SlideShare une entreprise Scribd logo
VIVRE
CÉLIBATAIRE
TONY EVANS
© 2013 par
ANTHONY T. EVANS
Tous les droits sont réservés. Aucune partie de ce livre ne peut être reproduite sous
quelque forme que ce soit sans l'autorisation écrite de l'éditeur, sauf dans le cas de brèves
citations incorporées dans des articles critiques ou des critiques.
Toutes les citations bibliques, sauf indication contraire, sont extraites de la New
American Standard Bible®
, Copyright © 1960, 1962, 1963, 1968, 1971, 1972, 1973, 1975,
1977, 1995 par The Lockman Foundation. Utilisé avec permission. ( www.Lockman.org
)
Les citations bibliques marquées NIV sont tirées de la Sainte Bible, Nouvelle
Version internationale ®
, NIV ®
Copyright © 1973, 1978, 1984, 2011 par Biblica, Inc .
™
Utilisé avec la permission de Zondervan. Tous droits internationaux réservés.
www.zondervan.com . Le « NIV » et la « Nouvelle version internationale » sont des
marques déposées aux États-Unis.
Bureau par Biblica, Inc . ™
Edité par Jim Vincent
Aménagement intérieur : Ragont Design
Design de la couverture : Thinkpen Design
Image de couverture : © 2013 Shutterstock image #51503998
Données de catalogage avant publication de la Bibliothèque du Congrès
Evans, Tony, 1949-
Célibataire vivant / Tony Evans. pages cm
ISBN 978-0-8024-1010-8
1. Célibataires--Vie religieuse. I. Titre.
BV4596.S5E928 2013
248..8'4--dc23
2013016458
Nous espérons que vous apprécierez ce livre de Moody Publishers. Notre objectif est de
fournir des livres et des produits de haute qualité qui suscitent la réflexion et qui relient
la vérité à vos besoins et défis réels. Pour plus d'informations sur d'autres livres et
produits écrits et produits dans une perspective biblique, rendez-vous sur
www.moodypublishers.com ou écrivez à :
Éditeurs déprimés
820 N. LaSalle Boulevard Chicago, IL
60610
1 3 5 7 9 10 8 6 4 2
Imprimé aux États-Unis d'Amérique
CONTENU
Introduction
1. Attendre le Seigneur
2. Travailler pour le Seigneur
3. Mariés dans le Seigneur
4. L'Alternative Urbaine
INTRODUCTION
Un pasteur qui se trouve être marié est toujours sur un terrain dangereux lorsqu'il aborde
la question du célibat. Invariablement, il entend l'accusation : « Pasteur, vous ne
comprenez pas. Tu es marié depuis si longtemps. Au moment où vous saviez ce que
signifiait le célibat, vous n'étiez plus célibataire !
Il est naturel que les gens sentent que vous ne pouvez pas vous identifier à eux parce
que vous n'avez pas vécu ce qu'ils vivent. Cependant, la vérité de la Parole transcende
nos expériences. Je n'ai jamais été alcoolique, mais je peux vous dire ce que la Bible a à
dire à ce sujet. Je peux parler parce que Dieu a parlé.
Néanmoins, je comprends que beaucoup d'entre vous aient besoin d'entendre
quelqu'un qui sait de première main à quoi ressemble vraiment le style de vie unique.
C'est pourquoi j'ai choisi d'emprunter beaucoup pour le contenu de ce livret aux paroles
de quelqu'un qui a été célibataire pendant très longtemps, même s'il a probablement été
marié à un moment donné de sa vie.
Je parle de l'apôtre Paul.
L'apôtre Paul comprenait le mode de vie unique bien mieux que les commentateurs
sociaux de notre époque. Ses paroles inspirées dans le Nouveau Testament nous
présentent un défi qui traverse le grain de notre société :
Être célibataire est plus désirable pour un chrétien que d'être marié.
Il y a beaucoup de controverse autour de ce concept, même s'il est tout aussi biblique
que Jean 3:16. Ne vous méprenez pas sur ce que dit Paul : Si vous êtes célibataire, vous
êtes dans la meilleure position possible.
Une femme célibataire parlait un jour avec son pasteur, discutant du sujet du mariage.
Le pasteur a dit : « Vous savez, Dieu a conçu le plan parfait pour le mariage : un homme
et une femme ensemble pour la vie. Vous ne pouvez pas améliorer le plan de Dieu.
"Pasteur, je ne veux pas m'améliorer", a répondu la femme. "Je veux juste m'y mettre."
C'est ainsi que se sentent beaucoup de célibataires aujourd'hui. Ils craignent de
manquer le plan de Dieu ou le meilleur de Dieu pour leur vie parce qu'ils ne sont pas
mariés. De nombreux célibataires ont l'impression que leur vie est en attente, comme un
avion qui est censé atterrir à destination mais qui a reçu l'ordre de faire le tour de
l'aéroport.
J'ai suffisamment volé pour savoir ce que c'est que le pilote vienne sur l'interphone et
annonce que l'avion s'est vu refuser l'autorisation d'atterrir pour une raison quelconque.
Les schémas d'attente sont très frustrants parce que vous êtes impuissant. Vous n'avez
pas choisi la situation et vous ne pouvez rien y faire. Tout ce que vous savez, c'est que
vous voulez que le pilote fasse atterrir l'avion pour que vous puissiez en descendre.
Une fois, quand cela m'est arrivé, il me semblait que nous tournions en rond depuis
des heures. Je n'arrêtais pas de regarder ma montre, puis de regarder par la fenêtre pour
voir s'il y avait une indication que nous nous rapprochions de la terre. Après avoir fait
suffisamment de va-et-vient entre mon poignet et la fenêtre, j'ai décidé de sortir un travail
que j'avais apporté avec moi et de me concentrer dessus à la place. Avant longtemps, je
suis devenu tellement impliqué dans ce que je faisais que j'ai oublié que nous étions
toujours dans un schéma d'attente.
Célibataires, Dieu a tellement de choses à faire pour vous pendant que vous attendez
un compagnon, et Il peut vous satisfaire si pleinement avec ce que vous faites que vous
oubliez littéralement ce que vous avez l'impression de manquer.
Je n'ai pas pu contrôler combien de temps le pilote nous a maintenus dans le circuit
d'attente dans le ciel. Mais je pouvais contrôler ce que je faisais avec le temps que j'étais
là-haut. De même, je ne sais pas combien de temps il faudra avant que Dieu s'adresse à
votre célibat. Ce que je sais, c'est qu'Il ne s'attend pas à ce que vous perdiez votre temps
en attendant. Il veut que vous attendiez sur lui pour la direction, bien sûr, mais de le faire
dans le contexte de la maximisation de la vie de célibataire.
Si vous êtes un célibataire chrétien qui aime Dieu et veut l'honorer et le servir de votre
vie, alors je veux vous parler à partir de la Parole de Dieu, car la Bible contient des
principes très importants, stimulants et encourageants pour les célibataires chrétiens.
(Ces principes ont également des implications pour les personnes mariées, comme nous
le verrons.)
Les Écritures traitent de front le sujet du célibat dans 1 Corinthiens 7 :25-40, où
l'apôtre Paul était en train de répondre aux questions de ses lecteurs concernant le
mariage et le célibat. Paul était la bonne personne pour gérer ces problèmes, comme je
l'ai mentionné plus tôt, car les preuves suggèrent qu'il avait été marié à un moment donné
et qu'il avait ensuite vécu pendant de nombreuses années en tant que célibataire. Il savait
donc ce que c'était que d'avoir un compagnon et d'être seul.
Paul devait être marié car avant sa conversion, il était membre du Sanhédrin, le conseil
suprême des dirigeants juifs, qui exigeait que ses membres soient mariés. Peut-être que
sa femme était morte, ou peut-être même l'avait-elle quitté lorsqu'il est venu à Christ. Le
fait est que Paul savait ce que c'était que d'avoir un compagnon et de vivre en tant que
célibataire.
Il y a une autre raison pour laquelle 1 Corinthiens 7 est si important pour la question
de l'état matrimonial, c'est que Paul parlait par révélation divine. Donc, ce qu'il a écrit
dans cette partie de l'Écriture est la Parole de Dieu et pas seulement l'opinion d'un seul
homme. Et dans 1 Corinthiens 7, nous trouvons au moins trois principes vitaux pour les
célibataires. Nous pouvons les résumer comme attendre le Seigneur, travailler pour le
Seigneur et être mariés au Seigneur. Ces principaux éléments qui constituent une grande
partie de ce que signifie être célibataire seront au centre de notre temps ensemble dans
ce livret, et je prie pour qu'après l'avoir lu, vous n'embrassiez pas seulement le célibat -
si c'est là que Dieu vous a – mais vous maximiserez également chaque moment où vous
êtes célibataire.
Et bien que je veuille reconnaître avant d'approfondir le célibat que la plupart des gens
ne sont probablement pas appelés à être célibataires, mais qu'ils le sont par défaut
simplement en raison du monde pécheur dans lequel nous vivons (grandir dans des
foyers brisés, pas assez d'esprit du Royaume partenaires disponibles pour se marier),
Paul précise que si vous êtes célibataire, Dieu peut faire de votre situation une
bénédiction plutôt qu'une amertume si vous comptez sur Lui pour le faire. Si tel est votre
cas, prenez courage et soyez fier de votre position car Dieu lui-même est votre objectif.
Vous avez été fait pour lui. Comme il le dit dans Esaïe : « Car ton époux est ton Créateur,
dont le nom est l'Éternel des armées ; et votre Rédempteur est le Saint d'Israël, qu'on
appelle le Dieu de toute la terre. Car l'Éternel t'a appelée comme une femme délaissée et
au cœur attristé, comme une femme de sa jeunesse qui est rejetée, dit ton Dieu » (Ésaïe
54:5, 6).
S’ATTENDRE AU SEIGNEUR
Beaucoup de célibataires regardaient ce titre de chapitre et disaient: «Oh, ouais, je sais
tout sur l'attente. J'ai attendu longtemps que le Seigneur me donne un compagnon.
La plupart des célibataires conviendraient qu'ils attendent une occasion de se marier,
car ils ne prévoient pas de rester célibataires le reste de leur vie. La préoccupation de Dieu
pour vous en tant que célibataire en attente est de savoir comment vous allez pendant que
vous attendez. Permettez-moi de vous montrer ce que je veux dire en vous donnant une
vision royale du célibat.
Je suis sûr que beaucoup d'entre vous qui ont pris ce livret sont des célibataires frustrés.
Vous êtes frustré parce que vous êtes seul depuis très longtemps sans aucune perspective
de mariage. Il y en a d'autres qui sont frustrés parce que vous avez été dans et hors d'une
relation malsaine après l'autre simplement parce que vous êtes prêt à abaisser vos normes
afin d'éviter le sentiment d'être seul. Paul sait quelque chose du célibat, donc ses paroles
à ce sujet peuvent éclairer ce que beaucoup de gens vivent aujourd'hui.
Paul avait discuté du mariage et du divorce dans 1 Corinthiens 7 :1-24 avant de se
tourner vers la question spécifique du célibat au verset 25 : du Seigneur est digne de
confiance.
Lorsque Paul a dit que le Seigneur n'avait pas donné d'ordre au sujet d'être célibataire,
il voulait dire que lorsque Jésus était sur terre, il n'a pas parlé directement de cette
question. Jésus aurait certainement pu parler du célibat, car il a expérimenté la vie de
célibataire au n ième degré, y compris les tentations auxquelles les célibataires sont
confrontés.
Mais Dieu a plutôt choisi de confier Son message sur le célibat et ses principes à Paul.
Ce que je veux dire, c'est que lorsque Paul a dit qu'il offrait son point de vue, il disait : «
J'ai la pensée du Seigneur à ce sujet. C'est important parce que certaines personnes
essaient de considérer l'enseignement de Paul ici comme ayant moins d'autorité que les
paroles de Jésus. Mais la Bible ne connaît pas une telle distinction.
ATTENDRE DANS LA PURETÉ MORALE
Remarquez que lorsque Paul a commencé à parler des célibataires, il a utilisé le terme
vierges dans 1 Corinthiens 7 :25. Pour Paul, le célibat était synonyme de virginité, et donc
le premier principe dans l'attente est de maintenir sa pureté morale.
Dans le contexte divin, si vous êtes célibataire et que vous aimez le Seigneur, vous êtes
également célibataire. Les deux vont de pair. Paul faisait principalement référence à la
virginité physique ou à la pureté sexuelle, bien qu'il existe également une pureté spirituelle
que les personnes qui ont été sexuellement immorales peuvent retrouver. Nous en
reparlerons aussi.
Dieu non seulement anticipe et attend, mais exige également que les célibataires soient
célibataires. C'est un message difficile à une époque de licence, de liberté et d'hédonisme.
Nous sommes passés de l'ère victorienne aux catalogues Victoria's Secret. Victoria a
même ses propres publicités télévisées racées. La pudeur a été jetée au vent. Pourtant,
nous ne sommes pas appelés à adapter la Bible à notre époque, mais à adapter notre
époque à la Bible.
Le sexe aujourd'hui a été déprécié par un monde qui n'a pas de perspective divine. Et
les choses qui ne coûtent pas cher peuvent être données facilement. Les choses qui ont de
la valeur, vous les protégez.
Mon unique ami, votre sens des valeurs se mesurera en grande partie à votre moralité.
Beaucoup de gens traitent le sexe comme le service au volant toute la nuit au restaurant
de restauration rapide local, toujours disponible lorsque le désir vous frappe. La pureté
n'est plus une priorité.
Mais la Bible dit également aux hommes et aux femmes que le désir et le dessein de
Dieu pour les célibataires est leur pureté morale. Le sexe dans la main de Dieu est saint.
Le sexe entre les mains du diable, c'est la mort. L'un des principaux moyens par lesquels
Satan promeut son programme dans l'histoire est le sexe illicite. Par exemple, Satan a
utilisé les relations sexuelles entre des hommes impies et les « filles des hommes » pour
produire une race impie dans le but de détruire le plan de Dieu pour le monde (voir Genèse
6 :1-2).
Puisque Dieu commande la pureté pour les célibataires, comment une personne seule
peut-elle embrasser cette demande alors que nos désirs naturels et notre sexualité font
tellement partie de notre ADN ? Pour répondre à cela, permettez-moi de vous montrer un
principe crucial dans la pensée de Paul qui ressort de cette même lettre aux Corinthiens.
Le principe est qu'en tant que chrétiens, nous ne devons pas considérer le sexe comme
une question purement biologique, mais comme une question spirituelle.
Dans 1 Corinthiens 6 :13, Paul écrit : « La nourriture est pour l'estomac et l'estomac est
pour la nourriture, mais Dieu supprimera les deux. Or le corps n'est pas pour l'immoralité,
mais pour le Seigneur, et le Seigneur est pour le corps.
Remarquez le contraste entre la façon dont nous traitons la faim, un appétit physique
légitime, et la façon dont nous devrions traiter notre corps en matière de morale sexuelle.
La plupart des habitants de Corinthe, une ville très méchante, assimilent la nourriture au
sexe. Quand ils avaient faim, ils mangeaient. Quand ils voulaient du sexe, ils nourrissaient
cet appétit. Corinthe avait même un temple avec un restaurant d'un côté et un bordel de
l'autre. Une personne pouvait dîner au restaurant et aller au bordel pour le dessert. Pas
grave.
Non, dit Paul, c'est très important. C'est normal de manger quand on a faim parce que
l'estomac est fait pour se nourrir. Mais ce n'est pas bien de se livrer à des relations
sexuelles quand vous en avez envie parce que votre corps n'a pas été fait pour l'immoralité
sexuelle. C'est là que Paul commence à passer de la vision purement physique à la vision
spirituelle du sexe - qu'il développera dans les versets 15-20.
Mais remarquez le verset 14, qui explique comment les célibataires peuvent rester
sexuellement purs quand tout autour d'eux leur dit d'aller de l'avant et de satisfaire leur
appétit. "Maintenant, Dieu n'a pas seulement ressuscité le Seigneur, mais il nous
ressuscitera aussi par sa puissance."
Cela peut sembler déplacé au premier abord. Qu'est-ce que la résurrection de Christ et
notre future résurrection ont à voir avec la pureté sexuelle d'un chrétien ? Tout, parce que
Paul dit que nous avons en nous la même puissance qui a ressuscité Jésus d'entre les morts.
Si Dieu peut ressusciter Jésus d'entre les morts, il peut nous donner le pouvoir de rester
purs même dans une culture décadente.
À QUOI EST-IL SPIRITUEL ?
À quel point cette question de sexe est-elle spirituelle pour un chrétien ? Paul y répond
en commençant par une question : « Ne savez-vous pas que vos corps sont des membres
du Christ ? Dois-je alors enlever les membres de Christ et en faire des membres d'une
prostituée? Puisse-t-il ne jamais être !" (1 Corinthiens 6:15).
Pourquoi Paul était-il si catégorique à ce sujet ? Parce que la vérité de notre union
spirituelle avec Christ signifie que quoi que nous fassions, nous amenons Jésus avec nous.
En d'autres termes, chaque fois que vous, en tant que chrétien, êtes sexuellement intime
avec une autre personne, vous faites participer Jésus avec vous.
Dieu a donné sa bénédiction au sexe dans l'union conjugale, mais si l'activité sexuelle
est en dehors du mariage, c'est l'équivalent d'un viol spirituel. Paul était horrifié à cette
pensée, et nous devrions l'être aussi.
Pourquoi le sexe est-il si dévastateur à la fois physiquement et spirituellement lorsqu'il
est mal utilisé ? Nous trouvons la réponse à cela dans 1 Corinthiens 6 :16-18. « Ou ne
savez-vous pas que celui qui s'associe à une prostituée ne fait qu'un avec elle ? Car il dit
: 'Les deux deviendront une seule chair' » (v. 16). Paul dit qu'une union spirituelle unique
est créée par l'acte sexuel, même lorsqu'il est fait comme un acte d'immoralité entre deux
personnes qui n'ont aucune intention de former une relation durable.
Nous le savons parce que Paul a utilisé les propres paroles de Dieu du premier mariage
(voir Genèse 2:24) pour décrire une union sexuelle temporaire. Même si un homme
n'envisagerait probablement jamais de marcher dans l'allée avec une femme qu'il a utilisée
pour une "aventure d'un soir", il y a un sens dans lequel il a marché dans l'allée avec elle.
Certes, leur union était fausse, mais le fait est que leur union sexuelle formait une
relation d'une seule chair qui comprenait également une fusion de leurs âmes. C'est
comme si ces deux personnes imprimaient chacune une partie de leur âme à l'autre
personne. Par conséquent, lorsqu'ils se séparent, chacun laisse derrière lui une partie de
lui-même avec l'autre personne, créant d'énormes dommages spirituels.
C'est pourquoi l'idée du sexe illicite ou occasionnel comme une rencontre unique qui
se termine et se fait le lendemain matin est la plus éloignée de la vérité. De nombreuses
personnes qui ont été sexuellement immorales peuvent témoigner de souvenirs
douloureux qui se reproduisent parce que Dieu a conçu le sexe comme une réalité
spirituelle et non simplement biologique.
Au lieu que deux personnes s'unissent sexuellement en dehors du mariage, Dieu a une
norme plus élevée : « Mais celui qui s'attache au Seigneur est un seul esprit avec lui » (v.
17). Il doit y avoir une unité spirituelle avec le Seigneur qui l'emporte sur le désir d'unité
physique illégitime avec une autre personne.
Et donc, le conseil de Dieu aux célibataires ou à toute personne tentée de se livrer à des
activités illicites est « Fuyez l'immoralité ». Vous souvenez-vous de l'histoire de Joseph
? Quand il était jeune, ses frères jaloux l'ont vendu comme esclave. Il s'est retrouvé en
Égypte où il a été acheté par Potiphar, le capitaine de la garde personnelle de Pharaon.
Joseph était un serviteur fidèle, et comme Dieu veillait sur lui et bénissait son travail, son
maître prospérait. Finalement, Joseph devint « l'homme principal » de Potiphar – le
surveillant de la maison et le gardien de tout ce que Potiphar possédait.
C'est à ce moment qu'il a attiré l'attention de la femme de Potiphar. Elle n'a pas pensé
à Joseph quand il a été amené dans la maison comme un esclave en lambeaux et sale.
Mais maintenant il était propre, bien bâti et beau. Alors, avec la classe et le charme
typiques d'une femme royale égyptienne à cette époque, elle s'est approchée de Joseph et
lui a dit : « Viens te coucher avec moi. Bien sûr, Joseph a refusé. Mais il offrit une
explication pointue : « Mon maître ne s'occupe de rien dans la maison, et il m'a confié
tout ce qu'il possède. Il n'y a personne de plus grand que moi dans cette maison, et il ne
m'a rien refusé, sauf toi, parce que tu es sa femme. Comment pourrais-je alors faire ce
grand mal et pécher contre Dieu ? (Genèse 39 :8-9).
La résistance de Joseph devint un obstacle que la femme de Potiphar était déterminée
à surmonter. Elle a parlé à Joseph jour après jour, mais n'a pas pu épuiser sa résolution. Il
était temps de concevoir un plan plus agressif.
Un jour, Joseph entra dans la maison et la trouva vide. Ce n'est pas par hasard que les
domestiques étaient partis. La femme de Potiphar saisit Joseph par son manteau et lui dit
: « Viens coucher avec moi ! Mais la Bible nous dit que Joseph a laissé le manteau dans
sa main et s'est enfui de la maison.
« Fuyez l'immoralité », écrit Paul dans 1 Corinthiens 6 :18. C'est ce que Joseph a fait.
Et c'est ce que nous devons faire aussi.
Pourquoi? "Tous les autres péchés qu'une personne commet sont extérieurs au corps,
mais quiconque commet un péché sexuel, pèche contre son propre corps" (6:18).
Traduction : le péché sexuel est autodestructeur. C'est comme un feu. Un feu dans la
cheminée peut vous faire beaucoup de bien. Un incendie dans le salon gâchera toute votre
maison ! Et c'est précisément le cas de notre sexualité. C'est un feu qui ne doit être allumé
que dans la cheminée du mariage. En dehors de cette enceinte sûre, il peut causer toutes
sortes de dommages émotionnels et physiques.
Alors Paul a posé une autre question importante. « Ou ne savez-vous pas que votre
corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous tenez de Dieu, et que vous
ne vous appartenez pas ? Car tu as été racheté à grand prix : glorifie donc Dieu dans ton
corps » (vv. 19-20).
Nous pouvons voir la nature spirituelle du sexe ici parce que Paul a fait référence à nos
corps comme des temples avec lesquels nous pouvons glorifier Dieu. Un temple est une
maison d'église, le lieu où Dieu est adoré. Cela signifie que lorsqu'un mari et sa femme
ont des relations sexuelles, ils participent en fait à un acte d'adoration. Célibataire, si vous
avez le moindre doute quant à la pertinence de votre comportement, sexuel ou autre,
rappelez-vous simplement que vous amenez Jésus avec vous partout où vous allez. Serez-
vous capable de regarder Jésus partout où vous irez ? Il est juste là avec vous. Serez-vous
capable de le regarder après avoir fait tout ce que vous envisagez et de dire : « Jésus, t'es-
tu amusé ? Sinon, laissez votre manteau et courez vers la porte.
Si vous êtes en Christ, vous êtes maintenant la propriété personnelle du Roi des rois et
Seigneur des seigneurs. Sur le reçu, le prix est clairement marqué : « Payé intégralement
par le sang de l'Agneau ». L'église a besoin aujourd'hui d'un groupe de saints célibataires
qui honoreront Dieu avec leur corps. Nous avons besoin de jeunes filles qui savent dire
« non ». Nous devons apprendre à nos filles à dire : « Je me réserve pour cet homme que
Dieu a choisi pour moi, chaque fois qu'il entre dans ma vie.
S'il vous plaît ne vous méprenez pas. Je ne dis pas que le désir sexuel est inapproprié.
Vous ne devriez pas prier pour que Dieu supprime votre désir sexuel. Au lieu de cela,
priez pour qu'il vous permette de contrôler cette énergie jusqu'à ce que le moment soit
venu de la libérer. Il y a de bonnes raisons – théologiques, éthiques et médicales – pour
rester sexuellement pur. Mais la vérité est que ce n'est pas facile. Le monde accorde une
grande valeur au conformisme, et ceux qui ne sont pas à la hauteur de l'image du «
célibataire libéré » subissent la pression.
La virginité est aujourd'hui méprisée, tout comme la promiscuité l'était autrefois. Le
ridicule et peut-être même la pression pour se conformer peuvent être attendus. En fait,
même Joseph, qui est resté si fidèle, a été accusé de viol par la femme de Potiphar. Il
passera treize ans en prison à cause de cette fausse accusation.
Au-delà du ridicule possible et de la pression de se conformer, notre propre corps peut
même se battre contre nous. Après tout, notre libido ne s'arrête pas simplement parce que
nous décidons de rester purs.
Pourtant, Paul nous rappelle que nos corps sont maintenant le temple du Dieu Très-
Haut. En tant que célibataires , nous devons traiter notre corps avec l'honneur qu'il mérite.
C'est une illustration impressionnante de la nature spirituelle de notre sexualité. Dans
l'Ancien Testament, une personne qui voulait se rapprocher de Dieu entrait dans le temple
pour adorer. Et dans le recoin le plus profond du temple se trouvait un lieu appelé le Saint
des Saints, la partie la plus sacrée du temple cachée derrière un voile. Personne ne pouvait
y entrer sauf le souverain sacrificateur, et seulement une fois par an avec du sang pour
couvrir les péchés du peuple.
Dieu a créé chaque femme avec un voile corporel appelé hymen. Cela crée une
couverture qui dit littéralement ce que l'Ancien Testament disait à propos du Saint des
Saints - pas d'intrusion jusqu'au moment où il est approprié de verser le sang.
C'est pourquoi il est courant qu'une femme vierge verse du sang lors de sa nuit de noces.
Il y a rupture du voile, de l'hymen, par la seule personne légitimement autorisée à le faire,
le mari-prêtre de la femme. Les rapports sexuels entre un mari et sa femme sont un acte
sacré.
NOS CORPS RESTAURÉS À LA PURETÉ
Qu'en est-il des hommes et des femmes célibataires qui ne pourront pas vivre cette
expérience de nuit de noces comme Dieu l'a voulu parce qu'ils ont déjà eu des relations
sexuelles hors mariage ? Soyons clairs, les relations sexuelles illicites sont un péché, mais
la Bible contient également une parole d'espoir et de restauration pour les célibataires qui
ont échoué moralement.
A en juger par le message de Paul dans 1 Corinthiens, il écrivait à beaucoup de gens
qui avaient été immoraux. Peu importe ce qu'ils avaient fait, Paul a écrit : « Mais vous
avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom du
Seigneur Jésus-Christ » (1 Corinthiens 6 :11).
Dieu peut et veut pardonner les péchés sexuels et restaurer la pureté de tout croyant.
Ceux qui ont perdu leur virginité physique peuvent encore retrouver leur virginité
spirituelle et leur pureté de vie devant Dieu. La virginité spirituelle, c'est quand Dieu vous
rend ce que le diable a pris.
Vous voyez, quand Dieu vous a sauvé, Il a fait de vous un diamant. Si je frotte un
diamant dans la terre, ce que j'ai est un diamant sale qui n'a rien perdu de sa valeur
intrinsèque. Il a juste besoin d'être nettoyé et restauré pour retrouver son éclat d'origine.
Nous ne pouvons pas changer le passé, mais nous pouvons nettoyer le présent et
envisager un avenir radieux. Si vous avez compromis votre pureté morale et que vous ne
l'avez pas traité devant Dieu, allez à Lui dans la confession et la repentance et faites
l'expérience de Sa purification (lisez 1 Jean 1:9 et revendiquez sa promesse). Si vous êtes
toujours vierge et attaché à la pureté sexuelle, demandez à Dieu de vous aider à rester fort.
Et rappelez-vous, Il a promis de ne pas vous laisser entrer dans une situation sans issue
(voir 1 Corinthiens 10:13).
ATTENDRE AVEC LA BONNE MENTALITÉ
Pendant que vous attendez le Seigneur, assurez-vous que votre pensée est également
droite. Paul a abordé cette question dans les versets 26-28 de 1 Corinthiens 7.
Trop de célibataires n'ont qu'une seule pensée en tête : je dois me marier, quoi qu'il
arrive. Mais la Bible a une emphase différente. « Je pense donc qu'il est bon, compte tenu
de la détresse présente, qu'il est bon pour un homme de rester tel qu'il est » ( v . 26). En
d'autres termes, que vous soyez marié ou célibataire, ne laissez pas votre état civil dominer
votre réflexion et votre concentration.
Paul a dit cela parce qu'il savait qu'il y avait de plus grands enjeux dans la vie chrétienne
que l'état matrimonial d'une personne. Ce ne serait pas si grave pour les célibataires
aujourd'hui, sauf que nous sommes coupables en tant que société et en tant qu'église de
faire en sorte que les célibataires se sentent comme des citoyens de seconde zone.
Mais Dieu ne fait aucune distinction entre les personnes mariées et les célibataires en
fonction de leur valeur à ses yeux. Cela ressort clairement de ce que Paul a dit dans 1
Corinthiens 7:27 : « Es-tu lié à une femme ? Ne cherchez pas à être libéré. Êtes-vous
libéré d'une femme? Ne cherche pas de femme.
Si le célibat n'était pas aussi acceptable pour Dieu que le mariage, il aurait ordonné à
tous les chrétiens de se marier, et Paul se serait probablement marié, ou peut-être remarié,
lui-même. Le fait est que les célibataires ne sont pas plus mal lotis que les personnes
mariées.
En fait, le mariage a son propre ensemble de défis et de problèmes. « Si une vierge se
marie, elle n'a pas péché. Pourtant, de telles personnes auront des ennuis dans cette vie,
et j'essaie de vous épargner », a écrit Paul dans 1 Corinthiens 7:28.
ÊTES-VOUS MIEUX CÉLIBATAIRE… OU MARIÉ ?
Maintenant, je sais que de nombreux chrétiens célibataires, en particulier les
célibataires plus âgés, deviennent sur la défensive lorsqu'ils entendent cela parce qu'ils
pensent, Oh oui, ça vient, le vieux discours "Tu es mieux célibataire" qui est censé me
faire me sentir mieux de ne pas avoir quelqu'un.
C'est peut-être la réaction de certaines personnes, mais il est indéniable que du point de
vue du service du royaume, qui était l'objectif de Paul, les célibataires sont moins gênés
que les personnes mariées.
Nous ne pouvons pas non plus nier la vérité que le mariage n'est pas une solution
automatique à tous les besoins des célibataires. Vous pourriez dire : « Mais Tony, je me
sens seul. Je dois manger seul le soir et me coucher seul. J'ai des désirs émotionnels
normaux et des besoins sexuels qui ne sont pas satisfaits, et je suis frustré.
Eh bien, j'ai conseillé à de nombreuses personnes mariées qui sont si seules
émotionnellement et/ou sexuellement insatisfaites qu'elles envisagent de renflouer leur
mariage et de redevenir célibataires. La seule chose plus douloureuse que d'être
célibataire et misérable, c'est d'être marié et misérable.
Mettons notre pensée au clair. Quiconque pense que le mariage est la fin de la vie, la
réponse à tous les rêves et problèmes d'une seule personne, va être déçu. Le mariage est
merveilleux, parfois. Quelqu'un l'a comparé une fois à des mouches sur un écran de
fenêtre. Certains sont à l'extérieur qui veulent entrer, et d'autres sont à l'intérieur qui
veulent sortir.
Il n'y a pas une personne mariée honnête qui ne vous dira que le mariage implique des
ajustements et des problèmes avec les avantages. La question n'est pas de savoir si le
mariage ou le célibat est préférable, mais quelle est la volonté de Dieu pour chacun de ses
enfants à la lumière des valeurs de l'éternité.
Lorsque Paul dit qu'il essaie d'épargner aux célibataires les problèmes qu'ils
rencontreront dans le mariage, il reconnaît la réalité que ce que beaucoup de gens pensent
qu'ils obtiennent au début n'est pas ce qu'ils finissent par vivre tous les jours. Sans aucun
doute, il y a des problèmes dans les relations.
L'un des problèmes et des défis dans les mariages est que vous ne pouvez plus aller et
venir à votre guise. Si vous êtes célibataire, vous pouvez choisir ce que vous faites avec
la liberté dont vous disposez avec votre temps. Mais lorsque vous êtes marié, vous devez
appeler et vous enregistrer, faire savoir aux gens quand vous rentrez chez vous, et même
lorsque vous rentrez chez vous, il y a souvent une liste de choses à faire maintenant que
vous êtes domicile. De nombreuses personnes mariées finissent souvent par se sentir «
piquées par la poule » parce qu'elles sont liées non seulement par le lieu et le temps, mais
aussi par ce qu'elles font lorsqu'elles passent leur temps à cet endroit. Pour couronner le
tout, de nombreuses personnes mariées n'ont pas autant d'intimité sexuelle qu'elles le
pensaient autrefois, de sorte que la servitude du mariage s'accompagne de peu d'avantages
perçus. Les célibataires sont libérés des soucis et des problèmes que l'on trouve souvent
dans le mariage.
Quand Paul a dit : « Ne cherchez pas de femme », il ne disait pas que c'est mal de
désirer se marier. Au lieu de cela, il s'est concentré sur la méthodologie. L'idée est : «
Arrêtez la chasse à l'homme ou la chasse à la femme. Ne passez pas tout votre temps à
chercher le bon.
Partout où les célibataires se tournent aujourd'hui, ils trouvent quelqu'un qui essaie de
les arranger avec un prospect, que ce soit sur Internet, à l'église ou dans la famille. Les
célibataires jouaient à The Dating Game à la télévision. Mais certaines personnes y jouent
dans la vraie vie. En conséquence, les célibataires finissent par essayer d'attraper
quelqu'un ou de chercher quelqu'un sur Google ou de trouver quelqu'un au club. Paul dit
qu'il ne veut pas que vous ayez l'attitude suivante : "Laissez-moi trouver un compagnon -
je dois trouver un compagnon... je dois trouver un compagnon !" Il sait que si vous sortez
et « trouvez un compagnon », vous allez aussi avoir des ennuis. En raison de cette réalité,
vous devez être très prudent dans le processus de connexion avec quelqu'un.
Permettez-moi de vous poser une question en faisant d'abord une déclaration. Les
statistiques nous disent qu'environ 50% de tous les mariages se terminent par un divorce
en Amérique. Une grande partie des 50 % restants restent ensemble pour des raisons
pratiques, financières ou pour les enfants. Voici ma question : si 50 % de tous les avions
s'écrasaient, ne feriez-vous pas très attention en volant ? Si vous saviez qu'un avion sur
deux allait s'enflammer, ne pensez-vous pas que vous feriez une véritable enquête
minutieuse avant de monter dans un avion, simplement parce que vous ne voudriez pas
faire partie de ces victimes ?
La même réponse devrait être vraie pour la façon dont vous abordez le potentiel du
mariage. Vous devez être très prudent avant de vous lier à quelqu'un afin de ne pas vous
retrouver comme une autre statistique.
Vous n'avez pas à vous déprécier en jouant au jeu des rencontres. Adam a retrouvé sa
femme alors qu'il dormait. Dieu a fait sortir le garçon et lui a façonné une femme, puis a
amené Eve à Adam. Je dis ça avec humour mais aussi sérieusement. Dieu sait où vous
habitez. Vous n'avez pas à passer tout votre temps à vous soucier de retrouver un
compagnon ou d'essayer d'être dans tous les bons endroits pour rencontrer des gens.
Continuez votre vie et servez Dieu. Il sait où vous trouver quand le moment est venu.
Encore une fois, je ne dis pas d'éviter les situations sociales ou les relations avec
d'autres célibataires. En fait, il est toujours vrai que "celui qui trouve une femme trouve
une bonne chose" (Proverbes 18:22), ce qui implique qu'un célibataire doit faire un effort
pour chercher une femme s'il veut expérimenter les bienfaits du mariage. Ce dont je parle,
c'est le genre de rencontres effrénées dans lesquelles un célibataire passe d'une personne
à une autre, espérant un jour tomber sur la bonne mais se perd souvent dans la recherche.
CONNECTEZ-VOUS AVEC CELUI QUI SAIT OÙ SE
TROUVE LE BON
Je n'oublierai jamais une jeune femme célibataire de notre église à Dallas qui l'a eu
ensemble. Elle aimait et servait Dieu et s'occupait de ses propres affaires jusqu'à ce qu'un
dimanche, il y a plusieurs années, elle soit venue seule à l'église parce qu'un ami qui
l'accompagnait habituellement ne pouvait pas venir.
Cette jeune femme était assise au deuxième rang de notre centre familial, où nous nous
réunissions à l'église à l'époque. Un jeune homme est entré dans l'église ce matin-là et a
cherché une place dans la rangée arrière, qui était occupée. Les huissiers l'ont escorté vers
l'avant et l'ont assis à côté de cette femme. Pendant le temps d'accueil, ils se sont dit
bonjour et vous pouvez deviner le reste. Ils se sont mariés peu de temps après. Cela ne
prend pas longtemps quand Dieu met les choses en place.
Cela n'arrivera pas à tout le monde, mais que cela arrive ou non, Dieu veut que les
célibataires le recherchent, et non qu'ils cherchent un compagnon dans le sens où vous
êtes en mission qui vient dominer vos décisions et vos engagements. Vous n'avez pas
besoin de trouver le bon. Vous devez vous connecter avec Celui qui sait où se trouve le
bon.
Les célibataires qui s'attendent à Dieu avec le bon type de pensée savent que le mariage
n'est pas une échappatoire à la solitude, au manque d'épanouissement ou à la tentation,
car il y a des personnes mariées seules, insatisfaites et tentées.
Si vous pensez de cette façon, Dieu vous dit de changer d'avis. Vous êtes bien comme
vous êtes. Parlez à Dieu de vos désirs, mais ne pensez pas qu'il y a quelque chose qui ne
va pas chez vous qui ne sera jamais résolu à moins et jusqu'à ce que vous vous mariez.
ATTENDRE AVEC LA BONNE VISION DE LA
MORTALITÉ
Attendre le Seigneur implique également une bonne compréhension de votre mortalité.
Je laisserai la Parole expliquer ce que je veux dire :
Mais ce que je dis, frères, le temps a été abrégé, afin que désormais ceux qui
ont des femmes soient comme s'ils n'en avaient pas ; et ceux qui pleurent,
comme s'ils ne pleuraient pas; et ceux qui se réjouissent, comme s'ils ne se
réjouissaient pas; et ceux qui achètent, comme s'ils ne possédaient pas ; et ceux
qui utilisent le monde, comme s'ils n'en faisaient pas pleinement usage ; car la
forme de ce monde passe. (1 Corinthiens 7:29-31)
La vie est trop courte, dit l'apôtre Paul, pour s'accrocher à des trucs, même des relations,
qui vont disparaître quand Dieu incendiera ce monde actuel et son système. Souvenez-
vous que Dieu veut que nous prenions une vision longue, c'est-à-dire éternelle, de la vie.
Tout ce que nous ne pouvons envoyer au ciel est strictement temporaire et destiné à
disparaître.
Paul a illustré son propos avec plusieurs activités terrestres, mais de manière
significative, sa première illustration est le mariage. Ce n'est pas une critique du mariage,
mais une évaluation sobre de ce qui compte le plus dans la vie. Jésus a dit qu'il n'y aura
pas de mariage au ciel parce que nous serons comme les anges, dans le sens d'être
célibataires comme eux (voir Matthieu 22:30).
En d'autres termes, le mariage passera comme d'autres activités terrestres telles que
l'achat et la vente. Il n'y a certainement rien de mal à vouloir se marier. Ne traitez pas le
mariage comme si vous alliez mourir malheureux si vous ne le vivez pas. En tant que
chrétiens, nous ne pouvons pas nous permettre de donner à quoi que ce soit sur terre plus
de temps ou de poids qu'il ne le mérite, sinon cela commencera à nuire à notre perspective
éternelle.
« ATTENDS, JÉSUS. JE NE SUIS PAS ENCORE
MARIÉ"
Un jour, alors qu'il parlait avec un homme célibataire, il m'a dit : « Je ne veux pas que
Jésus m'enlève encore. Il a juste besoin de retarder sa venue un peu plus longtemps parce
que je ne suis pas encore marié.
Maintenant, il plaisantait peut-être un peu, mais c'est un point de vue assez courant chez
les célibataires. Nous avons déjà établi qu'il n'y a rien de mal à ce que les célibataires
désirent un compagnon et développent des relations qui pourraient mener au mariage.
Mais lorsqu'un objectif terrestre dépasse un objectif céleste, nous sommes susceptibles de
faire une erreur.
Une erreur que font certains célibataires chrétiens lorsqu'ils placent le mariage en tête
de leur liste de priorités est qu'ils épousent un non-croyant. Nous parlerons plus tard de
ce que signifie être marié « dans le Seigneur » (1 Corinthiens 7 :39), alors laissez-moi
juste mentionner celui-ci pour l'instant parce que c'est un gros problème.
De mauvaises choses peuvent arriver lorsque des célibataires commencent à se fixer
sur le mariage à l'exclusion d'autres aspects de la vie. Ils commencent à penser qu'ils
manquent quelque chose de bon ou, pire, que Dieu leur tient tête parce qu'il ne les aime
pas autant que la Bible le dit.
Les célibataires dans cette situation sont très vulnérables à la même tromperie que Satan
a opérée sur Eve dans le jardin d'Eden. C'était un plan magistral.
Disons à titre d'illustration qu'il y avait cent arbres dans le jardin. Cela signifiait qu'Eve
avait quatre-vingt-dix-neuf beaux arbres à manger librement, parce que Dieu n'a interdit
qu'un seul arbre : l'Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal.
Mais vous pouvez lire la stratégie de Satan dans Genèse 3. Il a amené Eve à se
concentrer et à se fixer sur cet arbre interdit. « Girlrll, tu vois cet arbre ? Pourquoi Dieu
vous priverait-il de cet arbre s'il vous aime ? Il te tient tête, parce qu'il sait que cet arbre
te rendra semblable à lui.
Ce que Satan essaie de faire avec les célibataires, c'est de leur faire passer le mariage
ou le sexe et de leur dire : « Si Dieu se souciait vraiment de vous, il ne vous priverait pas
de ces plaisirs. Après tout, Il les a créés pour vous. Allez-y et savourez les fruits.
QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE UN SINGLE
RÉUSSI ET DÉFAILLANT ?
Trop de célibataires sont tellement attachés au mariage qu'ils ne parviennent jamais à
profiter de tout le jardin d'opportunités et de services que Dieu a pour eux. C'est la
différence entre un single réussi et un single défait.
La vie est trop courte pour concentrer toutes vos énergies sur quelque chose qui peut
durer trente ou quarante ans par opposition aux choses de Dieu qui dureront éternellement.
Ne vous méprenez pas. C'est bien de prier pour un compagnon, de désirer un
compagnon et d'anticiper le jour où vous aurez un compagnon. Si vous voulez vous
marier, supposez que Dieu va vous permettre de vous marier à un moment donné à moins
qu'il ne change votre désir.
Mais n'oubliez pas qu'il vous prépare également à de plus grandes choses que le simple
fait d'être marié. Paul a dit qu'il avait le droit d'épouser une femme croyante (voir 1
Corinthiens 9:5), et sans doute y avait-il pensé. Nous avons tendance à canoniser et à
stériliser Paul et à oublier qu'il était un homme avec des désirs humains normaux. Mais
Paul a abandonné son droit de se marier pour la plus grande vocation du royaume de Dieu.
Dieu n'appelle pas tout le monde à faire cela, mais il nous appelle à « fixer [notre] esprit
sur les choses d'en haut, non sur les choses qui sont sur la terre » (Colossiens 3 :2).
Vous pouvez le faire pendant que vous attendez le Seigneur pour un mari ou une
femme. Vous pouvez le faire une fois que vous êtes marié. Mais vous ne pouvez vraiment
pas fixer votre esprit sur les choses du ciel alors que votre cœur est fixé sur les choses de
la terre. Pendant que vous vous attendez au Seigneur, ne perdez pas votre concentration
éternelle. Une bonne mise au point rendra l'attente beaucoup plus facile.
TRAVAILLER POUR LE SEIGNEUR
Maintenant, nous allons approfondir un peu cette question d'être un célibataire chrétien,
parce que le point de vue de Dieu sur le célibat et le mariage est différent de la vision du
monde, à laquelle nous nous attendrions. Malheureusement, le point de vue de Dieu sur
le célibat est aussi souvent différent du point de vue que les célibataires ont dans l'église,
ce qui ne devrait pas être le cas.
Le monde – et trop souvent l'église – traite le célibat comme une étape délicate entre
l'adolescence et le mariage, une escale temporaire qui tend à donner aux célibataires
l'impression d'être des citoyens de seconde zone. Mais Dieu considère à la fois le célibat
et le mariage comme des appels divins dans lesquels nous devons travailler pour lui avec
tout l'engagement que nous pouvons donner.
Pour vous aider à voir cela, je veux revenir un peu en arrière dans 1 Corinthiens 7 et
regarder les versets 20 et 24. Verset 20 : "Chacun doit rester dans la condition dans
laquelle il a été appelé." Verset 24 : "Chacun doit rester avec Dieu dans la condition dans
laquelle il a été appelé."
Ce sont deux versets très importants lorsqu'il s'agit de la façon dont votre état civil est
lié à votre vocation de chrétien. La clé de chaque verset est le mot condition. Au verset
20, il s'agit en fait du même terme grec que le mot traduit par « appelé ».
En d'autres termes, Dieu dit : « Restez dans l'appel auquel vous avez été appelé. Ceci
est important car cela assimile notre statut de célibataire ou de marié à notre vocation. Le
verset 24 a la même idée parce que le mot condition est en italique. Cela signifie qu'il
n'est pas dans le texte grec mais a été fourni par les traducteurs. Nous pourrions tout aussi
bien fournir le mot appeler au verset 24 et obtenir le sens propre du passage.
SON APPEL DIVIN
Ce que je dis, c'est que votre appel en tant que célibataire n'est pas seulement le statut
actuel dans lequel vous vous trouvez. Cela fait partie de votre appel divin.
Le problème aujourd'hui est que beaucoup de célibataires séparent leur statut de leur
vocation. Cela crée des problèmes car cela peut les amener à concentrer leurs énergies sur
la modification de leur état civil tout en manquant leur vocation actuelle de célibataire.
Si vous êtes célibataire, votre célibat n'est pas seulement là où vous vous trouvez en ce
moment. C'est là où Dieu vous a en ce moment, et il y a un monde de différence entre ces
deux perspectives.
Votre célibat fait partie de votre appel du Seigneur, de votre raison d'être ou de votre
objectif divinement ordonné. Cela ne signifie pas que vous devez être dans le ministère
chrétien à plein temps. Votre appel peut impliquer de servir en tant que médecin ou
comptable ou quoi que ce soit d'autre pour la gloire et le royaume de Dieu. Une fois que
vous voyez le célibat comme un appel de Dieu, vous pouvez vous donner à le suivre et à
le servir sans vous inquiéter de votre avenir.
Avez-vous déjà pensé à votre statut de célibataire en tant que vocation ? C'est un état
divinement ordonné, pas seulement un état physique et relationnel. Dieu ne veut pas que
vous réduisiez là où Il vous a juste parce que vous voulez vous marier. Il veut que vous
restiez avec lui dans l'état où vous vous trouvez jusqu'à ce qu'il vous amène à un autre
appel.
Maintenant, je sais ce que beaucoup de célibataires peuvent penser à ce stade. Ils ont
peur d'accepter le célibat comme une « vocation », car on dirait qu'ils s'enferment dans le
célibat pour le reste de leur vie. Mais ce n'est pas nécessairement vrai. Dieu peut modifier
votre statut de célibataire à tout moment. La bonne nouvelle est que les chrétiens peuvent
remplir leur vocation, qu'ils soient célibataires ou mariés.
Alors, que devez-vous savoir pour vivre victorieusement en tant que célibataire tout en
travaillant pour le Seigneur ? Permettez-moi de vous donner trois principes de la Parole
de Dieu.
DIEU VEUT QUE VOUS SOYEZ LIBRE
Alors qu'il exhortait les croyants de Corinthe à rester dans leur vocation, Paul a dit aux
célibataires que ceux qui se marient "auront des difficultés dans cette vie, et j'essaie de
vous épargner" (1 Corinthiens 7:28). Plus tard, il a dit : « Je veux que tu sois libre de tout
souci » (v. 32).
Dieu veut que les célibataires cessent de s'inquiéter et d'être obsédés par le moment et
la personne qu'ils vont épouser. Il veut qu'ils jouissent de la liberté que leur statut leur
donne pour le servir sans distractions.
C'est si important que je veux faire une déclaration qui peut vous prendre au dépourvu
pendant une minute : si vous êtes un célibataire chrétien qui est préoccupé par le mariage
au point que vous êtes frustré jour après jour, semaine après semaine, alors vous vivez
en dehors de la volonté de Dieu.
Je dis cela parce que si cela est vrai pour vous, vous vivez avec un objectif que Dieu
n'a jamais voulu que vous ayez. Dieu dit que vous devez être libre des distractions
qu'apporte le mariage. Les célibataires qui se concentrent plus sur le mariage que sur la
vie pour Dieu sont comme ceux qui parlent sur un téléphone portable pendant qu'ils
conduisent. Vous risquez un accident si vous essayez de faire les deux en même temps.
Mettons les choses au clair. Dans le contexte de 1 Corinthiens 7, les célibataires sont
libres tandis que les personnes mariées sont liées. Paul parle des personnes mariées
comme étant « liées » sans concept de « libération » (v. 27). Et la liberté signifie la
libération de la servitude.
Ainsi, les croyants célibataires doivent être libres de toute inquiétude. Mais quel souci
? Paul a expliqué plus loin. «Celui qui n'est pas marié s'inquiète des choses du Seigneur,
comment il peut plaire au Seigneur; mais celui qui est marié s'occupe des choses du
monde, des moyens de plaire à sa femme, et ses intérêts sont partagés » (1 Corinthiens
7 :32-34a).
La distinction que Paul a faite est importante. Il ne disait pas que les gens mariés ne se
soucient pas de plaire au Seigneur en termes d'être le chrétien qu'il veut qu'ils soient. Dieu
attend de tous les croyants qu'ils lui plaisent, quel que soit leur statut matrimonial.
Au lieu de cela, l'idée de « plaire au Seigneur » ici a à voir avec l'accomplissement de
notre appel. En ce sens, il est vrai que les personnes mariées ont plus de problèmes à se
préoccuper que les célibataires. Une seule personne peut, par exemple, répondre à un
appel sur le terrain de la mission ou accepter un travail dans un lieu différent sans avoir à
vérifier auprès de qui que ce soit, ou sans avoir à affecter les plans de quelqu'un d'autre.
Une jeune femme de notre église m'a dit un jour qu'elle allait en mission pour une
période de service pendant qu'elle en avait l'occasion. "Pasteur," dit-elle, "je ne pourrai
peut-être pas le faire plus tard si je me marie."
De toute évidence, les personnes mariées doivent tenir compte de leurs partenaires dans
de telles décisions. Et parfois, la tâche de mélanger deux personnes avec des personnalités
et des idées différentes peut produire une tension que chaque couple marié a ressentie.
Comme nous l'avons vu plus tôt, Paul a renoncé à son droit de se marier à cause de sa
vocation.
Célibataire chrétien, ne sacrifiez pas la liberté dont vous disposez en agissant comme
une personne mariée. Ce que je veux dire, c'est que certains célibataires sont tellement
attachés au mariage qu'ils se mettent essentiellement dans la même situation que les
personnes mariées. Autrement dit, leur attention est déjà aussi divisée que s'ils étaient
mariés, de sorte qu'ils ne remplissent pas vraiment leur vocation de célibataires. Ils sont
libres, mais vivent comme s'ils étaient liés.
Lorsque deux personnes s'unissent dans le mariage, elles renoncent à leur droit d'agir
indépendamment. Le fait qu'ils doivent maintenant s'occuper d'une autre personne signifie
également que les couples mariés doivent se concentrer davantage sur les besoins et les
préoccupations de tous les jours, que Paul appelait « les choses du monde » (vv. 33-34).
Ce n'est pas une condamnation, mais plutôt une reconnaissance du fait que le mariage
demande beaucoup de temps, d'engagement et de ressources. La différence est entre une
perspective terrestre et une perspective éternelle. Désirer se marier est un noble désir,
mais Dieu veut s'assurer que les chrétiens entrent dans le mariage avec leurs yeux ouverts
à ses exigences, et ne cherchent pas le mariage au prix de leur engagement envers Lui et
de leur appel de Lui.
La personne qui a la bonne perspective voit le célibat comme un avantage, pas comme
un inconvénient. C'est un avantage du point de vue du royaume, non pas parce que le
mariage en tant qu'institution prévue est mauvais, mais parce qu'il est distrayant, parfois
décevant, et apporte avec lui des préoccupations qu'un célibataire n'a pas. Une dame m'a
dit un jour à l'église : "Pasteur, j'aurais aimé que quelqu'un me dise avant de me marier
que le mariage 'n'est pas tout ça.'"
Ce que le monde, les médias, le divertissement, la musique et souvent même vos amis
et votre famille essaient de faire, c'est de faire du mariage une plus grande affaire que
même Dieu n'en fait. Le système de valeurs de Dieu stipule clairement que si vous êtes le
bon type de célibataire avec une perspective éternelle, alors tout va bien. Vous n'êtes pas
un citoyen de second ordre et, en fait, il se peut que vous ne manquiez de rien du tout.
Vous pourriez vous épargner une vie d'ennui et d'ennuis.
Être célibataire offre aux célibataires un degré inhabituel de liberté non seulement pour
poursuivre l'appel de Dieu pour leur vie, mais aussi pour poursuivre les passions qui font
qu'une personne se sent vivante. Une personne célibataire a la possibilité d'explorer des
talents cachés, de prendre des risques pour réaliser des choses dont elle rêve et de vivre
des expériences qu'elle ne pourrait jamais vivre si elle était mariée. Mais cela signifie que
les célibataires chrétiens ont une décision à prendre : se concentrer sur ce que Dieu a fait
d'eux ou passer leur temps à s'inquiéter du moment où M. ou Miss Right va se présenter.
L'héroïne biblique Ruth est un excellent exemple d'une personne célibataire qui a pris
la bonne décision. Ruth était une veuve vivant dans sa ville natale de Moab avec deux
autres veuves : sa belle-sœur, Orpa, et sa belle-mère, Naomi, qui avait déménagé à Moab
depuis Bethléem.
Si vous connaissez l'histoire du livre de Ruth, vous savez que Naomi a décidé de
retourner en Israël et a essayé de renvoyer ses belles-filles Ruth et Orpa dans leurs familles
à Moab parce que les chances que ces veuves trouvent les maris en Israël étaient minces.
Orpa a écouté Naomi et est retournée vers son peuple païen, mais Ruth avait un autre
programme. Elle était devenue croyante au Dieu d'Israël et elle était déterminée à le
suivre. Cela signifiait suivre Naomi à Bethléem même si cela signifiait que Ruth ne se
remarierait plus jamais.
Maintenant, nous savons que Dieu avait en tête un mari pour Ruth, mais elle ne le savait
pas. Elle voulait juste servir Dieu et prendre soin de Naomi, ce que nous pourrions dire
était l'appel de Ruth de Dieu.
Ruth a pris une décision spirituelle, un choix théologique basé sur son amour pour Dieu,
tandis qu'Orpa a pris une décision sociale. Orpa a disparu de la scène, tandis que Ruth est
devenue célèbre en Israël. Nous reviendrons plus en détail sur son histoire au chapitre 3 .
Ce qui est intéressant, c'est que Naomi l'Israélite, qui connaissait le vrai Dieu, était plus
intéressée à essayer de marier Ruth et Orpa qu'à essayer de les encourager à devenir de
vrais disciples de Dieu.
Mais Ruth avait assez de bon sens pour comprendre que son appel de Dieu supplantait
son état matrimonial. Ruth décida librement de retourner à Bethléem avec Naomi, même
si, à sa connaissance, en tant qu'étrangère, seules la pauvreté et le célibat l'attendaient. À
ce moment-là, Ruth était vraiment libre de suivre Dieu, et Dieu était libre d'agir
miraculeusement dans sa vie.
Trop de célibataires chrétiens écoutent trop de Naomis, qui essaient de les marier au lieu
de les encourager à remplir leur vocation divine. Dieu veut que vous soyez libre dans
votre célibat, alors ne laissez pas les autres établir votre programme ou essayer de vous
précipiter dans le mariage.
DIEU VEUT QUE VOUS FONCTIONNEZ
Dieu ne veut pas seulement que vous soyez libre en tant que célibataire, mais il veut
que vous utilisiez cette liberté pour fonctionner pour son royaume. Dieu veut que les
croyants célibataires soient mis à part pour son service.
Être mis à part est le sens fondamental du mot saint, comme Paul l'a écrit dans 1
Corinthiens 7:34 : « La femme célibataire et la vierge s'inquiètent des choses du Seigneur,
afin qu'elle soit sainte de corps et l'esprit.
Encore une fois, ne vous méprenez pas. Chaque croyant doit être mis à part pour le
service de Dieu, et les chrétiens mariés sont également appelés à être saints de corps et
d'esprit. Mais Paul soulignait l'occasion unique qu'ont les célibataires de concentrer leur
temps et leurs énergies sur le service du Seigneur.
L'un des grands exemples historiques d' une personne mise à part pour le service, en
dehors de Jésus-Christ, bien sûr, est la reine Elizabeth I d'Angleterre. La reine Elizabeth
est montée sur le trône alors qu'elle n'avait que vingt-quatre ans. Son père, Henry VIII,
avait servi comme roi avec un règne tumultueux qui a vu la décapitation non seulement
de la mère d'Elizabeth, mais aussi d'une autre de ses épouses.
Quand Elizabeth a atteint sa place légitime en tant que reine, après la mort de sa demi-
sœur, la reine Mary I, elle a pris la décision délibérée de rester célibataire. Malgré les
multiples efforts de conseillers de l'intérieur et de dirigeants royaux de l'extérieur pour la
connecter dans un mariage de convenance politique, Elizabeth a tenu bon. En fait, une
fois, alors que le Parlement faisait pression pour la persuader une fois de plus de se marier
et d'avoir un héritier au trône, Elizabeth a répondu majestueusement: "Je me suis déjà
mariée à un mari, à savoir le royaume d'Angleterre."
Bien consciente de ses propres convictions personnelles, de son pouvoir et de son
influence, et de la façon dont cela peut être compromis par un mariage, Elizabeth a
embrassé non seulement son célibat, mais aussi son célibat. Elle est également enregistrée
comme ayant dit au Parlement: "Cela me plairait mieux si, à la fin, une pierre de marbre
enregistrait que cette reine ayant vécu telle ou telle époque, a vécu et est morte vierge."
Le règne de reine d'Elisabeth dans le royaume a duré quarante-quatre ans, à une époque
où le règne des rois ou des reines pouvait parfois durer moins d'un an, et certainement pas
plus de dix ans. C'était une époque où l'Angleterre prospérait non seulement
financièrement mais spirituellement, socialement et créativement. L'époque de son règne
est mieux connue sous le nom d'ère élisabéthaine ou âge d'or. Son dévouement singulier
à l'amélioration de son royaume a produit certains des plus grands progrès pour son peuple
qu'ils aient vus depuis des centaines d'années.
Non seulement la reine Elizabeth I était l'épouse de son royaume, mais elle était aussi
la mère de son peuple, ayant déclaré au Parlement: «Bien qu'après ma mort, vous puissiez
avoir plusieurs belles-dames, vous n'aurez jamais de mère plus naturelle pour vous tous.
.” La reine Elizabeth I a utilisé sa liberté de mariage pour maximiser pleinement non
seulement sa vie sur terre, mais la vie d'innombrables autres.
Les chrétiens célibataires doivent répondre à la question de savoir dans quelle mesure
ils utilisent leur liberté unique pour fonctionner d'une manière qui contribue également au
royaume de Dieu. Existe-t-il une corrélation directe entre ce que vous faites chaque jour
et l'appel que vous avez à accomplir le dessein de Dieu pour vous ? Ou permettez-vous
au monde de vous distraire de votre appel et de votre fonction divine ?
Chaque fois que j'enseigne à ce sujet, je pense à l'histoire qui a été racontée à propos
de Yogi Berra, le grand receveur des Yankees de New York, et de Hank Aaron, le roi du
baseball de tous les temps.
L'histoire raconte que lorsqu'Aaron est venu au bâton dans le All-Star Game une fois,
Berra a fait tout ce qu'il pouvait pour distraire le grand cogneur. Berra était un bavard
derrière le marbre, essayant toujours de distraire les frappeurs, alors il a dit à Aaron : «
Hey Hank, tu tiens ta batte dans le mauvais sens. Vous devriez avoir l'étiquette retournée
pour pouvoir la lire. Mais Aaron a ignoré Berra et n'a rien dit.
Cependant, Yogi n'abandonnait pas. « Hank, je te le dis, tu tiens la batte dans le mauvais
sens. L'étiquette doit être tournée là où vous pouvez la lire. Mais Aaron ne dit toujours
rien.
Après que cela ait duré plusieurs lancers, Aaron a soudainement frappé le prochain
lancer hors du parc pour un coup de circuit. Alors qu'il traversait le marbre, il a dit à Berra:
"Yogi, je suis venu ici pour frapper, pas pour lire."
Toi et moi devons savoir pourquoi nous sommes ici. Nous devons dire: "Je suis venu
ici pour frapper des coups de circuit." Ne laissez pas les autres vous distraire de votre
appel, ou vous vous retrouverez au marbre en train de jouer avec la batte au lieu de vous
balancer vers les clôtures.
Comme le roi du home-run Hank Aaron, le premier homme Adam s'est concentré sur
sa vocation. Que faisait Adam quand il a trouvé une femme ? Il n'était pas en train de
regarder les filles, car il n'y avait pas d'autres êtres humains dans les parages. Il ne rêvait
pas du jour de son mariage. Adam était occupé à remplir le rôle que Dieu lui avait confié
de s'occuper du jardin d'Eden et, plus précisément, de nommer les animaux lorsque Dieu
l'endormit et lui enleva une côte pour façonner Eve (voir Genèse 2 : 19-22).
Remarquez que pendant qu'Adam fonctionnait dans son appel, Dieu a utilisé cette
situation pour créer le scénario dans lequel Il a présenté Adam à sa compagne. Au fur et
à mesure qu'Adam nommait chaque animal, il remarqua que, par exemple, pour chaque
M. Léopard, il y avait une Mme Léopard. En d'autres termes, chaque animal avait son
compagnon. Mais il n'y avait personne qui correspondait à Adam.
Ainsi, au moment où Adam avait fini de nommer les animaux, il était parfaitement clair
qu'il n'y avait personne pour lui. La Bible dit même : « Mais il n'a pas été trouvé pour
Adam d'assistant qui lui convenît » (Genèse 2 :20). Au moment où Adam avait terminé
son travail et remarqué son besoin, Dieu était prêt à lui fournir une compagne.
Dieu ne veut pas que vous soyez si concentré sur le jour de votre mariage que vous
manquiez les plaisirs et le but qu'il a pour vous aujourd'hui. Il veut que vous fonctionniez
pour Lui jusqu'à, ou même si, Il crée le jour de votre mariage.
Trop de célibataires sont comme des gens qui partent en voiture le dimanche. Mes
parents m'emmenaient, moi et mes frères et sœurs, faire des promenades le dimanche dans
l'après-midi. Le but était juste d'y aller, pas d'aller quelque part en particulier. C'était
amusant pendant un moment, mais ensuite c'est devenu ennuyeux.
Traversez-vous la vie sans but, ou avez-vous une mission et le sens de faire appel à
votre vie ? Avez-vous une passion de Dieu qui vous motive? Si vous êtes un chrétien
célibataire, c'est parce que Dieu vous a célibataire, et vous devez savoir pourquoi il veut
que vous fonctionniez dans cet appel pendant la période qu'il juge appropriée.
Il est facile de se laisser absorber par une activité sans fin qui ne vous mène nulle part.
Les célibataires ont une liberté unique de trouver et de poursuivre le dessein de Dieu pour
eux et de fonctionner dans cet appel avec un engagement sans partage et sans distraction
envers Christ.
DIEU VEUT CHANGER VOTRE CONCENTRATION
Vivre librement et pleinement pour Christ en tant que croyant non marié nécessitera un
changement d'orientation, passant d'être préoccupé par le mariage à être préoccupé par
Jésus.
Paul a écrit au verset 35 : « Je dis cela pour votre propre bénéfice ; non pas pour vous
restreindre, mais pour promouvoir ce qui est approprié et pour assurer une dévotion sans
distraction au Seigneur. La seule façon d'éviter les distractions est de garder votre
concentration au bon endroit.
Paul n'essayait pas de mettre des menottes à des chrétiens célibataires et de séparer les
deux sexes. Il n'essayait pas d'empêcher les gens de désirer se marier ou de poursuivre le
mariage. Il n'était pas du tout anti-mariage. Mais il y avait un avantage à être célibataire
que Paul voulait s'assurer que ses lecteurs comprenaient.
Nous avons parlé de cet avantage, qui est décrit ici comme « une dévotion sans
distraction au Seigneur ». Une façon dont Satan nous prive du meilleur de Dieu est de
provoquer une perturbation dans nos vies pour nous distraire, un peu comme un voleur
peut distraire un employé de magasin afin que l'autre voleur puisse voler des
marchandises ou de l'argent sans se faire remarquer.
Satan a tant de célibataires chrétiens tellement perturbés et inquiets au sujet de leur état
civil qu'il se déchaîne tout au long de leur vie, leur volant leur joie et les privant de leur
efficacité pour Christ. Lorsque votre attention se déplace de Christ vers vous-même, cela
signifie qu'un voleur travaille sur vous.
Le point de Paul dans ce passage est que ceux qui sont mariés, en vertu d'être mari et
femme, ont des loyautés partagées. Ils doivent plaire à leur conjoint, accomplir leur propre
objectif et plaire à Dieu. Ils font constamment des allers-retours entre ces axes car la
nature même des relations force la division.
Mais un célibataire chrétien est indivis. Pourtant, l'une des raisons pour lesquelles il y
a tant de célibataires frustrés aujourd'hui est qu'ils vivent en tant que célibataires ce qu'ils
ne devraient vivre que s'ils étaient mariés. Le résultat est qu'ils se sentent divisés. En étant
absorbés par des pensées sur le mariage, les rencontres et la recherche d'un partenaire, de
nombreux célibataires vivent sous la pression de loyautés partagées. Si Dieu ne vous a
pas encore donné de compagnon dont vous vous souciez, alors mon conseil est de laisser
cette personne seule dans vos priorités, votre temps et vos pensées. Parce que cette
personne n'existe pas encore.
Au moment où vous êtes divisé émotionnellement et spirituellement, vous avez laissé
votre célibat entraver le dessein du royaume de Dieu pour votre vie et votre bien-être. Si
vous passez une quantité excessive de temps à penser au mariage, à regarder des robes de
mariée, à regarder des programmes télévisés sur des personnes qui se marient ou qui sont
mariées et que vous vous sentez frustré et distrait, alors vous avez été détourné d'un
concentration spirituelle.
Un célibataire qui réussit est celui qui maximise son célibat pour le bien des autres,
l'avancement du royaume de Dieu et la manifestation de sa gloire.
Quand Dieu a créé Adam, Adam n'avait pas de femme. Il était célibataire et satisfait.
Ce n'est pas Adam qui a dit : « Je suis seul, que Dieu me fasse un compagnon qui me
convienne. C'est Dieu qui a remarqué qu'Adam remplirait mieux son objectif spécifique
grâce à l'ajout d'Eve. Pourtant, Adam était totalement occupé par les desseins de Dieu,
vivant comme un individu accompli. Il n'a pas été distrait de son travail de nommer les
choses et de remplir son rôle dans l'établissement de la terre par Dieu.
Voici la question que chaque homme et chaque femme devrait se poser : "Dieu,
comment veux-tu que j'utilise l'état dans lequel je suis jusqu'à ce que tu changes mon état
pour ton objectif maximum ?" Lorsque Dieu répondra à cette question, même si le désir
de se marier peut toujours subsister, vous aurez une passion et un but qui remplaceront
toutes les pensées dominantes que vous aviez autrefois pour le mariage.
Il est facile de se laisser distraire par des relations malsaines, des émissions de
télévision et même un découragement personnel. Cependant, Dieu essaie d'attirer votre
attention afin que vous puissiez expérimenter toute la plénitude qu'Il a en réserve pour
vous dans cette phase de votre vie. C'est pendant cette période de célibat que vous devez
vous préparer émotionnellement et spirituellement afin de devenir le meilleur de vous-
même. Vous ne voulez pas seulement éviter d'épouser la mauvaise personne un jour ;
vous voulez éviter d' être la mauvaise personne quand ou si vous vous mariez. Cela
demande du temps pour se concentrer sur la course que Dieu a tracée pour votre propre
croissance spirituelle personnelle.
UNE CONCENTRATION SANS DISTRACTION
Il y a plusieurs années, les Goodwill Games, une compétition internationale
d'athlétisme, se déroulaient à Edmonton, au Canada. Lors du relais quatre par cent, un
athlète jamaïcain qui devait courir la troisième étape de la course pour son équipe a laissé
vagabonder son attention en attendant que le relais soit passé.
Ce coureur habituellement concentré a levé les yeux vers le grand écran qui télévisait
un autre événement et a vu un de ses amis se préparer à concourir. Le coureur a regardé
l'écran pendant quelques secondes, mais alors qu'il le faisait, son coéquipier s'est précipité
vers lui avec le bâton. Au lieu d'un transfert en douceur, le coureur entrant est entré en
collision avec son coéquipier distrait, et la course était terminée pour l'équipe jamaïcaine.
Le message pour nous est clair. Nous devons arrêter de regarder les courses des autres
et commencer à courir notre propre course. Pour les célibataires, cela inclut de garder
votre concentration sur Dieu au lieu de toujours chercher autour de vous pour essayer de
trouver un partenaire. Dieu dit aux croyants célibataires : « Concentrez-vous sur moi, et
je ferai votre recherche pour vous.
Si vous vivez dans une grande métropole où les routes semblent souvent être en
construction ou encombrées par la circulation, vous apprenez qu'il n'est pas rentable
d'aller très loin sans écouter le dernier bulletin de circulation. À Dallas, où j'habite, les
mises à jour du trafic incluent souvent un journaliste d'hélicoptère, qui peut voir au-delà
des embouteillages au sol et donner aux conducteurs une vue d'ensemble, y compris des
avertissements de problèmes à venir et des itinéraires alternatifs. Lorsque vous êtes à
l'écoute d'un journaliste d'hélicoptère, vous entendez des choses que les autres
conducteurs occupés n'entendent pas.
Il en va de même si vous lancez une application de trafic sur votre smartphone et que
vous y jetez un coup d'œil lorsque vous vous arrêtez dans la circulation. Vous recevez une
vue différente et plus complète montrant où le trafic est le plus encombré sur les routes
que vous cherchez à emprunter.
C'est ce que fait le fait de se concentrer sur le Seigneur pour les croyants. Lorsque vous
êtes à l'écoute du Seigneur en termes de dévotion sans partage envers Lui, vous entendrez
des choses et verrez des choses que d'autres personnes n'entendront ou ne verront pas
parce que votre cœur L'écoute.
J'aime l'histoire de l'homme d'affaires et de l'amérindien qui marchaient un jour dans
une rue bruyante de la ville. Soudain, l'Amérindien s'est arrêté et a dit : « Chut. Ecoutez!"
L'homme d'affaires a dit: "Écoutez quoi?"
"Tu ne l'entends pas ?" demanda l' Amérindien. "C'est un criquet."
L'homme d'affaires a dit : « Un cricket ? Je n'entends rien.
Mais l'Amérindien a regardé autour de lui et a vu un grillon sur le trottoir. Il se baissa,
le ramassa et le montra à l'homme d'affaires, qui fut stupéfait. « Je n'y crois pas. Nous
voici au centre-ville avec tout ce bruit et tout ce monde, et vous entendez un criquet.
Comment as-tu fais ça?"
« Je vais vous montrer », dit l'autre homme. Il sortit de sa poche de la monnaie et la jeta
sur le trottoir. Alors que l'argent claquait et roulait, vingt personnes se sont arrêtées pour
regarder. "Vous entendez toujours ce que vous êtes à l'écoute pour entendre", a déclaré
l'Amérindien.
Beaucoup de célibataires ne trouveront jamais leur compagnon parce qu'ils sont à
l'écoute de leurs amis ou de la scène des rencontres ou autre chose au lieu d'être à l'écoute
de Dieu. Mais Il est le seul qui sache comment réunir Adam et Eve.
Célibataire chrétien, si vous vous concentrez sur Dieu et que vous travaillez pour lui
dans la liberté qu'il vous a donnée, vous n'aurez pas à vous soucier qu'il vous trouve quand
il sera prêt à vous lier à quelqu'un. Regardez à Dieu et laissez-Le faire votre recherche
pour vous.
Un jour, bien avant l'époque des téléphones portables et des SMS, j'étais à l'aéroport en
train d'essayer de me rendre à ma porte d'embarquement pour le vol quand j'ai entendu
mon nom annoncé par l'interphone : "Dr. Tony Evans, veuillez vous rendre au téléphone
de courtoisie blanc le plus proche pour un message.
Maintenant, je me concentrais sur autre chose parce que j'avais un vol à faire et une
destination à atteindre, il a donc fallu quelques secondes pour que la réalité se réalise que
c'était moi qui étais appelé. Je suis allé au téléphone le plus proche et j'ai reçu un message
de mon assistante, Sylvia, qui avait besoin de me contacter et savait que j'étais toujours à
l'aéroport car elle s'occupe de mes préparatifs de voyage.
Comment ce coup de téléphone m'a-t-il trouvé au milieu de milliers de personnes qui
avaient aussi des vols à faire et des plans à tenir ? Je faisais ce à quoi j'étais appelé, en
route pour administrer la Parole de Dieu aux gens. Je ne suis pas allé à l'aéroport pour
traîner et attendre un appel de Sylvia.
Mais quand elle a eu besoin de me joindre, ce n'était pas un problème parce qu'elle
savait où j'étais et parce que l'aéroport a mis en place un système pour joindre les
voyageurs avec des messages importants. Et le fait que j'étais immergé dans une mer de
gens au milieu d' un terminal bruyant n'était pas du tout un obstacle.
Dieu peut vous envoyer à un aéroport parce qu'il veut vous emmener quelque part et a
un plan en tête pour vous y emmener. Et quand vous, en tant que chrétien célibataire,
décidez que vous allez vous concentrer sur Christ et sur Son plan pour vous, si Dieu
veut interrompre vos plans et appeler votre nom avec un message, Il sait comment vous
atteindre. Il sait comment vous rediriger. Il peut vous retrouver, vous appeler par votre
nom et vous emmener dans une direction totalement différente de celle que vous
pensiez même possible.
En attendant, votre travail consiste à garder votre concentration sur le Seigneur et à
continuer d'aller de l'avant avec son plan pour vous. Une fois que vous êtes prêt à voler
haut avec le Seigneur, il est libéré pour établir une connexion avec vous et pour vous.
MARIÉS DANS LE SEIGNEUR
De toute évidence, être célibataire pourrait ne durer qu'une saison de votre vie. Le
mariage peut faire partie des plans de Dieu pour vous. Donc, pour conclure, voici
quelques principes essentiels que les croyants célibataires doivent mettre en pratique
lorsqu'ils envisagent un éventuel mariage dans leur avenir.
Il est prudent de supposer que la majorité des célibataires espèrent et s'attendent à se
marier un jour. Il est vrai que plus de femmes que par le passé peuvent avoir des carrières
satisfaisantes, gagner un revenu important et profiter des libertés qui leur étaient
auparavant refusées ou limitées, ce qui a entraîné une augmentation du choix du célibat
dans notre pays. Pourtant, de nombreuses femmes - et aussi des hommes qui travaillent
- désirent toujours se marier.
C'est bien, car Dieu a créé le mariage et le tient en haute estime. Mais comme je l'ai
souligné, la Bible indique également clairement que ceux qui ne sont pas mariés ne sont
pas tombés d'une manière ou d'une autre dans un statut de citoyen de seconde classe dans
le royaume.
Dans 1 Corinthiens 7, le grand chapitre de Paul sur le célibat et le mariage, il conclut
en traitant le cas d'un célibataire qui désire se marier (vv. 36-40). Cette personne peut
n'avoir jamais été mariée ou redevenir célibataire après un divorce ou le décès d'un
conjoint. Nul doute que vous appartenez à l'une de ces trois catégories si vous n'êtes pas
marié. J'appelle ces trois catégories ceux qui sont célibataires, ceux qui aimeraient être
célibataires et ceux qui sont à nouveau célibataires.
L'apôtre a quelques instructions utiles pour chacun de ces hommes et femmes
célibataires - et en cours de route, Paul ajoute même un mot spécial aux personnes qui
sont maintenant mariées.
UN MOT AU CÉLIBATAIRE
La première catégorie de célibat à laquelle Paul s'adresse est celle de ceux qui n'ont
jamais été mariés. « Si quelqu'un pense qu'il agit de manière inconvenante envers sa fille
vierge, si elle a dépassé sa jeunesse, et s'il doit en être ainsi, qu'il fasse ce qu'il veut, il
ne pèche pas ; qu'elle se marie" (1 Corinthiens 7:36).
Ceci est un message aux pères dont les filles célibataires sentent leur horloge
biologique tourner et veulent se marier. Un père dans ce cas ne doit pas essayer
d'empêcher le mariage de sa fille. Maintenant, cela suppose que le père a eu son mot à
dire dans le choix d'un partenaire de mariage potentiel, un point majeur que nous
traiterons dans une minute.
Avant de passer à cela, notez les versets 37-38, qui répondent à la question de savoir
ce qui se passe lorsqu'une femme célibataire se contente de le rester et que le père pense
que c'est la meilleure option : « Mais celui qui tient ferme dans son cœur, étant sous
aucune contrainte, mais a autorité sur sa propre volonté, et a décidé cela dans son propre
cœur, pour garder sa propre fille vierge , il fera bien. Ainsi donc, celui qui donne sa
propre fille vierge en mariage fait bien, et celui qui ne la donne pas en mariage fera
mieux.
Ce qui est intéressant dans ce passage, c'est que dans votre Bible, le mot « fille »
devrait être en italique. C'est parce qu'il n'apparaissait pas dans le texte original. Les
traducteurs l'ont ajouté plus tard afin d'essayer de rendre la phrase plus compréhensible
en anglais. Pourtant, si vous omettez complètement le mot «fille», il se lirait «pour garder
sa propre vierge». Dans ce cas, il pourrait également désigner une situation relationnelle
entre un homme et une femme. J'entends par là que si un homme et une femme sont dans
une relation qui commence à s'échauffer sexuellement - et pourtant ils ne sont pas encore
mariés - l'homme doit l'épouser ou rompre avec elle, parce que la chose qu'il n'est pas
faire est désordre sur elle. Un homme ne devrait jamais compromettre l'honneur d'une
femme juste pour avoir une relation avec elle.
Avec le mot "fille" dans le passage, ce cas présuppose que la fille se contente
également de rester célibataire, car on imagine mal un père attentionné refusant
d'honorer les désirs légitimes de sa fille de se marier et décidant de la garder célibataire
contre son gré . Une femme qui ne s'inquiète pas de se marier ne devrait pas subir la
pression des autres parce que le célibat est un choix parfaitement acceptable—et même
« mieux » dans le contexte d'être libre de servir le Christ.
Mais nous supposons le cas d'une personne célibataire qui désire se marier. Lorsque
Paul a parlé d' un père qui « donne » sa fille en mariage, il avait beaucoup plus à l'esprit
que ce à quoi nous pensons normalement.
Dans la culture d'aujourd'hui, un père ne rencontre parfois même pas le futur mari de
sa fille jusqu'à ce que les deux soient déjà sérieux, puis le travail de papa se limite à
payer les factures du mariage et à accompagner sa fille dans l'allée pour répondre à la
question du prédicateur : « Qui donne cette femme pour épouser cet homme ?
Les choses étaient radicalement différentes à l'époque biblique. Paul écrivait dans un
contexte où les mariages étaient généralement arrangés par les parents. Dans le monde
biblique, personne ne pensait que les parents ne seraient pas impliqués dans le mariage
de leurs enfants.
C'est parce que la famille était considérée comme un continuum d'une génération à
l'autre, et non comme un groupe d'unités isolées qui se trouvaient être apparentées. La
continuation et le bien-être de la famille dépendaient en partie du succès de chaque
génération à établir des mariages et des foyers solides.
Et donc si une fille dans ce contexte voulait se marier, son père devait s'impliquer dans
le processus de sélection et d'approbation d'un compagnon potentiel. Il y a beaucoup de
choses à régler ici, et vous posez peut-être déjà des questions, alors restez avec moi. Je
pense que la discussion suivante traitera des questions pertinentes.
Tout d'abord, comme nous l'avons vu plus tôt, la Bible dit aux célibataires de ne pas
chercher leur femme ou leur mari (voir 1 Corinthiens 7:27). Cela ne signifie pas qu'une
seule personne ne peut pas rencontrer d'autres personnes et établir des relations. L'idée
n'est pas d'accepter la mentalité du monde selon laquelle il y a quelque chose qui ne va
pas si vous n'êtes pas marié, ou de dépendre des méthodes du monde pour trouver un
partenaire.
Donc, si une femme veut se marier, à qui doit-elle en parler en premier lieu ? Son
père, car il doit être activement impliqué dans le processus.
Pourquoi? Pour un certain nombre de raisons. Le père d'une jeune femme est, ou
devrait être, le seul homme dans sa vie qui a à cœur ses intérêts les plus profonds, à qui
on a confié la responsabilité d'être son chef spirituel et qui est en mesure d'évaluer
l'aptitude d'un mari éventuel d'un point de vue la perspective de l'homme et discerner la
direction et le potentiel de sa vie.
Maintenant, vous dites peut-être : « Allez, Tony, tu ne dis pas que nous devrions
revenir aux mariages arrangés, n'est-ce pas ? Nous sommes au XXIe siècle, pas au
premier siècle.
Eh bien, ma réponse à cette question dépend de ce que l'on entend par mariages
arrangés. Si nous parlons de cas dans lesquels deux pères, ou deux paires de parents, se
réunissent et promettent leurs enfants l'un à l'autre avant qu'ils ne se soient rencontrés ou
n'aient même grandi, cela n'arrivera pas dans notre culture (bien qu'il soit toujours se
passe dans d'autres pays). Mais si nous parlons d'une implication et d'une approbation
parentales sérieuses dans le processus de sélection du partenaire, alors oui, c'est la norme
que la Bible enseigne.
Certains diraient que ce n'était rien de plus qu'une coutume sociale comme ils le
faisaient à l'époque de Paul. Mais ce n'est pas le cas. Le principe selon lequel un père
donne sa fille en mariage, au sens biblique de la préparer à ce mariage, a été posé lors
du premier mariage lorsque Dieu a créé Eve et l'a "amenée" à Adam (Genèse 2:22).
Dieu le Père a conduit Eve dans l'allée, pour ainsi dire, et l'a présentée à Adam,
établissant le modèle que nous utilisons encore dans les cérémonies de mariage
aujourd'hui. Je voudrais suggérer que c'est une question théologique et pas simplement
une coutume sociale. Le Père a approuvé le mariage de sa fille puis l'a validé en la
donnant.
En fait, je crois que chaque femme célibataire devrait avoir un homme qui veille à ses
intérêts conjugaux. Idéalement, ce devrait être son père. Mais de nombreux pères sont
absents aujourd'hui, et certains autres qui sont présents ne sont pas croyants ou ne sont
pas spirituellement à l'écoute.
Dans les cas où les femmes croyantes n'ont pas de père qui puisse remplir ce rôle,
l'église doit agir en tant que père et s'occuper de leurs intérêts spirituels et conjugaux. La
Bible parle des dirigeants d'église comme des pères parmi le corps de Christ (voir 1
Corinthiens 4 :14-15 ; 1 Thessaloniciens 2 :11).
Que se passe-t-il lorsque le célibataire en question est un fils et non une fille ? Bon
nombre des mêmes principes s'appliquent, car les fils doivent également bénéficier de la
sagesse et de l'instruction de leurs parents. Le Nouveau Testament n'aborde pas cette
question directement comme il le fait pour les femmes, mais il est clair qu'un jeune
homme qui a un père et une mère pieux ferait bien de tenir compte de leurs conseils et
de suivre leur direction spirituelle.
Bien sûr, les mariages arrangés à l'époque biblique impliquaient des fils. L'exemple
classique est celui d'Abraham envoyant son serviteur chercher une épouse pour Isaac
(Genèse 24 :1-4 ) – dans ce cas, une jeune femme nommée Rebecca qu'Isaac n'a même
pas rencontrée avant que le mariage ne soit arrangé.
Puisque nous traitons de femmes célibataires dans le texte devant nous dans 1
Corinthiens 7, parlons du rôle d'un père qui aide sa fille à se marier dans le Seigneur.
L'une des raisons de l'implication d'un père est de s'assurer que sa fille n'épouse pas un
homme qui s'avère être un imbécile.
Une personne plus jeune peut être influencée par les aspects externes, par le front que
l'autre personne met en place. Mais un père qui marche avec le Seigneur peut aider sa
fille à voir la vraie affaire d'un mari potentiel, et il peut exiger des engagements sérieux
de la part de l'homme qui désire épouser sa fille.
Lorsque j'ai épousé ma femme, Lois, son père m'a fait écrire une lettre décrivant mes
engagements de base, et il l'a toujours dans son dossier. Mes deux gendres ont dû écrire
des lettres similaires, qui sont dans mon dossier. Nous avons dû avoir des réunions et
parvenir à des accords de base avant qu'ils épousent mes filles.
Femme chrétienne célibataire, si vous avez un père qui marche avec le Seigneur et
que vous envisagez d'épouser quelqu'un avec qui votre père n'est pas d'accord, vous
prenez un risque énorme. Si vous et votre père êtes sur la même longueur d'onde
spirituellement et que vous vous engagez envers le Seigneur, alors Dieu validera votre
choix conjugal par l'intermédiaire de votre père.
Avec l'entrée complète des femmes sur le marché du travail et de plus en plus de
personnes attendant plus longtemps pour se marier, de nombreuses femmes célibataires
réussissent aujourd'hui à s'établir seules. Parfois, une femme dans cette position
rencontrera un homme qui n'a pas de travail régulier, conduit une vieille voiture cabossée
et vit toujours avec sa maman.
Maintenant, ce dont cette femme n'a pas besoin, c'est de quelqu'un qui la ramènera en
arrière, ou d'un gars qui cherche seulement quelqu'un pour payer toutes ses factures. Il
faut donc évaluer sa situation et un père peut aider sa fille à mesurer le potentiel de cet
homme et sa condition spirituelle.
Par exemple, peut-être que cet homme n'est pas là où il veut être en ce moment, mais
il montre des signes d'évolution dans la bonne direction. Il est peut-être à l'université
pour obtenir un diplôme ou il doit surmonter des circonstances difficiles. Une femme a
besoin que son père l'aide à évaluer objectivement un mari potentiel, car si elle est
amoureuse du gars, elle peut ne pas voir toutes ces choses ou peut ignorer certains
drapeaux rouges.
Un père est bien placé pour évaluer le potentiel de mariage parce qu'il sait ce
qu'implique l'accomplissement de l'instruction biblique pour un homme de quitter son
père et sa mère et de s'attacher à sa femme.
La Bible ne parle d'une femme quittant ses parents que par rapport à l'homme quittant
ses parents (Genèse 2:24). La raison en est qu'une femme doit toujours être couverte et
protégée par l'autorité. Elle doit être couverte par son père biologique, ou un substitut
spirituel, jusqu'à ce qu'elle soit donnée en mariage à un homme qui s'est engagé à la
couvrir et à la protéger. Une femme qui désire se marier doit prendre au sérieux
l'exhortation de la Bible à suivre l'ordre et la ligne d'autorité de Dieu par l'intermédiaire
de son père.
UN MOT À CEUX QUI SOUHAITENT ÊTRE
CÉLIBATAIRES
Nous devons également nous adresser à un autre groupe de personnes, celles qui ne
sont pas célibataires, mais qui aimeraient l'être. Ce sont des gens qui disent qu'ils ne
savaient pas dans quoi ils s'embarquaient quand ils se sont mariés, et maintenant ils
veulent sortir. Malheureusement, beaucoup de personnes mariées souhaitent redevenir
célibataires.
Il peut s'agir de cas où il vaut mieux être célibataire que marié. C'est mieux d'être
célibataire voulant se marier que d'être marié voulant être célibataire. Vous pouvez
changer votre statut de célibataire, mais vous ne devez pas annuler un mariage
simplement parce que vous voulez sortir.
Une fois que vous êtes marié, vous êtes lié à votre compagnon pour la vie. Paul a
énoncé un principe important du mariage lorsqu'il a écrit : « Une femme est liée aussi
longtemps que son mari vit » (1 Corinthiens 7 :39a). Nous avons parlé de la servitude
du mariage par rapport à la liberté du célibat, nous n'y reviendrons donc pas.
Les gens doivent comprendre ce à quoi ils sont d'accord lorsqu'ils disent « oui »,
parce que trop de personnes mariées ne le font plus. Les deux partenaires d'un mariage
sont liés l'un à l' autre tant qu'ils vivent tous les deux, car le principe fonctionne dans
les deux sens. Il est facile d'entrer dans le mariage, mais difficile d'en sortir parce que
vous êtes lié.
Maintenant, je sais que nous avons un divorce sans faute aujourd'hui. La société peut
reconnaître le divorce pour incompatibilité ou différences irréconciliables, mais Dieu ne
reconnaît aucune de ces raisons. Ainsi, bien que le juge du centre-ville puisse vous
déclarer divorcé dans de tels cas, aux yeux de Dieu, vous êtes toujours marié.
Dieu hait le divorce (Malachie 2:16). Les seules conditions qui peuvent permettre le
divorce sont l'adultère ou l'abandon (voir Matthieu 5 :31-32, 19 :9 ; 1 Corinthiens 7 :15).
Même alors, on peut pardonner à un conjoint infidèle qui se repent, et la relation
conjugale peut être rétablie. (En cas d'abus, une séparation peut être nécessaire pour la
sécurité du conjoint maltraité, avec l'espoir que l'agresseur, par le biais d'un conseil,
puisse changer et que le mariage soit finalement rétabli.) Dieu permet également le
divorce en cas de mort spirituelle, discuté dans la section suivante.
Une personne célibataire peut dire : « Hé, tu me fais peur à l'idée de me marier. Bien!
Si vous êtes célibataire, vous feriez mieux d'être sobre et d'avoir un peu peur de prendre
cet engagement, car une fois marié, vous êtes lié à votre compagnon pour la vie.
Jésus a un jour livré un enseignement direct sur le mariage et le divorce dans lequel il
a dit que contrairement à l'opinion populaire, il n'était pas acceptable pour un homme de
divorcer de sa femme pour quelque raison que ce soit.
Lorsque Jésus eut terminé, ses disciples dirent : « Si la relation de l'homme avec sa
femme est ainsi, il vaut mieux ne pas se marier » (Matthieu 19 :10). En d'autres termes,
Jésus les avait effrayés d'être mariés, et Il n'a pas reculé. Nous devons réfléchir
sérieusement et sobrement au célibat et au mariage.
UN MOT À CEUX QUI SONT DE NOUVEAU
CÉLIBATAIRES
Paul poursuit dans 1 Corinthiens 7:39 : "Mais si son mari est mort, elle est libre de se
marier avec qui elle veut, seulement dans le Seigneur." Pour clore notre étude sur le
célibat, abordons le cas de ceux qui ont été mariés et qui sont à nouveau célibataires.
La Bible n'accorde la liberté d'un mariage qu'en cas d'adultère, d'abandon ou lorsque
survient le décès d'un conjoint. Maintenant, la Bible reconnaît deux types de décès qui
peuvent mettre fin à un mariage. La première et la plus évidente est la mort physique,
qui libère clairement le partenaire vivant du mariage. Dans ce cas, il n'y a aucun
désaccord sur le fait que l'alliance du mariage a pris fin.
De plus, il peut y avoir une mort spirituelle du mariage. Lorsque Dieu a averti Adam
de ne pas manger de l'arbre défendu, il a dit : « Le jour où tu en mangeras, tu mourras
certainement » (Genèse 2 :17). Maintenant, le jour où Adam et Eve ont mangé du fruit,
ils ne sont pas morts physiquement, mais ils sont morts spirituellement, et leur relation
avec Dieu a été brisée.
La Bible reconnaît la réalité de la mort spirituelle et la séparation qu'elle apporte dans
une relation. Jésus a dit que le divorce était mauvais "sauf pour l'immoralité" (Matthieu
19:9), ce qui amène la mort dans un mariage. La Bible dit que lorsqu'il y a immoralité
sexuelle, qui est une forme de mort spirituelle, le mariage meurt. Il peut y avoir pardon
et restauration, mais l'immoralité introduit clairement la mort spirituelle dans un
mariage.
Mais la Parole ne limite pas la mort spirituelle à l'immoralité dans un mariage. À plus
grande échelle, cela peut inclure tout style de vie de tout chrétien qui est contraire à la
vérité et préjudiciable au royaume de Dieu. Un exemple se trouve dans 1 Corinthiens
5:11, où Paul mentionne des choses telles que l'ivresse et l'escroquerie.
Alors, comment peut-on déterminer si un mariage est mort et si un divorce peut être
accordé sans violer la Parole de Dieu ? Le décès doit être reconnu par l'église, qui
prononce la mort de l'union et délivre l'acte de décès. Dans le cas de l'homme incestueux
dans 1 Corinthiens 6, l'église aurait dû le juger parce que l'église est le tribunal de Dieu
et le coroner de Dieu pour déterminer si un décès s'est produit.
Le point de 1 Corinthiens 6 est que l'église doit agir au nom de Dieu
dans les affaires que nous portons normalement devant le juge du centre-ville. Le
tribunal de l'église devrait être la première cour d'appel d'un croyant dans un différend.
Si une personne mariée croit que son mariage est spirituellement mort, cette personne
doit faire appel à l'église pour un jugement. Notre église à Dallas tient un tribunal de
l'église chaque semaine pour traiter les questions qui se présentent.
Dans le cas du mariage et du divorce, le problème est que beaucoup de gens ne veulent
pas aller au tribunal de l'église parce que c'est trop dur. Ils veulent aller au centre-ville,
où il est facile de divorcer. Mais Dieu ne reconnaît pas un divorce jusqu'à ce que l'église
reconnaisse que la mort spirituelle existe dans le mariage, qu'un des partenaires a été
infidèle ou a développé une attitude totalement rebelle et impénitente.
Je me rends compte que cela est plus compliqué que nous ne pouvons en discuter
pleinement dans ce bref contexte. Mais je veux que vous voyiez qu'il faut la mort pour
dissoudre un mariage et rendre une personne mariée libre de se remarier.
Vous vous demandez peut-être pourquoi c'est si important. Permettez-moi de vous
encourager à lire Malachie 2 : 14-16, dans lequel Dieu a dit au peuple d'Israël qu'il
détestait le divorce et que, parce qu'ils divorçaient illégitimement, il n'entendrait pas
leurs prières. Quiconque divorce pour de mauvaises raisons laisse aussi Dieu debout à
l'autel, parce qu'il dit qu'il ne les écoutera pas.
Mais lorsqu'un décès est survenu dans le mariage, le conjoint restant est libre de se
remarier « dans le Seigneur ». Il y a liberté de choix à l'intérieur de cette limite.
Que signifie être marié dans le Seigneur ? Deux concepts sont à l'œuvre ici. La
première est la stipulation que la personne envisagée pour le mariage doit être chrétienne.
Un croyant et un incroyant ne doivent jamais être réunis dans un partenariat étroit et
égal, y compris le mariage.
Paul a mis en garde dans 2 Corinthiens 6 :14-15 : « Ne soyez pas liés avec les
incrédules ; car quelle association y a-t-il entre la justice et l'iniquité, ou quelle
communion y a-t-il entre la lumière et les ténèbres ? Ou quelle harmonie a Christ avec
Bélial, ou qu'y a-t-il de commun entre un croyant et un incroyant ?
Ce concept vient en fait de Deutéronome 22:10, où Dieu a dit à Israël de ne pas mettre
un bœuf et un âne ensemble dans le même joug parce que ce sont des animaux différents
qui ne tireront pas ensemble. Ils n'ont pas été créés pour travailler ensemble.
C'est l'image d'un chrétien et d'un non-chrétien s'unissant dans le mariage. Ils ne seront
pas solidaires et ils auront des problèmes.
Un jour, un homme célibataire se trouvait à l'aéroport lorsqu'il rencontra une gentille
femme. Ils ont commencé à parler et ont vraiment commencé à cliquer les uns avec les
autres. Quelque chose se passait; un incendie commençait à se déclarer.
Finalement, l'homme a demandé à la femme où elle volait. Il s'est avéré qu'elle volait
vers le nord vers le Canada, tandis qu'il volait vers le sud vers le Mexique. Il voulait
qu'ils volent ensemble, mais c'était impossible car ils allaient dans des directions
opposées.
Si vous êtes chrétien, vous vous dirigez dans la direction opposée à celle d'un
incroyant, et vous ne pouvez pas être liés ensemble sans que quelqu'un ne soit blessé.
C'est un domaine où beaucoup trop de célibataires chrétiens sont prêts à faire des
compromis pour se marier. Mais la Bible interdit le mariage entre un croyant et une
personne perdue en aucune circonstance. Quelqu'un a dit que si vous épousez un enfant
du diable, vous allez avoir des problèmes de belle-famille.
Être marié « seulement dans le Seigneur » signifie que vous n'êtes pas censé épouser
un incroyant. Maintenant, les gens parlent aujourd'hui de leur recherche de leurs «âmes
sœurs». Gardez à l'esprit que ce n'est pas le premier compagnon que vous êtes censé
rechercher. Vous êtes censé être à la recherche d'un « compagnon spirituel ».
Deutéronome 22 : 10 nous donne un aperçu : « Tu ne laboureras pas avec un bœuf et un
âne ensemble. La raison pour laquelle vous ne mettez pas un bœuf et un âne ensemble
avec la même charrue, c'est qu'ils ne tireront pas ensemble . Ce sont deux types
d'animaux différents. Un compagnon spirituel est quelqu'un qui a les mêmes buts et
objectifs que vous spirituellement. C'est la seule chose qui maintiendra un mariage
ensemble avec succès au fil du temps. Parce que quand les corps vieillissent et que les
âmes entrent en conflit, mieux vaut avoir l'esprit à qui s'accrocher. Si ce n'est pas là,
alors rien ne vous gardera ensemble.
L'idée de se marier dans le Seigneur et d'être également unis à un autre chrétien a
également une facette plus profonde que le simple fait que deux personnes soient sauvées
et vont à l'église. Vous ne devriez pas seulement épouser un chrétien, mais un chrétien
qui tire dans la même direction que vous.
Vivre Célibataire -   Tony Evans (2).pdf
Vivre Célibataire -   Tony Evans (2).pdf
Vivre Célibataire -   Tony Evans (2).pdf
Vivre Célibataire -   Tony Evans (2).pdf
Vivre Célibataire -   Tony Evans (2).pdf
Vivre Célibataire -   Tony Evans (2).pdf
Vivre Célibataire -   Tony Evans (2).pdf
Vivre Célibataire -   Tony Evans (2).pdf
Vivre Célibataire -   Tony Evans (2).pdf
Vivre Célibataire -   Tony Evans (2).pdf
Vivre Célibataire -   Tony Evans (2).pdf

Contenu connexe

Similaire à Vivre Célibataire - Tony Evans (2).pdf

Activé: Dieu n'a pas fini de parler
Activé: Dieu n'a pas fini de parlerActivé: Dieu n'a pas fini de parler
Activé: Dieu n'a pas fini de parler
Spiritualibrary
 
Les Doze Pierres de Fondation - Leçon 3A - La Prière: Principes et pratique
Les Doze Pierres de Fondation - Leçon 3A - La Prière: Principes et pratiqueLes Doze Pierres de Fondation - Leçon 3A - La Prière: Principes et pratique
Les Doze Pierres de Fondation - Leçon 3A - La Prière: Principes et pratique
Freekidstories
 
Les douze pierres de fondation leçon 3b - La Prière - communiquer avec Dieu
Les douze pierres de fondation leçon 3b - La Prière - communiquer avec DieuLes douze pierres de fondation leçon 3b - La Prière - communiquer avec Dieu
Les douze pierres de fondation leçon 3b - La Prière - communiquer avec Dieu
Freekidstories
 
40 jours de prière 2013
40 jours de prière 201340 jours de prière 2013
40 jours de prière 2013
Saxemard Guy-Emyl
 
Activé: Comme de l'or pur
Activé: Comme de l'or purActivé: Comme de l'or pur
Activé: Comme de l'or pur
Spiritualibrary
 
Jeunez Et Priez Comme Jamais 3èMe Partie
Jeunez Et Priez Comme Jamais 3èMe PartieJeunez Et Priez Comme Jamais 3èMe Partie
Jeunez Et Priez Comme Jamais 3èMe Partie
Bethelsg
 
Icc971 jeune et priere decembre_2014
Icc971 jeune et priere decembre_2014Icc971 jeune et priere decembre_2014
Icc971 jeune et priere decembre_2014
SamICC
 
Sermon8 vendredi 19 aout 2011 six faits que tout couple devait savoir sur le ...
Sermon8 vendredi 19 aout 2011 six faits que tout couple devait savoir sur le ...Sermon8 vendredi 19 aout 2011 six faits que tout couple devait savoir sur le ...
Sermon8 vendredi 19 aout 2011 six faits que tout couple devait savoir sur le ...Emile Duvivier
 
Ce que je sais déjà
Ce que je sais déjàCe que je sais déjà
Ce que je sais déjà
PremyslVanek
 
Exhortation Du 15 DeC09
Exhortation Du 15 DeC09Exhortation Du 15 DeC09
Exhortation Du 15 DeC09
Bethelsg
 
Conseils:conduite sexuelle adultere et divorce
Conseils:conduite sexuelle adultere et divorceConseils:conduite sexuelle adultere et divorce
Conseils:conduite sexuelle adultere et divorce
Yomkipour
 
La louange et l’adoration votre style de vie
La louange et l’adoration votre style de vieLa louange et l’adoration votre style de vie
La louange et l’adoration votre style de vie
Bethelsg
 
Une famille unie, c'est possible ! (French)
Une famille unie, c'est possible ! (French)Une famille unie, c'est possible ! (French)
Une famille unie, c'est possible ! (French)
CTMI - Church Team Ministries International
 
Premièrement le royaume de dieu
Premièrement le royaume de dieuPremièrement le royaume de dieu
Premièrement le royaume de dieuSaxemard Guy-Emyl
 
La prière contemplative dans la vie normale d’un chrétien
La prière contemplative dans la vie normale d’un chrétienLa prière contemplative dans la vie normale d’un chrétien
La prière contemplative dans la vie normale d’un chrétien
Gnazalé Stéphane
 
La prière contemplative dans la vie normale d’un chrétien
La prière contemplative dans la vie normale d’un chrétienLa prière contemplative dans la vie normale d’un chrétien
La prière contemplative dans la vie normale d’un chrétienGnazalé Stéphane
 
Presentation 11 03_19_bonheur_thecopticone_free_fr
Presentation 11 03_19_bonheur_thecopticone_free_frPresentation 11 03_19_bonheur_thecopticone_free_fr
Presentation 11 03_19_bonheur_thecopticone_free_frHermione220589
 
La parole de dieu clé du succès et de la réussite
La parole de dieu clé du succès et de la réussiteLa parole de dieu clé du succès et de la réussite
La parole de dieu clé du succès et de la réussite
Bethelsg
 
Divorce adulteres point de vue chrétien
Divorce adulteres  point de vue chrétienDivorce adulteres  point de vue chrétien
Divorce adulteres point de vue chrétien
Jean-Jacques PUGIN
 

Similaire à Vivre Célibataire - Tony Evans (2).pdf (19)

Activé: Dieu n'a pas fini de parler
Activé: Dieu n'a pas fini de parlerActivé: Dieu n'a pas fini de parler
Activé: Dieu n'a pas fini de parler
 
Les Doze Pierres de Fondation - Leçon 3A - La Prière: Principes et pratique
Les Doze Pierres de Fondation - Leçon 3A - La Prière: Principes et pratiqueLes Doze Pierres de Fondation - Leçon 3A - La Prière: Principes et pratique
Les Doze Pierres de Fondation - Leçon 3A - La Prière: Principes et pratique
 
Les douze pierres de fondation leçon 3b - La Prière - communiquer avec Dieu
Les douze pierres de fondation leçon 3b - La Prière - communiquer avec DieuLes douze pierres de fondation leçon 3b - La Prière - communiquer avec Dieu
Les douze pierres de fondation leçon 3b - La Prière - communiquer avec Dieu
 
40 jours de prière 2013
40 jours de prière 201340 jours de prière 2013
40 jours de prière 2013
 
Activé: Comme de l'or pur
Activé: Comme de l'or purActivé: Comme de l'or pur
Activé: Comme de l'or pur
 
Jeunez Et Priez Comme Jamais 3èMe Partie
Jeunez Et Priez Comme Jamais 3èMe PartieJeunez Et Priez Comme Jamais 3èMe Partie
Jeunez Et Priez Comme Jamais 3èMe Partie
 
Icc971 jeune et priere decembre_2014
Icc971 jeune et priere decembre_2014Icc971 jeune et priere decembre_2014
Icc971 jeune et priere decembre_2014
 
Sermon8 vendredi 19 aout 2011 six faits que tout couple devait savoir sur le ...
Sermon8 vendredi 19 aout 2011 six faits que tout couple devait savoir sur le ...Sermon8 vendredi 19 aout 2011 six faits que tout couple devait savoir sur le ...
Sermon8 vendredi 19 aout 2011 six faits que tout couple devait savoir sur le ...
 
Ce que je sais déjà
Ce que je sais déjàCe que je sais déjà
Ce que je sais déjà
 
Exhortation Du 15 DeC09
Exhortation Du 15 DeC09Exhortation Du 15 DeC09
Exhortation Du 15 DeC09
 
Conseils:conduite sexuelle adultere et divorce
Conseils:conduite sexuelle adultere et divorceConseils:conduite sexuelle adultere et divorce
Conseils:conduite sexuelle adultere et divorce
 
La louange et l’adoration votre style de vie
La louange et l’adoration votre style de vieLa louange et l’adoration votre style de vie
La louange et l’adoration votre style de vie
 
Une famille unie, c'est possible ! (French)
Une famille unie, c'est possible ! (French)Une famille unie, c'est possible ! (French)
Une famille unie, c'est possible ! (French)
 
Premièrement le royaume de dieu
Premièrement le royaume de dieuPremièrement le royaume de dieu
Premièrement le royaume de dieu
 
La prière contemplative dans la vie normale d’un chrétien
La prière contemplative dans la vie normale d’un chrétienLa prière contemplative dans la vie normale d’un chrétien
La prière contemplative dans la vie normale d’un chrétien
 
La prière contemplative dans la vie normale d’un chrétien
La prière contemplative dans la vie normale d’un chrétienLa prière contemplative dans la vie normale d’un chrétien
La prière contemplative dans la vie normale d’un chrétien
 
Presentation 11 03_19_bonheur_thecopticone_free_fr
Presentation 11 03_19_bonheur_thecopticone_free_frPresentation 11 03_19_bonheur_thecopticone_free_fr
Presentation 11 03_19_bonheur_thecopticone_free_fr
 
La parole de dieu clé du succès et de la réussite
La parole de dieu clé du succès et de la réussiteLa parole de dieu clé du succès et de la réussite
La parole de dieu clé du succès et de la réussite
 
Divorce adulteres point de vue chrétien
Divorce adulteres  point de vue chrétienDivorce adulteres  point de vue chrétien
Divorce adulteres point de vue chrétien
 

Plus de Jean-philippe Denou

Nous marchons-par-l'esprit-livre-complet.pdf
Nous marchons-par-l'esprit-livre-complet.pdfNous marchons-par-l'esprit-livre-complet.pdf
Nous marchons-par-l'esprit-livre-complet.pdf
Jean-philippe Denou
 
Le-Ministère-Et-Le-Rôle-De-Lapôtre-V3-Web(1).pdf
Le-Ministère-Et-Le-Rôle-De-Lapôtre-V3-Web(1).pdfLe-Ministère-Et-Le-Rôle-De-Lapôtre-V3-Web(1).pdf
Le-Ministère-Et-Le-Rôle-De-Lapôtre-V3-Web(1).pdf
Jean-philippe Denou
 
Apprendre l'adoration_et_louange (1).pdf
Apprendre l'adoration_et_louange (1).pdfApprendre l'adoration_et_louange (1).pdf
Apprendre l'adoration_et_louange (1).pdf
Jean-philippe Denou
 
Le-pardon-une-puissance-de-guérison(1).pdf
Le-pardon-une-puissance-de-guérison(1).pdfLe-pardon-une-puissance-de-guérison(1).pdf
Le-pardon-une-puissance-de-guérison(1).pdf
Jean-philippe Denou
 
Les fruits de l'Esprit - Shora Kuetu.pdf
Les fruits de l'Esprit - Shora Kuetu.pdfLes fruits de l'Esprit - Shora Kuetu.pdf
Les fruits de l'Esprit - Shora Kuetu.pdf
Jean-philippe Denou
 
Lire_sa_partition.enmusique pour tous les débutants en musiqueles
Lire_sa_partition.enmusique pour tous les débutants en musiquelesLire_sa_partition.enmusique pour tous les débutants en musiqueles
Lire_sa_partition.enmusique pour tous les débutants en musiqueles
Jean-philippe Denou
 
Programmer pour les nuls afin de maîtriser la programmation dans tout son sens
Programmer pour les nuls afin de maîtriser la programmation dans tout son sensProgrammer pour les nuls afin de maîtriser la programmation dans tout son sens
Programmer pour les nuls afin de maîtriser la programmation dans tout son sens
Jean-philippe Denou
 

Plus de Jean-philippe Denou (7)

Nous marchons-par-l'esprit-livre-complet.pdf
Nous marchons-par-l'esprit-livre-complet.pdfNous marchons-par-l'esprit-livre-complet.pdf
Nous marchons-par-l'esprit-livre-complet.pdf
 
Le-Ministère-Et-Le-Rôle-De-Lapôtre-V3-Web(1).pdf
Le-Ministère-Et-Le-Rôle-De-Lapôtre-V3-Web(1).pdfLe-Ministère-Et-Le-Rôle-De-Lapôtre-V3-Web(1).pdf
Le-Ministère-Et-Le-Rôle-De-Lapôtre-V3-Web(1).pdf
 
Apprendre l'adoration_et_louange (1).pdf
Apprendre l'adoration_et_louange (1).pdfApprendre l'adoration_et_louange (1).pdf
Apprendre l'adoration_et_louange (1).pdf
 
Le-pardon-une-puissance-de-guérison(1).pdf
Le-pardon-une-puissance-de-guérison(1).pdfLe-pardon-une-puissance-de-guérison(1).pdf
Le-pardon-une-puissance-de-guérison(1).pdf
 
Les fruits de l'Esprit - Shora Kuetu.pdf
Les fruits de l'Esprit - Shora Kuetu.pdfLes fruits de l'Esprit - Shora Kuetu.pdf
Les fruits de l'Esprit - Shora Kuetu.pdf
 
Lire_sa_partition.enmusique pour tous les débutants en musiqueles
Lire_sa_partition.enmusique pour tous les débutants en musiquelesLire_sa_partition.enmusique pour tous les débutants en musiqueles
Lire_sa_partition.enmusique pour tous les débutants en musiqueles
 
Programmer pour les nuls afin de maîtriser la programmation dans tout son sens
Programmer pour les nuls afin de maîtriser la programmation dans tout son sensProgrammer pour les nuls afin de maîtriser la programmation dans tout son sens
Programmer pour les nuls afin de maîtriser la programmation dans tout son sens
 

Vivre Célibataire - Tony Evans (2).pdf

  • 1.
  • 3. © 2013 par ANTHONY T. EVANS Tous les droits sont réservés. Aucune partie de ce livre ne peut être reproduite sous quelque forme que ce soit sans l'autorisation écrite de l'éditeur, sauf dans le cas de brèves citations incorporées dans des articles critiques ou des critiques. Toutes les citations bibliques, sauf indication contraire, sont extraites de la New American Standard Bible® , Copyright © 1960, 1962, 1963, 1968, 1971, 1972, 1973, 1975, 1977, 1995 par The Lockman Foundation. Utilisé avec permission. ( www.Lockman.org ) Les citations bibliques marquées NIV sont tirées de la Sainte Bible, Nouvelle Version internationale ® , NIV ® Copyright © 1973, 1978, 1984, 2011 par Biblica, Inc . ™ Utilisé avec la permission de Zondervan. Tous droits internationaux réservés. www.zondervan.com . Le « NIV » et la « Nouvelle version internationale » sont des marques déposées aux États-Unis. Bureau par Biblica, Inc . ™ Edité par Jim Vincent Aménagement intérieur : Ragont Design Design de la couverture : Thinkpen Design Image de couverture : © 2013 Shutterstock image #51503998 Données de catalogage avant publication de la Bibliothèque du Congrès Evans, Tony, 1949- Célibataire vivant / Tony Evans. pages cm ISBN 978-0-8024-1010-8 1. Célibataires--Vie religieuse. I. Titre. BV4596.S5E928 2013 248..8'4--dc23 2013016458 Nous espérons que vous apprécierez ce livre de Moody Publishers. Notre objectif est de fournir des livres et des produits de haute qualité qui suscitent la réflexion et qui relient la vérité à vos besoins et défis réels. Pour plus d'informations sur d'autres livres et
  • 4. produits écrits et produits dans une perspective biblique, rendez-vous sur www.moodypublishers.com ou écrivez à : Éditeurs déprimés 820 N. LaSalle Boulevard Chicago, IL 60610 1 3 5 7 9 10 8 6 4 2 Imprimé aux États-Unis d'Amérique
  • 5. CONTENU Introduction 1. Attendre le Seigneur 2. Travailler pour le Seigneur 3. Mariés dans le Seigneur 4. L'Alternative Urbaine
  • 6. INTRODUCTION Un pasteur qui se trouve être marié est toujours sur un terrain dangereux lorsqu'il aborde la question du célibat. Invariablement, il entend l'accusation : « Pasteur, vous ne comprenez pas. Tu es marié depuis si longtemps. Au moment où vous saviez ce que signifiait le célibat, vous n'étiez plus célibataire ! Il est naturel que les gens sentent que vous ne pouvez pas vous identifier à eux parce que vous n'avez pas vécu ce qu'ils vivent. Cependant, la vérité de la Parole transcende nos expériences. Je n'ai jamais été alcoolique, mais je peux vous dire ce que la Bible a à dire à ce sujet. Je peux parler parce que Dieu a parlé. Néanmoins, je comprends que beaucoup d'entre vous aient besoin d'entendre quelqu'un qui sait de première main à quoi ressemble vraiment le style de vie unique. C'est pourquoi j'ai choisi d'emprunter beaucoup pour le contenu de ce livret aux paroles de quelqu'un qui a été célibataire pendant très longtemps, même s'il a probablement été marié à un moment donné de sa vie. Je parle de l'apôtre Paul. L'apôtre Paul comprenait le mode de vie unique bien mieux que les commentateurs sociaux de notre époque. Ses paroles inspirées dans le Nouveau Testament nous présentent un défi qui traverse le grain de notre société : Être célibataire est plus désirable pour un chrétien que d'être marié. Il y a beaucoup de controverse autour de ce concept, même s'il est tout aussi biblique que Jean 3:16. Ne vous méprenez pas sur ce que dit Paul : Si vous êtes célibataire, vous êtes dans la meilleure position possible. Une femme célibataire parlait un jour avec son pasteur, discutant du sujet du mariage. Le pasteur a dit : « Vous savez, Dieu a conçu le plan parfait pour le mariage : un homme et une femme ensemble pour la vie. Vous ne pouvez pas améliorer le plan de Dieu. "Pasteur, je ne veux pas m'améliorer", a répondu la femme. "Je veux juste m'y mettre." C'est ainsi que se sentent beaucoup de célibataires aujourd'hui. Ils craignent de manquer le plan de Dieu ou le meilleur de Dieu pour leur vie parce qu'ils ne sont pas mariés. De nombreux célibataires ont l'impression que leur vie est en attente, comme un avion qui est censé atterrir à destination mais qui a reçu l'ordre de faire le tour de l'aéroport. J'ai suffisamment volé pour savoir ce que c'est que le pilote vienne sur l'interphone et annonce que l'avion s'est vu refuser l'autorisation d'atterrir pour une raison quelconque.
  • 7. Les schémas d'attente sont très frustrants parce que vous êtes impuissant. Vous n'avez pas choisi la situation et vous ne pouvez rien y faire. Tout ce que vous savez, c'est que vous voulez que le pilote fasse atterrir l'avion pour que vous puissiez en descendre. Une fois, quand cela m'est arrivé, il me semblait que nous tournions en rond depuis des heures. Je n'arrêtais pas de regarder ma montre, puis de regarder par la fenêtre pour voir s'il y avait une indication que nous nous rapprochions de la terre. Après avoir fait suffisamment de va-et-vient entre mon poignet et la fenêtre, j'ai décidé de sortir un travail que j'avais apporté avec moi et de me concentrer dessus à la place. Avant longtemps, je suis devenu tellement impliqué dans ce que je faisais que j'ai oublié que nous étions toujours dans un schéma d'attente. Célibataires, Dieu a tellement de choses à faire pour vous pendant que vous attendez un compagnon, et Il peut vous satisfaire si pleinement avec ce que vous faites que vous oubliez littéralement ce que vous avez l'impression de manquer. Je n'ai pas pu contrôler combien de temps le pilote nous a maintenus dans le circuit d'attente dans le ciel. Mais je pouvais contrôler ce que je faisais avec le temps que j'étais là-haut. De même, je ne sais pas combien de temps il faudra avant que Dieu s'adresse à votre célibat. Ce que je sais, c'est qu'Il ne s'attend pas à ce que vous perdiez votre temps en attendant. Il veut que vous attendiez sur lui pour la direction, bien sûr, mais de le faire dans le contexte de la maximisation de la vie de célibataire. Si vous êtes un célibataire chrétien qui aime Dieu et veut l'honorer et le servir de votre vie, alors je veux vous parler à partir de la Parole de Dieu, car la Bible contient des principes très importants, stimulants et encourageants pour les célibataires chrétiens. (Ces principes ont également des implications pour les personnes mariées, comme nous le verrons.) Les Écritures traitent de front le sujet du célibat dans 1 Corinthiens 7 :25-40, où l'apôtre Paul était en train de répondre aux questions de ses lecteurs concernant le mariage et le célibat. Paul était la bonne personne pour gérer ces problèmes, comme je l'ai mentionné plus tôt, car les preuves suggèrent qu'il avait été marié à un moment donné et qu'il avait ensuite vécu pendant de nombreuses années en tant que célibataire. Il savait donc ce que c'était que d'avoir un compagnon et d'être seul. Paul devait être marié car avant sa conversion, il était membre du Sanhédrin, le conseil suprême des dirigeants juifs, qui exigeait que ses membres soient mariés. Peut-être que sa femme était morte, ou peut-être même l'avait-elle quitté lorsqu'il est venu à Christ. Le fait est que Paul savait ce que c'était que d'avoir un compagnon et de vivre en tant que célibataire.
  • 8. Il y a une autre raison pour laquelle 1 Corinthiens 7 est si important pour la question de l'état matrimonial, c'est que Paul parlait par révélation divine. Donc, ce qu'il a écrit dans cette partie de l'Écriture est la Parole de Dieu et pas seulement l'opinion d'un seul homme. Et dans 1 Corinthiens 7, nous trouvons au moins trois principes vitaux pour les célibataires. Nous pouvons les résumer comme attendre le Seigneur, travailler pour le Seigneur et être mariés au Seigneur. Ces principaux éléments qui constituent une grande partie de ce que signifie être célibataire seront au centre de notre temps ensemble dans ce livret, et je prie pour qu'après l'avoir lu, vous n'embrassiez pas seulement le célibat - si c'est là que Dieu vous a – mais vous maximiserez également chaque moment où vous êtes célibataire. Et bien que je veuille reconnaître avant d'approfondir le célibat que la plupart des gens ne sont probablement pas appelés à être célibataires, mais qu'ils le sont par défaut simplement en raison du monde pécheur dans lequel nous vivons (grandir dans des foyers brisés, pas assez d'esprit du Royaume partenaires disponibles pour se marier), Paul précise que si vous êtes célibataire, Dieu peut faire de votre situation une bénédiction plutôt qu'une amertume si vous comptez sur Lui pour le faire. Si tel est votre cas, prenez courage et soyez fier de votre position car Dieu lui-même est votre objectif. Vous avez été fait pour lui. Comme il le dit dans Esaïe : « Car ton époux est ton Créateur, dont le nom est l'Éternel des armées ; et votre Rédempteur est le Saint d'Israël, qu'on appelle le Dieu de toute la terre. Car l'Éternel t'a appelée comme une femme délaissée et au cœur attristé, comme une femme de sa jeunesse qui est rejetée, dit ton Dieu » (Ésaïe 54:5, 6).
  • 9. S’ATTENDRE AU SEIGNEUR Beaucoup de célibataires regardaient ce titre de chapitre et disaient: «Oh, ouais, je sais tout sur l'attente. J'ai attendu longtemps que le Seigneur me donne un compagnon. La plupart des célibataires conviendraient qu'ils attendent une occasion de se marier, car ils ne prévoient pas de rester célibataires le reste de leur vie. La préoccupation de Dieu pour vous en tant que célibataire en attente est de savoir comment vous allez pendant que vous attendez. Permettez-moi de vous montrer ce que je veux dire en vous donnant une vision royale du célibat. Je suis sûr que beaucoup d'entre vous qui ont pris ce livret sont des célibataires frustrés. Vous êtes frustré parce que vous êtes seul depuis très longtemps sans aucune perspective de mariage. Il y en a d'autres qui sont frustrés parce que vous avez été dans et hors d'une relation malsaine après l'autre simplement parce que vous êtes prêt à abaisser vos normes afin d'éviter le sentiment d'être seul. Paul sait quelque chose du célibat, donc ses paroles à ce sujet peuvent éclairer ce que beaucoup de gens vivent aujourd'hui. Paul avait discuté du mariage et du divorce dans 1 Corinthiens 7 :1-24 avant de se tourner vers la question spécifique du célibat au verset 25 : du Seigneur est digne de confiance. Lorsque Paul a dit que le Seigneur n'avait pas donné d'ordre au sujet d'être célibataire, il voulait dire que lorsque Jésus était sur terre, il n'a pas parlé directement de cette question. Jésus aurait certainement pu parler du célibat, car il a expérimenté la vie de célibataire au n ième degré, y compris les tentations auxquelles les célibataires sont confrontés. Mais Dieu a plutôt choisi de confier Son message sur le célibat et ses principes à Paul. Ce que je veux dire, c'est que lorsque Paul a dit qu'il offrait son point de vue, il disait : « J'ai la pensée du Seigneur à ce sujet. C'est important parce que certaines personnes essaient de considérer l'enseignement de Paul ici comme ayant moins d'autorité que les paroles de Jésus. Mais la Bible ne connaît pas une telle distinction.
  • 10. ATTENDRE DANS LA PURETÉ MORALE Remarquez que lorsque Paul a commencé à parler des célibataires, il a utilisé le terme vierges dans 1 Corinthiens 7 :25. Pour Paul, le célibat était synonyme de virginité, et donc le premier principe dans l'attente est de maintenir sa pureté morale. Dans le contexte divin, si vous êtes célibataire et que vous aimez le Seigneur, vous êtes également célibataire. Les deux vont de pair. Paul faisait principalement référence à la virginité physique ou à la pureté sexuelle, bien qu'il existe également une pureté spirituelle que les personnes qui ont été sexuellement immorales peuvent retrouver. Nous en reparlerons aussi. Dieu non seulement anticipe et attend, mais exige également que les célibataires soient célibataires. C'est un message difficile à une époque de licence, de liberté et d'hédonisme. Nous sommes passés de l'ère victorienne aux catalogues Victoria's Secret. Victoria a même ses propres publicités télévisées racées. La pudeur a été jetée au vent. Pourtant, nous ne sommes pas appelés à adapter la Bible à notre époque, mais à adapter notre époque à la Bible. Le sexe aujourd'hui a été déprécié par un monde qui n'a pas de perspective divine. Et les choses qui ne coûtent pas cher peuvent être données facilement. Les choses qui ont de la valeur, vous les protégez. Mon unique ami, votre sens des valeurs se mesurera en grande partie à votre moralité. Beaucoup de gens traitent le sexe comme le service au volant toute la nuit au restaurant de restauration rapide local, toujours disponible lorsque le désir vous frappe. La pureté n'est plus une priorité. Mais la Bible dit également aux hommes et aux femmes que le désir et le dessein de Dieu pour les célibataires est leur pureté morale. Le sexe dans la main de Dieu est saint. Le sexe entre les mains du diable, c'est la mort. L'un des principaux moyens par lesquels Satan promeut son programme dans l'histoire est le sexe illicite. Par exemple, Satan a utilisé les relations sexuelles entre des hommes impies et les « filles des hommes » pour produire une race impie dans le but de détruire le plan de Dieu pour le monde (voir Genèse 6 :1-2). Puisque Dieu commande la pureté pour les célibataires, comment une personne seule peut-elle embrasser cette demande alors que nos désirs naturels et notre sexualité font tellement partie de notre ADN ? Pour répondre à cela, permettez-moi de vous montrer un principe crucial dans la pensée de Paul qui ressort de cette même lettre aux Corinthiens.
  • 11. Le principe est qu'en tant que chrétiens, nous ne devons pas considérer le sexe comme une question purement biologique, mais comme une question spirituelle. Dans 1 Corinthiens 6 :13, Paul écrit : « La nourriture est pour l'estomac et l'estomac est pour la nourriture, mais Dieu supprimera les deux. Or le corps n'est pas pour l'immoralité, mais pour le Seigneur, et le Seigneur est pour le corps. Remarquez le contraste entre la façon dont nous traitons la faim, un appétit physique légitime, et la façon dont nous devrions traiter notre corps en matière de morale sexuelle. La plupart des habitants de Corinthe, une ville très méchante, assimilent la nourriture au sexe. Quand ils avaient faim, ils mangeaient. Quand ils voulaient du sexe, ils nourrissaient cet appétit. Corinthe avait même un temple avec un restaurant d'un côté et un bordel de l'autre. Une personne pouvait dîner au restaurant et aller au bordel pour le dessert. Pas grave. Non, dit Paul, c'est très important. C'est normal de manger quand on a faim parce que l'estomac est fait pour se nourrir. Mais ce n'est pas bien de se livrer à des relations sexuelles quand vous en avez envie parce que votre corps n'a pas été fait pour l'immoralité sexuelle. C'est là que Paul commence à passer de la vision purement physique à la vision spirituelle du sexe - qu'il développera dans les versets 15-20. Mais remarquez le verset 14, qui explique comment les célibataires peuvent rester sexuellement purs quand tout autour d'eux leur dit d'aller de l'avant et de satisfaire leur appétit. "Maintenant, Dieu n'a pas seulement ressuscité le Seigneur, mais il nous ressuscitera aussi par sa puissance." Cela peut sembler déplacé au premier abord. Qu'est-ce que la résurrection de Christ et notre future résurrection ont à voir avec la pureté sexuelle d'un chrétien ? Tout, parce que Paul dit que nous avons en nous la même puissance qui a ressuscité Jésus d'entre les morts. Si Dieu peut ressusciter Jésus d'entre les morts, il peut nous donner le pouvoir de rester purs même dans une culture décadente. À QUOI EST-IL SPIRITUEL ? À quel point cette question de sexe est-elle spirituelle pour un chrétien ? Paul y répond en commençant par une question : « Ne savez-vous pas que vos corps sont des membres du Christ ? Dois-je alors enlever les membres de Christ et en faire des membres d'une prostituée? Puisse-t-il ne jamais être !" (1 Corinthiens 6:15). Pourquoi Paul était-il si catégorique à ce sujet ? Parce que la vérité de notre union spirituelle avec Christ signifie que quoi que nous fassions, nous amenons Jésus avec nous.
  • 12. En d'autres termes, chaque fois que vous, en tant que chrétien, êtes sexuellement intime avec une autre personne, vous faites participer Jésus avec vous. Dieu a donné sa bénédiction au sexe dans l'union conjugale, mais si l'activité sexuelle est en dehors du mariage, c'est l'équivalent d'un viol spirituel. Paul était horrifié à cette pensée, et nous devrions l'être aussi. Pourquoi le sexe est-il si dévastateur à la fois physiquement et spirituellement lorsqu'il est mal utilisé ? Nous trouvons la réponse à cela dans 1 Corinthiens 6 :16-18. « Ou ne savez-vous pas que celui qui s'associe à une prostituée ne fait qu'un avec elle ? Car il dit : 'Les deux deviendront une seule chair' » (v. 16). Paul dit qu'une union spirituelle unique est créée par l'acte sexuel, même lorsqu'il est fait comme un acte d'immoralité entre deux personnes qui n'ont aucune intention de former une relation durable. Nous le savons parce que Paul a utilisé les propres paroles de Dieu du premier mariage (voir Genèse 2:24) pour décrire une union sexuelle temporaire. Même si un homme n'envisagerait probablement jamais de marcher dans l'allée avec une femme qu'il a utilisée pour une "aventure d'un soir", il y a un sens dans lequel il a marché dans l'allée avec elle. Certes, leur union était fausse, mais le fait est que leur union sexuelle formait une relation d'une seule chair qui comprenait également une fusion de leurs âmes. C'est comme si ces deux personnes imprimaient chacune une partie de leur âme à l'autre personne. Par conséquent, lorsqu'ils se séparent, chacun laisse derrière lui une partie de lui-même avec l'autre personne, créant d'énormes dommages spirituels. C'est pourquoi l'idée du sexe illicite ou occasionnel comme une rencontre unique qui se termine et se fait le lendemain matin est la plus éloignée de la vérité. De nombreuses personnes qui ont été sexuellement immorales peuvent témoigner de souvenirs douloureux qui se reproduisent parce que Dieu a conçu le sexe comme une réalité spirituelle et non simplement biologique. Au lieu que deux personnes s'unissent sexuellement en dehors du mariage, Dieu a une norme plus élevée : « Mais celui qui s'attache au Seigneur est un seul esprit avec lui » (v. 17). Il doit y avoir une unité spirituelle avec le Seigneur qui l'emporte sur le désir d'unité physique illégitime avec une autre personne. Et donc, le conseil de Dieu aux célibataires ou à toute personne tentée de se livrer à des activités illicites est « Fuyez l'immoralité ». Vous souvenez-vous de l'histoire de Joseph ? Quand il était jeune, ses frères jaloux l'ont vendu comme esclave. Il s'est retrouvé en Égypte où il a été acheté par Potiphar, le capitaine de la garde personnelle de Pharaon. Joseph était un serviteur fidèle, et comme Dieu veillait sur lui et bénissait son travail, son
  • 13. maître prospérait. Finalement, Joseph devint « l'homme principal » de Potiphar – le surveillant de la maison et le gardien de tout ce que Potiphar possédait. C'est à ce moment qu'il a attiré l'attention de la femme de Potiphar. Elle n'a pas pensé à Joseph quand il a été amené dans la maison comme un esclave en lambeaux et sale. Mais maintenant il était propre, bien bâti et beau. Alors, avec la classe et le charme typiques d'une femme royale égyptienne à cette époque, elle s'est approchée de Joseph et lui a dit : « Viens te coucher avec moi. Bien sûr, Joseph a refusé. Mais il offrit une explication pointue : « Mon maître ne s'occupe de rien dans la maison, et il m'a confié tout ce qu'il possède. Il n'y a personne de plus grand que moi dans cette maison, et il ne m'a rien refusé, sauf toi, parce que tu es sa femme. Comment pourrais-je alors faire ce grand mal et pécher contre Dieu ? (Genèse 39 :8-9). La résistance de Joseph devint un obstacle que la femme de Potiphar était déterminée à surmonter. Elle a parlé à Joseph jour après jour, mais n'a pas pu épuiser sa résolution. Il était temps de concevoir un plan plus agressif. Un jour, Joseph entra dans la maison et la trouva vide. Ce n'est pas par hasard que les domestiques étaient partis. La femme de Potiphar saisit Joseph par son manteau et lui dit : « Viens coucher avec moi ! Mais la Bible nous dit que Joseph a laissé le manteau dans sa main et s'est enfui de la maison. « Fuyez l'immoralité », écrit Paul dans 1 Corinthiens 6 :18. C'est ce que Joseph a fait. Et c'est ce que nous devons faire aussi. Pourquoi? "Tous les autres péchés qu'une personne commet sont extérieurs au corps, mais quiconque commet un péché sexuel, pèche contre son propre corps" (6:18). Traduction : le péché sexuel est autodestructeur. C'est comme un feu. Un feu dans la cheminée peut vous faire beaucoup de bien. Un incendie dans le salon gâchera toute votre maison ! Et c'est précisément le cas de notre sexualité. C'est un feu qui ne doit être allumé que dans la cheminée du mariage. En dehors de cette enceinte sûre, il peut causer toutes sortes de dommages émotionnels et physiques. Alors Paul a posé une autre question importante. « Ou ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous tenez de Dieu, et que vous ne vous appartenez pas ? Car tu as été racheté à grand prix : glorifie donc Dieu dans ton corps » (vv. 19-20). Nous pouvons voir la nature spirituelle du sexe ici parce que Paul a fait référence à nos corps comme des temples avec lesquels nous pouvons glorifier Dieu. Un temple est une maison d'église, le lieu où Dieu est adoré. Cela signifie que lorsqu'un mari et sa femme ont des relations sexuelles, ils participent en fait à un acte d'adoration. Célibataire, si vous
  • 14. avez le moindre doute quant à la pertinence de votre comportement, sexuel ou autre, rappelez-vous simplement que vous amenez Jésus avec vous partout où vous allez. Serez- vous capable de regarder Jésus partout où vous irez ? Il est juste là avec vous. Serez-vous capable de le regarder après avoir fait tout ce que vous envisagez et de dire : « Jésus, t'es- tu amusé ? Sinon, laissez votre manteau et courez vers la porte. Si vous êtes en Christ, vous êtes maintenant la propriété personnelle du Roi des rois et Seigneur des seigneurs. Sur le reçu, le prix est clairement marqué : « Payé intégralement par le sang de l'Agneau ». L'église a besoin aujourd'hui d'un groupe de saints célibataires qui honoreront Dieu avec leur corps. Nous avons besoin de jeunes filles qui savent dire « non ». Nous devons apprendre à nos filles à dire : « Je me réserve pour cet homme que Dieu a choisi pour moi, chaque fois qu'il entre dans ma vie. S'il vous plaît ne vous méprenez pas. Je ne dis pas que le désir sexuel est inapproprié. Vous ne devriez pas prier pour que Dieu supprime votre désir sexuel. Au lieu de cela, priez pour qu'il vous permette de contrôler cette énergie jusqu'à ce que le moment soit venu de la libérer. Il y a de bonnes raisons – théologiques, éthiques et médicales – pour rester sexuellement pur. Mais la vérité est que ce n'est pas facile. Le monde accorde une grande valeur au conformisme, et ceux qui ne sont pas à la hauteur de l'image du « célibataire libéré » subissent la pression. La virginité est aujourd'hui méprisée, tout comme la promiscuité l'était autrefois. Le ridicule et peut-être même la pression pour se conformer peuvent être attendus. En fait, même Joseph, qui est resté si fidèle, a été accusé de viol par la femme de Potiphar. Il passera treize ans en prison à cause de cette fausse accusation. Au-delà du ridicule possible et de la pression de se conformer, notre propre corps peut même se battre contre nous. Après tout, notre libido ne s'arrête pas simplement parce que nous décidons de rester purs. Pourtant, Paul nous rappelle que nos corps sont maintenant le temple du Dieu Très- Haut. En tant que célibataires , nous devons traiter notre corps avec l'honneur qu'il mérite. C'est une illustration impressionnante de la nature spirituelle de notre sexualité. Dans l'Ancien Testament, une personne qui voulait se rapprocher de Dieu entrait dans le temple pour adorer. Et dans le recoin le plus profond du temple se trouvait un lieu appelé le Saint des Saints, la partie la plus sacrée du temple cachée derrière un voile. Personne ne pouvait y entrer sauf le souverain sacrificateur, et seulement une fois par an avec du sang pour couvrir les péchés du peuple.
  • 15. Dieu a créé chaque femme avec un voile corporel appelé hymen. Cela crée une couverture qui dit littéralement ce que l'Ancien Testament disait à propos du Saint des Saints - pas d'intrusion jusqu'au moment où il est approprié de verser le sang. C'est pourquoi il est courant qu'une femme vierge verse du sang lors de sa nuit de noces. Il y a rupture du voile, de l'hymen, par la seule personne légitimement autorisée à le faire, le mari-prêtre de la femme. Les rapports sexuels entre un mari et sa femme sont un acte sacré. NOS CORPS RESTAURÉS À LA PURETÉ Qu'en est-il des hommes et des femmes célibataires qui ne pourront pas vivre cette expérience de nuit de noces comme Dieu l'a voulu parce qu'ils ont déjà eu des relations sexuelles hors mariage ? Soyons clairs, les relations sexuelles illicites sont un péché, mais la Bible contient également une parole d'espoir et de restauration pour les célibataires qui ont échoué moralement. A en juger par le message de Paul dans 1 Corinthiens, il écrivait à beaucoup de gens qui avaient été immoraux. Peu importe ce qu'ils avaient fait, Paul a écrit : « Mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom du Seigneur Jésus-Christ » (1 Corinthiens 6 :11). Dieu peut et veut pardonner les péchés sexuels et restaurer la pureté de tout croyant. Ceux qui ont perdu leur virginité physique peuvent encore retrouver leur virginité spirituelle et leur pureté de vie devant Dieu. La virginité spirituelle, c'est quand Dieu vous rend ce que le diable a pris. Vous voyez, quand Dieu vous a sauvé, Il a fait de vous un diamant. Si je frotte un diamant dans la terre, ce que j'ai est un diamant sale qui n'a rien perdu de sa valeur intrinsèque. Il a juste besoin d'être nettoyé et restauré pour retrouver son éclat d'origine. Nous ne pouvons pas changer le passé, mais nous pouvons nettoyer le présent et envisager un avenir radieux. Si vous avez compromis votre pureté morale et que vous ne l'avez pas traité devant Dieu, allez à Lui dans la confession et la repentance et faites l'expérience de Sa purification (lisez 1 Jean 1:9 et revendiquez sa promesse). Si vous êtes toujours vierge et attaché à la pureté sexuelle, demandez à Dieu de vous aider à rester fort. Et rappelez-vous, Il a promis de ne pas vous laisser entrer dans une situation sans issue (voir 1 Corinthiens 10:13).
  • 16. ATTENDRE AVEC LA BONNE MENTALITÉ Pendant que vous attendez le Seigneur, assurez-vous que votre pensée est également droite. Paul a abordé cette question dans les versets 26-28 de 1 Corinthiens 7. Trop de célibataires n'ont qu'une seule pensée en tête : je dois me marier, quoi qu'il arrive. Mais la Bible a une emphase différente. « Je pense donc qu'il est bon, compte tenu de la détresse présente, qu'il est bon pour un homme de rester tel qu'il est » ( v . 26). En d'autres termes, que vous soyez marié ou célibataire, ne laissez pas votre état civil dominer votre réflexion et votre concentration. Paul a dit cela parce qu'il savait qu'il y avait de plus grands enjeux dans la vie chrétienne que l'état matrimonial d'une personne. Ce ne serait pas si grave pour les célibataires aujourd'hui, sauf que nous sommes coupables en tant que société et en tant qu'église de faire en sorte que les célibataires se sentent comme des citoyens de seconde zone. Mais Dieu ne fait aucune distinction entre les personnes mariées et les célibataires en fonction de leur valeur à ses yeux. Cela ressort clairement de ce que Paul a dit dans 1 Corinthiens 7:27 : « Es-tu lié à une femme ? Ne cherchez pas à être libéré. Êtes-vous libéré d'une femme? Ne cherche pas de femme. Si le célibat n'était pas aussi acceptable pour Dieu que le mariage, il aurait ordonné à tous les chrétiens de se marier, et Paul se serait probablement marié, ou peut-être remarié, lui-même. Le fait est que les célibataires ne sont pas plus mal lotis que les personnes mariées. En fait, le mariage a son propre ensemble de défis et de problèmes. « Si une vierge se marie, elle n'a pas péché. Pourtant, de telles personnes auront des ennuis dans cette vie, et j'essaie de vous épargner », a écrit Paul dans 1 Corinthiens 7:28. ÊTES-VOUS MIEUX CÉLIBATAIRE… OU MARIÉ ? Maintenant, je sais que de nombreux chrétiens célibataires, en particulier les célibataires plus âgés, deviennent sur la défensive lorsqu'ils entendent cela parce qu'ils pensent, Oh oui, ça vient, le vieux discours "Tu es mieux célibataire" qui est censé me faire me sentir mieux de ne pas avoir quelqu'un.
  • 17. C'est peut-être la réaction de certaines personnes, mais il est indéniable que du point de vue du service du royaume, qui était l'objectif de Paul, les célibataires sont moins gênés que les personnes mariées. Nous ne pouvons pas non plus nier la vérité que le mariage n'est pas une solution automatique à tous les besoins des célibataires. Vous pourriez dire : « Mais Tony, je me sens seul. Je dois manger seul le soir et me coucher seul. J'ai des désirs émotionnels normaux et des besoins sexuels qui ne sont pas satisfaits, et je suis frustré. Eh bien, j'ai conseillé à de nombreuses personnes mariées qui sont si seules émotionnellement et/ou sexuellement insatisfaites qu'elles envisagent de renflouer leur mariage et de redevenir célibataires. La seule chose plus douloureuse que d'être célibataire et misérable, c'est d'être marié et misérable. Mettons notre pensée au clair. Quiconque pense que le mariage est la fin de la vie, la réponse à tous les rêves et problèmes d'une seule personne, va être déçu. Le mariage est merveilleux, parfois. Quelqu'un l'a comparé une fois à des mouches sur un écran de fenêtre. Certains sont à l'extérieur qui veulent entrer, et d'autres sont à l'intérieur qui veulent sortir. Il n'y a pas une personne mariée honnête qui ne vous dira que le mariage implique des ajustements et des problèmes avec les avantages. La question n'est pas de savoir si le mariage ou le célibat est préférable, mais quelle est la volonté de Dieu pour chacun de ses enfants à la lumière des valeurs de l'éternité. Lorsque Paul dit qu'il essaie d'épargner aux célibataires les problèmes qu'ils rencontreront dans le mariage, il reconnaît la réalité que ce que beaucoup de gens pensent qu'ils obtiennent au début n'est pas ce qu'ils finissent par vivre tous les jours. Sans aucun doute, il y a des problèmes dans les relations. L'un des problèmes et des défis dans les mariages est que vous ne pouvez plus aller et venir à votre guise. Si vous êtes célibataire, vous pouvez choisir ce que vous faites avec la liberté dont vous disposez avec votre temps. Mais lorsque vous êtes marié, vous devez appeler et vous enregistrer, faire savoir aux gens quand vous rentrez chez vous, et même lorsque vous rentrez chez vous, il y a souvent une liste de choses à faire maintenant que vous êtes domicile. De nombreuses personnes mariées finissent souvent par se sentir « piquées par la poule » parce qu'elles sont liées non seulement par le lieu et le temps, mais aussi par ce qu'elles font lorsqu'elles passent leur temps à cet endroit. Pour couronner le tout, de nombreuses personnes mariées n'ont pas autant d'intimité sexuelle qu'elles le pensaient autrefois, de sorte que la servitude du mariage s'accompagne de peu d'avantages
  • 18. perçus. Les célibataires sont libérés des soucis et des problèmes que l'on trouve souvent dans le mariage. Quand Paul a dit : « Ne cherchez pas de femme », il ne disait pas que c'est mal de désirer se marier. Au lieu de cela, il s'est concentré sur la méthodologie. L'idée est : « Arrêtez la chasse à l'homme ou la chasse à la femme. Ne passez pas tout votre temps à chercher le bon. Partout où les célibataires se tournent aujourd'hui, ils trouvent quelqu'un qui essaie de les arranger avec un prospect, que ce soit sur Internet, à l'église ou dans la famille. Les célibataires jouaient à The Dating Game à la télévision. Mais certaines personnes y jouent dans la vraie vie. En conséquence, les célibataires finissent par essayer d'attraper quelqu'un ou de chercher quelqu'un sur Google ou de trouver quelqu'un au club. Paul dit qu'il ne veut pas que vous ayez l'attitude suivante : "Laissez-moi trouver un compagnon - je dois trouver un compagnon... je dois trouver un compagnon !" Il sait que si vous sortez et « trouvez un compagnon », vous allez aussi avoir des ennuis. En raison de cette réalité, vous devez être très prudent dans le processus de connexion avec quelqu'un. Permettez-moi de vous poser une question en faisant d'abord une déclaration. Les statistiques nous disent qu'environ 50% de tous les mariages se terminent par un divorce en Amérique. Une grande partie des 50 % restants restent ensemble pour des raisons pratiques, financières ou pour les enfants. Voici ma question : si 50 % de tous les avions s'écrasaient, ne feriez-vous pas très attention en volant ? Si vous saviez qu'un avion sur deux allait s'enflammer, ne pensez-vous pas que vous feriez une véritable enquête minutieuse avant de monter dans un avion, simplement parce que vous ne voudriez pas faire partie de ces victimes ? La même réponse devrait être vraie pour la façon dont vous abordez le potentiel du mariage. Vous devez être très prudent avant de vous lier à quelqu'un afin de ne pas vous retrouver comme une autre statistique. Vous n'avez pas à vous déprécier en jouant au jeu des rencontres. Adam a retrouvé sa femme alors qu'il dormait. Dieu a fait sortir le garçon et lui a façonné une femme, puis a amené Eve à Adam. Je dis ça avec humour mais aussi sérieusement. Dieu sait où vous habitez. Vous n'avez pas à passer tout votre temps à vous soucier de retrouver un compagnon ou d'essayer d'être dans tous les bons endroits pour rencontrer des gens. Continuez votre vie et servez Dieu. Il sait où vous trouver quand le moment est venu. Encore une fois, je ne dis pas d'éviter les situations sociales ou les relations avec d'autres célibataires. En fait, il est toujours vrai que "celui qui trouve une femme trouve une bonne chose" (Proverbes 18:22), ce qui implique qu'un célibataire doit faire un effort
  • 19. pour chercher une femme s'il veut expérimenter les bienfaits du mariage. Ce dont je parle, c'est le genre de rencontres effrénées dans lesquelles un célibataire passe d'une personne à une autre, espérant un jour tomber sur la bonne mais se perd souvent dans la recherche. CONNECTEZ-VOUS AVEC CELUI QUI SAIT OÙ SE TROUVE LE BON Je n'oublierai jamais une jeune femme célibataire de notre église à Dallas qui l'a eu ensemble. Elle aimait et servait Dieu et s'occupait de ses propres affaires jusqu'à ce qu'un dimanche, il y a plusieurs années, elle soit venue seule à l'église parce qu'un ami qui l'accompagnait habituellement ne pouvait pas venir. Cette jeune femme était assise au deuxième rang de notre centre familial, où nous nous réunissions à l'église à l'époque. Un jeune homme est entré dans l'église ce matin-là et a cherché une place dans la rangée arrière, qui était occupée. Les huissiers l'ont escorté vers l'avant et l'ont assis à côté de cette femme. Pendant le temps d'accueil, ils se sont dit bonjour et vous pouvez deviner le reste. Ils se sont mariés peu de temps après. Cela ne prend pas longtemps quand Dieu met les choses en place. Cela n'arrivera pas à tout le monde, mais que cela arrive ou non, Dieu veut que les célibataires le recherchent, et non qu'ils cherchent un compagnon dans le sens où vous êtes en mission qui vient dominer vos décisions et vos engagements. Vous n'avez pas besoin de trouver le bon. Vous devez vous connecter avec Celui qui sait où se trouve le bon. Les célibataires qui s'attendent à Dieu avec le bon type de pensée savent que le mariage n'est pas une échappatoire à la solitude, au manque d'épanouissement ou à la tentation, car il y a des personnes mariées seules, insatisfaites et tentées. Si vous pensez de cette façon, Dieu vous dit de changer d'avis. Vous êtes bien comme vous êtes. Parlez à Dieu de vos désirs, mais ne pensez pas qu'il y a quelque chose qui ne va pas chez vous qui ne sera jamais résolu à moins et jusqu'à ce que vous vous mariez. ATTENDRE AVEC LA BONNE VISION DE LA MORTALITÉ Attendre le Seigneur implique également une bonne compréhension de votre mortalité. Je laisserai la Parole expliquer ce que je veux dire :
  • 20. Mais ce que je dis, frères, le temps a été abrégé, afin que désormais ceux qui ont des femmes soient comme s'ils n'en avaient pas ; et ceux qui pleurent, comme s'ils ne pleuraient pas; et ceux qui se réjouissent, comme s'ils ne se réjouissaient pas; et ceux qui achètent, comme s'ils ne possédaient pas ; et ceux qui utilisent le monde, comme s'ils n'en faisaient pas pleinement usage ; car la forme de ce monde passe. (1 Corinthiens 7:29-31) La vie est trop courte, dit l'apôtre Paul, pour s'accrocher à des trucs, même des relations, qui vont disparaître quand Dieu incendiera ce monde actuel et son système. Souvenez- vous que Dieu veut que nous prenions une vision longue, c'est-à-dire éternelle, de la vie. Tout ce que nous ne pouvons envoyer au ciel est strictement temporaire et destiné à disparaître. Paul a illustré son propos avec plusieurs activités terrestres, mais de manière significative, sa première illustration est le mariage. Ce n'est pas une critique du mariage, mais une évaluation sobre de ce qui compte le plus dans la vie. Jésus a dit qu'il n'y aura pas de mariage au ciel parce que nous serons comme les anges, dans le sens d'être célibataires comme eux (voir Matthieu 22:30). En d'autres termes, le mariage passera comme d'autres activités terrestres telles que l'achat et la vente. Il n'y a certainement rien de mal à vouloir se marier. Ne traitez pas le mariage comme si vous alliez mourir malheureux si vous ne le vivez pas. En tant que chrétiens, nous ne pouvons pas nous permettre de donner à quoi que ce soit sur terre plus de temps ou de poids qu'il ne le mérite, sinon cela commencera à nuire à notre perspective éternelle. « ATTENDS, JÉSUS. JE NE SUIS PAS ENCORE MARIÉ" Un jour, alors qu'il parlait avec un homme célibataire, il m'a dit : « Je ne veux pas que Jésus m'enlève encore. Il a juste besoin de retarder sa venue un peu plus longtemps parce que je ne suis pas encore marié. Maintenant, il plaisantait peut-être un peu, mais c'est un point de vue assez courant chez les célibataires. Nous avons déjà établi qu'il n'y a rien de mal à ce que les célibataires désirent un compagnon et développent des relations qui pourraient mener au mariage. Mais lorsqu'un objectif terrestre dépasse un objectif céleste, nous sommes susceptibles de faire une erreur.
  • 21. Une erreur que font certains célibataires chrétiens lorsqu'ils placent le mariage en tête de leur liste de priorités est qu'ils épousent un non-croyant. Nous parlerons plus tard de ce que signifie être marié « dans le Seigneur » (1 Corinthiens 7 :39), alors laissez-moi juste mentionner celui-ci pour l'instant parce que c'est un gros problème. De mauvaises choses peuvent arriver lorsque des célibataires commencent à se fixer sur le mariage à l'exclusion d'autres aspects de la vie. Ils commencent à penser qu'ils manquent quelque chose de bon ou, pire, que Dieu leur tient tête parce qu'il ne les aime pas autant que la Bible le dit. Les célibataires dans cette situation sont très vulnérables à la même tromperie que Satan a opérée sur Eve dans le jardin d'Eden. C'était un plan magistral. Disons à titre d'illustration qu'il y avait cent arbres dans le jardin. Cela signifiait qu'Eve avait quatre-vingt-dix-neuf beaux arbres à manger librement, parce que Dieu n'a interdit qu'un seul arbre : l'Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal. Mais vous pouvez lire la stratégie de Satan dans Genèse 3. Il a amené Eve à se concentrer et à se fixer sur cet arbre interdit. « Girlrll, tu vois cet arbre ? Pourquoi Dieu vous priverait-il de cet arbre s'il vous aime ? Il te tient tête, parce qu'il sait que cet arbre te rendra semblable à lui. Ce que Satan essaie de faire avec les célibataires, c'est de leur faire passer le mariage ou le sexe et de leur dire : « Si Dieu se souciait vraiment de vous, il ne vous priverait pas de ces plaisirs. Après tout, Il les a créés pour vous. Allez-y et savourez les fruits. QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE UN SINGLE RÉUSSI ET DÉFAILLANT ? Trop de célibataires sont tellement attachés au mariage qu'ils ne parviennent jamais à profiter de tout le jardin d'opportunités et de services que Dieu a pour eux. C'est la différence entre un single réussi et un single défait. La vie est trop courte pour concentrer toutes vos énergies sur quelque chose qui peut durer trente ou quarante ans par opposition aux choses de Dieu qui dureront éternellement. Ne vous méprenez pas. C'est bien de prier pour un compagnon, de désirer un compagnon et d'anticiper le jour où vous aurez un compagnon. Si vous voulez vous marier, supposez que Dieu va vous permettre de vous marier à un moment donné à moins qu'il ne change votre désir.
  • 22. Mais n'oubliez pas qu'il vous prépare également à de plus grandes choses que le simple fait d'être marié. Paul a dit qu'il avait le droit d'épouser une femme croyante (voir 1 Corinthiens 9:5), et sans doute y avait-il pensé. Nous avons tendance à canoniser et à stériliser Paul et à oublier qu'il était un homme avec des désirs humains normaux. Mais Paul a abandonné son droit de se marier pour la plus grande vocation du royaume de Dieu. Dieu n'appelle pas tout le monde à faire cela, mais il nous appelle à « fixer [notre] esprit sur les choses d'en haut, non sur les choses qui sont sur la terre » (Colossiens 3 :2). Vous pouvez le faire pendant que vous attendez le Seigneur pour un mari ou une femme. Vous pouvez le faire une fois que vous êtes marié. Mais vous ne pouvez vraiment pas fixer votre esprit sur les choses du ciel alors que votre cœur est fixé sur les choses de la terre. Pendant que vous vous attendez au Seigneur, ne perdez pas votre concentration éternelle. Une bonne mise au point rendra l'attente beaucoup plus facile.
  • 23. TRAVAILLER POUR LE SEIGNEUR Maintenant, nous allons approfondir un peu cette question d'être un célibataire chrétien, parce que le point de vue de Dieu sur le célibat et le mariage est différent de la vision du monde, à laquelle nous nous attendrions. Malheureusement, le point de vue de Dieu sur le célibat est aussi souvent différent du point de vue que les célibataires ont dans l'église, ce qui ne devrait pas être le cas. Le monde – et trop souvent l'église – traite le célibat comme une étape délicate entre l'adolescence et le mariage, une escale temporaire qui tend à donner aux célibataires l'impression d'être des citoyens de seconde zone. Mais Dieu considère à la fois le célibat et le mariage comme des appels divins dans lesquels nous devons travailler pour lui avec tout l'engagement que nous pouvons donner. Pour vous aider à voir cela, je veux revenir un peu en arrière dans 1 Corinthiens 7 et regarder les versets 20 et 24. Verset 20 : "Chacun doit rester dans la condition dans laquelle il a été appelé." Verset 24 : "Chacun doit rester avec Dieu dans la condition dans laquelle il a été appelé." Ce sont deux versets très importants lorsqu'il s'agit de la façon dont votre état civil est lié à votre vocation de chrétien. La clé de chaque verset est le mot condition. Au verset 20, il s'agit en fait du même terme grec que le mot traduit par « appelé ». En d'autres termes, Dieu dit : « Restez dans l'appel auquel vous avez été appelé. Ceci est important car cela assimile notre statut de célibataire ou de marié à notre vocation. Le verset 24 a la même idée parce que le mot condition est en italique. Cela signifie qu'il n'est pas dans le texte grec mais a été fourni par les traducteurs. Nous pourrions tout aussi bien fournir le mot appeler au verset 24 et obtenir le sens propre du passage. SON APPEL DIVIN Ce que je dis, c'est que votre appel en tant que célibataire n'est pas seulement le statut actuel dans lequel vous vous trouvez. Cela fait partie de votre appel divin. Le problème aujourd'hui est que beaucoup de célibataires séparent leur statut de leur vocation. Cela crée des problèmes car cela peut les amener à concentrer leurs énergies sur la modification de leur état civil tout en manquant leur vocation actuelle de célibataire.
  • 24. Si vous êtes célibataire, votre célibat n'est pas seulement là où vous vous trouvez en ce moment. C'est là où Dieu vous a en ce moment, et il y a un monde de différence entre ces deux perspectives. Votre célibat fait partie de votre appel du Seigneur, de votre raison d'être ou de votre objectif divinement ordonné. Cela ne signifie pas que vous devez être dans le ministère chrétien à plein temps. Votre appel peut impliquer de servir en tant que médecin ou comptable ou quoi que ce soit d'autre pour la gloire et le royaume de Dieu. Une fois que vous voyez le célibat comme un appel de Dieu, vous pouvez vous donner à le suivre et à le servir sans vous inquiéter de votre avenir. Avez-vous déjà pensé à votre statut de célibataire en tant que vocation ? C'est un état divinement ordonné, pas seulement un état physique et relationnel. Dieu ne veut pas que vous réduisiez là où Il vous a juste parce que vous voulez vous marier. Il veut que vous restiez avec lui dans l'état où vous vous trouvez jusqu'à ce qu'il vous amène à un autre appel. Maintenant, je sais ce que beaucoup de célibataires peuvent penser à ce stade. Ils ont peur d'accepter le célibat comme une « vocation », car on dirait qu'ils s'enferment dans le célibat pour le reste de leur vie. Mais ce n'est pas nécessairement vrai. Dieu peut modifier votre statut de célibataire à tout moment. La bonne nouvelle est que les chrétiens peuvent remplir leur vocation, qu'ils soient célibataires ou mariés. Alors, que devez-vous savoir pour vivre victorieusement en tant que célibataire tout en travaillant pour le Seigneur ? Permettez-moi de vous donner trois principes de la Parole de Dieu. DIEU VEUT QUE VOUS SOYEZ LIBRE Alors qu'il exhortait les croyants de Corinthe à rester dans leur vocation, Paul a dit aux célibataires que ceux qui se marient "auront des difficultés dans cette vie, et j'essaie de vous épargner" (1 Corinthiens 7:28). Plus tard, il a dit : « Je veux que tu sois libre de tout souci » (v. 32). Dieu veut que les célibataires cessent de s'inquiéter et d'être obsédés par le moment et la personne qu'ils vont épouser. Il veut qu'ils jouissent de la liberté que leur statut leur donne pour le servir sans distractions.
  • 25. C'est si important que je veux faire une déclaration qui peut vous prendre au dépourvu pendant une minute : si vous êtes un célibataire chrétien qui est préoccupé par le mariage au point que vous êtes frustré jour après jour, semaine après semaine, alors vous vivez en dehors de la volonté de Dieu. Je dis cela parce que si cela est vrai pour vous, vous vivez avec un objectif que Dieu n'a jamais voulu que vous ayez. Dieu dit que vous devez être libre des distractions qu'apporte le mariage. Les célibataires qui se concentrent plus sur le mariage que sur la vie pour Dieu sont comme ceux qui parlent sur un téléphone portable pendant qu'ils conduisent. Vous risquez un accident si vous essayez de faire les deux en même temps. Mettons les choses au clair. Dans le contexte de 1 Corinthiens 7, les célibataires sont libres tandis que les personnes mariées sont liées. Paul parle des personnes mariées comme étant « liées » sans concept de « libération » (v. 27). Et la liberté signifie la libération de la servitude. Ainsi, les croyants célibataires doivent être libres de toute inquiétude. Mais quel souci ? Paul a expliqué plus loin. «Celui qui n'est pas marié s'inquiète des choses du Seigneur, comment il peut plaire au Seigneur; mais celui qui est marié s'occupe des choses du monde, des moyens de plaire à sa femme, et ses intérêts sont partagés » (1 Corinthiens 7 :32-34a). La distinction que Paul a faite est importante. Il ne disait pas que les gens mariés ne se soucient pas de plaire au Seigneur en termes d'être le chrétien qu'il veut qu'ils soient. Dieu attend de tous les croyants qu'ils lui plaisent, quel que soit leur statut matrimonial. Au lieu de cela, l'idée de « plaire au Seigneur » ici a à voir avec l'accomplissement de notre appel. En ce sens, il est vrai que les personnes mariées ont plus de problèmes à se préoccuper que les célibataires. Une seule personne peut, par exemple, répondre à un appel sur le terrain de la mission ou accepter un travail dans un lieu différent sans avoir à vérifier auprès de qui que ce soit, ou sans avoir à affecter les plans de quelqu'un d'autre. Une jeune femme de notre église m'a dit un jour qu'elle allait en mission pour une période de service pendant qu'elle en avait l'occasion. "Pasteur," dit-elle, "je ne pourrai peut-être pas le faire plus tard si je me marie." De toute évidence, les personnes mariées doivent tenir compte de leurs partenaires dans de telles décisions. Et parfois, la tâche de mélanger deux personnes avec des personnalités et des idées différentes peut produire une tension que chaque couple marié a ressentie. Comme nous l'avons vu plus tôt, Paul a renoncé à son droit de se marier à cause de sa vocation.
  • 26. Célibataire chrétien, ne sacrifiez pas la liberté dont vous disposez en agissant comme une personne mariée. Ce que je veux dire, c'est que certains célibataires sont tellement attachés au mariage qu'ils se mettent essentiellement dans la même situation que les personnes mariées. Autrement dit, leur attention est déjà aussi divisée que s'ils étaient mariés, de sorte qu'ils ne remplissent pas vraiment leur vocation de célibataires. Ils sont libres, mais vivent comme s'ils étaient liés. Lorsque deux personnes s'unissent dans le mariage, elles renoncent à leur droit d'agir indépendamment. Le fait qu'ils doivent maintenant s'occuper d'une autre personne signifie également que les couples mariés doivent se concentrer davantage sur les besoins et les préoccupations de tous les jours, que Paul appelait « les choses du monde » (vv. 33-34). Ce n'est pas une condamnation, mais plutôt une reconnaissance du fait que le mariage demande beaucoup de temps, d'engagement et de ressources. La différence est entre une perspective terrestre et une perspective éternelle. Désirer se marier est un noble désir, mais Dieu veut s'assurer que les chrétiens entrent dans le mariage avec leurs yeux ouverts à ses exigences, et ne cherchent pas le mariage au prix de leur engagement envers Lui et de leur appel de Lui. La personne qui a la bonne perspective voit le célibat comme un avantage, pas comme un inconvénient. C'est un avantage du point de vue du royaume, non pas parce que le mariage en tant qu'institution prévue est mauvais, mais parce qu'il est distrayant, parfois décevant, et apporte avec lui des préoccupations qu'un célibataire n'a pas. Une dame m'a dit un jour à l'église : "Pasteur, j'aurais aimé que quelqu'un me dise avant de me marier que le mariage 'n'est pas tout ça.'" Ce que le monde, les médias, le divertissement, la musique et souvent même vos amis et votre famille essaient de faire, c'est de faire du mariage une plus grande affaire que même Dieu n'en fait. Le système de valeurs de Dieu stipule clairement que si vous êtes le bon type de célibataire avec une perspective éternelle, alors tout va bien. Vous n'êtes pas un citoyen de second ordre et, en fait, il se peut que vous ne manquiez de rien du tout. Vous pourriez vous épargner une vie d'ennui et d'ennuis. Être célibataire offre aux célibataires un degré inhabituel de liberté non seulement pour poursuivre l'appel de Dieu pour leur vie, mais aussi pour poursuivre les passions qui font qu'une personne se sent vivante. Une personne célibataire a la possibilité d'explorer des talents cachés, de prendre des risques pour réaliser des choses dont elle rêve et de vivre des expériences qu'elle ne pourrait jamais vivre si elle était mariée. Mais cela signifie que les célibataires chrétiens ont une décision à prendre : se concentrer sur ce que Dieu a fait d'eux ou passer leur temps à s'inquiéter du moment où M. ou Miss Right va se présenter.
  • 27. L'héroïne biblique Ruth est un excellent exemple d'une personne célibataire qui a pris la bonne décision. Ruth était une veuve vivant dans sa ville natale de Moab avec deux autres veuves : sa belle-sœur, Orpa, et sa belle-mère, Naomi, qui avait déménagé à Moab depuis Bethléem. Si vous connaissez l'histoire du livre de Ruth, vous savez que Naomi a décidé de retourner en Israël et a essayé de renvoyer ses belles-filles Ruth et Orpa dans leurs familles à Moab parce que les chances que ces veuves trouvent les maris en Israël étaient minces. Orpa a écouté Naomi et est retournée vers son peuple païen, mais Ruth avait un autre programme. Elle était devenue croyante au Dieu d'Israël et elle était déterminée à le suivre. Cela signifiait suivre Naomi à Bethléem même si cela signifiait que Ruth ne se remarierait plus jamais. Maintenant, nous savons que Dieu avait en tête un mari pour Ruth, mais elle ne le savait pas. Elle voulait juste servir Dieu et prendre soin de Naomi, ce que nous pourrions dire était l'appel de Ruth de Dieu. Ruth a pris une décision spirituelle, un choix théologique basé sur son amour pour Dieu, tandis qu'Orpa a pris une décision sociale. Orpa a disparu de la scène, tandis que Ruth est devenue célèbre en Israël. Nous reviendrons plus en détail sur son histoire au chapitre 3 . Ce qui est intéressant, c'est que Naomi l'Israélite, qui connaissait le vrai Dieu, était plus intéressée à essayer de marier Ruth et Orpa qu'à essayer de les encourager à devenir de vrais disciples de Dieu. Mais Ruth avait assez de bon sens pour comprendre que son appel de Dieu supplantait son état matrimonial. Ruth décida librement de retourner à Bethléem avec Naomi, même si, à sa connaissance, en tant qu'étrangère, seules la pauvreté et le célibat l'attendaient. À ce moment-là, Ruth était vraiment libre de suivre Dieu, et Dieu était libre d'agir miraculeusement dans sa vie. Trop de célibataires chrétiens écoutent trop de Naomis, qui essaient de les marier au lieu de les encourager à remplir leur vocation divine. Dieu veut que vous soyez libre dans votre célibat, alors ne laissez pas les autres établir votre programme ou essayer de vous précipiter dans le mariage.
  • 28. DIEU VEUT QUE VOUS FONCTIONNEZ Dieu ne veut pas seulement que vous soyez libre en tant que célibataire, mais il veut que vous utilisiez cette liberté pour fonctionner pour son royaume. Dieu veut que les croyants célibataires soient mis à part pour son service. Être mis à part est le sens fondamental du mot saint, comme Paul l'a écrit dans 1 Corinthiens 7:34 : « La femme célibataire et la vierge s'inquiètent des choses du Seigneur, afin qu'elle soit sainte de corps et l'esprit. Encore une fois, ne vous méprenez pas. Chaque croyant doit être mis à part pour le service de Dieu, et les chrétiens mariés sont également appelés à être saints de corps et d'esprit. Mais Paul soulignait l'occasion unique qu'ont les célibataires de concentrer leur temps et leurs énergies sur le service du Seigneur. L'un des grands exemples historiques d' une personne mise à part pour le service, en dehors de Jésus-Christ, bien sûr, est la reine Elizabeth I d'Angleterre. La reine Elizabeth est montée sur le trône alors qu'elle n'avait que vingt-quatre ans. Son père, Henry VIII, avait servi comme roi avec un règne tumultueux qui a vu la décapitation non seulement de la mère d'Elizabeth, mais aussi d'une autre de ses épouses. Quand Elizabeth a atteint sa place légitime en tant que reine, après la mort de sa demi- sœur, la reine Mary I, elle a pris la décision délibérée de rester célibataire. Malgré les multiples efforts de conseillers de l'intérieur et de dirigeants royaux de l'extérieur pour la connecter dans un mariage de convenance politique, Elizabeth a tenu bon. En fait, une fois, alors que le Parlement faisait pression pour la persuader une fois de plus de se marier et d'avoir un héritier au trône, Elizabeth a répondu majestueusement: "Je me suis déjà mariée à un mari, à savoir le royaume d'Angleterre." Bien consciente de ses propres convictions personnelles, de son pouvoir et de son influence, et de la façon dont cela peut être compromis par un mariage, Elizabeth a embrassé non seulement son célibat, mais aussi son célibat. Elle est également enregistrée comme ayant dit au Parlement: "Cela me plairait mieux si, à la fin, une pierre de marbre enregistrait que cette reine ayant vécu telle ou telle époque, a vécu et est morte vierge." Le règne de reine d'Elisabeth dans le royaume a duré quarante-quatre ans, à une époque où le règne des rois ou des reines pouvait parfois durer moins d'un an, et certainement pas plus de dix ans. C'était une époque où l'Angleterre prospérait non seulement financièrement mais spirituellement, socialement et créativement. L'époque de son règne est mieux connue sous le nom d'ère élisabéthaine ou âge d'or. Son dévouement singulier
  • 29. à l'amélioration de son royaume a produit certains des plus grands progrès pour son peuple qu'ils aient vus depuis des centaines d'années. Non seulement la reine Elizabeth I était l'épouse de son royaume, mais elle était aussi la mère de son peuple, ayant déclaré au Parlement: «Bien qu'après ma mort, vous puissiez avoir plusieurs belles-dames, vous n'aurez jamais de mère plus naturelle pour vous tous. .” La reine Elizabeth I a utilisé sa liberté de mariage pour maximiser pleinement non seulement sa vie sur terre, mais la vie d'innombrables autres. Les chrétiens célibataires doivent répondre à la question de savoir dans quelle mesure ils utilisent leur liberté unique pour fonctionner d'une manière qui contribue également au royaume de Dieu. Existe-t-il une corrélation directe entre ce que vous faites chaque jour et l'appel que vous avez à accomplir le dessein de Dieu pour vous ? Ou permettez-vous au monde de vous distraire de votre appel et de votre fonction divine ? Chaque fois que j'enseigne à ce sujet, je pense à l'histoire qui a été racontée à propos de Yogi Berra, le grand receveur des Yankees de New York, et de Hank Aaron, le roi du baseball de tous les temps. L'histoire raconte que lorsqu'Aaron est venu au bâton dans le All-Star Game une fois, Berra a fait tout ce qu'il pouvait pour distraire le grand cogneur. Berra était un bavard derrière le marbre, essayant toujours de distraire les frappeurs, alors il a dit à Aaron : « Hey Hank, tu tiens ta batte dans le mauvais sens. Vous devriez avoir l'étiquette retournée pour pouvoir la lire. Mais Aaron a ignoré Berra et n'a rien dit. Cependant, Yogi n'abandonnait pas. « Hank, je te le dis, tu tiens la batte dans le mauvais sens. L'étiquette doit être tournée là où vous pouvez la lire. Mais Aaron ne dit toujours rien. Après que cela ait duré plusieurs lancers, Aaron a soudainement frappé le prochain lancer hors du parc pour un coup de circuit. Alors qu'il traversait le marbre, il a dit à Berra: "Yogi, je suis venu ici pour frapper, pas pour lire." Toi et moi devons savoir pourquoi nous sommes ici. Nous devons dire: "Je suis venu ici pour frapper des coups de circuit." Ne laissez pas les autres vous distraire de votre appel, ou vous vous retrouverez au marbre en train de jouer avec la batte au lieu de vous balancer vers les clôtures. Comme le roi du home-run Hank Aaron, le premier homme Adam s'est concentré sur sa vocation. Que faisait Adam quand il a trouvé une femme ? Il n'était pas en train de regarder les filles, car il n'y avait pas d'autres êtres humains dans les parages. Il ne rêvait pas du jour de son mariage. Adam était occupé à remplir le rôle que Dieu lui avait confié
  • 30. de s'occuper du jardin d'Eden et, plus précisément, de nommer les animaux lorsque Dieu l'endormit et lui enleva une côte pour façonner Eve (voir Genèse 2 : 19-22). Remarquez que pendant qu'Adam fonctionnait dans son appel, Dieu a utilisé cette situation pour créer le scénario dans lequel Il a présenté Adam à sa compagne. Au fur et à mesure qu'Adam nommait chaque animal, il remarqua que, par exemple, pour chaque M. Léopard, il y avait une Mme Léopard. En d'autres termes, chaque animal avait son compagnon. Mais il n'y avait personne qui correspondait à Adam. Ainsi, au moment où Adam avait fini de nommer les animaux, il était parfaitement clair qu'il n'y avait personne pour lui. La Bible dit même : « Mais il n'a pas été trouvé pour Adam d'assistant qui lui convenît » (Genèse 2 :20). Au moment où Adam avait terminé son travail et remarqué son besoin, Dieu était prêt à lui fournir une compagne. Dieu ne veut pas que vous soyez si concentré sur le jour de votre mariage que vous manquiez les plaisirs et le but qu'il a pour vous aujourd'hui. Il veut que vous fonctionniez pour Lui jusqu'à, ou même si, Il crée le jour de votre mariage. Trop de célibataires sont comme des gens qui partent en voiture le dimanche. Mes parents m'emmenaient, moi et mes frères et sœurs, faire des promenades le dimanche dans l'après-midi. Le but était juste d'y aller, pas d'aller quelque part en particulier. C'était amusant pendant un moment, mais ensuite c'est devenu ennuyeux. Traversez-vous la vie sans but, ou avez-vous une mission et le sens de faire appel à votre vie ? Avez-vous une passion de Dieu qui vous motive? Si vous êtes un chrétien célibataire, c'est parce que Dieu vous a célibataire, et vous devez savoir pourquoi il veut que vous fonctionniez dans cet appel pendant la période qu'il juge appropriée. Il est facile de se laisser absorber par une activité sans fin qui ne vous mène nulle part. Les célibataires ont une liberté unique de trouver et de poursuivre le dessein de Dieu pour eux et de fonctionner dans cet appel avec un engagement sans partage et sans distraction envers Christ. DIEU VEUT CHANGER VOTRE CONCENTRATION Vivre librement et pleinement pour Christ en tant que croyant non marié nécessitera un changement d'orientation, passant d'être préoccupé par le mariage à être préoccupé par Jésus. Paul a écrit au verset 35 : « Je dis cela pour votre propre bénéfice ; non pas pour vous restreindre, mais pour promouvoir ce qui est approprié et pour assurer une dévotion sans
  • 31. distraction au Seigneur. La seule façon d'éviter les distractions est de garder votre concentration au bon endroit. Paul n'essayait pas de mettre des menottes à des chrétiens célibataires et de séparer les deux sexes. Il n'essayait pas d'empêcher les gens de désirer se marier ou de poursuivre le mariage. Il n'était pas du tout anti-mariage. Mais il y avait un avantage à être célibataire que Paul voulait s'assurer que ses lecteurs comprenaient. Nous avons parlé de cet avantage, qui est décrit ici comme « une dévotion sans distraction au Seigneur ». Une façon dont Satan nous prive du meilleur de Dieu est de provoquer une perturbation dans nos vies pour nous distraire, un peu comme un voleur peut distraire un employé de magasin afin que l'autre voleur puisse voler des marchandises ou de l'argent sans se faire remarquer. Satan a tant de célibataires chrétiens tellement perturbés et inquiets au sujet de leur état civil qu'il se déchaîne tout au long de leur vie, leur volant leur joie et les privant de leur efficacité pour Christ. Lorsque votre attention se déplace de Christ vers vous-même, cela signifie qu'un voleur travaille sur vous. Le point de Paul dans ce passage est que ceux qui sont mariés, en vertu d'être mari et femme, ont des loyautés partagées. Ils doivent plaire à leur conjoint, accomplir leur propre objectif et plaire à Dieu. Ils font constamment des allers-retours entre ces axes car la nature même des relations force la division. Mais un célibataire chrétien est indivis. Pourtant, l'une des raisons pour lesquelles il y a tant de célibataires frustrés aujourd'hui est qu'ils vivent en tant que célibataires ce qu'ils ne devraient vivre que s'ils étaient mariés. Le résultat est qu'ils se sentent divisés. En étant absorbés par des pensées sur le mariage, les rencontres et la recherche d'un partenaire, de nombreux célibataires vivent sous la pression de loyautés partagées. Si Dieu ne vous a pas encore donné de compagnon dont vous vous souciez, alors mon conseil est de laisser cette personne seule dans vos priorités, votre temps et vos pensées. Parce que cette personne n'existe pas encore. Au moment où vous êtes divisé émotionnellement et spirituellement, vous avez laissé votre célibat entraver le dessein du royaume de Dieu pour votre vie et votre bien-être. Si vous passez une quantité excessive de temps à penser au mariage, à regarder des robes de mariée, à regarder des programmes télévisés sur des personnes qui se marient ou qui sont mariées et que vous vous sentez frustré et distrait, alors vous avez été détourné d'un concentration spirituelle. Un célibataire qui réussit est celui qui maximise son célibat pour le bien des autres, l'avancement du royaume de Dieu et la manifestation de sa gloire.
  • 32. Quand Dieu a créé Adam, Adam n'avait pas de femme. Il était célibataire et satisfait. Ce n'est pas Adam qui a dit : « Je suis seul, que Dieu me fasse un compagnon qui me convienne. C'est Dieu qui a remarqué qu'Adam remplirait mieux son objectif spécifique grâce à l'ajout d'Eve. Pourtant, Adam était totalement occupé par les desseins de Dieu, vivant comme un individu accompli. Il n'a pas été distrait de son travail de nommer les choses et de remplir son rôle dans l'établissement de la terre par Dieu. Voici la question que chaque homme et chaque femme devrait se poser : "Dieu, comment veux-tu que j'utilise l'état dans lequel je suis jusqu'à ce que tu changes mon état pour ton objectif maximum ?" Lorsque Dieu répondra à cette question, même si le désir de se marier peut toujours subsister, vous aurez une passion et un but qui remplaceront toutes les pensées dominantes que vous aviez autrefois pour le mariage. Il est facile de se laisser distraire par des relations malsaines, des émissions de télévision et même un découragement personnel. Cependant, Dieu essaie d'attirer votre attention afin que vous puissiez expérimenter toute la plénitude qu'Il a en réserve pour vous dans cette phase de votre vie. C'est pendant cette période de célibat que vous devez vous préparer émotionnellement et spirituellement afin de devenir le meilleur de vous- même. Vous ne voulez pas seulement éviter d'épouser la mauvaise personne un jour ; vous voulez éviter d' être la mauvaise personne quand ou si vous vous mariez. Cela demande du temps pour se concentrer sur la course que Dieu a tracée pour votre propre croissance spirituelle personnelle. UNE CONCENTRATION SANS DISTRACTION Il y a plusieurs années, les Goodwill Games, une compétition internationale d'athlétisme, se déroulaient à Edmonton, au Canada. Lors du relais quatre par cent, un athlète jamaïcain qui devait courir la troisième étape de la course pour son équipe a laissé vagabonder son attention en attendant que le relais soit passé. Ce coureur habituellement concentré a levé les yeux vers le grand écran qui télévisait un autre événement et a vu un de ses amis se préparer à concourir. Le coureur a regardé l'écran pendant quelques secondes, mais alors qu'il le faisait, son coéquipier s'est précipité vers lui avec le bâton. Au lieu d'un transfert en douceur, le coureur entrant est entré en collision avec son coéquipier distrait, et la course était terminée pour l'équipe jamaïcaine. Le message pour nous est clair. Nous devons arrêter de regarder les courses des autres et commencer à courir notre propre course. Pour les célibataires, cela inclut de garder
  • 33. votre concentration sur Dieu au lieu de toujours chercher autour de vous pour essayer de trouver un partenaire. Dieu dit aux croyants célibataires : « Concentrez-vous sur moi, et je ferai votre recherche pour vous. Si vous vivez dans une grande métropole où les routes semblent souvent être en construction ou encombrées par la circulation, vous apprenez qu'il n'est pas rentable d'aller très loin sans écouter le dernier bulletin de circulation. À Dallas, où j'habite, les mises à jour du trafic incluent souvent un journaliste d'hélicoptère, qui peut voir au-delà des embouteillages au sol et donner aux conducteurs une vue d'ensemble, y compris des avertissements de problèmes à venir et des itinéraires alternatifs. Lorsque vous êtes à l'écoute d'un journaliste d'hélicoptère, vous entendez des choses que les autres conducteurs occupés n'entendent pas. Il en va de même si vous lancez une application de trafic sur votre smartphone et que vous y jetez un coup d'œil lorsque vous vous arrêtez dans la circulation. Vous recevez une vue différente et plus complète montrant où le trafic est le plus encombré sur les routes que vous cherchez à emprunter. C'est ce que fait le fait de se concentrer sur le Seigneur pour les croyants. Lorsque vous êtes à l'écoute du Seigneur en termes de dévotion sans partage envers Lui, vous entendrez des choses et verrez des choses que d'autres personnes n'entendront ou ne verront pas parce que votre cœur L'écoute. J'aime l'histoire de l'homme d'affaires et de l'amérindien qui marchaient un jour dans une rue bruyante de la ville. Soudain, l'Amérindien s'est arrêté et a dit : « Chut. Ecoutez!" L'homme d'affaires a dit: "Écoutez quoi?" "Tu ne l'entends pas ?" demanda l' Amérindien. "C'est un criquet." L'homme d'affaires a dit : « Un cricket ? Je n'entends rien. Mais l'Amérindien a regardé autour de lui et a vu un grillon sur le trottoir. Il se baissa, le ramassa et le montra à l'homme d'affaires, qui fut stupéfait. « Je n'y crois pas. Nous voici au centre-ville avec tout ce bruit et tout ce monde, et vous entendez un criquet. Comment as-tu fais ça?" « Je vais vous montrer », dit l'autre homme. Il sortit de sa poche de la monnaie et la jeta sur le trottoir. Alors que l'argent claquait et roulait, vingt personnes se sont arrêtées pour regarder. "Vous entendez toujours ce que vous êtes à l'écoute pour entendre", a déclaré l'Amérindien. Beaucoup de célibataires ne trouveront jamais leur compagnon parce qu'ils sont à l'écoute de leurs amis ou de la scène des rencontres ou autre chose au lieu d'être à l'écoute de Dieu. Mais Il est le seul qui sache comment réunir Adam et Eve.
  • 34. Célibataire chrétien, si vous vous concentrez sur Dieu et que vous travaillez pour lui dans la liberté qu'il vous a donnée, vous n'aurez pas à vous soucier qu'il vous trouve quand il sera prêt à vous lier à quelqu'un. Regardez à Dieu et laissez-Le faire votre recherche pour vous. Un jour, bien avant l'époque des téléphones portables et des SMS, j'étais à l'aéroport en train d'essayer de me rendre à ma porte d'embarquement pour le vol quand j'ai entendu mon nom annoncé par l'interphone : "Dr. Tony Evans, veuillez vous rendre au téléphone de courtoisie blanc le plus proche pour un message. Maintenant, je me concentrais sur autre chose parce que j'avais un vol à faire et une destination à atteindre, il a donc fallu quelques secondes pour que la réalité se réalise que c'était moi qui étais appelé. Je suis allé au téléphone le plus proche et j'ai reçu un message de mon assistante, Sylvia, qui avait besoin de me contacter et savait que j'étais toujours à l'aéroport car elle s'occupe de mes préparatifs de voyage. Comment ce coup de téléphone m'a-t-il trouvé au milieu de milliers de personnes qui avaient aussi des vols à faire et des plans à tenir ? Je faisais ce à quoi j'étais appelé, en route pour administrer la Parole de Dieu aux gens. Je ne suis pas allé à l'aéroport pour traîner et attendre un appel de Sylvia. Mais quand elle a eu besoin de me joindre, ce n'était pas un problème parce qu'elle savait où j'étais et parce que l'aéroport a mis en place un système pour joindre les voyageurs avec des messages importants. Et le fait que j'étais immergé dans une mer de gens au milieu d' un terminal bruyant n'était pas du tout un obstacle. Dieu peut vous envoyer à un aéroport parce qu'il veut vous emmener quelque part et a un plan en tête pour vous y emmener. Et quand vous, en tant que chrétien célibataire, décidez que vous allez vous concentrer sur Christ et sur Son plan pour vous, si Dieu veut interrompre vos plans et appeler votre nom avec un message, Il sait comment vous atteindre. Il sait comment vous rediriger. Il peut vous retrouver, vous appeler par votre nom et vous emmener dans une direction totalement différente de celle que vous pensiez même possible. En attendant, votre travail consiste à garder votre concentration sur le Seigneur et à continuer d'aller de l'avant avec son plan pour vous. Une fois que vous êtes prêt à voler haut avec le Seigneur, il est libéré pour établir une connexion avec vous et pour vous.
  • 35. MARIÉS DANS LE SEIGNEUR De toute évidence, être célibataire pourrait ne durer qu'une saison de votre vie. Le mariage peut faire partie des plans de Dieu pour vous. Donc, pour conclure, voici quelques principes essentiels que les croyants célibataires doivent mettre en pratique lorsqu'ils envisagent un éventuel mariage dans leur avenir. Il est prudent de supposer que la majorité des célibataires espèrent et s'attendent à se marier un jour. Il est vrai que plus de femmes que par le passé peuvent avoir des carrières satisfaisantes, gagner un revenu important et profiter des libertés qui leur étaient auparavant refusées ou limitées, ce qui a entraîné une augmentation du choix du célibat dans notre pays. Pourtant, de nombreuses femmes - et aussi des hommes qui travaillent - désirent toujours se marier. C'est bien, car Dieu a créé le mariage et le tient en haute estime. Mais comme je l'ai souligné, la Bible indique également clairement que ceux qui ne sont pas mariés ne sont pas tombés d'une manière ou d'une autre dans un statut de citoyen de seconde classe dans le royaume. Dans 1 Corinthiens 7, le grand chapitre de Paul sur le célibat et le mariage, il conclut en traitant le cas d'un célibataire qui désire se marier (vv. 36-40). Cette personne peut n'avoir jamais été mariée ou redevenir célibataire après un divorce ou le décès d'un conjoint. Nul doute que vous appartenez à l'une de ces trois catégories si vous n'êtes pas marié. J'appelle ces trois catégories ceux qui sont célibataires, ceux qui aimeraient être célibataires et ceux qui sont à nouveau célibataires. L'apôtre a quelques instructions utiles pour chacun de ces hommes et femmes célibataires - et en cours de route, Paul ajoute même un mot spécial aux personnes qui sont maintenant mariées. UN MOT AU CÉLIBATAIRE La première catégorie de célibat à laquelle Paul s'adresse est celle de ceux qui n'ont jamais été mariés. « Si quelqu'un pense qu'il agit de manière inconvenante envers sa fille vierge, si elle a dépassé sa jeunesse, et s'il doit en être ainsi, qu'il fasse ce qu'il veut, il ne pèche pas ; qu'elle se marie" (1 Corinthiens 7:36).
  • 36. Ceci est un message aux pères dont les filles célibataires sentent leur horloge biologique tourner et veulent se marier. Un père dans ce cas ne doit pas essayer d'empêcher le mariage de sa fille. Maintenant, cela suppose que le père a eu son mot à dire dans le choix d'un partenaire de mariage potentiel, un point majeur que nous traiterons dans une minute. Avant de passer à cela, notez les versets 37-38, qui répondent à la question de savoir ce qui se passe lorsqu'une femme célibataire se contente de le rester et que le père pense que c'est la meilleure option : « Mais celui qui tient ferme dans son cœur, étant sous aucune contrainte, mais a autorité sur sa propre volonté, et a décidé cela dans son propre cœur, pour garder sa propre fille vierge , il fera bien. Ainsi donc, celui qui donne sa propre fille vierge en mariage fait bien, et celui qui ne la donne pas en mariage fera mieux. Ce qui est intéressant dans ce passage, c'est que dans votre Bible, le mot « fille » devrait être en italique. C'est parce qu'il n'apparaissait pas dans le texte original. Les traducteurs l'ont ajouté plus tard afin d'essayer de rendre la phrase plus compréhensible en anglais. Pourtant, si vous omettez complètement le mot «fille», il se lirait «pour garder sa propre vierge». Dans ce cas, il pourrait également désigner une situation relationnelle entre un homme et une femme. J'entends par là que si un homme et une femme sont dans une relation qui commence à s'échauffer sexuellement - et pourtant ils ne sont pas encore mariés - l'homme doit l'épouser ou rompre avec elle, parce que la chose qu'il n'est pas faire est désordre sur elle. Un homme ne devrait jamais compromettre l'honneur d'une femme juste pour avoir une relation avec elle. Avec le mot "fille" dans le passage, ce cas présuppose que la fille se contente également de rester célibataire, car on imagine mal un père attentionné refusant d'honorer les désirs légitimes de sa fille de se marier et décidant de la garder célibataire contre son gré . Une femme qui ne s'inquiète pas de se marier ne devrait pas subir la pression des autres parce que le célibat est un choix parfaitement acceptable—et même « mieux » dans le contexte d'être libre de servir le Christ. Mais nous supposons le cas d'une personne célibataire qui désire se marier. Lorsque Paul a parlé d' un père qui « donne » sa fille en mariage, il avait beaucoup plus à l'esprit que ce à quoi nous pensons normalement. Dans la culture d'aujourd'hui, un père ne rencontre parfois même pas le futur mari de sa fille jusqu'à ce que les deux soient déjà sérieux, puis le travail de papa se limite à payer les factures du mariage et à accompagner sa fille dans l'allée pour répondre à la question du prédicateur : « Qui donne cette femme pour épouser cet homme ?
  • 37. Les choses étaient radicalement différentes à l'époque biblique. Paul écrivait dans un contexte où les mariages étaient généralement arrangés par les parents. Dans le monde biblique, personne ne pensait que les parents ne seraient pas impliqués dans le mariage de leurs enfants. C'est parce que la famille était considérée comme un continuum d'une génération à l'autre, et non comme un groupe d'unités isolées qui se trouvaient être apparentées. La continuation et le bien-être de la famille dépendaient en partie du succès de chaque génération à établir des mariages et des foyers solides. Et donc si une fille dans ce contexte voulait se marier, son père devait s'impliquer dans le processus de sélection et d'approbation d'un compagnon potentiel. Il y a beaucoup de choses à régler ici, et vous posez peut-être déjà des questions, alors restez avec moi. Je pense que la discussion suivante traitera des questions pertinentes. Tout d'abord, comme nous l'avons vu plus tôt, la Bible dit aux célibataires de ne pas chercher leur femme ou leur mari (voir 1 Corinthiens 7:27). Cela ne signifie pas qu'une seule personne ne peut pas rencontrer d'autres personnes et établir des relations. L'idée n'est pas d'accepter la mentalité du monde selon laquelle il y a quelque chose qui ne va pas si vous n'êtes pas marié, ou de dépendre des méthodes du monde pour trouver un partenaire. Donc, si une femme veut se marier, à qui doit-elle en parler en premier lieu ? Son père, car il doit être activement impliqué dans le processus. Pourquoi? Pour un certain nombre de raisons. Le père d'une jeune femme est, ou devrait être, le seul homme dans sa vie qui a à cœur ses intérêts les plus profonds, à qui on a confié la responsabilité d'être son chef spirituel et qui est en mesure d'évaluer l'aptitude d'un mari éventuel d'un point de vue la perspective de l'homme et discerner la direction et le potentiel de sa vie. Maintenant, vous dites peut-être : « Allez, Tony, tu ne dis pas que nous devrions revenir aux mariages arrangés, n'est-ce pas ? Nous sommes au XXIe siècle, pas au premier siècle. Eh bien, ma réponse à cette question dépend de ce que l'on entend par mariages arrangés. Si nous parlons de cas dans lesquels deux pères, ou deux paires de parents, se réunissent et promettent leurs enfants l'un à l'autre avant qu'ils ne se soient rencontrés ou n'aient même grandi, cela n'arrivera pas dans notre culture (bien qu'il soit toujours se passe dans d'autres pays). Mais si nous parlons d'une implication et d'une approbation parentales sérieuses dans le processus de sélection du partenaire, alors oui, c'est la norme que la Bible enseigne.
  • 38. Certains diraient que ce n'était rien de plus qu'une coutume sociale comme ils le faisaient à l'époque de Paul. Mais ce n'est pas le cas. Le principe selon lequel un père donne sa fille en mariage, au sens biblique de la préparer à ce mariage, a été posé lors du premier mariage lorsque Dieu a créé Eve et l'a "amenée" à Adam (Genèse 2:22). Dieu le Père a conduit Eve dans l'allée, pour ainsi dire, et l'a présentée à Adam, établissant le modèle que nous utilisons encore dans les cérémonies de mariage aujourd'hui. Je voudrais suggérer que c'est une question théologique et pas simplement une coutume sociale. Le Père a approuvé le mariage de sa fille puis l'a validé en la donnant. En fait, je crois que chaque femme célibataire devrait avoir un homme qui veille à ses intérêts conjugaux. Idéalement, ce devrait être son père. Mais de nombreux pères sont absents aujourd'hui, et certains autres qui sont présents ne sont pas croyants ou ne sont pas spirituellement à l'écoute. Dans les cas où les femmes croyantes n'ont pas de père qui puisse remplir ce rôle, l'église doit agir en tant que père et s'occuper de leurs intérêts spirituels et conjugaux. La Bible parle des dirigeants d'église comme des pères parmi le corps de Christ (voir 1 Corinthiens 4 :14-15 ; 1 Thessaloniciens 2 :11). Que se passe-t-il lorsque le célibataire en question est un fils et non une fille ? Bon nombre des mêmes principes s'appliquent, car les fils doivent également bénéficier de la sagesse et de l'instruction de leurs parents. Le Nouveau Testament n'aborde pas cette question directement comme il le fait pour les femmes, mais il est clair qu'un jeune homme qui a un père et une mère pieux ferait bien de tenir compte de leurs conseils et de suivre leur direction spirituelle. Bien sûr, les mariages arrangés à l'époque biblique impliquaient des fils. L'exemple classique est celui d'Abraham envoyant son serviteur chercher une épouse pour Isaac (Genèse 24 :1-4 ) – dans ce cas, une jeune femme nommée Rebecca qu'Isaac n'a même pas rencontrée avant que le mariage ne soit arrangé. Puisque nous traitons de femmes célibataires dans le texte devant nous dans 1 Corinthiens 7, parlons du rôle d'un père qui aide sa fille à se marier dans le Seigneur. L'une des raisons de l'implication d'un père est de s'assurer que sa fille n'épouse pas un homme qui s'avère être un imbécile. Une personne plus jeune peut être influencée par les aspects externes, par le front que l'autre personne met en place. Mais un père qui marche avec le Seigneur peut aider sa fille à voir la vraie affaire d'un mari potentiel, et il peut exiger des engagements sérieux de la part de l'homme qui désire épouser sa fille.
  • 39. Lorsque j'ai épousé ma femme, Lois, son père m'a fait écrire une lettre décrivant mes engagements de base, et il l'a toujours dans son dossier. Mes deux gendres ont dû écrire des lettres similaires, qui sont dans mon dossier. Nous avons dû avoir des réunions et parvenir à des accords de base avant qu'ils épousent mes filles. Femme chrétienne célibataire, si vous avez un père qui marche avec le Seigneur et que vous envisagez d'épouser quelqu'un avec qui votre père n'est pas d'accord, vous prenez un risque énorme. Si vous et votre père êtes sur la même longueur d'onde spirituellement et que vous vous engagez envers le Seigneur, alors Dieu validera votre choix conjugal par l'intermédiaire de votre père. Avec l'entrée complète des femmes sur le marché du travail et de plus en plus de personnes attendant plus longtemps pour se marier, de nombreuses femmes célibataires réussissent aujourd'hui à s'établir seules. Parfois, une femme dans cette position rencontrera un homme qui n'a pas de travail régulier, conduit une vieille voiture cabossée et vit toujours avec sa maman. Maintenant, ce dont cette femme n'a pas besoin, c'est de quelqu'un qui la ramènera en arrière, ou d'un gars qui cherche seulement quelqu'un pour payer toutes ses factures. Il faut donc évaluer sa situation et un père peut aider sa fille à mesurer le potentiel de cet homme et sa condition spirituelle. Par exemple, peut-être que cet homme n'est pas là où il veut être en ce moment, mais il montre des signes d'évolution dans la bonne direction. Il est peut-être à l'université pour obtenir un diplôme ou il doit surmonter des circonstances difficiles. Une femme a besoin que son père l'aide à évaluer objectivement un mari potentiel, car si elle est amoureuse du gars, elle peut ne pas voir toutes ces choses ou peut ignorer certains drapeaux rouges. Un père est bien placé pour évaluer le potentiel de mariage parce qu'il sait ce qu'implique l'accomplissement de l'instruction biblique pour un homme de quitter son père et sa mère et de s'attacher à sa femme. La Bible ne parle d'une femme quittant ses parents que par rapport à l'homme quittant ses parents (Genèse 2:24). La raison en est qu'une femme doit toujours être couverte et protégée par l'autorité. Elle doit être couverte par son père biologique, ou un substitut spirituel, jusqu'à ce qu'elle soit donnée en mariage à un homme qui s'est engagé à la couvrir et à la protéger. Une femme qui désire se marier doit prendre au sérieux l'exhortation de la Bible à suivre l'ordre et la ligne d'autorité de Dieu par l'intermédiaire de son père.
  • 40. UN MOT À CEUX QUI SOUHAITENT ÊTRE CÉLIBATAIRES Nous devons également nous adresser à un autre groupe de personnes, celles qui ne sont pas célibataires, mais qui aimeraient l'être. Ce sont des gens qui disent qu'ils ne savaient pas dans quoi ils s'embarquaient quand ils se sont mariés, et maintenant ils veulent sortir. Malheureusement, beaucoup de personnes mariées souhaitent redevenir célibataires. Il peut s'agir de cas où il vaut mieux être célibataire que marié. C'est mieux d'être célibataire voulant se marier que d'être marié voulant être célibataire. Vous pouvez changer votre statut de célibataire, mais vous ne devez pas annuler un mariage simplement parce que vous voulez sortir. Une fois que vous êtes marié, vous êtes lié à votre compagnon pour la vie. Paul a énoncé un principe important du mariage lorsqu'il a écrit : « Une femme est liée aussi longtemps que son mari vit » (1 Corinthiens 7 :39a). Nous avons parlé de la servitude du mariage par rapport à la liberté du célibat, nous n'y reviendrons donc pas. Les gens doivent comprendre ce à quoi ils sont d'accord lorsqu'ils disent « oui », parce que trop de personnes mariées ne le font plus. Les deux partenaires d'un mariage sont liés l'un à l' autre tant qu'ils vivent tous les deux, car le principe fonctionne dans les deux sens. Il est facile d'entrer dans le mariage, mais difficile d'en sortir parce que vous êtes lié. Maintenant, je sais que nous avons un divorce sans faute aujourd'hui. La société peut reconnaître le divorce pour incompatibilité ou différences irréconciliables, mais Dieu ne reconnaît aucune de ces raisons. Ainsi, bien que le juge du centre-ville puisse vous déclarer divorcé dans de tels cas, aux yeux de Dieu, vous êtes toujours marié. Dieu hait le divorce (Malachie 2:16). Les seules conditions qui peuvent permettre le divorce sont l'adultère ou l'abandon (voir Matthieu 5 :31-32, 19 :9 ; 1 Corinthiens 7 :15). Même alors, on peut pardonner à un conjoint infidèle qui se repent, et la relation conjugale peut être rétablie. (En cas d'abus, une séparation peut être nécessaire pour la sécurité du conjoint maltraité, avec l'espoir que l'agresseur, par le biais d'un conseil, puisse changer et que le mariage soit finalement rétabli.) Dieu permet également le divorce en cas de mort spirituelle, discuté dans la section suivante. Une personne célibataire peut dire : « Hé, tu me fais peur à l'idée de me marier. Bien! Si vous êtes célibataire, vous feriez mieux d'être sobre et d'avoir un peu peur de prendre cet engagement, car une fois marié, vous êtes lié à votre compagnon pour la vie.
  • 41. Jésus a un jour livré un enseignement direct sur le mariage et le divorce dans lequel il a dit que contrairement à l'opinion populaire, il n'était pas acceptable pour un homme de divorcer de sa femme pour quelque raison que ce soit. Lorsque Jésus eut terminé, ses disciples dirent : « Si la relation de l'homme avec sa femme est ainsi, il vaut mieux ne pas se marier » (Matthieu 19 :10). En d'autres termes, Jésus les avait effrayés d'être mariés, et Il n'a pas reculé. Nous devons réfléchir sérieusement et sobrement au célibat et au mariage. UN MOT À CEUX QUI SONT DE NOUVEAU CÉLIBATAIRES Paul poursuit dans 1 Corinthiens 7:39 : "Mais si son mari est mort, elle est libre de se marier avec qui elle veut, seulement dans le Seigneur." Pour clore notre étude sur le célibat, abordons le cas de ceux qui ont été mariés et qui sont à nouveau célibataires. La Bible n'accorde la liberté d'un mariage qu'en cas d'adultère, d'abandon ou lorsque survient le décès d'un conjoint. Maintenant, la Bible reconnaît deux types de décès qui peuvent mettre fin à un mariage. La première et la plus évidente est la mort physique, qui libère clairement le partenaire vivant du mariage. Dans ce cas, il n'y a aucun désaccord sur le fait que l'alliance du mariage a pris fin. De plus, il peut y avoir une mort spirituelle du mariage. Lorsque Dieu a averti Adam de ne pas manger de l'arbre défendu, il a dit : « Le jour où tu en mangeras, tu mourras certainement » (Genèse 2 :17). Maintenant, le jour où Adam et Eve ont mangé du fruit, ils ne sont pas morts physiquement, mais ils sont morts spirituellement, et leur relation avec Dieu a été brisée. La Bible reconnaît la réalité de la mort spirituelle et la séparation qu'elle apporte dans une relation. Jésus a dit que le divorce était mauvais "sauf pour l'immoralité" (Matthieu 19:9), ce qui amène la mort dans un mariage. La Bible dit que lorsqu'il y a immoralité sexuelle, qui est une forme de mort spirituelle, le mariage meurt. Il peut y avoir pardon et restauration, mais l'immoralité introduit clairement la mort spirituelle dans un mariage. Mais la Parole ne limite pas la mort spirituelle à l'immoralité dans un mariage. À plus grande échelle, cela peut inclure tout style de vie de tout chrétien qui est contraire à la vérité et préjudiciable au royaume de Dieu. Un exemple se trouve dans 1 Corinthiens 5:11, où Paul mentionne des choses telles que l'ivresse et l'escroquerie.
  • 42. Alors, comment peut-on déterminer si un mariage est mort et si un divorce peut être accordé sans violer la Parole de Dieu ? Le décès doit être reconnu par l'église, qui prononce la mort de l'union et délivre l'acte de décès. Dans le cas de l'homme incestueux dans 1 Corinthiens 6, l'église aurait dû le juger parce que l'église est le tribunal de Dieu et le coroner de Dieu pour déterminer si un décès s'est produit. Le point de 1 Corinthiens 6 est que l'église doit agir au nom de Dieu dans les affaires que nous portons normalement devant le juge du centre-ville. Le tribunal de l'église devrait être la première cour d'appel d'un croyant dans un différend. Si une personne mariée croit que son mariage est spirituellement mort, cette personne doit faire appel à l'église pour un jugement. Notre église à Dallas tient un tribunal de l'église chaque semaine pour traiter les questions qui se présentent. Dans le cas du mariage et du divorce, le problème est que beaucoup de gens ne veulent pas aller au tribunal de l'église parce que c'est trop dur. Ils veulent aller au centre-ville, où il est facile de divorcer. Mais Dieu ne reconnaît pas un divorce jusqu'à ce que l'église reconnaisse que la mort spirituelle existe dans le mariage, qu'un des partenaires a été infidèle ou a développé une attitude totalement rebelle et impénitente. Je me rends compte que cela est plus compliqué que nous ne pouvons en discuter pleinement dans ce bref contexte. Mais je veux que vous voyiez qu'il faut la mort pour dissoudre un mariage et rendre une personne mariée libre de se remarier. Vous vous demandez peut-être pourquoi c'est si important. Permettez-moi de vous encourager à lire Malachie 2 : 14-16, dans lequel Dieu a dit au peuple d'Israël qu'il détestait le divorce et que, parce qu'ils divorçaient illégitimement, il n'entendrait pas leurs prières. Quiconque divorce pour de mauvaises raisons laisse aussi Dieu debout à l'autel, parce qu'il dit qu'il ne les écoutera pas. Mais lorsqu'un décès est survenu dans le mariage, le conjoint restant est libre de se remarier « dans le Seigneur ». Il y a liberté de choix à l'intérieur de cette limite. Que signifie être marié dans le Seigneur ? Deux concepts sont à l'œuvre ici. La première est la stipulation que la personne envisagée pour le mariage doit être chrétienne. Un croyant et un incroyant ne doivent jamais être réunis dans un partenariat étroit et égal, y compris le mariage. Paul a mis en garde dans 2 Corinthiens 6 :14-15 : « Ne soyez pas liés avec les incrédules ; car quelle association y a-t-il entre la justice et l'iniquité, ou quelle communion y a-t-il entre la lumière et les ténèbres ? Ou quelle harmonie a Christ avec Bélial, ou qu'y a-t-il de commun entre un croyant et un incroyant ?
  • 43. Ce concept vient en fait de Deutéronome 22:10, où Dieu a dit à Israël de ne pas mettre un bœuf et un âne ensemble dans le même joug parce que ce sont des animaux différents qui ne tireront pas ensemble. Ils n'ont pas été créés pour travailler ensemble. C'est l'image d'un chrétien et d'un non-chrétien s'unissant dans le mariage. Ils ne seront pas solidaires et ils auront des problèmes. Un jour, un homme célibataire se trouvait à l'aéroport lorsqu'il rencontra une gentille femme. Ils ont commencé à parler et ont vraiment commencé à cliquer les uns avec les autres. Quelque chose se passait; un incendie commençait à se déclarer. Finalement, l'homme a demandé à la femme où elle volait. Il s'est avéré qu'elle volait vers le nord vers le Canada, tandis qu'il volait vers le sud vers le Mexique. Il voulait qu'ils volent ensemble, mais c'était impossible car ils allaient dans des directions opposées. Si vous êtes chrétien, vous vous dirigez dans la direction opposée à celle d'un incroyant, et vous ne pouvez pas être liés ensemble sans que quelqu'un ne soit blessé. C'est un domaine où beaucoup trop de célibataires chrétiens sont prêts à faire des compromis pour se marier. Mais la Bible interdit le mariage entre un croyant et une personne perdue en aucune circonstance. Quelqu'un a dit que si vous épousez un enfant du diable, vous allez avoir des problèmes de belle-famille. Être marié « seulement dans le Seigneur » signifie que vous n'êtes pas censé épouser un incroyant. Maintenant, les gens parlent aujourd'hui de leur recherche de leurs «âmes sœurs». Gardez à l'esprit que ce n'est pas le premier compagnon que vous êtes censé rechercher. Vous êtes censé être à la recherche d'un « compagnon spirituel ». Deutéronome 22 : 10 nous donne un aperçu : « Tu ne laboureras pas avec un bœuf et un âne ensemble. La raison pour laquelle vous ne mettez pas un bœuf et un âne ensemble avec la même charrue, c'est qu'ils ne tireront pas ensemble . Ce sont deux types d'animaux différents. Un compagnon spirituel est quelqu'un qui a les mêmes buts et objectifs que vous spirituellement. C'est la seule chose qui maintiendra un mariage ensemble avec succès au fil du temps. Parce que quand les corps vieillissent et que les âmes entrent en conflit, mieux vaut avoir l'esprit à qui s'accrocher. Si ce n'est pas là, alors rien ne vous gardera ensemble. L'idée de se marier dans le Seigneur et d'être également unis à un autre chrétien a également une facette plus profonde que le simple fait que deux personnes soient sauvées et vont à l'église. Vous ne devriez pas seulement épouser un chrétien, mais un chrétien qui tire dans la même direction que vous.