rapport de transformation du transformateur ;
La liaison du tableau BT au coffret d'éclairage public n'est accessible que depuis l'intérieur du poste.
L'intérieur du coffret d'éclairage public n'est accessible que depuis l'extérieur du poste.
- 31 - HN 64-S-33
Mars 2001
3ème édition
5.5.8 Disposition des équipements et couloir de manoeuvre
5.5.8.1 Disposition des équipements
La disposition des matériels à l’intérieur de l’enveloppe doit permettre l’aménagement de passages
d’accès à toutes les parties du poste où il peut être nécessaire d’intervenir en exploitation. Ces
passages doivent laisser devant les organes permanents de commande une largeur libre d’au moins
80 cm (couloir de manoeuvre). Aucun équipement ne doit être installé au plafond au dessus de l’aire
du couloir de manoeuvre, excepté, éventuellement, un point d'éclairage.
Une distance minimale de 20 cm doit être respectée entre le tableau HTA le plus haut susceptible
d’être installé dans le poste et le plafond. Pour assurer la sécurité de l'exploitation, une distance
minimale doit être respectée entre toutes les faces du tableau HTA et les parois de l'enveloppe. Cette
distance minimale est caractéristique de chaque tableau, dont la sécurité est vérifiée lors de son
acceptation de type, lorsqu’il est installé dans ces conditions. Cette distance minimale est toujours
inférieure à 10 cm et supérieure à 2 cm pour protéger les tableaux contre les effets de la
condensation.
L’installation d’un tableau BT 4 départs ne devra pas laisser apparaître au niveau du plancher de trou
présentant un risque pour le personnel. Si c’est le cas, ce trou devra être obturé par une plaque de
caractéristiques mécaniques identiques à celles du plancher. Par ailleurs, pour éviter les risques de
contact électrique, l’arrière du tableau BT devra être protégé par une plaque métallique ou isolante
(classe M0 ou M1) assurant un degré de protection IP1X.
L’emplacement réservé au transformateur doit être tel qu’il accepte, compte tenu d’une distance par
rapport aux murs de 5 cm, un transformateur de 400 kVA dans le PAC 3UF et de 1000 kVA dans les
PAC 4UF et 5 UF (HN 52-S-20).
Des emplacements destinés à la mise en place des armoires et télécommandes et coffret de
concentrateur CPL doivent être réservés sur la hauteur du poste. Suivant les types de poste, les
emplacements à réserver sont les suivants :
− PAC 3UF : Un emplacement de 310 mm de large, équipé de deux rails de fixation d’entraxe
250 mm définis dans la spécification HN 64-S-44 (ITI1).
− PAC 4UF : Un emplacement de 600 mm de large, équipé de deux rails de fixation d’entraxe
560 mm définis dans la spécification HN 64-S-44 (ITI4).
− PAC 5UF : Un emplacement de 600 mm de large, équipé de deux rails de fixation d’entraxe
560 mm définis dans la spécification HN 64-S-44 (ITI4), et un emplacement de 400 mm de large
et 500 mm de profondeur, destiné à la pose temporaire d’appareils de mesure et de contrôle.
Ces emplacements peuvent être réservés sur une même face ou sur deux faces différentes. Pour des
raisons d’ergonomie, le coffret de télécommande sera fixé à hauteur d’homme, le concentrateur CPL
étant situé au-dessous ou au-dessus.
Les équipements électriques (tableaux HTA et BT, coffrets ou armoire de télécommande,
automatismes, équipements auxiliaires, interconnexions...) doivent être disposés de telle sorte qu'ils
ne soient pas mouillés par l'eau ou la neige pénétrant éventuellement par les ventilations, l'huisserie
ou tout orifice de l'enveloppe.
Les dispositifs de fixation des matériels doivent être rigides et construits avec des matériaux
insensibles par nature ou par protection à la corrosion. Ils doivent permettre la fixation de tous les
équipements pour lesquels le poste est conçu (tableaux HTA et BT, coffrets EP, transformateur...).
L’échange d’équipements semblables doit pouvoir être effectué sur site sans usinage particulier
(perçage, sciage, scellement).
Dans tous les cas, les divers équipements doivent être fixés de façon telle qu'ils puissent supporter
sans dommage les vibrations d'origines extérieures provenant du transport ou de l'environnement sur
le site ; ils doivent aussi présenter une bonne tenue aux efforts nécessités par les manoeuvres
d'exploitation.
HN 64-S-33 - 32 -
Mars 2001
3ème édition
Le transformateur est posé de façon telle que la répartition des charges évite un poinçonnement ;
d'autre part, l'immobilisation de l'appareil est assurée par un dispositif approprié faisant partie du
poste.
Un support devra permettre le rangement des accessoires (une clé isolée, une poignée d’extraction
de fusible et un panneau de condamnation de départ pour tableau BT (voir spécification EDF
HN 63-S-61), deux leviers de manoeuvre et un comparateur de phases pour le tableau HTA.
5.5.8.2 Interconnexions. Passage des câbles
Les interconnexions sont réalisées de façon qu'elles puissent supporter sans dommage les vibrations
d'origines internes (transformateur, tableaux HTA et BT) et les vibrations d'origines externes
provenant du transport ou de l'environnement sur le site ; elles doivent aussi présenter une bonne
tenue aux efforts nécessités par les manoeuvres d'exploitation. Elles doivent absorber les contraintes
d'origine électrodynamique, ne pas transmettre et amplifier les vibrations d'origines internes et ne pas
être l'origine d'un champ magnétique à 50 Hz dépassant la valeur spécifiée en 4.A. Les plages de
raccordement des appareillages ne subissent aucun effort permanent et pendant l'opération de
raccordement.
5.5.8.2.1 Raccordements HTA
La connexion au réseau est réalisée par câble tripolaire à isolation synthétique conforme à la norme
NF C 33-223 de section inférieure ou égale à 240 mm2
.
Les raccordements à l'appareillage HTA sont réalisés par des extrémités unipolaires intérieures
courtes (EUIC) conformes à la spécification EDF HN 68-S-06 ou par des connecteurs séparables de
type 400 A conformes à la norme NF C 33-051, suivant le type de matériel utilisé (modulaire ou
compact).
La liaison appareillage HTA/transformateur HTA/BT est réalisée en câbles unipolaires à isolation
synthétique conforme à la norme NF C 33-223, de section 50 mm
2
, raccordés au transformateur par
des connecteurs séparables de type 250 A conformes à la norme NF C 33-051.
Le rayon de courbure des câbles doit être respecté.
Pour les câbles unipolaires ou détorsadés, les rayons de courbure minimaux sont :
– 45 cm pour 50 mm
2
et 95 mm
2
;
– 60 cm pour 150 mm
2
et 240 mm
2
.
Pour les câbles torsadés, ces rayons minimaux sont :
– 60 cm pour 50 mm2
;
– 70 cm pour 95 mm2
;
– 80 cm pour 150 mm2
;
– 90 cm pour 240 mm2
.
5.5.8.2.2 Raccordements BT
La liaison du transformateur HTA/BT au tableau BT est réalisée en câbles unipolaires à âme
aluminium, isolés au polyéthylène réticulé (PR) conformes à la norme NF C 32-321 (série
U.1000 A R02V).
Les sections à retenir sont les suivantes :
– liaisons en 240 mm² de section :
· 1 câble par phase jusqu’à 250 kVA
· 2 câbles par phase de 400 kVA à 630 kVA
· 4 câbles par phase de 800 kVA à 1000 kVA
– liaisons en 630 mm² de section :
- 33 - HN 64-S-33
Mars 2001
3ème édition
· 1 câble par phase jusqu’à 630 kVA
· 2 câbles par phase de 800 kVA à 1000 kVA
Le nombre de câbles pour le conducteur de neutre peut être réduit de moitié.
Le poste doit être prévu pour le nombre maximal de liaisons. La liaison transformateur-tableau BT
doit permettre d’installer les différents types de transformateur. Elle doit, en outre, absorber les
vibrations du transformateur, ne pas modifier l’exploitation du tableau BT et ne pas engendrer de
contraintes mécaniques au niveau des plages de raccordement.
Afin de limiter les échauffements, la pose des câbles est non jointive (cf. NF C 15-100).
Les câbles BT sont raccordés côté transformateur d’une part, et côté tableau BT d’autre part, au
moyen de cosses d'extrémité aluminium-cuivre, conformes à la spécification EDF HN 68-S-90.
Chaque câble recevra un repère fonctionnel à chacune de ses extrémités :
– conducteurs de phase - repères L1 - L2 - L3 ;
– conducteur de neutre - repère bleu clair.
La hauteur des lettres et des chiffres doit être au moins de 5 mm.
Ces repères peuvent être constitués de gaine thermorétractable ou de bande adhésive autocollante
de couleur noire avec inscription blanche pour les phases, et de couleur bleu clair pour le neutre.
Les conducteurs repérés L1 seront raccordés sur les barres repérées 1 du tableau BT, L2 sur 2 et L3
sur 3. Les liaisons entre le tableau BT et les bornes du transformateur seront les plus courtes
possibles et leur pose devra éviter tout croisement des conducteurs (pour cela, il peut être nécessaire
d’inverser les phases L1 et L3 conformément au guide technique chapitre B81-1).
La connexion au réseau BT sera réalisée en câbles multipolaires à isolation synthétique (conforme à
la norme NF C 33-210 et à la spécification EDF HN 33-S-33). Ces raccordements doivent être
conformes à la spécification HN 68-S-90 et au Guide Technique de la Distribution, et être possibles
pour des câbles de section inférieure ou égale à 240 mm
2
(aluminium).
5.5.8.2.3 Passage des câbles
a) Liaisons "permanentes"
La cuve doit comporter, dans la partie enterrée et sur au moins trois faces (à environ 60 cm du
niveau du plancher intérieur, soit 50 cm au dessous du sol) :
– 2 entrées de câble HTA pour le PAC 3UF, 3 entrées pour le PAC 4UF et 4 entrées pour le
PAC 5UF permettant le passage d'un fourreau de 160 mm de diamètre ;
– huit entrées de câble BT permettant chacun le passage d'un fourreau de 110 mm de diamètre ;
– une entrée d'une ligne "Réseau Téléphonique Commuté" permettant le passage d'un fourreau
de 60 mm de diamètre ;
– deux entrées du circuit de la terre des masses du poste et de la terre du neutre permettant le
passage d'un fourreau de 60 mm de diamètre ;
– une entrée du circuit de la ceinture équipotentielle permettant le passage d'un fourreau de
60 mm de diamètre.
Note 1 - Eviter, autant que possible, les entrées de câbles à la verticale de la porte d’entrée.
Note 2 - La pénétration des câbles HTA doit pouvoir se faire sans que les câbles ne soient blessés lors de
l'opération.
Sur la face où se trouve(nt) encastré(s) le(s) coffret(s) d'éclairage public, un passage pour cinq câbles
(quatre câbles d'éclairage et un câble pour la cellule photoélectrique) doit être prévu. Ce passage
peut être constitué d'un seul ou de cinq conduits. Le passage des câbles entre le coffret et la sortie de
la cuve doit pouvoir être effectué sans pénétrer dans le poste. Les conduits ne doivent pas apparaître
à l'extérieur du poste.
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf
SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf

Contenu connexe

Tendances

EDP401-M - Presentation - 07.02.2010
EDP401-M - Presentation - 07.02.2010EDP401-M - Presentation - 07.02.2010
EDP401-M - Presentation - 07.02.2010
Vimal Lalloo
 
Diaporama gestion des réseaux de distribution en présence de génération d’éne...
Diaporama gestion des réseaux de distribution en présence de génération d’éne...Diaporama gestion des réseaux de distribution en présence de génération d’éne...
Diaporama gestion des réseaux de distribution en présence de génération d’éne...
Boubakri Mohamed
 
Mecanique des fluides et hydraulique bis
Mecanique des fluides et hydraulique bisMecanique des fluides et hydraulique bis
Mecanique des fluides et hydraulique bis
Adlen Nafti
 
Cours thermo 3_annéeem
Cours thermo  3_annéeemCours thermo  3_annéeem
Cours thermo 3_annéeem
Rami Jenhani
 
Calcul du courant de défaut
Calcul du courant de défautCalcul du courant de défaut
Calcul du courant de défaut
Ondernemersschool
 
Le réseau Moyenne Tension MALT
Le réseau Moyenne Tension MALTLe réseau Moyenne Tension MALT
Le réseau Moyenne Tension MALT
Hamza BARAKET
 
Modèlisation des systèmes mécaniques
Modèlisation des systèmes mécaniquesModèlisation des systèmes mécaniques
Modèlisation des systèmes mécaniques
medrouam
 
Mr 000-motce-1-130422152440-phpapp01
Mr 000-motce-1-130422152440-phpapp01Mr 000-motce-1-130422152440-phpapp01
Mr 000-motce-1-130422152440-phpapp01
Abdel Houari
 

Tendances (20)

Geomembrana
GeomembranaGeomembrana
Geomembrana
 
EDP401-M - Presentation - 07.02.2010
EDP401-M - Presentation - 07.02.2010EDP401-M - Presentation - 07.02.2010
EDP401-M - Presentation - 07.02.2010
 
Diaporama gestion des réseaux de distribution en présence de génération d’éne...
Diaporama gestion des réseaux de distribution en présence de génération d’éne...Diaporama gestion des réseaux de distribution en présence de génération d’éne...
Diaporama gestion des réseaux de distribution en présence de génération d’éne...
 
Mecanique des fluides et hydraulique bis
Mecanique des fluides et hydraulique bisMecanique des fluides et hydraulique bis
Mecanique des fluides et hydraulique bis
 
Silec Popy C33-226 MV Cables (12kV 20kV 24kV)
Silec Popy C33-226 MV Cables (12kV 20kV 24kV)Silec Popy C33-226 MV Cables (12kV 20kV 24kV)
Silec Popy C33-226 MV Cables (12kV 20kV 24kV)
 
Cours thermo 3_annéeem
Cours thermo  3_annéeemCours thermo  3_annéeem
Cours thermo 3_annéeem
 
Matériel hta
Matériel htaMatériel hta
Matériel hta
 
Mission Maroc | Tanger - 17 octobre 2019
Mission Maroc | Tanger - 17 octobre 2019Mission Maroc | Tanger - 17 octobre 2019
Mission Maroc | Tanger - 17 octobre 2019
 
Calcul du courant de défaut
Calcul du courant de défautCalcul du courant de défaut
Calcul du courant de défaut
 
Convoyeur et tapis roulant – www.neolution-sas.com
Convoyeur et tapis roulant – www.neolution-sas.comConvoyeur et tapis roulant – www.neolution-sas.com
Convoyeur et tapis roulant – www.neolution-sas.com
 
Support cours moteur thermique
Support cours moteur thermiqueSupport cours moteur thermique
Support cours moteur thermique
 
Le réseau Moyenne Tension MALT
Le réseau Moyenne Tension MALTLe réseau Moyenne Tension MALT
Le réseau Moyenne Tension MALT
 
Le circuit électrique
Le circuit électriqueLe circuit électrique
Le circuit électrique
 
Modèlisation des systèmes mécaniques
Modèlisation des systèmes mécaniquesModèlisation des systèmes mécaniques
Modèlisation des systèmes mécaniques
 
Mr 000-motce-1-130422152440-phpapp01
Mr 000-motce-1-130422152440-phpapp01Mr 000-motce-1-130422152440-phpapp01
Mr 000-motce-1-130422152440-phpapp01
 
Ener1 - CM4 - Distribution électrique
Ener1 - CM4 - Distribution électriqueEner1 - CM4 - Distribution électrique
Ener1 - CM4 - Distribution électrique
 
Disjoncteur différentiel
Disjoncteur différentielDisjoncteur différentiel
Disjoncteur différentiel
 
Kanglim stick crane(2008.05)
Kanglim stick crane(2008.05)Kanglim stick crane(2008.05)
Kanglim stick crane(2008.05)
 
Ener1 - CM5 - Sécurité électrique
Ener1 - CM5 - Sécurité électriqueEner1 - CM5 - Sécurité électrique
Ener1 - CM5 - Sécurité électrique
 
Copier cours plasturgie (version 00)
Copier cours plasturgie (version 00)Copier cours plasturgie (version 00)
Copier cours plasturgie (version 00)
 

Similaire à SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf

Annexe modalites techniques hta bt_
Annexe modalites techniques hta bt_Annexe modalites techniques hta bt_
Annexe modalites techniques hta bt_
BenRejabHichem
 
Modalites techniques hta_et_bt_20150323_vf
Modalites techniques hta_et_bt_20150323_vfModalites techniques hta_et_bt_20150323_vf
Modalites techniques hta_et_bt_20150323_vf
Ben Hichem
 
Twido guide materiel bases compactes & modulaires
Twido guide materiel   bases compactes & modulairesTwido guide materiel   bases compactes & modulaires
Twido guide materiel bases compactes & modulaires
Johanna Mesa Torres
 
Cours achirecture des ordi 1
Cours achirecture des ordi 1Cours achirecture des ordi 1
Cours achirecture des ordi 1
fofanaabou
 
Postes de transformation client hta - conception et réalisation
Postes de transformation client hta - conception et réalisationPostes de transformation client hta - conception et réalisation
Postes de transformation client hta - conception et réalisation
Aminoxa Wydadya
 
Wifiprofessionnellanorme80211ledeploiementlasecurite
Wifiprofessionnellanorme80211ledeploiementlasecuriteWifiprofessionnellanorme80211ledeploiementlasecurite
Wifiprofessionnellanorme80211ledeploiementlasecurite
Riadh Briki
 
Steca xpc instruction_fr_es
Steca xpc instruction_fr_esSteca xpc instruction_fr_es
Steca xpc instruction_fr_es
souhail234
 

Similaire à SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf (20)

Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdf
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdfActions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdf
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdf
 
Annexe modalites techniques hta bt_
Annexe modalites techniques hta bt_Annexe modalites techniques hta bt_
Annexe modalites techniques hta bt_
 
Modalites techniques hta_et_bt_20150323_vf
Modalites techniques hta_et_bt_20150323_vfModalites techniques hta_et_bt_20150323_vf
Modalites techniques hta_et_bt_20150323_vf
 
Rmu710 b 1-2_manuel_technique_fr
Rmu710 b 1-2_manuel_technique_frRmu710 b 1-2_manuel_technique_fr
Rmu710 b 1-2_manuel_technique_fr
 
Twido guide materiel bases compactes & modulaires
Twido guide materiel   bases compactes & modulairesTwido guide materiel   bases compactes & modulaires
Twido guide materiel bases compactes & modulaires
 
Geb161.1 e manuel_technique_fr
Geb161.1 e manuel_technique_frGeb161.1 e manuel_technique_fr
Geb161.1 e manuel_technique_fr
 
Fascicule71_2012-05-30.pdf
Fascicule71_2012-05-30.pdfFascicule71_2012-05-30.pdf
Fascicule71_2012-05-30.pdf
 
Cours achirecture des ordi 1
Cours achirecture des ordi 1Cours achirecture des ordi 1
Cours achirecture des ordi 1
 
Postes de transformation client hta - conception et réalisation
Postes de transformation client hta - conception et réalisationPostes de transformation client hta - conception et réalisation
Postes de transformation client hta - conception et réalisation
 
Etanchéité de toitures
Etanchéité de toituresEtanchéité de toitures
Etanchéité de toitures
 
Wifiprofessionnellanorme80211ledeploiementlasecurite
Wifiprofessionnellanorme80211ledeploiementlasecuriteWifiprofessionnellanorme80211ledeploiementlasecurite
Wifiprofessionnellanorme80211ledeploiementlasecurite
 
Steca xpc instruction_fr_es
Steca xpc instruction_fr_esSteca xpc instruction_fr_es
Steca xpc instruction_fr_es
 
ConceptionMeca-2019-05-10.pdf
ConceptionMeca-2019-05-10.pdfConceptionMeca-2019-05-10.pdf
ConceptionMeca-2019-05-10.pdf
 
Ft 1751 V1.0 0207
Ft 1751 V1.0 0207Ft 1751 V1.0 0207
Ft 1751 V1.0 0207
 
Guide d'installation Visonic Powermax pro french_d302453
Guide d'installation Visonic Powermax pro french_d302453Guide d'installation Visonic Powermax pro french_d302453
Guide d'installation Visonic Powermax pro french_d302453
 
Crown WS2000 Series Forklift Service Repair Manual.pdf
Crown WS2000 Series Forklift Service Repair Manual.pdfCrown WS2000 Series Forklift Service Repair Manual.pdf
Crown WS2000 Series Forklift Service Repair Manual.pdf
 
Crown WS2000 Series Forklift Service Repair Manual.pdf
Crown WS2000 Series Forklift Service Repair Manual.pdfCrown WS2000 Series Forklift Service Repair Manual.pdf
Crown WS2000 Series Forklift Service Repair Manual.pdf
 
Crown WE2000 Series Forklift Service Repair Manual.pdf
Crown WE2000 Series Forklift Service Repair Manual.pdfCrown WE2000 Series Forklift Service Repair Manual.pdf
Crown WE2000 Series Forklift Service Repair Manual.pdf
 
Crown WS2000 Series Forklift Service Repair Manual.pdf
Crown WS2000 Series Forklift Service Repair Manual.pdfCrown WS2000 Series Forklift Service Repair Manual.pdf
Crown WS2000 Series Forklift Service Repair Manual.pdf
 
Crown WE2000 Series Forklift Service Repair Manual.pdf
Crown WE2000 Series Forklift Service Repair Manual.pdfCrown WE2000 Series Forklift Service Repair Manual.pdf
Crown WE2000 Series Forklift Service Repair Manual.pdf
 

SPECIFICATION_TECHNIQUE_EDF_Mars_2001_HN.pdf

  • 1. SPECIFICATION TECHNIQUE EDF Mars 2001 HN 64-S-33 3ème édition Postes de distribution publique préfabriqués, en élévation ELECTRICITE DE FRANCE / CENTRE DE NORMALISATION 2001 - EDF
  • 3. EDF HN 64-S-33 SPECIFICATION TECHNIQUE Mars 2001 3ème édition Titre Postes de distribution publique préfabriqués, en élévation (Public distribution prefabricated substations, at ground level) Nombre de pages 70 (y compris annexes) Type Spécification technique Document(s) associé(s) Résumé Cette spécification s'applique aux postes HTA/BT de distribution publique préfabriqués en élévation. Elle définit les conditions auxquelles doivent satisfaire tous les éléments du poste, en ce qui concerne notamment la constitution, les caractéristiques, la conception, la construction, la fiabilité et les essais. Auteurs Cette spécification a été élaborée par : - P. DUQUERROY (DER-ERMEL) - Tél. : 01 60 73 61 69 - R. BACNUS (EGS-CETE) - Tél. : 01 49 02 79 52 Classe AFNOR / UTE Direction responsable EDF - GDF SERVICES CETE Cedex 8 92080 PARIS La Défense Editeur EDF POLE INDUSTRIE - Division R&D Centre de Normalisation 1, avenue du Général de Gaulle 92141 Clamart Cedex Tél. : 01 47 65 55 30 Fax : 01 47 65 53 33 Distributeur EDF POLE INDUSTRIE - Division R&D Département CIVAP - Bât. N 1, avenue du Général de Gaulle 92140 Clamart Tél. : 01 47 65 51 59 Fax : 01 47 65 31 24 Accessibilité EDF-GDF © EDF - 2001
  • 5. - 3 - HN 64-S-33 Mars 2001 3ème édition SOMMAIRE 1. Généralités..................................................................................................................................... 9 1.1 Domaine d'application......................................................................................................... 9 1.2 Références normatives....................................................................................................... 9 1.3 Définitions ........................................................................................................................ 12 2. Conditions de service................................................................................................................... 13 2.1 Conditions normales de service ........................................................................................ 13 2.1.1 Enveloppe............................................................................................................ 13 2.1.2 Appareillage haute tension................................................................................... 13 2.1.3 Appareillage basse tension .................................................................................. 14 2.1.4 Transformateur.................................................................................................... 14 2.2 Conditions spéciales de service........................................................................................ 14 2.2.1 Altitude ................................................................................................................ 14 2.2.2 Pollution............................................................................................................... 14 3. Exigences pour les composants ................................................................................................... 14 3.1 Appareillage HTA ............................................................................................................. 15 3.2 Transformateur HTA/BT ................................................................................................... 15 3.3 Appareillage BT................................................................................................................ 15 3.4 Coffret de contrôle-commande.......................................................................................... 15 3.5 Equipements auxiliaires.................................................................................................... 16 3.5.1 Eclairage public ................................................................................................... 16 3.5.2 Détecteur de défauts HTA.................................................................................... 16 3.5.3 Eclairage interne du poste.................................................................................... 16 3.6 Interconnexions ................................................................................................................ 16 4. Caractéristiques assignées........................................................................................................... 16 4.1 Tensions assignées.......................................................................................................... 16 4.1.1 Tension assignée des circuits HTA (CEI 694) ...................................................... 16 4.1.2 Tension assignée d'emploi des circuits principaux BT (EN 60439-1) .................... 16 4.2 Niveaux d'isolement assignés........................................................................................... 17 4.2.1 Niveau d'isolement assigné des circuits HTA (CEI 694)........................................ 17 4.2.2 Tension assignée d'isolement (EN 60439-1) des circuits principaux BT................ 17 4.2.3 Tension assignée de tenue à fréquence industrielle des circuits principaux BT (EN 60947-1) .................................................................................. 17 4.2.4 Tension assignée de tenue aux chocs (EN 60439-1) des circuits principaux BT........................................................................................................ 17 4.2.5 Tension assignée d'emploi des circuits auxiliaires BT........................................... 17
  • 6. HN 64-S-33 - 4 - Mars 2001 3ème édition 4.2.6 Tension assignée d'isolement des circuits auxiliaires BT.......................................17 4.2.7 Tension assignée de tenue à fréquence industrielle des circuits auxiliaires BT durant une minute ............................................................................17 4.2.8 Tension assignée de tenue aux chocs des circuits auxiliaires BT ..........................17 4.3 Fréquence assignée et nombre de phases ........................................................................17 4.4 Courants assignés en service continu et échauffements....................................................17 4.4.1 Courants assignés en service continu...................................................................17 4.4.2 Echauffements .....................................................................................................18 4.5 Courants de courte durée admissibles assignés ................................................................18 4.5.1 Transformateur HTA/BT .......................................................................................18 4.5.2 Appareillage HTA..................................................................................................18 4.5.3 Appareillage BT....................................................................................................18 4.5.4 Interconnexions ....................................................................................................18 4.5.5 Circuits de terre ....................................................................................................19 4.6 Valeurs de crête des courants admissibles assignés .........................................................19 4.7 Durées de court-circuit assignées......................................................................................19 4.10 Puissance maximale assignée du poste préfabriqué........................................................19 4.11 Classe d'enveloppe assignée...........................................................................................19 4.A Compatibilité Electromagnétique (CEM) ...........................................................................19 4.A.1 Compatibilité Electromagnétique - Emission .........................................................19 4.A.2 Compatibilité électromagnétique - Immunité .........................................................19 4.B Durée de vie utile..............................................................................................................19 4.B.1 Durée de vie des bétons.......................................................................................19 4.B.2 Durée de vie des parties métalliques (brutes ou traitées)......................................20 4.B.3 Durée de vie des systèmes de revêtement ...........................................................20 4.B.4 Durée de vie des autres matériaux .......................................................................20 4.B.5 Dépose du matériel en fin de vie ..........................................................................20 5. Conception et construction............................................................................................................20 5.1 Mise à la terre ...................................................................................................................20 5.1.1 Principes ..............................................................................................................20 5.1.2 Collecteur général des masses.............................................................................21 5.1.3 Circuit de terre du poste........................................................................................21 5.1.4 Neutre BT.............................................................................................................21 5.1.5 Interconnexions des masses métalliques ..............................................................21 5.1.6 Dispositions d'ensemble .......................................................................................22 5.2 Equipements auxiliaires.....................................................................................................22 5.2.1 Eclairage public ....................................................................................................23 5.2.2 Eclairage interne du poste ....................................................................................23
  • 7. - 5 - HN 64-S-33 Mars 2001 3ème édition 5.2.3 Prise de courant................................................................................................... 23 5.2.4 Détecteur de défauts HTA.................................................................................... 23 5.2.5 Autres équipements............................................................................................. 23 5.3 Plaques signalétiques....................................................................................................... 24 5.4 Degré de protection et défaut interne................................................................................ 24 5.4.1 Degrés de protection............................................................................................ 24 5.4.2 Protection du poste préfabriqué contre les contraintes mécaniques...................... 24 5.4.3 Protection contre les conséquences des défauts internes .................................... 25 5.4.4 Protection contre les défauts internes .................................................................. 25 5.5 Enveloppe ........................................................................................................................ 26 5.5.1 Généralités .......................................................................................................... 26 5.5.2 Tenue au feu ....................................................................................................... 28 5.5.3 Capots et portes .................................................................................................. 28 5.5.4 Ouvertures de ventilation ..................................................................................... 29 5.5.7 Accessibilité des équipements ............................................................................. 30 5.5.8 Disposition des équipements et couloir de manoeuvre ......................................... 31 5.5.9 Etiquettes et affiches réglementaires.................................................................... 35 5.6 Emission de bruit.............................................................................................................. 36 5.A Schémas électriques. Fournitures. Interfaces composants ............................................... 36 5.B Installation. Maintenabilité. Disponibilité........................................................................... 36 5.B.1 Installation sur site............................................................................................... 36 5.B.2 Maintenabilité. Disponibilité.................................................................................. 36 5.C Ergonomie....................................................................................................................... 37 6. Essais de type.............................................................................................................................. 37 6.1 Essais diélectriques.......................................................................................................... 38 6.1.1 Modalités............................................................................................................. 38 6.1.2 Exécution............................................................................................................. 39 6.1.3 Sanctions............................................................................................................. 39 6.2 Essais d'échauffement...................................................................................................... 39 6.2.1 Conditions d'essai................................................................................................ 39 6.2.2 Méthode d'essai................................................................................................... 39 6.2.3 Mesures............................................................................................................... 40 6.2.4 Critères d'acceptation .......................................................................................... 40 6.3 Essais au courant de courte durée et à la valeur de crête du courant admissible sur les circuits de mise à la terre ................................................................. 41 6.4 Essais fonctionnels........................................................................................................... 41 6.5 Vérification des degrés de protection ................................................................................ 41 6.6 Essais mécaniques........................................................................................................... 42
  • 8. HN 64-S-33 - 6 - Mars 2001 3ème édition 6.6.1 Pression du vent...................................................................................................42 6.6.2 Charges sur toiture ...............................................................................................42 6.6.3 Impacts mécaniques.............................................................................................42 6.7 Essai de vérification du niveau de bruit d'un poste préfabriqué...........................................42 6.7.1 But .......................................................................................................................42 6.7.2 Spécimen d'essai..................................................................................................42 6.7.3 Méthode d'essai....................................................................................................43 6.7.4 Mesures ...............................................................................................................43 6.7.5 Présentation et calcul des résultats......................................................................43 6.8 Contrôle du béton et essais des revêtements ....................................................................43 6.8.1 Béton....................................................................................................................44 6.8.2 Revêtements sur subjectile à base de ciment .......................................................44 6.8.3 Métaux et leurs revêtements.................................................................................44 6.8.4 Notes de calcul.....................................................................................................44 6.9 Etanchéité de la cuve ........................................................................................................45 10. Règles pour le transport, l'installation, le fonctionnement, la maintenance et la dépose en fin de vie................................................................................................................45 10.1 Conditions de transport, de stockage et d'installation.......................................................45 10.2 Installation.......................................................................................................................45 10.2.1 Déballage et manutention ...................................................................................45 10.2.2 Assemblage........................................................................................................45 10.2.3 Montage .............................................................................................................46 10.2.4 Inspection finale de l'installation ..........................................................................46 10.3 Fonctionnement...............................................................................................................46 10.4 Maintenance....................................................................................................................46 11. Directives pour l'établissement du dossier d'identification............................................................46 11.1 Définition .........................................................................................................................46 11.2 Composition du dossier d'identification ............................................................................46 11.3 Etablissement et diffusion................................................................................................47 11.4 Mise à jour du dossier d'identification...............................................................................47 ANNEXE AA (informative) CODIFICATION DES POSTES DE DISTRIBUTION PUBLIQUE ...........................................................................................48 ANNEXE BB (normative) TABLEAU DES CARACTERISTIQUES NOMINALES ET CONSTRUCTIVES...............................................................................49 ANNEXE CC (normative) CIRCUITS DE MISE A LA TERRE...........................................................52 ANNEXE DD (normative) CARACTERISTIQUES DES BETONS ET DE LEURS REVETEMENTS...................................................................................54 ANNEXE EE CARACTERISTIQUES DES METAUX ET DE LEURS REVETEMENTS.....................59
  • 9. - 7 - HN 64-S-33 Mars 2001 3ème édition ANNEXE FF (normative) SCHEMAS ELECTRIQUES. FOURNITURES. INTERFACES COMPOSANTS................................................................................... 61 ANNEXE GG (informative) OUTILLAGE DISPONIBLE POUR LES OPERATIONS D'INSTALLATION ET DE MAINTENANCE .......................................... 63 ANNEXE HH (normative) PRINCIPE DES ESSAIS D'ECHAUFFEMENT........................................ 64 ANNEXE II (normative) ESSAI D'IMPACT MECANIQUE ................................................................ 65 ANNEXE JJ (normative) FIXATION DU SUPPORT D’ANTENNE.................................................... 66 ANNEXE KK (informative) SOMMAIRE TYPE D'UNE NOTICE....................................................... 67 ANNEXE LL (informative) FICHE DE CARACTERISTIQUES ......................................................... 68 ANNEXE MM (normative) INTERFACE AVEC LE RESEAU FRANCE TELECOM .......................... 69
  • 10. HN 64-S-33 - 8 - Mars 2001 3ème édition AVANT-PROPOS La spécification technique EDF HN 64-S-33, dans sa première édition d’avril 1985, s’appliquait aux postes de distribution publique préfabriqués en élévation de moins de 6 m². La deuxième édition d’avril 1989 a introduit la surface de 10 m², tout en conservant les postes de 6 m². A la lumière des premières acceptations de type, elle a également permis d’apporter des précisions concernant les schémas des circuits de terre et du neutre, les circuits auxiliaires et l’identification des produits. Enfin , elle a introduit des exigences concernant la tenue des matériaux dans le temps (corrosion, comportement des bétons). Cette troisième édition intègre de nouveaux besoins et prend en compte l’évolution des matériels et du contexte normatif international : – Mise en conformité avec la CEI 1330 (Postes préfabriqués HT/BT) ; – Spécification des postes de manière fonctionnelle (3UF et 5UF) et non plus par leur surface (6 ou 10 m²) ; – Introduction d’un produit intermédiaire (4UF) entre le 3UF et le 5UF ; – Récupération du diélectrique liquide ; – Adaptation des ventilations afin de tenir compte de la puissance du transformateur ; – Actualisation de la caractérisation des bétons, des essais de béton et des revêtements de surface ; – Adaptation aux nouvelles voies de transmission (radio, RTC et fibre optique) ; – Intégration d’un concentrateur CPL destiné à la télérelève (il correspond au coffret de télécomptage de la spécification HN 64-S-33 de 89) ; – Amélioration des circuits de masse et de mise à la terre ; – Passe-câble de réalimentation temporaire. La présente spécification complète et modifie les articles de la CEI 1330 dont elle reprend et étend la numérotation des paragraphes. Pour les extensions, la numérotation se fera par des lettres majuscules.
  • 11. - 9 - HN 64-S-33 Mars 2001 3ème édition 1. Généralités 1.1 Domaine d'application La présente spécification prescrit les conditions de service, les caractéristiques assignées, les exigences structurelles générales, et les méthodes d'essai applicables aux postes préfabriqués en élévation qui sont connectés par câbles, pour être manoeuvrés de l'intérieur, pour courant alternatif de tensions primaires assignées de 20 ou de 15 kV, pour un transformateur de puissance maximale 1000 kVA, pour une fréquence de service égale à 50 Hz et pour installation à l'extérieur, dans des endroits accessibles au public. Trois types de postes (PAC 3UF, PAC 4UF et PAC 5UF) ont été définis fonctionnellement (cf. Annexe FF) et caractérisés par le nombre d’unités fonctionnelles d’appareillage HTA qu’ils peuvent recevoir. La codification des postes de distribution publique HTA/BT est rappelée en Annexe AA. 1.2 Références normatives Les normes et spécifications d'entreprise suivantes contiennent des dispositions qui, par suite de la référence qui en est faite, constituent des dispositions valables pour la présente spécification. Toute norme ou spécification d'entreprise est sujette à révision. Dans cette éventualité, nous rechercherons la possibilité d’appliquer les éditions les plus récentes des documents normatifs. En cas de remise en cause importante du produit, EDF considérera comme édition valable celle en vigueur au moment de la parution de la présente spécification et indiquée ci-dessous. CEI 50(151) : 1983, Vocabulaire Electrotechnique International (VEI) - Chapitre 151 : Dispositifs électriques et magnétiques. CEI 50(441) : 1984, Vocabulaire Electrotechnique International (VEI) - Chapitre 441 : Appareillage et fusibles. CEI 60-1 : 1989, Techniques des essais à haute tension - Première partie : Définitions et prescriptions générales relatives aux essais. CEI 68-2-62 : 1991, Essais d'environnement - Deuxième partie : Essais - Essai Ef : impact, marteau pendulaire. Amendement 1 (1993). CEI 71-2 : 1976, Coordination de l'isolement - Deuxième partie : Guide d'application. CEI 76 : Transformateurs de puissance. CEI 76-1 : 1993, Transformateurs de puissance - Partie 1 : Généralités. CEI 76-2 : 1993, Transformateurs de puissance - Partie 2 : Echauffement. CEI 76-5 : 1976, Transformateurs de puissance - Cinquième partie : Tenue au court-circuit. Guide CEI 109 : 1995, Aspects liés à l'environnement - Prise en compte dans les normes électrotechniques de produit. CEI 243-1 : 1988, Méthodes d'essai pour la détermination de la rigidité diélectrique des matériaux isolants solides - Première partie : Mesure aux fréquences industrielles. CEI 298 : 1990, Appareillage sous enveloppe métallique pour courant alternatif de tensions assignées supérieures à 1 kV et inférieures ou égales à 52 kV. CEI 354 : 1991, Guide de charge pour transformateurs de puissance immergés dans l'huile. CEI 364-4-41 : 1992, Installations électriques des bâtiments - Quatrième partie : Protection pour assurer la sécurité - Chapitre 41 : Protection contre les chocs électriques. CEI 439-1 : 1992, Ensembles d'appareillage à basse tension - Partie 1 : Ensembles de série et ensembles dérivés de série. CEI 551 : 1987, Détermination des niveaux de bruit des transformateurs et des bobines d'inductance.
  • 12. HN 64-S-33 - 10 - Mars 2001 3ème édition CEI 664-1 : 1992, Coordination de l'isolement des matériels dans les systèmes (réseaux) à basse tension - Partie 1 : Principes, prescriptions et essais. CEI 694 : 1996, Spécifications communes aux normes de l'appareillage à haute tension. CEI 815 : 1986, Guide pour le choix des isolateurs sous pollution. CEI 947-1 : 1988, Appareillage à basse tension - Première partie : Règles générales. CEI 1180-1 : 1992, Techniques des essais à haute tension pour matériels à basse tension - Partie 1 : Définitions, prescriptions et modalités relatives aux essais. ISO 1052 : 1982, Aciers de construction mécanique d'usage général. ISO 1210 : 1992, Plastiques - Détermination du comportement au feu d'éprouvettes horizontales et verticales au contact d'une petite flamme comme source d'allumage. ISO 1460 : 1973; Revêtements métalliques - Revêtements de galvanisation à chaud sur métaux ferreux - Détermination de la masse par unité de surface - Méthode gravimétrique. ISO 1461 : 1973, Revêtements métalliques - Revêtements de galvanisation à chaud sur produits finis en fer - Spécification. ISO 2063 : 1973, Revêtements métalliques - Protection du fer et de l'acier contre la corrosion - Métallisation au pistolet du zinc et de l'aluminium. ISO 3613 : 1980, Couches de conversion au chromate sur zinc et cadmium - Méthodes d'essai. ISO 3892 : 1980, Couches de conversion sur matériaux métalliques - Détermination de la masse par unité de surface - Méthodes gravimétriques. ISO 4520 : 1981, Traitement de chromatation des dépôts électrolytiques de zinc ou de cadmium - Spécifications et méthodes d’essais. ISO 4628/3 : 1982, Peintures - Dégradation des surfaces peintes - Principes généraux d’évaluation de la quantité et de la dimension des types courants de défauts - Désignation du degré de cloquage et d’enrouillement. NF EN 50102 : 1995, Degrés de protection fournis par les boîtiers destinés à l’équipement électriques contre les impacts mécaniques externes (code IK). NF EN 50081-1 : 1992, Compatibilité électromagnétique - Norme générique émission - Partie 1 : résidentiel, tertiaire et industrie légère. NF EN 60529 : 1992, Degrés de protection procurés par les enveloppes (code IP). NF EN 24624 : 1992, Peinture et vernis. Essais de traction. NF A 35-511 : 1983, Produits grenaillés et peints fabriqués de façon automatique. FD A 35-511 : 1986, Recommandations quant à la mise en oeuvre et à l'emploi des produits grenaillés et peints de façon automatique. NF A 91-121 : 1987, Galvanisation par immersion dans le zinc fondu (galvanisation à chaud) - Produits finis en fer - Acier - Fonte. FD A 91-122 : 1987, Revêtements métalliques - Produits finis en acier galvanisés à chaud - Recommandations relatives à la conception et à l'utilisation des produits galvanisés. NF C 15-100 : 1995, Installations électriques à basse tension - Règles NF C 17-200 : 1993, Installations d’éclairage public - Règles. UTE C 18-510 : 1995, Recueil d’instructions générales de sécurité d’ordre électrique. NF C 20-030 : 1977, Matériel électrique à basse tension - Protection contre les chocs électriques - Règles de sécurité.
  • 13. - 11 - HN 64-S-33 Mars 2001 3ème édition NF C 32-321 : 1982, Conducteurs et câbles isolés pour installations. Câbles rigides isolés au polyéthylène réticulé sous gaine de protection en polychlorure de vinyle - Série U-1000 R2V. NF C 33-051 : 1996 - Connecteurs séparables comportant un écran externe et dispositifs associés de tensions assignées de 6/10 (12) kV à 18/30 (36) kV. NFC 33-210 : 1988, Câbles isolés ou protégés pour réseaux d’énergie. Câbles rigides isolés au polyéthylène réticulé sous gaine de protection en polychlorure de vinyle - Série FR - N1 - X DV - A. NF C 33-223 : 1992, Câbles isolés pour réseaux d’énergie - Câbles pour réseaux de distribution de tension assignée comprise entre 6/10 (12) kV à 18/30 (36) kV. NF C 61-303 : 1981 + add. 84 et 86, Prises de courant et prolongateurs 10/16 A 250 V UTE C 66-400 : 1972, Ferrures pour lignes aériennes - Galvanisation à chaud des pièces en métaux ferreux. NF P 15-301 : 1994, Liants hydrauliques - Ciments courants - Composition, spécifications et critères de conformité. DTU P 18-201 : 1987, DTU 21 : Exécution des travaux en béton. NF P 18-353 : 1985, Adjuvants pour béton, mortiers et coulis. mesure du pourcentage d’air occlus dans un béton frais à l’aéromètre à béton. NF P 18-406 : 1981, Essai de compression. NF P 18-408 : 1981, Essai de fendage. NF P 18-541 : 1994, Granulats - Granulats pour béton hydrauliques NF P 18-554 : 1979, Mesures des masses volumiques, porosité, coefficient d'absorption et teneur en eau des gravillons et cailloux. NF P 18-572 : 1978, Essai d'usure micro-Deval. NF P 18-573 : 1978, Essai Los Angeles. NF P 18-576 : 1978, Mesure du coefficient de friabilité des sables. NF T 30-049 : 1985; Revêtements à usage extérieur - Essai de vieillissement artificiel. NF T 34-550 : 1995, Peintures et vernis - Systèmes de peinture pour la protection des ouvrages métalliques - Spécifications. NF X 41-002 : 1975, Essai au brouillard salin. CCTG - T 24.4 - Fascicule 65. CEMETE CE 96.144/A. CEMETE CE 86.228/C. DIN 50 942 : mai 1987, Phosphating of metals; principles, methods of test. ASTM D 968 : 1981, Abrasion resistance of organic coatings by the falling abrasive tester. HN 20-M-62 : novembre 1975, Protection des surfaces par métallisation au pistolet à l'aide de zinc, d'aluminium ou d'alliage zinc-aluminium. HN 33-S-23 : novembre 1981, Câbles isolés au polyéthylène réticulé de tension assignée 12/20 kV pour réseaux de distribution. HN 33-S-33 : octobre 1970, Spécification technique pour la fourniture de câbles basse tension à isolation synthétique avec neutre non isolé assemblé. Pr HN 45-S-51 : Réseaux HTA souterrains - Détecteurs de défauts monophasés directionnels et polyphases non directionnels.
  • 14. HN 64-S-33 - 12 - Mars 2001 3ème édition HN 52-S-20 : novembre 1993, Transformateurs triphasés haute tension/basse tension de distribution publique immergés dans l’huile minérale. HN 60-E-02 : juillet 1983, Matériaux synthétiques utilisés dans l'appareillage électrique. HN 60-S-02 : juillet 1983, Matériaux synthétiques utilisés dans les matériels de distribution à basse tension. HN 62-S-17 : octobre 1977, Coffrets et armoires de comptage électricité pour usages divers HN 62-S-20 : juillet 1993, Coffret de comptage à encombrement réduit électricité ou gaz pour maisons individuelles HN 62-S-21 : novembre 1976, Socles et porte-fusibles pour cartouches AD et blocs "neutre" HN 63-S-61 : 1979 + additif de 1982, Construction de tableau basse tension à encombrement réduit des postes de distribution publique. HN 64-S-41 : octobre 1992, Appareillage modulaire sous enveloppe métallique pour courant alternatif de tension assignée égale à 24 kV. HN 64-S-42 : novembre 1994, Appareillage monobloc sous enveloppe métallique pour courant alternatif de tension assignée égale à 24 kV. HN 64-S-43 : avril 1995, Commande indépendante électrique pour interrupteur 24 kV - 400 A. HN 64-S-44 : en cours de révision. Coffret d’interface de télécommande des interrupteurs 400 A (ITI). HN 64-S-48 : janvier 1995, Disjoncteur Réenclencheur en Réseau - Equipement HTA pour installations en cabine (DRR-C). HN 68-S-06 : novembre 1987, Extrémités unipolaire pour câbles de tension assignée 12/20 (24) kV isolés au polyéthylène réticulé du type HN 33-S-23. HN 68-S-90 : mars 1987, Raccordement par poinçonnage profond de câbles isolés à âme en aluminium. Guide Technique de la Direction de la Distribution. CET BT EDF GDF Services : mai 1995. 1.3 Définitions Pour les besoins de la présente spécification, les définitions suivantes s'appliquent. Pour les définitions des termes généraux utilisés dans la présente norme internationale, il est fait référence à la CEI 50 (441). 1.3.A Poste (d'un réseau électrique) : Partie d'un réseau électrique, située en un même lieu, comprenant principalement les extrémités des lignes de transport ou de distribution, de l'appareillage électrique, des bâtiments, et, éventuellement, des transformateurs. Un poste comprend généralement les dispositifs destinés à la sécurité et à la conduite du réseau (par exemple les protections). NOTE - Selon le type de réseau auquel appartient le poste, il peut être qualifié par la désignation du réseau. Exemples : poste de transport (réseau de transport), poste de distribution, poste à 400 kV, poste à 20 kV. 1.3.1 Poste préfabriqué : Ensemble préfabriqué et ayant subi les essais de type comprenant les matériels décrits en 1.1. et à l'article 3 de la présente norme. 1.3.2 Unité de transport : Partie d'un poste préfabriqué pouvant être expédiée sans démontage. 1.3.3 Enveloppe : Partie d'un poste préfabriqué assurant une protection du poste contre les influences externes et un degré spécifié de protection contre la proximité ou le contact direct avec des pièces sous tension et contre le contact avec des pièces en mouvement. 1.3.B Cuve : Partie enterrée de l'enveloppe. 1.3.4 Compartiment : Partie d'un poste préfabriqué fermée, à l'exception des orifices nécessaires à l'interconnexion, aux commandes ou à la ventilation.
  • 15. - 13 - HN 64-S-33 Mars 2001 3ème édition NOTE - Il est admis de désigner un compartiment par le matériel principal qu'il contient, par exemple, transformateur, appareillage haute tension, appareillage basse tension respectivement. 1.3.5 Matériel : Partie essentielle d'un poste préfabriqué qui remplit une fonction spécifique (par exemple transformateur, appareillage haute tension, appareillage basse tension, etc.). 1.3.6 Cloison : Partie d'un poste préfabriqué séparant un compartiment des autres compartiments. 1.3.7 Circuit principal : Ensemble des pièces conductrices d'un poste préfabriqué inséré dans un circuit qui est destiné à transmettre de l'énergie électrique. 1.3.8 Circuit auxiliaire : Ensemble des pièces conductrices d'un poste préfabriqué inséré dans un circuit (autre que le circuit principal) destiné à commander, mesurer, signaler, réguler, éclairer, etc. 1.3.9 Valeur assignée : Valeur d'une grandeur fixée, généralement par le constructeur, pour une condition de fonctionnement spécifiée d'un poste préfabriqué (VEI 151-04-03, modifiée). 1.3.10 Degré de protection : Niveau de protection assuré par une enveloppe contre l'accès aux pièces dangereuses, contre la pénétration de corps solides étrangers et/ou la pénétration de l'eau et vérifié par les méthodes d'essai normalisées. 1.3.11 Température de l'air ambiant : Température, déterminée dans des conditions prescrites, de l'air extérieur à l'enveloppe du poste préfabriqué. 1.3.12 Classe d'enveloppe : Différence entre l'échauffement du transformateur dans l'enveloppe et l'échauffement du même transformateur à l'extérieur de l'enveloppe, dans les conditions de service normales, telles que définies en 2.1 de la présente spécification. Les valeurs assignées du transformateur (puissance et pertes) correspondent aux valeurs assignées maximales du poste préfabriqué. 1.3.13 Facteur de charge du transformateur : Valeur par unité de courant constant qui peut être tiré d'un transformateur à la tension assignée constante. Le principe de base pour la valeur du facteur de charge est de ne pas dépasser la température maximale du point chaud ainsi que la température du fluide au point haut telles que prescrites dans la CEI 76. 1.3.C Collecteur général des masses : Circuit destiné à collecter toutes les masses métalliques des composants d'un ouvrage et à les connecter au circuit de terre de cet ouvrage. 2. Conditions de service 2.1 Conditions normales de service 2.1.1 Enveloppe L'enveloppe du poste préfabriqué est conçue pour être utilisée dans les conditions normales de service pour l'extérieur conformément à la CEI 694 avec les précisions suivantes : a) La température minimale de l'air ambiant est de -40°C. Elle correspond à la classe "moins 40 extérieur". c) L'altitude n'excède pas 2 000 m. d) Niveau de pollution II - Moyen (CEI 815). e) La couche de glace n'excède pas 20 mm. Elle correspond à la classe 20. f) La vitesse du vent n'excède pas 34 m/s. 2.1.2 Appareillage haute tension A l'intérieur de l'enveloppe, les conditions normales de service pour l'intérieur prévalent conformément à la CEI 694 avec les précisions suivantes :
  • 16. HN 64-S-33 - 14 - Mars 2001 3ème édition a) La température minimale de l'air ambiant est de -5°C. Elle correspond à la classe "moins 5 intérieur". 2.1.3 Appareillage basse tension A l'intérieur de l'enveloppe, les conditions normales de service pour l'intérieur prévalent conformément à la CEI 439-1 (température inférieure -5°C, degré de pollution 3 de la CEI 439-1). 2.1.4 Transformateur Un transformateur chargé à son courant assigné en service continu, à l'intérieur de l'enveloppe, a un échauffement qui est supérieur à l'échauffement dans les conditions normales et les limites de température définies dans la CEI 76-2 peuvent être dépassées. Les conditions normales de service du transformateur à l'intérieur de l'enveloppe sont déterminées en considérant une température ambiante moyenne de 10°C. Ainsi, le facteur de charge du transformateur est de 1. 2.2 Conditions spéciales de service Lorsqu’un poste préfabriqué est utilisé dans des conditions autres que les conditions normales de service décrites en 2.1, se référer à ce qui suit. 2.2.1 Altitude Il convient de prêter une attention particulière aux matériels suivants : 2.2.1.1 Appareillage haute tension Pour installation à une altitude supérieure à 1 000 m, se reporter à la CEI 694. 2.2.1.2 Appareillage basse tension Pour installation à une altitude supérieure à 2 000 m, se reporter à la CEI 439-1. 2.2.1.3 Transformateur Pour installation à une altitude supérieure à 1 000 m, se reporter à la CEI 76-2. 2.2.2 Pollution Pour installation dans une atmosphère polluée, il convient de préciser le degré de contamination conformément aux normes applicables aux matériels suivants : 2.2.2.1 Appareillage haute tension Se reporter à la CEI 694. 2.2.2.2 Appareillage basse tension Se reporter à la CEI 664-1. 2.2.2.3 Transformateur Aucune norme n’est disponible. 3. Exigences pour les composants Les principaux matériels d’un poste préfabriqué sont le transformateur, l’appareillage HTA, le tableau BT, les interconnexions correspondantes (câbles, jeux de barres ou autres) et les équipements auxiliaires.
  • 17. - 15 - HN 64-S-33 Mars 2001 3ème édition Ces matériels sont protégés par l’enveloppe du poste et doivent satisfaire aux normes et/ou spécifications applicables citées ci-dessous. Le poste préfabriqué de distribution publique comporte : – une enveloppe constituée d'une cuve, d'une partie hors sol munie d’un dispositif passe-câbles de réalimentation ; – un tableau HTA ; – un transformateur HTA/BT ; – un tableau BT de distribution publique à 8 départs maximum ; – un ou plusieurs détecteur(s) de défauts HTA (éventuellement) ; – un coffret d’Interface de Télécommande pour Interrupteur (éventuellement) ; – un coffret concentrateur CPL (éventuellement) ; – un coffret d'éclairage public (éventuellement) ; – un dispositif d'éclairage interne. Les trois types de postes (PAC 3UF, PAC 4UF et PAC 5UF) seront équipés d’un dispositif passe- câbles, et pourront être équipés d’un coffret d’éclairage public (avec embase de téléreport). La composition complète de chaque type de poste (nombre d’UF, possibilité d’installer un DRRC, une télécommande, etc.) est donnée en Annexe FF.2. 3.1 Appareillage HTA L'appareillage HTA du poste préfabriqué est conforme aux spécifications HN 64-S-41 (appareillage modulaire), HN 64-S-42 (appareillage monobloc), ou HN 64-S-48 (DRRC). Les dimensions maximales de ces matériels sont données dans leurs spécifications respectives. Toutefois, nous considérerons que le pas des cellules modulaires n’excède pas 375 mm, et qu’un DRRC correspond à deux cellules, soit 750 mm. Les commandes indépendantes électriques pour interrupteur sont conformes à la spécification HN 64-S-43. 3.2 Transformateur HTA/BT Le transformateur de puissance est conforme à la spécification HN 52-S-20. La gamme de puissance des transformateurs est : 100, 160, 250, 400, 630 et 1000 kVA. 3.3 Appareillage BT Le tableau BT est conforme à la spécification HN 63-S-61 de 1982. Note - Pour pouvoir évoluer facilement vers l’intégration du nouveau tableau BT (TIPI), il sera réservé un espace d’une hauteur de 1800 mm, d’une largeur de 1000 mm et d’une profondeur de 430 mm. L’intégration du TIPI dans le poste devra pouvoir se faire sans modification majeure de la structure du poste. Suivant la puissance du transformateur, le tableau BT comporte : – 1 interrupteur 800 A et 4 départs (P max. du TR : 400 kVA) – 1 interrupteur 1200 A et 8 départs (P max. du TR : 630 kVA) – 1 interrupteur 1800 A et 8 départs (P max. du TR : 1000 kVA) 3.4 Coffret de contrôle-commande Le coffret d’interface de télécommande pour interrupteur (ITI) est conforme à la spécification HN 64-S-44. Le coffret de contrôle-commande du DRRC, pour les postes concernés, est conforme à la spécification HN 45-S-47.
  • 18. HN 64-S-33 - 16 - Mars 2001 3ème édition 3.5 Equipements auxiliaires 3.5.1 Eclairage public Le ou les coffret(s) sont conformes aux spécifications HN 62-S-17 ou HN 62-S-20. 3.5.2 Détecteur de défauts HTA Le détecteur de défauts HTA est conforme à la spécification EDF HN 45-S-51. 3.5.3 Eclairage interne du poste Un dispositif d'éclairage est installé pour permettre une meilleure lisibilité des synoptiques des appareillages HTA et BT. Les matériels doivent être conformes aux dispositions de la classe II de la norme NF C 20-030. 3.6 Interconnexions Les normes et spécifications de référence de l’interconnexion des divers équipements sont données au § 5. 4. Caractéristiques assignées Les circuits HTA du poste préfabriqué sont alimentés par un transformateur dont le neutre est connecté à la terre, soit à travers une résistance, une réactance ou une association des deux, soit par une bobine d'extinction. Les caractéristiques assignées d'un poste préfabriqué sont les suivantes : a) tensions assignées ; b) niveaux d'isolement assignés ; c) fréquence assignée et nombre de phases ; d) courants assignés en service continu pour les circuits principaux ; e) courants de courte durée admissibles assignés pour les circuits principaux et les circuits de mise à la terre ; f) valeurs de crête des courants admissibles assignés, le cas échéant, pour les circuits principaux et les circuits de mise à la terre ; g) durées de court-circuit assignées ; j) puissance maximale assignée du poste préfabriqué ; m) classe d'enveloppe assignée ; A) compatibilité électromagnétique (CEM) émission ; B) durée de vie utile. 4.1 Tensions assignées 4.1.1 Tension assignée des circuits HTA (CEI 694) La tension assignée correspond à la limite supérieure de la tension la plus élevée des réseaux pour laquelle le poste préfabriqué est prévu. La valeur est spécifiée en Annexe BB. 4.1.2 Tension assignée d'emploi des circuits principaux BT (EN 60439-1) La tension assignée d'emploi d'un circuit d'un ensemble est la valeur de tension qui, combinée avec le courant assigné de ce circuit, détermine son utilisation.
  • 19. - 17 - HN 64-S-33 Mars 2001 3ème édition La valeur est spécifiée en annexe BB. 4.2 Niveaux d'isolement assignés 4.2.1 Niveau d'isolement assigné des circuits HTA (CEI 694) Le niveau d'isolement assigné est l'un des niveaux de la gamme 1, série 1 du tableau de la CEI 694. Les valeurs sont spécifiées en Annexe BB. 4.2.2 Tension assignée d'isolement (EN 60439-1) des circuits principaux BT La valeur de la tension assignée d'isolement est spécifiée en Annexe BB. 4.2.3 Tension assignée de tenue à fréquence industrielle des circuits principaux BT (EN 60947-1) Les valeurs de la tension assignée de tenue à fréquence industrielle des circuits BT, durant une minute, sont spécifiées en Annexe BB. 4.2.4 Tension assignée de tenue aux chocs (EN 60439-1) des circuits principaux BT Les valeurs de la tension assignée de tenue aux chocs sont spécifiées en Annexe BB. 4.2.5 Tension assignée d'emploi des circuits auxiliaires BT La tension assignée d'emploi des circuits auxiliaires BT est spécifiée en Annexe BB. 4.2.6 Tension assignée d'isolement des circuits auxiliaires BT La tension assignée d'isolement des circuits auxiliaires BT est spécifiée en Annexe BB. 4.2.7 Tension assignée de tenue à fréquence industrielle des circuits auxiliaires BT durant une minute La tension assignée de tenue à fréquence industrielle des circuits auxiliaires BT est spécifiée en annexe BB. Elle concerne en particulier toutes les connexions et interconnexions entre appareillages BT et les dispositifs d'éclairage. 4.2.8 Tension assignée de tenue aux chocs des circuits auxiliaires BT La tension assignée de tenue aux chocs des circuits auxiliaires BT est spécifiée en Annexe BB. Elle concerne en particulier toutes les connexions et interconnexions entre appareillages BT et les dispositifs d'éclairage. 4.3 Fréquence assignée et nombre de phases La valeur de la fréquence assignée est donnée en Annexe BB. Nombre de phases: 3 4.4 Courants assignés en service continu et échauffements 4.4.1 Courants assignés en service continu 4.4.1.1 Circuits HTA Les courants assignés en service continu des circuits HTA sont ceux définis dans les normes ou spécifications de chacun des composants. Pour mémoire, ils sont précisés en Annexe BB.
  • 20. HN 64-S-33 - 18 - Mars 2001 3ème édition 4.4.1.2 Circuits principaux BT Les circuits sont ceux de l'interconnexion entre les bornes secondaires BT du transformateur HTA/BT et les bornes du tableau BT. Les valeurs des courants assignés en service continu des circuits principaux BT sont spécifiées en Annexe BB. 4.4.1.3 Circuits auxiliaires BT Les valeurs des courants assignés en service continu des circuits auxiliaires BT sont spécifiées en Annexe BB. 4.4.2 Echauffements Pour l'appareillage HTA, se reporter aux spécifications HN 64-S-41 et HN 64-S-42. Pour le tableau de distribution BT, se reporter à la spécification HN 63-S-61. Pour le détecteur de défauts HTA, se reporter à la spécification HN 45-S-51. Les échauffements admissibles maximaux à prendre en compte pour les interconnexions sont ceux spécifiés dans les CEI 694 et 439-1 pour les contacts, raccords et pièces métalliques en contact avec un isolant selon le cas. Les échauffements admissibles maximaux à prendre en compte pour les câbles HTA et les connecteurs séparables sont ceux spécifiés dans les normes NF C 33-233 et NF C 33-051. Les échauffements admissibles maximaux à prendre en compte pour les câbles de puissance BT et leurs cosses sont ceux spécifiés dans la norme NF C 32-321 et la spécification EDF HN 68-S-90, ainsi que ceux correspondant à une pose des câbles non jointive de la norme NF C 15-100. Pour le transformateur, un suréchauffement est accepté. Le suréchauffement du transformateur ne doit pas excéder celui correspondant à la classe 10 de l'enveloppe. 4.5 Courants de courte durée admissibles assignés La valeur du courant de court-circuit du réseau d'alimentation aux bornes du poste préfabriqué est au maximum de 12,5 kA. 4.5.1 Transformateur HTA/BT La valeur du courant maximum de court-circuit du réseau aux bornes HTA du transformateur est celle définie dans la spécification EDF HN 52-S-20. Elle est rappelée pour information dans l'Annexe BB. 4.5.2 Appareillage HTA La valeur du courant de courte durée admissible assigné de l'appareillage HTA est celle des spécifications EDF HN 64-S-41 et HN 64-S-42. Elle est rappelée dans l'Annexe BB. 4.5.3 Appareillage BT La valeur du courant de courte durée admissible assigné du tableau BT est celle de la spécification EDF HN 63-S-61. Elle est rappelée dans l'Annexe BB. 4.5.4 Interconnexions La valeur du courant de courte durée admissible des connexions et liaisons HTA entre le transformateur et l'appareillage HTA est spécifiée dans l'Annexe BB. La valeur du courant de courte durée admissible des connexions et liaisons BT entre le transformateur et le tableau BT est spécifiée dans l'Annexe BB.
  • 21. - 19 - HN 64-S-33 Mars 2001 3ème édition 4.5.5 Circuits de terre La valeur du courant de courte durée admissible assigné du collecteur général des masses et des circuits reliés à ce collecteur est spécifiée dans l'Annexe BB. 4.6 Valeurs de crête des courants admissibles assignés La valeur de crête des courants admissibles assignés est égale à 2,5 fois la valeur du courant de courte durée admissible. 4.7 Durées de court-circuit assignées Les valeurs de court-circuit assignées des circuits HTA et BT sont spécifiées dans l'Annexe BB. 4.10 Puissance maximale assignée du poste préfabriqué La puissance maximale assignée du poste préfabriqué est donnée pour les valeurs assignées maximales du transformateur pour lequel le poste a été conçu. Les valeurs assignées du transformateur sont la puissance assignée et les pertes totales assignées du transformateur. La valeur assignée est spécifiée dans l'Annexe BB. 4.11 Classe d'enveloppe assignée La classe d'enveloppe assignée est la classe d'enveloppe correspondant à la puissance assignée maximale du poste préfabriqué. La valeur de la classe d'enveloppe assignée est spécifiée dans l'Annexe BB. 4.A Compatibilité Electromagnétique (CEM) En l’absence de « norme produit » concernant spécifiquement les postes de distribution préfabriqués, les normes génériques s’appliquent. 4.A.1 Compatibilité Electromagnétique - Emission Les postes préfabriqués doivent satisfaire aux prescriptions de la norme générique émission : – NF EN 50081-1 : Compatibilité électromagnétique - Norme générique émission - Partie 1 : résidentiel, tertiaire et industrie légère. 4.A.2 Compatibilité électromagnétique - Immunité L’immunité des composants des postes préfabriqués est définie dans les spécifications techniques correspondantes. 4.B Durée de vie utile La durée de vie utile est fixée en Annexe BB. Elle concerne tous les composants du poste. Elle est décomptée à partir de la mise à disposition du poste chez le constructeur. Pendant toute la durée de vie utile du poste, la structure de l'enveloppe doit conserver ses caractéristiques et en particulier ses degrés de protection (IP et IK), sa tenue au feu, sa tenue mécanique et son étanchéité. 4.B.1 Durée de vie des bétons Le constructeur devra prendre toutes dispositions pour interdire pendant une période d'au moins 10 ans, toute dégradation de la structure, en particulier fissure, écornure, épaufrure, désagrégation ou éclatement.
  • 22. HN 64-S-33 - 20 - Mars 2001 3ème édition 4.B.2 Durée de vie des parties métalliques (brutes ou traitées) Le degré d'enrouillement de l'ensemble après 10 ans doit être inférieur au degré d'enrouillement de valeur Ri2 défini par le cliché de référence de la norme ISO 4628/3 ou bien inférieur au degré de valeur Re2 défini par le cliché 8 de l'échelle européenne de degrés d'enrouillement pour peinture antirouille. 4.B.3 Durée de vie des systèmes de revêtement Un système de revêtement est jugé satisfaisant, quel que soit le subjectile (béton ou métal), si : – au terme de dix ans, les modifications d'aspect, caractérisées par un cloquage, un craquelage profond suivi d'écaillage, un faïençage, un farinage ne dépassent pas, isolées ou cumulées, la limite de 1 % par carré d'un mètre de côté ; – au terme de huit ans, la valeur de l'adhérence du feuil sur le subjectile est supérieure à 1,5 MPa, l'essai étant réalisé suivant la norme NF EN 24624 ; – au terme de six ans, l'altération de la couleur ou l'atténuation du brillant sont uniformes sans nuire à l'esthétique. Cette disposition s'applique également aux matériaux teintés dans la masse. 4.B.4 Durée de vie des autres matériaux Pour tout autre matériau, la durée de vie, les critères et les seuils d'acceptation feront l'objet d'un accord entre le constructeur et EDF. 4.B.5 Dépose du matériel en fin de vie Le constructeur devra préciser dans sa notice, la procédure concernant la dépose du poste et de ses différents composants (procédure de démontage, de retraitement et/ou d’élimination des différents matériaux). 5. Conception et construction A la conception des postes préfabriqués, lors du choix des options et en particulier lors du choix des matériaux et des composants, il est souhaité de suivre les recommandations du guide 109 de la CEI afin de minimiser les impacts du produit sur l'environnement naturel. Les postes préfabriqués doivent être conçus de telle façon que les opérations normales d'exploitation, de contrôle et de maintenance puissent être effectuées en toute sécurité. 5.1 Mise à la terre 5.1.1 Principes Toutes les masses métalliques des composants du poste préfabriqué doivent être connectées sur un collecteur général des masses qui sera relié à la terre du poste par l’intermédiaire d’un dispositif de raccordement des masses à la terre du poste (Annexe CC.1) Le neutre BT issu du transformateur HTA/BT doit pouvoir être isolé ou relié à la terre du poste, via le tableau BT. Les liaisons reliant les masses métalliques des équipements principaux doivent avoir une section minimale de 30 mm 2 et doivent supporter 200 A/mm 2 pendant 1 s. Les liaisons reliant les masses métalliques des autres équipements sont considérées comme des mises au potentiel. Elles doivent avoir une section minimale de 10 mm2 et supporter 1 kA pendant 1 s. Les petits éléments métalliques individuels (visserie, rails métalliques, etc.) ne sont pas considérés comme des masses métalliques d'équipements. Il n'est pas nécessaire de les relier au collecteur général des masses.
  • 23. - 21 - HN 64-S-33 Mars 2001 3ème édition Les principales dispositions des circuits de mise à la terre sont présentées dans l'Annexe CC. Les caractéristiques des principaux circuits de mise à la terre sont présentées dans l'Annexe BB. Chaque masse métallique du poste est connectée au collecteur général des masses par un seul circuit (pas de boucle). Le raccordement de la masse du tableau HTA sera réalisé en aval du raccordement du coffret de télécommande (ITI) afin d’éviter de ramener dans ce coffret une différence de potentiel générée par l’écoulement d’un courant de défaut à travers les écrans des câbles HTA. NOTE - La section minimale de 30 mm2 est donnée par la CEI 1330. Cette section n'étant pas proposée actuellement par les fabricants de câbles en cuivre, EDF accepte l'utilisation de conducteurs de 29 mm2 de section pour les conducteurs nus et de 35 mm2 de section pour les conducteurs isolés. 5.1.2 Collecteur général des masses Le collecteur général des masses est en cuivre, d'une section minimale de 30 mm², réalisé en conducteur nu ou isolé. Il doit constituer un seul circuit sans tronçonnement possible (la continuité du circuit par sertissage est tolérée). En particulier, la connexion des dérivations en 30 mm² au collecteur général des masses seront réalisées à l’aide de connecteur en C à sertir (côté collecteur général des masses) et à l’aide de cosses à rétreindre côté matériel. Le circuit du collecteur général des masses ne doit pas être interrompu lors de l'échange d'un composant du poste et lors de la déconnexion du circuit de mise à la terre d'une masse métallique. 5.1.3 Circuit de terre du poste L'interconnexion entre le collecteur général des masses et le circuit de terre du poste est réalisée par le "dispositif de raccordement des masses à la terre" définie dans l'Annexe CC. Un espace libre de 10 cm autour de ce dispositif est réservé pour permettre la connexion de dispositifs mobiles (matériels de recherche de défauts de câbles HTA). 5.1.4 Neutre BT Selon la valeur de la terre du poste, le neutre BT du transformateur HTA/BT est soit isolé, soit relié à la mise à la terre du poste. Le neutre du tableau BT est donc relié à une borne isolée des masses du poste (10 kV, 50 Hz, 1 min et 20 kV choc). Cette condition sera considérée comme remplie si cette borne isolée est située à au moins 0,30 m du dispositif de raccordement des masses à la terre (voir Annexe CC). La liaison entre le tableau BT et cette borne isolée est réalisée par un câble unipolaire type U.1000 R02V de section minimale de 30 mm2 . Cette borne comporte une borne lisse en cuivre ou laiton d'un diamètre de 12 mm et d'une longueur utile de 40 mm. Une liaison réalisée en cuivre nu ou câble type U.1000 R02V de section minimale de 30 mm2 permettant l'interconnexion entre le dispositif de raccordement des masses à la terre et la borne isolée du neutre BT sera livrée avec le poste mais non raccordée. 5.1.5 Interconnexions des masses métalliques Les points de raccordement des masses métalliques au collecteur général des masses peuvent ne pas être visibles, mais doivent être accessibles afin de permettre un contrôle de la continuité électrique. Les circuits d'interconnexions sont le plus court possible et disposés selon le schéma de l'Annexe CC. Les éléments à relier au collecteur général des masses sont les suivants : – l'enveloppe du poste si elle est métallique ;
  • 24. HN 64-S-33 - 22 - Mars 2001 3ème édition – les panneaux, portes, planchers, capots et toits métalliques ; – les armatures métalliques du béton ; – l'enveloppe métallique de l'appareillage HTA, à partir de la plage de raccordement prévue à cet effet ; – les écrans métalliques des câbles HTA ; à chaque extrémité pour la liaison entre l'appareillage HTA et le transformateur HTA/BT ; côté appareillage les écrans sont raccordés au collecteur du tableau, côté TR HTA/BT ils sont raccordés sur le collecteur général des masses du poste ; – la cuve du transformateur HTA/BT ; – le châssis et/ou l'enveloppe, si elle est métallique, de l'appareillage BT ; – la masse métallique des coffrets, des automatismes et des auxiliaires du poste ; – le circuit de masse de la ceinture équipotentielle du sol entourant l'enveloppe du poste. En revanche, les grilles de ventilations ne sont pas raccordées intentionnellement au collecteur général des masses. 5.1.6 Dispositions d'ensemble Un soin particulier est apporté à la fixation du collecteur général des masses et des circuits d'interconnexions afin d'éviter tout contact électrique avec les armatures du béton. Les circuits de terre du neutre BT et des masses doivent être séparés et être isolés pour une tenue diélectrique de 10 kV 50 Hz pendant une minute et 20 kV choc. Une ceinture équipotentielle est réalisée autour du poste préfabriqué pour éviter les tensions de contact dangereuses, et le circuit de cette ceinture équipotentielle sera connecté au collecteur général des masses du poste. La ceinture équipotentielle sera mise en oeuvre sous la responsabilité de l'exploitant par l'enfouissement d'un conducteur de cuivre nu de section minimale de 30 mm 2 à une profondeur d'au moins 0,40 m et situé à environ 1 m autour de l'enveloppe (tout positionnement entre 0,5 m et 1 m est acceptable). Elle devra rerentrer dans le poste, après en avoir fait le tour, et être rebouclée à l’aide d’un connecteur en C. En cas d’obstacle (par exemple un mur), la ceinture fera toujours le tour du poste, mais en longeant l’obstacle, donc à une distance inférieure à un mètre du poste. En ce qui concerne les interconnexions à l'intérieur du poste préfabriqué, l'assemblage par boulonnage, le soudage ou le rivetage sont considérés comme acceptables pour assurer la continuité électrique entre le châssis, les capots, les portes ou autres parties de la structure à condition qu'ils tiennent compte des sollicitations thermiques et mécaniques causées par le courant qu'il peut avoir à supporter. 5.2 Equipements auxiliaires Ces équipements comprennent les circuits d’éclairage public, l’éclairage interne du poste, une prise de courant, le(s) détecteur(s) de défauts et éventuellement les automatismes (télécommande et circuits divers). L’alimentation de tous ces circuits se fait à partir d’un fusible HPC, de type gG de dimension 10x38 mm de calibre 10 A et d’un élément neutre dont les embases sont fixées sur le tableau BT (en amont de l’interrupteur général) et les bornes supérieures des embases, doit être réalisée en conducteur cuivre de 2,5 mm² de section (cf. Annexe FF). Elle garantit une tenue diélectrique de 10 kV 50 Hz 1 mm et 20 kV choc par rapport à la masse du tableau (câble U-1000 R02V). Cette liaison doit être la plus courte possible et correctement fixée le long de son parcours ainsi qu’à chaque extrémité. Le conducteur neutre sera le conducteur bleu clair. Les câbles des circuits auxiliaires doivent être conformes à la norme NF C 32-321 (série U-1000 R02V). L’ensemble des circuits et équipements BT doit avoir une tenue diélectrique de 10 kV 50 Hz 1 mm et de 20 kV choc.
  • 25. - 23 - HN 64-S-33 Mars 2001 3ème édition 5.2.1 Eclairage public Les schémas et les équipements doivent être conformes au chapitre B36 du Guide Technique de la Distribution et d’un modèle agréé par EDF. Selon le schéma, les équipements seront installés : - soit dans 2 coffrets de comptage électricité à encombrement réduit pour maisons individuelles conforme à la spécification EDF HN 62-S-20. - soit dans un coffret de comptage de type 3 conforme à la spécification EDF HN 62-S-17 (version utilisée si les 2 coffrets HN 62-S-20 ne suffisent pas). Le(s) coffret(s) doi(ven)t être encastrés dans la face d’accès de l’enveloppe. Le coffret S17 ou un des 2 coffrets S20 comporte une porte équipée d’une embase de téléreport. Conformément au Guide Technique de la Distribution (chapitre B36), les circuits d’éclairage public peuvent être alimentés soit à partir d’un départ du tableau BT (EP > 60A), soit à partir d’un appareillage de coupure générale (ACG) monophasé ou triphasé (EP ≤ 60A). L’ACG est constitué d’un porte-fusibles HPC (conforme à la HN 62-S-21), raccordé sur le jeu de barres du tableau BT, en aval de l’interrupteur général. La position de l’ACG doit être telle : - qu’il soit accessible pour un opérateur situé devant le tableau BT ; - que la manoeuvre des fusibles se fasse dans un plan vertical ; - que l’ouverture des fusibles et leur condamnation ne présente aucune difficulté (en particulier la mise en place de la barre de condamnation et du cadenas vis-à-vis des parties sous tension) ; - que l’alimentation en provenance du tableau BT s’effectue sur les bornes supérieures de l’ACG. 5.2.2 Eclairage interne du poste L’éclairage de l’aire ou du couloir de manoeuvre est commandé par un interrupteur, de préférence non métallique, placé à proximité de la porte principale, ou par un interrupteur fin de course actionné par l’ouverture de cette porte (tenue diélectrique des circuits de l’interrupteur par rapport aux masses et en particulier de la porte : 10 kV 50 Hz 1 mm, 20 kV choc). La lampe est une ampoule à incandescence à vis. Sa puissance maximale doit apparaître clairement sur le point d’éclairage. 5.2.3 Prise de courant Une prise de courant 16 A conforme à la norme NF C 61-303, sans prise de terre , sera installée à proximité de la porte principale. 5.2.4 Détecteur de défauts HTA Les postes préfabriqués doivent pouvoir être équipés d’un ou plusieurs détecteur(s) de défauts HTA conforme(s) à la spécification EDF HN 45-S-51. Leur nombre maximal pour chaque type de poste, ainsi que la position des capteurs de courant sont précisés dans l'Annexe FF. Les tores des détecteurs de défauts doivent être de type démontable. Les voyants lumineux allumés, indiquant la présence d'un défaut HTA, doivent être visibles par un opérateur situé à 5 m de la face d'accès du poste. L'angle de vision doit être d'au moins 90°. Note : Lorsque le poste préfabriqué est équipé d'une interface de télécommande d'interrupteur HTA (ITI) conforme à la spécification HN 64-S-44, le détecteur de défaut est alors intégré à l'ITI. 5.2.5 Autres équipements Les coffrets ou armoires des automatismes de la télécommande ou de fonctions diverses seront alimentés à partir du fusible général des auxiliaires du poste et seront protégés individuellement. Les dispositions concernant l’interface entre le coffret de télécommande et le réseau France Télécom sont décrites en annexe MM.
  • 26. HN 64-S-33 - 24 - Mars 2001 3ème édition 5.3 Plaques signalétiques Chaque poste préfabriqué doit être muni d'une plaque signalétique durable et clairement lisible pendant la durée de vie utile du poste. Cette plaque doit être placée de manière visible à l’intérieur du poste (par exemple près de la porte) et contenir au moins les renseignements suivants : – le nom du constructeur ou la marque; – la désignation du poste (PAC 3UF, PAC 4UF ou PAC 5UF) ; – l'année de fabrication ; – le numéro de série permettant de le situer dans la fabrication (traçabilité) ; – l'unité de fabrication ; – la référence de cette spécification (HN 64-S-33). 5.4 Degré de protection et défaut interne Les dispositions constructives du poste préfabriqué doivent permettre d'assurer la protection des personnes et des biens. La protection des personnes concerne le public situé à proximité du poste et l'exploitant pendant les manoeuvres d'exploitation. Le public et l'exploitant doivent être protégés contre les accès aux parties actives et contre les conséquences d'un défaut électrique de l'un des composants du poste. Cette protection est assurée par le poste, par un degré de protection, par une tenue aux contraintes mécaniques, par une tenue lors d'un défaut électrique interne à l'un des composants et une tension de pas réduite lors d'un défaut d'isolement de l'un des équipements. La protection des biens concerne le poste et son environnement. Le poste doit être protégé contre les contraintes mécaniques et contre la pénétration des liquides (eau de pluie) et des corps solides étrangers. L'environnement du poste doit être protégé contre les fuites de diélectrique liquide et contre les risques d'incendie lors d'un défaut interne à l'un des composants du poste préfabriqué. La réduction des tensions de pas et de toucher est traitée dans le § 5.1 « Mise à la terre ». Les autres protections sont assurées par les dispositions présentées ci-après. 5.4.1 Degrés de protection La protection des personnes contre l'accès aux parties actives et la protection des équipements contre la pénétration de corps solides étrangers et contre la pénétration de l'eau sont jugées satisfaisantes lorsque les degrés de protection de l'enveloppe du poste préfabriqué prescrit dans l'Annexe BB sont satisfaits. 5.4.2 Protection du poste préfabriqué contre les contraintes mécaniques L'enveloppe du poste préfabriqué doit avoir une résistance mécanique suffisante et doit supporter les charges et les impacts suivants : a) Charge sur le toit : – 2 500 N/m 2 uniformément répartie sur la surface totale du toit (charges de montage ou autres charges). b) Charge sur le plancher : – 5 000 N/m 2 uniformément répartie sur la surface totale du plancher, y compris les trappes d’accès à la cuve (charges de manutention ou des opérateurs). c) Support du transformateur : – un dispositif doit permettre l'installation du transformateur (quelle que soit sa puissance) sur ses quatre galets. Le poids maximum du transformateur est de 2500 kg.
  • 27. - 25 - HN 64-S-33 Mars 2001 3ème édition d) Pression du vent sur l'enveloppe : – 750 N/m2 . Elle correspond à la force exercée par le vent pour une plaque perpendiculaire à la direction du vent. Elle est donnée par la formule : F(N) = 0,65 V2 (V = vitesse moyenne du vent en m/s) e) Pression interne sur la structure : – 3000 N/m². Elle assure la tenue de l'enveloppe à une surpression interne exercée lors d'un défaut interne à l'appareillage. f) Impacts mécaniques externes sur le toit, les capots, panneaux, portes, grilles de ventilation et voyants des détecteurs de défauts : – impacts mécaniques d'une énergie de 20 J correspondant au code IK 10 de la norme NF EN 50102. NOTE - Les impacts mécaniques accidentels au-delà de cette valeur (20 J), par exemple du fait d'accidents de la circulation, ne sont pas couverts par la présente norme et doivent être évités si nécessaire par d'autres moyens de protection autour et à l'extérieur du poste préfabriqué. 5.4.3 Protection contre les conséquences des défauts internes Des mesures sont prises pour éviter les fuites de diélectriques liquides du poste préfabriqué et pour réduire les risques d’incendie. La seule source possible de fuites de diélectrique liquide est le transformateur HTA/BT. Le poste préfabriqué comporte donc un "bac" étanche capable de retenir et de permettre la récupération d’au moins 500 litres de diélectrique liquide pour les PAC 4UF et 5UF (totalité du diélectrique contenu dans un transformateur de 1000 kVA) et 250 litres pour le PAC 3UF (transformateur 400 kV). Comme indiqué sur le schéma ci-dessous, ce bac peut faire partie de la cuve du poste préfabriqué. Plancher du poste Point bas d'évacuation des eaux Cuve de récupération d'huile Point bas de pompage de l'huile Cuve du poste Note : Le schéma ci-dessus n’est qu’indicatif. Tout bac de récupération d’une capacité suffisante et disposant d’un point bas destiné au pompage de l’huile est acceptable, quel que soit sa forme. 5.4.4 Protection contre les défauts internes Un défaut à l'intérieur du poste préfabriqué dû à des défectuosités, à des conditions de service exceptionnelles ou à une fausse manoeuvre peut amorcer un arc interne. La probabilité d'un tel défaut des constructions conformes aux exigences de la présente norme est très faible mais ne peut être complètement négligée. L'expérience a montré que de tels défauts à l'intérieur d'une enveloppe se produisent plus fréquemment dans certains emplacements que dans d'autres. Ces emplacements préférentiels sont les suivants : – connecteurs séparables ou EUIC HTA (confection défectueuse, défaillance de l'isolation solide ou embrochage défectueux); – défauts internes au transformateur;
  • 28. HN 64-S-33 - 26 - Mars 2001 3ème édition – appareillage BT défectueux (défaillance de l'isolation solide dans le tableau BT de distribution); – appareillage HTA défectueux (défaillance de l'isolation solide ou gazeuse (SF6)). Les défaillances des connecteurs séparables HTA sont prises en compte par l'appareillage HTA (HN 64-S-41 ou HN 64-S-42). Les défaillances internes au transformateur sont éliminées par l’unité-fonctionnelle interrupteur- fusibles du tableau HTA. Les défaillances internes au tableau BT sont prises en compte par le tableau BT (HN 63-S-61). Les défaillances internes au tableau HTA sont de deux types : – non-coupures lors d’une manoeuvre manuelle, poste ouvert. Elles sont prises en compte par l’appareillage HTA (HN 64-S-41 ou HN 64-S-42). – arc interne, poste fermé. Compte tenu de la surface de ventilation du poste, la tenue mécanique spécifiée au § 5.4.2 e) est suffisante pour éviter la rupture de l’enveloppe. Il faut toutefois éviter que les gaz chauds produits par le tableau en défaut ne soient évacués directement vers l’extérieur du poste (pas de ventilation derrière le tableau). Les valeurs des courants des défauts internes et leurs durées sont spécifiées dans l'Annexe BB (5.4.4). 5.5 Enveloppe 5.5.1 Généralités L'enveloppe doit remplir les conditions suivantes. 5.5.1.1 Architecture Par sa forme, ses dimensions et sa couleur, le poste préfabriqué est discret et bien intégré dans son environnement. L'enveloppe du poste peut être : – monobloc, c'est-à-dire comprenant en une seule unité de transport la partie hors sol et la cuve montées ensemble ; – en deux parties distinctes, constituant chacune une unité de transport (partie hors sol et cuve). Dans ce cas, un assemblage sur le site doit rendre la cuve et la partie hors sol centrées et interdire tout glissement de l'enveloppe. Les accès aux équipements internes ou au coffret d’éclairage public doivent être regroupés sur une seule face, appelée face d'accès ou face avant. La mise en place du transformateur, qui est livré séparément, doit toujours être possible de plain-pied, par porte ou paroi démontable. Dans ce cas, durant cette opération, le reste de l’appareillage (tableaux HTA et BT) doit rester à l’abri des intempéries. Pour des raisons d'esthétique et de sécurité pour les tiers, aucun équipement, huisserie, serrurerie ou accessoire ne devra dépasser de plus de 6 cm le plan de chaque face de l'enveloppe et présenter des parties pointues ou coupantes. Le plancher intérieur doit se trouver à 10 cm au moins au dessus du niveau du sol extérieur fini. La structure du poste doit être calculée et réalisée pour répondre aux caractéristiques assignées et constructives, et pour éviter tout cas de déformation qui pourrait résulter du transport ou de la manutention effectués en usine ou sur site. 5.5.1.2 Dimensions Le poste (transformateur exclu) doit être transportable par route. Des dispositifs adaptés seront prévus pour la manutention du poste par une grue.
  • 29. - 27 - HN 64-S-33 Mars 2001 3ème édition La surface au sol hors oeuvre nette du poste, ainsi que ses dimensions maximales sont prescrites dans l'Annexe BB. Aucun volume, utile à l'installation d'équipements, n'est toléré en débordement de la surface hors oeuvre nette. 5.5.1.3 Etanchéité Toutes dispositions constructives sont prises : – pour assurer la tenue dans le temps d'une étanchéité parfaite de la partie supérieure de l'enveloppe, ou toit. Cette étanchéité peut être assurée par un revêtement extérieur. Le toit devra présenter une pente d'au moins 2 % permettant l'écoulement des eaux pluviales (pas d'utilisation de gouttière) : aucune accumulation d'eau ne doit s'y produire ; – pour assurer l'évacuation de la cuve : des orifices doivent être aménagés au niveau le plus bas de la cuve, soit dans le fond, soit dans les parois verticales ; – pour éviter toute accumulation d'eau sur le plancher intérieur (l'eau ou la neige pouvant pénétrer par les ventilations ou par la porte ouverte) ; – pour éviter toute infiltration d'eau par les parois pleines verticales : l'étanchéité peut être obtenue par un revêtement extérieur ; – pour éviter toute évacuation du diélectrique liquide du transformateur HTA/BT à l'extérieur du poste. Le dispositif de récupération du diélectrique liquide en cas de fuite de l'enveloppe du transformateur doit permettre de conserver soit de l'huile minérale, soit des esters, soit des huiles silicone, sans fuite vers l'extérieur pendant un an. 5.5.1.4 Esthétique de l'enveloppe Pour des raisons d’intégration à son environnement, le poste peut recevoir divers habillages, tels une toiture rapportée (tuiles, ardoises, etc.) ou le recouvrement des portes. Ces habillages ou accessoires ne sont pas intégrés dans cette spécification. Ils sont un complément au poste et ne peuvent se substituer aux fonctions décrites ici. Ils ne doivent pas remettre en cause la conformité du produit. En plus des critères de forme, de dimensions et de couleurs, le poste doit présenter un bon aspect de finition après la mise en oeuvre des revêtements de surface. Les surfaces extérieures et intérieures doivent être régulières et soignées, exemptes de soufflure et de cloque. Les arêtes doivent être sans écornure ni épaufrure. Une palette de couleurs assez large doit pouvoir être proposée soit par un revêtement sur les surfaces extérieures, soit par une teinte "dans la masse" des matériaux. Afin d'éviter la pose d'affiches, il est recommandé que les panneaux extérieurs présentent des reliefs (bossages ou crépi par exemple). En cas d'utilisation de peinture anti-affiches, anti-insectes ou autre fonction complémentaire à la demande du distributeur, le constructeur devra prouver l'efficacité du revêtement. Les surfaces intérieures peuvent être revêtues d'enduit ou de peinture (blanche ou bleue claire). Il s'agit uniquement d'un revêtement de propreté. 5.5.1.5 Matériaux L'enveloppe peut être réalisée à l'aide de matériaux différents soit en béton, soit en métal. La cuve doit être en béton. Le plancher doit être en béton ou en métal. Les matériaux constitutifs de l'enveloppe doivent résister aux attaques des éléments atmosphériques, auxquelles ils pourront normalement être soumis pendant leur durée de vie utile. Si le matériau lui- même ne possède pas les qualités d'inaltérabilité, un revêtement peut être utilisé.
  • 30. HN 64-S-33 - 28 - Mars 2001 3ème édition Les matériaux doivent répondre aux caractéristiques suivantes. 5.5.1.5.1 Caractéristiques des bétons Les caractéristiques des bétons utilisés doivent être conformes aux prescriptions de l'Annexe DD. Tout autre type de béton devra être conforme à une norme nationale, européenne ou internationale, et faire l'objet d'un accord entre le constructeur et EDF. Note - Par exemple, le béton à base d’épingles métalliques peut être accepté à condition que : les épingles soient galvanisées ou inoxydables, que le constructeur de poste témoigne du respect du mode opératoire de son fournisseur, que soient fournies à EDF des radiographies d’éprouvettes et des notes de calcul. Les revêtements éventuels des bétons devront être conformes aux prescriptions de l'Annexe DD. 5.5.1.5.2 Caractéristiques des métaux Les métaux peuvent être utilisés bruts s'ils sont des aciers inoxydables ou de l'aluminium, ou traités par un revêtement métallique de surface, ou peints. Les métaux et leurs revêtements satisfont aux prescriptions de l'Annexe EE. 5.5.1.5.3 Caractéristiques des autres matériaux Tout autre matériau devra être conforme à la norme ou spécification correspondante. Son utilisation devra faire l’objet d’un accord entre le constructeur et EDF. 5.5.2 Tenue au feu Les matériaux utilisés pour la construction de l'enveloppe du poste préfabriqué doivent avoir un niveau minimal de tenue à un feu se produisant à l'intérieur ou à l'extérieur du poste préfabriqué. Les matériaux utilisés pour le poste préfabriqué doivent être soit non inflammables soit, s’il s’agit de matériaux synthétiques, conformes au 5.5.2.2. 5.5.2.1 Matériaux conventionnels Les matériaux énumérés ci-après sont considérés non inflammables : – béton ; – métal (acier, aluminium, etc.) ; – briques ; – plâtre ; – fibre de verre ou laine de roche. 5.5.2.2 Matériaux synthétiques Les matériaux synthétiques doivent avoir un comportement au feu correspondant aux matériaux de classe M0 ou M1 (arrêté du 19 novembre 1991). 5.5.2.3 Autres matériaux Le constructeur doit démontrer la non inflammabilité des matériaux utilisés qui doit être au moins équivalente à celle des matériaux visés par le 5.5.2.2. 5.5.3 Capots et portes Les capots et les portes font partie de l'enveloppe. Lorsqu'ils sont fermés, ils doivent assurer le degré de protection prescrit pour l'enveloppe. Lorsque des ouvertures de ventilation sont incorporées aux capots ou aux portes, il est fait référence au 5.5.4.
  • 31. - 29 - HN 64-S-33 Mars 2001 3ème édition Deux catégories de capots ou portes sont reconnues, en ce qui concerne l'accès aux compartiments du poste préfabriqué : a) ceux qu'il est nécessaire d'ouvrir à des fins normales d'exploitation (capots amovibles, portes). Leur ouverture ou leur dépose ne doit pas nécessiter d'outils. Ils doivent être munis de dispositifs de verrouillage à moins que la sécurité des personnes ne soit assurée par un dispositif d'interverrouillage approprié ; b) tous les autres capots, portes ou toits. Ils doivent être munis de dispositifs de verrouillage ou il ne doit pas être possible de les ouvrir ou de les enlever avant que les portes utilisées pour les manoeuvres normales n'aient été ouvertes. Les portes doivent s'ouvrir vers l'extérieur (droite ou gauche poussant), pouvoir se rabattre complètement sur le plan de la paroi ou dans son prolongement de manière à ne pas créer d'obstacle ni de prise au vent et, de plus, être munis d'un dispositif d'arrêt les maintenant ouverts à environ 90° et 180° (+ 0, - 10°). Le dispositif d'arrêt doit faire entièrement partie du poste. Les portes, en position ouvertes et bloquées, doivent supporter les efforts dus à un vent dont la vitesse maximale est définie dans l'Annexe BB. Les manoeuvres d'ouverture et de fermeture doivent être réalisées par un moyen de préhension situé à mi-hauteur de la porte et près de la serrure. La porte ouverte doit permettre un accès facile et un transit de matériel. Le passage libre ne doit présenter aucune partie saillante et le seuil doit être au même niveau que le plancher du poste. La largeur de la porte d’accès à l’aire de manoeuvre ne doit pas être inférieure à 800 mm. Sa hauteur doit être supérieure à 2 000 mm. Les portes en position fermée ne doivent pas pouvoir être démontées de l’extérieur. Les encadrements de portes peuvent être en béton ou munis d’une huisserie métallique. Pour éviter tout risque de coincement, chaque porte doit présenter un jeu d'au moins 5 mm par rapport à l'huisserie en position fermée. Aucun joint ne doit être installé entre l'huisserie et le vantail des portes. Les portes doivent être équipées d'une serrure du modèle utilisé par le distributeur. La serrure ne doit pas être démontable de l'extérieur. Le support de serrure doit pouvoir être démonté de l'extérieur à l'aide d'un outil (burin, scie, perceuse...) en cas d'incident de la serrure. Les portes doivent être équipées de moraillons pouvant recevoir un cadenas dont l’anse a un diamètre compris entre 6 et 8 mm. La porte d'accès à l’aire de manoeuvre doit comporter à l'extérieur un emplacement pour la pose des affiches réglementaires décrites au paragraphe 5.5.9. 5.5.4 Ouvertures de ventilation Le refroidissement est assuré par ventilation naturelle de telle manière que : – les échauffements de l'huile et des enroulements d’un transformateur de 1000 kVA dans le poste ne dépassent pas de plus de 10 K les valeurs d'échauffement du même transformateur mesurées en dehors du poste ; – les échauffements aux emplacements prévus pour les automatismes de réseau, les armoires de télécommande et de comptage, ainsi qu'à proximité des plages de raccordement du tableau BT et des câbles BT n'excèdent pas 20 K. Les ventilations sont conçues de telle manière que le degré de protection présent au paragraphe 5.4 soit respecté, et que le bas de ces ventilations soit situé à au moins 0,10 m au-dessus du niveau du sol. Lorsque le poste est équipé d’un transformateur de faible puissance, l’excès de ventilation peut favoriser la formation de condensation sur l’appareillage. Afin de limiter ce phénomène, le constructeur proposera, en option, un dispositif de réduction des ventilations qui ramènera ainsi la puissance assignée du poste de 1000 à 400 kVA.
  • 32. HN 64-S-33 - 30 - Mars 2001 3ème édition Le dispositif devra pouvoir être mis en place, ou retiré, simplement et en toute sécurité pendant une opération de mutation de transformateur. Il ne devra pas être visible, ni démontable de l’extérieur. Il devra comporter une inscription lisible de l’intérieur indiquant la limitation de puissance du poste à 400 kVA. Equipé de ce dispositif, le refroidissement devra être assuré de telle manière que le suréchauffement maximum de l'huile ou des enroulements d’un transformateur de 400 kVA dans le poste, par rapport aux échauffements du même transformateur mesurés en dehors du poste soit compris entre 8 et 10 K. En version 1000 kVA (PAC 4UF et 5UF), la porte du transformateur sera munie d’une surface de ventilation d’au moins un mètre carré. En option, cette porte ventilée pourra être remplacée par une porte pleine. La puissance assignée du poste sera alors déclassée à 630 kVA. Cette version 630 kVA, qui sera suffisante dans la plupart des cas, permettra d’éviter d’obturer une trop grande surface de ventilation lorsque la puissance du transformateur sera inférieure à 400 kVA (tout autre dispositif équivalent sera soumis à l'accord d'EDF). 5.5.7 Accessibilité des équipements Les postes doivent être conçus de telle sorte que les opérations courantes d’exploitation soient aisées : – les manoeuvres de l'appareillage HTA et la lecture de son synoptique ; – les manoeuvres du tableau BT et la lecture de ses informations ; – les opérations de contrôles et de mesures sur le tableau BT ; – les opérations d'accès aux conducteurs HTA sur le tableau HTA (essais de câble, recherche de défaut et mise en place d’un pavé de terre) ; – les opérations de mesure de la terre du poste et de raccordement au dispositif de raccordement des masses à la terre ; – l'accès à l’ITI ou aux détecteurs de défauts HTA ; – la lecture des pancartes et mode d'emploi ; Note - Les bornes BT du transformateur ne doivent pas être accessibles en exploitation normale, c’est-à-dire depuis le couloir de manoeuvre. La disposition des équipements à l'intérieur de l'enveloppe doit également permettre : – l'échange d'équipements semblables (voir paragraphe 5.B.2) (tableaux HTA et BT, transfor- mateur HTA/BT, équipements auxiliaires, interconnexions) ; – les opérations de raccordement des câbles, avec respect des rayons de courbure : · HTA au tableau HTA, le poste étant en ou hors service ; · BT au tableau BT, le poste étant en ou hors service ; · BT d'éclairage public, sans accès à l'intérieur du poste, ainsi que le passage des câbles le poste étant en service. – L’accès au dispositif passe-câbles de réalimentation provisoire ; – le changement du rapport de transformation du transformateur ; La liaison du tableau BT au coffret d'éclairage public n'est accessible que depuis l'intérieur du poste. L'intérieur du coffret d'éclairage public n'est accessible que depuis l'extérieur du poste.
  • 33. - 31 - HN 64-S-33 Mars 2001 3ème édition 5.5.8 Disposition des équipements et couloir de manoeuvre 5.5.8.1 Disposition des équipements La disposition des matériels à l’intérieur de l’enveloppe doit permettre l’aménagement de passages d’accès à toutes les parties du poste où il peut être nécessaire d’intervenir en exploitation. Ces passages doivent laisser devant les organes permanents de commande une largeur libre d’au moins 80 cm (couloir de manoeuvre). Aucun équipement ne doit être installé au plafond au dessus de l’aire du couloir de manoeuvre, excepté, éventuellement, un point d'éclairage. Une distance minimale de 20 cm doit être respectée entre le tableau HTA le plus haut susceptible d’être installé dans le poste et le plafond. Pour assurer la sécurité de l'exploitation, une distance minimale doit être respectée entre toutes les faces du tableau HTA et les parois de l'enveloppe. Cette distance minimale est caractéristique de chaque tableau, dont la sécurité est vérifiée lors de son acceptation de type, lorsqu’il est installé dans ces conditions. Cette distance minimale est toujours inférieure à 10 cm et supérieure à 2 cm pour protéger les tableaux contre les effets de la condensation. L’installation d’un tableau BT 4 départs ne devra pas laisser apparaître au niveau du plancher de trou présentant un risque pour le personnel. Si c’est le cas, ce trou devra être obturé par une plaque de caractéristiques mécaniques identiques à celles du plancher. Par ailleurs, pour éviter les risques de contact électrique, l’arrière du tableau BT devra être protégé par une plaque métallique ou isolante (classe M0 ou M1) assurant un degré de protection IP1X. L’emplacement réservé au transformateur doit être tel qu’il accepte, compte tenu d’une distance par rapport aux murs de 5 cm, un transformateur de 400 kVA dans le PAC 3UF et de 1000 kVA dans les PAC 4UF et 5 UF (HN 52-S-20). Des emplacements destinés à la mise en place des armoires et télécommandes et coffret de concentrateur CPL doivent être réservés sur la hauteur du poste. Suivant les types de poste, les emplacements à réserver sont les suivants : − PAC 3UF : Un emplacement de 310 mm de large, équipé de deux rails de fixation d’entraxe 250 mm définis dans la spécification HN 64-S-44 (ITI1). − PAC 4UF : Un emplacement de 600 mm de large, équipé de deux rails de fixation d’entraxe 560 mm définis dans la spécification HN 64-S-44 (ITI4). − PAC 5UF : Un emplacement de 600 mm de large, équipé de deux rails de fixation d’entraxe 560 mm définis dans la spécification HN 64-S-44 (ITI4), et un emplacement de 400 mm de large et 500 mm de profondeur, destiné à la pose temporaire d’appareils de mesure et de contrôle. Ces emplacements peuvent être réservés sur une même face ou sur deux faces différentes. Pour des raisons d’ergonomie, le coffret de télécommande sera fixé à hauteur d’homme, le concentrateur CPL étant situé au-dessous ou au-dessus. Les équipements électriques (tableaux HTA et BT, coffrets ou armoire de télécommande, automatismes, équipements auxiliaires, interconnexions...) doivent être disposés de telle sorte qu'ils ne soient pas mouillés par l'eau ou la neige pénétrant éventuellement par les ventilations, l'huisserie ou tout orifice de l'enveloppe. Les dispositifs de fixation des matériels doivent être rigides et construits avec des matériaux insensibles par nature ou par protection à la corrosion. Ils doivent permettre la fixation de tous les équipements pour lesquels le poste est conçu (tableaux HTA et BT, coffrets EP, transformateur...). L’échange d’équipements semblables doit pouvoir être effectué sur site sans usinage particulier (perçage, sciage, scellement). Dans tous les cas, les divers équipements doivent être fixés de façon telle qu'ils puissent supporter sans dommage les vibrations d'origines extérieures provenant du transport ou de l'environnement sur le site ; ils doivent aussi présenter une bonne tenue aux efforts nécessités par les manoeuvres d'exploitation.
  • 34. HN 64-S-33 - 32 - Mars 2001 3ème édition Le transformateur est posé de façon telle que la répartition des charges évite un poinçonnement ; d'autre part, l'immobilisation de l'appareil est assurée par un dispositif approprié faisant partie du poste. Un support devra permettre le rangement des accessoires (une clé isolée, une poignée d’extraction de fusible et un panneau de condamnation de départ pour tableau BT (voir spécification EDF HN 63-S-61), deux leviers de manoeuvre et un comparateur de phases pour le tableau HTA. 5.5.8.2 Interconnexions. Passage des câbles Les interconnexions sont réalisées de façon qu'elles puissent supporter sans dommage les vibrations d'origines internes (transformateur, tableaux HTA et BT) et les vibrations d'origines externes provenant du transport ou de l'environnement sur le site ; elles doivent aussi présenter une bonne tenue aux efforts nécessités par les manoeuvres d'exploitation. Elles doivent absorber les contraintes d'origine électrodynamique, ne pas transmettre et amplifier les vibrations d'origines internes et ne pas être l'origine d'un champ magnétique à 50 Hz dépassant la valeur spécifiée en 4.A. Les plages de raccordement des appareillages ne subissent aucun effort permanent et pendant l'opération de raccordement. 5.5.8.2.1 Raccordements HTA La connexion au réseau est réalisée par câble tripolaire à isolation synthétique conforme à la norme NF C 33-223 de section inférieure ou égale à 240 mm2 . Les raccordements à l'appareillage HTA sont réalisés par des extrémités unipolaires intérieures courtes (EUIC) conformes à la spécification EDF HN 68-S-06 ou par des connecteurs séparables de type 400 A conformes à la norme NF C 33-051, suivant le type de matériel utilisé (modulaire ou compact). La liaison appareillage HTA/transformateur HTA/BT est réalisée en câbles unipolaires à isolation synthétique conforme à la norme NF C 33-223, de section 50 mm 2 , raccordés au transformateur par des connecteurs séparables de type 250 A conformes à la norme NF C 33-051. Le rayon de courbure des câbles doit être respecté. Pour les câbles unipolaires ou détorsadés, les rayons de courbure minimaux sont : – 45 cm pour 50 mm 2 et 95 mm 2 ; – 60 cm pour 150 mm 2 et 240 mm 2 . Pour les câbles torsadés, ces rayons minimaux sont : – 60 cm pour 50 mm2 ; – 70 cm pour 95 mm2 ; – 80 cm pour 150 mm2 ; – 90 cm pour 240 mm2 . 5.5.8.2.2 Raccordements BT La liaison du transformateur HTA/BT au tableau BT est réalisée en câbles unipolaires à âme aluminium, isolés au polyéthylène réticulé (PR) conformes à la norme NF C 32-321 (série U.1000 A R02V). Les sections à retenir sont les suivantes : – liaisons en 240 mm² de section : · 1 câble par phase jusqu’à 250 kVA · 2 câbles par phase de 400 kVA à 630 kVA · 4 câbles par phase de 800 kVA à 1000 kVA – liaisons en 630 mm² de section :
  • 35. - 33 - HN 64-S-33 Mars 2001 3ème édition · 1 câble par phase jusqu’à 630 kVA · 2 câbles par phase de 800 kVA à 1000 kVA Le nombre de câbles pour le conducteur de neutre peut être réduit de moitié. Le poste doit être prévu pour le nombre maximal de liaisons. La liaison transformateur-tableau BT doit permettre d’installer les différents types de transformateur. Elle doit, en outre, absorber les vibrations du transformateur, ne pas modifier l’exploitation du tableau BT et ne pas engendrer de contraintes mécaniques au niveau des plages de raccordement. Afin de limiter les échauffements, la pose des câbles est non jointive (cf. NF C 15-100). Les câbles BT sont raccordés côté transformateur d’une part, et côté tableau BT d’autre part, au moyen de cosses d'extrémité aluminium-cuivre, conformes à la spécification EDF HN 68-S-90. Chaque câble recevra un repère fonctionnel à chacune de ses extrémités : – conducteurs de phase - repères L1 - L2 - L3 ; – conducteur de neutre - repère bleu clair. La hauteur des lettres et des chiffres doit être au moins de 5 mm. Ces repères peuvent être constitués de gaine thermorétractable ou de bande adhésive autocollante de couleur noire avec inscription blanche pour les phases, et de couleur bleu clair pour le neutre. Les conducteurs repérés L1 seront raccordés sur les barres repérées 1 du tableau BT, L2 sur 2 et L3 sur 3. Les liaisons entre le tableau BT et les bornes du transformateur seront les plus courtes possibles et leur pose devra éviter tout croisement des conducteurs (pour cela, il peut être nécessaire d’inverser les phases L1 et L3 conformément au guide technique chapitre B81-1). La connexion au réseau BT sera réalisée en câbles multipolaires à isolation synthétique (conforme à la norme NF C 33-210 et à la spécification EDF HN 33-S-33). Ces raccordements doivent être conformes à la spécification HN 68-S-90 et au Guide Technique de la Distribution, et être possibles pour des câbles de section inférieure ou égale à 240 mm 2 (aluminium). 5.5.8.2.3 Passage des câbles a) Liaisons "permanentes" La cuve doit comporter, dans la partie enterrée et sur au moins trois faces (à environ 60 cm du niveau du plancher intérieur, soit 50 cm au dessous du sol) : – 2 entrées de câble HTA pour le PAC 3UF, 3 entrées pour le PAC 4UF et 4 entrées pour le PAC 5UF permettant le passage d'un fourreau de 160 mm de diamètre ; – huit entrées de câble BT permettant chacun le passage d'un fourreau de 110 mm de diamètre ; – une entrée d'une ligne "Réseau Téléphonique Commuté" permettant le passage d'un fourreau de 60 mm de diamètre ; – deux entrées du circuit de la terre des masses du poste et de la terre du neutre permettant le passage d'un fourreau de 60 mm de diamètre ; – une entrée du circuit de la ceinture équipotentielle permettant le passage d'un fourreau de 60 mm de diamètre. Note 1 - Eviter, autant que possible, les entrées de câbles à la verticale de la porte d’entrée. Note 2 - La pénétration des câbles HTA doit pouvoir se faire sans que les câbles ne soient blessés lors de l'opération. Sur la face où se trouve(nt) encastré(s) le(s) coffret(s) d'éclairage public, un passage pour cinq câbles (quatre câbles d'éclairage et un câble pour la cellule photoélectrique) doit être prévu. Ce passage peut être constitué d'un seul ou de cinq conduits. Le passage des câbles entre le coffret et la sortie de la cuve doit pouvoir être effectué sans pénétrer dans le poste. Les conduits ne doivent pas apparaître à l'extérieur du poste.